PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS POMMARD 2015/2016 - Vauvenargues - GIPP

 
PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS POMMARD 2015/2016 - Vauvenargues - GIPP
PROJET PEDAGOGIQUE
ACCUEIL DE LOISIRS POMMARD
                2015/2016

 « L’ ART est nécessaire pour faire fleurir les
talents, un beau naturel négligé ne porte jamais
               de fruits mûrs. »
              Vauvenargues
                       	
                      1
SOMMAIRE

1/ Présentation

A/ L’organisateur
B/ Le Secteur et Public
C/ L’infrastructure

2/ Les attentes éducatives de l’organisateur

A/ L’organisateur
B/ La Circonscription des Affaires Scolaires

3/ Les Moyens d’Action

A/ Les moyens Humains
B/ Les moyens Financiers
C/ Les moyens Matériels

4/ Mes objectifs pédagogiques

A/ Les intentions Pédagogiques
B/ Les objectifs Pédagogique

5/ L’organisation général du Centre

A/ L’accueil et la journée type
B/ Les Besoins de l’enfant
C/ La sécurité et les soins

6/ Les outils d’évaluation

A/ Les Réunions
B/ L’évaluation de l’animateur

                                      	
       2
1/ Présentation

A/ L’organisateur

Mairie de Paris
Direction des Affaires Scolaires
3, rue de l’Arsenal
75181 Paris cedex 04

La DASCO est l’organisme de tutelle de tous les accueils de loisirs parisiens. Elle
coordonne l’ensemble des circonscriptions et arrondissement de la capitale.
L’accueil de loisirs Pommard est administré par la CAS des 11/12ème
arrondissements.

B/ Le Secteur et le public

Le C.L.S.H (Centre de Loisirs sans Hébergement) est constitué de 2 points
d’accueil de loisirs élémentaire situé :

ELEMENTAIRE POMMARD
4, rue Pommard
75012 Paris
Centre : 01.43.46.06.51
Loge : 01.43.07.58.76
Code : 12034

MATERNELLE POMMARD
33, rue Pommard
75012 Paris
Centre : 01.43.46.30.34
Loge : 01.46.28.52.55
Code : 12093

Les Accueils de loisirs POMMARD se situent en plein cœur de « Bercy village »
dans le 12ème arrondissement de Paris. Le quartier a été construit sur le lieu des
anciens chais et entrepôts de Bercy, inscrits aux Monuments historiques
Le lieu était une place importante du marché et de la logistique du vin au
XIXe siècle et au début du XXe siècle.
Bercy fut développé à la fin du XXe siècle avec l'ouverture de Palais omnisports
de Paris Bercy en 1984 et la création du nouveau bâtiment du ministère des
Finances.
Bercy village fut achevé en 2001 et comporte désormais une trentaine de
magasins et restaurants. Un complexe UGC y est également présent, l'UGC Ciné

                                       	
                                       3
Cité Bercy.
Il est desservi par la station de métro Cour Saint-Émilion.
Les enfants sont issus des quartiers environnants et viennent de milieux sociaux
et culturels complètement différents. La mixité sociale du quartier se traduit
aussi par l’existence d’écoles publiques et privées. Les enfants accueillis au
centre sont âgés de 4 à 6 ans.

Avec tout le charme de son passé lié à l’histoire, le quartier dispose d’un
développement économique fort, d’un lieu de vie calme et bien desservie par les
transports en commun.

C/ L’Infrastructure

Les locaux utiliser pour l’ Accueil de loisirs Elémentaire

   ü   Un grand préau
   ü   Un Gymnase,
   ü   Trois cours
   ü   Des toilettes,
   ü   Un B.C.D (Bibliothèque),
   ü   Une salle d’accueil de loisirs,
   ü   Une salle d’expression
   ü   Une ludothèque,
   ü   Un réfectoire.
   ü   Une salle informatique
   ü   Un bureau Directrice
   ü   Une salle des adultes

Les locaux utiliser pour l’ Accueil de loisirs Maternelle

   ü   Un préau
   ü   Une salle de motricité,
   ü   Une cour
   ü   Des toilettes,
   ü   Un EPL (Espace Premier Livre),
   ü   Un dortoir,
   ü   Une salle des adultes,
   ü   Un réfectoire.
   ü   Un bureau Directrice

                                          	
                                 4
2/ Les attentes éducatives de l’organisme

Faire de Paris, une ville accueillante où les enfants puissent s’épanouir, se
divertir et s’évader de leur cadre familier en mettant en œuvre des actions
diversifiées, adaptées au contexte parisien et répondant aux attentes des
parents.

A/ L’Organisateur

MAIRIE DE PARIS
DIRECTION DES AFFAIRES SCOLAIRES
3 RUE DE L’ARSENAL
75181 PARIS CEDEX 04
Les Accueils de loisirs sont destinés aux enfants parisiens des écoles publiques
et privées parisiennes et/ou domiciliés à Paris.
Ils sont ouverts durant l’année scolaire et de ce fait sont gérés par les
circonscriptions des affaires scolaires (C.A.S).
Ces accueils de loisirs fonctionnent le mercredi après-midi à partir de 13h30
jusqu’à 18h00 (en continu) et pendant les vacances scolaires du Lundi au vendredi
de 08h20 à 18h00 en élémentaire et jusqu’à 18h30 en maternelle.
Les enfants sont âgés de 3 à 6 ans pour la maternelle, de 6 à 13 ans pour
l’élémentaire.

Le Projet Éducatif de la ville de PARIS, s’articule autour de 5 grands axes :

   F La lecture et l’expression : Théâtre, peinture, contes…
   F La culture scientifique et technique.
   F L’apprentissage culturel : Visites de musées, ateliers…
   F L’éducation du regard : Photographie, cinéma…
   F La connaissance de l’environnement et l’Education physique et sportive.

Ces grands axes s’appuient également sur la charte éducative, en favorisant
3 missions :

   F Contribuer à l’épanouissement de l’enfant pour :
         L’enrichissement de chaque enfant
         Développer son autonomie
   F Favoriser la socialisation de l’enfant pour :
         L’apprentissage de la vie collective
         L’établissement des mixités
   F Lutter contre les inégalités pour :
         Une politique tarifaire favorisant l’accueil de tous
         La promotion de l’égalité des chances.

                                       	
                                      5
B/ La Circonscription des Affaires Scolaires

   11, rue FROMENT
    75011 PARIS
    01 49 29 47 74

F Chef de CAS : Josiane Boé
F Responsable de l’Action Éducative : Krystel Patte
F Adjoints à l'Action Educative :
Ludivine BROUILLAUD, Thibault LENOIR, Claire HAZERA-COULBAUX,
Maryse HERBAUT, Patrick LECOTTELEY, Marie – Christine NIOLLET,
Sébastien PRADEAU, Véronique SELLEM, Nadège BARTHEL

3/ Les Moyens d’Action

A/ Les Moyens Humains

L’équipe pédagogique :

F Directrice/REV :
Lydia MERCIER BEATEP/ BAFD /A.F.P.S

F Directrice de Point d’Accueil :
Béatrice DOLLE DESCHAMPS B.A.F.D

F Responsable de Point d’Accueil :
Elémentaire : Gonzague PAQUETEAU B.A.F.A
Maternelle : Maria Del Pilar B.A.F.A

F Les Animateurs :

Elémentaire : Sloane MOUTOUSSAMY, Maxime LAPAIX, Chabane SAHEB,
Bacari DOUCOURE, Stéphanie FUENTES, Marie COLAS , Yacine MEDJAHED,
Rubie CAMISASSA.

Maternelle : Guler TUNCER, Prescilla NZEZA, Sylvie Guillaume, Meryem
MKIDDEM, Delphine CRAYSSAC, Nicolas CZORNYJ

BAFA :
BAFA en cours :
Non BAFA :
BAFD :

                                      	
                          6
Le nombre d’animateurs affectés :

L’effectif de l’accueil est calculé en fonction des fréquentations des enfants de
l’année précédente et conforme aux règles imposées par la réglementation en
vigueur. Les animateurs peuvent être amenés à être affectés sur d’autres
centres de la circonscription selon les besoins du service.

Le rôle de la Directrice

    -­‐   Mettre en place un projet pédagogique, le conduire puis l’évaluer.
    -­‐   Garante du bon fonctionnement de l’accueil, de la sécurité physique et
          mentale des mineurs accueillis, en conformité avec la réglementation de la
          jeunesse et des sports.
    -­‐   Gestion administrative (bon de commande, courrier, fiche sanitaire,
          remplacement, Application CLSH « facile Famille ».
    -­‐   Gestion budgétaire : comptabilité…
    -­‐   Gestion & logistique : Matériels, réservation des cars, des animations
    -­‐   Gestion des relations humaines : Management des équipes : animateurs,
          ATSEM, Gardien, service de restauration, relation avec les familles
    -­‐   Partenariat : Créer des liens de travail avec les centres ressources, les
          associations, les prestataires, et les équipes enseignantes.
    -­‐   Gestion des relations extérieures entre les acteurs intervenants sur le
          centre de loisirs et la CAS, Caisse des écoles…
    -­‐   Méthodologie de projet et accompagnement auprès des animateurs
          stagiaires

Le rôle de la Directrice-adjointe

-   Accueillir les familles (parents , enfants)
-   Garant de la sécurité morale, physique et affective des enfants.
-   Participer à la gestion et à l’encadrement d’une équipe d’animateurs en
    collaboration avec le directeur de la structure .
-   Assurer le remplacement fonctionnel du directeur.
-   Participer à la gestion de la structure ( administratif , pédagogique)
-   Rendre compte de ses actions au directeur de la structure .
-   Se positionner comme responsable hiérarchique des animateurs.
-   Participer à l’explication du contenu du projet éducatif et des directives du
    service dans l’ écriture ,la réalisation et l’évolution du projet pédagogique.

                                          	
                                     7
Le rôle du responsable du Point d’Accueil

   -­‐   Référent très important qui établit le premier contact avec les familles
         (image et représentation du centre et de son directeur),
   -­‐   Assure la bonne tenue des documents administratifs (fiches sanitaires,
         cahier de bord, informatique logiciel « Facile famille »)
   -­‐   Animateur référent entre les animateurs et la directrice
   -­‐   Animateur
   -­‐   Coordonnateur des animateurs sur les objectifs du projet pédagogiques et
         des activités menés.
   -­‐   Suivi des dossiers P.A.I /P.P.S et traitement médicale.
   -­‐   Veille également à la sécurité morale et physique des enfants.

Le rôle de l’animateur

   -­‐   Assure la sécurité physique et morale de l’enfant
   -­‐   Se positionne en professionnel et adopte un langage correct et
         respectueux.
   -­‐   Avoir la pratique du travail en équipe et favoriser les échanges entre
         animateurs
   -­‐   Avoir connaissance de l’ensemble de la procédure liée à l’infirmerie
         (PAI/PPS…)
   -­‐    Etre disponible, aimable et avoir le sens de la logique dans la mise en place
         des activités et sorties.
   -­‐   Maîtriser la réglementation Jeunesse et Sports et DASCO
   -­‐   Avoir une tenue correcte
   -­‐   Avoir une démarche éducative à tous les moments de la journée
   -­‐   Il est un référent pour les enfants donc doit pouvoir transmettre les
         règles de vie du centre.
   -­‐
Le Personnel de service

Les agents de service dépendent de la circonscription des affaires scolaire
(C.A.S 11 / 12). Elles effectuent le nettoyage des locaux et participent
également aux tâches suivantes :
   ü Passage aux sanitaires,
   ü Aide aux repas,
   ü Coucher et Lever des enfants
   ü Les aider à s'habiller et se déshabiller
   ü Effectuer le nettoyage, l'entretien et la remise en ordre des locaux.
   ü Un rôle éducatif et affectif auprès des enfants.

Les agents de service font partie intégrante de l’équipe d’animation.

                                           	
                                       8
Le gardien(ne)

 Il assure la surveillance de l’accès à l’accueil de loisirs aux horaires définis par
le règlement.

Le personnel de cantine

Elles assurent la distribution et la confection des repas sur le centre ou au sein
d’une cuisine centrale.
Elles sont chargées de la propreté du réfectoire et de la mise à disposition du
service restauration
Elles veillent à la bonne organisation et à l’acheminement des repas (livraison,
quantité, hygiène, service, communication) et informent la direction de tous
incidents…

Les relations humaines

L’enfant ne doit pas se sentir abandonné, isolé, mis à l’écart durant son temps de
présence au centre de loisirs. Quelquefois il suffit de pas grand-chose pour que
l’enfant s’isole. Pour remplir correctement nos missions et afin de servir les
intentions éducatives citées, il est nécessaire que les adultes entretiennent avec
les enfants des relations saines et adaptées à leurs besoins. Développons donc ce
que l’on entend par une « relation saine et adaptée ».

L’animateur est pendant toute la durée du centre au service des enfants, pour
répondre au mieux à leurs besoins. Dans ce but l’animateur est disponible pour
les enfants, il est présent auprès d’eux, et demeure à leur écoute. Être à
l’écoute ce n’est pas seulement écouter et discuter avec les enfants qui viennent
vers soi!

Être à l’écoute c’est aussi aller vers l’autre, être attentif à l’état psychologique
afin de repérer un éventuel problème, mais aussi tout simplement pour que les
enfants sentent que l’on s’intéresse à eux.

Tout au long de la journée, et en particulier au cours des repas, des temps libres
et de la vie quotidienne en générale, l’animateur veillera à instaurer, par son
discours, par le dialogue mais aussi par son attitude et ses comportements, un
climat bienveillant, convivial, mais aussi protecteur et rassurant.

                                        	
                                        9
4 axes fondamentaux dans ce projet pédagogique liés aux relations humaines

   F Le respect des autres et des différences

   F Le soin apporté au matériel et aux locaux

   F La sécurité des enfants (Règle de vie)

   F Le comportement général (Attitude positive, solidaire, de partage et
       d’échange…)

La gestion d’un accueil de loisirs est aussi conditionnée par sa directrice
Les animateurs du centre porteront à ma connaissance toutes les difficultés
rencontrées et /ou problèmes survenus pendant la journée du centre de loisirs.
La directrice est habilitée à proposer une solution qu’elle soit administrative,
pédagogique, ou autres aux animateurs.
En ce qui concerne les informations générales, les animateurs pourront
communiquer en fin de journée aux parents les renseignements demandés.
Il faudra favoriser la notion de « Vivre ensemble » et l’esprit de solidarité, de
partage, d’entraide qui nous unis à travailler pour l’épanouissement des enfants.
Dépasser les barrières des fonctions de chacun (ASEM, gardien, cantinières,
animateurs, directeurs, enseignants) pour s’entendre en toute convivialité et
communiquer en harmonie sur la gestion du centre de loisirs et des différents
besoins des enfants.
Plus nous seront dans l’empathie et l’écoute, meilleur sera la relation
professionnelle de tous les acteurs du centre.

B/ Les moyens Financiers

Participation des Familles

Les animateurs tiendront à la journée un registre de présence des enfants via
l’ordinateur de l’accueil. Les inscriptions seront transmises à la DASCO qui se
chargera d’éditer une facture aux familles.
Les familles concernées doivent en faire la demande de réduction de tarif
directement auprès de la caisse des écoles. Les montants des activités
proposées, incluant les repas, sont calculés à la journée selon un tarif allant de 1
à 10, et en fonction des ressources du ménage.

                                        	
                                       1
                                                                                 0
Budget du centre de loisirs

Chaque centre de loisirs, dispose d’un budget qui lui est propre et ce budget lui
permet de faire face à des dépenses de fonctionnement. Cela prend en compte
l’achat de matériel fongible et les jouets pédagogiques …
Pour les sorties : dépense effectuées à partir de devis proposés par des
prestataires qui devront être validé par la régie et nous seront remis en bons
administratifs (bon d’entrées).

C/ Les moyens Matériels

Le centre de loisirs sera aménagé de la façon suivante :
   F Un aménagement intérieur :
   Espace lecture, Jeux de société, jeux de construction, jeux symboliques :
   dînettes, voitures, poupée, mais aussi du dessin…

   F Un aménagement extérieur :
   Structure de jeux, jeux de balles, parcours sportifs, vélos…

Des partenaires privilégiés pour le centre de loisirs
  F Les sorties, des animations, des cars seront proposées aux enfants
  suivant un planning établi par la CAS.

   F Les centres de ressources : situés à Paris, ils proposent aux enfants des
   centres maternels et élémentaires des ateliers animés par des intervenants
   spécialisés en vidéo, musique, arts plastiques, informatique,…) Ces
   intervenants apportent un soutien aux centre de loisirs dans le cadre de leurs
   projets d’animations.

   F Les musées et bibliothèques : Les musées de la ville proposent pour la
   plupart des formules d'ateliers dédiés aux enfants qui a pour but de
   favoriser l’accès à la culture pour tous les enfants par une approche
   pédagogique fondée sur des approches ludiques

   F Les associations de quartier : Ce partenariat a pour vocation de permettre
   à des associations du quartier d’investir le centre pour différents projets,
   puis le cas échéant utiliser les commerces de proximités pour y faire de
   temps à autre des visites…

   F Les équipements sportifs sont mis à disposition pour les centres de loisirs
   comme les gymnases, les piscines… Ces équipements bénéficient d’agents
   diplômés pour encadrer les activités.

                                      	
                                      1
                                                                              1
F Les espaces vert peuvent accueillir les enfants dans les squares de
   quartier, parc de Bercy, parc floral, la coulée verte, jardin,

L’accueil de Loisirs est un lieu éducatif, actif et organisé autour d'un projet
éducatif. L'année sera ponctuée par des sorties régulières et des journées
exceptionnelles. Les sorties feront l’objet d’une préparation auprès des enfants.
Les consignes de sécurité seront respectées et mis en pratique. Avant chaque
sortie les animateurs effectueront des rappels prenant en compte les bases
élémentaires de sécurité : Transports, encadrements, assistance…

Dans l’ordre :
  -­‐ repérer l’itinéraire
  -­‐ Choix du type de transport
  -­‐ But et intérêt pédagogique de la sortie
  -­‐ Liste nominative des enfants partant en sortie doit être déposé dans le
      cahier de bord à l’accueil y seront mentionné, la date, le lieu, le nombre
      d’enfants, les animateurs et les enfants correspondant.
  -­‐ Les maternelles et la petite enfance porteront un badge mentionnant les
      coordonnées du centre.
  -­‐ Prendre la trousse à pharmacie, vérifier les PAI et prescription médicale
  -­‐ Fiches sanitaires
  -­‐ Documents liés à la sortie : tickets, places de spectacles ? réservation…
  -­‐ Vérifier que la tenue vestimentaire des enfants est adéquate

4/ Mes objectifs pédagogiques

A/ Les intentions Pédagogiques

La société actuelle demande de plus en plus aux enfants de grandir vite.
Cette demande néglige souvent le fait que c’est au cours de l’enfance que la
future personnalité de l’enfant se construit.
Facteur de construction et source d’épanouissement de l’enfant, les activités et
sorties du centre constitue le principal outil de travail pédagogique.
Complément éducatif de l’école et de la famille, le centre de loisirs parce qu’il
constitue un contexte différent doit permettre aux enfants de parfaire leur
apprentissage par la découverte d’activités nouvelles.
Les activités artistiques, manuelles, d’expression (chant, danse,…) sportive, de
pleine nature, favorisent l’éveil et le développement des aptitudes personnelles
de l’enfant.
 La multitude d’activités pratiquées au centre de loisirs aiguise chez l’enfant
l’envie d’apprendre et de créer.
L’enfant développera plus facilement ses capacités grâce à cet environnement
approprié.

                                      	
                                      1
                                                                              2
Le centre de loisirs se présente comme un outil important favorisant le
développement de l’imaginaire des enfants.

B/ Les objectifs Pédagogiques

F Responsabiliser l’enfant dans l’organisation du centre, le rendre plus
autonome dans l’organisation de sa journée.

   -­‐   En mettant en place des moments où il pourra proposer des activités
         (l’enfant devient acteur de sa journée)

   -­‐   En mettant l’enfant dans des situations où il sera responsabilisé (gérer
         l’organisation d’un spectacle, être à l’initiative de jeux ou d’activité, être
         responsable du matériel, jeux,…)

   -­‐   En proposant une organisation qui lui permettra de participer et choisir le
         planning de la journée du centre en fonction de ses goûts et envies selon
         l’âge de l’enfant.

F Permettre à l’enfant de prendre conscience de son rythme biologique
(besoin de se reposer, besoin d’activités motrices, manuelles,…)

   -­‐   En offrant à l’enfant des lieux et des moments où il pourra se détendre.

   -­‐   En lui offrant des activités diversifiées                   (physique,   culturelles,
         manuelles,…) ainsi individuelles que collectives.

   -­‐   En organisant des moments d’activités par tranche d’âge.

   -­‐   En mettant en place un maximum se sorties plein air (base de loisirs,
         espace nature, parcs, square,…)

F Donner à l’enfant des outils relationnels pour vivre bien en collectivité.

   -­‐   En créant un relationnel                bienveillant   et    une   écoute     active
         (enfants/adultes)
          Échange, dialogue, confiance.

   -­‐   En définissant des règles de vie du centre avec les enfants.

   -­‐   En offrant des activités, des jeux collectifs où il devra respecter des
         règles, et avoir un esprit « d’équipe ».

                                          	
                                               1
                                                                                           3
-­‐   En favorisant l’entraide, la solidarité et le partage dans tous les moments
        de la journée et l’inscrire dans le règlement du Centre de Loisirs.

        Cette année 2015/2016 nous avons choisi de travailler sur
        le thème de l’ART.

Cette thématique « l’Art » et les projets d’animations qui en
d’écoulent visent à permettre aux enfants de s’approprier des outils,
des techniques et méthodes de travail qui viennent enrichir leurs
capacités d’expression et leur sensibilité artistique.
Les domaines suivants peuvent faire l’objet d’une actions arts et
culture :
- la musique : vocale sous toutes ses formes, pratique instrumentale,
- la danse et le langage du corps, les arts de la rue, le cirque,
- la pratique de la langue : littérature, poésie, théâtre,
- les arts plastiques, les arts appliqués, le design,
- le cinéma, la photographie, l’audiovisuel,
- le patrimoine, l’architecture, l’urbanisme, les ressources
muséographiques, les archives.

Objectifs du projet artistique et culturelle
Les principaux objectifs du projet sont les suivants :

          - Permettre aux enfants d'acquérir une culture artistique
          personnelle, fondée sur des repères communs ;
          - Initier aux différents langages de l'art
          - Diversifier et développer leurs moyens d'expression,
          contribuer à leur réussite et à leur épanouissement.

                                        	
                                      1
                                                                                4
5/ L’Organisation générale de l’accueil

A/ L’Accueil et la journée type

Dans chaque centre, un panneau d’affichage « Centre de Loisirs » informe les
familles sur les points suivants :

   -­‐   Adresse de la circonscription du 11/12ème arrondissement de Paris.
   -­‐   Numéros de téléphone d’urgence
   -­‐   Noms de membres de l’équipe de direction
   -­‐   Noms des membres d’équipe d’animation
   -­‐   Liste de tous les points d’accueil de C.L.E et de leurs numéros de
         téléphone, en précisant le point d’ancrage.
   -­‐   Horaire de fonctionnement du centre
   -­‐   Tarifs et principes de facturation
   -­‐   Planning de la journée et de la semaine
   -­‐   Consignes particulières
   -­‐   Menus
   -­‐   Panneaux, photos…

Le planning est affiché à l’entrée du centre, avec le détail des activités et
sorties.

Un animateur est présent pour discuter avec les parents qui le souhaitent
(informations, renseignements, déroulement de la journée…)
Les animateurs sont à l’écoute et disponibles.

Les horaires :

          08H20 à 09H00 : Accueil
          11H30 à 11H40 : Sortie et Accueil
          13H20 à 13H40 : Sortie et Accueil
          16H30 à 18H30 : Sortie et fermeture en maternelle
                    18H00 : Sortie et Fermeture en élémentaire
Les règles de vie :

Elles doivent être expliquées, comprises et acceptées par tous, elles ne doivent
pas être vécue par l’enfant comme contraignantes. Il conviendra d’établir
ensemble (enfants /animateurs) ses règles de vie du centre lors d’un forum des
enfants (après le goûter) où chacun pourra s’exprimer et définir par écrit ses
règles.

                                      	
                                     1
                                                                             5
Il faudra sensibiliser l’enfant :

   -­‐   Au respect des autres et de soi même
   -­‐   Propreté personnelle, propreté de l’environnement
   -­‐   Convivialité
   -­‐   Prise en charge des lieux de vie

La journée type : ELEMENTAIRE                    MATERNELLE

F 08H20-09H00 :         Accueil     (Ouverture       du   centre   pour   les   parents)
ELE/MATER

Enregistrement des enfants auprès de la R.P.A, étape importante, un accueil
convivial, chaleureux et souriant aide les familles à nous confier leurs enfants et
à instaurer des relations détendues.
Un seul point d’accueil. Tous les enfants sont accueillis dans le préau. L’espace du
préau est divisé en plusieurs espaces de jeux : jeux de société, dessins, Kapla,
voiture, poupée, lecture…
Rassemblement des enfants et présentation du programme de la journée…

09H00-09H30 ou 10H00 : Temps informels ELEMENTAIRE                        MATERNELLE

En élémentaire les enfants iront dans la cour, c’est un moment de jeux libre.
Ballons, cerceaux seront mis à disposition des enfants. C’est une récréation où
l’enfant sera libre de se détendre ou de se défouler en fonction de ses besoins.
En maternelle c’est répartition des enfants par tranche d’âge et espaces jeux,
chant ou petites histoires dans le préau, puis on les enfants sont rassemblés et
on les comptes.

F 10H00-11H15 :

Activités sur le centre : ELEMENTAIRE                MATERNELLE

L’activité reste pour l’équipe pédagogique un support de découverte et d’éveil qui
évolue dans un environnement ludique et créatif où l’enfant est avant tout actif
et acteur. Les animateurs proposeront des activités lors d’un forum. Les enfants
pourront prendre la parole pour faire part de leurs désirs. Ce forum est un
moment privilégié que nous partagerons tous pour discuter, écouter et décider…
En fonction de l’âge des enfants, le temps d’activité doit être adapté, pour les
enfants de maternel une activité peut durer 30 à 45 minutes et pour les
élémentaires de 1H20 c’est pourquoi il sera bon de responsabiliser l’enfant à
l’installation et au rangement du matériel après s’ils le désire ils pourront se
diriger vers une autre activité si cela est possible pour l’autre animateur en

                                          	
                                         1
                                                                                     6
fonction de la gestion de son activité et du temps qui lui reste pour inviter de
nouveaux enfants à faire l’activité.
 Les Activités d’arts plastiques proposent un éveil artistique à destinations des
enfants à travers des projets artistiques et des visites guidées.

Sorties du centre :

Les sorties feront l’objet d’une préparation auprès des enfants. Elles seront
précédées et suivies d’activités en rapport avec la sortie : présentation,
consultation de document et idée d’activités. L’équipe d’animation suivra
scrupuleusement les consignes de sécurité indiquées dans le livret de sécurité de
la D.A.S.C.O.
Avant chaque sortie, les animateurs rappelleront aux enfants la conduite à suivre
pour sortir dans la rue et dans les transport en commun (métro, bus,..) en suivant
la réglementation.
En maternelle, les plus jeunes sortiront d’abord dans le quartier (square, parc de
Bercy,..) et plus ils s’orienteront facilement plus ils acquerrons une certaine
confiance à l’environnement et les danger de la route et doucement ils pourront
prendre les transport en commun.

F 11H15 - 11H 30 :        ELEMENTAIRE          MATERNELLE

Fin des activités/sorties et rangement du matériel pour les enfants ayant fait
une activités, petits jeux calme dans les espaces jeux et rassemblement pour
prendre le repas avec le passage aux toilettes obligatoire pour les petits besoins
corporels et l’hygiène des mains avec du savon.

11H30 -11H40 :Sortie et Accueil des enfants accompagnés de leurs parents.

F 11H30-12H45 : Le repas        ELEMENTAIRE         MATERNELLE

Les animateurs mangeront à table avec les enfants.
Pris en commun, les repas doivent être un réel moment de détente et de
communication. L’animateur favorisera les échanges et veillera tout autant à
développer le sens du goût, comprendre l’apport nutritionnel des aliments à
l’apprentissage de l’hygiène qu’à l’utilisation de son couvert. Il veillera à ce que
l’enfant s’alimente correctement grâce à sa capacité de solliciter sans « forcer»
l’enfant à manger.

F 12H45-13H30 : Temps Calme ELEMENTAIRE                MATERNELLE

Pour les moyens grands les animateurs mettront en place un temps calme, les
enfants auront à disposition l’espace jeux et sera privilégier les puzzles, dessins,

                                        	
                                          1
                                                                                    7
livres, jeux de société, et d’autre pourront se détendre sur les tapis.

13H20-13H40 : Sortie et Accueil des enfants accompagnés de leurs parents.

F 13H30-14H10 : Temps informels                ELEMENTAIRE    MATERNELLE

A l’intérieur comme à l’extérieur, cela permet aux enfants de se retrouver entre
eux et d’organiser leurs jeux librement. Des espaces jeux sont dédiés aux loisirs
Les animateurs veilleront à la sécurité des enfants. Avec une réelle présence, ils
pourront par exemple lancer un jeu, participer à ceux de enfants ou simplement
avoir un regard bienveillant sur les enfants.

F 12H45-15H00 : Sieste MATERNELLE

Pour les petits c’est le moment de la sieste : Les enfants de 4 ans ont besoins de
sommeil dans la journée, mais la sieste sera également proposée aux plus grands.
L’animateur facilitera l’endormissement par un retour au calme, l’écoute de
musique douce ou en racontant des histoires.
Pour respecter le rythme de chacun, un réveil échelonné sera organisé. Un
animateur viendra régulièrement        chercher les enfants réveillés pour les
accompagner auprès des autres, en activité.

F 14H10-15H30 : Rassemblement et reprise des Activités ou Sorties selon
le planning…     ELEMENTAIRE      MATERNELLE

F 15H30-16H00 : Temps informels                ELEMENTAIRE    MATERNELLE

F 16H00-16H45 : Le goûter                      ELEMENTAIRE    MATERNELLE

Sur le centre ou bien à l’extérieur, le goûter doit être pris dans de bonne
condition d’hygiène (assis sur les bancs et les mains propres) c’est un moment
conviviale de fin de journée ou l’on peut prendre les ressentis des enfants et des
animateurs sur la journée écoulé.

16H30-16H40 : Sortie des enfants MATERNELLE accompagnés de leurs
parents.

F 16H45-17H40 : Activités calme ELEMENTAIRE

La fatigue d’une fin de journée peut provoquer de la nervosité chez l’enfant ce
qu’il faut mettre en place c’est un retour au calme afin de canaliser les enfants
avec des jeux collectifs calme comme une ronde, des chants, des histoires…

                                        	
                                     1
                                                                               8
F18H00 : FERMETURE ELEMENTAIRE

F 17H30-18H30 : MATERNELLE                    Départ échelonné des enfants

 Les animateurs commencent à ranger le préau avec l’aide des enfants, des petits
coins dessins et livres seront à la disposition des enfants. Moment de
retrouvaille avec les parents.

F18H30 : FERMETURE MATERNELLE

B/ Les Besoins de l’enfant

F Mouvement et repos :
Le besoin de bouger, courir, sauter…caractérise l’enfant. Jeux de plein air,
activités sportives propres à canaliser leur énergie sont quelquefois
omniprésents dans les centres. En revanche, l’envie de calme et de repos trouve
moins souvent à s’exercer. Lire, bavarder, flâner, jouer aux cartes…ces activités
peu «active » permettant de décompresser doivent être prises en considération
notamment par l’aménagement d’espace, de coins en retrait des autres activités.
Il faut respecter les rythmes de repos et de sommeil qui sont important à cet
âge. Le centre doit être organisé de façon à répondre au besoin de sommeil de
chaque enfant.

F Sécurité et prise de risque :
La sécurité des enfants fait, à juste titre, l’objet de beaucoup d’attention de la
part des animateurs. La sécurité affective est assurée par l’attitude des adultes,
ni indifférents, ni trop affectif. Cependant les enfants ressentent aussi le
besoin d’affronter le danger pour se faire peur ou se tester. Des activités à
sensation contrôlées sont à prévoir.

F Besoin sociaux : vivre en groupe et être seul
L’enfant a besoin des autres, camarades de jeux et adultes. L’apprentissage des
règles de vie collective se fait notamment par les jeux d’équipe et les activités
faites ensemble. Mais la présence constante du groupe peut peser sur l’enfant,
c’est pourquoi il faut faire attention à ne pas faire de socialisation forcée.
L’enfant à besoin de pouvoir se retrouver seul à des moments (avec une présence
adulte non active mais sécurisante dans l’attention par exemple de moments de la
journée comme la récréation, les espaces petits jeux de l’accueil).

F Imiter et créer :
Avec ou sans jouet, avec ou sans local aménagé, l’enfant joue à divers jeux
symboliques la maîtresse, au policier, reproduisant les situations qu’il rencontre
fréquemment. Ces jeux ne nécessitent pas la présence active d’un adulte.

                                       	
                                      1
                                                                               9
Mais s’il reproduit le monde, l’enfant éprouve aussi le besoin d’exprimer son
monde intérieur. Toutes les activités dites d’expression apporteront un bon
support à ses besoins (manipuler la terre, dessiner, sculpter, coller, se déguiser,
mimer,..)

F Fiction et réalité :
Comme le mouvement, l’imaginaire est un signe distinctif de l’enfance. Les jeux
de fiction utilisent ou détournent des objets concrets en leur assignant un
nouveau rôle. Un foulard deviendra une robe de princesse…L’imaginaire est un
moteur important du développement cognitif du jeune enfant. Les activités
d’expression le favorisent, exemple le jeu de rôle, les livres, les promenades dans
les bois. A l’inverse, l’objet sera à d’autres moments utilisé pour ce qu’il est.
L’intérêt pour le réel, la réalisation d’expérience, l’emploi de vrai outils
conduisent à comprendre « Comment cela marche ? »

F Ressentir et agir :
Par ses cinq sens, l’enfant appréhende le monde, il s’ingénie à provoquer des
impressions pour les tester. Cette recherche active de sensation accentue son
besoin d’agir sur les choses, à construire, plus les activités sont variées plus elles
sont riches en potentialités. L’action sur les matériaux divers (l’eau, la terre, le
sable, le bois, le papier…) permet à l’enfant de créer sa propre activité
(accompagné de l’animateur) et de réaliser diverses activités manuelles qui
permettra d’extérioriser son sens créatif et développer ses sens.

C/ La sécurité et les soins

F Sécurité :
Chaque animateur a en sa possession, sur lui, le livret de sécurité de la D.A.S.C.O.
Il en aura pris connaissance et s’y reportera chaque fois qu’il sera nécessaire.
Les consignes de sécurité, en sorties et sur le centre, seront reprises lors de la
réunion de préparation du C.L.S.H avec l’ensemble des équipes.

F Hygiène et les soins :
En maternelle et petite enfance, les passages aux toilettes sont des moments qui
ponctuent la journée. Ils servent de repères aux enfants et sont essentiels à
l’apprentissage de la propreté. C’est le premier pas vers une bonne hygiène
corporelle.
Les animateurs en feront de vrais moments pédagogiques pour que les gestes
simple de l’hygiène deviennent des automatismes : se laver les mains avec du
savon, utiliser le papier toilette, tirer la chasse d’eau…

                                         	
                                        2
                                                                                   0
F Les Soins :

La Pharmacie :

Chaque centre disposera de plusieurs trousses à pharmacie, composées de tous
les éléments aux premières interventions de base (compresses, pansements,
pinces à écharde, sérum physiologique…) pour pouvoir donner les premiers soins
sur le centre mais aussi en sorties, certains animateurs ont comme formation
A.F.P.S (Attestation de Formation au Premier Secours)

Le Cahier d’Infirmerie :
Tous les incidents seront répertoriés dans ce cahier prévu à cet effet et qui
fera apparaître divers points :
      - La date et l’heure de l’incident
      - La nature de l’incident
      - Le nom de l’enfant
      - Le nom de l’animateur
      - La nature des soins apportés

L’accueil des enfants ayant un P.P.S (Protocole Personnalisé Spécialisé)
                  Ou un P.A.I (Protocole Accueil Individualisé)

L’accueil des enfants présentant des troubles de la santé ou des handicaps,
devra faire l’objet d’une attention toute particulière. L’ensemble de l’équipe
devra prendre connaissance collectivement des protocoles d’intégration ou
d’accueil individualisé et offrir des réponses adaptées aux attentes de ceux-ci :

   -­‐   Connaissance du trouble, du handicap, allergies et autres traitements
         médicaux
   -­‐   Capacité d’intervention (réactivité, soins, traitement, alerte)
   -­‐   Intégration de l’enfant à la collectivité
   -­‐   Désignation de l’animateur référent
   -­‐   Vigilance de toute l’équipe à tous les moments de la journée
   -­‐   Respect et application du traitement médicale et des consignes à suivre…
   -­‐
Connaissance du traitement d’urgence

                                        	
                                    2
                                                                              1
6/ Les Outils d’Evaluation

A/ Les Réunions

F La première réunion en septembre a pour but :
   -­‐ Présentation du projet pédagogique
   -­‐ Organisation du travail
   -­‐ Repérer les lieux, aménager les différents espaces
   -­‐ Fonctionnement du centre
   -­‐ Consignes de sécurité (procédure d’évacuation, emplacement des
       extincteurs, normes d’encadrement, sécurité en sortie de groupe dans la
       rue et les transports en commun)
   -­‐ Sécurité sur le centre…Que faire en cas d’accident ?
   -­‐ De préparer les activités et sorties
   -­‐ De mettre en place des projets

F Une réunion mensuelle avec l’équipe d’animation permettra :
   -­‐ D’analyser son travail en référence au projet pédagogique. Elle peut
       amener des changements dans le fonctionnement afin de mieux répondre
       aux objectifs.
   -­‐ D’échanger sur les enfants afin de mieux répondre à leurs besoins

F Une réunion courte le mercredi et les vacances scolaires pour :
   -­‐ Réajuster l’organisation si le besoin est présent
   -­‐ Emettre des suggestions ou souhait
   -­‐ Améliorer la journée des enfants
   -­‐ Faire le point sur la journée écoulée

F Une réunion de fin d’année scolaire pour :
   -­‐ Le bilan permet de connaître le sentiment des animateurs sur l’année,
       d’avoir une appréciation des enfants positive ou négative.
   -­‐ Émerger les satisfactions ou non du planning (activités et sorties),
       organisation du centre, de la sécurité et vie quotidienne établi avec les
       animateurs et la directrice
   -­‐ L’harmonie dans la relation entre adultes (esprit d’équipe) et avec les
       enfants (écoute et compréhension des besoins de l’enfant)
   - Comment le projet pédagogique peut évoluer sur l’année suivante ?

La directrice et l’ensemble des animateurs y participent. Elles sont animées
par la directrice.

                                      	
                                     2
                                                                             2
B/ L’évaluation de l’animateur

En cours ou fin d’année scolaire, on évalue le projet d’animation, les actions
menées, le rôle de l’animateur pour l’année écoulée.
Cela se passe généralement lors d’un entretien professionnel souvent dans le
cadre du centre de loisirs.
L’évaluation prend différentes formes, notamment par la prise de parole de
l’animateur, afin qu’il puisse exprimer son ressenti.
Pour cela l’évaluateur (directeur) s’appuient également sur les outils déterminés
à l’avance, comme par exemple la grille d’évaluation.
Le référentiel de la grille d’évaluation permet d’évaluer au plus juste l’animateur.

    •    Qu’est qui a fonctionné ?
    •    Qu’est qu’il faudra changer ?
    •    Quel impact sur son rôle ?

Et bien évidemment si les objectifs pédagogique du projet son atteint.

Deux types d’évaluation seront utilisés :

   -­‐   Pour les agents vacataires de la Mairie de Paris c’est la grille d’évaluation
         du       directeur de centre répondant à ses objectifs pédagogique…

   -­‐   Pour les agents titulaires ou contractuelles de la Mairie de Paris c’est
         une grille d’évaluation émanent de la D.A.S.CO qui concernent tous les
         agents de la ville quel que ce soit leur corps de métier et répondant au
         projet éducatif de la ville déterminés par des critères spécifiques à leurs
         attentes…

Toutefois, il y a généralement de forte similitude avec les critères d’évaluation
du directeur de centre.

Ci-joint la grille d’évaluation pour les animateurs vacataire rédiger par la
directrice de centre de loisirs.

                                           	
                                       2
                                                                                    3
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler