Plan de sécurité au travail-COVID-19 - Bureau de la gestion ...

 
Plan de sécurité au travail-COVID-19 - Bureau de la gestion ...
Plan de sécurité au travail –
                                        COVID-19

      Bureau de la gestion du risque

                                                      1

      uOttawa.ca
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Plan de sécurité au travail-COVID-19 - Bureau de la gestion ...
Table des matières
Renseignements sur l’organisation.................................................................................................... 4
Objectif ............................................................................................................................................ 5
Portée .............................................................................................................................................. 5
COVID-19 .......................................................................................................................................... 5
Rôles et responsabilités .................................................................................................................... 6
Réduction des risques liés à la COVID-19 .......................................................................................... 8
Réouverture graduelle .....................................................................................................................10
   Directives.....................................................................................................................................11
       Lignes directrices de santé publique .........................................................................................11
       Réouverture .............................................................................................................................12
Questionnaire d’auto-évaluation .....................................................................................................12
Distanciation physique ....................................................................................................................13
   Aires de pauses et de repas .........................................................................................................14
   Corridors et escaliers ...................................................................................................................14
   Ascenseurs ..................................................................................................................................14
   Toilettes .......................................................................................................................................14
Équipement de protection individuelle ............................................................................................15
   Masques ......................................................................................................................................15
       Exigences .................................................................................................................................15
       Recommandations ...................................................................................................................15
       Utilisation appropriée ..............................................................................................................15
       Limites .....................................................................................................................................16
       Approvisionnement ..................................................................................................................16
       Mise en place et retrait ............................................................................................................16
   Gants ...........................................................................................................................................17
   Équipement de protection oculaire ..............................................................................................17
   Blouses et sarraus ........................................................................................................................18
       Nettoyage ................................................................................................................................18
Séance d’orientation sur la COVID-19 ..............................................................................................18
Protocoles de désinfection ..............................................................................................................18
Facteurs à considérer ......................................................................................................................19
   Loi sur la santé et la sécurité au travail ........................................................................................19
   Ressources humaines ...................................................................................................................20
                                                                                                                                                     2
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Surveillance .....................................................................................................................................20
   Procédure de signalement ...........................................................................................................20
Communications..............................................................................................................................21
Prendre soin de soi ..........................................................................................................................22
Ressources ......................................................................................................................................22
Annexe 1 – Trousse d’affichage de l’Université .................................................................................23
Annexe 2 – Définitions .....................................................................................................................34

                                                                                                                                                  3
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Renseignements sur l’organisation
Nom de l’organisation : Université d’Ottawa

Date d’achèvement : Mai 2020

Date de révision : 8 juin 2021

Division ou groupe : Bureau de la gestion du risque

Approuvé par : Groupe de travail sur la reprise post-COVID-19

Le nom et information de contact pour une personne en charge des exigences reliées à la COVID-
19 et responsable de la mise en œuvre des mesures de santé et de sécurité au travail et des
mesures de prévention et de contrôle des infections : Michael Histed, Directeur, Bureau de la
gestion du risque (tel : 613-371-3827; courriel : mhisted@uOttawa.ca)

                                                                                                 4
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Objectif
L’Université d’Ottawa est restée ouverte durant la crise de la COVID-19 – certes avec des activités
limitées et réduites sur le campus – afin de remplir sa mission en matière d’enseignement et de
recherche. Le présent document donne des précisions sur sa réponse à la pandémie, notamment les
ressources offertes sur le campus, les exigences propres à chacune des étapes de déconfinement et
les pratiques exemplaires recommandées pour assurer la santé et la sécurité de la communauté
universitaire durant le retour à la normale des activités.

Durant la reprise graduelle des activités, les priorités absolues demeurent la santé et la sécurité sur
le campus. Par conséquent, afin de réduire les risques de propagation de la COVID-19, nous devons
adopter les nouvelles normes d’hygiène, respecter les consignes de distanciation physique et porter
un couvre-visage partout sur le campus.

Les recommandations et consignes des autorités de santé publique évoluent constamment. Nous
ferons tout notre possible pour que le document demeure à jour, mais recommandons de consulter
les directives de Santé publique Ottawa et Santé publique Ontario.

Portée
Le présent document et les directives qu’il contient s’appliquent à tous les membres de la
communauté universitaire et à tous les milieux de travail de l’Université d’Ottawa. Toutes les
mesures prises pour prévenir la transmission de la COVID-19 doivent être conformes à la Loi sur la
santé et la sécurité au travail, à la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence
ainsi qu’aux directives de santé publique établies d’après la Loi sur la protection et la promotion de
la santé et la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario.

COVID-19
Une personne ayant contracté la COVID-19 peut présenter peu de symptômes, voire aucun. Elle peut
même avoir des symptômes de COVID-19 sans s’en rendre compte, car ils ressemblent à ceux du
rhume ou de la grippe. Dans sa forme la plus grave, l’infection peut entraîner la mort. Voici
quelques-uns des symptômes :
   • fièvre (sensation de chaleur au toucher, température de 37,8 degrés Celsius ou plus)
   • frissons
   • toux nouvelle ou qui s’aggrave (continue, plus que d’habitude)
   • toux qui ressemble à un aboiement, grincement ou sifflement durant la respiration
   • essoufflement (souffle court, incapacité à respirer profondément)
   • mal de gorge
   • difficulté à avaler
   • nez qui coule, bouché ou congestionné (sans lien avec les allergies saisonnières ou autres causes
       ou problèmes de santé connus)
   • perte du goût ou de l’odorat
   • conjonctivite
   • mal de tête inhabituel ou prolongé
   • problèmes digestifs (nausées/vomissements, diarrhée, maux de ventre)
   • douleurs musculaires

                                                                                                            5
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
•    fatigue extrême inhabituelle (fatigue, manque d’énergie)
     •    chutes fréquentes
     •    pour les jeunes enfants et les nourrissons : léthargie ou manque d’appétit
     •    autres symptômes recensés par Santé publique Ontario

Après l’exposition au virus, il peut s’écouler jusqu’à 14 jours avant que les premiers symptômes
n’apparaissent. Il s’agit de la plus longue période d’incubation connue pour la maladie. Même
asymptomatique, une personne peut transmettre la maladie. Comme il s’agit d’un nouveau virus, il
reste beaucoup à apprendre à son sujet. C’est pourquoi il est primordial de suivre les mesures
préventives éprouvées, notamment celles décrites dans le présent document.

Rôles et responsabilités
La santé et la sécurité, c’est l’affaire de tous et toutes, même durant la pandémie actuelle. Outre les
rôles et responsabilités définis pour les différentes parties du lieu de travail dans la Méthode 14-1 –
Système de responsabilité interne en matière de santé et de sécurité, découlant du Règlement 77 –
Santé et sécurité au travail, les membres de la communauté universitaire doivent aussi assumer les
responsabilités ci-dessous.

Travailleuses et travailleurs
    • Privilégier le télétravail, si possible.
    • Discuter avec leur superviseure ou superviseur des attentes relatives à leur travail et de la
        nécessité de travailler ou non sur le campus durant la pandémie.
    • Suivre la formation obligatoire COVID-19 - Retour au travail sur le campus : vous protéger et
        protéger les autres.
    • Faire une auto-évaluation avant de se présenter sur le campus.
    • Pratiquer la distanciation physique et, lorsque ce n’est pas possible, porter l’équipement de
        protection requis (ex. : masque, protection oculaire).
    • Aviser le secteur Santé et mieux-être s’ils ne se sentent pas bien ou présentent des symptômes
        de la COVID-19.
    • Respecter à la lettre les directives du gouvernement, de la santé publique et de l’Université.

Étudiantes et étudiants
   • Étudier et travailler à distance dans la mesure du possible.
   • Suivre la formation d’orientation sur la COVID-19 à l’intention de la communauté étudiante dans
       Brightspace.
   • Faire une auto-évaluation avant de se présenter sur le campus.
   • Pratiquer la distanciation physique et, lorsque ce n’est pas possible, porter l’équipement de
       protection requis (ex. : masque, protection oculaire).
   • Aviser safety@uOttawa.ca en cas de résultat positif au test de dépistage de la COVID-19.
   • Respecter à la lettre les directives du gouvernement, de la santé publique et de l’Université.

Superviseures/superviseurs, gestionnaires et chercheuses principales/chercheurs principaux
   • Discuter avec les travailleuses et travailleurs sous leur responsabilité des attentes relatives à leur
       travail et de la nécessité de travailler ou non sur le campus durant la pandémie.
                                                                                                          6
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
•    Voir à ce que les membres de personnel sous leur responsabilité – y compris ceux qui travaillent
          dans les espaces communs – respectent les directives du gouvernement, de la santé publique et
          de l’Université, notamment celles qui ont trait à la distanciation physique, au port d’équipement
          de protection (ex. : masque, protection oculaire) et aux bonnes pratiques d’hygiène.
     •    Concevoir, rédiger et mettre en œuvre les plans de réintégration pour les espaces sous leur
          responsabilité en prenant en compte les exigences de la santé publique et de l’Université,
          comme la désinfection des surfaces partagées, la limitation des regroupements, la
          réorganisation des espaces de travail et l’ajustement et le décalage des horaires de travail. Un
          modèle d’un plan est disponible en ligne.
     •    Aviser le secteur Santé et mieux-être si une travailleuse ou un travailleur dit se sentir mal ou
          présenter des symptômes de la COVID-19.
     •    Prendre les dispositions nécessaires pour assurer la santé et la sécurité des personnes qui
          travaillent seules ou en isolement, par exemple au moyen de l’application SecurUO.

Présidentes/présidents, directrices administratives/directeurs administratifs,
directrices/directeurs et doyennes/doyens
    • Veiller à ce que leurs unités de travail respectives se soient dotées de plans de travail et de
        réintégration qui tiennent compte des exigences de la santé publique et qui sont en phase avec
        les plans de leur faculté ou service.

Gestionnaires, Gestion de la santé, de la sécurité et du risque
   • Offrir un soutien au personnel de leur faculté ou service.
   • Prêter main-forte dans les enquêtes liées à un incident survenu au travail.
   • Vérifier périodiquement le respect des exigences universitaires en lien avec la COVID-19.

Bureau de la gestion du risque
   • Offrir un soutien à la communauté universitaire.
   • Prêter main-forte dans les enquêtes liées à un incident survenu au travail.
   • Évaluer la possibilité d’exposition des travailleuses et travailleurs à la suite d’un incident relatif
       au travail.
   • Vérifier périodiquement le respect des exigences universitaires en lien avec la COVID-19.

Secteur Santé et mieux-être
    • Offrir un soutien à la communauté universitaire.
    • Évaluer la possibilité d’exposition des travailleuses et travailleurs à la suite d’un incident relatif
       au travail.
    • Vérifier périodiquement le respect des exigences universitaires en lien avec la COVID-19.

Comité d’opérations d’urgence et Groupe de travail sur la reprise post-COVID-19
   • Coordonner la réponse de l’Université à la pandémie de COVID-19.
   • Formuler des recommandations et des conseils pour le Comité d’administration.

Comité d’administration
   • Approuver et mettre en œuvre les recommandations destinées à la communauté universitaire.
                                                                                                               7
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Réduction des risques liés à la COVID-19
La COVID-19 continue de poser un risque important. Le risque de l’attraper est particulièrement
élevé si vous êtes en contact étroit avec une personne potentiellement atteinte ou si vous vous
touchez le visage, la bouche ou les yeux par mégarde après avoir manipulé un objet potentiellement
contaminé (ex. : bureau, clavier, comptoir, poignée de porte, surface dure, bouton d’ascenseur).

Voici les consignes obligatoires pour les membres de la communauté universitaire :
    • Étudier et travailler à distance dans la mesure du possible. Il n'y a pas de files d'attente à gérer
         et les bâtiments seront fermés ou les heures réduites pour limiter les rassemblements. Une
         signalisation de capacité maximale est affichée dans les chambres individuelles, ce qui
         correspond à l'occupation totale du bâtiment.
    • Rester à la maison si elles ou ils se sentent malades ou présentent des symptômes de la COVID-
         19.
    • Éviter de se toucher le visage, le nez ou la bouche.
    • Se laver régulièrement et soigneusement les mains avec du savon et de l’eau (ou du
         désinfectant à base d’alcool, si ce n’est pas possible).
    • Respecter l’étiquette respiratoire, comme éternuer et tousser dans le pli du coude ou dans un
         papier-mouchoir, puis le jeter immédiatement.
    • Éviter les salutations d’usage, comme la poignée de main, un « tope là » et la bise.
    • Porter un masque et, si elles ou ils travaillent à moins de deux mètres de distance d’une autre
         personne, une protection oculaire.

Les stratégies d’atténuation des dangers doivent toujours miser sur l’adoption de mesures de
contrôle visant à éliminer le danger ou à réduire le risque. C’est pourquoi il faut tenir compte de
l’ordre de priorité. Cet ordre peut être appliqué à n’importe quel danger en milieu de travail, y
compris la COVID-19. Ce concept est abordé plus loin.

                                                                                                             8
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Continuer le télétravail
Les travailleuses et travailleurs doivent continuer de travailler de la maison, si possible. Le télétravail
contribue à réduire considérablement les interactions, et donc le risque d’exposition. Mesure de
contrôle par excellence, elle est mise en œuvre en collaboration avec la superviseure ou le
superviseur.

Adapter le milieu de travail
Pour les personnes qui doivent travailler sur le campus, il faut changer la configuration des lieux de
travail pour que la distanciation physique soit possible (ex. : installer des barrières ou réorganiser les
espaces communs).

Modifier les processus de travail
Si la distanciation physique ou la réorganisation des lieux ne suffisent pas, les superviseures ou
superviseurs et les gestionnaires peuvent envisager d’autres mesures, comme décaler le début et la
fin des journées de travail et les pauses, changer la fréquence des activités, comme la désinfection
des surfaces partagées, et limiter la circulation à une seule direction dans certains endroits.

Fournir de l’équipement de protection individuelle
Contrairement à l’équipement de protection individuelle traditionnel (comme les masques N95), les
masques non médicaux ont pour but de limiter la propagation des gouttelettes respirato ires. Ce
type d’équipement ne vise pas à protéger la personne qui le porte, mais plutôt à réduire la
transmission communautaire. Même lorsqu’on porte un masque non médical, il demeure essentiel
d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène et de distanciation physique pour réduire la propagation
du virus.

                                                                                                          9
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
En raison du risque accru de transmission de variants préoccupants, il est nécessaire de porter une
protection oculaire – comme des lunettes ou des écrans faciaux – pour travailler à moins de deux
mètres d’une autre personne. Des lunettes avec un joint réduit ou inexistant autour des yeux
peuvent être insuffisantes pour protéger d'une exposition.

Réouverture graduelle
Le gouvernement de l’Ontario s’est doté d’un plan de déconfinement fondé sur les étapes et les
indicateurs de santé publique, par exemple le taux de vaccination, les nombres des cas, la capacité
des hôpitaux, etc. Quelle que soit l’étape, l’objectif est de répondre aux besoins de la population et
des entreprises, sans jamais perdre de vue la santé et la sécurité publiques, qui demeurent les
priorités absolues. Un délai est prévu avant le passage d’une étape à l’autre pour permettre aux
autorités d’évaluer la situation. Chaque étape comporte des mesures de santé publique fondées sur
les critères provinciaux établis.

                      Figure 1 – Étapes prévues dans le plan de déconfinement de l’Ontario

L’Université a adopté une approche similaire par étapes pour la recherche et les opérations :
    • Phase 1 – 33 % de la capacité
    • Phase 2 – 66 % de la capacité
    • Phase 3 – 90 % de la capacité (ou la « nouvelle normalité »)
    • Fin de la pandémie – 100 % de la capacité

Cette approche graduelle permet aux chercheuses principales et chercheurs principaux, et aux
gestionnaires de laboratoire, d’accroître le nombre de projets par ordre de priorité dans leur
laboratoire et, plus important encore, d’ajuster le flux de travail et les espaces de façon à appliquer
les mesures de santé publique et de santé-sécurité au travail recommandées.

L’Université travaille en étroite collaboration avec les autorités de santé publique pour garantir un
retour sécuritaire, mais progressif, à de nouvelles conditions normales de fo nctionnement dans le
respect des mesures sanitaires. Elle compte miser sur l’enseignement bimodal à l’automne 2021 et
continuera de se conformer aux directives et recommandations de santé publique tandis qu’elle
procédera à la reprise de ses activités internes.

                                                                                                          10
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Directives
Étant donné l’évolution constante de la situation relative à la COVID-19, il est important de toujours
de se reporter aux dernières recommandations en santé publique. Les directives suivantes devraient
toutefois demeurer en vigueur dans l’immédiat. Par contre, il faut garder en tête que, dans
l’éventualité de vagues subséquentes, les restrictions de santé publique pourraient être resserrées
et qu’il pourrait falloir interrompre abruptement les travaux commencés.
Lignes directrices de santé publique
    • Les personnes en mesure de mener leurs activités professionnelles à distance (travail
        administratif, rédaction de rapports, analyse de données) doivent continuer à le faire.
    • L’accès au campus n’est accordé que pour les activités qui doivent être réalisées sur place (ex. :
        travail en laboratoire). Pour entrer sur le campus, une personne doit :
            o avoir l’approbation de sa superviseure ou son superviseur;
            o avoir sa carte d’accès électronique ou les clés du bâtiment;
            o faire d’abord une auto-évaluation qui atteste sa santé (outil d’auto-évaluation en ligne
                 ou SecurUO);
            o respecter la distanciation physique (au moins deux mètres) ainsi que porter un masque
                 à l’intérieur et, lorsque la distanciation n’est pas possible, une protection oculaire;
            o avoir suivi la séance d’orientation sur la COVID-19 à l’intention du personnel ou celle qui
                 s’adresse à la communauté étudiante (dans Brightspace);
            o respecter les affiches (circulation unidirectionnelle, points d’entrée et de sortie, sens de
                 la circulation dans les escaliers); des exemples sont fournis à l’annexe 1.
    • Les restrictions sur les voyages à l’étranger demeurent.

Depuis la mi-mars 2020, les lieux de travail ont été partiellement, voire complètement fermés. Bien
que des inspections aient eu lieu, l’Université recommande fortement d’user de prudence avant
d’entrer dans un local pour la première fois, et de scruter l’environnement pour déceler tout danger
qui aurait pu émerger récemment ou avoir malencontreusement échappé à la surveillance. Regardez
par les fenêtres pour repérer toute condition inhabituelle, comme une fuite ou des dommages.
Prêtez attention aux alarmes ou indicateurs qui signaleraient des problèmes. Voici la procédure à
suivre pour entrer dans un local :
    • Procéder à une analyse visuelle complète de l’espace; regarder de haut en bas et de droite à
         gauche.
    • Noter toute odeur inhabituelle; les siphons en P pourraient devoir être remplis.
    • Surveiller la présence de fuites dans l’immeuble ou provenant de l’équipement.
    • Vérifier l’état du matériel de travail, notamment l’équipement de laboratoire et le matériel
         connexe.
    • Signaler tout dommage par l’entremise du département. En cas d’urgence, contacter le Service
         de la protection au poste 5411.
    • Nettoyer, ranger ou jeter le matériel laissé sur place lors de l’arrêt des activités.
    • Il n’y a pas de liste exhaustive, mais l’Université propose une liste de vérification générique en
         vue du retour sur le campus. Les superviseures ou superviseurs et les gestionnaires sont invités
         à l’adapter à leurs besoins.

                                                                                                        11
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Réouverture
À mesure que la situation sanitaire évoluera, l’Université s’adaptera prudemment. Les directives
établies pour les phases precedent demeurent en vigueur. Certaines activités d’enseignement et de
recherche reprendront, avec les conditions suivantes :
    • Masque obligatoire dans les espaces intérieurs, sauf dans les cas d’exception prévus par les
        règlements applicables.
    • Protection oculaire (lunettes ou écran facial) obligatoire pour travailler à moins de deux mètres
        d’une autre personne.
    • Écran en plexiglas ou autre barrière physique aux points de service en personne.
    • Limites de capacité pour l’enseignement en personne.
    • Évaluation de l’efficacité de la ventilation et installation de matériaux filtrants plus efficaces, si
        possible.
    • Distanciation et barrières physiques accrues pour les activités liées à la musique.
    • Les membres de la communauté étudiante et du personnel ayant un téléphone intelligent sont
        encouragés à télécharger et à installer l’application Alerte COVID du gouvernement du Canada,
        offerte dans les magasins d’applications.

D’autres directives seront élaborées et communiquées à mesure que la situation évoluera afin de
prendre en compte les exigences et recommandations en matière de santé publique.

Questionnaire d’auto-évaluation
Toutes les personnes qui fréquentent le campus doivent remplir le questionnaire d’auto-évaluation
chaque jour, soit en ligne ou dans l’application mobile SecurUO. Cet outil s’inspire de l’auto-
évaluation recommandée par Santé publique Ottawa. Il vise à aider les gens à reconnaître les
symptômes habituellement associés à la COVID-19 et à repérer les personnes à risque, comme celles
qui ont eu des contacts avec une personne atteinte ou qui ont voyagé à l’extérieur du Canada dans
les 14 derniers jours. Une fois le questionnaire rempli, l’outil génère une recommandation. Il faut
remplir le questionnaire chaque jour avant de se présenter sur le campus.

                              Figure 2 – Recommandation issue de l’auto-évaluation

Si l’auto-évaluation indique que la personne ne peut se présenter sur le campus, celle-ci doit rester
à la maison (ou retourner chez elle) et s’isoler, qu’elle ait des symptômes ou non. Elle doit ensuite
suivre les étapes ci-dessous.

Travailleuses et travailleurs (organigramme)
                                                                                                          12
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
•    Communiquez avec votre superviseur pour l’informer que, suivant les résultats de votre
          évaluation, vous ne pouvez pas venir sur le campus
     •    Aviser le secteur Santé et mieux-être.
     •    Suivre les instructions de Santé publique Ottawa, comme aller passer des tests dans un centre
          d’évaluation local et s’auto-isoler.
     •    Tout travailleur ou toute travailleuse qui pourrait avoir été exposé à la COVID-19 ou qui
          présente des symptômes de la COVID-19 ne retournera pas au travail avant d’avoir reçu le feu
          vert de l’autorité médicale compétente.

Étudiantes et étudiants (organigramme)
   • Contacter un professionnel de la santé ou Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 (ou
       l’équivalent).
   • Suivre les instructions données (auto-isolement, test de dépistage, etc.).
   • Envoyer un courriel à safety@uOttawa.ca en cas de résultat positif au test de dépistage de la
       COVID-19.
   • Communiquer avec le SASS pour obtenir un soutien en santé mentale au besoin.
   • Pour obtenir des mesures d’accommodement scolaire, communiquer avec la faculté afin de
       connaître la marche à suivre. Ne se rendre sur le campus qu’après avoir obtenu un résultat
       négatif à un test de dépistage ou fait une quarantaine de 14 jours, et seulement en l’absence de
       symptômes.

Un processus pour les étudiants en stage est affiché en ligne.

Quiconque omet de déclarer ses symptômes ou une possible exposition à la COVID-19 pourrait se
voir immédiatement interdire l’accès au campus jusqu’à nouvel ordre. L’Université peut imposer
d’autres sanctions, conformément à ses politiques et à la convention collective applicable.

Distanciation physique
Les travailleuses et travailleurs doivent respecter les consignes de distanciation physique, dans la
mesure du possible. À cette fin, il faut changer la routine de travail habituelle pour assurer une
distance d’au moins deux mètres entre les personnes, même à l’extérieur. La distanciation physique
signifie :
    • éviter les rassemblements et les endroits bondés;
    • éviter les salutations d’usage, comme les poignées de main;
    • limiter les contacts avec les personnes à risque (ex. : personnes âgées ou immunodéprimées);
    • se tenir à au moins deux bras de distance (environ deux mètres) des autres, dans la mesure du
         possible.

L’Université sait qu’il sera difficile d’observer les consignes de distanciation physique dans la plupart
des laboratoires (sauf lorsqu’une seule personne y travaille), particulièrement dans ceux à aire
ouverte, vu le partage de l’équipement et la circulation accrue. Voici les directives que doivent
suivre les personnes qui travaillent dans un lieu où il y a des contraintes d’espace et où aucune autre
mesure n’est possible (ex. : décalage des quarts de travail) :

                                                                                                          13
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
•    Port d’un masque médical dans :
         o un laboratoire fermé où plusieurs personnes sont présentes;
         o un laboratoire à aire ouverte où travaillent plusieurs équipes de recherche;
         o un espace commun, comme les salles d’équipement commun et de culture tissulaire;
         o un secteur où l’affichage impose le port du masque;
         o un lieu où il est impossible de maintenir une distance de deux mètres;
         o tout endroit qui n’est pas un cas d’exception prévu par les règlements applicables.
•    Porter une protection oculaire (lunettes ou écran facial) s’il faut travailler à moins de deux mètres
     d’une autre personne.
Ces exigences s’ajoutent à l’équipement de protection individuelle habituel. Les personnes qui
doivent porter une protection respiratoire dans le cadre de leurs fonctions ou activités (ex. : masque
N95, demi-masque ou masque complet ajusté) doivent continuer de le faire, et non remplacer cet
équipement par une protection moins efficace. Toute question peut être acheminée au gestionnaire,
Gestion de la santé, de la sécurité et du risque de la faculté ou au Bureau de la gestion du risque.

Aires de pauses et de repas
Les travailleuses et travailleurs sont encouragés à prendre des pauses, mais celles-ci doivent être
décalées, dans la mesure du possible, afin de limiter au maximum les regroupements et la
circulation dans les corridors et cuisines. L’affichage indique le nombre maximal de personnes
autorisées dans les aires prévues pour le café et les repas. Les tables et les chaises doivent être
suffisamment espacées, et il est interdit de les déplacer. Il est de nouveau permis d’accéder a ux
cuisines communes et d’utiliser les réfrigérateurs, les micro-ondes et les bouilloires, à condition que
ces espaces ne constituent pas des points de rassemblement et que les surfaces fréquemment
touchées (poignées, panneaux de commande, boutons, etc.) soient régulièrement désinfectées.
Idéalement, les repas et les collations ne devraient pas avoir besoin d’être réfrigérés ou réchauffés.
Comme d’habitude, il est interdit d’apporter de la nourriture et des boissons dans les laboratoires. Il
faut se laver les mains conformément aux règles d’hygiène établies avant de manger.

Corridors et escaliers
La circulation unidirectionnelle a été établie à plusieurs endroits sur le campus, et l’Université a
conçu des affiches ou des flèches pour l’indiquer clairement. On parle entre autres de points
d’entrée, de corridors et d’escaliers. La circulation a été pensée pour réduire au minimum le nombre
de personnes qui se croisent et respecter les consignes de distanciation physique. Tout le monde
doit se conformer aux consignes affichées.

Ascenseurs
Les ascenseurs sont réservés aux personnes à mobilité réduite, à celles qui transportent de
l’équipement et des chariots, et à celles qui doivent franchir plusieurs étages. La capacité maximale
sera affichée dans les ascenseurs, et le maintien d’une distance d’au moins deux mètres entre
chaque personne est requis, lorsque c’est possible. Tout le monde doit se conformer aux consignes
affichées.

Toilettes
Les directives propres à chacune des toilettes, telles que la capacité maximale, sont clairement
affichées; il faut suivre les procédures à la lettre. Tout le monde doit se conformer aux consignes
affichées.

                                                                                                             14
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Équipement de protection individuelle
L’équipement de protection individuelle (EPI) constitue la « dernière ligne de défense » contre un
danger. Quant à l’équipement de protection collective (EPC), il vise à prévenir la propagation de la
COVID-19. Il s’agit de masques médicaux et non médicaux, d’écrans faciaux et de protection
oculaire.

Masques
Les masques N95 devraient être réservés aux milieux à risque; ils ne sont pas recommandés pour les
activités quotidiennes normales. Par conséquent, conformément aux recommandations de la santé
publique, l’Université ne fournira aucun masque N95 pour les activités à faible risque. Les
masques médicaux peuvent constituer une bonne solution dans certains cas, lesquels doivent être
évalués individuellement.

Les masques non médicaux et les couvre-visages artisanaux, quant à eux, ne peuvent remplacer la
distanciation physique et le lavage de main puisque leur capacité à protéger ceux qui les portent
n’a pas été démontrée. Ils peuvent toutefois réduire la projection de gouttelettes respiratoires
(produites lorsqu’une personne parle, respire, crie, chante, etc.) et aider à prévenir la propagation
de la COVID-19. Si vous portez un masque non médical ou un couvre-visage, évitez de le toucher ou
de vous toucher le visage.

Même si leur capacité de filtration est généralement moindre que celle des masques médicaux et
des respirateurs, les masques en tissu peuvent offrir une certaine protection, à condition d’être bien
conçus et portés adéquatement. Les masques multicouches couvrant bien le visage et faits d’étoffe
tissée serrée imperméable comportant un nombre élevé de fil au pouce peuvent offrir une
protection acceptable 1.
Exigences
Le port d’un masque non médical ou d’un couvre-visage est obligatoire dans toutes les situations où
la distanciation physique est impossible, ainsi que dans les espaces partagés intérieurs comme les
corridors, les halls, les escaliers, les salles de bain et les ascenseurs. Les masques ne sont toutefois
pas requis dans les lieux inaccessibles au public, ainsi que dans les endroits où une distance d’au
moins deux mètres peut être conservée entre chaque personne.
Recommandations
Le port du masque est recommandé à l’extérieur, lorsque la distanciation physique n’est pas
possible. De plus, le fait de porter un masque à l’intérieur permet de minimiser la projection de
gouttelettes respiratoires.
Utilisation appropriée
Un masque non médical ou couvre-visage doit :
    • permettre de respirer facilement;
    • être solidement fixé à la tête par des attaches ou des cordons à passer derrière les oreilles;
    • conserver sa forme après avoir été lavé et séché;
    • être changé dès qu’il devient humide ou souillé;
    • être confortable et ne pas avoir besoin d’être replacé fréquemment;
    • être constitué d’au moins deux couches d’étoffe tissée serrée (comme du coton ou du lin);

1
 Centers for Disease Control (CDC). « Effectiveness of Cloth Masks for Protection Against Severe Acute Respiratory
Syndrome Coronavirus 2. »
                                                                                                                     15
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
•    être assez grand pour couvrir complètement et confortablement le nez et la bouche sans laisser
          de trous;
     •    être lavé après chaque utilisation;
     •    être rangé dans un sac après utilisation et avant le lavage (le sac peut être réutilisé s’il est bien
          nettoyé).

Un masque non médical ou couvre-visage ne doit pas :
   • être prêté à quiconque;
   • gêner la vue ou les activités;
   • être fait de plastique ou d’un autre matériau qui ne laisse pas passer l’air;
   • être fixé avec du ruban adhésif ou un autre matériau inapproprié;
   • être constitué exclusivement de matériaux qui se désagrègent facilement (ex. : papiers-
      mouchoirs);
   • être porté par une personne qui est incapable de le retirer seule ou qui a des problèmes
      respiratoires.
Limites
Les masques et couvre-visages artisanaux ne sont pas des équipements médicaux et ne sont pas
réglementés comme les masques médicaux et les respirateurs. Voici leurs principales limites :
    • ils n’ont pas été testés selon des normes reconnues;
    • leur tissu n’est pas le même que celui des masques chirurgicaux et des respirateurs;
    • ils ne sont pas conçus pour couvrir hermétiquement le nez et la bouche;
    • ils pourraient ne pas offrir une protection complète contre les particules virales;
    • ils pourraient ne pas bloquer efficacement les particules virales transmises par la toux ou les
        éternuements.
Approvisionnement
L’Université fournira des couvre-visages aux facultés et services à des fins de distribution. Les
responsables désignés peuvent en faire la demande.
Mise en place et retrait
Mise en place
Lavez-vous toujours les mains, avec de l’eau et du savon ou un désinfectant à base d’alcool, juste
avant de mettre, de replacer et d’enlever votre masque ainsi qu’après l’avoir enlevé.
   • Veillez à ce que votre masque vous couvre complètement et confortablement le nez et la
       bouche sans laisser de trous, et qu’il vous permette de respirer facilement.
   • Fixez solidement votre masque à la tête par des attaches ou des cordons à passer derrière les
       oreilles; vous ne devriez pas avoir à le replacer souvent.
   • Les personnes qui portent des lunettes peuvent aussi porter un masque; elles doivent
       cependant s’assurer de se laver les mains avant de les replacer.
   • Si votre masque a des plis, veillez à ce que les plis extérieurs soient dirigés vers le bas.
   • Si votre masque est muni d’une tige métallique, pincez-la pour que le bord épouse parfaitement
       la forme de votre nez.
   • Changez votre masque dès qu’il devient humide ou souillé, ou s’il a rétréci au lavage.
   • Ne prêtez votre masque à personne, pas même aux membres de votre ménage.
   • Il existe différents modèles de masques. Apprenez à porter le vôtre.

Retrait
                                                                                                              16
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Lavez-vous les mains avant de mettre ou de replacer votre masque, et après l’avoir enlevé. Enlevez
votre masque :
    • quand vous pouvez le faire sans danger (dans un lieu où la distanciation physique est possible)
       et le jeter dans une poubelle doublée d’un sac ou, s’il est réutilisable, le placer dans un sac de
       plastique ou le mettre directement dans la machine à laver;
    • quand il devient humide ou souillé, et que vous devez en mettre un nouveau.

Pour en savoir plus, consultez cette infographie de Santé publique Ottawa et cette vidéo du
gouvernement du Canada.

Nettoyage
Il faut changer et laver les masques et couvre-visages en tissu dès qu’ils deviennent humides ou
souillés en procédant comme suit :
     • Laver les masques à la machine (ou à la main si vous n’avez pas accès à une machine), à l’eau
         chaude et au savon.
     • Les laisser sécher complètement avant de les porter à nouveau.

Les masques non médicaux non lavables doivent être jetés dans une poubelle doublée d’un sac; on
doit aussi les remplacer dès qu’ils sont humides, sales ou froissés.

Gants
Les gants ne remplacent pas une bonne hygiène des mains et peuvent donner un faux sentiment de
sécurité. En fait, le port des gants augmente les risques de transmission lorsqu’on se touche le
visage après avoir touché d’autres objets. Pour bien nous protéger, ils doivent être changés
régulièrement, en plus d’être enfilés et enlevés adéquatement.

Le meilleur moyen de protection contre la COVID-19 pour la communauté universitaire en général
reste de se laver régulièrement les mains pendant au moins 20 secondes avec du savon et de l’eau
tiède. Si ce n’est pas possible, vous pouvez utiliser du désinfectant à base d’alcool (minimum 60 %).

Les gants sont toutefois un moyen de protection essentiel dans les espaces médicaux et les
laboratoires, et l’on continuera d’en fournir aux personnes qui travaillent dans ces milieux. La
distribution de gants à grande échelle ne fait toutefois pas partie du plan de lutte contre la COVID-
19 de l’Université. Cela dit, des gants pourront être fournis à certaines personnes si nécessaire.

Équipement de protection oculaire
La nécessité de porter un équipement de protection oculaire dépend du niveau de risque auquel
une personne est exposée. Ce type d’équipement offre une barrière contre les agents infectieux. On
considère comme un contact étroit le fait d’être à moins de deux mètres d’une source possible de
contamination pendant plus de 15 minutes (cumulées) sur une période de 24 heures2. Dans ce
contexte, l’équipement de protection oculaire réduit les risques de transmission du virus.

Les équipements de protection oculaire comprennent les lunettes de protection et les écrans
faciaux; les premières sont toutefois recommandées en raison de leur meilleure capacité à mouler le
contour de l’œil. Portés adéquatement, les équipements indirectement ventilés offrent une

2
 Ministère du Travail de l’Ontario. « Variants préoccupants de la COVID-19 : Document d’orientation provisoire sur la
gestion des cas, des contacts et des éclosions ».
                                                                                                                        17
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
protection fiable et pratique contre les gouttelettes respiratoires. Les lunettes de protection qui
épousent bien le contour des yeux et les visières qui couvent le devant et les côtés du visage sont
les meilleurs choix.

Si vous portez des lunettes ajustées à votre vue, utilisez un écran facial ou des lunettes de
protection adaptées qui ne laissent aucun espace à découvert. Rangez toujours votre équipement
de protection oculaire dans un endroit approprié pour éviter toute contamination entre les
utilisations. Assurez-vous de la compatibilité entre votre équipement de protection oculaire et votre
masque pour éviter tout problème d’ajustement.

Blouses et sarraus
Les blouses et les sarraus sont utilisés depuis longtemps pour assurer la santé et la sécurité dans les
laboratoires. Dans le contexte de la COVID-19, ils sont surtout utiles au personnel de la santé de
première ligne, et ne devraient pas être portés par la communauté universitaire en général, sauf
dans le cadre des activités de laboratoire. Des exceptions individuelles pourront être accordées si
nécessaire.

Comme il s’agit d’un moyen de protection essentiel dans les espaces médicaux et les laboratoires,
l’Université continuera d’en fournir aux personnes qui travaillent dans ces milieux. La distribution de
blouses et sarraus à grande échelle ne fait toutefois pas partie du plan de lutte contre la COVID-19
de l’Université.
Nettoyage
L’Université reconnaît le besoin d’un système de buanderie centralisé pour les blouses et les sarraus,
et des démarches sont en cours en ce sens. Conformément aux pratiques normales d’hygiène, les
blouses et les sarraus ne doivent pas être portés par plus d’une personne.

Séance d’orientation sur la COVID-19
Avant de se présenter sur le campus pour la première fois, les travailleuses et travailleurs doivent
suivre la séance d’orientation COVID-19 – Retour au travail sur le campus. Une séance semblable a
été organisée à l’intention de la communauté étudiante (dans Brightspace). Ces séances visent à
présenter les exigences minimales pour le retour sur le campus, y compris celles du présent
document.

Protocoles de désinfection
Il est possible de nettoyer facilement les surfaces où peut se trouver un coronavirus au moyen d’un
désinfectant ménager ordinaire. Des études montrent que le SRAS-CoV-2 peut survivre au plus
72 heures sur le plastique et l’acier inoxydable, moins de 4 heures sur le cuivre et moins de
24 heures sur le carton3. Bien que l’équipe des Immeubles poursuivra l’entretien ménager courant, il
est essentiel d’accroître la fréquence du nettoyage et de la désinfection, surtout dans les zones très
fréquentées et pour les outils et équipements partagés, pour limiter la propagation de la COVID -19.
La procédure de désinfection pour la COVID-19 résume la manière de désinfecter les surfaces dures
et les surfaces fréquemment touchées dans les laboratoires et les bureaux. Des agents désinfectants
ont été fournis dans les espaces communs aux fins du nettoyage et de la désinfection de ces
surfaces.

3   Organisation mondiale de la Santé. « COVID-19 : ce qu’il faut savoir ».
                                                                                                       18
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Facteurs à considérer
Les travailleuses et travailleurs sont invités à faire part de leurs préoccupations à leur superviseure
ou superviseur, gestionnaire, département, faculté, partenaire d’affaires aux ressources humaines,
syndicat ou comité de santé et sécurité, au Bureau de la gestion du risque, ou à toute autre autorité
compétente. Quant aux membres de la communauté étudiante, ils peuvent s’adresser à leur
professeure ou professeur, à leur superviseure ou superviseur, à la directrice ou au directeur du
département, au SASS ou au Bureau de la gestion du risque.

Loi sur la santé et la sécurité au travail
La Loi sur la santé et la sécurité au travail s’applique toujours, notamment en ce qui concerne
l’obligation de l’Université de protéger la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs et le
droit de ces derniers de refuser un travail dangereux. L’Université a mis en place diverses mesures
(présentées ici) pour répondre aux exigences de santé publique et assurer la sécurité des
travailleuses et travailleurs. De plus, chaque faculté et service a élaboré son propre plan de
réouverture (en collaboration avec plusieurs ressources du campus), qui a été examiné et approuvé
par l’Université. Néanmoins, si une travailleuse ou un travailleur considère qu’il y a un risque, elle
ou il peut refuser le travail en suivant la procédure de refus de travail établie par l’Université.

Si une travailleuse ou un travailleur croit avoir été exposé à la COVID-19, elle ou il doit suivre la
procédure ci-dessous. Si cette personne se sent malade, elle doit communiquer avec son fournisseur
de soins de santé ou appeler Télésanté Ontario au 1-866-797-0000.
    • Communiquez avec votre superviseur pour l’informer que, suivant les résultats de votre
        évaluation, vous ne pouvez pas venir sur le campus
    • Aviser le secteur Santé et mieux-être.
    • Suivre les instructions de Santé publique Ottawa, comme aller passer des tests dans un centre
        d’évaluation local et s’auto-isoler.
    • Tout travailleur ou toute travailleuse qui pourrait avoir été exposé à la COVID-19 ou qui
        présente des symptômes de la COVID-19 ne retournera pas au travail avant d’avoir reçu le feu
        vert de l’autorité médicale compétente.

Les expositions en milieu de travail seront toujours signalées à la Commission de la sécurité
professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) et au ministère du Travail,
de la Formation et du Développement des compétences (MTFDC), lorsque nécessaire.

Étudiantes et étudiants
   • Contacter un professionnel de la santé ou Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 (ou
       l’équivalent).
   • Suivre les instructions données (auto-isolement, test de dépistage, etc.).
   • Envoyer un courriel à safety@uOttawa.ca en cas de résultat positif au test de dépistage de la
       COVID-19.
   • Communiquer avec le SASS pour obtenir un soutien en santé mentale au besoin.
   • Pour obtenir des mesures d’accommodement scolaire, communiquer avec la faculté afin de
       connaître la marche à suivre. Ne se rendre sur le campus qu’après avoir obtenu un résultat
       négatif à un test de dépistage ou fait une quarantaine de 14 jours, et seulement en l’absence de
       symptômes.
                                                                                                         19
Université d’Ottawa
COVID-19
V6 – Juin 2021
Vous pouvez aussi lire