20 18 France Energies Marines

 
20 18 France Energies Marines
www.france-energies-marines.org
              +33 (0)2 98 49 98 69
               29280 PLOUZANÉ
    525, avenue Alexis de Rochon
          Technopôle Brest Iroise
             Bâtiment Cap Océan
 Juin 2019 • Rédaction: France Energies Marines • Conception et réalisation : Halynea • Impression : Cloître Imprimeurs

 FRANCE ENERGIES MARINES I Rapport d’activité 2018
                                                                                                      18
                                                                                                      20

                                                                                                            Rapport d’activité
20 18 France Energies Marines
SOMMAIRE

Édito - Regards croisés                       4    6 I Diffusion et communication                  80
1 I Identité                                  6    6.1 Tribune scientifique et technique           80
                                                   6.2 Formations                                  82
2 I Temps forts de 2018                       10   6.3 Communication grand public                  82
3 I Recherche,                                    7 I Moyens                                      84
    Développement et Innovation               14
                                                   7.1 Site d’essais en mer MISTRAL                84
3.1 Caractérisation de sites                 17   7.2 Instrumentation
3.2 Conception des technologies              35       pour la caractérisation de sites            85
3.3 Intégration environnementale             49   7.3 Équipement de suivi environnemental         86
3.4 Optimisation des parcs                   65   7.4 Bases de données                            87
4 I Soutien national
                                                   8 I Services                                    88
    au développement de la filière            72
                                                   8.1 Ingénierie & développement logiciel         89
4.1 Auprès des collectivités territoriales   72
                                                   8.2 Études & audits                             89
4.2 Auprès des clusters
                                                   8.3 Instruments & performance                   90
     et syndicats professionnels              73
                                                   8.4 Représentation, coordination & diffusion   90
4.3 Auprès des instances de normalisation    73
4.4 Comités d’experts                         74   9 I Synthèse financière                         91
5 I Coordination de la R&D                        10 I Perspectives                               94
    dédiée aux EMR                            76
5.1 Au niveau régional                        76
5.2 Au niveau national                        77
5.3 Au niveau européen                        77
5.4 À l’international                         78

                                                                                                        5 3
20 18 France Energies Marines
ÉDITO
      Regards

                                                                      © Julien Marchal
        croisés

 C                                                                                                                             D

                                                                                                                                                                                               © FEM
       C’est avec grand plaisir que je signe cet éditorial      cohérence avec les principaux intérêts et besoins              Difficile de ne pas partager le positivisme de notre      d’un nouveau système de récupération d’énergie
       avec Yann-Hervé De Roeck, Directeur Général, pour        définis par les acteurs du secteur, à savoir : la per-         Président, dans la mesure où plusieurs signaux            en mer, on entreprend tout d’abord des études pa-
       apporter un regard croisé sur cette année 2018 ainsi     formance et la compétitivité de la chaîne de valeur,           ont été adressés en 2018 à France Energies Ma-            pier, des modèles analytiques puis numériques, et
       que sur les perspectives futures.                        l’élaboration de normes adaptées aux EMR, l’in-                rines, par un ensemble affermi de membres qui             lesquels ne cesseront jamais d’être reformulés en
                                                                tégration des systèmes, l’élaboration d’un modèle              sont prêts à se réengager sur une base plurian-           complexifiant les simulations. À ce sujet, on entrevoit
       France Energies Marines contribue à l’émergence
                                                                économique durable, les défis sociétaux, la connais-           nuelle, et par l’Etat qui nous guide vers le choix        déjà dans certains projets comment poser les fonde-
       d’un secteur industriel nouveau en vue de vaincre
                                                                sance et la gestion des impacts sur le milieu marin.           ambitieux d’une nouvelle structure, la SAS, dont le       ments de jumeaux numériques pour des machines
       l’ennemi mondial du XXIème siècle : le réchauffement
                                                                Nous espérons que la labellisation par le Premier              modèle économique a été jugé crédible.                    dont il va falloir assurer le suivi et la maintenance.
       climatique. Ses membres et ses équipes peuvent
       être fiers d’œuvrer au quotidien à ce combat.            ministre interviendra rapidement en 2019. Celle-ci             Or, cet esquif doit tanguer le moins possible en tra-     On passe ensuite à la modélisation physique, le
                                                                donnera à France Energies Marines plus de visibi-              versant le maelstrom des annonces de politique            banc de test ou le bassin, mais aussi le mésocosme
       L’année 2018 a été rythmée par de nombreuses                                                                            industrielle ou de programmation régalienne, tan-         en biologie, et de même que pour les calculs, on y
                                                                lité afin d’aborder les années à venir avec confiance
       réalisations et avancées, mais aussi par plusieurs       et de soutenir encore plus d’acteurs dans le cadre             dis qu’il évolue au sein d’un secteur économique          reviendra souvent en ayant conscience de toutes
       soubresauts inhérents à toute filière naissante. Le      de ses programmes scientifiques et techniques.                 naissant, fragilisé par l’étirement du temps entre        les distorsions d’échelle, à chaque fois qu’il s’agit
       dernier trimestre a notamment été marqué par la          Ces derniers sont consolidés annuellement par de               promesses et réalisations, mais confiant dans ses         de caractériser un comportement, un matériau, un
       diffusion du projet de programmation énergétique         nouveaux projets de R&D. En effet, de nombreux                 potentiels physique, intellectuel et même financier.      assemblage. Cela vaut pour l’hydrodynamique, la
       française incluant de futurs appels d’offres nationaux   verrous doivent encore être levés pour faire en sorte          En effet, les courbes d’apprentissage de l’éolien posé    mécanique, mais aussi la biologie.
       pour l’éolien offshore. Nous nous en félicitons même     que toutes les technologies trouvent leur place sur            ont réconforté toute la filière.
       si nous regrettons que l’ambition pour l’ensemble                                                                                                                                 Sans trop tarder enfin, il faut s’aventurer en mer,
                                                                le marché des EMR. C’est pourquoi il est important             En n’ayant pas choisi une organisation en silo par        et puisque France Energies Marines ne conçoit pas
       des énergies marines renouvelables reste encore          de maintenir cet élan et de mettre en commun les               technologie, quelles que soient les vicissitudes, l’ap-
       faible pour consolider la filière nationale. L’année                                                                                                                              de prototypes, ceci consiste à récolter des données,
                                                                efforts de recherche au niveau national au travers de          proche par programmes transverses adoptée par             bénéficier du retour d’expérience des conditions
       2018 a aussi vu l’adoption de nouveaux programmes        France Energies Marines.                                       France Energies Marines permet d’avancer et de ne         réelles d’implantation et d’exploitation. Notre équipe
       de R&D, ce qui permet à France Energies Marines de                                                                      laisser de côté aucun secteur. En restant attentif à
                                                                Je suis très fier du travail accompli cette année et                                                                     s’allie à d’autres plus expérimentées pour entre-
       rester pleinement active durant sa phase de transition                                                                  l’état de l’art international, sur toutes les rives des
                                                                souhaite remercier toute l’équipe de France Energies                                                                     prendre ces missions, qui sur un phare, qui sur
       en Institut pour la Transition Energétique (ITE).                                                                       mers et océans – auxquelles ont d’ailleurs accès
                                                                Marines pour son engagement et sa motivation sans                                                                        une bouée, qui sur un mouillage immergé. Les ex-
       La prochaine étape majeure dans la consolidation         faille ! Je formule également trois souhaits pour              la métropole et nos Outre-Mer, un atout incompa-          périences durent plusieurs mois et leurs réussites
       de France Energies Marines sera l’obtention de son       2019 : achever la transformation en Institut de Tran-          rable de la France –, on constate le progrès global       se jugent à la qualité et à la continuité des séries
       conventionnement en tant qu’ITE dédié aux Energies       sition Energétique ; confirmer notre montée en puis-           des EMR, avec leur capacité d’adaptation à plusieurs      rapportées. Dans cet exercice, il est à nouveau pri-
       Marines Renouvelables (EMR). Beaucoup de travail         sance scientifique et technique ; rayonner en France           paradigmes, de l’intégration au réseau continental        mordial de croiser les données (chargements et
       a été accompli cette année dans la poursuite de cet      et à l’international via des partenariats et l’accueil de      à l’approvisionnement d’îles non connectées, voire        contraintes, pressions et récepteurs) mais aussi les
       objectif avec les services du gouvernement français.     nouveaux partenaires/membres.                                  d’installations marines très isolées.                     thématiques (technologie et biologie).
       La SAS France Energies Marines, entité vouée à por-                                                                     Ce rapport d’activité capitalise la construction pro-     Ce document vous invite à suivre un rapide parcours
                                                                Toute la filière a besoin de visibilité et de stabilité pour
       ter les activités du futur ITE, a été créée après un                                                                    gressive du socle de compétences réunies dans             au sein des projets que France Energies Marines
                                                                pouvoir se développer sereinement. France Energies
       long processus de rédaction de ses statuts et de dé-     Marines y contribue chaque jour avec conviction.               France Energies Marines pour complémenter et              permet de réaliser avec ses nombreux et talentueux
       finition de sa gouvernance.                                                                                             rationaliser l’offre en R&D pour le secteur. C’est un     partenaires. Bonne lecture, et contactez-nous pour
       Le plan stratégique de l’Institut, conçu dans ce         Julien Marchal,                                                préalable, avant de pouvoir, dans quelques éditions,      approfondir ensemble tout sujet qui aura retenu
       contexte, repose sur des bases solides. Il est en        Président de France Energies Marines                           passer en revue les obstacles résolus, et mettre en       votre intérêt.
                                                                                                                               évidence les services que la future SAS pourra offrir.
                                                                                                                               Parmi les fondamentaux qui permettent une avance          Yann-Hervé De Roeck,
                                                                                                                               incrémentale, tout comme pour le développement            Directeur Général de France Energies Marines

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                                              5
20 18 France Energies Marines
ÉDITO
      Regards

                                                                      © Julien Marchal
        croisés

 C                                                                                                                             D

                                                                                                                                                                                               © FEM
       C’est avec grand plaisir que je signe cet éditorial      cohérence avec les principaux intérêts et besoins              Difficile de ne pas partager le positivisme de notre      d’un nouveau système de récupération d’énergie
       avec Yann-Hervé De Roeck, Directeur Général, pour        définis par les acteurs du secteur, à savoir : la per-         Président, dans la mesure où plusieurs signaux            en mer, on entreprend tout d’abord des études pa-
       apporter un regard croisé sur cette année 2018 ainsi     formance et la compétitivité de la chaîne de valeur,           ont été adressés en 2018 à France Energies Ma-            pier, des modèles analytiques puis numériques, et
       que sur les perspectives futures.                        l’élaboration de normes adaptées aux EMR, l’in-                rines, par un ensemble affermi de membres qui             lesquels ne cesseront jamais d’être reformulés en
                                                                tégration des systèmes, l’élaboration d’un modèle              sont prêts à se réengager sur une base plurian-           complexifiant les simulations. À ce sujet, on entrevoit
       France Energies Marines contribue à l’émergence
                                                                économique durable, les défis sociétaux, la connais-           nuelle, et par l’Etat qui nous guide vers le choix        déjà dans certains projets comment poser les fonde-
       d’un secteur industriel nouveau en vue de vaincre
                                                                sance et la gestion des impacts sur le milieu marin.           ambitieux d’une nouvelle structure, la SAS, dont le       ments de jumeaux numériques pour des machines
       l’ennemi mondial du XXIème siècle : le réchauffement
                                                                Nous espérons que la labellisation par le Premier              modèle économique a été jugé crédible.                    dont il va falloir assurer le suivi et la maintenance.
       climatique. Ses membres et ses équipes peuvent
       être fiers d’œuvrer au quotidien à ce combat.            ministre interviendra rapidement en 2019. Celle-ci             Or, cet esquif doit tanguer le moins possible en tra-     On passe ensuite à la modélisation physique, le
                                                                donnera à France Energies Marines plus de visibi-              versant le maelstrom des annonces de politique            banc de test ou le bassin, mais aussi le mésocosme
       L’année 2018 a été rythmée par de nombreuses                                                                            industrielle ou de programmation régalienne, tan-         en biologie, et de même que pour les calculs, on y
                                                                lité afin d’aborder les années à venir avec confiance
       réalisations et avancées, mais aussi par plusieurs       et de soutenir encore plus d’acteurs dans le cadre             dis qu’il évolue au sein d’un secteur économique          reviendra souvent en ayant conscience de toutes
       soubresauts inhérents à toute filière naissante. Le      de ses programmes scientifiques et techniques.                 naissant, fragilisé par l’étirement du temps entre        les distorsions d’échelle, à chaque fois qu’il s’agit
       dernier trimestre a notamment été marqué par la          Ces derniers sont consolidés annuellement par de               promesses et réalisations, mais confiant dans ses         de caractériser un comportement, un matériau, un
       diffusion du projet de programmation énergétique         nouveaux projets de R&D. En effet, de nombreux                 potentiels physique, intellectuel et même financier.      assemblage. Cela vaut pour l’hydrodynamique, la
       française incluant de futurs appels d’offres nationaux   verrous doivent encore être levés pour faire en sorte          En effet, les courbes d’apprentissage de l’éolien posé    mécanique, mais aussi la biologie.
       pour l’éolien offshore. Nous nous en félicitons même     que toutes les technologies trouvent leur place sur            ont réconforté toute la filière.
       si nous regrettons que l’ambition pour l’ensemble                                                                                                                                 Sans trop tarder enfin, il faut s’aventurer en mer,
                                                                le marché des EMR. C’est pourquoi il est important             En n’ayant pas choisi une organisation en silo par        et puisque France Energies Marines ne conçoit pas
       des énergies marines renouvelables reste encore          de maintenir cet élan et de mettre en commun les               technologie, quelles que soient les vicissitudes, l’ap-
       faible pour consolider la filière nationale. L’année                                                                                                                              de prototypes, ceci consiste à récolter des données,
                                                                efforts de recherche au niveau national au travers de          proche par programmes transverses adoptée par             bénéficier du retour d’expérience des conditions
       2018 a aussi vu l’adoption de nouveaux programmes        France Energies Marines.                                       France Energies Marines permet d’avancer et de ne         réelles d’implantation et d’exploitation. Notre équipe
       de R&D, ce qui permet à France Energies Marines de                                                                      laisser de côté aucun secteur. En restant attentif à
                                                                Je suis très fier du travail accompli cette année et                                                                     s’allie à d’autres plus expérimentées pour entre-
       rester pleinement active durant sa phase de transition                                                                  l’état de l’art international, sur toutes les rives des
                                                                souhaite remercier toute l’équipe de France Energies                                                                     prendre ces missions, qui sur un phare, qui sur
       en Institut pour la Transition Energétique (ITE).                                                                       mers et océans – auxquelles ont d’ailleurs accès
                                                                Marines pour son engagement et sa motivation sans                                                                        une bouée, qui sur un mouillage immergé. Les ex-
       La prochaine étape majeure dans la consolidation         faille ! Je formule également trois souhaits pour              la métropole et nos Outre-Mer, un atout incompa-          périences durent plusieurs mois et leurs réussites
       de France Energies Marines sera l’obtention de son       2019 : achever la transformation en Institut de Tran-          rable de la France –, on constate le progrès global       se jugent à la qualité et à la continuité des séries
       conventionnement en tant qu’ITE dédié aux Energies       sition Energétique ; confirmer notre montée en puis-           des EMR, avec leur capacité d’adaptation à plusieurs      rapportées. Dans cet exercice, il est à nouveau pri-
       Marines Renouvelables (EMR). Beaucoup de travail         sance scientifique et technique ; rayonner en France           paradigmes, de l’intégration au réseau continental        mordial de croiser les données (chargements et
       a été accompli cette année dans la poursuite de cet      et à l’international via des partenariats et l’accueil de      à l’approvisionnement d’îles non connectées, voire        contraintes, pressions et récepteurs) mais aussi les
       objectif avec les services du gouvernement français.     nouveaux partenaires/membres.                                  d’installations marines très isolées.                     thématiques (technologie et biologie).
       La SAS France Energies Marines, entité vouée à por-                                                                     Ce rapport d’activité capitalise la construction pro-     Ce document vous invite à suivre un rapide parcours
                                                                Toute la filière a besoin de visibilité et de stabilité pour
       ter les activités du futur ITE, a été créée après un                                                                    gressive du socle de compétences réunies dans             au sein des projets que France Energies Marines
                                                                pouvoir se développer sereinement. France Energies
       long processus de rédaction de ses statuts et de dé-     Marines y contribue chaque jour avec conviction.               France Energies Marines pour complémenter et              permet de réaliser avec ses nombreux et talentueux
       finition de sa gouvernance.                                                                                             rationaliser l’offre en R&D pour le secteur. C’est un     partenaires. Bonne lecture, et contactez-nous pour
       Le plan stratégique de l’Institut, conçu dans ce         Julien Marchal,                                                préalable, avant de pouvoir, dans quelques éditions,      approfondir ensemble tout sujet qui aura retenu
       contexte, repose sur des bases solides. Il est en        Président de France Energies Marines                           passer en revue les obstacles résolus, et mettre en       votre intérêt.
                                                                                                                               évidence les services que la future SAS pourra offrir.
                                                                                                                               Parmi les fondamentaux qui permettent une avance          Yann-Hervé De Roeck,
                                                                                                                               incrémentale, tout comme pour le développement            Directeur Général de France Energies Marines

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                                              5
20 18 France Energies Marines
01                                                                           Un partenariat
          IDENTITÉ                                       25 collaborateurs      public-privé
                                                                                soutenu par le Programme
                                                                                Investissements d’Avenir

                                                                                       Siège à   BREST
                                                                                       Antenne régionale à   NANTES
                                        est l’Institut
                    pour la Transition Energétique
                      dédié aux énergies marines
                                     renouvelables.
                                                                                   + de30 PROJETS
                                                                                   de R&D montés
                                                                                   et coordonnés depuis 2012

                                                                                 + de10   millions d’e
                                                                                 opérés en propre
                                                                                 en 6 ans
                                                         + de80 partenaires à
                                                         l’INTERNATIONAL
4 - Rapport d’activité 2018 IIFrance
6                             FranceEnergies
                                     EnergiesMarines
                                             Marines                                                                  5
                                                                                                                      7
20 18 France Energies Marines
01                                                                           Un partenariat
          IDENTITÉ                                       25 collaborateurs      public-privé
                                                                                soutenu par le Programme
                                                                                Investissements d’Avenir

                                                                                       Siège à   BREST
                                                                                       Antenne régionale à   NANTES
                                        est l’Institut
                    pour la Transition Energétique
                      dédié aux énergies marines
                                     renouvelables.
                                                                                   + de30 PROJETS
                                                                                   de R&D montés
                                                                                   et coordonnés depuis 2012

                                                                                 + de10   millions d’e
                                                                                 opérés en propre
                                                                                 en 6 ans
                                                         + de80 partenaires à
                                                         l’INTERNATIONAL
4 - Rapport d’activité 2018 IIFrance
6                             FranceEnergies
                                     EnergiesMarines
                                             Marines                                                                  5
                                                                                                                      7
20 18 France Energies Marines
Mission                                             Activités                                                                        Membres de l’association France Energies Marines au 16 novembre 2018
       Fournir, valoriser et alimenter l’environnement      La réalisation de travaux de R&D intégrant
       scientifique et technique nécessaire pour lever      le montage, la coordination et le pilotage
       les verrous liés au développement des technologies   scientifique dans le cadre de projets de R&D
       des EMR en s’assurant d’optimiser leur intégration   collaboratifs constitue le cœur des activités
       dans l’environnement.                                de France Energies Marines. Pour réaliser
                                                            son programme de R&D, l’Institut bénéficie
         Positionnement                                     du soutien financier du Programme
                                                            des Investissements d’Avenir. France Energies
       Dans ce secteur industriel en émergence,             Marines apporte également son support scientifique
       France Energies Marines se distingue                 et technique à la filière des EMR sur différents
       par une approche transverse permettant               périmètres : recommandations, assistance
       d’apporter à l’ensemble de la filière des outils     à maîtrise d’ouvrage, réalisation d’essais, mise
       éprouvés pour :                                      à disposition d’expertise et d’outils dédiés à la
                                                            conception et au dimensionnement, accès à la mer...
       ›B
         aisser les coûts moyens de production
        de l’énergie par une optimisation globale           En complément, l’Institut s’implique auprès
        tenant compte des conditions de site                d’instances régionales, nationales, européennes
        et en adaptant les technologies ;                   et internationales pour promouvoir l’action française
                                                            en matière de R&D et apporter sa vision d’expert
       ›D
         iminuer les coûts de financement des projets
                                                            transverse afin de soutenir le développement
        de parcs par le développement de standards
                                                            de la filière.
        adaptés au milieu des EMR ;
       ›R
         éduire les délais de réalisation des parcs
        en apportant des méthodes de concertation            Gouvernance
        et recommandations en particulier                   France Energies Marines est bâti autour d’un large
        concernant l’intégration environnementale ;         partenariat public/privé qui fédère les principaux
       ›D
         onner de la visibilité à la filière               acteurs nationaux du secteur des EMR.
        par la mutualisation.                               Soutenu par les pôles de compétitivité Mer Bretagne
                                                            Atlantique et Mer Méditerranée, l’Institut regroupe
                                                            ainsi plus de 30 acteurs aux profils très variés :
                                                            industriels, structures académiques et scientifiques,
                                                            mais aussi collectivités territoriales.

                                                                                                                    © Saskia 1310 / Pixabay

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                9
20 18 France Energies Marines
Mission                                             Activités                                                                        Membres de l’association France Energies Marines au 16 novembre 2018
       Fournir, valoriser et alimenter l’environnement      La réalisation de travaux de R&D intégrant
       scientifique et technique nécessaire pour lever      le montage, la coordination et le pilotage
       les verrous liés au développement des technologies   scientifique dans le cadre de projets de R&D
       des EMR en s’assurant d’optimiser leur intégration   collaboratifs constitue le cœur des activités
       dans l’environnement.                                de France Energies Marines. Pour réaliser
                                                            son programme de R&D, l’Institut bénéficie
         Positionnement                                     du soutien financier du Programme
                                                            des Investissements d’Avenir. France Energies
       Dans ce secteur industriel en émergence,             Marines apporte également son support scientifique
       France Energies Marines se distingue                 et technique à la filière des EMR sur différents
       par une approche transverse permettant               périmètres : recommandations, assistance
       d’apporter à l’ensemble de la filière des outils     à maîtrise d’ouvrage, réalisation d’essais, mise
       éprouvés pour :                                      à disposition d’expertise et d’outils dédiés à la
                                                            conception et au dimensionnement, accès à la mer...
       ›B
         aisser les coûts moyens de production
        de l’énergie par une optimisation globale           En complément, l’Institut s’implique auprès
        tenant compte des conditions de site                d’instances régionales, nationales, européennes
        et en adaptant les technologies ;                   et internationales pour promouvoir l’action française
                                                            en matière de R&D et apporter sa vision d’expert
       ›D
         iminuer les coûts de financement des projets
                                                            transverse afin de soutenir le développement
        de parcs par le développement de standards
                                                            de la filière.
        adaptés au milieu des EMR ;
       ›R
         éduire les délais de réalisation des parcs
        en apportant des méthodes de concertation            Gouvernance
        et recommandations en particulier                   France Energies Marines est bâti autour d’un large
        concernant l’intégration environnementale ;         partenariat public/privé qui fédère les principaux
       ›D
         onner de la visibilité à la filière               acteurs nationaux du secteur des EMR.
        par la mutualisation.                               Soutenu par les pôles de compétitivité Mer Bretagne
                                                            Atlantique et Mer Méditerranée, l’Institut regroupe
                                                            ainsi plus de 30 acteurs aux profils très variés :
                                                            industriels, structures académiques et scientifiques,
                                                            mais aussi collectivités territoriales.

                                                                                                                    © Saskia 1310 / Pixabay

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                9
20 18 France Energies Marines
02
              TEMPS FORTS
              de 2018                                                                                                                                                         #4 I Optimisation des parcs I 14 au 16 mai
                                                                                                                                                                                Réunion de lancement à Bilbao du projet
                                                                                                                                                                                                                                      #6 I Filière I 12 au 14 juin
                                                                                                                                                                                                                                      Participation à la conférence internationale
                                                                                                                                                                                 européen H2020 DTOceanPlus, qui vise                 ICOE à Cherbourg avec présentations des projets
                                                                                                                                                                                    à élaborer et tester une suite d’outils           de France Energies Marines et un stand
                                                                                                 #2 I Conception des technologies I Janvier à mars                        numériques pour la conception et l’optimisation             mettant en lumière l’ensemble de l’activité
                                                                                                 Caractérisation des sols calcaires                                            de systèmes hydroliens et houlomoteurs.                de l’Institut.
                                                                                                 grâce à des expérimentations avec un dispositif
                                                                                                 de cisaillement 3D (Projet SOLCYP+).

                                     #1 I Institut I19 janvier

                                                                                                                                                                                                                         © Tecnalia
          Installation du siège de France Energies marines

                                                                                                                                                                                                                                                                                    © FEM
                               à Cap Océan, bâtiment totem

                                                                                                                                                © Fill / Pixabay
                 du Campus Mondial de la Mer à Plouzané.

                                                                                                                                                                                     #5 I Caractérisation de sites I Fin mai          #7 I Moyens I 21 juillet
                                                           © Pierrick Segalen, Brest Métropole

                                                                                                                                                                              Récupération des instruments d’observation              Premier déploiement de matériel
                                                                                                 #3 I Intégration environnementale I Février                                et de mesure déployés dans le Raz Blanchard,              d’étude environnementale sur le site
                                                                                                 Premières campagnes d’inspection                                              en septembre 2017, afin de mieux connaître             d’essais en mer MISTRAL situé
                                                                                                 sous-marines pour mesurer la biocolonisation                                   les turbulences locales et les mouvements             en Méditerranée, dans le Golfe de Fos
                                                                                                 de supports immergés sur trois sites : deux en                                    de sédiments au niveau de ce site à fort           permettant ainsi de conserver la concession
                                                                                                 Atlantique et un en Méditerranée (Projet ABIOP).                        potentiel hydrolien (Projets PHYSIC et THYMOTE).             pour 8 ans renouvelables.

                                                                                                                                                © Université de Nantes

                                                                                                                                                                                                                         © FEM

                                                                                                                                                                                                                                                                                    © TSM
10 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                                                                                      11
20 18 France Energies Marines
02
              TEMPS FORTS
              de 2018                                                                                                                                                         #4 I Optimisation des parcs I 14 au 16 mai
                                                                                                                                                                                Réunion de lancement à Bilbao du projet
                                                                                                                                                                                                                                      #6 I Filière I 12 au 14 juin
                                                                                                                                                                                                                                      Participation à la conférence internationale
                                                                                                                                                                                 européen H2020 DTOceanPlus, qui vise                 ICOE à Cherbourg avec présentations des projets
                                                                                                                                                                                    à élaborer et tester une suite d’outils           de France Energies Marines et un stand
                                                                                                 #2 I Conception des technologies I Janvier à mars                        numériques pour la conception et l’optimisation             mettant en lumière l’ensemble de l’activité
                                                                                                 Caractérisation des sols calcaires                                            de systèmes hydroliens et houlomoteurs.                de l’Institut.
                                                                                                 grâce à des expérimentations avec un dispositif
                                                                                                 de cisaillement 3D (Projet SOLCYP+).

                                     #1 I Institut I19 janvier

                                                                                                                                                                                                                         © Tecnalia
          Installation du siège de France Energies marines

                                                                                                                                                                                                                                                                                    © FEM
                               à Cap Océan, bâtiment totem

                                                                                                                                                © Fill / Pixabay
                 du Campus Mondial de la Mer à Plouzané.

                                                                                                                                                                                     #5 I Caractérisation de sites I Fin mai          #7 I Moyens I 21 juillet
                                                           © Pierrick Segalen, Brest Métropole

                                                                                                                                                                              Récupération des instruments d’observation              Premier déploiement de matériel
                                                                                                 #3 I Intégration environnementale I Février                                et de mesure déployés dans le Raz Blanchard,              d’étude environnementale sur le site
                                                                                                 Premières campagnes d’inspection                                              en septembre 2017, afin de mieux connaître             d’essais en mer MISTRAL situé
                                                                                                 sous-marines pour mesurer la biocolonisation                                   les turbulences locales et les mouvements             en Méditerranée, dans le Golfe de Fos
                                                                                                 de supports immergés sur trois sites : deux en                                    de sédiments au niveau de ce site à fort           permettant ainsi de conserver la concession
                                                                                                 Atlantique et un en Méditerranée (Projet ABIOP).                        potentiel hydrolien (Projets PHYSIC et THYMOTE).             pour 8 ans renouvelables.

                                                                                                                                                © Université de Nantes

                                                                                                                                                                                                                         © FEM

                                                                                                                                                                                                                                                                                    © TSM
10 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                                                                                      11
#11 I Conception des technologies I Décembre                      #13 I Institut I 14 décembre
                                                                   #9 I Filière I Septembre                                                      Réalisation de tests de traction monotone                    Dépôt des statuts de la SAS vouée
                                                                   Début de la contribution scientifique                                              à différentes vitesses de déformation                   à porter les activités du futur Institut
                                                                   de France Energies Marines à l’Annex IV,                                   sur des sections de lignes d’ancrage en fibre                   pour la Transition Energétique.
                                                                   un programme collaboratif                                                                polyamide (Projet POLYAMOOR).
                                                                   international dédié au suivi des effets
                                                                   environnementaux des EMR.

                        #8 I Intégration environnementale I
                                                17 au 30 août
                  Campagne à la mer sur le site de la future

                                                                                                                                                                                           © ENSTA Bretagne
             ferme pilote des Eoliennes Flottantes de Groix

                                                                                                                    © Skeeze / Pixabay
               et Belle-Île pour étudier de manière intégrée
                          l’impact des parcs éoliens flottants

                                                                                                                                                                                                                                                           © FEM
                                            (Projet APPEAL).

                                                                                                                                             #12 I Caractérisation de sites I 14 décembre                     #14 I Filière I 17 au 20 décembre
                                                                                                                                                      Début de la 2e campagne de mesures                      Mission au Chili pour rencontrer plusieurs
                                                                   # 10 I Diffusion I 16 novembre                                        pour l’expérimentation inédite menée sur le phare                    acteurs clés de la recherche en matière
                                                                   Organisation à Brest de la 2e tribune scientifique                            de la Jument, près de l’île d’Ouessant, afin                 d’événements extrêmes et de biofouling
                                                                   et technique de France Energies Marines                                 d’améliorer la caractérisation et la prédictibilité                en mer.
                                                                   qui regroupe près de 130 participants.                                des vagues extrêmes et déferlantes (Projet DIME).
                                                           © FEM

                                                                                                                                                                                           © Projet DIME
                                                                                                                    © FEM

                                                                                                                                                                                                                                                           © FEM
12 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                                                             13
#11 I Conception des technologies I Décembre                      #13 I Institut I 14 décembre
                                                                   #9 I Filière I Septembre                                                      Réalisation de tests de traction monotone                    Dépôt des statuts de la SAS vouée
                                                                   Début de la contribution scientifique                                              à différentes vitesses de déformation                   à porter les activités du futur Institut
                                                                   de France Energies Marines à l’Annex IV,                                   sur des sections de lignes d’ancrage en fibre                   pour la Transition Energétique.
                                                                   un programme collaboratif                                                                polyamide (Projet POLYAMOOR).
                                                                   international dédié au suivi des effets
                                                                   environnementaux des EMR.

                        #8 I Intégration environnementale I
                                                17 au 30 août
                  Campagne à la mer sur le site de la future

                                                                                                                                                                                           © ENSTA Bretagne
             ferme pilote des Eoliennes Flottantes de Groix

                                                                                                                    © Skeeze / Pixabay
               et Belle-Île pour étudier de manière intégrée
                          l’impact des parcs éoliens flottants

                                                                                                                                                                                                                                                           © FEM
                                            (Projet APPEAL).

                                                                                                                                             #12 I Caractérisation de sites I 14 décembre                     #14 I Filière I 17 au 20 décembre
                                                                                                                                                      Début de la 2e campagne de mesures                      Mission au Chili pour rencontrer plusieurs
                                                                   # 10 I Diffusion I 16 novembre                                        pour l’expérimentation inédite menée sur le phare                    acteurs clés de la recherche en matière
                                                                   Organisation à Brest de la 2e tribune scientifique                            de la Jument, près de l’île d’Ouessant, afin                 d’événements extrêmes et de biofouling
                                                                   et technique de France Energies Marines                                 d’améliorer la caractérisation et la prédictibilité                en mer.
                                                                   qui regroupe près de 130 participants.                                des vagues extrêmes et déferlantes (Projet DIME).
                                                           © FEM

                                                                                                                                                                                           © Projet DIME
                                                                                                                    © FEM

                                                                                                                                                                                                                                                           © FEM
12 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                                                             13
03
          RECHERCHE,
          DÉVELOPPEMENT                                                                                                                                                                       Conception
                                                                                                                                                                                              des technologies
          et INNOVATION                                                                                                                  Caractérisation de sites
                                                                                                                                                                                              Conception
                                                                                                                                         Météocéan

                                                                                                                                                                                   1
                                                                                                                                                                                              en environnement marin
                                                                                                                                          Ressources énergétiques
          La prise en compte des principaux enjeux         Notre feuille de route scientifique et tech-                                   États de mer                                         Couplages fluide/structure
          du développement des énergies marines            nique est ainsi divisée en quatre programmes                                   Événements extrêmes                                  Impact du biofouling
          renouvelables et des objectifs des ac-
          teurs nationaux a conduit à la définition de
                                                           de recherche complémentaires : caractéri-
                                                           sation de sites, conception des technologies,
                                                                                                                                         Géologie                                         2    Liaisons fond-surface

                                                                                                                                         et géophysique marines                               Suivi en service
          programmes de recherche transversaux,            intégration environnementale et optimisation
          permettant aux acteurs de la filière de mu-      des parcs.                                                                     Géotechnique                                         Fatigue et vieillissement
          tualiser les risques et les coûts pour accélé-                                                                                  Dynamique sédimentaire                               Stratégies de monitoring
          rer les travaux allant de la recherche amont
          à la recherche pré-compétitive.
                                                                                                                                                                 4 programmes
                                                                                                                                                                S&T transverses & complémentaires

                                                                                                                                                                                          3
                                                                                                                                                                               4
                                                                                                                                                                                              Intégration
                                                                                                                                         Optimisation des parcs                               environnementale
                                                                                                                                         Architecture de fermes                               Impacts environnementaux
                                                                                                                                          Disposition machines et liaisons fond-surface        Effets des EMR
                                                                                                                                          Mutualisation ancrages et connexions                 Remise en contexte
                                                                                                                                          Intégration aux réseaux                             Impacts socio-économiques
                                                                                                                                          Connecteurs, hubs et sous-stations                   Interaction avec les autres
                                                                                                                                          Stockage, lissage de la production                   activités maritimes
                                                                                                           © Jeremy Bishop / StockSnap                                                         Acceptabilité

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                        15
03
          RECHERCHE,
          DÉVELOPPEMENT                                                                                                                                                                       Conception
                                                                                                                                                                                              des technologies
          et INNOVATION                                                                                                                  Caractérisation de sites
                                                                                                                                                                                              Conception
                                                                                                                                         Météocéan

                                                                                                                                                                                   1
                                                                                                                                                                                              en environnement marin
                                                                                                                                          Ressources énergétiques
          La prise en compte des principaux enjeux         Notre feuille de route scientifique et tech-                                   États de mer                                         Couplages fluide/structure
          du développement des énergies marines            nique est ainsi divisée en quatre programmes                                   Événements extrêmes                                  Impact du biofouling
          renouvelables et des objectifs des ac-
          teurs nationaux a conduit à la définition de
                                                           de recherche complémentaires : caractéri-
                                                           sation de sites, conception des technologies,
                                                                                                                                         Géologie                                         2    Liaisons fond-surface

                                                                                                                                         et géophysique marines                               Suivi en service
          programmes de recherche transversaux,            intégration environnementale et optimisation
          permettant aux acteurs de la filière de mu-      des parcs.                                                                     Géotechnique                                         Fatigue et vieillissement
          tualiser les risques et les coûts pour accélé-                                                                                  Dynamique sédimentaire                               Stratégies de monitoring
          rer les travaux allant de la recherche amont
          à la recherche pré-compétitive.
                                                                                                                                                                 4 programmes
                                                                                                                                                                S&T transverses & complémentaires

                                                                                                                                                                                          3
                                                                                                                                                                               4
                                                                                                                                                                                              Intégration
                                                                                                                                         Optimisation des parcs                               environnementale
                                                                                                                                         Architecture de fermes                               Impacts environnementaux
                                                                                                                                          Disposition machines et liaisons fond-surface        Effets des EMR
                                                                                                                                          Mutualisation ancrages et connexions                 Remise en contexte
                                                                                                                                          Intégration aux réseaux                             Impacts socio-économiques
                                                                                                                                          Connecteurs, hubs et sous-stations                   Interaction avec les autres
                                                                                                                                          Stockage, lissage de la production                   activités maritimes
                                                                                                           © Jeremy Bishop / StockSnap                                                         Acceptabilité

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                                        15
3.1 I Caractérisation de sites

                                                                           Acquérir plus de connaissances et une meilleure maîtrise du milieu marin
                                                                           afin de mieux sélectionner les zones d’implantation des exploitations
                                                                           et d’optimiser la performance globale des machines : tel est l’enjeu de ce programme.

                                                                           La caractérisation des sites s’oriente désormais    Les couplages vents, vagues et courants in-
                                                                           vers une description intra-site des champs de       fluencent fortement chacune des ressources
                                                                           vagues, courants, vents et températures. Ceci       et leur quantification demande des efforts pour
                                                                           s’accompagne d’une description de la variabilité    comprendre les processus physiques qui les
                                                                           à haute fréquence des ressources, information       sous-tendent, et être à même de les paramé-
                                                                           clé, mais néanmoins non maîtrisée, destinée         trer au sein des modèles numériques.
                                                                           au calcul du rendement et à la prédiction de la
                                                                                                                               La connaissance des fonds marins sur lesquels
                                                                           fatigue des systèmes EMR. La caractérisation
                                                                                                                               sont installées les structures sont souvent
                                                                           de la variabilité temporelle et spatiale des res-
                                                                                                                               complexes en termes de morphologie et/ou de
                                                                           sources explore de nouveaux moyens d’obser-
                                                                                                                               géologie. Il est par conséquent indispensable
                                                                           vations, notamment par télédétection depuis
                                                                                                                               de disposer de données et de méthodologies
                                                                           la terre ou l’espace. Au-delà de ces besoins en
                                                                                                                               de caractérisation fiables avant toute décision
                                                                           qualification, la connaissance des conditions
                                                                                                                               d’installation de système.
                                                                           extrêmes est un prérequis indispensable pour
                                                                           garantir la survivabilité des systèmes EMR.

                                                        © Hans / Pixabay

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                            17
3.1 I Caractérisation de sites

                                                                           Acquérir plus de connaissances et une meilleure maîtrise du milieu marin
                                                                           afin de mieux sélectionner les zones d’implantation des exploitations
                                                                           et d’optimiser la performance globale des machines : tel est l’enjeu de ce programme.

                                                                           La caractérisation des sites s’oriente désormais    Les couplages vents, vagues et courants in-
                                                                           vers une description intra-site des champs de       fluencent fortement chacune des ressources
                                                                           vagues, courants, vents et températures. Ceci       et leur quantification demande des efforts pour
                                                                           s’accompagne d’une description de la variabilité    comprendre les processus physiques qui les
                                                                           à haute fréquence des ressources, information       sous-tendent, et être à même de les paramé-
                                                                           clé, mais néanmoins non maîtrisée, destinée         trer au sein des modèles numériques.
                                                                           au calcul du rendement et à la prédiction de la
                                                                                                                               La connaissance des fonds marins sur lesquels
                                                                           fatigue des systèmes EMR. La caractérisation
                                                                                                                               sont installées les structures sont souvent
                                                                           de la variabilité temporelle et spatiale des res-
                                                                                                                               complexes en termes de morphologie et/ou de
                                                                           sources explore de nouveaux moyens d’obser-
                                                                                                                               géologie. Il est par conséquent indispensable
                                                                           vations, notamment par télédétection depuis
                                                                                                                               de disposer de données et de méthodologies
                                                                           la terre ou l’espace. Au-delà de ces besoins en
                                                                                                                               de caractérisation fiables avant toute décision
                                                                           qualification, la connaissance des conditions
                                                                                                                               d’installation de système.
                                                                           extrêmes est un prérequis indispensable pour
                                                                           garantir la survivabilité des systèmes EMR.

                                                        © Hans / Pixabay

4 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                            17
ARCWIND                  Projet collaboratif européen Interreg
                                                                                                                        Partenaires :                                                     Partenaires associés :
                           Durée : 3 ans | Lancement : 2018
Caractérisation de sites

                                                                                                                                                                                          - REN Rede Eléctrica Nacional SA, Portugal
                                                                                                                                                                                          - Enondas Energia das Ondas SA, Portugal
                           Application :                                                                                                                                                  - EDA Renovaveis SA, Portugal
                                                                                                                                                                                          - Bluwind Power, Irlande
                           Développement de l’éolien flottant en Atlantique.                                                                                                              - Trelleborg Offshore, Royaume-Uni
                                                                                                                                                                                          - Effacer SA, Portugal
                           Objectif :                                                                                                                                                     - EDP Inovaçao SA, Portugal
                           Évaluer la faisabilité de l’éolien flottant en eaux profondes dans la zone Est Atlantique.

                           Contenu scientifique et technique :
                           › Évaluation des ressources éoliennes.
                           › Évaluation des conditions d’états de mer pour le dimensionnement des éoliennes.
                           › Adaptation et évaluation de différents types de flotteurs.
                           ›É tudes expérimentales sur les concepts sélectionnés.
                           ›É laboration de l’architecture des fermes en intégrant les composantes liées
                             à la logistique d’installation et à la planification de la maintenance.
                           › Estimation du coût et de la faisabilité économique.

                           Réalisations 2018 :
                           ›O  rganisation d’un workshop sur les technologies de l’éolien flottant le 10 octobre
                              à Lisbonne, Portugal.
                           › Préparation d’une base de données de vents satellitaires qui seront utilisées
                              par la suite en données d’entrée du modèle numérique de simulation
                            d’états de mer WAVEWATCH III.

                           Budget total du projet :
                           3  920 kc

                                                                                                                                                                                                                                           © Jose Alba Fotos / Pixabay
                    18 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                              I Etudier la faisabilité de l’éolien flottant en eaux profondes
                                                                                                                                                                                                                                       5
ARCWIND                  Projet collaboratif européen Interreg
                                                                                                                        Partenaires :                                                     Partenaires associés :
                           Durée : 3 ans | Lancement : 2018
Caractérisation de sites

                                                                                                                                                                                          - REN Rede Eléctrica Nacional SA, Portugal
                                                                                                                                                                                          - Enondas Energia das Ondas SA, Portugal
                           Application :                                                                                                                                                  - EDA Renovaveis SA, Portugal
                                                                                                                                                                                          - Bluwind Power, Irlande
                           Développement de l’éolien flottant en Atlantique.                                                                                                              - Trelleborg Offshore, Royaume-Uni
                                                                                                                                                                                          - Effacer SA, Portugal
                           Objectif :                                                                                                                                                     - EDP Inovaçao SA, Portugal
                           Évaluer la faisabilité de l’éolien flottant en eaux profondes dans la zone Est Atlantique.

                           Contenu scientifique et technique :
                           › Évaluation des ressources éoliennes.
                           › Évaluation des conditions d’états de mer pour le dimensionnement des éoliennes.
                           › Adaptation et évaluation de différents types de flotteurs.
                           ›É tudes expérimentales sur les concepts sélectionnés.
                           ›É laboration de l’architecture des fermes en intégrant les composantes liées
                             à la logistique d’installation et à la planification de la maintenance.
                           › Estimation du coût et de la faisabilité économique.

                           Réalisations 2018 :
                           ›O  rganisation d’un workshop sur les technologies de l’éolien flottant le 10 octobre
                              à Lisbonne, Portugal.
                           › Préparation d’une base de données de vents satellitaires qui seront utilisées
                              par la suite en données d’entrée du modèle numérique de simulation
                            d’états de mer WAVEWATCH III.

                           Budget total du projet :
                           3  920 kc

                                                                                                                                                                                                                                           © Jose Alba Fotos / Pixabay
                    18 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                              I Etudier la faisabilité de l’éolien flottant en eaux profondes
                                                                                                                                                                                                                                       5
CARAVELE                        Projet collaboratif France Energies Marines
                                                           Programme Investissements d’Avenir
Caractérisation de sites

                           Durée : 3 ans | Lancement : 2017                                                                                           Réalisations 2018 :
                                                                                                                                                      ›M  ise en évidence du rôle déterminant des vagues de grande dimension dans la modification
                           Application :                                                                                                                 de la structure de la turbulence dans les basses couches de l’atmosphère.
                           Amélioration de l’évaluation des ressources en vent, optimisation du design des éoliennes                                  › Collecte d’observations depuis le phare de la Jument dans le cadre du projet DIME
                           offshores et sécurisation des opérations de maintenance en mer.                                                               pour la caractérisation du déferlement et de son effet sur le profil de vent.
                                                                                                                                                      › Mise au point d’une méthode de prédiction de vagues scélérates.
                           Objectif :                                                                                                                 ›R  éalisation par l’Agence Spatiale Européenne d’une campagne de mesures satellitaires
                           Améliorer la caractérisation des vents extrêmes en combinant des modèles                                                      dans l’Océan Indien pour suivre des cyclones le long de leur trace.
                           atmosphériques avec des observations satellitaires et in situ.
                                                                                                                                                      Partenaires :
                           Contenu scientifique et technique :
                           ›D  éveloppements méthodologiques pour l’extrapolation de vents de surface satellitaires
                              à la hauteur des nacelles d’éoliennes.
                           ›U  tilisation des observations réalisées avec un radar à synthèse d’ouverture (SAR)
                              pour capturer la variabilité spatiale à haute résolution des champs de vent
                              et les vents extrêmes, et couplage aux modèles de prévision de vent.
                           ›E  ssais en bassin à houle équipé de soufflerie pour étudier les interactions air/mer
                              lors d’événements extrêmes.
                                                                                                                                                      Budget total du projet : 1 753 kc
                           › Extraction des informations les plus précises à partir de plusieurs modèles atmosphériques
                              puis combinaison à des observations utilisant des réseaux d’observation optimisés.
                                                                                          © CLS Ifremer esa

                                                                                                                                  © CLS Ifremer esa

                                                                                                                                                                                                                                                                                              © Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science
                            I Récupération des vents (gauche) à partir d’images satellites (droite) - Exemple de l’ouragan Irma

                                                                                                                                                      I Bassin d’essai de la Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science de Miami permettant de tester l’impact couplé du vent
                    20 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                               et des vagues d’un ouragan de classe 5 sur des structures
                                                                                                                                                                                                                                                                                          5
CARAVELE                        Projet collaboratif France Energies Marines
                                                           Programme Investissements d’Avenir
Caractérisation de sites

                           Durée : 3 ans | Lancement : 2017                                                                                           Réalisations 2018 :
                                                                                                                                                      ›M  ise en évidence du rôle déterminant des vagues de grande dimension dans la modification
                           Application :                                                                                                                 de la structure de la turbulence dans les basses couches de l’atmosphère.
                           Amélioration de l’évaluation des ressources en vent, optimisation du design des éoliennes                                  › Collecte d’observations depuis le phare de la Jument dans le cadre du projet DIME
                           offshores et sécurisation des opérations de maintenance en mer.                                                               pour la caractérisation du déferlement et de son effet sur le profil de vent.
                                                                                                                                                      › Mise au point d’une méthode de prédiction de vagues scélérates.
                           Objectif :                                                                                                                 ›R  éalisation par l’Agence Spatiale Européenne d’une campagne de mesures satellitaires
                           Améliorer la caractérisation des vents extrêmes en combinant des modèles                                                      dans l’Océan Indien pour suivre des cyclones le long de leur trace.
                           atmosphériques avec des observations satellitaires et in situ.
                                                                                                                                                      Partenaires :
                           Contenu scientifique et technique :
                           ›D  éveloppements méthodologiques pour l’extrapolation de vents de surface satellitaires
                              à la hauteur des nacelles d’éoliennes.
                           ›U  tilisation des observations réalisées avec un radar à synthèse d’ouverture (SAR)
                              pour capturer la variabilité spatiale à haute résolution des champs de vent
                              et les vents extrêmes, et couplage aux modèles de prévision de vent.
                           ›E  ssais en bassin à houle équipé de soufflerie pour étudier les interactions air/mer
                              lors d’événements extrêmes.
                                                                                                                                                      Budget total du projet : 1 753 kc
                           › Extraction des informations les plus précises à partir de plusieurs modèles atmosphériques
                              puis combinaison à des observations utilisant des réseaux d’observation optimisés.
                                                                                          © CLS Ifremer esa

                                                                                                                                  © CLS Ifremer esa

                                                                                                                                                                                                                                                                                              © Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science
                            I Récupération des vents (gauche) à partir d’images satellites (droite) - Exemple de l’ouragan Irma

                                                                                                                                                      I Bassin d’essai de la Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science de Miami permettant de tester l’impact couplé du vent
                    20 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                               et des vagues d’un ouragan de classe 5 sur des structures
                                                                                                                                                                                                                                                                                          5
COASTWAVE                Projet collaboratif Booster Morespace
                                                    Programme Investissements d’Avenir
Caractérisation de sites

                           Durée : 9 mois | Lancement : 2018

                           Application :
                           Optimisation du dimensionnement des systèmes EMR.

                           Objectif :
                           Caractériser les états de mer côtiers et le déferlement en utilisant des observations satellitaires.

                           Contenu scientifique et technique :
                           ›M
                             odélisation des états de mer en zone côtière et littorale.
                           ›D
                             éveloppement et mise en pratique de méthodes innovantes d’extraction de paramètres
                            géophysiques très locaux et quantitatifs, à partir d’imagerie satellite haute résolution.
                           ›U
                             tilisation des analyses d’observations pour évaluer les résultats de modélisations.

                           Réalisations 2018 :

                                                                                                                                                                                                                                     © Sentinel 1, Copernicus
                           ›C
                             onstitution d’une base de données obtenues avec un radar à synthèse d’ouverture (SAR)
                            en vue d’extraire des informations sur les champs de vagues en zone côtière.

                           Partenaires :

                                                                                                                                  I Imagerie satellitaire radar de Sentinel-1A sur la zone du site d’Esquibien, Finistère Sud

                           Budget total du projet : 160 kc

                    22 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                      23
COASTWAVE                Projet collaboratif Booster Morespace
                                                    Programme Investissements d’Avenir
Caractérisation de sites

                           Durée : 9 mois | Lancement : 2018

                           Application :
                           Optimisation du dimensionnement des systèmes EMR.

                           Objectif :
                           Caractériser les états de mer côtiers et le déferlement en utilisant des observations satellitaires.

                           Contenu scientifique et technique :
                           ›M
                             odélisation des états de mer en zone côtière et littorale.
                           ›D
                             éveloppement et mise en pratique de méthodes innovantes d’extraction de paramètres
                            géophysiques très locaux et quantitatifs, à partir d’imagerie satellite haute résolution.
                           ›U
                             tilisation des analyses d’observations pour évaluer les résultats de modélisations.

                           Réalisations 2018 :

                                                                                                                                                                                                                                     © Sentinel 1, Copernicus
                           ›C
                             onstitution d’une base de données obtenues avec un radar à synthèse d’ouverture (SAR)
                            en vue d’extraire des informations sur les champs de vagues en zone côtière.

                           Partenaires :

                                                                                                                                  I Imagerie satellitaire radar de Sentinel-1A sur la zone du site d’Esquibien, Finistère Sud

                           Budget total du projet : 160 kc

                    22 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                                                                                                                      23
DIME                     Projet collaboratif France Energies Marines
                                                    Programme Investissements d’Avenir
                                                    Filière Mer du Crédit Agricole
Caractérisation de sites

                           Durée : 3 ans | Lancement : 2017                                                                       Partenaires :

                           Application :
                           Optimisation du dimensionnement des machines.

                           Objectif :
                           Améliorer la caractérisation des états de mer extrêmes déferlants en couplant
                           observations et modélisation.

                           Contenu scientifique et technique :
                           ›U  tilisation de simulations déterministes pour capturer le caractère non linéaire
                             et la cinématique précise des états de mer extrêmes en zone de déferlement.
                           › Implémentation d’un modèle couplant l’océan et l’atmosphère pour explorer le rôle                   Budget total du projet : 1 664 kc
                             des interactions entre le vent et les vagues en conditions de tempête et de cyclone.
                           ›M  esures in situ en utilisant un phare en mer fortement exposé aux vagues de tempêtes
                             et se trouvant sur un tombant bathymétrique, l’ensemble permettant une utilisation
                             de l’édifice comme un dispositif expérimental à l’échelle 1:1.

                           Réalisations 2018 :
                           ›S
                             uccès de l’installation sur le phare de La Jument, près de l’île d’Ouessant, d’un ensemble
                            de systèmes de mesures (stéréo-vidéo, radar, houlographe, courantomètre) afin de capturer
                            les états de mer extrêmes, le déferlement et leurs impacts sur les structures en mer.
                           ›L
                             ors de cette campagne hivernale, observations en 3D de déferlantes géantes
                            (jusqu’à 24,6 m de hauteur crêtes à creux) et corrélation aux accélérations de la structure dans
                            un formalisme vagues à vagues stéréo-vidéo, ce résultat constituant une première mondiale.
                           ›S
                             uite des travaux théoriques et numériques en vue de la prédiction du déferlement.

                           Valorisation :
                           ›F
                             ilipot J.-F. & Le groupe DiMe (2018) Le projet DiMe : amélioration de la caractérisation des
                            états de mer extrêmes et de leur déferlement pour le dimensionnement des systèmes EMR.
                            16e Journées de l’Hydrodynamique - JH2018, Marseille, France, 27/11/2018 - 29/11/2018
                           ›V
                             aring A., Filipot J.-F., Roeber V., Duarte R. & Yates-Michelin M. (2018) A discussion on the wave
                            breaking criteria of shallow water ocean waves. 16e Journées de l’Hydrodynamique - JH2018,
                            Marseille, France, 27/11/2018 - 29/11/2018
                           ›F
                             ilipot J.-F. & Varing A. (2018) Wave breaking research for the design of MRE converters.
                            Physical Oceanography Seminar, University of Hawaii, Honolulu, USA, 25/08/2018
                           ›S
                             imon B., Benoit M., Yates-Michelin M., Papoutsellis C. (2018) Modélisation du déferlement
                            dû à la bathymétrie dans un code de simulation des vagues non-linéaires et dispersives en zone
                            côtière. 16e Journées de l’Hydrodynamique - JH2018, Marseille, France, 27/11/2018 - 29/11/2018

                                                                                                                                                                                                                                    © FEM
                    24 - Rapport d’activité 2018 I France Energies Marines                                                        I Instrumentation du phare de la Jument en Bretagne pour capturer les états de mer extrêmes   5
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler