PROGRAMME D'ACTION OCI - 2025 RAPPORT D'ETAPE 2017 - 2018 - Organisation of Islamic Cooperation

 
PROGRAMME D'ACTION OCI - 2025 RAPPORT D'ETAPE 2017 - 2018 - Organisation of Islamic Cooperation
ORGANISATION DE LA COOPÉRATION ISLAMIQUE

PROGRAMME D’ACTION OCI - 2025

         RAPPORT D’ETAPE
               2017 - 2018
PROGRAMME D’ACTION OCI-2025
                                RAPPORT D’ETAPE
                                    2017-2018

INTRODUCTION

Le « Programme d’action OCI-2025 » est un document phare qui décrit l’ordre du jour de
l’Organisation pour la décennie en cours 2016-2025. Après son adoption par la 13ème
Conférence islamique au Sommet, tenue à Istanbul (République de Turquie), les 14-15 avril
2016, l’OCI-2025 est maintenant entré dans la phase la plus critique de sa mise en œuvre. A
cette fin, un programme de mise en œuvre 2016-2025 a été élaboré. Ce programme comprend
107 objectifs relevant de 18 domaines prioritaires affinés en une série de programmes et
d’activités, et détermine les partenaires de mise en œuvre et les délais suggérés. L’état
d’avancement de la mise en œuvre de ces programmes et activités est constamment actualisé
dans le rapport d’étape soumis au Conseil des ministres des Affaires étrangères lors de ses
sessions annuelles. Le 1er Rapport d’étape 2016-2017 a été soumis à la 45ème Session du Conseil
des Ministres des Affaires étrangères (Dhaka, 5-6 mai 2018).

2. Le rapport à l’examen est le deuxième de toute une série et présente un compte rendu détaillé
de l’état d’avancement de la mise en œuvre des divers programmes et activités inscrits dans le
cadre de l’OCI-2025, y compris ceux devant être entrepris vers la fin de l’année en cours. Ces
programmes et activités ont vocation de contribuer à la réalisation des buts et objectifs du
Programme d’Action. Ils sont, donc, des moyens au service d’une finalité bien précise et non
point une fin en soi, ni un événement ponctuel.

VISION ET CADRE

3. L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) a été créée dans la foulée d’un
développement politique, à savoir le douloureux événement survenu le 21 août 1969 qui a
rassemblé la Oummah en vue de débattre de l’incendie criminel de la Mosquée sacrée d’Al-
Aqsa et de la situation au Moyen-Orient. La partie prédominante de son ordre du jour fut, par
conséquent, consacrée à des questions politiques. Une brève référence faite dans la Déclaration
de la 1ère Conférence islamique au Sommet (Rabat, le 25 septembre 1969) et exprimant la
détermination à « se concerter ensemble dans l’objectif de promouvoir entre eux une
coopération étroite et une assistance mutuelle dans les domaines économique, scientifique,
culturelle et spirituelle » a marqué le début réconfortant du développement de l’agenda de
l’OCI en passant d’un seul point politique à une panoplie de domaines de développement, au
fil des ans. Cela a déclenché l’exploration de nouvelles voix permettant d’exprimer de façon
concrète les liens solides de fraternité et d’amitié islamiques et l’engagement résolu dans un
avenir partagé.

4. Avec l’achèvement de cinq décennies de son existence, l’agenda de l’OCI et la portée de son
travail se sont élargis pour englober de nombreux nouveaux domaines de préoccupation
immédiate en matière de développement humain, de qualité de la vie et de bien-être social. La
stature et l’aura de toute organisation dépendent de sa pertinence au regard des peuples. Sa
capacité à induire un changement dans le vécu de nos contemporains ajoute à la crédibilité de
l’Organisation et renforce d’autant son influence. L’OCI reconnaît la centralité de la paix et de
la stabilité en tant qu’exigences essentielles et des conditions sine qua non de tout progrès et

                                               2
développement. Les peuples sont toujours les premières victimes des conflits. Les situations
      sécuritaires, la recrudescence des actes de terrorisme, d’extrémisme violent, de radicalisme et
      d’islamophobie, entre autres, affectent de manière défavorable les perspectives d’un
      quelconque progrès durable.

      5. La sélection de 18 domaines prioritaires comprenant 107 objectifs définis dans le cadre de
      l’OCI-2025 vise à affirmer l’Organisation en tant que partenaire effectif en matière de paix et
      de développement dans le monde musulman et au-delà. Ces domaines prioritaires vont de la
      paix et de la sécurité, de l’extrémisme violent, du terrorisme, de la modération, de l’harmonie
      interculturelle et interconfessionnelle, à la réduction de la pauvreté, à la sécurité alimentaire, à
      la santé, à l’éducation, aux droits de l’homme, à l’autonomisation de la femme, à la jeunesse
      et à l’action humanitaire, entre autres. Autant de domaines qui ne manqueront pas de contribuer
      à la réalisation de l’objectif primordial du développement humain qui place les peuples au cœur
      du développement, qu’ils soient ses vecteurs ou ses bénéficiaires. Le graphique ci-après relate
      le thème sous-jacent de la croissance inclusive du paradigme de développement considéré dans
      ce Programme d’Action :

                                                                      Paix
                                                                       et
                                                                    Sécurité

                                        Développement
                                                                                               Droits de
                                          économique                                         l'Homme et
                                            durable                                             bonne
                                                                                            gouvernance

                                              Culture, Dialogue,                  Science,
                                               Famile, Sécurité                 Technologie
                                               sociale et Action                       et
                                                 Humanitaire
                                                                                 Innovation

- Palestine et Al-Qods                                - Droits de l’Homme                    - Science et Technologie
- Paix et Sécurité                                    - Média et Diplomatie publique         - Education
- Lutter contre le Terrorisme, l’Extrémisme Violent   - Réformes institutionnelles           - Santé
et l’Islamophobie                                                                            - Information et Technologie de la Communication
- Modération, Harmonie interconfessionnelle             - Réduction de la pauvreté
- Promotion de la femme                                 - Commerce, Investissement et Finance
- Action humanitaire islamique commune                  - Emploi, Infrastructure et Industrialisation
                                                        - Agriculture et Sécurité alimentaire
                                                        - Environnement, Changement climatique et durabilité

      DE LA VISION A L’ACTION

      6. L’OCI-2025 est programme complet de coopération et de partenariat. L’action islamique
      commune reste un élément essentiel du cadre de coopération et de développement de l’OCI.
      Elle reconnaît l’importance des grandes affinités historiques et culturelles entre les populations
      des Etats membres de l’OCI dans la promotion de la coopération dans les domaines politique,

                                                                      3
social et économique. Les principes qui ont guidé la conception de l’OCI-2025 et qui restent
au cœur de son application comprennent : le partenariat, l’appropriation par les pays, une
approche collective pour le lancement de projets, la bonne gouvernance et la coordination. Une
meilleure implication et une plus grande appropriation politique de la part des Etats membres,
en particulier par l’intégration des programmes et projets de l’OCI dans leurs priorités
nationales, est essentielle pour le succès du Programme d’Action. L’OCI-2025 s’engage à
atteindre ses objectifs en harmonie avec les accords/stratégies et plans d’action de l’OCI, y
compris ceux des comités permanents de l’OCI et autres documents-cadres signés entre les
Etats membres.

7. L’OCI-2025 trouve son ancrage dans les dispositions de la Charte de l’OCI. Son plan de
mise en œuvre 2016-2025 est le document fondamental de la phase actuelle. Il comprend des
programmes, des activités et des projets dans chaque secteur qui découlent des diverses
déclarations officielles, y compris celles du Sommet, les résolutions du CMAE, les réunions
ministérielles sectorielles et les programmes de travail des différents organes et institutions de
l’OCI. Ces programmes et activités s’inscrivent donc dans le cadre des activités approuvées et
sont reflétés dans les programmes de travail annuels des institutions respectives de l’OCI. Sur
la base des contributions reçues des États membres, des institutions de l’OCI, y compris les
comités permanents, et d’autres partenaires, le plan de mise en œuvre 2016-2025 a été, tout
d’abord, soumis à la 44ème Session du Conseil des ministres des Affaires étrangères (Abidjan,
10-11 juillet 2017). Sa version actualisée pour la présente décennie a été entérinée par la 45ème
session du Conseil des ministres des Affaires étrangères, tenue à Dhaka, les 5 et 6 mai 2018. Il
convient de mentionner qu’en raison du calendrier variable des sessions du CMAE, les
institutions ne disposent pas d’un délai standard de 12 mois pour parachever l’activité proposée
et en rendre compte au cours de l’année concernée.

8. Il est encourageant de noter que tous les organes et institutions de l’OCI sont pleinement
attachés aux buts et objectifs de l’OCI-2025 et que leurs activités sont orientées vers la
réalisation de ces derniers. La coopération continue de toutes les institutions à cet égard
garantira une mise en œuvre ciblée, cohérente et efficace du Programme d’action dans les
années à venir. Le rapport d’étape pour la période 2016-2017, présenté à la 45ème Session du
Conseil des ministres des Affaires étrangères, a démontré de manière explicite l’engagement
de ces institutions envers l’OCI-2025.

9. Le Rapport d’étape pour la période 2017-2018 reflète la tendance positive persistante et
confirme que les actions prévues dans le Plan de mise en œuvre 2016-2025 sont poursuivies
avec toute la rigueur voulue. Cela ressort à l’évidence du nombre des activités et programmes
entrepris durant les périodes 2016-2017 et 2017-2018 dans les domaines prioritaires convenus.
Le nombre total des activités rapporté par les différentes institutions de l’OCI, au cours de la
période 2016-2017 était de 435. Ce chiffre a enregistré, en 2017-2018, une augmentation
impressionnante, en passant à 630. Le graphique I ci-dessous met en évidence la forte relation
qui existe entre les activités envisagées et les activités menées, en 2017-2018. Pour ce qui est
du graphique II, il présente une vue comparative entre les programmes et activités entrepris
entre 2016-2017 et 2017-2018, dans les divers domaines prioritaires de l’OCI-2025.

                                                4
Graphique 1

                       80
                                                                    Activités Envisagées Vs. Activités menées en 2017-2018
                       70
Numbre des activités

                       60
                       50
                       40
                       30
                       20
                       10
                         0

                                                                     Activities Envisaged    activities Undertaken in 2017-2018

                                                                                                     Graphique 2

                                                               Comparaison entre les activités entreprises entre 2016-2017 et 2017-2018
                                              80
                                              70
                       Numbre des activités

                                              60
                                              50
                                              40
                                              30
                                              20
                                              10
                                               0

                                                      Activities Envisaged      Activities Undertaken in 2016-2017      Activities Undertaken in 2017-2018

                                               PARTENARIAT POUR LE DEVELOPPEMENT

                                               10. Dans le cadre des efforts entrepris pour la mise en œuvre effective du Programme d’Action,
                                               le Secrétariat général a adressé des correspondances aux Etats membres pour les inviter à
                                               contribuer à la réalisation des objectifs généraux de l’OCI-2025 et à indiquer éventuellement
                                               les activités, programmes et projets spécifiques qu’ils souhaitent entreprendre
                                               indépendamment ou collectivement dans le cadre du Programme d’Action. Des
                                               correspondances ont également été adressées à tous les organes et institutions de l’OCI, ainsi
                                               qu’aux organisations internationales compétentes, aux agences spécialisées des Nations Unies

                                                                                                             5
et à d’autres organismes désireux de participer effectivement à la mise en œuvre du Programme
d’Action. Le Secrétaire général des Nations Unies a également été approché pour lui proposer
de mettre en place un mécanisme permettant de promouvoir un partenariat effectif et un
engagement mondial intensif en vue de la réalisation des objectifs de l’OCI-2025 et du
Programme de développement durable à l’horizon 2030. S’appuyant sur les complémentarités
des deux programmes, les deux parties peuvent, en effet, joindre leurs efforts pour le bien
commun de tous.

11. L’OCI-2025 est une entreprise politique historique qui témoigne de la détermination des
États membres, au plus haut niveau, de coopérer pour un avenir commun. Les objectifs qu’elle
cherche à atteindre sont bénéfiques à tous – un espoir pour les personnes sous occupation, pour
les personnes en détresse, pour les personnes en situation de privation, de discrimination,
d’injustice, de pauvreté, de maladie et de faim. Les États membres de l’OCI peuvent, ensemble,
veiller à ce que leur quête sur la voix qui mène à 2025 soit couronnée de succès et que leurs
acquis soient irréversibles.

                                             ***

                                              6
PROGRAMME D’ACTION OCI - 2025

     ETAT D’AVANCEMENT
          2017 - 2018

               7
LISTE DES ABREVIATIONS

                                                           Organisation de la Ligue arabe
          Association      pour            le
ADEA                                            ALESCO     pour l’Education, la Culture et   UA         Union Africaine
          Développement de l’Afrique
                                                           la Science

                                                                                                        Comité permanent pour la
          Agence du Comité Al-Qods –                       Centre pour le Dialogue, la
BMQA                                            CDPU                                         COMCEC     Coopération économique et
          Bayt Mal Al-Qods                                 Paix et la Compréhension
                                                                                                        commerciale
          Comité       permanent     de                    Comité permanent de la
                                                                                                        Organisation de la Société
COMIAC    l’Information et des Affaires         COMSTECH   Coopération scientifique et       OSC
                                                                                                        civile
          culturelles                                      technologique
                                                           Commission Permanente des
UE        Union Européenne                      CPF                                          SG         Secrétariat Général
                                                           Finances
                                                           Chambre       islamique      de
          Groupe consultative islamique                                                                 Centre islamique pour le
GCI                                             CICIA      Commerce, d’Industrie et          CIDC
          pour l’éradication de la polio                                                                développement du Commerce
                                                           d’Agriculture
                                                           Forum de la Jeunesse de la
          Comité international de la Croix-                                                             Banque     Islamique          de
CICI                                            FJCI-DC    Conférence islamique pour la      BID
          Rouge                                                                                         Développement
                                                           Dialogue et la Coopération
                                                           Société islamique pour le                    La Microfinance islamique pour
          Société islamique de financement
SIFC                                            SID        développement du secteur          IMPACT     la réduction de la pauvreté et le
          du Commerce
                                                           privé                                        transfert de capacité
                                                           Centre international islamique
          Organisations                                                                                 Académie         Internationale
OIG                                             CIIRA      pour la Réconciliation et         AIIF
          intergouvernementales                                                                         Islamique du Fiqh
                                                           l’Arbitrage
          Agence de presse internationale                  Université       Internationale              Organisation Islamique pour la
IINA                                            UIIM                                         IOFS
          islamique                                        Islamique de Malaisie                        Sécurité Alimentaire
          Commission         Permanente                    Centre de Recherches sur                     Organisation islamique pour
CPIDH     Indépendante des Droits de            IRCICA     l’Histoire, l’Art et la Culture   ISESCO     l’Education, les Sciences et la
          l’Homme de l’OCI                                 islamiques                                   Culture (ISESCO)
          Organisation des Capitales et                    Equipe spéciale de lutte contre              Equipe spéciale de lutte contre
OCVI                                            CTITF                                        GCTF
          Villes islamiques                                le terrorisme                                le terrorisme mondial
                                                           Fonds de Solidarité Islamique                Fédération sportive de la
FSI       Fonds de Solidarité Islamique         FSID                                         FSSI
                                                           pour le Développement                        Solidarité Islamique
          Centre      International    Roi
          Abdullah Bin Abdulaziz pour le                                                                Union des         radiodiffusions
KAICIID                                         LEA        Ligue des Etats Arabes            ISBU
          Dialogue      interreligieux  et                                                              islamiques
          interculturel
                                                                                                        Organisations                non
MAE       Ministère des Affaires étrangères     EM         Etats membres                     ONG
                                                                                                        gouvernementales
                                                           Equipe           d’intervention
          Bureau de coordination des                                                                    Organisation    islamique    des
OCHA                                            OIC-CERT   informatique d’urgence de         OISA
          Affaires humanitaires de l’ONU                                                                Armateurs
                                                           l’OCI
                                                           Société              Islamique
          Organisation pour la Sécurité et la              d’Assurance                 des              Cellule pour la Paix, la Sécurité
OSCE                                            SIACE                                        PSCU
          Coopération en Europe                            Investissements et des Crédits               et la Résolution des conflits
                                                           à l’Exportation
                                                           Centre       de     Recherches
                                                                                                        Institut de Normalisation et de
          Envoyés spéciaux du Secrétaire                   statistiques, économiques et
ESSGs                                           SESRIC                                       INMPI      Métrologie pour les Pays
          Général                                          sociales, et de Formation pour
                                                                                                        islamiques
                                                           les Pays islamiques
          Science,      Technologie        et              Organisation pour la Science,                Agence turque de coopération
STI                                             OSTI                                         TIKA
          Innovation                                       la Technologie et l’Innovation               et de coordination
                                                           Union des Chambres de
          Système     de      Préférences                                                               Union des Agences de presse
TPS-OIC                                         TOBB       Commerce et des Bourses de        UNA
          commerciales de l’OCI                                                                         des Etats membres de l’OCI
                                                           Turquie
                                                           Direction exécutive du Comité
          Alliance des Civilisations des                                                                Programme des Nations Unies
AdC-NU                                          UNCTED     contre le terrorisme relevant     PNUD
          Nations Unies                                                                                 pour le Développement
                                                           de l’ONU
                                                                                                        Stratégie     international de
          Fonds des Nations Unies pour la                  Fonds des Nations Unies pour
FNUAP                                           UNICEF                                       SIPC/ONU   prévention des catastrophes
          Population                                       l’Enfance
                                                                                                        relevant des Nations Unies
          Organisation Mondiale de la                                                                   Comité Islamique du Croissant
OMS                                             CdS        Comité des Sages                  ICCI
          Santé                                                                                         International

                                                           8
Fondation      du     Secours              Union internationale des Scouts
MdS      Ministère de la Santé                IHH                                         UISM
                                                        humanitaire                                musulmans
                                                                                                   Programme             alimentaire
                                                        Université     internationale     PAM-     mondial           –Commission
FHOCI    Fonds humanitaire de l’OCI           IUIU
                                                        islamique d’Ouganda               ECHO     européenne pour la Protection
                                                                                                   humanitaire et civile
                                                        Société du Croissant-Rouge                 Comité international de la Croix
SDC      Swiss Development Cooperation        TRC                                         CICR
                                                        turc                                       Rouge
CDH-     Conseil des Droits de l’Homme                  Présidence de la Météorologie
                                              PME-KSA                                     CMI      Corps Médical International
ONU      de l’ONU                                       et de l’Environnement
         Commission européenne pour la                  Agence des Etats Unis pour le              Office du Haut-Commissariat
ECHO                                          USAID                                       OHCDH
         Protection humanitaire et civile               Développement international                aux Droits de l’Homme
         Office de secours et de travaux
         des Nations Unies pour les                     Institutions nationales    des             Programme       de      Villages
UNRWA                                         INDH                                        PVD
         réfugiés de Palestine au Moyen-                Droits de l’Homme                          Durables
         Orient
                                                                                                   Conseil général des Banques et
SVP      Sustainable Villages Programme       PDI       Personnes déplacées internes      CIBAFI   Institutions        financières
                                                                                                   islamiques
                                                        Forum des autorités de
         Organisation internationale du
OIT                                           IBRAF     régulation des radiodiffusions    FMO      Forum des medias de l’OCI
         Travail
                                                        de l’OCI
         Institut des Nations Unies pour la             Sommet Mondial de la Société               Organisation mondiale du
UNITAR                                        SMSI                                        OMC
         Formation et la Recherche                      de l’Information                           Commerce
         Islamic Forum for International                Objectifs de développement                 Plan d’Action de l’OCI pour la
IFIHL                                         ODD                                         OPAAW
         Humanitarian Law                               durable (Nations Unies)                    promotion de la Femme
                                                        Internet   Corporation      for
         Equipe de réponse d’urgence                                                               Association des Nations de
APCERT                                        ICANN     Assigned       Names       and    ANASE
         informatique de l’Asie Pacifique                                                          l’Asie du Sud-Est
                                                        Numbers
         Office de l’ONU contre la                      Bureau de l’ONU pour la
UNDOC                                         UNOSSC
         Drogue et le Crime                             coopération Sud-Sud

                                                        9
Etat d’avancement
                Domaine prioritaire 1 : La Palestine et Al-Qods Al-Charif
                                 Objectifs 2.1.1 et 2.1.3

Objectif : 2.1.1
   Une réunion extraordinaire du Comité exécutif s’est tenue au niveau des Ministres des
      Affaires étrangères, à New York, le 26 septembre 2018, en vue d’assurer le suivi de la
      mise en œuvre des Résolutions issues des 6ème et 7ème Sessions extraordinaires de la
      Conférence islamique au Sommet sur la Palestine.

      Le Comité des Six de l’OCI sur la Palestine a tenu sa réunion annuelle, le 26 septembre
       2018, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies et a soumis ses
       recommandations à la réunion de coordination du Conseil des ministres des Affaires
       étrangères.

      Des consultations ont eu lieu pour établir un mécanisme de coordination conjoint entre
       la Ligue des Etats arabes, l’Union africaine et l’OCI afin de débattre de tous les aspects
       liés à la cause palestinienne dans les forums internationaux.

      Le Secrétariat général (Département des affaires d’Al-Qods) a participé à la Conférence
       des Responsables en charge des affaires palestiniennes dans les pays arabes d’accueil,
       organisée par la Ligue des Etats arabes, au Caire, du 29 juillet au 1er août 2018.

      Des déclarations ont été faites lors des réunions du Conseil de Sécurité des Nations
       Unies, tenues les 25 juillet et 18 octobre 2018, et ont souligné la position de l’OCI sur
       les développements de la cause de la Palestine et d’Al-Qods Al-Charif.

      Le 27 juin 2018, le Secrétariat général (Département des affaires d’Al-Qods) a adressé
       une circulaire à tous les États membres de l’OCI les conviant instamment à participer à
       un panel de discussion sur « La situation des droits de l’homme dans le territoire
       palestinien occupé, y compris Al-Qods Al-Charif», lors de la réunion ordinaire du
       Conseil des droits de l’homme.

      La 7ème Session extraordinaire de la Conférence islamique au Sommet s’est réunie, le
       18 mai 2018, à Istanbul, en République de Turquie, pour débattre des développements
       graves de la situation dans l’État de Palestine, consécutifs aux agressions israéliennes
       contre le peuple palestinien.

      Le SESRIC a parrainé deux programmes de renforcement des capacités, en coopération
       avec le Bureau du représentant de l’OCI auprès de l’État de Palestine, les 9 janvier et 6
       novembre 2018, en appui aux institutions gouvernementales palestiniennes.

Objectif 2.1.2
   Le programme d’autonomisation économique du peuple palestinien dirigé par la BID a
      été mis en place, en application des résolutions de la Session extraordinaire de la
      Conférence islamique au Sommet sur la Palestine, tenue, en Turquie, le 13 décembre
      2017.

                                               10
   Palestine Ijara Company (PIC), une des sociétés détenues par la SID, finance des
    entreprises des secteurs de la fabrication, de l’agroalimentaire, des soins de santé, de la
    construction, de l’exploitation minière et de la vente au détail. La SID a approuvé un
    montant de 3 millions de dollars américains pour développer son portefeuille d’Ijara.

   L’Union des agences de presse de l’OCI (UNA) a créé une fenêtre spéciale sur son site
    Web pour suivre les développements de la cause palestinienne et diffuser ses
    informations en trois langues (arabe, anglais et français) aux agences de presse
    membres.

   L’Assemblée générale de l’UNA a décidé, dans une résolution sur la cause
    palestinienne, d’entreprendre diverses actions, dont notamment :
        - Sensibiliser l’opinion publique à la cause palestinienne par une couverture
            médiatique maximale ;
        - Réserver des plages horaires aux reportages sur la ville d’Al-Qods Al-Charif ;
        - Organiser des forums pour les médias sur la question palestinienne ;
        - Assurer la coordination entre l’Agence de presse et d’information palestinienne
            (WAFA) et l’Union des agences de presse de l’OCI (UNA) ;
        - Organiser un programme de visites des délégations médiatiques des agences de
            presse officielles des Etats membres en Palestine, en coordination avec
            l’Agence de presse et d’information palestinienne (WAFA).

   Le SESRIC a organisé une visite d’étude à Ankara, en Turquie, les 26 et 27 février
    2018, à l’intention d’une délégation de l’Agence palestinienne de coopération
    internationale (PICA). La visite avait pour objectifs d’explorer les possibilités
    d’améliorer la coordination et la coopération entre le SESRIC et le PICA, et d’instaurer
    un partenariat avec les institutions turques afin de relever les défis du développement
    en Palestine.

   Le SESRIC et l’Agence palestinienne de coopération internationale (PICA) ont signé
    un Protocole d’accord, le 26 février 2018, pour renforcer la coopération entre les deux
    partenaires dans les domaines d’intérêt mutuel.

   Le SESRIC a organisé une session de formation sur la Santé et la Sécurité au travail en
    Palestine, les 23 et 24 septembre 2018. Ce programme avait pour objectif de mettre en
    évidence les principes fondamentaux de la sécurité industrielle et de la sécurité au
    travail et de faire toute la lumière sur les exigences essentielles de la sécurité au travail.

   Le projet de « Développement de l’emploi et de l’esprit d’entrepreneuriat pour les
    syriens palestiniens – SPEED » pour la période comprise entre le mois de janvier et le
    mois de décembre 2018 a été mis en place par le SESRIC, en réponse à l’appel lancé
    par le Sommet de l’OCI, afin d’intensifier les programmes d’autonomisation
    économique des familles de réfugiés palestiniens.

   Le Secrétariat général (Département des affaires d’Al-Qods) a participé à la réunion
    internationale de haut niveau sur l’aide aux réfugiés de Palestine, organisée à New York
    le 27 septembre 2018. Les pays participants se sont engagés à hauteur d’environ 122
    millions de dollars en faveur de l’UNRWA.

                                              11
   Le 8 janvier 2018, le Secrétaire général de l’OCI a adressé un message au ministre
       guatémaltèque des Affaires étrangères, Polanco, y condamnant la décision de transférer
       l’Ambassade du Guatemala dans la ville occupée d’Al-Qods Al-Charif, et exigeant que
       la décision soit reconsidérée, dès lors qu’elle constitue une violation flagrante du droit
       international et des résolutions onusiennes.

Objectif 2.1.3
   L’IRCICA a poursuivi divers projets de recherche, tout au long de l’année, sur des
      documents évoquant la vie sociale et culturelle, et les faits historiques en faveur de la
      préservation de l’identité et du patrimoine islamiques d’Al-Qods et de la Palestine, tout
      en mettant l’accent sur la coexistence multiculturelle et la protection des lieux saints de
      toutes les religions.

      L’IRCICA a publié une série de livres sur Al-Qods dans les registres du Muhimme :
       Reproductions, résumés en anglais et en arabe des décrets officiels et archives de l’État
       ottoman en tant que références originales sur l’histoire d’Al-Qods. Le Volume III relatif
       à la période 1700-1719 et le Volume IV relatif à la période 1720-1749, ont été publiés
       en 2018.

      Une série de livres sur les registres des tribunaux de la charia de Jérusalem : 3 nouveaux
       volumes ont été publiés par IRCICA en 2018.

      En collaboration avec les autorités, les universités et les institutions palestiniennes,
       ainsi qu’avec le concours d’un groupe multidisciplinaire d’experts, l’IRCICA a
       poursuivi son programme à long terme comprenant des études et des missions de terrain
       sur la préservation du patrimoine culturel et l’assistance au développement social à Al-
       Qods et en Palestine.

      L’IRCICA a organisé deux expositions de photographies et de documents historiques
       sur Al-Qods, respectivement, au siège de la Ligue des Etats arabes, au Caire, le 12 mars
       2018 et au siège de l’ALESCO, à Tunis, à l’occasion de la 42ème Journée de la terre
       palestinienne.

      Une présentation lors de la Conférence ONU-OCI sur « La question de Jérusalem après
       50 ans d’occupation et 25 ans d’existence des Accords d’Oslo », tenue à Rabat, les 26-
       28 juin 2018.

      Le Secrétariat général a organisé et parrainé une Conférence internationale sur Al-Qods
       Al-Charif, les 26-28 juin 2018, à Rabat, en coopération avec le Comité des Nations
       Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, en vue de
       sensibiliser l’opinion publique internationale sur les graves violations perpétrées par
       Israël contre Al-Qods Al-Charif.

      La République populaire du Bangladesh a versé, le 19 juillet 2018, la somme de 50.000
       dollars américains à titre de contributions au Fonds d’Al-Qods, relevant de l’OCI.

      Un plan d’action est en cours de mise en œuvre pour la commémoration de la ville d’Al-
       Qods en tant que capitale de la jeunesse musulmane pour 2018 par le Forum de la
       Jeunesse de la Conférence islamique pour le Dialogue et la Coopération (FJCI-DC).

                                               12
   Le Secrétariat général (Département des affaires d’Al-Qods) a participé à la Conférence
       internationale d’Al-Azhar pour le soutien à Al-Qods Al-Charif, organisée le 17 janvier
       2018 au Caire, en République arabe d’Égypte.

      L’Agence Bayt Mal Al-Qods, organe exécutif du Comité Al-Qods, a continué de mettre
       en œuvre des projets dans les secteurs vitaux de l’éducation, de la santé, du logement,
       de la jeunesse, de la femme et de l’enfance, afin de contribuer à la promotion des
       conditions socio-économiques de la population d’Al-Qods et à la protection des sites
       culturels et spirituels de la ville d’Al-Qods Al-Charif.

      Lors de sa réunion annuelle (Cotonou, Bénin, 19-20 février 2018), l’IBRAF a adopté la
       Déclaration de Cotonou sur Al-Qods et réitéré son engagement en faveur de la cause
       de la Palestine et d’Al-Qods dans le domaine des médias audiovisuels.

      L’OCVI, en coopération avec le Secrétariat général (Département de la Palestine et
       d’Al-Qods), s’emploie à organiser une conférence internationale des capitales de l’OCI
       pour la mise en œuvre de la résolution relative aux mécanismes d’aide financière en
       faveur du peuple palestinien.

      Le Fonds de Solidarité Islamique (FSI) a alloué une ligne budgétaire indépendante à la
       Palestine dans le cadre de son budget annuel. Le FSI fournit un soutien financier à
       diverses institutions sociales, éducatives et sanitaires, qui entreprennent des projets
       humanitaires et sociaux. L’appui total du Fonds au peuple palestinien s’est élevé à
       1.647.000 dollars américains, durant la période 2017-2018.

      L’ISESCO soutient un certain nombre d’institutions éducatives, scientifiques et
       culturelles en Palestine et à Al-Qods.

      L’ISESCO a organisé, à Rabat, dans son siège, un atelier de formation sur la protection
       des monuments d’Al-Qods.

      Un forum national pour la jeunesse palestinienne a été organisé par l’ISESCO à Rabat.

Domaine prioritaire 2 : lutte contre le terrorisme, l’extrémisme, l’extrémisme violent, la
                    radicalisation, le sectarisme et l’islamophobie
                                  Objectifs 2.2.1 à 2.2.7

Objectif 2.2.1
   L’Assemblée générale de l’Union des agences de presse de l’OCI (UNA) a adopté, lors
      de sa cinquième session, tenue le 15 octobre 2017, une résolution sur la menace que
      fait peser le terrorisme sur la paix et la sécurité.

      L’UNA a organisé un atelier, les 3 et 4 octobre 2018, dans son centre de formation, sur
       le renforcement de la sécurité intellectuelle et la lutte contre le blanchiment d’argent et
       le terrorisme.

      Le SESRIC et la Présidence pour les Turcs à l’étranger et les Communautés apparentées
       (YTB) ont organisé conjointement un atelier sur « La diaspora musulmane :

                                               13
perspectives et défis pour la paix et la prospérité mondiales », les 12 et 13 mai 2018 à
       Istanbul, en Turquie.

      Le SESRIC a élaboré un rapport, en octobre 2018, intitulé : « Atteindre la paix et la
       sécurité dans un monde en crise : un défi ardu pour l’OCI ». Cette étude décrit l’état
       actuel de l’extrémisme violent, des conflits armés et de la violence organisée, et
       présente le défi que représente la recherche de la paix et de la sécurité dans le monde,
       en général, et dans les pays de l’OCI, en particulier.

      Des consultations politiques avec la Russie et la Suisse sont prévues pour renforcer la
       coopération bilatérale de l’OCI en matière de lutte contre le terrorisme, la prévention
       de l’extrémisme violent et la lutte contre la radicalisation.

      L’OCI a signé un protocole d’accord avec le Bureau de la lutte contre le terrorisme des
       Nations Unies (UNOCT), le 25 septembre 2018. Le protocole d’entente marquera une
       étape majeure dans le renforcement de la coopération entre l’OCI et l’ONU, dans le
       domaine de la lutte antiterroriste.

      La Cellule pour la Paix, la Sécurité et la Résolution des Conflits (PSCU) du Secrétariat
       général a participé à des événements régionaux et internationaux en vue de renforcer la
       coopération et la collaboration internationales dans la lutte contre le terrorisme,
       l’extrémisme violent et la radicalisation.

Objectif 2.2.2
   Travaux en cours. Le Protocole additionnel à la Convention de l’OCI sur la lutte contre
      le terrorisme international (1999) est en cours de finalisation, en collaboration avec
      l’UNODC.

Objectif 2.2.3
   L’OCI et KAIICID partagent les mêmes objectifs et œuvrent de concert à promouvoir
      le dialogue et l’harmonie interconfessionnels, la tolérance et la modération.

      Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) a organisé
       avec succès deux activités conjointes majeures avec KAICIID et le Réseau des
       Pacificateurs religieux et traditionnels : 1) Dialogue bouddhiste-musulman (Bangkok,
       18-20 décembre 2017) et 2) Dialogue interreligieux sur la République centrafricaine
       (Dakar, 8-11 décembre 2017).

      Un protocole d’accord a été signé avec le Centre international d’excellence pour la lutte
       contre l’extrémisme violent (Hedaya), le 16 décembre 2017. Certains protocoles
       d’accord sont sur le point d’être signés avec différentes organisations internationales.

      Une réunion consultative des États membres de l’OCI s’est tenue, au siège du
       Secrétariat général, le 17 juillet 2017, et a été consacrée à l’examen des activités de
       Sawt Al-Hikma dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

      Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) s’apprête à
       organiser très prochainement deux activités importantes avec KAICIID : 1) Le dialogue
       interreligieux au Cambodge ; et 2) Le dialogue intra-musulmans à Bangui.

                                              14
   Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) a participé à
       la réunion de consultation de haut niveau entre érudits musulmans, organisée par le
       gouvernement indonésien, du 1er au 3 mai 2018 à Bogor.

      En 2018, l’AIIF a organisé, en coopération avec l’ISESCO, un certain nombre d’ateliers
       pour formuler des recommandations en vue de l’élaboration d'un programme d’études
       promouvant les valeurs de paix, d’harmonie et de tolérance.

      L’AIIF a également organisé un séminaire pour formuler des recommandations
       concernant le rôle des érudits religieux dans la lutte contre l’extrémisme violent et la
       radicalisation.

      L’AIIF joue un rôle actif dans les activités du Comité exécutif du Réseau des
       Pacificateurs religieux et traditionnels.

      Des réunions de coordination sont régulièrement organisées entre l’AIIF, KAICIID et
       d’autres parties prenantes en vue de multiplier leurs activités pour atteindre les objectifs
       communs.

      Le COMIAC a participé à la Sixième réunion du Conseil consultatif pour le
       développement culturel dans le monde islamique, tenue à Manama, Royaume du
       Bahreïn, les 24-25 septembre 2018.

      Huit études sur la lutte contre l’extrémisme ont été présentées à la 23ème session du
       Conseil de l’AIIF, en octobre 2018.

      L’ISESCO a organisé, du 1er au 3 novembre 2018, à Hilversum (Pays-Bas), une session
       de formation sur les méthodes professionnelles de lutte contre l’islamophobie, le
       fanatisme et les discours de haine dans les médias.

      L’ISESCO a organisé la Seizième réunion du Conseil suprême de l’éducation, de la
       science et de la culture des musulmans à l’extérieur du monde islamique. Elle a
       également tenu le Troisième Forum des Chefs de centres et d’associations culturels
       islamiques en dehors du monde islamique, sur le thème : « L’action culturelle islamique
       en Occident pour la promotion du développement et de la coexistence », à Santiago, du
       28 au 31 octobre 2018.

Objectif 2.2.4
   Lors de sa 5ème session, à Djeddah, le 15 octobre 2017, l’Assemblée générale de l’UNA
      a adopté une résolution portant renforcement du rôle des agences de presse membres
      dans la lutte contre la tendance croissante de l’islamophobie.

      L’UNA a contribué à la préparation du Guide des journalistes pour la couverture
       d’événements terroristes, lors de l’atelier de travail, organisé le 2 novembre 2017 à
       Djeddah.

      Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) prépare des
       rapports mensuels et annuels sur l’islamophobie.

                                                15
   Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) évalue, tous
    les trois mois, la situation de l’islamophobie et en fait rapport aux ministres des Affaires
    étrangères des États membres.

   Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) a contribué
    au 5ème Séminaire international sur « L’islamophobie : une violation des droits de
    l’homme et une manifestation contemporaine du racisme », organisé par la Commission
    permanente indépendante des droits de l’Homme de l’OCI, à Istanbul, en Turquie, les
    17-18 octobre 2018.

   Les principes énoncés dans la résolution 16/18 de l’ONU ont été mis en exergue dans
    les discours du Secrétaire général et d’autres responsables de l’OCI afin de poursuivre
    la campagne contre la xénophobie et toutes formes de discrimination.

   Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) a contribué
    aux consultations bilatérales entre l’OCI et la Fédération Helvétique au titre de l’année
    2018, tenues à Berne (Suisse), le 19 octobre 2018, sur des questions en rapport avec
    l’islamophobie.

   Le COMIAC a réitéré son engagement à soutenir toutes les initiatives de l’OCI en
    faveur de la lutte contre l’islamophobie et sa détermination à explorer la possibilité
    d’accueillir le Festival international annuel du patrimoine d’Al-Qods Al-Charif.

   Le COMIAC a participé au Premier forum islamique européen des médias pour discuter
    des moyens permettant de mettre un terme au discours de haine dans les médias, tenu à
    Bruxelles les 29 et 30 juin 2018. Le directeur du COMIAC a été le modérateur de l’une
    des séances de travail, intitulée : « Les conditions de coopération entre les médias des
    Etats membres de l’OCI et leurs homologues européens. »

   Le COMIAC a participé à la 14ème Session de la Conférence OCI-ONU sur la
    coopération, au siège de l’ISESCO, à Rabat, Royaume du Maroc, du 3 au 5 juillet 2018.

   L’AIIF s’apprête à publier un ouvrage sur l’islamophobie qui contiendra la résolution
    du Conseil de l’AIIF sur cette question. L’étude devrait être parachevée au début de
    l’année prochaine.

   L’IRCICA a continué d’organiser des activités culturelles et universitaires sur des
    thèmes liés à la culture islamique et au patrimoine culturel dans les différentes régions
    du monde et au sein de forums mondiaux, y compris l’Alliance des civilisations des
    Nations Unies.

   L’UNA a participé à un atelier de formation sur le démantèlement et la délégitimation
    du discours extrémiste prôné par les forces terroristes et extrémistes via Internet et les
    réseaux sociaux, le 6 février 2018, au siège du Secrétariat général.

   L’UNA œuvre, en coopération avec l’Union des radiodiffusions des Etats islamiques
    (IBU), à la production de reportages radiophoniques destinés à sensibiliser davantage

                                            16
la société quant à l’engagement religieux et humanitaire envers les problèmes de la
       Oummah islamique.

      L’UNA et Hedaya ont eu une rencontre le 30 juillet 2018 et ont convenu de coopérer à
       la mise en œuvre de projets communs en matière de lutte contre le discours de haine et
       l’extrémisme.

      Le Grand Mufti d’Égypte et le directeur général de l’UNA se sont rencontrés le 17
       septembre 2018 et ont discuté de la coopération pour s’attaquer aux « fatwas de Takfiri
       », émises par des groupes extrémistes.

Objectif 2.2.5
   La Cellule pour la Paix, la Sécurité et la Résolution des Conflits (PSCU) du Secrétariat
      général a coorganisé un atelier sur « Le rôle de l’éducation religieuse dans la promotion
      de la paix et la lutte contre la violence », à Niamey, au Niger, en novembre 2017, pour
      transcender les obstacles qui entravent la lutte contre la radicalisation et la prévention
      de l’extrémisme chez les jeunes, au niveau des institutions éducatives.

      La PSCU a organisé, les 12 et 14 novembre 2018 à Almaty, au Kazakhstan, en
       collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan, un programme
       d’orientation destiné aux diplomates des États membres de l’OCI sur les menaces
       transnationales, la lutte contre le terrorisme et la prévention de l’extrémisme violent.

Objectif 2.2.6
   L’INMPI poursuit ses recherches en matière de certification et d’accréditation des
      transactions, produits et technologies liés aux TIC, et a contacté le CERT-OIC pour une
      éventuelle coopération.

      L’OIC-CERT a élaboré des politiques, des procédures et des meilleures pratiques
       opérationnelles normalisées en matière de Cybersécurité. Ceux-ci inclus :
       - Les règles de sécurité et de confidentialité pour les réseaux sociaux en ligne ;
       - Les exigences de sécurité pour les magasins d’applications pour smartphones.

      Le Secrétariat général (Département informatique) a organisé, en coopération avec
       l’OIC-CERT, deux exercices de formation, au cours de cette année :
       - Abrité par le CERT national omanais, sous le titre : Crypto-devises : risques et
           menaces émergentes.
       - L’OIC-CERT et l’APCERT ont organisé le cyber-exercice annuel sur la
           Cybersécurité.

Objectif 2.2.7
   L’OIC-CERT a organisé le cyber-exercice annuel pour tester et évaluer l’état de
      préparation des capacités de communication des membres de l’OIC-CERT. Le Cyber
      exercice annuel de l’OIC-CERT de 2018, accueilli par le CERT national omanais, a eu
      lieu, le 18 septembre 2018, avec la participation de 11 Etats membres de l’OCI.

      L’OIC-CERT et l’Equipe de réponse d’urgence informatique de l’Asie Pacifique
       (APCERT) ont signé un protocole d’accord pour collaborer dans le domaine de la
       Cybersécurité. Sur la base de ce protocole d’accord, l’APCERT a invité les membres
       de l’OIC-CERT à participer à leur cyber-exercice annuel et, vice versa, le 7 mars 2018.
                                               17
   Des consultations sont en cours avec des experts pour la formulation de lois et de
       politiques pertinentes visant à atténuer la criminalité dans le cyberespace.

      Un Protocole d’accord a été signé pour développer un contre-récit pour combattre le
       terrorisme.

      Un Protocole d’accord a été signé avec l’Université de l’Imam Mohamed bin Abdulaziz
       sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, le 11 mars 2018, à Médine,
       Royaume d’Arabie saoudite.

               Domaine prioritaire 3 : Modération, dialogue interculturel
                          et interconfessionnel, et harmonie
                                 Objectifs 2.3.1 à 2.3.4

Objectif 2.3.1
   Le Centre « Sawt Al-Hikma » de l’OCI œuvre à travers Internet et les réseaux sociaux
      à délégitimer et à déconstruire les récits extrémistes propagés par des forces déviantes.
      Il représente l’une des composantes du Département du dialogue et de la sensibilisation
      au Secrétariat général.

      Dans le souci de diffuser le message authentique et de discréditer les récits fallacieux
       et extrémistes, « Sawt Al-Hikma » a lancé une série de campagnes sur les réseaux
       sociaux et produit des vidéos qui mettent en valeur les préceptes islamiques de tolérance
       et de modération.

      « Sawt Al-Hikma » et le Centre « Hedaya » ont organisé un atelier conjoint sur la lutte
       contre l’extrémisme violent, le 30 juillet 2018, au siège du Secrétariat général.

      Participation à l’atelier de formation sur le thème : «Le rôle de l’éducation dans la
       prévention de l’extrémisme et du radicalisme », organisé le 29 janvier 2018, à Niamey,
       au Niger.

      Participation à la table ronde sur « Le dialogue interculturel en tant qu’outil de
       prévention de l’extrémisme violent et des conflits », organisée par le Bureau de liaison
       de l’OCI à Paris, le 28 septembre 2018, en collaboration avec l’UNESCO.

      Le département du Dialogue et de la Sensibilisation a pris part à la Conférence de
       dialogue de 2018, intitulée : « Dialogue USA-Asie du Sud-Est : Etablissement de
       relations stratégiques », tenue à Jakarta (République d’Indonésie) du 25 au 29 juillet
       2018.

      « Sawt Al-Hikma » a entrepris des études et publié des articles sur divers sujets, dont
       le Jihad, le concept de Khilafat, le concept de Bayaa, l’État islamique, Tajdeed Al-Deen
       (le renouveau de la religion), les non musulmans dans la société islamique, le concept
       de Takfir, l’Islam et la violence, le coût de l’extrémisme violent pour le monde, les
       dialogues interconfessionnels et les causes de la radicalisation.

                                              18
   « Sawt Al-Hikma » a organisé un atelier en coopération avec le Global Engagement
       Center relevant du département d’État américain sur les techniques de contre-
       messagerie et de sensibilisation dans les réseaux sociaux, les 6-8 février 2018, au
       Secrétariat général.

      L’IRCICA a organisé des congrès et diverses activités de recherche pour favoriser le
       dialogue interculturel et interconfessionnel, dont notamment :

      Une table ronde internationale sur « Les interactions culturelles et le patrimoine de
       Chingiz T. Aitmatov », à Istanbul, le 24 mars 2018.

      Un congrès international sur « La Corée et le monde musulman : Rencontres historiques
       et culturelles », IRCICA, les 24-25 avril 2018.

      Une conférence internationale sur « La civilisation musulmane en Afrique de l’Ouest»,
       Abuja, 19-20 octobre 2018.

Objectif 2.3.2
   Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) a collaboré
      avec l’Alliance des civilisations sur des actions concrètes dans les domaines de
      l’éducation, de la jeunesse et de l’information, visant à lutter contre l’intolérance, les
      stéréotypes, les préjugés et la discrimination.

      Le Secrétariat général (Département du Dialogue et de la Sensibilisation) a élaboré un
       plan d’action en coopération avec KAICIID afin d’entreprendre des programmes et des
       activités destinés à promouvoir les dialogues interconfessionnels, interreligieux,
       interculturels et inter-civilisationnels dans le monde entier.

      Une réunion de concertation s’est tenue avec le Réseau des Pacificateurs religieux et
       traditionnels, le 17 octobre 2018. Divers éléments indispensables à une coopération
       soutenue entre les deux institutions ont été élaborés.

Objectif 2.3.3
   L’UNA a organisé, le 30 octobre 2017, la deuxième réunion du Comité ad hoc du Prix
      international de l’OCI pour récompenser les médias ou professionnel de la presse qui
      se sont distingués dans la promotion du dialogue, de la tolérance et de l’harmonie
      interculturelle.

      Le Secrétariat général (Département des affaires humanitaires, culturelles et sociales),
       en coopération avec les institutions compétentes de l’OCI, l’UNESCO et la
       Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national procède actuellement à
       la mise en place d’une plate-forme de l’OCI pour la protection du patrimoine culturel
       dans le monde musulman. La réunion d’un groupe intergouvernemental d’experts est
       prévue pour début 2019.

      Le Secrétariat général (Département des affaires humanitaires, culturelles et sociales)
       est en communication avec l’UE pour l’organisation d’événements culturels en Europe,
       dont notamment un forum international sur la paix et la sécurité. Une réunion de
       coordination avec l’UE à cet effet devrait avoir lieu prochainement.

                                               19
Vous pouvez aussi lire