FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication

 
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
FFB – UNCP 2014
Conférence – Carmignac Gestion
HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014

                          1
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Carmignac Gestion

         DIDIER SAINT-GEORGES
         Membre du Comité d’Investissement

         STÉPHANE DODIN
         Directeur Adjoint de la Clientèle Privée

         ANTOINE DREUX
         Gérant Privé

         GILLES DREYFUS
         Gérant Privé

                              2
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Carmignac Gestion : Plus de 25 ans d’indépendance…
                                                     LES VALEURS FONDATRICES
                    Un seul métier, la gestion d’actifs
                    Une indépendance, garantie d’une liberté
                     d’investissement
                    Une analyse globale, pour identifier les
                     moteurs de la croissance

                                 Edouard CARMIGNAC
                                 Président Directeur Général

                   Edouard Carmignac est diplômé d’une Maîtrise de sciences économiques et
                   d’un MBA de l’université de Columbia. Après plusieurs missions au sein
                   d’établissements financiers, il est nommé sous-directeur chargé de la division
                   des financements miniers et énergétiques à la banque de la société financière
                   européenne en 1976. Entre 1984 et 1989, il est agent de change chez
                   Hamant-Carmignac. Il fonde alors Carmignac Gestion, dont il est le président,
                   avec une forte implication dans la stratégie de gestion des OPCVM.

                          3
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
… et de convictions
Carmignac Gestion se distingue par sa gestion souvent en décalage avec le
consensus de marché :
 •   Une gestion résolument internationale
     Investir sur les places financières du monde entier
 •   Une gestion active et diversifiée
     Un style de gestion original qui cherche à anticiper les marchés plutôt que
     de les subir.
 •   Un analyse macroéconomique
     Au cœur de la détermination des thèmes d’investissement clés
 •   Une construction rigoureuse des portefeuilles
     Une sélection pertinente des sociétés et un suivi permanent des valeurs

                                    4
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Un terrain d’investissement mondial

   Principaux investissements en actions (%) (1)                                         Principaux investissements obligataires (%) (2)

                                    Suisse                                                                                 Russie
                                                        Russie                                                  France
                                                                                                                             0,3            Corée du
         16,7                         4                     0,3                                  4               2,5
                                                                         5,4                                                                  Sud0,2
                                                0,3                2,7                                                                     0,2
                                                                                                                                                  0,1
                              3,2                                              0,4
                                                                                             USA       9,6                9,3                        Japon
         USA                                                                                                                              China
                         France           Turquie                 Chine Japon Corée du                                             0,1
     2                                                                          Sud        0,6       Espagne             Italie
                 0,1                                  2,3              0,1
                                                                                                                                   Inde
Mexique Colombie                                  Inde             Thaïlande             Mexique                                                   0,2
                          1               0,2                                                           0,8
                                                                                                                                                 Australie
                        Brésil Afrique du                                                              Brésil
                                   Sud

                                                      54,5% de nos encours sont investis en actions
                                                      45,5% en produits obligataires

(1) Exemples de pondérations au sein des 54,5% d’investissements en
actions.
(2) Exemples de pondérations au sein des 45,5% d’investissements en
produits obligataires
Source : Carmignac Gestion 31/12/2013                                            5
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Une gamme de Fonds volontairement concentrée
                            UNE GAMME RESSERRÉE, DE MULTIPLES OPPORTUNITÉS

  9     FONDS ACTIONS

                                                                                   5
        TOUTES CAPITALISATIONS                                                           FONDS
Carmignac Investissement
Carmignac Portfolio Investissement
Carmignac Portfolio Grande Europe
                                             6    FONDS
                                                  DIVERSIFIÉS
                                                                                         TAUX
                                                                                   Carmignac Portfolio Global Bond
Carmignac Euro-Entrepreneurs             GAMME PATRIMOINE                          Carmignac Sécurité
Carmignac Portfolio Euro-Entrepreneurs   Carmignac Patrimoine                      Carmignac Portfolio Sécurité
Carmignac Emergents                      Carmignac Portfolio Patrimoine            Carmignac Portfolio Capital Plus
Carmignac Portfolio Emergents            Carmignac Portfolio Emerging Patrimoine   Carmignac Court Terme
Carmignac Portfolio Emerging Discovery   Carmignac Euro-Patrimoine
Carmignac Portfolio Commodities          Carmignac Portfolio Euro-Patrimoine

                                         Carmignac Investissement Latitude

                                         3   FONDS PROFILÉS
                                             Carmignac Profil Réactif 100
                                             Carmignac Profil Réactif 75
                                             Carmignac Profil Réactif 50

23           FONDS CONÇUS POUR CAPTER ET PROFITER DES
             GRANDES TENDANCES DE LA CROISSANCE MONDIALE

                                                     6
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Carmignac Gestion compte aujourd'hui parmi les
          principales sociétés de gestion indépendantes

      •      53 milliards d’euros d’encours sous
                                                                 Répartition actions / obligations (1)
             gestion en OPCVM et sous mandat.
      •      1 467 millions d’euros de fonds
                                                       Actions               54,5%
             propres.
                                                       Obligations / Taux 45,5%
      •      225 collaborateurs
      •      Le capital est entièrement détenu
             par les collaborateurs.
                                                            Répartition par typologie de clientèle (1)

                                                       Particuliers          89,0%
                                                       Institutionnels       11,0%

(1) En millions d’euros
(2) En % des actifs sous gestion
Source : Carmignac Gestion, 31/12/2013
                                                   7
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Une équipe de gestion expérimentée
                                                              Edouard Carmignac
                                                                     CIO

MULTISTRATEGIE            Frédéric          Laurent CHEBANIER                 Julien CHERON
                          LEROUX     25         Risque Pays   16            Analyste Quantitatif 12

OBLIGATIONS                Rose              Charles              Carlos            Keith             Caroline           Pierre
INTERNATIONALES           OUAHBA 19          ZERAH       19       GALVIS    16      NEY      15       SLAMA       13     VERLÉ    10

ACTIONS                  Muhammed             Malte              Huseyin           Saiyid
EUROPÉENNES              YESILHARK 11       HEININGER 8           YASAR      6     HAMID     8

ACTIONS                    Simon             Xavier               David            Haiyan             Edward
ÉMERGENTES                PICKARD 22        HOVASSE 15           Y. PARK    10    LI-LABBÉ 12          COLE       15

ACTIONS
                          Michael            Simon
RESSOURCES                           17                  12
                          HULME              LOVAT
NATURELLES
                           Pierre-Edouard                     Yassine
                            BONENFANT        3               BASRAOUI       6

ANALYSTES                Antoine COLONNA              Matthew WILLIAMS              Tim JAKSLAND                 Vincent STEENMAN
GLOBAUX                   Consommation 22                  Finance     20             Innovation       23             Industrie   9

                              Didier                   Sandra               Jean
                          SAINT-GEORGES      27        CROWL     23        MÉDECIN 20

    Responsable Équipe          Gérant            Analyste      8 Années d’expérience
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
Les avantages d’un service de haut niveau :
L’accès à une information complète et transparente
      TOUS LES JOURS
      Un accès aux valeurs liquidatives par e-abonnement
      TOUTES LES SEMAINES
      Publication de l’allocation d’actif et de la stratégie d’investissement de l’ensemble de nos fonds
      TOUS LES MOIS
      Une analyse de performance pour l’ensemble de nos fonds
      TOUS LES TRIMESTRES
      Un rapport de gestion complet comprenant l’intégralité des portefeuilles,
      Un point sur nos perspectives de marchés et nos stratégies d’investissement

                                         9
FFB - UNCP 2014 Conférence - Carmignac Gestion - HYATT PARIS REGENCY ETOILE, le 11 avril 2014 - Sogi Communication
5 Raisons de choisir Carmignac Gestion

                          INDÉPENDANCE

                          GESTION ACTIVE ET DIVERSIFIÉE

                            TRANSPARENCE

                          CONVICTIONS

                          DÉCOUVREURS DE CROISSANCE

                     10
LA FONDATION
       CARMIGNAC GESTION                                            La passion de l’art contemporain
                                                           Neshat                     Oliver                Lindbergh
Dans une activité où performance et                                                                                     Compagnucci      Pasqua
                                                    AES+F Group      Maximishin            Lichtenstein
anticipation sont les maîtres mots de la
réussite, la collection offre une ouverture sur        Baalbaki     Parr     Davies            Costantino       Martins            Dinh Q.
d’autres univers, conforme à l’esprit pionnier et                                     Basquiat
                                                                       Münch                                          Boetti
novateur qui fait le succès de Carmignac              Barcelo                                               Jiagang                    Richter
Gestion sur les marchés internationaux depuis                                              Clemente
plus de vingt ans.                                  Mohammed
                                                                             Warhol                                            Hyber
                                                                                               Gursky
                                                                    Oehlen                                   Haring                     Baldessari

                              « S’il existe des passerelles entre le monde de l’art, celui du
                             photojournalisme parfois élevé au rang d’art, et le métier de
                                gérant d’actifs financiers, ce sont cet état d’alerte, cette
                           indépendance d’esprit et cette autonomie. » Edouard Carmignac

          UNE COLLECTION RICHE ET ENGAGÉE À DÉCOUVRIR SUR: http://www.fondation-carmignac-gestion.com
                                                 11
Disclaimer
Cette présentation est exclusivement conçue à des fins d’information et est destinée à des clients non professionnels. Elle ne peut être
utilisée dans un but autre que celui pour lequel elle a été conçue et ne peut pas être reproduite, diffusée ou communiquée à des tiers en
tout ou partie sans l’autorisation préalable et écrite de la société de gestion. Elle ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en
investissement. Du fait de leur simplification, les informations contenues dans cette présentation sont inévitablement partielles. Elles
peuvent être subjectives et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis.

Echelle allant de 1 (risque le plus faible) à 7 (risque le plus élevé) ; le risque 1 ne signifie pas un investissement sans risque. Cet indicateur
pourra évoluer dans le temps.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances
exprimées. La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du
montant de capital investi.

L'accès aux produits et services présentés dans ce document peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou de
certains pays.

Les risques et les frais relatifs à l’investissement dans les OPCVM concernés par cette présentation sont décrits dans les DICI (Documents
d’Informations Clés pour l’Investisseur). Les DICI, prospectus, et rapports annuels des Fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.fr
ou sur simple demande auprès de la société de gestion. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.

Copyright: Les données publiées sur cette présentation sont la propriété exclusive de leurs titulaires tels que mentionnés sur
chaque page.
                                         Document non contractuel, achevé de rédigé le 11/04/14

                      Carmignac Gestion – Société Anonyme au capital de 15 000 000 € - RCS de Paris B 349 501 676
                   Agrément AMF n° GP 97-08 du 13/03/1997 24 Place Vendôme – 75001 Paris – Tel : +33 1 42 86 53 35

                                                                   12
Didier Saint-Georges
Membre du Comité d’Investissement

                   13
Réaccélération de la croissance mondiale
        depuis mi-2013…

                                                    Croissance mondiale

                                                                          Monde
                                                                          Pays développés
                                                                          Pays émergents

Source: Datastream, Les Cahiers Verts, 14/01/2013

                                                          14
Sur le long terme, l’ère du désendettement ne fait que
        commencer
                                                                                   2008 : faillite de Lehman
                                                                                    transfert de la dette privée à
                                                                                   la dette publique
    420%                                     Etats-Unis                             crise de la dette souveraine

    380%
                                                                       2007 : crise immobilière
                                              (après une augmentation de la dette des ménages)
    340%
                                                   2001 : éclatement de la bulle Internet                 L’ère du
    300%                                     (après une augmentation de la dette privée)                  désendettement
                                                                                                          commence
    260%

    220%
                          Dette totale
    180%                   en %PIB

    140%                                           1998 : discours de Greenspan,
                                         l’opportunité manquée de normalisation
    100%

Source : Carmignac Gestion, 31/12/2012

                                                    15
Désynchronisation des cycles économiques (1/2)
                                                 POINT BAS
                                               DE L’INFLATION

                  REPRISE DE LA                                                  HAUSSE DE
                   CROISSANCE                                                   L’INFLATION

                                  Actions,                 Matières
                                  croissance               premières
                                  cyclique (secteur        (énergie, métaux)
                                  automobile,                                    POINT HAUT
                                  technologie)
                     POINT BAS                                                      DE LA
                       DE LA                                                     CROISSANCE
                                  Obligations,             Liquidités,
                    CROISSANCE
                                  croissance
                                  défensive (secteur
                                                           valeurs défensives
                                                           (services publics,
                                                                                      ?
                                  financier,               agroalimentaire)
                                  pharmaceutique)

                   BAISSE DE
                                                                                RALENTISSEMENT
                  L’INFLATION
                                                                                DE LA CROISSANCE

                                                  POINT HAUT
Source : Carmignac Gestion                       DE L’INFLATION

                                                      16
Désynchronisation des cycles économiques (2/2)
                                                  POINT BAS
                                                DE L’INFLATION

                  REPRISE DE LA                                                  HAUSSE DE
                   CROISSANCE                                                   L’INFLATION

                                  Actions,                 Matières
                                  croissance               premières
                                  cyclique (secteur        (énergie, métaux)
                                  automobile,
                                                                                 POINT HAUT
                  POINT BAS       technologie)
                                                                                    DE LA
                    DE LA
                                  Obligations,             Liquidités,           CROISSANCE
                 CROISSANCE
                                  croissance               valeurs défensives

                     ?            défensive (secteur
                                  financier,
                                                           (services publics,
                                                           agroalimentaire)
                                  pharmaceutique)

                   BAISSE DE
                                                                                RALENTISSEMENT
                  L’INFLATION
                                                                                DE LA CROISSANCE

                                                POINT HAUT
Source : Carmignac Gestion
                                               DE L’INFLATION

                                                      17
Cycle de croissance et politique monétaire

                                            Point haut de la croissance                                           Politique restrictive
      CYCLE DE
     CROISSANCE                                                  Chine

                                                                                                         Chine
                                                                                                Turquie, Brésil

                                      US

            Indonésie                                                          Russie                              Indonésie
                                                 Corée, Taïwan
                                                                                                                  Inde

   Turquie                                                                                                    Af. du Sud, Mexique, Thaïlande

    Thaïlande                           Mexique                                                             Corée
                                                                                        EUR       US
                                     Zone Euro, Japon                                     JPY
                   Inde, Brésil, Russie                                                         Taïwan                         POLITIQUE
            Point bas de la croissance                                                  Politique accommodante                 MONETAIRE

Source : Morgan Stanley Research, janvier 2014

                                                                          18
Assouplissement quantitatif et cycle économique

          PIB
                                                                   Sans QE

                                            Bénéfice
                                             du QE

                                                                   Avec QE

                                                       Coût du
                                                         QE

                                                                 Temps

                     t0           t1   t2
T1: début de la reprise avec QE
T2: début de la reprise sans QE
Source : Nomura, 22/10/2013
                                            19
La nature du risque de taux sur 2014

                                                   Taux d’intérêt long terme, avec et sans
                                                        assouplissement quantitatif
     Taux d’intérêt à long terme

                                                                                              Avec QE

                                                                                              Sans QE

                                               Début de la              Début de la reprise
                                                  reprise               économique
                                              économique
                                                                                               Temps
                                       t0                    t1    t2

Source : Nomura, 22/10/2013
T1: début de la reprise avec QE
T2: début de la reprise sans QE
                                                                    20
Zone euro : bien que modeste, l’activité est mieux orientée

     65
                                 PMI Manufacturier

     60

                                                             Allemagne
     55
                                                             Zone euro

     50                                                        Italie

                                                              France
     45

     40

Source : Bloomberg, 31/03/2014

                                      21
La zone euro face à une menace déflationniste ?

                                         Inflation,                          Crédit au secteur privé,
                                    glissement annuel                          glissement annuel
     5,5%

     4,5%

     3,5%

     2,5%

     1,5%

     0,5%

    -0,5%

    -1,5%

                                                                       Crédits aux ménages (consommation et autres)
                 Allemagne                Zone Euro     Espagne        Crédits immobiliers aux ménages
                                                                       Crédits aux entreprises non financières
Source :
Gauche : Bloomberg, 30/11/2013
Droite : Thomson Reuters Datastream,
Les cahiers verts de l’économie, décembre 2013                    22
Crédit : les mesures réglementaires plus strictes
        atténuent la vulnérabilité du système financier
                                                                 Vulnérabilité aux chocs et prix du risque
                            AT1                            LCR          Bailin          SPE        OLA         NSFR          PONV

                                                                                                                   Vulnérabilité du système
                                                                             Vulnérabilité aux chocs                      financier
                            SSM                          G-SIFI                                                 PRA          MDA
                                                                                et prix du risque

                                                                                                                     Vulnérabilité
                                                                                                                             Living du système
                           O-SIFI                         SRF                                                  Bâle 3 financier  dans un cadre
                                                                                                                              wills
                                       Prix du risque

                                                                                                                      réglementaire plus strict
                                                  Solvabilité                                                                Coco
                            MPE                                                                               Liikanen
                                                      2

                                                        Ratio de                                                CCB
                            DGS                                                                                              RRM
                                                         levier

                        Bailinable                                   Dodd
                                                        SRM                      Volker du choc
                                                                                 Ampleur    CCCB       CCAR      AQR         CRD4
                         buffer                                      Frank

Source : BoA ML, Carmignac Gestion, janvier 2014

                                                                                   23
Thèmes cycliques

                   24
Thèmes cycliques: les avantages de la désynchronisation

   Etats-Unis
    La reprise économique a déjà commencé
    Energie, Banques

   Europe
    Stabilisation de la conjoncture économique, baisse de l'inflation
    Entreprises domestiques
    Emprunts privés Europe/ pays périphériques

   Japon
    Politique de reflation vigoureuse
    Entreprises industrielles et financières
    Sociétés profitant de la dépréciation du yen

                                      25
Thèmes structurels
Quelques exemples

                     26
Les efforts de l’économie chinoise afin de s’adapter aux
        contexte économique
      USD
    8 000                    Salaire moyen annuel en dollar US    Chine

    7 000

    6 000

    5 000

    4 000
                                                                 Mexique
    3 000

    2 000

    1 000

          0

Source : Carmignac Gestion

                                         27
2013 : temps moyen passé par jour
        Monétisation des services Internet,                                                   sur les principaux médias par un
                                                                                                       adulte américain
        un thème encore sous-valorisé                                                                       Internet    2h37
                                                                                                             Mobile     2h39
                                                                                             Médias traditionnels*      6h43
                                                                                                               Total    12h05

                   Mobile : utilisation en forte hausse, des                            Facebook : revenus publicitaires
                   revenus publicitaires encore marginaux                                       (en mds de $)

        44%
                                                                                                                      9,1

                              20%                       22%
                                                                                                         5,8
                                                                        3%
                                                                                       3,8         3,8         3,6
                                                                                               3                            3,2
  Temps passé Internet :                         Temps passé Mobile : part
   sur Internet part des                         sur le mobile des revenus
                                                                                 0,5
  en % du total revenus                          en % du total publicitaires
   des médias publicitaires                       des médias     totaux
                 totaux                                                          2012          2013      2014**       2015**
                                                                                             Mobile      Ordinateur
            Internet                                               Mobile

* Médias traditionnels : TV, radio, journaux, magazines.
**prévisions
Source : Com score, eMarkter, BofA Merril Lynch Global Research,
décembre 2013                                                               28
Comment gérer un portefeuille d’actions dans cet
      environnement complexe ?
      L’exemple de Carmignac Investissement
                   Principaux moteurs de
                                                         Protections
                        performance

                     Reflation japonaise
                                                 Exposition en faveur du
Thème Cyclique
                                                          dollar
                 Reprise économique au sein
                    des pays occidentaux
                                                 Sensibilité négative aux
                                                      taux d’intérêt

                   Croissance domestique
                         émergente              Possibilité de faire varier le
    Thème                                         taux d’exposition aux
  structurel                                               actions
                     Leaders mondiaux

                                           29
Disclaimer
Cette présentation est exclusivement conçue à des fins d’information et est destinée à des clients non professionnels. Elle ne peut être
utilisée dans un but autre que celui pour lequel elle a été conçue et ne peut pas être reproduite, diffusée ou communiquée à des tiers en
tout ou partie sans l’autorisation préalable et écrite de la société de gestion. Elle ne constitue ni un élément contractuel, ni un conseil en
investissement. Du fait de leur simplification, les informations contenues dans cette présentation sont inévitablement partielles. Elles
peuvent être subjectives et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis.

Echelle allant de 1 (risque le plus faible) à 7 (risque le plus élevé) ; le risque 1 ne signifie pas un investissement sans risque. Cet indicateur
pourra évoluer dans le temps.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances
exprimées. La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du
montant de capital investi.

L'accès aux produits et services présentés dans ce document peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou de
certains pays.

Les risques et les frais relatifs à l’investissement dans les OPCVM concernés par cette présentation sont décrits dans les DICI (Documents
d’Informations Clés pour l’Investisseur). Les DICI, prospectus, et rapports annuels des Fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.fr
ou sur simple demande auprès de la société de gestion. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.

Copyright: Les données publiées sur cette présentation sont la propriété exclusive de leurs titulaires tels que mentionnés sur
chaque page.
                                       Document non contractuel, achevé de rédigé le 07/04/2014

                      Carmignac Gestion – Société Anonyme au capital de 15 000 000 € - RCS de Paris B 349 501 676
                   Agrément AMF n° GP 97-08 du 13/03/1997 24 Place Vendôme – 75001 Paris – Tel : +33 1 42 86 53 35

                                                                   30
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler