Prestige BOX MK II - Notice d'installation

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 1 Notice d’installation Prestige BOX MK II

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 2 RECOMMANDATION : IMPORTANT TRAITEMENT DE L'EAU DE L'INSTALLATION Afin de préserver la qualité du corps de chauffe et de garantir un échange thermique optimal, il est important que le fluide primaire circulant au travers de l'échangeur de la chaudière à condensation conserve une qualité suffisante et constante dans le temps. Pour obtenir une telle qualité du fluide primaire, il est primordial de mettre en place une procédure de préparation et de suivi de l'installation en conformité avec la norme UNI-CTI 8065 telle que : • Le rinçage intégral de l'installation.

• Le contrôle régulier des caractéristiques physiques et chimiques du fluide primaire. PARAMÈTRES Á CONTRÔLER OXYGÈNE Une certaine quantité d'oxygène peut être présente dans l'installation, que ce soit au moment du remplissage, en cours de fonctionnement à cause d'appoints d'eau répétés ou en présence de composants ne possédant pas de barrière anti-oxygène. L'oxygène qui réagit en présence d'acier, crée une corrosion et une formation de boues. Bien que la qualité de l'échangeur de chaleur permette de résister à la corrosion, les boues formées à cause des parties métalliques présentes dans l'installation vont se déposer au point le plus chaud, c'est-à-dire au coeur de l'échangeur de chaleur. Ainsi, la partie active de l'échangeur (foyer) va se retrouver isolée sans être suffisamment irriguée avec pour conséquence probable la cassure de l'échangeur. Prévention La prévention de ces phénomènes peut se faire à l'aide d'une : - Action mécanique : un dégazeur (séparateur de micro bulles) associé à un pot collecteur de boues correctement positionnés dans l'installation permettront de réduire la quantité d'oxygène présente dans l'installation. - Action chimique : additif permettant à l'oxygène de rester dissous dans l'eau et jouant le rôle d'un inhibiteur de corrosion. DURETÉ L'eau servant au remplissage ou aux appoints peut contenir une certaine quantité de calcaire. Ce dernier va se fixer à l'endroit le plus chaud de l'échangeur de chaleur, en augmentant les pertes de charge et en empêchant la bonne irrigation du foyer pouvant provoquer la cassure de l'échangeur de chaleur.

Les valeurs acceptables pour la dureté de l'eau sont : mmolCa (HCO3)2 / l °DH °TH 0,5 – 1 2,5 – 5,6 5 – 10 Prévention La dureté de l'eau servant au remplissage ou aux appoints de l'installation doit se situer dans la fourchette des valeurs indiquées ci-dessus. Dans le cas contraire, il est conseillé de traiter l'eau et d'en vérifier régulièrement la dureté. AUTRES PARAMÈTRES Outre l'oxygène présent dans l'installation et la dureté de l'eau, d'autres paramètres doivent être contrôlés. Acidité 6,6 < pH < 8,5 Conductibilité < 400 µS/cm (à 25°C) Chlorures < 125 mg/l Fer < 0,5 mg/l Cuivre < 0,1 mg/l En cas de dépassement des valeurs indiquées ci-dessus, il faut effectuer un traitement approprié de l'eau de chauffage. RINÇAGE DE L'INSTALLATION Cette opération est obligatoire avant de procéder au raccordement de la chaudière, que ce soit sur une installation neuve afin de débarrasser l'installation des résidus inhérents au travail effectué (filasse, soudure,..etc..) ou sur une installation existante pour éliminer les boues déjà déposées. Le non-respect de cette opération peut avoir pour conséquence des problèmes au niveau de la circulation de l'eau de chauffage, et peut aussi entraîner de graves problèmes au niveau de l'échangeur. Le nettoyage de l'installation doit être effectué suivant la norme EN 14868 (possibilité d'utiliser des détergents chimiques). ACV recommande les additifs de marque Fernox (www.fernox.com) et Sentinel (www.sentinel-solutions.net).

ATTENTION : L'absence de nettoyage de l'installation, l'utilisation d'un inhibiteur inadapté ainsi que le non-respect des règles énoncées ci-dessus rendent invalide la garantie du matériel. Dans ces conditions, les chaudières doivent être isolées hydrauliquement de l'installation par un échangeur à plaques.

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 3 Introduction 4 Destinataires de cette notice Symboles Recommandations générales Normes en vigueur Recommandations de sécurité Utilisation Informations générales DESCRIPTIF DU CAHIER DES CHARGES 6 Descriptif Box Échangeur de chaleur Brûleur Régulation de la température Protection Antigel Schéma descriptif des principaux composants Équipements ISPESL Guide de l’utilisateur 10 Mode d’emploi Tableau général de commande Gestion des chaudières Circuit de chauffage Paramètres MCBA pour l’utilisateur Réglages des paramètres MCBA Réglages des paramètres Informations concernant l’installation CaractÉristiques techniques 14 Données techniques Prestige Box Bouteille Casse-pression Raccordements Électriques 16 Recommandations Tableau des puissances électriques absorbées Schéma électrique de la Prestige 75 Schéma électrique de la Prestige 120 Schéma électrique d’alimentation et de raccordement des chaudières dimensions 20 Dimensions de la Prestige Box Installation 22 Recommandations Raccordement au circuit chauffage Installation éventuelle de la Prestige Box à l’intérieur Raccordement gaz Tableau des débits et pertes de charge du circuit gaz 23 Raccordement du circuit des fumées 24 Prescriptions pour le raccordement des fumées dans un collecteur commun 24 Conversion propane 25 Mise en service et Entretien 26 Première mise en route Mise en service de l’installation Contrôle du bon fonctionnement Entretien et consignes de sécurité Opération de vidange de l’installation Entretien de la Prestige 75 Entretien de la Prestige 120 Démontage et contrôle de l’électrode d’allumage Démontage de l’échangeur Entretien de l’échangeur Valeur des résistances des sonde NTC ParamÈtres mcba pour le spÉcialiste 31 Saisie du code Mode communication Menu ventilateur Mode erreur Liste des codes/erreur - solutions sommaire

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 4 Destinataires Cette notice s’adresse : - au bureau d’études - à l’installateur - à l’utilisateur - au technicien chargé de la maintenance Symboles Les symboles suivants sont utilisés dans cette notice : • Les composants des Prestige Box ne peuvent être remplacés que par des composants agrées par ACV. • Avant d’intervenir dans la Prestige Box, veuillez couper l’alimentation électrique. • L’utilisateur final n’a pas à intervenir sur les composants internes de la chaudière.

normes en vigueur Les générateurs de chaleur ont obtenu le label “CE” conformément aux réglementations en vigueur dans les différents pays (Directive Européenne 92/42/CEE certificat de rendement - 90/396/CEE certificat des appareils fonctionnant au gaz. Ces générateurs bénéficient également du label de qualité Belge “HR+” (chaudières Haut Rendement). RECOMMANDATIONS DE SÉCURITÉ En cas de perception d’une odeur de gaz : - Fermer immédiatement la vanne principale de gaz. - Aérer la chaufferie.

- Ne pas utiliser d’appareils électriques et ne pas actionner d’interrupteur. - Avertir immédiatement la compagnie du gaz et/ou la personne chargée de la maintenance. MAINTENANCE ET RÉPARATION Les opérations concernant l’installation et la maintenance du produit doivent être exécutées par des techniciens qualifiés en conformité avec les normes en vigueur. EN CAS DE FUITE D'EAU : - Fermer la vanne d’alimentation principale. - Contacter le technicien chargé de la maintenance. ABSENCE PROLONGÉE En cas d’absence prolongée, fermer la vanne d’alimentation générale du gaz, éteindre l’interrupteur général de la Prestige Box sans oublier de prendre toutes les précautions en cas de risque de gel.

ventilation Ne pas obstruer les grilles de ventilation de la Prestige Box. Recommandations • Le présent manuel fait partie intégrante du produit auquel il se réfère, et doit être remis à l’utilisateur final. • Lire attentivement ce manuel avant d’installer et de mettre en service la Prestige Box. • L’installation, la mise en service, l’entretien et la réparation doivent être effectués par un technicien qualifié en conformité avec la réglementation en vigueur. • Le non-respect des instructions relatives à l’installation et à la procédure de contrôle peut causer de graves dommages aux personnes et à l’environnement. • Afin de garantir un fonctionnement correct et sûr, les appareils doivent être entretenus et contrôlés tous les ans par un technicien qualifié ou par une société de maintenance agréée.

• En cas de fonctionnement anormal, veuillez prendre contact avec le technicien de maintenance. • En dépit des normes strictes de qualité qu’impose ACV, tant sur le plan de la fabrication qu’au niveau du contrôle des produits et du transport, il est possible que des pannes se déclarent. En cas de panne, veuillez contacter le technicien chargé de la maintenance du produit, en lui précisant le code erreur affiché à l’écran. Risque de brûlure.

Instruction essentielle pour la sécurité des personnes et de l’environnement. Risque d’électrocution. Instruction essentielle pour un fonctionnement correct de l’installation. introduction

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 5 introduction UTILISATION La Prestige Box est un ensemble thermique qui fonctionne au gaz, et qui doit être utilisée en fonction de l’usage prévu par le constructeur. Les dispositifs de sécurité ne doivent en aucun cas être court-circuités. La Prestige Box doit être raccordée à un réseau de chauffage compatible avec sa puissance. INFORMATIONS GÉNÉRALES Le présent manuel est une des parties essentielles composant la Prestige Box. Il doit être soigneusement conservé par l’utilisateur, et doit toujours accompagner la Prestige Box, même en cas de cession à un autre utilisateur, ou en cas de déménagement du matériel. Le matériel est composé d’une armoire spécialement conçue afin de pouvoir être positionnée à l’extérieur des bâtiments qui enferme entre autre les générateurs de chaleurs et une bouteille casse- pression permettant le découplage hydraulique entre le circuit primaire des chaudières et l’installation de chauffage. Sur commande, une armoire de service complémentaire appelée “Prestige Box Service” peut être jumelée contre la Prestige Box afin d’y enfermer certains composants tels que tableaux électriques, circulateurs, vases d’expansion, vannes, ballon, etc..

L’installation, la maintenance ou quelque opération que ce soit doivent être effectuées selon les normes en vigueur, et en fonction des indications fournies par le fabricant. En cas d’installation non conforme pouvant causer des dommages aux biens ou aux personnes, le fabricant se dégage de toute responsabilité. Le fabricant du matériel ne peut être tenu pour responsable pour d’éventuels dommages qui seraient causés par une utilisation inappropriée, erronée, ou par le non-respect des instructions notifiées sur le présent manuel. Le technicien réalisant l’installation doit être au courant des réglementations en vigueur, et doit être en mesure de fournir toutes les documentations utiles, aux personnes impliquées dans l’installation.

Le fabricant se réserve le droit de modifier les caractéristiques techniques et les équipements de ses produits sans notification préalable. La disponibilité de certains modèles ainsi que leurs accessoires peuvent varier selon les marchés.

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 6 descriptif du cahier des charges DESCRIPTIF La Prestige Box est un module chaufferie complet qui est composée de plusieurs chaudières gaz à condensation qui fonctionnent en cascade, et qui peut être installée à l’extérieur des bâtiments afin d’être raccordée à une installation de chauffage. La Prestige Box est conforme à la réglementation européenne et dispose donc d’une certification CE.

BOX Les chaudières Prestige sont montées à l’intérieur de la Box sans leur habillage, les tableaux de commande respectifs sont fixés sur des cadres à proximité de chaque chaudière. Le premier module qui peut être positionné à droite ou à gauche contient le tableau électrique général, ainsi que des accessoires tels que la bouteille casse-pression, le vase d’expansion, les organes de sécurité. D’autres accessoires peuvent éventuellement être ajoutés ultérieurement. La Box est fabriquée en acier conçu pour résister aux intempéries, et peut donc être installée à l’extérieur des bâtiments. ÉCHANGEUR DE CHALEUR Le coeur des chaudières Prestige est un échangeur de nouvelle génération en acier inoxydable résultant d’une recherche poussée et d’essais intensifs en laboratoire, et qui reflète les 87 années d’expérience d’ACV dans la fabrication de chaudières et de producteurs d’eau chaude en acier inoxydable. La géométrie particulière de l’échangeur a été étudiée afin d’optimiser l’échange et le rendement tout au long de la vie de la chaudière.

BRÛLEUR Les chaudières Prestige sont équipées d’un brûleur BG 2000 modulant à pré-mélange air/gaz qui assure un fonctionnement silencieux et sûr, tout en maintenant les émissions polluantes (N0x et CO) à un niveau incroyablement bas. Bien que le brûleur BG 2000 se situe à la pointe du progrès, il bénéficie d’une technologie déjà éprouvée, et ses composants sont standard et facilement disponibles dans le commerce.

RÉGULATION DE LA TEMPÉRATURE La Prestige Box est équipée d’une centrale de gestion de la cascade appelée “Control Unit” capable de dialoguer avec le microprocesseur MCBA de chaque chaudière. Le MCBA assure la sécurité (phase d’allumage, contrôle de flamme, limitation de température, etc..) et contrôle la température de fonctionnement. Le Control Unit par l’intermédiaire d’une sonde positionnée dans la bouteille casse-pression et d’une autre sonde positionnée à l’extérieur établit une loi d’eau en faisant varier la température de départ en fonction de la température extérieure.

L’utilisateur peut accéder aux menus courant lui permettant de choisir son niveau de confort. D’autres menus accessibles uniquement au technicien permettent d’optimiser le fonctionnement de l’installation en fonction des besoins. Les paramètres d’applications les plus courants sont fixés en usine. PROTECTION ANTIGEL Le Control Unit permet d’assurer une protection antigel y compris en mode “stand-by”. Dès que la température mesurée par la sonde de départ devient inférieure à 7°, le circulateur chauffage est activé. Dès que la température mesurée par la sonde de départ devient inférieure à 3°, le brûleur d’une chaudière est mis en marche jusqu’à ce que la température de départ atteigne 10°. Une fois cette température atteinte, le circulateur chauffage reste en fonctionnement pendant 10 minutes. Si une sonde extérieure est raccordée, le circulateur chauffage est activé dès que la température extérieure descend en dessous de la valeur antigel extérieure fixée. Afin de garantir une protection antigel de toute l’installation, il est nécessaire que toutes les vannes (de mélange, de zone ou des émetteurs de chaleur) soient complètement ouvertes.

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 7 schÉma descriptif SCHÉMA DESCRIPTIF DES PRINCIPAUX COMPOSANTS 1. Tableau de commande 2. Interrupteur d’alimentation de chaque chaudière 3. Régulateur de commande CONTROL UNIT 4. Châssis intérieur de maintien 5. Habillage métallique extérieur 6. Echangeur de chaleur PRESTIGE 7. Sonde extérieure 8. Vanne d’isolement 9. Syphon des condensats 10. Vanne d’arrêt gaz 11. Circulateur circuit primaire 12. Clapet anti-retour 13. Vanne d’isolement 14. Collecteur départ 15. Collecteur retour 16. Canalisation gaz 17. Profilé métallique de maintien 18. Pieds 19. Canalisation d’évacuation des condensats 20. Vanne de coupure de l’alimentation gaz 21. Bouteille casse-pression 22. Vanne de vidange 23. Retour circuit chauffage 24. Vase d’expansion du circuit primaire (Box) 25. Départ circuit chauffage 26. Doigt de gant avec sonde départ 27. Dispositif ISPESL 28. Réduction de cheminée conique 29. Support pour MCBA et câblage chaudière COMPOSANTS HOMOLOGUÉS ISPESL Les Prestige Box sont équipées d’un kit ISPESL dont l’aspect et la composition varient en fonction de la puissance totale de la Prestige Box qui présente les équipements suivants : • Soupape de sécurité homologuée ISPESL tarée à 3,5 bar (*). • Thermostat de réglage homologué ISPESL.

• Pressostat de sécurité homologué ISPESL. • Doigt de gant pour thermomètre homologué ISPESL. • Thermomètre homologué ISPESL. • Manomètre homologué ISPESL. • Prise pour manomètre. • Doigt de gant pour capteur vanne de coupure gaz. • Tube de intercalaire pour raccordement sur le collecteur retour. (*) Si la Prestige Box est d’une puissance supérieure à 350 kW, deux soupapes de sécurité seront installées. La Prestige Box a obtenu l’homologation des kits hydrauliques/kit ISPESL en conformité avec la circulaire n.102/99.

La page suivante donne la liste des équipements fournis en fonction du modèle de la Prestige Box.

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 8 descriptif TABLEAU DE LA COMPOSITION DES DIFFÉRENTS KITS ISPESL MODÈLE LISTE DES ORGANES DE SÉCURITÉ PB 150 PB 240 PB 300 Kit ISPESL pré-assemblé sur tube DN 80 et comprenant les accessoires suivants : - Soupape de sécurité homologuée ISPESL tarée à 3,5 bar DN20. - Thermostat de réglage homologué ISPESL. - Pressostat de sécurité homologué ISPESL. - Doigt de gant pour thermomètre homologué ISPESL. - Thermomètre homologué ISPESL. - Manomètre homologué ISPESL. - Prise pour manomètre.

- Doigt de gant pour capteur de la vanne de coupure générale du gaz. PB 360 PB 480 Kit ISPESL pré-assemblé sur tube DN 80 et comprenant les accessoires suivants : - Double soupape de sécurité homologuée ISPESL tarée à 3,5 bar DN20. - Thermostat de réglage homologué ISPESL. - Pressostat de sécurité homologué ISPESL. - Doigt de gant pour thermomètre ISPESL. - Thermomètre homologué ISPESL. - Manomètre homologué ISPESL. - Prise pour manomètre.

- Doigt de gant pour capteur de la vanne de coupure générale du gaz. PB 600 PB 720 Kit ISPESL pré-assemblé sur tube DN 100 et comprenant les accessoires suivants : - Double soupape de sécurité homologuée ISPESL tarée à 3,5 bar DN25. - Thermostat de réglage homologué ISPESL. - Pressostat de sécurité homologué ISPESL. - Doigt de gant pour thermomètre ISPESL. - Thermomètre homologué ISPESL. - Manomètre homologué ISPESL. - Prise pour manomètre.

- Doigt de gant pour capteur de la vanne de coupure générale du gaz. La documentation relative au produit est fournie en complément de la notice de la Prestige Box.

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 9 schÉma descriptif PRESTIGE 75 N.B : Les chaudières Prestige 75 sont montées à l’intérieur de la Prestige Box sans leur habillage, mais aussi sans le tableau électrique et le tableau de commande d’origine positionnés différemment. PRESTIGE 120 N.B : Les chaudières Prestige 120 sont montées à l’intérieur de la Prestige Box sans leur habillage, mais aussi sans le tableau électrique et le tableau de commande d’origine positionnés différemment.

1. Brûleur gaz à pré-mélange modulant 2. Purgeur automatique 3. Échangeur de chaleur en acier inoxydable 4. Pressostat de sécurité manque d’eau 5. Sortie des gaz brûlés 6. Tube d’évacuation des gaz brûlés 7. Pressostat gaz 8. Tableau électrique MCBA (non présent) 9. Tableau de commande (non présent) 1. Raccordement des gaz brûlés 100 2 Tube d’évacuation des gaz brûlés 3. Purgeur automatique 4. Échangeur en acier inoxydable 5. Soupape de sécurité 6. Pressostat de sécurité manque d’eau 7. Raccordement air comburant 100 8. Brûleur gaz à pré-mélange modulant 9. Vanne gaz 10. Thermostat de sécurité 11. Tableau électrique MCBA (non présent) 12. Pressostat de sécurité gaz 13. Tableau de commande (non présent)

Prestige BOX MK II - Notice d'installation

FR · 10 guide de l'utilisateur MODE D’EMPLOI II est conseillé d’effectuer une visite de maintenance par un technicien agrée au moins une fois par an. Si le matériel est soumis à une utilisation particulièrement intensive, la fréquence des opérations de maintenance doit être augmentée. Vous pouvez consulter le service technique ACV pour plus d’informations. La Prestige Box est livrée dans un emballage plastique. Une fois l’emballage enlevé, il faut s’assurer que le matériel est complet, et en bon état. Les éléments d’emballage (agrafes, sachets, polystyrène, etc..) ne doivent pas être laissés à la portée des enfants sous peine de danger.

En cas de panne et/ou de mauvais fonctionnement, arrêter l’appareil, couper l’alimentation de gaz et faire appel au technicien de maintenance qualifié. Les éventuelles réparations ayant nécessité le remplacement de pièces doivent être effectuées par des techniciens compétents et en utilisant des pièces agréées par le fabricant. Dans le cas du non-respect des règles pouvant compromettre la sécurité des biens et des personnes, le fabricant se dégage de toute responsabilité. Dans le cas d’installation ou pour des opérations de maintenance concernant des structures proches des appareils, ceux-ci doivent être arrêtés durant les travaux, et un contrôle du bon fonctionnement du système d’évacuation des gaz brûlés doit être réalisé par un technicien qualifié une fois les travaux terminés.

Pour le nettoyage des parois externes, éteindre les chaudières et mettre l’interrupteur extérieur de la Box sur arrêt. Nettoyer les parois de la Box avec un chiffon humide imbibé d’eau savonneuse. Ne pas utiliser de produits détergents agressifs, ni de produits toxiques ou insecticides. TABLEAU GÉNÉRAL La Box est contrôlée depuis le tableau général monté à l’intérieur du module de service (positionné à droite ou à gauche de la cascade).

Le tableau général comprend : - L’interrupteur général de la Box. - Les interrupteurs d’alimentation électrique de chaque chaudière. - Le régulateur Control Unit (gestion de la cascade). Pour tout équipement installé ultérieurement, se référer à la documentation de l’équipement qui a été fourni. En cas d’arrêt d’urgence, une vanne coup de poing parfaitement visible est positionnée à l’extérieure de l’armoire.

Pour le paramétrage et l’utilisation du régulateur Control Unit, veuillez vous référer à la notice d’utilisation annexe se trouvant à l’intérieur de la Prestige Box. GESTION DES CHAUDIÈRES Chaque chaudière est gérée par le Control Unit qui en autorise le démarrage en fonction des paramètres choisis pour l’application. Le Control Unit autorise le démarrage ou l’arrêt des chaudières suivant une logique établie et ce en fonction de la température mesurée par la sonde se trouvant dans la bouteille casse- pression.

CIRCUIT DE CHAUFFAGE Le circuit de chauffage doit toujours être maintenu sous pression (voir le chapitre “mise en service et maintenance”). La pression doit être contrôlée à l’aide du manomètre se trouvant à l’intérieur de la Box. En cas d’appoints d’eau répétés, veuillez faire appel au technicien chargé de la maintenance. La pression de service de l’installation à froid doit être au minimum équivalente à 1 bar et doit être contrôlée périodiquement. Dans le cas ou la pression de l’installation devient inférieure à 0,5 bar, les pressostats “manque d’eau” de chaque chaudière mettront le système en blocage tant que la pression ne dépassera pas 0,8 bar. A cet effet, il faut toujours arrêter la Prestige Box lors d’un remplissage. PARAMÈTRES MCBA POUR L’UTILISATEUR Les paramètres ci-dessous peuvent être modifiés sur le MCBA positionné à côté de chacune des chaudières : Paramètre 3 - pour autoriser ou interdire le fonctionnement de chaque chaudière.

Paramètre 4 - pour déterminer la température maximum de fonctionnement de chaque chaudière.

FR · 11 guide de l'utilisateur RÉGLAGES DES PARAMÈTRES MCBA La photo ci-dessous montre le positionnement des différentes touches permettant d’agir sur les paramètres du MCBA. DISPLAY Le display peut afficher : - Le menu “STANDBY” ; - Le paramètre à modifier ; - Le code erreur. Mode STANDBY Lors de la mise sous tension de la chaudière, celle-ci démarre en mode Stand-by comme le montre l’image ci-dessus. Il s’agit du mode standard du MCBA. Le MCBA revient à ce mode au bout de 20 minutes si aucune touche du display n’est activée.

Les paramètres qui ont été modifiés deviennent alors actifs. Le premier chiffre indique l’état dans lequel se trouvent, la chaudière ainsi que le brûleur. Les deux derniers chiffres donnent la température de la chaudière mesurée par la sonde de départ. État Fonction chaudière Standby - aucune demande de chaleur Pré-ventilation / post-ventilation Allumage Fonctionnement en mode chauffage Fonctionnement en mode ECS Attente du signal du pressostat d'air ou du signal tachymétrique du ventilateur État Fonction chaudière Le brûleur est éteint une fois la consigne primaire atteinte, mais une demande de chaleur est néammoins présente Post-circulation du circulateur après une demande de chauffage Post-circulation du circulateur après une demande d’eau chaude sanitaire Brûleur en blocage Si le brûleur passe en mode blocage (9), deux situations différentes sont alors possibles suivant le type d’erreur. - Blocage erreur “E” qui nécessite une mise en route de la chaudière par un opérateur.

- Blocage erreur “b” : la chaudière redémarre toute seule une fois la cause du blocage résolue. En mode blocage, le display affichera alternativement “b” avec le code blocage et 9 avec la température. Une fois la cause du blocage éliminée, le brûleur démarre automatiquement au bout de 150 secondes. En mode erreur, le display affiche “E” avec le code erreur en clignotant. La liste des codes “Erreur” et des codes “blocage” se trouve dans le chapitre “paramètres MCBA pour le spécialiste”.

FR · 12 guide de l'utilisateur État Fonction chaudière Contrôle interne - vanne à 3 voies Brûleur de la chaudière en fonction maintien en température Fonction de test : puissance CC Max Fonction de test : puissance chauffage min Fonction de test : chaudière avec nombre de tours fixe RÉGLAGES DES PARAMÈTRES Il est possible d’accéder au mode paramètre par un appui bref sur la touche MODE à partir du mode Standby. Il est possible de faire défiler la liste des paramètres par de multiples appuis brefs sur la touche STEP.

Il est possible de modifier la valeur d’un paramètre en appuyant sur la touche “+” ou “-” et d’enregistrer la modification en appuyant sur la touche STORE : la modification est confirmée par un clignotement du display. Les paramètres modifiés deviennent actifs par un nouvel appui bref sur la touche MODE (faisant apparaître le mode info). Si aucune manipulation n’est effectuée pendant 20 minutes, le display revient automatiquement en mode Standby et les paramètres modifiés deviennent alors actifs. Display Description des paramètres PARAMÈTRE 1 NON INFLUENT PARAMÈTRE 2 NON INFLUENT PARAMÈTRE 3 ARRÊT/MARCHE Fonction Chauffage 00 = Arrêt 01 = Marche 02 = Arrêt + pompe active en permanence 03 = Marche + pompe active en permanence PARAMÈTRE 4 TEMPÉRATURE MAX mode Chauffage (de chaque chaudière) ERREUR La plage de température de fonctionnement des chaudières ainsi que les fonctions de sécurité des différents composants sont contrôlées en permanence par le microprocesseur MCBA.

En cas d’erreur, le MCBA arrête la chaudière et indique un code erreur : le display clignote et affiche un “E” suivi du code erreur ; cet affichage est également visible sur l’écran du Control Unit qui précise également l’identité de la chaudière où s’est produite l’erreur. Pour effectuer un reset de la chaudière : - Appuyer sur la touche reset présente sur le display de la chaudière où s’est produite l’erreur. - Si le code erreur apparaît de nouveau, appeler le technicien qualifié chargé de la maintenance. REMARQUE : Les erreurs décrites ci-dessus sont caractérisées par un code numérique précédé de la lettre “E”. Les erreurs qui sont spécifiques aux chaudières n’affectent pas le bon fonctionnement de la Prestige Box dans son ensemble.

FR · 13 guide de l'utilisateur INFORMATIONS CONCERNANT L’INSTALLATION Appuyer deux fois sur le bouton MODE pour passer du mode STANDBY au mode INFO. Touche Display Description des paramètres Température de départ T1 [°C] Température de retour T2 [°C] Température d’eau chaude sanitaire T3 [°C] Température extérieure T4 [°C] Température des fumées T5 [°C] Température de départ calculée [°C] Vitesse d’augmentation de la température de départ [°C/s] Vitesse d’augmentation de la température de retour [°C/s] Vitesse d’augmentation de la température d’eau chaude sanitaire [°C/s] Température de départ T6 du second circuit de chauffage NA NA NA Courant d’ionisation NA Touche Display Description des paramètres NA Température interne du microprocesseur MCBA [°C] Nombre de démarrages en mode chauffage [x 10000] Nombre de démarrages en mode chauffage [x 100] Nombre de démarrages en mode chauffage [x 1] Nombre d’heures de fonctionnement en mode chauffage [x 10000] Nombre d’heures de fonctionnement en mode chauffage [x 100] Nombre d’heures de fonctionnement en mode chauffage [x 1] Nombre de démarrages en production d’eau chaude sanitaire [x 10000] Nombre de démarrages en production d’eau chaude sanitaire [x 100] Nombre de démarrages en production d’eau chaude sanitaire [x 1] Nombre d’heures de fonctionnement en production d’eau chaude sanitaire [x 10000] Nombre d’heures de fonctionnement en production d’eau chaude sanitaire [x 100] Nombre d’heures de fonctionnement en production d’eau chaude sanitaire [x 1]

FR · 14 caractÉristiques techniques Catégories de gaz d’alimentation des Prestige Box I2E(R)B II2H3B/P II2H3P II2E3B/P II2Er3P II2L3B/P II2L3P I3P G20 20 mbar 20 mbar 20 mbar 20 mbar 20 mbar G25 25 mbar 25 mbar 25 mbar 25 mbar G30 30 - 50 mbar 30 - 50 mbar 30 - 50 mbar G31 30 - 50 mbar 37 - 50 mbar 30 - 50 mbar 37 - 50 mbar 30 - 50 mbar 37 - 50 mbar 37 mbar BE Belgium CH Switzerland CZ Czech republic DE Germany DK Denmark EE Estonia ES Spain FR France GB Great Britain GR Greece IE Ireland IT Italy LU Luxembourg LT Lithuania NL Netherlands PL Poland PT Portugal SI Slovenia SK Slovakia SE Sweden Prestige Box 150 Prestige Box 240 Prestige Box 300 Prestige Box 360 Prestige Box 480 Prestige Box 600 Prestige Box 720 Chauffage Nombre de chaudières en cascade 2 2 4 3 4 5 6 Débit calorifique max par chaudière kW 72 120 72 120 120 120 120 Débit calorifique max kW 144 240 288 360 480 600 720 Débit calorifique min kW 18,3 22 18,3 22 22 22 22 Puissance utile max 80°/60° kW 139,8 233,2 279,6 349,8 466,4 583 699,6 Puissance utile min 80°/60° kW 17,9 36,3 17,9 36,3 36,3 36,3 36,3 Rendement utile à 100 % de charge (80°/60°C) % 97,1 97 97,1 97 97 97 97 Rendement utile à 30 % de charge (80°/60°C) % 97,8 98 97,8 98 98 98 98 Rendement utile à 100 % de charge (50°/30°C) % 104 101 104 101 101 101 101 Rendement utile à 30 % de charge (EN 677) % 107,8 107,9 107,8 107,9 107,9 107,9 107,9 Fumées Classe N0x [EN 483] 5 5 5 5 5 5 5 Température des fumées à puissance max 80°/60°C °C 82 83 82 83 83 83 83 Débit massique max des produits de combustion Kg/h 205 342 411 513 685 856 1027 Pertes de charge max aspiration air/évacuation fumées Pa 150 150 150 150 150 150 150 Gaz G20/G31 G20/G31 G20/G31 G20/G31 G20/G31 G20/G31 G20/G31 Pression d’alimentation gaz mbar 20/37 20/37 20/37 20/37 20/37 20/37 20/37 Débit gaz m3/h 15,2/5,9 25,4/9,8 30,5/11,8 38,1/14,7 50,8/19,6 63,5/24,5 76,2/29,4 CO2 [puissance max] (panneau avant fermé) % 9,4/10,8 9,5/10,8 9,4/10,8 9,5/10,8 9,5/10,8 9,5/10,8 9,5/10,8 CO2 [puissance min] (panneau avant fermé) % 9,3/10,4 9,3/10,3 9,3/10,4 9,3/10,3 9,3/10,3 9,3/10,3 9,3/10,3 Raccordement gaz Ø 1"1/2 1"1/2 1"1/2 1"1/2 DN 65 DN 65 DN 65 Paramètres hydrauliques Capacité primaire L 87 107 135 142 231 264 297 Paramètres électriques lndice de protection IP X4D X4D X4D X4D X4D X4D X4D Tension d’alimentation V/Hz 230/50 230/50 230/50 230/50 230/50 230/50 230/50 Puissance électrique absorbée W 782 828 1564 1242 1656 2070 2484 Dimensions Largeur mm 1994 1994 3160 2770 3160 3936 4326 Profondeur mm 738 738 738 738 738 738 738 Hauteur mm 1983 1983 1983 1983 1983 1983 1983 Poids Kg 290 340 480 460 575 695 810 DONNÉES TECHNIQUE PRESTIGE BOX

FR · 15 caractÉristiques techniques BOUTEILLE CASSE-PRESSION La bouteille casse-pression à quatre voies fait le lien entre les collecteurs départ et retour du circuit primaire des chaudières qui se raccordent d’un côté, et l’installation de chauffage avec les tubes départ et retour qui se raccordent de l’autre coté. Ci-après la courbe des pertes de charge que devra vaincre le circulateur du circuit chauffage (prendre en compte les caractéristiques techniques de la bouteille casse-pression dans le calcul des pertes de charge du circuit secondaire). Du point de vue de la dynamique des fluides, l’éventuelle contribution des pompes du circuit primaire présentes dans la Prestige Box est à considérer comme nulle. La bouteille casse-pression qui est isolée et équipée d’un point de purge et de vidange a été spécialement conçue pour optimiser le bon fonctionnement et l’efficacité des chaudières et de l’installation grâce aux différentes fonctions qu’elle assume : - DÉCOUPLAGE HYDRAULIQUE La bouteille assure l’indépendance hydraulique entre le circuit primaire et le circuit secondaire et permet donc l’utilisation de circulateur à vitesse variable.

- DÉGAZEUR - SÉPARATEUR DE MICRO-BULLES Le parcours imposé et la vitesse considérablement réduite de l’eau à l’intérieur de la bouteille facilitent la séparation des bulles d’air et de gaz contenues dans l’eau, et permettent également de retenir d’éventuelles substances grasses dans la partie haute de la bouteille. - DÉSEMBOUEUR En plus du parcours imposé et de la vitesse réduite de l’eau à l’intérieur de la bouteille, des barrières mécaniques perpendiculaires aux flux entrant dans la bouteille permettent de collecter dans la partie basse les corps étrangers, les particules solides ainsi que les boues présentes dans I’installation.

- RÉSISTANCE FLUIDODYNAMIQUE Le diamètre important et les fonds bombés de la bouteille, ainsi que le diffuseur alvéolaire et les deux déflecteurs ralentissent considérablement la vitesse de l’eau, évitent la formation de turbulences, limitent les bruits de circulation de l’eau et rendent les pertes de charges très faibles à l’entrée comme à la sortie de la bouteille. Diamètre des brides de raccordement de la bouteille casse- pression en fonction de la puissance de la Prestige Box : - Modèles 150, 240, 300, 360, 480 = DN80 - Modèles 600, 720 = DN100 1 Départ chaudière 10 Doigt de gant pour sonde 2 Retour chaudière 11 Diffuseur alvéolaire 3 Départ chauffage 12 Passage des bulles d’air 4 Retour chauffage 13 Déflecteur fluidodynamique 5 Passage bulles d’air 14 Barrière à impuretés 6 Déflecteur 15 Collecte des boues 7 Purgeur automatique 16 Vannes de vidange des boues 8 Vanne pour purge manuelle 17 Pied de maintien 9 Chambre de collecte des microbulles 18 Isolation

FR · 16 raccordements Électriques RECOMMANDATIONS Avant toute intervention dans la Prestige Box, couper l’alimentation électrique grâce à l’interrupteur positionné sur le tableau général de commande. Protéger les canalisations électriques afin d’éviter de les endommager. Effectuer les raccordements électriques en utilisant des conducteurs de section appropriée. L’installation électrique réalisée doit impérativement être contrôlée par un professionnel agréé, car le fabricant ne saurait être tenu pour responsable en cas de dommages causés par un défaut de mise à la terre ou toute autre anomalie au niveau de l’alimentation électrique. Vérifier que l’installation électrique soit capable d’absorber la puissance électrique maximum de la Prestige Box et que les câbles d’alimentation soient de section appropriée sans jamais être inférieurs à 2 mm2.

Afin de garantir un niveau de sécurité élevé, la Prestige Box devra impérativement être raccordée à la prise de terre. Le module Prestige Box doit être raccordé à un réseau électrique de type 230 V - 50 Hz en respectant la polarité et le raccordement à la terre. Les raccordements au réseau électrique doivent être effectués par un professionnel qualifié conformément aux normes en vigueur sur le lieu d’installation de la Prestige Box. Il est strictement interdit de se servir des canalisations hydrauliques de chauffage et de gaz pour effectuer le raccordement à la terre de la Prestige Box. La Prestige Box n’est pas protégée contre les effets pouvant être provoqués par la foudre.

TABLEAU DES PUISSANCES ABSORBÉES (W) Modèle Puissance PRESTIGE BOX 150 782 W PRESTIGE BOX 240 828 W PRESTIGE BOX 300 1564 W PRESTIGE BOX 360 1242 W PRESTIGE BOX 480 1656 W PRESTIGE BOX 600 2070 W PRESTIGE BOX 720 2484 W

FR · 17 raccordements Électriques CÂBLAGE DU MODULE POUR PRESTIGE 50-75 DANS LA BOX

FR · 18 raccordements Électriques CÂBLAGE DU MODULE POUR PRESTIGE 120 DANS LA BOX

FR · 19 raccordements Électriques SCHÉMA ÉLECTRIQUE D’ALIMENTATION ET DE RACCORDEMENT DES CHAUDIÈRES (Donné à titre d’exemple en sachant que le nombre de chaudières peut varier de 2 à 8) CIRCUIT D’ALIMENTATION Pour le schéma électrique du tableau général de commande, se référer à la documentation jointe. CIRCUIT DE COMMANDE La gestion du fonctionnement des chaudières en cascade est assurée par le régulateur “Control Unit” se trouvant sur le tableau électrique général. En ce qui concerne les réglages ainsi que les raccordements électriques, se référer à la notice technique du Control Unit.

FR · 20 dimensions DIMENSIONS DE LA PRESTIGE BOX Dans les schémas ci-après, on remarque que le départ chauffage se raccorde au niveau de la bride supérieure et le retour chauffage sur la bride inférieure. Les autres raccordements facilement reconnaissables permettent de raccorder l’arrivée du gaz et le système d’évacuation des condensats. Tous les schémas ci-après montrent que les raccordements des différents fluides (eau, gaz électricité) se font par la gauche de l’armoire par le biais du module technique. Sur commande, il est possible d’avoir le module technique positionné sur la droite de l’armoire et ainsi, tous les fluides se raccorderont côté droit. Les dimensions données par les schémas ci-après restent inchangées. Les brides de raccordement se retrouvent sur le côté droit, et la vue de face montrera l’armoire technique à droite (côte 802). Prestige Box 150 - 240 Prestige Box 300 - 480 Prestige Box 360

FR · 21 dimensions Prestige Box 600 Prestige Box 720

FR · 22 Installation RECOMMANDATIONS L’installation et la première mise en service de la Prestige Box doivent être réalisées par des personnes qualifiées, en conformité avec les réglementations en vigueur des différents pays, dans le respect des prescriptions locales et en accord avec les organismes de santé publique. La Prestige Box assure le chauffage de l’eau à une température inférieure à celle de l’ébullition. Elle doit être raccordée à une installation de chauffage correspondant à ses caractéristiques techniques, et en relation avec sa puissance (voir les données techniques).

Avant de raccorder la Prestige Box, il est nécessaire : - D’effectuer un rinçage soigné de l’installation afin d’éliminer les résidus de filasse, de soudure et autres saletés qui pourraient compromettre le bon fonctionnement des chaudières. - De vérifier que le pré-réglage des brûleurs correspond au type de gaz disponible sur le chantier (lire les indications disponibles sur les plaques signalétiques des chaudières). - De contrôler que le conduit de fumées ne présente pas d’étranglement, et que d’autres appareils n’y soient pas raccordés en accord avec les réglementations en vigueur. - De contrôler que dans le cas d’un raccordement sur un conduit de fumées existant, celui-ci a été correctement nettoyé et qu’il ne présente pas de suie et autres corps étrangers pouvant empêcher l’évacuation des gaz brûlés, et créer des situations dangereuses.

- De contrôler que dans le cas d’un raccordement sur un conduit de cheminée, celui-ci a bien été tubé. - De vérifier qu’en accord avec la norme UNI-CTI 8065, le traitement de l’eau de l’installation de chauffage a été prévu. A ce sujet, ACV recommande l’utilisation des produits Sentinel. Si l’emploi d’un produit antigel est nécessaire, celui-ci devra être agréé par ACV. Aucun produit inflammable ne devra se trouver à proximité de la Prestige Box.

S’assurer que l’installation et l’environnement où doit se raccorder la Prestige Box sont conformes aux règles en vigueur. Pour ne pas compromettre le bon fonctionnement de la Prestige Box, le lieu d’installation doit être en adéquation avec les valeurs limites de température de fonctionnement. En cas de création d’un local technique, les distances minimum garantissant l’accessibilité à tous les équipements de la Prestige Box doivent être respectées.

Vérifier la conformité de l’installation du gaz comme prévu par les normes en vigueur. Protéger les tuyauteries de raccordement afin d’éviter qu’elles ne puissent être endommagées. Vérifier que le réglage des brûleurs des chaudières correspond bien au type de gaz qui les alimente. L’évacuation de la soupape de sécurité doit être raccordée à un dispositif de vidange parfaitement visible afin d’éviter de causer des dommages aux personnes, aux animaux ou aux biens en cas de décharge. A défaut, le fabricant ne pourra être tenu pour responsable.

Avant d’effectuer le raccordement hydraulique de la Prestige Box, il est indispensable d’effectuer un nettoyage complet de l’installation afin d’éliminer les résidus et dépôts existants qui pourraient compromettre le bon fonctionnement des chaudières, que l’installation soit nouvelle ou déjà existante. Vérifier que la capacité d’expansion corresponde au volume d’eau total de l’installation. L’installation et la première mise en service des chaudières doivent être effectuées par des personnes compétentes en conformité avec les réglementations nationales en vigueur et suivant les éventuelles prescriptions mises en place par l’autorité compétente en matière de santé publique.

FR · 23 Installation RACCORDEMENT AU CIRCUIT CHAUFFAGE - Rincer soigneusement à l’eau claire toute l’installation de chauffage avant de procéder au raccordement de la Prestige Box. - Positionner la Prestige Box sur une surface plane et de niveau capable de supporter le poids de l’armoire. - Les raccords pour le circuit chauffage sont en DN 80 ou en DN 100 suivant le modèle de Prestige Box. - L’installation doit être remplie avec de l’eau propre conformément aux normes en vigueur (UNI-01G 8065). En cas d’utilisation d’un produit antigel, veuillez contacter le service technique ACV pour plus de renseignements.

- Le circuit chauffage doit être réalisé afin de garantir le débit du circuit primaire de la Prestige Box. Dans le cas où il n’y a pas de découplage hydraulique et si toutes les vannes des radiateurs sont fermées, prévoir un by-pass. - Remplird’eauproprelesyphond’évacuationdescondensats de chaque chaudière et raccorder les condensats au réseau d’évacuation. L’installation doit permettre de visualiser l’écoulement des condensats, de les traiter si besoin avant rejet et de les protéger contre le risque de gel. INSTALLATION ÉVENTUELLE DE LA PRESTIGE BOX A L’INTÉRIEUR - Vérifier que les grilles de ventilation sont en position ouverte et qu’elles sont bien dégagées en conformité avec les normes en vigueur.

- Ne pas stocker de produit inflammable à l’intérieur du local chaufferie. - Ne pas stocker de produits corrosif : peinture, solvants, sels, produits chlorés et autres produits détergents à proximité des chaudières. - En cas de perception d’une odeur de gaz, ne pas allumer la lumière, fermer la vanne d’alimentation gaz, aérer le local et appeler un technicien qualifié. - Le local où est installé la Prestige Box doit être conforme aux prescriptions établies et en accord avec la réglementation en vigueur.

RACCORDEMENT GAZ - La dimension du raccord d’alimentation gaz des Prestige Box varie suivant les modèles (voir le tableau ci-après). - Leraccordementdugazdoitrespecterlesrecommandations prévues en accord avec la réglementation en vigueur. - L’installation d’un filtre gaz en amont de la Prestige Box est fortement recommandé. - L’installation d’équipements fonctionnant au gaz doit obligatoirement être effectuée par un professionnel agréé conformément à la législation en vigueur. - Purger la canalisation gaz et contrôler soigneusement l’étanchéité de tous les raccords effectués par un test d’épreuve sous pression, en conformité avec la réglementation en vigueur.

- Contrôler la pression gaz de l’installation : se référer au tableau des caractéristiques techniques. TABLEAU DES DÉBITS ET DES PERTES DE CHARGES DU CIRCUIT GAZ Les Prestige Box sont pré-réglées afin de pouvoir fonctionner avec la plupart des gaz naturels. Il est important de vérifier que le gaz naturel distribué soit compatible avec le pré-réglage des brûleurs des chaudières (voir étiquette à l’intérieur de l’habillage). En cas de besoin, il est possible d’adapter le brûleur à une catégorie différente de gaz. Ce type d’intervention ne peut être effectuée que par un professionnel qualifié. Les tuyauteries de raccordement gaz ainsi que les vannes de coupure et autres composants et accessoires doivent être dimensionnés et installés en conformité avec les normes en vigueur qui font référence à la puissance utile maximum des chaufferies.

Avant l’installation, il est conseillé de nettoyer soigneusement les tuyauteries de gaz afin d’éliminer les résidus éventuels qui pourraient provoquer des dysfonctionnements au niveau des chaudières. Il est également important de contrôler le type de gaz (naturel ou propane) qui assurera l’alimentation des chaudières ainsi que la pression disponible. Une pression insuffisante pourrait entraîner une réduction de la puissance des chaudières et perturber le bon fonctionnement de l’installation.

FR · 24 Installation RACCORDEMENT AU CONDUIT DES FUMÉES Le raccordement doit être réalisé en conformité avec la réglementation en vigueur. L’évacuation des fumées peut se faire pour chaque chaudière par un conduit indépendant. Dans ce cas, respecter les conditions suivantes : - La perte de charge maximum admissible pour l’évacuation des fumées est de 150 Pascal. - Les éléments positionnés à l’horizontale doivent avoir une pente d’au moins 3° (= 5 mm / m de tube).

- Aucun obstacle ou autre terminal de fumées ne doit se trouver dans un rayon minimum de 0,5 m. Tableau des pertes de charge des fumées Φ 100 mm en Pascal Prestige 50-75 Prestige 120 Longueur droite 1 m 2,5 6,0 Tube avec élément de mesure 1,3 3,0 Coude 90° 7,0 18,0 Coude 45° 3,0 8,0 Terminal vertical - 50,0 PRESCRIPTIONS POUR LE RACCORDEMENT DE L’ÉVACUATION DES FUMÉES DANS UN COLLECTEUR COMMUN Le collecteur qui doit évacuer les fumées des différentes chaudières vers le conduit de cheminée doit respecter les conditions suivantes illustrées dans le schéma ci-dessous : 1. Pente minimum = 3° ; 2. La longueur verticale positionnée entre le clapet à l’in- térieur de la Box et l’élément à 90° ne doit pas excéder 40 cm si elle est isolée (sinon, longueur = 20 cm maxi) ; 3. Le raccordement de la sortie chaudière sur le collecteur commun doit comporter un coude à 90°. Note : Suivant les réglementations en vigueur, l’élément de mesure des fumées devra se trouver immédiatement en sortie de la Box.

FR · 25 Installation CONVERSION PROPANE La plaque signalétique de la chaudière précise le réglage usine qui a été effectué en fonction des types de gaz suivants : G20, G25, G30 ou G31. Pour convertir la chaudière à un autre type de gaz, il est nécessaire de : • Changer l’opercule • Régler le CO2 Les valeurs de CO2 à respecter sont indiquées dans le tableau des caractéristiques techniques. REMPLACEMENT DE L’OPERCULE 1. Couper les alimentations du gaz et de l’électricité. 2. Dévisser le raccord 3 pièces (A) du tube gaz situé sous la vanne gaz.

3. Débrancher la fiche électrique de la vanne gaz (B). 4. Démonter l’ensemble vanne gaz/venturi (C) du ventilateur. 5. Démonter la vanne gaz du venturi (D) enlever l’ancien opercule (si existant) et positionner le nouvel opercule (F). Attention de positionner correctement le joint autour de l’opercule (E). 6. Remonter l’ensemble des pièces démontées en suivant la procédure inverse. Vérifier l’étanchéité gaz chaudière en fonctionnement. Prestige 75 Prestige 120 G20 - 8,6 G25 - - G30 6,8 6,7 G31 6,8 6,7 La conversion n’est pas autorisée dans tous les pays. Pour savoir si cela est possible, voir les indications du tableau montrant les différentes catégories de gaz dans le chapitre des caractéristiques techniques. Régler la vitesse du ventilateur comme indiqué dans le tableau ci-dessous avant de régler le taux de CO2. CONVERSION PROPANE PRESTIGE 75 CONVERSION PROPANE PRESTIGE 120 ATTENTION : Pour les Prestige 120, modifier la vitesse du ventilateur avant d’effectuer le réglage du CO2. PAR. 22 de 62 à 59 PAR. 24 de 62 à 59 PAR. 26 de 15 à 20 PAR. 28 de 34 à 34 Réglages habillage monté Prestige 75 Prestige 120 Paramètres Gaz naturel Propane Gaz naturel Propane Puissance chaudière Max % CO2 9,4 10,8 9,0 10,3 Vitesse Max ventilateur Tours/min. 6500 6500 6500 5900 Puissance chaudière Min % CO2 9,3 10,4 8,5 - 9,5 10 - 10,5 Vitesse Min ventilateur Tours/min. 1700 1700 1500 2000 Réglages habillage démonté Puissance chaudière Max % CO2 9,2 10,5 8,8 10,1 Puissance chaudière Min % CO2 9,1 10,1 8,3 - 9,2 10 - 10,5

FR · 26 MISE EN SERVICE ET ENTRETIEN PREMIÈRE MISE EN ROUTE Après avoir vérifié que toutes les conditions décrites précédemment étaient remplies, et après analyse du type d’installation de chauffage, effectuer la mise en route de la Prestige Box en procédant de la manière suivante : Sur le tableau général de commande : • Mettre l’interrupteur général sur ON, et s’assurer de l’allumage du régulateur Control Unit.

• Mettre ensuite l’interrupteur de chacune des chaudières sur ON. Sur chacune des chaudières : • S’assurer de l’allumage du display. La Prestige Box qui est gérée par le régulateur procèdera à la mise en route des chaudières qui resteront en fonctionnement jusqu’à ce que les consignes demandées soient atteintes. Les démarrages et arrêts successifs des chaudières se feront en fonction de la température et des plages de fonctionnement déterminées (mode automatique).

Dans le cas où l’un des dispositifs de sécurité ISPESL se déclenche, celui-ci mettra les chaudières hors service. Contrôler le réarmement automatique de chaque dispositif, et rechercher la cause du déclenchement de l’organe de sécurité. • Vérifier le fonctionnement des organes de régulation. • Vérifier le bon fonctionnement du thermostat de sécurité et du pressostat manque d’eau.

• Vérifier le bon fonctionnement de l’interrupteur d’arrêt d’urgence situé à l’extérieur (vanne d’arrêt “coup de poing” de couleur rouge). Une fois la procédure de mise en service terminée, effectuer plusieurs contrôles d’arrêt et de mises en route : • En modifiant la consigne préalablement fixée dans le Control Unit. Se référer à la notice technique du Control Unit.

• En testant la commande à distance (si elle existe). Si toutes les conditions sont remplies, effectuer un contrôle de combustion (analyse des fumées) pour chaque chaudière en suivant les instructions fournies dans le chapitre “mise en service de l’installation”. La régulation de la Prestige Box se fait à partir du régulateur Control Unit positionné sur le tableau général de commande. Pour le réglage de la courbe de chauffe et du principe de fonctionnementdelaPrestigeBox,consulterladocumentation jointe du régulateur Control Unit. MISE EN SERVICE DE L’INSTALLATION - Remplir lentement toute l’installation jusqu’à une pression de 1,5 bar et purger soigneusement l’air grâce aux purgeurs se trouvant à l’intérieur de la Prestige Box. - Vérifier qu’il n’y a pas de fuites. - Purger les circulateurs et les dégommer. - Ouvrir la vanne gaz, et après avoir vérifier l’étanchéité de la canalisation effectuer une purge.

- Remplir tous les siphons avec de l’eau propre. - Mettre le tableau électrique de commande sous tension. Ajuster la consigne de température de départ au maximum sur le Control Unit afin de faire démarrer la Prestige Box. Laisser la Prestige Box chauffer pendant quelques minutes. Mettre les chaudières à pleine puissance et contrôler le CO2 de chaque chaudière. Ensuite, mettre les chaudières à la puissance minimum et contrôler de nouveau le CO2 de chaque chaudière (voir les valeurs de réglage du CO2 dans le tableau des caractéristiques techniques des chaudières Prestige.

- Ajuster la température de chauffage en suivant les indications données dans le guide de l’utilisateur. - Purger une nouvelle fois toute l’installation en ajustant la pression de l’installation. - S’assurer du bon équilibrage de l’installation de chauffage en modifiant au besoin le réglage des vannes d’équilibrage afin de vérifier que le débit primaire obtenu soit conforme à la valeur souhaitée. CHAUDIÈRE PRESTIGE 75 CHAUDIÈRE PRESTIGE 120 La mesure de la pression amont se fait au moyen de la prise (1). Le réglage du CO2 se fait grâce à la vis (2). Pour augmenter le CO2, tourner dans le sens contraire, des aiguilles d’une montre, et inversement pour le réduire. Le réglage de l’OFFSET (3) effectué en usine ne doit en aucun cas être modifié.

La modification du réglage d'un composant du brûleur comportant une scellée, doit être effectuée après consultation du service technique d’ACV.

FR · 27 MISE EN SERVICE ET ENTRETIEN CONTRÔLE DU BON FONCTIONNEMENT - Vérifier que les paramètres fixés correspondent aux besoins du client utilisateur. - Le contrôle et les réglages de la Prestige Box ne peuvent être effectués que par un professionnel compétent ou par un service de maintenance agréé par ACV. - Régler la chaudière à la puissance maximum en utilisant les boutons “MODE” et “+”.

- Vérifier une fois le brûleur allumé et à pleine puissance que la pression amont (voir prise de pression image précédente réf : i) ne soit pas inférieure à 18 mbar en version gaz naturel, ou à 35 mbar en ce qui concerne la version propane. - Laisser fonctionner les chaudières pendant quelques minutes jusqu’à atteindre une température minimum de 60°. Mesurer avec un analyseur de combustion la teneur en CO2 des fumées. La valeur optimale est indiquée dans le tableau des caractéristiques techniques. Pour augmenter le taux de CO2, tourner la vis de réglage dans le sens anti-horaire (dévisser) et dans le sens horaire pour le réduire (voir photo précédente). Contrôler le CO2 à la puissance minimum en appuyant simultanément sur les boutons “MODE” et “-”. - Attendre quelques minutes afin que la puissance minimum soit atteinte, et contrôler le taux de CO2. Celui-ci devra être égal au taux de CO2 de la pleine puissance, avec une tolérance inférieure ne devant pas dépasser 0,5 %. ENTRETIEN ET CONSIGNES DE SÉCURITÉ La loi rend obligatoire l’entretien des chaudières. La sécurité, le bon fonctionnement et la durée de vie des appareils le rendent indispensable.

Avant de démarrer les opérations d’entretien : • Couper l’alimentation électrique de la Prestige Box au moyen de l’interrupteur se trouvant sur le tableau général de commande. • Fermer la vanne gaz d’arrêt général, ainsi que les vannes du circuit chauffage. • Après toute opération de maintenance, rétablir tous les paramètres à leur valeur initiale. • Vidanger les composants qui pourraient contenir de l’eau chaude avant de les manipuler.

L’éventuel désembouage du corps de chauffe des chaudières ne peut se faire qu’en utilisant un produit approuvé par ACV, en respectant le mode d’emploi ainsi que les consignes de sécurité spécifiées dans la notice, en ventilant la chaufferie, en utilisant des vêtements de protection, en évitant de mélanger plusieurs produits et en protégeant le matériel et les composants se trouvant à proximité.

Ne pas oublier de revisser les vis d’étanchéité des prises de pression gaz sur le brûleur après réglage. S’assurer que le pré-réglage des brûleurs des chaudières corresponde au type de gaz du réseau d’alimentation. En cas de perception d’une odeur de gaz ou de fumée provenant de la Prestige Box, couper immédiatement l’alimentation électrique, fermer la vanne gaz de la Prestige Box et prévenir le technicien de maintenance. OPÉRATION DE VIDANGE DE L’INSTALLATION Il est déconseillé de vidanger régulièrement une installation, car des remplissages répétés peuvent entraîner un apport important en oxygène, et un dépôt important de calcaire dans l’échangeur inox. Dans le cas où il est nécessaire de protéger l’installation et la Prestige Box contre le gel, l’ajout d’un produit antigel à l’eau de chauffage ne peut se faire qu’avec UN PRODUIT QUI A ÉTÉ PRÉALABLEMENT APPROUVÉ PAR ACV.

Pour vidanger l’installation, procéder de la manière suivante : 1. Éteindre toutes les chaudières. 2. Ouvrir le robinet de vidange situé au point bas du com- pensateur hydraulique. Raccorder à cet endroit une canalisation permettant l’évacuation de l’eau de chauf- fage à l’extérieur de la Prestige Box.

FR · 28 MISE EN SERVICE ET ENTRETIEN ENTRETIEN DE LA PRESTIGE 75 ACV recommande de procéder à I’entretien des chaudières au moins une fois par an, afin de conserver un niveau de rendement élevé dans le temps. Avant de procéder aux opérations de maintenance, il faut couper l’alimentation électrique. - Vérifier que le siphon ne soit pas sale ou bouché, le remplir si nécessaire et contrôler qu’il n’y a pas de fuite. - Contrôler le bon fonctionnement des soupapes de sécurité.

- Purger l’air pouvant se trouver dans l’installation et rétablir la pression à froid à environ 1,5 bar. En cas d’appoints d’eau répétés, veuillez contacter un technicien qualifié. - Contrôler le rendement des chaudières à la puissance maximum : si la valeur obtenue est très différente de la donnée constructeur, cela peut être lié au fait que le conduit d’amenée d’air comburant ou le conduit d’évacuation des gaz brûlés présentent une anomalie, ou cela peut être du à la présence de corps étrangers dans l’échangeur. DÉMONTAGE DU BRÛLEUR - Fermer la vanne d’alimentation gaz. - Débrancher l’alimentation électrique. - Ouvrir le panneau frontal de la chaudière. - Débrancher les connecteurs du ventilateur (PWM et 230 V), le câble d’allumage, le rectificateur de la vanne gaz ainsi que le câble de mise à la terre de l’électrode d’allumage. - Dévisser les écrous du brûleur à l’aide d’une clé de 10. - Débrancher le tube d’alimentation de la vanne gaz.

- Enlever le brûleur complet (ensemble ventilateur/vanne gaz/venturi) du corps de chauffe en faisant attention de ne pas endommager l’isolant du brûleur qui se trouve autour de la rampe gaz. - Contrôler l’isolant et les joints, les remplacer si nécessaire avant de remettre le brûleur en place en suivant la procédure inverse.

FR · 29 MISE EN SERVICE ET ENTRETIEN ENTRETIEN DE LA PRESTIGE 120 ACV recommande de procéder à l’entretien des chaudières au moins une fois par an, afin de conserver un niveau de rendement élevé dans le temps. Avant de procéder aux opérations de maintenance, il faut couper l’alimentation électrique. - Vérifier que le siphon ne soit pas sale ou bouché, le remplir si nécessaire et contrôler qu’il n’y a pas de fuite. - Contrôler le bon fonctionnement des soupapes de sécurité.

- Purger l’air pouvant se trouver dans l’installation et rétablir la pression à froid à environ 1,5 bar. En cas d’appoints d’eau répétés, veuillez contacter un technicien qualifié. - Contrôler le rendement des chaudières à la puissance maximum : si la valeur obtenue est très différente de la donnée constructeur, cela peut être lié au fait que le conduit d’amenée d’air comburant ou le conduit d’évacuation des gaz brûlés présentent une anomalie, ou cela peut être du à la présence de corps étrangers dans l’échangeur. DÉMONTAGE DU BRÛLEUR - Fermer la vanne d’alimentation gaz. - Débrancher l’alimentation électrique. - Ouvrir le panneau frontal de la chaudière. - Débrancher les connecteurs du ventilateur (PWM et 230 V), le câble d’allumage, le rectificateur de la vanne gaz ainsi que le câble de mise à la terre de l’électrode d’allumage. - Débrancher le tube d’alimentation de la vanne gaz. - Dévisser les écrous du ventilateur avec une clé de 10 et enlever l’ensemble ventilateur avec le venturi et la vanne gaz.

- Dévisser les écrous de la porte foyère avec une clé de 10. - Retirer la porte foyère avec la rampe du brûleur en la retirant de l’échangeur en prenant soin de ne pas endommager l’isolant du brûleur qui se trouve dans l’échangeur. - Contrôler l’isolant et les joints, les remplacer si nécessaire avant de remettre le brûleur en place en suivant la procédure inverse.

FR · 30 MISE EN SERVICE ET ENTRETIEN DÉMONTAGE ET CONTRÔLE DE L’ÉLECTRODE D’ALLUMAGE - Déconnecter le câble d’allumage de l’électrode. - Dévisser les deux vis de fixation - Enlever la mise à la terre de l’électrode en prenant soin de ne pas perdre la rondelle “grower” qui se trouve entre la vis et l’électrode, et ne pas oublier de la mettre en place lors du remontage. - Contrôler l’état des joints et les remplacer en cas de besoin avant de remettre l’électrode en place.

DÉMONTAGE DE L’ÉCHANGEUR - Vidanger l’eau du circuit de chauffage de la chaudière à l’aide de la vanne de vidange. - Attendre que la chaudière soit complètement vidangée. - Enlever les connexions électriques du brûleur ainsi que celles des sondes NTC de température. - Débrancher les tubes départ et retour de l’échangeur Attention : il est possible que malgré la vidange, il reste encore un peu d’eau à l’intérieur de l’échangeur. - Débrancher le tube d’évacuation des condensats et enlever le siphon de l’échangeur.

- Soulever l’échangeur en position verticale afin de le décrocher de son support et de pouvoir ainsi le retirer librement. - Contrôler les joints, les remplacer si nécessaire avant de remonter l’échangeur en suivant scrupuleusement la procédure inverse. ENTRETIEN DE L’ÉCHANGEUR - Démonter le brûleur comme décrit précédemment. - Enlever l’isolation du brûleur. - Nettoyer l’échangeur à l’aide d’un aspirateur. - Enlever le tube de départ des fumées.

- Vérifier que le bac de récupération des condensats n’est pas sale. Si tel est le cas, le nettoyer. - Contrôler l’isolation du brûleur ainsi que les joints, et ne pas hésiter à les remplacer si nécessaire. - Une fois l’ensemble remonté, faire fonctionner la chaudière à pleine puissance afin de vérifier que tout soit parfaitement étanche. - Contrôler la pression gaz ainsi que les valeurs de CO2 (se reporter au chapitre concernant les réglages). VALEURS DES RÉSISTANCES DES SONDES NTC T° [°C] RΩ T° [°C] RΩ T° [°C] RΩ - 20 98200 25 12000 70 2340 - 15 75900 30 9800 75 1940 - 10 58800 35 8050 80 1710 - 5 45900 40 6650 85 1470 0 36100 45 5520 90 1260 5 28600 50 4610 95 1100 10 22800 55 3860 100 950 15 18300 60 3250 20 14700 65 2750

FR · 31 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste SAISIE DU CODE L’entrée du “code” permet d’avoir accès au(x) : • Paramètres non accessibles à l’utilisateur final • Mode communication • Mode ventilateur • Mode erreur Le mode “CODE” est accessible en appuyant simultanément sur les boutons “STEP” et “MODE” uniquement à partir du MODE “STANDBY”. Effectuer un appui bref sur la touche “STEP”, puis visualiser la lettre “C” à gauche et un chiffre aléatoire à droite du display.

Appuyer sur les touches “+” ou “-” pour afficher le bon numéro de code. Effectuer un appui bref sur la touche “STORE” : le display va brièvement clignoter pour indiquer la prise en compte du code. Appuyer sur la touche “MODE” jusqu’à ce que le mode recherché apparaisse. Le code d’accès est uniquement communiqué aux sociétés de maintenance agrées. En cas d’information complémentaire, veuillez contacter le service technique ACV.

FR · 32 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste Touche Display Description des paramètres Prestige 75 Prestige 120 Température minimum de départ chauffage en cas d’installation d’une sonde extérieure Température extérieure minimum [réglage de la courbe de chauffe] Température extérieure maximum [réglage de la courbe de chauffe] Température de protection antigel Correction de la température extérieure Température maximum de départ du second circuit de chauffage Température minimum de départ du second circuit de chauffage Hystérésis de la température du second circuit de chauffage Blocage T° : blocage de la demande de chaleur si la consigne calculée est inférieure au P.10 (00 = désactivé) Booster : temps imparti pour atteindre la température ambiante avant augmentation de la température de départ [minutes] Réduction (abaissement) T° de départ Augmentation de la température de charge par rapport à la consigne d’eau chaude sanitaire GAZ NATUREL Vitesse maximum du ventilateur en mode chauffage [Nbre de tours/minute x 100] PROPANE Vitesse maximum du ventilateur en mode chauffage [Nbre de tours/minute x 100] GAZ NATUREL Vitesse maximum du ventilateur en mode chauffage [Nbre de tours/minute]

FR · 33 Touche Display Description des paramètres Prestige 75 Prestige 120 PROPANE Vitesse maximum du ventilateur en mode chauffage [Nbre de tours/minute] GAZ NATUREL Vitesse maximum du ventilateur en mode eau chaude sanitaire [Nbre de tours/minute x 100] PROPANE Vitesse maximum du ventilateur en mode eau chaude sanitaire [Nbre de tours/minute x 100] GAZ NATUREL Vitesse maximum du ventilateur en mode eau chaude sanitaire [Nbre de tours/minute] PROPANE Vitesse maximum du ventilateur en mode eau chaude sanitaire [Nbre de tours/minute] GAZ NATUREL Vitesse minimum du ventilateur [Nbre de tours/minute x 100] PROPANE Vitesse minimum du ventilateur [Nbre de tours/minute x 100] GAZ NATUREL Vitesse minimum du ventilateur [Nbre de tours/minute] PROPANE Vitesse minimum du ventilateur [Nbre de tours/minute] GAZ NATUREL Vitesse du ventilateur pendant la phase d’allumage du brûleur [Nbre de tours/minute x 100] PROPANE Vitesse du ventilateur pendant la phase d’allumage du brûleur [Nbre de tours/minute x 100] Vitesse du ventilateur pendant le slow start [Nbre de tours/minute x 100] Temps de fonctionnement à puissance mini après démarrage en mode chauffage [sec x 9,0] Temps de post-circulation du circulateur chauffage 0 = 10 sec [min.] Temps de post-circulation du circulateur d’eau chaude sanitaire [sec. X 10,2] paramÈtres mcba pour le spÉcialiste

FR · 34 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste Touche Display Description des paramètres Prestige 75 Prestige 120 Hystérésis d’enclenchement du brûleur en mode chauffage Hystérésis de déclenchement du brûleur en mode chauffage Hystérésis d’enclenchement du brûleur en mode eau chaude sanitaire Hystérésis de déclenchement du brûleur en mode eau chaude sanitaire Hystérésis de détection du mode eau chaude sanitaire avec une sonde NTC Hystérésis de désactivation du mode eau chaude sanitaire avec une sonde NTC Temps de blocage pour le démarrage en mode chauffage [secondes x 10,2] Temps de blocage pour le démarrage en mode E.C.S [secondes x 10,2] Temps de blocage pour le basculement du mode E.C.S -> chauffage [sec. x 10,2] Temps maximum de fonctionnement en mode eau chaude sanitaire [minutes] Premier chiffre (à gauche) : Second circuit chauffage : 0 = désactivé 1 = activé [esclave] 2 = activé [maître] Second chiffre (à droite) : La demande de chaleur provient : 0 = du thermostat d’ambiance ON/OFF 1 = de la sonde extérieure Premier chiffre (à gauche) : Circulateur de charge pour I’E.C.S [1] Vanne diviseuse [2] Second chiffre (à droite) : Ballon avec demande par sonde NTC [2] Ballon avec demande par thermostat [3] Vitesse manuelle du ventilateur (test)

FR · 35 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste Touche Display Description des paramètres Prestige 75 Prestige 120 Premier chiffre : circulateur spécial [0 = désactivé] Second chiffre : cycle mini de désactivation [0 = désactivé] Temps d’étincellage anticipé avant l’ouverture de la vanne gaz [sec.] Augmentation de la durée de pré-ventilation [sec.] Durée de post ventilation [sec] Vitesse du ventilateur pendant la post ventilation [Nbre de tours/minute x 100] Durée d’ouverture de la vanne de mélange du second circuit chauffage [sec x 15] Facteur “I” du second circuit de chauffage Facteur “I” du ventilateur (augmentation) Facteur “I” du ventilateur (réduction) Limite Maxi de température sonde NTC 5 des fumées [°C] Limite Maxi de température sonde NTC 6 [°C] Valeur Maxi du dT1/dt [x 0,1°C/sec] Valeur Maxi du dT3/dt [x 0,1°C/sec] Différence T1-T2 pour la modulation Impulsions par rotation/Fréquence PWM

FR · 36 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste Touche Display Description des paramètres Prestige 75 Prestige 120 Allumage externe/Tentatives de démarrage Temps maximum pour l’échange NTC1-NTC2 [sec. x 15] Temps de passage du régime Mini au régime Maxi en mode chauffage [sec.] Options du système 1 Options du système 2 Options de protection 2 Paramètre supplémentaire 0 [Valeur + 256]

FR · 37 MODE ERREUR Touche Display Touche Display Description des paramètres Code de la dernière erreur État de la chaudière au moment de l'erreur Température de départ T1 mesurée au moment de l’erreur Température de retour T2 mesurée au moment de l’erreur Température de l'eau chaude sanitaire T3 mesurée au moment de l'erreur Température extérieure T4 mesurée au moment de l'erreur paramÈtres mcba pour le spÉcialiste MODE COMMUNICATION Ce mode indique la communication entre le MCBA chaudière et les Kit de régulation Control Unit, Room Unit et sonde d’ambiance.

Touche Display Touche Display Description des paramètres Aucune communication Communication entre le module chaudière et l’interface MCBA Communication entre tous les appareils connectés MODE VENTILATEUR Touche Display Description des paramètres Ventilateur Le display indique que la vitesse actuelle du ventilateur est de 5500 tours/minute

FR · 38 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste LISTE D’ERREURS + SOLUTIONS En cas de problème durant le fonctionnement, le système se bloque et le display se met à clignoter : à gauche du display, un “E” apparaît (en cas d’erreur) et un “b” (en cas de blocage), alors que le code erreur est indiqué par les deux chiffres à droite du display comme le montre le tableau ci-dessous. Pour débloquer le système : • Appuyer sur la touche “RESET” se trouvant sur le display • Dans le cas où l’erreur apparaît de nouveau, contacter le technicien de maintenance Code Description de l'erreur Solution Signal anormal de présence de flamme détectée - Contrôler le câblage (court-circuit au niveau du 24 V) - Contrôler l'électrode - Remplacer le MCBA (problème de projection d’eau) Aucun signal de présence de flamme après 5 tentatives d’allumage - Contrôler le câble d’allumage - Contrôler l'électrode et son positionnement - Contrôler la présence du gaz au niveau du brûleur Erreur relative à la vanne gaz ou au triac Remplacer le rectificateur ou la vanne gaz Verrouillage durable Appuyer sur la touche “RESET” Aucune détection de flamme ou problème électrique 1. Contrôler l'écartement de l'électrode 2. Vérifier la résistance kΩ du câble de l'électrode 3. Vérifier la stabilité du courant Détection d’une erreur Input - Contrôler l'lnput et appuyer sur la touche “RESET” Erreur du relais de la vanne gaz Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le MCBA Le pressostat d’air ne s’est pas fermé - Contrôler le pressostat d’air Erreur d'EPROM Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le MCBA Thermostat Max ouvert ou Fusible 24 V endommagé - Contrôler le câblage - Contrôler le fusible 24 V dans le MCBA - Le shunt entre les bornes 12 et 13 a été enlevé Erreur interne Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le MCBA T1 > 110°C - Contrôler la sonde NTC et la remplacer si nécessaire - Si la sonde NTC est OK, vérifier que l'irrigation de la chaudière est correcte (débit suffisant) T2 > 110°C - Contrôler la sonde NTC et la remplacer si nécessaire Les sondes NTC 1 et NTC 2 sont inversées - Inverser les sondes NTC 1 et NTC 2 La température mesurée par NTC 1 augmente trop rapidement (gradient T1 trop important) - Contrôler le bon fonctionnement du circulateur - Si le circulateur ne présente pas d’anomalie, purger l'installation Pressostat gaz ou pressostat “manque d’eau” ouvert - Contrôler le pressostat gaz - Contrôler le pressostat “manque d’eau” - Contrôler les pressions Aucun signal Tachymétrique - Contrôler la connexion du signal PWM - Contrôler la connexion du ventilateur - Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le ventilateur

FR · 39 Code Description de l'erreur Solution Le signal tachymétrique du ventilateur ne revient pas à “0” - Contrôler le tirage de la cheminée - Si le tirage est correct, remplacer le ventilateur Différence de température entre T1 et T2 trop importante - Contrôler le débit primaire Court-circuit NTC 1 - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 1 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 1 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 1 Court-circuit NTC 2 - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 2 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 2 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 2 Court-circuit NTC 3 - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 3 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 3 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 3 Court-circuit NTC 5 - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 5 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 5 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 5 Connexion NTC 1 ouverte - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 1 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 1 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 1 Connexion NTC 2 ouverte - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 2 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 2 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 2 Connexion NTC 3 ouverte - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 3 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 3 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 3 Connexion NTC 5 ouverte - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 5 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 5 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 5 Valeur des paramètres EPROM hors tolérance Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le MCBA Erreur interne Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le MCBA Température des fumées trop élevée (NTC 5) - Contrôler le connecteur de la sonde NTC 5 - Contrôler le câblage de la sonde NTC 5 - Si le problème persiste, remplacer la sonde NTC 5 Erreur pendant la lecture des paramètres - Effectuer un “RESET” - Si l'erreur persiste, remplacer le MCBA Pressostat d'air est fermé alors qu'il devrait être ouvert - Contrôler le pressostat d'air Pression d’eau insuffisante - Contrôler la pression d'eau Vitesse du ventilateur incorrecte durant le démarrage 1. Contrôler la tension d'alimentation du MCBA 2. Si la tension est correcte, remplacer le ventilateur Température mesurée par la sonde NTC 6 trop élevée - Contrôler la vanne de mélange et le moteur de la vanne Fréquence du réseau hors tolérance - Contrôler la fréquence du réseau Adresses de la cascade en conflit ou non valide - Contrôler les adresses de la cascade Erreur interne Si le problème persiste après deux tentatives de “RESET”, remplacer le MCBA Déviation de la fréquence du réseau supérieure à 1,5 Hz - Contrôler la fréquence du réseau Ouverture du pressostat d’air pendant le fonctionnement du brûleur - Contrôler le pressostat d'air paramÈtres mcba pour le spÉcialiste

FR · 40 paramÈtres mcba pour le spÉcialiste Code Description de l'erreur Solution Courant d’ionisation trop faible durant le fonctionnement du brûleur - Contrôler le courant d’ionisation Le pressostat gaz s’est ouvert pendant le fonctionnement du brûleur - Contrôler le pressostat gaz Déviation de la sonde NTC 1 ou NTC 2 - Contrôler les sondes NTC 1 et NTC 2 Sonde NTC 1 ou NTC 2 défectueuse - Contrôler les sondes NTC 1 et NTC 2 Sonde NTC 1 ou NTC 2 collée - Contrôler les sondes NTC 1 et NTC 2

FR · 41