Dédié au sport Le temps libre des français

 
Dédié au sport Le temps libre des français
Le temps libre des français

    dédié au sport
Dédié au sport Le temps libre des français
Dédié au sport Le temps libre des français
Sommaire

                                  Page 3                Introduction

                                  Page 5                Présentation de l’étude

                                  Page 7                Présentation des données clés du marché
                                                        (TNS Sport)

                                Page 15                 Etude sur le temps libre des français
                                                        dédié au sport

                Le temps libre des français dédié au sport                                      1

39728 audencia ineum interieur.indd 1                                                               6/08/09 15:49:34
Dédié au sport Le temps libre des français
39728 audencia ineum interieur.indd 2   6/08/09 15:49:34
Dédié au sport Le temps libre des français
Introduction

                Nous avons le plaisir de vous présenter la première édition de l’étude intitulée « le temps libre des
                français dédié au sport ». Issue de la collaboration entre Audencia Nantes Ecole de Management,
                Ineum Consulting et TNS Sport, cette publication est le fruit du travail commun de ces trois entités
                complémentaires :

                                                Audencia Nantes Ecole de Management contribue, au travers de son mastère
                                                spécialisé en management des organisations du sport et de son expérience
                                                de la formation et de la recherche dans le monde du sport, à réfléchir sur les
                                                spécificités et les évolutions du secteur.

                                                Ineum Consulting apporte sa connaissance des problématiques structurelles
                                                et conjoncturelles des acteurs du monde du sport ainsi que son savoir-faire en
                                                matière de transformation des organisations.

                                                TNS Sport, de par son expertise sur l’impact et l’efficacité des investissements
                                                dans le sport et son étude SIMM, étude Média Marché de référence, permet
                                                d’identifier les informations clés du marché du sport actuel.

                Dans le contexte économique actuel, cette première étude veut servir de baromètre pour les acteurs du
                monde du sport. En dégageant les grandes tendances en terme de consommation du sport (dans les
                magasins, dans les stades, dans les médias…) de la population française, cette étude doit s’inscrire
                dans une vision à long terme. Nous souhaitons pour cela qu’elle paraisse chaque année afin de pouvoir
                réaliser un suivi des grands phénomènes qui guident l’évolution du monde du sport.

                Enfin, nous souhaitons également que cette étude s’inscrive dans une démarche prospective pour fa-
                ciliter la prise de décision des décideurs du monde du sport et pour identifier les possibles leviers de
                développement existants.

                Nous ne préconisons pas un ensemble de mesures pour relancer l’économie du sport mais les ob-
                servations qui naissent de cette étude nous paraissent de nature à faire progresser significativement
                l’ensemble du système.

                                                                                         Bonne lecture et à l’année prochaine.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                    3

39728 audencia ineum interieur.indd 3                                                                                              6/08/09 15:49:35
Dédié au sport Le temps libre des français
39728 audencia ineum interieur.indd 4   6/08/09 15:49:35
Dédié au sport Le temps libre des français
Présentation
                                                   de l’étude

                Objectifs
                Cette étude vise à comprendre les préoccupations et les enjeux des acteurs du sport sur certains
                de ces grands domaines. Les pratiques sportives, la consommation de médias sportifs, la consom-
                mation d’articles dédiés à la pratique sportive et la consommation de spectacles sportifs sont plus
                particulièrement abordées dans le cadre de cette publication.

                                                                  Média

                                                                  Sport

                                                   Pratiques et
                                                  évolution des           Consommation
                                                    tendances

                Intérêt et contexte de l’étude
                Cette étude doit être, pour les professionnels du monde du sport, un moyen de réflexion sur l’avenir
                d’un secteur qui génère directement ou indirectement plus de 300 000 emplois en France et qui
                représentait en 2006, 31,7 milliards d’euros soit 1,8 % du Produit Intérieur Brut français (source :
                MSJS).

                Le temps libre des français dédié au sport                                                        5

39728 audencia ineum interieur.indd 5                                                                                  6/08/09 15:49:35
Dédié au sport Le temps libre des français
Ce travail trouve d’autant plus son intérêt à la vue de la conjoncture économique actuelle. En effet,
                                    dans un monde plongé dans la tourmente d’une crise économique, le sport ne peut être durablement
                                    épargné par les problèmes financiers même si, et nous le verrons plus en détail par ailleurs, tous les
                                    secteurs et tous les acteurs du monde du sport ne sont pas impactés de la même façon. Il est néan-
                                    moins important de préciser que les résultats de cette étude ne sont pas l’exact reflet de la situation
                                    économique actuelle. En effet, la phase quantitative de ce travail s’est déroulée de Octobre 2008 à
                                    Mars 2009 soit au début de la récession économique. Ce phénomène n’entache nullement la perti-
                                    nence des chiffres avancés tout au long de ce travail. Il est évident que certains des résultats et des
                                    tendances constatés seraient accentués si cette même phase quantitative était à nouveau réalisée.

                                    Méthodologie de l’étude
                                    Cette étude se décompose en trois phases de travail distinctes :

                                        Approche quantitative via l’administration d’un questionnaire en ligne

                     1                  ◗   Plus de 150 répondants, tous issus du milieu professionnel sportif
                                            (experts média, marketing, distributeurs, universitaires…)

                                        Approche qualitative via la tenue de tables rondes d’approfondissement

                     2                  ◗   Organisation de tables rondes composées chacune d’une dizaine
                                            d’acteurs du monde du sport apportant leur expertise et leur
                                            expérience sur les thèmes abordés dans le cadre de cette étude

                                        Synthèse des résultats et rédaction de l’étude

                     3                  ◗   Rédaction d’un rapport d’étude visant à présenter les préoccupations
                                            et les enjeux liés à l’évolution de l’univers sport
                                        ◗   Diffusion des résultats auprès des acteurs institutionnels
                                            et des professionnels du secteur sportif français

                                    Cette publication reprend à la fois les éléments de l’approche quantitative (questionnaire)
                                    et de l’approche qualitative (tables rondes d’approfondissement) qu’elle confronte pour faire
                                    ressortir les tendances actuelles en terme de consommation du sport.

                                    6                                                                     Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 6                                                                                                                  6/08/09 15:49:37
Dédié au sport Le temps libre des français
Présentation
                                                   des données clés
                                                   du marché (TNS Sport)

                La conception du questionnaire en ligne destiné aux décideurs du monde sportif français s’est
                appuyée sur l’étude SIMM (Etude Média Marché de Référence) de TNS Media Intelligence.

                Etude SIMM
                L’étude SIMM se concentre sur la possession et la consommation des français. Les résultats de
                cette étude administrée auprès de 16 000 individus sélectionnés sur des critères de représentativité
                sociodémographique sont issus des retours des 10 200 répondants.

                Son contenu quant à lui, se réparti en trois domaines principaux :

                1 - Le Plurimedia

                                                                            ◗ Télévision
                                                                 Écoute par chaîne, par tranche horaire,
                                                                 câble / satellite, émissions préférées…

                                        ◗ Presse                                                                            ◗ Radio
                       Quotidienne, magazine, régionale,                                                      Écoute par station, par tranche horaire,
                         gratuite, centres d’intérêt …                                                          écoute de la veille, radio musicales
                                                                                                                        et généralistes…

                                                                          Les médias
                                                                                                                          ◗ Internet
                                    ◗ Cinéma                                                                    Les usages, la connexion, Internet
                          Fréquentation, abonnement,                                                           et les voyages, les courses courantes,
                                    films…                                                                                  la culture…

                                                    ◗ Affichage                                    ◗ Hors média
                                               Indicateur sur la mobilité                  Les promotions en et hors magasin
                                              et l ’exposition à l ’affichage            Promotion et secteur de consommation

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                               7

39728 audencia ineum interieur.indd 7                                                                                                                    6/08/09 15:49:38
Dédié au sport Le temps libre des français
2 - La consommation courante

                                         Hygiène Beauté (H, F, Mixte) ◗                         ◗ Boissons Grignotage
                                        Soin, capillaire, maquillage, parfum, hygiène…          Alcools, soft drinks, confiserie, snacking…

                                                                           Santé ◗              ◗ Alimentation : Produits d’épicerie
                               Remèdes, médecine douce, produits énergétiques…                  Conserves, pâtes, condiments, café…

                                                       Textile (H, F, Mixte) ◗                  ◗ Alimentation : Produits frais
                                                Vêtements, accessoires, maroquinerie            Yaourts, fromage, viandes…

                                                                        Enfants ◗               ◗ Entretien
                                                   Jouets, vêtements, alimentation…             Produits d'hygiène, lessives…

                                                                                 ◗ Distribution
                                                                      Grandes surfaces, distribution spécialisée,
                                                                                achat à domicile…

                                    3 - Les loisirs et l’équipement passés au crible

                                                             Culture Loisirs ◗                  ◗ Vacances Voyages
                                                    Sorties, sports, articles culturels…        Train, avion, voyages organisés…
                                                                                                départs, organisation…

                                                Équipements de loisirs ◗                        ◗ Équipement ménager
                                                   Tv, Hi-fi, vidéo, photo, téléphonie…         L ’équipement blanc et le petit électroménager :
                                                                                                Réfrigérateur, aspirateur, four…

                                            Ameublement décoration ◗                            ◗ Bricolage Jardinage
                                    Objets de décoration, voilage, linge de maison…             Revêtement sol, scie électrique, tondeuse…

                                                       Banque Assurance ◗                       ◗ Voiture
                                                                CB, comptes, crédits…           Équipement, entretien, 2 roues…

                                                                                     ◗ Société
                                                                           Réussite, travail, déplacements…

                                    L’ensemble des éléments « sport » de cette étude a été extrait pour faire ressortir les données clés
                                    du marché du sport en France.

                                    Nous vous présentons ci-dessous ces éléments clés en terme de pratique du sport, de relation entre
                                    le sport et les médias et en terme d’achats de produits sport.

                                    8                                                                                     Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 8                                                                                                                                  6/08/09 15:49:39
La pratique du sport
                Les sports pratiqués
                     En 2007, 23.5 millions de Français de plus de 15 ans déclarent pratiquer un sport,
                                                 soit 47% de la population.

                       Rythme des pratiques - % -                                                                           Moment de pratique - % -
                plus de 4h par semaine                         24%
                                                               2                                              En semaine                                                              7
                                                                                                                                                                                      79%

                 de 2 à 4 h par semaine                            27%
                                                                   2
                                                                                                             Le week-end                                                   59%
                                                                                                                                                                           5
                 de 1 à 2 h par semaine                              3
                                                                     31%
                                                                                                             Pendant les                                       39%
                                                                                                                                                               3
                                                                                                               vacances
                          Moins souvent                  17%
                                                         1

                                                                                                                                  Type de pratique - % -
                                                                                                   En compétitions
                            Les pratiquants ++ :                                                         officielles                      7%
                                                                                                                                          7
                                                                                                             De manière
                                      15-24 ans                                                              individuelle                                                             5
                                                                                                                                                                                      59%
                                      Étudiants                                                                En club ou
                                                                                                                                                                              4
                                                                                                                                                                              47%
                                                                                                              association
                                     Actifs CSP+                                                      En centre de
                                                                                                   remise en forme                    4%
                                                                                                                                      4

                   ◗◗ L
                       es pratiquants les plus assidus sont : les jeunes de 15 à 24 ans, les étudiants et les actifs
                      CSP + (Catégories Socio Professionnelles).
                   ◗◗ La pratique du sport de compétition est de moins en moins importante.
                   ◗◗ L
                       a hausse du temps provoqué par la réduction du temps de travail (phénomène RTT et 35
                      heures) permet une pratique souvent individuelle en semaine.

                Les disciplines préférées
                     Types de sports pratiqués - % -
                                                                         92%            ◗◗ M
                                                                                            ontée des phénomènes de sport d’entretien –
                Sport d'entretien
                        - détente                                    81%                   détente et de sports nature
                                                                   76%                  ◗◗ S
                                                                                            ports individuels beaucoup plus pratiqués que
                    Sports nature                                  74%                     sports collectifs le plus souvent hors des domai-
                                                             5
                                                             59%                           nes de compétition
                 Sports collectifs              30%

                                                                                            Top 10 des Sports pratiqués - % -
                                                                           33%
                                                                                       30%
                   ◗◗ U
                       n triptyque des sports les plus
                                                                                                  22%
                      pratiqués se dégage : Natation,                                                          19%
                                                                                                                            14%       14%
                      Randonnée pédestre, VTT-VTC                                                                                                10%           9%          9%         8%

                   ◗◗ L
                       e football n’apparaît la 8             ème

                      place, derrière la musculation
                                                                           Natation

                                                                                      Randonnée

                                                                                                  VTT, VTC

                                                                                                                Ski alpin

                                                                                                                            Jogging

                                                                                                                                      Pétanque

                                                                                                                                                 Musculation

                                                                                                                                                               Football

                                                                                                                                                                          Cyclisme
                                                                                                                                                                          sur route

                                                                                                                                                                                      Tennis
                                                                                       pédestre

                      et la pétanque

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                                                                                     9

39728 audencia ineum interieur.indd 9                                                                                                                                                              6/08/09 15:49:40
Le sport et les medias
                                    Le sport Média
                                                                                                   Internet : 12% des français aiment
                                             Télévision : 22% des français                         beaucoup suivre le sport sur Internet
                                             aiment beaucoup suivre le sport                12%
                                             à la télévision

                                                                             22%

                                                                                            14%
                                                                                                   Presse : 14% des français aiment
                                                                                  15%              beaucoup suivre le sport dans la presse

                                              Radio : 15% aiment beaucoup
                                              suivre le sport à la radio

                                         ◗◗ La télévision reste le média préféré des français de par son caractère familial
                                         ◗◗ D
                                             epuis quelques années, on assiste à la montée en puissance du suivi du sport sur Internet
                                            et cela plait aux français d’une manière générale

                                    Le sport et la presse spécialisée
                                                                                 Lecteurs
                               Titres de presse                                                                      Cibles ++
                                                                             En % des Français
                                         L’Equipe                                  28%                  Hommes : 42% (15-24 ans : 38%)

                                          Sport                                     7%                  Hommes : 11% (15-34 ans : 12%)

                                 France Football                                   19%                  Hommes : 30% (15-24 ans : 31%)

                                  Onze Mondial                                     11%                  Hommes : 18% (15-24 ans : 22%)

                                 Midi Olympique                                     3%                             Hommes : 5%

                                Tennis magazine                                     4%                           15-24 ans : 10%

                                Voiles et voiliers                                  5%                           35-35 ans : 6,5%

                                    Sport Auto                                      7%                  Hommes : 11% (15-24 ans : 10%)

                                         ◗◗ L
                                             ’Equipe reste le support de presse spécialisée préféré des français. Son caractère généra-
                                            liste séduit particulièrement les hommes et les jeunes entre 15 et 24 ans
                                         ◗◗ L
                                             es titres de presse spécialisée centrés sur le football (France Football, Onze Mondial)
                                            restent les titres de presse spécialisée centrés sur un seul sport les plus lus
                                         ◗◗ C
                                             e classement risque d’être chamboulé l’année prochaine avec l’arrivée du « 10 Sport », de
                                            « Aujourd’hui Sport » ou du gratuit « Direct Sport » au sein du paysage de la presse sportive
                                            spécialisée en France.

                                    10                                                                      Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 10                                                                                                                   6/08/09 15:49:41
Le sport et ses chaînes thématiques
                                                                       Spectateurs
                                Chaînes Sport                                                                Cibles ++
                                                                    En % des Français
                                    L’Equipe TV                              4%                     Hommes : 7% (25-34 ans : 6%)

                                     EuroSport                              11%                            Hommes : 16%

                                         SPORT +                             6%                            Hommes : 10%

                                     Infosport                               4%                            Hommes : 6%

                                    Motors TV                                1%

                                         Equidia                             2%                            50-64 ans : 3%

                                  ESPN Classic                               1%

                   ◗◗ E
                       urosport reste la chaîne thématique sportive la plus suivie devant Sport +. Ils doivent
                      maintenance faire face à la concurrence de chaînes d’informations sportives (L’Equipe TV,
                      Infosport) et de chaînes sportives non généralistes (Equidia, Motors TV)
                   ◗◗ L’effet TNT n’est pas encore présent

                Les sites Internet sport
                                                  Internautes
                   Sites Internet                                            Cibles ++
                                               En % des Français                                          16% des Français ont
                       Lequipe.fr                       8%         Hommes : 13% (15-34 ans : 12%)
                                                                                                          consulté dans les 12
                                                                                                         derniers mois un site
                      Eurosport.fr                      2%                 Hommes : 3%                    Internet sport, c’est-
                                                                                                          à-dire 7,8 millions de
                       Sport24.fr                       1%          Hommes : 2% (15-34 ans : 3%)         personnes (surtout les
                                                                                                          hommes et les moins
                        Sports.fr                       3%          Hommes : 5% (15-24 ans : 5%)
                                                                                                               de 35 ans).
                    Football365.fr                      2%          Hommes : 4% (15-34 ans : 4%)

                   ◗◗ L
                       ’Equipe confirme son statut de leader incontesté de l’information sportive sur en France sur
                      trois supports médiatiques différents (Internet, Télévision, Presse écrite)

                Le temps libre des français dédié au sport                                                             11

39728 audencia ineum interieur.indd 11                                                                                             6/08/09 15:49:41
L’achat de produits sports
                                      Textile et chaussure sport
                        Achat de chaussures de sports*                                   40%           35%              Achat de vêtements de sports*

                                         Types de chaussures achetées                                                   Types de vêtements achetés
                               Tennis                                                                   Jogging,
                                                                                         4
                                                                                         46%                                                                       49%
                                                                                                                                                                   4
                                                                                                    survêtement

                   Jogging, running                                          3
                                                                             30%                  Short, bermuda                                         37%
                                                                                                                                                         3

                        chaussures de                                                              Tee-shirt, polo
                                                                1
                                                                18%                                                                        21%
                                                                                                                                           2
                              marche

                              Baskets                     1
                                                          11%                                              Polaire                     17%
                                                                                                                                       1

                          Spécifiques              5%
                                                   5                                              Gants, bonnets                    13%
                                                                                                                                    1

                   * Achat ou destinataire au cours des 12 derniers mois (ensemble population)
                     Base acheteurs pour types achetés

                                           ◗◗ L
                                               e vêtement sportif n’étant pas utilisé uniquement pour la pratique sportive (développe-
                                              ment du sportswear), il n’est pas étonnant de constater que les tennis et les survêtements
                                              sont renouvelés en moyenne tous les 2 ans chez les français.

                                      Chaussures de sport                                                            Vêtements de sport

                           Sommes dépensées en moyenne pour un article                                     Sommes dépensées en moyenne pour un article
                                                                                                                                                                   60 à
                 90 €    90

                 8%         23%                   25%              22%             16%    10%       19%                 42%                    28%          15%    10% 5%

                                            Fréquence d'achat                                                            Fréquence d'achat

                                                                      Pls fois / ans                                                              Pls fois / ans
                                      Moins svt                                                                  Moins svt
                                                                          11%                                                                          12%
                                       11%                                                                        12%

                      Ts les 3 à 5 ans                                                               Ts les 3 à 5 ans
                            13%                                                Ts les ans                  11%                                            Ts les ans
                                                                                  21%                                                                        19%

                              Ts les 2 ans                                                                   Ts les 2 ans
                                  18%                                                                            17%

                                           ◗◗ L
                                               es distributeurs d’articles de sport profitent du phénomène de Sport-Mode en particulier
                                              auprès des jeunes pour attirer une cible beaucoup plus large que les simples pratiquants
                                              sportifs

                                      12                                                                                         Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 12                                                                                                                                        6/08/09 15:49:43
Equipement sportif
                                               Top 10 des équipements
                                         les plus massivement possédés % *
                                          Vélo                                              5
                                                                                            58%
                      Raquette de tennis
                                                                                                    21% des personnes possèdent
                                                              1
                                                              17%
                                                                                                         4 équipements et +
                                     Ballon                   1
                                                              17%
                     Vélo d'appartement                      15%
                                                             1
                  Matériel de randonnée                      14%
                                                             1
                        Chaussures de ski               11%
                                                        1
                                 Skis - Surf          10%
                                                      1                                           73% des Français de plus de 15 ans
                 Raquettes (hors tennis)
                                                                                                       possèdent au moins un
                                                      10%
                                                      1
                                                                                                         équipement sportif
                                         Roller      8
                                                     8%
                Appareil de musculation              8
                                                     8%
                                                              *Base : ensemble population

                   ◗◗ L
                       e vélo est de loin l’équipement sportif le plus massivement possédé par les français et cela
                      très loin devant la raquette ou encore le ballon

                Le temps libre des français dédié au sport                                                               13

39728 audencia ineum interieur.indd 13                                                                                                 6/08/09 15:49:44
39728 audencia ineum interieur.indd 14   6/08/09 15:49:44
Etude sur le temps
                                                     libre des français
                                                     dédié au sport

                Profil des répondants
                Répartition des répondants par secteur professionnel d’activité
                Plus de 150 professionnels du monde du sport ont répondu au questionnaire intitulé « temps
                libre des français dédié au sport ». Voici la répartition des répondants par secteur professionnel
                d’activité :

                                                Médias                                      22,4%
                                                                                            2
                Collectivités locales et Secteur Public               5,3%
                                                                      5
                                            Fédérations             3,9%
                                                                    3
                                                  Clubs                             13,2%
                                                                                    1
                        Distribution et équipementier                 5,3%
                                                                      5
                                                                                                            • Événementiel (10,4%)
                                           Universitaire                     7,9%
                                                                             7                              • Associations (7,3%)
                                                 Autres                                             27,6%
                                                                                                    2       • Détenteurs de droits (5,6%)
                                     Entreprises privées                   6,6%
                                                                           6                                • Cabinet de recrutement (2,3%)
                               Ligues professionnelles       1,3%
                                                             1                                              • Non précisé (2%)

                                    Agences de conseil                     6,6%
                                                                           6

                        ➜➜ Répartition variée malgré la forte représentativité des médias
                        ➜➜ Équilibre Sport Professionnel Vs Sport Loisir

                Climat et généralités
                   ◗◗ C
                       omme nombre de secteurs économiques, le sport a déjà commencé à être touché par la
                      récession économique. Seulement, il est légitime de se demander si cela s’applique à tous
                      les segments du sport lorsque l’on voit le Real Madrid dépenser plus de 93 millions d’euros
                      pour acquérir le joueur portugais Cristiano Ronaldo. Alors oui, le sport est un secteur écono-
                      mique comme les autres où il est préférable d’être fort et riche plutôt que faible et pauvre en
                      période de ralentissement économique. Le sport reste néanmoins unique et particulier tant
                      son économie est segmentante : le sport business n’a évidement pas les mêmes préoccupa-
                      tions que la pratique sportive.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                              15

39728 audencia ineum interieur.indd 15                                                                                                        6/08/09 15:49:45
Situation économique actuelle du sport
                                    Quelle est votre perception de la situation économique actuelle du sport en France ?

                                                    Récession majeure        5,3%
                                                                             5
                                                            Récession                     16%
                                                                                          1
                                                           Stagnation                                 26,7%
                                                                                                      2
                                                      Croissance faible                                                           45,3%
                                                                                                                                  4
                                                   Croissance soutenue        6,7%
                                                                              6

                                            ➜➜ D’après les répondants, le sport en France dans sa globalité ne semble pas souffrir tant
                                                que cela des effets de la crise économique puisqu’ils sont 52% à penser que l’économie du
                                                secteur continue de croître.
                                            ➜➜ Il serait intéressant de voir les résultats de cette même question posée 6 mois ou 1 an plus
                                                tard. En effet, le recul vis-à-vis de la crise financière étant plus important, nous pouvons
                                                imaginer que les réponses seraient plus contrastées.

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ E
                                             n toute logique, la crise économique n’a pas épargné le monde du sport. Pourtant, les
                                            répondants de notre questionnaire considèrent que l’univers du sport dans sa globalité
                                            connaît une croissance, certes faible.
                                         ◗◗ N
                                             éanmoins, l’ensemble des experts interrogés s’accorde à dire qu’il est difficile dans cette
                                            situation d’analyser les impacts de la crise économique sur le monde du sport dans sa glo-
                                            balité, la notion de « monde du sport » étant imparfaite.
                                         ◗◗ E
                                             n effet, le sport est un marché éclaté, atomisé et ses typologies d’activités (consomma-
                                            tion d’articles sportifs, sponsoring, pratique…) ne sont pas affectées de la même manière
                                            par le ralentissement économique. Preuve en est au niveau de la billetterie de spectacles
                                            sportifs où l’on ne note pas à ce jour de réelle baisse de fréquentation. Ce phénomène est
                                            particulièrement identifiable au niveau de manifestations locales ou régionales. A contra-
                                            rio, le sponsoring dans sa globalité, connaît de manière progressive un ralentissement de
                                            son activité (sponsoring d’événements, de clubs ou d’athlètes). Il aura fallu par exemple à
                                            Romain Mesnil se dénuder pour générer un buzz sur Internet afin de trouver un nouveau
                                            partenaire. Le nombre de contrats signé a tendance à diminuer et on remarque une baisse
                                            assez importante en terme de consommation de services.
                                         ◗◗ I l ressort des échanges que le sport business est plus touché que la consommation sportive
                                             des pratiquants à proprement parler. Ce phénomène est logique dans la mesure où l’impact
                                             de la crise ne se fera ressentir qu’à plus long terme sur les pratiques et la consommation
                                             du sport.
                                         ◗◗ I l est à craindre que l’année 2010 soit particulièrement difficile pour certaines activités
                                             (saisonnières…). En effet, pour les séjours de sports d’hiver par exemple qui ont tendance à
                                             être réservés à l’avance par une bonne partie de la clientèle, les véritables répercussions de
                                             la crise sont à prévoir l’année prochaine. On s’attend également et on commence à noter une
                                             forte baisse de la fréquentation étrangère (UK, Russie…) sur ce type d’activités.

                                    16                                                                        Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 16                                                                                                                     6/08/09 15:49:45
➜➜ Face à l’ensemble de ces phénomènes, il semblerait que la valeur refuge du sport se
                                trouve dans les activités détente et loisirs. Le sport doit se recentrer sur les notions de
                                bien être, de santé avec le soutien des pouvoirs publics et de la sphère privée (les mar-
                                ques interviennent de plus en plus sur ce segment). Cette image est également relayée
                                par les médias le plus souvent par le biais d’un discours indirect. C’est sur ce marché
                                que semble t-il, un levier de développement économique existe.
                            ➜➜ Ce phénomène doit entraîner obligatoirement une réflexion sur un possible change-
                                ment de gouvernance pour le sport. Le besoin de se recentrer sur des notions moins
                                mercantiles au premier abord mais qui indirectement ont un impact économique im-
                                portant sur le sport est primordial. A ce titre, le sport éducatif (pour les plus jeunes),
                                base d’une pratique et d’une consommation future (sensibilisation nécessaire) est à
                                revaloriser.

                Impact sur l’évolution de la consommation de loisirs, d’articles et de services sportifs
                Selon les répondants, la consommation de loisirs, d’articles et de services sportifs en
                France subit plus particulièrement (classement par ordre d’importance) :

                        1 - La baisse de revenus des ménages (2,22)
                        2 - La hausse des prix à la consommation (2,13)             Valorisation des échelons :
                        3 - La hausse des charges courantes (1,95)                 De 1 (Neutre) à 3 (Très négatif)

                        4 - La baisse de l’emploi (1,76)

                   Opinions des experts :

                   ◗◗ L
                       e ralentissement de l’activité économique et donc de la consommation de loisirs, d’articles
                      et de services sportifs en France ne peut s’expliquer par la hausse des prix à la consomma-
                      tion (2ème choix des répondants) tout simplement parce que les prix des produits sont à la
                      baisse (phénomène général).
                   ◗◗ L
                       a baisse de revenus des ménages que l’on peut traduire par la baisse du pouvoir d’achat
                      entraîne une évolution des schémas de consommation. Il est très probable que les achats
                      « importants en valeur » soient moins nombreux qu’à l’accoutumée. De même, le phéno-
                      mène de consommation ostentatoire risque de disparaître au profit d’une consommation
                      beaucoup plus primaire (recentrage des priorités), phénomène classique lié au ralentisse-
                      ment économique.
                            ➜➜ L’offre de produits doit donc se recentrer sur des valeurs plus fondamentales et se
                                montrer plus accessible.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                    17

39728 audencia ineum interieur.indd 17                                                                                             6/08/09 15:49:46
En ce qui concerne les tendances, la consommation actuelle de loisirs, d’articles et de
                                    services sportifs en France est majoritairement impactée par 2 phénomènes (classement
                                    par ordre d’importance) :

                                            1 - L’accroissement de la présence médiatique du sport et de ses acteurs (3,07)
                                            2 - Les phénomènes de santé publique (obésité, sédentarisation) (2,95)

                                                                        Valorisation des échelons :
                                                                De 1 (Sans importance) à 4 (Très important)

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ L
                                             e phénomène de santé publique est en plein essor. Il faut néanmoins le recadrer par
                                            rapport à son poids dans l’emploi actuel.
                                         ◗◗ L
                                             ’objectif bien-être complète l’objectif de santé publique. On ne dit plus « faites du sport »
                                            mais « bouger ». Cette ambivalence profite à la consommation actuelle de loisirs, d’articles
                                            et de services sportifs en France.
                                         ◗◗ L
                                             a présence de l’accroissement de la présence médiatique du sport et de ses acteurs est
                                            logique tant la sphère média impacte la consommation de produits qu’ils soient sportifs ou
                                            non. Sur ce dernier point, il est néanmoins important d’ajouter que d’un point de vue cultu-
                                            rel, les français ont plus de mal à s’identifier aux sportifs populaires ce qui ne favorise pas
                                            obligatoirement la consommation de produits sportifs.
                                              ➜➜ La mise en avant des produits lors de grands événements sportifs médiatiques est à
                                                  valoriser pour les offreurs.
                                              ➜➜ Chaque produit doit être à même de transmettre un message de santé publique
                                                  susceptible d’améliorer son image auprès des consommateurs.

                                    Quelle est selon vous l’évolution majeure qui a le plus influencé la consommation de
                                    loisirs, d’articles et de services sportifs ces dernières années ? (question ouverte)

                                            1 - RTT / 35 heures / Évolution du temps de travail = 36 %
                                            2 - Médiatisation du sport / Starisation des sportifs = 23 %
                                            3 - Réussite dans les grands événements (CDM 98, JO…) = 11 %

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ C
                                             ette question est ouverte, le retour des répondants montre bien qu’une hiérarchie se
                                            dégage fortement auprès des professionnels du sport. Elle n’apparaît pas plus surprenante
                                            que cela tant le phénomène de réduction du temps de travail a révolutionné la pratique des
                                            loisirs pour les français. Le facteur temps impacte plus particulièrement la pratique des non
                                            licenciés (développement de la pratique hors licence). Ce phénomène est à mettre en corré-
                                            lation avec le développement de l’offre quelle soit publique ou privée (essor de structures
                                            privées de type Urban Football).

                                    18                                                                       Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 18                                                                                                                    6/08/09 15:49:46
◗◗ L
                       es français dégagent plus de temps pour le sport et sa consommation sachant qu’en plus,
                      un nombre important de sports leurs sont désormais accessibles. Par ailleurs, en ayant plus
                      de temps, ils peuvent pratiquer des sports « plus longs » (golf, équitation, ski…).
                            ➜➜ Les structures privées doivent offrir une offre alternative à la pratique classique du
                                sport plus particulièrement dans les grandes villes.
                            ➜➜ Les marques doivent continuer à utiliser les sportifs comme figure de proue.

                Financement du sport en France
                Quelle est votre perception de l’implication de la sphère privée dans le financement du
                sport en France ?

                  Cette implication n'est pas assez importante                                                                72%
                                                                                                                              7

                                 Cette implication est suffisante                          22,7%

                         Cette implication est trop importante                5,3%

                        ➜➜ Une sphère privée qui doit plus s’impliquer (le financement du sport en France doit
                           évoluer) mais pas au détriment des valeurs prônées par la sport.
                        ➜➜ Néanmoins, le sport reste et doit rester un facteur de cohésion et d’intégration sociale pour
                            92% des personnes interrogées.

                   Opinions des experts :

                   ◗◗ L
                       a sphère privée (hors ménages) s’implique à l’heure actuelle à hauteur de 10 % dans le
                      financement du sport en France. Il semble que dans la culture française, la notion de respect
                      des valeurs du sport soit difficilement conciliable avec une implication plus importante de
                      la sphère privée.
                   ◗◗ N
                       éanmoins, les structures publiques font de plus en plus fréquemment appel à des parte-
                      naires privés, faute de moyens financiers suffisants. La notion d’investissement de la sphère
                      privée est néanmoins beaucoup plus développée à l’étranger (UK, Allemagne, Belgique…).
                      L’exemple de Bruxelles et de son BGE (Bureau des Grands Evénements) dont la mission est
                      de coordonner l’organisation des grands événements d’envergure à Bruxelles en impliquant
                      évidemment organisateurs, communes et Région mais aussi la recherche de sponsors, est
                      particulièrement révélateur du retard français. L’avenir des grandes municipalités dans sa
                      volonté de faire découvrir le sport au plus grand nombre passe d’ailleurs par une plus gran-
                      de place laissée à la sphère privée.
                   ◗◗ L
                       es sports moins médiatisés risquent de souffrir de cette absence (confère les problèmes
                      acteurs rencontrés par les organisateurs du championnat du monde d’escrime en France en
                      2010).
                   ◗◗ L
                       a faible présence de la sphère privée dans le financement du sport français est d’autant
                      plus pattante au niveau des activités de mécénat. Outre le retard que la France connaît au
                      niveau du développement du mécénat par rapport aux Etats-Unis ou à la Grande Bretagne, il
                      est regrettable que dans 95% des cas, le mécénat soit d’ordre culturel et que le mécénat ne
                      représente à l’heure actuelle finalement, que 1% du budget du sport.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                               19

39728 audencia ineum interieur.indd 19                                                                                              6/08/09 15:49:47
◗◗ L
                                             ’argent privé permet de faire avancer les structures, d’affirmer ses ambitions. Le cas du
                                            Naming en est l’exemple le plus représentatif. Là encore, la France est en retard par rapport
                                            à l’ensemble de ses voisins européens, même si une prise de conscience semblent s’être
                                            opérée (rapport Besson, rapport Seguin…).
                                              ➜➜ Les collectivités doivent s’ouvrir aux partenariats publics privés dans leur volonté
                                                  d’offrir une offre sportive au plus grand nombre.
                                              ➜➜ Il faut encourager le mécénat sportif sous toutes ses formes (mécénat de compétence,
                                                  par apport financier, par apport de nature ou technologique) auprès des entreprises en
                                                  communicant sur l’intérêt d’une telle démarche pour améliorer l’image d’une société.
                                              ➜➜ Il est nécessaire de continuer dans la voie du développement du Naming mais exclusi-
                                                  vement pour la construction de nouveaux équipements sportifs.

                                    Impact des résultats sportifs sur l’économie du sport et le moral des ménages
                                    Selon les répondants, les résultats sportifs français influencent particulièrement (classe-
                                    ment par ordre d’importance) :

                                            1 - La consommation d’articles sportifs (Sport)
                                            2 - Le moral des ménages (Hors sport)
                                            3 - Les pratiques sportives (Sport)
                                            4 - Le suivi du sport dans les médias (Sport)
                                            5 - L’achat des produits dérivés (Sport)

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ M
                                             ême si les consommateurs sont principalement dépendants de l’offre sportive (prix, dispo-
                                            nibilité des équipements et des produits…), l’impact des résultats sportifs français influen-
                                            cent particulièrement la consommation d’articles sport (mode et lifestyle) et les pratiques
                                            sportives (impact de Rolland Garros sur la pratique du tennis et impact des grandes compé-
                                            titions sur le nombre de pratiquants d’un sport).
                                              ➜➜ Les acteurs privés (marques…) tout comme les acteurs publics (Etat, associations)
                                                  doivent s’accaparer la réussite du sport français pour doper la consommation de sport.
                                                  En partant de ce constat, le modèle de communication des institutions fédérales est à
                                                  adapter.

                                    20                                                                     Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 20                                                                                                                  6/08/09 15:49:47
Focus sur les jeux et les paris en ligne
                Quel degré d’importance accordez-vous aux enjeux suivants concernant l’évolution de la
                réglementation sur les jeux et paris en ligne ?

                         La reconnaissance des droits de propriété
                                                                                       Le contrôle des phénomènes de corruption
                           des organisateurs du spectacle sportif

                Sans importance          5,3%
                                         5                                        Sans importance    2,6%
                                                                                                     2
                   Peu important                     18,7%
                                                     1                              Peu important           13,2%
                                                                                                            1
                Assez important                                         45,3%
                                                                        4          Assez important                           35,5%
                                                                                                                             3
                  Très important                               30,7%
                                                               3                    Très important                                       48,7%
                                                                                                                                         4

                  Le maintien du financement des politiques sportives
                                                                                      La libre concurrence et l'ouverture du marché
                  publiques (Centre National de Développement du Sport)

                Sans importance          4%
                                         4                                        Sans importance    2,6%
                                                                                                     2
                   Peu important                             21,3%
                                                             2                      Peu important            13,2%
                                                                                                             1
                Assez important                                        34,7%
                                                                       3           Assez important                                   35,5%
                                                                                                                                     3
                  Très important                                           40%
                                                                           4        Très important                               48,7%
                                                                                                                                 4

                   Opinions des experts :

                   ◗◗ L
                       a question est de savoir si le français est un « gamer » pour savoir si l’évolution de la régle-
                      mentation sur les jeux et paris en ligne et donc l’ouverture du marché à la concurrence vont
                      entraîner un développement massif des paris sur le sport.
                   ◗◗ L
                       e marché officiel des jeux en ligne représente entre 580 et 780 millions d’euros en France
                      (on l’estime a près de 3,4 milliards d’euros en 2015). Il symbolise quoi qu’il arrive une
                      manne financière importante dont le sport français doit pouvoir profiter.
                            ➜➜ Pour éviter le développement des phénomènes de corruption, la fiscalité et les diffé-
                                rents prélèvements doivent donc permettre, sur les sites agréés, un retour aux joueurs
                                intéressant en comparaison à ce qu’offrent les autres sites. L’Etat doit donc adopter une
                                position qui va dans ce sens.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                  21

39728 audencia ineum interieur.indd 21                                                                                                           6/08/09 15:49:48
Les pratiques sportives
                                         ◗◗ E
                                             n 2007, 23.5 millions de Français de plus de 15 ans déclarent pratiquer un sport, soit 47%
                                            de la population. Pourquoi un tel nombre : tout simplement parce que la pratique sportive
                                            contribue à l’épanouissement individuel et social de chacun.

                                    Les tendances qui impactent l’évolution de la pratique sportive
                                    Quels facteurs sont selon vous susceptibles de participer à la hausse de la pratique
                                    sportive en France ? (classez ces facteurs du plus important au moins important)

                                                                                                                 Degré d’importance

                     Réduction du temps de travail                                                                           3,39

                     Plus grande prise en compte de la santé et du bien être                                                 2,92

                     Explosion du sport sénior                                                                               2,82

                     Multiplication de l’offre de sports                                                                     2,46

                     Volontarisme des politiques publiques                                                                   2,29

                                             L’importance varie de 0 à 5, elle est calculée comme le rang moyen auquel la
                                                                          modalité a été citée.

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ I l semble que l’adage suivant : « le sport, c’est la santé » prenne tout son sens. Ce message
                                            porteur profite également du lobbying des grandes marques qui « surfent » sur la vague du
                                            sport bien être.
                                              ➜➜ Une offre alternative à la pratique classique du sport dans les grandes villes doit voir
                                                 le jour à travers de nouveaux concepts.
                                              ➜➜ Un plan de communication à destination des seniors et des femmes centré sur les
                                                  notions de bien-être et de santé doit être initié par les institutions fédérales et le
                                                 Ministère.

                                    22                                                                       Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 22                                                                                                                    6/08/09 15:49:48
La pratique féminine et l’impact des facteurs socio-culturels et éducatifs
                Les énoncés suivants expliquent-ils l’écart entre les taux de pratiques de la population
                féminine et masculine en France ?

                Offre sportive peu adaptée aux populations féminines                        Facteurs socio-culturels et éducatifs
                 Oui                                   44%
                                                       4                            Oui                                                   80%
                                                                                                                                          8
                Non                                          56%
                                                             5                     Non               20%
                                                                                                     2

                         Manque d'impulsion des pouvoirs publics                          Déficit de médiatisation du sport féminin
                 Oui                           33,3%
                                               3                                    Oui                                             72%
                                                                                                                                    7
                Non                                                66,7%
                                                                   6               Non                     28%
                                                                                                           2

                   Opinions des experts :

                   ◗◗ L
                       es facteurs socioculturels apparaissent clairement comme la raison de l’écart entre les taux
                      de pratiques de la population féminine et masculine en France. Cependant, il est important
                      de comprendre qu’entre les hommes et les femmes les objectifs de pratique sont différents.
                      Les femmes sont plus attirées par des notions de bien être, de santé et de pratique libre alors
                      que les hommes sont davantage attirés par la compétition.
                            ➜➜ L’offre des fédérations doit donc s’adapter à ces deux tendances et proposer pour les
                                femmes des programmes spécifiques moins élitistes, moins tournés autour de la notion
                                de compétition.
                            ➜➜ Des efforts sur la notion d’accueil doivent également être réalisés pour que les femmes
                                se sentent plus à l’aise dans l’univers sportif fédéral et non fédéral.
                   ◗◗ I l est également important de mentionner le rôle de précurseur qu’à la mère sur la fille en
                       ce qui concerne la pratique sportive.
                            ➜➜ Dans ce sens, il est important de développer des offres « familiales » (création de « pac-
                                kage » d’abonnement).
                   ◗◗ D
                       ’une manière générale, le déficit de médiatisation du sport féminin découle des facteurs
                      socioculturels et éducatifs. Ce phénomène est accentué par le fait que les pratiquantes
                      potentielles ne se reconnaissent pas dans les icônes féminines (phénomène encore plus
                      important que chez les hommes).
                            ➜➜ L’approche éducative du sport à l’école doit recentrer son discours et mettre la pratique
                                sportive féminine au même niveau que la pratique masculine.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                23

39728 audencia ineum interieur.indd 23                                                                                                          6/08/09 15:49:49
Le développement des pratiques et des sports de pleine nature
                                    Quel est votre point de vue concernant la hausse des pratiques libres et des sports de
                                    pleine nature ?

                           Cela correspond à une tendance lourde
                                                                                                      Il s'agit d'une mode éphémère
                                   en matière de pratiques
                  Oui                                                79,7%
                                                                     7                     Oui       9,6%
                                                                                                     9
                 Non                     20,3%
                                         2                                                Non                                                   90,4%
                                                                                                                                                9

                                                                                             Cela participe à la tendance d'une plus grande
                                                                                              prise en compte de l'environnement et de la
                      Il conviendrait de mieux encadrer ces pratiques
                                                                                                     nature dans nos modes de vies
                  Oui                                   50,7%
                                                        5                                  Oui                                                     94,6%
                                                                                                                                                   9
                 Non                                    49,3%
                                                        4                                 Non      5,4%
                                                                                                   5

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ L
                                             a hausse des pratiques libres et des sports de pleine nature répond à une sensibilité accrue
                                            vis-à-vis de l’environnement. Cette notion est reprise par les marques dans leur politique
                                            de communication actuelle : le « développement durable », le « naturel » est à la mode et fait
                                            vendre.
                                         ◗◗ L
                                             a technologie favorise également le développement du sport de pleine nature, autant que la
                                            tendance écologique (les sports nature deviennent plus accessibles).
                                         ◗◗ C
                                             e phénomène répond aussi à un désir renforcé de liberté, d’évasion de la vie de tous les
                                            jours. Les pratiques libres et les sports de pleine nature sont une manière de contrôler ce
                                            que l’on veut faire sans recevoir les conseils de quelqu’un.
                                                 ➜➜ Le rôle des collectivités territoriales est primordial dans la pratique des sports de plei-
                                                     ne nature. Elles doivent élaborer des plans départementaux ou régionaux des espaces,
                                                     sites et itinéraires relatifs aux sports de nature incluant des itinéraires de promenade,
                                                     de randonnée, de pratiques de VTT….
                                                 ➜➜ Les taxes départementales des espaces naturels sensibles peuvent être mobilisées
                                                     pour l’aménagement, la gestion, l’acquisition d’espaces, sites et itinéraires

                                    24                                                                           Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 24                                                                                                                        6/08/09 15:49:49
Le rôle des clubs sportifs et des fédérations dans la pratique sportive
                Quelle est votre perception de l’offre des clubs associatifs par rapport aux attentes des
                populations ?

                                         Très adaptée   1,3%
                                                        1
                                             Adaptée                                                       46,1%
                                                                                                           4
                                         Peu adaptée                                                           50%
                                                                                                               5
                                Pas du tout adaptée          2,6%
                                                             2

                   Opinions des experts :

                   ◗◗ L
                       es fédérations sont en charge de la défense du sport amateur et sont garants de l’équilibre
                      professionnels / amateurs. Cependant, leurs offres de services sont beaucoup trop stéréo-
                      typées.
                            ➜➜ Il est nécessaire de développer des nouveaux produits et en particulier des licences
                                loisirs pour toucher les pratiquants « hors cadre » :
                   ◗◗ D
                       éveloppement de produits de licences plus adaptés et plus modulables. Une offre de
                      licences non annuelles serait beaucoup moins contraignante et donnerait la possibilité à de
                      multiples personnes de découvrir un sport qu’elles n’auraient pas découvert si elles avaient
                      dû prendre une licence annuelle. Cette offre serait particulièrement intéressante pour les
                      « petites » fédérations.

                Quel est selon vous l’impact possible des énoncés suivants sur les pratiques sportives en
                France ?

                        Baisse du budget du Ministère de la Santé,
                                                                                     Meilleure stratégie des fédérations sportives
                        de la Jeunesse et des Sports (inclus le CNDS)
                Sans importance            5,3%
                                           5                                      Sans importance   0%
                   Peu important                             30,7%
                                                             3                      Peu important            12%
                                                                                                             1
                Assez important                                     38,7%
                                                                    3             Assez important                                   28%
                                                                                                                                    2
                  Très important                        25,3%
                                                        2                          Très important                      33,3%
                                                                                                                       3

                                                                                     Suppression ou réduction des emplois aidés
                                   Plus grande décentralisation
                                                                                                  (sportifs ou non)
                Sans importance             6,7%
                                            6                                     Sans importance   1,3%
                                                                                                    1
                   Peu important                                            48%
                                                                            4       Peu important                    28%
                                                                                                                     2
                Assez important                               33,3%
                                                              3                   Assez important                             40%
                                                                                                                              4
                  Très important                12%
                                                1                                  Très important                     30,7%
                                                                                                                      3

                Le temps libre des français dédié au sport                                                                 25

39728 audencia ineum interieur.indd 25                                                                                                    6/08/09 15:49:50
Opinions des experts :

                                         ◗◗ L
                                             es fédérations sont des mines d’or sous exploitées qui commencent à intégrer la notion
                                            d’offre de services auprès de leurs licenciés et de leurs pratiquants (clients). La crise éco-
                                            nomique impacte également cela. Les fédérations ne sont pas si touchées que cela au ni-
                                            veau de l’évolution du nombre de pratiquants mais prennent néanmoins conscience qu’elles
                                            risquent d’être sévèrement touchées dans les années à venir.
                                              ➜➜ Les fédérations doivent s’adapter en offrant de nouveaux produits notamment vis-à-vis
                                                  du développement des services d’aide à la pratique hors cadre (programmes d’entraî-
                                                  nement…). De son côté, le matériel et son évolution doivent faciliter la pratique.
                                         ◗◗ L
                                             a France est un pays où les mentalités évoluent lentement et les institutions commencent
                                            à se rendre compte du retard qu’elles accumulent. Pour preuve, aucun événement sportif
                                            majeur d’envergure internationale n’est prévu en France dans les années à venir.

                                    Impact de la politique actuelle du Ministère des Sports sur les pratiques sportives
                                    Comment jugez-vous la politique du MSJS en matière de «sport pour tous» ces dernières
                                    années ?

                                                   Très satisfaisante   1,4%
                                                                        1
                                                       Satisfaisante                                                    42,5%
                                                                                                                        4
                                                     Insatisfaisante                                                               49,3%
                                                                                                                                   4
                                                 Très insatisfaisante          6,8%
                                                                               6

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ L
                                             ’Etat est responsable de la conduite des politiques sportives en France. Il délègue aux
                                            fédérations sportives le pouvoir d’organiser et de promouvoir la pratique de leurs disci-
                                            plines et les soutient par le biais des conventions d’objectif et de la mise à disposition des
                                            cadres techniques. Les résultats du questionnaire semblent logiques tant le Ministère est
                                            source d’opposition et de débat concernant son rôle et son implication dans la vie sportive
                                            française.
                                         ◗◗ I l doit néanmoins se comporter en moteur vis-à-vis des fédérations en tentant de faire
                                             évoluer les mentalités (sélectionner les meilleurs et rejeter les moins bons) et en jouant un
                                             rôle de précurseur.
                                         ◗◗ E
                                             nfin, se pose la question de la nécessaire action du MSJS afin d’offrir des infrastructures
                                            de meilleure qualité et mieux réparties sur le territoire national pour favoriser le développe-
                                            ment de la pratique sportive.
                                              ➜➜ Le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports doit procéder à une évaluation
                                                  des besoins du monde sportif, en recensant les pratiques et l’offre en terme d’équipe-
                                                  ments sportifs. Il doit également se pencher sur la question des financeurs du sport.
                                              ➜➜ En délégant aux fédérations sportives le pouvoir d’organiser et de promouvoir la prati-
                                                  que de leurs disciplines, le Ministère réduit son action sur la pratique. Cela ne l’empê-
                                                  che pas de travailler sur la formation des cadres techniques qu’elle met à disposition
                                                  des fédérations pour aider au développement des pratiques sportives des diverses
                                                  disciplines.

                                    26                                                                       Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 26                                                                                                                    6/08/09 15:49:51
Sport et médias
                   ◗◗ L
                       es médias dans leur volonté de distraire ou d’informer les populations, doivent aujourd’hui
                      faire face à une forme d’évolution des mentalités. En effet, le monde de l’information est tou-
                      ché par la volonté croissante d’un public qui souhaite disposer d’une offre plus diversifiée,
                      l’objectif étant de sortir d’un système considéré comme « verrouillé ».
                   ◗◗ L
                       a multiplicité des sources d’information entraîne d’une manière générale une dilution des
                      médias et de l’intérêt. Chaque acteur doit donc repenser son modèle pour espérer pouvoir
                      se démarquer de ses concurrents.
                   ◗◗ D
                       ’une manière générale, on assiste au développement d’une offre à la carte. Grâce à l’inte-
                      ractivité, il est offert au public de choisir uniquement le service qui l’intéresse, payant ou
                      gratuit (Web, podcasts…).

                L’avenir des différents types de médias sportifs (presse écrite, radio, télévision, Internet)
                Concernant la presse écrite, les propositions suivantes vous apparaissent :
                                                                                        Renforcement des pages sport dans
                          Multiplication des "gratuits" sports
                                                                                          les grands quotidiens nationaux
                Très probable                                28,4%
                                                             2                  Très probable             12%
                                                                                                          1
                     Probable                                          41,9%
                                                                       4            Probable                                     49,3%
                                                                                                                                 4
                Peu probable                                 28,4%
                                                             2                  Peu probable                            34,7%
                                                                                                                        3
                  Improbable         1,4%
                                     1                                            Improbable      4%
                                                                                                  4

                    Perte de vitesse de la presse écrite sportive                         Multiplication des titres de presse
                                dans son ensemble                                                spécialisée sportive
                Très probable                      13,3%
                                                   1                            Très probable               16,2%
                                                                                                            1
                     Probable                                        38,7%
                                                                     3              Probable                                    47,3%
                                                                                                                                4
                Peu probable                                          41,3%
                                                                      4         Peu probable                          31,1%
                                                                                                                      3
                  Improbable                6,7%
                                            6                                     Improbable       5,4%
                                                                                                   5

                   Opinions des experts :

                   ◗◗ L
                       ’information sportive se retrouve aujourd’hui dans tous les types de médias (presse, TV,
                      radio, Internet…). La concurrence que se livre ces médias est toujours plus accrue et la
                      presse écrite (sportive ou non) est pénalisée par ce phénomène. En effet, elle est le seul type
                      de média qui ne peut fournir une information « immédiate ».
                            ➜➜ Dès lors, elle doit repenser son modèle de fonctionnement pour se positionner en tant
                                que média « d’analyse » et moins en tant que média « informateur ».
                   ◗◗ I l est donc nécessaire, afin d’attirer un public de plus en plus exigeant, de créer de nou-
                       veaux concepts et de développer quantité de nouveaux supports. L’expansion du modèle des
                      « gratuits » dans le monde de la presse écrite répond à ces problématiques.

                Le temps libre des français dédié au sport                                                              27

39728 audencia ineum interieur.indd 27                                                                                                   6/08/09 15:49:52
Concernant la radio, les propositions suivantes vous apparaissent :
                                Renforcement de l'offre sport
                                                                                               Création(s) de radio(s) thématique(s) "sport"
                                   des radios généralistes
                  Très probable                              25%
                                                             2                            Très probable                                26,3%
                                                                                                                                       2
                       Probable                                                   48,7%
                                                                                  4            Probable                                            36,8%
                                                                                                                                                   3
                  Peu probable                               25%
                                                             2                             Peu probable                                          34,2%
                                                                                                                                                 3
                    Improbable           1,3%
                                         1                                                  Improbable     2,6%
                                                                                                           2

                                                                                              Nouvelle réglementation permettant la vente
                        Développement de web radios sportives
                                                                                                           exclusive de droits
                  Très probable                                                44,7%
                                                                               4          Très probable                            29,7%
                                                                                                                                   2
                       Probable                                                43,4%
                                                                               4               Probable                                              48,6%
                                                                                                                                                     4
                  Peu probable                       11,8%
                                                     1                                     Peu probable                16,2%
                                                                                                                       1
                    Improbable           0%                                                 Improbable       5,4%
                                                                                                             5

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ L
                                             e développement de web radios sportives renvoie à la montée en puissance du phénomène
                                            de « streaming » (lecture en continu) dans l’univers médiatique.

                                    De manière générale, l’offre de sport à la télévision est :

                                          A saturation                                            En recherche de nouveaux contenus
                 Très probable                  10,8%
                                                1                                         Très probable   2,7%
                                                                                                          2
                       Probable                                          50%
                                                                         5                    Probable              16%
                                                                                                                    1
                  Peu probable                               32,4%
                                                             3                            Peu probable                                              62,7%
                                                                                                                                                    6
                    Improbable                6,8%
                                              6                                            Improbable                18,7%
                                                                                                                     1

                                                                                               A améliorer dans la présentation et la mise
                A améliorer dans la qualité des retransmissions
                                                                                                  en valeur des acteurs et événements
                 Très probable                  9,2%
                                                9                                         Très probable   3,9%
                                                                                                          3
                       Probable                               34,2%
                                                              3                               Probable              15,8%
                                                                                                                    1
                  Peu probable                                        43,4%
                                                                      4                   Peu probable                                   47,4%
                                                                                                                                         4
                    Improbable                    13,2%
                                                  1                                        Improbable                          32,9%
                                                                                                                               3

                                         Opinions des experts :

                                         ◗◗ L
                                             a télévision a d’ores et déjà repensé son modèle avec l’arrivée de la TNT. Les grosses chaînes
                                            généralistes, au niveau des contenus, se concentrent sur les sports les plus médiatiques.
                                                 ➜➜ La TNT doit se concevoir comme une offre alternative restant une fenêtre pour la diffu-
                                                     sion de nouveaux contenus à destination d’un public plus « expert ».

                                    28                                                                            Le temps libre des français dédié au sport

39728 audencia ineum interieur.indd 28                                                                                                                         6/08/09 15:49:53
Vous pouvez aussi lire