MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org

 
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
MADAGASCAR
Soutien à la création d’un centre rural de
        formation et d’animation

              www.planete-urgence.org
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
MADAGASCAR - SOUTIEN A LA CRÉATION D’UN
    CENTRE RURAL DE FORMATION ET D’ANIMATION

     1 - Contexte et présentation du projet

     Madagascar est un pays qui doit faire face à une
     grande pauvreté tout en disposant d’une biodiversité
     exceptionnelle, menacée par une déforestation
     massive. C’est en réponse à cette double problématique
     que Planète Urgence et l’association malgache
     ODADI travaillent ensemble depuis décembre 2008
     à la création d’un centre rural permettant d’appuyer
     des actions de développement local favorisant la
     protection de l’environnement.

     Le projet est localisé autour d’un axe compris entre
     les communes d’Ankazondandy et de Mangamila, avec
     pour cœur, la commune de Beorana située à 60 Km au
     Nord d’Antananarivo (Région d’Analamanga).

     2 - Les objectifs du projet

     Améliorer le niveau de vie des ruraux par la création d’activités permettant la valorisation de la biodiversité
     et la protection de l’environnement.

     Objectif 1 : Réalisation du centre Patrak’Ala (localité de Beorana), centre de formation et d’animation rurale,
     qui accueillera notamment une distillerie d’huiles essentielles et une miellerie (unité servant à extraire le miel
     des alvéoles et à en enlever les impuretés).

     Objectif 2 : Plantation de 17.000 arbres de ravintsara (desquels seront extraites les huiles essentielles) dans
     le site du centre Patrak’ala et dans les propriétés des villageois souhaitant participer au projet.

                                                                    Objectif 3 : Appui à la filière apicole locale
                                                                    pour générer des revenus à court terme par la
                                                                    formation des apiculteurs et la réalisation de 500
                                                                    ruches modernes.

                                                                   D’ici la fin 2013, le centre de développement
                                                                   rural de Patrak’Ala devra être fonctionnel et
                                                                   assurera pleinement son rôle de «site vitrine»
                                                                   et de tremplin de développement. La pérennité
                                                                   de son fonctionnement sera assurée par les
                                                                   revenus issus de la vente de miel et d’huiles
                                                                   essentielles. Le projet souhaite promouvoir la
                                                                   recherche et la mise en place des solutions les
                                                                   plus respectueuses de l’environnement pour
     alimenter le processus de distillation et l’alimentation énergétique du site.

     La vente des matières premières au centre (feuilles de ravintsara et miel brèche dans les alvéoles) par les
     villageois leur assure des revenus directs.

2
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
3 - Les partenaires locaux

ODADI est une association malgache créée en 2005. Elle contribue à la réduction de la pauvreté dans les zones rurales en
mettant les compétences de ses membres bénévoles (ingénieurs, médecins, animateurs…) au service du développement
intégré de la communauté. Elle est donc l’interlocuteur face aux collectivités territoriales et différentes autorités
malgaches.

4 - Les modes opératoires du projet

              Etapes                               Modalités de mise en oeuvre                                    Calendrier

Animation et sensibilisation    - Réunion d’information avec les paysans sur la législation foncière    Toute l’année

Réalisation des pépinières      - Formation des plants et mise en place                                 Juillet

 Préparation des plantations    - Préparation des sols, creusage et désherbage                          Octobre à Décembre

 Réalisation des plantations    - Ravintsara : 600 plants/ha dans le centre de Patrak’Ala               Janvier
                                - Jatropha : haies pour la protection des parcelles dédiées
                                - Regarnissage des plants morts de la première année

 Réalisation des ruches         - Construction de ruches modernes                                       Mars à Juin
                                - Installation des ruches

Formation des apiculteurs       - Réunion d’information des apiculteurs                                 Toute l’année

Centre Patrak’Ala               - Réalisation des infrastructures du centre                        2012-2013
                                - Préparation des activités de formation et d’animation
                                - Distillerie et équipements de raffinage qui permettent de mettre
                                en place une transformation locale et une valorisation économique
                                des productions d’huiles essentielles et de miel

5 - Les modalités de suivi

-Des réunions mensuelles pour s’assurer de la bonne avancée du projet (état d’avancement, contraintes et obstacles,
renseignement sur les indicateurs de suivi) sont réalisées, soit à Beorana, soit à Antananarivo.

-Un recensement des plants morts (permettant l’établissement des taux de survie et la programmation du
regarnissage) est réalisé en fin d’année par le coordinateur terrain et ODADI.

 Les chiffres clés
                                                            Objectif du projet                         Total atteint fin 2011

 Nombre de jatropha plantés                                                          3 100                                      3 500

 Nombre de Ravintsara plantés                                                       17 000                                     17 000

 Nombre de ruches peuplées                                                             500                                       150

 Nombre de familles concernées par l’achat des                                         256                                       256
 plants
 Nombre de bénéficiaires en apiculture                                                   40                                       19

                                                                                                                                        3
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
Pour en savoir plus

    Planète Urgence
    39 rue Crozatier
      75012 PARIS

  Contact : Audrey Roy
      Responsable
  du Pôle Partenariats

    Tel : 01 43 40 86 66
aroy@planete-urgence.org

                 www.planete-urgence.org
        Retrouvez aussi toute l’actualité de l’association
              sur le blog de Planète Urgence sur
                www.blog-plante-urgence.org
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
MADAGASCAR
Protection et reboisement des forêts de
                 tapias

            www.planete-urgence.org
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
MADAGASCAR : PROTECTION ET REBOISEMENT
    DE FORÊTS DE TAPIAS

    1 -Contexte et présentation du projet

                                                                  La région d’Itasy est dotée d’une nature généreuse
                                                                  en Biodiversité et en terre fertile. Mais ses forêts sont
                                                                  fortement menacées (feux de brousse, besoin en bois de
                                                                  chauffe, orpaillage…) et ont perdu une part importante de
                                                                  leur superficie (4,4% de déforestation entre 2000 et 2005
                                                                  selon l’Office national de l’environnement).

                                                                  Les forêts de tapias représentent les derniers vestiges de
                                                                  la végétation primaire de cette région. Plante endémique
                                                                  protégée, elle constitue la principale plante nourricière
                                                                  de vers à soie sauvage et procurent différentes richesses
                                                                  au bénéfice des villageois: fruits de tapias, plantes
                                                                  médicinales et champignons.
                                                                  Planète Urgence, la Région d’Itasy, la Direction Régionale
                                                                  de l’Environnement et des Forêts et l’association locale
                                                                  DEFI ont souhaité démarrer en 2010 une collaboration
                                                                  pour protéger et reboiser les forêts de tapia.

    2 - Les objectifs du projet

    Le projet vise à réaliser le reboisement de 60000 arbres (Tapias, Eucalyptus, Acacia, etc) au niveau de quarante
    Organisations Communautaires de Base (OCB) dans une dynamique de protection de l’environnement et de
    développement des populations.

    Objectif général : protéger et restaurer les forêts de tapia en mobilisant les communautés villageoises

    Les objectifs spécifiques du projet consistent à :
    -Sensibiliser les communautés villageoises à la protection et à la valorisation de l’environnement,
    -Former et responsabiliser 40 Organisations Communautaires de Base (OCB) dans les activités de production et de mis
    en terre des plants de tapias,
    -Restaurer 13 hectares de forêts de tapia détruites par la plantation de 25500 arbres,
    -Aménager un espace de 17 hectares (plantation de 34500 arbres) géré durablement et destiné à la production d’arbres
    dédiés à la production de bois de service et d’énergie.
    - Augmenter la connaissance générale sur le tapia et les techniques de reboisement les plus appropriés par des activités
    de recherche appliquée.

    Le projet mis en œuvre sur 30 mois permettra de planter 20000 arbres par an et d’assurer un transfert de compétence
    aux 40 OCB de la zone.

    3 - Les partenaires locaux

    - La mise en terre et l’entretien des plants de tapia sont effectués par les OCB.
    - L’association DEFI, qui possède beaucoup d’expériences sur la production de plants de tapia en pépinière et leur
    plantation, forme les OCB, afin que ces dernières puissent gérer de façon autonome leurs propres pépinières dans
    l’avenir.
    - La Direction Environnement et Forêts (DREF), rattachée au Ministère de l’Environnement et des Forêts, réalise
    l’encadrement et le suivi des opérations.
    -La Direction du Développement Régional de la Région d’Itasy assure avec Planète Urgence la coordination générale
    du projet.
    - Un partenariat avec l’ISTOM (école qui forme aux métiers des filières agronomiques et environnementales des pays en
    voie de développement) permet de travailler sur l’étude des forêts de tapia.

2
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
4 - Le mode opératoire du projet

Les graines de tapias sont mises en pépinières pendant un an.

                 Etapes                       Modalités de mise en œuvre                         Calendrier
 Concertation des parties prenantes      - S’assurer de la disponibilité des         Aout 2011
                                         ressources
                                         - Organisation de l’intervention
 Information / sensibilisation           - Informer la communauté de              Août 2011
                                         l’avènement du projet
                                         - Informer de la finalité et la démarche
                                         du projet

 Renforcement des capacités des OCB      - Doter des OCB des connaissances           Novembre 2011
                                         techniques nécessaires à la maîtrise
                                         des reboisements suivant les normes
 Préparation pépinière                   - Aménagement de la pépinière               Novembre 2011
                                         - Fabrication d’engrais amélioré
                                         - Mise en place des plates-bandes
 Production de jeunes plants             - Préparation et semis des graines          Toute l’année
                                         - Entretien et suivi
 Préparation terrain à reboiser          - Débroussaillement                         Décembre 2011 à Janvier 2012
                                         - Trouaisons
                                         - Rebouchage
 Mise en terre jeunes plants et          - Transport des jeunes plants               Janvier à Février 2012
 replantation des drageons               - Mise en terre des jeunes plants :
                                         2.000 pieds par hectare
 Recherche d’action                      - Observation directe                       Toute l’année
                                         - Relevé des données quantitatives et
                                         qualitatives
 Entretien jeunes plantes                - Suivi                                     Mars à Octobre 2012
                                         - Mise en place des pare-feux

5 - Les modalités de suivi

- Un comité de pilotage trimestriel (mi-mars, mi-juin, mi-septembre, mi-décembre) permet de suivre la bonne avancée
du projet et de réaliser le suivi des indicateurs de résultats.

- Des contrôles réguliers de la mise en oeuvre du projet et du respect des normes et standards sont réalisés par la
Direction Régionale de l’Environnement et des Forêts et Planète Urgence.

 Les chiffres clés
                                                   Objectif du projet                      Total atteint fin 2011
  Nombre de tapias plantés                                                80 000                                    14 000
  Nombre de personnes formées                                                  230                                    119

                                                                                                                             3
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
Pour en savoir plus

    Planète Urgence
    39 rue Crozatier
      75012 PARIS

  Contact : Audrey Roy
      Responsable
  du Pôle Partenariats

    Tel : 01 43 40 86 66
aroy@planete-urgence.org

                 www.planete-urgence.org
        Retrouvez aussi toute l’actualité de l’association
              sur le blog de Planète Urgence sur
                www.blog-plante-urgence.org
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
MADAGASCAR
Projet de reboisement de proximité avec
        l’organisation VOARY VAO

             www.planete-urgence.org
MADAGASCAR Soutien à la création d'un centre rural de formation et d'animation - www.planete-urgence.org
MADAGASCAR - PROJET DE REBOISEMENT DE
    PROXIMITE AVEC L’ORGANISATION VOARY VAO

    1 -Contexte et présentation du projet

    Grâce aux acquis des formations dispensées en
    2010 aux Organisations Communautaires de
    base (OCB) dans le cadre du partenariat entre
    Planète Urgence et la Région Itasy, l’association
    Voary Vao a réussi à créer sa propre pépinière
    et a réalisé de façon autonome des actions de
    reboisement.

    Planète Urgence a souhaité appuyer et renforcer
    cette initiative, pour mener des reboisements
    de proximité dans les communes de Morarano
    et d’Imerintsiatosika (situées en Région Itasy) à
    partir du mois d’octobre 2011.

    2 - Les objectifs du projet

    Objectif général: mener à bien des activités de reboisement permettant de protéger et de valoriser
    l’environnement pour le bien être de la population

    Les objectifs spécifiques consistent à :

    - Reboiser 30000 arbres de diverses essences (eucalyptus, acacia, pins) sur une période de 18 mois,

    - Eduquer les communautés en matière de reboisement et de respect de l’environnement.

    3 - Les partenaires locaux

    - L’Association Voary Vao assure la mise en œuvre des activités à travers l’organisation des interventions des
    comités de reboisement dans la zone

    - Les comités de reboisement crées dans chaque village dans le but d’assurer la bonne organisation des
    activités de reboisement (trouaison, mise en terre, mise en place pare-feux, entretiens)

    - Les communes de Morarano et d’Imerintsiatosika sont les propriétaires des terrains de reboisement, qui
    garantissent la durabilité des actions et la protection des plantations grâce à des activités de contrôle et de
    sensibilisations des populations.

    - La Direction Régionale De l’Environnement et des Forêts (DREF) Itasy, qui valide le respect du cahier des
    charges fixé concernant le reboisement.

    - La Région d’Itasy et Planète Urgence assurent la coordination générale des actions.

2
4 - Les modes opératoires du projet

            Etapes                              Modalités de mise en oeuvre                          Calendrier

Concertation des parties         - S’assurer de la disponibilité des ressources              Septembre 2011
prenantes                        - Organisation de l’intervention
Information & sensibilisation    - Informer la communauté de l’avénement du projet           Septembre 2011
                                 - Informer de la finalité et de la démarche du projet
Préparation pépinière            - Aménagement de la pépinière                               Octobre 2011
                                 - Fabrication d’engrais amélioré
                                 - Mise en place des plates-bandes
Production de jeunes plants      - Préparation et semis des graines                          Octobre à Décembre
                                 - Entretien et suivi                                        (2011 et 2012)
Préparation terrain à reboiser  - Débrousaillement                                           Décembre à Janvier
                                - Trouaison                                                  (2011 et 2012)
                                - Rebouchage
Mise en terre des jeunes plants - Transport des jeunes plants                                Janvier à Févier (2012 et
                                - Mise en terredes jeunes plants : 2 000 pieds par hectare   2013)
Entretien des jeunes plants     - Suivi                                                      Mars à Octobre (2012 et
                                - Regarnissage                                               2013)
                                - Mise en place des pare-feux

5 - Les modalités de suivi

- Un comité de pilotage trimestriel (mi-mars, mi-juin,
mi-septembre, mi-décembre) permet de suivre la
bonne avancée du projet et de réaliser le suivi des
indicateurs de résultats.

- Des contrôles réguliers de la mise en oeuvre du projet
et du respect des normes et standards sont réalisés
par la Direction Régionale de l’Environnement et des
Forêts et Planète Urgence.

- La constitution d’une base de données des plantations
et leur géolocalisation permet d’assurer un suivi
qualitatif de l’évolution des parcelles.

  Les chiffres clés
                                                    Objectif du projet                   Total atteint fin 2011
   Nombre de tapias plantés                                               30 000                                   5 000
   Nombre de personnes bénéficiaires                                      68 856                                  16 661

                                                                                                                           3
Pour en savoir plus

    Planète Urgence
    39 rue Crozatier
      75012 PARIS

  Contact : Audrey Roy
      Responsable
  du Pôle Partenariats

    Tel : 01 43 40 86 66
aroy@planete-urgence.org

                   www.planete-urgence.org
          Retrouvez aussi toute l’actualité de l’association
                sur le blog de Planète Urgence sur
                  www.blog-plante-urgence.org
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler