Le rôle du FOREM sur le marché du travail wallon

 
CONTINUER À LIRE
Le rôle du FOREM sur le marché du
travail wallon

Faire la connaissance du Forem                                             FOREM Formation est l’opérateur public de forma-
                                                                           tion qui fournit à l’ensemble des citoyens wallons
Plusieurs décrets votés par le Parlement wallon en                         des prestations de formation qualifiante adaptées à
2003 ont donné les bases nécessaires à la mise en                          la demande issue du marché.
place d’une gestion mixte du marché du travail en
Région wallonne.                                                           FOREM Support qui dispense des services internes
Dans ce cadre, le rôle du FOREM, le service public                         communs garantissant le bon fonctionnement des
wallon de l’emploi et de la formation a été sensible-                      deux autres entités.
ment élargi et renforcé.
                                                                           Le FOREM compte également parmi ses collabora-
Composé de plus de 3 400 agents, Le FOREM est                              teurs des professionnels dont les compétences ne
l’instrument de gestion du marché du travail du                            sont pas strictement liées à la formation et à l’em-
Gouvernement wallon et a pour mission de ré-                               ploi (Département des Relations internationales,
pondre aux attentes des particuliers, des entrepri-                        Département des Systèmes d’informations et Dé-
ses et des acteurs du marché de l’emploi.                                  partement Communication & Marketing).

Le FOREM est chargé d’améliorer le fonction-
nement du marché du travail. Il est donc un inter-                         Accord de Coopération relatif à
médiaire actif entre l’offre et la demande en four-                        l’accompagnement et au suivi actifs
nissant une large gamme de services à l’en-                                des chômeurs
semble du public mais aussi un coordinateur entre
les différents acteurs. Il stimule également le mar-                       Les usagers qui fréquentent le FOREM se voient of-
ché du travail et favorise la transparence du mar-                         frir des services ouverts (Carrefour Emploi Formati-
ché de l’emploi notamment par la gestion active et                         on ou Maisons de l’Emploi) ou à distance (internet
la diffusion de l’information sur le marché du tra-                        et call center), des services spécialisés sur rendez-
vail.                                                                      vous (conseil en orientation, en recherche d’em-
                                                                           ploi, en accompagnement) et des formations quali-
Le FOREM s’est doté d’une structure adaptée à ses                          fiantes.
missions en organisant l’ensemble de ses activités
au sein de trois entités complémentaires:                                  Lorsqu’un conseiller du FOREM est en contact avec
                                                                           un particulier, il identifie rapidement dans quel cas
FOREM Conseil met en application les politiques                            de figure se trouve la personne. En fonction de sa
de l’emploi wallonnes, conseille et soutient les par-                      situation par rapport au marché de l’emploi (de-
ticuliers dans leur recherche d’emploi, les entrepri-                      mandeur d’emploi “prêt à l’emploi”, demandeur
ses dans leur gestion des ressources humaines et                           d’emploi présentant un besoin de formation, de-
les autres acteurs du marché de l’emploi dans l’or-                        mandeur d’emploi présentant un besoin d’accom-
ganisation de réponses intégrées aux besoins iden-                         pagnement approfondi), les services les plus ap-
tifiés.                                                                    propriés sont proposés (cf. schéma 1). Ces services

28             OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005
comprennent une mise en relation individualisée                Approche spécifique mise en place pour les
avec des offres d’emploi.                                      publics éloignés de l’emploi

Entre juillet 2004 et juillet 2005, 92 125 personnes           La prise en charge de ces publics s’effectue dans
(dont 64 259 correspondaient au Plan d’accompa-                une logique générale combinant l’intervention du
gnement phase 1) ont été prises en charge par le               FOREM et d’opérateurs de formation/insertion.
FOREM au sein des services aux particuliers. Ceci
n’inclut pas le public fréquentant les services ou-            Suite à l’expérience du Parcours d’Insertion, un dé-
verts ni les stagiaires en formation.                          cret a instauré le Dispositif Intégré d’Insertion So-
                                                               cioprofessionnelle (DIISP). Ce dispositif vise la
L’Accord de Coopération impacte ce schéma géné-                prise en charge, par l’articulation de filières et pas-
ral sur 4 aspects clés:                                        serelles entre des actions de formation/insertion,
– Il instaure une prise en charge systématique des             de personnes appartenant à un groupe de bénéfi-
   personnes dès réception de leur lettre d’avertis-           ciaires prioritaires (demandeurs d’emploi très éloi-
   sement par l’ONEM (chômeurs de longue durée)                gnés de l’emploi) défini en fonction de caractéristi-
   ou dès le 4ème ou le 7ème mois de chômage                   ques socio-économiques. Ces personnes bénéfi-
   (approche préventive conformément à la Stra-                cient d’un contrat crédit insertion, garantissant un
   tégie européenne pour l’emploi).                            accompagnement et un suivi individualisé par un
– LE FOREM a créé un ‘service de base’ consistant              référent unique (conseiller du FOREM) sur une
   tout d’abord en une séance collective informant             durée de deux ans, en ce compris six mois après la
   sur le plan et les rôles respectifs de l’ONEM et du         mise à l’emploi, ainsi que le bénéfice de prestations
   FOREM, sur les opérateurs et leurs services et sur          sociales.
   les éléments clés de la recherche d’emploi. Cette
   action collective est suivie d’un entretien de
   diagnostic à l’issue duquel une convention est              Prise en charge des travailleurs victimes des
   signée visant à contractualiser la suite du par-            licenciements collectifs
   cours.
– Un suivi systématique des démarches entrepri-                Les cellules de reconversion sont des dispositifs à
   ses à l’issue des 3 mois suivant le diagnostic est          durée de vie d’une année qui prennent en charge
   mis sur pied pour toutes les personnes ayant si-            des travailleurs licenciés suite à des fermetures,
   gné une convention. Un suivi de l’usage fait par            faillites ou restructurations d’entreprises. Les tra-
   le particulier des offres d’emploi qu’il a reçues           vailleurs licenciés y sont encadrés en permanence
   individuellement est également organisé.                    par des conseillers en accompagnement du FOREM
– Un appel à projets annuel pour des actions de                et par des accompagnateurs sociaux désignés par
   formation/insertion a été mis au point afin                 les Organisations syndicales. Les objectifs poursui-
   d’augmenter et diversifier l’offre de services des          vis sont la construction de nouveaux projets pro-
   opérateurs du territoire en matière d’orientation           fessionnels, l’entrée dans des modules de forma-
   professionnelle, de recherche d’emploi et de                tion, la résolution de problèmes sociaux et indivi-
   pré-qualification. En 2004, il a permis d’ouvrir            duels directement liés au licenciement collectif.
   7 945 places supplémentaires de formation via
   236 projets réalisés, portés par 119 opérateurs             En 2004, les cellules ont pris en charge plus de 2 000
   différents dont 8% du secteur marchand.                     travailleurs issus de 23 licenciements collectifs. Le
                                                               taux de réinsertion est en moyenne de 70 à 75% se-
A titre indicatif, notons que fin septembre 2005,              lon les secteurs et les caractéristiques du public.
139 937 personnes ont été prises en charge. Parmi
celles-ci, 91 947 sont ciblées par l’ONEM, 28 149
sont ciblées de manière préventive et 27 227 ne                Organisation des transitions professionnelles: le
font pas partie des critères du plan (ex. bénéficiai-          cas du PTP
res du Revenu d’intégration sociale, demandeurs
d’emploi inscrits librement, travailleurs, etc.);              Le Programme de Transition Professionnelle a été
                                                               instauré par l’accord de coopération de 1997 entre

                                              OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005   29
Schema 1.

30
                                                                 Schema d’accompagnement et mise en relation avec le marché de l’emploi

OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco
4/2005
l’Etat Fédéral et les Régions. Il donne la possibilité à         FOREM amplifie son action actuelle et développe
des jeunes et à des personnes peu ou moyenne-                    une nouvelle approche intégrée emploi-formation
ment qualifiées, exclues du marché du travail, d’ac-             pour mieux répondre aux tensions sur le marché
céder à un emploi et ce, dans le cadre d’un contrat              de l’emploi et aux pénuries. Son action se déve-
de travail à temps partiel et à durée déterminée.                loppe sur quatre axes en parallèle afin de prendre
                                                                 en compte la diversité des situations, des causes et
L’expérience professionnelle ainsi acquise par les               des solutions:
bénéficiaires est complétée par une formation et un              – Un plan d’action “métiers” destinée à traiter 10
accompagnement en vue de favoriser une insertion                   métiers/an au rythme de 1 métier par mois pen-
durable au-delà du contrat PTP.                                    dant quatre ans.
                                                                 – Une approche sous-régionale de proximité, por-
En 2004, un total de 4 917 personnes ont été bénéfi-               tant sur des plans d’actions sous-régionaux em-
ciaires du PTP. Il est prévu en 2006 d’atteindre                   ploi/formation semestriels, pour des réponses
5 350 PTP.                                                         concrètes à des besoins locaux à court terme.
                                                                 – Un plan visant l’augmentation du volume des
                                                                   formations qualifiantes dans les fonctions criti-
Intermédiation et gestion des offres d’emploi                      ques, soit un premier volume de 2 000 forma-
                                                                   tions supplémentaires en 2006 (4 000 en 2007,
Le FOREM récolte des offres d’emploi via son Service               5 500 en 2008, 5 550 en 2009).
aux Entreprises composé notamment de conseillers                 – Le traitement individualisé des besoins en quali-
en recrutement qui aident les entreprises à analyser               fications des entreprises et des offres d’em-
leurs besoins, formuler ceux-ci de manière à ce qu’ils             ploi.
soient bien compris par les particuliers, et à utiliser
les bons canaux de diffusion de leur offres. On peut             Ces quatre axes sont accompagnés de dispositifs
distinguer 3 grands types de canaux:                             méthodologiques et statistiques, en collaboration
– Les canaux généralistes (internet via www.lefo-                avec l’IWEPS, Federgon et les secteurs profession-
   rem.be, la presse, la TV et la radio, l’affichage             nels, de façon à formaliser le dépistage, la qualifi-
   dans divers sites).                                           cation et la quantification et l’anticipation des ten-
– Les canaux individualisés en face à face (les for-             sions et des pénuries.
   mateurs et les conseillers du FOREM).
– Les canaux individualisés à distance (courriers,
   sms, appels téléphoniques).                                   FOREM formation
Ainsi, en 2004, près de 70 000 offres d’emploi ont               Le FOREM intervient en matière de formation
été captées par le FOREM sans compter les 17 966                 – soit par ses centres en gestion propre ou en par-
offres déposées en ligne. Elles sont diffusées par 11              tenariat s’il s’agit de formation qualifiante pour
canaux différents dont les sites d’affichages qui                  demandeurs d’emploi ou travailleurs;
sont au nombre de 400. Sur base d’une enquête lo-                – soit par des dispositifs de soutien de la formation
cale, on estime que cette diffusion suscite plus de                en amont de la formation qualifiante;
900 000 candidatures en un an. Le call center reçoit             – soit par des dispositifs favorisant la formation en
plus de 5 500 appels par mois, de particuliers sou-                entreprise ou pour les travailleurs.
haitant des informations ou conseils complémen-
taires au départ d’offres d’emploi diffusées par le
FOREM. Enfin, le site www.leforem.be reçoit en                   Evolutions quantitatives
moyenne 22 913 visites par jour.
                                                                 En 2004, le nombre d’heures de formation dispen-
                                                                 sées dans les centres en gestion propre a atteint le
Lutte contre les pénuries                                        chiffres 4 142 376. Cela représente une augmenta-
                                                                 tion de 36% par rapport aux 3 050 000 heures dis-
Dans le cadre des “Actions prioritaires pour l’Ave-              pensées en 2000. Notons en outre que ce nombre
nir wallon”, adoptées par le gouvernement, le                    d’heures en 2004 est supérieur à l’objectif annuel

                                                OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005   31
de 3 100 000 heures de formation, fixé par l’actuel                         – les domaines et lignes de produits ont fait l’objet
contrat de gestion, et concerne 29 695 personnes.                             d’évolutions et de réalisations propres, se tradui-
                                                                              sant notamment dans les programmes, les réfé-
Les partenariats de formation qualifiante organi-                             rentiels, la mise à jour des techniques nombreu-
sés par FOREM Formation ont connu une augmen-                                 ses
tation de plus de 50% entre 2003 et 2004, atteignant                        – le développement de vingt centres de compé-
2 185 224 heures de formation pour un total de                                tence, en gestion propre ou en asbl, a fait l’objet
5 139 personnes en 2004.                                                      d’une attention particulière de FOREM Forma-
                                                                              tion
Au niveau des centres de compétence, une augmen-                            – le service clientèle a été créé dans chaque région
tation de 68% du nombre d’heures de formation a                               et a favorisé fortement la capacité de mobiliser et
été enregistrée entre 2002 et 2004. En 2004, 47 131                           de suivre l’évolution des clients
personnes ont reçu une formation pour un total de                           – Dans le domaine de la qualité, FOREM Forma-
2 076 775 heures.                                                             tion a obtenu une certification ISO 9001 pour
                                                                              tous ses centres et un nouveau certificat ISO
La part des travailleurs représente 41% du public et                          9001 Version 2000 en 2004
7% des heures, tandis que les demandeurs d’em-                              – La formation des formateurs a été entièrement
ploi représentent 45% du public et 90% des heures.                            réorganisée et s’est largement renforcée
                                                                            – Le travail de partenariat s’est lui aussi approfondi
                                                                              dans le cadre de conventions avec les secteurs et
Organisation de la formation                                                  les partenaires sociaux sectoriels, soit 20 sec-
                                                                              teurs professionnels, des organismes privés de
FOREM Formation a profondément modifié sa                                     formation, l’Enseignement de Promotion sociale,
structure et son organisation au cours de ces quatre                          le technique secondaire, le monde universitaire.
dernières années.                                                             Le partenariat s’est également fortement déve-
                                                                              loppé avec le secteur intérimaire (Federgon et
L’objectif était de rendre l’organisation orientée                            les agences privées)
client, ce qui signifiait en fait de travailler en paral-                   – L’accessibilité de la formation a fait l’objet de
lèle sur cinq objectifs:                                                      démarches particulières, notamment en ce qui
– Modulariser entièrement les cursus de façon à                               concerne la révision des seuils d’accès en forma-
   pouvoir offrir des programmes plus souples et                              tion
   mieux adaptés à la demande des clients.
– Flexibiliser l’organisation des centres et notam-
   ment flexibiliser les entrées de façon à pouvoir                         Les Centres de Compétence
   recevoir des personnes pour des durées diffé-
   rentes, des programmes différents à des mo-                              La création d’une vingtaine de centres de compé-
   ments différents.                                                        tence résulte de la volonté de doter la région d’ou-
– Renforcer la guidance au sein des centres de for-                         tils de formation performants dans un ensemble de
   mation, de façon à effectivement assurer un suivi                        domaines technologiques, tout en favorisant le par-
   plus personnalisé des parcours de formation.                             tenariat public-privé, entre FOREM Formation, les
– Créer un service clientèle dans chaque région                             secteurs professionnels et la recherche et dévelop-
   pour faciliter le contact avec les clients et centra-                    pement.
   liser l’organisation de la partie amont et de la
   partie aval de la formation.                                             Ces centres ont été créés dans les domaines des in-
– Elargir et flexibiliser l’offre de produits, en ou-                       dustries technologiques, de l’aéronautique, de l’in-
   vrant des spécialités nouvelles dans les centres                         dustrie graphique, filière bois, agro-alimentaire,
   et en actualisant en permanence les program-                             eau, environnement, technologies de l’information,
   mes.                                                                     management, peinture industrielle et traitements
                                                                            de surfaces, construction, automobile... Ils sont soit
L’organisation a dans les faits été modifiée forte-                         organisés dans le cadre de la gestion propre du
ment:                                                                       FOREM, soit dans le cadre de structures privées

32              OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005
(asbl) en association Forem – Secteurs – Universi-             Entreprises
tés/Centres de recherche. Dans les deux cas, le pi-
lotage est étroitement partenarial.                            L’augmentation estimée d’ici 2009 s’élève à 8 000
                                                               formations supplémentaires, passant de 24 000 à
Ces centres accueillent des demandeurs d’emploi,               32 000/an en direct avec les entreprises, via les sec-
des travailleurs, des enseignants et des étudiants             teurs et enfin, dans le cadre d’une extension des
avec un objectif de 25% d’étudiants et enseignants             demandes en provenance du secteur public.
à terme de 2009.

                                                               Etudiants et Enseignants
Nouvelles orientations 2006-2009: Croissance
quantitative – Objectif +25 000/an                             L’augmentation programmée de 2004 à 2005 est de
                                                               8 000 à 14 000 formations (stages courts) dans les
On peut résumer les prochaines inflexions de la                centres de compétence.
politique de FOREM Formation en quelques points.

                                                               Gestion des compétences tout au long de la vie
Demandeurs d’emploi
                                                               La gestion des compétences fera place au sein de
Suite aux renforts de moyens assurés par le volet              FOREM Formation à part entière, en tant que ser-
régional du Plan d’accompagnement et du Plan                   vice associé à la formation et en tant que produit en
Marshall, le nombre de formations de demandeurs                lui-même. Elle sera entièrement mise en place en
d’emploi devrait augmenter de 11 000 unités d’ici              2006 à travers des dispositifs tels que:
2008, soit 40% d’unités supplémentaires réalisées              – Le screening des compétences (service permet-
dans les centres de FOREM Formation ou avec les                   tant de situer le niveau de compétences d’une
partenaires.                                                      personne par rapport à un référentiel métier).
                                                                  Priorité sur les métiers en “pénurie” Objectif de
Cette augmentation de formations qualifiantes                     10 000 screening en 2006
concerne essentiellement:                                      – La validation des compétences (dispositif visant
– La formation accrue dans les métiers qui                        l’évaluation objective et normalisée des compé-
  connaissent des tensions et des pénuries sur le                 tences en vue de la remise d’un titre de compé-
  marché de l’emploi: +5 000/an à partir de 2007.                 tences reconnu). Objectif de 30 métiers et 10
– Le développement de formations intensives en                    centres de validation agréés en 2006
  langues étrangères et de formules d’immersion à              – Le Passeport Langues (niveau européen) et 10
  l’étranger et en Communautés flamande et ger-                   points de conseil et de guidance langues en
  manophone: +6 000/an.                                           2006

L’idée force de l’ensemble de l’action Langues est             Individualisation des relations avec les entreprises
d’offrir une gamme large de “produits langues” de              Après une étape de flexibilisation des formations
qualité et très accessibles, avec une “guidance” qui           aux profils des demandeurs d’emploi, FOREM For-
permet de construire, d’entretenir ou de spécialiser           mation passe à une étape de flexibilisation des for-
son capital “langues” dans la durée, le tout avec un           mations des demandeurs d’emploi aux besoins in-
maximum de mise en réseau et d’exploitation des                dividuels des entreprises, par un contact direct
ressources publiques et privées sur tout le territoire         avec les employeurs et une négociation de packa-
wallon, en Communautés Flamande et Germano-                    ges personnalisés. A cette fin, une « force de vente
phone, voire à l’étranger.                                     entreprises » est créée dans chaque région. Le fol-
– Un service de formations courtes à distance                  low-up (suivi d’insertion durant un an après la for-
   avec coaching personnalisé (estimation 10 000               mation) sera doublé.
   formations courtes/an) dans différentes discipli-
   nes (bureautique, télécoms, langues, technolo-
   gies...)

                                              OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005   33
Renforcement du pôle économie – formation –                                Le Crédit adaptation
recherche et développement
                                                                           Ce dispositif a pour objectif de promouvoir la for-
Le cadre du Plan Marshall permettra de renforcer la                        mation en entreprise en accordant une subvention
liaison structurelle entre économique, recherche &                         destinée à couvrir une partie des coûts de forma-
développement et formation, principalement dans                            tion spécifique à son environnement professionnel.
cinq secteurs: métal, biotechnologies, aéronauti-
que, transport & logistique, agro-alimentaire.                             En 2004, 9 352 personnes ont été formées par ce
                                                                           dispositif pour un total de 712 357 heures et, depuis
Cette liaison dépassera le cadre des centres de                            1994, plus de 71 000 travailleurs ont bénéficié de ce
compétence pour se placer dans le cadre des pôles                          dispositif.
de compétitivité.

                                                                           Le chèque formation et le chèque formation en
                                                                           langues
FOREM Conseil et ses partenaires
                                                                           Le chèque formation a pour but de stimuler la for-
Les actions de formation préqualifiante                                    mation au sein des PME par un incitant simple,
                                                                           souple et rapide. La formation doit être de type gé-
Le FOREM dispose de 2 outils financiers pour sti-                          néral procurant des compétences transversales et
muler et soutenir ces formations:                                          des qualifications transférables.
– L’article 6 permet de soutenir des formations en                         Chaque chèque a une valeur faciale de 30 € et
  matière d’alphabétisation, de socialisation, de                          équivaut à une heure de formation. L’entreprise
  structuration, de remise à niveau, de pré-qualifi-                       l’achète au prix unitaire de 15 €.
  cation et de transition à l’emploi. En 2004, ce dis-                     En 2004, 872 entreprises ont utilisé ce dispositif qui
  positif a permis de soutenir la formation de 9.251                       a permis de financer 534 292 heures de formation.
  personnes pour un total de 3 726 678 heures.                             Depuis 1999, plus de 1 952 000 chèques ont été
– L’appel à projets a pour vocation de stimuler le                         émis.
  développement de formations courtes (max. 250
  heures), répondant aux besoins variés des pu-                            Les “Actions prioritaires pour l’Avenir wallon” pré-
  blics du plan d’accompagnement par l’utilisation                         voient l’instauration d’un chèque langue et 500 000
  de méthodologies appropriées et par une distri-                          chèques supplémentaires à cet effet.
  bution géographique adéquate.

                                                                           Le FOREM et la politique d’activation
Le Plan Formation Insertion                                                des chômeurs
Le PFI a pour objectif de permettre aux entreprises                        En matière d’activation des chômeurs, le rôle du
de disposer d’une main d’œuvre adaptée à leur be-                          FOREM reste conforme à ses missions d’appui et de
soins et d’insérer des demandeurs d’emploi dans                            soutien du particulier dans sa recherche d’emploi.
des postes nécessitant une formation profession-                           A cet égard, il combine des actions d’information
nelle spécifique. Le contrat de formation-insertion                        sur les droits et devoirs du chômeur, sur les consé-
a une durée de 4 à 26 semaines et permet au sta-                           quences d’une non participation, sur l’offre de ser-
giaire de recevoir une prime d’encouragement et                            vices du territoire, sur les offres d’emploi, etc., et
des frais de déplacement, tout en ayant la garantie                        des actions de conseil incluant une dimension
d’être engagé par l’entreprise pour une durée au                           prescriptive et un suivi. Ces dernières consistent à
moins égale à la durée du contrat de formation.                            identifier avec la personne les actions à mener, à
                                                                           contractualiser la première et à assurer le suivi de
En 2004, le PFI a bénéficié à 9 402 personnes et, de-                      sa réalisation.
puis 1998, plus de 53 000 PFI ont été gérés par le
FOREM.

34             OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005
La transmission de données                                      – Le partenariat visant à créer des conditions pour
                                                                  que les opérateurs développent une offre de ser-
La transmission de données s’effectue comme le                    vices via le lancement d’appels à projets, via le
prévoit l’accord par flux électroniques. Y sont in-               financement d’actions par l’article 6 ou les chè-
clus les données prévues telles les présences et ab-              ques formations.
sences aux convocations, les abandons prématurés                – Le partenariat visant à créer une connaissance
de modules, les refus de collaboration et bien en-                partagée du marché de l’emploi. Il s’agit alors
tendu les données relatives aux offres d’emploi.                  de plateformes de concertation (ex. Comités su-
                                                                  brégionaux de l’emploi et de la formation,
                                                                  concertation avec les agences d’emploi privées
La collaboration avec l’ONEM                                      et Federgon) ou des projets d’analyse con-
                                                                  jointe du marché, en particulier avec l’IWEPS1
La collaboration avec l’ONEM s’effectue au sein du                dans le cadre de l’Observatoire Wallon de l’Em-
Collège des Fonctionnaires Dirigeants et dans les                 ploi.
groupes techniques qu’ils constituent, par exemple
en matière d’échanges d’informations ou dans le                 Les domaines concernés sont les suivants:
cadre de l’évaluation du plan.                                  – l’information et le conseil des particuliers en
Par ailleurs, des rencontres sont organisées entre                matière d’orientation, de formation, d’emploi, de
directeurs régionaux regroupés selon les 3 Coordi-                mobilité internationale et de création d’activi-
nations inter-régionales du FOREM afin d’échan-                   té
ger sur les pratiques et évolutions des services ren-           – La diffusion des offres d’emploi
dus et détecter les éventuels problèmes qui sont                – L’alphabétisation, la socialisation, l’orientation,
alors relayés au Collège des Fonctionnaires Diri-                 la préqualification et la transition vers l’emploi
geants.                                                           salarié et indépendant
Ces réunions ont été suivies de réunion(s) de tra-              – L’approche sectorielle du marché de l’emploi
vail au niveau de chaque direction subrégionales
entre les facilitateurs et les conseillers qui ont pu
décrire et expliquer les pratiques mises en œuvre               La coopération interrégionale
par chacun.
Des visites sont également organisées dans le cadre             Le FOREM œuvre à développer les moyens techni-
d’une mise à niveau des agents de l’Onem par rap-               ques qui lui permettront d’échanger des offres
port aux évolutions les plus récentes: l’offre de ser-          d’emploi via flux électronique.
vice en ligne, les libres services, les partenariats de         Les offres d’emploi concernant les métiers en pénu-
formation ou d’insertion.                                       ries alimenteront prioritairement ces échanges.
                                                                Néanmoins, les conseillers pourront utiliser ce
                                                                même flux afin de diffuser vers les autres services
                                                                publics de l’emploi des offres d’emploi n’étant pas
Le FOREM et le partenariat                                      concernées par ces pénuries.

Que ce soit pour assurer son rôle de “régisseur en-
semblier” ou d’opérateur public de formation, Le                Coopération dans le cadre des restructurations,
FOREM s’appuie sur un nombre important et varié                 fermetures ou faillites d’entreprises
de partenaires.
                                                                Les restructurations, fermetures ou faillites d’entre-
Le partenariat de FOREM Conseil s’exerce dans de                prises peuvent concerner des licenciements collec-
multiples conventions ou dispositifs que l’on peut              tifs touchant des travailleurs issus des différentes
organiser en trois grandes catégories:                          régions du pays. Dans ce cadre, les différents servi-
– Le partenariat visant à développer une offre de               ces publics régionaux de l’emploi se coordonnent
  services conjointement avec les opérateurs soit               en vue d’organiser au mieux l’aide à la reconver-
  de manière structurelle soit de manière tempo-                sion/réinsertion des travailleurs victimes des licen-
  raire.                                                        ciements.

                                               OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005   35
Coopération dans le cadre des EURES                                        ses à jour au fur et à mesure par le VDAB de Cour-
Transfrontaliers                                                           trai.

Les ambassades
                                                                           Inter-région Meuse & Rhin
Des ambassades sont implantées à FOREM Conseil
Mouscron (+ Maison de l’Emploi de Comines), à                              Des conseillers du FOREM de Liège informent les
FOREM Conseil Tournai, et dans les Werkwinkels                             demandeurs d’emploi sur des sujets traitant des
et centres de formation dépendant du VDAB de                               conditions de travail, des opportunités d’emploi et
Courtrai.                                                                  de formations dans les régions concernées, notam-
                                                                           ment la province du Limbourg.
Il s’agit de panneaux ou de vitrines clairement
identifiés, installés chez l’organisme voisin, où l’on
trouve:
– Principalement les offres de formation accessi-                          Jean-Pierre Méan
   bles ou intéressantes pour les demandeurs d’em-                         Adm.-Gen. FOREM
   ploi de l’autre région
– Des offres d’emploi
                                                                           Note
Les informations sont mises à jour par l’organisme                         1. Institut Wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la
émetteur – Ex.: les informations disponibles dans la                          Statistique.
vitrine située à FOREM Conseil Mouscron sont mi-

36             OVER.WERK Tijdschrift van het Steunpunt WAV / Uitgeverij Acco   4/2005
Vous pouvez aussi lire