RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018

 
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Association Rwandaise pour la promotion du Développement Intégré
 agréée par A.M. n° 595/07 du 20/06/1983, paru dans le J.O. n° 14 du 15/07/1983, revu
par A.M. n° 113/11 du 07 Octobre 2004, enregistré par RGB 07/03/2013 sous le N°595/07

      RAPPORT NARRATIF DES
       REALISATIONS D’ARDI
          Année 2017-2018

    Visite des étudiants belges dans le rucher de la coopérative KOPABUHU (Mont Huye)

                                                                  Kigali, Juillet 2018
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Table des matières

Table des matières ......................................................................................................................................... I
   Liste des tableaux ..................................................................................................................................... II
   Liste des figures et graphiques .................................................................................................................. II
   Liste des photos ...................................................................................................................................... III
   Sigles et abréviations ............................................................................................................................... IV
1.    INTRODUCTION ...................................................................................................................... 5
2.    REALISATIONS PAR DEPARTEMENT ................................................................................ 6
   2.0. Contexte de réalisation des activités annuelles 2017 – 2018 .......................................................... 6
   2.0.1. Zones d’intervention et bénéficiaires .............................................................................................. 7
   2.0.2. Contribution des bailleurs de fonds sur les réalisations d’ARDI juillet 2017-juin 2018 ................. 7
2.1.      REALISATIONS DANS LE DEPARTEMENT APICULTURE ................................................................ 8
   2.2.1. Introduction..................................................................................................................................... 8
   2.1.2 Rappel sur les résultats qui étaient attendus .................................................................................... 8
   2.1.3 Les activités réalisées /résultats/objectif .......................................................................................... 9
2.2. REALISATIONS DANS LE DEPARTEMENT SECURITE ALIMENTAIRE ET ACTIVITES EXTRA AGRICOLES .................. 26
   2.2.1. Introduction................................................................................................................................... 26
   2.2.2. Rappel des résultats/objectif ......................................................................................................... 26
   2.2.3 Activités réalisées en sécurité alimentaire et les résultats atteints ................................................. 26
   2.3.4. Activités extra agricoles ................................................................................................................ 28
2.3. REALISATIONS DANS LE DEPARTEMENT DE RENFORCEMENT DES CAPACITES ORGANISATIONNELLES ............ 32
   2.4.1. Introduction................................................................................................................................... 32
   2.4.2. Activités et résultats réalisés dans le département de RCO .......................................................... 32
3. EFFETS ET IMPACTS DES REALISATIONS ............................................................................................. 45
   3.1 Au niveau des bénéficiaires .............................................................................................................. 45
   3.2. Au niveau d’ARDI ........................................................................................................................... 48
4. CONTRAINTES RENCONTREES ET PERSPECTIVES D’AVENIR ............................................................... 48
   4.1. Contraintes majeures........................................................................................................................ 48
   4.2.Persepectives d’avenir : .................................................................................................................... 49
5.     CONCLUSION GENERALE ET RECOMMANDATIONS ...................................................................... 50
   5.1. Conclusion .................................................................................................................................... 50
   5.2. Recommandations ......................................................................................................................... 51
6.     ANNEXES ...................................................................................................................................... 52
   Annexe 1. Liste de matériels distribués aux coopératives ....................................................................... 52
   Annexe 2 : Liste des coopératives partenaires d’ARDI, année 2015 – 2018 .......................................... 53
   Annexe 3 : Les statistiques des ruches au niveau des coopératives apicoles .......................................... 54
   Annexe 4 : Données statistiques liées à la production du miel (année 2017/2018) ............................... 55
   Annexe 5 : Liste des activités non réalisées ............................................................................................ 56
   Annexe 6 : Liste des vulgarisateurs apicoles .......................................................................................... 57
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Liste des tableaux

Tableau 1 : Semences et matériels distribués ....................................................................................................... 15
Tableau 2 : Constats et plan de redressement des faiblesses identifiées .............................................................. 44
Tableau 3 : Changements socio –économiques enregistrés dans les ménages des membres ............................... 47

                    Liste des figures et graphiques

Figure 1: Contribution de différents bailleurs sur les activités du plan opérationnel 2017/2018 .......................... 7
Figure 4 : Affectation de ces crédits contractés dans les tontines ........................................................................ 31

Graphique 1 : Evolution comparative des ventes de la crème et propolis au niveau des coopératives ................ 18
Graphique 2 : Répartition des membres des coopératives apicoles selon le genre et par District partenaires
d’ARDI .................................................................................................................................................................. 29
Graphique 3 : Évolution des visiteurs du site Web d’ARDI .................................................................................. 35
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Liste des photos
Photo 1:Formation pratique sur les visites d’inspection pour le contrôle des parasitoses .................................. 10
Photo 2 Participants et leurs formateurs .............................................................................................................. 12
Photo 3 : Certificat obtenu .................................................................................................................................... 12
Photo 4:Rucher modèle de TSS Kabutare et un groupe des étudiants dans les travaux pratiques en apiculture . 13
Photo 5:Rucher école de Kamegeli construit dans le District de Nyamagabe ...................................................... 13
Photo 6: Représentants du groupe YEA lors de la réception du matériel apicole octroyé par ARDI................... 14
Photo 7:Démonstration des techniques modernes ................................................................................................ 15
Photo 8 : Extraction du miel ................................................................................................................................. 15
Photo 9:Formation pratique sur la transformation de la cire en crème ............................................................... 16
Photo 10 : Démonstration des techniques de fabrication du savon cosmétique .................................................. 17
Photo 11: Etapes de confection des combinaisons intégrales ............................................................................... 19
Photo 12 : Centre de collecte de KOABAKI à réhabiliter. ................................................................................... 19
Photo 13 : Séance d’accompagnement dans la gestion financière au sein des coopératives ............................... 21
Photo 14: Séances de sensibilisation au sein des coopératives ............................................................................ 21
Photo 15 : Comptoir de vente de la coopérative BEEFRIENDLY ........................................................................ 22
Photo 16 : Stock du miel de la coopérative KOPABUHU .................................................................................... 22
Photo 17: Différentes coupes reçues lors des expositions et « open day » ........................................................... 23
Photo 18: Visite du stand d’ARDI par les autorités à Muhanga........................................................................... 23
Photo 19: Différents sous – produits de la ruche .................................................................................................. 24
Photo 20:Visite des étudiants en développement rural de l’Université de Kabgayi (UCK), accompagnés par leur
Professeur Dr DUSHIMIMANA Juvénal .............................................................................................................. 24
Photo 21: Visite du stand d’ARDI lors de l’agri-show du MINAGRI organisée à partir du 26 juin 2018 à Murindi .............. 24
Photo 22: Mr Martin STEEL de VSF –B et le technicien d’ARDI Mr BARAHIRA Jean de Dieu lors de la visite du stand des
organisations membres de la concertation PFO : exposition des ONG au Camps Kigali du 2 au 3 mars 2018. ..................... 25
Photo 23: Prise de l’interview par la Flash TV avec le technicien d’ARDI à Murindi /AGRI SHOW du MINAGRI ............... 25
Photo 24 : Séance de suivi du rucher par les étudiants de l’école TSS Kabutare................................................. 26
Photo 25 :Visite de la porcherie de l’IPB-PFO par les membres des coopératives CODA et KOGIMPU .......... 28
Photo 26 : Participants à la formation VSLA et leurs formateurs ........................................................................ 30
Photo 27 : Epargne et crédit au sein de la tontine ................................................................................................ 31
Photo 28 : Signature des statuts de CSD devant le Notaire de district de Kamonyi. ........................................... 33
Photo 29 : Équipe d’ARDI et le RLS d’ARDI avec les certificats et les médailles de mérite................................ 34
Photo 30 : Elsa Demoulin entrain d’expliquer au préfet des études de TSS Kabutare le fonctionnement du site TECA. ........ 35
Photo 31 : Réunion d’échange avec les représentants du rucher de Kamegeli .................................................... 37
Photo 32 : Présentation du projet aux représentants des 8 coopératives bénéficiaires du projet dans le district de
Nyamagabe ........................................................................................................................................................... 37
Photo 33 : Membres de la coopérative TWITEZIMBERE et leur rucher.............................................................. 38
Photo 34 : Signature du statut ARDIco Ltd .......................................................................................................... 38
Photo 35 : État des murs et canalisation des eaux avant de réhabilitation .......................................................... 39
Photo 36 : État des murs et canalisation des eaux après les travaux de réhabilitation ........................................ 40
Photo 37 : État de la clôture à réhabiliter ............................................................................................................ 40
Photo 38 : Participants à l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) d’ARDI ........................................................ 41
Photo 39 : État de la démolition des immeubles d’ARDI ...................................................................................... 48
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Sigles et abréviations

ABDC              Api Business Development Company
AG                Assemblée Générale
AMI               Association Modeste et Innocent
ARDI              Association Rwandaise pour la promotion du Développement Intégré
CA                Conseil d’Administration
CECAGA            Coopérative des éleveurs, Cultivateurs, Apiculteurs de Gacurabwenge
CEFAPEK           Centre de Formation Agricole et Petit Elevage de Kamonyi
CG                Comité de Gestion
CSD               Concertation et Synergie pour le Développement Durable
CWwR              ConcernWorldwide Rwanda
EAV               Ecole Agri –Vétérinaire
FERWACAPI         Fédération Rwandaise des Coopératives Apicoles
IMF s             Institutions de Micro-Finances
JADF              Joint Action Development Forum
KOABAKI           Koperative y Abavumvu ba Kiyumba na Kabacuzi
KOABOBAKI         Koperative y'Abahinzi Borozi ba Kivuru
KODA              Koperative Duterimbere Abavumvu
KOPABARU          Koperative y ‘Abavumvu ba Ruhango
MINAGRI           Ministry of Agriculture and Animal Ressources
PANDAMU           Programme d’appui nutritionnel et de développement Agricole de
                  Muhanga
PFO/Belgique      Province de Flandre Orientale Belgique
Projet EVE        Projet Energie Verte et Elevage
RAB               Rwanda Agriculture Board
RAMP              Rwanda Apiculture Multistake Holders
RCCDN             Rwanda Climate Change and Development Network
SE                Secrétaire Exécutif
TAM               Techniques Apicoles Modernes
TSS               Technical Secondary School
UR-CAVM           University of du Rwanda – College of Agriculture Veterinary and
                  Medicine
VLSA              Volontary , Loan and Saving Association
VSF-B             Vétérinaires Sans Frontières-Belgique
YEA               Youth Engaged in Apitherapy
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
1. INTRODUCTION

Dans le cadre d’accomplir sa mission, ARDI s’est fixée un objectif global dans son plan stratégique 2016-
2018 visant la réduction de la pauvreté de façon durable à travers la sécurité alimentaire et nutritionnelle
ainsi que l’augmentation des revenus de la population rurale de la zone d’intervention. Cet objectif est
repris annuellement dans le plan opérationnel qui montre les activités à effectuer contribuant sur cet
objectif. Ce rapport développe les diverses activités menées en précisant des changements socio-
économiques visibles au niveau des bénéficiaires dans coopératives partenaires encadrées par ARDI pour
la période de juillet 2017 au mois de juin 2018.

Les interventions menées durant 2017/2018 avaient un budget d’environ 119.744.743 Frw dont les
principaux bailleurs de fonds étaient PFO-VSF Belgique, VSF-Belgique-DGD, Miel Maya Honing et
ARDI dans ces fonds propres. La zone d’intervention reste principalement 6 districts de la Province du
Sud dont Nyamagabe, Huye, Nyanza, Ruhango, Muhanga et Kamonyi. Les bénéficiaires des interventions
menées par ARDI sont réparties dans 698 ménages pauvres membres de 23 coopératives apicoles
encadrées totalisant environ 3141 personnes soit 4.5 personnes par ménages.
Les détails du présent rapport narratif donnent des informations assez importantes sur les activités
réalisées dans les trois départements à savoir : l’apiculture, la sécurité alimentaire et le renforcement des
capacités organisationnelles d’ARDI au cours de la période 2017 – 2018.

En apiculture, au cours de cette période, ARDI s’est concentrée sur le renforcement des capacités
techniques visant l’augmentation de la production du miel et la professionnalisation dans la valorisation
des sous-produits de la ruche. Du côté managérial et organisationnel des coopératives partenaires, les
descentes d’accompagnement dans l’amélioration de la gestion financière, faciliter les coopératives à
accéder aux crédits des projets élaborés, renforcer les tontines VSLA et l’appui des coopératives dans
l’amélioration de leur visibilité, aussi la promotion et le marketing des produits apicoles constituent les
activités clés de nos interventions.

Quant au département de la sécurité alimentaire, les activités en rapport avec l’augmentation de la
productivité des filières retenues dont riz, maïs, soja, fruits et légumes, bananes n’ont pas étaient réalisées
comme planifiées dans le plan opérationnel suite aux contraintes de financement. Seulement quelques
activités en rapport avec l’agriculture durable, promotion de l’élevage du petit bétail ont été réalisées dans
le cadre du projet PFO. Les activités extra agricoles effectuées se sont basées sur l’exécution des AGRs
développées au niveau des tontines.

Pour le département de renforcement des capacités organisationnelles, les efforts d’ARDI ont été focalisés
sur la tenue des réunions statutaire, le remboursement des dettes, la valorisation du terrain de Rugende par
la plantation des arbres agro fruitiers de hautes valeurs ainsi que les entretiens et réhabilitation de ses
immeubles.

Diverses approches ont été choisies pour l’augmentation de la productivité des filières retenues
notamment l’approche « Chaînes de Valeurs » pour appuyer les bénéficiaires à réaliser une valeur ajoutée
des produits livrés sur le marché (miel et sous-produits issus de la cire et propolis) ; l’approche de
professionnalisation des bénéficiaires en coopératives et structuration des groupes cibles afin de
développer d’autres sources de revenus (petits business) à travers la valorisation des tontines VSLA et la
collaboration avec les IMFs et Banques, ainsi que l’approche de prise en compte des problématiques
environnementaux par la mise en place des pépinières des arbres agro – forestiers et mellifères pour
améliorer la protection de l’environnement ainsi que pour constituer un espace suffisant de butinage pour
les abeilles dans la zone d’intervention.

                                                      5
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Les réalisations de l’exercice 2017/2018 sont regroupées et ventilées selon les départements ci-haut cités
et sont illustrées par la description des activités réalisées et les résultats atteints par rapport au plan
opérationnel 2017/2018. Le taux de réalisation des activités du plan opérationnel est estimé à 85%. Les
activités qui n’ont pas été réalisées sont surtout dans le domaine de la sécurité alimentaire suite à
l’absence de financement dans ce domaine. Il est à souligner que l’année 2017/2018 est la troisième et la
dernière année du plan stratégique d’ARDI (2016-2018) et que le plan stratégique pour les 5 prochaines
années (2018-20123) est en cours de finalisation.

Ce rapport comprend six principales parties à savoir :
       L’introduction ;
       Les réalisations ainsi que les résultats atteints par département : Apiculture, Sécurité Alimentaire
       et RCO ;
       Impact des réalisations au niveau des bénéficiaires ;
       Contraintes rencontrées et perspectives d’avenir;
       Conclusion et recommandations.
       Annexes.

 2. REALISATIONS PAR DEPARTEMENT

 2.0.   Contexte de réalisation des activités annuelles 2017 – 2018

Cette année, ARDI a connu le manque du financement pour la réalisation des activités planifiées surtout
dans le département de sécurité alimentaire raison pour laquelle dans le plan opérationnel Juillet 2017 –
Juin 2018, sur 41 activités planifiées compte tenue du budget des bailleurs et projets qui étaient en cours,
35 activités ont été effectuées soit un pourcentage de 85%. Les 6 activités sur 10 qui étaient planifiées
dans le département de sécurité alimentaire n’ont pas été réalisées suite à l’insuffisance de financement.
De bons résultats atteints dans le domaine d’apiculture et dans le domaine de renforcement des capacités
organisationnelles résultent de la bonne collaboration existante entre ARDI avec les coopératives
partenaires, les autorités des districts de zone d’action ainsi qu’avec les bailleurs.

Malgré des bons résultats atteints, le secteur d’apiculture est toujours confronté aux problèmes liés au
changement climatique, la diminution progressive des essences mellifères (surtout l’eucalyptus) pour les
abeilles et utilisation inappropriée des pesticides dans l’agriculture d’où la diminution des colonies
d’abeilles affectant négativement la production du miel.

Des propositions de projets orientées dans l’Agri nutrition ont été élaborées et soumises aux différents
bailleurs de fonds et on attend toujours les possibilités de l’acquisition de financement.

Pour pallier au problème de manque et/ou d’insuffisance de financement pour le département de sécurité
alimentaire, des efforts ont été consentis pour l’élaboration et la soumission des projets aux différents
bailleurs de fonds en quête de financement.

C’est dans cet ordre d’idées qu’un projet sur la promotion de la chaîne de valeur riz dans le District de
Nyamasheke a été élaboré et soumis à l’USADF ; un projet d’Agri-nutrition and Wash soumis à SUN
ALLIANCE et un autre projet sur l’Agriculture durable élaboré en partenariat avec PFO et UR CAVM et
RAB a été soumis à VRIL UOS. Tous ces projets élaborés et soumis aux différents bailleurs de fonds
n’ont pas encore reçu de feed – back et les négociations continuent à la recherche de financement.

                                                     6
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
Sur le plan interne, la construction de la route macadamisée passant près du bureau d’ARDI a provoqué la
démolition de la clôture et les bureaux qu’occupaient trois locataires ainsi que la partie de la bibliothèque
d’ARDI. Les activités de réhabilitations n’ont pas encore commencé.

 2.0.1. Zones d’intervention et bénéficiaires

L’année 2017/2018, les interventions ont été généralement focalisées dans l’apiculture. La zone
d’intervention était limitée dans la Province du Sud spécifiquement dans les 6 districts dont Nyamagabe,
Huye, Nyanza, Ruhango, Muhanga et Kamonyi.

Les 23 coopératives regroupent 698 membres dont 341 (48.8%) sont des femmes et 357 (51.2%) sont des
hommes. Ces 698 membres des coopératives comptent environ 3141 personnes comme bénéficiaires
directs. En ce qui concerne la répartition des membres par tranche d’âge, 145 membres (23 %) sont des
jeunes moins de 35 ans alors que la grande partie 77% (468 membres) est composée des apiculteurs
adultes âgés de plus de 35 ans. Parmi les 613 ménages des bénéficiaires 43 sont des ménages dirigés par
les femmes responsables de leurs familles. Quant à la répartition des coopératives selon district, 4
coopératives sont localisées dans le district de Kamonyi, 8 coopératives sont dans le district de Muhanga,
3 coopératives pour le district de Ruhango, 4 coopératives pour le district de Nyanza, 2 coopératives à
Huye, et afin 2 coopératives localisées dans le district de Nyamagabe.

Les détails sur la situation de ces coopératives partenaires (nom, nombre de membres etc.) sont repris
dans l’annexe 2.

 2.0.2. Contribution des bailleurs de fonds sur les réalisations d’ARDI juillet 2017-juin
       2018

Le budget prévisionnel planifié pour l’année s’élevait à 148 033 013 Frw dont l’utilisation a été de 119
744 743 Frw soit un taux de consommation budgétaire de 80,9%. Il est à signaler qu’ARDI a beaucoup
contribué sur la réalisation des activités du plan opérationnel 2017/2018 par rapport aux bailleurs en
place.
La figure ci – dessous montre en détail la contribution de chacune des parties impliquées dans la
réalisation des activités du plan d’opération annuelle 2017/2018.

Figure 1: Contribution de différents bailleurs sur les activités du plan opérationnel 2017/2018

                                                     7
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
La figure ci-dessus montre que pour l’année 2017/2018, ARDI a été le principal bailleur de fonds pour
réaliser les activités de son plan d’opération. La raison majeure e de cette situation en est qu’une grande
partie du budget a été injectée dans le département de renforcement des capacités organisationnelles où
elle a contribué au remboursement des dettes qu’ARDI avait envers ses divers fournisseurs créanciers et
personnel. Le total de la somme remboursée s’élevait à 21,996, 647 Frw.

Les autres bailleurs de fonds sont intervenus surtout l’apiculture où PFO a été le principal bailleur pour
les activités apicoles secondé par DGD VSF et afin Miel Maya Honing.

    2.1. REALISATIONS DANS LE DEPARTEMENT APICULTURE

2.2.1. Introduction

Le présent rapport annuel des activités apicoles décrit les interventions effectuées dans le cadre
d’augmenter la production et contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques des groupes
vulnérables sans terres cultivables dans la province du sud. Les bénéficiaires directs des activités apicoles
sont regroupés dans 23 coopératives apicoles œuvrant ses activités dans six districts de la province du Sud
constituant notre zone d’action en apiculture.
Au cours de cette année, ARDI s’est concentrée sur le renforcement des capacités techniques des
apiculteurs par l’organisation des diverses sessions de formation et démonstrations sur les techniques
apicoles modernes, valorisation des sous – produits apicoles, l’appui en matériels apicoles pour
l’installation des ruchers modèles aux coopératives, formation sur les normes qualitatives du miel afin
d’améliorer les productions du miel en quantité et qualité ainsi que des sous-produits de la ruche .
Du côté managérial et organisationnel des coopératives partenaires, les descentes d’accompagnement de
proximité sur la gestion financière et organisationnelle des coopératives ont été organisées, la facilitation
aux coopératives partenaires à avoir accès aux crédits des projets élaborés, opérationnalisation des
tontines et formation sur VSLA, appui des coopératives dans l’amélioration de leur visibilité, promotion
et marketing des produits apicoles à travers les expositions et journées portes ouvertes ont été des
principales activités durant cette année budgétaire.

D’une façon synthétique, la production du miel enregistrée cette année a augmentée par ruche moderne
Longstroth de 1 kg par ruche ( de 38Kg année passée à 39 kg cette année), la mise sur le marché des
nouveaux sous – produits apicoles dont la crème IHOHO transformée à partir de la cire et l’huile à
propolis par les coopératives partenaires KOPABUHU, KOAKAKI, URWIRU, KOPABARU, CODA et
KOPABUHU ont généré des revenus s’élevant à 1.738.000 Frw pour ces coopératives. Un crédit de
4.200.000Frw a été octroyé à 3 coopératives à savoir ABUNZUBUMWE, BEEFRIENDRY et
COPABUHU pour leurs AGRs orientés dans l’apiculture soit 1.400.000Frw par coopérative et un appui
du projet de 700.000 Frw a été octroyé à chaque coopérative. Les résultats atteints cette année dans
l’apiculture résultent du financement des projets PFO-VSF Belgique, VSF/DGD et Miel Maya Honing.

2.1.2 Rappel sur les résultats qui étaient attendus
En apiculture le plan opérationnel 2017/2018, les résultats suivants avaient été fixés par objectif :
Objectif 1: La professionnalisation des coopératives apicoles contribue efficacement à l’amélioration des
conditions socio-économiques des groupes cibles
-    R.1. Le rendement par ruche par an a augmenté de 35 Kg à 42 Kg pour les professionnels et de 28 Kg
     à 35 Kg pour les semi professionnels ;

                                                      8
RAPPORT NARRATIF DES REALISATIONS D'ARDI - Année 2017-2018
-   R.2.La quantité des produits et sous – produits de la ruche valorisés et écoulés sur le marché national
    et international augmentée et la qualité améliorée de façon que 35% de la production de miel vendu
    sur le marché connu où 12 sur 35 coopératives apicoles auront des contrats de vente de miel fin juin
    2017 ;
-   R.3. Les capacités techniques, entrepreneuriales et managériales développés. 40% des coopératives
    accompagnées utilisent les outils comptables appropriés
Objectif 2 : Les coopératives agricoles ainsi que les groupes des vulnérables accompagnés développent
des activités non agricoles génératrices de revenus
-   R.1. Les coopératives agricoles ont développé au moins une activité non agricole génératrice de
    revenus de façon que Chaque coopérative encadrée (100% des coopératives encadrées) développe au
    moins une activité non agricole génératrice de revenus laquelle les membres en tirent profit.
-   R.2. Les membres des coopératives encadrés ont développé des systèmes internes des groupes
    d’épargne et de crédit de façon que parmi eux qu’un groupe tontine VCLA par coopérative est viable
    et plus performante fin juin 2018 et au moins 30% des membres de la tontine auront bénéficié du
    crédit.

2.1.3 Les activités réalisées /résultats/objectif

R.2.1. Le rendement par ruche par an a augmenté de 35 Kg à 42 Kg pour les professionnels et de 28 Kg
à 35 Kg pour les semi professionnels

Activité 1. Former les apiculteurs ciblés sur les techniques apicoles modernes (TAM)

Les séances de formations sur les techniques modernes ont été dispensées en faveurs de 131 apiculteurs
membres des coopératives encadrées dont les animateurs – vulgarisateurs et les représentants des
coopératives dans le cadre d’augmenter la production à travers les techniques modernes et un système de
suivi mis en place par ces vulgarisateurs apicoles formés. Ces sessions de formation qui ont duré 3 jours
par sessions ont été focalisées sur les techniques visant à répondre aux lacunes considérées comme
handicap à la production. Les thèmes suivants ont été dispensés :
    -   Le nourrissement des abeilles pour répondre à la mortalité des abeilles pendant la période de
        faible miellée ;
    -   Multiplication des colonies, une technique récente qui va permettre aux apiculteurs d’augmenter
        le nombre des colonies ;
    -   Elevage des reines ; une technique très récente qui va permettre aux apiculteurs d’avoir les
        colonies fortes avec les abeilles qui continuent le combat contre les parasites varroas ;
    -   Contrôle des maladies et parasitoses qui attaquent les abeilles, au cours de ces session de
        formation les techniques de la lutte contre les fausses teignes et varroas ont été prioritaires ;

La photo ci – après illustre la formation pratique sur les visites d’inspection pour le contrôle des
parasitoses qui attaquent les abeilles dans le rucher de Kaduha. Particulièrement la deuxième photo
illustre l’intégration des femmes dans les pratiques apicoles (une femme appelée MUSHIMIYIMANA
Catherine membre de la coopérative BEEFRIENDLY de Nyanza lors de transvasement).

                                                    9
Photo 1:Formation pratique sur les visites d’inspection pour le contrôle des parasitoses

Résultats atteints :
1. Les capacités de 131 apiculteurs dont les animateurs vulgarisateurs apicoles et autres membres des
   coopératives en techniques apicoles modernes sont renforcées et commencent à générer des résultats
   positifs dont :
       a. Le suivi des ruchers est effectué régulièrement dans les ruchers d’où la production du miel
            augmente là où les apiculteurs appliquent convenablement les techniques apprises. Cette
            année les coopératives apicoles ont enregistré 44.272 kg de miel d’une valeur de
            132.816.000Frw (pour les 23 coopératives partenaires d’ARDI). Les coopératives ont
            enregistré en général une moyenne de production de 39 Kg par ruche Langstroth, (pour les
            professionnelles, une production de 33 Kg pour les coopératives semi -professionnelles et 19
            kg pour les coopératives les moins avancées). La production moyenne par an pour la ruche
            traditionnel est de 4 kg;

La figure suivante montre de la courbe de variation de la production moyenne du miel pour quatre années
consécutives par ruche Langstroth

Figure 2 : Variation de la production moyenne du miel par ruche Langstroth

                                                   10
La figure montre que depuis 2016 en 2017, la production moyenne avait chutée suite à l’apparition de la
maladie de Varroa qui a envahi les ruchers des coopératives partenaires. Dès l’année 2017, grâce au
renforcement des connaissances techniques par différentes formations techniques des apiculteurs
principalement sur la lutte et préventions des maladies de ruches, la production a commencé à augmenter.
       b. Les coopératives (KOPABUHU, ABUNZUBUMWE et BEEFRIENDRY) ont déjà
          commencé le nourrissement des abeilles en période de pénurie alimentaire grâce à
          l’encadrement et la mise en application des acquis de formations apprises ;
       c. Les vulgarisateurs formés par ARDI ont commencé à valoriser les connaissances acquises où
          actuellement 4 vulgarisateurs prestent occasionnellement des services rémunérateurs aux
          privés et dans d’autres coopératives apicoles non accompagnées par ARDI. Ils ont reçu une
          somme de 422.000Frw à travers ces services prestés durant cette période 2017-2018 (ces
          apiculteurs sont NKURUNZIZA Malachie, TUGIRIMANA Alexandre, NAHO Joseph) ;
       d. Dans la cadre de lui créer un emploi permanent, une entreprise « PURE Honey ltd » a été
          créée par l’un des vulgarisateurs apicoles formés répondant au nom de Joseph NAHO
          membre de la coopérative CACAGA et elle est fonctionnelle. Ses principales activités sont
          orientées principalement dans la commercialisation des produits de la ruche et fourniture du
          matériel apicole.
           La liste des vulgarisateurs est annexée à ce présent rapport (annexe 6).

Activité 2. Distribuer les outils de vulgarisation des TAM (manuels, dépliants, affichages)

Pour renforcer les connaissances des membres des coopératives formés durant les sessions de formation
organisés sur TAM, divers outils de vulgarisation ont été produits en faveur des membres des
coopératives partenaires et autres apiculteurs n’ayant pas eu la chance d’être formés afin de renforcer
leurs connaissances en apiculture moderne. Les outils suivants ont été produits et distribués dont 40
manuels de l’apiculture moderne, 100 dépliants, 1 pull up de 2m x 1,80 m.

Résultats atteints:
 • Les partenaires (coopératives apicoles, les districts de la zone d’action et province du sud, les
     membres d’ARDI, le personnel, les organisations partenaires de la PFO) ont reçu chacun un
     calendrier qui est utilisé dans leurs activités quotidiennes. Les apiculteurs en utilisent dans la
     programmation de leurs activités apicoles servent également comme outils de communication et
     ainsi la visibilité des interventions d’ARDI et de ses partenaires est plus renforcée.
 • Les membres des coopératives peuvent accéder facilement sur le manuel élaboré sur les techniques
     apicultures élaboré par ARDI comme guide pour l’amélioration de l’élevage des abeilles ;
 • Tout le matériel distribué (manuels, dépliants, affichages) contribue dans la vulgarisation des
     techniques apicoles modernes à large échelle : la visibilité des interventions d’ARDI et de ses
     partenaires est plus renforcée.

Activité 3. Accompagner les coopératives apicoles dans le respect des normes qualitatives et
certification des produits apicoles (formation des coopératives apicoles)

La production du miel et sous-produits apicoles au niveau des coopératives partenaires d’ARDI doit
suivre les normes qualitatives exigées par RSB (Rwanda Standard Board) afin de permettre la livraison
sur le marché des produits répondant aux normes de qualité favorables à la santé des consommateurs.
C’est dans ce cadre qu’ARDI en collaboration avec RSB a organisé une session de formation de trois

                                                   11
jours en district de Muhanga en date du 29 au 30 novembre 2017 en faveur de 30 membres de 18
coopératives dont 12 femmes et 18 hommes.
Les photos ci- dessous illustrent les participants et les formateurs de la formation sur les normes
qualitatives du miel ainsi que l’un des certificats obtenus par les participants.

Photo 2 Participants et leurs formateurs
                                                            Photo 3 : Certificat obtenu

Résultats atteints :
    •    La collaboration étroite entre ARDI, les coopératives encadrés et RSB a été établie ;
    •    Le miel produit par les coopératives encadrés et formés est beaucoup recherché sur le marché
         national parce que les apiculteurs appliquent les mesures l’hygiène, des centres de collectes,
         disposent de l’équipement moderne de collecte de stockage et de conditionnement adapté ;
    •    Les comités en charge du contrôle et suivi de la qualité du miel au sein des coopératives ayant
         bénéficié la formation ont été inities après formation ;
    •    Le miel produit par nos coopératives vendues à ABDC Ltd continue à maintenir la qualité requise
         garantie par la certification obtenue auprès de RSB ;
    •    Chaque participant a eu un certificat témoignant sa participation active ainsi que les connaissances
         acquises sur les normes qualitatives du miel.

Activité 4 : Construction des ruchers modèles
Cette activité cadre avec le renforcement des capacités techniques de production et augmentation de la
production du miel au sein des coopératives apicoles encadrées à travers la construction de 5 ruchers
modèles. Pour y arriver les activités ci –après ont été réalisées :
•       Accompagner les coopératives KOABURURU, KOAKAKI, COAPIM, CODA et KAPABARU lors
        de l’identification et suivi de la construction des ruchers modèles et distribution de 50 ruches
        modernes et ses accessoires auprès de ces coopératives identifiées,
•       Appuyer les jeunes coopératives à avoir l’équipement apicole de base (un groupe des jeunes
        universitaires engagés dans l’apiculture a été identifié en secteur de GACURABWENGE dans le
        district de Kamonyi. Le groupe est initié par des jeunes finalistes de l’Université Nationale du
        Rwanda dans la faculté de Médecine et pharmacie nommé YEA (Youth engaged in Apitherapy) qui
        ont voulu promouvoir l’apiculture avec la valorisation des produits apicoles dont le miel, cire et
        propolis en différents médicaments pour la santé humaine,

                                                      12
•   Appuyer TSS Kabutare dans l’installation d’un rucher modèle et assurer la distribution d’un
    équipement apicole.
    La photo ci – bas illustre le rucher de TSS Kabutare construit et équipé et un groupe des étudiants
    dans les travaux pratiques en apiculture.

  Photo 4:Rucher modèle de TSS Kabutare et un groupe des étudiants dans les travaux pratiques en
                                           apiculture
• Appuyer le rucher de Kamegeli dans l’installation du rucher modèle dans le district de Nyamagabe
   comme le montre la photo ci – dessous

              Photo 5:Rucher école de Kamegeli construit dans le District de Nyamagabe

Résultats atteints :
 - 5 ruchers modèles installés dans les coopératives (KOABURURU, KOAKAKI , COAPIM ,CODA
     et KAPABARU) servent de lieu d’étude et d’échange d’expériences en apiculture aux membres de
     coopératives bénéficiaires et ceux provenant d’ailleurs sous l’encadrement des vulgarisateurs
     apicoles (Le tableau en annexe 1 de ce rapport donne plus de détails sur la distribution du matériel
     apicole dans les coopératives partenaires d’ARDI),
 - Les ruchers servent à la dissémination des techniques apicoles modernes (voir plus de détails sur
     l’activité d’organisation des démonstrations techniques auprès des ruchers),
 - Les coopératives apicoles encadrées par ARDI disposent d’équipement moderne de collecte, de
     stockage et de conditionnement adapté comme illustrent les photos ci- dessous

                                                   13
Photo 6: Représentants du groupe YEA lors de la réception du matériel apicole octroyé par ARDI

Activité 5. Organiser les démonstrations et accompagnement                      techniques    auprès    des
ruchers (descentes de l’accompagnement de proximité)

Au cours de cette année, les descentes de démonstration pratiques et l’accompagnement de proximité
auprès des ruchers dans le cadre de renforcer le suivi et les capacités techniques des apiculteurs et
d’assister les animateurs apicoles dans la restitution et l’application des techniques apprises en formation
aux autres membres ont été organisées. 14 coopératives sur 23 coopératives partenaires d’ARDI dont
BEEFRIENDLY, KOPABUHU, ABAKUNDANA, KOABURURU, KOPABARU, KOAKAKI,
ABUNZUBUMWE, URWIRU, KOABAKI, CODA, KOAKAKI, COAPIM, CEKAGA et
TWIYEGERANYE ont été suivies et accompagnées. Les mêmes descentes ont permis d’identifier
d’autres nouvelles coopératives à encadrer dans l’apiculture moderne surtout dans la promotion des AGRs
(districts de Nyamagabe, Huye et Nyanza) et d’appuyer des étudiants et personnel de TSS Kabutare en
techniques de transvasement au sein de leur rucher en place.
Résultats atteints :
L’organisation des sessions de démonstrations auprès des ruchers ont contribués efficacement au
renforcement des capacités techniques des vulgarisateurs apicoles et les apiculteurs, ainsi les résultats ci
-après ont été enregistrés :
    •   272 apiculteurs dont 194 hommes 78 femmes membres de 14 coopératives visitées ont participé
        activement et appliquent les techniques apicoles modernes apprises ;
    •   30 étudiants de TSS Kabutare ont acquis des connaissances sur la conduite du rucher et en
        techniques de transvasement des abeilles de la ruche traditionnelle vers la ruche moderne ;
    •   3 nouvelles coopératives ont été identifiées dont IMBONI en secteur de Cyanika en district de
        Nyamagabe, KOPABUKA en secteur de Karama en district de Huye et ABAKUNDANA de
        secteur Busasamana en district de Nyanza ;
    •   Le rucher modèle construit par ARDI pour l’école TSS Kabutare est fonctionnel et sert de
        démonstrations pratiques aux élèves de TSS Kabutare et même les étudiants de Université
        Nationale du Rwanda ;
    •   La visibilité d’ARDI et de ses coopératives partenaires s’améliorer continuellement sur le plan
        national et international suite aux différentes visites organisées autour des ruchers des
        coopératives partenaires d’ARDI :
            o En date du 12 février 2018 en collaboration avec CARITAS Rwanda, 16 étudiants et 6
                professeurs de l’Ecole Secondaire Internationale de Bruxelles ont effectué une visite
                d’études au rucher modèle de la coopérative KOPABUHU ;
                Les photos suivantes illustrent la situation lors de la visite technique des étudiants de
                l’école internationale de Bruxelles au sein de ladite coopérative

                                                    14
Photo 7:Démonstration des techniques modernes             Photo 8 : Extraction du miel

            o   Egalement en date du 25 janvier 2018, aussi une visite de 24 femmes apicultrices
                encadrées par Women for Women/Rwanda a été effectuée au sein du rucher de Huye.

R.2.2.La quantité des produits et sous-produits de la ruche valorisés et écoulés sur le marché national
et international augmentée et la qualité améliorée.

Activité 1. Appuyer les coopératives bénéficiaires sur la protection de l’environnement en diffusant
les semences des plantes mellifères reconnues productrices de pollen et du nectar

Dans le cadre d’appuyer les bénéficiaires dans la protection de l’environnement et aussi contribuer à
répondre aux problèmes de disparition progressive des essences mellifères comme l’eucalyptus, ARDI a
acheté et distribué des semences agro forestières ayant plus des potentialités de production du pollen et du
nectar, de la lutte contre l’érosion et pouvant même servir comme fourrage du bétail. La distribution des
semences aux coopératives identifiées, le suivi de l’installation des germoirs des pépinières par les
apiculteurs en coopératives ainsi que l’achat du matériel nécessaire ont été assurées.

Le tableau suivant montre le détail des types de semences ainsi que les matériels distribués

Tableau 1 : Semences et matériels distribués
 N° Coopératives Type des semences                  Quantité de semences et matériels distribués
      bénéficiaires                                 Semences      Arrosoirs     Sachets          de
                                                    (Kg)                        repiquage
 1       COODA           Calliandra Calothyrus         5 kg            2                12 kg
                         LeucaenaDiversifolia          4 kg
 2       URWIRU          Calliandra Calothyrus         5 kg            4                20 kg
                         LeucaenaDiversifolia          4 kg
 3       KAOBAKI         CalliandraCalothyrus          5 kg            2                15 kg
                         LeucaenaDiversifolia          4 kg

Résultats atteints:
     -   Quatre germoirs – pépinières ont été installés au sein des coopératives COODA, KOABAKI et
         URWIRU de Mushishiro. Chaque coopérative a installé un germoir-pépinière sauf la coopérative

                                                    15
URWIRU où les membres ont procédé à l’installation de 2 germoirs pépinières selon la
           dispersion de deux groupes de membres de la dite coopérative ;
      -    Approximativement 7560 plants seront produits et plantés en octobre-novembre 2018 par les
           membres des coopératives et par autres producteurs voisins.

Activité 2. Former et vulgariser les nouvelles technologies identifiées lors de l’Api Expo 2016 ;

L’api Expo (Apitrade Africa) organisée au Rwanda au mois de septembre 2016 a permis à ARDI et
coopératives partenaires y représentées à penser sur l’adoption de quelques nouvelles technologies
apicoles exposées par les apiculteurs venant d’autres pays plus avancés. Les technologies choisies
devraient offrir plus d’opportunités de valeur ajoutée permettant aux apiculteurs d’accroitre les revenus
tirés dans l’apiculture. Parmi les technologies identifiées figurent la transformation de la cire en divers
sous-produits commerciales (crème de la cire, fabrication des bougies, savons etc.……), transformation
de la propolis en huile ayant des propriétés médicamenteuses de lutte contre les maladies à voie
respiratoire dont la grippe, sinusite et autres. La mise en application de cette activité a demandé de faire
recours aux formations et démonstrations pratiques et facilitation de l’acquisition du matériel adapté aux
coopératives. Les sous activités suivantes ont été effectués :

  •       Une démonstration pratique sur la fabrication de la cire en crème cosmétique et transformation de
          la propolis en huile à propolis organisées auprès des coopératives KOAKAKI, KOPABARU,
          COODA ;
  •       Une formation pratique de deux jours en faveur de 19 membres des coopératives dont 8 femmes et
          11 hommes axées sur la transformation de la cire en savon et en crème cosmétique organisée à
          Huye en date du 09 au 10/11/2017 ;

  Les photos suivantes illustrent les participants à la formation pratique sur la transformation de la cire
  en crème et du savon cosmétique

  Photo 9:Formation pratique sur la transformation de la cire en crème

                                                      16
Photo 10 : Démonstration des techniques de fabrication du savon cosmétique

  •   Achat d’un kit complet de moules à bougies destinés aux coopératives pour la fabrication des
      bougies à base de la cire en différentes formes.
  La photo suivante montre une cire semi purifié et bougies faites par les apiculteurs lors de la formation.

Résultats atteints :

      •   6 coopératives sur 18 coopératives ayant bénéficié de la formation ont déjà commencé la
          fabrication et la vente de la crème cosmétique appelée IHOHO.

      •   La vente de la crème ainsi que de la propolis ont généré un revenu de 1.738.000Frw au sein des
          coopératives partenaires à savoir URWIRU et KAOBAKI de Muhanga, CODA de Kamonyi,
          KOPABUHU de Huye ; KOPABARU et KOAKAKI de Ruhango. 250 gr de la crème coûte
          1.000 Frw et un flacon d’huile à propolis coûte 1.000 Frw.

      La graphique ci – après montre la comparaison des ventes de la crème et propolis au niveau des
      coopératives cette année 2017/2018

                                                     17
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler