Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...

 
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
centre social de maurepas
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
L’année 2016, comme vous pourrez le découvrir en lisant ce rapport d’activités,
aura été riche en projets, en plaçant toujours au cœur de notre intervention la
participation des habitants.

Ensemble, bénévoles, salariés, administrateurs, partenaires, nous avons cons-
truit des « belles choses » pour le quartier. Continuons...

Notre objectif prioritaire est de faciliter les parcours d’engagements des habi-
tants en développant le volet formation des bénévoles. En 2016, 3 formations
ont été suivies par les bénévoles ou administrateurs du centre social de Mau-
repas :

   * Découverte des fondamentaux des centres sociaux,
   * Prise de parole et gestion du stress,
   * Accueil des habitants dans les activités.

Nos enjeux pour 2017 sont multiples :

   La démarche de renouvellement de notre agrément Centre Social pour
       la période 2019/2023,
   Le futur Espace Social Commun qui sera situé sur le Gast et la réflexion
       sur le devenir de l’actuel Espace Social Commun du Gros Chêne (celui
       dans lequel nous sommes aujourd’hui). Deux réflexions qui sont pour
       nous indissociables pour une cohérence d’intervention sociale sur le ter-
       ritoire,
      Autre enjeu capital : la recherche de financements pour le projet en-
       fance-famille, qui entraîne un déficit chronique annuel de 37 000 €,
      Notre implication sur le projet associatif de l’ARCS sur les thèmes de
       l’illettrisme et des urgences sociales,
      La poursuite de l’accompagnement des parcours bénévoles par la mise
       en place de formations,
      La poursuite de notre projet innovant Village Vertical, situé au 10 Brno,
       dont le but est d’améliorer la qualité de vie des habitants au sein de la
       tour,
      Notre participation à la gouvernance de la salle Guy Ropartz pour relier
       culture et action sociale,
      Et enfin, l’accueil de services civiques en mars au sein de l’ARCS.
Tous ces enjeux seront à relever dans un contexte de gel des subventions.
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
Demain nous pouvons tous être acteurs dans notre quartier.
Gardons ces maitres mots que sont : mieux-vivre ensemble, partage et
solidarité pour faire reculer la tentation des extrêmes.

   Les habitants en action…au sein du collectif d’animation…

Le collectif d’animation regroupe les bénévoles, les habitants, les adhérents,
les salariés, des partenaires du centre social. Il joue un rôle majeur dans l’éla-
boration, la réalisation, le suivi et l’évaluation du projet du centre social. C’est
un lieu de dialogue, de prises de décisions. Des sujets issus du collectif d’ani-
mation peuvent être remontés au conseil d’administration de l’ARCS. Le col-
lectif d’animation est aussi destinataire des ordres du jour du Conseil d’admi-
nistration par l’intermédiaire des administrateurs du centre social qui repré-
sentent Maurepas au Conseil d’Administration.

   8 collectifs d’animation se sont déroulés en 2016. 54 personnes diffé-
   rentes y ont participé. Ce qui représente 864 heures de bénévolat.

   Au total en 2016, 2 798 heures de bénévolat sur l’ensemble des actions du
   centre social.
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
SOMMA¡RE

NOTRE PROJET C’EST :

D’ACCUEILLIR TOUS LES HABITANTS DU QUARTIER EN PORTANT UNE ATTENTION
PARTICULIERE AUX HABITANTS EN FRAGILITES OU EN DIFFICULTES

L’accueil / L’information
L’accès aux droits / Les permanences ...................................................................................... page 1
L’espace convivial ................................................................................................................................. page 5
Aller Vers
   Le café du facteur .......................................................................................................................... page 7
    L’accompagnement des initiatives habitants hors les murs ..................................... page 9
    Le collectif 5 Emmanuel Mounier ........................................................................................... page 10
   Les Rendez-Vous chez vous...................................................................................................... page 11
La médiation sociale
    Aller vers, hors les murs ............................................................................................................. page 14
    Permanence SORTIR ................................................................................................................... page 15
    Accueil des nouveaux professionnels ................................................................................... page 16
    Soutien et aide aux démarches administratives sur internet ................................. page 17
    Expositions, animation du hall ................................................................................................... page 18
L’épargne bonifiée ................................................................................................................................. page 19
L’accompagnement social individuel ............................................................................................. page 20
Les ateliers bien-être .......................................................................................................................... page 21
Le partenariat ATD Quart monde ................................................................................................. page 22

D’ACCOMPAGNER LES HABITANTS A PARTIR DE NOS ACTIVITES, ACTIONS ET SER-
VICES VERS DES PROJETS COLLECTIFS MOBILISATEURS

Les Talents Z’anonymes .................................................................................................................. page 23
Le bonheur est dans le jardin .......................................................................................................... page 25
De fils en aiguilles .................................................................................................................................. page 27
Tous à table c’est mardi .................................................................................................................... page 28
La fête du jeu et de la Parentalité ................................................................................................ page 29
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
DE CRÉER LA RENCONTRE ET L’ECHANGE ENTRE FAMILLES DU QUARTIER POUR
QU’ELLES SE RESSOURCENT ET S’ENTRAIDENT

Les sorties été ........................................................................................................................................ page 31
Les temps forts petite enfance .................................................................................................... page 32
La halte-garderie du Gros Chêne .................................................................................................. page 33
La halte-garderie des Longs Prés ................................................................................................ page 35
Le café des parents ............................................................................................................................. page 37
L’arbre aux ouistitis .............................................................................................................................. page 39
La ludothèque .......................................................................................................................................... page 41
L’accompagnement à la scolarité .................................................................................................. page 43
Le mini-camp ........................................................................................................................................... page 45
La passerelle 9/12 ans ........................................................................................................................ page 47
L’accueil de loisirs .................................................................................................................................. page 49

Le centre social en quelques chiffres ......................................................................................... page 51
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
C'EST
  QUOI ?

C’est mettre à la disposition des habitants des services de proximité leur permettant
un meilleur accès à leurs droits et leur apporter soutien et conseil dans leur vie quoti-
dienne.

RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES CAF
Le jeudi de 14h à 16h.
1 fois par mois pour des réunions collectives d’information.
L’accueil téléphonique et physique est assuré par le centre social.
La prise de rendez-vous se fait au service de l’Etoile – 2 rue Jacques Gabriel.
Et, une professionnelle à la disposition des parents, assistantes maternelles et parte-
naires pour leur apporter des informations sur l'accueil des jeunes enfants et sur les
différents mode de garde. Un accompagnement dans la recherche d'un mode d'accueil
pour une reprise d'activité ou une formation.
Le mercredi matin sur rendez-vous à l'accueil du centre social.

SERVICE SOCIAL CAF
Accompagnement des familles qui vivent un évènement fragilisant tel qu'une gros-
sesse avec isolement, une séparation ou un divorce ou un projet de séparation, un iso-
lement avec enfant, un décès d'enfant ou de conjoint dans une famille.
Les lundis et jeudis de 13h30 à 16h30.
Les mardis et vendredis de 9h15 à 12h15.

Technicien Conseil de la CAF
Retrait ou remise de dossiers, renseignements sur les prestations familiales…
Sur rendez-vous les mardis après-midi et vendredis toute la journée à l’accueil du
centre social.

                                                                                            1
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
PIMMS
                                       Pour aider à faire le lien avec les fournisseurs
                                       d'énergie (EDF,GDF,Véolia), mise en place
                                       d'échéanciers, explications de factures et de
                                       contrats, aide à la rédaction de courriers aux
                                       fournisseurs etc…
                                       Tous les lundis de 14h à 17h et 1 mardi sur 2

                                       UFC QUE CHOISIR
                                     L'Union Fédérale des Consommateurs est une
association au service des consommateurs pour les informer, les conseiller et les dé-
fendre.
Le vendredi de 9h00 à 12h00 sans rendez-vous.

UDAF
Le mercredi matin tous les 15 jours de 9h00 à 12h00 sur rendez-vous à l'accueil du
centre social. Pour avoir des informations relatives à la procédure de surendettement.
Un accompagnement et un suivi relatif au dossier de surendettement. Et des binômes
bénévole/apprenant sur le thème de l’illettrisme.

Permanence Juridique (avocats)
Conseils et orientation pour tout problème juridique. Les 2èmes et 4èmes mardis du
mois de 14h00 à 17h00 sur rendez-vous à l'accueil du centre social.

CLPS
Le CLPS propose une permanence tous les lundis de 14h00 à 17h00 dans le hall de
l'ESC. Présentation et conseil auprès des habitants et partenaires concernant le dispo-
sitif, Compétence clés, des parcours de formation pour :
   maîtriser les savoirs de base.
   se mettre à niveau.

                                                                                   2
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
LA PLUME
Des bénévoles aident à rédiger un courrier, une
lettre de motivation, un CV.
Les lundis et mardis matins de 9h30 à 11H30
sans rendez-vous.

Langue et Communication
Apprentissage du français pour les personnes d'origine étrangère. Les lundis et jeudis de
14h00 à 16h00.

Le Défenseur des Droits
Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité. Le mercredi de 14h00 à
17h00.

CLCV
Association de défense des consommateurs et de la protection de l’environnement .
Pour tous problèmes de logement, consommation, environnement, transport, services
publics, santé, administration… Un jeudi sur deux de 14h à 17h.

Location de salle
Pour les habitants et les associations du quartier.

                                         Poste multimédia
                                         Mise à disposition des habitants, sur réserva-
                                         tion, d’un poste informatique pour toutes re-
                                         cherches sur internet ou démarches adminis-
                                         tratives.

                                                                                      3
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
POURQUOI

                    Y ALLER ?

Faciliter la vie quotidienne des familles en apportant des réponses leur
permettant d’entreprendre leurs démarches plus facilement, de trou-
ver le bon interlocuteur :

- en cherchant avec eux les informations nécessaires,
- en prenant des contacts si nécessaire,
- en mettant à disposition les ressources disponibles de l’équipement.

L’accueil est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h45 à
17h30 (vendredi, fermeture à 17h00), fermé le jeudi matin.
Il est partagé entre les professionnels de l’équipe.
Espace d’écoute, d’échanges, d’information, de médiation, de mise en
relation.
                            Accompagnement
                          Gestion de services
                         Soutien aux bénévoles
                         Prise de rendez-vous

5 141 personnes ont été accueillies au Centre Social (accueil télépho-
nique et physique).
Nous pouvons dire qu’il y a une bonne coordination avec l’accueil com-
mun. Les agents connaissent bien le fonctionnement du Centre et ses
missions et n’hésitent pas à parler de ce que l’on peut y faire, à orien-
ter ou accompagner le public.
                                                                         4
Centre social de maurepas - association rennaise des centres ...
C'EST
   QUOI ?

L’espace convivial est situé à l’entrée   Les habitants participent à des temps
de l’Espace Social Commun du Gros         d’échanges, de réflexion et de régula-
Chêne.                                    tion autour du fonctionnement de
                                          l’espace.
Il est aménagé avec des tables
basses et des chaises pour accueillir     Une réunion trimestrielle avec les bé-
le public.                                névoles permet de faire le point en-
                                          semble, pour évaluer et faire évoluer
Il propose une documentation
                                          le fonctionnement.
(bibliothèque de livres et magazines;
présentoir de flyers) et un espace        Les habitants s’engagent dans le
d’affichage.                              cadre d’une convention d’engage-
                                          ment bénévole.
Il permet d’accueillir tous les habi-
tants, d’offrir aux usagers un espace
d’accueil informel, de permettre la
rencontre et la convivialité dans le
bâtiment.
 Un binôme de bénévoles est accom-
pagné par une professionnelle du
centre social (médiatrice sociale le
mercredi, animatrice les lundis et
vendredis). Ensemble, ils accueillent
les habitants, préparent thé et café
et gèrent cet espace de manière se-
reine et conviviale. La première bois-
son est offerte et les suivantes sont
de 0.20cts minimum. Ce sont les bé-
névoles qui font le service et gèrent
le matériel et la caisse.
                                                                              5
L’espace convivial est ouvert au public   Quelques Chiffres :
3 demies-journées (lundi, mercredi,
                                          *6 bénévoles se relaient par binôme
vendredi) par semaine de 14h à 17h
                                          sur les 3 demi-journées pour
(16h30 le vendredi).
                                          accueillir les habitants
 Des partenaires sont invités à y          *Nombre d’ouverture de demi-
transmettre de l’information aux habi-    journées : 84
tants ou simplement venir échanger.       *Nombre de personnes accueillies en
                                          2016 et moyenne sur une ouverture :
                                          1546 personnes soit une moyenne de
                                          18 par demi-journée.
                                          *Nombre d’heures de bénévolat :
                                          environ 450.

 POURQUOI

 Y ALLER ?

Rompre l’isolement.                       Impliquer des habitants dans la ges-
                                          tion et l’animation d’un espace collec-
Favoriser la rencontre, le lien social
                                          tif.
par l’échange et la mixité des publics
accueillis.                               Encourager les habitants à prendre
                                          des initiatives et s’investir dans des
Informer les habitants sur les res-
                                          actions, projets ou instances de
sources du centre social, de l’Espace
                                          l’association et/ou du quartier.
Social Commun et du quartier.

                                                                               6
C'EST
        QUOI ?

Le café du Facteur est une anima-         Les échanges sont engagés avec
tion de proximité.                        les locataires autour de la vie dans
                                          l’immeuble, dans le quartier, autour
Il s’agit de sortir du centre social
                                          des situations dans le quartier ou
et d’aller vers les habitants, aller là
                                          tout autre sujet apporté par les
où sont les gens. Chaque mardi
                                          participants.
matin de 10h30 à 11h30, de février
à décembre, une équipe béné-              Tout au long de l’année 2016, le
voles/professionnels (centre social       Café du Facteur s’est déroulé dans
ou partenaires) se rend dans un           4 halls d’immeuble : 2 allée de
hall d’immeuble avec tables               Brno, 23 rue de la Marbaudais, 10
pliantes et consommables (café,           allée de Brno et 1 rue Widor.
thé, jus de fruits et gâteaux).

                                                          Quelques Chiffres :
                                                * 31 présences dans les halls
                                              * 101 présences de profession-
                                                 nels (centre social et parte-
                                                                       naires)
                                                * 40 présences de bénévoles
                                               * 356 visites (habitants, asso-
                                                   ciations, professionnels…)

                                                                            7
Ecouter les habitants du quartier.   Développer le lien social entre ha-
                                     bitants en allant à leur rencontre.
Recueillir la parole des habitants
et les problématiques.               Aller à la rencontre des personnes
                                     isolées.
Les orienter vers des pistes de
solutions et les informer sur les    Valoriser les espaces publics et
ressources dans leur quartier.       permettre leur appropriation par
                                     les habitants.

                                               POURQUOI

                                               Y ALLER ?

                                                                      8
Les animatrices du centre social ac-         juillet).
compagnent les habitants dans leurs
                                             C’est le cas du collectif Vivre En-
initiatives collectives ou à visée collec-
                                             semble Maurepas, qui, accompagné
tive jusqu’à ce qu’ils prennent leur en-
                                             quelques temps par le centre social,
vol (ou de manière ponctuelle comme
                                             est désormais un partenaire qui se
l’organisation d’une soirée karakoé en
                                             débrouille tout seul !

                                       Après quelques an-      et a rejoint la dyna-
                                       nées au sein du         mique du Pôle As-
                                       centre social, la       sociatif de la Mar-
                                       chorale est devenue     baudais,     soutenu
                                       collectif d’habitants   par l’APRAS.
                                       en septembre 2016

A mis en place des temps de convi-           l’animation et la promotion de son
vialité à destination des locataires         action.
dans le local de proximité Néotoa 1,
                                             Pour la fête des voisins, le centre
place de l’Europe. Soutenu par les
                                             social facilite le lien pour la réserva-
professionnels de Néotoa et par le
                                             tion de matériel, l’organisation logis-
centre social, il sollicite sur les as-
                                             tique et règlementaire (demande de
pects administratifs (demande de
                                             sonorisation et/ou d’occupation d’es-
Fonds Concours Initiatives Habitants)
                                             pace public). Elle a eu lieu cette année
et de communication mais assure
                                             le 21 mai 2016.
                                                                                  9
Fin 2015, des locataires de cette          logue avec les jeunes présents dans
adresse ont interpelé le centre social     le hall, une prise d’engagements réci-
par rapport à l’occupation de leur hall    proques, la rédaction et la formalisa-
qui créait des gênes dans la vie quoti-    tion d’un « passeport pour la solidari-
dienne.                                    té » partagé par porte-à porte, la
                                           mise en lien avec le collectif Vivre
Le centre social, en lien avec Archipel
                                           ensemble Maurepas », l’organisation
habitat, les correspondants de nuit et
                                           d’un café-hall... La situation étant
la Direction de quartier, a accompa-
                                           apaisée, les locataires ont mis en
gné la démarche collective en ani-
                                           sommeil le collectif en mai 2016 mais
mant 6 rencontres entre locataires
                                           l’ont réactivité à l’automne lorsque la
qui ont abouti à l’ouverture du dia-
                                           situation l’a demandé.

  POURQUOI

  Y ALLER ?

Pour faciliter l’organisation d’une dé-   Parce que le centre social a avant
marche collective par l’apport des        tout cette vocation.
professionnels de l’animation sociale.
                                          Pour faire vivre le quartier et
Pour découvrir les dispositifs exis-      améliorer ce qui peut l’être.
tants pour favoriser les initiatives et
passer de l’idée à l’action.

Parce que ce qui semble intéressant
pour quelques personnes l’est sou-
vent pour beaucoup plus.                                                       10
C'EST

     QUOI ?

Des petites fêtes organisées sur l’espace     animation musicale proposée par Mourad,
public avec différents partenaires de         habitant des Longs Champs
quartier permettant aux habitants de se
                                                  Le mercredi 5 octobre 2016, rue
rencontrer, mieux se connaître et déve-
                                                  Emile Bernard, de 15h à 17h30
lopper la convivialité et la solidarité. Le
centre social ferme ses portes au Gros        Les animations : Goûter ; buvette ; mu-
Chêne et se déplace en équipe !               sique par un trio du quartier de la Bellan-
                                              gerais (Fredo) ; point InfoTout petit tu lis
    Le mercredi 22 juin 2016, au square
                                              + atelier marque-pages et livre –
    Pierre Merlat, de 15h à 17h30.
                                              autoportrait + dons de livres ; glanage de
Les animations :                              souvenirs-Projet Lignes ; Jeux sportifs ;
                                              Palets / Mölkky ; jeux géants Arts plas-
Goûter ; buvette ; jeux de construction ;
                                              tiques ; land art et espace petite enfance
musique ; création de film d’animation ;
création de livre-Autoportrait ; espace       Public accueilli : sans doute plus de 200
lecture ; stand « Connaissez-vous bien le     personnes sur l’après-midi
quartier ? » ; marionnettes, kamishibaï ;
                                              Bénévoles : 12 (logistique, communication,
fabrication de tromatrop ; projet étagère
                                              animations, musique et buvette) + 12
de rue.
                                              (atelier cuisine)
Public accueilli : entre 80 et 100 per-
                                              Partenaires : Archipel Habitat, Maison de
sonnes (en instantané)
                                              quartier de la Bellangerais Direction de
Bénévoles : 15 (logistique, communication,    quartier NE ; CCAS ; Optima médiation;
animation et buvette) + 12 (atelier cui-      Association Rue des Livres ; Becs Ver-
sine) + 2 habitants du square qui ont faci-   seurs; CLIC ; Ecole Jules Ferry
lité la logistique et même plus !
Partenaires : Archipel Habitat, Direction
de quartier NE ; CCAS ; Optima médiation
(CDN) ; Collectif vivre ensemble Maure-
pas ; Association Rue des Livres ; Grand
Cordel MJC ; Commission Vivre ensemble
- conseil de quartier 6 ; CLIC ;
+ MKP trio (musiciens professionnels) :

                                                                                     11
POURQUOI

Y ALLER ?

Pour la convivialité : le site était très     centre social pour y apporter ses com-
agréable et accueillant au naturel et avec    pétences .
un aménagement apporté.
                                              Au moment de ranger, une dame
La qualité de l’animation musicale a été      dit : « Si on avait su, on aurait fait un
soulignée de nombreuses fois ; elle a         couscous, on serait tous resté manger
participé largement à l’ambiance festive      ensemble ! ».
et joyeuse. Les nombreux retours très
                                              Pour      la      coopération      habitants/
positifs des locataires du square confor-
                                              professionnels : l’implication bénévole a
tent la pertinence de l’action « bonne
                                              beaucoup contribué à cette atmosphère
initiative, vous allez revenir ? Très sympa
                                              et le plaisir qu’ils disent en avoir retiré en
comme ambiance ».
                                              est aussi significatif.
Une chanson d’anniversaire s’est impro-
                                              Les « organisateurs » apprécient la di-
visée pour un locataire à son balcon.
                                              mension collective et la coopération bé-
Pour la rencontre : les habitants dans        névoles / salariés.
leur diversité culturelle, intergénération-
                                              Pour découvrir les ressources du quar-
nelle, répondent bien à l’invitation, et
                                              tier : le centre social et les partenaires
manifestent de l’intérêt et de la satis-
                                              montrent ce qu’ils proposent tout au
faction par rapport à cette initiative :
                                              long de l’année et peuvent informer sur
« D’habitude, on se croise sans se par-
                                              leurs activités. Le point info permet de
ler ».
                                              s’informer et d’inclure les personnes
On a vu des échanges dans les ateliers        dans l’animation (agit comme un « ac-
(notamment petite enfance) ou à la bu-        cueil »).
vette entre les locataires du square : l’un
des locataires souhaite se rapprocher du

                                                                                       12
La médiatrice sociale est impli-
                                              quée dans des projets transver-
                                              saux de l’équipe du Centre So-
                                              cial, de l’Espace Social Commun
                                              et certains partenaires du quar-
                                              tier.
                                              TZA, Fête du Jeu et de la Pa-
                                              rentalité, Droits des Femmes,
                                              groupe monoparentalité, sorties
                                              et animations, Mardi de l’accès
                                              au droit, parcours santé bien-
                                              être, semaine d’information sur
                                              la santé mentale…

Elle communique, informe les professionnels et les habitants sur les actions
du quartier.
Elle mobilise les habitants à s’impliquer dans les projets ou à en proposer.
Elle accompagne, oriente des habitants qui ont des besoins spécifiques.
Elle écoute, crée du lien afin d’établir une relation de confiance.

Passer de l’individuel au collectif en développant des solidarités.
Accompagner la personne dans ses démarches et l’orienter en fonction de
ses besoins.

                                                                           13
C'EST
                       Aller vers les ha-                  gâteaux, des informations sur les res-
QUOI ?                 bitants, participer                 sources du quartier et invitent les habi-
                       aux animations                      tants de passage à s’arrêter pour se
                       hors les murs,                      rencontrer.
mobiliser les habitants à participer à la
                                                           -2- Porte à porte ponctuel pour inviter
vie du quartier.
                                                           les locataires à certaines animations.
 Aller au plus près des habitants et leur
                                                           -3- « Les rendez-vous près de chez
 lieu de vie à travers des actions régu-
                                                           vous », temps fort trois fois dans l’an-
 lières ou ponctuelles :
                                                           née en collaboration avec des parte-
 -1- « le café du facteur » : la médiatrice                naires, bénévoles et tous les secteurs
 est présente un mardi matin sur deux                      du Centre social sur l’espace public
 avec des partenaires du quartier et des                   près des lieux d’habitation (lieu diffé-
 bénévoles dans un hall de tour ou d’im-                   rent à chaque fois). Animations, ate-
 meuble déterminé à l’avance pour ren-                     liers, goûter, musique pour tous les pu-
 contrer les locataires. ; avec une car-                   blics (16h/18h30).
 riole, l’équipe amène des boissons et

                                                                       POURQUOI

                                                                       Y ALLER ?

                                                              en famille.
 Pour connaître ce qui se passe sur le                        Pour créer du lien avec d’autres habi-
 quartier, s’informer.                                        tants, bénévoles et professionnels.
 Pour se retrouver entre voisins de façon                     Pour proposer des idées, échanger et
 festive.                                                     réaliser ensemble.
 Pour vivre un moment convivial, s’amuser                     Pour apprendre des nouvelles choses.
Il est à noter que la médiatrice sociale dès qu’elle est sur l’espace public (dalle, magasins, arrêts de bus, sorties
d’école, rues…) est à l’écoute et en lien avec les habitants qui viennent à sa rencontre et cela en dehors
de toute action structurée. Elément essentiel au lien de confiance et à la rencontre de nouveaux habi-
tants.                                                                                                            14
Temps de présence dans le           Temps d’écoute, d’accueil et
hall le jeudi après-midi de 14h à   de discussion auprès des per-
17h (sauf vacances scolaires)       sonnes en attente.
avec panneaux d’information         C’est également un temps qui         C'EST
pour indiquer la nature de la       permet de rencontrer des ha-
permanence.                         bitants qui connaissent peu ou       QUOI
Face à face public individualisé    pas du tout l’ESC, ses services
avec remise d’une carte de          et activités et de leur proposer
visite.                             de revenir.

                                                                       POURQ
S’informer pour prétendre à la carte      Simplement parler avec
Sortir (en fonction des ressources)       un professionnel à
et comment l’obtenir.                     l’écoute.
                                                                       Y ALLE
S’informer sur les possibilités d’acti-   Environ 100 personnes
vités sportives, culturelles et de loi-   ont été concernées.
sirs ponctuelles et régulières et des
                                          En 2017 continuité de
structures adhérentes à ce disposi-
                                          cette          perma-
tif.
                                          nence « Sortir » qui per-
S’informer sur le soutien possible        met de créer un climat de confiance
pour un projet de « sortie en             dans le hall et d’’informer au plus
groupe » par les habitants.               près des préoccupations et besoins
                                          des habitants.
Questionner sur d’autres sujets et
pouvoir être renseigné et orienté
rapidement.
                                                                        15
Accueil des nouveaux profession-           à pied pour les familles ; cette vi-
       nels et stagiaires de l’ESC (visite        site permet de rencontrer des pro-
T      des locaux et des structures du            fessionnels ou bénévoles de diffé-
       quartier).                                 rentes structures (Espace Res-
I ?
                                                  sources Emploi, mission locale,
       C’est deux demi-journées par mois
                                                  DQNE, ludothèque, Ariane DUBUS
       proposées aux nouveaux arrivants
                                                  médiatrice sociale OPTIMA, le Café
       ou à des salariés qui ne connaissent
                                                  associatif, Maurepass à Table, ate-
       pas suffisamment le quartier afin
                                                  lier photographique…) afin qu’ils
       de le visualiser : distances entres
                                                  expliquent leurs missions.
       les structures, la façon d’y accéder

QUOI
           Pour avoir une photographie             Pour mieux se connaitre entre
           concrète du quartier dès son            professionnels faisant la visite.
ER ?
           arrivée.                                Pour faire connaitre les missions
           Pour rencontrer plus facilement         de la médiatrice sociale de l’ESC
           certains intervenants des struc-        aux nouveaux arrivants.
           tures.                                  26 professionnels et stagiaires
           Pour connaitre les offres béné-         ont participé à une visite en
           voles et professionnels.                2016 (CDAS, CCAS, Mission Lo-
           Pour avoir une connaissance ra-         cale, Centre Social).
           pide du potentiel de Maurepas.
           Pour échanger avec des profes-          En 2017 le projet se poursuivra.
           sionnels, bénévoles et habitants
           sur les lieux de visite et sur l’es-
           pace public.

                                                                                16
administratives sur internet ; elles sont de
                                                 plus en plus nom-
                                                 breuses et com-
                                                 plexes !
                                                 Certaines familles
                                                 ou habitants du            C'EST
                                                 quartier ne connais-
                                                 sent pas le fonc-          QUOI ?
                                                 tionnement       d’un
                                                 ordinateur et des
                                                 logiciels    utilisés
                                                 (CAF, Pôle-emploi, ser-
Depuis le 28 septembre 2016 grâce à
                                                 vices de la Ville de Rennes, préfecture)
l’obtention d’un deuxième poste multimé-
                                                 dont ils ont besoin pour leur vie quoti-
dia, la médiatrice sociale a mis en place
                                                 dienne. Depuis l’ouverture de cette per-
une permanence informatique pour aider
                                                 manence 36 personnes ont bénéficié de
les habitants à réaliser leurs démarches
                                                 ce service.

C’est simple : il suffit de prendre un ren-     pace Social Commun et de se sentir plus
dez-vous à l’accueil du centre social.          à l’aise.
C’est hebdomadaire : chaque mercredi
matin de 9h30 à 12h30 (tranche d’une ½          Pour 2017 il ne fait aucun doute de con-
h ou plus)                                      tinuer cette perma-
Si la date ne correspond pas aux dispo-         nence informatique car
nibilités de la personne, possibilité d’avoir   elle est maintenant
un rendez-vous à un autre moment sui-           connue depuis les
                                                                             POURQU
vant disponibilité de la médiatrice.            quelques mois de fonc-
Cela permet d’établir un lien de con-           tionnement (affichette,
fiance entre la médiatrice sociale et la        flyer) par les habitants     Y ALLER
personne et d’aborder d’autres aspects          et communication au-
de sa situation personnelle ou familiale.       près des profession-
Cette permanence permet de se fami-             nels de l’ESC et du
liariser avec ces sites parfois complexes.      quartier.
Elle permet aussi pour l’usager d’avoir
une personne ressource au sein de l’Es-

                                                                                       17
Animations, décorations et expositions            - Expo photo itinérante des portraits de
   dans le hall de l’Espace Social Commun afin       femmes européennes de 2013 au Pôle
   que ce lieu puisse être un espace de ren-         Associatif de la Marbaudais (Hall d’accueil).
   contre, d’apprentissage et de découverte.         - SISM : expo des silhouettes à l’intérieur
   Des moments forts et thématiques dans             et extérieur qui permet de sensibiliser les
   le hall et les espaces intermédiaires de          personnes à la santé mentale. Stands et
   l’ESC.                                            goûter avec CDAS et clinique St Laurent.
   Expositions :                                     - Exposition de la maquette du nouveau
   - Economies d’énergie avec la CESF et             métro au Gros Chêne (DQNE).
   animation sur les réductions d’eau au quo-        - Exposition des sculptures type « nanas »
   tidien.Talents Z’Anonymes (TZA) avec              réalisées par des habitantes dans le cadre
   vernissage.                                       des Droits des Femmes.
   - Expo photographique « regards immi-
                                                     Décoration avec les habitants bénévoles :
   grés » (habitant du quartier).                    déco carnaval, semaine rose, déco été
   - Expo photographique Belly-painting              (maquette de minicar réalisée par les habi-
   (peintures sur ventre de femmes en-               tants avec accessoires de voyage pour la
   ceintes).                                         mer), déco hiver (animaux, neige, arbres
   - Expo « bien dans son corps, bien dans sa        de la forêt et illuminations).
   tête ».
   - Expo photo « America latina Baila »             Animations :
   voyage à travers la danse comme vecteur           -TZA, ronde des talents dans le hall
   du vivre ensemble et des traditions ; deux        (Certains exposants montrant leur savoir-
   jeunes dont l’un service civique sur le quar-     faire aux habitants). Pour les 30 ans des
           tier l’année précédente plus vernis-      TZA création d’une chorale de profession-
           sage.                                     nels pour chanter pendant le vernissage.
           - Expo en forme de roman-photo            - Réalisation de crêpes.
           sur                                       - Atelier de fabrication d’oiseaux en carton
UOI        l’illettrisme (UDAF35) plus vernis-       -SISM : balade d’orientation et balade sen-
           sage.                                     sible (départ du hall) avec CDAS et clinique
                  - Expo photo du centre de loi-     St Laurent.
 ?
           sirs du centre social : été 2016, plus    - Semaine rose : prévention du cancer du
           vernissage goûter.                        sein avec la ligue contre le cancer 35 et le
                                                     CDAS.
        Pour apprendre de nouvelles choses, réflé-   près la culture accessible à tous et avoir
        chir et faire ensemble.                      envie de découvrir d’autres lieux et
        Pour rencontrer les autres, discuter,        œuvres.
        s’amuser.                                    Pour s’informer, pour s’impliquer dans des
        Pour regarder des photos, des dessins,       actions pour et avec les habitants.
        des peintures etc.… pour approcher au plus                                           18
C’est la possibilité pour les habi-    Cette épargne est bonifiée à hau-
tants d’épargner de l’argent           teur de 50% dans la limite de 80€.
chaque mois entre septembre et         Le tout est reversé à la
mai (entre 10 et 25€ par mois)         famille sous forme de
pour partir en vacances.               chèques      vacances
                                                                      C'EST
                                       ANCV.
                                                                   QUOI

                                                                 POURQU

                                                                 Y ALLER
Pour rendre un projet de vacances     En 2016 : 10 personnes
plus accessible.                      étaient intéressées,
                                      seules deux ont pu aller
Pour anticiper un projet de va-
                                      jusqu’au    bout    de
cances familiales ou pour les en-
                                      l’épargne.
fants.

                                                                  19
Ce sont des rendez-vous pour évaluer et discuter de la situation
      financière des habitants.

T
I ?

UOI        Pour bénéficier d’un soutien      Pour prendre du recul par rapport
           technique et pédagogique          à sa propre situation.
R ?        dans la gestion du budget fa-     Pour reprendre confiance en soi.
           milial.
                                             En 2016, 15 dossiers de surendet-
           Pour être aidé dans la consti-
           tution et le suivi d’un dossier   tement et 18 familles accompa-
                                             gnées.
           de surendettement.

                                                                         20
C'ES

Un après-midi animé par une                                                   QUO
esthéticienne et la conseillère
en économie sociale et fami-
liale pour prendre soin de soi.

                                  Pour (re) découvrir et (re) trouver le goût et le
                                  plaisir de prendre soin de soi.

                                  Pour apprendre des trucs et des astuces pour
                                  se maquiller.

                                  Pour discuter de la « mode »
                                                                          POURQ
                                  Pour échanger entre habitants, pour
                                  rencontrer d’autres habitants.          Y ALLE

                                  En 2016, 34 habitants du quartier
                                  sont venus dans les
                                  ateliers.

                                                                             21
Les Universités Populaires       Au centre social le débat a eu lieu
              sont des lieux d’écoute,         le 14 octobre 2016, le thème était :
ST
              d’échanges, de dialogue et           « Un revenu minimum décent pour
OI ?          de formation réciproque                     chaque personne ».
              (chacun peut s’entraîner à       Le débat est animé par 2 membres
              exprimer une opinion ou une      de ATD Quart monde et une anima-
              pensée, en les confrontant à     trice du centre social. 16 habitants
            celles d’autres personnes)         étaient présents.
    entre des adultes vivant en grande
                                               Dans le cadre de ce débat une sortie
    pauvreté et d’autres citoyens qui s’en-
                                               a été programmée le 17 octobre au
    gagent à leurs côtés. C’est un lieu où
                                               théâtre, dans la Chapelle du Conserva-
    les échanges restent confidentiels, où
                                               toire de musique, Rue Hoche : « C’est
    chacun respecte l’autre avec une li-
                                               mon histoire » de la Compagnie Qui-
    berté de parler, ou de justement ne
                                               dam.
    pas parler.
    Chacun peu apporter ses propres ex-        Suite au débat du 14 octobre, une ré-
    périences et ses savoirs.                  pétition, avec 6 habitants, a été orga-
    Une UP se prépare en amont avec            nisée le 2 novembre pour préparer
    plusieurs rencontres débat dans diffé-     l’intervention de certains habitants qui
                rents lieux.                   prenaient la parole lors de la plénière.
                                               La communication : affiche et flyer
                                               pour le débat.
 QUOI

ER ?

            Pour permettre d’oser s’exprimer, de s’ouvrir aux autres, de se libérer.
            Pour partager sur ses savoirs, ses expériences et ceux des autres.
            Pour insuffler des rencontres et lutter contre l’isolement.
            Parce qu’on est plus fort à plusieurs !                                22
C'EST
QUOI ?

Les habitants du quartier de Maure-                - Maison de Quartier et Les
pas sont invités à venir présenter        prairies de l’Ille : 20 exposants
leurs savoir-faire et les œuvres de                - EPI des Longs Champs : 22
leur pratique artistique ou créative au   exposants, 62 œuvres
travers d’une exposition.
Le centre social coordonne et déve-       Un programme d’animations et des
loppe les TZA avec les habitants et       temps forts sont préparés par
plusieurs partenaires de quartier.        l’équipe et proposés à tous les habi-
Les Talents Z’Anonymes constituent        tants du quartier: différents ateliers,
donc une action participative et coo-     vernissage, rencontres, spectacles,
pérative, présentée pendant 15 jours      visites des autres expositions sur le
dans différents lieux du quartier :       quartier et dans les autres centres
                                          sociaux…puisque tous les centres so-
   - Bibliothèque de Maurepas : 6         ciaux portent ce festival dans les
exposants- 19 œuvres                      quartiers et au centre-ville de
    - Espace Social Commun : 37 ex-       Rennes.
posants, 77 œuvres
   - Café associatif : 5 exposants, 12
œuvres

                                                                            23
POURQUOI

               Y ALLER ?

Pour favoriser la découverte, le par-
tage et les échanges autour de pra-
tiques créatives.
Pour valoriser les savoirs faire et
pratiques artistiques des habitants.
Pour permettre la rencontre entre
pratiques amateurs et pratiques pro-
fessionnelles.
Développer les partenariats et ren-
forcer les échanges avec les autres
quartiers rennais.
Pour donner une image positive du
quartier et de ses habitants.

                                        24
C'EST
   QUOI ?

C’est une parcelle mise à disposition       C’est un lieu qui peut accueillir d’autres
par la Ville de Rennes dans les jardins     groupes et individus (parcours santé
partagés dits « Jardin du bonheur »,        bien-être, groupe de jardiniers, étu-
(accès rue Trégain Rue Charpentier).        diants, enfants de l’accueil de loisirs...)
C’est un partenariat entre le centre        et d’autres actions, et générer
social et « Vert le jardin », association   d’autres projets (troc de graines à
d’accompagnement de jardin et de            l’espace social commun, aire de com-
compost partagé.                            postage partagé).
C’est un espace ouvert et accessible à      C’est un groupe qui peut organiser des
tous les habitants du quartier, tout au     temps (pique-nique en été), se rendre
long de l’année pour aller y jardiner       à des fêtes (fête d’automne à Bel Air
seul ou en groupe (le cahier des jardi-     le 22 septembre), rencontrer les
niers et la clé du cabanon sont dispo-      autres jardiniers du quartier et d’ail-
nibles à l’accueil du centre social).       leurs….
Les ateliers collectifs sont co-animés
de mars à décembre, un jeudi sur 2,
de 14h à 17h.
De 14h à 16h, le groupe travaille la par-
celle ou fabrique des éléments pour le
jardin, selon la saison, les besoins du
jardin et les envies des habitants.
A 16h, le groupe partage une boisson
chaude et fait le point de la séance et
les travaux ou activités à prévoir.

                                                                                 25
POURQUOI

                                    Y ALLER ?

Pour prendre l’air et être proche de la      techniques, découvrir ou faire décou-
nature en ville : sortir de son apparte-     vrir des espèces ; apprendre à entre-
ment pour rejoindre le jardin, prendre       tenir une parcelle et découvrir « le
le soleil (ou la pluie parfois !), rentrer   jardinage au naturel » avec les ap-
content et fatigué par l’air et le travail   ports de Simon, animateur et agro-
de la terre…                                 nome de « Vert le jardin ».

Pour la rencontre : la convivialité est      Pour la récolte : la parcelle ne peut
le premier fruit cultivé ! Autour de la      pas nourrir tout le quartier mais elle
parcelle, on papote en travaillant, les      nous offre tout de même de belles
temps de café durent parfois un peu          récoltes, l’occasion de découvrir des
plus car après l’effort, le réconfort !      produits frais, d’échanger des re-
                                             cettes pour les accommoder, voir de
Pour le plaisir de jardiner : trans-         déguster les expériences culinaires !
mettre son savoir-faire ou ses con-
naissances sur les fruits, légumes ou

                                                                               26
C'ES
                                                                            QUO
C’est un atelier de travaux
d’aiguilles (tricot, couture,
crochet, broderie, pat-
chwork…) pour les adultes du
quartier. Il a lieu chaque lundi
de 14h00 à 17h00 au centre
social.

                                                                           POUR
Pour rompre sa solitude.
Pour créer des solidarités, des relations d’entraide et d’implication.     Y ALL

                                          Pour échanger des savoirs
                                          faire entre les habitants.

                                          Pour apprendre des tech-
                                          niques de travaux d’aiguilles.

                                          En 2016 : en moyenne 15 per-
                                          sonnes par séance.

                                                                           27
ST
OI ?
               C’est un atelier cuisine
               pour les adultes habi-
       tant le quartier, tous les mardis
       de 9h00 à 13h30 dans la
       cuisine du centre social.

RQUOI            Pour faire     connais-     Pour rompre sa solitude.
                 sance avec     d’autres     Pour apprendre à cuisiner des
LER ?
                 habitants et   lier des     plats de saison, des plats d’autres
                 amitiés, des    solidari-   pays.
                 tés.                        Pour apprendre à connaitre et
                                             respecter ses besoins alimen-
                                             taires.
                                             Pour apprendre à lire les éti-
                                             quettes.
                                             Pour passer un bon moment.

                                                                           28
C'EST
   QUOI ?

La fête du jeu et de la parentalité est      rait tout aussi importante que l’action
un des temps fort du centre social et        en elle-même.
du quartier.                                 L’édition 2016 fût un réel succès !
 Cette fête est pilotée par le centre        Près de 80 personnes mobilisées sur
social mais la réflexion et l’organisation   la mise en œuvre (habitants, centre
se font conjointement avec les habi-         social, CDAS, CCAS, Bibliothèque, Re-
tants et les partenaires du quartier.        lais assistantes maternelles, centre
 Il existe 5 Groupes de Travail ( GT         socio culturel des longs prés, MJC le
petite enfance/enfance, GT jeux pour         Grand Cordel, Direction de quartier,
tous, GT Restauration, GT communi-           associations diverses et variées) et un
cation, GT logistique).                      public venu en nombre : 1 600 per-
 La fête se déroule en septembre au          sonnes, principalement des habitants
Parc de Maurepas, mais la préparation        des quartiers 5 et 6. Mais la notoriété
commence dès Mars par :                      de cette fête fait aussi venir des per-
                                             sonnes d’autres quartiers rennais, de
- Des rencontres en plénière avec            la métropole et même de plus loin.
l’ensemble des groupes pour coordon-
ner l’ensemble des actions (toutes les       Gageons que l’édition 2017 sera tout
6 semaines environ)                          aussi chouette !
- Des rencontres tous les mois pour
les Groupes de travail.
Afin de maintenir la dynamique, le
centre social a proposé cette année
des ateliers créatifs, ouverts à tous,
chaque lundi de juillet et d'août ( des
foulards ont été réalisés, fabrication
de jeux géants, de signalétique).
La fête est un moment fort de l’an-
née, mais le « process » s’étale sur 7
mois. Cette phase en amont, nous pa-                                          29
POURQUOI

                   Y ALLER ?

Il y a deux façons de participer à la       de Maurepas lors de la fête : c’est
fête du jeu et de la parentalité :          l’assurance de passer une belle jour-
                                            née en famille, entre amis. C’est dé-
Grâce aux réunion de préparation :
                                            couvrir de nouveaux jeux, de nouvelles
c’est participer à un projet collectif de
                                            activités favorisant la communication
quartier. C’est être « acteur » en pro-
                                            et encourageant la complicité entre
posant des idées, en mettant au ser-
                                            l’enfant et son parent.
vice de tous ses compétences ( artis-
tiques, culturelles, logitique). Chacun
d’entre nous à sa place dans l’élabora-
tion de ce projet.                          Rejoignez-nous pour l’édition
Participer en venant sur place au parc
                                            2017 !!!!!

                                                                           30
C'ES
                                                                           QUO
Un départ à la journée en car pour Les 5 sorties sont choisies
75 personnes (adultes et enfants) par un groupe d’habitants
à la plage, au zoo ou dans un parc avec la Conseillère ESF.
de loisirs.

                                                               POURQU

                                                               Y ALLER

Pour partir à l’extérieur de Rennes   Pour rencontrer d’autres habi-
pendant des périodes de va-           tants et partager de bons mo-
cances, à moindre coût.               ments.
Pour se changer les « idées »,        Pour l’été 2016 :
pour s’évader, vivre une vraie
                                      339 personnes ont pu partir et
journée de vacances.
                                      206 sont bénéficiaires de la carte
                                      SORTIR.
                                                                     31
ST
OI ?
                Les temps forts petite en-      centre social (halte garderie, LAEP,
                fance sont deux temps pa-       ALSH, ludothèque).
       rents/enfants :                          Ces deux temps permettent de dé-
           - Une sortie extérieure              velopper une relation de confiance
           - Un spectacle (au centre social).   entre les familles et les profession-
       Ces deux activités sont adressées        nels. C’est aussi un moment de par-
       aux familles qui fréquentent les acti-   tage, d’échanges entre les familles,
       vités petite enfance/enfance du          de convivialité et d’enrichissement

UOI

R ?                                                          Les parents s’évadent de
                                                             leur quotidien et partage
                                                             leurs découvertes avec
                                                             d’autres familles.
                                                             Ces temps forts permet-
                                                             tent notamment de dé-
                                                             couvrir, d’échanger autour
      Les temps forts sont avant tout un        des activités globales du Centre So-
      moment privilégié avec son/ses en-        cial et de rencontrer l’équipe de sala-
      fant(s). Cela permet de sensibiliser      rié pour les parents qui n’ont pas l’ha-
      les parents à l’éveil culturel.           bitude de le fréquenter (activités en-
      C’est aussi une découverte pour le        fance/petite enfance situées parfois
      parent comme pour l’enfant d’un nou-      en extérieur des locaux).
      veau lieu, hors du quartier ou près de    28 Familles ont participé au spectacle
      chez eux.                                 de Décembre et 24 à la sortie
                                                de Juin.                           32
C'EST
QUOI ?

La halte garderie est un mode de          jours d’ouverture, 12 581 heures de
garde occasionnel pour les enfants        garde pour 314 enfants inscrits.
âgés de 3 mois à 4 ans.                   Les objectifs principaux sont :
Du lundi au vendredi par demi-journée.    - L’accueil des familles
De 9h à 12h et de 13h30 à 17 h,           - La socialisation du jeune enfant
ouverture jusqu’à 17h30 le mercredi       - L’éveil, le soutien à la parentalité
    et                                    Les missions de la halte garderie :
fermeture le jeudi matin.                 - Accompagner la séparation parent/
Une capacité d’accueil de 20 enfants      enfant
par séance encadrée                       - Veiller à la sécurité affective et au
par 3 professionnelles : une éduca-       bien être de l’enfant
trice de jeunes enfants, une auxiliaire   - Favoriser l’autonomie et l’éveil de
de puériculture et une aide auxiliaire.   l’enfant
                                          - Construire une relation de confiance
La halte garderie est un espace de vie    avec le parent
aménagé pour l’accueil des jeunes
enfants avec une salle de jeux, un
espace pour prendre les goûters, des
dortoirs et sanitaires adaptés ainsi
qu’un espace extérieur. Un espace
pour les parents a été mis en place en
2016 dans le hall de la halte.
En 2016, la halte garderie c’est 234

                                                                            33
POURQUOI

Y ALLER ?

 Du point de vue de l’enfant               Se reposer, faire des démarches
 Découvrir un autre lieu de vie que la     administratives, se rendre à des ren-
 maison, une première approche de la       dez vous, pratiquer une activité spor-
 vie collective, avec des règles           tive ou manuelle, compléter un mode
 parfois différentes que celles de         de garde individuel, se rendre à des
 la maison, des rituels qui préparent à    réunions ou activités du centre social.
 l’entrée à l’école. Faire l’apprentis-    Rencontrer d’autres parents et ainsi
      sage                                 développer un réseau de connais-
 de la séparation d’avec son parent de     sances sur le quartier
 façon progressive et individualisée.      Permettre à son enfant de se prépa-
 Rencontrer des enfants d’âges             rer à l’école : séparation, apprentis-
 mélangés, de mixité sociale et de         sage de la vie collective, évoluer dans
 cultures différentes dans un              un bain de langage français pour
 espace ludique adapté et                  certains.
 sécurisé, l’enfant vit de nouvelles       Trouver un soutien à la fonction pa-
 expériences sensori-motrices.             rentale auprès des professionnelles,
 Par le jeu libre, l’enfant développe      en posant des questions sur le som-
 ses compétences et ses                    meil, l’alimentation, les jeux, le com-
 connaissances en explorant, en            portement et le développement de
 imitant, en interaction avec ses pairs,   leur enfant.
 sous le regard et l’attention des         Partager des moments de conviviali-
 professionnelles qui lui permettent       tés parents- enfants- profession-
      de                                   nelles au sein de la halte garderie lors
 « faire « ses libres expériences.         d’animations spécifiques ( spectacle,
 Du point de vue des parents :             sortie annuelle, goûters festifs).
 Avoir du temps sans leur enfant
 pour :                                                                          34
C'EST
QUOI ?

La halte garderie est une petite       17 enfants de plus par rapport à
structure de mode de garde oc-         2015 : soit 10% d’augmentation.
casionnel rattachée au centre so-      Sur 244 séances on compte
cial de Maurepas. Elle se situe au     5538 heures de présences avec
sein du centre culturel des Longs      une légère augmentation par rap-
Prés à deux pas de la patinoire et     port à l’année précédente.
de la piscine des Gayeulles.           ( 5300h) : soit 4,5% d’augmenta-
La halte garderie peut accueillir au   tion.
maximum treize enfants de trois        Au total 142 familles dont 102
mois à trois ans à raison de trois     nouvelles issues essentiellement
fois par semaine.                      des quartiers du Gast : 45% et de
Depuis janvier 2016, elle est ou-      la Bellangerais : 35,2% (Emile Ber-
verte trois matinées et trois          nard 20,4% , Morbihan : 14,8%, St
après midi par semaine.                Laurent : 7% ) se sont inscrites en
Quelques chiffres sur l’année          2016.
écoulée :                              33% de ces familles sont mono-
162 enfants ont fréquenté la halte     parentales.
garderie sur un total de 166 jours
d’ouverture.

                                                                      35
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler