PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap

 
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
PLAN
     DE LA FILIÈRE CAPRINE
           FRANÇAISE

Association Nationale Interprofessionnelle Caprine
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
Plan de filière caprine

5QOOCKTG

    ÉVCVFGUNKGWZFGNCƓNKȗTGGPFȘEGODTG                                                         

    .CƓNKȗTGNCKVFGEJȗXTG                                                                            

    VOLET 1                                                                                               4
    Transformation du positionnement marché des productions françaises

    VOLET 2                                                                                                9
    Transformation des modes de production pour prendre en compte
    les attentes sociétales

    VOLET 3                                                                                              12
    Transformation de la structuration de l’amont et des relations contractuelles

    VOLET 4                                                                                              14
    Transformation de la gouvernance et du fonctionnement de la filière

    VOLET 5                                                                                              15
    Recherche et développement

    .CƓNKȗTGXKCPFGECRTKPG                                                                           

    5[PVJȗUGFWRNCPFGNCƓNKȗTGNCKVFGEJȗXTG                                                       

    5[PVJȗUGFWRNCPFGNCƓNKȗTGXKCPFGECRTKPG                                                       

                                                               PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 1
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
État des lieux de la filière en décembre 2017

ÉVCVFGUNKGWZFGNCƓNKȗTG
en décembre 2017

                       L
                                       a filière lait de chèvre en France          Le lait de chèvre est transformé en fromages
                                       tient une place particulière au            essentiellement, les autres débouchés (lait UHT,
                                       sein de la filière laitière. Si elle        yaourts et autres produits ultra-frais) restant
                                       partage, avec les filières lait de          anecdotiques malgré leur forte croissance ces
                                       vache et lait de brebis, un certain        dernières années.
                                       nombre de problématiques, elle
                                       a ses caractéristiques propres             Pendant une longue période de plusieurs décennies
                                       et n’est pas soumise aux mêmes             - allant du milieu des années 90 jusqu’en 2009 -, la
                        aléas économiques.                                        filière caprine française a connu un développement
                                                                                  notable, lié à une demande en fromages de chèvre
                        Avec un peu plus d’un million de têtes, soit 9,5 %        toujours croissante de la part des consommateurs,
                        du cheptel européen, le cheptel caprin français se        et ceci en l’absence de tout dispositif de régulation.
                        tient à la quatrième place en Europe après la Grèce,      Ce développement à première vue harmonieux
                        l’Espagne et la Roumanie.                                 a nécessité une grande vigilance de la part des
                                                                                  opérateurs (producteurs et transformateurs) afin
                        En termes de production de lait de chèvre, la France      de maintenir un niveau d’approvisionnement en lait
                        est leader européen devant l’Espagne, la Grèce            matière première en adéquation avec les besoins du
                        et la Roumanie, avec 602 millions de litres de lait       marché, en France comme à l’export. La situation
                        de chèvre produits en 2016. 78% de ces volumes            d’équilibre obtenue pendant cette période est ainsi
                        sont livrés à une laiterie-fromagerie et 22 % sont        toujours demeurée précaire car dépourvue de cadre
                        transformés à la ferme.                                   normatif précis. Elle a été largement favorisée
                                                                                  par des débouchés en hausse qui mettaient
                        C’est une petite filière composée d’environ 6.000          les opérateurs plus souvent en situation de
                        élevages professionnels dont :                            sous-production, plus favorable et plus facile à gérer
                        • 47 % transforment leur lait en fromages à la ferme,     qu’une situation inverse telle que l’avait connue la
                        • 48 % livrent leur lait à une fromagerie,                filière précédemment, au début des années 90.
                        • 5 % sont « mixtes », c’est-à-dire qu’ils transforment
                          une partie de leur lait à la ferme et livrent l’autre   Cette situation favorable a cependant été mise à
                          partie à une laiterie.                                  mal suite à la crise financière de 2008 et la crise
                         RCTVKGȏWPGNCKVGTKG                                   économique mondiale qui en a résulté. Entre 2009
 .C(TCPEGGUVNGRTGOKGTRC[UHCDTKECPVFGHTQOCIGUFGEJȗXTG                   et 2012, la filière laitière caprine française a connu
 CWOQPFG2NWUFGVQPPGUFGHTQOCIGUFGEJȗXTGQPV                      une crise économique majeure liée à une trop forte
 ȘVȘRTQFWKVGUGPFQPV                                                     croissance des approvisionnements en lait de chèvre
 űVQPPGUGPHTQOCIGTKGUGV                                               matière première face à des débouchés en repli.
 űGPXKTQPVQPPGUȏNCHGTOG                                               Cette crise a eu pour conséquence :
                                                                                  • une baisse importante de revenus pour les éleveurs
 .C(TCPEGGUVȘICNGOGPVNGRTGOKGTRC[UEQPUQOOCVGWT                              livreurs qui ont été contraints de baisser leur
 FGHTQOCIGUFGEJȗXTGRNWUFGFGNCRTQFWEVKQPGUV
                                                                                    production en volume et d’accepter simultanément
 EQPUQOOȘGGP(TCPEG
                                                                                    une baisse du prix du lait de chèvre à un moment
                                                                                    où les coûts de production augmentaient très forte-
                        Une soixantaine d’entreprises transforment le lait de       ment ; ceci a entraîné un nombre élevé de cessa-
                        chèvre livré, dont quelques grands groupes laitiers         tions estimé à 15 % des exploitations sur la totalité
                        et une kyrielle de PME fortement ancrées sur leur           de la période de crise.
                        territoire.                                               • une concurrence très forte entre opérateurs

2 - PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
entraînant une baisse importante des PVI (prix de        être pris en considération dans la définition de la
vente industriels) et simultanément une dégradation      production de lait de chèvre de demain.
de l’offre par la multiplication de références à bas
prix destinées à faire diminuer le plus rapidement       A l’export (Union Européenne et USA essentielle-
possible les surstocks de matière première.              ment), la situation est plus complexe qu’en France :
                                                         les marchés y sont le théâtre d’une concurrence de
Au final, ces surstocks ont été résorbés à fin août        plus en plus exacerbée, locale comme étrangère (en
2012. Il s’en est suivi une phase de reconstitution      provenance notamment des Pays-Bas et d’Espagne).
de la valeur tant au niveau de la production qu’au       La production locale y est de plus en plus soutenue
niveau de la transformation, après une phase de          par des discours favorables à la consommation de
pénurie de lait de chèvre qui a culminé en fin 2013.      produits locaux.
                                                         Ils sont également exposés, comme en France, aux
Cette phase de reconstitution de la valeur n’a pu        discours « anti-lait » et à de nouvelles tendances de
se faire sans l’aide des pouvoirs publics à travers      consommation privilégiant les protéines végétales
l’intervention des médiateurs des relations              au détriment des protéines animales.
commerciales agricoles en 2013.
                                                         Dans ce contexte, la filière laitière caprine française
Aujourd’hui, la filière caprine française est en          a pourtant de formidables atouts : elle est reconnue
situation de résilience. Les volumes de lait de chèvre   dans le monde entier pour son exigence et son savoir-
produits et collectés sont actuellement inférieurs à     faire unique en matière de fabrication de fromages
la demande, le prix du lait de chèvre a retrouvé un      de chèvre -dont elle constitue du reste la référence,
niveau satisfaisant pour les producteurs livreurs et     pour la richesse de son offre, son lien au sol, sa
le marché a été assaini de toutes les références de      géographie favorable. Des valeurs d’authenticité et
fromages de chèvre à bas prix qui avaient fleuri au       de naturalité lui sont fortement associées.
pic de la crise. Les transformateurs ont retrouvé leur
capacité d’innovation et contribuent au dynamisme
du marché en proposant de nouveaux produits              La filière laitière caprine française
adaptés aux demandes des consommateurs.
                                                         est aujourd’hui déterminée à assurer
Cependant, comme pour les autres espèces de
                                                         en premier lieu sa pérennité mais également
la filière laitière, le secteur connaît une profonde      à saisir les nouvelles opportunités offertes
restructuration. Le nombre de producteurs continue       par le développement des marchés, en France
de diminuer régulièrement ainsi que le nombre de         comme à l’export.
sites de transformation.

Concernant l’amont, le métier d’éleveur laitier
présente un déficit d’attractivité qui s’est renforcé
suite à la grave crise que la filière a dû affronter
entre 2009 et 2012. L’astreinte journalière liée à
l’activité laitière cumulée aux faibles revenus, qui
plus est incertains, en sont les raisons principales.

Les débouchés existent pourtant : la consommation
de fromages de chèvre est plutôt bien orientée en
France comme à l’export, le lait de chèvre bénéficiant
d’une excellente image.
En France, les consommateurs se montrent très
attachés aux fabrications artisanales (fromages
de chèvre fermiers, AOP, au lait cru…), mais aussi
ouverts aux nouveaux produits au lait de chèvre.
La filière doit cependant faire face depuis peu à des
questionnements de la société civile concernant
les pratiques d’élevage, et plus particulièrement
le bien-être animal. Ces questionnements doivent

                                                                                   PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 3
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
La filière lait de chèvre

.CƓNKȗTG
NCKVFGEJȗXTG
  VOLET 1

TRANSFORMATION DU POSITIONNEMENT MARCHÉ
DES PRODUCTIONS FRANÇAISES

                   1 Le nécessaire renouvellement                                 pour leur consommation à domicile, la part de la
                        des générations                                           restauration hors foyers et celle des industries
                                                                                  agro-alimentaires restant limitée et stable depuis de
                        La production française de lait et de fromages            nombreuses années. Cela signifie cependant que la
                        de chèvre est en position de leader aujourd’hui :         filière caprine française dépend très fortement de
                        la France est véritablement le pays de référence          l’évolution du marché français.
                        pour la fabrication de fromages de chèvre en
                        termes de savoir-faire, de qualité et de diversité        La consommation de fromages de chèvre en France
                        des fabrications. Elles sont copiées de par le            est actuellement plutôt stable. Les fromages de
                        monde.                                                    chèvre sont ancrés dans notre culture alimentaire, ils
                                                                                  font partie intégrante du patrimoine gastronomique
                        Ce succès s’explique notamment par la part                français.
                        importante de la production fermière (la moitié des
                        éleveurs sont producteurs fermiers) et artisanale,        84 % des foyers français en achètent, à raison de
                        ce qui lui confère un gage important d’authenticité,      près de 2 kg par ménage par an. Les gains de part
                        et par le nombre de fromages fabriqués sous signe         de marché s’obtiennent désormais essentiellement
                        officiel de qualité : sur 45 fromages bénéficiant de        par l’augmentation démographique et par
                        l’AOP, 14 sont au lait de chèvre. Même si les volumes     l’enrichissement de l’offre via des innovations d’une
                        que ces fabrications AOP représentent restent             part et une segmentation accrue d’autre part.
                        modestes (environ 7.000 tonnes sur un total de
                        120.000), elles sont le signe de la volonté des acteurs   Les fabrications et les ventes de lait UHT et
                        de la filière en région de défendre leur lien au terroir   de yaourts au lait de chèvre connaissent une
                        et un savoir-faire unique transmis de génération en       progression notable en volume comme en valeur
                        génération. L’offre est cependant dominée par un          même si elles restent encore modestes en termes de
                        produit, la bûchette de chèvre, qui représente près       part de marché.
                        de 60 % des volumes de fromages fabriqués.
                                                                                  Comme l’ensemble des produits laitiers, les fromages
                                                                                  de chèvre sont associés par les consommateurs
                        UN MARCHÉ INTÉRIEUR MATURE                                à différentes valeurs : le goût, le plaisir, la santé,
                                                                                  l’adaptabilité à différents modes et moments de
                        La filière laitière caprine française est moins affectée   consommation, la praticité, la qualité, la sécurité
                        que la filière lait de vache par les fluctuations du        sanitaire.
                        marché mondial : ceci s’explique par le fait que la
                        transformation de lait de chèvre est essentiellement      Les perspectives de développement restent
                        axée sur la fabrication de fromages (pas de               toutefois mesurées en France : la consommation de
                        transformation en beurre ni poudre) et que 80% de         fromages de chèvre par habitant et par an évolue
                        ces fabrications trouvent leurs débouchés en France.      peu dans le temps. En revanche, tout porte à croire
                        Il s’agit essentiellement des achats des ménages          que la croissance récente et tout à fait notable de la

4 - PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
consommation de lait de chèvre UHT et surtout de         de cette évolution positive et saisir les opportunités
yaourts au lait de chèvre se poursuivra, du moins à      économiques qui se présentent à elle. Pour ce faire,
court et moyen terme.                                    il est important de pouvoir communiquer sur ces
                                                         marchés afin de faire valoir les qualités de l’offre
La restauration collective représente un débouché        française face à une offre locale qui se développe de
limité d’environ 7.000 tonnes sur près de 120.000        manière notable, et parfois avec plus de succès à la
tonnes fabriquées en 2016, et qui évolue peu en          faveur de la mode du consommer local. Les fromages
raison du prix d’achat relativement élevé des            de chèvre issus de la filière française sont vendus
fromages de chèvre par comparaison avec ceux au          souvent plus cher, eu égard aux frais de transport et
lait de vache.                                           aux divers intermédiaires, il est donc d’autant plus
                                                         nécessaire d’en faire la promotion en s’appuyant
Le marché des valorisations non-alimentaires             sur l’image de « la France, pays du fromage » par
(cosmétique, pharmacologie, bâtiment, énergie …)         excellence. Ainsi, la mise en avant de l’origine France
reste tout à fait marginal et ne semble pas receler de   est-elle primordiale dans le cadre des programmes
potentiel de développement à court et moyen terme.       de promotion qui seront mis en place chez nos
                                                         voisins européens comme dans les pays tiers.
En revanche, le développement du marché de la
viande de chevreau et de chèvre représente un
enjeu important pour les années à venir (cf. partie 2    UN ENJEU MAJEUR POUR LA FILIÈRE :
du plan portant sur la viande caprine).                  AMÉLIORER L’ATTRACTIVITÉ DU MÉTIER
                                                         D’ÉLEVEUR POUR PÉRENNISER
Les produits au lait de chèvre sont cependant            LA PRODUCTION FRANÇAISE ET LIMITER
confrontés, comme ceux au lait de vache et,              LE RECOURS AUX IMPORTATIONS
plus largement, comme l’ensemble du secteur
alimentaire, à une véritable défiance de la part de       Il n’y a quasiment pas d’importations de fromages
certains consommateurs, et des inquiétudes, avec         de chèvre ou autres produits au lait de chèvre
en tête : l’hygiène et la fraîcheur des produits,        en France, le lait de chèvre UHT et gouda issus
l’alimentation et le bien-être animal (catégories en     de l’agriculture biologique mis à part, mais ces
forte progression), et enfin des inquiétudes sur les      segments représentent de très faibles volumes.
process industriels.                                     Les importations de lait de chèvre matière première,
                                                         essentiellement d’Espagne et dans une moindre
Ce contexte sociétal est favorable au discours           mesure des Pays-Bas, si elles correspondent à une
de certaines associations hostiles à l’élevage qui       nécessité dans la filière pour pouvoir faire face
valorisent un modèle alimentaire excluant les            à court terme aux besoins des marchés, peuvent
protéines d’origine animale et exercent des pressions    potentiellement -comme cela s’est déjà avéré par le
sur le secteur laitier dans son ensemble. La filière      passé- être des sources de déstabilisation de la filière
caprine en est affectée au même titre que les autres     française lorsque les prix proposés sont largement
filières d’élevage. Cette situation peut avoir à terme    en-deçà des prix pratiqués en France.
des effets sur la consommation des produits au lait
de chèvre au même titre que tous les autres produits     Cependant, une partie des consommateurs
d’origine animale.                                       français cherche de plus en plus à consommer
                                                         local, ce qui incite les distributeurs à proposer des
                                                         produits répondant à cette attente. Par ailleurs, le
DES MARCHÉS PORTEURS                                     décret instaurant l’étiquetage obligatoire du pays
À L’EXPORT MAIS À L’ÉVOLUTION INCERTAINE                 d’origine dans les plats préparés et les produits
                                                         laitiers incite transformateurs et distributeurs à
Même s’il ne représente qu’environ 20% des volumes       privilégier la présence de lait de chèvre d’origine
de fromages de chèvre fabriqués en France, l’export      française dans les fromages. A cet égard, la
offre de réelles opportunités économiques. La            pérennisation de cette disposition réglementaire
demande en produits au lait de chèvre connaît une        dans le temps peut être un outil efficace pour
croissance régulière, principalement sur les marchés     encourager la production française de lait de chèvre.
dits « matures », à savoir les pays européens, avec
l’Allemagne en tête, et les Etats-Unis.                  L’un des enjeux majeurs auxquels la filière laitière
La filière laitière caprine doit pouvoir tirer bénéfice    caprine française est confrontée du côté de l’amont

                                                                                   PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 5
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
La filière lait de chèvre

                        est le renouvellement des générations. En effet,              tibles avec celles des entreprises. L’enjeu est donc
                        selon le Recensement Agricole, on avait déjà                  aussi de faire mieux connaître les offres d’emplois,
                        pu observer entre 2000 et 2010, en période de                 les métiers et les formations afin de répondre aux
                        croissance du marché, une tendance marquée                    besoins à la fois des jeunes et des entreprises.
                        à la restructuration des exploitations via un
                        agrandissement des troupeaux (+31 % chez les
                        livreurs). Il en a résulté moins d’élevages (-23 % soit       L’AMBITION DE LA FILIÈRE
                        -2 % par an en moyenne pour les livreurs et -34 %
                        soit -3% en moyenne pour les producteurs fermiers),           Eu égard à ce qui précède, pour pérenniser la filière
                        plus de chèvres, plus de lait.                                laitière caprine sur les territoires, l’ANICAP ouvre
                                                                                      fin 2017 un grand chantier pluriannuel visant à
                        Entre 2010 et 2016, cette restructuration s’est               démontrer l’attractivité du métier d’éleveur de
                        accentuée et les agrandissements ne compensent                chèvres : il s’agira de promouvoir le métier et de
                        plus les cessations.                                          défendre une diversité de modèles et de formes
                                                                                      d’organisation du travail sur les élevages. Plus
                        Face au vieillissement de la population d’éleveurs            précisément, le programme de travail que s’est fixé
                        caprins, une dynamique d’installation est à retrouver         l’ANICAP portera sur :
                        pour le renouvellement des générations. Au niveau             • L’actualisation de repères et d’indicateurs technico-
                        national, 1.770 exploitations, soit le quart des                 économiques ;
                        exploitations, sont à transmettre dans les 5 à 10 ans.        • L’actualisation de supports de communication :
                        Or le métier d’éleveur laitier présente un déficit                brochure sur le métier d’éleveur de chèvres,
                        d’attractivité qui s’est encore renforcé sur les                 guide à l’installation, brochure sur la transmission,
                        dernières années. L’astreinte journalière liée à                 supports d’intervention pour l’enseignement
                        l’activité laitière cumulée aux faibles revenus en               agricole ;
                        sont les raisons principales. Car si les revenus en           • La promotion des nouveaux modes d’installation et
                        production caprine se sont nettement améliorés ces              des moyens innovants de financement ;
                        dernières années, ils n’en restent pas moins modestes         • La communication sur les expériences d’installation
                        lorsqu’ils sont rapportés au nombre d’heures                    et de transmission réussies ;
                        travaillées. L’élevage caprin doit permettre une juste        • La diffusion d’informations techniques auprès des
                        rémunération des éleveurs et la possibilité de se               éleveurs et des techniciens caprins.
                        faire remplacer au moins une fois par semaine. Les
                        attaques incessantes contre l’élevage contribuent             Par ailleurs, un programme va également être
                        aussi dans une certaine mesure au découragement               engagé dès début 2018 sur le travail en exploitation
                        des éleveurs en place et des futurs éleveurs, et              caprine laitière et fromagère fermière avec
                        pourraient à terme être de nature à compromettre              pour objectif d’aider les éleveurs à améliorer les
                        le renouvellement des exploitations.                          conditions et l’organisation du travail au quotidien
                        Il est par conséquent important de donner envie               sur leur exploitation, mais aussi à simplifier leurs
                        aux jeunes de s’installer en leur donnant des                 pratiques.
                        perspectives, en communiquant sur les modèles                 Concrètement, il s’agira d’actualiser le programme
                        qui réussissent, en travaillant sur les freins à              relatif au travail réalisé sous l’égide de la FNEC en
                        l’installation, qu’ils soient justement liés à l’astreinte,   2005-2007 par la création et la diffusion de fiches
                        ou d’ordre financier.                                          techniques.
                        Du côté de l’aval de la filière, la transformation
                        laitière compte une très grande diversité de métiers.         Par ailleurs, les entreprises s’engagent à proposer
                        Pour y accéder, des formations permettent aux                 des conditions contractuelles particulières pour
                        jeunes de s’insérer durablement dans le monde                 accompagner les installations et soutenir le
                        du travail. Néanmoins, 40 % des établissements                renouvellement des générations.
                        rencontrent des difficultés de recrutement. Ces diffi-          Les indicateurs de suivi des résultats de ces actions
                        cultés sont dues au manque de candidatures pour               seront : le nombre d’installations, le nombre de
                        65 % et à des candidatures insatisfaisantes. Parmi            cessations et le nombre de producteurs (livreurs et
                        les raisons constatées, on peut citer le manque de            fermiers).
                        motivation et de professionnalisme, l’absence des
                        compétences attendues, le manque d’expérience                 Acteurs concernés : ANICAP, Criels, producteurs et
                        des candidats et leurs exigences parfois incompa-             transformateurs, Idele

6 - PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
Il est entendu que l’objectif global poursuivi ici         Par contre, le nombre de fabricants de lait de
  est une adaptation adéquate de la production aux           chèvre UHT ou de yaourts au lait de chèvre est pour
  besoins des marchés et le développement de la              l’instant beaucoup trop restreint pour justifier de
  production française pour limiter la dépendance des        la pertinence d’une action de promotion collective
  transformateurs aux importations en provenance             spécifique à ces deux segments de marché.
  d’Espagne des Pays-Bas pour répondre aux besoins
  (hors bio et bio).                                         Acteurs concernés : Transformateurs, FCD et
                                                             indépendants
  L’indicateur de suivi sur ce point précis sera le niveau
  de la collecte de lait de chèvre versus les importations
  de matière première dans les approvisionnements            LES SIQO
  des transformateurs.
                                                             La filière entend promouvoir les fabrications sous
                                                             SIQO en :
                                                             • Confortant les productions sous SIQO existantes.
2 Montée en gamme qualitative                                  Il existe aujourd’hui 14 fromages de chèvre
                                                               AOP sur 45 fromages AOP au total. Ces 14 chèvres
  Le segment du fromage de chèvre est un segment               AOP représentent 7.000 tonnes de fromages
  haut de gamme du marché du fromage. Le prix de               de chèvre sur 120.000 tonnes produites en
  vente consommateurs moyen est de 11,51 euros le              2016 (soit environ 6% des fabrications totales).
  kilo en libre-service contre 8,75 euros en moyenne           Par ailleurs, il existe quelques marques collectives
  pour le fromage, tous segments confondus, selon              (certifications privées) : Cabécou du Périgord,
  IRI, en cumul annuel mobile à fin septembre 2017.             Petit Chèvre d’Ile-de-France et Trèfle du Perche,
                                                               et 1 Label Rouge : le Cabécou d’Autan.
  Pour conforter et développer la position de leader         • Encourageant la création de SIQO, avec pour
  de la France en matière de production de lait et             objectif d’augmenter les ventes de fromages
  de fromages de chèvre, les acteurs de la filière se           de chèvre AOP en volumes et en valeur à
  fixent pour objectifs d’encourager l’innovation,              raison de +2 % par an, soit +10 % en 5 ans.
  les fabrications sous SIQO, la production biologique,        Idem sur les SIQO en général (hors bio).
  la production fromagère fermière, l’export.
                                                              Pour ce faire, l’ANICAP s’engage à poursuivre
                                                              ses efforts de promotion en faveur des
  L’INNOVATION                                                SIQO dans le cadre des actions de promo-
                                                              tion collective qu’elle mène en faveur des
  Sachant que 60 % des fabrications de fromages de            fromages de chèvre sur le marché français.
  chèvre sont des bûchettes, l’objectif est d’encourager
  la montée en gamme des fabrications au lait de              Acteurs concernés : Comité de liaison ANICAP -
  chèvre par la diversification et la segmentation             ODG - CNAOL
  de l’offre, en incitant les entreprises à innover
  pour répondre aux attentes des consommateurs,
  notamment en termes de nouveaux moments de                 L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE
  consommation (apéritif, snacking).
  C’est déjà ce qui se produit pour le segment de            En 2016, la filière biologique représente :
  l’ultra-frais (yaourt, fromage blanc, faisselle, etc.),    • 845 élevages certifiés sur 4.920 exploitations
  et pour celui de la bûchette (segmentation via de            laitières (17 %)
  nouvelles recettes).                                       • totalisant 53.284 chèvres laitières (sur un total de
                                                               839.000, soit 12 %)
  Si l’ANICAP ne peut agir directement sur l’offre           • représentant 5,7 millions de litres de lait bio livrés
  elle-même, l’innovation appartenant au champ                 (sur 465 millions)
  concurrentiel des entreprises, elle peut néanmoins         • 1.098 tonnes de fromages fabriqués en laiteries sur
  assurer un rôle de suivi de l’innovation via les             100.724 tonnes (11 %)
  indicateurs suivants : inventaire annuel des
  innovations laitières et suivi du nombre de références     Pour répondre aux attentes des consommateurs,
  au lait de chèvre commercialisées en GMS.                  la filière caprine entend encourager la production

                                                                                        PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 7
PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE - FRANÇAISE - Anicap
La filière lait de chèvre

                        biologique de lait et de fromages avec, pour objectif,   Cependant, le risque sanitaire inhérent à la
                        une augmentation de +30 % de cette production. Cet       fabrication de produits alimentaires doit être géré de
                        engagement sera cependant adapté à l’évolution du        manière spécifique pour ces exploitations fermières.
                        marché, laquelle reste aujourd’hui très mesurée. La
                        demande en produits laitiers bio est en effet surtout    Le soutien à la production fermière sera notamment
                        perceptible sur le segment de l’ultra-frais, et encore   assuré en œuvrant sur le plan national à l’adaptation
                        très peu sur celui des fromages en général. Il en        de la réglementation hygiène et étiquetage à
                        est de même sur le segment du fromage de chèvre.         l’échelle des ateliers fermiers, souvent de petite
                        Beaucoup d’incertitudes demeurent sur l’évolution        taille et dotés de moyens humains et financiers
                        de la demande en chèvre bio : les univers du bio         limités.
                        et de la filière lait de chèvre se recoupent sur des      Plus précisément :
                        valeurs telles que la naturalité, l’authenticité, ce     • Le travail concernant la flexibilité de l’application
                        qui rend le bénéfice supplémentaire apporté par le          du Paquet Hygiène sera poursuivi en collaboration
                        mode de production bio difficilement perceptible par        avec la DGAL, notamment en ce qui concerne les
                        le consommateur. De plus, le chèvre se situe déjà sur      règles d’inspections ;
                        un des segments les plus haut de gamme du marché,        • De même, l’adaptation des règles d’étiquetage des
                        la production bio, plus chère, peut par conséquent         produits laitiers fermiers (notamment étiquetage
                        être un frein à l’achat, et ceci d’autant plus que         nutritionnel) sera un axe de travail important.
                        l’avantage produit ne paraît pas évident aux yeux du
                        consommateur.                                            Sont aussi envisagés :
                                                                                 • le déploiement du dispositif Alim’confiance
                        L’ANICAP s’engage à œuvrer pour la création                (transparence des résultats de contrôles sanitaires),
                        d’un observatoire du bio afin notamment de                  d’une manière qui ne soit pas préjudiciable à la
                        connaître le nombre d’exploitations en bio et d’en         production fermière.
                        suivre l’évolution, les volumes de laits, les taux de    • l’identification d’un système assurantiel adapté à
                        conversion, etc.                                           la production fermière pour pallier les risques de
                                                                                   pertes d’exploitation liés à une alerte sanitaire.
                        Acteurs concernés : Comité de liaison ANICAP-
                        FNAB-Agence Bio, FranceAgriMer                           L’objectif sera d’inverser la tendance structurelle
                                                                                 à la baisse, en maintenant le niveau de 20 % de
                                                                                 fabrications fermières sur le total des fabrications
                        LA PRODUCTION FROMAGÈRE FERMIÈRE                         fromagères, avec pour indicateurs la part des
                                                                                 producteurs fermiers sur le total des producteurs de
                        Aujourd’hui, sur plus de 6.000 exploitations en          lait de chèvre et la part des fabrications fermières
                        France, près de 3.000 transforment leur lait en          sur le total des fromages de chèvre produits chaque
                        fromages.                                                année en France.
                        Ces derniers représentent 20% des fabrications
                        totales de fromages de chèvre.                           Les acteurs concernés : ANICAP, FNEC, Idele, DGAL
                        Le nombre de producteurs fermiers diminue chaque
                        année, essentiellement en raison des cessations
                        pour départ à la retraite, et le renouvellement des      L’EXPORT
                        générations peine à se faire, comme expliqué plus
                        haut.                                                    Selon les dernières estimations établies par la
                        Or les producteurs fermiers sont très importants         filière, les ventes à l’export représentaient environ
                        pour la filière caprine : ils sont des représentants      20% des ventes de fromages de chèvre en volumes
                        directs de l’agriculture auprès des consommateurs,       (estimation ANICAP), principalement vers l’Europe
                        notamment ceux du milieu urbain. Ils véhiculent          à hauteur de 87 % des volumes (Allemagne et
                        une image positive de la filière caprine et de ses        autres pays européens) et vers les USA pour ce qui
                        produits. Un des atouts de la production fermière est    est des pays-tiers.
                        la valorisation de ces produits et une image plutôt
                        haut de gamme en grande partie liée à l’utilisation et   L’export représente un potentiel important de
                        à la maîtrise du lait cru.                               développement pour la filière caprine aux dires de
                        La production fermière représente aussi une bonne        ses entreprises. Cependant, l’absence de données
                        opportunité pour installer des jeunes.                   officielles depuis la suppression en 1992 de la

8 - PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022
ligne spécifique aux fromages de chèvre dans la           L’ANICAP s’engage pour sa part à favoriser les
nomenclature douanière rend difficile un suivi précis     exportations génératrices de valeur ajoutée pour
de l’évolution de ce débouché.                           l’ensemble des maillons de la filière, en poursuivant
                                                         ses programmes de promotion collective vers
Afin de pouvoir mesurer la progression des volumes        l’Allemagne et les États-Unis.
vendus à l’export, la filière a besoin de statistiques
officielles : les efforts de fiabilisation des données     L’objectif sera de porter les ventes de fromages de
engagés par FranceAgriMer doivent être poursuivis        chèvre en volumes à l’export, principalement vers
sur l’export, comme sur l’import.                        l’Europe (Allemagne et autres pays européens) et les
Les entreprises de transformation s’engagent à           USA, à 27 % des ventes totales en volume en 2022.
fournir leurs chiffres de vente à l’export en volumes
afin de permettre à la filière d’avoir une meilleure       Les acteurs concernés : ANICAP, FranceAgriMer,
visibilité de ses exportations.                          transformateurs

  VOLET 2

TRANSFORMATION DES MODES DE PRODUCTION
POUR PRENDRE EN COMPTE LES ATTENTES SOCIÉTALES :
DURABILITÉ, MEILLEURE PRISE EN COMPTE DE L’ENVIRONNEMENT
ET DU BIEN-ÊTRE ANIMAL, MEILLEURE QUALITÉ DES PRODUITS
(SANITAIRE, ORGANOLEPTIQUE, NUTRITIONNELLE)

                                                                             permet aux acteurs de l’élevage herbivore d’évaluer
                1 Transition écologique                                      l’empreinte environnementale d’une exploitation
                  Transition énergétique                                     d’élevage de ruminants et d’identifier des marges de
                                                                             progrès.
                     La préservation de l’environnement (changement
                     climatique, qualité de l’eau, stockage de carbone,      Ce thème est important pour l’avenir, aussi l’ANICAP
                     maintien de la biodiversité ...) représente un enjeu    s’engage-t-elle à finaliser la mise en place, en filière
                     pour les filières de ruminants.                          caprine, de l’outil Cap2eR pour l’aspect élevage et
                                                                             l’aspect fromagerie, et à en promouvoir l’utilisation
                                                                             sur le terrain, notamment par la diffusion de
                     LES ENGAGEMENTS DES ACTEURS                             plaquettes d’information.
                     CONCERNANT L’ENVIRONNEMENT
                                                                             La réalisation d’un diagnostic Cap2eR fera en outre
                     Outil de diagnostic Cap2eR
                                                                             partie intégrante du volet environnement du Code
                     Afin de préciser les interactions entre un élevage       Mutuel de Bonnes Pratiques en Elevage caprin.
                     et l’environnement et d’engager des démarches de        • Objectif 2022 : que tous les producteurs aient fait 1
                     progrès avec les éleveurs, les filières d’élevage de       diagnostic d’ici 2022
                     ruminants ont développé un outil d’évaluation et        • Actions à mettre en œuvre pour y parvenir :
                     d’appui technique, CAP’2ER®.                              finaliser l’outil pour les caprins et en favoriser le
                                                                               déploiement sur le terrain
                     Le CAP’2ER (Calcul Automatisé des Performances
                     Environnementales en Élevage de Ruminants)              Les acteurs concernés : ANICAP, Idele, producteurs

                                                                                  PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 9
La filière lait de chèvre

                        Parallèlement, la production biologique             sera    Cible chiffrée : il n’est pas possible à ce stade d’en
                        encouragée comme indiqué plus haut.                         donner une dans la mesure où l’on ne dispose pas
                                                                                    d’un diagnostic à l’instant T0.
                        Economies d’eau et d’énergie en production
                        laitière fermière
                        Etant donné l’importance de ces postes de charges
                        en transformation à la ferme, l’ANICAP s’engage à :          3
                        • promotionner des systèmes de comptage pour
                          suivre les consommations en eau et en électricité
                                                                                    Amélioration
                          et ainsi favoriser la chasse aux gaspillages ;
                                                                                    de la performance
                        • diffuser les références en matière de consommation
                                                                                    sociétale
                          d’eau acquises entre autres dans les stations
                                                                                    EN MATIÈRE D’INFORMATION
                          expérimentales (Pradel, Davayé) pour que les
                                                                                    DES CONSOMMATEURS
                          producteurs puissent s’y comparer ;
                        • étudier les intérêts et limites de productions            Pour répondre aux attentes du consommateur
                          autonomes d’énergie (récupérateur d’énergie,              en matière d’information, la filière caprine
                          photovoltaïque, méthanisation…).                          s’engage à favoriser l’étiquetage de l’origine
                                                                                    du lait qui est déjà en œuvre actuellement.
                        Objectif de réduction de 10 % de la consommation
                        d’eau et d’électricité.                                     Le décret instaurant l’obligation de l’étiquetage de
                                                                                    l’origine des ingrédients dans les plats préparés
                                                                                    et les produits laitiers pour une durée de deux
                                                                                    ans, avec pour objectif affiché de permettre aux
                  2 Amélioration                                                    citoyens de bénéficier d’une meilleure information,
                        de la performance                                           aux producteurs français de lait et de viande de voir
                        sanitaire                                                   la qualité de leurs produits pleinement reconnue,
                                                                                    et aux entreprises de transformation de valoriser
                        L’ANICAP entend poursuivre ses efforts pour                 la composition des produits transformés, est une
                        l’amélioration continue de la qualité sanitaire des         démarche qui va dans le sens du référentiel RSE
                        produits.                                                   que la filière caprine a mis en place en 2014. Cette
                        Elle s’engage notamment à travailler sur :                  obligation incite les opérateurs, transformateurs
                        • la lutte contre l’antibiorésistance : la filière caprine   comme distributeurs, à s’interroger sur leurs
                          s’inscrit dans les objectifs du Plan éco-antibio et       politiques d’approvisionnement et à privilégier
                          finance par ailleurs des travaux visant à réduire le       l’origine française du lait de chèvre, du moins pour le
                          recours aux antibiotiques depuis 2014 (travaux sur        marché national. Elle permet ainsi de limiter l’impact
                          les cellules somatiques dans le lait de chèvre) ;         des bas coûts de la matière première en provenance
                        • la poursuite d’une politique de maîtrise du risque        d’Espagne et des Pays-Bas. L’étiquetage de l’origine
                          sanitaire (biosécurité) dans les élevages caprins         du lait dans les fromages de chèvre devrait donc
                          via la génétique mais aussi par le biais du code          permettre, si la démarche est poursuivie en France,
                          mutuel ;                                                  voire étendue aux autres Etats-membres de l’UE, de
                        • la valorisation des résultats obtenus lors de la          conforter à terme la production française de lait de
                          campagne 2017-2018 des visites sanitaires caprines        chèvre sur notre territoire à un moment où celle-ci
                          (dispositif nouveau, mis en place en 2017).               en a plus que jamais besoin.

                        Par ailleurs, la filière s’engage à assurer et
                        financer le déploiement sur le terrain du Guide              EN MATIÈRE DE BIEN-ÊTRE ANIMAL
                        des Bonnes Pratiques d’Hygiène (GBPH) européen
                        en transformation fermière pour une meilleure               Diagnostic et ambition de la filière concernant
                        appropriation des plans de maîtrise sanitaire dans          le bien-être animal et les conditions d’élevage
                        les ateliers fermiers.                                      Comme les autres filières d’élevage, la filière caprine
                                                                                    doit être à l’écoute de la société civile. Les menta-
                        Les acteurs concernés : ANICAP, producteurs, Idele,         lités changent, les consommateurs s’interrogent de
                        FNEC, Capgènes                                              plus en plus sur les conditions de production des

10 - PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022
produits qu’ils achètent, ils attendent des réponses     Responsabilité Sociétale et Environnementale
claires à leurs questions, et le bien-être animal est    (RSE) mis en place par l’ANICAP depuis 2014.
en train de devenir un vrai sujet de préoccupation       La filière caprine est la première filière du secteur
pour le grand public. Les éleveurs, toutes filières       agricole et agro-alimentaire à avoir mis en place
confondues, sont plus que jamais interpellés sur         un tel référentiel.
leurs pratiques et la filière caprine ne fait pas
exception. Aussi a-t-elle décidé d’entamer une           Celui-ci vise à :
réflexion sur ce sujet, avec pour objectif d’entraîner    • faire valoir la qualité de la production française
l’ensemble de ses opérateurs dans une dynamique            de lait et de fromages de chèvre, dans le souci
d’amélioration des pratiques volontaire et mesurée,        de démontrer leur capacité à apporter des
qui tient compte des contraintes du métier. En             garanties tant en matière de respect de l’homme
d’autres termes, cette réflexion fondamentale doit          au sens large, que de respect de l’animal et de
se décliner tant au niveau de l’enjeu sociétal que         l’environnement.
de celui de la durabilité des exploitations.             • matérialiser l’engagement de la filière caprine
                                                           française à produire du lait et des fromages de
Les thématiques concernées sont diverses : travaux         chèvre de manière responsable et durable,
sur le bâtiment comme facteur d’amélioration du
bien-être animal, mise en place de programmes de         Plus précisément, le Référentiel RSE de la filière
recherche nécessaires à une meilleure connaissance       caprine repose sur trois piliers fondamentaux :
du bien-être des chèvres, définition d’indicateurs        • Le respect de l’Homme et des Territoires, l’Homme
d’évaluation du BEA…                                       étant compris au sens large : producteur, salarié,
                                                           consommateur ;
Les engagements des acteurs concernant le                • Le respect de l’Animal : ce sont de bonnes
bien-être animal                                           conditions d’élevage qui permettent d’assurer le
Les acteurs de la filière caprine s’engagent à évaluer      bien-être animal ;
les pratiques d’élevage et à les faire évoluer le cas    • Le respect de l’Environnement : par la préservation
échéant à travers :                                        des ressources et la maîtrise des impacts.
• La mise en place, à compter de novembre 2017,
  d’une concertation avec trois associations             Afin d’assurer le respect de ces trois volets, le
  welfaristes : Welfarm, CIWF, LFDA ;                    Référentiel RSE de la filière caprine s’appuie sur
• La mise en place, courant 2018, de travaux sur         deux dispositifs :
  des indicateurs objectifs de mesure du bien-être       • Un Code Mutuel de Bonnes Pratiques d’Elevage
  des chèvres dans différents systèmes, c’est-à-dire       pour tous les producteurs (c’est-à-dire livreurs
  en bâtiment et en système pâturant.                      et fermiers) qui garantit un certain nombre de
                                                           pratiques au niveau de l’amont de la filière : mis
Objectif : le référentiel qu’est le Code Mutuel des        en place sous l’égide de l’ANICAP en 2004, le Code
bonnes pratiques d’élevage, qui existe depuis 2004         Mutuel de Bonnes Pratiques en élevage caprin est
et dont la dernière version date de 2015, sera enrichi     une démarche importante pour la filière. Il traduit
de ces indicateurs de BEA dans une nouvelle version        dans un référentiel de 43 points techniques ou
du Code qui pourra être mise au point d’ici fin 2019,       réglementaires regroupés en 8 rubriques les
pour un déploiement possible sur le terrain entre          bonnes pratiques d’élevage. En adhérant, l’éleveur
2020 et 2022, avec pour objectif que 100 % des             s’engage à respecter ces 43 points. La visite
éleveurs soient dans ce nouveau référentiel d’ici          d’adhésion, qui est effectuée par un technicien
fin 2022.                                                   formé, consiste à faire un bilan des pratiques de
                                                           l’éleveur, à les comparer à ce référentiel et à définir
Les acteurs concernés : ANICAP, Idele, producteurs,        les améliorations à apporter le cas échéant.
transformateurs, ONG welfaristes                         • Une Charte de Bonnes pratiques par laquelle
                                                           les entreprises de collecte et de transformation
Un outil interprofessionnel : le Référentiel RSE           s’engagent à respecter les trois piliers du RSE cités
de la filière caprine                                       plus haut et à fournir des indicateurs de résultats
Pour intégrer et diffuser sur le terrain les évolu-        permettant d’objectiver ces engagements. Elle
tions de pratiques tant sur le plan environne-             matérialise la contribution des entreprises aux
mental que du bien-être animal, la filière laitière         enjeux de développement durable, par la prise
caprine française s’appuiera sur le Référentiel de         en compte, dans une démarche volontaire d’amé-

                                                                                   PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 11
La filière lait de chèvre

                           lioration continue, des impacts économiques,             les entreprises de collecte et de transformation
                           sociétaux et environnementaux de leur activité.          s’engagent à respecter les principes du RSE de
                                                                                    la filière caprine et à fournir des indicateurs de
                        Plus globalement, en matière de responsabilité              résultats permettant d’objectiver ces engagements ;
                        sociétale et environnementale, la filière caprine          • inscrire sa démarche RSE de la filière caprine
                        s’engage à :                                                dans le cadre de la norme AFNOR RSO26000
                        • déployer l’outil qu’est le code mutuel auprès de          ou similaire pour témoigner de son engagement
                          tous les producteurs, livreurs et fermiers ;              pour un développement durable des activités de
                        • déployer la charte de Bonnes pratiques par laquelle       la filière.

  VOLET 3

TRANSFORMATION DE LA STRUCTURATION
DE L’AMONT ET DES RELATIONS CONTRACTUELLES

                                                                                  éclairent les acteurs de la filière.
                   1 Contractualisation
                        Structuration de l’amont                                  L’ Organisation Commune de Marché unique définit
                                                                                  des objectifs ambitieux pour les organisations
                        L’ANICAP a déjà mis en place un dispositif de
                                                                                  interprofessionnelles, en particulier :
                        contractualisation :
                                                                                  • Améliorer les connaissances et la transparence
                        • La contractualisation écrite a été rendue                   de la production et du marché ;
                          obligatoire dans la filière caprine par un accord        • Prévoir le potentiel de production et consigner
                          interprofessionnel en date du 16 mai 2017 qui a été        les prix publics sur le marché ;
                          étendu par les pouvoirs publics cette même année ;      • Contribuer à une meilleure coordination de la mise
                        • Des indicateurs de conjoncture adaptés à la filière,        sur le marché.
                          relatifs aux coûts de production et à la valorisation   Il n’en demeure pas moins que les pratiques à mettre
                          des marchés, ont été retenus sur le plan                en œuvre pour y parvenir sont entourées d’incerti-
                          interprofessionnel et leur diffusion est encadrée       tude quant à l’application ou non des règles relatives
                          par un accord interprofessionnel.                       à l’interdiction des ententes. A titre d’exemple,
                                                                                  l’interprofession souhaiterait pouvoir être un lieu
                        Un décret sur la reconnaissance des OP en lait de         de concertation et d’échanges sur des informations
                        chèvre a été publié le 11 février 2016.                   stratégiques sans s’inquiéter en permanence d’un
                        Accord interprofessionnel et décret constituent une       risque d’application du régime d’interdiction. Il est
                        première étape dans le processus de contractualisa-       clair que cette pratique pourrait participer stricte-
                        tion entamé par l’ANICAP pour le lait de chèvre.          ment et effectivement à la poursuite des objectifs
                                                                                  de l’interprofession.
                        Si la contractualisation permet de donner un cadre
                        mieux défini qu’auparavant aux relations contrac-          La Cour de justice de l’Union européenne a très
                        tuelles entre producteurs et transformateurs, elle        récemment rappelé que la PAC prime sur les
                        ne permet pas pour autant une réelle gestion de           objectifs de concurrence en vertu du Traité sur le
                        marché.                                                   fonctionnement de l’Union européenne.
                                                                                  Si les organisations interprofessionnelles s’inscrivent
                        Dans le cadre du dispositif de contractualisation,        dans la réussite des objectifs de la PAC, alors il est
                        l’ANICAP doit pouvoir tirer la sonnette d’alarme          urgent que les pouvoirs publics français appellent
                        et émettre des commentaires de conjoncture qui            des clarifications (lignes directrices) et modifications

12 - PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022
(exemption express) de la législation à la Commission         l’équilibre du partage de la valeur et la lutte contre
européenne en vue de faciliter la réalisation concrète        la captation injustifiée et injuste de la valeur
de leurs missions et la sécurité juridique nécessaire         ajoutée aux dépens de l’intérêt général de la filière.
au regard du droit de la concurrence.
Pour pouvoir s’exprimer sur les volumes (gestion             En attendant, pour aller plus loin dans les relations
des volumes = gestion des prix), l’ANICAP demande,           contractuelles et l’éclairage des acteurs de la filière
aux côté des autres professions, aux pouvoirs                dans le cadre qui lui est actuellement réservé,
publics de porter au niveau européen une évolu-              l’ANICAP s’engage, à l’horizon 2022, à :
tion forte du droit européen de la concurrence               • étoffer la liste des indicateurs que l’ANICAP diffuse,
applicable à l’agriculture : une dérogation expresse           de l’amont à l’aval, notamment en vue d’ajouter
et automatique (en dehors de toute procédure                   des indicateurs de coûts de production amont
de notification préalable ou de décision de la                  (par exemple, indicateur de type MILC ou autre, à
Commission européenne) à l’article 101 TFUE pour               expertiser dès 2018) ;
les organisations interprofessionnelles permettrait,         • demander à l’Observatoire des Prix et des Marges
d’une part, que celles-ci remplissent pleinement               de réintégrer la bûchette dans les produits suivis
leurs missions d’ores et déjà reconnues, sans que              et de permettre une objectivation des marges en
l’application pure et simple des règles de concur-             entreprises ;
rence les remette en cause dans leur fondement               • établir un bilan de la contractualisation chaque
même et, d’autre part, de créer de nouveaux outils             année ;
de régulation et de lutte contre des pratiques               • diffuser les bonnes pratiques en matière de
contraires à l’intérêt d’une filière. Enfin, elle facilite-      contractualisation qu’elle aura élaborées au
rait la protection de la notoriété des produits sous           préalable ;
signe de qualité.                                            • favoriser la constitution d’OP ;
                                                             • réaliser      une     veille   concurrentielle    (via
Les modifications suivantes du règlement OCM                    FranceAgriMer ou études ciblées) sur les princi-
pourraient a minima être envisagées :                          paux pays producteurs de lait de chèvre en Europe
• habilitation des organisations interprofessionnelles         (Espagne, Pays-Bas, Roumanie/Bulgarie), l’évolu-
  à prendre des mesures d’intervention sur le marché           tion de ces filières pouvant avoir un impact direct
  afin de lutter contre certaines pratiques nuisibles           sur la filière française.
  au secteur agricole via des échanges et discus-
  sions centralisées sur les mesures permettant de           Elle mettra également en place un suivi d’indicateurs
  limiter la volatilité des prix pratiqués, de garantir la   relatifs à la contractualisation : nombre de contrats
  couverture des coûts encourus et remédier à une            signés chaque année et pourcentage de producteurs
  excessive asymétrie dans le partage de la valeur           sous contrat, volumes de lait sous contrat, nombre
  ajoutée entre différents acteurs au niveau des             d’OP constituées, volumes de lait et nombre de
  filières ;                                                  producteurs qu’elles représentent.
• habilitation des organisations interprofession-
  nelles à formuler des recommandations permet-              Les acteurs concernés : ANICAP, Idele, FranceAgriMer,
  tant d’orienter les négociations commerciales et de        producteurs, transformateurs
  lutter contre les comportements opportunistes et à
  interdire certaines pratiques de vente contraires à        En production fermière, dans certaines zones à forte
  l’intérêt de la filière ;                                   densité fermière, et donc à forte concurrence, le prix
• habilitation des organisations interprofessionnelles       du fromage fermier devenu le prix de « référence »
  concernant les produits sous signes de qualité             peut s’avérer déconnecté des coûts de production.
  de prendre des actions visant à garantir un « prix         Par conséquent, l’ANICAP s’engage à apporter des
  juste » et la notoriété du produit via la mise en          outils pour que les producteurs fermiers connaissent
  place des échanges d’informations et la fixation            leurs coûts de production (répartition de valeur
  d’indicateurs planchers du prix prenant en compte          entre producteur et consommateur).
  les coûts de production et de commercialisation. En
  effet, ce type de produits requiert par nature une         Les acteurs concernés : ANICAP, Idele, producteurs
  organisation collective de la filière où les acteurs
  concernés participent tous à la définition du bien
  commun. Les échanges d’informations et la fixation
  d’indicateurs planchers permettront d’assurer

                                                                                       PLAN DE LA FILIÈRE CAPRINE FRANÇAISE À L’HORIZON 2022 - 13
Vous pouvez aussi lire