Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment

 
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Formation Bâtiment
Durable:
Bâtiment Durable
de A à Z
Bruxelles Environnement

                Optimiser l’intégration durable d’un bâtiment
                          dans son environnement physique
                          Frederic LUYCKX, architecte & chercheur
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Objectifs de la présentation

●   Introduire la notion de « Environnement physique », une
    thématique peu connue et rarement prise en compte par les maîtres
    d’ouvrage, concepteurs et entreprises de construction.

●   Mettre en évidence l’importance d’une réflexion, lors de la
    programmation, conception et réalisation d’un bâtiment durable,
    portant sur les impacts générés par le bâtiment au niveau de son
    contexte physique.

●   Parcourir les différents impacts possibles, les enjeux qui y sont liés
    et les éléments essentiels à intégrer à la démarche de
    programmation, conception et réalisation, en vue d’une intégration
    durable du bâtiment dans son contexte physique.

                                                                             2
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Plan de l’exposé

 1.   Préalable: qu’est-ce que l’environnement physique?
 2.   Contexte
 3.   Enjeux
 4.   Objectifs
 5.   Démarche
 6.   Ce qu’il faut retenir de l’exposé

                                                           3
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Qu’est-ce que l’environnement physique?

L’environnement physique d’un bâtiment comprend, outre les
espaces non construits, également les parcelles et espaces
avoisinants et les fonctions et équipements qui s’y trouvent.
Bâtiments, espaces publics, équipements collectifs, voiries,
cheminements, intérieurs d’ilot, maillage vert et bleu, … : le contexte
bâti dans lequel s’inscrit un projet se compose d’une multitude
d’espaces et éléments

                                                                          4
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Contexte
Les projets immobiliers face à la raréfaction des
terrains vierges
Située au cœur de la zone la plus urbanisée d’Europe, la Belgique
connait un taux d’occupation du sol très élevé. Et Bruxelles …

 Nombre de parcelles non construites > 1000m², en propriété publique (gauche) et superficie totale (droite)
             Source : revue Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat, n° 38, 2010.                  5
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Contexte
Une population urbaine en pleine croissance

   Écart de croissance annuelle moyenne de la population par rapport à la Région, période 2010-2020
  Source : Les Carnets de l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse, Projections démographiques   6
                                   bruxelloises 2010-2020, Bruxelles.
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Contexte
L’imperméabilisation des sols
          et le ruissellement urbain

 Carte des classes de perméabilités
 basée sur les données IGN 1996

                         Cartographie de l’imperméabilisation du sol en RBC   7
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Contexte
Présence de la nature et de l’eau en ville

          Maillage vert                                               Maillage bleu

      Source : www.bruxellesenvironnement.be, « Qu’est-ce que le maillage vert et bleu ? »   8
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Enjeux
Offrir une cadre de vie de qualité en minimisant les
impacts physiques d’un bâtiment sur son contexte

Les impacts physiques pouvant être générés par un bâtiment sur son
contexte environnant sont multiples :
   ►   Les couloirs de vent selon la hauteur des bâtisses concernées
       et voisines et la morphologie spatiale.
   ►   L’ensoleillement de la parcelle et des espaces intérieurs.
   ►   L’augmentation locale de la température selon les matériaux mis
       en œuvre et la conception des abords.
   ►   Accroissement du niveau de bruit ambiant par les installations
       techniques en contact avec l’environnement extérieur.
   ►   La pollution lumineuse générée par un plan d’éclairage
       inadapté.

                                                                        9
Formation Bâtiment Durable: Bâtiment Durable - Bruxelles Environnement Optimiser l'intégration durable d'un bâtiment
Enjeux
●   Prendre en compte les effets du vent :
    Influencent le confort des piétons, la dispersion des
    polluants et la consommation d’énergie des bâtiments.

        Source : Les principaux mécanismes critiques de l’écoulement du vent – www.energies-renouvelables.org

                                                                                                                10
Enjeux
●   Tenir compte de l’influence du bâti sur l’ensoleillement :
    Effets bénéfiques ou négatifs selon les besoins.

              Source : Les obstacles à l’ensoleillement – www-energie2.arch.ucl.ac.be
                                                                                        11
Enjeux
●   Réduire les effets îlot de chaleur :
    Impacts microclimatiques

        Source : Comparing the degree of soil sealing and the surface temperatures in Budapest, Hungary
                         Agence Européenne pour l’Environnement (EEA), 2011
                                                                                                          12
Enjeux
●   Réduire les effets îlot de chaleur :
    En milieu urbain dense, la température de l’air est localement plus
    élevée que la température de l’air mesurée au même moment en site
    dégagé.

    Les îlots de chaleur impactent :
     ►   La consommation d’énergie : recours au refroidissement actif
     ►   La qualité de l’air : augmentation de la quantité de CO2, d’ozone,
         de dioxyde d’azote
     ►   La biodiversité, en ce compris certains comportements animaux
         (Boland, Reiter, 2009, 9)
     ►   La santé: augmentation du risque d’accidents cardiovasculaires,
         épidémies, allongement de la saison du rhume des foins

                                                                        13
Enjeux
●   Réduction des nuisances sonores néfastes pour le
    confort et la santé

           Source : Cadastre du bruit routier 1997 (publié en 2001), Indicateur Lden – www.ibgebim.be   14
Enjeux
●   Réduction de la pollution lumineuse, néfaste pour la
    santé et le développement de la nature :

        La pollution lumineuse nocturne au niveau mondial
                       Source : www.nasa.org

                                                            La pollution lumineuse nocturne en Europe   15
                                                                 Source : www.tiptheplanet.com
Objectifs
●   Faire un usage parcimonieux du sol
●   Offrir un accès optimal à la lumière du jour et aux
    rayons solaires
●   Eviter, contrer les effets « îlot de chaleur »
●   Minimiser la contribution acoustique du bâtiment
    au quartier
●   Eviter la pollution lumineuse
●   Eviter les effets du vent non contrôlés générés par le
    bâtiment
●   Enrichir le paysage urbain

                                                             16
Démarche
●   Faire un usage parcimonieux du sol :
     ►   Utilisation optimale du terrain construit :
          › Viser un rapport adéquat entre l’emprise au sol du bâtiment et la
            surface plancher contenue par celui-ci;
          › Limiter l’emprise au sol du bâtiment vis-à-vis de la superficie de la
            parcelle
     ►   Eviter une implantation sur un terrain vierge :
          › S’implanter sur un terrain déjà construit
          › S’implanter sur une parcelle (préalablement) polluée

                                                                                          17
                   La Savonnerie, Bruxelles (Source : Filip Dujardin, MDW Architecture)
Démarche
●   Offrir un accès optimal à la lumière du jour et aux rayons
    solaires :
    ►   Limiter / éviter l’ombre projetée par le bâtiment sur les propriétés
        avoisinantes ainsi que dans l’espace public
    ►   Concevoir la volumétrie du bâtiment de façon à permettre aux
        utilisateurs des espaces non construits avoisinants (publics et privés)
        d’avoir un contact visuel ample avec le ciel
    ►   préserver l’accès à la lumière du soleil, tant pour les espaces
        intérieurs que pour les espaces extérieurs

                              Bruxelles (Source : Bing Maps)
                                                                          18
Démarche
●   Eviter, contrer les effets ilot de chaleur :
    ►   Faire un choix et une utilisation réfléchis des matériaux
    ►   Prévoir des surfaces végétales et perméables (évapotranspiration
        par les végétaux)

              Mundo-B (Source : Google Maps)         Maison de Quartier Malibran
                                               (Source : Architecte Ledroit Pierret Polet)

                                                                                             19
Démarche
●   Limiter les nuisances sonores du bâtiment affectant le
    quartier :
    ►   Eviter les émergences acoustiques dans l’environnement
        extérieur
    ►   Matériaux de finition de l’enveloppe non réfléchissants
    ►   Effet de masque (augmentation de l’intensité du bruit ambiant)

                                                                         20
Démarche
●   Eviter la pollution lumineuse due aux équipements
    d’éclairage du bâtiment et de ses abords:
    ►   Concevoir un plan d’éclairage adapté de l’enveloppe du bâtiment, de
        manière à éviter toute pollution lumineuse et l’impact négatif de cette
        pollution sur les bâtiments avoisinants et sur le domaine public
    ►   Proscrire les éléments d’éclairage ayant un faisceau lumineux dirigé vers
        le ciel
    ►   Equiper les dispositifs d’éclairage extérieur nécessaires d’une minuterie,
        de détecteurs de présence

                          Schéma d’orientation du choix d’un éclairage extérieur   21
                             Source : http://www.ecobuildtrends.com, 2012
Démarche
●   Eviter les effets du vent non contrôlés créés par le
    bâtiment
    ►    Préconiser une volumétrie et implantation adaptées
    ►    Réaliser une étude des effets du vent si la hauteur du bâtiment le
         justifie (> 30m)

    Source : http://www.new-learn.info           Source : Guide HQE, 2012

                                                                            22
Démarche
●   Enrichir le paysage urbain :
    Enrichir, par le bâtiment rénové / construit, le paysage urbain qui constitue le
    cadre de vie des riverains du quartier et façonne l’espace public partagé entre
    tous les utilisateurs de la ville, du quartier
    ►   Concevoir un bâtiment qui apporte une plus-value à la qualité paysagère du site dans
        lequel il s’implante
    ►   Privilégier la mixité fonctionnelle et optimiser les conditions de cohabitation entre
        différentes fonctions

          Midi-Suède                  Espoir                    Maison de Quartier Malibran
                                                                                                23
Référence Guide bâtiment durable :
guidebatimentdurable.bruxellesenvironnement.be
Fiche G_PHY00    Optimiser l’intégration durable d’un bâtiment dans son
                 contexte physique
Fiche G_PHY03    Minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier

Fiche G_PHY04    Enrichir le paysage urbain

                                                                            24
Autres sources :
●   Bibliographie :
    ►   Bruxelles Environnement, 2009, Mémento pour des quartiers durables, Bruxelles.
    ►   BLANC, Nathalie, 2012, Les nouvelles esthétiques urbaines, Editions Armand Colin,
        France
    ►   CLERC, Denis, CHALON, Claude, MAGNIN, Gérard, VOUILLOT, Hervé, 2008, Pour
        un nouvel urbanisme : La ville au cœur du développement durable, Editions Yves
        Michel, Collection Société Civile, France
    ►   CORIJN, Eric, VLOEBERGHS, Eefje, (2009), Bruxelles !, VUBPress, Bruxelles
    ►   CORNELIS, Philippe, Mémoire de Fin d'Etudes, 2011, Politique climatique : la
        Région de Bruxelles-Capitale a-t-elle les moyens de ses ambitions ?, Université Libre
        de Bruxelles, Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire,
    ►   FREMEAUX, Philippe, DESBORDES, Blaise, NAHAPETIAN, Naïri, PAQUOT,
        Thierry, 2009, La ville autrement, hors-série éditions Alternatives économiques,
        France
    ►   Nations Unies, 2011, World Urbanisation Prospects Report, the 2011 Revision
    ►   DE HERDE, A., VERMEIR, G., GODART, M.F., HANIN, Y., BOLAND, P., REITER,
        S., RYCHTARIKOVA, M., CASTIAU, E., PONS, T., MARTIN, N., MEURIS, C. ,
        MOREAU, A., XANTHOULIS, S., (2009), Design and Renovation of Urban Public
        Spaces for Sustainable Cities. Final Report Phase 1. Brussels : Belgian Science
        Policy (Research Program Science for a Sustainable Development)
                                                                                           25
Ce qu’il faut retenir de l’exposé
●   La construction / rénovation durable englobe / possède une
    dimension contextuelle physique, dont les impacts potentiels sur
    l’environnement direct sont considérables;

●   Il est essentiel de porter une attention à cette thématique, trop peu
    prise en compte, en raison de son lien étroit avec le cadre de vie,
    de travail des différents utilisateurs du contexte urbain, et dont la
    santé (physique, stress) et le confort (nuisances) sont fortement
    influencés par les impacts potentiels énumérés

●   La qualité de l’espace non construit, soit-il privé ou public,
    constitue la base de l’environnement dans lequel nous déambulons,
    nous rencontrons, exerçons différentes activités. Elle influence
    grandement la qualité de nos rapports humains et est à garantir
    pour tous les utilisateurs de cet espace ainsi que les riverains. Il
    s’agit d’un droit essentiel devant lequel tout humain devrait être
    égal: celui à un cadre de vie de qualité.
                                                                            26
Ce qu’il faut retenir de l’exposé

On attend d’un bâtiment durable :
  ●   qu’il fasse un usage optimal du sol et préserve les terrains
      vierges en occupant prioritairement les parcelles polluées et/ou
      préalablement construites
  ●   qu’il limite les impacts sur son environnement par une conception
      architecturale et des spécifications techniques et
      performantielles adéquates.
  ●   qu’il enrichisse le paysage urbain

                                                                         27
Contact

Frederic LUYCKX
architecte – chercheur

Coordonnées
   : +32(0)2 537 47 51
E-mail : frederic.luyckx@ceraa.be

                                    28
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler