RÈGLEMENTS 2011-2012 LIGUE DE SOCCER INTÉRIEUR - Adoptés le 19 octobre 2011

 
RÈGLEMENTS 2011-2012 LIGUE DE SOCCER INTÉRIEUR - Adoptés le 19 octobre 2011
LIGUE DE SOCCER INTÉRIEUR

 RÈGLEMENTS 2011-2012

                   Adoptés le 19 octobre 2011
TABLE DES MATIÈRES

1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS ...............................................................................3
   1.1 ADMISSIBILITÉ........................................................................................................... 3
   1.2 ADHÉSION ................................................................................................................. 3
   1.3 ORGANISATION GÉNÉRALE ....................................................................................... 5

2. RÈGLEMENTS DU JEU ..............................................................................................7
   2.1 LE TERRAIN DE JEU.................................................................................................... 7
   2.2 LE BALLON ................................................................................................................. 8
   2.3 NOMBRE DE JOUEURS .............................................................................................. 8
   2.4 DEVOIRS DU JOUEUR ................................................................................................ 8
   2.5 REMPLACEMENTS ..................................................................................................... 8
   2.6 NOMBRE D’ENTRAÎNEURS / RESPONSABLES D’ÉQUIPE ........................................... 9
   2.6.1 DEVOIRS DU RESPONSABLE D’ÉQUIPE .................................................................. 9
   2.7 L’ÉQUIPEMENT DES JOUEURS................................................................................... 9
   2.8 L’ARBITRE ................................................................................................................ 10
   2.9 DURÉE DE LA PARTIE............................................................................................... 10
   2.10 LE COUP D’ENVOI.................................................................................................. 11
   2.11 BUTS MARQUÉS .................................................................................................... 11
   2.12 ÉCART DE SEPT BUTS AU POINTAGE..................................................................... 11
   2.13 FAUTES ET COMPORTEMENT ANTISPORTIF ......................................................... 11
   2.14 COUP FRANC ......................................................................................................... 13
   2.15 COUP DE PIED DE RÉPARATION ............................................................................ 14
   2.16 RENTRÉE DE TOUCHE............................................................................................ 14
   2.17 COUP DE PIED DE BUT .......................................................................................... 14
   2.18 COUP DE PIED DE COIN......................................................................................... 15

3. RÈGLEMENTS DE DISCIPLINE..................................................................................15
   3.1 CONDUITE DES JOUEURS ET DES ENTRAÎNEURS .................................................... 15
   3.2 JOUEUR BLESSÉ ....................................................................................................... 15
   3.3 EXPULSION D'UN JOUEUR OU D'UN ENTRAÎNEUR ................................................. 15
   3.4 JOUEUR INÉLIGIBLE................................................................................................. 16
   3.5 RETRAIT VOLONTAIRE D'UNE EQUIPE AVANT LA FIN DU MATCH.......................... 16
   3.6 NOMBRE MINIMAL DE JOUEURS ............................................................................ 16
   3.7 RETARD DES ÉQUIPES ............................................................................................. 16
   3.8 ABSENCE DES ARBITRES DÉSIGNÉS ......................................................................... 16
   3.9 PROTÊT.................................................................................................................... 16
   3.10 SANCTIONS............................................................................................................ 17
   3.11 INFRACTIONS ET SANCTIONS (AVERTISSEMENTS ET EXPULSIONS)...................... 17
   3.12 FORFAIT................................................................................................................. 17
   3.13 SUSPENSION D'UN JOUEUR .................................................................................. 17

                                                                                                                                  2
1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS

1.1 ADMISSIBILITÉ

La ligue est admissible à tous les joueurs adéquatement affiliés à la Fédération de Soccer du
Québec. Cette affiliation sera valide jusqu’au 30 avril de l’année suivante.

1.2 ADHÉSION

1.2.1 FRAIS D'INSCRIPTION ET DATE LIMITE

Tous les clubs devront inscrire le nombre d’équipes évoluant dans les différentes catégories de
la ligue régionale avant le 6 octobre 2011. Les responsables des clubs doivent transmettre leurs
inscriptions à l’ARS en utilisant le formulaire d’inscription. L’ARS se réserve le droit de refuser
toute équipe inscrite en retard.

Frais d’inscription : 150$ par équipe.

Les factures seront envoyées aux clubs après la période d’inscription.

1.2.2 CATÉGORIES D’ÂGE

     Catégorie       Joueurs nées en        Catégorie      Joueurs nées en
         U9                2003                U14                1998
        U10                2002                U15                1997
        U11                2001                U16                1996
        U12                2000                U17                1995
        U13                1999                U18                1994

Il est possible que des ajustements soient apportés aux catégories offertes en fonction
du nombre d’équipes inscrites.

1.2.3 LISTE DES JOUEURS ET DES ENTRAÎNEURS

La liste des joueurs de chacune des équipes doit être acheminée au responsable de l’ARSSLSJ au
plus tard le 20 octobre 2011. Il peut y avoir un maximum 16 joueurs par équipe. Chaque liste
doit comprendre les noms des joueurs, leurs numéros de passeports, le nom du responsable
ainsi que ses coordonnées.

Veuillez noter qu'aucun transfert de joueurs entre deux équipes de même catégorie d’âge
d’un même club ne sera autorisé. Le seul transfert d’équipe autorisé est le surclassement d’un
joueur et il doit se faire conformément à l’article 1.2.5.

                                                                                                 3
1.2.4 AJOUT DE JOUEURS

Le 14 janvier 2012 est la date limite pour ajouter des joueurs dans les équipes dans toutes les
catégories. Les nouveaux joueurs doivent être affiliés la FSQ (avoir un passeport valide). Le club
doit aviser l’ARS de ces ajouts. Aucun ajout de joueur ne pourra se faire après cette date. Un
joueur inscrit sur la liste le restera jusqu’à la fin de la saison. En aucun cas il ne peut y avoir plus
de 16 joueurs inscrit sur la liste d’une équipe.

1.2.5 SURCLASSEMENT / SOUSCLASSEMENT

Le simple surclassement de catégorie d’âge est autorisé (voir tableau). Un joueur peut être
surclassé à 3 reprises. Lorsque un joueur surclassé entreprend son 4ème match, il fait désormais
partie intégrante de cette équipe et ne peut plus joueur avec son ancienne équipe.

Le tableau suivant illustre les possibilités de simple surclassement :

               Catégorie             Simple             Catégorie            Simple
                 d’âge           surclassement            d’âge          surclassement
                   U10             U11 et U12               U15              U16 et U17
                   U11             U12 et U13               U16              U17 et U18
                   U12             U13 et U14               U17           U18 et Sénior
                   U13             U14 et U15               U18                Sénior
                   U14             U15 et U16              Sénior                 -

Le double-surclassement est autorisé à partir de la catégorie U12 seulement (un joueur U11 ne
peut en aucun cas être surclassé en U14). Les demandes de double-surclassement (incluant
autorisation parentale et d’un médecin) doivent être envoyées à l’ARS avant le 20 octobre 2011.

Le tableau suivant illustre les possibilités de double surclassement.

               Catégorie           Double               Catégorie           Double
                 d’âge          surclassement             d’âge          surclassement
            U12                 U15 et U16           U15                 U18 et Sénior
            U13                 U16 et U17           U16                 Sénior
            U14                 U17 et U18           U17 et +            -

Les sousclassements ne sont, en aucun cas, autorisés.

                                                                                                      4
1.3 ORGANISATION GÉNÉRALE

1.3.1 Correspondance

Toute correspondance sera envoyée au responsable de chacun des clubs qui aura ensuite la
responsabilité de transmettre l’information à ses équipes.

1.3.2 Calendrier

Le calendrier sera préparé dans les meilleurs délais possibles et transmis immédiatement aux
clubs. La formule retenue favorise la tenue d’un à trois matchs par mois.

La saison débutera le dimanche 23 octobre 2011 pour se terminer au plus tard le 25 mars 2012.

La saison sera interrompue après le 11 décembre 2011 et les activités reprendront à partir du 14
janvier 2012.

Durant ce temps d’arrêt, Le Club de soccer de Chicoutimi organisera un tournoi les 18 et 19
décembre 2011. Pour plus d’information contacter Dany Gauthier au 418-698-3254.

1.3.3 Passeports et qualification des joueurs

Tout joueur participant à un match de la ligue intérieure devra être affilié et devra avoir en sa
possession son passeport. L'entraîneur-chef, le gérant ou le capitaine de l'équipe adverse peut
demander de consulter et vérifier la liste des passeports de l'équipe concurrente. Tout joueur
qui contrevient au présent règlement sera considéré comme joueur inéligible et pourra être
passible des sanctions prévues dans un tel cas.

1.3.4 Feuille de match

Les feuilles de match devront avoir été complétées avant le début de chaque partie.

Un joueur qui arrive après le début de la partie est autorisé à jouer à condition que son nom
apparaisse sur la feuille de match et qu’il se prête à la vérification de son équipement et
passeport. A la fin de la partie, les noms des joueurs absents sont définitivement rayés de la
feuille de match par l'arbitre.

L’arbitre complète la feuille de match en inscrivant le résultat du match, les noms des
compteurs et les cartons décernés. Chaque entraîneur doit signer sa feuille de match. Tout
commentaire sur le match pourra être ajouté par les entraîneurs ou par l’arbitre dans les
sections appropriées ou au verso de la feuille. Si un entraîneur désire lever un protêt, il doit
l’indiquer sur la feuille de match. L'arbitre doit également signer la feuille et inscrire son numéro
de passeport.

                                                                                                   5
La copie de la feuille de match est remise immédiatement à chaque entraîneur. Le responsable
du club qui reçoit est chargé de récupérer les feuilles de match et de les faire parvenir à l’ARS
dans les 7 jours suivant la fin de semaine des matchs.

1.3.5 Statistiques

Les statistiques seront compilées via PTS-Ligue. Chaque entraîneur (ou tout autre responsable
d’équipe) doit enregistrer ses résultats (incluant les joueurs présents au match, les buteurs et les
cartons) au plus tard 72 heures après chaque match. Passé ce délai, des amendes de 10$ par
matchs seront facturés au club responsable de l’équipe.

Dans les catégories U9 et U10 il n’y a pas de classement et les statistiques ne seront pas
compilées.

Les points aux équipes sont attribués de la façon suivante:
        victoire: trois (3) points;
        nulle: un (1) point;
        défaite: zéro (0) point;
        forfait: moins un (-1) point.

En cas d'égalité dans les points au classement final de la saison régulière, la méthode de
départage pour le classement des équipes est, par ordre de priorité, la suivante:

a) le plus grand nombre de victoires;
b) le nombre de points des deux équipes à égalité;
c) la différence des buts pour / buts contre entre les deux équipes à égalité;
d) la différence des buts pour / buts contre lors de la saison régulière;
e) le plus grand nombre de buts marqués.

À la fin de la saison, des médailles d’or et d’argent seront remises aux joueurs des équipes qui
auront terminées en première et en deuxième position.

                                                                                                  6
2. RÈGLEMENTS DU JEU

La ligue de soccer intérieur du Saguenay-Lac-St-Jean est assujettie aux Lois du jeu de la FIFA et
aux règlements de la Fédération de Soccer du Québec. Le présent règlement fait état des
règlements spécifiques et reprend certains aspects importants.

2.1 LE TERRAIN DE JEU

2.1.1 DIMENSIONS

Le terrain de jeu est considéré comme réglementaire s’il est de forme rectangulaire. Un
gymnase double est exigé pour accueillir les matchs de catégories U12, U14 et U17 et il est
fortement recommandé pour les matchs de catégorie U10.

2.1.2 LE MARQUAGE

Le terrain de jeu sera marqué, suivant le plan, par des lignes visibles qui n’auront pas plus de 12
centimètres de largeur. Une ligne médiane sera tracée à travers la largeur du terrain. Les
surfaces intérieures du terrain de jeu comprennent la largeur des lignes qui les délimitent.

2.1.3 SURFACE DE RÉPARATION

Étant donné les divergences dans le lignage des gymnases, la surface de réparation sera
clairement identifiée par les arbitres avant chaque partie. Lorsque qu’elle existe, la zone de
hand-ball sera utilisée comme surface de réparation.

2.1.4 SURFACE DE COIN

Dans chaque coin, un quart de cercle ayant 1 mètre de rayon délimite la surface. Si la surface de
coin n’est pas tracée, le ballon doit être placé de façon approximative dans cette surface
« imaginaire ».

2.1.5 LES BUTS

Les seuls buts acceptés pour la compétition sont les buts spécifiques conçus pour le soccer
intérieur ou les buts de hand-ball réglementaires. Tout autre format de but (hockey, etc.) sera
refusé. Les clubs sont chargés de fournir des buts réglementaires. Au centre de chaque ligne de
but seront placés les buts composés de deux montants verticaux, équidistants des surfaces de
coins.

2.1.6 BANCS DES JOUEURS

Les bancs des joueurs devront être installés du côté opposé à celui des spectateurs et ce, tout
en respectant le périmètre de sécurité. L’arbitre devra faire respecter cet article même si le
terrain est dépourvu de bancs pour les joueurs et d’estrades pour les spectateurs.

                                                                                                 7
2.1.7 PÉRIMÈTRE DE SÉCURITÉ

La surface de jeu devrait être entourée d’un périmètre de sécurité libre de tout obstacle d’une
largeur d’au moins un (1) mètre. Le banc des joueurs devrait être situé à un (1) mètre de la
surface de jeu. L'arbitre peut, à sa discrétion, accepter que le banc des joueurs soit situé à
l’intérieur de ce périmètre.

2.2 LE BALLON

Aucun changement de ballon ne pourra être effectué pendant la partie à moins que l’arbitre ne
l’autorise. L’équipe receveuse fournira le ballon à moins que l’arbitre juge que celui-ci ne soit
pas conforme. Si le ballon éclate ou se dégonfle en cours de jeu, la partie doit être interrompue
et reprise par une balle à terre avec un nouveau ballon à l’endroit où le premier ballon est
devenu défectueux, à moins qu’il ne se soit trouvé dans la surface de réparation à ce moment là.
Si tel est le cas, il faudra reprendre par une balle à terre sur la ligne parallèle à la ligne de but, au
point le plus proche de l’endroit où se trouvait le ballon au moment où le jeu a été arrêté.
Quand ce fait se produit pendant un arrêt de jeu (coup d’envoi, coup de pied de but, coup de
pied de coin, coup franc, coup de pied de réparation et rentrée de touche), le jeu doit être repris
en conséquence.

L’utilisation du ballon de Futsal sera exigée pour toutes les catégories de la ligue intérieure
(recommandation de la FSQ). Le ballon de Futsal utilisé sera de format no. 4.

2.3 NOMBRE DE JOUEURS

U10 : 6 x 6 soit 5 x 5 sur le jeu plus un gardien.
U12, U14 et U17 : 5 x 5 soit 4 x 4 plus un gardien.

Le nombre maximum de joueurs habillés par match est fixé à treize (13) joueurs par équipe. Le
nombre minimum de joueurs par match est fixé à cinq (5) joueurs pour la catégorie U10 et à
quatre (4) pour les catégories U12 à Senior. Durant la partie, le gardien de but pourra être
remplacé par un de ses coéquipiers. Il faut toutefois que l’arbitre en soit avisé préalablement
par le capitaine et que le changement ait lieu lors d'un arrêt de jeu.

2.4 DEVOIRS DU JOUEUR

        Devra avoir une tenue conforme aux règlements;
        Devra jouer en respectant les règles du jeu;
        Devra respecter l’arbitre, les entraîneurs et ses adversaires;
        Devra avoir une attitude, un comportement et un langage respectueux sur le terrain.

2.5 REMPLACEMENTS

Le nombre de remplacements possible est illimité.

                                                                                                       8
Pour la catégorie U10, les changements sont illimités en nombre. Ils s’effectuent pendant le
déroulement du jeu sur un arrêt de jeu, après acceptation de l’arbitre. Les joueurs qui entrent
ou qui sortent doivent passer par le centre du terrain, du côté du banc des joueurs.

Pour les catégories U12, U14 et U17, les changements se font en cours de jeu, sans attendre un
arrêt du jeu, le joueur entrant devant passer par le centre du terrain et attendre que le joueur
sortant ait quitté complètement l’aire de jeu.

2.6 NOMBRE D’ENTRAÎNEURS / RESPONSABLES D’ÉQUIPE

Une équipe peut avoir un maximum de trois (3) personnes sur le banc. Un joueur peut
également agir comme responsable d’équipe.

2.6.1 DEVOIRS DU RESPONSABLE D’ÉQUIPE

        Se présenter sur le terrain vingt (20) minutes avant le début du match;
        Compléter la feuille de match en y inscrivant tous les noms des joueurs ainsi que leur
        numéro de maillot et de passeport;
        N’utiliser que les joueurs admissibles et rayer sur la feuille de match ceux qui ne
        participent pas au jeu;
        Toujours respecter les règles du jeu;
        Montrer l’exemple par son attitude, son comportement et son langage;
        Toujours respecter l’arbitre, les joueurs et les adversaires.

2.7 L’ÉQUIPEMENT DES JOUEURS

L’équipement obligatoire d’un joueur comprend :
       Un maillot numéroté aux couleurs de l’équipe;
       Des culottes courtes;
       Des bas;
       Des protège-tibias;
       Des chaussures.

L’équipement ou la tenue des joueurs ne doit en aucun cas présenter un danger quelconque
pour lui-même ou pour autrui. Ceci s’applique aussi aux bijoux en tout genre. Les protège-tibias
sont obligatoires pour tous les joueurs. D’une matière adéquate (caoutchouc, plastique,
polyuréthane ou toute autre matière semblable), les protège-tibias doivent être entièrement
couverts par les bas et offrir une protection convenable. L’arbitre vérifie également que tous les
joueurs portent des protège-tibias. Enfin, il veille à ce que les joueurs ne portent rien sur eux qui
puisse blesser un autre joueur (montre, bracelet métallique, bague etc.). Le gardien de but doit
porter des couleurs qui le distinguent des autres joueurs et de l’arbitre. Si les deux (2) équipes
en présence sur le terrain portent la même couleur de chandail, l’arbitre effectuera un tirage au
sort pour décider quelle équipe devra changer de chandails ou porter des dossards.

                                                                                                   9
2.8 L’ARBITRE

Un arbitre sera désigné pour diriger chaque match. Son autorité et l’exercice des pouvoirs qui lui
sont conférés par les Lois du Jeu commencent dès qu’il pénètre sur le terrain de jeu.

L’arbitre doit : vérifier la feuille de match ; il doit s’assurer de l’identité des entraîneurs et des
joueurs avant le début de la partie. Il veille à l’application des Lois du Jeu. Il prend note de ce qui
se passe, remplit les fonctions de chronométreur et veille à ce que la partie ait la durée
réglementaire ou convenue en y ajoutant toute perte de temps occasionnée par un accident ou
par toute autre cause majeure. Il arrête la partie s’il estime qu’un joueur est sérieusement
blessé, le fait transporter hors du terrain puis autorise la reprise du jeu aussitôt que possible. Si
un joueur est légèrement blessé, la partie sera arrêtée lorsque le ballon aura cessé d’être en jeu.
Un joueur qui est mesure de se rendre jusqu’à la ligne de touche par ses propres moyens ne
recevra pas de soins sur le terrain de jeu. Il n’autorise personne à pénétrer sur le terrain de jeu
avant que le jeu ne soit arrêté. Il doit y avoir un signe d’acquiescement de sa part avant que
quiconque pénètre sur le terrain de jeu. Il doit faire en sorte que tout joueur évoluant avec une
plaie ouverte découlant d'une blessure subie, quitte le terrain de jeu pour se faire soigner. Il
peut toujours revenir sur sa décision en autant que le jeu n’aie pas repris.

2.8.1 DEVOIRS DE L’ARBITRE

        Se présenter sur le terrain au moins vingt (20) minutes avant le début du match;
        Faire l’inspection du terrain et rapporter toute anomalie sur ce dernier;
        Demander à tout joueur d’ajuster son équipement s’il comporte un élément de danger
        pour lui ou pour autrui;
        S’assurer que tous les joueurs soient inscrits sur la feuille de match et interdire l’accès
        au banc des joueurs à toute personne qui n’apparaît pas sur cette dernière.

À la fin du match, il fera rapport sur la feuille de match:
         De tous les buts;
         Des avertissements et expulsions (avec explications);
         Du nom de tout joueur gravement blessé et de la nature de sa blessure;
         Signera en n’oubliant pas d’inscrire son numéro d’enregistrement;
         Prendra note de tous les événements survenus durant le match ainsi que de l’heure du
         début et de la fin du match;
         Remettra une copie à chaque équipe et fera suivre la copie originale à son responsable
         dans les quarante-huit (48) heures suivant la fin du match.

2.9 DURÉE DE LA PARTIE

La partie sera de deux (2) périodes égales de vingt (20) minutes chacune, séparées par une
pause de 2 à 5 minutes.

L’arbitre n’ajoutera pas de temps au match à moins d’un incident majeur; il pourra ajouter ou
non du temps supplémentaire selon les circonstances. La durée de chaque période devra être
prolongée pour permettre l’exécution d’un coup de pied de réparation.

                                                                                                    10
2.10 LE COUP D’ENVOI

Le choix des camps et du coup d’envoi sera tiré au sort au moyen d’une pièce de monnaie.
L’équipe gagnante lors de la procédure du choix du camp décide quel but elle va attaquer lors
de la première demie. L’autre équipe procède au coup d’envoi.

Au signal de l’arbitre, le jeu commencera par un coup de pied placé, c’est-à-dire par un coup de
pied donné par un joueur au ballon posé à terre au centre du terrain, dans la direction du camp
adverse. Tous les joueurs devront se trouver dans leur propre camp et ceux de l’équipe opposée
à celle qui donne le coup d’envoi ne pourront s’approcher à moins de trois (3) mètres du ballon
avant que le coup d’envoi n’ait été donné. En cas d’infraction à cette loi, le coup d’envoi sera
recommencé sauf dans le cas où le joueur ayant donné le coup aurait rejoué le ballon sans que
celui-ci ait été préalablement touché par un autre joueur. En ce cas un coup franc sera accordé à
l’équipe adverse à l’endroit où la faute a été commise.

Il n’est pas permis de marquer directement un but sur un coup d’envoi.

2.11 BUTS MARQUÉS

Sauf les exceptions prévues par les Lois du Jeu, un but sera marqué lorsque le ballon aura
entièrement franchi la ligne de but entre les montants et sous la barre transversale du but sans
avoir été porté, jeté ou frappé intentionnellement de la main ou du bras par un joueur de
l’équipe attaquante, excepté par le gardien de but qui se trouve dans sa propre surface de
réparation.

Le but est accordé dans le cas suivant :
        Si un défenseur jette dans son propre but (sauf sur une rentrée de touche) le ballon en
        le portant ou en le frappant de la main ou du bras.

Le but n’est pas accordé dans les cas suivants :
        Si un attaquant jette, porte ou frappe de la main ou du bras le ballon qui pénètre dans
        les filets ;
        Si pour une cause quelconque, le ballon est arrêté alors qu’il serait rentré dans les filets.

2.12 ÉCART DE SEPT BUTS AU POINTAGE

Lorsqu’un écart de sept buts sépare deux équipes, le match se termine. Si les deux équipes le
souhaitent, le match peut se poursuivre jusqu’à la fin mais les buts supplémentaires ne sont pas
compilés et n’ont aucune incidence au classement. Toutefois, les avertissements et les
expulsions sont encore compilés.

2.13 FAUTES ET COMPORTEMENT ANTISPORTIF

Toutes les fautes, qu’elles soient mineures ou majeures, commises à l’extérieur de la surface de
réparation sont sanctionnées par un COUP FRANC DIRECT.

                                                                                                  11
Si une infraction MAJEURE est commise à l’intérieur de la surface de réparation par l’équipe qui
défend, un coup de pied de réparation sera accordé à l’équipe attaquante.

Si une infraction MAJEURE est commise à l’intérieur de la surface de réparation par l’équipe
attaquante, un COUP FRANC DIRECT sera accordé à l’équipe en défense. Le ballon pourra être
placé à n’importe quel endroit de la surface de réparation.

Si une infraction MINEURE est commise à l’intérieur de la surface de réparation par l’équipe en
défense, un COUP FRANC DIRECT à l’extérieur de la surface de réparation sera accordé à
l’équipe attaquante. Le coup de pied sera fait de la ligne de la surface de réparation à la ligne
des buts au point le plus près de l’endroit où la faute a été commise. Aucun défenseur ne pourra
se tenir à moins de trois (3) mètres du ballon.

Si une infraction MINEURE est commise à l’intérieur de la surface de réparation par l’équipe
attaquante, un COUP FRANC DIRECT sera accordé à l’équipe en défense. Le ballon pourra être
placé à n’importe quel endroit de la surface de réparation.

2.13.1 FAUTES MAJEURES

Fautes avec les mains :
       Manier le ballon (jouer volontairement le ballon avec la main ou le bras);
       Pousser un adversaire;
       Tenir un adversaire;
       Frapper (ou essayer de frapper) un adversaire.

Fautes avec les pieds :
       Donner (ou essayer de donner) un coup de pied;
       Faire un croc-en-jambe à l’adversaire;
       Exécuter un tacle sur un adversaire (le toucher en jouant le ballon).

Fautes avec le corps :
       Sauter sur un adversaire;
       Charger un adversaire (violemment ou dangereusement);
       Cracher sur un adversaire.

2.13.2 FAUTES MINEURES

        Jouer de manière jugée dangereuse par l’arbitre;
        Charger loyalement (épaule à épaule) alors que le ballon n’est pas à distance de jeu;
        Faire obstruction à un adversaire sans jouer le ballon;
        Faire obstruction au gardien de but;
        Ballon qui touche le plafond;
        Effectuer un tacle ou une glissade lorsqu’un joueur se trouve à proximité (sans contact
        avec le joueur).

Étant gardien de but dans sa propre surface de réparation :
        Retarder le jeu volontairement pour avantager son équipe;
        Conserver le ballon en sa possession plus de six (6) secondes;

                                                                                              12
Toucher le ballon des mains sur une passe bottée délibérément par un coéquipier;
        Lorsque le ballon est en jeu, lancer le ballon avec les mains directement au-delà de la
        ligne médiane sans que celui-ci ne touche le sol ou un autre joueur.

2.13.3 UN JOUEUR RECEVRA UN AVERTISSEMENT (CARTON JAUNE)

        S’il se rend coupable d’un comportement antisportif;
        S’il manifeste sa désapprobation en paroles ou en actes;
        S’il enfreint avec persistance les Lois du Jeu;
        S’il retarde la reprise du jeu;
        S’il ne respecte pas la distance requise lors de l’exécution d’un coup de pied de coin ou
        d’un coup franc;
        S’il pénètre ou revient sur le terrain de jeu sans l’autorisation préalable de l’arbitre;
        S’il quitte délibérément le terrain de jeu sans l’autorisation préalable de l’arbitre
        (changement excepté).

2.13.4 UN JOUEUR SERA EXPULSÉ (CARTON ROUGE)

        S’il se rend coupable d’une faute grossière;
        S’il se rend coupable d’un acte de brutalité;
        S’il crache sur un adversaire ou sur toute autre personne;
        S’il empêche un adversaire de marquer un but ou annihile une occasion de but
        manifeste, en touchant délibérément le ballon de la main (ceci ne s’applique pas au
        gardien de but dans sa propre surface de réparation);
        S’il anéantit une occasion de but manifeste d’un adversaire se dirigeant vers son but en
        commettant une faute passible d’un coup franc ou d’un coup de pied de réparation;
        S’il tient des propos blessants, injurieux ou grossiers;
        S’il reçoit un deuxième avertissement (carton jaune) dans le même match.

Toutes les fautes commises ailleurs que dans sa propre surface de réparation seront
sanctionnées par un coup franc direct à l’endroit où la faute a été commise.

2.14 COUP FRANC

2.14.1 COUP FRANC DIRECT

Le coup franc direct représente la façon de reprendre le jeu après une infraction. Pour tirer un
coup franc, le ballon doit être placé à l’arrêt, les adversaires ne peuvent s’en approcher à moins
de trois (3) mètres mais les coéquipiers peuvent se placer où bon leur semble. Le ballon peut
être botté dans n’importe quelle direction, mais le joueur ne pourra le jouer une deuxième fois
de suite. Si le ballon pénètre directement dans le but de l’équipe adverse, le but sera accordé.
Lorsqu’un coup franc est accordé à l’équipe en défense dans sa propre surface de réparation, le
ballon devra être botté directement dans le jeu et au-delà de la surface, sinon le coup franc sera
recommencé.

Le joueur qui commet une des dix fautes majeures, dans sa propre surface de réparation, sera
pénalisé d’un coup de pied de réparation. Toutes les autres fautes commises dans la surface de

                                                                                               13
réparation seront sanctionnées d’un coup franc direct à l’extérieur de la surface de réparation et
au point le plus proche de l’endroit où la faute a été commise.

Lorsqu’un gardien de but lance directement (sans que le ballon touche un autre joueur ou le sol)
le ballon au-delà de la ligne médiane avec ses mains et que celui-ci est en jeu, un coup franc
direct est accordé à l’équipe adverse à l’endroit où celui-ci a traversé le centre.

2.14.2 COUP FRANC INDIRECT (ballon qui touche le plafond)

Tous les coups francs sont directs, sauf lorsque le ballon touche le plafond. Dans ce cas, un coup
franc indirect sera accordé à l’équipe adverse de la dernière personne qui a touché le ballon. De
plus, ce coup franc sera effectué à l’endroit où ce dernier joueur a touché le ballon.

2.15 COUP DE PIED DE RÉPARATION

Si un joueur de l’équipe en défense commet dans sa propre surface de réparation une des dix
(10) fautes majeures, il sera pénalisé d’un coup de pied de réparation. Le ballon sera placé à
sept (7) mètres de la ligne des buts sur le point de réparation. L’arbitre donnera obligatoirement
le signal de l’exécution du coup de pied de réparation par un coup de sifflet. Avant que le coup
de pied de réparation n’ait été botté, tous les joueurs, à l’exception du gardien de but, doivent
être à l’extérieur de la surface de réparation et derrière le ballon (plus loin de la ligne de but que
le ballon). Le gardien de but adverse devra rester sur sa propre ligne de but, entre les montants
du but. Si le but est marqué alors que le gardien ne respecte pas cette règle, le but doit être
accordé. Sinon, le coup de pied de réparation est à recommencer. Le tireur devra botter le
ballon vers l’avant et ne pourra le jouer une deuxième fois de suite.

2.16 RENTRÉE DE TOUCHE

Lorsque le ballon aura dépassé entièrement la ligne de touche, soit à terre, soit en l’air, il sera
rejeté en jeu dans une direction quelconque, de l’endroit où il aura franchi la ligne de touche,
par un joueur de l’équipe opposée à celle dont fait partie le joueur ayant touché le ballon en
dernier lieu. Le joueur doit faire face au terrain, à l’endroit où le ballon est sorti. Les touches se
feront au pied. Les joueurs adverses doivent se trouver à au moins trois (3) m du ballon. Si le
ballon pénètre dans le but directement sur une rentrée de touche, le but n’est pas valable et le
jeu est repris par un coup de pied de but. Le joueur faisant la touche ne peut rejouer le ballon
avant qu’un autre joueur n’y ait touché.

2.17 COUP DE PIED DE BUT

Le ballon est placé dans une partie quelconque de la surface de réparation, de manière à ne pas
retarder le jeu. Le ballon ne sera en jeu que lorsqu’il sera sorti entièrement de la surface de
réparation. Les joueurs adverses devront être à l’extérieur de la surface de réparation et à au
moins trois (3) mètres du ballon. Si le ballon n’est pas entièrement sorti de la surface de
réparation ou bien s’il est touché ou joué par un joueur avant qu’il en soit entièrement sorti, le
coup de pied de but devra être recommencé.

Il n’est pas permis de marquer directement un but sur un coup de pied de but.

                                                                                                   14
2.18 COUP DE PIED DE COIN

Le ballon est placé à l’intérieur de l’arc de coin, du coin le plus rapproché de l’endroit où est
sorti le ballon. Les adversaires devront se tenir à au moins trois (3) mètres du ballon. Le joueur
qui aura botté le coup de pied de coin ne pourra rejouer le ballon avant que celui-ci n’ait été
touché ou joué par un autre joueur. Le ballon est en jeu lorsqu’il a été botté et a bougé. Un but
pourra être marqué directement sur un coup de pied de coin.

3. RÈGLEMENTS DE DISCIPLINE

3.1 CONDUITE DES JOUEURS ET DES ENTRAÎNEURS

En tout temps, avant, durant et après une partie, les joueurs et les entraîneurs doivent faire
preuve d'une bonne conduite sportive. Pendant une partie, les entraîneurs et responsables
d'équipe sont limités à un maximum de trois (3). Ils ne peuvent se déplacer à plus d'un (1) mètre
du banc. Les joueurs remplaçants doivent se maintenir assis sur le banc ou debout derrière le
banc. Personne n'est autorisé à se déplacer pour suivre le jeu le long du terrain.

3.2 JOUEUR BLESSÉ

Le club hôte a la responsabilité de faire évacuer tout blessé grave vers un médecin ou un
hôpital.

3.3 EXPULSION D'UN JOUEUR OU D'UN ENTRAÎNEUR

Un joueur (ou un entraîneur) doit automatiquement quitter le terrain et purger deux (2) matchs
de suspension après avoir reçu un carton rouge directement et un seul match de suspension en
cas de deux cartons jaunes dans le même match. La suspension peut être plus longue, en
fonction de la décision rendue par le comité de discipline de l’ARSSLSJ, décision basée sur les
sanctions prévues au code régional de discipline. Un entraîneur ou un joueur qui s’estime lésé
peut demander à être auditionné devant le comité de discipline. Cette demande doit parvenir
par écrit à ligue dans les quarante-huit (48) heures suivant la réception de la première décision
et doit être accompagnée d’un dépôt de 50$ sans quoi elle sera automatiquement rejetée.
Advenant une réponse favorable au plaignant, ce montant lui sera remboursé, sinon il sera
encaissé par la ligue. Pendant l'attente de la prochaine activité de l'équipe, l'entraîneur ou le
joueur ne peut se présenter sur un terrain de soccer. L'arbitre doit compléter le rapport
disciplinaire et le remettre avec la feuille de match. Dans le cas d'une infraction nécessitant une
suspension de plus d'un match, le joueur ou entraîneur fautif peut, après avoir purgé son match
de suspension automatique, reprendre ses activités avec son équipe jusqu'à ce que la décision
du comité de discipline soit rendue.

                                                                                                15
3.4 JOUEUR INÉLIGIBLE

La participation à un ou plusieurs matchs d’un joueur inéligible est une infraction référée au
comité de discipline et entraîne les sanctions suivantes :
    a) La perte par forfait du ou des matchs joués avec ce joueur;
    b) La suspension de l’entraîneur pour un (1) match;
    c) La suspension du joueur concerné pour deux (2) matchs.

3.5 RETRAIT VOLONTAIRE D'UNE EQUIPE AVANT LA FIN DU MATCH

Une équipe ne peut, en aucune circonstance et sous aucun motif, se retirer de l'aire de jeu et
ainsi entraver le bon déroulement de la partie, sous peine de sanction: perte du match par
forfait.

3.6 NOMBRE MINIMAL DE JOUEURS

U10 : Une équipe avec moins de cinq (5) joueurs (gardien de but inclus) sur le terrain perdra par
forfait. Un match perdu par forfait le sera au pointage de 3-0 avec perte d'un point au
classement (-1).

U12 à Senior : Une équipe avec moins de quatre (4) joueurs (gardien de but inclus) sur le terrain
perdra par forfait. Un match perdu par forfait le sera au pointage de 3-0 avec perte d'un point
au classement (-1).

3.7 RETARD DES ÉQUIPES

Les équipes doivent être en mesure de présenter le nombre minimal de joueurs dès l'heure
prévue pour le début de la partie. Si aucune équipe ne se présente sur le terrain, le forfait sera
appliqué aux deux équipes.

3.8 ABSENCE DES ARBITRES DÉSIGNÉS

Si aucun officiel ne se présente, les deux (2) équipes ne pourront refuser de jouer, si sur le
terrain se trouve un arbitre officiel qui accepte de diriger la partie. En dernière ressource,
chaque entraîneur ou dirigeant enregistré officiera une demie du match. L'équipe receveuse
arbitrera la première moitié. Chaque équipe devra notifier son accord sur la copie de la feuille
de match qui sera envoyé à l’ARSSLSJ.

3.9 PROTÊT

Seul un responsable (entraîneur ou gérant) peut déposer un protêt en versant une somme de
cinquante dollars (50$) qui n'est remboursée que si le protêt fait l'objet d'une décision
favorable. Les protêts admissibles sont ceux qui concernent le respect des présents règlements
ainsi que l'ignorance par un arbitre d'un règlement du jeu (faute technique) ayant désavantagé
une équipe de façon importante. Un protêt déposé à l'encontre du seul jugement de l'arbitre est
irrecevable. Le protêt est déposé uniquement le jour même du match par une mention sur la

                                                                                               16
feuille de match signée par les entraîneurs et l'arbitre et sera remis au responsable du club hôte
qui devra le faire parvenir en même temps que les feuilles de match auprès de l’ARSSLSJ.

3.10 SANCTIONS

Toute infraction à l'une ou l'autre des dispositions du présent règlement est passible d'une
sanction. Les sanctions sont fixées par le comité de discipline.

3.11 INFRACTIONS ET SANCTIONS (AVERTISSEMENTS ET EXPULSIONS)

Troisième (3ème) carton jaune (dans trois matchs différents) : un (1) match de suspension.

Deux (2) cartons jaunes (dans le même match) : un (1) match de suspension.

L’équipe jouera pendant cinq (5) minutes avec un joueur de moins (pour la durée totale des 5
minutes, peu importe si un ou des buts sont marqués durant cette période). Le joueur fautif sera
expulsé du match. S’il reçoit à nouveau deux avertissements dans un match ultérieur, il sera
suspendu pour deux (2) matchs alors, et si cela se reproduit pour trois (3) matchs.

Un (1) carton rouge : deux (2) matchs de suspension au minimum (avec étude de cas).

Le joueur sera expulsé du match et l’équipe jouera avec un joueur de moins jusqu’au coup de
sifflet final. A chaque nouveau carton rouge, la suspension sera augmentée d’un match (2ème
carton = 3 matchs).

Tout club dont une équipe qui accumulera plus de dix (10) cartons jaunes ou plus de trois (3)
cartons rouges se verra infligée une amende de 50$.

3.12 FORFAIT

Tout forfait est comptabilisé comme une défaite de 3-0 en faveur de l’autre équipe et entraîne
automatiquement la perte d'un (1) point au classement général.

Toute équipe perdant par forfait se verra imposer automatiquement une amende minimale de
50$. Trois (3) forfaits entraînent le forfait général de l’équipe et une amende supplémentaire de
100$.

3.13 SUSPENSION D'UN JOUEUR

Toute suspension d'un joueur devra être purgée dans la ligue.

                                                                                               17
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler