ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...

 
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
étude

                           Évolution des modes de
                           chauffage des résidences
                           principales de la MGP
                           Analyse du parc de logements, de ses occupants
                           et des systèmes de chauffage
                           juillet 2018
                                                                                 © Apur

Atelier parisien d’urbanisme                                                apur.org
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Étude réalisée avec le soutien de GRDF

    Directrice de la publication : Dominique ALBA
    Sous la direction de : Olivier RICHARD
    Étude réalisée par : Sandra ROGER, Gabriel SÉNÉGAS
    Cartographie et traitement statistique : Apur
    Photos et illustrations : Apur sauf mention contraire
    Mise en page : Apur
    www.apur.org                                            18P030102

2
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

Sommaire

                      Introduction.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 4

                      1. Le parc de logements de la MGP ���������������������������������������������������������������������������������������������� 6
                                3 121 236 résidences principales dans la MGP au 01/01/2014 ����������������������������������������������������������������� 6
                                Tissus pavillonnaires et habitat collectif ����������������������������������������������������������������������������������������������������� 7
                                72 % des logements de la MGP construits avant 1975 ������������������������������������������������������������������������������� 9

                      2. Les modes de chauffage des résidences principales de la MGP��������������������� 12
                                Une majorité de dispositifs individuels������������������������������������������������������������������������������������������������������� 12
                                Les modes de chauffage selon le type d’habitat ��������������������������������������������������������������������������������������� 14
                                La période de construction, un indicateur déterminant����������������������������������������������������������������������������� 14
                                Des évolutions marquées par le développement des réseaux de chaleur����������������������������������������������� 14
                                Le fioul dans la MGP en 2014����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 16

                      3. Analyse des évolutions entre 1999 et 2014������������������������������������������������������������������� 18

                      4. Quels profils prédominent dans la MGP en 2014 ? ��������������������������������������������������� 26

                      5. Prospective à l’horizon 2030/2050��������������������������������������������������������������������������������������� 36

                      ANNEXES.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 38

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                                                                                                       3
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Introduction

Depuis une dizaine d’années, l’Atelier      totale de la MGP (hors transports). Il        de logements de la Métropole du Grand
Parisien d’Urbanisme s’est penché sur       génère près de 5,9 millions de tonnes         Paris avec un focus particulier sur les
les problématiques environnementales        de CO2 eq/an, soit environ 10 % des           liens étroits entre période de construc-
en lien avec sa connaissance des tissus     émissions de la MGP hors transports           tion et systèmes de chauffage. Une deu-
urbains avec la réalisation de travaux      aériens. L’évolution du mix énergétique       xième partie synthétise la répartition des
portant aussi bien sur la transition        du tissu résidentiel représente donc un       modes de chauffage sur le territoire mé-
énergétique, l’adaptation au change-        chantier prioritaire, au même titre que       tropolitain. Une troisième partie présente
ment climatique, la logistique urbaine      les efforts de réduction des consomma-        les grandes tendances à l’œuvre en ma-
ou encore les déchets. Parmi ces sujets,    tions. Il s’agit de diminuer la part des      tière d’évolution de la structure du parc
la thématique énergétique a fait l’ob-      énergies fossiles grâce à la mobilisation     de systèmes de chauffage des résidences
jet de plusieurs publications (Cahiers      des énergies renouvelables et de récu-        principales entre 1999 et 2014. Dans la
d’analyse de la performance thermique       pération localement ou via les réseaux        quatrième partie, l’Apur s’est attaché à
des logements parisiens, étude sur les      pour verdir le mix énergétique.               croiser la nature du parc de logements,
émissions de gaz à effet de serre du bâti                                                 la nature des occupants et les modes de
parisien, un Plan Local Énergie pour        La présente note vise ainsi à éclai-          chauffage afin de cartographier les profils
la Métropole du Grand Paris, Atlas des      rer les tendances entre 1999 et 2014          prédominant pour l’année 2014. Une der-
grandes fonctions métropolitaines (vo-      quant à l’évolution des modes de              nière partie détaille les grands axes pros-
let énergie, etc.).                         chauffage afin de mieux comprendre            pectifs de mutation du parc de systèmes
                                            les mécanismes à l’œuvre et d’identi-         de chauffage à horizon 2030 et 2050.
Par ailleurs, l’Apur assure depuis long-    fier de possibles leviers pour atteindre
temps le suivi des résultats du recense-    nos objectifs.                                1 — À la maille de l’IRIS (Îlots Regroupés pour
ment à l’échelle de Paris et plus récem-                                                  l’Information Statistique).
                                                                                          2 — Une simplification des modes de chauffage
ment de la Métropole du Grand Paris au      Ce travail se décompose en cinq parties.      tels qu’ils sont détaillés par l’Insee a été
travers de nombreuses parutions traitant    Une première dresse un portrait du parc       effectuée (cf. tableau en annexe).
principalement des chiffres de la popu-
lation, du logement et de l’emploi. Les
données du recensement général de la
population de l’Insee permettent ainsi      Extrait du Plan Climat Air Énergie de la Métropole du Grand Paris –
d’analyser et de cartographier1 les mo-     Stratégie métropolitaine pour la neutralité carbone
des de chauffage du parc de résidences             Trajectoire de réduction des consommations d’énergie finale métropolitaines
principales suivant la nature du parc de                                         (hors transports)
logements et de ses occupants. Par mo-
des de chauffage, il faut comprendre la
connaissance de la répartition des types
d’énergies utilisées pour le chauffage
ainsi que la connaissance des types de
chauffage (individuel ou collectif)2.

Le secteur résidentiel représente un gi-
sement important d’économie d’énergie
et une cible prioritaire pour réduire les
émissions de gaz à effet de serre. En
                                                                                                                                            © Métropole du Grand Paris

2012, avec 34 TWh, le chauffage des
logements de la MGP était respon-
sable de près de 70 % de la consom-
mation du résidentiel et de 37 % de
la consommation énergétique finale

4
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

Le Plan Climat Air Énergie de la Métropole du Grand Paris
Pour contribuer à l’effort global de ré-     de l’air et l’adaptation du territoire aux        les sources d’énergies renouvelables et
duction de gaz à effet de serre, la Mé-      changements climatiques. Ces ambi-                de récupération disponibles sur le ter-
tropole du Grand Paris s’est lancée peu      tions nécessiteront une évolution des             ritoire, pour un usage direct (hors ré-
après sa création dans l’élaboration du      systèmes de chauffage.                            seaux) : solaire photovoltaïque, solaire
PCAEM. Une version de ce dernier a été       Cela se traduit par les objectifs suivants :      thermique, pompes à chaleur géother-
arrêtée par le Conseil Métropolitain le      • le développement et le « verdissement »         miques, etc. ;
8 décembre 2017.                               des réseaux de chaleur métropolitains,        • à l’échelle nationale, le « verdisse-
                                               alimentés à 100 % en EnR&R à 2050 ;             ment » des réseaux d’électricité et
La stratégie du PCAEM fixe une triple        • la suppression totale des consomma-             de gaz (avec des parts renouvelables
ambition à horizon 2050 : l’atteinte de        tions de fioul et de charbon sur le ter-        s’élevant respectivement à 44 % et
la neutralité carbone, le respect des re-      ritoire métropolitain, à 2030 ;                 27 % à 2050).
commandations de l’OMS sur la qualité        • le développement volontaire de toutes

Extrait du Plan Climat Air Énergie de la Métropole du Grand Paris –
Stratégie métropolitaine pour la neutralité carbone

                                            Évolution du mix énergétique métropolitain
                                                         (hors transports)

                                                                                                                                         © Métropole du Grand Paris - Plan Climat Air Énergie métropolitain, synthèse

                               Part des énergies renouvelables et de récupération dans les réseaux

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                            5
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Le parc de logements
1.
                                de la MGP
                                                            3 121 236 résidences principales
                                                            dans la MGP au 01/01/2014
                                                            Le nombre de résidences principales dans            Toutefois, malgré l’augmentation du
                                                            la MGP en 2014 a progressé de 48 065                nombre de résidences principales, leur

+ 273 862
                                                            unités par rapport à 2009, pour atteindre           part dans l’ensemble des logements a
                                                            3,12 millions (+ 1,6 %). Pour rappel, une           diminué entre 2009 et 2014, et ce pour
                                                            résidence principale est un logement oc-            la majorité des territoires de la MGP
                                                            cupé de façon habituelle et à titre prin-           (excepté pour Boucle Nord de Seine (T5)
      résidences principales                                cipal par une ou plusieurs personnes qui            et Grand Paris Grand Est (T9)). Bien que
           dans la MGP,                                     constituent un ménage. D’année en an-               cette part reste majoritaire, elle a dimi-
        entre 1999 et 2014                                  née, le parc s’agrandit grâce aux apports           nué de -0,8 point dans la MGP, pour at-
                                                            de la construction et malgré les pertes             teindre 89,2 % des logements en 2014.
                                                            dues aux démolitions et aux restructura-
                                                            tions dans l’habitat ancien.                        Ce recul de la part des résidences prin-
                                                                                                                cipales s’est fait au profit de la part des
                                                                                                                logements inoccupés, notion qui réunit
Évolution du nombre de résidences principales dans la MGP
                                                                                                                les logements vacants, les résidences se-
                                                1999                     2009                     2014
                                                                                                                condaires et les logements occasionnels.
    Nombre de résidences
                                              2 847 374                3 073 171                3 121 236
    principales
    Évolution entre deux enquêtes                                      225 797                   48 065
Source : recensements Insee
                                                                                                                Après avoir baissé entre 1999 et 2009,
                                                                                                                la part des logements inoccupés aug-
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE LOGEMENTS INOCCUPÉS DANS LA MGP
                                                                                                                mente à nouveau.
                                                                                                                Le périmètre de la présente étude se
400 000                                                                                                         limite aux résidences principales. Pour
                                                                                                                avoir une vision exhaustive du parc de
                                                                                                                logements, il faudrait aussi traiter les
300 000                                                                                                         logements inoccupés.
                                                                                                                La proportion de logements inoccupés a
                                                                         291 356                     232 707
                                                          226 436
                                                                                                                fortement progressé entre 1968 et 1999.
                                                                                      221 031
200 000
                                                                                                                Entre 1999 et 2009, cette part a recu-
                                            218 816
                                                                                                                lé de 2,4 points, en lien avec la dyna-
                              192 428                                                                           mique démographique des années 2000.
                                                                                                                Entre 2009 et 2014, la part de logements
100 000       104 432
                                                                                                     144 765
                                                                                                                inoccupés dans la MGP augmente à
                                                          136 909
                                                                         112 534      118 779                   nouveau (+0,8 point) pour atteindre
                                            78 914
               50 171         58 611
                                                                                                                10,8 % de la totalité du parc.
        0
                1968           1975          1982          1990           1999         2009              2014

      Résidences secondaires et logements occasionnels            Logements vacants

Source : recensements Insee

6
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

                                          Tissus pavillonnaires et habitat collectif
                                          Parmi les 3,47 millions de logements          meubles de logements collectifs, la
                                          de la MGP, 87 % concernent l’habitat          Petite Couronne plus de 95 % des loge-
                                          collectif et 13 % le tissu pavillonnaire.     ments pavillonnaires.
                                          Paris concentre près de 45 % des im-

Typologie de l’habitat de la MGP, à la parcelle

 TYPOLOGIE DE L’HABITAT DE LA MGP, À LA PARCELLE
        Pavillonnaire
        Habitat collectif

        Espace vert, cimetière,
        infrastructure
        de transport
 Source : DGFiP 2013-2016

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                       7
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
8
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

                               Périodes de construction des bâtiments de la MGP, à la parcelle

                               PÉRIODES DE CONSTRUCTION DES BÂTIMENTS DE LA MGP, À LA PARCELLE
                                       Avant 1800                        1976 - 1981

                                       1801 - 1850                       1982 - 1989

                                       1851 - 1914                       1990 - 1999

                                       1915 - 1939                       2000 et plus

                                       1940 - 1975                       Non daté

                               Sources : enquête Apur (données Paris),
                               DGFiP 2013-2016 (données hors Paris)

                               LA DATATION DES LOGEMENTS DE LA MGP
                               Métropole du Grand Paris : 3 472 786 logements en 2013
                               (dont 90 % de résidences principales)
                               (dont 444 350 logements pavillonnaires, soit 12,8 % du parc)

                                                       2%                                   2%                             0,5 %
                                                                                                                            5%
                                                       10 %                                10 %
                                                                                                                           5%
                                                       8%                                   8%                             6%
                                                       4%                                   4%                             4%
                                                       5%                                   5%

                                                                                                                           24 %
                                                       29 %                                30 %

                                                       13 %                                11 %
                                                                                                                           30 %

                                                       22 %                                23 %

                                                                                                                           15 %
                                                    3%                                      3%                                        1%
                                                    5%                                      5%                                        0,3 %
                                           Ensemble des logements                   Logements collectifs        Logements pavillonnaires
                               Source : DGFiP 2013-2016, Apur

                               72 % des logements de la MGP
                                   Avant 1800
                                   1801 - 1850
                                                          1851 - 1914
                                                          1915 - 1939
                                                                             1940 - 1975
                                                                             1976 - 1981
                                                                                                  1982 - 1989
                                                                                                  1990 - 1999
                                                                                                                2000 et plus
                                                                                                                Non daté

                               construits avant 1975
                               En 2013, la MGP compte 3 472 786 lo-                               est presque inexistant. D’autres ter-
                               gements. Ce parc se distingue par son                              ritoires comme Paris Terres d’Envol
                               ancienneté avec 72 % de logements                                  (T7) ou encore Grand Paris Grand Est
                               construits avant 1975 et son caractère                             (T9) comptent une part importante de
                               collectif avec 87 % de l’ensemble des                              logements individuels avec respecti-
                               logements. On observe des disparités                               vement 40 % et 36 % du parc concer-
                               importantes entre le centre (Paris et                              né. Dans ces territoires, le parc est
                               les communes limitrophes) et le reste                              plus récent notamment du fait de son
                               de la MGP.                                                         caractère individuel.

                               À Paris, le tissu est plus ancien encore
                               avec 82 % de logements construits
                               avant 1975 et l’habitat individuel

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                                  9
ÉVOLUTION DES MODES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP - ANALYSE DU PARC DE LOGEMENTS, DE SES OCCUPANTS ET DES SYSTÈMES DE ...
Période de construction, contexte énergétique et équipement de chauffage pour les immeubles
de logements collectifs
La période de construction est un indicateur de premier plan qui permet d’apprécier la performance énergétique3 et le fonctionnement « technique » (ventilation, chauffage)
des bâtiments. En effet, chaque grande période de construction est associée à des techniques de constructions, à un contexte environnemental et énergétique.

1 Avant 1800 (5 % des logements                                 le gaz de ville issu de la combustion de cette dernière    Le système de chauffage des immeubles
collectifs / 0,4 % des maisons individuelles)                   (il est alors principalement utilisé pour l’éclairage      de logements de cette période diffère selon
On retrouve plus de la moitié des immeubles                     des rues). Pour ce qui concerne le chauffage des           les typologies. Les immeubles de type
construits avant 1800 dans les arrondissements                  bâtiments construits durant cette période, on              haussmannien et ouvrier ont été conçus avec
centraux parisiens (du 1er au 11e arrondissement)               observe donc un mix énergétique composé de bois            des cheminées et des conduites pour évacuer
avec une représentation plus marquée sur                        et de charbon de bois (45 %) mais aussi de houille         la fumée des poêles qui fonctionnaient alors
la rive droite dans le quartier du Marais plus                  (55 %). Comme pour les bâtiments d’avant 1800,             au bois et au charbon. Aujourd’hui, ce sont les
particulièrement.                                               les immeubles sont dépourvus de système de                 modes de chauffage individuels électrique et
Le XVIIIe siècle est caractérisé par l’exploitation             chauffage performant et seules les cheminées et            gaz qui y sont dominants.
massive du bois qui sert alors aussi bien à la                  poêles assurent le chauffage. Aujourd’hui, ce sont         À partir des années 1870, on assiste à l’arrivée
construction, qu’au chauffage. À Paris, les deux                les modes de chauffage individuels électrique et           des premiers systèmes de chauffage collectif et
tiers du bois utilisé proviennent des forêts du                 gaz qui y sont dominants.                                  ce plus particulièrement dans les beaux quartiers.
Morvan situées en Bourgogne-Franche-Comté.                                                                                 Le gaz de ville alimente alors progressivement
Le chauffage des logements est presque                           3 Entre 1851 et 1914 (23 % des logements                  ces installations. Ces dispositifs de chauffage
exclusivement assuré par la combustion du bois dans             collectifs / 17 % des maisons individuelles)               collectif ont très majoritairement été conservés,
les cheminées, il occupe plus de 95 % des ressources            Les immeubles de logements collectifs datant               seule l’énergie utilisée a pu évoluer avec la
naturelles utilisées à cette fin. Aujourd’hui, ce sont          de cette période sont situés à Paris pour plus             disparition du charbon et du bois au profit du
les modes de chauffage individuels électrique et gaz            de 70 % d’entre eux. Il s’agit de la période la            fioul, du gaz et du chauffage urbain.
qui y sont dominants. Avec une prépondérance des                plus représentée sur le territoire parisien. On les
systèmes électriques notamment du fait de la petite             retrouve partout, aussi bien au centre que dans            4 Entre 1918 et 1939 (11 % des logements
taille des logements.                                           les quartiers périphériques. Leur concentration            collectifs / 34 % des maisons individuelles)
                                                                est néanmoins plus forte dans l’ouest parisien.            Les immeubles construits durant cette période
2 Entre 1801 et 1850 (3 % des logements                         Durant cette période on retrouve trois grandes             sont disséminés sur le territoire métropolitain.
collectifs / 0,7 % des maisons individuelles)                   catégories de bâtiments de logements : l’immeuble          Ils sont équitablement répartis entre Paris et la
Le territoire parisien concentre près de 90 % des               de type haussmannien, l’immeuble de type post-             Petite Couronne. À partir de la période suivante,
immeubles de logements collectifs construits la                 haussmannien et l’immeuble de type ouvrier.                la Petite Couronne devient majoritaire. À paris, on
première moitié du XIXe. On les retrouve en rive                Cette période de construction coïncide avec la             observe néanmoins une répartition différenciée
droite et plus particulièrement dans un croissant               « révolution industrielle » en route à partir de la        suivant le type de construction : les immeubles
est-ouest qui contourne le Marais et passe entre                seconde partie du XIXe siècle qui voit l’exploitation      résidentiels de standing de l’entre-deux-guerres
les Grands Boulevards et l’ancienne enceinte des                du charbon connaître un essor très important. Le           sont plutôt situés dans le centre de Paris alors que
Fermiers Généraux.                                              charbon de bois ou de terre et le bois représentent        les bâtiments de type HBM forment une ceinture
D’un point de vue énergétique, le début du siècle               alors les énergies principales pour le chauffage. Le       dans les quartiers périphériques, dans l’ex zone
est marqué par l’apparition de nouvelles ressources             gaz de ville et l’électricité sont alors à la marge (7 %   de fortification militaire (ou enceinte de Thiers)
énergétiques comme la houille (charbon de terre) et             des logements parisiens ont l’électricité en 1901).        déclassée dès 1919.

1                            2                                   3                           3                             4                            5

3 — L’Apur a réalisé une série de cahiers d’analyse de la performance énergétique des immeubles de logements parisiens pour les différentes périodes de
construction. — https://www.apur.org/fr/nos-travaux/analyse-performance-thermique-logements-parisiens

     Immeubles                                    Immeubles de rapport                                                                      Immeubles de rapport
 de l’Ancien régime                      Cheminées : bois, charbon de bois et houille                                              (hausmannien, post-hausmannien et ouvrier)
  Cheminées : bois                                                                                                                  Cheminées : bois, charbon de bois et houille

     avant 1800                                         1801-1850                                                                                  1851-1914

                      1820   Début de l’exploitation de la houille                                       1870 Apparition du chauffage collectif
                             Développement du gaz de ville à partir de la combustion de la houille       début 1900 Apparition des hydrocarbures
                      1850   Début de la «révolution industrielle»
                             Essor de l’exploitation du charbon

10
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

Durant cette période, le paysage énergétique                     Le mix énergétique est alors pluriel avec le recours             chauffage électrique individuel, ce phénomène
poursuit la mue engagée pendant la première guerre               au fioul, au gaz et au chauffage urbain alors en                 est encore plus marqué pour les bâtiments des
mondiale. L’industrialisation croissante de Paris et             plein développement.                                             années 90 avec près de ¾ des logements équipés
de la petite couronne entraîne des modifications du                                                                               de convecteurs.
mix énergétique, avec l’apparition des hydrocarbures             6 Entre 1975 et 2000 (16 % des logements
et le raccordement massif des logements au réseau                collectifs / 16 % des maisons individuelles)                     7 Après 2000 (10 % des logements
électrique (94 % en 1939 pour Paris). Malgré tout, le            Cette période peut se décomposer en trois                        collectifs / 6 % des maisons individuelles)
charbon reste largement majoritaire.                             périodes : 1975-1981, 1982-1989 et 1990-1999.                    Près de 80 % du parc de logements collectifs
En matière d’équipement de chauffage, on retrouve                Elles correspondent notamment aux premières                      récents se situe en Petite Couronne dans les
à la fois des systèmes collectifs et individuels, avec           réglementations thermiques (RT 1974, RT 1982                     nouvelles opérations d’aménagement (ZAC,
une nette augmentation de la place accordée aux                  et RT 1989). Comme la période précédente, on                     etc.). À Paris, ils sont disséminés sur l’ensemble
systèmes collectifs pour répondre aux principes                  retrouve plus de 70 % des immeubles de logements                 du territoire avec des poches de plus fortes
hygiénistes de l’époque.                                         collectifs de la période en petite couronne. À                   concentrations dans les nouvelles opérations
                                                                 paris, les bâtiments construits pendant ces trois                d’aménagement (ZAC Clichy-Batignolles, Chapelle
5 Entre 1945 et 1974 (30 % des logements                         périodes se situent en grande partie dans les                    International, ZAC Paris-Rive-Gauche, etc.). Les
collectifs / 27 % des maisons individuelles)                     grandes opérations et ZAC (Front de Seine, place                 logements récents, construits après 2000 ont
Près de 75 % des logements collectifs construits                 des Fêtes et les ZAC des Amandiers dans le 20e,                  vu la succession de plusieurs réglementations
pendant les « Trente Glorieuse » sont localisés                  de Bercy dans le 12e, Citroën dans le 15e ou encore              thermiques (RT 2000, RT 2005, RT 2012 en
en petite couronne où il s’agit de la période la                 Manin-Jaurès dans le 19e).                                       vigueur aujourd’hui et prochainement la RT 2020).
plus représentée. On en retrouve aussi dans                      Suite aux deux chocs pétroliers de 1973 et 1979,                 L’évolution de la réglementation a encouragé les
les quartiers périphériques de Paris avec la                     on assiste à une réduction de la consommation                    promoteurs privés et publics à avoir recours à
construction de « grands ensembles » (Italie XIII                d’énergie et à une politique nouvelle de recherche               des dispositifs ENR&R pour le chauffage, l’eau
dans le 13e, Plaisance dans le 14e, Front de Seine               de sobriété énergétique avec notamment l’arrivée                 chaude et la production d’électricité (pompes
dans le 15e, Place des fêtes dans le 19e).                       des premières réglementations thermiques pour                    à chaleur géothermiques, installations solaires
Cette période des « Trente Glorieuse » se caractérise            ce qui concerne la construction. En termes de                    thermiques et photovoltaïques, récupération de
par l’abondance des ressources énergétiques et la                mix énergétique, l’électricité occupe une place                  chaleur sur les eaux usées, raccordement au
nationalisation des entreprises de production et de              de plus en plus importante avec la poursuite du                  réseau de chaleur, etc.). Malgré tout, le recours
distribution de gaz et d’électricité afin d’accélérer la         développement du nucléaire.                                      aux systèmes traditionnels au gaz ou électrique
reconstruction. On assiste notamment au démarrage                Cette stratégie nationale de réduction de la                     reste majoritaire. On observe néanmoins des
de l’exploitation du gaz naturel avec le gisement                dépendance énergétique se traduit par le                         logiques différentes chez les promoteurs privés
de Lacq, à la construction de grands barrages                    recul important du chauffage collectif et plus                   et publics, avec une préférence pour le chauffage
hydro-électriques ainsi qu’au développement de la                particulièrement des systèmes au fioul. Les                      électrique dans le privé et à l’inverse pour le gaz
production nucléaire. Mais c’est surtout le pétrole,             dispositifs collectifs sont alors remplacés par du               dans le public.
alors considéré comme inépuisable et très peu cher,
qui assure une grande partie des besoins (près de
75 % en 1960 contre 18 % en 1950).
Pendant cette période, les bâtiments sont                         Les tissus pavillonnaires
systématiquement ou presque équipés de                            En 2013, le logement pavillonnaire représente 12,8 % du parc de logements de la MGP et se situe quasi
systèmes de chauffage collectif dès la conception                 exclusivement en Petite Couronne (près de 98 % des maisons individuelles). En matière d’équipement
pour répondre aux critères de conforts de l’époque.               de chauffage, on distingue quatre grandes périodes :
                                                                  • dans le parc d’avant 1945, le gaz est la principale énergie utilisée puis vient le fioul et l’électricité. (51 %
6                            7                                       des maisons individuelles) ;
                                                                  • comme pour l’habitat collectif, le parc des Trente Glorieuses voit les parts occupées par le gaz et le
                                                                     fioul progresser. L’électricité est alors peu représentée ;
                                                                  • entre 1975 et 2000, c’est l’époque du pavillonnaire « bon marché » où le chauffage électrique est quasi
                                                                     systématiquement choisi dès la conception car plus économique dans un contexte de hausse des prix
                                                                     du gaz et du fioul ;
                                                                  • dans les maisons récentes, construites après 2000, le gaz fait son retour et cohabite avec l’électricité.
                                                                  D’autres tendances s’observent dans l’habitat individuel : le recours aux énergies renouvelables
                                                                  (solaire ou géothermie de minime importance) et l’installation d’appareils indépendants de
                                                                  chauffage (poêle à bois, insert, etc.).

    Immeubles de l’entre-deux guerres                  Immeubles des Trente Glorieuses                 Immeubles «post régulation thermique»
(HBM / immeubles résidentiels de standing)               Recours quasi systématique                   Recul des systèmes de chauffage collectifs
   Cohabitation des systèmes individuels                   au chauffage collectif :                         au profil du chauffage individuel
      et collectifs : bois, charbon, gaz                  charbon, fioul, gaz, CPCU                           (principalement électrique)

              1918-1939                                             1945-1974                                       1975-2000                                 après 2000

     1927   Naissance du réseau                  1951      Découverte du gisement de gaz              1979    2e choc pétrolier                    2005   Entrée en vigueur
            de la CPCU                                     naturel de Lacq                            1997    Signature du Protocole de Kyoto             du Protocole de Kyoto
     1939   94 % des logements                   1971      Création du Ministère de l’environnement                                                2007   1er Plan Climat de la ville de Paris
            raccordés au réseau                  1973      1 choc pétrolier
                                                            er
                                                                                                                                                   2012   Arrêt du SRCAE
            électrique
                                                 1974      1ere RTT — Création de la l’AEE Club                                                    2017   Arrêt du projet du PCAEM
                                                           de Rome : Rapport Meadows

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                                                                                11
Les modes de chauffage
2.                                  des résidences
                                    principales de la MGP
                                                                     Une majorité de dispositifs individuels

                 57 %                                                En 2014, 57 % des résidences prin-
                                                                     cipales de la MGP sont équipées de
                                                                     systèmes de chauffage individuels,
                                                                                                                                          desservies, l’électricité arrive en deu-
                                                                                                                                          xième position avec 33 % des résidences
                                                                                                                                          principales disposant d’un chauffage
des résidences principales                                           dont 33 % sont électriques, 23 % fonc-                               électrique, puis vient le chauffage urbain
 de la MGP sont équipées                                             tionnent au gaz et seulement 1 % au                                  avec 17 % des résidences principales
de systèmes de chauffage                                             fioul. On observe des disparités impor-                              raccordées et enfin le fioul avec 6 % des
        individuels                                                  tantes selon les territoires.                                        résidences principales. Ce classement
                                                                     41 % sont équipées de systèmes de                                    diffère selon les territoires. Le territoire

                 41 %
                                                                     chauffage collectifs avec 17 % de rési-                              parisien se caractérise par la prépon-
                                                                     dences principales raccordées aux ré-                                dérance de l’électricité avec 41 % des
                                                                     seaux de chaleur, 18 % de chaudières                                 ménages équipés de convecteurs. Ces
                                                                     collectives gaz et 5 % de chaudières col-                            classements sont toutefois à nuancer
des résidences principales                                           lectives au fioul.                                                   car ils reposent sur la comptabilité d’un
de la MGP sont chauffées                                             Le gaz est la première source d’énergie                              nombre de résidences et ne tiennent pas
      au gaz naturel                                                 avec 41 % des résidences principales                                 compte de la taille de ces dernières.

LES SYSTÈMES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES DE LA MGP, PAR TERRITOIRES, EN 2014
           1 147 821       173 032       143 819       248 262       178 778       159 123      125 193         165 110       149 751          222 162       117 528      279 966       3 110 543
100 %          1%            2%             1%            1%           1%           2%                            2%                                                                      2%
                                                                                                  4%                            2%              4%             7%            7%
              20 %                         18 %          19 %                       19 %
                            23 %                                       24 %                                      25 %                                                                     23 %
                                                                                                                               35 %             29 %          23 %          26 %
                                                                                                 34 %
              15 %
                                           25 %          21 %                       20 %
                                                                       20 %                                                                                                               18 %
                            25 %                                                                                 22 %                                         15 %
                                                                                                                                                17 %                        18 %
                                                                                                 16 %                          15 %

              41 %                                       31 %                       34 %                                                                      24 %
                                           33 %                        27 %                                                                                                               33 %
                                                                                                                 28 %                                                       25 %
                            30 %                                                                 23 %                                           30 %
                                                                                                                               32 %

                                                         18 %                                                                                                 24 %
                                           14 %                        20 %                                                                                                 16 %
              19 %          12 %                                                    22 %         17 %            18 %                           10 %                                      17 %
                                                  1%                                                                           10 %             2%
                                    2%                          1%            2%           1%     4%                    1%     3%                              4%           3%                    1%
               5%            6%             9%            8%           5%                                         5%                            8%             4%           4%            5%
  0%                                                                                       2%              2%                  3%
               T1             T2             T3            T4           T5           T6            T7             T8             T9             T10            T11           T12          MGP
              Paris        Territoire      Grand        Territoire     Boucle       Plaine        Paris            Est          Grand        ParisEst         Grand       Grand-Orly
                          Vallée Sud-    Paris Seine   Paris Ouest      Nord       Commune       Terres         Ensemble        Paris       Marne&Bois      Paris Sud    Seine Bièvre
                          Grand Paris      Ouest       La Défense     de Seine                   d'Envol                      Grand Est                     Est Avenir

                  Fioul collectif          Fioul individuel          Chauffage urbain           Électrique             Gaz naturel collectif             Gaz naturel individuel          Autres

Source : Insee 2014

12
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

Part des résidences principales équipées selon le mode de chauffage, à l’IRIS, en 2014

Chauffage urbain                                                                          Chauffage électrique

Chauffage collectif gaz                                                                   Chauffage individuel gaz

Chauffage collectif fioul                                                                 Chauffage individuel fioul

PART DES RÉSIDENCES PRINCIPALES ÉQUIPÉES À L’IRIS / PART OCCUPÉE PAR CHACUN DES MODES EN 2014
        0 % ou moins de 200            Moins de 10 %                 Entre 10 % et 25 %        Entre 25 % et 50 %       Entre 50 % et 75 %      Entre 75 % et 100 %
        résidences principales
        Infrastructures de transport         Espaces verts, cimetières
Sources : Insee 2014, Apur

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                                                   13
Les modes de chauffage selon
le type d’habitat                                                                          En maison
Le Métropole du Grand Paris se carac-         puis vient le chauffage urbain avec          individuelle,
térise par la forte prédominance du lo-       20 % de résidences raccordées. Le fioul
gement collectif par rapport à la maison      collectif concerne encore 6 % du parc.       le gaz prédomine
individuelle. En 2014, 87 % du parc de        Le chauffage individuel est légèrement
résidences principales concerne l’habi-       majoritaire avec 52 % du parc concerné.      avec 63 % du parc
tat collectif. Sur le plan énergétique, ce
classement est à nuancer de par la plus       En maison individuelle, sans considérer      de maisons.
grande surface et l’absence de mitoyen-       les biais déclaratifs, les modes de chauf-
neté des maisons individuelles.               fage sont individuels avec une nette
                                              prédominance du gaz qui concerne 63 %
En immeuble collectif, le gaz est la          du parc de maisons. L’électricité arrive
première source d’énergie utilisée            en seconde position avec 21 % du parc.
avec 37 % des résidences principales          Près de 40 000 ménages sont toujours
équipées dont 20 % de chaudières col-         équipés d’une chaudière individuelle
lectives et 17 % de chaudières indivi-        fioul soit 10 % des ménages résidant en
duelles. L’électricité arrive peu après       maisons individuelles.
avec 35 % des résidences principales,

La période de construction,
un indicateur déterminant
La répartition des modes de chauffage         exigences réglementaires ayant évolué
et des énergies varie fortement selon         au fil du temps (cf. encadré p10-11 pour
la période de construction considérée,        plus de détails).
les contextes environnementaux et les

Des évolutions marquées par le
développement des réseaux de chaleur
Entre 1999 et 2014, on assiste à un dé-       la hausse la plus importante de l’en-
veloppement important des réseaux de          semble des modes avec +8 % de part de

                                                                                           10 à 17 %
chaleur avec une hausse de la part de         résidences équipées entre 1999 et 2014.
résidences principales raccordées aux         L’équipement en chaudières indivi-
réseaux de +7 %. Ces raccordements            duelles au gaz reste stable avec seule-
concernent quasi exclusivement le tissu       ment +0,6 % de résidences principales
existant où des sous-stations des réseaux     équipées. Ces dispositifs sont majori-
                                                                                           évolution de 1999 à 2014
de chaleur sont venues se substituer aux      taires dans les nouveaux logements.          de la part des résidences
systèmes collectifs fiouls et gaz. Ces der-   Leur progression est à mettre au regard        principales de la MGP
niers ont connu une diminution de la part     de la création de logements sur la pé-        raccordées aux réseaux
de résidences principales équipée de -6 %     riode, soit + 265 317 résidences princi-
pour le fioul et de -5 % pour le gaz.         pales à l’échelle de la MGP. Elle découle
                                                                                                   de chaleur
                                              aussi du remplacement des chaudières
L’évolution des dispositifs individuels       individuelles au fioul dont le parc s’est
se caractérise principalement par l’es-       considérablement réduit (3 % en 1999
sor du chauffage électrique qui connaît       contre 1 % en 2014).

14
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

LES SYSTÈMES DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCALES DE LA MGP, EN 2014
100 %                             2%                                   4%                                  2%

                                                                                                           17 %
                                 23 %

                                                                                                           20 %
                                 18 %
                                                                      63 %                                                                      LES SYSTÈMES DE CHAUFFAGE
                                                                                                                                                    Fioul collectif

                                                                                                           35 %                                     Fioul individuel
                                 33 %
                                                                                                                                                    Chauffage urbain
                                                                                   1%
                                                                                                                                                    Électrique
                                                                      21 %
                                                                                                                                                    Gaz naturel collectif
                                 17 %                                                                      20 %
                                                                                   1%                                                               Gaz naturel individuel
                                              1%                      10 %
                                  5%                                                                       6%                                       Autres
0%                                                                                 1%
                       Ensemble des logements              Logements pavillonnaires                Logements collectifs
                                                                                                                                                Source : ???
Source : Insee 2014

     Fioul collectif             Fioul individuel                 Chauffage urbain                Autres
LES SYSTÈMES DE CHAUFFAGE SELON L'ÉPOQUE DE CONSTRUCTION, EN 2014
    Electrique                   Gaz naturel collectif            Gaz naturel individuel
100 %                     1%                             2%                                                               2%                        2%
                                                                                           3%                                                                                     4%

                                                                                           16 %                       15 %
                                                                                                                                                    23 %                          17 %
                         37 %                            32 %

                                                                                                                      21 %                                                        10 %
                                                                                                                                                    8%
                                                                                           29 %
                          6%                             15 %

                                                                                                                      30 %
                                                                                           16 %                                                                                   52 %
                                                                                                                                                    55 %
                                                         32 %
                         49 %
                                                                                           24 %
                                                                                                                      25 %
                                                         12 %                                        2%
                          4%                                         2%                                                            1%               11 %                          14 %
              1%                                         5%                                9%                             5%
0%                                  2%                                                                                                  0,3 %                  1%      0,2 %                 1%
                       Avant 1919                   De 1919 à 1945                   De 1946 à 1970               De 1971 à 1990             De 1991 à 2005                    Depuis 2006

Source : Insee 2014

     Fioul collectif             Fioul individuel                 Chauffage urbain                Autres
ÉVOLUTION DE L'ÉQUIPEMENT EN SYSTÈME DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES (EN NOMBRE DE RÉSIDENCES PRINCIPALES),
  Electrique      Gaz naturel collectif Gaz naturel individuel
ENTRE 1999 ET 2014

                                                                                                                     + 325 576          CHAUFFAGE INDIVIDUEL
                                        CHAUFFAGE COLLECTIF

                                                                            + 238 933

                                                                                                                                                + 77 459

                                                                                                                                                                             - 35 019
                                                - 86 735

                  - 154 019

               Fioul collectif            Gaz naturel collectif           Chauffage urbain                            Électrique         Gaz naturel individuel         Fioul individuel

Source : Insee 1999-2014

   Fioul collectif
Atelier               Fioul individuel
          parisien d’urbanisme                                    Chauffage urbain                                                                                                                15

     Electrique                  Gaz naturel collectif            Gaz naturel individuel
RÉSIDENCES PRINCIPALES CHAUFFÉES AU FIOUL, EN 2014
                                    16 %
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Logements collectifs

                                    Le fioul dans la MGP en 2014
                                    14 %                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Logements pavillonnaires
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Moyenne MGP logements collectifs
                                    12 %
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Moyenne MGP logements pavillonnaires
                                    10 %
                                    La disparition progressive du fioul                                                                                                                                                     1,4 % et 5,1 % de l’ensemble des mé-                                                                            tions: Insee
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Source  de réseaux
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         2014 de chaleur ou dans une
                                    comme
                                      8%     énergie de chauffage d’ici 2050                                                                                                                                                nages métropolitains.                                                                                           moindre mesure par des chaudières gaz,
                                    est
                                      6 % un objectif prioritaire du Schéma                                                                                                                                                                                                                                                                 ou encore par des convecteurs électriques.
                                    Régional du Climat, de l’Air et de l’Éner-                                                                                                                                              Une division par deux                                                                                           Pour les dispositifs individuels, l’énergie
                                      4%
                                    gie de l’Ile-de-France (SRCAE). Parmi                                                                                                                                                   du nombre de ménages chauffés                                                                                   de substitution privilégiée est générale-
                                      2 %objectifs de son Plan Climat, la Mé-
                                    les                                                                                                                                                                                     au fioul entre 1999 et 2014                                                                                     ment le gaz puis vient l’électricité.
                                    tropole
                                      0%     du Grand Paris prévoit la dispa-                                                                                                                                               Le fioul est l’énergie qui a connu la plus
                                             T1     T2     T3    T4      T5                                                                                                                                        T6          T7     T8      T9    T10     T11     T12
                                    rition totale du charbon et du fioul dans                                                                                                                                               forte chute entre 1999 et 2014, avec -7 %                                                                       On observe d’importantes disparités
                                    sa consommation d’ici 2030. En 2014,                                                                                                                                                    de résidences principales équipées soit                                                                         en matière d’équipement au fioul se-
                                    la MGP compte 42 343 ménages équi-                                                                                                                                                      près de 190 000 ménages concernés. Cela                                                                         lon la nature des logements et le terri-
                                    pés d’une chaudière individuelle au                                                                                                                                                     correspond à une division par deux du                                                                           toire. L’objectif « zéro fioul » à horizon
                                    fioul (résidant pour près de 95 % dans                                                                                                                                                  nombre de ménages chauffés au fioul,                                                                            2030 semble atteignable si le rythme
                                    une maison individuelle) et 157 393                                                                                                                                                     aussi bien par un dispositif individuel                                                                         de renouvellement observé entre 1999
                                    ménages équipés d’une chaudière                                                                                                                                                         que collectif. Les dispositifs collectifs ont                                                                   et 2014 est a minima maintenu et des
                                    collective fioul, soit respectivement                                                                                                                                                   souvent été remplacés par des sous-sta-                                                                         priorités d’actions sont définies.

                                    RÉSIDENCES PRINCIPALES CHAUFFÉES AU FIOUL, EN 2014
                                    14 %
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Logements collectifs
                                    12 %                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Logements pavillonnaires
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Moyenne MGP logements collectifs
                                    10 %
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Moyenne MGP logements pavillonnaires
                                      8%                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Source : Insee 2014

                                      6%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            T1 - Paris                               T7 - Paris Terres d'Envol
                                      4%                                                                                                                                                                                                                                                                                                    T2 - Territoire Vallée Sud-Grand Paris   T8 - Est Ensemble
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            T3 - Grand Paris Seine Ouest             T9 - Grand Paris Grand Est
                                      2%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            T4 - Territoire Paris Ouest La Défense   T10 - ParisEst Marne&Bois
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            T5 - Boucle Nord de Seine                T11 - Grand Paris Sud Est Avenir
                                      0%
                                                                   T1                                T2                    T3                           T4                        T5                               T6                 T7                   T8                    T9                   T10             T11     T12           T6 - Plaine Commune                      T12 - Grand-Orly Seine Bièvre
                                                                                                                                        !                                                                         !
                                                                                                                                                                                                                !! !
                                                                                                                                                                                                                                      !
                                                                                                                                                        !
                                                                                    !
                    !
                        !                      !                       !
                                                                               !! !                  !
                                                                                                                                                                !                                                   !

                                                                   !            !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Évolution du nombre de résidences
                                                                          !
                                !                                      ! !                  !
                        !                                                                                                       !                                             !
                                ! !                                    !                                     !                                                            !                        !
                                                                                            !
                ! ! !! !                                                   !                             !
                                                                                                                                !                                        ! !!
                                                                                                                                                                                       !!

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      principales chauffées au fioul,
                                                                                    !        !! !                !!                             !                   !
                                                                                                                                                                                           !               !
                                               !                                    !!                                                                                             !
                                                                                                         !! ! ! !
                    !                                                                       ! !                                         !
                !           !
                                      !            !
                                                       !       !
                                                                                   !                      ! !!    !                         !                                 !   ! !
                                                                                                                                                                                       !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      entre 1999 et 2014
        !                                                                                                                           !
                                                                                                                    !                                               !             ! !
                                                                                         !               !
                                                                                                              ! ! ! !           !                           !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      ÉVOLUTION DU NOMBRE DE RÉSIDENCES PRINCIPALES
        !                                                                                                                                                           ! !!! !       !  !
!                                                                                                    !   !    !           !                 !                             !!!
                                                                                                                    ! ! !                               !           !!             !
                                                                                        !
                                                                                                 !             ! ! !!    ! !                                            !! ! !     !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      CHAUFFÉES AU FIOUL ENTRE 1999 ET 2014 (VOLUME)
        !
                                           !
                                                               !                                !                     !!! !                                 !
                                                                                                                                                                                                                                                                 !
                                                                                                                                            !                                                                                     !                        ! !
!           !
                                               !                       !                    !                  !
                                                                                                                      !! !                                                    !
                                                                                                                                                                                                                                      !        !
            !                         !                                            !!                !       !           !! !!                      !
                                                                                                                                                                              !                                           !! !!!!  !
                                                                                                                                                                                                                                      !
                                                                                                                                                                                                                                                             !!
                                                                                                                                                                                                                                                                     !

        !
                        !            ! !
                                     !!
                                                                                   !
                                                                               ! ! !!
                                                                                                !
                                                                                                    !
                                                                                                              !             !
                                                                                                                                                !
                                                                                                                                                    !
                                                                                                                                                                !
                                                                                                                                                                           !           !
                                                                                                                                                                                                                !
                                                                                                                                                                                                               !!!      ! !!!!!
                                                                                                                                                                                                                              ! !!
                                                                                                                                                                                                                              !   ! !!! !                       ! !
                                                                                                                                                                                                                                                                                 !                    !
                                                                                                                                                                                                       !                                                                                              Hausse                         Baisse
    !                                                                                                                                                                                               !                                                               !
                                                                                                                                                                                                                                ! !
                                                       !                                             !                                                !                                                                       !                              ! !
                                    !   !!                 ! !
                                                                           ! !
                                                                      !! ! ! !
                                                                                                !
                                                                                                              !
                                                                                                                                        !
                                                                                                                                        !    !
                                                                                                                                                    !!              !                              !  ! ! !                 !
                                                                                                                                                                                                                            !  !!
                                                                                                                                                                                                                                                              !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                         !
!!                                      !                  ! !
                                                                                                     !                    ! !                             !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                         de + 200 à + 300               de - 100 à - 50
                                                                              !! !!                   !                                                                          !                                            !
  !                                 ! ! !!                      !
                                                               !! !! ! ! !
                                                                      !                               ! !                                  !! !
                                                                                                                                                    !
                                                                                                                                                    ! ! ! ! ! !
                                           ! ! !!                          !! !                        !                  !                          !                           !!
                                                                      ! !                                                       !             ! !! !
                                            !            ! ! !
                                                                   !  !   ! ! !! !!                     !               !!! !    !
                                                                                                                                                           ! !              !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                              de + 100 à + 200          de - 200 à - 100
                                      !                          !          !                                                    !                                      !
                                              !                ! !!! ! !!                 !            !               ! !!
                                                                                                                               !
                                                                                                                                          ! !! !         !! !            !    !!
                               !! !                              ! !           !!! ! !!                                   ! ! !                             !
                                                             !! !!!! ! !!!!!! !
                                                                                                      !!!! !
                                                                                                                                           ! !!!
                                                                                                                                                                                        !                                                                            !
           !! ! ! !                        !            !                           ! !!! !                                                                         !!
                                                                                                                                                            ! !! ! ! ! ! ! !
                                                                                                                             !
                                                   !                ! !                   !!!! !                          !
                                                                                                                          ! !
         ! ! !!           ! ! !!! ! ! ! ! !!!! !                      !!    !!   !!!                     !       !                                        !!                                                                                                             !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                              de +! 50 à + 100          de - 300 à - 200
                                                                                                                                                                    !                                                                                                !
                                                                      !            ! !!!         ! !! !!!! ! !                                                                     !
          ! !! !!!         !                  !                                                      !                          !      !!           !                 !     !                   !
                                                      !!! !!! !! !!!
                                                                     !                             !       !
                                                                                          ! ! !! !!!!!
                                                                                                          !
                                                                            !!!
                         !      !           !!                             !!     !   !      !    !       !       !
                                                                                                                 ! !!!!         ! !  !               ! !! ! ! !
            !! !                       !
                                                                          !        !!!!!!                  !!! !                                                                       !
                        ! ! !! !!!                                             ! !! !!!! ! !!!!!!! !!     !! !!!    ! ! !    !! !        ! ! !                     !
                                                                                                                                                                       ! !!
                                                                                                                                 !! ! ! ! ! !!
                                                                                                                                                      !
              !!                                      ! ! ! !!!!                                        ! !! !                                                                                                                                                                                                        !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        < - 300
                                                                               !                                                 !
              !!
                                                                               ! !  !!  !!!! !   !! !!!! !          !!    ! ! !                                                               !                                                                                                                  !
                             !!
                                   !       ! ! !              !     !!    ! !       !  !!
                                                                                    !! ! !
                                                                                           ! !                   !    !   ! !! ! ! ! !!! !
                                                                                                                  !!! !! !! ! !! !
                                                                                                                                !                 !             !
                                                                                                                                                                     ! ! !              !
                                                                                                                                                                                           !
                                                                                                                                                                                                                                                                     !                                                !
                                                                                                                                                  !! ! ! ! ! ! ! ! !
            !    !
                                            ! !
                                          ! !! ! !
                                                          !                     !!!                          !                   !!!!                                                      !                                                                                                                      !
            !                                                                 !                                          !!!!!!
                                                                                                                                                                                                                                                                         !
                                                                                !!!                          ! ! !!! !         !!! ! !!!! !! !                           !                   !    !                                                                                   !
                                                                            !   !!!!!! !                                      !                                 !!
                                    !
                                             !
                                             ! ! !!
                                                    !                       !  !
                                                                            !!!!
                                                                               !!                                      !!!! ! !
                                                                                                                      !!                   ! !!
                                                                                                                                                !               ! !          !!        !                                                                                          !                   Sources : Insee 1999-2014, Apur
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 !
                         !                        ! !
                                                                          !!
                                                                          ! !  !
                                                                               !
                                                                                !
                                                                                !!!!! !!  !!
                                                                                           !
                                                                                            !
                                                                                            !! ! ! !!
                                                                                                          !
                                                                                                                   !!!!
                                                                                                                         !
                                                                                                                          !
                                                                                                                          !
                                                                                                                          !
                                                                                                                                   !
                                                                                                                                   !    !
                                                                                                                                               ! ! !
                                                                                                                                                  !      !                  ! !
                                                                                                                                                                               !
                   !       ! !!
                                             !  ! ! !  !   !
                                                                       !!!!!!
                                                                          !!!! !
                                                                                !! !!
                                                                                     !!!!! !!!!   ! !! ! !
                                                                                                                    !   !
                                                                                                                        !!!
                                                                                                                           !  !
                                                                                                                          ! !!!
                                                                                                                           !! ! !!
                                                                                                                                  !      ! !! !! !
                                                                                                                                         !
                                                                                                                                             !!           !
                                                                                                                                               ! ! !! ! ! !
                                                                                                                                                       !           !!
                                                                                                                                                                                     !!           !
                                                                                                                                          !! !!!
                                                                                              !          !
                                                  ! ! ! !
                                                    !                                                !
                                                                                                                   ! !!!
  !                                                                                                                              !! !
                             ! ! ! ! ! ! !!                    !!
                                                               !
                                                                 !
                                                                   ! !!!!!!!! !!!  ! !!!!
                                                                                        !!!!!!!
                                                                                                            !!              ! !!!
                                                                                                                            !!!  !!! !!
                                                                                                                                                               !! !!!!
                                                                                                                                                                               !
                                                            !! !   !                            ! !! !                                              ! !
       !                                                               !                                                                                    !!! !!
                       !                                                                                                                                                                 !
                                                                                            !! ! ! ! !!!
                                                               !!! ! !!           !!!!
                                                                                     !!!                                      !!
                          !                              !!!          ! !!
                                !                 !
                                                          ! !!! !!    !
                                                                                     !!
                                                                                    !!   !!!       !     !    !
                                                                                                            !! !!
                                                                                                                             ! !  ! !
                                                                                                                                       !
                                                                                                                                                        ! !
                                                                                                                                                            !      !    !               !
                                                          ! !!
                       !                                                                   !     !      !                                                                     ! !                                                                                                             !
                          !                !
                                               !
                                                                 !!!! ! !!!! !!!!!!!!!!!!!
                                                                  !!
                                                                                                    !
                                                                                                   !! ! !
                                                                                                          !!! !!! !!
                                                                                                                               !
                                                                                                                                                        !
                                                                                                                                                              ! ! !!
                                                                                                                                                                    ! !
                                                                                                                                                                                       !
                                                                                                                                                                                          !
    !                  ! ! !                                         !! ! ! ! !! ! !!!                    ! !!!
                                                                                                                                  !
                                                                                                                                                                                ! ! !
                                                                                                                                                                                     !

                                                        ! !! ! !!!! ! ! !                     !!!!!! ! !! !!!!!!
                                         !
                                              ! !                                  !!                                             !!!!!!               ! !          ! !
                      !! ! !
                                                   !
                                                                                                                                                                !
                                                                                                                                   !                        ! ! !                                !
                                                                                             !                                                       ! !!!                           ! !
                                                                                                                                                                         !
                                                          ! ! ! ! ! ! !!                        !!      !! !! !!                          !
                                                              ! ! !! !!!! ! !! !
       !
                       ! !! !     !        ! !                                               !!! ! ! !! ! !!!!! ! !! !! !! !!!! ! ! !
                                                                                                  !                                     !     !                   !    !           !
                        ! !! ! !
                                                             !                              !                                                                                            !     !
                                                                                      ! !!                                                        !!! !
!
  !!
       !
                              !!     !   !                    !           !     !            !               ! !! ! !                   !
                                                                                                                                             !                   !! !            ! ! ! !!                                                                                !
                                                                         ! ! !! ! !!
                                                                                                                                        !                     !
                     ! !
                                                                                                                                           !      !       ! ! !                    !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Le fioul est l’énergie qui a connu
                                !! ! ! !                                                                                           !                                                       !
      !                                                                                             !! ! ! ! !!! !!                      !           !
                                                                                                                                                                                                                                                                             !
                                                                                                                                          !!! ! !!!!! ! ! !! !! !!!! ! !
               !                                                                    ! ! !                                                                     !
                                                                         !! !! !! !!
                          !                  !                       !
                                  ! !                   !                                          ! !! ! ! !    !!                                                                                                                                                      !                    !
                    !                                                                               !          ! !! !        !!
                                                                                                                                                                             !!                                                                                                           !
                                                                           ! !
                                                                      ! ! !! ! !!
                                                                                            !
                                                                                                             !! !                                        ! ! !                                                                                                                                    !
                         !
                                                           !
                                                           !                            !     !        ! !
                                                                                                                       !     !!              !                              !
                                                                                               ! ! ! !!
                                                                                 !!                                                                                                                                                                                          !
                                                                           !!            !
                                                                                                 !                         ! !
                                                                                                                                                     !!! ! !              ! !
                                                                                                                                                                             !                                                                                                                            !
                                                                                               ! ! !! ! !                   ! ! !!
                                                                             !!                                 !!                        !                !!

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      la plus forte chute entre 1999 et
                                                                                ! ! ! !!                                     ! ! !
                                                                                                                              ! !                                         !
                                                                                   !       ! !!                                                    !                               !
                                                                                                                                                                                           !
                                                                                    ! ! ! !!
                                                                                                                      !
                                                                                                                               !!                         !
                                                                                     !         !            !                                    !           !
                                                                     ! !                 !                                             !         !
                                                                                                                               ! ! !                                !          !
                                                      !                                 !
                                                                                           !
                                                                                                                                     !!
                                                                                                                                                       !                                                                                                                                                                         !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 !
                                                         ! !                                                                                              !                                                                                                                                                               !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      2014, avec une division par 2 des
                                                                                                                            !               !    !                         !
                                                                                                                   !                                                                                                         !
                                                                                            !                                                                                                                                                 !
                                                                                !                                                                                                                              !
                                                                                            !!                                                    !! !                                     !                            !                      !
                                                           !                                                                                                                                           !                !
                                                                           !
                                                                                        !                                   !!
                                                                                                                                !               ! !
                                                                                                                                                  !!
                                                                                                                                                      !
                                                                                                                                                                                           !               !   !
                                                                                                                                                                                                                        !             !
                                                                                                                                                                                                                                          !
                                                                                                                                                     ! !! !
        !                                                  !
                !           !
                                               !                                                                       !        !
                                                                                                                                        !
                                                                                                                                                 ! !
                                                                                                                                                                                               !   !           ! !            !
                                                                                                                                                                                                                             !

                                                                                                                                                                                                                                                                                                      résidences principales équipées.
                                                           !
                                                                               !                                            !           !                                                          !                    !
                                      !    !                   !                                                                                                    ! !
                                                                                                                      !!                    !
                                                                                                                                              !!
                                                                                                                                                        !!
                                                                                                                                                             !   !
                                                                                                                                                                   !                                                         !        !
                                                           !                                                                        !       !
                                                                                                                                                               !                           !

                                                                                                                                            !!
                                                                                                                                              !!                !! ! ! !
                                                                                                                                            !               !
                                                                                                                                                              ! !                                                                                      !

                                                                                                                                                        !!
                                                                                                                                                    !
                                                                                                                                                         !                                                                                         !
                                                                                                                                                                                                                                                       !
                                                                                                                                                !                 !
                                                                                                                            !  !                    !        ! !!!                !!
                                                                                                                             ! !                                               !! !
                                                                       !                                                                                                                               !
                                                                                                                                !           !           !
                                                                                                                           ! !! !               !                                              !   !!
                                                                                                                                !                               !
                                                                                                                                                                                                           !   !

                                    16
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

Résidences principales chauffées au fioul, en 2014

 RÉSIDENCES PRINCIPALES CHAUFFÉES
 AU FIOUL EN 2014 (VOLUME)
                   Entre 50 et 100
                   Entre 100 et 200
                   Entre 200 et 300

                   Plus de 300
      ue l

      ct l
   vid ou

   lle ou
         l

        if
 di Fi

 co Fi
in

 Sources : Insee 2014, Apur

Note de lecture :
La carte fait apparaître la répartition des dispositifs individuels et collectifs fioul sur le territoire métropolitain en 2014.
On observe des concentrations différentes selon la nature du dispositif. Les dispositifs individuels restent bien présents dans les tissus pavillonnaires
des territoires de l’est de la Métropole (à l’exception d’Est Ensemble (T8)) et de la pointe sud de Grand-Orly Seine Bièvre (T12).
On retrouve aussi une concentration importante à Argenteuil situé au nord-ouest de Boucle Nord de Seine (T5).
Les dispositifs collectifs sont majoritairement représentés dans la zone dense de la MGP et ce plus particulièrement dans les arrondissements de l’ouest parisien
et dans les communes limitrophes de Paris de Vallée Sud-Grand Paris (T2), Grand Paris Seine Ouest (T3) et Paris Ouest La Défense (T4).
Il existe aussi une zone de concentration à l’est de Paris, particulièrement marquée sur la commune de Saint-Maur-des-Fossés.

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                                                        17
Analyse des évolutions
3.
     entre 1999 et 2014

18
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

                               Un travail de typologie a été réalisé                           et de place occupée par le parc social.
                               de manière à cartographier à l’IRIS les                         La situation 2014 et les évolutions des
                               grandes tendances à l’œuvre entre 1999                          autres indicateurs tels que la taille
                               et 2014 (cf. détails méthodologiques en                         des logements et les statuts d’occupa-
                               annexe). Cet exercice est réalisé en croi-                      tion sont renseignés pour chacun des
                               sant les indicateurs suivants : les évolu-                      groupes à titre illustratif. Il en ressort
                               tions en taux de l’équipement en chauf-                         quatre, voire cinq grandes tendances
                               fage des ménages, la situation 2014 en                          sur le territoire métropolitain, elles sont
                               part en matière de nature du parc (ha-                          détaillées ci-après.
                               bitat collectif, maisons individuelles)

                               tendances d’évolution de la structure du parc
                               de systèmes d e chauffage des résidences principales,
                               entre 1999D’ÉVOLUTION
                               TENDANCES  et 2014     DE LA STRUCTURE DU PARC DE SYSTÈMES
                               DE CHAUFFAGE DES RÉSIDENCES PRINCIPALES, ENTRE 1999 ET 2014
                               Localisation des profils prédominants dans la MGP

                                 G1    Stabilité en matière d’équipement de chauffage, parc social récent
                                 G2    Essor du chauffage électrique
                                       Remplacement des chaudières collectives au fioul par des chaudières
                                 G3
                                       collectives au gaz et raccordement aux réseaux de chaleur
                                       Raccordement massif du parc social d’après-guerre aux réseaux
                                 G4
                                       de chaleur au dépend du chauffage collectif au gaz
                                       Remplacement des chaudières individuelles au fioul
                                 G5
                                       dans les tissus pavillonnaires

                               Note de lecture : Les teintes «vertes» correspondent à une hausse prononcée
                               du raccordement aux réseaux de chaleur
                               Sources : Insee 1999-2014, Apur

                               PART DES RÉSIDENCES PRINCIPALES EN 2014 (%)
                               Groupe 1                                                     22 %
                               Groupe 2                                                                                       43 %
                               Groupe 3                            11 %
                               Groupe 4                           10 %
                               Groupe 5                                     15 %
                               Sources : Insee 1999-2014, Apur

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                           19
20
                                                                                                                                                                                                                                                                                               Profil moyen des ménages
                                                                                                                                               Groupe 1                      Groupe 2                        Groupe 3                      Groupe 4                      Groupe 5
                                                                                                                                                                                                                                                                                                       de la MGP
                                                                                                                                                           Évo                            Évo                            Évo                           Évo                           Évo                            Évo
                                                                                                                                      2014      1999                 2014      1999                 2014      1999                2014      1999                2014      1999                 2014      1999
                                                                                                                                                          99/14                          99/14                          99/14                         99/14                         99/14                          99/14
                                                                                                            Nombre
                                                                                                                                  663 385      610 792    52 593   1 330 961 1 215 369   115 592   329 912   303 440    26 472   298 128   283 168    14 960   445 049   392 878    52 171   3 067 435 2 805 647   261 788
                                                                                                            de ménages
                                                                                                            Part des ménages
                                                                                                                                      22 %                           43 %                           11 %                          10 %                          15 %                          100 %
                                                                                                            en 2014

                                                                                                            Chauffage urbain          26,2%     25,2%      1,0      11,4%       7%         4,5      18,7%     6,2%       12,5     38,5%     9,3%       29,3     3,7%      1,0%       2,7      16,9%      10,2%       6,7
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             selon les groupes d’iris

                                                                                                            Électrique                26,8%     25,4%      1,4      45,4%      32%        13,0      22,9%     15,8%      7,1      14,2%     8,8%       5,3      28,8%     21,6%      7,2      33,5%      25,2%       8,3

                                                                                                            Fioul collectif           4,2%      6,0%       -1,8      5,2%      10%        -4,3      8,4%      35,1%     -26,7     4,4%      6,3%       -1,9     3,8%      7,7%       -3,9      5,1%      11,0%      -5,9

                                                                                                            Fioul individuel          0,6 %     1,1%       -0,5      0,5%       1%        -0,5      1,0%      2,0%       -1,0     0,5%      0,9%       -0,4     6,1%      12,2%      -6,1      1,4%      2,7%       -1,3

     Valeur faible par rapport à la moyenne de la MGP
                                                        Valeur élevée par rapport à la moyenne de la MGP
                                                                                                            Gaz naturel
                                                                                                                                      18,3%     19,1%      -0,8     14,8%      19%        -4,0      29,3%     22,0%      7,3      28,2%     61,5%     -33,2     11,0%     11,6%      -0,6     17,9%      22,5%      -4,6
                                                                                                            collectif
                                                                                                            Gaz naturel
                                                                                                                                      20,6%     18,8%      1,8      21,5%      22%        -0,9      17,3%     15,9%      1,4      11,7%     10,9%      0,7      43,0%     41,0%      2,0      23,0%      22,4%       0,6
                                                                                                            individuel

                                                                                                            Habitat individuel        6,6 %     6,6%       0,0       5,5%       5%         0,0      9,6%      9,2%       0,4      5,1%      4,6%       0,5      55,2%     57,5%      -2,3     13,3%      13,3%       0,0

                                                                                                            Habitat collectif         93,4 %    93,4%      0,0      94,5%      95%         0,0      90,4%     90,8%      -0,4     94,9%     95,4%      -0,5     44,8%     42,5%      2,3      86,7%      86,7%       0,0

                                                                                                            1 à 2 pièces              38,3 %    38,9%      -0,6     50,8%      52%        -1,2      36,2%     36,7%      -0,5     33,4%     32,8%      0,5      22,8%     21,9%      0,9      40,8%      41,3%      -0,6

                                                                                                            5 pièces ou plus          9,8 %     9,0%       0,8      10,4%      10%         0,8     13,8%      12,9%      1,0      8,8%      8,2%       0,6     30,1%      26,6%      3,5      13,3%      12,0%       1,3

                                                                                                            Avant 1919                9,5%                          30,6%                           9,7%                          2,9%                          5,7%                          17,5%

                                                                                                            De 1919 à 1945            12,5%                         16,8%                          15,3%                         15,1%                         18,3%                          15,8%

                                                                                                            De 1946 à 1970            28,8%                         19,8%                          37,6%                         43,4%                         30,8%                          27,5%

                                                                                                            De 1971 à 1990            32,9%                         18,2%                          24,4%                         26,7%                         25,0%                          23,8%

                                                                                                            De 1991 à 2005            12,2%                          9,9%                           8,1%                          7,2%                         12,9%                          10,4%

                                                                                                            Depuis 2006               4,1%                           4,7%                           4,9%                          4,8%                          7,2%                           5,0%
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Caractérisation des grandes évolutions de structure à l’œuvre dans la MGP entre 1999 et 2014

                                                                                                            Cadres                    20,2 %    16,7%      3,5      31,6%      24%         7,2     23,5%      19,0%      4,5     11,6%      9,1%       2,5     19,4%      15,8%      3,6      24,6%      19,4%       5,2
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             mode de chauffage, caractéristiques physiques des résidences principales et nature des occupants

                                                                                                            Employés ouvriers         29,1 %    33,2%      -4,0     19,2%      23%        -4,0     24,5%      27,5%      -3,0    36,9%      40,6%      -3,7    25,0%      27,3%      -2,3     24,5%      28,2%      -3,7

                                                                                                            Propriétaires             29,0 %    25,9%      3,2      39,9%      36%         3,9     42,2%      38,5%      3,7     16,7%      14,5%      2,2     66,3%      66,3%      0,0      39,4%      36,1%       3,2

                                                                                                            Parc locatif social       41,9 %    42,6%      -0,7     11,1%      11%         0,0     24,4%      25,3%      -0,9    65,1%      66,9%      -1,8     9,8%      9,3%       0,6      24,3%      24,9%      -0,6

                                                                                                           Source : Insee 1999-2014
Évolution des modes de chauffage des résidences principales de la MGP

Groupe 1
Stabilité en matière d’équipement de chauffage pour des ménages
majoritairement locataires du parc social

L’équipement en systèmes de chauffage                             Cet ensemble d’IRIS est majoritaire-
des ménages qui composent le pre-                                 ment constitué de locataires du parc so-
mier groupe est resté stable entre 1999                           cial avec 42 % des ménages du groupe
et 2014 à la différence de la tendance                            concernés en 2014 (soit 18 points de plus
moyenne observée à l’échelle de la MGP                            que la moyenne métropolitaine). Une
avec notamment les hausses significa-                             bonne partie de ce parc a été construit
tives du chauffage urbain et du chauf-                            entre 1970 et 1990, soit 33 %. Le carac-
fage électrique et la baisse de l’équipe-                         tère social et récent du parc explique le
ment en chaudières collectives fioul et                           raccordement important aux réseaux de
gaz. Il s’agit du deuxième groupe le plus                         chaleur avec 26 % des ménages du groupe
représenté avec 22 % des ménages de                               alimentés par ces derniers en 2014 (soit 9
la MGP en 2014 et les IRIS qui le com-                            points de plus que la moyenne métropoli-
posent se retrouvent sur l’ensemble du                            taine). À l’inverse, le chauffage électrique
territoire métropolitain.                                         est moins présent qu’ailleurs avec 27 %
                                                                  des ménages équipés (soit 7 points de

                                                                                                                               22 %
                                                                  moins que la moyenne métropolitaine).

                                                                                                                   des résidences principales
                                                                                                                           de la MGP

PROFIL DU GROUPE 1
                                                                                                                               42 %
SELON LES ÉVOLUTIONS LIÉES À LA RÉSIDENCE, AU MODE D’OCCUPATION ET DE CHAUFFAGE
                                                                                                                              de locataires
                                                    Chauffage urbain
                                                                                                                              du parc social
                                                           30

                                                           20

                                                           10

       Gaz naturel individuel                               0                           Électrique

                                                           - 10

                                                           - 20

                                                           - 30

         Gaz naturel collectif                                                          Fioul collectif

                                                     Fioul individuel

         Groupe 1                Ensemble des ménages de la MGP                      Augmentation         Baisse

Source : Insee 1999-2014

Atelier parisien d’urbanisme                                                                                                                                 21
Groupe 2
Essor du chauffage électrique, majorité de ménages résidant
dans des copropriétés anciennes (avant 1919) et des petits logements

Cet ensemble d’IRIS est celui qui se                              (soit 12 points de plus que la moyenne
rapproche le plus du profil moyen des                             métropolitaine) et son essor important
ménages de la MGP aussi bien en ma-                               avec + 14 % entre 1999 et 2014 (soit 5
tière d’évolution du parc de systèmes                             points de plus que la moyenne métro-
de chauffage que de structure du parc                             politaine). Une grande partie des mé-
ou nature des ménages en 2014. Il s’agit                          nages du groupe résident dans Paris ce
aussi du groupe le plus représenté avec                           qui explique la singularité du parc de
près de 43 % des ménages de la MGP.                               logement et de ses occupants, à savoir
                                                                  une majorité de petits logements de
Les IRIS du groupe se distinguent                                 copropriétés anciennes (31 % de rési-
néanmoins par le poids du chauffage                               dences principales construites avant
électrique avec 45 % des ménages du                               1919) et de cadres (32 % de ménages
groupe dotés de convecteurs en 2014                               cadres en 2014).

                                                                                                                      43 %
                                                                                                                des résidences principales
                                                                                                                        de la MGP

PROFIL DU GROUPE 2
                                                                                                                      31 %
SELON LES ÉVOLUTIONS LIÉES À LA RÉSIDENCE, AU MODE D’OCCUPATION ET DE CHAUFFAGE
                                                                                                                des résidences principales
                                                    Chauffage urbain
                                                                                                                 construites avant 1919
                                                           30

                                                                                                                     +14 %
                                                           20

                                                           10

       Gaz naturel individuel                               0                        Électrique

                                                           - 10
                                                                                                                 de ménages du groupe
                                                           - 20
                                                                                                                  équipés de chauffage
                                                                                                                       électrique
                                                           - 30

         Gaz naturel collectif                                                       Fioul collectif

                                                     Fioul individuel

         Groupe 2                Ensemble des ménages de la MGP                   Augmentation         Baisse

Source : Insee 1999-2014

22
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler