UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

1 UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE... La comédie événement NICKY LARSON L’INTERVIEW DU MOIS Philippe Lacheau CE MAGAZINE VOUS EST OFFERT PAR VOTRE CINÉMA FÉV. 2019

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

2 UNE CRÉATION ORIGINALE ¢

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

3 Sommaire Chers spectateurs CGR, Après une fin d’année spectaculaire en salle ICE, portée par les blockbusters Spider-Man: New Generation, Aquaman et Bumblebee diffusés en immersion sensorielle, l’année 2019 démarre sous les chapeaux de roue! En pré-sortie exclusive mondiale dès le 2 février, Dragons 3: Le Monde caché, vous fera plonger en famille au cœur de l’image, dans le confort et l’excellence technologique de la salle premium ICE.

Pour les fans de comédie et de mangas, ne manquez pas dès le 6 février le très déjanté Nicky Larson avec un Philippe Lacheau et ses camarades de jeu, plus drôles que jamais. On a tellement ri chez CGR que le film bénéficie du label CGR ADORE ce mois-ci. À partir du 13 février, ne manquez sous aucun prétexte le très attendu film de science-fiction Alita: Battle Angel, produit par le légendaire James Cameron, qui offre un univers visuel époustouflant, magnifié par l’immersion sensorielle de la salle ICE.

En «Une» de ce nouvel AVANT-SEANCE, le magazine des cinémas CGR, Le Chant du Loup qui nous plonge à un rythme haletant dans une intrigue sous-marine très réussie, portée par des acteurs au sommet de leur art. Et parce que les bonnes résolutions c’est toute l’année chez CGR, nous débutons 2019 avec une excellente nouvelle: les frais de e-réservation pour les billets commandés sur le site internet CGRcinemas.fr ou l’appli CGR Cinémas sont désormais de l’histoire ancienne. L’occasion de venir plus souvent vivre des émotions sur grand écran, dans le confort de nos salles. Enfin, vous l’aurez sûrement constaté, le circuit CGR Cinémas a été élu MEILLEURE ENSEIGNE CINÉMA par un panel de 20.000 consommateurs, interrogés par le magazine Capital.

Votre confiance nous honore et salue la montée en gamme du groupe, devenu le premier réseau cinématographique de France en nombre de cinémas!

Je vous souhaite une belle et heureuse année. Merci pour votre fidélité. Bienvenue dans votre cinéma. Jocelyn Bouyssy, Directeur Général du GROUPE CGR CINEMAS Édito 6 24 29 27 8 facebook.com/cgrcinemas @cgr_cinemas @cgrcinemas @cgrcinemas Suivez CGR Cinémas sur
: www.CGRCinemas.fr Editeur: Webedia Movies Pro / 2, rue Paul Vaillant Couturier - CS 60102 - 92532 Levallois-Perret Cedex Directeur de la publication: Julien Marcel & Patrick Farcy Rédaction: Webedia Movies Pro - Aysegül Algan (aalgan@wmp.fr) Cécile Vargoz (cvargoz@wmp.fr) Contributeurs rédactionnels: David Baudry (CGR), Patrice Martin (CGR) Antoine Gouiffes-Yan (CGR), Katrin Mathe (CGR Events), Charline Baudry-Biancarelli (CGR), Oleksandra Khrypko (CGR) / marketing@cgrcinemas.fr Coordinatrice du magazine « AVANT-SEANCE »: Oleksandra Khrypko (CGR) Publicité: TALENT GROUP / Mediavision Bat F 2-10 rue Marceau 92 130 Issy les Moulineaux Directrice générale adjointe: Faustine Nataf faustinenataf@talentgroup.fr Impression: M.

arts graphiques ©2018 Avant-Séance
Dépôt légal: à parution
Toute reproduction même partielle, de textes, photos et illustrations publiés par Avant-Séance est interdite sans l’accord de l’auteur et de l’éditeur. Magazine gratuit / Ne pas jeter sur la voie publique
À l’heure où nous imprimons, certains films n’ayant pas reçu l’avis de la commission de censure, nous invitons les spectateurs à se renseigner auprès de leur cinéma sur les interdictions éventuelles
Des changements de date sont susceptibles d’intervenir indépendamment de notre volonté.

C’EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS 4 Les animations dans vos cinémas EN COUVERTURE 6 Le Chant du loup CGR ADORE 8 Nicky Larson TAPIS ROUGE 10 Interview Philippe Lacheau pour Nicky Larson LES SORTIES DU MOIS 12 Tous les films dans vos salles LA BARBE À PAPA 24 Programmation jeunesse CALENDRIER ART ET ESSAI 26 LES PLANS CULTES 27 Les classiques à revoir CGR EVENTS 28 Spectacles et événements au cinéma CARNETS DE VOYAGE 30 CGR La Mézière CINEMA PARADISO 32 Les souvenirs de David Baudry et Williams Hourantier LE MOIS PROCHAIN 34 CRÉDITS PHOTOSˆ: p.3 © Marie Genin / © Universal Pictures International / © Sony Pictures France / © Splendor Films / p.4 © CGR Cinémas - p.6-7 © Julien Panié - p.8 © Sony Pictures France / © CGR Cinémas / p.

9 DR / © Sony Pictures France - p.10 © Cynthia Frebour - p.11 © Sony Pictures France - p.12 © Agat films & Cie - Ex nihilo / © Pyramide Films / © Memento Films - p.14 © Metropolitan Filmexport / TM & © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation / © Eurozoom - p.15 Daniel Angeli © Warner Bros © Nord Ouest Films-Victor Moati - p.16 © Universal Pictures / © Mars Films - p.17 TM & © 2018 Twentieth Century Fox Film Corporation / © L'Atelier Distribution - p.18 © Jabulile Pearl Hlanze / © Metropolitan Filmexport - p.20 © Mars Films / © Vito Films-Naia Productions / © Andrea Pirrello - p.21 © Paramount Pictures / © Focus Features LLC © Diaphana Films - p.22 David Bloomer © 2018 CTMG / © StudioCanal Distribution - p.24 © Universal Pictures International / © Cinéma Public Films / © Gebeka Films - p.25 © 2018 Disney / © Warner Bros.

Entertainment Inc. - p.27 © Splendor Films / © Les Acacias / © Les Bookmakers/Capricci / © Les Acacias / © 20th Century Fox / p.30 © CGR Cinémas / p.34 © Marvel Studios 2019 / © Apollo Films / © Roger Arpajou / © Metropolitan Filmexport / © Mars Films / © 2019 Borsalino Productions-Gaumont-MRP Matila Rohr Productions / © Nicolas Schul / © Universal Pictures / © Agat Films & Cie / © 2018 Unerased Films, Inc / © Walt Disney / © Pathé.

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

4 C’EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS Animations au CGR Manosque La Villette Quentin Faure et Louis-Julien Petit, réalisateur du film Les Invisibles, lors de l’avant-première au CGR Beauvais Aline L., spectatrice du CGR Saint-Saturnin et gagnante d’un voyage à Londres avec visite des STUDIOS WARNER BROS. suite à sa participation au grand jeu concours Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald, 26 novembre Pierre Niney avec les spectateurs CGR au CGR Tours 2 Lions lors de l’avant-première Sauver ou Périr Tarek Boudali, Julien Arutti, Kamel Guenfoud et Philippe Lacheau lors de l’avant-première du film Nicky Larson et le parfum de Cupidon au CGR La Mézière, 15 décembre Léa R., grande gagnante du jeu Aquaman, tirée au sort parmi toutes les pages Facebook CGR a eu la chance de partir à Londres tous frais payés afin d’assister à l’avant-première du film Aquaman et rencontrer JASON MOMOA !

Au Cœur de l’Expo – Le cubisme» au CGR Tarnos, des visites exclusives d’expositions retransmises en direct dans les salles de cinéma L’avant-première du film Nicky Larson et le parfum de Cupidon au CGR Paris Lilas, 30 décembre

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE
UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

6 LeChantduloup De Antonin Baudry, France Avec François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz, Reda Kateb, Paula Beer... Dans un sous-marin nucléaire d'attaque, l'arme la plus puissante est... l’oreille humaine. Ainsi le jeune Chanteraide, qui possède ce don extraordinaire d’identifier le moindre son, est “oreille d’or” à bord d’un sous-marin français.

Mais malgré son expertise, il commet une erreur qui met tous ses coéquipiers en danger de mort... Suspense, tension et aventure : le premier vrai “film de sous-marin” français est d’autant plus atypique et réussi qu’il est porté par un ancien diplomate/auteur de BD ! Pour ses débuts comme réalisateur, Antonin Baudry – aka Abel Lanzac, l’auteur de Quai d’Orsay – s’appuie autant sur ses connaissances en géopolitique que sur son observation rigoureuse de la vie en sous-marin, et signe un huis clos magistral de réalisme et d’intensité humaine. Sans les relents de Guerre froide ni les méchants des films US, il plonge au cœur d'un engrenage international tout en racontant les conflits intimes des hommes.

Et rappelle, sans idéologie, qu’à l’heure des attaques chimiques ou terroristes, l’arme nucléaire existe encore... EN COUVERTURE Diplomate, auteur de BD... et cinéaste On l’a d’abord connu comme auteur de BD sous le pseudo d’Abel Lanzac. C’est en 2013, lorsqu’il reçoit le Prix du meilleur album au Festival de Bande Dessinée d'Angoulême pour le second tome de Quai d'Orsay (co-écrit avec Christophe Blain), qu’Antonin Baudry dévoile sa véritable identité. On comprend alors que celui qui a été conseiller de Dominique de Villepin au ministère de l'Intérieur en 2002 s’est inspiré de sa propre expérience pour écrire Quai d’Orsay, adapté en 2013 au cinéma par Bertrand Tavernier.

Il sera ensuite conseiller culturel de l’ambassade de France à Madrid en 2006, puis conseiller culturel de l'ambassade de France aux États-Unis entre 2010 et 2014.

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

7 Studio sous-marin Les séquences dans les salles de commande des deux sous-marins, où se joue l’essentiel de l’action, ont été tournées dans les studios de Bry-sur-Marne. Les salles ont été reconstituées minutieusement par Benoît Barouh, le chef décorateur du film. Les scènes d’extérieur en surface ont été tournées avec de vrais sous-marins. « Et tout ce qui se déroule dans les eaux très profondes est impossible à filmer tel quel, donc c’est du numérique », précise le réalisateur.

Expérience immersive Avant d’écrire son scénario, Antonin Baudry a passé des dizaines de jours en immersion dans un sous-marin pour y observer notamment les procédures, codes et rituels entre les hommes, et a plongé 24h avec chacun de ses acteurs.

Si la seule condition était de ne pas révéler des choses qui seraient compromettantes pour l’armée ou pour la sécurité des sous-mariniers, ça n’a pas été une contrainte pour le réalisateur : « Ce qui m’intéresse avant tout ce sont les hommes, les rapports entre eux, leur pudeur et les liens extrêmement forts qui les unissent. Comment peut-on s’aimer au point de se sacrifier l’un pour l’autre ou même de se tuer l’un l’autre ? C’est cette question étrange et fondamentale qui m’intéresse ». Oreille d’Or Dans le monde invisible – mais réel ! – des sous-marins se joue une véritable guerre acoustique menée par ceux qu'on appelle les "Oreilles d'or".

Avec une ouïe extrêmement fine et un entraînement intensif, une oreille d'or est capable d'identifier un navire, sa direction et sa vitesse, mieux que n’importe quel instrument moderne sophistiqué. « Il y a quelque chose de très beau dans l’idée d’un personnage hyper-sensible aux sons. Surtout dans un sous-marin. Imaginez que vous êtes enfermé dans un sous-marin qui n’a évidemment pas de fenêtre, qui est aveugle et tout ce que vous percevez du monde extérieur, c’est uniquement les sons. Je trouve incroyable et significatif, surtout à notre époque, le fait que l’organe humain de l’oreille soit meilleur, plus fin que les machines et les ordinateurs », estime Antonin Baudry.

Un Civil en officier Aux côtés des gradés Reda Kateb, Omar Sy ou Kassovitz, c’est François Civil qui joue “l’Oreille d’or”, l’expert en acoustique sous-marine. Le jeune comédien a déjà tourné dans une quinzaine de films français, (dont Five d’Igor Gotesman, Ce qui nous lie de Klapisch, Burn Out de Yann Gozlan ...) ou séries (Dix pour cent) mais aussi à l’étranger (l’inclassable Frank de Lenny Abrahamson avec Michael Fassbender ou la série Rosemary’s Baby). Une semaine après Le Chant du loup, on le verra avec Juliette Binoche dans Celle que vous croyez de Safy Nebbou.

Cherchez la femme Une seule femme dans le film...

et elle n’est pas sous-marinière. Elle représente le monde extérieur, elle est étrangère et elle est interprétée par l’actrice allemande Paula Beer, que le public français a découvert en 2016 dans Frantz de François Ozon, aux côtés de Pierre Niney. On l’a vue ensuite dans Transit de Christian Petzold, et elle sera bientôt dans Never Look Away de Florian Henckel von Donnersmarck, le réalisateur de La Vie des autres.

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

8 LE MOT DU PROGRAMMATEUR CGR ADORE SORTIE DANS LES SALLES LE 6 FÉVRIER En immersion sensorielle EN EXCLUSIVITÉ DANS VOS CINÉMAS CGR ÉQUIPÉS *en attente de confirmation NickyLarsonetleparfumdeCupidon Il fallait oser: adapter en live et en France la série animée des années 90, elle-même adaptée d’un manga de Tsukasa Hōjō! Philippe Lacheau l’a fait, et quitte à se faire plaisir, il incarne au passage le héros de son enfance, le détective brun sexy et musclé, chargé de protéger un élixir qui rendrait irrésistible celui qui l’utilise. Autant dire qu’il y aura du monde à ses trousses!

Fidèle au rythme de l’anime original, ce parfum de Cupidon réserve son lot d’action – avec de jeunes cascadeurs impressionnants -, d’humour potache et de guest stars surprises! Le défi est de taille pour la bande à Fifi, relevé avec une inventivité et un cran qui ont de quoi séduire à la fois la génération Club Dorothée, et celle qui a grandi avec Babysitting.

Car on n’oublie pas: Nicky Larson ne craint personne!

De Philippe Lacheau, France Avec Philippe Lacheau, Élodie Fontan,Tarek Boudali, Juien Arruti... ...et au CGR Lescar. L’équipe du film au CGR Villefranche...

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

9 LES ORIGINES Nicky Larson est né sous le nom de Ryô Saeba dans le "shōnen" manga (pour ados) Shitī Hantā (City Hunter) de Tsukasa Hōjō, publié à partir de 1985, puis adapté en série animée de 140 épisodes à partir de 1987 par le studio d'animation japonais Sunrise. En France, la série est diffusée sous le titre de Nicky Larson à partir de 1990 dans le Club Dorothée, et devient le dessin animé fétiche de toute une génération.

Philippe Lacheau ayant grandi avec lui, il a souhaité inviter au casting la vraie Dorothée, l’acteur qui faisait la voix française de Nicky Larson (rebaptisé Jean-Michel Lavoix) mais aussi le chanteur du générique du dessin animé diffusé à la télé. Pour écrire le scénario, Lacheau et sa bande en ont revu tous les épisodes et relu les 37 numéros du manga original, mais aussi les différentes adaptations faites à l’étranger, notamment un film chinois comique avec Jackie Chan.

LA BANDE À FIFI RÉUNIE Ils ont commencé en 2005 dans Le Grand Journal sur Canal +, pour jouer leurs sketchs en direct: Philippe Lacheau alias Fifi, Julien Arruti et Tarek Boudali, qui n’ont pas tardé à sévir sur scène puis au cinéma. On les verra acteurs tous les trois en 2010 dans L’Arnacœur de Pascal Chaumeil, puis en 2012 dans Paris à tout prix, réalisé par leur complice Reem Kherici et co-écrit par Philippe Lacheau. C’est l’année suivante qu’ils explosent à l’écran avec le premier Babysitting, qu’ils écrivent et interprètent, et que, pour la première fois, Philippe Lacheau réalise (avec Nicolas Benamou).

Le second volet voit débarquer une nouvelle dans la bande: Élodie Fontan, que l’on retrouvera dans Alibi.com puis dans Nicky Larson, dans lequel Reem Kherici fait aussi son retour. Et si Tarek Boudali a écrit et réalisé seul en 2017 Épouse-moi mon pote... ses potes Juju et Fifi y jouaient bien sûr à ses côtés! Avant-première au CGR Paris Les Lilas 30 décembre dernier. Nicky Larson, le dessin animé.

UNE TROUPE ÉLARGIE Au-delà des fidèles de sa bande, Philippe Lacheau a convié de nombreux «guests» dans son nouveau film: Didier Bourdon, Chantal Ladesou, Gérard Jugnot, Audrey Lamy, Raphaël Personnaz, Jarry... sans oublier, dans deux styles très différents, les icônes des années 90: Pamela Anderson et Dorothée en personne! RELOCALISATION Si le manga original se passe vraisemblablement à Tokyo, Nicky Larson vit dans une ville imaginaire que l’on ne saurait situer. Transposant son univers – et faisant parler tous les personnages en français! –, Philippe Lacheau a tourné à Monaco et en région parisienne, notamment dans les quartiers de La Défense et de Beaugrenelle, mais en brouillant les pistes: des buildings ont été ajoutés en 3D et la Tour Eiffel a été effacée sur certains plans.

UNE IMMERSION DÉTONANTE CGR ADORE

10 TAPIS ROUGE Nicky Larson et le parfum de Cupidon POUR PHILIPPE LACHEAU Après deux Babysitting et un Alibi.com, Philippe Lacheau réalise un rêve de gosse : adapter en live la série animée culte de son enfance, elle-même adaptée du «shōnen» manga City Hunter de Tsukasa Hōjō. Ecrit avec Julien Arruti, son frère Pierre Lacheau et Pierre Dudan (comme pour Babysitting) le film mixe habilement l’univers de la bande à Fifi et celui de l’anime original. Au cinéma le 6 février

11 INTERVIEW EXCLUSIVE : Comment gère-t-on la pression d’incarner le héros ultime du manga japonais, Nicky Larson, qui a marqué plusieurs générations en France? Philippe Lacheau: Evidemment, il faut beaucoup de précision pour reprendre un personnage que tu n’as pas inventé et que toute une génération connaît et aime beaucoup.

Ça passe tout d’abord par une transformation physique: les cheveux, la musculation. On essayait aussi de me grandir un peu à l’image. Et puis après, pour oublier la pression, il faut être concentré sur ce que soi-même on pense être bien, sur sa propre perception du personnage, tout en étant le plus fidèle possible à l’original. : Avez-vous eu la chance de rencontrer l’auteur original de City Hunter, le mythique Tsukasa Hōjō?

Philippe Lacheau: Oui, j’ai eu la chance de rencontrer Tsukasa Hōjō, c’était un grand moment et un grand honneur pour moi. Je suis parti au Japon parce que je devais lui faire valider le scénario. S’il ne l’avait pas aimé, on n’aurait pas pu faire le film. Pour mon plus grand bonheur, il a adoré le scénario! Je l’ai revu une fois en France parce qu’il est venu pour revoir le film, là c’était un nouveau grand moment de pression. Je ne voulais surtout pas qu’il soit déçu et qu’il ait l’impression d’être trahi. Et pareil, il a adoré le film et tous les clins d’œil. Il a dit qu’on avait vraiment respecté l’univers, qu’on était fidèle à son œuvre.

Il reçoit beaucoup de propositions d’adaptation et il en refuse énormément, quand les gens ne comprennent pas forcément ce qu’il a voulu faire.

Le film, hilarant et explosif, reprend tous les codes de l’animation japonaise, tout en apportant une modernité décapante, notamment avec des scènes d’action à couper le souffle. Comment réussit-on la délicate adéquation entre la volonté de rester fidèle à l’œuvreetlanécessitédeluiapporterunnouveauvisage? Philippe Lacheau: C’est vrai que ce n’est pas évident. Quand on fait une adaptation, on y met forcément, consciemment ou inconsciemment, de son propre univers. Pour moi, le meilleur exemple reste Astérix et Cléopâtre: Mission Cléopâtre de Chabat: on voyait clairement que c’étaitAstérix,maisonidentifiaitaussiclairementquec’était fait par Alain Chabat.

Dans notre film, on ressent un peu l’univers de la bande à Fifi, parce qu’il y a des blagues - ça tombe bien parce qu’il y a aussi beaucoup de blagues dans Nicky Larson. L’idée, c’était avant tout de reprendre l’ADN de Nicky Larson, tout ce qui fait qu’on a aimé ses personnages, son univers, son ambiance, son humour, les scènes d’action et parfois une émotion un peu triste en le mixant à notre univers. La difficulté, c’était surtout de ne pas exclure ceux qui ne connaissent pas le manga original, par exemple les nombreuses personnes qui ont aimé Babysitting mais ne connaissaient pas forcément Nicky Larson, avec la volonté de faire un film ouvert à tous les publics.

Ainsi ceux qui aiment nos films, ne se sentiront pas trahis non plus. : Nous prévenons les spectateurs, on rigole vraiment beaucoup pendant le film. Comment avez-vous réussi à garder votre sérieux lors du tournage avec votre pléiade d’acteurs?

Philippe Lacheau: Effectivement, on a la chance d’avoir de nombreux guests et leur contribution a rendu les scènes beaucoup plus drôles que dans le script. Je pense notamment à Chantal Ladesou, Audrey Lamy, Gérard Jugnot, Mehdi Sadoune... Jarry aussi! Qui nous a fait tellement rigoler! Didier Bourdon évidemment qui, lui, a un rôle plus important. C’est difficile en effet de rester concentré avec le talent et la drôlerie de tous ces artistes. Il a fallu parfois retourner certaines scènes, où l’on nous entendait trop rigoler. : On retrouve les fidèles Elodie Fontan etTarek Boudali. Comment gérez-vous le succès phénoménal de vos comédies qui séduisent un public de plus en plus large?

Philippe Lacheau: Ah, ça se gère facilement! Il y a plus désagréable dans la vie! (rires). Nous continuons à faire des filmsquinousamusent,quenousavonsenviedefaire:onest passionnés par ce qu’on fait. Pendant longtemps, les blagues que l’on écrivait ne faisaient rire que nous. Visiblement, ça fait aussi rire notre public, on a même des fans maintenant. Tant mieux, pourvu que ça dure, parce que c’est ce qu’on continuera à faire. Quand on écrit il n’y a pas vraiment de calcul, de volonté de plaire à “ces gens-là” : on fait ce qui nous nous éclate, en espérant que ça plaise à d’autres. : On vous retrouve en personne, à la rencontre des spectateurs, lors des nombreuses avant-premières organisées dans les cinémas CGR.

Les spectateurs CGR vous adorent, quel message avez-vous à leur transmettre?

Philippe Lacheau: Nous aussi on adore les spectateurs des cinémas CGR. On vous aime beaucoup! Ils nous soutiennent depuis le tout début, depuis le premier Babysitting. On vous aime fort. Et ce qu’on voulait vous dire, c’est que si vous avez aimé nos films d’avant, vous ne serez pas déçus par celui-là. Pour ma part, c’est celui dont je suis le plus fier. ] ON ADORE LES SPECTATEURS DES CINÉMAS CGR. ON VOUS AIME BEAUCOUP
! » PHILIPPE LACHEAU

12 De Julie Bertuccelli, France, 1h34 Avec Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni, Samir Guesmi,Alice Taglioni, Laure Calamy...

Ce matin-là, dans son petit village de l'Oise, Claire Darling se réveille avec l’idée de vider sa maison, vendant tout sans distinction, des lampes Tiffany à la pendule de collection. Une dernière folie en ce jour d’été qu’elle pense être son dernier, et qui fait revenir sa fille... qu’elle n’a pas vue depuis 20 ans. Après La Cour de Babel et Dernières nouvelles du cosmos, Julie Bertuccelli (Depuis qu’Otar est parti, L’Arbre) revient à la fiction avec l’adaptation d’un roman de la Texane Lynda Rutledge. Devant sa caméra, une Deneuve aux cheveux blancs mais divine comme toujours retrouve sa Chiara pour un délicat duo mère-fille entre mélancolie et colère, liberté et rédemption, où les objets poussiéreux bradés cachent des trésors d’émotion.

LaDernièrefoliedeClaireDarling Uneintimeconviction De Antoine Raimbault, France, 1h50 Avec Olivier Gourmet, Marina Foïs, Laurent Lucas, Jean Benguigui... On se souvient du fait divers: en 2000, Suzanne Viguier disparaît et son mari Jacques est accusé de meurtre. Un corps introuvable, des traces de sang, un mari étrange et un amant vengeur: si tous les ingrédients du thriller sont là, le film repose sur le procès en appel de Viguier à travers le combat d’une jeune femme convaincue de son innocence, qui persuade un ténor du barreau de le défendre. C’est Olivier Gourmet, bluffant, qui incarne le médiatique Dupont-Moretti, face à Marina Foïs dans le rôle de la passionaria.

Ce personnage fictif est inspiré de l’histoire du jeune réalisateur, qui a suivi avec acharnement toute l’affaire Viguier. Animé par son intime conviction, il réussit un vrai film de procès à l’américaine, aussi palpitant que romanesque. 6 février 6 février 6 février LES SORTIES DU MOIS Toutcequ'ilmerestedelarévolution de Judith Davis, France, 1h28 Avec Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas, Nadir Legrand, Mireille Perrier... Fille de militants, Angèle enrage d’être née trop tard: sa génération est en pleine déprime politique, sa mère a abandonné le combat, et elle-même ne sait plus trop ce qui lui reste de la révolution de ses aînés.

Exaspérée, mais bien décidée à continuer le combat, Angèle refuse toute histoire d’amour qui pourrait la détourner de son engagement... Avec ses camarades du collectif de théâtre L'Avantage du doute, la jeune Judith Davis met en scène et incarne les coups de cœur et coups de gueule de cette fille révoltée qui veut secouer et réinventer le monde. Son film, malin et hilarant, lui ressemble: une petite bombe de fraîcheur, qui remue les consciences tout en se marrant!

13 AU CINÉMA LE 17 AVRIL D’APRÈS LE NOUVEAU PHÉNOMÈNE MONDIAL AUX MILLIONS DE LECTEURS D’APRÈS LE NOUVEAU PHÉNOMÈNE MONDIAL ON N’OUBLIE JAMAIS SA PREMIÈRE JAMAIS SA PREMIÈRE JAMAIS FOIS AFTER #AfterLeFilm

14 Uncoupdemaître De Gastón Duprat, Argentine/Espagne, 1h41 Avec Guillermo Francella, Luis Brandoni, Raúl Arévalo... Arturo, galeriste à Buenos Aires, est un homme charmant, mais un businessman sans scrupules. Il a connu son heure de gloire avec Renzo, peintre râleur et capricieux aujourd’hui tombé en désuétude, avec qui il entretient une relation d’amour et de haine.

Quand Renzo perd la mémoire après un accident, Arturo imagine un plan machiavélique pour faire revenir son artiste sur le devant de la scène... Sur fond de thriller loufoque et grinçant, le réalisateur argentin de Citoyen d’honneur dresse une satire savoureuse du monde de l’art perverti par un capitalisme sans pitié, mais aussi une histoire chaotique d'amitié, portée par un duo d’acteurs grisonnants irrésistible.

6 février LES SORTIES DU MOIS MyBeautifulBoy De Felix Van Groeningen, États-Unis, 2h01 Avec Steve Carell,Timothée Chalamet, Maura Tierney... David Sheff, éminent journaliste, partage une relation fusionnelle avec son fils Nic, 18 ans. Comment n’a-t-il donc pas vu que ce jeune homme créatif et cultivé, promis à un brillant avenir, cache un profond mal-être depuis ses 12 ans, âge auquel il a commencé à toucher à la drogue? Prêt à tout pour sauver son fils désormais devenu un étranger accro à la méthamphétamine, David va devoir se confronter aux tourments de la toxicomanie, mais aussi accepter l’éventualité de perdre définitivement le garçon qui était le sien.

Après Alabama Monroe (2013) et Belgica (2016), Felix Van Groeningen le Flamand adapte pour son premier film US une histoire vraie, poignante et intime, sur l’addiction et l’amour filial. Le réalisateur réunit les points de vue du père et du fils pour mieux sonder, avec précision et sans misérabilisme, le tourbillon de la dépendance et ses ravages sur toute une famille. Un Beautiful Boy porté par la grâce de son duo d’acteurs, Steve Carell et Timothée Chalamet, capables de sublimer la lumière qui émane des failles de leurs personnages. 6 février 6 février LaFavorite De Yórgos Lánthimos, USA/GB/Irlande, 2h Avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone...

Bien loin des préoccupations de la guerre qui oppose son royaume d’Angleterre à la couronne de France en ce début de XVIIIe siècle, la versatile et souffreteuse reine Anne s’adonne aux plaisirs futiles que lui offre sa cour. Lady Sarah, conseillère privilégiée et monarque de l’ombre, tient en réalité les rênes du pouvoir. À l’arrivée d’une nouvelle servante, cet équilibre se voit menacé : d’abord prise sous l’aile de Lady Sarah, la jeune femme s’émancipe de son autorité, et parvient à devenir la nouvelle confidente de la reine... Quiconque a vu Canine (2009), The Lobster (2015) ou encore Mise à mort du cerf sacré (2017) connaît l’univers dérangeant, provocateur et absurde de Yórgos Lánthimos.

Une nouvelle fois, le cinéaste grec s’amuse à distordre un univers codifié pour y insuffler un vent de folie dangereuse et désespérée, conduisant ses personnages aux actes les plus sordides et inattendus.

15 Deuxfils De Félix Moati, France, 1h30 Avec Vincent Lacoste, Benoît Poelvoorde, Mathieu Capella,Anaïs Demoustier... Ivan, collégien au caractère trempé, est en colère. Contre son frère Joachim, en train de rater ses études en psychiatrie parce qu’il ressasse inlassablement sa dernière rupture amoureuse. Contre son père Joseph aussi, qui a sur un coup de tête envoyé valser sa brillante carrière de médecin pour devenir un écrivain raté. Pourtant, malgré les difficultés et les incompréhensions, rien ne peut séparer ce drôle de trio familial. Pour sa première réalisation, le pétillant Félix Moati filme ses anciens complices de jeu – Vincent Lacoste d’Hippocrate, Benoît Poelvoorde du Grand Bain, et Anaïs Demoustier de À trois on y va...

Le résultat est un film touchant, tout en nuances, qui explore l’intimité et les non-dits d’une famille d’hommes d’âge et d’aspirations différents.

AllInclusive De Fabien Onteniente, France Avec Franck Dubosc, François-Xavier Demaison, Josiane Balasko,Thierry Lhermitte... Après trois étés au camping des Flots Bleus, Fabien Onteniente upgrade Franck Dubosc dans un club de vacances “all inclusive” en Guadeloupe. Plus chic, mais le touriste est toujours aussi plouc! S’il ne s’appelle plus Patrick Chirac mais Jean-Paul Cisse, il n’a de pape que le célibat. Bref, quand Bruno, qui avait prévu de passer ses vacances peinard avec sa fiancée, arrive seul et se voit contraint de partager sa chambre avec ce Jean-Paul, c’est un peu le calvaire. Ajoutez à ça une veuve retraitée “affamée”, trois copines venues enterrer un divorce et tout le personnel du club, et vous obtenez une comédie chorale où le réalisateur de Camping – mais aussi de Jet Set, Disco ou 3 zéros –, sait inclure des figures du Splendid (Balasko et Lhermitte), pour nous offrir en hiver des vacances bronzées où, vraiment, tout est compris! 13 février 13 février

16 Vice D’Adam McKay, États-Unis, 2h12 Avec Christian Bale,Amy Adams, Steve Carell, Sam Rockwell... Lorsque George W. Bush devient le 43e président des États-Unis, il est accompagné de son vice-président, homme de l’ombre et fin connaisseur des arcanes de la politique américaine. Alors que George W. Bush fait rire la planète par ses frasques et son inexpérience, Dick Cheney devient l'homme le plus puissant du pays et contribue à imposer un nouvel ordre mondial encore en vigueur aujourd’hui... Dans le rôle de Dick Cheney, on retrouve un Christian Bale méconnaissable, une nouvelle fois métamorphosé pour incarner un personnage mystérieux et passionnant comme seule l’Amérique sait les façonner.

Après The Big Short, Adam McKay continue d’explorer les coulisses des grands mythes politiques et sociétaux américains avec une pointe de dérision, invitant les spectateurs (et citoyens!) à se méfier des apparences... HappyBirthdead2You De Christopher Landon, USA Avec Jessica Rothe, Israel Broussard, Phi Vu... Il y a deux ans, la ravissante Tree était prise dans une boucle temporelle infernale, obligée de revivre sans cesse la même journée se terminant, sous différentes variantes mais invariablement, par son assassinat. C’est donc en survivante aguerrie que la jeune étudiante va devoir affronter la nouvelle boucle maléfique dont elle n’est, malheureusement, pas la seule proie.

Chez Blumhouse, la mort sonne toujours deux fois! Les instigateurs des sagas Paranormal Activity et American Nightmare nous resservent une comédie d’horreur aux vertus régénérantes, à la croisée d’Un jour sans fin et de Scream, avec une bonne touche de Retour vers le futur!

13 février 13 février LES SORTIES DU MOIS

17 Alita:BattleAngel De Robert Rodriguez, USA/Canada/Argentine Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly, Mahershala Ali... Lorsqu’elle a été retrouvée dans la décharge de l’immense cité volante de Zalem, Alita n’avait plus ni corps, ni souvenirs. Recueillie et retapée par le docteur Ido, la jeune cyborg ne va pas tarder à comprendre que derrière son amnésie se cachent les talents d’une machine de guerre... qui va avant tout combattre pour son humanité. Cela fait des années que James Cameron rêvait de porter la série manga Gunnm sur grand écran.

Trop accaparé par ses pharaoniques Avatar à venir, c’est à son ami Robert Rodriguez (Sin City, Machete...) qu’il confie son scénario et le soin d’adapter l’univers de Yukito Kishiro. Le résultat est une aventure SF dystopique, où Blade Runner croise Metropolis et Orange mécanique. Une plongée dans l’ère cyberpunk de la cybernétique, qui résonne d’un émouvant écho initiatique. 13 février 13 février De Robert Rodriguez, USA/Canada/Argentine Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly, Mahershala Ali... En immersion sensorielle EN EXCLUSIVITÉ DANS VOS CINÉMAS CGR ÉQUIPÉS L’illusionverte De Werner Boote, Autriche, 1h37 Avec la voix de Manu Payet Voilà une enquête édifiante: à l’heure où les industriels font tout pour «verdir» leur image en finançant des aliments bio ou issus du commerce équitable, des engins électriques ou recyclables, on nous explique généralement que l’on peut sauver la planète en consommant ces produits...

alors qu’ils sont d’abord une façon d’enrichir les multinationales. C’est ce qu’on appelle le greenwashing ou éco-blanchiment, que le réalisateur autrichien Werner Boote et la journaliste Kathrin Hartmann dénoncent à travers une traque palpitante de l’Autriche à l’Indonésie, en passant par les États-Unis et le Brésil.

18 LES SORTIES DU MOIS Destroyer De Karyn Kusama, USA, 2h01 Avec Nicole Kidman,Toby Kebbell, Tatiana Maslany, Sebastian Stan... Jeune flic du LAPD, Erin a infiltré un gang de braqueurs pour une mission qui a très mal tourné et l’a complètement brisée. Quand le chef de la bande réapparaît des années plus tard, elle se replonge dans l’enquête et par là même dans sa propre histoire. Habituée des films de genre avec de fortes figures féminines, la réalisatrice de Girlfight avec Michelle Rodriguez, Æon Flux avec Charlize Theron ou encore du film d'épouvante Jennifer's Body, signe cette fois un très sombre thriller qui, au-delà de son habile construction en flashbacks, vaut d’abord pour la performance de Nicole Kidman.

Méconnaissable, elle est impressionnante dans le corps cette femme dévastée, entre fureur et abattement, qui lutte pour sa rédemption. BlackSnakeLaLégendeduserpentnoir De Thomas Ngijol et Karole Rocher, France Avec Thomas Ngijol, Karole Rocher, Edouard Baer... Après des années passées à Paris, Clotaire Sangala revient dans son pays natal, en Afrique. L’occasion pour lui de retrouver son grand-père chinois expert en arts martiaux,quil’arecueillietélevéquandil n’était encore qu’un nourrisson. Clotaire pense pouvoir vivre de la même manière qu’à Paris et se montre accro aux femmes, à la vie facile, égoïste et sans ambition...

Rattrapé par son destin, il devra pourtant devenir Black Snake et défendre son peuple face au terrible et mégalomaniaque dictateur Ézéchias. Black Snake, troisième réalisation de Thomas Ngijol (cette fois avec Karole Rocher), met son (super-)héros atypique sur le chemin de l’humilité et le confronte à une question déjà posée dans son précédent Fastlife: comment concilier sa vie avec ses aspirations? Épineux sujet qui n’empêche pas une bonne dose d’humour potache, bien sûr! 20 février 20 février

19 AU CINÉMA LE 20 FÉVRIER

20 20 février Euforia De Valeria Golino, Italie, 1h55 Avec Riccardo Scamarcio, Valerio Mastandrea, Isabella Ferrari, Valentina Cervi... Matteo et Ettore sont frères, mais rien ne semble les rapprocher. Le premier aborde la vie avec légèreté, extravagance et tout lui réussit, tandis que le second est plus solitaire, introverti et a tendance à se murer dans ses silences. Lorsqu’ Ettore tombe malade et se voit diagnostiquer une tumeur au cerveau, son frère se met en tête de lui cacher la vérité et veut lui offrir ses plus beaux souvenirs.

Récompensée à Cannes pour son premier film Miele, Valeria Golino explore à nouveau le douloureux thème de la fin de vie pour en tirer une œuvre solaire et généreuse, embarquée par la puissance vitale des stars italiennes Riccardo Scamarcio et Valerio Mastandrea.

ParadiseBeach De Xavier Durringer, France Avec Sami Bouajila,Tewfik Jallab, Mélanie Doutey, Hubert Koundé, Kool Shen, Dosseh, Seth Gueko, Nessbeal, Hache-P... GrâceàDieu De François Ozon, France, 2h17 Avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud, Josiane Balasko... Alexandre, François et Emmanuel ont tous trois été abusés par le père Preynat quand ils étaient petits. Lorsqu’Alexandre découvre avec effroi que le prêtre est toujours en contact avec des enfants, il se lance avec ses compagnons dans un combat pour faire entendre la voix des victimes du prédateur et l’empêcher de sévir à nouveau.

Ils sont cependant loin d’imaginer les répercussions de leur drame passé sur leur vie présente. Après L'Amant double, Ozon a réalisé dans le plus grand secret Grâce à Dieu, qui évoque l’affaire réelle du père Preynat, mis en examen en 2016 pour agressions sexuelles sur plusieurs dizaines de jeunes scouts dans les années 1980 et 1990. Alors que l’affaire est toujours en cours d’instruction, le réalisateur propose de suivre les trajectoires bouleversantes et bouleversées de trois hommes détruits qui apprennent à se reconstruire.

20 février 20 février LES SORTIES DU MOIS Cela fait des années que ces braqueurs-là sont se sont rangés des voitures et se la coulent douce au en Thaïlande. Jusqu’au jour où débarque leur ancien complice – et mauvaise conscience –, condamné à 15 ans de prison lors de leur ultime braquage, et qui réclame sa part du gâteau. Seul problème: il n’y a plus de gâteau... Le dramaturge et directeur de compagnie de théâtre (mais aussi réalisateur de La Conquête) Xavier Durringer met en scène un thriller électrisant qui tient autant du film choral que moral. Un Mean Streets des temps modernes, tourné in situ à Phuket, qui réunit avec panache ses comédiens confirmés et la fine fleur du rap français.

Paradis explosif garanti.

21 De Sean Anders, USA, 1h57 Avec Mark Wahlberg, Rose Byrne, Isabela Moner, Octavia Spencer... Cela fait de nombreuses années que Pete et Ellie rêvent de fonder une famille. Mais on ne devient pas parent du jour au lendemain, surtout quand on recueille une fratrie complète de trois enfants, dont une ado rebelle de 15 ans. S’inspirant de son propre vécu de parent adoptant, le réalisateur-scénariste Sean Anders déroule une comédie familiale qui, sans éluder les épines de son sujet, les affronte avec esprit et tendresse. La thématique de l’adoption est ici traitée à travers des situations inattendues, émouvantes et souvent hilarantes.

De quoi rappeler que rien ne vaut le sens de l’humour pour saisir et préserver le sens de la famille!

Apprentisparents 27 février 27 février MarieStuartReined'Écosse 27 février De Josie Rourke, GB, 2h04 Avec Saoirse Ronan, Margot Robbie, David Tennant, Guy Pearce... Son destin tragique a inspiré de nombreux écrivains, compositeurs et cinéastes : Marie Stuart, reine d’Écosse à l’âge de 6 jours, épouse du roi de France à 16 ans, fut aussi prétendante à la couronne d’Angleterre face à Elizabeth 1re. Le film revient de façon flamboyante et romanesque sur ce duel historique, quand Marie, veuve à 18 ans, revient en Écosse réclamer son trône. Dans un monde dominé par les hommes, la rivalité des deux reines va se transformer en guerre...

Pour son premier film, la directrice du théâtre Donmar Warehouse à Londres sublime cet affrontement historique en drame shakespearien. Écrit par Beau Willimon (l’auteur de House of Cards), le film est porté par deux jeunes mais déjà immenses actrices, Margot Robbie et Saoirse Ronan, aussi royales que les sœurs ennemies qu’elles incarnent. Cellequevouscroyez De Safy Nebbou, France, 1h41 Avec Juliette Binoche, François Civil, Nicole Garcia, Charles Berling... Afin d’épier les faits et gestes de son amant Ludo, Claire, 50 ans, se crée un faux compte sur Facebook. Prenant l’identité d’une somptueuse jeune femme de 24 ans, elle entre en relation avec Alex, un ami de Ludo, qui entame un jeu de séduction ; tous deux se perdent alors dans un amour sincère mais corrompu par les faux-semblants.

Safy Nebbou (Dans les forêts de Sibérie) compose un drame amoureux sous haute tension, résolument ancré dans son époque, et revisite les codes de l’amour impossible pour en sublimer le tragique. Juliette Binoche et François Civil - ce mois-ci aussi dans Le Chant du loup - forment un passionnant couple de cinéma.

22 Sangfroid 27 février LES SORTIES DU MOIS EscapeGame De Adam Robitel, USA, 1h40 Avec Taylor Russell McKenzie, Logan Miller, Deborah Ann Woll... Zoe, Amanda, Ben, Mike, Danny et Jason n’ont rien en commun si ce n’est leur intérêt immodéré pour les énigmes, et la curiosité les poussant jusqu’à ce mystérieux escape game qui leur propose une expérience des plus immersives, avec un million de dollars à la clé.

Or des clés, il va leur en falloir trouver, pour découvrir assez vite que le jeu n’en est finalement pas vraiment un...

Le réalisateur de Insidious : la dernière clé met en place ici autant de pistes, d’indices et de codes que de pièges mortels. Un digne héritier du claustro-magnétique Cube, où le film à énigmes croise le film de survie, entre thriller et parapsychologie. Vous ne vous laisserez plus jamais enfermer dans un escape game sans un brin d’angoisse. 27 février De Hans Petter Moland, G-B,1h59 Avec Liam Neeson, Emmy Rossum, Laura Dern... Bienvenue à Kehoe, luxueuse station de ski du Colorado, moins connue pour son vin chaud que pour la vengeance qui s’y déguste... glacée. Car lorsque son fils est assassiné sur ordre d’un baron de la drogue cruel, un tranquille conducteur de chasse-neige passe du statut de citoyen de l’année à celui de justicier acharné.

Mais dans la blancheur immaculée, le sang appelle plus que jamais le sang... Le Norvégien Hans Petter Moland signe le remake de son propre film (Refroidis, en 2014). Un thriller à l’humour noir, jubilatoire tendance anar, réalisé à l’initiative de Liam Neeson himself, fan de l’original, qui tient là ce qui est annoncé comme son dernier rôle d’action. Pour une finale d’une sauvagerie exponentielle et pleine de dérision.