Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

  • du27fevrierau13mars2013 www.ville-gardanne.fr Quand les déchets produisent de l’électricité, p.14
  • Sécurité: à la rencontre des habitants, p.6
  • Environnement: la facture énergétique baisse, p.12
  • Social: la parole donnée aux parents, p.15 nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 1

Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Le 7 février dernier, le gymnase du lycée agricole de Valabre s’est transformé pour quelques heures en salle de concert. Et pour cause: c’est l’Orchestre régional de Cannes dirigé par Philippe Bender qui faisait le déplacement, comme il le fait régulièrement dans les établissements scolaires de la région.

Trois concerts ont été donnés dans l’après-midi et en début de soirée, le dernier en présence de parents et d’invités.

  • Au programme, des extraits de concerto de Stravinski, d’une sérénade de Mozart et des cinquième et sixième symphonies de Beethoven avec Wolfgang Doerner à la baguette. Une dizaine d’élèves de seconde a slammé un texte de leur composition pour clore le spectacle. Bravo à eux! 2
  • énergies n°391
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • photo: C. Pirozzelli
  • texte: B. Colombari Slam et Beethoven au lycée agricole nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 2
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14
  • ÉDITO photo: C. Pirozzelli
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • énergies n°391
  • 3 Défendre les intérêts des Gardannais L’intégration de Gardanne à la Communauté d’agglomération du Pays d’Aix (CPA) est une résultante de la loi Chevènement en 1998, que je n’ai pas votée en tant que député. Nous avons fait le bon choix en restant seuls, notamment financièrement, mais nous nous conformons à la loi et intègrerons la CPA au 1er janvier 2014.

Le conseil communautaire du Pays d’Aix a délibéré pour notre intégration le jour de la SaintValentin, je préfère y voir un signe de bon augure. Avec Maryse Joissains, Maire d’Aix et Présidente de la CPA qui se montre compréhensive, j’entretiens des relations amicales et constructives. Nous construisons déjà depuis longtemps sur de nombreux sujets: l’environnement avec le Plan climat, la culture scientifique avec le puits Morandat qui va devenir un pôle de culture scientifique technologique et industriel, la formation avec le centre Perform... Nous avons de tous temps agi pour des coopérations.

Comme nous l’avons toujours fait, nous continuerons à nous battre pour que les intérêts des Gardannais soient défendus au mieux au sein de la CPA, et il y aura quelques avantages à cette intégration, notamment au niveau des transports. Nous travaillons donc pour que notre arrivée se passe au mieux et nous serons unis avec la CPA contre la métropole, qui est un véritable danger pour l’autonomie communautaire et communale.

Roger Meï, Maire de Gardanne Nous avons toujours agi pour des coopérations nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 3

Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Les élus invitent les habitants de Biver à participer à une réunion publique de concertation sur les projets d’aménagement du quartier le vendredi 8 mars à 18h dans le réfectoire de l’école Paul-Cézanne. La municipalité a en effet engagé une réflexion globale de restructuration du groupe scolaire de Biver comprenant les écoles primaires Paul-Cézanne et Frédéric-Mistral, la maternelle Les terrils bleus et l’espace de restauration qui dessert les trois écoles.

Le dispensaire ainsi que le foyer JoséAlcaraz seront intégrés dans la réflexion globale. Il s’agit d’optimiser le fonctionnement des activités scolaires en mutualisant certains espaces et de limiter les risques sur le périmètre urbain déterminé par les groupes scolaires d’une part et la nouvelle crèche (située de l’autre côté de la route départementale) d’autre part.

Du 5 au 17 mars, grands-mères et grands-pères exposent leurs œuvres à l’espace Bontemps pour la quatrième année consécutive à l’occasion de la fête des grands-mères. Et la manifestation continue de prendre de l’ampleur, puisque de quatorze exposants la première année, ils seront une quarantaine en 2013. Femmes et hommes de 60 ans et plus, ils sont élèves de l’école municipale d’arts plastiques, membres du foyer du troisième âge ou tout simplement retraités. Pendant ces deux semaines ils offrent à découvrir peintures, sculptures, modelages, collages, dessins, canevas, gravures, photos et autres mosaïques, et ce pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Horaires de 10h à 12h et de 14h à 18h les samedis, mardis et jeudis, et de 9h30 à 12h30 et 14h à 17h les dimanches, mercredis et vendredis. Fermé le lundi. Vernissage le mardi 5 mars à 18h30. Les 106 maires du département (dont Roger Meï) opposés au projet de métropole marseillaise se sont réunis le 14 février dernier au Dock des Suds pour une conférence territoriale. A cette occasion, ils ont présenté un projet de réseau de transports métropolitain à l’échelle du département, avec notamment le développement et la restructuration du réseau ferroviaire. Ce réseau serait géré par le syndicat mixte départemental des transports et ne remplacerait pas les réseaux existants dans les intercommunalités.

Par ailleurs, Eugène Caselli, Président de la communauté urbaine de Marseille et fervent défenseur du projet de métropole, a demandé à Marylise Lebranchu, Ministre de la décentralisation, de le reporter à 2016. Le projet de loi doit passer en Conseil des ministres courant mars.

Métropole: en priorité, les transports Biver, un quartier qui change Les grands-mères exposent Des propositions pour travailler ensemble. Sortie Coquillages Le 5 mars à Bouzigues, avec Entraide Solidarité 13. PAF. 40€. Tél. 04 42 58 37 81 Ateliers clowns Le 9 mars de 16h à 17h pour les 3 à 5 ans, de 17h15 à 18h45 pour les 6-10 ans, à l’école Prévert. Le 10 mars pour les adultes de 10h à 18h, même lieu. lesnezenplus@hotmail.fr et 06 12 47 35 88.

Ateliers parents Créations manuelles et déco le 5 mars à 9h15. Bien-être le 12 à 9h. Gratuit, ouvert aux parents. Tél. 04 42 51 52 99. Croqueurs d’albums Un atelier à l’Espace parents (écoles du centre) pour apprendre à transmettre le goût de la lecture et des histoires à ses bouts d’chou.

Mardi 12 mars de 14h à 16h, gratuit. Rens. 04 42 51 15 16. Accueils de loisirs Inscriptions pour les vacances de printemps entre le 4 et le 11 mars. Service Enfance, tél. 04 42 65 77 30. Thé dansant Avec l’association Jacky Musette et l’orchestre FranckAriasi: entrée 8€ avec une boisson et petits fours. Le 14 mars de 14h30 à 18h30 à la Maison du Peuple.

Lotos Gardanne Gymnastique Rythmique le samedi 9 mars à 17h, Maison du Peuple. AEP Saint-Valentin, dimanche 10 à 15h salle Benoit-Labre (à côté de l’église). Randonnées Avec Les verts terrils, le 3 mars à Cabrières–d’Avignon: le mur de la Peste, les cabanes, les galeries drainantes. Le 6 mars circuit Marcel-Pagnol “Tête Rouge” et le col de Canteperdrix. Le 10 mars: Mirabeau, le Saint-Sépulcre. Tél. 06 18 22 68 97. Après-midi spectacle Le 10 mars à 15h à la Maison du Peuple, avec la compagnie Le chat luthier, au profit de l’association La Chatrière. 10€. Rens. 06 58 84 78 21.

  • ACTUALITÉS Venez admirer les œuvres des seniors. 4
  • énergies n°391
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • photo: C. Pirozzelli
  • textes: S. Conty, B. Colombari, C. Nerini Une restructuration des trois écoles est en projet. nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 4
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Dans le cadre de leur formation en BTS Animation, gestions touristiques locales à Aix-en-Provence, Marie-Hélène Faure et Benoît Bontemps ont monté un projet artistique sur Gardanne en collaboration avec l’école d’arts plastiques, un choix conforté après une visite guidée effectuée par l’Office de Tourisme. «L’idée est de présenter une exposition de peintures, sculptures, dessins, vidéos sur Gardanne, au moment d’Arts & Festins du Monde du 18 au 20 mai. Si vous souhaitez créer, ou que vous possédez déjà des œuvres, nous avons besoin de vous! Et comme ce projet s’adresse également aux artistes qui n’habitent pas la commune, nous organiserons des visites guidées les 8, 9, 15 et 16 mars, le départ étant prévu à 14h devant l’Office de Tourisme.» Pour tout renseignements complémentaires, vous pouvez contacter Marie-Hélène et Benoît au 06 72 79 24 11, 06 13 35 71 06 ou par mél à regardart13@gmail.com Des fiches d’inscriptions sont à retirer à l’école d’arts plastiques ou au service Culture.

Exposez-vous!

Tout au long de l’année, les agents du service Prévention sécurité routière interviennent auprès des élèves de maternelle, de primaire, de collèges et de lycées de la commune. L’opération Fragile! en constitue un des temps fort destiné aux plus jeunes et à leurs parents et aura lieu pour la onzième année consécutive dans toutes les écoles. Du 4 au 15 mars, les médiateurs interviendront dans les classes et dans les bus pour sensibiliser les enfants aux dangers de la route et aux comportements à adopter pour être en sécurité. Du 18 au 27 mars, la prévention sera au cœur de cette quinzaine avec pour certains des déplacements à La Halle pour un jeu de l’oie et un circuit où les élèves seront tantôt piétons, conducteurs et policiers.

Du 2 au 12 avril, la police municipale interviendra pour sanctionner les conducteurs délictueux... avec toujours l’espoir que les bonnes habitudes continuent en dehors de cette période. Le 4 avril à 18h30 à La Halle, les parents, les enseignants et l’ensemble des personnes ayant contribué à la réussite de cette opération sont invités à la remise des récompenses. Tout le travail réalisé sur la période sera exposé ce soir-là. Venez nombreux. La traditionnelle Foire de la Saint-Valentin s’est tenue pour la première fois sur le Cours rénové offrant une aisance des plus appréciables aux forains comme aux promeneurs.

Toute la journée, vêtements, bijoux, accessoires, outils, produits du terroiretmilleautresidéescadeauxontattirél’attention. Les fleuristes et vendeurs de pommes d’amour ont eu particulièrement du succès en ce 14 février, d’autant plus que cette année ni la pluie ni le froid glacial n’ont joué les trouble-fêtes. A 79 ans, Gaston et Louise sont restés fidèles au rendez-vous: «Ça fait plus des années qu’on vient à la foire, ça a changé, avant c’était la vraie foire, les vendeurs criaient, l’ambiance était un peu celle du marché aux poissons! Mais maintenant, on vieillit, peut-être on ne le supporterait plus?» Venez découvrir les activités de l’opération le 4 avril.

L’opération Fragile!

débute le 4 mars Ippon pour l’AJA Les compétiteurs de l’Athletic judo avenir débutent l’année de manière remarquable à l’image d’Abdel Ramane Yousfi, 14 ans. Qualifié pour la demi-finale des championnat de France cadet en plus de 90kg qui s’est tenue à Marseille le 20 janvier, il a remporté quatre combats et sera finaliste à Paris les 9 et 10 mars prochains. Belle prestation aussi d’Abdel Kader Youfi en junior moins de 66kg lors du challenge départemental ceinture de couleur le 26 janvier, qui termine 5e de sa catégorie.

  • Enfin, les plus jeunes ne sont pas en reste avec Gaëlle Daniel, Romaissa Messaoudi, Sonia Belayel, Clément Thierry, Bader Messaoudi, Vincent Raso et Élena Fiorentini chez les poussins et Manon Waterson, Farid Messaoudi, Belayel Mamoud et Loucas Bicchirossi qui ont tous fait un podium lors de la Coupe de Provence FSGT. Des milliers d’amoureux sur le Cours textes: S. Conty, C. Nerini
  • photo: C. Pirozzelli
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • énergies n°391
  • 5 Regard’Art, une exposition 100% gardannaise. Une foire “aérée.” nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 5
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Nousn’avonspasdesolutionmiraclecontre les cambriolages, avance, ce soir là, le Lieutenant de Gendarmerie Sadler. Mais on peut faire en sorte de compliquer la vie des délinquants...» Devant lui, plus de 180 riverains du quartier Brossolette, conviés au foyer Nostre Oustau par la municipalité et la Gendarmerie. Il s’agit, dans le cadre du Contrat local de prévention de la délinquance (CLSPD) et dans la continuité du travail mené par la Maison du droit et du citoyen et la police municipale,derapprocherhabitantsetinstitutionnels autour de la prévention des biens et des cambriolages.Aux côtés du Maire Roger Meï et desdifférentsservicesmunicipauximpliqués, la Gendarmerie est intervenue dans cette réunionquienappellerad’autres,dansd’autres quartiers.

Sans fatalisme, «sans langue de bois,» insiste le Capitaine José Diaz,et sans fausses promesses donc.

Car les cambriolages ont constitué l’an passé un sport national en France, avec 8,8% d’augmentation:346987 ont été perpétrés entre décembre 2011 et novembre 2012 (chiffres ONDRP) soit un toutes les 90 secondes. Il y a eu l’an passé 998 cambriolages sur les 26 communes de la compagnie d’Aix.«Aucune commune n’y échappe,» souligne le capitaine Diaz. «Au moindre doute, appeleznous 24h/24h» SÉCURITÉ La municipalité n’a pas attendu la Zone de sécurité prioritaire (ZSP) pour agir sur la sécurité et les cambriolages en particulier. Dernièrement, elle a invité habitants, Gendarmerie et services municipaux à une réunion publique autour de ce sujet sensible.

La première d’une série qui aura lieu dans différents quartiers de Gardanne.

  • Cambriolages, prévention des biens: tous mobilisés Gendarmerie et services municipaux mobilisés devant 180 personnes. Manuel Valls à Gardanne Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls est venu à Gardanne le 8 février dernier réaffirmer les objectifs des Zones de sécurité prioritaire. Le Maire Roger Meï a profité de l’occasion, «dans le cadre de votre mission de maintien de la sécurité, responsabilité de l’État,» pour lui souligner le fort engagement des services municipaux et du CLSPD dans la prévention de la délinquance et la sécurité. Le Ministre a lui-même reconnu la nécessité «d’impliquer les habitants, de les mobiliser face à la montée de la délinquance, avant d’ajouter, je suis venu réaffirmer que la lutte contre les cambriolages est une réalité,» confirmant la position du Maire que la sécurité est une question d’État, précisant enfin: «il faut du temps pour obtenir des résultats.» 6
  • énergies n°391
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • photos: C. Pirozzelli
  • texte: J. Noé nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 6
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

De ce côté là, le passage de Gardanne et Bouc-Bel-Air (plus des quartiers de Mimet et Meyreuil) en ZSP (Zone de sécurité prioritaire)aapportédesmoyenshumainsbienvenusenrenfortduCLSPD. Mais aussi un certain nombre d’effets pervers. «Il fallait renforcer les contrôles sur les routes, on a mis le paquet, avec des effectifs en permanence sur le terrain, explique José Diaz. Gardanne en fait un peu les frais: les délinquants qui allaient opérer ailleurs préfèrent actuellementjoueràdomicile.»L’envoléeducoursdel’oretsonmanque de traçabilité représentent de réelles tentations, comme, en définitive, tout ce qui peut se revendre pour quelques dizaines d’euros dans les filières de recel.

  • Les gendarmes dispenseront ce soir là,devant les 180 personnes présentes, quelques judicieux conseils.En premier lieu -et c’était le sens de leur venueils insistent sur l’humain et la “prévention collective.” «Il est très important, et nous le vérifions à chaque opération Tranquillité vacances,de connaître son voisinage,d’être en mesure de pouvoir identifier une activité suspecte chez un voisin dont on sait qu’il est censé être au travail à cette heure là, indique le Lieutenant Sadler. Ce n’est pas du flicage, mais ça permet de régler ou éviter certains vols. Au moindre doute, sur un bruit ou une voiture bizarre, il ne faut pas hésiter à nous appeler, nous avons des effectifs sur le terrain en permanence.» Une philosophie partagée parYveline Primo, Première adjointe au maire et responsable de la sécurité. «Se parler entre voisins est très important. Autrefois les gens avait plus le temps de se parler, ils se connaissaient, aujourd’hui la vie est un peu plus compliquée. Parfois on ne sait même pas mettre un visage sur son voisin. Je peux vous assurer que dans les quartiers où on a déjà fait ce type de réunions et où on a incité les gens à se parler, à se connaître, comme à Collevieille, ça porte ses fruits.» Rendez-vous a été pris pour la prochaine rencontre de quartier. Toute l’année, la police municipale et la Gendarmerie assurent une présence dans les quartiers. En fin de séance, le public a pu interroger les autorités. Conseils pour “compliquer la vie des voleurs”
  • Fermer les volets chez soi en cas d’absence est à double tranchant: cela peut envoyer le signal qu’il n’y a personne à la maison. En revanche verrouiller systématiquement portes et fenêtres est vital, ne serait-ce que pour être en règle avec son assurance (l’effraction doit être caractérisée).
  • Tout le monde n’a pas les moyens de mettre une porte blindée chez soi. Mais une alarme à 50€ peut se montrer très dissuasive.
  • Trouvez des cachettes pour les bijoux et objets de valeur. Ne les laissez pas en vue sur le lavabo ou la coiffeuse (c’est le premier endroit où iront chercher les cambrioleurs) ni dans un bocal sur le comptoir de la cuisine, à la vue de regards indiscrets. Idem pour les doubles des clés de voiture.
  • Ne laissez pas les outils de jardinage traîner dans le jardin, histoire qu’ils ne servent pas à défoncer votre porte.
  • Relevez les numéros de série de vos appareils high-tech pour qu’ils aient une chance de vous être restitués en cas de perquisition chez un suspect. Cela arrive plus souvent qu’on ne le pense. De la même manière, les smartphones et tablettes munis d’un GPS peuvent être traçables à distance avec le service approprié. Sur les Apple par exemple, il faut l’application “Localiser mon iPhone” (marche aussi pour les ordinateurs Mac). Sur les Samsung, il s’agit du service samsungdive.com.
  • Réservez le 17 pour les urgences, les flagrants délits, les agressions, mises en danger de la vie d’autrui. Sur 800 appels passés au 17 de la compagnie d’Aix chaque soir, seuls 50 sont justifiés! Dans tous les autres cas, préférez le 16 ou le 04 42 58 30 10 (tél. direct de la brigade de Gardanne).

En cas de flagrant-délit: ne vous mettez pas en danger, et ne tentez pas l’auto-défense (c’est passible de poursuites devant les tribunaux), ayez de suite le réflexe d’appeler les autorités. Après coup, on découvrant les dégâts: résistez à l’envie de commencer l’inventaire, pour ne pas “polluer la scène de crime,” et là encore, laissez faire en premier les hommes en bleu.

  • texte: J. Noé
  • photos: C. Pirozzelli
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • énergies n°391
  • 7 nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 7
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Lundi 21 janvier,la municipalité a invité des Gardannais en situation sociale difficile à venir s’informer sur la question des économies d’énergies en partenariat avec le Conseil général, l’AAI et la Caf.

Lutter contre le gaspillage énergétique est un combat dans lequel la commune s’est engagée comme l’expliqueAnthony Pontet,Conseiller municipal délégué aux économies d’énergie et énergies nouvelles. «La précarité énergétique est devenue une question centrale du débat politique.Il est de notre responsabilité d’informer et de sensibiliser les Gardannais aux économies d’énergie.C’est ce que nousfaisonsàtraverscesréunions d’information qui seront élargies très prochainement au monde associatif et à l’ensemble de la population. Notre objectif pour 2013 est d’informer, sensibiliser et accompagner le plus grand nombre de Gardannais sur la thématique de la précarité énergétique et des économies d’énergie.» Et des économies il est toujours possible d’en faire comme l’explique Jean Cabasson,animateur de cette session d’information.«En matière de chauffage, une baisse de 1°C représente en moyenne une diminution de 7% de sa facture.

Fermez volets et rideaux la nuit en hiver, et c’est 1°C de gagné. Il faut aussi penser à fermer les portes des pièces inutilisées et à baisser leur température. La température de confort se situe vers 19 à 20°C,mais quand on quitte son logement pour un petit moment il ne faut pas hésiter à la diminuer jusqu’à 16 à 17°C, sans toutefois couper totalement le chauffage pour éviter une très forte consommation par la suite pour revenir à la température de confort.» L’intervention se décompose en deux temps,un premier pour visionner un diaporama commenté, puis un second pour répondre à des questions, un peu sur le mode de questions pour un champion.

Le diaporama est l’occasion d’apprendre une foule de petites choses que l’on ne sait pas forcément. Certaines tiennent du simple bon sens,comme éviter de laisser ses volets et rideaux ouverts en été en milieu de journée pour ne pas ensuite avoir besoin d’un climatiseur pour rafraîchir la maison,ou encore ne pas mettre de plat encore chaud dans le réfrigérateur.D’autres sont moins évidentes.On entendsouventdirequ’ilfautbiennettoyerlagrille derrière son frigo et qu’il faut le placer suffisamment loin du mur pour laisser l’air circuler.Ce que l’on sait moins, c’est que 4cm de givre dans le frigo c’est une consommation multipliée par deux! De même, saviez-vous qu’une télé qui reste en veille pendant 18h consomme autant que pendant 6h de fonctionnement? En fait tous les appareils en veille consomment.

Il vaut mieux les brancher sur des multiprises avec interrupteur pour pouvoir les couper tous quand on ne les utilise pas. Par ailleurs, la Ville a édité un petit fascicule sur les économies d’énergies disponible dans les lieux publics et au téléchargement sur le site de la ville: ville-gardanne.fr/eco-energie Face à la hausse des prix de l’énergie, réduire sa consommation en la matière est une bonne chose pour ses finances et pour l’environnement. Pour aider les foyers aux revenus les plus modestes, la municipalité vient d’initier une série de réunions d’information sur les économies d’énergie.

Pour combattre la précarité énergétique SOLIDARITÉ Des séances bientôt élargies à tous les habitants Curieux, les participants n’ont pas hésité à poser des questions.

  • Présentation de conseils pratiques au quotidien. 8
  • énergies n°391
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • photo: C. Pirozzelli
  • texte: S. Conty nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 8
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14

Avec plus de 200 associations, plus de 2000 bénévoles,et quelque 8000 adhérents,le tissu associatif gardannais contribue très largement à la vie sociale de notre commune. Consciente de cette richesse et après le succès remporté par les Assises de la vie associative en 2011, la municipalité poursuit le travail engagé et organise de nouvelles Assises ouvertes à tous, le 16 mars, de 9h à 18h à la Maison du Peuple.

Les relations que nous avons tissées au cours de ces dernières années ont notamment abouti à la concrétisation d’une Charte, résultat plus que positif du travail mené entre la Ville et les associations, déclare Guy Porcedo, Conseiller municipaldéléguéauxassociations.Aujourd’hui plus de la moitié y adhère et bénéficie ainsi de nombreux avantages que nous avons mis en place en fonction de leurs besoins.» Bien entendu, ce que l’on peut qualifier de véritable travail d’équipe se poursuit avec des rencontres autour de la création d’une Maison de la vie associative qui avance à grands pas puisque l’architecte vient d’être sélectionné.

Nous avons souhaité que ce lieu soit en phase avec les attentes du monde associatif, car c’est bien lui qui la fera vivre, poursuit Guy Porcedo. Dès le départ, ces acteurs de la vie sociale ont été associés à la réflexion et c’est ensemble que nous construisons ce projet.» Au cours de ces prochaines Assises, la Maison des associations tiendra une place importante puisqu’elles seront une nouvelle occasion de peaufiner dans son ensemble ce qu’elle sera.«Un bilan de la Charte sera également à l’ordre du jour, explique Lawrence Caudie, Responsable du service culture et vie associative.Il est important que nous rappelions son contenu, les avantages auxquels ont droit les cosignataires, et les perspectives que nous pouvons développer.

Nous insisterons aussi sur l’existence du portail associatif créé sur le site internet de la Ville car cet outil mis en place depuis deux ans permet à chaque association qui le souhaite de communiquersursesactivités,sestempsforts.»Tout comme en 2011, après une présentation et des échanges autour de la vie associative, différents ateliers de réflexion seront mis en place (il va falloir travailler un petit peu!). En fin de journée,un bilan sera effectué afin qu’ensemble, la Ville et les associations pérennisent ce partenariat dynamique.Et comme le conclut Guy Porcedo,«LesAssises du 16 mars ne sont pas réservées aux responsables des associations.

Nous les souhaitons ouvertesàtous,bénévoles,adhérentsousimples citoyens car chacun a son mot à dire et les échanges n’en seront que plus constructifs.» Des Assises ouvertes à tous Après l’important travail réalisé par la municipalité et les associations de la commune ces dernières semaines, chaque citoyen intéressé est appelé à participer aux deuxièmes Assises où il sera notamment question de la future Maison de la vie associative. ASSOCIATION Les associations toujours très impliquées dans la vie de leur commune.

  • Les Assises, une occasion de poursuivre le travail engagé. texte: C. Nerini
  • photo: C. Pirozzelli, Le Périscope
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • énergies n°391
  • 9 Vie associative: une maison à bâtir nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 9
Du27fevrierau13mars2013 - Quand les déchets produisent de l'électricité, p.14
  • CourteÉchelle, suite. Après le tremplin de musiques actuelles pour les jeunes pousses: le plat de résistance, avec The Hyènes et Soma en concert à mini-prix (5€). The Hyènes compte parmi ses membres deux ex de Noir Désir (le batteur Denis Barthe et le bassiste JeanPaul Roy), le groupe s’est formé à la demande d’Albert Dupontel pour composer la bande-originale de son film Enfermé Dehors -une charge volontiers anar’ sur la société de con-sommation. Sur ce terreau on ne peut plus engagé, The Hyènes est très vite devenu la coqueluche des associations caritatives pour leurs concerts, et a enregistré son premier album en 2009. Un rock qui ne doit rien à personne, n’aime pas «Les gens comme des caramels mous, les filles qui ne font jamais caca» et n’entend pas s’excuser, avec des titres tels que Bougez-vous, On dormira quand on sera mort, ou L’amour c’est de la merde. Un peu plus pop, et plus propres (enfin, c’est surtout qu’ils chantent en anglais, on comprend moins facilement) les Soma, groupe istréen, confirment leur statut de Placebo sous speed, et leur très bonne tenue depuis leur premier album en 2004. Cette même année, ils étaient passés à CourteÉchelle à Gardanne, d’où ils étaient repartis avec le 1er prix... C’est pourquoi on surveillera attentivement les petits jeunes de The Junky Monkeys, lauréats de CourteÉchelle 2013, qui assureront la première partie de soirée. The Hyènes, Soma, les Junky Monkeys: c’est à 5€ donc, et ça s’annonce incontournable! L’actu du ciné «Miroir, mon beau miroir, dis-moi quels seront les prochains films à venir au 3 Casino?» Du 27 février au 5 mars, le cinéma accueillera Blancanieves, relecture ibérique, gothique (et muette) du conte de Blanche-Neige, et grand gagnantdesderniersGoyas (les César du cinéma espagnol). Il faudra aussi compter avec l’adaptation live de la BD Boule et Bill, avec Franck Dubosc et Marina Foïs, Amitiés sincères avecGérardLanvinetJeanHugues Anglade, Shadow dancer en VOST (un thriller sur une jeune irlandaise de l’IRA obligée d’espionner sa famille pour le compte des services secrets anglais), enfin Möbius avec Jean Dujardin et Cécile de France: une proposition de thriller et changement de registre surprenant pour l’acteur de Brice de Nice et The Artist. La semaine suivante, du 6 au 12 mars, on peut d’ores et déjà annoncer Tu honoreras ta mère et ta mère (tout un programme) et Les misérables, comédie musicale (en VOST) par le réalisateur de Le discours d’un roi, et avec Hugh Jackman, Russell Crowe, Anne Hathaway... enfin, le 8 mars à 21h, soirée événement: dans le cadre de La journée de lutte pour le droit des femmes, le cinéma 3 Casino diffusera Wadjda, de Haifaa Al Mansour. Horaires et programmes disponibles sur cinema-gardanne.fr Chaque lundi, retrouvez sur ville-gardanne.fr tous les films de la semaine à venir ainsi qu’une bande-annonce. 3 Casino cinéma, 11 cours Forbin Des sons pas banals Samedi 9 mars à 17h Ensemble Garguégasthan Expérimentation sonore à la Médiathèque entrée libre «Tenter de penser et construire une musique traditionnelle du XXIe siècle, en proposant une expérimentation du temps présent.» C’est l’objectif de cette formation expérimentale réunissant un saxophone, des percussions et une contrebasse. Le Garguégasthan, territoire imaginaire aux frontières mouvantes, s’installera pendant deux jours à la Médiathèque Nelson-Mandela, que les trois musiciens utiliseront comme un espace de (ré)création sonore, captant et improvisant sur les bruits du quotidien et la “rumeur” des lieux, avant de les restituer dans un concert joué autour du public. Entre happening et recherche sonore... vous pourrez voir et entendre le Garguégasthan travailler le vendredi et la journée de samedi avant le concert à 17h. Une curiosité, assurément. Dans le cadre du cycle Un endroit où aller. Samedi 2 mars à 20h30 CourteÉchelle, acte 2 Musique rock à la Maison du Peuple - 5€ The Hyènes et Soma en concert 10
  • énergies n°391
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • photo: X. dr
  • texte: J. Noé SORTIR nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 10

Vendredi 8 mars à 20h30 Le Théâtre du Maquis fête ses 30 ans Cabaret-Théâtre au 3 Casino - tarif 9€/12€ durée 1h10, tous publics La compagnie Théâtre du Maquis est très bien vue à Gardanne et dans le Pays aixois. On se souvient en 2006 de leur Soulomi Rouge, hommage aux mineurs pas mortifère pour un sou. De leur rêverie Monstres, songes and songs, passée au 3 casino il y a trois ans, tout comme les Biches de Mer, leur “excroissance musicale” gentiment déjantée, venue en 2008. Dans ses productions, la compagnie de la famille Béziers aime rêver d’un autre monde et brocarde les avanies d’un certain système politique, financier, étriqué.

Bref, le Maquis est loin d’être en terre inconnue à Gardanne, et fête cette année ses trente ans avec une coproduction Bois de l’Aune (Aix) et MP 2013: L’écran de fumée, le cabaret du mensonge heureux. «Non seulement on y croit, au mensonge, mais on ne peut pas s’en passer, explique la compagnie. On y croit comme on respire. C’est grâce à lui qu’on peut espérer accéder au bonheur. Imagine une seconde un monde où on n’aurait pas d’autre choix que la vérité... Alors?... Ça fait froid dans le dos hein ) Ne gâchons pas ce bel anniversaire: ce soir, pas de misère, pas d’inégalité, pas d’oppression, pas de haine.

La vérité, la réalité, on verra ça une autre fois. Offrons-nous un bel écran de fumée et que la fête commence!» Office de Tourisme Josianne Bonnet propose une visite commentée de la chapelle des Pénitents le samedi 2 mars. RdV à 14h à l’Office de Tourisme, 31 bis boulevard Carnot, PAF 3€, sur réservation. Tél. 04 42 51 02 73. D’autre part, le parcours “Terre et terroir” annoncé par erreur en février aura lieu les 22 et 23 mars. Inscriptions toujours possibles au 04 42 51 02 73. Ousmane Sow...

sculpteur d’Afrique. Projection-débat autour d’un film de 26mn. La réalisatrice suit l’artiste, ex kiné à Paris, dans les rues de Dakar et dans son travail quotidien. Le mardi 12 mars à 18h15 à la Médiathèque, en partenariat avec l’école d’Arts Plastiques. Entrée libre. Opéra à l’école La première représentation de chant lyrique par les élèves des écoles AlbertBayet et Veline aura lieu le 11 mars à 15h à la Maison du Peuple. Une collaboration entre la Médiathèque, le secteur Éducation, les enseignants -et avec les petits!

  • Emotions et raison La Médiathèque accueille une conférence sur les neurosciences jeudi 7 mars à 18h. Noël Meï, Directeur de recherche en neurobiologie au CNRS, tentera d’expliquer que contrairement à l’adage Le cœur a ses raisons que la raison ignore, les émotions collaborent avec la raison. Entrée libre. AGENDA Vendredi 8 mars à 20h30 Théâtre par la compagnie Tiramisù Spectacle caritatif à la Maison du Peuple Tarifs 6€/10€ - durée 1h30, tous publics La compagnie Tiramisù est née en 1991, réunissant des passionnés du carnaval de Venise. Vingt ans plus tard, le groupe vient de remporter le prix de la meilleure troupe Paca au grand prix de la Fédération nationale des compagnies de théâtre amateur Sud-Est, parmi quelque 250 troupes. Une jolie découverte, forte de six pièces originales déjà produites, dont la dernière repasse pour la deuxième fois au 3 Casino, samedi 8 mars. Le petit truc en plus: la billetterie se fait au profit d’une école de Pehonko au Bénin. Pour le reste, Plus belle Venise trace la voie de prédilection de la compagnie, la commedia dell’arte, avec ses costumes, ses masques, ses pitreries et ses réactualisations constantes, qui permettent de parler du monde d’aujourd’hui. Il y sera question d’un quartier qui cherche à retrouver sa tranquillité, menacée par un Doge, avec en chemin des quiproquos, histoires d’amour... dans un clin d’œil évident à un célèbre feuilleton marseillais. Plus belle la... Non, Plus belle Venise! texte: J. Noé
  • photos: X. dr
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • énergies n°391
  • 11 Et un, et deux, et... trente ans nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 11

En 2013, il va certainement être beaucoup question d’énergie. L’autorisation donnée par l’État à E.on d’exploiter la filière biomasse pour le groupe 4 de la centrale thermique et la mise en place au printemps du parc photovoltaïque au terril des Sauvaires sont deux avancées majeures de la transition énergétique,comme l’a souligné Roger Meï lors de la réunion publique sur le Page 2013 (Plan d’action global sur les énergies) le 5 février dernier:«D’ici quelques années, Gardanne produira autant d’énergie que ce que les habitants en consomment,et sans gaz à effet de serre. Nous avons aussi un projet de géothermie avec les eaux tièdes de la mine, où on pourrait utiliser des calories pour le chauffage en hiver et les stocker en été.

Dans l’avenir, l’énergie sera beaucoup plus chère, il faut donc la préserver et faire des efforts dans tous les domaines.» (lire article sur biogaz p.14, NDLR) C’est pourquoi laVille a mis en place en 2010 le Page, qui entame sa quatrième année. «C’est un travail de fond qui ne se voit pas, constate Anthony Pontet, Conseiller municipal délégué aux économies d’énergie.Nous avons maintenant un retour qui donne des estimations beaucoup plus précises.» Ainsi, en 2012,la baisse de la consommation énergétique municipale s’est poursuivie: -9%, contre -10% en 2011.«La priorité a été mise sur l’isolation des bâtiments, comme à l’école Fontvenelle ou à la Mairie annexe de Biver, préciseYazid Chebah,économe de flux.

Ce sont de gros investissements qui demanderont plusieurs années avant d’être amortis, mais les résultats sont déjà visibles.» La sommeallouéedanslebudgetauPageestd’ailleurs passée de 130000€ en 2010 à 220000€ en 2012.Et l’an dernier,un plan triennal (2012- 2014) a été mis en place pour anticiper les gros travaux d’isolation.Une partie de ce financement provient d’ailleurs des économies réalisées sur les dépenses énergétiques. Ces économies ont été conséquentes sur la consommation de gaz (-15%) et d’électricité (-12% en excluant le pôle d’activités Morandat) grâce à la pose de régulations de nuit et à l’isolation des bâtiments.

Enfin, la consommation d’eau est maîtrisée (-1%) avecnotammentlaposedekitséconomiques dans les écoles.Le coût de l’éclairage public (-1%) devrait baisser dans les prochaines années. La Ville a commandé une étude sur l’état du parc actuel qui est vieillissant. Parmi les projets pour l’année 2013,on parUn plan triennal pour les gros travaux d’isolation ENVIRONNEMENT L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas. Dans le cadre du Plan d’action global sur les énergies, la Ville a mis en place depuis trois ans une démarche de réduction de la facture énergétique, avec des résultats encourageants.

Bilan et perspectives pour l’année à venir.

  • La facture énergétique a encore baissé Associations et correspondants énergie à la présentation du Page. Gilles Campana, Yazid Chebah et Anthony Pontet sensibilisent les élèves. 12
  • énergies n°391
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • photo: C. Pirozzelli
  • texte: B. Colombari nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 12

lera très bientôt de la future Maison de la vie associative, qui sera construite dans le prolongement de La Halle en 2014. «L’architecte a été choisi le 1er février, annonce Guy Porcedo, Conseiller municipal délégué à la vie assocative.

Un gros travail en amont a été fait avec les associations et va se prolonger lors des Assises de la vie associative le 16 mars. Ce bâtiment doit être exemplaire en terme d’environnement et d’accessibilité. Nous nous sommes inscrits dans une démarche BDM,Bâtiment durable méditerranéen.»Autre projet intéressant, celui de jardins partagés sur un terrain acheté par la Ville près de la station de dépollution, en bord de Luynes. «Le principe est que les habitants gèrent les parcelles collectivement,avec une mutualisation des produits agricoles, explique Stéphanie Olivero, Directrice du service environnement.L’eau de la station d’épuration pourrait être utilisée pour chauffer une serre.» Autre projet à plus long terme, celui d’équiper le toit de La Halle de capteurs solaires pour produire de l’électricité.

Une réflexion est en cours avec l’entreprise Urba Solar qui installe le parc photovoltaïque aux Sauvaires.Enfin,laVille a adhéré il y a quelques mois au Plan climat énergies de la Communauté du pays d’Aix. «C’est de la coopération intercommunale choisie et pas imposée,» souligne Bernard Bastide,Adjoint au maire délégué à l’environnement. Mais les investissements matériels ne seraient pas suffisants s’ils n’étaient accompagnés d’un changement des comportements individuels, que ce soit dans les services municipaux, les écoles ou les bâtiments utilisés par les associations. «Cette année, à Château-Pitty, on travaille sur les énergies renouvelables, témoigne Gilles Campana, Responsable de l’association Les verts terrils.

Une maquette sera présentée au Forum des énergies en avril. C’est important d’enseigner ce qu’est l’énergie et comment l’économiser. Les enfants ne le savent pas beaucoup, mais je constate que les adultes le savent encore moins! Ce que dit Yazid, je le répète dans les écoles, et ce que j’entends, je lui transmets, on travaille ensemble.» L’association Écopolénergie, basée au Pesquier, informe les particuliers qui veulent engager des travaux dans leur maison, mais est aussi engagée dans la lutte contre la précarité énergétique avec les bailleurs sociaux dans le cadre de la rénovation des HLM.

La Ville en fait de même via le CCAS qui a organisé une réunion publique fin janvier (lire p.8) sur les économies d’énergie auprès d’un public en difficulté. «Je reçois tous les lundis des personnes en grande difficulté qui n’arrivent plus à payer leur facture d’électricité, souligne Maryse Blangero, Adjointe au maire déléguée à l’action sociale. Ce travail de sensibilisation est très important, il faudrait d’ailleurs l’élargir aux personnes âgées.» Du côté des associations, des référents économies d’énergie ont été mis en place,sur le même principe que dans les services municipaux.

Nous sommes tous des citoyens, il n’y a pas de raison d’avoir un comportement différent quand on est chez soi et quand on utilise un bâtiment municipal, constate Guy Porcedo. Les associations passent beaucoup plus de temps que les services dans les salles qu’on leur prête, elles ont un rôle à jouer auprès de leurs adhérents. L’argent économisé peut ainsi être utilisé de façon plus efficace.» Les écoles, les associations et les citoyens sensibilisés Parmi les projets, le chauffage d’une serre. L’électrique c’est fantastique Dernièrement, le Maire Roger Meï et Anthony Pontet ont essayé la nouvelle voiture électrique achetée par la commune.

Une acquisition qui répond à l’objectif municipal de s’équiper chaque année d’un ou deux véhicules électriques, en parallèle d’une meilleure maîtrise de son parc de véhicules. Une rationalisation qui en 2012 a permis à la Ville de réduire de 5% sa consommation de carburant. Pour les petits déplacements légers, les services ont également été équipés d’une vingtaine de vélos.

  • La Ville poursuit donc le passage à l’électrique pour une partie de son parc de véhicules motorisés, une démarche débutée en 2004. texte: B. Colombari, S. Conty
  • photo: C. Pirozzelli
  • du 27 février au 13 mars 2013
  • énergies n°391
  • 13 nrj n°391:Mise en page 1 21/02/13 17:07 Page 13
Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler