2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation

 
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                                 C ATA L O G U E
                                                                 2 e SEMESTRE 2019

Nos formations sont principalement destinées aux professionnels
des secteurs bancaire, assurantiel et financier et à leurs équipes.                             NOS POINTS FORTS
Elles ont vocation à vous accompagner dans les profondes
transformations en cours.                                                            • Des formateurs reconnus
                                                                                     Nos formateurs sont des professionnels
                                                                                     des secteurs bancaire et financier qui
L’expertise partagée vous permettra de disposer, à l’issue de                        contribuent à nos différentes activités.
chaque formation, de méthodes et outils pour une mise en
œuvre rapide et sûre au sein de votre entreprise.                                    • Des programmes adaptés
                                                                                     Le positionnement de Revue Banque
                                                                                     permet d’identifier les thématiques en
Nos formations sont donc autant de clés pour :                                       phase avec les besoins de la profession.
• comprendre les enjeux du secteur,
• appréhender les contextes réglementaire et juridique,                              • Un effectif limité
• maitriser l’organisation et les procédures opérationnelles.                        Chaque session est limitée à 15
                                                                                     participants, privilégiant les interactions
                                                                                     entre participants et formateur.
                                             Alain Gourio
                                             Directeur des publications              • Professionnalisme et qualité
                                             Revue Banque                            Innovation et excellence éditoriale sont
                                                                                     au cœur des préoccupations des équipes
                                                                                     de Revue Banque.

                             Juin 2019 – Retrouvez le catalogue actualisé sur rb-formation.fr
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

  Imprimé en France par Bialec – juin 2019
Crédits photos et illustrations : Getty-images.
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
SOMMAIRE
  L E S F O N D A M E N TA U X
■ APPLICATION DU DROIT DE LA CONCURRENCE EN MATIÈRE BANCAIRE..................................................................................................................4

■ LA RESPONSABILITÉ DU BANQUIER.................................................................................................................................................................................................. 5

■ CADRE EUROPÉEN DE L’ACTIVITÉ BANCAIRE...............................................................................................................................................................................6

■ LA COMPTABILITÉ BANCAIRE................................................................................................................................................................................................................ 7

  B A N Q U E D E D É TA I L
■ TRAITEMENT BANCAIRE DE LA CLIENTÈLE FRAGILE................................................................................................................................................................8

   FINANCEMENT
■ FINANCEMENT BANCAIRE SYNDIQUÉ.............................................................................................................................................................................................9

  CONFORMITÉ
■ SANCTIONS FINANCIÈRES INTERNATIONALES....................................................................................................................................................................... 10

■ LE CADRE RÉGLEMENTAIRE DES OPÉRATIONS D’EXTERNALISATION.......................................................................................................................... 11

■ LES SANCTIONS AMF ET ACPR – BILAN DE L’ANNÉE 2018.................................................................................................................................................... 12

■ GOUVERNANCE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDITS.................................................................................................................................................13

  T R A N S F O R M AT I O N N U M É R I Q U E E T O R G A N I S AT I O N
■ ROBOTIC PROCESS AUTOMATION (RPA) : UNE ÉTAPE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE.................................................................. 14

■ CASH MANAGEMENT : DES FONDAMENTAUX À L’OPEN                                                              BANKING............................................................................................................................... 15
■ DE LA SÉCURITÉ DE L’INFORMATION À LA CYBERSÉCURITÉ............................................................................................................................................ 16

  PA I E M E N T
■ COMPTES ET SERVICES DE PAIEMENT : MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE LA RÈGLEMENTATION DSP2...........................................................17

  DONNÉES PERSONNELLES
■ RGPD ET LOI FRANÇAISE : UN NOUVEL ENVIRONNEMENT JURIDIQUE POUR LES DONNÉES PERSONNELLES...................................... 18

  GARANTIES
■ TECHNIQUES DU TRADE FINANCE ET DU CRÉDIT DOCUMENTAIRE............................................................................................................................ 19

    SOCIAL
■ ACCOMPAGNER LES IMPACTS SOCIAUX DES RESTRUCTURATIONS.......................................................................................................................... 20

■ LES NOUVELLES RÈGLES DE REPRÉSENTATION DU PERSONNEL.................................................................................................................................... 21

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                                                                 C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                              3
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                         L E S F O N D A M E N TA U X

                 APPLICATION DU DROIT DE LA CONCURRENCE
                           EN MATIÈRE BANCAIRE
                                                              PROGRAMME
                                                     1. ENJEUX ET PERSPECTIVES                                 MARDI 1ER OCTOBRE 2019
                                                     1.1 Les règles de droit de la concurrence euro-
                                                         péen et français                                             Formation d’une journée
                                                                                                                      DURÉE : 7h 8h30-16h30
                                                     1.2 Les autorités de concurrence
                                                     1.3 Les risques et sanctions encourues par les
                                                         banques, les associations et à titre person-        MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                         nel par les collaborateurs                          • Présentiel
                                                                                                             • Formation interactive et pratique :
                                                     2. LES PRINCIPALES PRATIQUES À RISQUE
                                                                                                               présentation théorique et
                                                     2.1 
                                                         Les pratiques anticoncurrentielles entre              cas pratiques, quizz/QCM
                                                         concurrents                                         • Remise des supports de formation
             CONTEXTE                                • Cartels/ententes
Nous sommes tous concernés par le droit de           • Échanges d’informations sensibles et confi-             Nombre de participants limité à 15
la concurrence, non seulement en tant que              dentielles
consommateur dans notre vie quotidienne,             • Les pratiques à risque dans le contexte des
mais également en tant que collaborateur d’un                                                                   LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
                                                       fusions acquisitions (gun jumping)
établissement bancaire et financier, quelle que
soit notre fonction ou notre ligne de métier.        2.2 Focus sur les échanges dans le cadre d’asso-             TARIF : 1 040 € HT (1 248€ TTC)
La conformité aux règles de droit de la concur-          ciations professionnelles
rence est de la responsabilité de chacun et          2.3 L’abus de position dominante                            INSCRIPTION sur rb-formation.fr
peut réellement faire la différence.                 2.4 Les pratiques restrictives dans les relations
                                                         avec les partenaires commerciaux (fournis-                          CONTACT
             OBJECTIFS                                   seurs, distributeurs etc.)                                      Caroline Breton :
                                                                                                                    formation@revue-banque.fr
•C  omprendre les enjeux du droit de la concur-     3. LES BONNES PRATIQUES À ADOPTER                                  Tél. : 01 48 00 54 04
  rence                                              3.2 Les bonnes pratiques au quotidien
•C  onnaitre ses principales règles
• Identifier les situations et pratiques à risque   3.3 Les bonnes pratiques en cas d’inspection
•A  dopter les bons réflexes pour savoir com-
  ment réagir
                                                              FORMATEURS
         PUBLIC                                      Marie-Pascale Heusse dirige la Practice Droit           Jean-Julien Lemonnier est Counsel au sein
• Juristes                                           de la Concurrence du Groupe BNP Paribas. Ce             du département Concurrence, Droit euro-
• Avocats                                            Département a pour finalité d’accompagner               péen et Régulations économiques du bureau
                                                     le Groupe dans la prévention des infractions            de White & Case à Paris. Il intervient régu-
• Directions financières                             aux règles de concurrence ainsi que dans                lièrement auprès d’entreprises dans le cadre
• Compliance officers                                l’analyse, l’évaluation et la gestion uniforme          d’investigations menées par l’Autorité de la
• Responsables du développement                      et cohérente du risque concurrentiel. Marie-            concurrence ou la Commission européenne,
                                                     Pascale et son équipe assurent de façon exclu-          la notification d’opérations de concentration
• E t de façon générale tous les collaborateurs
                                                     sive la gestion du Programme de Conformité              et d’audits internes. Ses travaux l’ont amené à
  quelle que soit leur fonction
                                                     aux règles de concurrence créée en 2010 et              intervenir dans de nombreux secteurs tels que
                                                     accompagnent la Direction                               la banque, la manutention
             PRÉREQUIS                               Générale et l’ensemble des                              portuaire, la parfumerie, ou
• Pas de prérequis.                                 Fonctions et Métiers à l’in-                            encore l’agroalimentaire.
                                                     ternational dans la gestion
      MODALITÉS DE SUIVI                             des dossiers soulevant des
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                        problématiques de concur-
                                                     rence.
•Q  uestionnaire préalable à la formation
• F euille d’émargement
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation

4   C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                                     W W W. R B - F O R M AT I O N . F R
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                          L E S F O N D A M E N TA U X

                                LA RESPONSABILITÉ DU BANQUIER

                                                                                                                           MARDI 15 OCTOBRE 2019
                                                                                                                                  Formation d’une journée
                                                                                                                                  DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                                         MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                                         • Présentiel
                                                                                                                         • Formation interactive et pratique :
                                                                                                                           présentation théorique et
                                                                                                                           cas pratiques, quizz/QCM
                                                                                                                         • Remise des supports de formation
         CONTEXTE                                              PROGRAMME
Cette formation se propose de présenter les           1. COMPTE                                                             Nombre de participants limité à 15
problématiques liées à la mise en cause de la
                                                      1.1 Ouverture, fermeture
responsabilité civile du banquier dans ses dif-
                                                      1.2 Le cas du droit au compte                                         LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
férents domaines d’activité et à analyser les
                                                      1.3 Saisies et gel
évolutions du contentieux en la matière, mar-
                                                      1.4 LCB-FT
qué notamment par un accroissement de la                                                                                      TARIF : 1 040 € HT (1 248€ TTC)
notion du devoir de vigilance du banquier, une        2. INSTRUMENTS DE PAIEMENT
remise en question de la liberté contractuelle                                                                               INSCRIPTION sur rb-formation.fr
                                                      2.1 Prompte exécution
dans le contexte du droit au compte ou la ges-        2.2 Fraudes
tion d’injonctions contradictoires d’autorités        – Comptable, Président, faux technicien                                            CONTACT
réglementaires et judiciaires ou de législations      – Forex, terres rares, diamants, crypto.                                       Caroline Breton :
étrangères et nationales.                                                                                                       formation@revue-banque.fr
                                                      3. CRÉDITS ET TAUX                                                            Tél. : 01 48 00 54 04
         OBJECTIFS                                    3.1 Octroi et rupture du crédit (défiscalisation,
                                                      crédit in fine, conseil patrimonial)
Cette formation vise à :
                                                      3.2 Formalisme (TEG, année lombarde)
•R  etracer les principes fondamentaux de la                                                                                    FORMATEURS
                                                      3.3 Intérêts négatifs
  responsabilité civile du banquier
• P résenter les éléments d’actualité du conten-     4. MARCHÉS FINANCIERS                                             Julien MARTINET, avocat au barreau de Paris,
  tieux                                                                                                                 est associé du cabinet Hogan Lovells LLP où
                                                      4.1 Information et mise en garde
• Identifier les points de vigilance dans les dif-                                                                     il dirige la pratique Contentieux bancaire et
                                                      4.2 Disparition du LIBOR
  férentes activités bancaires                                                                                          financier du bureau parisien. Il est également
• P roposer des modalités de prévention des          5. OBLIGATIONS GÉNÉRALES                                          membre du conseil d’admi-
  risques de contentieux                              5.1 Confidentialité (secret bancaire et                           nistration de l’AEDBF et
                                                      protection des données personnelles)                              chargé d’enseignement en
         PUBLIC                                       – Actions de groupe                                               contentieux bancaire dans
                                                      – Expertises in futurum (art.145 cpc)                             le Master 2 de droit bancaire
• Responsables juridiques                                                                                               et financier de l’Université
                                                      5.2 Non immixtion et obligation de vigilance
• Juristes de banque et juristes financiers                                                                             Paris I - Panthéon Sorbonne.
• Responsables et collaborateurs conformité
                                                                                                                        Anne BRIGOT-LAPERROUSAZ, collaboratrice
         PRÉREQUIS                                                                                                      au sein du bureau parisien
• Pas de prérequis.                                                                                                    de Hogan Lovells, exerce
                                                                                                                        en contentieux bancaire et
                                                                                                                        financier. Elle assure la dé-
      MODALITÉS DE SUIVI                                                                                                fense d’établissements de
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                                                                                           crédit dans le cadre de leurs
•Q  uestionnaire préalable à la formation                                                                              différentes activités, tant en
• F euille d’émargement                                                                                                matière civile et commer-
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation                                                                       ciale que réglementaire.

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                                 C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9   5
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                         L E S F O N D A M E N TA U X

              LE CADRE EUROPÉEN DE L’ACTIVITÉ BANCAIRE

                                                              PROGRAMME
                                                     1. L’ADOPTION DES NORMES EUROPÉENNES
                                                                                                            MERCREDI 20 NOVEMBRE
                                                        DANS LE SECTEUR BANCAIRE ET                                 2019
                                                        FINANCIER
                                                     1.1 Règlement, directive, décision : différences               Formation d’une journée
                                                     et portée                                                      DURÉE : 7h 8h30-16h30
                                                     • Le règlement : un instrument
                                                     d’uniformisation juridique
                                                                                                            MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                     • La directive : un instrument de
                                                                                                           • Présentiel
                                                     rapprochement des législations nationales
                                                     • La décision : un instrument ciblé                   • Formation interactive et pratique :
         CONTEXTE                                                                                            présentation théorique,
                                                     1.2 L’adoption des textes de base
La législation s’appliquant aux institutions                                                                 cas pratiques
                                                     • Proposition de la Commission européenne
financières émane principalement de l’éche-                                                                • Remise des supports de formation
                                                     • Première lecture et phase de trilogue
lon législatif européen. Les institutions euro-
                                                     • Deuxième voire troisième lecture
péennes élaborent les textes législatifs qui
                                                     • Publication et entrée en vigueur des textes            Nombre de participants limité à 15
devront être transposés en droit national ou
s’appliqueront directement aux institutions          1.3 L’imbrication des textes européens : la
financières. Comprendre le processus déci-           spécificité du secteur bancaire et financier            LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
sionnel et l’environnement européen est ainsi        • Des actes spécifiques au secteur bancaire
essentiel pour interagir avec les institutions       et financier
                                                                                                                  TARIF : 1 040€ HT (1 248€ TTC)
européennes dans le cadre de l’élaboration de        • Les actes délégués et normes techniques
réglementations bancaires et financières.            de réglementation : des outils de précision               INSCRIPTION sur rb-formation.fr
                                                     • Les actes d’exécution et normes techniques
                                                     d’exécution : des outils de mise en œuvre
         OBJECTIFS                                                                                                          CONTACT
Cette formation vise à :                             2. LES ACTIONS DES BANQUES FRANÇAISES                            Caroline Breton :
• Maîtriser le processus législatif européen           À BRUXELLES                                               formation@revue-banque.fr
• Comprendre les mécanismes d’influence et la       2.1 Complexité de l’environnement :                              Tél. : 01 48 00 54 04
  mise en place de stratégies de lobbying            les acteurs bancaires à Bruxelles
• Saisir le rôle de la BCE et des autorités euro-   • Acteurs institutionnels
  péennes de supervision en matière de régula-       • Acteurs non institutionnels                                  FORMATEURS
  tion et de surveillance des institutions finan-    2.2 Possibilité d’influencer le processus             Antoine Garnier est chargé
  cières                                             législatif                                            de mission Affaires euro-
                                                     • Rendez-vous & Communication d’influence             péennes à la Fédération ban-
         PUBLIC                                      • Coopération avec des partenaires, relation          caire française, au sein de son
Tout public                                          avec les adhérents                                    bureau de représentation à
• Professionnels intéressés dans le processus lé-   • Veille, contribution à des dossiers                 Bruxelles. Il y travaille en parti-
  gislatif européen appliqué au secteur bancaire     • Communication dans des colloques                    culier sur les dossiers relevant
  et financier                                                                                             de la régulation prudentielle
                                                     3. SUPERVISION ET RÉGULATION DANS LE
                                                                                                           et de la régulation des activités de banque d’in-
                                                        DOMAINE BANCAIRE ET FINANCIER
                                                                                                           vestissement et de marché. Avant de rejoindre
         PRÉREQUIS                                   3.1 Les autorités européennes de surveillance         la FBF, Antoine a travaillé dans le département
Pas de prérequis.                                    (EBA, ESMA, EIOPA)                                    Affaires publiques du cabinet d’avocats DLA
                                                     • Pouvoir d’élaboration de normes                     Piper situé à Bruxelles.
      MODALITÉS DE SUIVI                             techniques
                                                                                                           Marie Gillouard est responsable Relations ins-
                                                     • Pouvoir de contrainte directe sur un
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                        établissement financier
                                                                                                           titutionnelles au sein de la Di-
•Q  uestionnaire préalable à la formation                                                                 rection juridique et Relations
                                                     • Voies de recours à l’encontre des décisions
• F euille d’émargement                                                                                   institutionnelles de Crédit
                                                     des autorités
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation                                                          Agricole Consumer Finance.
                                                     3.2 La supervision prudentielle exercée par
                                                     la BCE
                                                     • Missions exercées par la BCE
                                                     • Pouvoirs confiés à la BCE pour exercer ses
                                                     missions

6   C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                                   W W W. R B - F O R M AT I O N . F R
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                        L E S F O N D A M E N TA U X

                                         LA COMPTABILITÉ BANCAIRE

                                                             PROGRAMME
                                                    JOURNÉE 1 : SPÉCIFICITÉS DE                                              LUNDI 2 ET MARDI 3
                                                    LA COMPTABILITÉ BANCAIRE                                                   DÉCEMBRE 2019
                                                    1. Les bilans et comptes de résultats bancaires
                                                    1.1 Comparaison des états financiers d’une                                Formation de deux journées
                                                    banque et d’une entreprise industrielle et                                 DURÉE : 14h 8h30-16h30
                                                    commerciale (bilan et compte de résultats)
                                                    1.2 Identification des spécificités bancaires
                                                                                                                       MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                    2. Particularités structurelles liées
                                                    aux activités bancaires                                            • Présentiel
                                                    2.1 Responsabilités comptables décentralisées                      • Formation interactive et pratique :
         CONTEXTE                                   2.2 Rôles des comptables centraux:                                 présentation théorique et exercices
La comptabilité occupe une place particu-           Centralisation des comptes, élaboration                            d’application, quizz
lière dans les banques. Les responsabilités         des états financiers, validation                                   • Remise de l’ouvrage «Introduction à
comptables y sont de fait très décentralisées;      3. La comptabilité des banques, outil de suivi
                                                                                                                       la comptabilité bancaire», 2018
on peut dire que dans une banque «Tout le           pour les autorités monétaires
monde est comptable». Par ailleurs, les ratios      3.1 Agréments et reportings réglementaires                            Nombre de participants limité à 15
réglementaires auxquels les banques sont sou-       3.2 Le suivi prudentiel des risques : ratios et
mises sont fondés sur la comptabilité. Enfin les    exigences de fonds propres                                            LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
normes comptables internationales ont connu
                                                    4. Points particuliers de l’organisation
récemment des évolutions majeures, en par-                                                                                   TARIF : 1 620€ HT (1 944€ TTC)
                                                    comptable bancaire au travers de
ticulier concernant les instruments financiers.
                                                    la comptabilité
                                                                                                                           INSCRIPTION sur rb-formation.fr
                                                    4.1 Le contrôle interne comptable
         OBJECTIFS                                  4.2 La comptabilisation des opérations                                             CONTACT
Cette formation vise à :                            en devises                                                                     Caroline Breton :
• Comprendre les spécificités de                    – Appréhender ses liens avec                                              formation@revue-banque.fr
la comptabilité bancaire                            le déclaratif réglementaire                                                   Tél. : 01 48 00 54 04
• Appréhender ses liens avec le déclaratif          – Appréhender ses liens avec le déclaratif
réglementaire                                       réglementaire
• Maîtriser les principes comptables de base        5. Comptabilité bancaire en normes
• Rendre accessible la lecture des documents        françaises                                                        10. La comptabilité de couverture
de référence des banques                            5.1 Utilisations des comptes sociaux                              10.1 Cadre de la comptabilité de couverture
                                                    5.2 Le traitement des instruments financiers                      10.2 Stratégies de couverture et leur
         PUBLIC                                     à terme en normes sociales                                        comptabilisation
• Tout public                                                                                                         11. Autres normes IFRS impactant les banques
                                                    JOURNÉE 2 : APPROFONDISSEMENT                                     11.1 IFRS 16 : Crédit-bail et location
• Professionnels désirant maîtriser les bases
                                                    DE L’ANALYSE DES ÉTATS FINANCIERS                                 11.2 IFRS 17 : Activités d’assurances
de la comptabilité bancaire
                                                    D’UNE BANQUE
• Analystes
                                                    6. Les instruments financiers dans                                         FORMATRICE
                                                    les banques : typologie et stratégies
         PRÉREQUIS                                                                                                    Michèle Formagne est
                                                    6.1 Prêts, dettes, portefeuilles-titres
                                                                                                                      consultant en finance, for-
• Pas de prérequis.                                6.2 Instruments financiers à terme
                                                                                                                      mateur au CFPB (Centre de
                                                    7. Méthodologies d’évaluation                                     Formation de la Profession
      MODALITÉS DE SUIVI                            des instruments financiers et informations                        Bancaire), auteur d’ouvrages
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                       à communiquer                                                     chez RB Édition (« Intro-
                                                    7.1 Juste valeur ou coût amorti                                   duction à la comptabilité
•Q  uestionnaire préalable à la formation          7.2 Informations à communiquer
• F euille d’émargement                                                                                              bancaire », « Le Bilan d’une
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation   8. IFRS 9 – Partie 1. Classification et évaluation                banque »).
                                                    8.1 Actifs financiers                                             Ancienne de la FBF, elle a été auditeur de
                                                    8.2 Passifs financiers                                            banques (BNPP, Indosuez) et a occupé des
                                                    9. IFRS 9 – Partie 2. Dépréciation :                              postes de responsable du contrôle, avec une
                                                    rapprochement avec le prudentiel                                  spécialisation dans les opérations de marché
                                                    9.1 Évolutions apportées par IFRS 9                               (BFCE/Natixis, CCCIF).
                                                    9.2 Impacts sur les bilans des banques

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                               C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9   7
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                          B A N Q U E D E D É TA I L

        LE TRAITEMENT BANCAIRE DES CLIENTÈLES FRAGILES

                                                                                                              JEUDI 10 OCTOBRE 2019
                                                                                                                    Formation d’une journée
                                                                                                                    DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                           MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                           • Présentiel
                                                                                                           • Formation interactive et pratique :
                                                                                                             présentation théorique et
                                                                                                             exercices d’application
         CONTEXTE                                            PROGRAMME                                     • Remise des supports de formation
Apparue récemment en droit positif la notion        INTRODUCTION : DÉFINITION DES
de clientèle fragile fait l’objet d’une attention   DIFFÉRENTES TYPOLOGIES DE CLIENTÈLES                      Nombre de participants limité à 15
particulière de la part des associations de         FRAGILES
consommateurs, personnels politiques et au-
                                                    • L es personnes incapables et vulnérables               LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
torités de contrôle. La détection de ces clien-
                                                    • L es personnes fragiles financièrement
tèles appelle une réponse spécifique.
                                                    • L es exclus du système bancaire
                                                                                                                 TARIF : 1 040 € HT (1 248€ TTC)
         OBJECTIFS                                  1. LES ACTEURS
                                                                                                               INSCRIPTION sur rb-formation.fr
Cette formation vise à :                            1.1 Les autorités de contrôle : ACPR, AMF &
•C
  onnaître les grandes familles de clientèles      DGCCRF
                                                                                                                           CONTACT
 fragiles                                           1.2 L’Observatoire de l’inclusion bancaire                         Caroline Breton :
•C
  onnaître les obligations qui pèsent sur les      1.3 Les banques                                               formation@revue-banque.fr
 banques
                                                    2. TRAITEMENT DE L’EXCLUSION PAR                                  Tél. : 01 48 00 54 04
                                                    L’INCLUSION BANCAIRE : L’ACCÈS À UN
         PUBLIC
                                                    COMPTE BANCAIRE
• Juristes                                          2.1 Le droit au compte français/Service Bancaire       5. LES ENJEUX ACTUELS DE LA
• Direction Marketing                               de Base                                                VULNÉRABILITÉ ET DES INCAPACITÉS
• Direction de la Conformité
                                                    2.2 Le droit au compte européen/Prestations            5.1 Vulnérabilité technologique :
                                                    Bancaires de Base                                      la dématérialisation, illustration du suivi
         PRÉREQUIS                                                                                         par la banque de l’évolution 1dans le temps
                                                    3. TRAITEMENT DE LA FRAGILITÉ
• Pas de prérequis.                                                                                       de la situation du client
                                                    FINANCIÈRE : LA MAÎTRISE DES INCIDENTS
                                                    DE FONCTIONNEMENT DU COMPTE                            5.2 Projet de réforme des incapacités
      MODALITÉS DE SUIVI                            BANCAIRE                                               5.3 Commercialisation de produits financiers
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                       3.1 Identification des personnes concernées            aux personnes vulnérables
•Q  uestionnaire préalable à la formation          3.2 L’Offre Spécifique : proposition par               5.4 Gouvernance des produits de banque de
• F euille d’émargement                            la banque et option par les personnes                  détail
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation   concernées (art. L312-1-3)
                                                    3.3 Plafonnement des frais : mise en œuvre et                  FORMATEUR
                                                    engagements professionnels (Bons Usages FBF            Gonzague PERCIE du SERT est Juriste droit
                                                    de septembre 2018 et décembre 2018)                    bancaire et financier, adjoint au responsable
                                                    4. TRAITEMENT EXTRA-BANCAIRE DE                        de la veille réglementaire Groupe, au sein de
                                                    LA FRAGILITÉ FINANCIÈRE : L’AIDE À LA                  La Banque Postale.
                                                    MAÎTRISE BUDGÉTAIRE

8   C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                                  W W W. R B - F O R M AT I O N . F R
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                              FINANCEMENT

                             FINANCEMENT BANCAIRE SYNDIQUÉ

                                                             PROGRAMME
                                                    PRINCIPAUX POINTS D’ATTENTION
                                                                                                                       MERCREDI 27 NOVEMBRE
                                                    • Opération mise en place à la demande du                                 2019
                                                      client.
                                                    • Répondre aux attentes du client.                                        Formation d’une journée
                                                    • Assurer la protection des intérêts de la                                DURÉE : 7h 8h30-16h30
                                                      banque.
                                                    • Respect du devoir général de vigilance.                        MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                    PÉRIODE PRÉCONTRACTUELLE                                          • Présentiel
                                                    • Ouverture et interruption des négocia-                         • Formation interactive et pratique :
                                                       tions – facteurs de responsabilité.                              présentation théorique, exercices
         CONTEXTE                                   • Arrangement : mission et responsabilités                         d’application, quiz/QCM
Cette formation a vocation à présenter les             de l’arrangeur – transfert des responsabi-                     • Remise des supports de formation
principaux points de vigilance et étapes de            lités – différence entre mission d’arrange-
la mise en place d’un financement bancaire             ment et mission de conseil financier.                             Nombre de participants limité à 15
syndiqué, avec une attention particulière           •D  ue diligence (release letter, reliance let-
portée à la protection des intérêts des par-           ter : analyse juridique et techniques de                          LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
ties financières (arrangeur, agent, agent des          négociation).
sûretés, prêteur), que ce soit en période pré-      • Lettre de mandat versus lettre d’engage-                                    TARIF : 1 040 € HT
contractuelle ou contractuelle.                        ment (commitment letter) – term sheet :
                                                       analyse juridique et clauses types (disclai-                       INSCRIPTION sur rb-formation.fr
         OBJECTIFS                                     mer, entire agreement, RGPD…).
Cette formation vise à :                            • Processus de syndication, prise ferme (un-                                      CONTACT
• disposer d’une bonne connaissance du               derwriting), clauses et pratiques de mar-                                   Caroline Breton :
  financement bancaire syndiqué ;                     ché (clauses « material adverse change »,                              formation@revue-banque.fr
• identifier les points de vigilance ;               « market flexibility », « clear market », « in-                            Tél. : 01 48 00 54 04
• présenter les principales clauses contrac-         demnity », « no front running »…).
  tuelles et techniques de négociation.             • Memorandum d’informations : avertisse-
                                                      ment (disclaimer), accords de confidentia-
                                                      lité (technique de négociations), secret des                             FORMATEUR
         PUBLIC
                                                      affaires.                                                       Franck Julien est Senior
• Juristes de banque et juristes financiers                                                                          Legal Counsel, Executive
                                                    • Partage des responsabilités : syndication
• Avocats                                                                                                            Director, Banking, Finan-
                                                      primaire, syndication secondaire, sous-par-
• Directions financières                                                                                             cing & Securitisation au
                                                      ticipation, monopole bancaire.
• Département des risques des établisse-                                                                             sein de Crédit Agricole
   ments de crédit                                  PÉRIODE CONTRACTUELLE
                                                                                                                      Corporate and Investment
• Département déontologie (Compliance)             • Rôles et responsabilités de l’agent et de
                                                                                                                      Bank. Membre du Conseil
   des établissements de crédit                       l’agent des sûretés
                                                                                                                      d’Administration de l’Association Française
• Équipes middle-office des établissements de      • Devoir de vigilance : monopole bancaire,
                                                                                                                      des Docteurs en Droit, membre de l’Associa-
  crédit                                              conditions suspensives (legal opinions, ..),
                                                                                                                      tion Européenne de Droit Bancaire et Finan-
                                                      déclarations et garanties, engagements
                                                                                                                      cier, il est également enseignant à la Faculté
         PRÉREQUIS                                    contractuels de l’emprunteur, clause d’in-
                                                                                                                      de Droit de Tours, et à la Faculté de droit de
                                                      demnisation, transfert des participations…
Pas de prérequis.                                                                                                     Paris II Panthéon-Assas.
                                                    • Revue des clauses et pratiques de marché :
      MODALITÉS DE SUIVI                               clauses « pro rata sharing », « claw back »,
                                                       « mitigation », « cross default », « cross
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                          acceleration », « pari passu », « increased
•Q  uestionnaire préalable à la formation             costs »… : analyse juridique et portée.
• F euille d’émargement
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                              C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9   9
2e SEMESTRE 2019 - Revue Banque Formation
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                                 CONFORMITÉ

             LES SANCTIONS FINANCIÈRES INTERNATIONALES

                                                                                                               JEUDI 10 OCTOBRE 2019
                                                                                                                    Formation d’une journée
                                                                                                                    DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                            MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                            • Présentiel
                                                                                                            • Formation interactive et pratique :
                                                                                                              présentation théorique et
                                                                                                              cas pratiques, quizz/QCM
                                                                                                            • Remise des supports de formation
         CONTEXTE                                          MODALITÉS DE SUIVI
Les sanctions internationales sont parfois uti-      ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                             Nombre de participants limité à 15
lisées par certains Etats comme une arme de          •Q  uestionnaire préalable à la formation
guerre économique (par exemple les sanctions         • F euille d’émargement
américaines contre la Russie et l’Iran). Dans le                                                              LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
                                                     •A ttestation délivrée à l’issue de la formation
contexte géopolitique actuel cette situation
nécessite d’être prise en compte par les éta-                                                                    TARIF : 1 040 € HT (1 248€ TTC)
blissements bancaires, particulièrement ceux                  PROGRAMME
opérant à l’international.                                                                                     INSCRIPTION sur rb-formation.fr
                                                     CONTEXTE
Cette formation a pour objet de présenter les
fondamentaux des sanctions internationales           1. DÉFINITION ET TYPOLOGIE DES                                        CONTACT
applicables en France, en Europe et aux Etats-       SANCTIONS INTERNATIONALES                                         Caroline Breton :
Unis (sanctions financières internationales,                                                                      formation@revue-banque.fr
mesures restrictives et autres sanctions éco-        2. SOURCES ET PÉRIMÈTRE D’APPLICATION                            Tél. : 01 48 00 54 04
nomiques).                                           DES SANCTIONS INTERNATIONALES
                                                     2.1 Nations-Unies
         OBJECTIFS                                   2.2 France
                                                     2.3 Europe                                             6. LES AUTORISATIONS POUVANT
Cette formation vise à :                                                                                    ÊTRE DÉLIVRÉES PAR LES AUTORITÉS
•C  onnaître les fondamentaux des sanctions         2.4 Etats-Unis
                                                                                                            COMPÉTENTES
  internationales                                    3. TYPOLOGIES DES PROGRAMMES DE
• Identifier les situations et pratiques à risque   SANCTIONS                                              7. SANCTIONS APPLICABLES EN CAS DE
  afin de sécuriser les opérations commerciales      3.1 Programmes de sanctions globaux ou                VIOLATION DE LA RÉGLEMENTATION
                                                         complets                                           APPLICABLE
         PUBLIC                                      3.2 Programmes de sanctions partiels
• Compliance officers (ayant peu d’expérience       • Basés sur des embargos et des listes                        FORMATEUR
   en matière de sanctions internationales)          • Basés sur des listes
                                                                                                            Catherine MORAND est responsable des
• Responsables des risques                           4. ATTENTES DU RÉGULATEUR EN MATIÈRE                   sanctions internationales au sein de Cré-
•R
  esponsables de la conformité et du contrôle       DE DISPOSITIF                                          dit Agricole SA et également présidente du
 permanent                                                                                                  Groupe Sanctions Financières de la FBF.
                                                     5. MISE EN PRATIQUE
• Responsables des opérations à l’international
                                                     5.1 Activités à haut risque
                                                     5.2 E xemples d’éléments à analyser dans une
         PRÉREQUIS                                        transaction
• Pas de prérequis.                                 5.3 E xemples de facteurs pouvant indiquer
                                                         une relation d’affaires problématique
                                                     5.4 Le risque indirect en matière de sanctions
                                                          internationales

10   C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                                 W W W. R B - F O R M AT I O N . F R
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                                  CONFORMITÉ

                                LE CADRE RÉGLEMENTAIRE
                           DES OPÉRATIONS D’EXTERNALISATION

                                                                                                                            LUNDI 14 OCTOBRE 2019
                                                                                                                                   Formation d’une journée
                                                                                                                                   DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                                          MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                                          • Présentiel
                                                            MODALITÉS DE SUIVI                                            • Formation interactive et pratique :
                                                      ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                                         présentation théorique et
                                                                                                                            cas pratiques, quizz/QCM
         CONTEXTE                                     •Q  uestionnaire préalable à la formation
                                                                                                                          • Remise des supports de formation
                                                      • F euille d’émargement
L’externalisation de certains process (back-of-
                                                      •A ttestation délivrée à l’issue de la formation
fice, compliance…), associés aux activités com-                                                                             Nombre de participants limité à 15
merciales, bancaires et de marchés, se démul-
tiplie depuis plusieurs années, les institutions               PROGRAMME
financières souhaitant gagner en compétitivité,                                                                             LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
                                                      1. RAPPEL DES DISPOSITIONS SUR
bénéficier des nouvelles technologies, amélio-
                                                         L’EXTERNALISATION DE L’ARRÊTÉ DU
rer leur flexibilité et leur efficacité ainsi que                                                                              TARIF : 1 040 € HT (1 248€ TTC)
                                                         3 NOVEMBRE 2014 RELATIF
réduire leurs coûts. Dans ce contexte, l’EBA
                                                         AU CONTRÔLE INTERNE                                                 INSCRIPTION sur rb-formation.fr
(European Banking Authority) a établi de nou-
velles lignes directrices, publiées le 25 février     1.1 
                                                          Définitions (i) de l’externalisation, (ii) des
2019, qui viendront harmoniser les pratiques              prestations de services essentielles ou im-                                     CONTACT
jusque-là encadrées sur le plan national (arrêté          portantes                                                                   Caroline Breton :
du 3 novembre 2014).                                  1.2 Régimes applicables à l’externalisation : ar-                         formation@revue-banque.fr
                                                          rêté du 3 novembre 2014, règlement général                                 Tél. : 01 48 00 54 04
                                                          de l’AMF, code des assurances, MAR, etc.
         OBJECTIFS
                                                          Articulation entre dispositions générales et
•R  evoir les dispositions de l’arrêté du 3 no-          spéciales.
  vembre 2014 sur l’externalisation de presta-
  tions essentielles ou importantes                   2. NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES DE L’EBA
• E xposer lesdites lignes directrices de l’EBA en   2.1 Date d’entrée en vigueur & période transitoire
  matière d’externalisation notamment les ap-         2.2 Périmètre                                                                FORMATEURS
  ports au regard des lignes directrices du CEBS      2.3 Règles de gouvernance
  (Committee of European Banking Supervi-             2.4 Règles à prendre en compte lors de l’ana-
  sors) publiées le 14 décembre 2006                        lyse des dossiers                                            Maylis DE MAROLLES est
•D  onner des exemples pratiques d’analyse de        2.5 Règles spécifiques concernant le contrat                      juriste financier au sein de la
  qualifications de prestations externalisées,              signé avec le prestataire de services (audi-                 Direction Juridique Groupe
  avec le régime applicable à chacune d’entre               tabilité, réversibilité…)                                    de Société Générale.
  elles.                                              2.6 Stratégie de sortie
                                                      2.7 Réitération de la demande faite aux auto-
         PUBLIC                                            rités compétentes concernant l’évaluation
                                                           des concentrations de risques chez les
• Juristes                                                                                                               Sylvain LAMBERT est spé-
                                                           prestataires de services
• Chargés et responsables de la conformité                                                                               cialiste du droit bancaire et
                                                      2.8 Le cloud : traitement particulier dans le cadre
• Service Risque                                                                                                         financier européen et améri-
                                                           des lignes directrices
• Services opérationnels traitant de ce sujet                                                                            cain. Ancien avocat au barreau
                                                      2.9  Adaptation juridique aux nouvelles exi-
                                                            gences dans un délai contraint                               de Paris, Sylvain a travaillé au
         PRÉREQUIS                                                                                                       sein de grands établissements
                                                      3. SPÉCIFICITÉ POUR LES ÉTABLISSEMENTS                            bancaires internationaux. Syl-
• Cette formation nécessite une connaissance
                                                         DE PETITE TAILLE                                                vain est juriste financier au
  de base en matière de technique bancaire et
                                                                                                                         sein de la Direction Juridique
  de réglementation ainsi qu’un minimum de            4. PRÉSENTATION ET ANALYSE DE
                                                                                                                         Groupe de Société Générale.
  connaissances en contrôle interne et risque            QUALIFICATIONS DE PRESTATIONS
  de conformité.                                         EXTERNALISÉES

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                                 C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9   11
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                               FINANCEMENT

                                      LES SANCTIONS AMF ET ACPR
                                          BILAN DE L’ANNÉE 2018
                                                             PRÉREQUIS
                                                    • Pas de prérequis.                                        MARDI 22 OCTOBRE 2019
                                                          MODALITÉS DE SUIVI                                           Formation d’une journée
                                                    ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                                      DURÉE : 7h 8h30-16h30
                                                    •Q  uestionnaire préalable à la formation
                                                    • F euille d’émargement                                  MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                    •A ttestation délivrée à l’issue de la formation         • Présentiel
                                                                                                              • Formation interactive et pratique :
                                                             PROGRAMME                                          présentation théorique et
                                                                                                                cas pratiques, QCM
         CONTEXTE                                   1. DÉCISIONS ACPR                                         • Remise des supports de formation
Formation animée par des membres d’une              1.1 Organisation du dispositif LCB-FT
équipe Regulatory d’une direction juridique de      • Classification des risques                                 Nombre de participants limité à 15
banque, par ailleurs enseignants en Master, qui     • Procédures de connaissance de la clientèle
a pour objet :
                                                    1.2 Dispositif de surveillance LCB-FT                        LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
• de faire le point sur un peu plus d’une année
                                                    • Outils et traitement des alertes
de jurisprudence administrative et disciplinaire
                                                    • Examen renforcé
dans le domaine des abus de marché, de la                                                                                  TARIF : 1 040 € HT
lutte contre le blanchiment et le financement       1.3 Obligation de déclaration de soupçon
du terrorisme ainsi que sur le respect des em-      • Organisation du dispositif de DS                            INSCRIPTION sur rb-formation.fr
bargos et sanctions.                                • Sources et Délais des déclarations
• Revoir les fondamentaux dans ces domaines,        • Déclarations complémentaires                                            CONTACT
notamment pour ce qui touche au contrôle            1.4 Obligation de gel des avoirs                                      Caroline Breton :
interne des établissements régulés (banques,        • Mise en place d’un outil de détection adéquat                  formation@revue-banque.fr
entreprises d’investissement).                      • Champ d’application des mesures de gel                             Tél. : 01 48 00 54 04
• De dégager les grandes tendances de supervi-
                                                    2. DÉCISIONS AMF
sion et de régulation dans ces domaines.
                                                    2.1 La procédure
                                                    • La compétence                                                    FORMATEURS
         OBJECTIFS                                  • Les principes de légalité et de nécessité des           Bertrand Brehier est, depuis
                                                    délits et des peines                                      2007, responsable adjoint du
Cette formation vise à :
                                                    • La légalité des dispositions fondant les man-           département « Réglementa-
• Faire le point sur la jurisprudence administra-
                                                    quements (rétroactivité des lois plus douces,             tion bancaire et financière »
tive et disciplinaire (abus de marché, LAB-FT,
                                                    etc.)                                                     de la Société Générale.
respect des embargos et sanctions).
• Revoir les fondamentaux, notamment pour           2.2 La notion d’information privilégiée
ce qui touche au contrôle interne des établis-      • Les principes généraux
sements régulés.                                    • Une information précise, non publique et                Avec la participation de :
• Permettre de dégager les grandes tendances        susceptible d’avoir une influence sensible sur
de supervision et de régulation dans ces do-        le cours
                                                                                                              Alexandre Leduc occupe le
maines.                                             2.3 Les opérations d’initiés et la manipulation
                                                                                                              poste de juriste financier, en
                                                    de cours (Abus de marché)
                                                                                                              charge des problématiques
         PUBLIC                                     • Opérations d’initié
                                                                                                              de sécurité financière, au
                                                    • Manipulation de cours
• Juristes                                                                                                    sein de la Direction Juridique
• Avocats                                           2.4 Les prestataires de services d’investisse-            Groupe de Société Générale.
• Directions conformité                             ment, les autres prestataires et les produits
• Directions juridiques                             d’épargne collective
• Services opérationnels assurant, dans ces do-     • Les prestataires de services d’investissement           Florent Vincent est juriste
maines, la première ligne de défense                (agrément, règles organisationnelles, règles de           financier au sein de la Direc-
• Équipes KYC                                       bonne conduite)                                           tion Juridique Groupe de So-
                                                    • Les autres prestataires (CIF, IBD, etc.)                ciété Générale dans le pôle
                                                                                                              Regulatory.

12   C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                                     W W W. R B - F O R M AT I O N . F R
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                                                               CONFORMITÉ

 LA GOUVERNANCE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT

                                                                                                                       MERCREDI 11 DÉCEMBRE
                                                                                                                              2019
                                                                                                                             Formation d’une journée
                                                                                                                             DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                                     MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                                    • Présentiel
                                                                                                                    • Formation interactive et pratique :
         OBJECTIFS                                            PROGRAMME                                               présentation théorique, quiz
                                                                                                                    • Remise des supports de formation
A l’issue de cette journée :                        1. DE LA GOUVERNANCE D’UNE SOCIÉTÉ
• vous aurez une vue globale de la régulation         ANONYME…
                                                    1.1 M
                                                         ise en perspective des principales                           Nombre de participants limité à 15
  et de la supervision bancaire,
• vous aurez appréhendé les principales                règles de fonctionnement des organes
  règles de gouvernance d’un établissement              d’une société commerciale                                     LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
  de crédit,                                        – Code de commerce
• vous serez en mesure de participer à la ges-     – Code AFEP-MEDF                                                      TARIF : 1 040€ HT (1 248€ TTC)
  tion de la vie sociale d’un établissement de      2. …À LA GOUVERNANCE D’UN                                          INSCRIPTION sur rb-formation.fr
  crédit.                                              ETABLISSEMENT DE CRÉDIT
                                                    2.1 U
                                                         ne régulation et une supervision                                           CONTACT
         PUBLIC                                         complexe                                                                Caroline Breton :
                                                    2.2 Des spécificités quant à l’exercice de la                         formation@revue-banque.fr
• Juristes                                              direction générale
•C ompliance officers                                                                                                         Tél. : 01 48 00 54 04
                                                    2.3 Un rôle accru du Conseil
• Administrateurs                                       d’administration
• Personnes en charge ou participant à la          2.4 D es comités du Conseil d’administration
  préparation des Conseils d’administration              obligatoires aux missions étendues
• Personnes en charge des relations avec les       2.5 Des conditions exigeantes en matière                               FORMATEURS
  superviseurs sur les questions de gouver-              d’aptitude des mandataires sociaux
  nance                                                  exécutifs ou non exécutifs et des
                                                                                                                   Madeleine BERT est Direc-
                                                         titulaires de postes clés
         PRÉREQUIS                                                                                                 trice Gouvernance Groupe
                                                    2.6 Un rôle spécifique pour les actionnaires
                                                                                                                   au sein de BPCE.
Pas de prérequis.
                                                    3. QUIZ

      MODALITÉS DE SUIVI
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS
•Q  uestionnaire préalable à la formation                                                                         Corinne JACQUIOT est Di-
• F euille d’émargement                                                                                           recteur juridique Corporate
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation                                                                  groupe au sein de Société
                                                                                                                   Générale.

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                           C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9   13
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                            T R A N S F O R M AT I O N N U M É R I Q U E E T O R G A N I S AT I O N

                    ROBOTIC PROCESS AUTOMATION (RPA)
                  UNE ÉTAPE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE

                                                                                                            JEUDI 26 SEPTEMBRE 2019
                                                                                                                   Formation d’une journée
                                                                                                                   DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                            MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                            • Présentiel
                                                                                                            • Formation interactive et pratique :
                                                                                                              présentation théorique et
                                                                                                              cas pratiques, QCM
         OBJECTIFS                                           PROGRAMME                                      • Remise des supports de formation
Cette formation vise à :                            1. L’AUTOMATISATION DES PROCESSUS
• Définir les différentes étapes nécessaires à      MÉTIERS : PIERRE ANGULAIRE DE                             Nombre de participants limité à 15
l’automatisation des processus                      LA TRANSFORMATION DIGITALE
• Identifier les outils pour mener une étude
                                                    1.1 De la dématérialisation à la digitalisation           LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
d’opportunité
                                                    en passant par l’optimisation
• Connaître les spécificités d’un projet de
                                                    1.2 L’automatisation                                               TARIF : 1 040 € HT
RPA
• Identifier les enjeux du RPA et de démarrer       2. ESTIMATION DE L’OPPORTUNITÉ DE
                                                                                                               INSCRIPTION sur rb-formation.fr
un projet                                           METTRE EN PLACE LE RPA
                                                    2.1 Identification des leviers possibles                              CONTACT
         PUBLIC                                     2.2 Identifications des processus candidats                       Caroline Breton :
• Responsables Innovation/digital                   et analyse des opportunités                                  formation@revue-banque.fr
• Managers                                          2.3 Priorisation & Business case                                 Tél. : 01 48 00 54 04
• Chefs de projet                                   3. MENER UN PROJET DE RPA
• Et toute personne souhaitant déployer un          3.1 Organisation & gouvernance
projet RPA                                          3.2 Outils & méthodes
                                                    3.3 Cycle de vie d’un robot
         PRÉREQUIS                                  3.4 Des robots et des hommes
• Pas de prérequis.                                4. RPA & INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

      MODALITÉS DE SUIVI
                                                             FORMATEUR
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS
                                                    Gaëlle Berrier est Program Manager chez
•Q  uestionnaire préalable à la formation          BNP Paribas Wealth Management. Elle a été
• F euille d’émargement                            directeur de projet sur la mise en place de
•A ttestation délivrée à l’issue de la formation   signature électronique et en charge de pro-
                                                    jet de transformation.

14   C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9                                                 W W W. R B - F O R M AT I O N . F R
L' E X P E RT I S E PA RTA G É E

                             T R A N S F O R M AT I O N N U M É R I Q U E E T O R G A N I S AT I O N

                               DE LA SÉCURITÉ DE L’INFORMATION
                                      À LA CYBERSÉCURITÉ

                                                                                                                         JEUDI 24 OCTOBRE 2019
                                                                                                                               Formation d’une journée
                                                                                                                               DURÉE : 7h 8h30-16h30

                                                                                                                      MODALITÉS PÉDAGOGIQUES
                                                                                                                      • Présentiel
                                                                                                                      • Formation interactive et pratique :
                                                                                                                        présentation théorique et
                                                                                                                        cas pratiques, quizz/QCM
         CONTEXTE                                            PROGRAMME                                                • Remise des supports de formation
L’externalisation de certains process (back-of-     1. INTRODUCTION ET QUELQUES RAPPELS
fice, compliance…), associés aux activités com-                                                                          Nombre de participants limité à 15
merciales, bancaires et de marchés, se démul-       2. CHANGEMENT DE PARADIGME
tiplie depuis plusieurs années, les institutions    2.1 Évolution de la menace
financières souhaitant gagner en compétitivité,                                                                          LIEU : 18, rue La Fayette 75009 Paris
                                                    2.2 Constats sur les anciennes approches de
bénéficier des nouvelles technologies, amélio-           maîtrise des risques
rer leur flexibilité et leur efficacité ainsi que   2.3 Le développement de la réglementation,                            TARIF : 1 040 € HT (1 248€ TTC)
réduire leurs coûts. Dans ce contexte, l’EBA            définitions
(European Banking Authority) a établi de nou-                                                                             INSCRIPTION sur rb-formation.fr
                                                    2.4 Caractéristiques fondamentales d’un dis-
velles lignes directrices, publiées le 25 février        positif moderne de gestion du risque cyber
2019, qui viendront harmoniser les pratiques                                                                                          CONTACT
jusque-là encadrées sur le plan national (arrêté    3. L’ADAPTATION DES ENTREPRISES,                                             Caroline Breton :
du 3 novembre 2014).                                   DANS LE DÉTAIL                                                        formation@revue-banque.fr
                                                    3.1 Principes de mise en œuvre d’un dispositif                              Tél. : 01 48 00 54 04
         OBJECTIFS                                      de cyber défense, maillon par maillon
L e participant à cette formation aura acquis      3.2 Caractéristiques d’un dispositif de gouver-
 une vision claire de :                                  nance adapté et du reporting stratégique
 • ce qui a changé au niveau de la menace           3.3 Stratification des lignes de défense
                                                    3.4 Caractéristiques fondamentales d’un dis-                    premier plan de la démarche de renforcement
 •d es nécessités d’adaptation des entreprises
                                                         positif moderne de gestion du risque cyber                  de la sécurité et visé une intégration de la
   tant au niveau des opérations qu’au niveau de
                                                                                                                     sécurité de l’information au fonctionnement
   la gouvernance                                   4. QU’ATTENDRE D’UN PROGRAMME                                   général de l’entreprise.
                                                       DE RENFORCEMENT CYBER ?                                       Dix ans de présidence du Forum des Compé-
         PUBLIC                                     4.1 Les objectifs                                                tences en Sécurité des SI, lui ont permis d’ap-
• Responsables de sécurité des systèmes d’in-      4.2 Les écueils                                                  préhender les enjeux de Place et d’influencer
   formation                                        4.3 La structuration et le positionnement du                    l’adaptation du monde bancaire aux risques
• Directeurs des systèmes d’information                 programme dans l’écosystème                                  technologiques.
• Responsables des risques SI
                                                    ÉCHANGES ET DÉBATS                                               Romain ELIOT est adjoint au
• Responsables des risques opérationnels
                                                                                                                     RSSI du Groupe Crédit Agri-
• Risk managers
                                                             FORMATEURS                                              cole, en charge des relations
• Décideurs dans les 5 domaines pré-cités
                                                                                                                     avec les superviseurs. Il a été
                                                    Gil DELILLE est Directeur                                        pendant 4 ans Directeur du
         PRÉREQUIS                                  des Risques des Systèmes                                         programme de cybersécu-
• Cette formation ne nécessite pas de prérequis.   d’Information du Groupe                                          rité du Groupe.
                                                    Crédit Agricole, 141.000 col-                                    Ingénieur de formation, il
      MODALITÉS DE SUIVI                            laborateurs, présent dans                                        évolue depuis 20 ans dans des grands groupes
                                                    près de 40 pays.                                                 financiers. Il dispose de compétences et d’ex-
ET APPRÉCIATION DES RÉSULTATS                       Après un début de carrière                                       périences pluridisciplinaires, notamment en
•Q
  uestionnaire préalable à la formation            chez IBM teinté «grands pro-                                     cybersécurité, risques des systèmes d’infor-
• F euille d’émargement                            jets», il est entré dans le monde de la sécurité                 mation, continuité d’activité et protection des
•A
  ttestation délivrée à l’issue de la formation    en 1998. Il a, dès le départ, placé les métiers au               biens et des personnes.

W W W. R B - F O R M AT I O N . F R                                                             C ATA LO G U E R B F O R M AT I O N – 2 e S E M E S T R E 2 0 1 9   15
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler