Schéma Directeur de la Vie Étudiante 2016 2019 - ComUE Lille Nord de France

 
Schéma Directeur de la Vie Étudiante 2016 2019 - ComUE Lille Nord de France
Schéma Directeur
    de la Vie Étudiante
                                2016 - 2019

                      tés et Établisseme
                  ersi                  nts
               niv                          Lil
             ’U                                le
       d

                                                No
        té

                            S
                                                  rd
     nau

                                                     de F
Commu

                   D                  V                  rance

                             E

                                                                 1
Schéma Directeur de la Vie Étudiante 2016 2019 - ComUE Lille Nord de France
S
D
    E
        V
                ÉDITO

                                                                 Pr Mohamed OURAK
                                                                 Président de la Communauté d’Universités
                                                                 et Établissements Lille Nord de France

            Le paysage de l’Enseignement Supérieur de            au cœur du projet. La présence assidue
            notre région est riche et diversifié ; il offre      et la participation active des étudiants à
            aux jeunes du territoire un large éventail de        l’écriture et à l’élaboration de ce document
            formations au sein d’établissements (privés          ont constitué une véritable valeur ajoutée. Ils
            et publics) : universités, facultés, écoles,         seront des interlocuteurs privilégiés dans le
            lycées. Pour un jeune bachelier, il n’est pas        suivi et la mise en œuvre du schéma directeur.
            aisé d’appréhender toute la complexité du
            système et il peut se retrouver devant des           A travers ce document, je suis ravi de
            difficultés pour s’orienter, choisir sa formation,   vous livrer le fruit de nos discussions et de
            connaître ses droits, s’organiser…                   nos réflexions ayant abouti à des actions
                                                                 concrètes que nous allons mettre en place
            Il est essentiel d’apporter à nos jeunes             avec l’ensemble des acteurs de la vie
            tout l’éclairage nécessaire afin de mieux            étudiante. Ces actions tracent les lignes
            s’informer, s’orienter et construire leur projet     directrices de notre « Schéma Directeur de la
            professionnel. Le campus doit être un lieu           Vie Étudiante » qui s’articule autour de 4 axes
            de construction sociale et citoyenne et              stratégiques :
            d’épanouissement personnel. La diversité             • Information / Orientation
            des étudiants, leur rapport au présent et à          • Accueil / Accompagnement
            l’avenir, leurs besoins et leurs ressources, sont    • Équilibre, épanouissement et citoyenneté
            autant de facteurs auxquels l’enseignement           • Autonomie.
            supérieur doit s’adapter.
                                                                 Pour conclure cet édito, j’exprime mes sincères
            La ComUE Lille Nord de France s’engage,              et profonds remerciements à tous les acteurs
            avec le CROUS de Lille, à définir une politique      (étudiants, enseignants, enseignants chercheurs,
            de la vie étudiante ambitieuse et coordonnée,        personnels administratifs des Universités, et des
            à l’échelle du site, pour favoriser la réussite      Écoles, du Rectorat, du CROUS, des collectivités
            de tous les étudiants de l’enseignement              locales et territoriales, des mutuelles étudiantes
            supérieur (STS, CPGE, BTS, Universités, Écoles)      et des syndicats étudiants) qui ont œuvré pour
            inscrits en Formation Initiale ou Continue.          l’aboutissement de ce projet ambitieux dans
            Notre « Schéma Directeur » met l’étudiant            l’intérêt de nos étudiants.

                                                                                                                      3
S
    D
        E
            V
                    ÉDITO

                                                                    Baptiste COUPE
                                                                    Président de l’Association des Rencontres
                                                                    Pharmaceutiques 2016,
                                                                    Vice-président Général de l’Association Amicale
                                                                    des Étudiants en Pharmacie de Lille 2014/2015 (AAEPL),
                                                                    Élu titulaire au Conseil d’Administration
                                                                    de la ComUE Lille Nord de France,
                                                                    Siège au F.S.D.I.E aide aux projets UDL - droit et santé,
                                                                    Élu titulaire au Conseil d’U.F.R de La Faculté
                                                                    des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques
                                                                    de Lille et suppléant à la CFVU UDL - droit et santé

                Né à Arras mais originaire de la Côte d’Opale,      L’échange avec mes homologues permet
                je suis actuellement étudiant en 3ème année de      de construire de nouveaux projets et d’être
                pharmacie à Lille. J’ai découvert l’engagement      «moteur» de la vie étudiante, comme c’est le cas
                étudiant lors de mes études, en participant à des   avec le Schéma Directeur de la Vie Étudiante.
                actions organisées par l’AAEPL, l’association       Ce projet ambitieux doit servir, par des actions
                étudiante locale. De façon naturelle, je me         concrètes, à améliorer la vie étudiante sous
                suis engagé en y devenant Vice-président puis       toutes ses formes. Mes collègues et moi-même
                Trésorier. J’y ai pris goût et j’ai donc choisi     avons été très satisfaits des échanges et du
                de poursuivre par un mandat d’élu étudiant à        déroulement lors de l’élaboration et de l’écriture
                l’UFR, puis à la CFVU de Lille Droit et Santé et    de ce schéma. Nous avons été écoutés, dans
                actuellement au Conseil d’Administration de la      un processus de co-construction où chacun a
                ComUE Lille Nord de France.                         pu être force de proposition, et nous sommes
                                                                    prêts à apporter notre contribution pour sa mise
                Il est important pour moi d’être un acteur engagé   en œuvre. Je suis particulièrement attaché à la
                de la vie universitaire. J’y ai développé un        problématique de l’orientation, et notamment
                grand nombre de compétences transversales           au moment du passage entre le secondaire et
                qui complètent celles acquises lors de ma           le supérieur. C’est l’occasion pour chaque futur
                formation. C’est un véritable atout pour mon        étudiant du supérieur de faire un choix éclairé,
                avenir professionnel, et ce malgré le temps que     motivé, et non un choix par défaut.
                j’y consacre.
                                                                    L’ensemble du monde universitaire doit
                Mon mandat actuel, en tant qu’élu au CA             s’approprier cette problématique et s’investir
                de la ComUE me permet de travailler avec            dans les objectifs et les actions proposées
                les étudiants des autres universités et             dans le cadre du SDVE. Ce schéma est le
                l’ensemble des acteurs de la région (Président,     moyen, je l’espère, de faire avancer les choses
                Vice-présidents, associations etc.). C’est une      et de permettre à chacun de trouver sa voie,
                expérience enrichissante que je recommande          un des 4 axes stratégiques développé dans le
                aux étudiants.                                      SDVE.

4
S
    D
        E
            V
                      INTRODUCTION

                    Le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche (MESR), à travers la loi du 22 juillet
                    2013*, invite les établissements chargés d’organiser la coordination territoriale, d’élaborer à
                    l’échelle du site un projet d’amélioration de la qualité de vie étudiante. La prise en compte
                    de la vie étudiante et de son pilotage dans les projets de développement des établisse-
                    ments d’enseignement supérieur est l’objectif issu d’une large concertation organisée par
                    le ministère, de mai à juin 2015, en vue d’élaborer le Plan National de Vie Étudiante (PNVE).
                    Ce dernier précise et rassemble 35 mesures apportant des réponses utiles, efficaces, et
                    attendues par les étudiants pour améliorer leur quotidien, favoriser leur réussite et accompa-
                    gner leur prise d’autonomie.

                    Afin de répondre aux objectifs nationaux et mettre l’étudiant au cœur des campus universi-
                    taires, la Communauté d’Universités et Établissements Lille Nord de France (ComUE LNF) a
                    inscrit, dans son contrat de site 2015-2019, l’élaboration et le développement d’un schéma
                    directeur d’amélioration de la qualité de la vie étudiante et de promotion sociale sur le terri-
                    toire, en lien étroit avec le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires, le CROUS
                    de Lille.
                    Ce schéma directeur est fondé sur un diagnostic des politiques existantes et la prise en
                    compte des besoins spécifiques du site, construit à l’aide du référentiel du ministère et des
                    mesures inscrites dans le PNVE.

                    Pour l’élaboration de ce schéma, la ComUE LNF a pu s’appuyer sur une démarche
                    originale initiée dès 2014 à travers les travaux du Parlement du Savoir, instance de débat
                    et de réflexion sur l’enseignement supérieur et la recherche rassemblant l’ensemble des
                    acteurs du territoire. De novembre 2014 à juin 2015, un groupe de travail « Conditions de vie
                    et de réussite des étudiants » du Parlement du Savoir, associant les étudiants, a permis une
                    réflexion collective. Il s’agit de la première étape dans les préconisations à envisager pour les
                    étudiants de notre région suivant leur diversité de profil, de statut et de parcours dans le but
                    de favoriser leur réussite.

                    Ce schéma directeur de la vie étudiante élaboré et proposé par la ComUE LNF définit une
                    politique coordonnée dans un esprit de coopération et de synergie de l’ensemble des
                    établissements du site, en cohérence avec les schémas territoriaux et métropolitains,
                    s’articulant autour de 4 axes stratégiques : information-orientation, accueil-accompagnement,
                    autonomie, équilibre-épanouissement-citoyenneté.

                    L’objectif est de proposer des mesures concrètes d’amélioration de la qualité de la vie
                    étudiante sur la base d’un diagnostic de site et d’un état des lieux permettant d’offrir un large
                    éventail d’actions à l’ensemble des étudiants du site.

*
    Loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche

                                                                                                                        5
S
     D
           E
                V
                                TABLE DES MATIÈRES

    Édito............................................................................................................................................................................................................... 3/4

    Introduction ................................................................................................................................................................................................... 5

    A. DESCRIPTIF DU SITE ..............................................................................................................7

           1. Le paysage de l’enseignement supérieur dans l’académie de Lille ..................................................... 7

           2. La prise en compte de la vie étudiante dans l’académie de Lille ........................................................... 8

           3. Les filières d’études ............................................................................................................................................................... 10

           4. L’origine géographique des étudiants ...................................................................................................................... 10

           5. Une forte proportion de boursiers dans l’Académie ..................................................................................... 10

           6. Une offre de logement en pleine évolution ........................................................................................................... 12

    B. UN SDVE DANS LE CADRE D’UNE POLITIQUE
       ET D’UNE GOUVERNANCE PARTAGÉE ...............................................................................14

    C. UN SDVE POUR L’AMÉLIORATION DE LA VIE ÉTUDIANTE .................................................14

           1. Axe 1 : Information / Orientation.................................................................................................................................... 16

           2. Axe 2 : Accueil / Accompagnement ........................................................................................................................... 20

           3. Axe 3 : Équilibre, épanouissement et citoyenneté .......................................................................................... 25

           4. Axe 4 : Autonomie ................................................................................................................................................................... 30

    D. MISE EN ŒUVRE ET SUIVI DU SDVE........................................................................................................................... 35

    Conclusion .................................................................................................................................................................................................. 36

    Glossaire ....................................................................................................................................................................................................... 39

6
S
    D
        E
            V
                  A. DESCRIPTIF DU SITE

1. Le paysage de l’enseignement supérieur dans l’académie de Lille

Le site académique compte six universités publiques et un ensemble universitaire privé, un Institut d’Études Poli-
tiques, des Écoles d’Ingénieurs, de Commerce, de Gestion, de Journalisme, d’Architecture et d’Art, des lycées pro-
posant des formations supérieures (Sections de Technicien Supérieur, Classes Préparatoires aux Grandes Écoles), etc. Cette
densité permet un bon ancrage territorial avec le tissu économique et une offre de proximité dans une région où le
poids des étudiants boursiers est important.

La ComUE LNF regroupe onze établissements dits « établissements membres » : les six universités publiques, l’École
Centrale de Lille, l’École des Mines de Douai, la Fédération Universitaire et Polytechnique de Lille (FUPL), ainsi que
deux organismes de recherche : le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’Institut National de le
Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA). La ComUE LNF assure la coordination de l’ensemble des poli-
tiques conduites.

En 2014-2015, 163 217 étudiants1 étaient inscrits dans un établissement supérieur de l’académie de Lille. Avec 6,7%
des inscrits dans l’enseignement supérieur français, l’académie de Lille se place ainsi au 4ème rang national du point de
vue de ses effectifs étudiants et au 2ème rang des académies de province2.

Le contexte économique et social du Nord-Pas-de-Calais ajoute un niveau d’exigence supplémentaire en matière de
formation. L’enseignement supérieur constitue un élément essentiel de la promotion sociale ; les mutations écono-
miques de cette région en reconversion obligent plus qu’ailleurs à s’engager dans des démarches de formation tout au
long de la vie et d’amélioration des conditions de vie étudiante. Favoriser le développement des études longues, faci-
liter l’accès aux études supérieures des publics éloignés des centres universitaires, développer l’alternance, permettre
à chacun d’entrer et de revenir à tout moment dans l’enseignement supérieur pour y acquérir ou y valider de nouvelles
compétences, répondre à l’évolution rapide des besoins du monde économique et social, proposer pour cela une offre
de formation lisible et cohérente, améliorer son attractivité pour attirer et maintenir en région des talents, sont autant
d’objectifs qui répondent à ces besoins spécifiques.

Pour optimiser la réussite des étudiants dans leur cursus, il est important d’améliorer la vie universitaire que ce soit
en matière de transport, logement, santé, culture… Depuis 2014, la ComUE LNF engage une réflexion sur le volet Vie
Étudiante en concertation avec les acteurs régionaux (Parlement du savoir).

1
 Source ORES 2017, Point de Repère, «Les inscrits dans l’enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais en 2014-2015»
2
 Respectivement derrière les académies de Paris (13,2% des étudiants du territoire national), Versailles (7,2%) et Lyon (7,2%) - (Données MENESR -
DGESIP - DGRI - SIES, calculs ORES)
                                                                                                                                                     7
Dunkerque
                                                    Calais

                                                                   Saint-Omer
                        Boulogne-sur-Mer                                                  Armentières

                                                                                                          Lille
                                                                            Hazebrouck

                                                                                                Beaucamps-Ligny   Genech
                                                                          Béthune
                                              Montreuil
                                                                                                                            Saint-Amand-les-Eaux
                                          Berck           Auchy-
                                                          lès-Hesdin
                                                                                         Lens                                      Valenciennes
                                                                       Saint-Pol-
                                                                       sur-Ternoise                      Douai
                                                                                                                                Le Quesnoy
                                                                                                                                               Maubeuge
    Nombre d’étudiants inscrits par unité urbaine                                          Arras               Cambrai            Landrecies
                                                                                                     Bapaume       Le Cateau-                Avesnes-sur-Helpe
                                                                                                                   Cambrésis
                                                                                                                                                      Fourmies
                    100 000
                    50 000

                    30 000

                                           5 000
                                           1 000
                                           < 300

              0    25      50 km

      Figure 1 : Nombre d’étudiants inscrits par unité urbaine 3
      La figure 1 présente la répartition spatiale des étudiants

      2. La prise en compte de la vie étudiante dans l’académie de Lille

      Dès 2014, les travaux du Parlement du Savoir ont permis d’identifier une offre, riche et variée, de dispositifs en faveur
      de la réussite et de la vie étudiante déployés à l’échelle du site ou au niveau des établissements, en partenariat avec
      le CROUS de Lille et les acteurs du territoire.
      En effet, la vie étudiante est bien ancrée dans les campus universitaires, par notamment la présence de services
      consacrés à la vie étudiante dans les établissements (Service ou Bureau Vie étudiante). Ces services interviennent dans
      plusieurs domaines :
          • Accueil des étudiants en situation de handicap,
          • Associations étudiantes (création, animation, aide financière…),
          • Engagement étudiant (label citoyen, élus étudiants…),
          • Activités culturelles et sportives (partenariat avec l’atelier culture, mise en place d’activités sportives, rentrée étudiante,…),
          • Animation de la vie étudiante (organisation d’événements, Maison des Étudiants …),
          • Gestion des emplois étudiants,
          • Aide sociale,
          • Accueil des étudiants étrangers non conventionnés.

      3
          Source : Atlas régional 2013-2014 NPdC
8
Afin de répondre à un grand nombre de besoins des étudiants, ces services s’appuient sur un ensemble d’acteurs
dédiés à la vie étudiante au sein des établissements : les Vice-Présidents ou chargés de mission Réussite et Vie
étudiante, les vices présidents étudiants, les services de scolarité, de relais handicap, les assistantes sociales des
universités, le Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle (BAIP), les Services Universitraires d’Accueil, d’Information
et d’Orientation (SUAIO), les services culturels, les Hubhouse, les services développement durable, les Services Com-
muns des Activités Physiques et Sportives (SUAPS ou SCAPS), les Centres de santé ou Service Inter-Universitaire de
Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS), le Bureau d’Aide Psychologique Universitaire (BAPU), les
services du CROUS de Lille (service social, division vie étudiante, …), ceux de la ComUE LNF (formation et vie étudiante, inter-
national, culturel), les associations étudiantes (270 associations recensées pour les 6 universités publiques) et enfin les étudiants
notamment à travers leurs élus.

Les établissements mettent en œuvre un grand nombre d’actions pour favoriser la réussite étudiante.

En amont de l’entrée dans le supérieur, la réussite repose d’abord sur une bonne information et une orientation ac-
compagnée. Ainsi les universités, dans le cadre du continuum enseignement secondaire/enseignement supérieur ont
développé un ensemble d’initiatives et ont renforcé leurs partenariats avec les collèges et les lycées de l’académie.
Les actions mises en place sont très diversifiées : cordées de la réussite, Journées Portes Ouvertes (JPO), forums
premières, participation aux salons de l’étudiant et des métiers, journées d’immersion et journées découverte, PRREL
(Parcours Régional de Réussite en Études Longues) ambition (binôme Lycéen-Étudiant), stages à l’université, participation à des
concours ou des manifestations à caractère culturel et scientifique (Concours Faites de la Science, Fête de la science, Maths
en jean, semaine des mathématiques,..), etc.

L’accompagnement à la réussite se poursuit ensuite lorsque le lycéen est inscrit dans une formation universitaire,
plusieurs dispositifs d’aide à la réussite ont été mis en place : tutorat d’accueil et tutorat d’accompagnement pédago-
gique par les pairs, référent enseignant ou encore, à destination de publics cibles, bacs technologiques en priorité, un
accompagnement plus individualisé encore avec un tuteur étudiant pour deux tutorés (dispositif Parcours PRREL Ambition
Réussite).

En partenariat avec le Conseil Régional, un autre dispositif a été développé dans les établissements d’enseignement
supérieur pour lutter contre le décrochage et permettre à des jeunes en difficultés de repenser leur projet d’études en
lien avec leur projet personnel et professionnel. Une formation spécifique d’un semestre, le DU Tremplin, est proposé
aux étudiants qui sont en échec à l’issue des premières semaines de formation.

Dans un autre registre, l’autonomie financière des étudiants, les 6 universités publiques aidées par des financements
de la Région ont également développé une offre de contrats étudiants en faveur de la politique vie étudiante (animation
des campus et des équipements sportifs, accueil et médiation des nouveaux étudiants, extension des horaires de bibliothèque, …) et
de l’accompagnement à la réussite (tutorat par les pairs, accompagnement pédagogique, aides pour les étudiants en situation de
handicap,..). Ce dispositif permet aux étudiants de trouver un job sur le campus, sans que cela nuise au bon suivi de
leurs études, et permet de développer des services et des activités qui améliorent la qualité de vie et d’études. En
2013-2014 : 655 contrats, 46 500 heures de travail pour une aide régionale de 680 000 €.

Les établissements proposent également de nombreuses activités culturelles et sportives, développant des parte-
nariats avec les villes et les agglomérations pour l’utilisation des infrastructures sportives (piscines, gymnases, centres
équestres,…) et une politique concertée à l’échelle des territoires avec les acteurs culturels par la mise en place de tarifs
attractifs pour les étudiants (pass culture de Lille Sciences Humaines et Sociales (SHS), ..), le soutien aux initiatives étudiantes
via le FSDIE en complément de l’appui apporté par le CROUS de Lille via le dispositif CultureActions.

Des espaces dédiés à la vie étudiante existent dans de nombreuses villes : des maisons des étudiants à Arras, Bou-
logne, Dunkerque, Lille, Villeneuve d’Ascq,…, et en projet (Valenciennes, Calais), des learning centers (Learning center SHS
de Lille SHS, Lilliad de Lille Sciences et Technologies (ST), Bibliothèque santé de Lille Droit et Santé (DS),..), des salles de spectacle
ou théatre (Cabaret Sully du CROUS de Lille, L’Antre 2 de Lille DS, le Kino de Lille SHS,..) ainsi que de nombreux lieux de détente
animés par les associations étudiantes sur les différents campus.

Les universités se sont engagées dans une reconnaissance de l’engagement étudiant à travers divers dispositifs (label
citoyen à l’ULCO, UE engagement étudiant à Lille SHS ou UE sport, culture, citoyenneté à l’UVHC, bonus associatif et formation au
CFGA (certificat de formation à la gestion associative du Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative) de l’Artois, Label
Engagement à Lille ST) et, le développement d’un Portefeuille d’Expériences et de Compétences (PEC) permettant un
accompagnement des étudiants dans la construction de leur projet personnel et professionnel.

La ComUE LNF propose également des actions en faveur des étudiants, à l’échelle du site, comme la création d’une
carte multi services (restauration, bibliothèques, contrôle d’accès, impression photocopies,..), à destination des étudiants des 6
universités publiques et de 6 grandes écoles, l’organisation d’un accueil des étudiants internationaux en programmes
d’échange à travers le dispositif International Academy, la mise en place d’un dispositif Statut National Étudiant Entre-
preneur lancé par l’État…

                                                                                                                                              9
Le Schéma Directeur Vie Étudiante a pour ambition de compléter et d’étoffer les actions et les initiatives originales
     existantes et d’en déployer de nouvelles qui viendront enrichir la palette.

     3. Les filières d’études

     52% des étudiants de l’académie de Lille sont dans une filière universitaire4 : 16% en Droit-Eco-Gestion-AES, 16 % en
     Lettres-Arts-Langues-SHS, 11% en Sciences5 et 9% en Santé (cf. Figure 2).

     L’académie se place également au troisième rang national pour son nombre d’étudiants inscrits dans les filières tech-
     nologiques courtes (BTS & DUT) et dans les licences professionnelles.

                         Filières universitaires

            16%                     16%                 11%             9%        5% 3% 4%             11%               14%             6% 2% 4%
                                                                                                                                                  1%

0%                                                                                                                                                     100%

     Droit-Eco-Gestion-AES (Univ.)           Lettres-Langues-Arts-SHS (Univ.)         Sciences-STAPS (Univ.)                     Santé (Univ.)
     IUT                                     Enseignement                             CPGE                                       Grandes écoles
     STS et assimilées                       Paramédical                              Travail social                             Art et culture

     Figure 2 : Les filières d’études6 dans l’enseignement supérieur de l’académie

     4. Origine géographique des étudiants 7

     96% des étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur en 2013/2014 sont originaires de la France, 74% de l’aca-
     démie de Lille et 21% d’une autre académie. Les étudiants internationaux représentent 4% de la totalité des inscrits
     (6 238 étudiants).

     5. Une forte proportion de boursiers dans l’académie

     L’académie de Lille recense, en 2015-2016, 54 736 boursiers8 sur critères sociaux dans l’enseignement supérieur. En
     2015, le taux de boursiers9 sur critères sociaux dans l’enseignement supérieur est de 33.2% dans l’académie contre
     27.8% au niveau national (32.2% contre 27.7% au niveau national en 2014). L’augmentation de la proportion des boursiers
     est plus marquée pour l’académie de Lille.

     4
       ORES 2017, Point de Repère, « Les inscrits dans l’enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais en 2014/2015 »
     5
       Sciences = Sciences de la Vie, de la santé, de la terre et de l’univers et Pluri Sciences (STAPS inclus).
     6
       ORES 2017, Point de Repère, « Les inscrits dans l’enseignement supérieur de la région Nord-Pas de Calais en 2014/2015 »
     7
       ORES 2017, Point de Repère, « Les inscrits dans l’enseignement supérieur de la région Nord-Pas de Calais en 2014/2015 »
     8
       MENESR
     9
       Rapport d’activité 2015 - CROUS Lille Nord Pas-de-Calais

10
En fonction des filières d’études, le taux de boursiers varie de plus de 50% en STS à moins de 30% dans les écoles.

      Établissement d’enseignement supérieur                             2014-2015              2015-2016
      Université de Lille - Sciences et Technologies                     32,62%                 30,95%
      Université de Lille - Droit et Santé                               28,55%                 31,49%
      Université de Lille - Sciences Humaines et Sociales                42,32%                 48,14%
      Université d’Artois                                                46,11%                 47,34%
      Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis                 42,01%                 46,00%
      Université du Littoral - Côte d’Opale                              46,00%                 49,05%
      Institut catholique de Lille                                       18,54%                 21,05%
      ESPE                                                               34,00%                 26,98%
      Lycées (CPGE, BTS)                                                 51,94 %                55,41%

Tableau 1 : Le taux de boursiers par site universitaire10
On note globalement une hausse des taux de boursiers en 2015/2016 par rapport à 2014/2015 (cf. Tableau 1).

10
     Rapport d’activité 2015 – CROUS Lille Nord Pas-de-Calais

                                                                                                                      11
6. Une offre de logement en pleine évolution

     Le CROUS de Lille dispose d’un parc immobilier (cf. Figure 3) de 9 568 logements implantés dans 14 sites géogra-
     phiques (soit 47 résidences universitaires).

     Figure 3 : Répartition des logements universitaires du CROUS de Lille11

     11
          Rapport d’activité 2015 – CROUS Lille Nord Pas-de-Calais

12
Figure 4 : Le taux de tension des logements à la rentrée 2015 dans l’académie de Lille12
Le taux de tension qui correspond au nombre de demandes pour un logement en résidence.

Malgré une offre dense, le rapport entre l’offre et la demande reste insuffisant sur certains territoires (cf. Figure 4).
Néanmoins, ce taux de tension dans l’académie devrait diminuer du fait de l’ouverture programmée de nouvelles
résidences. Les objectifs du CROUS de Lille dans le domaine du logement social étudiant s’inscrivent en cohérence
avec les schémas d’orientation nationale (et notamment le Plan 40 000 logements (MESR)), régionales (Contrat Plan État Région
(CPER)) et locales (Schéma Pluriannuel de Stratégie Immobilière (SPSI)). Ils concernent, d’une part, le développement de l’offre
de logements et, d’autre part, la poursuite de la réhabilitation du parc ancien.

L’une des particularités de l’académie de Lille tient dans la part moins élevée de boursiers logés dans les résidences
du CROUS de Lille comparativement au niveau national (63% d’étudiants logés relevant du Dossier Social Étudiant (DSE) dans
l’académie de Lille contre 72% en moyenne au niveau national). Ce pourcentage s’explique par la situation particulière de
l’académie :
    • La carte régionale des formations supérieures qui propose des formations à proximité du domicile parental,
    • La politique d’aide au transport de la Région,
    • Le profil socio-économique régional : le niveau de vie peu élevé pèse sur le choix d’études et conduit souvent au
      choix de la non-décohabitation. Les étudiants sont donc peu mobiles.

12
     Rapport d’activité 2015 – CROUS Lille Nord Pas-de-Calais

                                                                                                                                   13
B. UN SDVE DANS LE CADRE
          S
      D
          E
              V
                   D’UNE POLITIQUE ET D’UNE
                   GOUVERNANCE PARTAGÉE

     Pour l’élaboration de son schéma, la ComUE LNF s’est appuyée sur une démarche originale initiée dès 2014 à travers
     les travaux du Parlement du Savoir, instance de débat et de réflexion sur l’enseignement supérieur et la recherche
     rassemblant l’ensemble des acteurs du territoire. De novembre 2014 à juin 2015, un groupe de travail « Conditions de
     vie et de réussite des étudiants » du Parlement du Savoir, a permis une réflexion collective.

     Pour élaborer son schéma, la ComUE LNF a mis en place dès 2014 un groupe de pilotage composé de :
       • Président actuel de la ComUE LNF ;
       • Directeur du CROUS ;
       • VP Formation et Vie Universitaire ;
       • VP Vie étudiante et Réussite des étudiants ;
       • VP Etudiant ;
       • Chargée de mission ComUE LNF.

     Ce schéma directeur vie étudiante s’articule autour de 4 axes stratégiques : information vie étudiante, accueil-accom-
     pagnement, autonomie et équilibre-épanouissement-citoyenneté (cf. Figure 5).

14
INFORMATION ORIENTATION                                            ACCUEIL/ACCOMPAGNEMENT

    De Bac -3 à l’entrée dans l’Enseignement supérieur                 Objectif : Simplifier les démarches pour l’étudiant et sa
                                                                       famille qu’il soit français ou étranger
    Objectifs :
    Rendre lisible l’offre de formation, accompagner l’élève           Outils :
    et sa famille dans ses choix                                       � Guichet unique virtuel et physique
                                                                       � Logement temporaire, fractionné pour s’adapter aux
    Outils :
                                                                         rythmes de vie étudiant (stage…)
    � Carte des formations
                                                                       � Évènementiel étudiant, interactions primo-entrants/
    � APB et le Dossier Social Étudiant (DSE)
                                                                         associations étudiantes
    � Actions pour les lycéens et leurs familles, pour les
                                                                       � Perfectionnement du niveau de français
     équipes pédagogiques de l’enseignement secondaire

                                                  AMÉLIORATION
                                               DE LA VIE ÉTUDIANTE
                                                POUR LA RÉUSSITE

                        AUTONOMIE                                        ÉQUILIBRE, ÉPANOUISSEMENT ET CITOYENNETÉ

    Objectif : Développer l’emploi étudiant dans le système           Objectif : Favoriser l’intégration de l’étudiant
    éducatif
                                                                      Outils :
    Outils :                                                          � Des lieux de vie, de pratiques culturelles et sportives
    � Les jobs étudiants : CROUS, Université, Rectorat,                 et de travail ouverts (dans les établissements, dans les
      Région                                                            résidences, dans les villes universitaires)
    � La valorisation de l’engagement étudiant : PECARE               � Programmes de découverte proposés collectivement
    � Une offre de logement de qualité et répartie                      (Pass culture régional)
      équitablement sur le territoire                                 � Restaurants Universitaires comme lieux
    � Des rythmes et des modes d’enseignement adaptés                   de sociabilisation
      au salariat étudiant                                            � La mise en réseau des centres de santé et SUMPPS
    � La diversification des activités extra-universitaires             pour une équité d’offre de soins
      (cuisine, jardinage)                                            � Adaptation des rythmes de vie étudiant
    � La promotion des déplacements doux                                (pause méridienne)
      et des transports en commun                                     � Des espaces de services

Figure 5 : Les axes stratégiques du SDVE de la ComUE LNF

Pour élaborer le SDVE, le comité de pilotage s’est appuyé sur la mise en place d’une commission «vie étudiante».
Son objectif principal est de définir une politique coordonnée de la vie étudiante à l’échelle de la ComUE LNF. Elle est
constituée de représentants (cf.Tableau 1) des Universités et des Écoles (étudiants, enseignants, personnels administratifs), du
Rectorat, du CROUS, des collectivités locales et territoriales (Région, Agglomérations et Villes universitaires), des mutuelles
étudiantes et des syndicats étudiants (cf. Tableau 2). La commission « vie étudiante », ouverte à tous les acteurs concer-
nés, a travaillé sous forme de groupes de travail. Elle s’est réunie 8 fois (2 réunions par groupe de travail) entre mars et juin
2016. Une plénière a permis de restituer à l’ensemble des acteurs la totalité des actions. La commission a vocation à
devenir une instance consultative pérenne.

                                                                                                                                    15
86 participants à la commission « vie étudiante »
                                                   (Ayant assisté à un ou plusieurs groupes de travail)

                                                   Invités                     Nombre de Participants
                                                  Étudiants                                    13
                                             Universitaires                                    32
                                                   CRGE                                         1
                                                   FUPL                                         3
                                                   Région                                       2
                                                  CROUS                                         5
                                                  Rectorat                                      2
                                              Villes et CU                                      4
                                        ComUE (dont ESPE)                                      14
                                        Mutuelles étudiantes                                    5

     Tableau 2 : Liste des participants à la commission vie étudiante

     La prise en compte du handicap sera abordée de façon transversale en cohérence avec les schémas directeurs handi-
     cap des établissements. En effet, les universités ont souhaité inscrire le handicap au cœur des stratégies d’établisse-
     ment dans le cadre d’une démarche globale concernant à la fois les étudiants et les personnels, la formation comme
     la recherche.

     Les publics concernés par le SDVE sont des étudiants de l’enseignement supérieur (STS, CPGE, Universités, Écoles)
     inscrits en Formation Initiale, Continue ou Apprentissage.

     Afin de définir les orientations communes pour chacun des axes, chaque groupe de travail s’est réuni 2 fois avec
     des documents préalablement envoyés et disponibles sur le site internet de la ComUE LNF entre mars et mai 2016.
     Ces groupes ont permis d’échanger sur les ressources, l’état des lieux, de débattre et d’identifier des constats et
     d’élaborer des tableaux de synthèse (constats / actions / acteurs /calendrier / indicateurs de suivi).

     La ComUE LNF a tenu à associer les étudiants nouvellement élus au sein de ses instances (CA et CAC) et ainsi
     d’interagir le plus possible avec eux pour mieux appréhender les besoins des étudiants.
     Une plénière, en juin 2016, a permis de rendre compte à l’ensemble de la commission « vie étudiante » des proposi-
     tions concrètes dans une perspective d’amélioration de la vie étudiante.

     Pour mener à bien ses réflexions, la commission vie étudiante s’est référée aux :
       • schémas territoriaux et métropolitains,
       • données de l’Observatoire de la Vie Etudiante (OVE), et enquêtes publiées, qui développent une meilleure
         connaissance des étudiants du site académique, de leurs pratiques, leurs attentes et conditions de vie à
         destination des étudiants, des universitaires et des partenaires (collectivités, Rectorat…),
       • données des observatoires des sites universitaires (Observatoire Régional des Études Supérieures (ORES), observatoires
         des universités) qui réalisent des études statistiques et des enquêtes auprès des étudiants. Ces outils sont de
         véritables aides au pilotage et de suivi du SDVE,
       • rapports annuels d’activité du CROUS de Lille qui informent sur son dispositif d’aides directes (bourses) et d’aides
         indirectes (logement, restauration) sur les sites universitaires. De plus, le CROUS de Lille, en coopération avec la CPU,
         développe des actions13 en faveur des étudiants dans plusieurs domaines autres que ceux cités précédemment :
         action internationale des établissements et accueil des étudiants, des enseignants et chercheurs étrangers, appui
         aux initiatives étudiantes et aux actions culturelles, systèmes d’information et nouvelles technologies et enfin
         l’accueil et l’accompagnement des étudiants en situation de handicap.

     13
          Accord Cadre CPU – CNOUS janvier 2012

16
S
                     C. UN SDVE
 D
       E
           V
                     POUR L’AMÉLIORATION
                     DE LA VIE ÉTUDIANTE

1. Axe 1 : information / Orientation

Constat 1 : La généralisation des procédures dématérialisées (Admission Post Bac (APB)), MesServices.etudiant.gouv.fr
(MSE), Chaine d’inscriptions en ligne entraîne la disparition du lien physique.
   • APB est une plateforme de pré-inscription dans l’enseignement supérieur regroupant une grande partie des for-
   mations post-baccalauréat. A partir de cette adresse http://www.admission-postbac.fr/, le candidat peut accéder
   à des informations sur les formations qui participent à la procédure, rechercher les formations, se renseigner sur les
   établissements (liens sur leur site), émettre des vœux de poursuite d’études et suivre son dossier.
   • MesServices.etudiant.gouv.fr est un portail pour les étudiants et futurs-étudiants regroupant une mine d’infor-
   mations sur les bourses, le logement, la caution étudiante, les jobs étudiants, les informations culturelles et les
   actualités du CROUS etc.
Constat 2 : La multiplication des outils et des actions liés au projet de l’élève puis de l’étudiant, dispositifs non concertés.
   • Dans l’enseignement secondaire : Environnement Numérique de Travail (ENT)14 du Lycéen, le parcours avenir15, le
   Folios16.
   • Dans l’enseignement supérieur : Le Projet Personnel et Professionnel (PPP), le Portefeuille d’Expériences et de
   Compétences (PEC) et aussi un ENT étudiant.
Constat 3 : Une offre de formation post-Bac très dense et des modalités d’accès aux formations pas toujours connues.
   • En Nord-Pas de Calais, l’offre de formation de 2016 comprend 39 mentions de Licence, 83 mentions en Licence
   professionnelle, 121 mentions en Master, 99 mentions de BTS17 et 30 mentions de DUT18. Les formations préparant
   à un diplôme de niveau III (BTS, DUT…) et CPGE sont réparties sur 26 sites19 en région.

14
      L’ENT du lycéen est un portail proposant un bouquet de services (pédagogie, ressources numériques, vie scolaire etc.) pour tous les
     usagers de la communauté éducative au sens large accessible via un identifiant unique par un terminal connecté par internet (www.
     savoirsnumeriques5962.fr).
15
      Le Parcours Avenir vise l’acquisition de compétences et de connaissances nécessaires pour se projeter dans l’avenir et faire des
     choix d’orientation raisonnés et éclairés. C’est un ensemble d’activités, pour tous les élèves de l’enseignement secondaire, menées
     dans le cadre des enseignements (disciplinaires et interdisciplinaires), de temps spécifiques d’accompagnement ou encore de
     séquences de découverte ou de formation en milieu professionnel.
16
     FOLIOS est un portfolio numérique qui offre la possibilité à chaque élève de formaliser et de valoriser ses expériences et compétences
     scolaires et extrascolaires. Il constitue une solution adaptée au service des parcours éducatifs, comme le Parcours Avenir.
17
     Source : Délégation régionale ONISEP Nord – Pas de Calais, Avril 2014 www.onisep.fr/lille
18
     Source : Délégation régionale ONISEP Nord – Pas de Calais, Mai 2016 www.onisep.fr/lille
19
     Source : STRATER Post-Bac 2014

                                                                                                                                              17
CONSTATS                                        ACTIONS                         ACTEUR(S)          DATE    INDICATEURS DE SUIVI
 1 - Généralisation                 Préserver un accueil physique :
 des procédures                     • pour l’élève : mise en place de journées          Universités,                 Inventaire des actions
 dématérialisées                    d’information pour les néo-bacheliers20             Écoles,                      à destination des
                                                                                                              2017
 cf. mesure 7 du PNVE               • pour les parents                                  CROUS                        néo-bacheliers

 2 - Multiplication                 2.a
 des outils et actions              • Articulation des dispositifs : Pass info/                                      Production du Guide
 liés au projet de l’élève          guide de l’élève à l’étudiant                                                    de l’élève à l’étudiant
 puis de l’étudiant                 • Élaboration d’un guide comprenant                                              Plan Académique de
                                    les étapes importantes de la seconde            Universités                      Formation (PAF) dédié
                                    à la première année dans l’Enseignement         Écoles                           / Nombre de
                                    Supérieur (MesServices.etudiant.gouv.fr/ DSE : Rectorat                   2017   bénéficiaires
                                    Bourses, Logement ; Pré-Inscriptions : APB,     (SAIO21 / CRES22)                Maquettes Masters
                                    Journée Portes Ouvertes (JPO), Immersion        ONISEP23                         Métiers de l’Enseigne-
                                    des étudiants dans l’université ; Inscriptions, site de Lille                    ment, de l’Éducation
                                    dispositifs d’intégration, dispositifs
                                                                                                                     et de la Formation
                                    de réorientation…)
                                                                                                                     (MEEF) : Modules
                                                                                                                     spécifiques
                                    2.b
                                    • Former les enseignants du secondaire et
                                    du supérieur à la démarche de l’orientation         Rectorat (SAIO23/
                                    et aux outils existants                             CRES)
                                    • Développer les plans de formations des            ONISEP24
                                    enseignants du secondaire et encourager             site de Lille
                                    la diffusion des informations au sein des           École Supérieure du
                                    établissements.                                     Professorat et de     2018
                                    • Former les futurs enseignants                     l’Éducation (ESPE)
                                    à la démarche de l’orientation et aux outils
                                    existants

                                    2.c
                                    • Améliorer l’information en diversifiant les
                                    canaux de communication permettant une
                                    équité territoriale quant à la diffusion des
                                    informations
                                    • Adopter de nouveaux outils de commu-                                           Outils Créés /
                                    nication très usités par les jeunes                                              consultation
                                    (YouTube, Campus channel 25, vidéo)
                                                                                        Universités           2017
                                    • Diffuser via les pairs (étudiants ambas-          Écoles
                                    sadeurs, réseaux d’anciens du lycée ou de la
                                                                                        ComUE LNF                    Nombre d’emplois
                                    formation supérieure) développer les emplois
                                                                                        CROUS                        étudiants / Volume
                                    étudiants dédiés aux questions
                                                                                        Région                       horaire consacré
                                    d’Information-Orientation, développer
                                                                                                                     à la mission
                                    le nombre de services civiques (mesure 33
                                                                                                                     Obtention
                                    du PNVE) dans les établissements
                                                                                                                     de l’agrément / nombre
                                    d’enseignement supérieur
                                    (demande d’agrément ComUE LNF)
                                                                                                                     de services civiques

                                    • Généraliser les conventionnements entre
                                    lycées et établissements d’enseignement
                                    supérieur concernant la diffusion                                                Nombre de
                                    d’information et la démarche d’orientation                                       conventions signées
                                    adaptée au profil des élèves

20
   Néo-bachelier : étudiants entrants à l’université dès l’obtention du baccalauréat.
21
   SAIO : Service Académique d’Information et d’Orientation
22
   ONISEP : Office National d’Information sur les Enseignements et les Professions
23
   CRES : Centre Ressources Enseignement Supérieur
24
   ONISEP : www.onisep.fr
25
   Chaine YouTube qui vulgarise l’accès à l’enseignement supérieur et à l’orientation
18
CONSTATS                                      ACTIONS                                 ACTEUR(S)            DATE         INDICATEURS DE SUIVI

                                   2.d                                                                                           Nombre de
                                   • Accompagner les élèves                                                                      bénéficiaires et
                                   vers l’enseignement supérieur :                                                               d’emplois étudiants
                                   • S’appuyer sur le Parcours Avenir14                                                          Suivi de cohortes
                                   • Développer les dispositifs                                                                  (le devenir élèves
                                   d’accompagnement du lycéen à l’étudiant                                                       accompagnés)
                                   (PRREL Ambition26, Cordées de la réussite,                                                    Demain l’Université
                                   Parcours d’excellence rentrée 2016, Demain                Universités                         (Universités de Lille)
                                   l’Université …)                                           Écoles                    DÈS       immersion :
                                   • Développer les propositions d’actions                   Région                   2017       statistiques
                                   de découverte et d’immersion des élèves                   Autres (chambre                     d’inscription par
                                   dans l’Enseignement Supérieur                             des métiers,                        établissement / lycées
                                   • Encourager la possibilité de stage en                   Collectivités
                                   entreprises pour tous pour une meilleure                  locales, …)
                                   appréhension du monde professionnel.
                                   • Mettre en place, participer aux salons,                                                     Statistiques
                                   forum (information-orientation, découverte des                                                de fréquentation
                                   métiers, …)
                                   • Mettre en ligne des questionnaires                                                          Enquêtes de
                                   d’auto-évaluations (via APB) sur les                                                          satisfaction auprès
                                   chances de réussite (exemple : Demain                                                         des bénéficiaires
                                   l’Université)

 3 - Problème                      Construire une carte des formations                       ComUE LNF                2017       L’outil de Cartographie
 de la lisibilité de l’offre       intégrant :                                               Rectorat                            en ligne
 de formation post-bac,            • La présentation du système éducatif                     (SAIO / CRES)                       Les statistiques
 des modalités d’accès             français (étapes et procédures d’accès aux                ONISEP                              de consultations
                                   diplômes)                                                 site de Lille
                                   • L’offre de formation post-Bac

26
   Parcours Régional de Réussite en Etudes Longues (PRREL) « Ambition » : Partenariat entre les lycées, les Grandes Ecoles et les établissements universitaires de
la Région Nord-Pas-de-Calais pour un accompagnement de Lycéens, de BTS, de DEUST et de DUT par des étudiants en Ecoles ou en Universités. Cet accompa-
gnement à un objectif, donner l’ambition de l’enseignement supérieur aux jeunes de la Région.

                                                                                                                                                              19
2. Axe 2 : Accueil / Accompagnement
     Pour tous les étudiants primo-arrivants27 :

     Observation au parlement du savoir : Les étudiants internationaux, surtout l’année de leur arrivée, peuvent rencontrer
     des difficultés d’adaptation au système français d’enseignement supérieur. Ils viennent en effet pour beaucoup de
     systèmes très différents et ont des acquis différents en termes de méthode.

     Constat 1 : multiplicité des services et des acteurs.
     Constat 2 : isolement plus important des étudiants internationaux ou ultra-marins28 qui découvrent l’Enseignement
     Supérieur en France.

     Pour les étudiants internationaux (en mobilité encadrée / non encadrée) :

     Observation au parlement du savoir : Le NPdC est une région à l’attractivité modérée pour les étudiants étrangers :
     9,5% d’étudiants de nationalité étrangère sont issus d’un système éducatif étranger (source Ministère, sous-direction des
     Systèmes d’Information et des Études Statistiques). Pour une large part, les étudiants internationaux proviennent d’Afrique,
     des pays du Maghreb, avec une très forte proportion d’étudiants chinois également.
     Les établissements ne proposent pas tous suffisamment d’accompagnement : cours de FLE (français langue étrangère),
     accompagnement personnalisé…

     Constat 1 : fort cloisonnement des étudiants internationaux.
     Constat 2 : niveau de langue disparate.
     Constat 3 : information tardive des étudiants concernant les questions de coût de la vie, de logement, des démarches
     administratives en France.
     Constat 4 : difficulté d’accès à un logement.

     Pour les étudiants internationaux hors UE :

     Observations au parlement du savoir : Problématique de renouvellement de titre de séjour : l’arrivée de titres de séjour
     pluriannuels devrait simplifier les démarches, mais le renouvellement du titre de séjour reste une démarche anxiogène
     et parfois bloquante pour la bonne poursuite des études (stress, précarité…).
     L’accueil des étudiants internationaux demande un accompagnement dans certaines démarches, notamment au
     moment de l’arrivée en France.

     Constat 1 : à l’arrivée, passage à l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) anxiogène29.
     Constat 2 : au moment du renouvellement du visa, iniquité de traitement entre les étudiants des 2 départements
     (Nord et Pas de Calais).

     27
          Primo-arrivants : étudiants qui n’étaient pas inscrits dans l’établissement l’année n-1
     28
          Étudiant ultra marin : étudiants d’outre-mer qui suivent des études supérieures en métropole
     29
       L’article 5 de la loi du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers en France annonce que pour l’année 2016-2017 «les établissements d’enseignement
     supérieur sont responsables du suivi sanitaire préventif des étudiants étrangers».
20
Vous pouvez aussi lire