TERRITOIRES, POPULATIONS ET DÉVELOPPEMENT : QUELS DÉFIS ? - Hatier-clic.fr

 
THÈME 2   TERRITOIRES, POPULATIONS
               ET DÉVELOPPEMENT : QUELS DÉFIS ?
               Le deuxième thème du programme s’articule autour de deux optiques : les questions liées au
               développement et celles qui relèvent de la démographie, la notion de « transition » étant convo-
               quée pour leur donner une assise commune.

               C’est une articulation qui peut faire penser au chapitre introductif de l’ancien programme, qui
               comprenait déjà une approche démographique prospective (prévoir les contraintes liées à la
               démographie en 2050). Cependant, le nouveau programme propose une approche bien diffé-
               rente :
               – le thème 1 abordant, en partie, la durabilité, la notion centrale du thème 2 est bien celle de
                  « développement » et non de « développement durable », ce qui donne une tonalité plus « clas-
                  sique » à ce thème ;
               – la question du développement est orientée vers une approche assez économique, avec l’appa-
                  rition de l’idée d’une « transition économique ».

               Ainsi, ce thème doit être abordé en s’appuyant sur une définition exhaustive du développement,
               qui permette d’en exposer la complexité et de mener des études comparatives de différents ter-
               ritoires (à l’échelle mondiale et nationale). La question des inégalités de développement et de
               leurs diverses formes est donc également incontournable. L’importance de cette notion dans le
               programme peut justifier le choix de démarrer l’année avec ce thème 2. En complément, les
               aspects démographiques sont vus comme étant intimement liés aux situations socio-écono-
               miques. Enfin, la notion de « transition » peut, sans doute, être associée à celle de « défi » pour
               souligner les rôles des acteurs et l’importance des « choix politiques » et des « actions nationales
               et européennes » pour répondre aux difficultés.

               Ce thème n’est pas évident à traiter pour plusieurs raisons. On retiendra principalement : la
               grande complexité des causalités liant économie et démographie (et le risque de simplification
               à ce sujet) ; l’absence de consensus à propos de l’idée de « transition économique » ; la technicité
               des outils démographiques (statistiques, graphiques) et la nécessité de garder les questions de
               mobilité pour le thème 3 (même s’il semble impossible de les ignorer totalement ici).

               Sans surprise, il sera difficile de traiter le thème de manière exhaustive dans le volume horaire
               prévu (12-14 heures). L’appui sur des études de cas adaptées sera donc déterminant. Celles-ci
               apportent des éléments différents : questionnement démographique et social au Japon (pp. 94-97),
               centré sur le développement et les inégalités au Brésil (pp. 98-101) ainsi qu’en Inde (pp 102-105)
               (avec un aspect démographique pour cette dernière) et une étude plus territoriale et économique
               du développement en Russie (pp. 106-109).

               Un soin particulier a été apporté aux autres ressources pour faciliter les études chiffrées et com-
               paratives en complément des études de cas (nombreux exemples, GÉOgraphiques, cartes, exer-
               cices), y compris à l’échelle de la France.

35                      THÈME 2 Territoires, populations et développement : quels défis ?
3        Démographie, inégalités et développement
       pp. 92-93     Photographies d’ouverture                        de vie supérieure à celle des campagnes. De ce fait, il y a
                                                                      un apport migratoire, et ensuite un meilleur solde naturel
     Ces deux photographies illustrent la diversité des situa-        car une partie de ces jeunes fondent ensuite une famille.
     tions démographiques et de développement dans le
     monde.                                                           2. En 2018, les moins de 15 ans représentent 12,7 % de la
     En effet, ces deux marchés sont bien différents : en             population ; les 15-65 ans représentent 58,9 % et les plus
     Espagne, une population assez âgée achète des sacs à             de 65 ans 28,4 %.
     main dans un cadre urbain rénové, ce qui témoigne à la           En 2065, les moins de 15 ans représenteront 10,2 % de
     fois de bonnes conditions de vie et du vieillissement de         la population, les 15-65 ans 51,4 % et les plus de 65 ans
     la population espagnole. À l’inverse, en Ouganda, les            38,4 %
     clients du marché sont bien plus jeunes et se trouvent           Entre ces deux dates, la population va baisser, passant
     dans un marché alimentaire fait de baraques de tôle et           de 126 millions à 88 millions d’habitants, et sa structure
     de bois.                                                         par âge va se caractériser par une hausse de la part des
     L’étude chiffrée et documentée des situations de ces             personnes âgées (vieillissement).
     deux pays peut être réalisée à partir des documents
                                                                      3. L’accroissement naturel sera négatif, car le nombre de
     du chapitre pour compléter cette première approche
                                                                      décès sera supérieur à celui des naissances.
     visuelle.
                                                                      4. Les conséquences économiques sont : une baisse du
                                                                      PIB, de la consommation et des investissements, ainsi
       pp. 94-95      Étude de cas                                    qu’une poursuite de la hausse de la dette du Japon. De
     Japon : le défi du vieillissement                                plus, d’après le document 4, le nombre d’actifs aura du
                                                                      mal à « supporter » la population vieillissante (coût des
     Le Japon est un peu le laboratoire du monde en matière           retraites et des soins). Autrement dit, le pays risque de
     démographique… Le vieillissement de la population                connaître une crise économique.
     japonaise est envisagé par les démographes depuis
                                                                      La principale conséquence sociale est l’apparition de dif-
     longtemps, mais il entre aujourd’hui dans une phase
                                                                      ficultés pour prendre en charge (et protéger des risques)
     nouvelle, marquée par la fin de la hausse de la popula-
                                                                      les populations vieillissantes et donc une possible dégra-
     tion et l’accélération du vieillissement.
                                                                      dation de leurs conditions de vie.
     Cette étude de cas est organisée en deux parties :
                                                                      Parcours 2
     – une double page sur une approche chiffrée de la situa-
     tion japonaise et sur les conséquences du vieillissement.        Titre : « Le Japon frappé de plein fouet par la crise du
     Les questions amènent à s’interroger sur la structure par        vieillissement »
     âge du pays, et sur les conséquences à moyen terme du            « Nous y sommes ! la crise démographique annoncée
     vieillissement ;                                                 depuis des décennies touche aujourd’hui le Japon. En
     – une page qui aborde les adaptations et solutions éven-         effet, la chute de population est vertigineuse : le pays s’ap-
     tuelles au vieillissement du pays, qui permet également          proche des 100 millions d’habitants alors qu’ils étaient
     d’en découvrir les causes.                                       encore 126 millions en 2018. Les campagnes sont par-
                                                                      ticulièrement touchées, je me suis notamment rendu(e)
     Enfin, la page « Faire le bilan » propose un travail sur cro-
                                                                      dans le nord du pays, et les changements sont visibles, les
     quis et un exercice qui complète parfaitement l’étude de
                                                                      maisons abandonnées sont très nombreuses. Certaines
     cas puisqu’il invite à mettre en relation les causes et les
                                                                      régions ont perdu plus de 25 % de leur population.
     aspects du vieillissement ainsi que les solutions pour y
     remédier.                                                        D’un point de vue économique, cela se traduit par une
                                                                      crise profonde (chute de la consommation, des investis-
                                                                      sements et donc du PIB) qui engendre une aggravation
     Réponses aux questions p. 95                                     de la dette publique.
     Parcours 1                                                       De ce fait, la société japonaise, manquant de jeunes
     1. En étudiant la carte, on constate clairement que les          actifs, dispose de moins en moins de ressources finan-
     grandes agglomérations sont moins touchées par le                cières et humaines pour aider les personnes âgées, et
     vieillissement que les régions rurales, même si leur évo-        les protéger, dans un pays régulièrement frappé par les
     lution sera, elle aussi, négative entre 2010 et 2040.            catastrophes naturelles.
     Cela s’explique sans doute par l’attractivité des villes pour    Des réformes importantes auraient-elles pu limiter ces
     les jeunes, qui peuvent y trouver du travail et une qualité      difficultés ? »

36                                        CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Bilan du parcours 1 ou 2                                          Visuel : enfant sur fond de lever de soleil
     Le vieillissement de la population du Japon se manifeste          Mesures mises en avant : aides financières, services aux
     par :                                                             familles (crèches, logement…).
     – une baisse de la population qui s’accélère, même si             – Acceptation de l’immigration :
     elle est un peu moins rapide dans les villes ;
                                                                       Titre : « Ils peuvent construire avec nous le Japon de
     – une hausse de la part des personnes âgées dans la               demain »
     population ;
                                                                       Visuel : des travailleurs de différents métiers portent
     – des difficultés économiques (baisse prévue du PIB) ;            symboliquement la carte du Japon
     – des difficultés sociales (prise en charge des personnes         Mesures mises en avant : système d’immigration par
     âgées de plus en plus complexe).                                  quota pour les métiers déficitaires, valorisation de la
                                                                       culture et de la langue japonaise pour que les immi-
     Réponses aux questions p. 96                                      grants s’intègrent.

     Parcours 1                                                        – Développement de la robotique :
     1. La politique migratoire du Japon est très restrictive :        Titre : « Ils seront toujours là ! »
     elle cible uniquement les migrants ayant des qualifica-           Visuel : trois robots différents sourient et proposent leur
     tions utiles au pays, et pour une durée limitée, ce qui est       aide dans différents domaines.
     « peu attractif » en raison des faibles salaires. Les étran-
                                                                       Mesures mises en avant : investissement dans la
     gers ne représentent que 2 % de la population.
                                                                       recherche, aide à l’acquisition de robots, valorisation du
     2. Plusieurs solutions sont envisagées pour répondre au           savoir-faire à l’exportation.
     problème du vieillissement. Tout d’abord, les Japonais
     comptent investir dans la robotique pour aider les per-           Bilan du parcours 1 ou 2
     sonnes âgées et remplacer certains métiers (chauffeur,            Il existe trois pistes principales pour faire face au vieillis-
     chirurgien, animateur de maison de retraite…).                    sement de la population japonaise :
     D’autre part, l’État japonais essaye de limiter le vieillisse-
                                                                       – innover technologiquement pour pouvoir remplacer
     ment en relançant la natalité. Il offre ainsi des avantages
                                                                       les actifs et aider les personnes âgées ;
     financiers et des services aux jeunes parents, mais sans
     grand succès.                                                     – relancer la natalité pour garder un ratio actifs/inactifs
     Finalement, il faudrait surtout faire changer les mentali-        équilibré à long terme ;
     tés, mais c’est extrêmement difficile.                            – augmenter l’immigration pour la même raison, avec
                                                                       des résultats à plus court terme.
     Parcours 2                                                        Mais ces deux dernières solutions nécessitent un chan-
     Pistes proposées :                                                gement des mentalités qui semble difficile à mettre en
     – Relance de la natalité :                                        œuvre.
     Titre : « Des enfants pour le pays du soleil levant »

37                                         CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
38
                                                      TITRE : L‛impact
                                                              . . . . . . . . . . .du
                                                                                   . . . .vieillissement
                                                                                           . . . . . . . . . . . . . . . . .sur
                                                                                                                             . . . . le
                                                                                                                                     . . . .territoire
                                                                                                                                             . . . . . . . . . . . . japonais
                                                                                                                                                                     ...............................................................

                                                                                                                         RUSSIE
                                                            CHINE                                                                                                                                                              N

                                                                                                                                                               Sapporo

                                                                     CORÉE
                                                                    DU NORD
                                                                                                                                                                                                                                            Faire le bilan de l’étude de cas p. 97

                                                                                                                                                                                          1. Des grandes villes
                                                                                                                                                                                          qui résistent mieux au vieillissement

                                                                     CORÉE                                                                                                                                  Tokyo, métropole
                                                                    DU SUD                                                                                                                . . . . . . . . . mondiale (42 millions d‛hab.)
                                                                                                                                                                                                                                             Compléter le croquis

                                                                                                                                                                        Sendai                              métropoles nationales
                                                                                                                                                                                          . . . . . . . . . (10 à 20 millions d‛hab.)
                                                                                                                                                                                                            métropoles régionales

CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
                                                                                                                                                                                          . . . . . . . . . (1 à 2 millions d‛hab.)
                                                                                                                Osaka-
                                                                                                              Kyoto-Kobé                                                                  . . . . . . . . . attractivité des villes
                                                                            Fukuoka                                                                                                                         pour les jeunes actifs
                                                                                                                                      Nagoya                  Tokyo
                                                                                               Hiroshima
                                                                                                                                                                                          2. Une dynamique démographique
                                                                                                                                                                                          qui oppose deux types de territoires
                                                                                                                                                                                                      régions dynamiques
                                                                                                                                                                                                      et plus jeunes
                                                                                                 0                     200 km                                                                         régions délaissées
                                                                                                                                                                                                      et vieillissantes
Passer d’un texte à un schéma et inversement                                             les parcours 2 (Construire une présentation orale ou un
                                                                                              schéma de synthèse).
     1.
                                                                                              Enfin, la page « Faire le bilan » propose :
                                       Recul de
          Coût     Peu de temps        la tradition    Évolution                              – un croquis très complet qui associe la maîtrise des
                   à consacrer                         de la place
          élevé                        (moins de                                              figurés et une réflexion sur les données statistiques qui

                                                                     Les causes
                   aux enfants         mariages)       des femmes
                                                                                              peuvent fonder une représentation cartographique ;
                                                                                              – un exercice de présentation orale sous forme de jeu de
                        Faible taux de natalité                                               rôle qui s’appuie sur la méthodologie de structuration du
                                                                                              discours.

      Décroissance de la population             Vieillissement
                                                                                              Réponses aux questions p. 99

                                                                     Le constat
                                               Coût croissant                                 Parcours 1
      Dépeuplement des campagnes               des retraites                                  1. Le Brésil est un pays émergent car il a connu une forte
                                               et de la sécurité
                                               sociale                                        croissance économique : « des performances écono-
                                                                                              miques de premier plan ». Mais il est encore touché par
                                                                                              « de fortes inégalités sociales ».
               Relancer          Favoriser          S’appuyer        Les pistes de solution
              la natalité     l’immigration     sur la technologie
                                                                                              2. Le bilan de la situation du développement au Brésil
                                                                                              est nuancé.
                             Aides
                                         Faire
                                                       Développer                             Des progrès ont été accomplis car le niveau global
     Développement                      évoluer
      des crèches
                              aux         les             des                                 de développement s’est amélioré nettement (IDH en
                            familles                     robots
                                       mentalités                                             hausse). Cela peut se mesurer en observant les compo-
                                                                                              santes du développement :

     2. La réponse est complexe car il faudrait combiner                                      – la richesse : le PIB est en hausse et le Brésil exporte
     plusieurs actions. Tout d’abord, relancer la natalité                                    notamment des matières premières mais aussi des pro-
     en développant les services aux familles comme les                                       duits de haute technologie. Le taux de pauvreté a été
     crèches, et en aidant financièrement les parents. Mais il                                réduit par rapport à 2003. Toute la population peut
     faut également faire évoluer les mentalités pour aider                                   maintenant avoir accès à l’électricité ;
     les femmes à concilier vie familiale et professionnelle.                                 – l’éducation : la durée de scolarisation augmente ;
     De même, l’appel à l’immigration serait une solution, à                                  – la santé : hausse de l’espérance de vie.
     condition qu’elle soit acceptée par les Japonais. Enfin, il                              Cependant, de nombreuses difficultés subsistent. Il y a
     est possible de s’appuyer sur les progrès technologiques                                 encore « de très fortes inégalités sociales » (doc. 2) et les
     (robots) pour accompagner les personnes âgées, mais                                      équipements et services attendus par la population sont
     cela ne peut résoudre toutes les difficultés.                                            insuffisants.
                                                                                              De même le taux de pauvreté est reparti à la hausse,
                                                                                              ainsi que le taux de chômage. Cela s’accompagne d’une
          pp. 98-99         Étude de cas                                                      hausse des inégalités, du travail non déclaré et de la vio-
                                                                                              lence.
     Brésil : les inégalités dans un pays
                                                                                              3. Dans l’ensemble, les régions du Nord sont moins déve-
     émergent                                                                                 loppées que les régions du Sud. Dans le détail, le Sud et le
     Le Brésil est un grand pays émergent, il a donc connu                                    Sud-Est ainsi que la capitale, Brasilia, profitent d’un IDH
     un réel développement depuis plusieurs décennies. Mais                                   élevé, et d’un très faible taux d’illettrisme. À l’inverse, le
     cela n’a pas empêché un accroissement des inégalités                                     Nordeste est touché par un illettrisme assez élevé, et un
     considérable. Cette combinaison d’aspects positifs et de                                 IDH moyen, tout comme celui du Nord.
     profondes inégalités est donc au centre de cette étude
     de cas.                                                                                  4. Il y a une grande différence entre les quartiers aisés
                                                                                              et les favelas (bidonvilles). Ainsi, on voit nettement sur
     Elle est composée de deux parties :
                                                                                              la photo une opposition entre des immeubles modernes
     – Une double page qui aborde les progrès en termes de                                    bénéficiant de services de luxe (piscines, jardin…) et un
     développement mais aussi les inégalités sociales et spa-                                 quartier plus défavorisé, une favela, dans laquelle le
     tiales à différentes échelles.                                                           niveau de vie s’est un peu amélioré (présence de voitures
     – Une deuxième partie (p. 100) sur les actions menées                                    au premier plan).
     pour limiter les inégalités.                                                             Dans le doc. 5, il est clairement indiqué que « la popula-
     Les parcours proposés abordent des compétences rela-                                     tion de rue » a triplé et que la violence augmente dans
     tivement simples pour les parcours 1 (Analyse de docu-                                   les favelas. La population aisée est probablement cou-
     ments, changements d’échelles) et plus complexes pour                                    pée de ces difficultés et protégées de cette violence.

39                                             CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Parcours 2
                                   À l’échelle nationale                 À l’échelle régionale                À l’échelle locale

                         – Développement : hausse de l’IDH          – Les régions du Sud             – Une partie de la population
                         Dans le détail :                               et la capitale Brasilia           accède à un haut niveau
                         – Économie : hausse du PIB (croissance)       atteignent de hauts               de développement
      Aspects                                                           niveaux                           (quartiers aisés)
      encourageants         et des exportations, baisse du taux
                            de pauvreté par rapport à 2003              de développement.              – Les conditions de vie
                         – Santé : hausse de l’espérance de vie                                          s’améliorent dans certaines
                         – Éducation : hausse de la scolarisation                                        favelas

                         – Inégalités sociales                      – Les régions du Nord          – La violence est
                         – Hausse récente de la pauvreté,              sont nettement moins            en augmentation dans
                            du chômage                                  développées. Par exemple :      les favelas, ce qui suscite
      Aspects                                                           l’illettrisme est élevé dans    l’intervention de l’armée
                         – Manque d’infrastructures et de
      problématiques                                                    le Nordeste.
                            services dans le domaine de la santé,
                            de l’éducation, de la sécurité
                         – Forte émigration des plus diplômés

     Bilan du parcours 1 ou 2
     Les inégalités de développement se manifestent de dif-            – à l’échelle régionale, il y a de grandes disparités entre
     férentes manières, et à plusieurs échelles :                      le Nord, moins développé, et le Sud, plus urbain, et qui
     – à l’échelle nationale, l’amélioration des statistiques          profite plus de la croissance ;
     masque une augmentation des inégalités : la pauvreté et           – enfin, à l’échelle locale, les villes brésiliennes sont très frag-
     le chômage augmentent et touchent les catégories les              mentées entre quartiers favorisés et favelas touchées par
     moins instruites ;                                                une grande précarité et une augmentation de la violence.

     Réponses aux questions p. 100
     Parcours 1
     1. La Bolsa familia est donnée aux familles pauvres qui           favelas) et l’ONG « Prise de conscience » lutte contre la
     « s’assurent que leurs enfants sont bien scolarisés ». Cette      corruption.
     aide pousse les familles à bien suivre la scolarité de leurs
                                                                       3. Les populations des favelas souffrent beaucoup de
     enfants, et donc à éviter le décrochage scolaire. Elle per-
                                                                       l’insécurité et attendent donc des solutions à ce pro-
     met ainsi de réduire les inégalités en matière d’éducation.
                                                                       blème. Mais elles souffrent surtout des inégalités (accès
     La réforme essentielle du marché du travail a été l’augmen-
                                                                       à l’emploi, à l’éducation, aux services sociaux, etc.). Les
     tation du salaire minimum obligatoire (207 euros en 2016).
                                                                       interventions « coup de poing » de l’armée ne réduisent
     2. L’État lutte contre l’insécurité (crime organisé dans les      pas ces inégalités.

     Parcours 2

                    Bolsa                      Favoriser                                                      Lutter contre
                   familia                    l’éducation                                                     la corruption

                                                                                Réduire
               Augmentation                    Satisfaire                    les inégalités
                du salaire                    les besoins                     et favoriser
                 minimum                       essentiels                 le développement

                                              Augmenter                                                        Lutter contre
                                               le niveau                                                         le crime
                                                 de vie                                                          organisé

40                                       CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Bilan du parcours 1 ou 2
     Différentes actions sont menées pour réduire les inégalités et favoriser le développement
     au Brésil :
     – l’État a mis en place des mesures pour améliorer l’éducation et garantir un revenu mini-
     mal. Il tente aussi de réduire l’insécurité dans les favelas ;
     – des ONG luttent contre la corruption grâce à une meilleure éducation des citoyens.

     Faire le bilan de l’étude de cas p. 101
     Compléter le croquis

       TITRE :   Développement et inégalités au Brésil

                                            VENEZUELA             GUYANA                                  OCÉAN
                                                                      SURINAM                           ATLANTIQUE
                                                                         Guyane (Fr.)
                               COLOMBIE

                  ÉQUATEUR                               Manaus
                                                                        Nord                                    Fortaleza

                                                                                                 Nordeste               Recife
                            PÉROU

           OCÉAN                                                     Centre-
          PACIFIQUE                                                   Ouest                                    Salvador
                                                   BOLIVIE                     Brasília
                                                                                        Sud-Est
                                                                                                  Belo Horizonte
                                                             PARAGUAY
                                           CHILI                                                      Rio de Janeiro
                   Part
         Région  PIB (%)                                                 Curitiba               São Paulo
        Sud-Est   53,1
                                                                           Sud
        Sud       17                                ARGENTINE
        Nordeste 14,4                                                              Porto Alegre
        Centre-   10,2                                       URUGUAY
        Ouest
                                                                                                  0               1 000 km
        Nord      5,3

      1. Des contrastes territoriaux forts         2. Des différences de développement        3. Les espaces urbains, fortes
                                                      selon les régions                          densités et contrastes
            région produisant plus de 50 %                                                       de développement
            de la richesse nationale               Niveau de développement :
                                                          Sud-Est             Nordeste            métropoles puissantes
             au Sud de cette ligne                        très élevé          faible              (entre 6 et 12 millions d‛hab.)
             plus de 70 % de la richesse
                                                         Sud                   Nord               autres villes importantes
             nationale est produite
                                                         élevé                 très faible        (entre 1,5 et 3 millions d‛hab.)
             illettrisme supérieur à 10 %
                                                         Centre-Ouest                             Brasilia, capitale attractive
             de la population                            moyen
                                                                                                  (3 millions d‛hab.)

41                                      CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Faire une présentation orale

                  Acteurs puissants                   Échelle régionale
                  Exemple : ONG                       Exemple : Sud plus favorisé/Nord en difficulté

                  Acteurs limités                     Échelle locale
                  Exemple : État                      Exemple : Favelas près des quartiers aisés

                    POIDS INÉGAL
                                                                            SÉGRÉGATION
                   DES DIFFÉRENTS
                                                                              SPATIALE
                      ACTEURS

                                                INÉGALITÉ
                                                   DE
                                             DÉVELOPPEMENT

                       Pour les revenus
                       Exemple : Minorité profitant de hauts revenus

                       Pour l’éducation
                       Exemple : Illettrisme important dans certaines régions

                       Pour la sécurité
                       Exemple : Forte insécurité dans les favelas

                                         Constats des difficultés                                Propositions

                                                                           – Rééquilibrer les impôts entre riches et pauvres
                                                                           – Mettre en place un programme d’aide alimentaire
                                – Très fortes inégalités                     d’urgence
      Inégalité                 – Hausse récente de la pauvreté           – Aider les travailleurs à passer du secteur informel
      de développement                                                        au secteur déclaré (formalités administratives
                                – Hausse du chômage
                                                                              + réduction des impôts)
                                – Haut niveau de violence
                                                                           – Réglementer le port d’armes, lutter contre
                                                                              la consommation de drogues pour affaiblir
                                                                              les trafiquants

                                                                           – Donner à chaque quartier aisé la responsabilité
                                                                              d’une favela (aménagements, services)
                                – Échelle locale : quartiers séparés
                                   dans les villes, favelas                – Relier tous les quartiers par de moyens de transport
      Ségrégation
                                                                              efficaces
      socio-spatiale            – Échelle régionale : inégalités
                                   entre les régions (N/S)                 – Redistribuer la richesse des régions riches
                                                                              vers les régions pauvres (pour ouvrir des lycées,
                                                                              des hôpitaux)

                                                                           – L’État va continuer à agir pour les familles pauvres
                                                                              (Bolsa familia, salaire minimum) et améliorer
                                – L’État a essayé d’agir avec plus
      Poids inégal                                                            ses interventions dans les favelas (plus de services,
                                   ou moins de réussite (voir ci-dessus)
      des différents                                                          et actions militaires mieux préparées)
      acteurs                   – Les ONG sont importantes mais leur
                                                                           – Les ONG sont utiles à la démocratie
                                   pouvoir est limité
                                                                              et au développement ; elles peuvent compléter
                                                                              l’action de l’État et seront encouragées

42                                       CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
pp. 98-99      Étude de cas                                   – Politique d’attraction des IDE (40 milliards de dollars
                                                                     en 2015-2016).
     Inde : les modalités du développement                           La politique « Make In India », lancée en 2014, vise à
     L’étude de cas est ici envisagée selon l’angle du dévelop-      promouvoir des industries ciblées qui pourraient déve-
     pement plus que de la particularité démographique de            lopper leurs exportations et témoigner de la capacité
     l’Inde. De ce fait, elle fait écho au cours 2 « Développe-      industrielle de l’Inde.
     ment et inégalités ».                                           2. Les États indiens les plus attractifs sont la région de Dehli
     Menée sur trois pages, elle est relativement courte et          (capitale fédérale), les régions littorales qui témoignent
     laisse le choix à l’enseignant de la combiner avec une          de l’ouverture du pays (Mumbai sur le littoral occidental),
     autre étude de cas.                                             l’État du Karnataka et celle du Tamil Nadu au sud-est.
     Le titre permet de mettre en lien l’émergence et la per-
     sistance d’inégalités.                                          3. Pour l’explication du dividende démographique, se
     Géant démographique, peuplé de 1,4 milliard d’habi-             reporter au vocabulaire p. 124 et aux textes p. 105 et 125.
     tants, l’Inde est aujourd’hui la 6e puissance économique        L’Inde dispose d’atouts face à la Chine car cette dernière
     du monde.                                                       voit sa population freiner sa croissance et sa main-d’œuvre
                                                                     diminuer. Devenant plus rare, son coût augmente, ce qui
     Son étude permet d’aborder les notions du programme :
                                                                     peut constituer un atout pour l’Inde qui dispose, elle, du fait
     – La notion transversale de transition, ici vue dans sa         de sa croissance démographique encore forte, d’une main-
     dimension économique, puisque l’Inde est passée d’une           d’œuvre en âge de travailler importante et aux salaires plu-
     économie fermée à une économie extravertie fondée               tôt bas. Les entreprises fabriquent ainsi à plus faible coût.
     sur les services (financiers et informatiques) qui repré-       On peut évoquer avec les élèves, le discours consistant à
     sentent plus de 55 % du PIB.                                    dire que l’Inde a intérêt à maintenir une part de sa popu-
     – La notion d’émergence est aussi particulièrement              lation en état de pauvreté afin de disposer d’une main-
     adaptée, car cette puissance est intégrée à la mondiali-        d’œuvre nombreuse et bon marché, donc concurrentielle
     sation, comme en témoignent les flux d’IDE (11e rang en         (Frédéric Landy).
     2017 pour les flux entrants), la création des zones éco-
                                                                     4. Lorsque les Indiens partent travailler dans les pays du
     nomiques spéciales (ZES) et les nombreux acteurs qui
                                                                     Golfe, ils participent à la transformation de leur territoire
     interviennent dans le processus.
                                                                     d’origine, en finançant par leurs remises des infrastruc-
     – Cependant, les inégalités socio-spatiales très mar-           tures de santé et d’éducation et l’amélioration de leur
     quées, qui font dire que l’Inde est le pays du « grand          habitat. Ceci contribue à la transformation socio-écono-
     écart », montrent que le développement n’est pas total          mique de leur village d’origine.
     et qu’il s’envisage à toutes les échelles.
                                                                     Parcours 2
     L’étude de l’Inde dans ses modalités de développement
     peut être menée selon deux démarches : la démarche                                Facteurs internes            Facteurs externes
     inductive avec un corpus documentaire questionné
                                                                               • Politique d’ouverture
     selon deux parcours (pédagogie différenciée) et une der-                     de l’État indien
     nière partie qui permet à l’élève d’effectuer la synthèse,                • Lancement de la campagne
     de mettre en avant les problématiques et notions qui             Doc. 1      « Make In India »                IDE
                                                                                  par le premier Ministre
     seront réinvesties dans la contextualisation à l’échelle
                                                                               • Entreprises indiennes qui
     du monde et/ou dans la question à l’échelle de la France.                    s’installent à l’étranger
     L’approche peut aussi être déductive, et à ce moment-là,
                                                                               • Politique de création
     l’étude de cas suivra le cours (pp. 118-119) et la partie        Doc. 2      des ZES par l’État
                                                                                                                   Investisseurs
                                                                                                                   internationaux
     « cartes » (pp. 116-117), afin d’illustrer les notions abor-              • Investisseurs privés nationaux
     dées, par un exemple précis.
                                                                               Dividende démographique :
                                                                      Doc. 3
                                                                               main-d’œuvre nombreuse
     Réponses aux questions p. 103
                                                                               • PME
     Parcours 1                                                       Doc. 4   • Salariés
                                                                               • Grosses entreprises
     1. La politique d’ouverture de l’État indien depuis les
     années 2000, se traduit de deux manières :                                • Émigrés
                                                                                                                   Pays d’accueil
     – Politique d’accueil des entreprises nationales et inter-                • Remises (Kerala)
                                                                      Doc. 5                                       pour le travail
                                                                               • Développement
     nationales dans des ZES (223 en 2018) où elles sont                          infrastructures
                                                                                                                   (pays du Golfe)
     exemptes de taxes ; ce sont des entreprises de nature dif-
     férentes selon la « nationalité » de la firme (exportation
     de biens et services pour les firmes indiennes ; industries     Bilan du parcours 1 ou 2
     de haute technologie pour les firmes étrangères). Les           Les acteurs du développement indien sont nombreux :
     ZES sont essentiellement localisées le long des littoraux       – l’État fédéral et les États indiens qui mènent une poli-
     et dans les grosses métropoles.                                 tique d’ouverture ;

43                                       CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
– les investisseurs privés nationaux ;                           nomie plus ouverte sur l’extérieur, intégrée à la mondia-
     – les entreprises (les grosses et les PME). Phénomène de         lisation et surtout spécialisée dans les services. Mais ce
     sous-traitance ;                                                 modèle de croissance économique génère des inégalités
     – les salariés qui constituent une main-d’œuvre nom-             sociales car le secteur des services nécessite de la main-
     breuse ;                                                         d’œuvre qualifiée, issue d’un système scolaire qui vise la
     – les émigrés.                                                   performance. En revanche, les autres secteurs (industrie
     Les facteurs du développement indien sont multiples,             et agriculture) n’offrent pas de travail à tout le monde
     d’origine interne ou externe :                                   et proposent des emplois peu ou pas qualifiés. On peut
     – l’encouragement pour les entreprises nationales et             alors mobiliser la notion d’émergence (voir p. 119).
     internationales à s’installer dans les ZES ;                     3. La carte juxtapose trois données indicatrices du déve-
     – la capacité des investisseurs privés à injecter de             loppement. Ces données (en % et en indice) s’observent
     l’argent dans l’économie du pays pour favoriser son              à l’échelle régionale.
     développement ;
                                                                      Les régions qui ont le plus fort pourcentage de popula-
     – la forte croissance démographique qui génère une
     main-d’œuvre nombreuse, véritable atout pour les entre-          tion pauvre se situent dans la partie centrale (Madhya
     prises, car elle s’avère plus que concurrentielle par rap-       Pradesh, Odisha). Les régions qui ont le plus fort pourcen-
     port à la main-d’œuvre chinoise ;                                tage de femmes analphabètes sont les régions qui ont
     – la capacité de la population indienne à quitter son            déjà le plus fort pourcentage de pauvres, plus le Telan-
     pays pour trouver du travail dans les pays du Golfe et           gana, le Bihar, l’Uttar Pradesh, certains États himalayens
     contribuer ainsi par le système des remises à l’améliora-        comme l’Himachal Pradesh au nord-ouest et le Rajahstan.
     tion des infrastructures de leur État d’origine.                 À ce propos, le professeur pourrait introduire la notion
                                                                      d’inégalités de genres puisqu’au Rajahstan les femmes
     Réponses aux questions p. 104                                    ont un statut inférieur à celui des hommes dans la société.
                                                                      Les régions à faible IDH (inférieur à 0,6) sont celles où la
     Parcours 1                                                       pauvreté et l’analphabétisme sont élevés.
     1. Les secteurs de l’économie à l’origine de la croissance       Selon leur capacité de réflexion, de mobilisation des
     en Inde sont les services informatiques et financiers qui        connaissances déjà abordées et d’argumentation, les
     contribuent pour 55 % au PIB indien. Puis vient l’indus-         élèves peuvent apporter différentes réponses à cette ques-
     trie, pour 25 % du PIB, mais dans certains secteurs seule-       tion du lien entre analphabétisme des femmes et IDH.
     ment (automobile, ingénierie, haute technologie).
                                                                      En règle générale, les régions à faible niveau de dévelop-
     Le type de population active qui en profite le plus est
                                                                      pement enregistrent un faible pourcentage de femmes
     la population la mieux formée, la plus qualifiée (ingé-
     nieurs, managers, entrepreneurs).                                sachant lire et écrire. Mais, par exemple le Telangana/
                                                                      AndraPradesh qui a un IDH compris entre 0,6 et 0,7, a un
     2. Le professeur peut utiliser la notion de transition éco-      faible taux d’alphabétisation des femmes, ce qui peut
     nomique pour répondre à cette question. En effet, l’Inde         laisser suggérer un autre lien que les deux critères envisa-
     est passée d’une économie peu performante à une éco-             gés pour expliquer la particularité de certaines situations.

     Parcours 2                                              bénéficie à

                                                    SERVICES
                Main-d’œuvre                   dont informatiques,
                  qualifiée                         financiers                    moteur de
                                               55 % du PIB national

                                                                                                            Croissance
                                                                                                            économique
                                                                                                              indienne
                                                   INDUSTRIE
                                               25 % du PIB national

                Main-d’œuvre
                 peu ou pas
                  qualifiée                                                             participant peu à

                                                 AGRICULTURE
                                              15 % du PIB national,
                                              60 % de la population
                                                     active

44                                       CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Bilan du parcours 1 ou 2                                            teurs que sont l’industrie et l’agriculture. Cette dernière,
     Le but de ce bilan est de mobiliser les notions de l’étude          qui occupe 60 % de la population active, est très pré-
     de cas et de s’entraîner à fournir une réponse argumen-             sente dans une grande majorité des régions indiennes,
     tée. Le bilan doit montrer sur quels secteurs de l’écono-           ce qui explique la forte pauvreté de ces territoires et leur
     mie se fonde le développement indien.                               faible alphabétisation, notamment chez les femmes.
     De l’économie extravertie basée sur le secteur des ser-             Ces deux critères, fortement liés, expliquent les défis que
     vices naît une inégalité sociale puisque la main-d’œuvre            l’Inde doit relever pour rester ancrée à la mondialisation
     nécessaire dans les services financiers et informatiques            et passer d’un statut de pays émergent à celui de pays
     est très qualifiée, contrairement aux deux autres sec-              développé.

     Faire le bilan de l’étude de cas p. 105
     Compléter le croquis

       TITRE : Les modalités de développement en Inde
                                                                           0          500 km      1. Acteurs et politiques
                                                                                                     de développement
                              Jammu-et-
                              Cachemire                                                                Delhi, capitale du pouvoir
                                                                  CHINE
                                                                Reste des investissements              politique, centre de décision
          PAKISTAN            Himachal                          sans région précisée                   des politiques
                               Pradesh                                                                 de développement
                        Penjab
                          HARYANA Uttarakhand
                          Haryana DELHI                                         Arunachal              implantation
                                   New Delhi
                                                                                 Pradesh               de ZES
                                                 NÉPAL
                                           UTTAR         SikkimBOUTHAN                                 IDE
                                           Uttar
                                          PRADESH                    Assam Nagaland
                 Rajasthan          Pradesh                                                            flux des remises
                                                  Bihar
                                                             Meghalaya Manipur
                                                      BENGALE-
                                             Jharkhand
                                                     OCCIDENTALTripura                           2. De fortes inégalités
             Gujarat     Madhya Pradesh                                                             de développement
         GUJARAT                                                       Mizoram
                                                 arh

                                                         Bengale-          MYANMAR                     État développé, faible taux
                                              isg

                                                        Occidental
                                                           BANGLADESH
                                             att

                     MAHARASHTRA
                   Maharashtra              Orissa                                                     de pauvreté, attractivité
                                             h

                                                                                                       moyenne
                                          Ch

                                                                                                       État moyennement développé,
                                   Telangana                                                           taux de pauvreté moyen,
           Goa                                                 Golfe                                   mais attractivité forte
                                   Andhra Pradesh
         Mer                                                du Bengale                                 État moyennement développé,
                  Karnataka
                                                                                                       taux de pauvreté moyen,
       d’Oman                                                                                          attractivité moyenne
                   KERALA
                   Kerala       Tamil Nadu                                                             État très peu développé, taux
                                                                                                       de pauvreté fort, attractivité
                                                                                                       très faible
                                     SRI
                                    LANKA

                                OCÉAN INDIEN

45                                         CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Passer d’un texte à un organigramme

                           Forte croissance              Population jeune             Hausse des actifs :
                                                     (50 % a moins de 25 ans)           plus de 30 %
                           démographique                                                  en 20 ans

                                                                                            Hausse
                                                                                          de l’activité
                                                                                           féminine
                              Hausse des classes moyennes :
                              plus de 205 millions en 20 ans

                                                                                            Baisse
                                                                                          de l’indice
                                                                                         de fécondité

                            Consomment                Votent

                                                                                                Moins
                                                                                              d’enfants

                              Favorisent                                                   Hausse
                                                  Renforcement
                            la croissance                                                  du taux
                                                  démocratique
                             économique                                                de scolarisation

      pp. 106-107    Étude de cas                                   La page « Faire le bilan » propose :
                                                                    – un croquis simple qui vise surtout à aider les élèves à se
     Russie : Ressources naturelles :                               familiariser avec le territoire de ce pays peu connu, tout
     des richesses mal partagées                                    en appliquant quelques principes de cartographie ;
     La problématique du développement en Russie est parti-         – un exercice de rédaction à partir d’un organigramme
     culière pour deux raisons :                                    qui permet de travailler dans le détail les relations de
     – premièrement en raison du passé récent du pays, qui          causalité ainsi que la complexité des logiques territo-
     a été touché par une transformation complète de son            riales et économico-sociales.
     système économique, politique et social suite à l’effon-
     drement de l’URSS ;                                            Réponses aux questions p. 107
     – deuxièmement car le poids des ressources naturelles          Parcours 1
     dans l’économie est très important.                            1. Non, le territoire russe n’est pas occupé de manière
     Ces spécificités sont abordées dans cette étude de cas,        homogène : la population est concentrée au Sud et à l’Est.
     qui est composée de deux parties :                             Cela peut s’expliquer par le climat qui est très froid et
                                                                    sec en Sibérie (climat arctique, continental). A contrario,
     – la première concerne les manifestations des inégali-
                                                                    d’autres régions sont plus attractives du fait de la proxi-
     tés dans le pays. Elle vise à donner aux élèves quelques
                                                                    mité du foyer de peuplement européen et des interfaces
     repères sur la géographie et la situation sociale du pays,
                                                                    maritimes qui facilitent les activités économiques.
     en permettant un bilan nuancé qui ait une certaine pro-
     fondeur historique ;                                           2. Les ressources naturelles de la Russie sont le pétrole,
     – la deuxième amène à s’interroger sur l’atout que repré-      le gaz, le charbon et les autres minerais.
     sentent les ressources naturelles, là encore, de manière       Elles se trouvent en grande partie en Sibérie jusqu’à l’île
     nuancée.                                                       de Sakhaline, mais aussi au sud-ouest du pays.

46                                      CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
3. La pauvreté a globalement diminué puisque le taux               comme Gazprom y investissent, créent des emplois et
     de pauvreté est passé de 33 % à 12 % environ entre 1992            construisent des aménagements (gazoducs, usines).
     et 2014.                                                           Elles profitent en partie à la population « quand Moscou
     Pour les inégalités, l’évolution est inverse : elles ont forte-    peut redistribuer à la population sans compter » (doc. 1)
     ment augmenté entre 1992 et 1996, puis ont continué à              mais surtout à une minorité d’oligarques (les 101 milliar-
     augmenter légèrement depuis cette date pour atteindre              daires russes se partagent 26 % du PNB du pays, doc. 2).
     un indice de Gini de 0,42. C. Lefèvre signale, en effet,
     qu’elles sont devenues « un phénomène majeur », et sou-            2. Une économie de rente présente l’inconvénient de
     ligne l’opposition entre la richesse de certains dans les          rendre le pays dépendant de ses exportations, et des fluc-
     grandes villes et la pauvreté des campagnes.                       tuations de prix des matières premières. Les revenus sont
                                                                        donc irréguliers « quand le prix du baril reflue, ça coince »,
     4. Les inégalités sur le territoire russe se traduisent, tout      écrit P. Angevin. L’argent rentrant « facilement », l’écono-
     d’abord, par une opposition entre villes et campagnes.             mie est peu diversifiée et ne compte aucune entreprise de
     Ainsi, Moscou ou Saint-Petersbourg sont des villes dyna-           haute technologie ou de services. D’autre part, une grande
     miques et riches dans lesquelles le taux de pauvreté               partie de ces revenus est affectée aux dépenses militaires.
     est faible, tandis que la pauvreté est plus forte dans les         L’important pouvoir de l’oligarchie est un inconvé-
     zones plus isolées. Mais des inégalités territoriales sont         nient car cela prouve le manque de redistribution des
     également visibles selon la disponibilité des ressources           richesses, la population ne profitant pas de ces revenus.
     naturelles : les régions pauvres en ressources ont géné-           De plus, il est possible que cet argent ne reste pas en
     ralement un taux de pauvreté plus élevé, tandis que les            Russie et soit dépensé ou investi ailleurs dans le monde.
     régions riches en ressources (région de Yamal, île de
     Sakhaline) sont moins touchées.                                    Parcours 2
                                                                        a. les ressources naturelles : une chance pour valoriser
     Parcours 2                                                         la Russie
     Proposition de plan                                                Idées à développer :
     I. Évolution des inégalités sociales                               – la Russie possède de très importantes ressources natu-
     – la crise a d’abord provoqué une forte hausse de la pau-          relles, de nature diverse ;
     vreté, qui a régulièrement baissé par la suite                     – ces richesses vont permettre le développement de
     – les inégalités ont fortement augmenté après 1990, puis           régions isolées (Sibérie) ;
     sont restées élevées                                               – ces richesses pourraient permettre d’investir dans la
                                                                        science ou l’éducation.
     II. Inégalités de développement selon les territoires
                                                                        b. mieux distribuer la richesse issue des ressources
     – les régions urbaines et les régions riches en ressources
                                                                        naturelles
     ont été gagnantes
     – les régions de campagne et les régions isolées (Sibérie,         – pour l’instant, une minorité capte une grande part des
     Caucase) sont plus touchées par la pauvreté                        revenus de ces ressources : les oligarques, et une grande
                                                                        partie de cet argent va dans les dépenses militaires ;
     Bilan du parcours 1 ou 2                                           – il est nécessaire de mieux redistribuer ces revenus à
     Les inégalités de développement sur le territoire russe se         toute la population, à travers des services (santé, éduca-
     manifestent de différentes manières :                              tion…) et des aménagements (routes…).

     – certains territoires sont « gagnants » : ce sont surtout         c. pourquoi et comment sortir de la dépendance
     les grandes villes et les territoires riches en ressources         aux ressources naturelles ?
     naturelles. Ils ont surmonté la crise des années 1990, leur        – il faut sortir de cette dépendance car elle est risquée
     population profite de meilleures conditions de vie ;               (si les prix baissent) et elle ne favorise pas l’innovation ;
     – d’autres sont plutôt « perdants » car les bénéfices liés         – pour sortir de cette dépendance, il faut réinvestir les
     aux ressources ne leur profitent pas et car ils sont plus          revenus des ressources naturelles dans l’éducation et l’in-
     éloignés des pôles de développement. Ce sont surtout               novation pour faciliter la création d’entreprises innovantes,
     les zones de campagne et les régions isolées de Sibérie.           notamment dans les services et les hautes technologies.

     Réponses aux questions p. 108                                      Bilan du parcours 1 ou 2
                                                                        Les ressources naturelles sont à la fois une chance et un
     Parcours 1                                                         inconvénient pour le développement de la Russie.
     1. Les ressources naturelles tiennent une place très impor-        En effet, elles sont une chance car elles garantissent des
     tante dans l’économie russe, représentant « la moitié de           revenus importants, et leur potentiel de développement
     ses revenus » d’après P. Angevin. On constate également            est encore considérable.
     que les grands oligarques russes tirent leur fortune de ces        Mais elles sont aussi un inconvénient si l’on considère
     ressources naturelles (pétrole, gaz, minerai).                     qu’elles sont mal redistribuées et donc qu’elles ont favorisé
     Elles permettent le développement des régions iso-                 l’accroissement des inégalités, sans, pour autant, avoir per-
     lées (Sibérie notamment) car de grandes entreprises                mis l’émergence d’une économie puissante et diversifiée.

47                                          CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Faire le bilan de l’étude de cas p. 109
     Compléter le croquis

      TITRE : Les inégalités de développement en Russie
                                                                 OCÉAN GLACIAL ARCTIQUE

                                                                                                                                                 OCÉAN

                                                                                                                         e
                                                                                                                      iqu
                                                                                                                                               PACIFIQUE

                                                                                                                   ct
                                                                                                                 Ar
                                                                                                                 ire
                         Saint-                                                                              Pola
                      Pétersbourg                                                                         le
                                                                                                        rc
                                                                                                      Ce
                            Moscou

                                 Nijni-Novgorod
       Rostov-                      Kazan
                                            Perm
      sur-le-Don
                                  Samara      Ekaterinbourg
            Volgograd                       Tcheliabinsk
                                    Oufa
                                                       Omsk
                                                                             Krasnoïarsk
                                                              Novossibirsk

                                                                                                                                       Vladivostok
      0             1 000 km

          1. Des pôles et des axes qui structurent         2. Des régions inégalement développées
          le territoire et l‛ouverture sur le monde
                                                                    la Russie occidentale, région                        le Nord-Est, isolé, région
                   principales villes                               intégrée et développée                               très peu peuplée et peu
                                                                                                                         développée
                   interface maritime                               les régions intermédiaires, moins
                                                                    intégrées et partiellement développées
                   axe transsibérien                                grâce aux ressources naturelles

     Construire un bilan argumenté à partir d’un schéma                        2. Les populations sont les plus jeunes en Afrique intertro-
     Les inégalités de développement en Russie prennent,                       picale et dans certains pays d’Asie du Sud-Ouest où elles
     tout d’abord, la forme d’inégalités territoriales.                        représentent plus de 40 % de la population.
     Celles-ci s’expliquent par l’hétérogénéité du peuplement                  Le vieillissement touche la quasi-totalité des pays du
     et des activités, qui est due à trois causes différentes : la             Nord (part des plus de 65 ans supérieure à 14 %).
     présence d’une interface dynamique à l’ouest, de fortes                   3. Plus le taux de fécondité est élevé, plus la part des
     contraintes au Nord et à l’Est (distance, climat) et enfin la             jeunes dans la population est importante ; plus la pro-
     présence d’importantes ressources dans certaines régions.                 portion de personnes âgées est élevée, plus le taux de
     Ces ressources naturelles pèsent d’ailleurs très lourd                    fécondité est faible.
     dans l’économie du pays, au point d’influencer le système
     politico-économique. Elles provoquent ainsi des fluctua-                  4. On prévoit un taux de croissance de la population
     tions des revenus de l’État selon les cours du pétrole. Il                faible dans la plupart des pays d’Europe et dans plu-
     en résulte d’importantes inégalités sociales (quand l’État                sieurs pays d’Asie dont la Chine. Il sera nettement négatif
     n’a plus les moyens d’aider la population). Mais ces iné-                 en Europe de l’est, au Portugal et au Japon.
     galités ont aussi d’autres causes. En effet, la présence
     d’une oligarchie contrôlant l’économie et peu désireuse                   5.                      Nigeria               Turquie        Japon
     de partager les revenus des grandes entreprises explique                   Taux de fécondité       élevé                moyen          faible
     le manque de redistribution de la richesse nationale.
                                                                                Proportion
                                                                                                       élevée            moyenne            faible
      pp. 110-111        Carte                                                  de jeunes

                                                                                Proportion                               moyenne
     Diversité des trajectoires                                                 de personnes âgées
                                                                                                        faible
                                                                                                                       (supposition)
                                                                                                                                            élevée

     démographiques                                                             Population           190 millions       81 millions      127 millions
     1. La fécondité est la plus forte en Afrique intertropicale,               Croissance
     où elle dépasse 5 enfants par femme dans de nombreux                       de la population                                            faible
                                                                                                       élevée            moyenne
     pays. Elle est la plus faible en Europe du Sud et de l’Est et              prévue d’ici                                              (négative)
                                                                                à 2050
     dans certains pays d’Asie (Japon, Corée, Thaïlande).

48                                            CHAPITRE 3 Démographie, inégalités et développement
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler