CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

MAI 2018 | VOLUME 20 5e ÉDITION 5 MAI 2018 DE 14h À 20h CENTRE RICHARD-LEBEAU

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

2 AFFAIRES MUNICIPALES Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! •  Les dépenses municipales pour le mois de mars ont totalisé 212 161,69$. •  Puisque messieurs Guy Carter et Gaston Lessard ont démission- né du Comité consultatif d’urbanisme (CCU), monsieur Normand Côté a été nommé comme nouveau membre de ce comité. Les membres du conseil tiennent à remercier messieurs Carter et Les- sard pour leur engagement des dernières années. Nous sommes toujours à la recherche d’une personne pour compléter le CCU. •  Des subventions à la construction résidentielle ont été remises: NOM ET ADRESSE SUBVENTION Stéphanie Turcotte et Nelson Camirand – 91, rue Bérubé 2 000$ Sophie Lamothe-Comeau – 35, rue Jean-Pierre-Despins 3 000$ Jean Allard – 9, rue Coop-Doucet 3 000$ Guillaume Forest – 71, rue Bérubé 2 000$ Gestibloc inc. – 21A à 21D, rue Allard 3 500$ •  Une dérogation mineure a été demandée pour permettre le lotis- sement d’un terrain ayant un frontage de 3,58 mètres, au lieu de 50 mètres, au 205, rang de la Chaussée, ce qui déroge à l’article 30 du Règlement de lotissement. Cette demande a été autorisée, conformé- ment à la recommandation du Comité consultatif d’urbanisme. •  Le paiement des sommes suivantes, à même la réserve financière, pour financer les dépenses reliées à la culture et aux loisirs est autorisé: ORGANISMES MONTANTS Salon vins, bières et spiritueux de Saint-Léonard-d'Aston 3 000,00$ Denis Côté 400,00$ Walmart & Ultramar Nicolet 79,01$ Tradition Lavoie 67,25$ La Ballounerie 517,39$ Maison de jeunes L'Eau-Vent 3 000,00$ Ludolettre 3 200,00$ Express de St-Léonard 300,00$ •  La Municipalité a demandé une soumission à deux entreprises afin d’effectuer le balayage et le nettoyage des rues du village: FOURNISSEUR PRIX (plus taxes) Les entreprises Clément Forcier inc. 3 085$ Service Trans-Agri 1 960$ Le contrat de balayage des rues du village a été octroyé à l’en- treprise Service Trans-Agri.

•  Madame Chantal Fleurent a été embauchée à titre de «Horti- cultrice/Préposée à l’entretien paysager» pour l’entretien des propriétés de la Municipalité. •  Un plan triennal d’immobilisation de la Municipalité pour les années 2018, 2019 et 2020 a été adopté. •  Auger Dubord arpenteurs-géomètres a été mandaté pour la préparation d’un plan projet de lotissement des lots 5 516 959 et 6 109 499 du cadastre du Québec (ancien terrain de la Commonwealth Plywood) à des fins commerciales et pour des multi-logements; •  Puisqu’une entente est intervenue entre la municipalité et le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électri- fication des transports (MTMDET) relativement au projet de réfection de la route Bureau et que tous les travaux prévus dans le cadre de ce projet ont été complétés, une copie des factures relatives à ce projet a été envoyée au MTMDET. •  La Municipalité de Saint-Léonard-d’Aston participe, en collabo- ration avec la MRC de Nicolet-Yamaska, au Programme de revi- talisation des noyaux villageois.

•  Une demande au Fonds de développement des territoires de la MRC de Nicolet-Yamaska sera déposée afin de faire peindre une fresque murale dans la salle du conseil à l’hôtel de ville et une autre sur le mur extérieur de l’aréna, du côté de la rue Germain. DÉCISIONS MUNICIPALES AVRIL 2018  Les membres du conseil municipal désirent vous informer des principales décisions prises lors de la séance du mois, le 9 avril 2018.

POUR NOUS JOINDRE: 819 399-2596 municipalite@saint-leonard-daston.net

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

3 AFFAIRES MUNICIPALES Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! Crédit photo: Sgt Johanie Maheu, Rideau Hall © BSGG, 2018 AGA DE L’AFÉAS sous forme de 5 à 7 dans les locaux de Ludolettre le 8 mai. Inscription obligatoire. Voyage à travers le temps PREMIERS HABITANTS DE SAINT-LÉONARD La première grande voie de pénétration sur les terres du fu- tur territoire de Saint-Léonard est la rivière Nicolet, où seuls Amérindiens, explorateurs, trappeurs et chasseurs avaient devancé les premiers habitants. D’après les rares documents disponibles sur les premiers colons, tout porte à croire que l’ar- rivée des tout premiers habitants remonte quelque peu avant l’an 1800.

Les colons-défricheurs du territoire du canton d’Aston et de Saint-Léonard ont été les premiers à le parcourir en tous sens, alors qu’il n’était qu’une immense solitude, les premiers à fran- chir la limite territoriale des seigneuries, les premiers à remon- ter les rivières pour venir s’y établir, les premiers à déboiser et à essoucher le sol, les premiers à fouler les terres cultivables nouvellement défrichées.

À l’époque, cette terre de nos ancêtres était une grande forêt, dense et difficile à pénétrer. L’arrivée des premiers colons-dé- fricheurs remonte à plus de 200 ans. Ils ont donné des noms aux chemins, aux rivières et aux lieux qu’ils ont visités et explo- rés. Aucun chemin, aucune habitation, aucun habitant n’exis- taient encore sur ce vaste territoire avant l’arrivée des premiers colons, si ce n’est ce premier occupant nommé Douglass. Les rivières Bécancour et Nicolet étaient les deux seules routes pour atteindre le canton.

Un dénommé Douglass Les albums-souvenirs de Saint-Léonard nous apprennent que le premier occupant de l’endroit serait un Irlandais nommé Douglass. Il se serait établi vers 1780 sur les basses terres boisées de la rivière, à quelques arpents en arrière de l’église actuelle, près d’un ruisseau auquel il donne son nom. Il y vit seul pendant plusieurs années. Joseph Boudreau Joseph Boudreau serait le premier colon à venir s’établir sur le territoire de Saint-Léonard vers 1815, sur le côté est de la rivière, jusqu’à un mille plus haut que le premier établissement. Au cours des années et des décennies qui vont suivre, c’est par centaines que les colons-défricheurs viendront peu à peu s’y établir. Ils défrichent d’abord les terres du côté est de la rivière et construisent, dans le bas de la côte, près de la ri- vière, deux scieries-meuneries, une tannerie, une fonderie et un moulin pour carder la laine.

Voisins des terres de Joseph Boudreau s’établiront les deux fils de Clément Guévin (père), soit Clément (fils) né en 1832 et Pierre né en 1834, respectivement les propriétaires des lots 89 et 90 sur les terres du 11e Rang, près de la rivière, sur la route de Belleville, aujourd’hui le rang de la Chaussée. PAR RENÉ BERGERON rene-bergeron@cgocable.ca Le 17 avril dernier, notre maire, Jean-Guy Doucet, a été honoré le dans le cadre de la Semaine de l'action bénévole. Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, lui a remis la Médaille du souverain pour les bénévoles, à Rideau Hall.

Félicitations monsieur Doucet pour vos années de dévouement auprès de Moisson Mauricie!

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

4 AFFAIRES MUNICIPALES Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! MIEUX COMPRENDRE VOTRE PROGRAMME DE CONTRÔLE BIOLOGIQUE DES INSECTES PIQUEURS À la demande de nombreux citoyens et ap- puyée par un sondage populaire favorable, la MRC de Nicolet-Yamaska a octroyé un contrat de traitement biologique des mouches noires à l’entreprise trifluvienne GDG Environnement. L’objectif est d’offrir une meilleure qualité de vie aux résidents affligés par cette problématique. Les travaux ciblent donc les municipalités de Grand- Saint-Esprit, de La Visitation-de-Yamaska, de Nicolet, de Saint-Léonard-d’Aston, de Sainte-Monique, de Sainte-Perpétue et de Saint-Zéphirin-de-Courval. La municipalité de de Sainte-Brigitte-des-Saults de la MRC de Drummond s’est également jointe au programme.

GDG Environnement À la suite d’un appel d’offres public, la MRC a retenu les services de GDG Environne- ment pour exécuter le contrat. L’entreprise de Trois-Rivières est active depuis plus de 35 ans dans le domaine du contrôle biolo- gique des insectes piqueurs et elle est pré- sente dans plusieurs municipalités au Qué- bec, au Labrador, au Nouveau-Brunswick et en Ontario. GDG Environnement offre également d’autres services dans les do- maines de la foresterie, des applications biotechnologiques ainsi que de la santé publique. Pour en connaitre davantage sur l’entreprise, visitez le www.gdg.ca. Afin que vous puissiez profiter pleinement de votre programme, voici des informations que nous souhaitons porter à votre atten- tion: Comment fonctionne le programme? Dès la fonte des neiges, des techniciens en environnement viendront épandre un larvi- cide biologique dans les lieux propices à la reproduction des mouches noires. Les trai- tements seront ainsi répétés jusqu’en sep- tembre, sur chaque nouvelle génération de mouches noires. Les larves de ces petites mouches noires se développement exclu- sivement en eaux vives, soit les ruisseaux et les rivières. Grâce à l’expertise de GDG Environnement, le programme permettra de réduire d’au moins 80% la nuisance oc- casionnée par les mouches noires. Qu’est-ce que le Bti?

Le Bacillus thuringiensis israelensis (Bti) est une bactérie naturellement présente dans le sol et ses effets ciblent uniquement les larves d’insectes piqueurs. Le consen- sus scientifique sur l’innocuité et la sécurité du Bti repose sur plus de 30 ans d’étude à l’échelle mondiale. Depuis sa mise en mar- ché, l’utilisation du Bti représente unanime- ment l’option la plus écologique en matière de lutte aux moustiques et aux mouches noires. Le Bti est aussi utilisé dans la pré- vention des maladies transmises par les moustiques, telles que le virus du Nil occi- dental, la malaria et le Zika. Le Bti est une solution écologique non toxique pour les humains et les animaux et se dégrade ra- pidement dans l’environnement. Il n’a pas d’effet significatif sur les habitudes alimen- taires des autres espèces animales. La lutte aux insectes piqueurs, à l’aide de bio- larvicides, démontre une sensibilité collec- tive à la préservation des milieux naturels et permet de contribuer à l’atteinte d’un meil- leur équilibre entre les actions de la nature et celles de l’Homme.

Le Bti est homologué par l'Agence de Ré- glementation de la Lutte Antiparasitaire (ARLA) et son utilisation est approuvée par Santé Canada. De plus, tout programme québécois doit être soumis au processus d’autorisation préalable aux travaux, et ce, tant par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MD- DELCC) que celui des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Ainsi, les réserves écologiques et les autres milieux désignés par ces ministères peuvent être soustraits aux aires de traitement.

Des questions? Si vous avez des questions ou des com- mentaires concernant votre programme de contrôle biologique des insectes piqueurs, n’hésitez pas à communiquer avec GDG Environnement en utilisant sans frais la ligne Info-Moustique (1 844 840-8700) ou par courriel à infomoustique@gdg.ca. Je fais ma part Vous pouvez également contribuer à réduire le nombre d'insectes piqueurs en éliminant les sources d'eau stagnante au- tour de votre résidence.

•  Nettoyez tout objet creux qui accumule de l'eau de pluie sur une période de 7 à 10 jours (pots de fleurs, seaux utilisés pour le jardinage, brouettes, etc.) et tour- nez à l'envers ceux qui ne peuvent être remisés à l'intérieur, comme des embar- cations et les contenants de jardinage; •  Percez des trous au fond des contenants qui doivent demeurer à l’extérieur; •  Chaque semaine, remplacez l'eau des baignoires d'oiseaux et des récipients extérieurs servant à abreuver les ani- maux domestiques; •  Assurez le traitement de l'eau de la pis- cine même si celle-ci n'est pas utilisée; • Nettoyez les gouttières régulièrement. LE SAVIEZ-VOUS?

•  Au Québec, il y a environ 75 espèces de mouches noires. •  Les simulies ou larves de mouches noires sont sensibles à la pollution et elles ont besoin de cours d’eau bien oxygénés pour leur développement. Leur présence de plus en plus marquée est un bon indi- cateur de la bonne qualité de l’eau. C’est ce qu’on appelle un bio-indicateur. •  Ce ne sont pas toutes les espèces de mouches noires qui piquent! Chez les es- pèces piqueuses, seules les femelles vont piquer. Contrairement aux moustiques, elles ne peuvent pas piquer à travers les vêtements, mais elles ont une incroyable facilité à se faufiler et à piquer les endroits du corps les plus inaccessibles.

•  Les mouches noires sont actives en plein jour alors que les moustiques deviennent généralement plus actifs en soirée. À l’arrivée de systèmes météorologiques dépressionnaires, elles décuplent leurs activités. •  Pour éviter les piqures, il est recomman- dé de porter des vêtements clairs. Les mouches noires ont une attirance mar- quée pour les vêtements foncés. •  En moyenne, la mouche noire adulte vit entre 10 et 35 jours, et les femmes vivent plus longtemps que les mâles. Cela prend entre 2 et 52 semaines pour qu’une mouche noire se développe, dé- pendamment de la température de l’eau. •  Dans le sud du Québec, un même cours d’eau peut produire jusqu’à dix généra- tions successives de mouches noires entre les mois d’avril et de septembre.

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 5 COMMUNAUTAIRE Au Poivre Noir Au Poivre Noir est une boutique d’aliments gé- néraux, de produits naturels et de suppléments alimentaires qui offre aussi maintes suggestions de cadeaux. L’entreprise a débuté ses activi- tés en avril 1987 à la suite de l’acquisition de la propriété d’Elphège Berthiaume par Annie Montembeault et François Marcotte. La bou- tique est située au 440, rue Principale et Annie assure la gérance du commerce depuis ses débuts. La clientèle provient non seulement de Saint-Léonard, mais aussi des municipalités environnantes. Les clients apprécient la qua- lité des produits et des services offerts depuis plus de 30 ans. Récemment, la propriété a été vendue à Marie-Ève Laplante et à Sylvain Ruel demeurant à Saint-Léonard-d’Aston. La tran- saction prendra effet le 1er septembre 2018, date à laquelle Marie-Ève assurera la gérance complète de la boutique. Cette dernière est la personne toute désignée pour prendre la relève. Darek Gras, Maxim Alie, Laurence Gauthier et Wellan Carier GÉNIE VERT Après s'être qualifiés comme meilleure équipe à l'école Tournesol, ainsi qu'à la finale secto- rielle, ces jeunes ont remporté leurs trois joutes à la grande finale de la commission scolaire et ce sont classés 2e par comptage des points! Félicitations à vous tous pour vos efforts et votre étude! RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER, RÉPARER, PARTAGER… Pourquoi?

-  Dans le monde, dix millions de tonnes de déchets sont jetés chaque jour. Les décharges, les rivières, les forêts, les océans sont gorgés des rebuts de la société occidentale. -  En Afrique, ce sont des villes entières qui accueillent les vieux ordinateurs, téléviseurs, véhicules que nous n’utilisons plus, polluant les eaux, la terre, intoxiquant les enfants. - Un tiers de la nourriture que nous produisons finit à la poubelle. - La majeure partie des ressources naturelles s’épuisent. Comment?

- Recycler crée 10 fois plus d’emplois que l’incinération. -  Partager les objets plutôt qu'acheter nous permettrait de réduire immensément nos besoins de matières premières. - Apprendre ou réapprendre à bien trier nos déchets. - Composter. - Réparer, réutiliser. Comité Vert St-Léo * Référence :http://www.demain-lefilm.com/les-solutions COMITÉ VERT ST-LÉO

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 6 COMMUNAUTAIRE

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 7 COMMUNAUTAIRE Excellente nouvelle pour les patients de la Coop ! Le 21 mars 2018, l’A.G.A. de la Coop Solidarité santé JP Despins, réunion qui permet de faire la ré- trospective de l’année qui vient de se terminer, a eu lieu à la COOP de Saint-Léonard. L’année 2017 a commencé diffi- cilement avec le départ des Drs- Lanoue et Dumas, de dire Dr Ri- chard Proulx, représentant du GMF au C.A. de la Coop. Cepen- dant, il nous a confié, très heu- reux, qu’à partir de l’été 2018, deux nouveaux médecins, Dre Marie-Françoise Borduas et Dr Alexis Labelle, vont se joindre à eux pour donner des services à la population. Comme ils ne fe- ront que combler les départs, nous sommes toujours à la recherche d’un 3e médecin. Une infirmière praticienne spécialisée devrait aussi venir prêter main forte à partir de l’automne 2018. L’avenir s’annonce donc plus facile. Tou- tefois,la Coop a toujours besoin financièrement de la Fondation pour conserver et développer nos services de santé chez nous. Du côté du Conseil d’administra- tion, M. André Nadeau de Saint- Léonard est venu compléter le nombre d’administrateurs. Plusieurs changements ont eu lieu au cours des dernières années au sein des CFQ, entres autres des fusions. Depuis août 2017, notre Fédé- ration regroupe 31 Cercles, qui se sont réunis le 24 avril 2018 au Centre Communautaire de Daveluyville pour le Congrès régional. Il y a eu le jugement des pièces inter-cercles. Nous vous dévoilerons le classement de nos membres lors de notre prochaine rencontre, qui aura lieu au sous-sol de l’église d’Aston-Jonction le mercredi 9 mai prochain. Cette année, nous fêterons notre 80e anniversaire. Vous êtes invités à vous joindre à nous le dimanche 27 mai 2018. Notre curé célébrera une messe à 9h15 et par la suite nous vous accueillerons au sous-sol de l’église d’Aston-Jonction pour une exposition «D’hier à aujourd’hui» jusqu’à 15h. Vous pourrez participer à des ateliers gratuits qui auront lieu tout au long de l’après-midi. Vous êtes tous les bienvenus. Avec votre participation, cette journée sera un succès assuré. Gaétane Trudel, responsable du Comité Communications et Recrutement gaetanett@hotmail.com De gauche à droite: Karine Béliveau, administratrice de la Fondation, René Bérubé, président de la Fondation, Alexandre Baril directeur musical, Céleste Duguay et Pénélope Rousseau, musiciennes, Yanick Rousseau, directeur de l’école. SOUPER ANNUEL DE LA FONDATION 20 OCTOBRE 2018 Thème: Des FEMMES dans le FEU de l’ACTION.

C’est à mettre à votre agenda! La Fondation Médicale Jean-Pierre Despins, m.d. remet un don de 1 100$ pour aider les jeunes de l’école secon- daire La Découverte qui vont se rendre au MusicFest Canada à Toronto en mai 2018. La Fondation considère que la musique est bonne pour la santé de nos jeunes. La Fondation vient en aide à la Coop Solidarité Santé JP Despins. Une bourse d’installation est offerte aux nouveaux médecins. La Fondation aide également différents organismes et programmes en lien avec la santé. Donner à la Fondation, c’est un INVES- TISSEMENT qui permet de continuer à développer un bon service de santé en milieu rural.

Un reçu à des fins fiscales est remis pour un don de 25$ et plus; vous pou- vez laisser votre enveloppe à la COOP Solidarité Santé JP Despins.

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

Boulangerie, produits maisons, viandes Ouvert 7 jours / 7 de 8h à 21h Christian Lavoie, prop. 494, rue Beaudoin, St-Léonard-d’Aston, QC J0C 1M0 Tél.: 819 399-2193 / Téléc.: 819 399-2481 Lavoie traditionlavoie Siège social 4265, boulevard de Port-Royal Bécancour (Québec) G9H 1Z3 819 233-2333 • 1 877 503-2333 Courriel : caisse.t10024@desjardins.com desjardins.com/caissegodefroy facebook.com/caissegodefroy Centres de services Seigneurie Godefroy St-Célestin Ste-Gertrude St-Léonard-d’Aston St-Sylvère St-Wenceslas Centres automatisés Bécancour  Ste-Angèle-de-Laval Les services Desjardins demeurent accessibles en tout temps : AccèsD Internet : www.desjardins.com AccèsD Téléphone : 1 800 CAISSES AccèsD Services mobiles : m.desjardins.com 405, rue Principale, Saint-Léonard-d’Aston (Québec) J0C 1M0 T. : 819-399-2020 • F. : 819-399-2420 www.familiprix.com • Livraison gratuite Isabelle Fleurent Pharmacienne propriétaire AFFILIÉE À OUVERT 7 JOURS Cosmétiques • Photos • Loteries et plus Stéphane Saint-Arnaud 580, rue de la Station, Saint-Léonard-d’Aston 819 399-2701 LIVRAISON GRATUITE! NORMAND GAUTHIER INC. 160, 9e rang, Saint-Wenceslas (Québec) G0Z 1J0 Tél.: 819 224-7719 Cell. Normand: 819 371-4202 Cell. Jean-François: 819 697-7719 Permis no. Q305694 • Bouvillons et veaux de remplacement Commerce d'animaux • Acheteur sur commande • Vaches laitières et type boucherie CET EMPLACEMENT EST POUR VOUS! Appelez-nous pour faire connaître votre entreprise à tous nos citoyens 819 399-2596 CET EMPLACEMENT EST POUR VOUS! Appelez-nous pour faire connaître votre entreprise à tous nos citoyens 819 399-2596

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

T. : 819 399-2374 / F. : 819 399-3430 885, 9 e rang, Saint-Léonard-d’Aston, QC J0C 1M0 www.imprimure.com Annie Courchesne, propriétaire annie@imprimure.com 431 • Route 155 • St-Léonard-D'Aston Cell | 819 388-1234 Bureau | 819 399-2670 Téléc. | 819 399-2674 excas2007@hotmail.com UNITÉ MOBILE DE CONCASSAGE D’ASPHALTE, PIERRE, BÉTON EXCAVATION DE TOUT GENRE | TERRASSEMENT TRANSPORT EN VRAC | PELLE MUNIE DE LASER, DÉBROUSSAILLEUSE ET MARTEAU HYDRAULIQUE QUINCAILLERIE | MATÉRIAUX | CENTRE DÉCO | CENTRE JARDIN CENTRE PEINTURE | PLOMBERIE | ÉLECTRICITÉ | SAISONNIER 559, rue Lauzière, Saint-Léonard-d'Aston QC J0C 1M0 819 399-2192 Clinique rthothérapie Manon Cloutier Sur rendez-vous seulement 1038 Rang 9 Saint-Léonard D’Aston J0C 1M0 www.orthotherapiemc.com Reçus pour assurances Massothérapie•Kinésithérapie•Orthothérapie • Déjeuner • Menu du jour • Pizza • Sous-marin • Table d’hôte Maxime Langlois propriétaire Service de traiteur 336, rue Principale Saint-Léonard-d’Aston, QC J0C 1M0 Tél. : 819 399-2226 restaulepeck@gmail.com CET EMPLACEMENT EST POUR VOUS! Appelez-nous pour faire connaître votre entreprise à tous nos citoyens 819 399-2596 CET EMPLACEMENT EST POUR VOUS! Appelez-nous pour faire connaître votre entreprise à tous nos citoyens 819 399-2596

CENTRE RICHARD-LEBEAU - 5e ÉDITION

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 10 COMMUNAUTAIRE Faire la différence dans la vie des gens : • 4,2 M$ en ristournes aux membres depuis 5 ans. • 200 000 $ retournés à la collectivité chaque année. • Des consultations qui favorisent le dialogue entre membres et dirigeants. C’est grâce à votre confiance que nous y parvenons! 819 233-2333 • MDJ L'EAU-VENT 819 399-2876 GRAND MCDON AU PROFIT DE LA MAISON DE JEUNES L’EAU-VENT! Le 2 mai 2018, le restaurant McDonald’s de Saint-Léonard- d’Aston célébrera le 41e Grand McDon en remettant tous les pro- fits à la Maison de jeunes l’Eau-Vent. Cette journée-là, un dollar sur la vente de chaque sandwich Big Mac®, repas Joyeux festin MD et boisson chaude de la gamme espresso McCafé sera remis à la Maison de jeunes et aux Manoirs Ronald Macdonald.

Pour célébrer cette journée spéciale, les adolescents de la Mai- son de jeunes ont ajouté leur couleur à l’événement du GRAND McDON: dès 16h, maquillage, autocollants et surprises seront remis aux enfants. De 17h30 à 19h, le DUO ACOUSTIQUE DE PATRICK LEMIEUX ET P-A LEMAY (chansonnier de la région) offrira un spectacle musical. Ces personnalités de marque, ainsi que des politiciens et personnalités des médias seront présents au restaurant pour un événement spécial au souper afin de re- cueillir des fonds au profit des Manoirs Ronald McDonald et de la Maison de jeunes L’Eau-Vent.

Nous vous invitons à y être présents en très grand nombre! REMERCIEMENTS : SOCIÉTÉ SAINT-JEAN-BAPTISTE Grâce à la Société Saint-Jean-Baptiste et à sa subvention géné- reuse de 300$, les jeunes pourront vivre un printemps culturel à la MDJ! Des sorties culturelles sont donc prévues à l’horaire de mai pour permettre aux jeunes de découvrir différentes formes d’art et d’élargir leurs horizons face à la culture. Nous remercions Germain Houle et le conseil d’administration de la Société Saint-Jean-Baptiste pour leur don généreux! • Mardi: 16h à 21h • Mercredi: 16h à 21h • Jeudi: 17h à 21h • Vendredi: 17h à 21h • Pédagogiques: selon l'activité 366, rue Béliveau Saint-Léonard d'Aston J0C 1M0 Tél.: 819-399-2876 • Téléc.: 819-399-2871 mdjeauvent@lino.com ACTIVITÉS À VENIR 2 mai: Grand McDon au profit de la Maison de jeunes l’Eau- Vent: spectacle, maquillage et autres surprises dès 16h! Venez nous encourager!

  L'HORAIRE DE LA MDJ:

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 11 COMMUNAUTAIRE BIBLIOTHÈQUE LUCILLE-M.-DESMARAIS 819 399-3368, VENEZ NOUS VISITER SUR FÊTE DES MÈRES Veuillez noter que la bibliothèque sera fermée le dimanche 13 mai, journée de la Fête des mères. 5E ANNIVERSAIRE Venez célébrer notre 5e anniversaire dans le cadre d'un 5 à 7, le vendredi 25 mai. Activités: • Rétrospectives des activités culturelles •  Présentation de la collection de Madame France Gagnon-Pratte •  M. Gabriel Thériault nous entretiendra de son dernier roman: «Dans les ventres d'acier» (roman pour adultes) Il nous fera plaisir de vous y rencontrer. ÉCHANGE DE SURPLUS DE TRANSPLANTS Le temps est venu, le dimanche 27 mai de 10h à 11h30, de venir échanger vos surplus de transplants, si vous le dési- rez, à la bibliothèque municipale.

Le principe est dans la même optique que celui de la grai- nethèque: vous avez des surplus de transplants (ex.: to- mates, poivrons, courges, etc.), vous avez semé au-delà de vos capacités et vous ne vous résignez pas à les mettre au compost! Apportez-les à la bibliothèque et venez les échan- ger contre des transplants qui seront disponibles. Peut-être partirez-vous avec une variété dont vous n'aurez jamais en- tendu parler! On vous y attend!

HEURE DU CONTE Le dimanche 27 mai de 10h à 11h30, ce sera la dernière activité de la saison. Venez faire un petit câlin à Diane avant les vacances! N'oubliez pas de réserver votre place en téléphonant au 819 399-3668. LUDOLETTRE 819 399-3023  BINGO Le dernier bingo avant la pause estivale: 11 mai 2018 Le bingo aura lieu dans les locaux de Ludolettre au 91, rue Fleury, Saint-Léonard-d’Aston à 19h. On vous attend en grand nombre!

Il y aura un service gratuit de garderie disponible sur place pour les parents qui participent au bingo. Inscription exigée au moins 48 heures d'avance 819 399-3023. EXPÉRIENCE ÉCHO Les mardis 24 avril et 15 mai de 13h30 à 14h30 Coût : 2$ pour les membres et 5$ pour les non-membres Tapis fournis, prévoir une couverture pour vous couvrir Inscription: 819 399-3023 En petit groupe L’approche Écho est scientifiquement documentée pour accentuer le mieux-être, le calme et la guérison. Elle nous donne des outils pour nous dégager des émotions négatives. Voir le lien suivant: www.uqtr.ca/fc.mieuxetre

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 12 COMMUNAUTAIRE En ce début d'année 2018, La Nacelle veut saisir l'occasion de re- dire à tous qu'elle agit depuis plus de 25 ans pour aider les femmes victimes de violence conjugale et qu'elle continue cette lutte de tous les jours. Grâce à la solidarité, à l'entraide, au soutien, à la défense des droits des femmes et des enfants, La Nacelle offre des services 24/24, que ce soit pour de l'hébergement, de l'écoute téléphonique, des suivis externes, des accompagnements dans les systèmes juridiques, scolaires, policiers ou des services sociaux. Le défi de dénoncer...

S'il y a, ne sait-ce qu'une chose, dans les systèmes d'abus de pou- voir (violence conjugale, racisme, homophobie, sexisme, intimida- tion à l'école etc.) qui demande une force et un courage immense, c’est bien l'acte de dénonciation. Ce que signifie dénoncer pour les victimes est aussi vertigineux que libérateur. «Vais-je être blâ- mée?» «Vais-je être simplement crue?» «Vais-je empirer la situa- tion?» «Vais-je payer plus cher que ce que je subis déjà?» Aucune garantie...

Faut-il rappeler que le mandat de la maison d'hébergement est de permettre aux femmes et à leurs enfants de bénéficier temporaire- ment d'un filet de sécurité durant le temps où il faut user de straté- gie de protection face à un agresseur qui vient d'être dénoncé et qui fera tout pour repositionner son pouvoir sur sa victime (l'aliéner davantage, la discréditer aux yeux des autres, la menacer de lui faire perdre la garde des enfants, etc.) Il faut savoir que du moment qu'une victime dénonce son agresseur, il n'y a aucune garantie pour sa protection immédiate. Les délais du système de justice, de la Cour supérieure, de la Chambre de la jeunesse et bien sûr de la Chambre criminelle et pénale font partie d'un ensemble complexe qui donne trop souvent un arrière-goût amer aux victimes qui se sentent laissées à elles-mêmes, goût doublé d’un sentiment d'im- puissance.

«La campagne #moiaussi qui prend un sens historique, mais pour combien de temps?» La vague gigantesque du #moiaussi a pris un sens historique et a permis bien sûr à des victimes de sortir de l'ombre. Il faut cepen- dant faire une grande distinction entre le poids de l'opinion publique et le réel système de justice qui a le devoir de fournir les réponses et la protection à toutes les victimes qui cognent à sa porte. Il est d'ailleurs toujours étonnant d'entendre de la part de policiers, de travailleurs sociaux et même de juges qu'après tout, il s'agit tout bonnement de conflits qui dégénèrent entre les individus. Quand on travaille en maison d'hébergement, on s'aperçoit rapidement qu'il n'y a rien de plus dangereux que de garder la confusion entre violence et conflit. Gérer une situation d'abus de la même manière qu'une situation de conflit produit à coup sûr deux (2) choses épou- vantables: d'un côté, on empêche la victime de reprendre son pou- voir, de l'autre on renforce l'agresseur dans son idée d'être légitime dans sa manière de positionner sa force sur l'autre. Vouloir domi- ner, vouloir être au sommet à tout prix, voilà toute la problématique des rapports de pouvoir. Que ce soit à petite échelle (des enfants dans une cour d'école qui prennent un enfant en aversion et le rejettent), à moyenne échelle (un conjoint qui fait régner un climat de terreur au sein de sa famille) ou à grande échelle (un PDG qui s'amuse à mettre tout le monde mal à l'aise, à s'exhiber en cher- chant constamment à imposer son sex appeal) voilà toutes sortes de manifestations d'abus. Tantôt le dominant décide de prendre l'autre comme l'objet de ses besoins, de ses fantaisies dans la for- mule sans foi ni loi, tantôt il décide de le prendre comme bouc émissaire de tous ses malheurs en se donnant le droit de lui impo- ser les pires sévices.

#ET MAINTENANT...? La Nacelle, toujours présente à l'appel des femmes qui luttent pour reprendre leurs droits Heureusement, le monde change et la campagne #moiaussi en est un exemple. Les mentalités, quant à elles, s'accrochent encore parfois à de vieux principes sexistes et résistent même face au bon sens de l'égalité et de l'équité pour tous. Peut-être êtes-vous en questionnement face à tout ce qui se manifeste depuis l'au- tomne 2017? Peut-être êtes-vous perplexes devant les questions qui touchent l'égalité entre les hommes et les femmes? Sachez que La Nacelle est accessible en tout temps; vous pouvez nous contacter au 819 293-6942 et bénéficier de l'écoute d'une inter- venante qui sera attentive et sensible à ce que vous vivez. Vous vous inquiétez aussi de la situation de votre enfant, amie, sœur? Contactez-nous pour partager vos préoccupations avec nous. La Nacelle offre aussi une gamme d'animations dans différents orga- nismes partenaires; les animations portent, entre autres, sur les rapports de domination, mieux les reconnaître pour mieux référer et intervenir. Bienvenue à vous!

#moiaussi Réflexions sur une campagne sans précédent... par Audray Bergeron

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 13 COMMUNAUTAIRE Et si un jour ça m’était utile… «Ma tante obtiendra son congé de l’hôpital d’ici quelques jours. Elle avait été hospitalisée à la suite d'une fracture de la hanche. Comme c’est moi qui en prends soin, son retour chez elle m’oc- casionne beaucoup de stress. Je crains que cette situation me demande beaucoup de temps et d’énergie. J’ai peur de ne pas y arriver; j’ai également une famille dont je dois m'occuper.» Une personne peut devenir proche aidante du jour au len- demain, tout comme ce rôle peut s’immiscer progressive- ment dans sa vie. Dans un cas comme dans l’autre, il est fréquent que le proche aidant vive du stress. Il importe donc de reconnaître les signes qui peuvent témoigner de la pré- sence d’un stress nuisible pour apprendre à le gérer de façon plus efficace: sentiment d’être débordé, troubles de l’appétit et du sommeil, difficulté dans la prise de décision éclairée, humeurs changeantes, etc. Tolérer le stress peut nuire à la qualité de vie et conduire à l’épuisement. Voici quelques trucs et pistes de réflexion: •  Offrez-vous des moments de détente (marche, yoga, méditation, etc.).

•  Prenez du recul pour vous permettre d’identifier les éléments qui sont source de stress. •  Identifiez les solutions possibles et évaluez les avantages et les inconvénients de chacune d’elles. •  Participez à un atelier sur la gestion du stress. Vous vivez une situation similaire ou vous connais- sez quelqu’un qui vit cette situation? Communiquez avec l’Association des personnes proches aidantes de Bécancour-Nicolet-Yamaska au 1 855 350-0076 pour obtenir de l’information, pour être soutenu ou encore pour être guidé tout au long de votre rôle de proche aidant. De plus, pour connaître les ressources de votre secteur, consultez le www.lappuicdq.org. Nous sommes là pour vous! Communiqué de presse 10 avril 2018 Plus de 6 700$ amassés pour les adolescents du centre Le Grand Chemin de Saint-Célestin dans le cadre du 3e Party Zumba Gold Saint-Célestin – Le samedi 7 avril dernier, plus d’une centaine de personnes ont bougés et dansés lors du Party Zumba Gold au proÞt du centre Le Grand Chemin de Saint-CŽlestin. OrganisŽ par Mme.Johanne Bastien de lÕŽcole de Danse Sylvio Valois & Johanne Bastien de Sainte-Eulalie, cette 3e édition fût un succès retentissant et aura permis d’amasser plus de 6 700$ pour les adolescents du Grand Chemin.

Le Grand Chemin tient ˆ remercier tous les participants, les partenaires et les commanditaires de lÕŽvènement et plus particulièrement Mme Johanne Bastien de lÕŽcole de Danse Sylvio Valois & Johanne Bastien de Sainte-Eulalie qui a ŽtŽ au coeur de ce succès. Les centres Le Grand Chemin 2016-2017 en chiffres 223 adolescents hŽbergŽs 105 adolescents inscrits au service de suivi externe post-traitement 83% adolescents prŽsentaient une double problŽmatique de toxicomanie et de santé mentale La moyenne d’âge des jeunes est de 15,7 ans 38 % sont des filles et 62 % sont des garçons À propos de la Fondation Le Grand Chemin La fondation Le Grand Chemin soutient financièrement les centres Le Grand Chemin qui, depuis 25 ans, offrent des services gratuits de traitement de la toxicomanie, de jeu excessif et de la cyberdŽpendance, aux adolescents du QuŽbec. Chaque annŽe, plus de 220 jeunes de 12 ˆ 17 ans font le choix de venir dans lÕun de nos centres pour une pŽriode de six mois. Durant cette pŽriode, ils apprennent ˆ vaincre leur dŽpendance, ˆ acquŽrir de saines habitudes de vie, en plus de sÕinitier ˆ des activitŽs artistiques, culturelles et sportives. http://www.legrandchemin.qc.ca/ -30- Source, renseignements et entrevues : M. Simon C™tŽ, directeur gŽnŽral Fondation Le Grand Chemin Cell : 418.265.3922 Courriel : simon@legrandchemin.qc.ca Mme Johanne Bastien ƒcole de Danse Sylvio Valois & Johanne Bastien TŽl. 819 225-8349 johannebastien@hotmail.ca Communiqué de presse 10 avril 2018 Plus de 6 700$ amassés pour les adolescents du centre Le Grand Chemin de Saint-Célestin dans le cadre du 3e Party Zumba Gold Saint-Célestin – Le samedi 7 avril dernier, plus d’une centaine de personnes ont bougés et dansés lors du Party Zumba Gold au proÞt du centre Le Grand Chemin de Saint-CŽlestin. OrganisŽ par Mme.Johanne Bastien de lÕŽcole de Danse Sylvio Valois & Johanne Bastien de Sainte-Eulalie, cette 3e édition fût un succès retentissant et aura permis d’amasser plus de 6 700$ pour les adolescents du Grand Chemin.

Le Grand Chemin tient ˆ remercier tous les participants, les partenaires et les commanditaires de lÕŽvènement et plus particulièrement Mme Johanne Bastien de lÕŽcole de Danse Sylvio Valois & Johanne Bastien de Sainte-Eulalie qui a ŽtŽ au coeur de ce succès. Les centres Le Grand Chemin 2016-2017 en chiffres 223 adolescents hŽbergŽs 105 adolescents inscrits au service de suivi externe post-traitement 83% adolescents prŽsentaient une double problŽmatique de toxicomanie et de santé mentale La moyenne d’âge des jeunes est de 15,7 ans 38 % sont des filles et 62 % sont des garçons À propos de la Fondation Le Grand Chemin La fondation Le Grand Chemin soutient financièrement les centres Le Grand Chemin qui, depuis 25 ans, offrent des services gratuits de traitement de la toxicomanie, de jeu excessif et de la cyberdŽpendance, aux adolescents du QuŽbec. Chaque annŽe, plus de 220 jeunes de 12 ˆ 17 ans font le choix de venir dans lÕun de nos centres pour une pŽriode de six mois. Durant cette pŽriode, ils apprennent ˆ vaincre leur dŽpendance, ˆ acquŽrir de saines habitudes de vie, en plus de sÕinitier ˆ des activitŽs artistiques, culturelles et sportives. http://www.legrandchemin.qc.ca/ -30- Source, renseignements et entrevues : M. Simon C™tŽ, directeur gŽnŽral Fondation Le Grand Chemin Cell : 418.265.3922 Courriel : simon@legrandchemin.qc.ca Mme Johanne Bastien ƒcole de Danse Sylvio Valois & Johanne Bastien TŽl. 819 225-8349 johannebastien@hotmail.ca

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 14 LOISIRS 14, 15 et 16 juin Volley ball, dek hockey junior, balle donnée… Pour information : Mikael Boucher 819 399-2596 Il est maintenant temps de débuter la préparation de votre char allégorique pour le défilé…départ de la parade le dimanche 24 juin, 19 h dans le sta�onnement de la polyvalente. Fête nationale 23-24 juin Parade Rock n’ball INSCRIPTION Inscrip�on en ligne : du 14 avril au 14 mai. www.saint-leonard-daston.net (cliquez à gauche sur Inscription camp de jour) Soirée d’inscrip�on : 14 mai de 18 h 30 à 20 h au Centre Richard-Lebeau. TARIFICATION Service de garde inclus dans le prix de l’inscription à temps plein ainsi que pour les blocs.

Pénalité de 25 $ par inscription après le 14 mai. 1er enfant : 310 $ 2e enfants : 280 $ 3e enfants : 245 $ **30 $ de plus par enfant pour les non-résidents. Bloc de 5 jours : 125 $ **10 $ de plus par enfant pour les non-résidents. *Pour les blocs, vous devrez sélectionner vos jours lors de l’inscription. Toute modification devra être faite auprès du responsable du camp de jour. SORTIES Chandail de camp : 10 $ Le port du chandail est obligatoire lorsdes sorties. Domaine Grand R 4 juillet 24 $ Inter camp Nicolet 12 juillet 18 $ Inter camp St-Léo 19 juillet 12 $ Récréofun 27 juillet 23 $ Dodo au camp 2 août 5 $ Zoo de St-Édouard 8 août 25 $ Ile Saint-Quen�n 15 août Gratuit* *Places limitées. Inscrip�on obligatoire. Le camp de jour sera ouvert tout l’été, même lors des sorties. Votre enfant pourra, même s’il n’est pas inscrit aux sor�es, venir au camp de jour. Intégration pour les 4-5 ans.

Une animatrice sera responsable des tout-pe�ts les premières semaines afin de faciliter leur intégra�on. Concentration sport Académie soccer en collabora�on avec LES LYNX de St-Léonard. Date : 26 juin au 17 août 2018 Heures : 7 h à 18 h Les ac�vités seront de 9 h à 16 h.

Depuis 1864, c’est chez-nous que ça se passe! 15 LOISIRS BIGFOOT DE SAINT-LÉONARD Bonjour à tous et à toutes, Diriger une équipe de hockey de haut niveau dans une munici- palité comme Saint-Léonard-d’Aston est un gros défi que nous relevons chaque année en tant qu’organisme sans but lucratif. Nous relevons ce défi et nous avons établi une tradition d’ex- cellence comme en font foi nos nombreux titres acquis au fil des ans dans ce qu’on appelait la Ligue de hockey senior A de la Mauricie. Ce défi, nous l’avons relevé avec passion et grâce à votre appui ainsi qu’à celui de nos fidèles partisans qui sont présents de façon régulière au Centre Richard-Lebeau et même sur la route.

Cependant, nous devons vous avouer que l’avenir de l’équipe à Saint-Léonard-d’Aston est en jeu pour la saison 2018-2019. Pour prendre une décision, nous tenons à vous poser la ques- tion suivante. Nous aimerions savoir si vous souhaitez soutenir l’équipe au moyen d’une contribution de commandite de 1 000$, de 2 000$, de 5 000$, de 7 000$ ou plus. Les détails de chacune de ces contributions sont disponibles auprès de notre bureau de direction. Dans le cas de nos partisans, nous de- vrons compter plus de 350 détenteurs de billet de saison afin d’équilibrer notre budget et nous vous invitons maintenant à nous confirmer votre intérêt sur notre page Facebook. Nous tenons à vous remercier d’être des partenaires et partisans importants de notre BigFoot depuis les sept dernières années et nous sommes grandement reconnaissants de votre soutien. N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement. Vos dévoués membres du conseil d’administration du BigFoot de Saint-Léonard-d’Aston À TOUS NOS PARTENAIRES FINANCIERS ET TECHNIQUES ET À TOUS NOS PARTISANS BONSOIR... ELLE EST PARTIE!!! RODGER BRULOTTE DÉBARQUE... AU VILLAGE GAULOIS!

Notre municipalité, déjà honorée que Softball Canada la retienne une fois de plus pour la tenue d’un championnat cana- dien, a appris que le meilleur commenta- teur de baseball de notre histoire accepter la présidence d’honneur de la prestigieuse compétition de balle rapide dans la caté- gorie U23 masculin 2018. Rodger Brulotte C’est en 1969 que Rodger a commen- cé sa carrière dans l’organisation des Expos de Montréal. Il a d’ailleurs contribué à la création de la mascotte Youppi! En 1986, il se retrouve à la radio aux côtés de Jacques Doucet. C’est à l’antenne de ce média qu’il hurle son désormaiscélèbre: «Bonsoooooir… elle est partie!» En 1990, Rodger a travaillé pour la chaîne RDS puis s’est joint à l’équipe de TVA Sports en 2011. Pour souligner son enga- gement dans le baseball au niveau national, le Temple de la Renommée du baseball du Canada lui a remis le Prix Jack Graney. L’acceptation de la présidence du Cham- pionnat canadien U23 2018 prouve, une fois de plus, son amour inconditionnel pour le sport et son souci de l’avenir des jeunes joueurs de balle.

Village gaulois C’est dans un village de 2200 âmes que se sont tenus jusqu’à maintenant cinq cham- pionnats d’envergure: Provinciaux: • 1999 Championnat provincial mineur Nationaux: •  2000 Championnat de l’Est du Canada, Benjamin • 2006 Championnat canadien, Junior •  2010 Championnat de l’Est du Canada, Benjamin-Cadet • 2013 Championnat canadien U18 Lors de ce dernier, l’équipe locale, L’ex- press de Saint-Léonard, avait remporté la médaille d’or devant une foule en délire lors d’un match enlevant contre l’Ontario. Une poussée de 3 points en 6e manche avait permis au Québec de s’assurer la victoire. Pour la coordination exemplaire des évé- nements par le comité organisateur avec en tête Michel Leclair, Jean-Yves Doucet (intronisé au temple de la renommée de Softball Québec) et Denys Guévin, pour l’équipe de bénévoles complètement dé- voués et dynamiques, pour le cachet cha- leureux et accueillant, c’est affectueuse- ment que parents et joueurs d’un océan à l’autre du Canada ont surnommé Saint- Léonard-d’Aston, le Village gaulois et capi- tale de la balle rapide au Québec. Softball Canada réitère sa confiance. C’est donc avec fierté que Saint-Léonard-d’Aston sera l’hôte du championnat canadien 2018 de balle rapide U23 masculin. C’est un rendez-vous, du 31 juillet au 5 août pro- chains dans notre village gaulois, à la sortie 200 de l’autoroute 20 où le sport volera une fois de plus la vedette aux dinosaures.

M A I 2 0 1 8 CORRECTION : LISE DUFRESNE 6 13 20 27 7 14 21 28 8 1 15 22 29 9 2 16 23 30 10 17 24 31 11 4 3 18 25 5 12 19 26 • 10 h 30 Messe FÊTE DES MÈRES • 10 h 30 Messe • 10 h 30 Messe •  1 h Heure du conte à la Biblio •  1 h Échange de surplus de transplants • 10 h 30 Messe •  1 8 h 30 à 20 h Soirée d’inscription camp de jour au CRL •  1 9 h 30 Conseil municipal JOURNÉE NATIONALE DES PATRIOTES •  B ureau municipal fermé •  1 7 h à 19 h AGA de l’Aféas •  1 3 h 30 Expérience Écho à Ludolettre •  G rand McDon au Madrid 2.0 au profit de la Maison de jeunes l’Eau-Vent •  1 9 h Bingo à Ludolettre •  1 7 h à 19 h 5 e anniversaire de la Biblio •  1 4 h à 20 h Salon des vins au CRL DIMANCHE LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI Récupération Ordures

Vous pouvez aussi lire