XV e PLAN 2016 2020 - SYNDICAT DES EAUX D'ÎLE-DE-FRANCE - Sedif

 
SYNDICAT DES EAUX D’ÎLE-DE-FRANCE
                                      SERVICE PUBLIC DE L’EAU

XV e PLAN
2016 – 2020
              2016

                             2020
SOMMAIRE

1.		PRÉAMBULE.......................................................................................................................................................... p 4
  1.1 Un contexte institutionnel en mutation............................................................................................................... p 4
  1.2 Les ambitions du XVe Plan.. ....................................................................................................................................... p 4
2.		 LES BASES DE LA CONSTRUCTION DU NOUVEAU PLAN.. ................................. p 6
			2.1 Plan stratégique et Schéma directeur révisé...................................................................................................... p 6
  2.2 Les consommations d’eau......................................................................................................................................... p 7
  2.3 Le dimensionnement des installations.................................................................................................................. p 8
  2.4 Des opérations déjà initiées.. .................................................................................................................................... p 9
  2.5 Le suivi du vieillissement des installations............................................................................................................ p 10
  2.6 Les études........................................................................................................................................................................ p 11
3.		 UN PLAN AMBITIEUX ET RESPONSABLE............................................................................ p 12
  3.1 Déployer les technologies de pointe pour anticiper les attentes des consommateurs. . .................. p 12
  3.2 Gérer durablement un patrimoine pérennisé et modernisé. . ..................................................................... p 12
  3.3 Intégrer l’environnement et les économies d’énergie dans les projets.. .................................................. p 12
  3.4 Accompagner les projets du Grand Paris des transports. . ........................................................................... p 13
4.		 DES MOYENS ADAPTÉS À LA PERFORMANCE VISÉE............................................... p 14
  4.1 Synthèse. . .......................................................................................................................................................................... p 14
  4.2 Typologie des travaux.. ................................................................................................................................................ p 14
  4.3 Ouvrages.......................................................................................................................................................................... p 15
		4.4 Réseau............................................................................................................................................................................... p 20
   4.5 Programme de recherches, études et partenariats......................................................................................... p 28
5.		 ÉQUILIBRE ECONOMIQUE ET MOYENS HUMAINS..................................................... p 29
  5.1 Hypothèses sur les composantes de l’équilibre économique du XVe Plan.. .......................................... p 29
  5.2 Les moyens humains du XVe Plan.......................................................................................................................... p 33
  5.3 Équilibre économique du Plan................................................................................................................................. p 34
6.		 VISION SYNTHÉTIQUE ET CONSOLIDÉE DU XVe PLAN. . ...................................... p 36
  6.1 Ventilation par année.................................................................................................................................................. p 36
  6.2 Ventilation par équipement...................................................................................................................................... p 36
  6.3        entilation par typologie de travaux....................................................................................................................... p 37
  6.4        Impact prévisionnel sur le XVIe Plan (2021-2025)......................................................................................... p 38
  6.5 Travaux délégués.......................................................................................................................................................... p 38
  6.6 Vision consolidée des investissements du service de l’eau. . ........................................................................ p 39
7.		 PILOTAGE DU PLAN...................................................................................................................................... p 40
8.		 EMPREINTE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DU XVe PLAN......................................... p 41
9.		CONCLUSION....................................................................................................................................................... p 44
2016-2020
         XVE PLAN 2011-2025
SCHÉMA DIRECTEUR

                              1. Préambule
                              1.1 | Un contexte institutionnel en mutation
                              Créée sous forme d’un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre et à statut
                              particulier, la Métropole du Grand Paris regroupe au 1er janvier 2016 125 communes et 7 millions d’habitants. Elle est
                              organisée en 12 territoires d’un seul tenant et sans enclave, d’au moins 300 000 habitants. Ces territoires garderont
                              une fiscalité propre jusqu’en 2021. Ils seront administrés par des Établissements Publics de Territoire (EPT) chargés
                              des compétences de proximité, dont l’eau potable dès le 1er janvier 2016. Le transfert de compétences à la Métropole
                              (aménagement, urbanisme, logement, développement durable) est prévu au 1er janvier 2017.

                              Le Schéma Régional de Coopération Intercommunale (SRCI) qui porte sur les départements de l’Essonne, de la Seine-
                              et-Marne, du Val d’Oise et des Yvelines entre également en vigueur le 1er janvier 2016. Il prévoit le regroupement des
                              intercommunalités existantes et ayant leur siège au sein de l’unité urbaine de Paris, en 16 EPCI à fiscalité propre qui
                              auront une taille moyenne de 240 000 habitants (95 000 habitants pour les EPCI actuels). Aux côtés de la Métropole
                              du Grand Paris, ces intercommunalités à fiscalité propre disposeront d’une dimension qui leur permettra de mieux
                              exercer leurs compétences. Ces nouveaux EPCI peuvent opter dès 2016 pour la compétence eau potable et en
                              disposeront obligatoirement le 1er janvier 2020.

                              Ces évolutions institutionnelles devraient conduire à court ou moyen terme à une évolution du périmètre du SEDIF.
                              D’ores et déja, le Conseil municipal de Saint-Maur-des-Fossés a décidé le 19 novembre 2015 d’adhérer au SEDIF.
                              L’intégration de cette commune, ou d’autres à venir, et les investissements qui pourraient y être menés n’ont pas été
                              à ce stade pris en compte pour le XVe Plan qui a été élaboré à périmètre constant. Le linéaire de réseau de la ville de
                              Saint-Maur-des-Fosses représente 2,5 % du linéaire de réseau du SEDIF.

                              Les opérations ont été évaluées sur la base des données connues au 1er juin 2015.

                              1.2 | Les ambitions du XVe Plan
                              Le XVe Plan, intitulé « l’eau du 21e siècle pour l’Ile-de-France », a pour ambition de développer un service novateur et
                              performant au service des usagers, dans le cadre de la Métropole, selon 4 axes :

                                • un Plan déployant les technologies de pointe pour anticiper les attentes des consommateurs - vers une eau
                                   pure, sans calcaire et sans chlore, au robinet de chaque abonné :
                                      • un traitement membranaire moderne sur chaque usine, pour les besoins des 50 prochaines années (XVe et XVIe Plans),
                                      • l’accélération du SMART Water, pour piloter le réseau en temps réel comme les usines du SEDIF.
                                • un Plan responsable, protecteur des générations futures, par la gestion durable d’un patrimoine pérennisé
                                   et modernisé :
                                      • un rythme de renouvellement du réseau permettant d’améliorer encore le rendement et de lisser les investis-
                                        sements futurs,
                                      • un parc de réservoirs et de stations de pompage totalement modernisés, vitrines du SEDIF dans son
                                         environnement urbain.
                                • un Plan intégrant l’environnement et les économies d’énergie dans ses objectifs ainsi que sa réalisation,
                                • un Plan accompagnant les projets du Grand Paris des transports, dans le respect des calendriers.

                              De ces ambitions résulte un Plan en forte croissance, au coût maîtrisé, au financement facilité par la grande flexi-
                              bilité financière du SEDIF, soutenant l’économie et l’emploi (selon étude « Utopies », 2 000 emplois seront
                              maintenus ou soutenus chaque année en Ile-de-France et près de 3 600 à l’échelle française).

                              | p4                                                                                                  XVe PLAN 2016 - 2020
XVe PLAN 2016 - 2020   | p5
XVE PLAN 2016-2020

                     2. L
                         es bases de construction
                        du nouveau Plan
                     Le Plan se concrétise par une liste d’opérations. Celle-ci a été arrêtée pour le XVe Plan à partir des grands objectifs
                     présentés en 1.2 et :

                            • des objectifs du Plan stratégique du SEDIF et de son Schéma directeur révisé,
                            • de la poursuite d’opérations ou de programmes initiés aux Plans précédents,
                            • des besoins de renouvellement exprimés par l’exploitant,
                            • des projets tiers qui nécessitent le dévoiement des conduites du SEDIF,
                            • des mises aux normes règlementaires,
                            • des résultats d’études portant sur des thèmes divers d’amélioration ou de prospective.

                     2.1 | Plan stratégique et Schéma directeur révisé
                     Le Plan stratégique repose sur deux ambitions (mutualisation et qualité de service) s’appuyant sur un socle de valeurs.

                     Le Schéma directeur révisé 2011-2025 le consolide et le complète au travers de 9 objectifs :

                            • consolider une place d’acteur exemplaire et rayonnant en France et au-delà,
                            • placer encore davantage l’usager au cœur du service,
                            • ancrer le SEDIF dans l’ère du SMART Water,
                            • garantir l’efficience des services du SEDIF,
                            • porter le contrôle de la délégation de service public au plus haut niveau et préparer l’échéance du contrat de
                               2022,
                            • maîtriser la performance du réseau au travers d’une gestion patrimoniale moderne,
                            • gérer le patrimoine ouvrages pour garantir la performance et la pérennité des installations,
                            • renforcer la sûreté,
                            • développer et mettre en œuvre la politique environnementale du SEDIF.

                     Les opérations du XVe Plan répondent à un ou plusieurs de ces objectifs. Pour valoriser l’impact des opérations du
                     XVe Plan sur les objectifs du Schéma directeur révisé, on utilise les règles suivantes :

                            • si une opération répond à un seul objectif, 100 % de son montant est considéré comme impactant cet objectif,
                            • si une opération répond à 2 objectifs, 70 % de son montant est considéré comme impactant l’objectif primaire
                              (fort) et 30 % comme impactant l’objectif secondaire (modéré)
                            • si une opération répond à 3 objectifs, 70 % de son montant est considéré comme impactant l’objectif primaire
                               (fort), 20 % comme impactant l’objectif secondaire (modéré) et 10 % comme impactant l’objectif tertiaire (faible).

                                   TABLEAU 1 : RÈGLE DE VALORISATION DE L’IMPACT DES OPÉRATIONS
                                   DU XVe PLAN SUR LES OBJECTIFS DU SCHÉMA DIRECTEUR RÉVISÉ

                                      Nombre d’objectifs            Fort               Modéré              Faible
                                                1                   100 %
                                                2                    70 %                30 %
                                                3                    70 %                20 %               10 %

                     | p6                                                                                                 XVe PLAN 2016 - 2020
Le tableau suivant récapitule l’impact des opérations du XVe Plan sur les objectifs du Schéma directeur révisé.

               TABLEAU 2 : LE XVe PLAN VENTILÉ SELON LES OBJECTIFS
               DU SCHÉMA DIRECTEUR RÉVISÉ

                                                                                          Montant (en M€ H.T.)   Montant (en %)

               Placer encore davantage l’usager au cœur du service                                 93,6               12 %
               Ancrer le SEDIF dans l’ère du SMART Water                                           7,6                1%
               Maîtriser la performance du réseau au travers d’une gestion patrimoniale
               moderne
                                                                                                  300,0               39 %

               Gérer le patrimoine ouvrages pour garantir la performance et la péren-
               nité des installations
                                                                                                  197,1               26 %

               Renforcer la sûreté                                                                 59,4               8%

               Développer et mettre en œuvre la politique environnementale du SEDIF               106,0               14 %

               TOTAL XV Plan
                          e
                                                                                               763,7 M€ H.T.          100 %

Le XVe Plan est en particulier marqué par l’accélération du renouvellement du réseau, dont la proportion dans les
investissements augmente par rapport au XIVe Plan et par l’ambition du SEDIF de « placer encore davantage l’usager au
cœur du service ».

Les opérations relatives à la mise en œuvre de pilotes et prototypes membranaires dans les 3 usines principales ainsi
que la création d’une étape de décarbonatation dans l’usine à puits d’Arvigny constituent une première étape essentielle
pour cette ambition. Ces opérations engagent le processus de mise en œuvre de filières haute performance pour
distribuer aux consommateurs « une eau pure, sans calcaire et sans chlore ».

2.2 | Les consommations d’eau

Depuis 1990, la plupart des agglomérations françaises ont observé une baisse des consommations d’eau potable.

L’évolution des compor tements et des équipements (conscience environnementale, économie d’eau, matériel
électroménager), la chute des consommations industrielles (tertiarisation de l’activité économique et rationalisation de
l’usage de l’eau) et la hausse du prix complet de l’eau portée par les redevances des agences de l’eau et les efforts en
matière d’assainissement semblent pouvoir expliquer cette tendance.

Le graphique ci-après montre que le SEDIF a été impacté par cette diminution de la demande en eau, au moins jusqu’en
2013, mais que la tendance évolue depuis 2014.

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                                              | p7
XVE PLAN 2016-2020

                                    FIGURE 1 : ÉVOLUTION DES CONSOMMATIONS
                                    D’EAU DE 1983 À 2020 SOURCE : RAPPORT ANNUEL SEDIF

                                           Volume en millions de m3 par an

                                                             Evolution des consommations d’eau

                     De ce fait, et contrairement au XIVe Plan établi sur une hypothèse de baisse de 1 % par an, le XVe Plan est basé sur une
                     demande stable fixée à 242 Mm3/an, afin de tenir compte de l’évolution de la tendance depuis 2013 (après correction,
                     pour l’année 2015, des consommations liées à la période caniculaire de juillet).

                     Cette hypothèse est fortement structurante car l’équilibre économique du service public de l’eau en France est la
                     résultante de dépenses majoritairement fixes (main d’œuvre, entretien et renouvellement des équipements de
                     production et de distribution, gestion de la clientèle, recherche et développement) et de recettes essentiellement
                     variables, proportionnelles en grande partie aux volumes facturés, conformément aux obligations réglementaires. Elle
                     détermine l’équilibre financier du Plan.

                     Un suivi renforcé de cette évolution sera mis en œuvre grâce notamment à la télérelève.

                     La révision à mi-Plan en 2018 sera l’occasion de procéder le cas échéant aux éventuels ajustements.

                     2.3 | Le dimensionnement des installations
                     Jusqu’en 2014, les installations du SEDIF étaient dimensionnées en utilisant des coefficients de pointe de demande en
                     eau établis suite à la sécheresse de 1976.

                     Le SEDIF a recalé ces hypothèses du fait :

                            • de la diminution de la demande en eau,
                            • de la diminution de l’intensité et de la fréquence des pointes (sensibilité accrue des consommateurs aux
                               économies d’eau, réduction de l’arrosage...)
                            • de l’impact attendu du changement climatique : les modèles climatiques prévoient une augmentation de la
                               température estivale, une augmentation de la fréquence et de l’intensité des canicules et des sécheresses. Ces
                               phénomènes devraient s’accélérer à partir de 2050.

                     | p8                                                                                              XVe PLAN 2016 - 2020
Les coefficients utilisés pour le dimensionnement des installations majeures ont donc été prudemment revus à la
baisse. Ces nouvelles règles sont mises en œuvre pour les opérations initiées en fin de XIVe Plan et s’appliqueront aux
opérations du XVe Plan.

              TABLEAU 3 : COMPARAISON DES COEFFICIENTS DE DIMENSIONNEMENT
              DES INSTALLATIONS MAJEURES DU SEDIF (1re ÉLÉVATION)

                                                                                                 Coefficients       Coefficients
                                                                                                    1978               2014

                Coefficient de pointe absolue (période de retour estimée à 100 ans)                   1,7               1,5

                Coefficient de pointe (période de retour estimé à 2 ans)                              1,4               1,25

                Coefficient haut                                                                      1,1               1,1

En complément de ces coefficients, le dimensionnement des installations doit prendre en compte la défense incendie et
dépend du niveau de sécurité décidé pour l’alimentation en eau.

2.4 | Des opérations déjà initiées
Les opérations menées sous maîtrise d’ouvrage SEDIF durent entre 3 et 7 ans.
Comme le montre la figure suivante :

       • 120 opérations initiées au XIVe Plan se poursuivront au XVe Plan (et 21 d’entre elles au XVIe Plan),
       • 9 opérations initiées au XIIIe Plan se poursuivront au XVe Plan,
       • 2 opérations déjà en cours au XIIe Plan se poursuivront au XVe Plan.

              FIGURE 2 : DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS DE TRAVAUX
              SUR LES DIFFÉRENTS PLANS D’INVESTISSEMENT

                                                                                     21 opérations

                                                                           99 opérations

                                                                     11 opérations

                                                                  9 opérations

                                                      62 opérations

                                                       2 opérations

                                               24 opérations

                                   XIIe Plan         XIIIe Plan         XIVe Plan          XVe Plan     XVIe Plan

Le bilan du XIVe Plan, réalisé au 1er juin 2015 montre qu’à elles seules, les 131 opérations initiées aux Plans précédents
représentent des prévisions de dépenses de 479,3 M€ HT sur le XVe Plan, réparties comme indiqué dans le tableau ci-après.

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                                               | p9
XVE PLAN 2016-2020

                                    TABLEAU 4 : PRÉVISION DE DÉPENSES POUR LE XVe PLAN
                                    POUR LES OPÉRATIONS RELIQUATS

                                                  Opérations non lancées (prévues en 2015)                          7             8,0 M€
                                                  Opérations en cours d’EF                                          5            17,0 M€
                                   Usines         Opérations en cours de MOE                                       23            89,6 M€
                                 principales
                                                  Opérations en cours de travaux                                   10            30,8 M€
                                                  Sous - total Usines principales                                  45           145,4 M€
                                                  Opérations non lancées (prévues en 2015)                          5            12,8 M€
                                 Stations de      Opérations en cours d’EF                                          8            14,5 M€
                                 pompage et       Opérations en cours de MOE                                       11            57,3 M€
                                  réservoirs      Opérations en cours de travaux                                    6             8,5 M€
                                                  Sous - total Stations de pompage et réservoirs                   30            93,1 M€
                                                  Opérations non lancées (prévues en 2015)                         10           10,5 M€
                                                  Opérations en cours d’EF                                         13            35,9 M€
                                Canalisations
                                de transport      Opérations en cours de MOE                                       23            91,1 M€
                                                  Opérations en cours de travaux                                    7            10,4 M€
                                                  Sous - total Usines principales                                  53           147,9 M€
                                                  Opérations non lancées (prévues en 2015)                          0             0,0 M€
                                Canalisations     Opérations en cours de MOE                                        0             0,0 M€
                                de distribution   Opérations en cours de travaux                                    1            92,3 M€
                                                  Sous - total Canalisations de distribution                        1            92,3 M€
                                  Etudes et       Opérations non lancées (prévues en 2015)                          0             0,0 M€
                                  Systèmes        Opérations en cours                                               2             0,6 M€
                                d’Information     Sous - total Etudes et Systèmes d’Information                     2             0,6 M€

                                    TOTAL                                                                          131          479,3 M€

                     Au 1er juin 2015, 83 de ces opérations sont déjà au stade d’un programme approuvé par le Bureau pour des dépenses
                     prévisionnelles d’environ 381 M€ HT au XVe Plan.

                     2.5 | Le suivi du vieillissement des installations
                     Les fiches de vétusté de chacun des ouvrages ont été élaborées en 2010 pour le XIVe Plan et sont mises à jour chaque
                     année par le délégataire au titre du contrat, dans le cadre du rapport sur le maintien en état du patrimoine.

                     Elles constituent un outil important d’échange entre le SEDIF et son délégataire car elles permettent de suivre, par site
                     et par unité fonctionnelle, les dépassements de durées de vie théoriques, les désordres relevés par le délégataire et les
                     travaux en cours ou prévus (en Maîtrise d’Ouvrage Publique et Travaux Délégués).

                     L’analyse de ces fiches débouche sur l’identification de besoins de rénovation patrimoniale des usines, stations de
                     pompage et réservoirs.

                     Une étude macroscopique présentée succinctement dans le paragraphe 4.3 a permis de consolider et de valider les
                     besoins ainsi identifiés.

                     | p 10                                                                                              XVe PLAN 2016 - 2020
2.6 | Les études
Le XVe Plan est également alimenté par les besoins résultant des études générales menées durant le XIVe Plan, visant à
optimiser le fonctionnement du système d’alimentation en eau potable.

Par exemple, suite à l’entrée dans le SEDIF de 7 communes du Val d’Oise le 1er janvier 2013, a été produit un état
des lieux du réseau et des installations dont a découlé l’identification d’améliorations destinées notamment
à mettre ce patrimoine aux standards du SEDIF, à sécuriser l’approvisionnement et à optimiser l’exploitation.
Cela a conduit à la programmation de travaux de restructuration des réseaux et de refonte du site de
Mériel-Bellevue.

La mise à jour du Schéma directeur Chloration menée en 2014 constitue un autre exemple de ces études avec pour
objectifs de :

       • sécuriser encore la qualité bactériologique de l’eau,
       • commencer à améliorer la perception des consommateurs du goût de l’eau en réduisant le taux de chlore.

Elle a abouti à un Plan de management de la chloration comprenant :

       • un programme de réduction des consignes de chloration, initié sur le secteur Oise,
       • des travaux de construction de nouvelles stations de chloration ou de modification de stations existantes, à
         mener au XVe Plan,
       • un renforcement des dispositifs de surveillance de la qualité de l’eau (QUALIO),
       • des études de type Recherche & Développement.

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                           | p 11
XVE PLAN 2016-2020

                     3. Un Plan ambitieux et responsable
                     3.1 | D
                            éployer les technologies de pointe pour anticiper les attentes
                                  des consommateurs
                     L’observatoire de la qualité du service public de l’eau, créé en 2002, permet au SEDIF de mesurer la satisfaction des
                     usagers. Le niveau de confiance et de satisfaction des consommateurs par rapport au service de l’eau est ainsi mis en
                     évidence, avec un niveau de satisfaction globale de 91 % en 2014. Il souligne également leurs attentes qui, en termes
                     de qualité de l’eau, concernent essentiellement le calcaire (taux de satisfaction de 52 %) et le chlore (taux de satisfaction
                     de 74 %).

                     Face à ce constat, le SEDIF avait déjà initié des Plans d’actions chlore et calcaire.

                     L’ambition développée pour le XVe Plan est d’engager l’évolution des filières de traitement « vers une eau pure, sans
                     calcaire et sans chlore, jusqu’au robinet des consommateurs » : amélioration du dispositif de chloration, mise en œuvre
                     de pilotes et prototypes pour des filières haute performance d’osmose inverse basse pression.

                     Cette évolution majeure nécessite également une complète maîtrise de la qualité de l’eau dans le réseau.

                     3.2 | Gérer durablement un patrimoine pérennisé et modernisé
                     Le service de l’eau est un SPIC (Service Public Industriel et Commercial) dont la gestion s’adosse à un patrimoine
                     technique considérable qu’il convient d’entretenir, de renouveler et de moderniser.

                     Sur le plan technique, le SEDIF a engagé plusieurs démarches, dont les fondamentaux sont rappelés dans ce document,
                     et visant notamment à :

                              • conserver un patrimoine technique en parfait état de fonctionnement, répondant à des normes techniques et
                                 réglementaires en vigueur et allant souvent au-delà,
                              • anticiper les risques de casse ou de défaillance.

                     Sur le plan économique et comptable, il s’agit de :

                              • établir et maintenir à jour une vision sincère et cohérente de la valeur patrimoniale du SEDIF, adossée à un
                                 inventaire des biens tenu à jour en permanence,
                              • définir un niveau de renouvellement des installations et du réseau, pertinent techniquement, pour un montant
                                 cohérent avec les amortissements pratiqués dans les comptes du SEDIF, et financé par un équilibre entre le
                                 prix de l’eau et le recours à l’emprunt, ne faisant pas peser cette charge sur les générations futures.

                     3.3 | Intégrer l’environnement et les économies d’énergie dans les
                                   projets
                     Le SEDIF place le développement durable, l’environnement et les économies d’énergie au cœur de ses projets, tant dans
                     leur conception que dans leur réalisation.

                     | p 12                                                                                                XVe PLAN 2016 - 2020
Le SEDIF évalue chaque opération du XVe Plan à l’aune de 12 objectifs de développement durable.

Au-delà, cer tains enjeux environnementaux propres à chaque site (usines principales, stations de pompage et
réservoirs), comme la biodiversité, la gestion des eaux pluviales, le paysage et le potentiel de géothermie, sont identifiés
et hiérarchisés de manière à ce que l’ambition environnementale soit prise en compte dès le lancement des études de
modernisation/renouvellement.

                TABLEAU 5 : CLASSEMENT DES OPÉRATIONS DU XVe PLAN
                SELON LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU SEDIF

                                                                                                                   % par rapport au
                                                                                                                    nombre total
                                                                                                     Nombre
                                                                                                                   d’opérations de
                                                                                                   d’opérations
                                                                                                                       travaux

              Gestion des déchets                                                                      104               47 %
              Maîtrise des ressources et diminution des nuisances sonores des chantiers (TST)           78               35 %
              Maîtrise de la consommation d’énergie et/ou mise en place d’énergies renouvelables        53               24 %
              Améliorations de l’aspect visuel des installations                                        41               18 %
              Intégration paysagère et préservation de la biodiversité                                  29               13 %
              Prévention des pollutions                                                                 21                9%
              Construction durable                                                                      18                8%
              Prévention des risques                                                                    18                8%
              Maîtrise des rejets dans l’air                                                            10                5%
              Communication environnementale                                                             7                3%
              Amélioration de la qualité des rejets dans l’eau                                           6                3%
              Maîtrise des nuisances sonores des installations                                           7                2%
              Nombre d’opérations de travaux                                                                      222

Les principaux objectifs environnementaux sont la gestion des déchets, la maîtrise des ressources, la diminution des
nuisances des chantiers (travaux sans tranchée) ainsi que la maîtrise de la consommation d’énergie et/ou la mise en
place d’énergies renouvelables.

3.4 | Accompagner les projets du Grand Paris des transports

A l’horizon 2030, le projet du Grand Paris Express prévoit la création de 205 km de lignes de métro automatique et de
68 nouvelles gares reliant les pôles du Grand Paris, les aéroports et les gares TGV. Il sera complété par la construction
de nouvelles lignes de tramway et de bus en site propre.

Les projets de transport urbain, lancés par le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) et la Société du Grand
Paris (SGP) engendrent des travaux de déplacement des canalisations de transport et de distribution d’eau. Plus de
35 opérations ont été identifiées, à mener par le SEDIF ou le délégataire dans le cadre de son contrat.

Pour accompagner les projets du Grand Paris des transports et respecter les dates prévisionnelles de mise en service
des nouvelles lignes de transport, le SEDIF a mis en place une démarche et des processus spécifiques.

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                                                  | p 13
XVE PLAN 2016-2020

                     4. D
                         es moyens adaptés à la
                        performance visée

                     4.1 | Synthèse
                     Les investissements réalisés par le SEDIF au cours du XVe Plan, sur son réseau et ses ouvrages, permettront :

                              • la diminution de plus de 10 % du nombre de casses sur canalisations à horizon 2025 grâce au renouvellement
                                 ciblé de 396 km de conduites,
                              • un début d’anticipation et de lissage du renouvellement lié au pic de pose des conduites des années 1930 par
                                 un effort significatif sur cette famille de canalisations : future hausse du taux de renouvellement à partir du
                                 XVIIe Plan limitée à 20 %, au lieu de 40 %,
                              • la réduction du risque de dommages en cas de ruptures, par le renouvellement ciblé de 11 km de conduites
                                de distribution de diamètre entre 200 et 300 mm,
                              • la suppression quasi totale des canalisations de transport les plus fragiles grâce au renouvellement de 47 km de
                                 conduites, hors projets tiers,
                              • une continuité de service encore renforcée à l’issue d’opérations de modernisation/renouvellement ciblées :
                                 plus aucun ouvrage d’importance majeure avec un niveau global de vétusté élevé.

                     4.2 | Typologie des travaux
                     Les opérations du XVe Plan sont classées selon 6 objectifs de travaux :

                              • modernisation/renouvellement des installations existantes : opération suscitée par la nécessité de
                                 renouveler une installation vétuste ou en passe de le devenir. Il est rare qu’une opération de renouvellement
                                 s’effectue strictement « à l’identique » : équipements plus performants, moins encombrants, plus faciles à
                                 maintenir et entretenir, et adaptés aux nouvelles conditions de fonctionnement hydraulique,
                              • a mélioration : opération suscitée par la nécessité de modifier sensiblement les capacités ou les
                                 performances d’une installation existante (ex : déploiement de technologies de surveillance et travaux de
                                 sectorisation pour améliorer la performance du réseau),
                              • travaux neufs : nouvelles infrastructures à créer pour répondre à un besoin nouveau (ex : nouvelle
                                 conduite de transport DN600 entre Palaiseau et Saclay pour accompagner le développement urbain du
                                 plateau de Saclay),
                              • règlementaire : opération suscitée par une évolution réglementaire (ex : remplacement des branchements
                                 en plomb),
                              • sécurité et sûreté : opération suscitée par la nécessité d’améliorer la sécurité et la sûreté des installations
                                 (ex : mise en œuvre du Plan de Management de la Sûreté),
                              • tiers : opération suscitée par un projet de développement tiers (essentiellement opérations de dévoiement
                                 de canalisations liées aux projets du Grand Paris des transports).

                     Une opération peut répondre à un besoin principal et à un ou plusieurs besoin(s) secondaire(s). Dans ce cas, c’est
                     l’objectif principal qui détermine la typologie de travaux retenue pour l’opération.

                     | p 14                                                                                               XVe PLAN 2016 - 2020
Les travaux de renouvellement représentent la grande majorité des investissements du SEDIF, dont le patrimoine
industriel existant satisfait pleinement aux besoins actuels, avec un fonctionnement sécurisé et un niveau de performance
élevé. Ces investissements sont nécessaires pour en assurer le maintien, en prévention du vieillissement des installations
et pour mieux satisfaire les attentes des usagers.

Les investissements relatifs aux autres catégories de travaux représentent des montants moindres pour le XVe Plan mais
leur impact présente souvent une plus forte visibilité.

Le présent chapitre détaille, pour les ouvrages et le réseau, les investissements réalisés par catégorie de travaux. Pour
ce qui concerne le renouvellement, la performance atteinte et les moyens mis en œuvre sont présentés. Les autres
catégories de travaux sont illustrées par les opérations phares qui les caractérisent.

4.3 | Ouvrages
4.3.1 T
       ravaux de modernisation / renouvellement : aucun ouvrage d’importance
      majeure avec un niveau de vétusté global élevé
         a - Évaluation de la performance et objectif

Le SEDIF a mené, lors de la préparation de son XVe Plan, une étude permettant de simuler l’amélioration de la
performance, en complément de l’approche traditionnelle basée sur la surveillance de l’état actuel des ouvrages.

La performance des ouvrages est évaluée au travers de l’enjeu « continuité de service ».

Le niveau de risque correspondant est cartographié à l’aide de la matrice suivante, qui combine l’état de vétusté et la
gravité des conséquences en cas de défaillance de l’ouvrage.

               FIGURE 3 : MATRICE DE CRITICITÉ DES OUVRAGES

                                                                                 Gravité des conséquences
                               Cartographie de risques - Capacité (%)
                                                                          G1          G2           G3       G4
                                                            V4
                                                            V3
                                  Vétusté
                                                            V2
                                                            V1

                                                                        Description du niveau de
                                                    Niveau de risque
                                                                            risque (criticité)

                                                           C4                  Très élevé
                                                           C3                    Élevé
                                                           C2                   Modéré
                                                           C1                    Faible

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                               | p 15
XVE PLAN 2016-2020

                     Cette matrice permet d’identifier les types de composants (génie civil, équipements hydrauliques, électromécaniques
                     et de process, équipements électriques, instrumentation, automatismes, supervision et télégestion) et/ou ouvrages très
                     critiques présentant un niveau de risque très élevé (cellules en rouge) et ceux peu critiques présentant un niveau de
                     risque faible (cellules en vert).

                     Le vieillissement des installations entraîne à plus ou moins longue échéance l’augmentation de leur vétusté. L’objectif
                     est d’identifier les ouvrages vétustes présentant un risque élevé pour la continuité de service (niveaux 3 et 4) et de les
                     moderniser en priorité pour réduire ce risque.

                     Les installations d’importance majeure sont traitées prioritairement.

                              b - Identification des ouvrages à moderniser et du montant théorique à consacrer au
                                  renouvellement

                     Sur la base de la surveillance annuelle des ouvrages au niveau de leurs équipements, décrite au paragraphe
                     2.5, et de diagnostics spécifiques, les renouvellements patrimoniaux sont décidés par le SEDIF et les renouvellements
                     fonctionnels par le délégataire, dans le respect du contrat de Délégation de Service Public (DSP).

                     Les travaux identifiés sur chaque ouvrage sont valorisés et associés à un calendrier de réalisation.

                     Le montant des investissements sur l’ensemble des ouvrages a été comparé à celui résultant d’une approche globale
                     basée sur la valeur à neuf des ouvrages et la durée de vie technique théorique de leurs principaux composants (génie
                     civil, équipements, automatismes et électricité).

                     Les besoins se situent pour le XVe Plan autour de 60 M€ HT par an. Considérant la part de renouvellement fonctionnel
                     réalisé par le délégataire au titre du contrat de DSP, la part patrimoniale que le SEDIF doit réaliser sous sa maîtrise
                     d’ouvrage directe est d’environ 50 M€ HT par an.

                     Cette étude macroscopique a permis de consolider les choix effectués en considérant l’agrégation des opérations
                     individuelles. Elle a aussi guidé la démarche sur la performance.

                              c - Opérations à réaliser

                     Les principales opérations (en montant) de modernisation/renouvellement qui se dérouleront au XVe Plan
                     sont récapitulées dans les tableaux 6 et 7.

                     | p 16                                                                                                 XVe PLAN 2016 - 2020
TABLEAU 6 : PRINCIPALES OPÉRATIONS RÉSERVOIRS
                   ET STATIONS DE POMPAGE DU XVe PLAN

                                                                                                              Dépenses
           Opérations                                                                                                          Date prévisionnelle
                                                                                                         prévisionnelles XVe
                                                                                                                                de fin des travaux
                                                                                                            Plan (M€ HT)
           Reconstruction du site de Bruyères-de-Sèvres                                                          8,9                 T3 2019
           Refonte de la station de relèvement d’Antony                                                          7,3                 T4 2019
           Rénovation de la station principale de Montreuil                                                      6,1                 T4 2019
           Rénovation du réservoir R5 de Châtillon et nouvelle station de chloration                             6,0                 T3 2018
           Mise à niveau de la chloration et sécurisation électrique du site de Châtillon                        5,8                 T3 2021
           Restructuration des ouvrages du site de Massy-Antony                                                  4,8                 T2 2018
           Rénovation de la station de transfert de Joinville et nouvelle station de chloration                  4,4                 T1 2020
           Rénovation de la station de relèvement de Pierrefitte                                                 3,6                 T4 2020
           Renouvellement d’équipements sur la station de Villetaneuse                                           3,2                 T4 2019
           Réaménagement du site des réservoirs surélevés de Coeuilly                                            2,7                 T3 2017

                   TABLEAU 7 : PRINCIPALES OPÉRATIONS USINES DU XVe PLAN

                                                                                                              Dépenses
           Opérations                                                                                                          Date prévisionnelle
                                                                                                         prévisionnelles XVe
                                                                                                                                de fin des travaux
                                                                                                            Plan (M€ HT)

           Usine de Choisy-le-Roi – Refonte de l’unité de filtration sur sable                                   24,6                T4 2023
           Usine de Méry-sur-Oise – Filière biologique – Refonte de l’unité de filtration sur sable et
           sur CAG
                                                                                                                 19,7                T1 2022
           Usine de Choisy-le-Roi – Rénovation de l’unité de décantation                                         11,7                T3 2018
           Usine de Méry-sur-Oise - Rénovation de la floculation/décantation T1                                  11,1                T1 2021
           Usine de Choisy-le-Roi – Rénovation de l’unité élévatoire                                             10,5                T4 2018
           Usine de Choisy-le-Roi – Renouvellement des vannes des liaisons hydrauliques inter-uni-
           tés fonctionnelles
                                                                                                                 6,7                 T3 2022
           Usine principale de Neuilly-sur-Marne – Rénovation des équipements hydrauliques du
           pont-aqueduc
                                                                                                                 6,3                 T3 2017
           Usine de Neuilly-sur-Marne – Renouvellement des vannes des liaisons hydrauliques inter-
           unités fonctionnelles
                                                                                                                 5,3                 T2 2022
           Usine de Méry-sur-Oise – Mise en place d’un traitement UV en sortie de la tranche T1                  4,1                 T4 2020

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                                                     | p 17
XVE PLAN 2016-2020

                              d - Performance atteinte

                     Les cartographies de risque sont dressées par type d’ouvrages à fin 2015 et après réalisation des opérations inscrites au
                     XVe Plan.

                     Les résultats pour les réservoirs et les stations de pompage (intégrant les élévatoires en usines) sont présentés ci-
                     dessous. Pour chaque catégorie d’ouvrage, la première matrice représente la performance à fin 2015 ; la seconde la
                     performance à fin 2020, en considérant toutes les opérations achevées et en tenant compte du vieillissement intervenu
                     dans l’intervalle.

                     La gravité des conséquences fait l’objet d’une approche spécifique à chaque catégorie d’ouvrages.

                     Réservoirs
                     La proportion des ouvrages d’importance (gravité égale à 3 ou 4) en niveau de vétusté égal à 3 ou 4 sera ramenée de
                     25 % à 6 % à l’issue des investissements. L’abandon de certains ouvrages vétustes, programmé au cours du XVe Plan,
                     contribue également à améliorer la performance globale.

                                       FIGURE 4 : RÉPARTITION DES CAPACITÉS DE STOCKAGE (HORS RÉSERVES DES USINES)
                                       EN FONCTION DE LEUR CRITICITÉ

                                                                                            Gravité des conséquences
                                              Cartographie de risques - Capacité (%)
                                                                                       G1       G2          G3         G4
                                                                           V4          0%       0%          0%         4%      4%
                                                                           V3          1%       4%          1%         20 %   26 %
                                                 Vétusté
                                                                           V2          2%       1%          0%         4%      7%
                                                                           V1          0%       2%          1%         60 %   63 %
                                                                                       3%       7%          2%         88 %   100 %

                                                                                            Gravité des conséquences
                                              Cartographie de risques - Capacité (%)
                                                                                       G1       G2          G3         G4
                                                                           V4          0%       0%          0%         0%      0%
                                                                           V3          1%       3%          0%         6%     10 %
                                                 Vétusté
                                                                           V2          1%       1%          1%         32 %   35 %
                                                                          V1           1%       3%          1%         50 %   55 %
                                                                                       3%       7%          2%         88 %   100 %

                     | p 18                                                                                                           XVe PLAN 2016 - 2020
Stations de pompage
La proportion des ouvrages d’importance (gravité égale à 3 ou 4) en niveau de vétusté égal à 3 ou 4 sera ramenée de
12 % à 6 % à l’issue des investissements.

                  FIGURE 5 : RÉPARTITION DES CAPACITÉS DE POMPAGE (Y COMPRIS STATIONS DE
                  POMPAGE DES USINES ET STATIONS DE TRANSFERT) EN FONCTION DE LEUR CRITICITÉ

                                                                         Gravité des conséquences
                           Cartographie de risques - Capacité (%)
                                                                    G1        G2          G3         G4
                                                        V4          0%        0%         0%          0%     0%
                                                        V3          3%        1%         2%         10 %    16 %
                               Vétusté
                                                        V2          2%        8%         52 %       16 %    78 %
                                                        V1          1%        2%         3%          0%     6%
                                                                    6%       11 %        57 %       26 %   100 %

                                                                         Gravité des conséquences
                           Cartographie de risques - Capacité (%)
                                                                    G1       G2          G3         G4
                                                        V4          0%       0%          0%         0%      0%
                                                        V3          2%       0%          6%         0%      8%
                              Vétusté
                                                        V2          1%       7%         48 %        13 %   69 %
                                                        V1          3%       4%          3%         13 %   23 %
                                                                    6%      11 %        57 %        26 %   100 %

La performance globale des ouvrages, en tenant compte de leur vétusté et de la gravité des conséquences en cas de
défaillance, sera donc significativement améliorée à l’issue du XVe Plan.

4.3.2 Travaux d’amélioration
La réalisation phare dans cette catégorie concerne des travaux de rénovation des toitures terrasses des bâtiments des
usines. En plus de celle déjà en cours, deux opérations étalées dans le temps permettront de végétaliser une partie des
surfaces ou d’y installer des panneaux photovoltaïques.

Pour la phase dont les travaux se dérouleront sur le Plan (phase 3), l’étanchéité des toitures sera rénovée sur
21 000 m2, dont 50 % avec végétalisation et 50 % avec installation de panneaux photovoltaïques. Le montant global de
l’opération est de 12,8 M€ HT.

4.3.3 Travaux neufs
Pour anticiper les attentes des consommateurs qui souhaitent disposer d’une eau pure sans chlore et sans calcaire, le
SEDIF engagera au cours du XVe Plan la première étape de la modernisation des filières de traitement (prototypes
industriels dans chacune de ses 3 usines principales), ajoutera une étape de décarbonatation dans l’usine d’Arvigny
et mettra en œuvre le Plan de management de la chloration incluant une réduction progressive des consignes de
chloration, notamment pour le secteur Oise.

Cela permettra de préparer les décisions engageantes à prendre en fin de XVe Plan pour la mise en œuvre effective des
filières haute performance.

Le montant global de ces travaux, incluant notamment un prototype membranaire sur l’usine de Choisy-le-Roi et celle
de Méry-sur-Oise, ainsi qu’un pilote sur l’usine de Neuilly-sur-Marne, est de 32,5 M € HT. Certains travaux, comme une
partie des nouvelles chlorations en réseau, seront réalisés en début de XVIe Plan.

Le recyclage des eaux de lavage sur l’usine de Choisy-le-Roi, leur traitement et leur recyclage sur l’usine de Neuilly-sur-
Marne, constituent également des opérations phares initiées lors du XVe Plan. Le montant global pour les 2 usines est
de 21,2 M€ HT.

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                                | p 19
XVE PLAN 2016-2020

                     4.3.4 Travaux de sûreté et de sécurité
                     Le Plan de Management de la Sûreté (PMS) adopté en 2008 vise à la mise en sûreté des 3 usines principales et des 80
                     sites distants du SEDIF.

                     Les 3 usines principales ont déjà fait l’objet de travaux et 32 sites distants seront équipés conformément au PMS à
                     fin 2015. Les 2 dernières phases de déploiement du PMS seront initiées au cours du XVe Plan et s’achèveront au
                     XVIe Plan.

                     Suite aux attentats de janvier 2015, le SEDIF a décidé d’accélérer la mise en sûreté des sites distants en installant en
                     anticipation du déploiement du PMS complet des dispositifs de vidéosurveillance allégés pour les sites distants non
                     équipés. Le programme tel qu’il est conçu pourrait être encore renforcé selon les instructions à recevoir des autorités.

                     Le montant global des opérations nouvelles consacrées à l’amélioration de la sûreté des sites en exploitation du SEDIF
                     prévu au XVe Plan est de 5,5 M€ HT.

                     En matière de sécurité, le XVe Plan comprend :

                              • la poursuite du déploiement du Plan d’ultime secours : recherche de ressources souterraines complémentaires,
                                 optimisation de la distribution d’eau de secours, collaboration avec les communes et services d’eau voisins,
                              • la sécurisation électrique des sites distants prioritaires pour pallier les incidents sur le réseau électrique dont les
                                conséquences peuvent rapidement entraîner des manques d’eau pour les abonnés.

                     4.4 | Réseau
                     4.4.1 Travaux de renouvellement
                              a - Canalisations de transport

                     Le renouvellement patrimonial des conduites de transport vise à remplacer par anticipation les conduites les plus
                     fragiles afin d’éviter les casses qui sont susceptibles de :

                              • provoquer des dommages importants aux personnes et aux biens,
                              • fragiliser le réseau de transport le temps de l’indisponibilité de la conduite.

                     Ces conduites sont en outre difficiles à réparer, compte tenu des diamètres (pièces de raccordement notamment),
                     de leur localisation sous des voies fortement circulées, à des profondeurs qui peuvent être importantes.

                     Les matériaux identifiés à risque sont la fonte grise et le béton armé à âme en tôle à joints coulés au plomb. Ce
                     dernier est caractérisé par une fragilité au niveau des joints, dont les fuites servent d’alarme pour identifier la vétusté
                     des conduites.

                     Conformément au Schéma directeur, la priorité est la suppression de ces matériaux à risque, qui sont également parmi
                     les plus anciens. L’objectif est de renouveler 47 km au cours de la période, correspondant au reste à réaliser du Plan
                     précédent auxquels s’ajoutent les 35 km de renouvellement patrimonial inscrits dans le Schéma directeur révisé.

                     L’éradication des matériaux à risque sera quasi complète à la fin du XVe Plan puisqu’à l’achèvement des opérations
                     programmées, le linéaire restant pour la fonte grise et le béton armé à âme tôle à joints coulés au plomb ne sera que
                     de 8,9 et 6,4 km respectivement. L’accompagnement nécessaire des projets de transport, engendrant de nombreux
                     dévoiements de conduites dans des calendriers contraints, conduit à ce léger décalage.

                     | p 20                                                                                                     XVe PLAN 2016 - 2020
TABLEAU 8 : PRINCIPALES OPÉRATIONS CANALISATIONS
                 DE TRANSPORT DU XVe PLAN

                                                                        Dépenses     Date prévi-
                                                                        prévision-   sionnelle de
                                                                                                     Linéaire
    Opérations                                                          nelles XVe      fin des
                                                                                                       (km)
                                                                           Plan           tra-
                                                                         (M€ HT)      vaux 2018

    Canalisation de DN 800 mm "Neuilly – Gagny" – Renouvellement
                                                                           6,2        T1 2018          2,4
    des biefs 26, 31 et 36
    Renouvellement du DN 800 mm "Puteaux – Neuilly" (Biefs 16, 21, 26
                                                                           6,0        T4 2018          2,0
    et 31)
    Renouvellement du DN 800 mm "Bondy – Gagny", aux Pavillons-
                                                                           5,2        T4 2018          3,6
    sous-Bois et au Raincy
    Renouvellement du DN 600 mm "Frépillon-Beauchamp" à Frépillon,
                                                                           3,7        T3 2018          4,6
    Bessancourt,Taverny et Beauchamp
    Renouvellement du DN 500 mm "Charenton Saint-Mandé", avenue
                                                                           3,4        T4 2020          2,0
    Daumesnil (biefs 16 et 21)
    Renouvellement du DN 600 mm Pont de Sèvres - Pont de Puteaux -
                                                                           3,0        T3 2019          1,2
    Quai Léon Blum à Suresnes (bief 18)
    Travaux de remise à niveau de chambres à vannes stratégiques
                                                                           2,9        T4 2018       Sans objet
    phase 2
    Renouvellement de conduites de transport en acier - phase 1            2,9        T2 2024          5,0
    Renouvellement d’un DN 800 mm à La Courneuve – Saint-Denis
                                                                           2,5        T2 2017          1,8
    (Biefs 86 et 81) à Saint-Denis
    Renouvellement du DN 800 mm "Bondy-Gagny", à Gagny, Le Raincy
                                                                           2,3        T1 2021          1,6
    et Clichy-sous-Bois (biefs 21 et 26)
    Renouvellement d’un DN500 mm "Alfortville Maisons-Alfort"
                                                                           2,1        T2 2017          1,6
    à Maisons- Alfort (bief 11)
    Renouvellement du DN 800 mm "Neuilly-sur-Marne - Gagny", rue du
                                                                           2,1        T3 2020          1,3
    Général Lecorguillier à Neuilly-sur-Marne (biefs 11 et 16)
    Renouvellement canalisation DN 1200 mm Villejuif - Vache Noire -
                                                                           2,1        T1 2017          3,4
    section 2.2 à Villejuif
    Renouvellement d’un DN 400 mm "Pierrefitte - Domont" (Biefs 16,
                                                                           1,9        T2 2020          1,8
    21 et 26)
    Renouvellement du DN 500 mm à Saint-Prix – Saint-Leu-la-Forêt
                                                                           1,9        T2 2017          1,6
    (Biefs 39 et 40)
    Renouvellement du DN 400 mm Noisy-le-Grand, rue de Verdun
                                                                           1,8        T1 2020          1,5
    (Biefs 41, 46, 51, 56 et 61)
    Renouvellement du DN 600 mm Saint Maur Champigny (Bief 01)             1,8        T4 2020          1,6
    Renouvellement d’un DN 400 mm à Livry-Gargan (Biefs 01, 06 et 11)      1,5        T4 2019          3,4

XVe PLAN 2016 - 2020                                                                                      | p 21
XVE PLAN 2016-2020

                     Le graphique ci-après est une projection de la situation à l’issue des renouvellements programmés. Il met en évidence la
                     quasi disparition des matériaux ciblés, de même que, à cette date, la prépondérance du béton armé à âme en tôle et à
                     joints soudés et la « jeunesse » du patrimoine feeders en service.

                                                                FIGURE 6 : RÉPARTITION DU LINÉAIRE DE FEEDERS ACTUELLEMENT EN SERVICE
                                                                PAR MATÉRIAU ET DATE DE POSE-OPÉRATIONS PROJETÉES TERMINÉES

                                                        50000	
  

                                                        45000	
  
                                                                                  Projec?on	
  
                                                                                  PEHD	
  
                                                        40000	
  
                                                                                  FG	
  
                                                                                  FD	
  

                                                        35000	
                   Bonna-­‐joints	
  soudés	
  
                                                                                  Bonna-­‐joints	
  coulés	
  
                                                                                  Autre	
  
                                                        30000	
  
                                                                                  Acier	
  
                                  Longueur	
  (m)	
  

                                                        25000	
  

                                                        20000	
  

                                                        15000	
  

                                                        10000	
  

                                                         5000	
  

                                                              0	
  
                                                                                            1913	
  

                                                                                                                  1927	
  

                                                                                                                                                   1935	
  
                                                                                                                                                              1937	
  
                                                                                                                                                                         1939	
  
                                                                                                                                                                                    1941	
  

                                                                                                                                                                                                          1946	
  
                                                                                                                                                                                                                     1948	
  

                                                                                                                                                                                                                                                      1956	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                 1958	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                             1966	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        1968	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    1976	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               1978	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           1986	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      1988	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  1996	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             1998	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         2006	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    2008	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                2016	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           2018	
  
                                                                      1894	
  
                                                                                 1902	
  

                                                                                                       1924	
  

                                                                                                                             1930	
  
                                                                                                                                        1932	
  

                                                                                                                                                                                               1944	
  

                                                                                                                                                                                                                                1950	
  
                                                                                                                                                                                                                                           1954	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                            1960	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                       1962	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                  1964	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   1970	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              1972	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         1974	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          1980	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     1982	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                1984	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 1990	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            1992	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       1994	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        2000	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   2002	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              2004	
  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               2010	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          2012	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     2014	
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Date	
  de	
  pose	
  

                     Le matériau acier reste toutefois un enjeu des prochaines années. Son linéaire est faible (44 km, soit 5,4 % du
                     réseau de transport) mais disséminé sur tout le réseau, et les incidents y sont relativement nombreux. Des premiers
                     renouvellements interviendront en fin de Plan.

                     Une pause dans le renouvellement des feeders se profile ensuite puisque l’essentiel du patrimoine sera alors constitué
                     de conduites en béton armé à âme en tôle et à joints soudés non vétustes. Ce délai sera mis à profit pour progresser
                     encore dans la gestion patrimoniale des conduites de transport, avec comme ambition la mise en œuvre d’une véritable
                     maintenance prédictive.

                     Dans ce but, en complément des actions de renouvellement, les tronçons les plus critiques (rupture entraînant une
                     interruption de tramway, rupture d’alimentation de quartiers comme la Défense) seront surveillés. L’objectif est
                     d’anticiper les casses par une surveillance du comportement mécanique des conduites ou des fuites. Des actions
                     pourront alors être engagées pour remplacer les conduites alors que le risque est encore maîtrisé, ni trop tôt, ni
                     trop tard.

                     Les mesures de débit seront fiabilisées et complétées. Une sectorisation plus dense sera ainsi mise en œuvre pour
                     franchir une nouvelle étape en matière de performance du réseau, dont la réduction des pertes.

                     À l’issue de ces investissements et améliorations, conjugués aux engagements du délégataire, les conditions seront
                     réunies pour pouvoir piloter le réseau en temps réel comme les usines du SEDIF.

                     | p 22                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          XVe PLAN 2016 - 2020
Vous pouvez aussi lire