REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES DANS LE GRAND AGADIR - Novembre 2015

 
REUTILISATION DES EAUX USEES
EPUREES DANS LE GRAND AGADIR

        Novembre 2015
PLAN DE L’EXPOSE
PRESENTATION ACTIVITES RAMSA
   ZONE D’INTERVENTION DE LA RAMSA
   PRINCIPAUX INDICATEURS 2014
   PLAN DIRECTEUR D’ASSAINISSEMENT
        Financement
        Objectifs

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
   CONTEXTE
   STATION D’EPURATION M’ZAR
   INFRINTERETS DE LA REUTILISATION
   STRUCTURE DE DESSERTE DES EAUX EPUREES DE LA STEP M’ZAR
         Service Gravitaire
         Bas Service
         Haut Service
   REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ANZA TADDART
   REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AOURIR ET TAGHAZOUT
   SCENARIOS DE REALISATION
   RISQUES SANITAIRE ET MESURES DE PROTECTION
   PERFORMANCES EPURATOIRES ET CONTRAINTES
                                                              1
   CONCLUSION
PRESENTATION
ACTIVITES DE LA RAMSA

                        2
REGIE AUTONOME MULTI SERVICES D’AGADIR
Assure la gestion des services publics Eau et Assainissement
Liquide dans le Grand Agadir :
  Distribution Eau (1982)
  Assainissement liquide (1993)
ZONE D’ACTION :
  4 Communes Urbaines : Agadir-Inezgane-Ait Melloul-Dcheira

  1 Commune Rurale : Aourir

  La RAMSA assure également la gestion des réseaux Eau Assainissement
  liquide des projets:

   HALIOPOLIS situé dans la CR DRARGA et mitoyen au projet de la ville de
   TAGADIRT

   Nouvelle Station Touristique située dans la CR de Taghazout.

                                                                            3
Superficie : 800 km2
Population : 902.000 hab
PRINCIPAUX INDICATEURS 2014

             SECTEUR EAU POTABLE

                 Désignations        2014
Population                          902 000
Nombre de clients                   221 049
Linéaire des réseaux                2 122 km
Taux de branchement                   98%
Capacité de stockage               127 000 m3
Autonomie de distribution             25 h
Rendement réseau                      80%
Volume d’eau potable vendu         33,9 Mm3
Indice de perte d’eau               10.9 m3/
                                      km/j
PRINCIPAUX INDICATEURS 2014
            SECTEUR ASSAINISSEMENT

                      Désignations                       2014
Linéaire de réseaux posés cumulé                       2 098 km
Taux de raccordement                                    87,5 %
Station de relevage      Nombre                           17
                         Puissance totale installée    3 616,5 kw
Station de traitement primaire 75.000 m3/j                01
Station de traitement secondaire 30.000 m3/j              01
Station de traitement tertiaire par UV 30.000 m3/j        01
Une station pilote de traitement par le même procédé
                                                        750 m3/j
d’une capacité de 750 m3/j
Émissaire en mer Sud ( M’ZAR)                           700 ml
Émissaire en mer Nord ( ANZA)                           2 500 ml
Plan Directeur : Etabli en 1991, actualisé en 1999, dernière
mise à jour en 2006.
Agadir et sa périphérique Sud :
  La collecte des eaux usées ;
  Le basculement des eaux d’Agadir des communes périphériques Sud vers la
  stations de relevage de l’Oued Souss ;
  Le transfert des eaux par pompage vers le site dunaire de M’Zar ;
  Traitement primaire par décantation anaérobie et secondaire par infiltration
  percolation sur sable et tertiaire par rayonnement UV;
  Rejet par émissaire en mer Sud à M’Zar ;
Zone Nord d’Agadir :
  Collecte, prétraitement, traitement primaire et rejet par émissaire en mer des
  eaux usées de la zone d’Anza et Port ;
  Collecte, traitement des eaux jusqu’au stade tertiaire des centres d’Aourir,
  Tamraght, Taddart et Station Touristique Taghazout.

                Réutilisation pour arrosage des espaces
                      verts et irrigation agricole.                           7
8
Plan Directeur d’Assainissement du Grand Agadir
  Montant global des travaux d’infrastructure :
            2,28 Milliards Dirhams

   1ère tranche (1998-2007) d’un montant de
   828 Millions de Dirhams.
   2èmetranche (2008-2019) d’un montant de
   1,452 Milliards de Dirhams.

                                                  9
Agence Française de Développement (AFD)    : 48,55 Millions d’Euros

                                           ≈ 545 Millions DH

Banque Européenne d’Investissement (BEI)   : 21 Millions d’Euros

                                           ≈ 235 Millions DH

Consortium de Banques marocaines
 (Attijari-Banque Populaire- BMCI)         : 300 Millions DH

Programme National d’Assainissement (PNA) : 242 Millions DH

Autofinancement RAMSA                      : 958 Millions DH

                                                               10
La réalisation de collecteurs structurants (50 Km), de dalots
pluviaux (10 Km) et fossés pluviaux (12 Km) ;
La réalisation de la galerie Aéroport-Souss (4 km) ;
La construction de 11 stations de relevage (3340 kw) ;
La réalisation d’une station d’épuration primaire par lagunage
anaérobie (75.000 m3/j) et des tranches (1ére, 2ème et 3ème)
d’épuration secondaire de 30.000 m3/j (procédé par
infiltration/percolation sur sable).
La réalisation de l’Emissaire Sud à M’Zar (700 ml) ;
La réalisation d’une station de traitement tertiaire par rayons UV
(30.000 m3/j) ;
La première tranche du réseau de collecte de la zone d’Anza;
Le réseau gravitaire de la réutilisation des eaux épurées.
La réalisation de l’Emissaire Nord à Anza ( 2 500 ml);
L’équipement des centres sous équipés (240 km) de différents
diamètres Ø 300 à 2200 mm.                                       11
Couche supérieure du gravier de      Décanteur en phase de construction
la station d’épuration M’Zar

Vue d’ensemble de la station Souss   Dégraisseur-dessableur Station Souss

                                                                            12
Tours de désodorisation en cours    Rideau de palplanche – pose émissaire
    d’installation – Station Souss

Eau épurée   Eau décantée Eau brute      Dégraisseur-dessableur mis en eau

                                                                              13
Amélioration de la qualité des eaux de baignade de la
baie d’Agadir par l’élimination de rejets directs
(Objectif : classe A).

Amélioration des conditions d’hygiène, de la salubrité
et de la santé de la population.

Contribution à la protection de l’agglomération contre
les inondations.

Mobilisation d’une ressource en eau consistante par la
réutilisation des eaux usées épurées.
                                                    14
REUTILISATION DES EAUX USEES
EPUREES DANS LE GRAND AGADIR
     Expérience de la RAMSA

                           15
REUTILISATION DES EAUX USEES
                                                  CONTEXTE

                               Les ressources en eau deviennent de plus en plus rares dans la
                               région du Souss-Massa;

                               La région du Souss-Massa constitue le 1er pôle touristique du
                               pays avec 35 % de recettes en devises, considérée comme la
                               plus grande station balnéaire du pays ;

                               La région d’Agadir contribue dans les exportations nationales à
                               plus de 80 % pour les primeurs et à plus de 50 % pour les
                               agrumes.

                                                                                                 16
REUTILISATION DES EAUX USEES
                                                   CONTEXTE

                               La nappe phréatique du Souss-Massa subit un déstockage continu
                               qui se traduit par une baisse généralisée du niveau
                               piézométrique (2 à 3 m par an).

                               Le Plan Directeur de l’Aménagement Intégré des Ressources en
                               Eau (PDAIRE) pour le bassin Souss Massa, préconise de recourir
                               aux ressources non conventionnelles : réutilisation des eaux usées
                               épurées et dessalement d’Eau de mer pour différents usages.

                                                                                               17
Intérêt de la réutilisation des eaux usées
REUTILISATION DES EAUX USEES                              épurées :

                               Recommandée dans les sessions du Conseil Supérieur de l’Eau et du
                               Climat (CSEC 1994 et 2001).

                               S’inscrit dans la stratégie de la gestion intégrée des ressources en eau.

                               Représente une contribution non négligeable à la réduction du déficit
                               hydrique pour la région du Souss Massa, notamment en zone périurbaine
                               (~ 50 Mm3/an).

                               Permet de générer un gain économique important en termes d’éléments
                               nutritifs fertilisants. 1000 m3 apporte 56 Kg d’azote (N), 13 Kg de
                               phosphore (P2O5) et 34 Kg de potasse (K2O).

                                                                                                           18
REUTILISATION DES EAUX USEES                        STATION D’EPURATION M’ZAR

                               La station d’épuration de M’Zar repose sur le système de traitement par
                               décantation anaérobique suivi de traitement par infiltration percolation sur sable :
                               même procédé que celui expérimenté et adopté à la station pilote de Bensergao
                               réalisée et exploitée depuis 1990. Elle comprend:
                                                                                                 Une épuration tertiaire
                                                                                                 par U.V d’une capacité
                                                                                                    de 30 000 m3/j

                                                                                        Une épuration secondaire par
                                                                                        infiltration –percolation d’une
                               Une épuration primaire par décantation                     capacité de 30 000 m3/j
                               anaérobie d’une capacité de 75 000 m3/j
                                                                                                                  19
REUTILISATION DES EAUX USEES                        STATION D’EPURATION M’ZAR

                                   PERFORMANCES DE LA STEP M’ZAR ANNEE 2015

                                                                           Après        Après      Rendement
                                                               Eau
                                 Paramètre       Eau brute              traitement   traitement      Filière   Normes
                                                             décantée
                                                                        secondaire     tertiaire    complète

                                 MES (mg/l)        794         459         8,4           6         99,24 %      50

                                DBO5 (mg/l)       877,8       431,5        6,9          1,7        99,81 %      100

                                 DCO (mg/l)      1614,6       876,4       42,8         27,7        98,28 %      500

                               CF (UFC/100 ml)
                                                 7,23x107    6,59x106   2,81x104        27          6 U Log    1000

                                                                                                                      20
REUTILISATION DES EAUX USEES

                               Traitement et réutilisation des eaux usées dans l’agglomération du Grand
                                                                  Agadir
                                            Investissement de 670 Millions de Dirhams
                                                    Soit : 87 Millions de Dollars
                                                                               Etudes et suivi           : 15 MDH

                                                                               Traitement primaire       : 170 MDH

                                                                                Traitement secondaire    : 320 MDH

                                                                                Traitement Tertiaire     : 25 MDH

                                                                                Réseau de distribution   : 140 MDH

                                                                                                                21
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                              DANS LE GRAND AGADIR

                               Cet aspect a fait l’objet :

                                 De plusieurs études antérieures établies respectivement en 1999, 2002,

                               et 2006. Elles portaient sur la faisabilité de la réutilisation des eaux

                               usées épurées de la station d’épuration M’Zar. Ces         études sont

                               récapitulées dans le tableau ci-après :

                                                                                                   22
Etudes Antérieures établies sur la réutilisation des eaux
                        usées épurées

Année                      Consistance                           Bureau       Financement
                                                                 d’étude
        Etude de faisabilité technique et environnementale de la SAFEGE             AFD
        réutilisation des eaux usées et des boues de la STEP de
 1999   M’Zar dans le cadre la révision du Plan Directeur
        d‘Assainissement Liquide (PDAL) du Grand Agadir,

        Etude de récupération et valorisation des eaux usées Hydrosult       ACDI (Etablissement
        épurées en vue de vérifier la viabilité technique,                     canadien ) pour le
 2002   économique, sociale et environnementale du projet et de                  compte de la
        développer la structure institutionnelle nécessaire pour             communauté urbaine
        l’utilisation saine des eaux épurées                                       d’Agadir

 2006   Etude de faisabilité de réutilisation de l’eau épurée de la EURATA        AFD - BEI
        STEP de M’Zar en irrigation (réutilisation agricole) et en
        arrosage des espaces verts et des golfs du Grand Agadir
        (réutilisation urbaine).

                                                                                              23
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                            DANS LE GRAND AGADIR
                                Une dernière étude complémentaire a été établie en 2013 par le
                               groupement Phenixa SARL, IGIP GmbH et Burgeap, avec un montant
                               global de 1.55 Millions de dirhams financée par l’Agence Française de
                               Développement dans le cadre d’un don.
                               Elle portait sur l’établissement des études d’Avants-Projets-Détaillés et
                               Dossiers de Consultation des Entreprises nécessaires pour la réalisation
                               du projet de réutilisation des eaux usées épurées de la station
                               d’épuration MZAR pour l’arrosage des espaces verts du Grand Agadir .

                                   Ce qui a permis de définir:
                                           •les secteurs d’irrigation
                                           •les espaces verts par secteur et golfs
                                           •les besoins en eau par espace vert et par secteur
                                           d’irrigation
                                                                                                     24
Etude complémentaire de la réutilisation
           des eaux usées épurées dans le grand Agadir
                        réalisée en 2013

Organisation de l‘étude

Phase 1 : Diagnostic de la Situation existente

Phase 2 : Faisabilité REUE à Taddart-Anza

Phase 3 : Recommandations pour le cadre local Institutionnel et financier

Phase 4 : Mise en place d‘un nouveau service de réutilisation à la RAMSA

                                                                    25
Phase I: Analyse, diagnostic et actualisation des
                   études existantes

Evaluation des performances de la STEP du Mzar et de
Bensergao

Définition d’un plan de surveillance de la REUE

    • Performance des STEP
    • Qualité de l’eau au niveau du réseau

Base de données de suivi de la qualité de l’eau

APD/DAO des infrastructures des étages bas et haut service

Etude économique et financière
                                                         26
Phase II: Faisabilité REUE sur Taddart -Anza

Acquisition des données:
•   Projet de la station de traitement (localisation, capacité, etc…)
•   Inventaire, localisation et classement des espaces verts
•   Evaluation demandes et ressources / localité et espaces verts

Volet hydraulique
•   Secteur hydraulique
•   Répartition des espaces verts
•   Définition des composantes réseau et ouvrages d’équipement

Volet économique et financier
•   Budget estimatif des investissements et coût exploitation
•   Coût économique de distribution selon divers scénarios
•   Niveau de tarification
•   Mode de financement

                                                                        27
Phase III: Recommandations pour un cadre local

Cadres institutionnel et financier local adapté au contexte

– Tenir compte des études nationales en cours et de diverses
  avancées

– Obligations et responsabilités de RAMSA et de ses Clients

– Objectifs de qualité des eaux distribuées en irrigation

                                                               28
Phase IV: Mise en place d’un service REUE au sein
                  de la RAMSA

Cahier des charges des missions du Service
 •   Organisation du travail
 •   Cadre de convention type de livraison d’eau pour l’irrigation
 •   Plan de surveillance de la qualité pour REUE
 •   Service après-vente clientèle

Cahier des charges des équipements du Service REUE
 • Définition et spécifications des équipements de gestion
   administrative, des matériels de mesure, de laboratoire

Cahier des charges formation du personnel du Service
REUE

 • Définition des profils de fonction et de compétence nécessaire
 • Définition des besoins et plan de formation du personnel RAMSA
 • Identification des recrutements supplémentaires                   29
30
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                                      DANS LE GRAND AGADIR
                                                           Production des eaux usées épurées
                                                                                   Potentiel d’eaux usées épurées en
                                                                                           volume (M m3/an)
                                                 Ville ou Centre     Préfecture
                                                                                                  2015-      2020-
                                                                                   2012-2014
                                                                                                  2019       2030
                                                 Grand Agadir –       Inzegane –
                                                                                     2,92        8,76        11,68
                                                 M’Zar                Ait Melloul
                                                 Agadir –               Agadir
                                                                                     0,22        0,22        0,22
                                                 Bensergao          Ida Outanane
                                                 Agadir –               Agadir    STEP prévue au-delà de
                                                                                                             0,18
                                                 Taddart            Ida Outanane          2019
                                                 Aourir -               Agadir
                                                                                       --        2,22        2,22
                                                 Taghazout          Ida Outanane
                                                  Total Agadir                       3.14          11,20     14,30

                                                                                 Usage Forestier +
                                            Usage agriculture          Usage Industriel              Usage recharge de la
                                                                               Espaces Verts + Golfs
                                Ville ou       M m3/an                    M m3/an                     nappe (M m3/an)
                                                                                    (M m3/an)
                                Centre     2012- 2015- 2020- 2012- 2015- 2020- 2012- 2015- 2020- 2012- 2015- 2020-
                                           2014 2019 2030 2014 2019 2030 2014 2019 2030 2014 2019 2030
                               Grand
                                            --        --      --       --     --      --    3,14     8,98   12,08      --   --   --
                               Agadir
                               Aourir       --      0,82     0,82      --     --      --      --     1,40   1,40       --   --   --
                                 Total      --      0,82     0,82      --     --      --    3,14 10,38 13,48           --   --   --
                                                                                                                                  31
                                                                                                                                       31
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES DE
REUTILISATION DES EAUX USEES                                   LA STATION M’ZAR

                               Superficie et besoin en Eau pour chaque zone d’irrigation
                                                                                                                                    Besoin de
                                   Zone (Z) d’irrigation             Espace vert           Aire globale (ha) Besoin moyen (m³/j)
                                                                                                                                   pointe (m³/j)

                                                            Golf du palais - Ben-Sergao         60.00              2 016              3326
                                                            Golf Les Dunes - Club Med          106.00              3 562              5 877
                                       Z gravitaire         Golf du Soleil                     120.00              4 032              6 653
                                                            Golf Océan                          90.00              3 024              4 990
                                                            E.V publics Inezgane                48.00              1 046              1 727
                                                            Ss-Total 1                          424               13 680             22 573
                                                            Golf Royal – Aït Melloul 1          36.00              1 170              1 931
                                                            Golf Aït Melloul 2                  80.00              2 600              4 290
                                                            E.V Pub. Agadir & Ben-Sergao       140.00              3 080              5 081
                                                            E.V Pub. Dcheira                    37.00               857               1 414
                                      Z bas service         Parc Aït-Mellloul                   35.00               770               1 270
                                                            Allées Aït-Melloul & Rocade         42.00               875               1 444
                                                            E.V Priv. & SONABA                  47.00              1 034              1 706
                                                            E.V Publ. Tikiouine                 55.00              1 274              2 102
                                                            Jardin Ait Melloul                    6                 125                206
                                                            Ss-Total 2.                         478               11 784            19 444
                                                            Jardins Publ. Agadir                34.00               748               1 234
                                      Z haut service
                                                            Allées Agadir                       92.00              2 024              3 339
                                                            Ss-Total 3                          126               2 772             4 573
                                                           TOTAL                               1 028              28 236            46 590 32
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                                DANS LE GRAND AGADIR
                               Selon les premiers éléments tirés de cette étude, il est à souligner que :
                               • les besoins moyens en eau actuels et futurs, des golfs et espaces verts avoisinent les
                               28 000 m3/j.

                               •Les modules réalisés à la STEP Mzar d’une capacité totale de 30 000 m3/j permettent de
                               satisfaire la demande en eau de l’ensemble des golfs. L’infrastructure du réseau réalisée par
                               la Régie permet de satisfaire dans l’immédiat les besoins moyens de la zone gravitaire
                               (13000 m3/j); ce qui se traduit par un gain sur l’utilisation de la ressource souterraine.

                               Le Golf de l’océan pour lequel la qualité de l’eau de la nappe est trop saumâtre est desservi
                               depuis Août 2010 par les eaux épurées de la STEP M’Zar avec un débit moyen de 3 000 m3/j.

                               L’infrastructure nécessaire aux raccordements des Golfs des dunes et du Soleil est réalisée
                               par la RAMSA jusqu’à l’entrée des sites.

                               L’espace vert de la Commune urbaine d’Inezgane situé le long de la route d’accès au Palais
                               Royal de Bensergao et en face des golfs suscités vient d’être alimenté en eau épurée.

                               Les éleveurs du quartier ‘’Tarrast’’ de la Commune Urbaine d’Inezgane regroupés
                               dans le cadre d’une association et exploitant les terres agricoles de la rive droite de
                               l’Oued souss sont intéressés par la réutilisation des eaux épurées. Une demande
                               a été formulée dans ce sens. L’étude nécessaire pour alimenter cette zone est en
                               cours d’établissement.                                                           33
INFRASTRUCTURE DE DESSERTE DES EAUX EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                                         STATION MZAR
                               SERVICE GRAVITAIRE
                                                     Ouvrage                 Longueur (m)     Diamètre            Prix (dh H.T)

                                Conduite M’Zar- Oued Souss                      3750            600                9 150 000
                                Forage dirigé traversée Oued Souss               370            600               11 000 000
                                Conduites distribution Oued Souss               1036            400                3 500 000
                                (1er tranche de distribution)                   1 454           500
                                Réservoir 2500 m3                                                                  3 760 000
                                Station de traitement tertiaire aux UV                                             9 900 000
                                                Investissement réalisées                                      37 310 000
                                Conduites distribution Oued Souss               8 450           400               14 365 000
                                 (2 éme tranche de distribution)
                                           Global Programme « Gravitaire »                                    51 675 000

                                                                                            Adduction Existante

                                                                                            Gravitaire Projeté (Palais –Inezgane)

                                                                                            Gravitaire Existant

                                                                                  Réseau gravitaire de distribution
                                                                                  existant et projeté

                                                                                                                                  34
INFRASTRUCTURE DE DESSERTE DES EAUX EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                                       STATION MZAR
                               BAS SERVICE (en projet)
                                                   Désignation                 Longueur (ml)          Coût (x 1 000 dh)
                                  Réseau de distribution                            25 806                 32 776
                                  Réseau de refoulement
                                  (SP1-Réservoir R2 ,capacité3500 m3, au droit      8 794                 18 467
                                  de Tilila)
                                  Forages dirigés                                    260                  5 130
                                  Station de refoulement (SP1)                                            11 672
                                  Réservoir R2 (3500 m3)                                                  4 500
                                                              Total                                       72 545

                                                                                               Adduction Existante

                                                                                               Bas service
                                                                                               Refoulement

                                                                                        Réseau Bas service de distribution
                                                                                        et de refoulement, station de
                                                                                        pompage SP1 et réservoir R2
                                                                                        projetés
                                                                                                                          35
INFRASTRUCTURE DE DESSERTE DES EAUX EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                                  STATION MZAR

                               Haut SERVICE (en projet)
                                                 Désignation             Longueur (ml)           Coût (x 1 000 dh)
                                 Réseau de distribution                        11 062                  8 051
                                 Réseau de refoulement                         4 832                   6 591
                                 (SP2-Réservoir R3, capacité 1000 m3 Hay
                                 Mohamadi)
                                 Forages dirigés                                 60                    780
                                 Station de refoulement (SP2)                                         2 393
                                 Réservoir R3 (1000 m3)                                               2 500
                                                                Total                                20 315

                                                                                              Haut service
                                                                                              Refoulement

                                                                                   Réseau Haut service de distribution
                                                                                   et de refoulement, station de
                                                                                   pompage SP2 et réservoir R3
                                                                                   projetés
                                                                                                                     36
INFRASTRUCTURE DE DESSERTE DES EAUX EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                             STATION MZAR

                                  Investissement global pour le projet de réutilisation des eaux
                                               usées épurées de la station M’zar

                                          Désignation                  Coût (Millions de dh)
                               Aménagement service gravitaire                  51.7
                               Aménagement Bas service                         72.5
                               Aménagement Haut service                        20.3
                               Total                                          144.5

                                                                                                   37
REUTILISATION DES EAUX USEES   EXPERIENCE PILOTE DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPURES
                                                    STATION MZAR

                                        Photos Greens Golf Océan irrigués par les eaux épurées
                                                          depuis Août 2010                       38
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                                ANZA-TADDART

                               Une station d’épuration au niveau du plateau Anza (Taddart) pour une
                               éventuelle réutilisation des eaux épurées à des fins d’arrosage des espaces
                               verts dans cette zone est programmée dans la deuxième tranche du projet
                               d’assainissement du Nord Agadir (STEP prévue au-delà de 2019)

                               Traitement               Capacité (m3/j)   Performance
                                                                          DCO :          125 mg/l
                                                                          MES :         35 mg/l
                                    Boue activée              600         Nglobal :      15 mg/l
                                                                          Coliformes : < 200 UFC/100ml
                                                                          Œufs d’helminthes : < 1 u /litre

                                                                                                             39
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
                                             TADDART-ANZA
 Etats des besoins
    Espaces Verts ANZA                     Besoins moyens (m³/j)                    Besoins de pointe (m³/j)

          Variante de base        Actuel           Future          Total   Actuel            Future            Total
Jardin Alamal - Hassania - 3km     147               0             147      244                0               244

Parc de Taddart
EV Anza RN1
Jardin Al Amal côté RN1 Anza
Jardin Alwahda                      0               485            485       0                800              800
Côté Jardin Amal
Anza bordure RN1
Piscine Anza

               Total               147              485            632      244               800              1 044
       Variante optionnelle       Actuel           Future          Total   Actuel            Future            Total

Taddart                            12                0              12      20                 0                20

Anza El Oulia ceinture verte
EV sport Taddart Nord
Espaces Verts Taddart               0               630            630       0                1 039            1 039
Carrières Anza
Koudia Taddart

               Total               12               630            642      20                1 039            1 059
           Total général           160             1 114           1 274    264               1 839            2 103
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
                                    ANZA-TADDART
Solution de base
                         Conduites et équipements hydrauliques                     1.526.000
- 4,2 km conduites       Génie civil et équipement du réservoir                       66.000
- 1 réservoir 200 m3     ∑ Imprévus (10%)                                            159.200
                                                            TOTAL HORS T.VA        1.751.200
                                                                  T.V.A (20 %)       350.240
                                                        TOTAL GENERAL T.T.C        2.101.440
Variante optionnelle
                         Conduites et équipements hydrauliques                     1.241.000
- 4,3 km conduites       Génie civil et équipement du réservoir                       66.000
- 1 station de pompage   Génie civil et équipement de la station de pompage          618.000
- 1 réservoir 200 m3     ∑ Imprévus (10%)                                            192.500
                                                           TOTAL HORS T.VA         2.117.500
                                                                    T.V.A (20 %)     423.500
                                                     TOTAL GENERAL T.T.C           2.541.000
                                                                 Solution base
                                                                         4,2 km
                                                                Variante option
                                                                         2,2 km
                                                                  Refoulement
                                                                         2,1 km

                                                          Système d‘irrigation
                                                          Tracé du réseau

                                                                                               41
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                           AOURIR ET TAGHAZOUT
                               • Les eaux usées qui seront traitées par la STEP d’Aourir répondront aux
                               normes de réutilisation des eaux épurées destinées à l’arrosage des golfs et
                               des espaces verts de l’Unité Touristique de Taghazout y compris les terrains de
                               golfs ainsi que pour l’irrigation agricole du périmètre des bananiers. Le
                               procédé de traitement de cette STEP est du type boues activées suivi d’un
                               traitement tertiaire. Un système de désodorisation avec le traitement des
                               boues (épaississement, déshydratation par centrifugation, séchage ) sont
                               également prévus.

                               • Les travaux d’infrastructure prévus pour desservir les golfs et les espaces verts
                               de la Station Nouvelle Touristique de Taghazout seront réalisés par l’aménageur
                               SAPST (Coût de réalisation estimé à 25,5 MDHS):

                                 Travaux de la 1ère tranche du réseau d’arrosage in-site : 6 MDHS (réalisés)
                                 Travaux de la 2 et 3ème tranche in-site :12 MDHS (en projet)
                                 Travaux d’arrosage hors-site : 7,5 MDHS (en projet)

                                                                                                            42
REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
REUTILISATION DES EAUX USEES                  Unité Touristique de Taghazout

                               Superficie Golfs estimée à 76 ha
                                   (Besoins = 3000 m3/j)

                                                                                 43
Etat Récapitulatif Général

                                                                         Consommati
                           Potentiel d’eaux usées épurées     Besoins     on en Eau
                                      (Mm3/an)                                        Consommation en
                Cout du                                       annuels     Epurée ou
                                                                                     Eaux Epurées du Golf
Ville ou Centre projet                                         (Mm3)      Potable en
                                                                                        Océan en 2014
                (MDH)                                       (Résultat de 2014 Espace
                           2012-      2015-       2020-                                    (Mm3)
                                                              l’étude)       Vert
                           2014       2019        2030                     (Mm3)

Grand Agadir –
                           2,92       8,76         11,68
M’Zar
                   144.5
Agadir –
                           0,22       0,22         0,22        10,3         0,9
Bensergao
                                                                                             0,84
Agadir –Taddart     2.5      -          -          0,18

Aourir - Station
Taghazout
                   25.5      -        2,22         2,22         1,1         0,4

     Total         172.5   3,14       11,20       14,30        11,4         1,3              0,84
                                                                                                    44
REUTILISATION DES EAUX USEES                       Récapitulation
                               Le potentiel actuel des eaux épurées produites permet de couvrir
                               les besoins en arrosage des espaces verts et golfs au niveau du
                               Grand Agadir
                               Les simulations financières (effectuées en 2013) ont permis de calculer
                               les tarifs pour les secteurs gravitaires et par pompage pour que le
                               résultat net d’exploitation puisse être au moins égal aux charges
                               d’exploitation. Ces simulations ont donné un tarif moyen de 2.31
                               DH/m3.
                               Avec un coût unitaire de vente de 3 DH/m3 d’eaux épurées, le
                               montant global des investissements nécessaires peut être amorti
                               sur une période de production de 21 ans, avec une économie
                               d’eau annuelle de 11.4 Millions de m3, permettant ainsi le
                               soulagement et la sauvegarde de la nappe.

                                                                                                  45
REUTILISATION DES EAUX USEES
                                             Scénarios de réalisation
                                           Aménagement et gestion des réseaux
                               Deux scénarios se présentent pour la gestion et l'exploitation des
                               ouvrages de distribution:
                               Scénario1:
                                 La RAMSA anticipe et prend en charge la réalisation des
                                 investissements nécessaires avec une garantie d'achat d'eaux
                                 épurées par les utilisateurs (Communes, Golfs,…)
                               Scénario 2:
                                  Les investissements se réalisent en partenariat avec l'ensemble
                                 des demandeurs et intervenants, la quotte part de chacun de ces
                                 derniers sera définie en fonction des besoins en irrigation.

                                                                                             46
REUTILISATION DES EAUX USEES                        Risques sanitaires

                                   Afin d’éviter les risques sanitaires liés à la réutilisation des eaux usées
                                   épurées, à savoir:
                               •   Possibilité d’utilisation de ces eaux par la population pour d’autres usages
                                   que l’irrigation;
                               •   Risque de contamination microbiologique pour les jardiniers ou usagers en cas
                                   d’irrigation par aspersion;
                               •   Risque de développement de moustiques ou d’autres vecteurs de maladies en
                                   cas de stagnation des eaux d’arrosage;

                                   Des mesures de protection sont nécessaires à mettre en place:

                                                                                                           47
REUTILISATION DES EAUX USEES                      Mesures de protection

                               •   Utilisation de canalisations hermétiques et marquées distinguant le réseau
                                   des eaux usées épurées (REUE) du réseau AEP ;
                               •   Placer le réseau REUE au dessous du réseau AEP;
                               •   Formation du personnel chargé de l’irrigation sur les pratiques d’hygiène
                                   (vêtements adaptés , lavage systématique des mains, vaccination, etc…);
                               •   Lancement de campagnes d’information et de sensibilisation permettant
                                   l’intégration du projet dans les pratiques des communes usagères et la
                                   population concernée;

                                                                                                          48
REUTILISATION DES EAUX USEES                        REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

                                                        Performances épuratoires
                               Constat :
                               •   La qualité sanitaire des eaux traitées correspond à la catégorie « A »
                                   conformément aux normes de l’OMS ;
                               •   Les eaux épurées sont riches en éléments nutritifs fertilisants : 1000 m3
                                   apporte 56 Kg d’azote (N), 13 Kg de phosphore (P2O5) et 34 Kg de potasse
                                   (K2O).;
                               •   Les rendements quantitatifs obtenus sont supérieurs à ceux irrigués avec l’eau
                                   potable ou avec l’eau de puits enrichie par des éléments nutritifs;
                               •   Absence de contamination des cultures par des germes pathogènes ;
                               •   Les eaux usées traitées sont occasionnellement chargées en sel, dû
                                   essentiellement aux rejets des eaux industrielles sans prétraitement (cas des
                                   saumures).

                                                                 Contraintes                                  49
REUTILISATION DES EAUX USEES                        REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
                                                               DE LA STEP MZAR
                                                                 CONTRAINTES
                               Si le rendement épuratoire est très satisfaisant en général, les concentrations
                               en sels solubles dans les effluents d’eaux usées surtout d’origine industrielle
                               (cas des unités de conserves de poissons rejetant des saumures) dépassent
                               parfois les normes requises.

                                                                                  Déchets de poissons récupérés au
                                                                                       niveau de la Station de
                                                                                      prétraitement de Souss

                               Actuellement la concentration en sels dans les eaux usées épurées répond aux
                               normes de réutilisation, particulièrement la conductivité électrique 3200
                               µS/cm (valeur limite 3000 µS/cm).
                                                                                                               50
REUTILISATION DES EAUX USEES                      REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES
                                                             DE LA STEP MZAR
                                                               CONTRAINTES
                               En cas de dépassement des valeurs limites des conductivités, des
                               conséquences négatives peuvent être engendrées:

                                 La production végétale (phyto-toxicité, perturbation nutritionnelle,
                                 stress hydrique……)

                                 Les propriétés physico-chimiques des sols (sodicité du sol et par
                                 conséquent détérioration de sa structure).

                                                                                                        51
REUTILISATION DES EAUX USEES
                                                  CONCLUSION

                               L’objectif   de la réutilisation des eaux épurées ne serait
                               atteint que par le développement d’une synergie entre les
                               différents acteurs concernés (État, Agence du Bassin,
                               Communes et Collectivités Locales, Industriels et Promoteurs
                               de Golfs , ONEE, RAMSA, ORMVA/SM…) pour la mise en
                               place, selon une approche participative, d’un plan d’action
                               intégré afin de mutualiser les moyens et ressources et
                               partager ensemble une vision écologiquement durable axé
                               sur :

                                                                                              52
REUTILISATION DES EAUX USEES
                                                     CONCLUSION
                               Mise en place par l’État de mesures d’incitation à la réutilisation
                               des eaux épurées et à la rationalisation de l’exploitation des
                               ressources souterraines et superficielles .

                               Définition du cadre institutionnel et tarifaire devant réglementer
                               la réutilisation des Eaux épurées.
                               Mise en place des stations de traitement des effluents industriels
                               selon les normes en vigueur et recommandées.
                               Mise en place d’un cadre réglementaire et institutionnel pour les
                               boues et élaboration des normes pour différentes usages et
                               pour différentes destinations.

                               Développement d’un programme de recherche sur la
                               réutilisation des eaux usées épurées et la valorisation des
                               boues.

                                                                                                     53
Merci de votre Attention

                           54
Vous pouvez aussi lire