LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor

 
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
LE VÉGÉTAL
           EST ESSENTIEL
             À LA VIE !

PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L’HORTICULTURE,
       DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE
               15 DÉCEMBRE 2017
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
LE VÉGÉTAL
                                                                                       EST ESSENTIEL À LA VIE !

PRÉAMBULE

La filière française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage est constituée de 53 000 entreprises, 170 000 emplois
et 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Les organisations représentatives de la filière sont réunies au sein de VAL’HOR, l’Interprofession reconnue depuis 1998.

Depuis octobre 2017, l’Interprofession rassemble 10 organisations membres réparties au sein de 3 collèges distincts :

        COLLÈGE
       PRODUCTION

                                   www.fnphp.fr             www.felcoop.com   www.ufs-semenciers.org   www.coordinationrurale.fr

        COLLÈGE
    COMMERCIALISATION                                                                                        Fédération
                                                                                                         des Libres-Services
                                FÉDÉRATION FRANÇAISE
                                FÉDÉRA
                                DES ARTISANS                                                                  Agricoles
                                FLEURISTES
                                    www.ffaf.fr              www.fnmj.net

         COLLÈGE
         PAYSAGE

                           www.lesentreprisesdupaysage.fr    www.f-f-p.org

                                                                                                                                   2
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
PRÉAMBULE

Il convient de rappeler les caractéristiques principales de    La filière travaille en synergie avec les autres Interprofessions
cette filière qui la distingue des autres filières agricoles   agricoles mais reste néanmoins marquée par la destination
et notamment alimentaires :                                    non alimentaire des produits et services. Ainsi, VAL’HOR
                                                               travaille à l’élaboration d’actions communes de sensibilisation
  une filière longue, marquée par une absence de stade de
                                                               et d’apprentissage des plus jeunes au jardinage en partenariat
  transformation industrielle,
                                                               avec le GNIS (l’Interprofession des semences), a intégré
  une multitude de produits (environ 100 000 références        l’APAF, l’Association pour la promotion des produits agricoles
  courantes à la vente) et trois grandes catégories : fleurs   et agroalimentaires français et travaille, via son institut
  coupées, végétaux de l’horticulture et végétaux des          technique, à la mutualisation des travaux sur de nouvelles
  pépinières,                                                  méthodes de cultures au sein de coopérations entre instituts
                                                               techniques agricoles réunis par l’ACTA.
  un circuit de distribution marqué par une forte part des
  détaillants spécialisés (74% des ventes aux particuliers)
                                                               Forte de ses spécificités, la filière s’est depuis plusieurs
  et une intégration verticale des fonctions (producteur-
                                                               années inscrite dans une démarche de restructuration et
  paysagiste, producteur-négociant…),
                                                               de création d’outils de différenciation afin d’accompagner
  des produits et services non alimentaires particulièrement   les attentes des consommateurs et des citoyens en termes
  sensibles aux arbitrages budgétaires,                        de performance environnementale, sociale, économique
                                                               et sanitaire.
  une répartition de la consommation finale de la vente de
  végétaux et de services marquée par une part importante
                                                               Les membres de l’Interprofession, représentés par leurs
  des marchés publics et des donneurs d’ordre (40 % en
                                                               présidents, répondent ainsi favorablement à la demande
  travaux de paysage au total dont 20% de marchés publics),
                                                               du Président de la République d’établir un plan de filière
  une balance commerciale largement déficitaire,               définissant les axes stratégiques en réponse aux enjeux et
                                                               se fixent des objectifs pour la filière à 5 ans. Ce plan de
  l’un des marchés les plus importants d’Europe,               filière s’inscrit pleinement dans la démarche de progrès déjà
                                                               engagée par la filière et dans la définition du cadre d’actions
  une filière à forte intensité de main-d’œuvre,
                                                               du prochain accord triennal 2018-2021 dans le cadre du
  une règlementation distincte des produits alimentaires       renouvellement de son extension au 1er juillet 2018.
  (étiquetage, produits phytosanitaires, préservation
  sanitaire et biodiversité…).

                                                                                                                              3
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
LE VÉGÉTAL
                                                                                                  EST ESSENTIEL À LA VIE !

CHIFFRES CLÉS ET ANALYSE DU CABINET DE CONSEIL
ÉCONOMIQUE ASTERÈS, octobre 2017

                                                                                                                      14 milliards
                                                                                                                      d’euros de CA
  53 000
entreprises
spécialisées                                  170 000
                                               emplois

                                                                         PRODUCTION
                                                  3 611                           19 289                          1,6 milliard
                                              entreprises                          emplois                        d’euros de CA

      1 239 entreprises                   1 894 entreprises                    449 entreprises                      29 entreprises
    à dominante “pépiniéristes”         à dominante ”horticulteurs“         à dominante fleurs coupées               à gammes mixtes
    avec 7 521 emplois                  avec 9 716 emplois                  avec 1 774 emplois                     avec 278 emplois

                 BALANCE COMMERCIALE
 L’ANALYSE
  ASTERÈS

                 La filière est fortement importatrice et la compétitivité des exploitants français se dégrade.
                 En 10 ans, le nombre d’entreprises françaises a presque été divisé par 2.
                 - Importations : 1 milliard d’euros
                 - Exportations : 134 millions d’euros
                 - Déficit commercial : 866 millions d’euros

                                                                                                                                       4
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
FILIÈRE FRANÇAISE DE L’HORTICULTURE,
DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE

                                                           COMMERCIALISATION
                                               18 932                           58 455                   7,09 milliards
                                            entreprises                          emplois                        d’euros de CA

   COMMERCE DE GROS                                                      COMMERCE DE DÉTAIL
  DE FLEURS ET PLANTES

                                                                                   LIBRE SERVICE

        GROSSISTES                         JARDINERIES                  LIBRES-SERVICES AGRICOLES                      FLEURISTES
       395 entreprises                   1 700 entreprises                   1 733 entreprises                      15 104 entreprises
       2 200 emplois                      20 050 emplois                       5 025 emplois                         31 180 emplois
  720 millions d’euros de CA         2,9 milliards d’euros de CA         1,5 milliards d’euros de CA           1,97 milliards d’euros de CA

             ACHAT DE VÉGÉTAUX DES MÉNAGES
L’ANALYSE
 ASTERÈS

             Malgré l’image positive des végétaux d’ornement, la demande se replie.
             Les causes :
             - facteurs économiques : atonie générale de l’économie et hausse des prix des végétaux
             - évolution sociologique : les jeunes seraient moins attirés par les végétaux que les seniors
             Ce repli impacte toutes les entreprises : leur CA s’inscrit en retrait ou, au mieux, stagne.

                                                                            PAYSAGE
                                               30 250                           91 420                       5,3 milliards
                                            entreprises                          emplois                        d’euros de CA

                                  ENTREPRISES DU PAYSAGE                                                 PAYSAGISTES CONCEPTEURS
                                  29 100 entreprises                                                     1 150 agences privées
                                  88 600 emplois                                                         2 820 paysagistes concepteurs
                                  5,14 milliards d’euros de CA                                           241 millions d’euros de CA

             ACHAT DE SERVICES DES MÉNAGES
             Le recours aux services de jardinage se maintient grâce à une clientèle senior et aisée.
L’ANALYSE

             16% des ménages possesseurs d’un jardin et/ou terrasse font appel à un professionnel
 ASTERÈS

             pour l’aménagement et l’entretien de leurs espaces extérieurs. Il y a donc un potentiel
             de croissance des services de jardinage.
             ACHAT DE SERVICES DES COLLECTIVITÉS
             La baisse des dotations de l’Etat aux collectivités locales (-20% entre 2013 et 2016) a impacté
             l’achat de services des entreprises de la filière, les élus ayant été contraints
             de réduire leurs investissements.

                                                                                                                                              5
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
LE VÉGÉTAL
                       EST ESSENTIEL À LA VIE !

LE VÉGÉTAL
EST ESSENTIEL À LA VIE !

ENJEUX ET PRIORITÉS DE LA FILIÈRE

L’ensemble de la filière souffre d’un paradoxe.

La végétalisation des espaces publics et privés est largement
mise en valeur et plébiscitée par les citoyens et les médias.
Toutefois, ces attentes de végétalisation sont contraintes
par les arbitrages budgétaires des ménages et des donneurs
d’ordres publics et privés et ne se traduisent pas par une
hausse significative d’achats de végétaux, ou de services
d’entretien ou d’aménagement des jardins et des espaces
verts.

Par ailleurs, les aspirations des consommateurs à cultiver des
végétaux sont confrontées à leur méconnaissance des gestes
du jardinage dans une population de plus en plus citadine.

Ainsi, la filière doit s’appuyer sur l’image positive de la
végétalisation des espaces publics et privés et démontrer la
valeur ajoutée des produits et des politiques d’aménagement
intégrant une large place à la végétalisation de l’espace
public et de la ville.

C’est cette démarche de différenciation de la production
française et de la promotion des bienfaits de la végétalisation
que les professionnels mènent depuis plusieurs années. Ils
souhaitent aujourd’hui réaffirmer leur volonté de s’adapter
à l’évolution des marchés pour retrouver de la valeur et
dynamiser la filière. Dans cette optique, des objectifs de
filière ambitieux ont été définis.

                                                             6
LE VÉGÉTAL EST ESSENTIEL À LA VIE ! - PLAN DE LA FILIÈRE FRANÇAISE DE L'HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE - Val'hor
ENJEUX ET PRIORITÉS DE LA FILIÈRE

Les principaux axes pour répondre aux enjeux identifiés             de recherche appliquée ayant pour objet l’amélioration de la
par la filière sont de :                                            performance environnementale des produits et itinéraires
                                                                    techniques,
RÉPONDRE AUX DEMANDES ET ATTENTES
                                                                    Accompagner le développement des nouvelles filières
DU CONSOMMATEUR CITOYEN :
                                                                    françaises de produits végétaux pour la bioéconomie,
 Caractériser et évaluer les externalités positives du végétal
                                                                    Soutenir l’innovation des PME de l’ensemble de la filière ;
 sur l’environnement et le cadre de vie ;
                                                                    Soutenir l’économie du secteur et la croissance verte par
 Confirmer les engagements sociaux, environnementaux
                                                                    une fiscalité écologique sur les produits et les prestations
 et économiques pris par les entreprises de la filière par
                                                                    de plantation et d’entretien.
 la promotion et l’augmentation du nombre d’entreprises
 engagées dans une démarche éco-responsable ;
                                                                  AMÉLIORER LES FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ
 Promouvoir des politiques d’aménagement favorables               AU NIVEAU DES ENTREPRISES :
 aux espaces végétalisés ainsi que des modes de
                                                                    Réduire l’atomisation des opérateurs de la filière et favoriser
 culture et d’entretien des espaces verts respectueux de
                                                                    le regroupement de l’offre ;
 l’environnement, de la biodiversité, de la santé ;
                                                                    Inciter les entreprises de la filière à engager une politique
 Éduquer à la culture du végétal, vecteur de lien social.
                                                                    d’investissement répondant aux enjeux écologiques et
                                                                    numériques ;
CRÉER LA PRÉFÉRENCE POUR RÉDUIRE LE DÉFICIT
COMMERCIAL ET REDONNER DE LA VALEUR AUX PRO-                        Favoriser la transmission des entreprises pour sauvegarder
DUITS ET SERVICES DE LA FILIÈRE :                                   les capacités de la filière française ;

 Identifier et faire connaître aux consommateurs la qualité         Renforcer la transparence des marchés et la connaissance
 des produits et services par des signes de reconnaissance          des acteurs ;
 de la qualité et de l’origine ;
                                                                    Instaurer un groupe de travail Interprofessionnel sur les
 Donner plus de place aux acteurs de l’aval dans les                relations contractuelles.
 programmes de recherche appliquée ;
                                                                  Les objectifs définis dans le plan sont un guide pour les 5
 Mettre à profit l’ancrage territorial des produits et services
                                                                  ans à venir ; ils constituent des axes de travail de la filière
 par la valorisation de l’accessibilité et de la proximité des
                                                                  pour accompagner les transformations environnementales,
 acteurs ;
                                                                  économiques, sociales et numériques. Ils seront suivis par les
 Réaliser un audit afin de développer la capacité exportatrice    instances Interprofessionnelles et par une conférence annuelle
 des entreprises de la filière.                                   réunissant, outre les organisations professionnelles membres
                                                                  de VAL’HOR, les différentes parties prenantes : associations
AMÉLIORER LES FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ AU NI-                    environnementales, représentants des consommateurs et
VEAU DE LA FILIÈRE :                                              les donneurs d’ordre publics et privés, autres organisations
                                                                  professionnelles.
 Auditer les facteurs de regroupement des entreprises et
 d’optimisation de la chaine logistique,
                                                                  Cette conférence annuelle sera chargée de suivre les ambitions
 Créer des plateformes de dialogue Interprofessionnel sur         portées et, le cas échéant, de proposer des modifications de
 les enjeux sanitaires et d’environnement juridique,              celles-ci ou de proposer de nouvelles pistes de travail.

 Faire de la filière, une filière attractive pour les jeunes et
 accompagner les actifs aux nouveaux enjeux,

 Maintenir les efforts d’investissement sur des programmes

                                                                                                                                 7
LE VÉGÉTAL
                               EST ESSENTIEL À LA VIE !

1.
RÉPONDRE AUX DEMANDES
ET ATTENTES DU
CONSOMMATEUR CITOYEN

Le végétal est largement plébiscité et bénéficie d’une image
positive. Néanmoins, cette image ne se traduit pas par une
demande dynamique pour les professionnels, le végétal
étant largement affecté par les contraintes économiques qui
pèsent sur les consommateurs comme sur les collectivités. Il
importe donc pour la filière d’aller au-delà de la seule image
positive et ornementale du végétal et des aménagements
paysagers. Il faut recenser, tester et démontrer que le
végétal est essentiel à la vie et caractériser ses fonctions
écosystémiques, économiques et sociales.

Consciente que la caractérisation des bienfaits du végétal
doit nécessairement s’accompagner de démarches
vertueuses, la filière s’est engagée depuis plusieurs années
dans une certification RSE des entreprises de production
et des politiques de préservation de la biodiversité et
d’accompagnement des plans écophyto et du zéro-phyto à
l’entretien. L’objectif est donc pour les 5 prochaines années
d’augmenter le nombre d’entreprises engagées dans ces
démarches et d’étudier de nouveaux aspects (prévention du
risque allergique…). Par ailleurs, les actions de promotion
collective répondant aux enjeux écologiques, sociaux et à la
protection de la biodiversité seront poursuivies ou relancées
avec des objectifs ambitieux (un arbre pour le climat, semaine
des plantes mellifères, jardinons à l’école…).

   NB :
          Le tableau présente de façon détaillée les objectifs et indicateurs ;
          Les objectifs prioritaires sont surlignés dans le tableau.

                                                                                  8
RÉPONDRE AUX DEMANDES ET ATTENTES
DU CONSOMMATEUR CITOYEN

                                          LEVIERS                           ÉTAT DES LIEUX                       INDICATEURS DE
        OBJECTIFS                       ENGAGEMENTS                              2017                          PERFORMANCE 2022
1. Caractériser et valoriser       Caractérisation des bienfaits du   2 évaluations via le «toolkit» (outil   40 évaluations via le toolkit
les fonctionnalités positives      végétal                            de valorisation des bienfaits des
du végétal notamment sur                                              aménagements paysagers urbains
l’environnement, le climat, la                                        sur le climat, la qualité de vie,
biodiversité et le cadre de vie                                       la biodiversité, eau, santé/bien-
                                                                      être…)

2. Engager la filière dans une     Engager les entreprises de la      50% de la surface de production         2/3 de la surface de production
politique de développement         filière dans des démarches RSE     en « Plante Bleue » et MPS              en « Plante Bleue » et MPS
durable (social, environnemental   (Responsabilité sociétale des      (dont 6 en HVE (haute valeur            dont 200 en HVE. Guide de la
et économique)                     entreprises)                       environnementale))                      RSE pour les TPE (Très petites
                                                                      Paysagistes en AFAC 26000               entreprises) avec un outil
                                                                                                              d’auto-évaluation

3.1. Promouvoir des politiques     Intégration du végétal dans les    Guides et référentiels à consolider     Référentiels adaptés au paysage
d’aménagements respectueuses       politiques d’aménagements          et modèles issus des marchés
de l’environnement                 des collectivités (plan local      publics à adapter aux spécificités
                                   d’urbanisme, aménagements          du végétal VS secteur des travaux
                                   collectifs sportifs ,…)            publics

3.2. Promouvoir la production      Renoncer à la production,          Code de conduite des PEE (Plantes       Code de conduite des PEE :
et l’utilisation de produits       la vente, la prescription          exotiques envahissantes) : 394          2000 entreprises engagées
respectueux de la biodiversité     et l’utilisation de plantes        entreprises engagées
locale                             envahissantes nuisibles à la
                                   biodiversité locale

3.3. Promouvoir des politiques     Promouvoir les bonnes pratiques Pas de politique actuelle de filière       Création d’une charte
d’aménagements de l’espace         pour limiter la concentration   sur ce sujet                               d’engagement de la filière et
public réduisant le risque         d’un même pollen dans l’air                                                d’un guide d’aménagement afin
allergène et améliorant la         et promouvoir le recours aux                                               de sensibiliser les acheteurs
qualité de l’air                   professionnels du paysage

3.4. Promouvoir la lutte contre    Lancer une campagne de             Pas de politique actuelle de filière    10 000 arbres plantés dans le
le réchauffement climatique        plantation d’arbres «capteurs»     sur ce sujet                            cadre de l’opération
                                   de carbone soutenue par des
                                   données scientifiques et une
                                   sensibilisation des pouvoirs
                                   publics

3.5. Promouvoir la protection      Lancer une campagne de             Édition d’un guide des plantes          Augmentation de 15% des
des pollinisateurs et de la        promotion des fleurs et            attractives pour les abeilles           ventes de mélanges de
biodiversité                       plantes particulièrement                                                   semences mellifères. 2000
                                   nectarifères soutenue par des                                              communes engagées
                                   données scientifiques et une
                                   sensibilisation des pouvoirs
                                   publics

4.1. Promouvoir des politiques     Préserver et augmenter le          Plus de 9 Français sur 10 estiment      Augmentation du nombre de
valorisant le rôle social du       nombre de jardins familiaux,       que le contact avec les plantes,        jardins familiaux, collectifs et
végétal                            collectifs et partagés             les végétaux et les jardins est         partagés
                                                                      important

4.2. Éduquer à la connaissance     Eduquer les enfants et les         Modules «Jardinons à l’école»           80 000 enfants touchés en 2022
des produits et du jardinage       jeunes au soin des fleurs          56 000 enfants touchés en 2017
                                   et plantes

                                                                                                                                              9
LE VÉGÉTAL
                               EST ESSENTIEL À LA VIE !

2.
« CRÉER LA PRÉFERENCE »
POUR RÉDUIRE LE DÉFICIT
COMMERCIAL

Malgré l’image positive du produit, la filière française
est soumise à une forte concurrence notamment des pays
européens et est largement déficitaire (866 millions d’euros)
alors même que le marché français est l’un des plus gros
marchés à la consommation en Europe.

Les produits sont peu marquetés et, contrairement à
d’autres filières agricoles, non soumis à un affichage ou à un
étiquetage de l’origine. Ainsi, la filière s’est engagée dans une
démarche de différenciation et d’identification de l’origine
auprès des consommateurs, désireux de favoriser l’emploi et
les produits locaux, ou auprès des collectivités intéressées
au développement de l’approvisionnement de proximité.
Par ailleurs, la filière compte aujourd’hui 5 produits sous
« Label Rouge ».

La filière souhaite capitaliser et démultiplier ces expériences
afin de faire des produits français, associés aux démarches
de responsabilité sociétale et environnementale1, des produits
de qualité supérieure, qualité reconnue et reconnaissable.

La filière s’engage à poursuivre ses efforts dans cette voie
en s’appuyant notamment sur des travaux de recherche
associant tous les maillons de la filière. Par ailleurs, la filière
est peu présente à l’export. Afin de développer ce marché
et faire valoir la qualité française à l’export, elle souhaite
s’engager dans un audit de son potentiel d’exportation.

          Le tableau présente de façon détaillée les objectifs et indicateurs ;
          Les objectifs prioritaires sont surlignés dans le tableau.

(1) Toutes les entreprises engagées dans la démarche « Fleurs de France » depuis 2017
    s’inscrivent dans une démarche RSE

                                                                                  10
« CRÉER LA PRÉFÉRENCE »
POUR RÉDUIRE LE DEFICIT COMMERCIAL

                                            LEVIERS                            ÉTAT DES LIEUX                     INDICATEURS DE
         OBJECTIFS                        ENGAGEMENTS                               2017                        PERFORMANCE 2022
1.1. Identifier et faire connaitre   Identifier la production française 1 056 entreprises engagées              20% des entreprises de la
la production horticole française    au moment de l'acte d'achat par (dont 438 producteurs) sur les             filière et 50% des producteurs
                                     l'utilisation du logo « Fleurs de  53 000 entreprises de la filière        engagés dans la démarche
                                     France »                                                                   « Fleurs de France »

1.2. Identifier et faire connaitre   Promouvoir largement l'adhésion Pas de campagne de promotion               Permettre le financement de
la production horticole française    à la démarche « Fleurs de       Interprofessionnelle                       campagne de promotion par la
                                     France »                                                                   cotisation Interprofessionnelle
                                                                                                                étendue

1.3. Identifier et faire connaitre   Développer le nombre de Labels       5 produits Label Rouge reconnus 20 produits (Label Rouge et IGP
la qualité supérieure des            de qualité et d'indications          et 10 sections en cours de      reconnus) représentant 10%
productions                          géographiques reconnues dans         création                        de la production nationale des
                                     la filière                                                           produits concernés

1.4. Développer la filière           Réaliser un programme de                                                   Réalisation d'un programme
biologique horticole                 recherche sur le développement                                             de recherche sur la faisabilité
                                     de la filière biologique en                                                d'une filière bio tout au long
                                     horticulture                                                               du process de production/
                                                                                                                Expérimentation

1.5. Identifier et faire connaitre   Développer une certification         Pas de label dédié pour les           Création d'un label dédié auprès
la qualité supérieure des            « services »pour les entreprises     entreprises du paysage                du consommateur
services auprès des particuliers     du végétal adaptée à la cible
                                     consommateur

1.6. Développer de nouvelles         Soutenir et promouvoir le            3 colloques « génie écologique »      Développer de nouveaux
innovations et de nouveaux           développement des filières du        réalisés pour promouvoir les          débouchés. Développement de
débouchés pour le végétal            génie écologique et s'assurer        filières auprès des prescripteurs     la démarche « Végétal local » :
                                     de la disponibilité de végétaux      et soutien à la démarche              100 producteurs
                                     adaptés                              « Végétal local » : 30 producteurs

1.7. Développer la qualité           Augmenter la coopération des         Pas de soutien public à la            20% des projets de l'institut
supérieure des productions par       acteurs par l'augmentation de        recherche collective pour             technique ASTREDHOR portant
une meilleure appropriation à        projets de recherches                l'aval de la filière horticole à la   sur plusieurs maillons de la
l'aval                                                                    différence des métiers aval IAA       filière

2.1. Identifier et faire connaitre   Promouvoir les nouveaux leviers      Edition d'un guide avec l'AMF et Augmentation de ventes des
la production horticole de           opérationnels de la mise en          d'une fiche Locavert / en 2017 : producteurs vers le marché du
proximité et les circuits dits       concurrence permettant de faire      192,9 millions d'euros de ventes paysage
courts                               appel à des producteurs locaux       des producteurs vers le marché
                                                                          du paysage (source AND)

2.2. Identifier et faire connaitre   Décliner la fiche « Locavert »       2 chartes d'engagements               13 régions métropolitaines
la production horticole de           réalisée au niveau national en       signées au niveau régional            signataires de la charte
proximité et les circuits dits       régions                              reprenant les engagements de
courts                                                                    la fiche

2.3. Identifier et faire connaitre   Développement de marques             Démarches régionales                  Création de démarches
la production horticole locale       régionales complémentaires à         existantes (pas de données sur        régionales imposant un strict
                                     l'identifiant national et assises    les volumes)                          contrôle de la traçabilité
                                     sur un contrôle strict de la
                                     traçabilité

3. Identifier le potentiel           Effectuer un audit sur le            Pas d'informations générales sur À définir en fonction des
d'exportation de la                  potentiel d'exportation de l'offre   les freins et les pays cibles    recommandations et réaliser des
production et des entreprises        des entreprises françaises                                            expérimentations
d'aménagements et de
conception françaises

                                                                                                                                                  11
LE VÉGÉTAL
                                                                                                     EST ESSENTIEL À LA VIE !

3.
AMÉLIORER LES FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ…
3.1. …DE LA FILIÈRE

La filière souffre d’un déficit de compétitivité à l’égard              Par ailleurs, les organisations professionnelles maintiennent
notamment de ses voisins européens. Au-delà des facteurs de             leurs engagements collectifs via leur accompagnement aux
compétitivité propres à chaque entreprise, les organisations            centres techniques (ASTREDHOR et Plante & Cité) à financer
professionnelles souhaitent engager des démarches                       les démarches d’innovation.
collectives    susceptibles  d’améliorer      l’environnement
économique des entreprises de la filière ou leur connaissance
des axes d’amélioration. Une étude de compétitivité doit
démarrer en 2018. Afin de soutenir cette démarche, les
professionnels souhaitent également identifier les freins                       Le tableau présente de façon détaillée les objectifs et indicateurs ;
au regroupement d’entreprises et les axes d’amélioration                        Les objectifs prioritaires sont surlignés dans le tableau.
logistique de la filière.

                                           LEVIERS                          ÉTAT DES LIEUX                         INDICATEURS DE
        OBJECTIFS                        ENGAGEMENTS                             2017                            PERFORMANCE 2022
1.1. Compenser l'atomisation        Étudier les facteurs de             Pas de connaissance des                 Identification des facteurs
des entreprises de la production    regroupement permettant             facteurs de regroupement                de regroupement, information
                                    d'allier le maintien d'une                                                  sur les différentes formes
                                    diversité de production tout en                                             de regroupement
                                    maintenant des entreprises à
                                    taille humaine.

1.2. Optimisation de la chaîne      Réaliser un audit de la chaîne      Pas d'informations générales            À définir en fonction des
logistique                          logistique de la filière            sur les axes d'amélioration             recommandations et réaliser
                                                                                                                des expérimentations

1.3. Favoriser l'anticipation des   Réaliser un audit de la situation   Réalisation d'une étude                 Evaluation de nos outils
mutations à venir, notamment        de la filière par rapport           prospective en 2012 et étude            de production, logistique /
le e-commerce                       aux enjeux numériques et            compétitivité en 2018                   Mise en place d'une stratégie
                                    notamment au e-commerce

1.4. Favoriser la connaissance      Favoriser la connaissance           Pas de connaissance de la               Reprise de catégories détaillées
du marché                           des disponibilités produits         valeur des végétaux produits            dans le recensement horticole :
                                    en relançant le recensement         (espèces) (mais uniquement              au moins 80 références dans
                                    horticole (Agreste)                 des grandes catégories) :               6 catégories
                                                                        10 catégories

1.5. Défendre et accompagner        Mise en place d'une plateforme      « Gestion de crise » pouvant            Mise en place d'une équipe
les entreprises / aspects           Interprofessionnelle : véritable    mettre en péril la profession           de veille, capable de gérer
réglementaires et risques           interface avec les pouvoirs         ex : dossier des OGM / pétunias         des situations de crise soit
de surtransposition nationale       publics pour défendre les           en 2017                                 médiatique, soit règlementaire.
des directives européennes          intérêts de la filière

                                                                                                                                                        12
AMÉLIORER LES FACTEURS
DE COMPÉTITIVITÉ

                                          LEVIERS                            ÉTAT DES LIEUX                    INDICATEURS DE
        OBJECTIFS                       ENGAGEMENTS                               2017                       PERFORMANCE 2022
1.6. Prévention des contraintes    Rassembler les professionnels         Instance nationale CNOPSAV          Créer et réunir un comité
sanitaires                         de la filière afin de prévenir                                            Interprofessionnel rassemblant
                                   l'expansion des problèmes                                                 les professionnels référents
                                   sanitaires et faire connaitre                                             des questions sanitaires
                                   les contraintes économiques
                                   et techniques pratiques des
                                   professionnels

1.7. Favoriser la croissance       Mise en place d’une fiscalité         Les produits végétaux, comme        Afin de soutenir la
verte et la lutte contre les       écologique qui incite à l’achat       les services végétaux, sont         consommation des végétaux
marchés parallèles                 des produits et services              caractérisés par une forte          et des services de plantation
                                                                         élasticité de la demande aux        et d’entretien, et les services
                                                                         prix.                               écosystémiques associés, ils
                                                                                                             doivent bénéficier d’une fiscalité
                                                                                                             écologique attractive.

1.8. Valoriser le recours aux      Lutter contre le développement
professionnels du paysage          du travail illégal et le recours
et de la conception paysagère      à des auto-entrepreneurs dans
                                   le secteur de l'aménagement
                                   paysager

1.9. Favoriser l'attractivité      Connaissance de la                    Emplois non pourvus à réduire :     Réduire les emplois non pourvus
des métiers de la filière et       diversité des métiers de              37% des fleuristes, 55% des
la compétence des actifs           la filière et valorisation de         entreprises du paysage et 30%
à la « multi-performance »         la « multi-performance »              des jardineries-graineteries ont
environnementale, sanitaire,       environnementale, sanitaire,          des difficultés de recrutement
économique, sociale des            économique, sociale des
entreprises                        entreprises

1.10. Soutenir les programmes      Orienter les financements             44% du financement des actions      Maintenir l'effort
de recherches permettant           Interprofessionnels et publics        de recherche de l'Institut          d'investissement sur ces
d'améliorer la performance         vers l'acquisition de références      ASTREDHOR (3,15 M sur un total      thèmes de recherche par des
environnementale des produits      techniques des variétés               de 7,1 M) correspondent             fonds publics et professionnels
(variétés) et itinéraires          résistantes aux maladies,             à ces objectifs                     (cotisations, cvo…) et en
techniques                         ravageurs et adaptées au                                                  assurer le transfert
                                   changement climatique ainsi que
                                   vers la recherche de produits
                                   de substitution aux produits
                                   phytosanitaires et techniques
                                   agro- écologiques permettant
                                   de prévenir toute impasse
                                   technique à la production
                                   et à l'entretien

1.11. Soutenir l'innovation pour   Favoriser l'appropriation des         Intégration de représentants        2,5 millions d’euros
les PME de l'aval de la filière    travaux d'innovation par les          des entreprises de l'aval dans      d'investissement sur 5 ans
                                   entreprises de l'aval de la filière   le processus d'émergence des
                                                                         sujets « d'innovation » et sujets
                                                                         d'innovation dédiés

1.12. Accompagner le               Soutenir les producteurs qui
développement des nouvelles        s'engagent dans la production
filières françaises de produits    de végétaux pour des usages
végétaux pour la bioéconomie       innovants et la recherche sur
                                   les itinéraires techniques de
                                   production de végétaux pour la
                                   bioéconomie

                                                                                                                                            13
LE VÉGÉTAL
                                                                                                    EST ESSENTIEL À LA VIE !

3.2. …DES ENTREPRISES

Si pour être compétitives, les entreprises doivent pouvoir             La transparence des marchés est également un vecteur de
s’appuyer sur un environnement et des démarches collectives            compétitivité et de prévisibilité pour les entreprises.La filière
favorables, la compétitivité de la filière est portée par les          est singulière, au regard des autres filières agroalimentaires,
engagements de tous ses acteurs.                                       et est marquée par une large représentation à la consommation
                                                                       des détaillants spécialisés et des donneurs d’ordre privés et
Soumises à un marché atone, les entreprises de la filière              publics. La production française est néanmoins largement
ont pu réduire leurs investissements. Les organisations                concurrencée par des produits d’importation. En s’appuyant
professionnelles s’engagent à promouvoir une démarche de               sur les démarches d’identification de la production et des
regroupement de l’offre et de la demande et une politique              entreprises responsables permettant de distinguer la qualité
d’investissement auprès de leurs membres. Collectivement,              des produits, les organisations professionnelles s’engagent à
elles sollicitent une politique incitative de l’amont à l’aval.        mettre en place un groupe de travail Interprofessionnel, lieu
                                                                       d’échanges sur les relations commerciales entre les acteurs.

                                                                               Le tableau présente de façon détaillée les objectifs et indicateurs ;
                                                                               Les objectifs prioritaires sont surlignés dans le tableau.

                                          LEVIERS                          ÉTAT DES LIEUX                         INDICATEURS DE
        OBJECTIFS                       ENGAGEMENTS                             2017                            PERFORMANCE 2022
2.1. Valoriser des regroupements   Favoriser le regroupement de        8 coopératives et 6 alliances           40 nouvelles alliances ou
des entreprises de la production   l’offre sous toutes ses formes                                              regroupements d'entreprises de
tout en faisant de leurs           (coopératives, groupements                                                  la filière
implantations territoriales un     de producteurs, alliances
facteur de succès                  commerciales, mutualisation
                                   des références…)

2.2. Mutualiser les moyens et      Favoriser la centralisation         4% des fleuristes en                    15% des volumes d’achats
les achats des fleuristes          des achats par le recours           mutualisation des achats
                                   aux centrales d’achats              (en franchise)
                                   indépendantes ou franchisées

2.3. Favoriser une politique       Retrouver une capacité              L’investissement net moyen              Les regroupements de
d'investissement des entreprises   d'investissement à moyen            est déficitaire                         producteurs créés et les autres
de la production en vue de la      et long terme aux nouvelles                                                 groupements de producteurs
modernisation                      technologies, à l'automatisation,                                           mettront en œuvre une politique
                                   prioriser l'attribution des aides                                           d'investissement
                                   publiques aux producteurs
                                   organisés dans un modèle
                                   de regroupement de l'offre

2.4. Favoriser une politique     Accompagner les investissements       4 réseaux Fermes Dephy de           Favoriser le transfert des
d'investissement des entreprises des entreprises concourant à la       mise en œuvre des itinéraires de itinéraires de cultures innovants
de la production                 mise en place de systèmes de          cultures innovants (ex poinsettia : par la production française
                                 production agroécologiques            baisse de l'IFT de 93%)

                                                                                                                                                       14
AMÉLIORER LES FACTEURS
DE COMPÉTITIVITÉ

                                          LEVIERS                           ÉTAT DES LIEUX                    INDICATEURS DE
        OBJECTIFS                       ENGAGEMENTS                              2017                       PERFORMANCE 2022
2.5. Favoriser une politique     Accompagner les investissements Fin du dispositif d'aide à la              Relance du dispositif d'aides
d'investissement des entreprises des entreprises concourant à la modernisation des outils de                à la modernisation des outils
de la production                 mise en place de systèmes de    production (Serres…)                       de production
                                 production éco-responsables

2.6. Favoriser une politique       Accompagner les investissements      Aucune information sur la part      Outil de mesure et augmentation
d'investissement des entreprises   des entreprises sur                  d'investissement dédiée à           de la part d'investissement des
du paysage et de la conception     l'adaptation à l'entretien sans      l'adaptation à l'entretien sans     entreprises du paysage dans
paysagère                          produits phytosanitaires et à        produits phytosanitaires            ce domaine
                                   l'automatisation                     et à l'automatisation

2.7. Favoriser l'anticipation des Modéliser les données relatives       Pas de supports adaptés au          Adapter et réaliser des tests
mutations en cours pour faciliter au végétal ou à l'aménagement         végétal pouvant être intégrés       sur les projets d'aménagements
l'intégration du végétal dans les paysager et à ses propriétés          dans les modèles BIM de gestion
projets d'aménagement (BIM)                                             des infrastructures et construction

2.8. Favoriser une politique     Accompagner les                        En 2016, 5% des végétaux            En 2022,10% de végétaux
d'investissement des entreprises investissements des entreprises        vendus en ligne                     vendus en ligne. Augmentation
du commerce                      concourant à la réponse aux                                                des offres en vente en ligne ou
                                 attentes des consommateurs en                                              en cross-canal
                                 termes de mode consommation
                                 (multicanal)

2.9. Favoriser le maintien des     Réfléchir à un dispositif            Seul 1/3 des chefs d'entreprise     2/3 des chefs d'entreprise qui
entreprises de production et le    permettant de pérenniser la          qui envisagent d'arrêter leur       envisagent d'arrêter leur activité
maintien des surfaces horticoles   transmission des surfaces de         activité prévoient de transmettre   prévoient de transmettre leur
et de pépinière                    production et la reprise des         leur entreprise (Source AND)        entreprise
                                   exploitations notamment dans les
                                   secteurs à forte pression foncière

2.10. Favoriser le maintien des    Réfléchir à un dispositif            Peu de dispositifs pour favoriser   Créer des lieux d'échanges :
entreprises du paysage et de la    permettant de pérenniser la          les lieux d'échanges en vue de      forums/ réseaux
conception paysagère               transmission des entreprises         la reprise des entreprises

2.11. Favoriser la connaissance    Favoriser la connaissance            Pas de liens entre les              Créer un lien depuis
du marché                          des disponibilités produits          informations sur les                l’application web Floriscope
                                   et faciliter les réponses en         caractéristiques des produits et    vers les plates-formes de
                                   groupements d'entreprises            leurs disponibilités                disponibilité des produits (ex :
                                                                                                            végéstock ou choixdugazon.org)

2.12. Favoriser la connaissance    Favoriser la connaissance et le  Manque de transparence marché Travaux sur les tendances
du marché                          partage des attentes produits et pour l'amont                  de consommation
                                   des tendances de consommation
                                   sur le marché des particuliers
                                   et du paysage

2.13. Favoriser la connaissance    Valoriser les produits               Manque de transparence marché Présentation des démarches
du marché                          sous signes de qualité               pour l'amont et de connaissance labellisantes de la filière
                                   environnementale ou d'origine        des démarches à l'aval          aux acheteurs
                                   et favoriser la transparence
                                   des attentes du marché et des
                                   quantités nécessaires pour les
                                   producteurs français

2.14. Favoriser la                 Création d'un groupe de              Pas de lieu d'échange               Mise en place d’une charte
contractualisation entre les       travail Interprofessionnel : lieu    et de recommandations               commune (ou livre blanc) visant
opérateurs                         d'échanges sur les relations         Interprofessionnelles               à clarifier et homogénéiser les
                                   commerciales entre les acteurs                                           pratiques commerciales amont /
                                                                                                            aval sur des sujets discutés
                                                                                                            et partagés ensemble

                                                                                                                                              15
LE VÉGÉTAL
                                                                                           EST ESSENTIEL À LA VIE !

GOUVERNANCE ET SUIVI

A. RÉNOVATION DE LA GOUVERNANCE                                     Les présidents des organisations membres ont souhaité,
   INTERPROFESSIONNELLE EN COURS                                    pour répondre aux enjeux, rendre la gouvernance plus
   DE FINALISATION ET D’APPROBATION                                 opérationnelle en renforçant la légitimité des instances, en
                                                                    améliorant la réactivité des décisions et en rénovant les
                                                                    commissions Interprofessionnelles pour une approche plus
Le plan de la filière s’inscrit dans une démarche plus large
                                                                    systémique.
de rénovation de la gouvernance de l’Interprofession et de la
préparation de son futur programme d’action triennal 2018-
2021 qui s’appliquera en juillet 2018.                              Ainsi, dans le nouveau modèle de gouvernance :

                                                                      La stratégie et les programmes d’actions seront décidés
La rénovation a été entamée dès 2017, dans le prolongement            par le Conseil d’administration qui réunira les présidents
de l’accord des organisations membres à l’intégration de la           des organisations membres et leurs seconds, le Bureau
Coordination rurale, afin de donner plus d’efficience à l’action      étant chargé d’appliquer ces décisions.
Interprofessionnelle. Les présidents des organisations
membres ont souhaité impulser une nouvelle dynamique à la             La proposition et le suivi des programmes d’actions seront
vision, à la stratégie et à la gouvernance Interprofessionnelles.     menés par les commissions Interprofessionnelles.

Le projet de rénovation de la gouvernance est polarisé sur          Les commissions Interprofessionnelles rassembleront les
une vision partagée, le végétal est essentiel à la vie,             organisations membres issues de tous les collèges et auront
et s’articule autour de la mission de l’Interprofession :           la charge du suivi des actions désormais organisées autour
Organiser la filière et développer les marchés au bénéfice          des trois domaines suivants :
économique des entreprises en favorisant toutes les                   Commission « Développement économique » : compétente
occasions de promouvoir le végétal et ses bienfaits.                  pour les labels et outils mis à disposition des professionnels
                                                                      et toutes les actions permettant d’améliorer la compétitivité
Les objectifs du programme de travail Interprofessionnel              des opérateurs et la création de valeur.
définis afin de concourir à cette mission sont :
                                                                      Commission « Etudes, Prospective, Innovation »
  d’élargir les usages du végétal en lien avec les capacités          compétente pour assurer l’observation par la réalisation
  productives françaises,                                             des études et la tenue d’observatoires, pour anticiper les
                                                                      marchés et pour susciter des démarches d’innovation et
  de renouveler l’image du végétal dans toutes ses
                                                                      notamment d’expérimentation technique ainsi que diffuser
  dimensions,
                                                                      ces travaux.
  de chiffrer les bienfaits du végétal dans chacun de ses
                                                                      Commission « Communication – Promotion » compétente
  usages,
                                                                      pour le suivi des actions de promotion et de communication
  et d’anticiper les évolutions des marchés et des modes de           destinés aux différents marchés : particuliers, professionnels
  consommation.                                                       (donneurs d’ordre publics ou privés ou à leurs prescripteurs).

                                                                    Ce projet de révision de la gouvernance est en cours de
                                                                    finalisation et devrait être adopté à l’occasion de la prochaine
                                                                    Assemblée générale en octobre 2018, soit au début de la
                                                                    mise en œuvre du nouveau programme d’actions 2018-2021.

                                                                                                                                16
GOUVERNANCE ET SUIVI

B. MODALITÉS DE CONSULTATION DES                                      Des donneurs d’ordre privé : ( NB : 19 % en consommation
   PARTIES PRENANTES ET DE SUIVI DU                                   finale) par l’intermédiaire notamment de partenariats
   PLAN DE FILIÈRE ET DE SES OBJECTIFS                                avec l’Union Sociale pour l’Habitat ou les représentants
                                                                      des aménageurs lotisseurs ( UNAM ). Ces partenaires sont
                                                                      désormais associés aux travaux du Forum Cité Verte,
L’Interprofession est une Interprofession longue. Elle rassemble
                                                                      communauté d’acteurs et de discussion autour de la
en son sein 4 organisations représentatives des producteurs,
                                                                      valorisation du végétal en ville.
l’organisation du commerce de gros spécialisé, 3 organisations
représentatives du commerce de détail (fleuristes, libre-service      Des jardiniers amateurs et passionnés par l’intermédiaire
agricoles et jardineries) et les 2 organisations représentatives      de la SNHF (la Société Nationale d’Horticulture de France,
des entreprises du paysage et des paysagistes concepteurs.            une association reconnue d’utilité publique qui réunit
La Coordination Rurale, représentée par son association               les passionnés de plantes et de jardins, amateurs et
spécialisée, l’UNIPHOR, a intégré l’Interprofession en 2017.          professionnels), ou encore des relations entretenues autour
                                                                      du Pacte pour le Jardin et enfin de l’AJJH, l’association des
Le plan de filière a été approuvé par les présidents des              journalistes du jardin et de l’horticulture.
organisations membres de l’Interprofession réunis le 12
                                                                      Des associations de protection de l’environnement
décembre 2017. Les organisations professionnelles de
                                                                      et de préservation de la biodiversité, et notamment
la filière partagent les enjeux et priorités définis par le
                                                                      avec l’Observatoire Français d’Apidologie (l’OFA) ou la
plan de filière et s’engagent collectivement à inciter les
                                                                      Ligue pour la Protection des Oiseaux ( LPO), dans le cadre
professionnels de la filière à le mettre en œuvre.
                                                                      notamment de l’opération « Un arbre pour le climat » lancée
                                                                      à l’occasion de la COP 21.
Compte tenu des délais impartis en vue de la présentation du
plan de filière, celui-ci n’a pas fait l’objet d’une consultation
                                                                    Ces partenariats nourris témoignent de la volonté de
large auprès d’organismes représentants les intérêts de la
                                                                    l’Interprofession d’intégrer et de tenir compte des besoins et
société civile, des consommateurs ou des ONG.
                                                                    attentes de la société civile notamment sur les questions liées
                                                                    à la performance économique, sociale et environnementale
Pour autant, l’Interprofession travaille depuis plusieurs           de la filière.
années en étroite concertation avec plusieurs organisations
représentatives :
                                                                    Afin de renforcer cette volonté de partenariat et de donner
  Des donneurs d’ordre public ( NB : 20% de marchés                 un cadre de discussion aux échanges avec les associations
  publics en consommation finale) par l’intermédiaire de            environnementales, les représentants des consommateurs
  l’Association des Maires de France (AMF), de l’Assemblée          et des donneurs d’ordre public et privé, ainsi que des
  des Départements de France (ADF), Villes de France,               organisations professionnelles de la filière qui ne siègent pas
  l’Association des Communautés de France (ADCF) et d’Hortis        au sein de VAL’HOR, l’Interprofession propose d’organiser
  (l’Association des responsables d’espaces natures (parcs          une conférence annuelle de suivi des objectifs du plan de
  et jardins) en ville). A ce titre, de nombreuses consultations    filière. Cette conférence pourra suivre l’évolution du plan et
  avec leurs représentants ont été faites à la faveur des           le cas échéant proposer de nouveaux objectifs.
  travaux du Cercle Cité Verte, que l’Interprofession avait
  institué sous la présidence de l’académicien Erik Orsenna.
  Les relations d’échanges sont également suivies de par
  leurs participations dans les instances de Plante & Cité et
  du CNV VF.

                                                                                                                                17
LE VÉGÉTAL
                    EST ESSENTIEL À LA VIE !

SOURCES

 AND International, Observatoire des données
 structurelles des entreprises de production de
 l’horticulture et de la pépinière ornementale, enquête
 pour FranceAgriMer, données 2015.

 Asterès, Dynamiser la filière du végétal - Stratégies
 pour soutenir le développement d’une filière d’avenir,
 rapport réalisé pour le compte de VAL’HOR, octobre
 2017.

 CER France, Observatoire économique et financier
 des exploitations horticoles et pépinières, enquête
 réalisée pour FranceAgriMer, données 2015.

 Douanes, statistiques du commerce extérieur 2016.

 I+C, Chiffres clés des entreprises du paysage,
 enquête réalisée pour VAL’HOR et l’Unep, données
 2016.

 I+C, chiffres clés des jardineries / graineteries,
 enquête réalisée pour VAL’HOR et la FNMJ, données
 2014.

 I+C, chiffres clés des fleuristes, enquête réalisée
 pour VAL’HOR et la FFAF, données 2015.

 I+C, observatoire des paysagistes concepteurs,
 enquête réalisée pour VAL’HOR et la FFP données
 2015.

 AND International, données 2017 provisoires chiffres
 clés des grossistes

 Kantar TNS, Bilan 2016 des achats de végétaux,
 panel consommateurs réalisé pour VAL’HOR et
 FranceAgriMer.

                                                          18
19
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler