Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...

 
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
Formation Gestes et Postures en
    Secours A Personnes
                                     -1-
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
-2-
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
Préambule

Ce document a été inspiré par les formations gestes et postures mises en
place par le SDIS78 et le SDIS13.

L’ergonome de l’organisme d’assurance DEXIA a veillé à la bonne adéquation
entre les principes de manutention manuelle et les techniques proposées dans
nos fiches techniques.

Ont participé à l’élaboration de cette formation :

Ltn Rémi POMERET / GFOR

Cne Amélie GENIN / GAIHS

Mme Stéphanie MOLLARD-CHAUMETTE / GAIHS

Sgt David BERGER-VACHON / CT GERLAND

Adj/C Serge GIVORD / CT MEYZIEU-DECINES

Adj/C Robert EMERIAT / CT LYON-CONFLUENCE

Sgt Florence TOUCHARD / CT SAINT-PRIEST

Sgt Yvan VINCENDON / CT GERLAND

Les sapeurs-pompiers du CT : GERLAND, LOZANNE et CIVRIEUX
D’AZERGUES

Mme Lise DELCOURT / DEXIA

M. Baptiste DOUCET / GAIHS

Mme Caroline TABACCHI / GCCAR

M. Jean-Christophe DUMES / CHU Lyon

                                           -3-
      SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                            12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
-4-
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
SOMMAIRE
                              « Formation gestes et postures SAP »

A – Analyse de la demande                                                                      (p.7)

1   –   Origine de la demande                                                               (p.9)
2   –   Contexte et environnement                                                           (p.9)
3   –   Public concerné                                                                    (p.10)
4   –   Objectifs professionnels opérationnels de la formation gestes et postures SAP      (p.11)
5   –   Objectif pédagogique général                                                       (p.12)
6   –   Contraintes d’ordre général                                                        (p.13)
7   –   Conditions de déroulement du stage                                                 (p.13)
8   –   Intervenants                                                                       (p.14)
9   –   Système global d’évaluation                                                        (p.14)

B – Scénario pédagogique                                                                   (p.15)

1 – Fiche de présentation générale                                                         (p.17)
2 – Programme                                                                              (p.18)
3 – Récapitulatif des objectifs intermédiaires                                             (p.19)
       Partie 1 : Apports théoriques pour le stagiaire en gestes et postures
       Séquence 1 : Cours sur l’anatomie et les pathologies dorsolombaires,                (p.20)
                      Présentation des statistiques du SDIS 69
       Séquence 2 : Principes en manutention manuelle                                      (p.21)

           Partie 2 : Apports pratiques pour le stagiaire en gestes et postures
           Séquence 1 : Gestes et postures liés au secourisme/1                            (p.22)
           Séquence 2 : Gestes et postures liés au secourisme/2                            (p.23)

C – Outils pédagogiques                                                                    (p.25)

1 – Fiche d’aide à l’ouverture du stage                                                    (p.27)
2 – Diaporama « La formation gestes et postures »                                          (p.29)
3 – Questionnaire 1 (réponses verso)                                                       (p.31)
4 – Diaporama « Les principes en manutention manuelle »                                    (p.33)
5 – Questionnaire 2 (réponses verso)                                                       (p.37)
6 – Fiches d’activités pour la deuxième partie                                             (p.39)
7 – Fiches techniques appliquant les principes de manutention en secourisme (FT)           (p.41)
8 – Fiches de mises en situation lors des phases d’application (FMES)                      (p.51)
9 – Fiche individuelle de suivi et d’évaluation « stagiaire gestes et postures »           (p.61)
10 – Fiche d’aide à la clôture du stage                                                    (p.65)
  10.1 - Diaporama «Clôture du stage »                                                     (p.66)
  10.2 - Fiche d’évaluation de la formation                                                (p.69)
  10.3 - Fiche de signalement des situations potentiellement traumatisantes chez les SP    (p.71)

D – Annexes

1 – Liste matériels                                                                        (p.75)

                                                -5-
           SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                 12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
-6-
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
-7-
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
-8-
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
A.1 Origine de la demande
Le Groupement Audit Interne, Hygiène et Sécurité (GAIHS) a constaté une augmentation des accidents de travail ces dernières années
au sein du SDIS69, en lien avec des gestes et postures traumatisantes adoptés par les sapeurs-pompiers. La Commission Hygiène et
Sécurité du SDIS69 a donc proposé en juin 2009 de faire suivre à tous les SPP, SPV et membres du SSSM une formation gestes et
postures propre au Rhône.

                                           A.2 Contexte et environnement
Discipline : Hygiène et sécurité du personnel.

Niveau : Aucun.

Suite à une formation de référent gestes et postures dispensés par DEXIA au mois d’octobre 2010, il a été convenu d’adapter ce
contenu aux outils et techniques mises en œuvres par les sapeurs pompiers du Rhône.

Cette formation va concerner environ 320 moniteurs de secourisme sapeurs-pompiers en 2012 (formation de formateur GP SAP), puis
environ 5000 sapeurs-pompiers en 2013.
A terme, ce scénario pédagogique devrait être inséré dans le réseau informatique du SDIS 69 (http://spiral.univ-lyon1.fr/sdis69) afin
d’être consultable à distance par tous.

                                                                   -9-
                              SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                    12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Formation Gestes et Postures en Secours A Personnes - SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers 12 rue ...
A.3 Public concerné

- Formation de base gestes et postures SAP

Stage d’une durée de 4h de face à face pédagogique, dispensé en 2013 par des moniteurs de secourisme formés gestes et postures
SAP en 2012.

Qualité : sapeurs pompiers professionnels, volontaires et membres du SSSM.

Quantité : environ 5000 agents à partir de 2013, lors des journées FMPA SAP annuelles.

Pré-requis : UV ATC.

                                                                 - 10 -
                             SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                   12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
A.4 Objectifs professionnels opérationnels de la formation gestes et postures SAP
- Formation de base gestes et postures SAP

Cette formation destinée aux SPP, SPV et aux membres du SSSM a pour objectifs :

- Connaitre les différentes pathologies liées au dos.
- Comprendre les principes en manutention manuelle.
- Apprendre les gestes et postures à adopter lors de certaines situations SAP vécues par le sapeur-pompier.

Après la validation de cette formation, ainsi que du reste de sa FMPA annuelle, l’agent sera considéré comme recyclé SAP et pourra
poursuivre en 2014 ses missions opérationnelles.

                                                                   - 11 -
                               SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                     12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
A.5 Objectif pédagogique général

- Formation de base gestes et postures SAP

A la fin de la formation, les stagiaires seront capables de :

SAVOIR :
Connaitre les conséquences d’une mauvaise attitude gestuelle

SAVOIR FAIRE :
Maitriser les gestes et postures afin de prévenir ou limiter les lombalgies

SAVOIR ETRE :
S’adapter aux différentes situations SAP auxquelles les SP seront confrontés au quotidien

                                                                    - 12 -
                                SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
A.6 Contraintes d’ordre général
La liste des stagiaires et de l’encadrement du stage sera communiquée par le pôle programmation du groupement formation.

                                  A.7 Conditions de déroulement du stage

- Formation de base gestes et postures SAP

Durée globale du stage : 4h. (inclus dans une ½ journée de FMPA).
Lieu : Fonction du CT.

Besoins matériels :
- Voir liste en annexe.
- 1 VSAV.

Restauration :
Fonction du CT : Réservation du nombre de repas auprès de restaurants à proximité du CT (FEB envoyé dans les délais et validé par le
groupement concerné).

                                                                 - 13 -
                             SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                   12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
A.8 Intervenants
L’encadrement devra préparer ses cours par la lecture des scénarios et des supports pédagogiques fournis par le GFOR et disponibles
sur le réseau informatique du SDIS69 (http://spiral.univ-lyon1.fr/sdis69).

Les responsables pédagogiques du GFOR sont à leur disposition pour les aider à la compréhension des documents pédagogiques.

                                           A.9 Système global d’évaluation
Le mode d’évaluation est de type formative, les résultats du suivi seront reportés sur la « fiche individuelle de suivi et d’évaluation »
fournit dans le dossier pédagogique.

                                                                   - 14 -
                               SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                     12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 15 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 16 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
B.1 Présentation synthétique.

   INTITULE       Formation Gestes et Postures SAP

                  H Y G I E N E   E T       S E C U R I T E      D U
  DISCIPLINE                                                                        NIVEAU            Aucun
                  P E R S O N N E L

                  6 stagiaires par moniteur formés gestes et
PUBLIC (nombre
                  postures.                                                   DUREE TOTALE            4 h de face à face pédagogique
et qualité)
                  Maximum de 24 stagiaires par stage

PRE- REQUIS
                  ATC
(éventuels)

OBJECTIF GENERAL

  A l’issue de la formation les stagiaires seront capables de :

 - Savoir : Connaître les conséquences d'une mauvaise attitude gestuelle sur le rachis

 - Savoir-faire : Maitriser les gestes et postures pour prévenir ou limiter les lombalgies en SAP

 - Savoir-être : Evoluer vers l’automatisation des principes en manutention manuelle quelles que soient ses activités

EVALUATION CERTIFICATIVE :            OUI         NON ⌧

                                                               - 17 -
                           SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                 12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
B.2 PROGRAMME

                    FORMATION GESTES ET POSTURES                                                    DUREE (ENV.)

• Ouverture de stage                                                                                  15 min

• Apports théoriques gestes et postures (P1)

  -   Le déroulement de la formation gestes et postures (OS1)                                         30 min

  -   Les principes à appliquer en manutention manuelle (OS2)                                         45 min

• Apports pratiques gestes et postures (P2)

  -   Gestes et postures liés au secourisme/1 (OS1)                                                     1h

  -   Gestes et postures liés au secourisme/2 (OS2)                                                     1h

• Clôture de la formation                                                                             15 min

                                                    - 18 -
                SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
B.3 RECAPITULATIF DES OBJECTIFS INTERMEDIAIRES.

PARTIE 1 :      Apports théoriques gestes et postures

OBJECTIF INTERMÉDIAIRE N°1 :

A la fin de la 1ère partie le stagiaire sera capable de :

S : Comprendre les risques d’atteintes auxquelles peut être soumis le rachis
SF : Intégrer les principes en manutention manuelle
SE : Faire évoluer ses habitudes

PARTIE 2 :       Apports pratiques gestes et postures

OBJECTIF INTERMEDIAIRE N°2 :

A la fin de la 2ème partie le stagiaire sera capable de :

S : Identifier les gestes et postures permettant d’éviter ou de limiter l’apparition des lombalgies
SF : Effectuer les gestes et postures correspondants à l’action SAP rencontrée
SE : Adopter naturellement ces gestes et postures SAP dans son quotidien de sapeur pompier

                                                             - 19 -
                         SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                               12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
1ère PARTIE : APPORTS THEORIQUES GESTES ET POSTURES

                                                                                                                DUREE : 30 min
OBJECTIF SPECIFIQUE N° 1
A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable d’identifier les différentes atteintes                      JOUR : -
auxquelles peut être soumis le rachis lors de mouvements inadéquats, au moyen du
questionnaire, en respectant l’enseignement donné.                                                              HORAIRES : 8h15 – 8h45

  TECHNIQUES PEDAGOGIQUES                           MATERIELS
                                       DUREE                                  CE QU'IL FAUT RETENIR                   REMARQUES
       OU D'ANIMATION                             DOCUMENTATION

Activité de découverte :               5 min.           Tableau                                                   Séquence animée en
    Question à la cantonade :                           Feutres                                                    plénière en salle de
« Pourquoi suivre une formation                                                                                           cours.
gestes et postures ? »                                 PC + Vidéo.
                                                      Support ppt           Les principales atteintes au
Activité démonstrative :              15 min.        « La formation                    rachis.
            Exposé :                                     gestes et
cours sur l’anatomie et les                             postures »        Les principales causes d’AT au
pathologies      dorsolombaires,                           dont                  sein du SDIS69.
présentation des statistiques du                     la vidéo Dexia
SDIS 69.                                           « Les pathologies
                                                       du rachis »
Activité applicative                  10 min.
     Questionnaire vrai/faux :
       Correction collégiale.

                                                                - 20 -
                            SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                  12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
1ère PARTIE : APPORTS THEORIQUES GESTES ET POSTURES

                                                                                                                DUREE : 45 min
OBJECTIF SPECIFIQUE N° 2
A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable d’identifier les principes à appliquer                      JOUR : -
en manutention manuelle, au moyen du questionnaire, en respectant l’enseignement
donné.                                                                                                          HORAIRES : 8h45 – 9h30

  TECHNIQUES PEDAGOGIQUES                           MATERIELS
                                       DUREE                                  CE QU'IL FAUT RETENIR                   REMARQUES
       OU D'ANIMATION                             DOCUMENTATION

Activité de découverte                 5 min.
 Présentation d’un film + question à                                     Les 10 principes applicables en          Séquence animée en
           la cantonade :                            PC + Vidéo.         manutention manuelle :                    plénière en salle de
« Citez les principes ou règles que                 Vidéo « porter                                                        cours
semble avoir mis en œuvre le                        une charge »         - Evaluer la charge,
pompier pour se protéger le dos ? »                                      - Placement au plus proche de
                                                     Paper-Board         la charge,
Activité démonstrative                 25 min.         Feutres           - Pieds décalés,
            Exposé :                                                     - Plier les jambes,
Présenter   les   10   principes                      Support ppt        - Garder le dos gainé,
applicables   en     manutention                   « les principes en    - Avoir les bras tendus,
manuelle.                                           manutention »        - Prises fermes,
                                                                         - Soulever tête redressée,
Activité applicative                                                     - Utiliser son élan (report de
     Questionnaire vrai/faux :         15 min.                           masse),
       Correction collégiale.                                            - Prendre un appui complé-
                                                                         mentaire (report de masse).

                                                                - 21 -
                            SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                  12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
2EME PARTIE : APPORTS PRATIQUES GESTES ET POSTURES
OBJECTIF SPECIFIQUE N° 1                                                                                        DUREE : 1h00
A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable de pratiquer une technique de
secourisme en utilisant un matériel de portage ou en effectuant un transfert de                                 JOUR : -
chaise, en respectant les principes gestes et postures enseignés.
                                                                                                                HORAIRES : 9h45 – 10h45

  TECHNIQUES PEDAGOGIQUES                           MATERIELS
                                       DUREE                                 CE QU'IL FAUT RETENIR                     REMARQUES
       OU D'ANIMATION                             DOCUMENTATION

Activité de découverte                  5 min                                                                   Séquence animée en ½
     Question à la cantonade :                           F.A./1                                                 groupe    si    besoin    (6
« Quelles positions peuvent être                                                                                stagiaires maximum par
traumatisantes pour votre dos lors                       4 F.T.                                                 moniteur) sur le terrain.
du relevage d’une victime ? »
                                                         Fiches                                                 Etre à proximité d’escaliers.
Activité démonstrative                 40 min       individuelles de      Insister sur les points clés des
      Démonstration Pratique :                           suivi et               techniques choisies              Techniques proposées aux
2 techniques minimum seront                           d’évaluation                                                       stagiaires :
étudiées parmi celles proposées,                                                                                Relevage victime avec le
selon les attentes des stagiaires.                     4 F.M.E.S.                                               brancard cuillère (techn.1),
20 min. par technique en moyenne                                                                                Brancarder victime dans les
                                                     Matériels de                                               escaliers   avec     le MID
Activité applicative                   15 min         secourisme                                                (techn. 2), Transfert d’une
         Mise en situation :                      (Brancard cuillère,                                           victime sur la chaise à 3
Chaque stagiaire est évalué sur une                  MID, pompe,                                                (techn.3 ou 4)
mise en situation correspondant aux                  drap, chaise
techniques étudiées.                                 « normale »,
                                                   éventuellement
Débriefing                                             chaise de
                                                       transport)

                                                                - 22 -
                            SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                  12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
2EME PARTIE : APPORTS PRATIQUES GESTES ET POSTURES
OBJECTIF SPECIFIQUE N° 2                                                                                        DUREE : 1h00
A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable de pratiquer une technique de
secourisme en utilisant la chaise SP ou en effectuant un transfert dans le VSAV, en                             JOUR : -
respectant les principes gestes et postures enseignés.
                                                                                                                HORAIRES : 10h45 – 11h45

  TECHNIQUES PEDAGOGIQUES                           MATERIELS
                                       DUREE                                 CE QU'IL FAUT RETENIR                     REMARQUES
       OU D'ANIMATION                             DOCUMENTATION

Activité de découverte                  5 min            F.A./2                                                 Séquence animée en ½
     Question à la cantonade :                                                                                  groupe    si    besoin    (6
« Quelles positions peuvent être                         4 F.T.                                                 stagiaires maximum par
traumatisantes pour votre dos lors                                                                              moniteur) sur le terrain.
de la descente d’une victime dans                        Fiches
les escaliers avec la chaise ? »                    individuelles de                                            Etre à proximité d’escaliers.
                                                         suivi et
Activité démonstrative                 40 min         d’évaluation                                               Techniques proposées aux
                                                                          Insister sur les points clés des
      Démonstration Pratique :                                                  techniques choisies                      stagiaires :
2 techniques minimum seront                            4 F.M.E.S.                                               Descendre la chaise dans
étudiées parmi celles proposées,                                                                                les escaliers (techn.5),
selon les attentes des stagiaires.                   Matériels de                                               Monter la chaise dans le
20 min. par technique en moyenne                      secourisme                                                VSAV (techn. 6),
                                                      (chaise de                                                Sortir/Ranger le chariot du
Activité applicative                   15 min          transport,                                               VSAV (techn.7), S’équiper
         Mise en situation :                        sangles, draps,                                             avec le sac d’O2 (techn.8)
Chaque stagiaire est évalué sur une                     sac O2)
mise en situation correspondant aux
                                                        1 VSAV
techniques étudiées.

Débriefing

                                                                - 23 -
                            SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                                  12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 24 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 25 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 26 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.1 Fiche d’aide à l’ouverture du stage
                             (Durée : 15 min puis enchainement sur OS1)

  Accueil

- Souhaitez la bienvenue aux stagiaires pour cette formation gestes et postures SAP,

- Faire signer la feuille de présence,

- Présenter l’équipe pédagogique,

- Effectuer un tour de table succinct où le stagiaire se présentera (Nom, CT).

  Les contraintes

- Préciser les horaires : 8h à 12h00,

- Indiquer les pauses : une pause le matin vers les 9h30,

- Indiquer la localisation des toilettes,

- Demander si des questions subsistent.

  Présentation de la formation : Début du ppt « La formation gestes et postures »

- Enoncer l’objectif général,

- Présenter le programme de la matinée,

- Présenter la fiche individuelle de suivi et d’évaluation, préciser que l’évaluation est formative.
L’objectif est d’appliquer le mieux possible les principes de manutention manuelle, mais la
participation à toutes les phases de la formation est obligatoire.

  Demander si des questions subsistent

Poursuivre le ppt.

                                            - 27 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 28 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.2 Diaporama « La formation gestes et postures »

                                      - 29 -
  SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                        12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 30 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.3 Questionnaire 1 VRAI/FAUX (P.1-S.1)

n=°                                 Questions                                         V F

 1     La colonne vertébrale est constituée d’articulations semi mobiles ?

 2     Le noyau du disque intervertébral est gazeux ?

 3     La courbure contraire de la lordose est la mycose ?

 4     La sciatique est une compression du nerf sciatique par le disque
       intervertébral ?

 5     Le disque intervertébral permet les mouvements de la colonne
       vertébrale ?

 6     Le tassement discal est une destruction presque totale du disque
       intervertébral ?

 7     Le lumbago est provoqué par une disparition du disque
       intervertébral ?

 8     Le disque intervertébral est composé d’un anneau fibreux ?

 9     La lombalgie signifie douleur au lombrique ?

10     Lorsqu’on se penche en avant, le noyau gélatineux se déplace vers la
       moelle épinière ?

                                          - 31 -
      SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                            12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.3 Réponses questionnaires 1 (P.1-S.1)

n=°                                   Questions                                           V F

 1     La colonne vertébrale est constituée d’articulations semi mobiles ?

 2     Le noyau du disque intervertébral est gazeux
                                    - gélatineux -

 3     La courbure contraire de la lordose est la mycose ?
                                     - la cyphose -

 4     La sciatique est une compression du nerf sciatique par le disque
       intervertébral ?

 5     Le disque intervertébral permet les mouvements de la colonne
       vertébrale ?

 6     Le tassement discal est une destruction presque totale du disque
       intervertébral ?

 7     Le lumbago est provoqué par une disparition du disque intervertébral ?
              - Contact entre le disque intervertébral et les nerfs sciatiques -

 8     Le disque intervertébral est composé d’un anneau fibreux ?

 9     La lombalgie signifie douleur au lombrique ?
                                   - aux lombaires -

10     Lorsqu’on se penche en avant, le noyau gélatineux se déplace vers la
       moelle épinière ?

                                          - 32 -
      SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                            12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.4 Diaporama « Les principes de manutention »

                                    - 33 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 34 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 35 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 36 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.5 Questionnaire 2 (P.1-S.2)

n°                                  Questions                                            V F

1     Pour soulever une charge, je me place à 27,5cm précisément afin de
      respecter les principes de manutention manuelle.

2     On peut s’aider de son élan pour soulever une charge.

3     Lors du retrait du casque en secourisme, l’équipier qui maintient la
      tête devra obligatoirement forcer avec son dos pendant l’exécution de
      la technique.

4     Pour un meilleur équilibre je garde les pieds côte à côte.

5     Je plie les jambes plutôt que de faire une flexion de la colonne
      vertébrale.

6     Après cette formation je pourrais lever une charge supérieure à 60 kg.

7     Je garde les bras tendus prises fermes vers le bas, pour transporter
      une caisse.

8     Garder le dos droit, gainé, protège des lombalgies.

9     Je mets un genou à terre pour être nommé chevalier de la lombalgie.

10    Regarder au loin la tête redressée en soulevant une charge permet de
      voir si c’est l’heure du café.

                                         - 37 -
     SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                           12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.5 Réponses questionnaire 2 (P.1-S.2)

n°                                  Questions                                            V F

1     Pour soulever une charge, je me place à 27,5cm précisément afin de
      respecter les principes de manutention manuelle.
                             - Au plus près de la charge -

2     On peut s’aider de son élan pour soulever une charge.
                                - Report de masse -

3     Lors du retrait du casque en secourisme, l’équipier qui maintient la
      tête devra obligatoirement forcer avec son dos pendant l’exécution de
      la technique.
      - Ses coudes seront calés sur sa cuisse et son genou (appui complémentaire) -

4     Pour un meilleur équilibre je garde les pieds côte à côte.
                                 - Décaler les pieds -

5     Je plie les jambes plutôt que de faire une flexion de la colonne
      vertébrale.

6     Après cette formation je pourrais lever une charge supérieure à 60 kg.
            - J’évalue la charge, si elle est trop lourde, je demande de l’aide,
                prévoit des étapes ou des outils pour faciliter l’opération -

7     Je garde les bras tendus prises fermes vers le bas, pour transporter
      une caisse.

8     Garder le dos droit, gainé, protège des lombalgies.

9     Je mets un genou à terre pour être nommé chevalier de la lombalgie.
               - La position trépied permet de garder le dos droit, gainé -

10    Regarder au loin la tête redressée en soulevant une charge permet de
      voir si c’est l’heure du café.
                        - Facilite le gainage du dos lors du relevage -

                                         - 38 -
     SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                           12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.6 Fiches d’activités pour la deuxième partie /OS1
Thème : Les gestes et postures liés au secourisme/1

Objectif : A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable de pratiquer une technique
de secourisme en utilisant un matériel de portage ou en effectuant un transfert de
chaise, en respectant les principes gestes et postures enseignés.

Durée : 1h00

Lieu : Sur le terrain (Etre à proximité d’escalier)

Matériels : Chaises « normales »
            Brancard cuillère
            MID + pompe
            Draps
            Chaises de transport (facultatif) + jeux de sangles

Animation : En sous groupe, 12 stagiaires maximum, accompagnés de deux moniteurs

    Découverte (5 min):
Demandez « Quelles positions peuvent être traumatisantes pour votre dos lors du
relevage d’une victime ? »
Laisser les stagiaires s’exprimer et leurs demander de proposer des solutions
(oralement). Leur indiquer qu’à l’issu de la formation, ils pourront signaler les anomalies
en hygiène et sécurité rencontrées dans leur pratique de sapeur-pompier.

    Démonstration (40 min):
Enoncer puis choisir avec les stagiaires les 2 techniques parmi les 4 proposées
(technique 1 à 4) qu’ils souhaiteraient travailler.
Le moniteur aura 20 minutes en moyenne pour montrer en démonstration pratique la
technique et la faire pratiquer par les stagiaires (il pourra s’aider des fiches techniques
correspondantes).
Lors de l’apprentissage du geste, il faudra faire pratiquer plusieurs fois la technique par
un maximum de stagiaires en même temps, avant de vraiment commencer à corriger
parfaitement le geste. Le moniteur insistera alors sur les points clés de celle-ci.
Une fois que le stagiaire aura réalisé le geste le mieux possible, le moniteur cochera la
case en face de la technique sur sa fiche individuelle. Chaque stagiaire devra avoir
pratiqué les 2 techniques choisies.

    Application (15 min):
Le moniteur, au moyen des fiches de mises en situation, fera passer 1, 2, 3 ou 4
stagiaires sur une situation nécessitant l’emploi d’une des 2 techniques choisies.
La partie « application » sera cochée « réalisée » sur la fiche individuelle de suivi et
d’évaluation, lorsque les points clés de celle-ci auront été respectés (critères de
réussite). Si ce n’est pas le cas lors de la première réalisation, le stagiaire sera guidé et
corrigé jusqu’à ce que ces points clés soient respectés. Nous sommes dans une
évaluation formative. Chaque stagiaire doit avoir été évalué lors d’une mise en situation.

Conclusion : Demandez si les stagiaires ont des questions.

                                           - 39 -
       SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                             12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.6 Fiches d’activités pour la deuxième partie /OS2
Thème : Les gestes et postures liés au secourisme/2

Objectif : A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable de pratiquer une technique
en utilisant la chaise SP ou effectuant un transfert dans le VSAV, en respectant les
principes gestes et postures enseignés.

Durée : 1h00

Lieu : Sur le terrain (Etre à proximité d’escalier)

Matériels : VSAV (avec brancard chariot)
            Sacs d’oxygénothérapie
            Chaises de transport + jeux de sangles
            Draps

Animation : En sous groupe, 12 stagiaires maximum, accompagnés de deux moniteurs

    Découverte (5 min):
Demandez « Quelles positions peuvent être traumatisantes pour votre dos lors de la
descente d’une victime dans les escaliers avec la chaise ? »
Laisser les stagiaires s’exprimer et leurs demander de proposer des solutions
(oralement). Leur indiquer qu’à l’issu de la formation, ils pourront signaler les anomalies
en hygiène et sécurité rencontrées dans leur pratique de sapeur-pompier.

    Démonstration (40 min):
Enoncer puis choisir avec les stagiaires les 2 techniques parmi les 4 proposées
(technique 5 à 8) qu’ils souhaiteraient travailler.
Le moniteur aura 20 minutes en moyenne pour montrer en démonstration pratique la
technique et la faire pratiquer par les stagiaires (il pourra s’aider des fiches techniques
correspondantes).
Lors de l’apprentissage du geste, il faudra faire pratiquer plusieurs fois la technique par
un maximum de stagiaires en même temps, avant de vraiment commencer à corriger
parfaitement le geste. Le moniteur insistera alors sur les points clés de celle-ci.
Une fois que le stagiaire aura réalisé le geste le mieux possible, le moniteur cochera la
case en face de la technique sur sa fiche individuelle. Chaque stagiaire devra avoir
pratiqué les 2 techniques choisies.

    Application (15 min):
Le moniteur, au moyen des fiches de mises en situation, fera passer 1, 2 ou 3 stagiaires
sur une situation nécessitant l’emploi d’une des 2 techniques choisies.
La partie « application » sera cochée « réalisée » sur la fiche d’évaluation individuelle,
lorsque les points clés de celle-ci auront été respectés (critères de réussite). Si ce n’est
pas le cas lors de la première réalisation, le stagiaire sera guidé et corrigé jusqu’à ce que
ces points clés soient respectés. Nous sommes dans une évaluation formative. Chaque
stagiaire doit avoir été évalué lors d’une mise en situation.

Conclusion : Demandez si les stagiaires ont des questions.

                                           - 40 -
       SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                             12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.7 Fiches techniques appliquant les principes de
          manutention en secourisme (Partie 2)

           Liste de techniques proposées pour le SDIS 69

TECHNIQUE 1 secourisme « Relever la victime avec le brancard cuillère »

TECHNIQUE 2 secourisme « Brancarder le MID dans les escaliers »

TECHNIQUE 3 secourisme « Sécuriser un transfert de victime sur la chaise »
« Victime faible »

TECHNIQUE 4 secourisme « Transférer une victime sur la chaise »
« Victime à mobilité réduite »

TECHNIQUE 5 secourisme « Descendre la chaise dans les escaliers »

TECHNIQUE 6 secourisme « Monter la chaise dans le VSAV »

TECHNIQUE 7 secourisme « Sortir/Ranger le chariot du VSAV »

TECHNIQUE 8 secourisme « S’équiper avec le sac d’oxygénothérapie »

                                          - 41 -
      SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                            12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 42 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 1
                       « Relever une victime avec le brancard cuillère »

JUSTIFICATION
Relever la victime en courbant le dos (flexion avant) entraine un fort pincement sur les disques
intervertébraux. En fonction du poids de la victime et à la longue, cela entrainera l’apparition de lumbago ou
d’hernie discale dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux et au déplacement du noyau
gélatineux dans le disque fibreux.

CONSEILS POUR LA REALISATION
L’utilisation du brancard cuillère est particulièrement indiquée lors d’un relevage de victime suspecté d’un
traumatisme de la colonne vertébrale pour l’installer sur un MID.
En cas de suspicion de traumatisme du rachis, la tête sera obligatoirement maintenue.
Lors du relevage, ne pas hésiter à demander des renforts, notamment en cas de victime de fort gabarit.

RISQUES
Eviter de pincer les parties postérieures de la victime lors de la mise en place des cuillères.
Il existe un risque de chute par mauvais verrouillage des cuillères.

POINTS CLES
- Etre au plus proche de la victime
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Garder les bras tendus
- Prises fermes
- Tête redressée
- La tête de la victime est maintenue pendant toute la manœuvre, la mise en place des cuillères doit
mobiliser le moins possible la victime, la victime est correctement installée sur le brancard cuillère et les
fixations sont correctement fermées (cf.RNC PSE2 CII 9-24)

                                            - 43 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 2
                             « Brancarder le MID dans les escaliers »

JUSTIFICATION
Brancarder une victime avec le MID dans des escaliers représente de nombreux risques pour le dos. Une
mauvaise position (dos en flexion ou penché d’un coté) entrainera des sciatiques ou des hernies discales
avec l’apparition de douleur dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux et au déplacement
du noyau gélatineux dans le disque fibreux vers les nerfs sciatiques.

REMARQUES
Cette technique sera employée lorsqu’il y aura obligation de transporter la victime horizontalement et que
l’accès sera impossible pour l’EPANA.
Privilégier les pieds en avant, sauf s’il y a obligation médicale de transporter tête en avant.
En fonction de la distance à parcourir, de la corpulence de la victime, de ses lésions, le MID pourra être
sanglée à un plan dur avec les sangles du brancard cuillère (RDC PSE69 p.50). De même si l’escalier est en
colimasson, la technique sera adaptée afin de maintenir la victime dans les meilleures conditions possibles,
tout en protégeant la santé des SP.
Dès que possible, le MID sera déposé sur le chariot roulant.

CONSEILS POUR LA REALISATION (Voir vidéo Dexia correspondante)
Réaliser une première fois la technique « à vide ».
Pendant la descente, les quatre sapeurs pompiers essayeront d’être :
- Adossés contre les parois extérieures,
- Le dos droit avec les coudes collés au corps,
- les mains en supination tiennent les sangles de portage du MID,
- lorsque que le dénivelé sera trop important, les deux sapeurs pompiers situés vers le bas engageront leurs
bras le plus en aval possible sous le MID,
- le buste et les bras resteront statiques, seules les jambes seront dynamiques.

RISQUES
Se blesser ou blesser la victime, en chutant ou en cherchant à se rattraper.
Par ailleurs, la technique dite de « l’épaulé » comme enseignée dans les référentiels est possible, mais se
révèle plus traumatisante pour les sauveteurs.

POINTS CLES
- Etre au plus proche de la victime
- Pieds décalés
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Prises fermes (mains en supination)
- Regard au loin, tête redressée
- Le C.A. surveille la victime et les autres SP, ces ordres sont audibles, clairs et justes, le déplacement de la
victime souple, sans secousse ni balancement, la victime est bien sanglée, la position d’attente respectée
(cf.RNC PSE2 CII 10-14)

                                            - 44 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 3
                     « Sécuriser le transfert d’une victime sur la chaise »
                                       « Victime faible »

JUSTIFICATION
Transférer une victime d’une chaise à notre chaise de transport, peut entrainer un pincement sur les disques
intervertébraux si le positionnement du dos est en flexion. A la longue, cela entrainera des lumbagos ou des
hernies discales avec l’apparition de douleurs dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux
et au déplacement du noyau gélatineux dans le disque fibreux.

CONSEILS POUR LA REALISATION
L’équipier derrière la victime prépare la chaise de transport et la place à proximité de celle-ci.
Demander à la victime de se pencher en avant puis de pousser sur ces jambes.
Les équipiers sur le coté maintiendront la victime le temps que la chaise soit remplacée par notre chaise de
transport.
La victime sera placée bien au fond de l’assise.

RISQUES
En tirant trop fortement sur les épaules de la victime, nous risquons de luxer ses épaules, notamment en
cas de personnes âgées. De plus, si nos prises ne sont pas suffisantes et que la victime s’affaisse, nous
risquons de la faire tomber ou de nous blesser en cherchant à la retenir.

POINTS CLES
- Demander à la victime de se pencher en avant puis de pousser sur ces jambes
- Etre au plus proche de la victime
- Pieds décalés
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Prises fermes
- Tête redressée
- Etre coordonnés (ordres audibles, clairs et justes)
- La position assise ne doit pas être contre-indiquée, la victime doit pouvoir maintenir la position assise
pendant le relevage (cf. RNC PSE2 9-29)

                                            - 45 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 4
                             « Transférer une victime sur la chaise »
                                  « Victime à mobilité réduite »

JUSTIFICATION
Transférer une victime d’une chaise à notre chaise de transport, peut entrainer un pincement sur les disques
intervertébraux si le positionnement du dos est en flexion. A la longue, cela entrainera des lumbagos ou des
hernies discales avec l’apparition de douleurs dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux
et au déplacement du noyau gélatineux dans le disque fibreux.

CONSEILS POUR LA REALISATION
L’équipier derrière la victime se placera entre les deux chaises et saisira les poignets de la victime.
L’équipier sur le coté aidera à la réception de la victime et évitera que la chaise de transport ne bouge.

RISQUES
Blesser la victime en cas de déséquilibre ou si celle-ci nous échappe et qu’elle chute. Risque de « faux
mouvements » en cherchant à la rattraper.

POINTS CLES
- Etre au plus proche de la victime
- Pieds décalés
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Prises fermes
- Tête redressée
- La position assise ne doit pas être contre-indiquée, la victime doit pouvoir maintenir la position assise
pendant le relevage (cf. RNC PSE2 9-29)

                                            - 46 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 5
                            « Descendre la chaise dans les escaliers »

JUSTIFICATION
Une mauvaise position (dos en flexion ou penché d’un coté) entrainera des sciatiques ou des hernies discales
avec l’apparition de douleurs dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux et au
déplacement du noyau gélatineux dans le disque fibreux vers les nerfs sciatiques. L’utilisation des sangles de
portage pour l’équipier de la tête permet de placer la charge au plus proche de son corps. Les bras étant
libres, le porteur peut donc plus facilement réguler la descente et s’équilibrer.

REMARQUES
- Les sangles de la chaise sont toutes placées et ajustées sur la victime.
- La victime doit toujours garder les bras croisés sur sa poitrine pendant la descente.
- Se servir le plus possible des roulettes de la chaise avant d’aborder les volets d’escaliers.
- Lorsque cela est nécessaire, un troisième équipier précèdera les déplacements de la chaise afin d’ouvrir les
portes, enlever les objets pouvant gêner le passage ou sécuriser l’équipier aux pieds en le tenant par la
ceinture lors de la descente d’escaliers.
- L’équipier à la tête s’équipera des sangles de portage (attention au sens : boucles de serrages au dessus et
triangles avec mousquetons en dessous).

CONSEILS POUR LA REALISATION
Réaliser une première fois la technique « à vide ».
    L’équipier derrière la victime sera vigilant afin de ne pas mettre ses sangles de portage à l’envers !
Il les règlera, les jambes pliées, afin que la chaise se décolle du sol lorsqu’il se redressera. Ses bras devenu
libre lui serviront pour s’équilibrer et sécuriser la descente.
    L’équipier aux jambes se positionnera quelques marches en dessous puis saisira la chaise bras pliés et dos
gainé. Si possible, il est conseillé de positionner un 3ème équipier derrière l’équipier aux jambes, afin de le
soutenir pendant la descente.
    Une fois arrivés, les équipiers poseront la chaise en pliant bien les jambes, pieds décalés, tête redressée
et dos droit.

RISQUES
Etre déséquilibré lors de la descente ou du chargement et se blesser (soi même ou la victime) en chutant ou
en cherchant à se rattraper.

POINTS CLES
- Pieds décalés
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Régler les sangles de portage correctement (équipier à la tête)
- Prises fermes (équipier aux jambes)
- Tête redressée
- La position assise ne doit pas être contre-indiquée, les ordres audibles, clairs et justes, le déplacement
souple, sans secousse ni balancement, la victime est correctement sanglée (cf.RNC PSE2 CII 10-16)

                                            - 47 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 6
                                « Monter la chaise dans le VSAV »

JUSTIFICATION
Conditionner la victime dans l’ambulance au moyen de la chaise peut, si cette technique est mal exécutée
(dos en flexion ou penché d’un coté), entrainer des sciatiques ou des hernies discales avec l’apparition de
douleurs dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux et au déplacement du noyau
gélatineux dans le disque fibreux vers les nerfs sciatiques.

CONSEILS POUR LA REALISATION
Réaliser une première fois la technique « à vide ».
La chaise de transport est disposée, dossier au plus proche du marchepied, à l’arrière du VSAV (suspension
arrière préalablement baissée).
De façon coordonnée, l’équipier en dehors de l’ambulance lèvera la chaise puis montera, pendant que
l’équipier dans l’ambulance accompagnera le mouvement en se redressant et en reculant dans la cellule.

RISQUES
Etre attentif à ce que l’équipier aux jambes ne trébuche pas sur le marchepied lorsqu’ il montera dans
l’ambulance.

POINTS CLES
- Etre au plus proche de la chaise
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Garder les bras tendus (équipier aux jambes)
- Prises fermes
- Tête redressée
- Utiliser son élan (report de masse)
- S’aider d’un appui complémentaire – coudes sur cuisses (report de masse)
- Etre coordonnés (ordres audibles, clairs et justes)

                                            - 48 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 7
                               « Sortir/Ranger le chariot du VSAV »

JUSTIFICATION
Manipuler le brancard lors des phases de sortie et de rangement, dos non gainé, entraine une répétition de
pincement sur les disques intervertébraux si le positionnement du dos est en flexion (penché en avant). A la
longue, cela entrainera des lumbagos ou des hernies discales avec l’apparition de douleurs dues à
l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux et au déplacement du noyau gélatineux dans le disque
fibreux. Cette pression sera accrue en fonction du poids sur le brancard.

CONSEILS POUR LA REALISATION (Voir vidéo Dexia correspondante)
Réaliser une première fois la technique « à vide ».
Lors des phases de sortie ou de rentré du brancard-chariot, les suspensions seront systématiquement
descendues.
Les actions à réaliser pour débloquer puis tirer le brancard-chariot seront faites en respectant les principes
de manutention manuelle.
Le sapeur pompier manipulant le brancard-chariot sera aidé si possible par deux autres collègues, placés de
part et d’autre, afin de soutenir l’ensemble. Il retiendra/poussera le brancard-chariot en fente frontale (pieds
chassés) afin de fixer son dos.

RISQUES
Bien veiller au verrouillage des roues du chariot afin de prévenir une chute de l’ensemble.

POINTS CLES
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Prises fermes
- Tête redressée
- Déplacement en « pied chassé »
- Le C.A. surveille la victime et les autres SP (veiller au bon verrouillage des roues du brancard), ces ordres
sont audibles, clairs et justes, le déplacement de la victime souple, sans secousse ni balancement, la victime
est bien sanglée, le brancard restant le plus possible en position horizontale (cf.RNC PSE2 CII 10-18)

                                            - 49 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE TECHNIQUE 8
                          « S’équiper avec le sac d’oxygénothérapie »

JUSTIFICATION
L’habitude de s’équiper du sac d’O2 en se penchant sur le coté, en déséquilibre, entraine une répétition de
pression latérale sur la colonne vertébrale. Ce phénomène se reproduit ensuite si l’équipier porte le sac sur
son dos avec une seule bretelle. Cela entrainera des sciatiques ou des hernies discales avec l’apparition de
douleurs dues à l’écrasement d’une partie des disques intervertébraux et au déplacement du noyau
gélatineux dans le disque fibreux vers les nerfs sciatiques.

CONSEILS POUR LA REALISATION
En s’aidant d’un co-équipier (idéal) ou après avoir posé le sac sur un support à hauteur de son dos
(ambulance à l’arrêt, avant de descendre), en respectant les règles de manutention manuelle, passer ses
bras dans les bretelles en les serrant, puis faire de même avec la ceinture ventrale.

RISQUES
Réaliser la technique véhicule en mouvement. En cas de freinage brusque, l’équipier risque de se blesser en
étant projeté. Par ailleurs, le règlement intérieur donne obligation du port de la ceinture de sécurité
(art.1.7.7), sous réserve que celles-ci soient présentes, et sous la responsabilité du Chef d’Agrès.

POINTS CLES
- Effectuer la manipulation ambulance à l’arrêt
- Etre au plus proche du sac
- Pieds décalés
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Tête redressée
- Ajuster les bretelles et la ceinture ventrale

                                            - 50 -
        SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                              12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
C.8 Fiches des mises en situation lors des phases
                d’application (Partie 2)

F.M.E.S. TECHNIQUE 1 « Relever la victime avec le brancard cuillère »

F.M.E.S. TECHNIQUE 2 « Brancarder le MID dans les escaliers »

F.M.E.S. TECHNIQUE 3 « Sécuriser un transfert de victime sur la chaise »
« Victime faible »

F.M.E.S. TECHNIQUE 4 « Transférer une victime sur la chaise »
« Victime à mobilité réduite »

F.M.E.S. TECHNIQUE 5 « Descendre la chaise dans les escaliers »

F.M.E.S. TECHNIQUE 6 « Monter la chaise dans le VSAV »

F.M.E.S. TECHNIQUE 7 « Sortir/Ranger le chariot du VSAV »

F.M.E.S. TECHNIQUE 8 « S’équiper avec le sac d’oxygénothérapie »

                                          - 51 -
      SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                            12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
- 52 -
SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                      12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE DE MISE EN SITUATION - TECHNIQUE 1
                       « Relever la victime avec le brancard cuillère »

OBJECTIF SPECIFIQUE
A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable de pratiquer les gestes et postures liés au
secourisme, en respectant les techniques enseignées.

SITUATION
Les sapeurs pompiers doivent relever la victime avec le brancard cuillère afin de la disposer dans
un MID.

NOMBRE DE SP NECESSAIRES
Cinq (Quatre participants et une victime)

MATERIEL NECESSAIRE
-   Un drap
-   Des gants latex
-   Un brancard cuillère
-   Fiche technique 1
-   4 Fiches individuelle de suivi et d’évaluation « Stagiaire gestes et postures SAP » (/participants)

CONSIGNES
Aucune

CRITERES DE REUSSITE
- Etre au plus proche de la victime
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Garder les bras tendus
- Prises fermes
- Tête redressée
- La tête de la victime est maintenue pendant toute la manœuvre, la mise en place des cuillères
doit mobiliser le moins possible la victime, la victime est correctement installée sur le brancard
cuillère et les fixations sont correctement fermées (cf.RNC PSE2 CII 9-24)

                                              - 53 -
          SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
FICHE DE MISE EN SITUATION - TECHNIQUE 2
                         « Brancarder le MID dans les escaliers »

OBJECTIF SPECIFIQUE
A l’issue de la séquence, le stagiaire sera capable de pratiquer les gestes et postures liés au
secourisme, en respectant les techniques enseignées.

SITUATION
Les sapeurs pompiers, pour des problèmes d’accessibilité, sont obligés de descendre la victime
immobilisée dans le MID par les escaliers.

NOMBRE DE SP NECESSAIRES
Cinq (Quatre participants et une victime)

MATERIEL NECESSAIRE
-   Un drap
-   Des gants latex
-   Un MID
-   Une pompe à vide
-   Fiche technique 2
-   4 Fiches individuelle de suivi et d’évaluation « Stagiaire gestes et postures SAP » (/participants)

CONSIGNES
Le formateur sera vigilant à la sécurité des participants lors de la descente de la victime dans les
escaliers.

CRITERES DE REUSSITE
- Etre au plus proche de la victime
- Pieds décalés
- Plier les jambes
- Garder le dos gainé
- Prises fermes (mains en supination)
- Regard au loin, tête redressée
- Le C.A. surveille la victime et les autres SP, ces ordres sont audibles, clairs et justes, le
déplacement de la victime souple, sans secousse ni balancement, la victime est bien sanglée, la
position d’attente respectée (cf.RNC PSE2 CII 10-14)

                                              - 54 -
          SDIS du Rhône - Groupement formation et école départementale des sapeurs pompiers
                                12 rue Baudin 69100 Villeurbanne
Vous pouvez aussi lire