Références bibliographiques - Guide de rédaction et de présentation - Sém@doc ESSSE

 
Références bibliographiques - Guide de rédaction et de présentation - Sém@doc ESSSE
Références bibliographiques

Guide de rédaction et de présentation

            Ecole Santé Social Sud Est
           CRD Lyon - 2013 - MAJ 2017
Sommaire
Introduction ______________________________________________________________ 3
  Pourquoi une bibliographie ? __________________________________________________ 3
  Comment la rédiger ? _________________________________________________________ 3
Chapitre 1 : Rédaction des références _______________________________________ 6
  1.1    Support papier __________________________________________________________ 6
    1.1.1     Monographie (Livre) _________________________________________________________           6
    1.1.2     Monographie en plusieurs volumes ____________________________________________           6
    1.1.3     Chapitre d’une monographie _________________________________________________            7
    1.1.4     Article de périodique ________________________________________________________          7
    1.1.5     Thèse, mémoire ____________________________________________________________             8
    1.1.6     Actes de congrès ___________________________________________________________            8
    1.1.7     Norme ____________________________________________________________________              8
    1.1.8     Rapport scientifique _________________________________________________________          9
    1.1.9     Texte législatif : décret, loi, circulaire… _________________________________________   9
    Cas particuliers :_____________________________________________________________________           9
  1.2 Support audiovisuel ______________________________________________________ 11
    1.2.1     Images animées : Cassette vidéo / DVD _______________________________________           11
    1.2.2     Images fixes : Photo, illustration, carte, graphique, dessin… _______________________   11
    1.2.3     Document multimédia : CD-ROM ____________________________________________               11
    1.2.4     Article d’une encyclopédie sur CD-ROM _______________________________________           12
    1.2.5     Document sonore : CD audio ________________________________________________             12
    1.2.6     Emission de télévision, de radio, série… _______________________________________        12
  1.3 Support électronique : Ressources en ligne _________________________________ 13
    1.3.1     Article électronique ________________________________________________________ 13
    1.3.2     Site web __________________________________________________________________ 13
    1.3.3     Autres ressources sur Internet _______________________________________________ 13
  1.4 Documents inédits ________________________________________________________ 14
    1.4.1     Cours polycopiés __________________________________________________________ 14
    1.4.2     Notes de cours ____________________________________________________________ 14
    1.4.3     Conférence _______________________________________________________________ 14

Chapitre 2 : Présentation des références ___________________________________ 15
  2.1 Comment classer les références bibliographiques ? __________________________ 15
  2.2 Comment citer des références dans le texte ? _______________________________ 15
    2.2.1     Qu’est ce qu’une citation ? __________________________________________________          15
    2.2.2     Les modes de citation ______________________________________________________            17
    2.2.2.1   Les notes de bas de page ___________________________________________________            17
    2.2.2.2   Le système auteur date (ou système anglo-saxon) ______________________________          17
  2.3 Quelques abréviations utiles _______________________________________________ 18
  2.4 La fiche de lecture ________________________________________________________ 19
Bibliographie ____________________________________________________________ 20

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                2
Introduction
Ce guide est une nouvelle édition d’un précédent réalisé en 2008. Il a été élaboré à

partir de deux documents émanant des centres universitaires de l’Université de

Genève et l’INSA de Lyon.

Il n’est pas exhaustif. Pour des informations complémentaires, vous pouvez vous

référer utilement aux documents signalés dans la bibliographie.

Pourquoi une bibliographie ?

Une bibliographie est une liste récapitulative de l’ensemble des documents que

vous avez consultés pendant vos recherches. Elle ne doit pas contenir uniquement

les références citées dans votre travail de recherche.

La bibliographie fait partie intégrante du travail de recherche. Pour élaborer ce travail,

on se sert de documents et il faut noter au fur et à mesure ses sources d’information1.

Une référence bibliographique permet notamment :

   D’identifier sans ambigüité un document.

   De retrouver le document original cité ;

   De juger de l’importance et de la pertinence des documents cités ;

   De faire l’inventaire des contributions consacrées à un sujet donné, pour une

    époque donnée.

Comment la rédiger ?

La présentation d’une liste de références bibliographiques varie selon le type des

documents (livres, articles, pages Web, etc.) consultés et répond à des règles précises.

1
 Vous trouverez à la fin de ce guide, un exemple de fiche de lecture qui pourra vous être utile pour constituer
votre bibliographie.
Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                      3
Une référence bibliographique :

         est constituée d'éléments (auteur, titre, édition,…) indispensables au bon

          signalement. Ces éléments doivent respecter un ordre précis :

               a) nom de l’auteur (Personne physique ou morale)

               b) titre

               c) indication du support, si la ressource n’est pas un texte imprimé

               d) mention d’édition, s’il ne s’agit pas d’une première édition

               e) lieu de publication et éditeur

               f) date

               g) titre de publication en série, le cas échéant

               h) numérotation / pagination

               i) identifiant international unique, si disponible (ISBD, ISSN, etc…)

               j) disponibilité ou localisation (obligatoire pour les ressources en ligne)

               k) informations complémentaires

          Pour retrouver les éléments d'une référence bibliographique, les principales

          sources sont les pages de titre et de couverture des documents. Bien entendu

          il existe d'autres sources (dos de page de titre, générique pour les documents

          audiovisuels, base de données bibliographiques…).

         La bibliographie doit être présentée de façon homogène dans le style choisi

          pour chaque élément (taille des caractères, police, ponctuation).

         « L’écriture des références est sans doute la partie la plus diversifiée car elle

          n’est jamais comprise dans les normes en vigueur. La règle à appliquer

          cependant est d’utiliser un système cohérent pour toutes les références

          apparaissant dans la publication, et quels que soient les choix effectués, de

          respecter une homogénéité totale dans l’écriture des références. »2

2
    BOULOGNE, Arlette. Comment rédiger une bibliographie. Paris : Armand Colin, 2002. p. 73
Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                    4
Il existe en effet plusieurs formats de rédaction de références bibliographiques.

Certains sont internationaux comme la norme internationale ISO 690, reprise en

France par la norme AFNOR Z44-005 ; d’autres sont plutôt des standards imposés par

certaines revues scientifiques ou associations de chercheurs notamment : NATURE,

APA (American Psychological Association), MLA (Modern Language Association), etc.

Certaines universités et grandes écoles imposent aussi à leurs étudiants leur propre

style de rédaction et de présentation des références bibliographiques.

Pour ce qui concerne ce guide, notez qu’il est basé sur la norme AFNOR Z44-005. En

l’absence de consignes contraires de la part de vos formateurs, nous vous

recommandons de vous y référer pour la rédaction de vos bibliographies.

Ce guide est constitué de 2 parties :

   1. Rédaction des références

   2. Présentation des références

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                           5
Chapitre 1 : Rédaction des références

1.1 Support papier

1.1.1 Monographie (Livre)

Modèle
NOM, Prénom ou ORGANISME. Titre de l’ouvrage : sous-titre. N° d’édition. Lieu de publication : nom

de l’éditeur, année de publication. Nombre de pages. (Collection facultatif). ISBN (facultatif)

Exemple 1 : (auteur = personne physique)

BOULOGNE, Arlette. Comment rédiger une bibliographie. Paris : Armand Colin, 2005. 127 p.

(Coll.128). ISBN 2-200-34138-5

Exemple 2 : (auteur = organisme)

INSEE. L'économie française. Comptes et dossiers. Rapport sur les comptes de la Nation de 2007.

Paris : INSEE, 2008. 169 p. (Coll. INSEE Références). ISBN -978-2-11-068471-4

NESTLÉ S.A. (Vevey). DÉPARTEMENT DES AFFAIRES PUBLIQUES. L'engagement de Nestlé en Afrique.

Vevey : Nestlé S.A., 2005. 56 p.

1.1.2 Monographie en plusieurs volumes

Modèle

NOM, Prénom. Titre générique de l’ouvrage. Tome, titre spécifique de l’ouvrage. Mention d’édition.

Lieu de publication : Editeur, année de publication. Pagination. Collection.

Exemple
DUBY, Georges (dir.). Histoire de la France urbaine. 1, la Ville antique : des origines au XIe siècle.

Paris : Seuil, 1980. 600p.

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                  6
1.1.3 Chapitre d’une monographie

         1.1.3.1 Chapitre et ouvrage ayant le même auteur

Modèle
NOM, Prénom. Titre du chapitre. In : Titre du livre. Edition. Lieu de publication : nom de l’éditeur,

année de publication. Nombre de pages. (Collection). ISBN (facultatif)

Exemple
MARCIL, Claude. La recherche rapide d’information. In : Comment chercher : les secrets de la

recherche d’information à l’heure d’Internet. Sainte-Foy : Multimondes, 2001. 224 p.

         1.1.3.2 Chapitre et ouvrage ayant des auteurs différents

Modèle
NOM, Prénom. Titre du chapitre. In : NOM, Prénom (auteur du livre). Titre du livre. Edition. Lieu de

publication : nom de l’éditeur, année de publication. Pagination. (Collection). ISBN (facultatif)

Exemple

MATMATI, Mohamed. L’intranet RH, outil de performance organisationnelle ? In : KALIKA Michel,

(coord). E-GRH : révolution ou évolution ? Paris : Liaisons, 2002. P. 91-122. (Entreprise & carrières)

1.1.4 Article de périodique

Modèle
NOM, Prénom. Titre de l’article. Titre du périodique, année de publication, volume, numéro,

pagination

Exemple
DEVEAUX, Laurent. L’automatisation des processus de négociation sur l’Internet. Système

d’information et management, septembre 2003, vol. 8, n° 3, p. 5-28

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                   7
1.1.5 Thèse, mémoire

Modèle
NOM, Prénom. Titre. Année de soutenance. Nombre de pages. Type de travail (thèse, rapport,

mémoire), discipline, établissement de soutenance, année.

Exemple

LE GUELVOUIT, Arnaud. De la théorie à la pratique : comment concevoir un service web . 1998. 149 p.
Mémoire DESS, Documentation et technologies avancées, Paris 8, 1998.

1.1.6 Actes de congrès

Modèle
NOM DE LA MANIFESTATION (année de la manifestation, LIEU DE LA MANIFESTATION). Titre des

actes. Lieu de publication : nom de l’éditeur, année de publication. Nombre de pages.

Exemple
CONGRÈS NATIONAL FRANÇAIS SUR L’INFORMATION ET LA DOCUMENTATION (2002, PARIS).

L’information numérique : actes du 19e congrès IDT/NET : Palais des Congrès de Paris, 4-5-6 juin 2002.
Paris : Ditinfo, 2002. 183 p.

1.1.7 Norme

Modèle
NOM DE LA COLLECTIVITE AUTEURE. Titre de la norme : sous-titre. Edition. Lieu de publication : nom

de l’éditeur, année de publication. Nombre de pages. Type de document et pays d’origine et numéro

d’identification de la norme

Exemple
ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION. Documentation : références

bibliographiques : contenu, forme et structure. 2e éd. Genève : ISO, 1987. 11 p. Norme internationale
ISO 690 : 1987 (F)

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                8
1.1.8 Rapport scientifique

Modèle
NOM, Prénom. Titre. Edition. Lieu de publication : nom de l’éditeur, année de publication. Nombre de

pages. Numéro d’identification du rapport

Exemple
PINCEMIN, B. et LEMESLE, X. Etat de l’art des idées implémentées dans les moteurs de recherche par

index sur le WWW. Paris : Electricité de France, 1997. 37 p. Rapport EDF-DER - 9 - NO-00011

1.1.9 Texte législatif : décret, loi, circulaire…

Modèle
MINISTERE. Titre du texte. Organe de publication (JO ou BO), n° de publication, date de publication,

Pagination

Exemple
MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE L’OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES.   Décret du 8 octobre 2008
fixant l'étendue des zones et les servitudes applicables au voisinage de centres radioélectriques pour la
protection des réceptions radioélectriques contre les perturbations électromagnétiques. Journal
Officiel, n°0236 du 9 octobre 2008, page 15504

Cas particuliers :

   2 ou 3 auteurs : les indiquer de la manière suivante :

NOM, Prénom, NOM, Prénom et NOM, Prénom.

Exemple
MICHEL, Jean et SUTTER, Eric. Valeur et compétitivité de l’information documentaire : l’analyse de la

valeur en documentation. 2e éd. Paris : ADBS, 1991. 136 p. (Science de l’information. Etudes et
techniques).

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                  9
plus de 3 auteurs, indiquer uniquement le 1er suivi de la

mention et al. (Voir la liste des abréviations utiles à la fin de ce guide).

Exemple
LE CAPTAINE, Bruno et al. Guide de l'éducateur de jeunes enfants : Statuts et formation. Paris :

Dunod, 2002. 237 p. (Coll. Guides)

   pas d’auteur, mais un éditeur scientifique (ou directeur de publication ou coordonnateur) :

   l’indiquer par l’abréviation correspondante : éd. pour éditeur, dir. pour directeur, coord.

pour coordonateur. : NOM Prénom (éd.)

Exemple
LITAIZE, Daniel (éd.). Architecture des ordinateurs. Paris : Hermès, 2003. 146 p.

Important : S’il vous manque des éléments dans vos références (lieu de
publication, date d’édition, auteur non indiqué ou seulement des initiales, etc.), il ne

faut pas les inventer ! Contentez-vous d’indiquer les informations dont vous disposez

et signaler les données manquantes avec les abréviations appropriées (Voir liste des

abréviations utiles à la fin de ce document).

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                    10
1.2 Support audiovisuel

1.2.1 Images animées : Cassette vidéo / DVD

Modèle
NOM, Prénom du réalisateur, fonction. Titre. [Support]. Lieu de production : nom du producteur,

année de production. Durée de l’enregistrement

Exemple
BLUWAL, Marcel, réal. Don Juan ou Le festin de pierre. [Cassette vidéo VHS]. Bry-sur-Marne : INA,

1991. 1h46.

1.2.2 Images fixes : Photo, illustration, carte, graphique, dessin…

Modèle
NOM, Prénom (du photographe). « Titre de l'image » Date de l’image. [Type d'image] In : NOM

Prénom.Titre de la publication. Lieu d'édition : Éditeur, date de publication. Pagination.

Exemple
ANQUETIL, Jacques. « Peignes de différentes essences de bois, Rwanda » 2004 [photo]. In : Afrique :

les mains du monde. Paris : Solar, [s.d] p. 174.

A noter

Les auteurs des images sont souvent indiqués dans « Crédits » ou « Mentions légales ».

1.2.3 Document multimédia : CD-ROM

Modèle
NOM, Prénom. Titre. [Support]. Edition. Lieu de publication : éditeur/producteur, date. Description

technique.

Exemple
DELVALLÉE, Anne, réal. Safeguarding our documentary heritage = Conservation préventive du

patrimoine documentaire [CD-ROM]. Paris : UNESCO, 2000. 1 CD-ROM compatible PC et Mac

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                   11
1.2.4 Article d’une encyclopédie sur CD-ROM

Modèle
NOM, Prénom. Titre. In : Titre de l’encyclopédie [CD-ROM]. Lieu de publication : nom de l’éditeur,

année de publication.

Exemple
DROMARD, Danièle et SERET, Dominique. Internet. In : Encyclopaedia Universalis version 9 [CD-

ROM]. Paris : Encyclopaedia Universalis, 2003

1.2.5 Document sonore : CD audio

Modèle

NOM, Prénom du réalisateur, fonction. Titre. [Support]. Lieu de production : nom du producteur,

année de production. Durée de l’enregistrement

Exemple
GALLAY, Annie, aut. Raconte pour voir ? [CD audio] Villeurbanne : Raymond et Merveilles, 1994.

27mn.

1.2.6 Emission de télévision, de radio, série…

Modèle
Titre de la série. [Support] Prénom Nom du producteur, fonction. Edition. Désignation du premier

numéro (date) ou du premier et du dernier numéro dans le cas d’une série complète ou partielle. Lieu

de production, nom du producteur, année de production. Collection. Notes. ISSN

Exemple
Le cercle de minuit. [Emission tv] Laure Adler, Martine Jouando, prod. Thérèse Lombard, prod

artistique. 1ère émission, 7 sept. 1992 – dernière émission, 26 juin 1997. Paris, France 2, 1992-1997.

Hebdomadaire.

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                 12
1.3 Support électronique : Ressources en ligne

1.3.1 Article électronique

Modèle
NOM, Prénom. Titre de l’article. Titre du périodique [en ligne]. Année de publication, volume, numéro,

pagination. URL (date de consultation).

Exemple

RYANS, John K., GRIFFITH, David A. et WHITE, Steven D. Standardization/adaptation of

international marketing strategy : necessary conditions for the advancement of knowledge.

International marketing review [en ligne]. 2003, vol. 20, n°6, p. 588-603.
http://titania.emeraldinsight.com/vl=1795746/cl=58/nw=1/fm=html/rpsv/cw/mcb/02651335/v20n6/s1

/p588 (consulté le 26.01.2006).

1.3.2 Site web

Modèle

NOM, Prénom ou ORGANISME. Titre de la page d’accueil [en ligne]. Date de publication, date de

mise à jour ou de révision. URL (date de consultation).

Exemple

HAUTE ECOLE DE GESTION. INFOTHEQUE. Site de l’infothèque de la Haute école de gestion [en

ligne]. 2013. http://www.hesge.ch/heg/infotheque (consulté le 22.04.2013)

1.3.3 Autres ressources sur Internet

Pour toutes les ressources que vous pouvez utiliser sur Internet (livre, revue, vidéo, etc. ), il faut vous

référer aux modèles en fonction du type de la ressource Ajoutez après le titre la mention : [en ligne]

et à la fin de la référence bibliographique, indiquez l’url et la date de consultation.
Exemple :
PAGES, Martines et al. Urgences sociales [en ligne]. Empan : prendre la mesure de l’humain décembre

2011, n°84, p. 9-49. http://www.cairn.info/revue-empan-2011-4.htm (Consulté le 18/04/2013)

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                   13
1.4 Documents inédits

Important : Le recours à des documents inédits ou non publiés doit intervenir
uniquement en l’absence de documents publiés en rapport avec la thématique

traitée ; il doit rester limité.

1.4.1 Cours polycopiés

Modèle

NOM, Prénom. Titre du cours. Nom de l’établissement, année. Nombre de pages
Exemple
BLANCHARD, Maurice. Cours de méthodologie de recherche sur Internet. Université Lyon 1, 2012.

48p.

1.4.2 Notes de cours

Modèle

NOM, Prénom de l’étudiant. Notes de cours : Titre des notes. Nombre de pages. (Professeur : NOM

Prénom, établissement, année).
Exemple

BLANC, Alain. Notes de cours : méthodologie de recherche sur Internet. 15p. (Professeur :
BLANCHARD Maurice, Université Lyon 1, 2012)

1.4.3 Conférence

Modèle
NOM, Prénom. Titre de la conférence. Titre du congrès, lieu, date.

Exemple

CYRULNIK, Boris. L'empreinte...intervention prononcée à l'occasion des Journées des professionnels
de l'enfance, à la Cité des sciences et de l'industrie de la Villette, juin 2010.

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                14
Chapitre 2 : Présentation des références

2.1 Comment classer les références bibliographiques ?

Les classements les plus fréquents sont :

    .par ordre alphabétique (auteur ou titre)

    .par ordre d’apparition dans le texte

    .par date d’édition (du plus ancien au plus récent ou inversement)

    .par thème ou type de documents (à l’intérieur de chaque thème ou type de

     document, utiliser l’un des classements précédents). N.B. : recommandé si votre

     liste comporte beaucoup de références.

2.2 Comment citer des références dans le texte ?

2.2.1 Qu’est ce qu’une citation ?

Chaque travail de recherche sérieux renvoie forcément aux idées développées par

d’autres auteurs ayant travaillé sur la même problématique. Les citer, c’est leur rendre

justice et témoigner de la qualité du travail de recherche effectué.

Une citation est un « passage d’un auteur, d’un texte rapporté exactement et signalé

comme tel. » (Le petit Larousse 2010, p.206). En effet, chaque fois que vous
reproduisez telles quelles les idées d’un auteur, vous devez le faire dans le respect de

certaines règles.

Dans le cas d’une courte citation, c'est-à-dire ne dépassant pas 3 lignes, vous

pouvez intégrer le texte cité dans votre paragraphe initial en utilisant les guillemets

(« ma citation »).

Exemple :

Selon BOULOGNE Arlette, les citations : « servent à établir une correspondance exacte

entre le texte et les documents qui ont aidé à son écriture. »3

3
    BOULOGNE, Arlette. Comment rédiger une bibliographie. Paris : Armand Colin, 2002. p.79
Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                  15
Dans le cas d’une longue citation (dépassant 3 lignes), le texte cité doit être placé

dans un paragraphe distinct en retrait par rapport au texte que vous avez rédigé.

Exemple   :

Bien que cela puisse vous sembler compliqué :

La rédaction de références bibliographiques et de bibliographies n’est pas une tâche

difficile dès lors que des règles sont établies, mais elle est répétitive et nécessite

beaucoup de rigueur. Cette tâche se complexifie de plus en plus du fait de la diversité

des types de documents à traiter, de leur renouvellement et de leur nombre, de la

diversité des bibliographies et de leurs formats de présentation.4

Il se peut également que vous citez un auteur cité par un autre auteur parce que

vous n’avez pas eu la possibilité de consulter le document original ; c’est ce

qu’on appelle une citation secondaire. Dans ce cas, vous devez mentionner le nom

de l’auteur du document primaire, puis ajouter entre parenthèses « cité par » suivi du

nom de l’auteur du document secondaire et du numéro de page.

Exemple   : les travaux de PASQUIER (cité par ABRAHAM, 2010, p. 155) ont démontré

que……

Après chaque citation (courte ou longue), vous devez mentionner les références

exactes du document et page utilisés en choisissant un des modes de citation

expliqués aux paragraphes suivants. Par souci d’homogénéité, une fois que votre
choix est fait entre les 2 systèmes, vous devez adopter le même dans toute votre

rédaction.

4
 DALBIN, Sylvie. Bibliographie et informatique. In : BOULOGNE, Arlette. Comment rédiger une
bibliographie. Paris : Armand Colin, 2002. p.110
Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                16
2.2.2 Les modes de citation

2.2.2.1      Les notes de bas de page

Les références sont indiquées de manière complète à la fin du texte en bas de page,

selon les exemples ci-dessous :
Exemple 1
« Les racines des mots sont-elles carrées ? »¹

Le texte continue jusqu’au bas de la page et la zone des notes de bas de page

contient la référence bibliographique du document en question selon le modèle ci-

dessous :

¹ IONESCO, Eugène. La Leçon. Paris : Gallimard, 1993. p. 56
Exemple 2
Des études¹ démontrent qu’en matière d’architecture des logiciels…

Le texte continue jusqu’au bas de la page et la zone des notes de bas de page

contient la référence bibliographique du document en question selon le modèle ci-

dessous :

¹ LAPASSAT, Guy. Architecture fonctionnelle des logiciels. Paris : Hermès, 2003. p. 158

2.2.2.2      Le système auteur date (ou système anglo-saxon)

Les références sont indiquées dans le texte, entre parenthèses, immédiatement après

la citation, selon l’exemple suivant :
Exemple 1

« Les racines des mots sont-elles carrées ? » (Ionesco, E. 1993, p. 56)

Exemple 2
Des études (LAPASSAT, G. 2003, p. 158) démontrent qu’en matière d’architecture des

logiciels…

A noter
   Si des références au même document se suivent dans le texte, on peut également utiliser

   l’abréviation Ibid. pour citer le 2e document (en ne changeant que les numéros de pages s’il y a

   lieu).

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                  17
2.3 Quelques abréviations utiles

Le tableau ci-dessous énumère les principales abréviations bibliographiques, leur

forme développée, ainsi que leur signification.

              Terme
Abréviation                  Signification   Comment et quand les utiliser ?
              développé

                                                       er
et al.        et alii        et les autres   Après le 1 auteur, s’il y en a plus de 3.

                                             Pour indiquer qu’il s’agit du même document et
ibid          ibidem         Ici même        du même passage que celui cité
                                             immédiatement avant.
                                             Pour indiquer qu’il s’agit du même document et
                                             du même passage que celui cité quelques
op. cit.      opere citato   oeuvre citée
                                             pages auparavant ou si d’autres citations se
                                             sont intercalées entre les deux.
                                             Quand un élément du document source
                             graphie
[sic]         ainsi                          comporte une faute, on la reproduit en la
                             fautive
                                             faisant suivre de [sic]

                                             A utiliser quand le lieu de publication n’est pas
s.l.          sine loco      sans lieu
                                             indiqué dans le document

                                             A utiliser lorsque le nom de l’éditeur n’est pas
s.n.          sine nomine    sans nom
                                             indiqué dans le document

                                             A utiliser lorsque la date de publication n’est
s.d           Sine datum     Sans date
                                             pas indiquée dans le document

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                             18
2.4 La fiche de lecture

Pour faciliter la rédaction de votre bibliographie et vous faire gagner du temps, il est conseillé

de répertorier les références bibliographiques de vos lectures et consultations. Cet exemple

de fiche de lecture vous permettra de noter toutes les données dont vous aurez besoin.

Auteur (s)

Titre du document : sous-titre

Lieu, éditeur et date d’édition

Nombre de pages

collection

ISBN

Localisation¹ et cote

Sujet principal

Mots -clés

Définitions, terminologie

Personnes et/ou idées fortes

Résumé (arguments, hypothèses, idées)

Citations utiles

Commentaires

Biographie succincte de l’auteur + titres

Niveau 1-3²

¹ Pour les localisations : essse Lyon, Valence, collections, archives, autres bibliothèques…
² 1 = satisfaisant                 2 = bon          3 = excellent

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                                  19
Bibliographie

Livres

      BEAUD, Michel, GRAVIER, Magali et TOLEDO (de), Alain. L'art de la thèse.
       Comment préparer et rédiger un mémoire de master, une thèse de doctorat
       ou tout autre travail universitaire à l'ère du Net. Paris : La Découverte, 2006.
      202 p. (Coll. Grands repères).
   Cote CRD : 651.7/BEA
    BOULOGNE, Arlette. Comment rédiger une bibliographie. Paris : Armand Colin,
      2002. 127 p. (Coll. 128).
   Cote CRD : COL 302

Ressources électroniques

       CERISE Conseils aux Etudiants pour une Recherche d'Information Spécialisée
       Efficace. Présentation d’une bibliographie. In Site de l’Urfist [en ligne].
       http://urfist.enc-sorbonne.fr/cerise/Module4/organiser-ses-
       recherches/rediger-sa-bibliographie (consulté le 05/01/2017)

      INFOTHEQUE HAUTE ECOLE DE GESTION DE GENEVE. Références
       bibliographiques : guide de rédaction et de présentation, 2006. In : Site de
       l’infothèque de la Haute école de gestion [en ligne].
       https://www.hesge.ch/heg/sites/default/files/guide_ref.pdf (consulté le
       05/01/2017)

      NADJI, Fatima et BOUDIA, Dalila. Guide de gestion de Références
       bibliographiques, 2004. In : Site de l’INSA-Lyon : DOC-INSA [en ligne].
       http://docinsa.insa-lyon.fr/refbibli/contenus/doc/guide_ref_bib_2004.pdf
       (consulté le 05/01/2017)

Normes de présentation de références bibliographiques

      ASSOCIATION    FRANCAISE     DE    NORMALISATION.     Information  et
       documentation : principes directeurs pour la rédaction des références
       bibliographiques et des citations des ressources d’information. NF ISO 690,
       août 2010. La plaine Saint-Denis : AFNOR, 2010. 42 p.
       Disponible en consultation sur place au CRD

Centre de ressources documentaires du Sémaphore – Lyon 2017
                                           20
Vous pouvez aussi lire