INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest

 
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE

            Janvier 2016

                                     1
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
SOMMAIRE

>   L’ÎLE-DE-FRANCE en quelques chiffres
>   Les conditions de travail : transport
>   Grand PARIS
>   Grand PARIS Express
>   Impacts sur le marché de l’immobilier
>   Vidéo
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
L’ÎLE DE FRANCE
   EN CHIFFRES

                  3
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
L’ÎLE-DE-FRANCE en quelques chiffres

                                                        2ème aéroport
                                                       européen et 3ème
                                                         destination
                                                        touristique au
                  12 millions d’habitants                  monde
                      soit 19 % de le
                   population française
ÎLE-DE-FRANCE

                                                       1er pôle de R&D en
                                                        et 3ème Europe
                                                            mondial

                     Près d’1/3 du PIB
                         national
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
PARIS en quelques chiffres

                                                                                                     Paris, la 3ème place au
                 Paris parmi les quatre      Paris, l’une des 1ères villes     Paris en Europe,           monde pour les
              « super cities » mondiales :       au monde pour les           1ère place en matière       investissements
                 une forte attractivité           investisseurs en             d’emplois dans le      transfrontaliers dans
                     commerciale              immobilier d’entreprise         secteur des hautes           l’immobilier
                                                                                 technologies
PARIS - IDF
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
LES CONDITIONS
      DE
    TRAVAIL

 TRANSPORT

                 6
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
Les conditions de travail : transport
PARIS - IDF

                                         Source : STIF, IAU, OMNIL, Enquête globale transport « Les déplacements des actifs », janvier 2013, p.2 et 3
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
Les conditions de travail : transport
PARIS - IDF

                                Source : ORSTIF, Enquête auprès des salariés d’Ile-de-France sur les transports en commun domicile-travail, 2010, p.21 et 27
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
GRAND PARIS

              9
INVESTISSEMENT POUR LE XXIe SIECLE - Janvier 2016 - Real Invest
Qu'est-ce que le projet du Grand Paris ?
              « Le Grand Paris est un projet urbain, social et économique d’intérêt national qui unit les grands territoires stratégiques de la région
              Ile-de-France, au premier rang desquels Paris et le cœur de l’agglomération parisienne ».
                                                                                                               loi relative au Grand Paris du 3 juin 2010

                           Transport :

                    1      Création d’un réseau de transports publics pour relier les grands pôles économiques de la région
                           et contribuer au développement (26 milliards d’Euros engagés).
GRAND PARIS

                           Une politique d’aménagement du territoire :
                           des outils de planification et de programmation qui permettent de décliner au niveau local les

                  2        objectifs du Grand Paris, notamment autour des futures gares (habitat, enseignement, culture,
                           sport).

                           Le projet du Grand Paris favorise également la recherche, l’innovation et la valorisation

                    3      industrielle.
                                            7 territoires identifiés comme pôles de développement stratégiques.

                 >            L’attractivité de la place de Paris se trouvera ainsi renforcée et offrira une meilleure visibilité aux
                              investisseurs internationaux.

                 >
L'ambition du Grand Paris doit s'appuyer sur la création ou le renforcement de grands pôles de compétitivité, ou « clusters »,
              ayant vocation à devenir des lieux de référence dans leur domaine d'activité et à soutenir le développement économique, tout
              en rationalisant et en limitant l'étalement urbain.
GRAND PARIS

                                                                 Source : http://www.grand-paris.jll.fr/fr/le-projet-du-grand-paris/-les-clusters/id/50
Avec le Grand Paris : l’avenir, c’est une ville dense, qui intègre l’idée de la proximité
              et de l’accès facilité aux services essentiels

                  >> Une nouvelle offre de logement

                  Le Grand Paris : l’opportunité de développer le logement sur le territoire. L’augmentation des loyers et des prix de
                  l’immobilier empêchent un nombre croissant de ménages de se loger. Il faut donc construire plus, au bon endroit
                  et à des prix adaptés au budget des Franciliens.
GRAND PARIS

                  L’objectif fixé est de tendre vers la construction de 70 000 logements/an pendant 25 ans, contre 42 000
                  actuellement.

                  Certains territoires, notamment situés aux abords des futures gares du Grand Paris, apparaissent prioritaires pour
                  ce projet. Pour cela, la Société du Grand Paris a la mission de construire le Grand Paris Express et peut aménager
                  les terrains en cours d’acquisition dans un périmètre de 800 mètres autour des gares.

                  >> Une organisation adaptée

                  La proximité et la facilité d’accès aux services seront les axes principaux de ces projets de construction. Ils se
                  situeront au plus près des lieux de travail afin de limiter les temps de transports et la dépendance à l’automobile. La
                  densification douce et la rénovation recyclage d’espaces urbanisés favoriseront l’optimisation de l’espace
                  urbain et l’émergence de véritables quartiers aux fonctionnalités multiples, en particulier autour des gares.

                  Afin de favoriser la construction de logements à des prix accessibles, le Grand Paris du logement prévoit la
                  valorisation de procédés innovants et l’encouragement de la créativité.

                                                                        Source : http://www.societedugrandparis.fr/projet/le-grand-paris/nouvelle-offre-logement
Le Grand Paris en chiffres

                   > 1 projet urbain, social et économique, dont les fondements reposent sur la création d’un nouveau réseau de
                     transports publics : le Grand Paris Express,

                   > Un objectif de 70 000 logements neufs par an,
GRAND PARIS

                   > 1 métro automatique en rocade autour de Paris,

                   > Plus de 200 kilomètres de réseau, soit autant que le réseau du métro parisien,

                   > 72 gares desservies, dont 57 nouvelles,

                   > 4 nouvelles lignes créées,

                   > 2 millions de voyageurs emprunteront chaque jour ce nouveau réseau,

                                                               Source : http://www.grand-paris.jll.fr/le-projet-du-grand-paris/presentation-generale/id/48
GRAND PARIS EXPRESS

                      15
Futures gares
Objectif du Grand Paris Express
GRAND PARIS EXPRESS

                                  Pièce maîtresse du projet du Grand Paris, le Grand Paris Express est un projet
                                  stratégique pour l’avenir de l’Ile-de-France.

                                  Il s’agit d’un projet d’envergure qui prévoit la construction d’un métro
                                  automatique autour de Paris qui permettra d’améliorer l’offre de transports
                                  de banlieue-à-banlieue et d’éviter de passer obligatoirement par le centre de la
                                  capitale.

                                                                        Source : http://www.grand-paris.jll.fr/le-projet-du-grand-paris/grand-paris-express/id/15
Que prévoit le Grand Paris Express ?

                         Long de 205 km, le nouveau réseau sera composé de quatre lignes et deux extensions de lignes, toutes
                         automatiques et équipées de portes palières ce qui garantira un niveau de service et de sécurité optimal.
GRAND PARIS EXPRESS

                             > La Ligne 15, qui sera circulaire autour de Paris, reliera notamment La Défense, Saint-Denis, Rosny-sous-Bois, Champigny-sur-
                                Marne, Villejuif, Issy-les-Moulineaux, Nanterre,

                             > La Ligne 16 reliera Noisy-Champs à Saint-Denis Pleyel,

                             > La Ligne 17 assurera la liaison entre Saint-Denis Pleyel et Le Mesnil Amelot, en passant par les aéroports du Bourget et de Charles
                                de Gaulle,

                             > La Ligne 18 reliera l’Aéroport d’Orly à Versailles Chantiers, en passant par Massy et le CEA de Saint-Aubin,

                             > Le prolongement de la Ligne 14 se fera au Nord jusqu’à Saint-Denis Pleyel, et au Sud jusqu’à l’Aéroport d’Orly,

                             > Le prolongement de la Ligne 11 se fera à l’Est jusqu’à Noisy-Champs,

                          La réalisation du Grand Paris Express se fera par phases. Sa mise en service totale est prévue à l’horizon 2030,

                          La Société du Grand Paris (SGP) assurera la maîtrise d’ouvrage de l’ensemble du projet, à l’exception de deux tronçons sur
                          le prolongement de la Ligne 14 et de la Ligne 11 qui seront à la charge du STIF et de la RATP.

                      Source : http://www.societedugrandparis.fr/wp-content/uploads/2016/01/25-01-2016-grand-paris-express-le-mtro-du-grand-paris-dossier-de-presse-rentre-2016.pdf
Source : http://www.societedugrandparis.fr/wp-content/up/oads/201 6/01/25-01- 2016-grand-paris-express-/e-mtro-du-grand-paris-dossier-de-presse-rentre-   2016.pdf
Le métro automatique, des déplacements plus rapides, des gains de temps
              importants

              Le métro du Grand Paris permettra les déplacements en rocade avec des correspondances aisées avec le réseau existant
              mais il présentera un autre grand avantage pour les voyageurs : sa vitesse commerciale sera très élevée.

              Le métro du Grand Paris devrait offrir une vitesse commerciale allant de 55 à 65 km/h, sur les lignes 15, 16 et 17.
GRAND PARIS

              À titre de comparaison :

                 > l’objectif de vitesse commerciale du RER A est de 49 km/h,
EXPRESS

                 > sur le réseau du métro parisien, la vitesse à l’heure d’affluence se situe entre 21 et 27 km/h. La ligne 14 fait exception avec une
                    vitesse commerciale à l’affluence de 39,7 km/h,

                 > en ville, les voitures particulières ont une vitesse moyenne de 18,9 km/h.

                                                                       Source :   http://www.societedugrandparis.fr/focus/le-systeme-de-transport/deplacements-rapides
GRAND PARIS   Quels gains de temps?
EXPRESS

                              Source   :   http://www.societedugrandparis.fr/wp-content/uploads/2015/09/grand-paris-express-investissement-21e-siecle.pdf
GRAND PARIS EXPRESS

      FOCUS

SUR QUELQUES GARES

                      22
Focus sur quelques gares du tracé

                GARE Châtillon – Montrouge

                Située à Montrouge entre les avenues Jean Jaurès et Marx Dormoy, la gare de Châtillon – Montrouge est en contact direct
                des communes de Châtillon, Bagneux et Malakoff. Elle se trouve au carrefour de la gare routière et de la station métro de
                la ligne 13.
                Le choix du site s’est fait en collaboration avec les communes de Châtillon, de Montrouge, Bagneux et Malakoff. La gare
                assure la connexion avec le métro ligne 13, les bus de la gare routière et le tramway T6.
GRAND PARIS

                La gare GPE (Grand Paris Express) est l’occasion de fédérer les différentes fonctionnalités autour d’un nouveau pôle de
                transport. Elle renforce également l’attractivité et le dynamisme du secteur en offrant des potentialités de
                développement d’un point de vue commercial et urbain.
EXPRESS

                Des transports connectés
                La gare de Châtillon – Montrouge est en correspondance avec la ligne 13 du métro et le tramway T6.

                Temps de déplacement
                Châtillon – Montrouge < > Bagneux (ligne de métro 4) : 2 min. contre 25 min. aujourd’hui
                Châtillon – Montrouge < > Le Vert de Maisons : 15 min. contre 1h00 aujourd’hui

                La gare en chiffres
                95 000 voyageurs fréquenteront, à terme, la gare de Châtillon – Montrouge chaque jour
                Population à 1000 m : 38 000
                                                                                                   Source : http://www.societedugrandparis.fr/#projet
Focus sur quelques gares du tracé

               Gare Villejuif L. Aragon
               La gare Villejuif Louis Aragon se situe au Nord-Ouest de la gare de métro M7 Villejuif Louis Aragon, le long de l’avenue de
               la République, entre le boulevard Maxime Gorki et l’avenue de Stalingrad. Elle permet une correspondance avec le
               terminus de la ligne 7 du métro et la future ligne de tramway T7.
               Le choix du site s’est fait en collaboration avec la commune de Villejuif et la communauté d’agglomération du Val de
               Bièvre.
GRAND PARIS

               La gare de Villejuif Louis Aragon est implantée au Sud-Est de la commune de Villejuif, adossée à la RD7, artère majeure
               du département du Val-de-Marne. Elle est connectée au centre-ville, à la ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) Aragon
               et permet une desserte directe de l’hôpital Guiraud.
EXPRESS

               Des transports connectés
               La gare de Villejuif Louis Aragon est en correspondance avec la ligne 7 du métro et le tramway T7.

               Temps de déplacement
               Villejuif Louis Aragon < > Le Vert de Maisons : 6 min. contre 38 min. aujourd’hui
               Villejuif Louis Aragon < > Issy RER : 12 min. contre 1h00 aujourd’hui

               La gare en chiffres
               55 000 voyageurs fréquenteront, à terme, la gare de Villejuif Louis Aragon, chaque jour
               Population à 1000 m : 31 000
                                                                                                     Source : http://www.societedugrandparis.fr/#projet
Focus sur quelques gares du tracé

               Gare Champigny Centre

               Située le long de l’avenue Roger Salengro et de la rue Jean Jaurès, la gare de Champigny Centre se trouve au carrefour de
               la RD4 et des voies ferrées de fret. Elle assure une correspondance avec la future Ligne Orange du Grand Paris Express.
               Le choix du site s’est fait en collaboration avec la commune de Champigny-sur-Marne.
               La solution retenue favorise l’accessibilité de la gare à tous les usagers quel que soit leur mode de déplacement. Elle offre
               de bonnes conditions d’interconnexion entre les lignes rouge et orange. Elle dessert directement les quartiers Le Maroc,
GRAND PARIS

               le centre-ville et le Plant ainsi que les bords de Marne de Champigny-sur-Marne.
EXPRESS

               Des transports connectés
               La gare de Champigny Centre est connectée avec la future ligne 15 Est du Grand Paris Express.

               Temps de déplacement
               Champigny Centre < > Vitry Centre : 11 min. contre 1h20 aujourd’hui.
               Champigny Centre < > Fort d’Issy – Vanves – Clamart : 24 min. contre 1h30 aujourd’hui.

               La gare en chiffres
               48 000 : c’est le nombre de voyageurs qui traverseront à terme la gare Champigny Centre chaque jour
               Population à 1000 m : 23 000
               19,6 mètres : c’est la profondeur à laquelle se trouvent les quais de la gare

                                                                                                      Source : http://www.societedugrandparis.fr/#projet
Focus sur quelques gares du tracé

              Gare Nanterre La Boule

              La gare assurera la desserte des quartiers résidentiels et d’activités de Nanterre, actuellement éloignés de toute offre de
              transport lourd, ainsi que des quartiers nord-est de Rueil-Malmaison. Elle permettra également d’accompagner la
              mutation du secteur de La Boule.

              Le volume souterrain de la gare s’insère sous l’avenue Juliot-Curie. Le bâtiment voyageurs est situé au nord-est de la place
              de La Boule. Cet emplacement offre une correspondance rapide avec le pôle bus.
GRAND PARIS

              La réalisation de la gare accompagne plusieurs projets de construction et de renouveau urbain. Elle intègre également des
              dispositions pour l’arrivée du tramway T1 (en cours d’étude) et sa future station qui sera en correspondance immédiate avec
              la gare.
EXPRESS

              L’implantation de la gare a été choisie en collaboration avec la ville de Nanterre et les partenaires concernés.

              Des transports connectés et rapides
              T1 (projet en cours d’étude)
              Lignes de bus

              Temps de parcours
              Nanterre La Boule < > Saint-Cloud : 5 min au lieu de 25 min aujourd’hui
              Nanterre La Boule < > La Défense : 4 min contre 20 min aujourd’hui

              La gare en chiffres
              Population à 800 m : 19 000
              Emplois à 800 m : 9 500
              65 000 voyageurs par jour

                                                                                              Source : http://www.societedugrandparis.fr/#projet
Focus sur quelques gares du tracé

               Gare St-Denis Pleyel

               Gare emblématique du Grand Paris Express, elle est située sur le territoire de Saint-Denis, à l’intersection de la rue Pleyel
               et de la rue Francisque Poulbot. Au cœur d’un projet urbain majeur, elle est un pôle unique de correspondance entre 4
               lignes du GPE.
GRAND PARIS

               Le choix du site s’est fait en collaboration avec les villes de Saint-Denis et de Saint-Ouen, l’agglomération Plaine Commune
               et l’ensemble des partenaires concernés. La solution retenue d’une implantation à l’ouest du faisceau ferroviaire, à l’angle
               des rues Pleyel et Francisque Poulbot s’intègre dans un projet de développement urbain majeur. Elle permet un pôle
               compact pour les lignes 14, 15, 16 et 17 du Grand Paris Express et une connexion via un cheminement aérien au-dessus du
EXPRESS

               faisceau ferroviaire entre la ligne D du RER et les lignes du Grand Paris Express. L’accès à la ligne 13 du métro pourra se
               faire par l’espace public avec une distance à parcourir de 250 mètres environ.

               Des transports connectés
               La gare de Saint-Denis Pleyel concerne les lignes 14, 15, 16 et 17 du GPE. Elle est en correspondance avec le RER D.

               Temps de déplacement
               St-Denis Pleyel < > Chelles : 22 min. contre 55 min aujourd’hui
               St-Denis Pleyel < > La Courneuve « Six Routes » : 3 min. contre 21 min aujourd’hui

               La gare en chiffres
               250 000 voyageurs fréquenteront, à terme, la gare de St-Denis Pleyel chaque jour.
               Population à 1000 m : 9000
               Emplois à 1000 m : 22 000

                                                                                                       Source : http://www.societedugrandparis.fr/#projet
IMPACTS SUR
  LE MARCHÉ
DE L’IMMOBILIER

                  28
La production de logements s'accélèrera dans les quartiers de gares du Grand Paris

Source : http://www. societed u9randparis.frfwp-content/uploads/ 2015/09/9rand -paris- express -investissement· 21e-siec/e.pdf
Grand Paris express : une spéculation « mal répartie »
          Publié le 14/09/2015 (Le Journal du Grand Paris)

          "La spéculation, pour l'heure, n'est pas également répartie sur toute l'Ile-de-France", rapporte une étude du réseau Guy
          Hoquet immobilier sur les prix de l'immobilier sur 12 sites qui seront traversés par le Grand Paris express.

          Au 30 juin 2015, le réseau enregistrait une baisse des prix de 2,2 % dans la région au premier semestre, indique cette étude
          publiée en septembre 2015. Deux secteurs plutôt déjà bien desservis par les transports affichent, eux, des hausses assez
          nettes sur les deux dernières années. A Saint-Ouen, la moyenne atteint 4 500 euros/m2, en hausse de 10 %. Si le quartier
          des puces y est prisé depuis un moment, celui où s’arrête le RER C est impacté par l’arrivée prochaine de la ligne
          14. « Les investisseurs ainsi que de nombreux sièges de grands groupes ont déjà̀ lancé leur projet et les acquéreurs
ARTICLE

          travailleurs dans la capitale sont arrivés en nombre pour profiter de nombreux programmes neufs », indiquent les auteurs.

          Seul autre secteur présentant une hausse, celui de Saint-Denis (+ 9 % à 3 500 euros/m2). « Le Grand Paris express joue
          pour l’heure un rôle plus psychologique que marchand, mais il consolide un marché déjà̀ très porteur », est-il noté dans
          l’étude. Les alentours de la gare de Saint-Denis Pleyel, où passeront les lignes 14, 15 (est et ouest), 16 et 17, intéressent les
          investisseurs qui représentent un tiers des acquéreurs.
S

          Certains quartiers vont « monter demain »

          Si les niveaux de prix sont plus élevés dans le sud des Hauts-de-Seine, leur évolution est stable depuis deux ans. Issy-les-
          Moulineaux et Vanves, très prisées historiquement en tant que marché de report, sont déjà̀ très bien desservies par les
          transports vers la capitale. « La ligne 15 sud pourrait « renforcer ce dynamisme ».

          Sur les autres sites examinés le réseau Guy Hoquet signale des baisses qui varient de 3 % à Chelles à 10 % à Versailles. Les
          analyses sont toutefois différentes selon les zones, l’étude présentant Champigny-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Créteil,
          Villejuif et Clichy comme des quartiers « qui vont monter demain » et Orsay et Gif-sur-Yvette, où l’arrivée du métro
          est plus lointaine, « ne montrent pas encore de signe de spéculation ». Les auteurs observent que « les secteurs
          « en devenir » ont toutes les chances de l’être, aussitôt que seront visibles les premiers engins de chantier. Peut-être pas
          avant. »
Le métro Grand Paris Express sur les rails
          Publié le 24/10/2014, dans : Régions, Marché Ile-de-France (Explorimmoneuf)

          La construction du métro Grand Paris Express et de ses gares monte en puissance. Ce rêve pour la banlieue
          devient réalité.

          Le gouvernement l’a décidé : dès 2024, le métro du Grand Paris Express desservira les aéroports de Roissy, d’Orly, du
          Bourget et une bonne partie du plateau de Saclay. C’est plus tôt que prévu.

          Par conséquent, le rythme des constructions monte d’un cran. Au cours de l’automne, les premiers chantiers vont
          démarrer sur la ligne 15 sud, entre Boulogne et Noisy- Champs. (…)
ARTICLE

          Le montant alloué s’élève à 700 millions d’euros. Point crucial : le développement de l’habitat lié au Grand Paris.
          Rappelons que l’objectif ferme est de construire 70 000 logements par an en Île-de-France.

          Or, comme le précise la SGP, « la zone d’influence des gares du Grand Paris Express représente 138 km2, soit
          beaucoup plus que les 105 km2 de Paris. C’est dire tout le potentiel dont nous disposons pour intensifier la ville dans
S

          les meilleures conditions. » En surplomb ou à proximité immédiate des gares, les logements bénéficieront
          d’emplacements recherchés. Quoique jeune encore, le projet de Grand Paris ne passe pas inaperçu auprès des
          investisseurs internationaux.

          Le réseau Knight Frank, spécialisé dans le conseil en immobilier, l’évoque dans l’édition 2015 de son « Global
          Cities Report ». Cette analyse, qui passe en revue les chances de développement des grandes métropoles d’ici à
          quinze ans, anticipe le renforcement du pouvoir d’attraction de Paris. « En termes immobiliers, souligne-t-elle,
          de multiples opportunités s’offriront sur les 150 millions de mètres carrés des zones desservies par le métro. »
Les investisseurs parisiens se tournent vers la banlieue
          Publié le 05/01/2016 (Explorimmo)

          Qu’il semble loin le temps où l’on achetait à Paris pour louer, selon les professionnels de l’immobilier. Le nombre
          d’investisseurs à se détourner de la capitale ne cesse de croître. Le réseau d’agences immobilières Century 21 enregistre
          une baisse de 4,8 %, pour la 4ème année consécutive, de cette catégorie d’acheteurs. Idem pour Laforêt ou encore Guy
          Hoquet. « Sur la seule année 2015, nous observons une baisse de 15 % de la part des investisseurs dans nos agences
          parisiennes.»
          Où sont passés ces acquéreurs ? « Avec la baisse des loyers engendrée par l’encadrement, ils quittent la capitale pour trouver
          une meilleure rentabilité dans d’autres projets en province ou en Île-de-France », suppose le réseau Laforêt. « C’est vrai que
          nous observons pour 2015 une hausse de 10 % de la part des acquisitions en investissement en petite couronne », précise
          Fabrice Abraham, président de Guy Hoquet.
ARTICLE

          Villejuif, Montreuil, Montrouge… le nouvel exode ?

          Si l’encadrement des loyers et les taxes sur les logements vacants sont souvent évoqués, les causes de ce nouvel "exode"
          sont également dues aux prix excessifs des appartements parisiens, pour Thierry Delasalle, notaire dans la capitale : «
S

          Avec un m² moyen à 8 000 € et des loyers qui, avec ou sans encadrement des loyers, reculent, le calcul de l’investisseur est
          vite fait. Les rendements à Paris sont beaucoup trop faibles pour les intéresser. Surtout qu’il suffit de passer le périphérique
          pour trouver des logements parfois deux fois moins chers et que l’on peut louer à des prix plus ou moins proches de ceux de
          Paris. »

          Ce sont surtout les villes reliées par le métro qui intéressent", rappelle Thierry Delesalle. Villejuif, Montreuil, Montrouge,
          Kremlin Bicêtre… les communes du nord, du sud et de l’est parisien sont plébiscitées par les acquéreurs. Les prix à
          l’achat y sont plus attractifs (voir carte ci-dessus) et la connexion avec les lignes 7, 4, ou 9 du métro, attirent les
          locataires. La demande est moins forte à l’ouest, où les prix sont plus élevés, même si certaines villes tirent leur épingle
          du jeu, comme Suresnes, reliée au RER A.

          Quant aux sites qui accueilleront les futures lignes du Grand Paris Express, elles intéressent encore peu les investisseurs
          selon Fabrice Abraham : « C’est encore trop tôt. Tant que les premières grues ne feront pas leurs apparitions, les Franciliens
          n’iront pas investir les lieux. »
Grand Paris : des logements près des futures gares
          Publié le 24/06/2015 (Explorimmo)

          Les principaux acteurs du Grand Paris viennent de signer un accord permettant la construction prochaine de logements
          intermédiaires et sociaux, sur le site des gares à venir. Eclairages.

          Un pas de plus pour le résidentiel dans le futur Grand Paris Express. La Société nationale immobilière (SNI), sa filiale
          Grand Paris Habitat (GPH) et la Société du Grand Paris (SGP), viennent de conclure un accord permettant de construire
          plus de logements près des gares du projet. Principalement des habitations à loyers modérés (HLM) et des logements
          intermédiaires.
ARTICLE

          À travers ce protocole cadre, la SNI s’engage à "acquérir auprès des propriétaires des volumes ou des biens cédés par la
          SGP". Après consultation entre les deux parties, pour chaque opération immobilière, la SNI pourra allouer une enveloppe
          de financement de logements intermédiaires et sociaux pouvant atteindre les 500 millions d’euros.
          (…)
          De plus, GPH mettra, à disposition, des projets de construction à réaliser sur les gares : "Ce sont 11 000 logements sociaux
S

          que nous allons construire sur le territoire du Grand Paris sur la période 2015-2019", souligne Manuel Flam, président du
          directoire de Grand Paris Habitat.

          Une occasion pour les investisseurs

          Une série de travaux qui contribueraient à faire venir des investisseurs sur ces opérations, selon Vincent Mahé, secrétaire
          général du groupe SNI : « Ces infrastructures seront décorrélées de toutes variations économiques. C’est de la
          démographie, la ville va avoir besoin de ces logements qui seront occupés par l’arrivée d’une nouvelle population. Les
          investisseurs pourront ainsi réaliser des plus-values. »
          (…)
Grand Paris Express, le réseau de demain
          Publié le 01/09/2014, dans : Régions, Marché Ile-de-France

          Le Grand Paris s’appuie sur le Grand Paris Express, un super-métro qui reliera les grands pôles économiques de la région. D’ici à
          quinze ans, deux millions d’usagers emprunteront ce nouveau réseau chaque jour.

          (…)

           " C’est le plus grand projet de l’époque post-haussmannienne “, n’hésite d’ailleurs pas à dire Luc Bonnardot, Directeur
          Général Adjoint Habitat Paris/Ile-de-France chez Bouwfonds Marignan. Le Grand Paris Express doit permettre de désaturer le
          RER et les transports existants, de réduire la congestion et la pollution, de lutter contre l’étalement urbain et de favoriser le
ARTICLE

          développement économique de la région parisienne. Pour y parvenir, quatre nouvelles lignes de métro (15, 16, 17 et 18) seront
          créées. Tout au long du réseau, seront réalisées de 69 à 72 nouvelles gares qui seront de véritables lieux d’échanges. " Au-delà de
          leur fonction de porte d’entrée au nouveau réseau de transports de la métropole, elles vont contribuer au développement
          des territoires desservis en devenant des lieux emblématiques du Grand Paris “, indique-t-on à la Société du Grand Paris.

          En 2030, 90 % des Franciliens habiteront à moins de deux heures d'une gare
S

          (…) " En 2030, 90 % des Franciliens habiteront à moins de deux kilomètres d’une gare, précise la Société du Grand Paris.
          Aujourd’hui, un voyageur passe, en moyenne, 24 minutes par jour dans les transports en commun. Demain, le métro
          automatique du Grand Paris Express fera gagner en moyenne 7 minutes à chaque utilisateur. “ Reste que, s’agissant d’un projet
          colossal et très coûteux, sa réalisation est prévue en plusieurs étapes, les premières livraisons intervenant à partir de 2017 et
          s’étalant jusqu’en 2030.
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler