EN POCHE 2017-2018 - SECTEUR DU - ABVV-Metaal

 
EN POCHE 2017-2018 - SECTEUR DU - ABVV-Metaal
EN POCHE
  2017-2018

          R
        TE
      EN

SECTEUR DU
  MONTAGE
     CP 111.3
INDEX
            1. Revenus..................................................................................... 6
            1.1 Conditions de rémunération.................................................. 6
            1.1.1 Index...................................................................................... 6
            1.1.2 Pouvoir d’achat..................................................................... 6
            1.2 Salaire minimum sectoriel.................................................... 9
            1.3 Primes..................................................................................... 9
            1.3.1 Primes sectorielles............................................................. 9
            1.3.2 Prime de fin d’année......................................................... 10
            1.3.3 Primes de la Région Flamande........................................ 11
            1.3.4 Prime syndicale................................................................. 12
            1.4 F
                 rais de transport : trajet domicile-travail........................ 12
            2. Conditions de travail.............................................................. 12
            2.1 Délais de préavis.................................................................. 12
            2.1.1 Délais de préavis légaux................................................... 13
            2.1.2 Calcul de votre délai de préavis....................................... 14
            2.1.3. Qui assume quelle part du délai de préavis ?................ 16
            2.1.4 Exceptions.......................................................................... 19
            2.2 Chômage............................................................................... 19
            2.2.1 Chômage complet............................................................. 19
            2.2.2 Chômage temporaire........................................................ 20
            2.3 Maladie et accident du travail............................................. 20
            2.3.1 Salaire garanti................................................................... 20
            2.3.2 Mutualité............................................................................ 21
            2.3.3 Conditions.......................................................................... 21

2                                                                                                                 3
    INDEX
2.3.4 Contrôle............................................................................. 22           5.2 Ancrage de vos droits.......................................................... 52
    2.3.5 R éintégration des malades de longue durée.................. 23                                   5.3 Disponibilité adaptée .......................................................... 53
    2.4 Pension complémentaire.................................................... 24                        6. Formation................................................................................ 55
    3. Temps de travail..................................................................... 29              6.1 Efforts de formation............................................................. 55
    3.1 Temps de travail hebdomadaire.......................................... 29                           6.2 Plans de formation............................................................... 55
    3.2 Heures supplémentaires..................................................... 29                       6.3 Cv de formation.................................................................... 56
    3.3 Petite flexibilité..................................................................... 30           6.4 Congé-éducation payé (CEP)............................................... 56
    3.4 Jours de congé et jours fériés............................................. 30                       6.5 Asbl montage........................................................................ 59
    3.4.1 Congés annuels................................................................. 30                 7. F
                                                                                                                 onds de sécurité d’existence
    3.4.2 Vacances « jeunes »........................................................... 32                     des fabrications métalliques (FSEFM)................................. 60
    3.4.3 Vacances « seniors »......................................................... 33                   7.1 Chômage complet................................................................. 61
    3.4.4 Vacances européennes..................................................... 34                       7.2 Chômeurs âgés..................................................................... 62
    3.4.5 Jours fériés........................................................................ 35            8. Concertation sociale.............................................................. 63
    3.5 Petit chômage....................................................................... 36              8.1 Délégation syndicale............................................................ 63
    3.6 Congé de carrière................................................................ 38                 8.1.1 E
                                                                                                                    ntreprises de plus de 40 ouvriers.................................. 63
    4. Interruption de la carrière.................................................... 39                    8.1.2 Entreprises occupant entre 10 et 40 ouvriers................ 63
    4.1 C
         rédit-temps avec motif et emplois de fin de carrière..... 39                                       8.2 Sécurité d’emploi................................................................. 63
    4.2 Congés thématiques............................................................ 44                    9. Employabilité.......................................................................... 64
    4.2.1 Généralités......................................................................... 44            9.1 Congé de sollicitation........................................................... 64
    4.2.2 Congé de soins pour l’hospitalisation d’un enfant malade. 46                                      9.2 Outplacement....................................................................... 65
    4.3 C
         ongé de maternité et de paternité.................................... 46                           9.2.1 Droit à l’outplacement sur la base
    4.3.1 Congé de maternité........................................................... 46                          de la nouvelle législation (régime général).................... 65
    4.3.2 Congé de paternité............................................................ 48                  9.2.2 D roit à l’outplacement sur la base de la cct 82
    4.3.3 Congé de naissance pour coparents............................... 48                                       (régime particulier)........................................................... 66
    4.4. Congé pour raisons impérieuses (congé familial)........... 49                                       Annexe : frais de transport........................................................ 68
    5. Régime de chômage avec complément d’entreprise (RCC)....50                                            Adresses..................................................................................... 74
    5.1 Régime général et sectoriel................................................ 50

4                                                                                                                                                                                                               5
                                                                                                     INDEX
1. REVENUS                                                                           Position de repli
                                                                                         Si l’on n’est pas parvenu à un accord au niveau de l’entreprise ou s’il
      1.1 CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION
                                                                                         n’y a simplement pas eu de négociations, les salaires horaires bruts
        1.1.1 INDEX                                                                      effectifs et barémiques augmentent en tout état de cause de 1,1 % à
    Pour calculer la hausse de l’index au 1er juillet 2017, on établit le rap-           partir du 1er juillet 2017. L’indexation (voir le point 1.1.1) aura également
    port entre l’indice santé lissé du mois de juin de l’année en cours (2017)           lieu de 1er juillet 2017. Dans ce cas, on applique d’abord l’augmentation
    et l’indice santé lissé du mois de juin de l’année précédente (2016).                salariale, puis l’indexation.
    Cette augmentation s'élève à 1,69 % et s’applique aux salaires effectifs
    et minimums.                                                                             1.1.2.2 ÉCO-CHÈQUES
                                                                                         L’éco-chèque a été créé par l’AIP 2009-2010 comme nouvelle forme
        1.1.2 POUVOIR D’ACHAT                                                            d’augmentation du pouvoir d’achat. Ce régime reste en vigueur, sauf
        1.1.2.1 ENVELOPPE D’ENTREPRISE                                                   si l’on a opté pour une autre affectation par le passé.
    Principe                                                                             L’éco-chèque est destiné à l’achat de produits et services écologiques.
    À partir du 1er juillet 2017, les entreprises peuvent opter pour une uti-            Ce mode de paiement est exonéré d’impôts et de cotisations sociales et
    lisation alternative de la marge salariale disponible fixée à 1,1 % de               reste valable deux ans après sa délivrance. La valeur d’un éco-chèque
    la masse salariale.                                                                  ne peut pas dépasser 10 EUR.

    Qu’est-ce que la masse salariale ?                                                   Tous les ouvriers à temps plein du secteur du montage reçoivent des
    Il s’agit des salaires horaires bruts effectifs (en ce compris les primes            éco-chèques pour un montant de 250 EUR le 1er octobre 2017. Les
    de fin d’année, les primes d’équipe, le sursalaire, etc.) et des charges             ouvriers à temps partiel reçoivent des éco-chèques en fonction de leur
    sociales correspondantes (cotisations à la sécurité sociale de l’em-                 fraction d’occupation (4/5, ½,…).
    ployeur et autres charges sociales).
                                                                                         Les ouvriers entrants et sortants de l’entreprise reçoivent également
                                                                                         des éco-chèques au prorata.
    Négociations et CCT
    Cette modalisation alternative peut être négociée jusqu’au 30 juin
                                                                                         La période de référence pour les éco-chèques de 2017, c’est-à-dire
    2017 ou, à titre exceptionnel, jusqu’au 30 septembre 2017. Si un accord
                                                                                         la période prestée ou assimilée, court du 1er octobre 2016 au 30 sep-
    est conclu au niveau de l’entreprise, cet accord est coulé dans une
                                                                                         tembre 2017.
    CCT d’entreprise. Il est recommandé, dans une telle CCT, de ne pas
    accroître les différences avec les conditions de travail des collègues
                                                                                         Quels jours sont-ils assimilés pendant la période de référence ?
    employés au travers de négociations.
                                                                                         •	Tous les jours de chômage temporaire
6                                                                                                                                                                        7
                                                                                 INDEX
•	Tous les jours de maladie pendant une période de chômage tempo-                 1.2 SALAIRE MINIMUM SECTORIEL
       raire pendant maximum 3 mois successifs                                       Dans le secteur du montage, le salaire minimum est lié à la fonction.
    •	Tous les jours couverts par un salaire garanti                                Les salaires horaires de base concernent le travail effectué à l’inté-
    •	Tous les jours d’absence pour cause d’accident du travail                     rieur des murs de l’entreprise/atelier et les salaires horaires effec-
    •	Les jours d’absence pour cause de maladie ou d’accident pendant               tifs s’appliquent au travail effectué en déplacement (par ex. sur des
       maximum 3 mois de plus que la période couverte par le salaire                 chantiers, etc.). Au moment de l’introduction, la différence entre les
       garanti et pour autant que vous ayez reçu un salaire garanti pour             deux s'établissait à 20 % mais, après le passage à l’euro et les arron-
       au moins 1 jour pendant la période de référence                               dissements de ces dernières années, cette différence n’est plus tout
    •	Les jours de congé de maternité                                               à fait de 20 %. Les salaires minimums mentionnés dans le tableau en
    •	Toute la période du congé de naissance.                                       fin de brochure sont applicables dans un régime de 37 heures à partir
                                                                                     du 1er juillet 2017.
        1.1.2.3 UTILISATION ALTERNATIVE DES ÉCO-CHÈQUES
    Il est également possible de négocier une utilisation alternative et               1.3 PRIMES
    équivalente des éco-chèques au niveau de l’entreprise.
                                                                                         1.3.1 PRIMES SECTORIELLES
    Il convient dès lors de se baser sur un montant de 250 EUR par ouvrier
                                                                                         1.3.1.1 PRIME POUR TRAVAIL DE NUIT
    et par an (frais et charges patronales inclus, à l’exception des frais
    administratifs).                                                                 Les ouvriers qui travaillent entre 20 heures et 6 heures reçoivent une
    Les négociations se déroulent comme pour l’enveloppe d’entreprise.               prime de 25 % du salaire horaire qui leur est payé en journée.
    Si aucun accord n’a été trouvé pour le 30 juin 2017 ou, exceptionnel-
    lement, pour le 30 septembre 2017, le régime des éco-chèques reste                   1.3.1.2 PRIME POUR TRAVAUX PÉNIBLES
    d’application.                                                                   Une prime de 10 % du salaire horaire payé pendant la journée est
                                                                                     accordée aux ouvriers qui doivent effectuer un travail insalubre, incom-
    En poche           •	Les salaires sont indexés de 1,69 % le 1er juil-           modant ou douloureux. Il s’agit des travaux suivants :
                          let 2017.                                                  •	travaux effectués au niveau de générateurs de gaz et de conduites,
                       •	Si aucune enveloppe n’est négociée au niveau                  de fours à gaz en service, de réservoirs de mazout ;
                          de l’entreprise, une augmentation salariale de             •	travaux effectués dans des endroits anormalement humides, pous-
                          1,1 % suit le 1er juillet 2017.                               siéreux, gras et huileux ;
                       •	Les éco-chèques restent d’application, sauf si             •	travaux réalisés par des ouvriers exposés aux effets du feu, de l’eau,
                          une autre affectation a été négociée.                         de gaz, d’acides et de produits corrosifs.
     •	La prime syndicale sectorielle s’élève à 120 EUR pour les actifs.

8                                                                                                                                                                9
                                                                             INDEX
1.3.1.3 PRIME DE SÉPARATION                                                    •	Le salaire normal pour les heures prestées dans le cadre du temps
     Une prime de 13,75 euros par nuit est payée aux ouvriers qui, en raison               de liaison ;
     de leurs activités professionnelles, doivent passer la nuit en dehors              •	Le salaire normal pour les jours de compensation d’heures supplé-
     de leur domicile.                                                                     mentaires ou résultant d’une réduction du temps de travail ;
                                                                                        •	Le salaire normal plafonné dans le cadre du congé-éducation payé.
         1.3.1.4 PRIME DE RAPPEL
     Les ouvriers qui sont rappelés chez eux pour un travail extraordinaire             Ayants droit
     sur le chantier ou dans l’atelier ont droit à une prime de rappel. Le              La prime de fin d’année est due aux ouvriers inscrits au registre du
     montant de cette prime est fixé au niveau de l’entreprise mais doit être           personnel à la date du 31 décembre de l’année de référence. L’année
     au moins égal à trois heures de salaire.                                           de référence est l’année civile qui précède le paiement de la prime de
                                                                                        fin d’année.
         1.3.1.5 INDEMNITÉ DE VÊTEMENT
     L’indemnité de vêtement s’élève à 13,65 euros par mois pour l’ouvrier              Prime de fin d’année au prorata
     qui a presté au moins 12 jours sur le mois et à 6,80 euros par mois pour           La prime de fin d’année est payée au prorata, quelle que soit la façon
     l’ouvrier qui a presté entre 6 et 12 jours sur le mois.                            dont vous quittez l’entreprise :
                                                                                        •	Démission de l’ouvrier ayant au moins 1 an d’ancienneté dans
         1.3.1.6 PRIME DE VACANCES                                                         l’entreprise ;
     Une prime de vacances de 150,15 euros, soit 13,65 euros par mois                   •	Licenciement sans faute grave ;
     presté, avec un maximum de 11 mois prestés, est payée à l’ouvrier                  •	Préavis pendant une période de chômage temporaire ;
     avant le 1er juillet. Les ouvriers entrés en service au cours de l’année           •	Après avoir travaillé pour différents employeurs du secteur ;
     civile reçoivent une prime de vacances calculée au prorata.                        •	En cas de RCC et de pension légale.

         1.3.2 PRIME DE FIN D’ANNÉE                                                     La prime de fin d’année de 2018 et toutes les primes de fin d’année
                                                                                        suivantes seront payées en décembre. À cette fin, la période de réfé-
     Base du calcul
                                                                                        rence est également adaptée. Celle-ci commence le 1er décembre de
     La prime de fin d’année s’élève à 8,33 % du salaire brut annuel. Font
                                                                                        l’année précédente et prend fin le 30 novembre de l’année en cours.
     également partie de ce salaire brut annuel :
     •	Le salaire normal correspondant à des absences en raison d’un
                                                                                            1.3.3 PRIMES DE LA RÉGION FLAMANDE
        accident du travail (pour autant qu’il y ait des prestations pendant
        l’année de référence), de petit chômage, de jours fériés légaux, de             Tous les ouvriers domiciliés et travaillant en Région flamande peuvent
        congé de maternité et d’accouchement, de congé de paternité ;                   prétendre aux primes d'encouragement flamandes pour le crédit

10                                                                                                                                                               11
                                                                                INDEX
soins, le crédit formation et/ou les entreprises en difficulté ou en                  2.1.1 DÉLAIS DE PRÉAVIS LÉGAUX
     restructuration.                                                                  • Voici le tableau reprenant les nouveaux délais de préavis en cas de
                                                                                          licenciement par l’employeur :
         1.3.4 PRIME SYNDICALE
     La prime syndicale s’élève à 120 EUR pour les actifs sur la base d’une
                                                                                                 Tableau 1 : LICENCIEMENT PAR L’EMPLOYEUR
     cotisation de 15,5 EUR.
                                                                                           Ancienneté    Délai de préavis    Ancienneté       Délai de préavis
                                                                                                          (en semaines)                        (en semaines)
       1.4 F RAIS DE TRANSPORT : TRAJET DOMICILE-
            TRAVAIL                                                                      Jusqu’à moins
                                                                                                                2           10 –
En cas de licenciement par l’employeur et dès que le travailleur                      Exemple 1 :
     concerné commence une nouvelle période d’ancienneté (trois mois                       Vous êtes licencié le 31 mars 2017 et vous aviez commencé à travailler
     ou un an), il relève de la tranche qui y correspond. Par ex. licenciement             au sein de l’entreprise le 1er janvier 1997.
     après 4 ans et 1 mois d’ancienneté = 15 semaines de préavis.                          Votre ancienneté complète relève du nouveau régime.
                                                                                           À la date de votre licenciement, vous avez 20 ans et 3 mois d’ancien-
     • En cas de départ volontaire, les délais de préavis suivants sont                   neté dans l’entreprise. Par conséquent, vous devez chercher le délai
       d’application :                                                                     de préavis correspondant dans le tableau 1.
                                                                                           Votre délai de préavis est de 62 semaines. Nous verrons plus loin de
                   Tableau 2 : DÉMISSION DU TRAVAILLEUR                                    quelle partie votre employeur est responsable.

          Ancienneté     Délai de préavis     Ancienneté        Délai de préavis
                          (en semaines)                          (en semaines)             Si vous remettez votre démission, votre délai de préavis est calculé
                                                                                           en 2 phases. Pour la 1e phase, prenez votre ancienneté dans l’entre-
        Jusqu’à moins
                                1              4 – 5 ans               7                   prise avant le 1er janvier 2014. Pour cette période, les anciens délais
          de 3 mois
                                                                                           de préavis sectoriels sont d’application. Pour la 2e phase, prenez votre
          3 – 6 mois            2              5 – 6 ans               9
                                                                                           ancienneté dans l’entreprise à partir du 1er janvier 2014 et jusqu’à votre
          6 – 12 mois           3              6 – 7 ans              10                   démission. Pour cette période, le délai de préavis légal est d’applica-
         12 – 18 mois           4              7 – 8 ans              12                   tion. Votre délai de préavis est égal à l’addition de la phase 1 et de la
          18 mois –                         À partir de 8 ans                              phase 2.
                                5                                     13
            2 ans                               et plus
           2 – 4 ans            6                                                          Exemple 2 :
                                                                                           Vous remettez votre démission le 24 février 2017 et vous aviez com-
                                                                                           mencé à travailler au sein de l’entreprise le 1er juillet 2000.
     Lorsqu’un travailleur part de lui-même et dès qu’il commence une                      Votre délai de préavis est calculé en deux phases.
     nouvelle période d’ancienneté, il relève de la tranche qui y correspond.              À la date de votre démission, vous avez 13 ans et 6 mois d’ancienneté
     Par ex. départ après 2 ans et 1 mois d’ancienneté = 6 semaines de                     avant le 1er janvier 2014, ce qui donne 28 jours de préavis d’après le
     préavis.                                                                              tableau 3, et 3 ans et 2 mois d’ancienneté après le 1er janvier 2014, ce
                                                                                           qui donne 6 semaines de préavis d’après le tableau 2.
         2.1.2 CALCUL DE VOTRE DÉLAI DE PRÉAVIS                                            Votre délai de préavis est donc de 10 semaines.
     Les délais de préavis légaux susmentionnés s’appliquent à tous les
     licenciements survenus après le 1er janvier 2017. Votre employeur est
     responsable d’une partie de ce délai de préavis (voir plus loin).
14                                                                                                                                                                      15
                                                                                   INDEX
Voici les tableaux présentant les anciens délais de préavis sectoriels                de l’ONEm (sur le budget de la Sécurité sociale, à savoir l’« indemnité
     pour la CP 111 :                                                                      compensatoire de licenciement ».

           Tableau 3 : ANCIENS DÉLAIS DE PRÉAVIS SECTORIELS                                Deux situations peuvent se présenter :
                      DANS LE SECTEUR DU MONTAGE                                           1.	Vous entrez en service après le 1er janvier 2014 et vous êtes licen-
                Ancienneté                  Employeur               Travailleur                cié par la suite.
              Moins de 6 mois          28 jours = 4 semaines         14 jours              Vous relevez du nouveau système et votre employeur est responsable
                                                                                           de la totalité de votre délai de préavis.
        de 6 mois à moins de 5 ans     42 jours = 6 semaines         14 jours
                                                                                           2.	Vous étiez en service avant le 31 décembre 2013 et vous êtes licen-
                5 – 10 ans             49 jours = 7 semaines         14 jours                  cié après le 1er janvier 2017
              10 ans – 15 ans         84 jours = 12 semaines         28 jours              Vous pouvez retrouver votre délai de préavis légal dans le tableau 1 sur
              15 ans – 20 ans         112 jours = 16 semaines        28 jours              la base de votre ancienneté totale dans l’entreprise. Mais pour savoir
                                                                                           quelle part de votre délai de préavis est à charge de votre employeur,
              20 ans – 25 ans         154 jours = 22 semaines        42 jours
                                                                                           il faut faire l’un ou l’autre calcul.
               25 ans et plus         196 jours = 28 semaines        42 jours

                                                                                           Pour ce faire, votre délai de préavis est calculé en deux phases. Votre
                                                                                           employeur n’est responsable que d'une partie du délai de préavis.
            Tableau 4 : ANCIENS DÉLAIS DE PRÉAVIS SECTORIELS
                                                                                           Il s’agit de la partie relative à la période d’ancienneté qui précède le
              EN CAS DE RCC DANS LE SECTEUR DU MONTAGE
                                                                                           1er janvier 2014 Cette partie de l’ancien délai de préavis est calculée
                   Ancienneté                           Employeur
                                                                                           selon le régime sectoriel (ancien) et est additionnée à la partie du délai
                   – de 20 ans                           35 jours                          de préavis calculée selon le nouveau régime pour la période allant
                   + de 20 ans                           70 jours                          du 1er janvier 2014 à la date du licenciement. En cas de licenciement
                                                                                           en vue d’un RCC, un délai de préavis sectoriel (raccourci) est pris en
                                                                                           considération pour l’ancienneté acquise avant le 31 décembre 2013.
         2.1.3. Q
                 UI ASSUME QUELLE PART DU DÉLAI
                DE PRÉAVIS ?
                                                                                           La différence entre le délai de préavis total dans le nouveau régime
     Il est déjà apparu entre-temps que les délais de préavis étaient prolon-              et le délai de préavis à charge de l’employeur donne une période res-
     gés de façon considérable, a fortiori pour les travailleurs (ouvriers) pré-           tante qui ne doit pas être prestée. Cette période est prise en charge
     sentant une longue ancienneté dans leur entreprise. Afin de réduire le                par l’ONEm sous la forme d’une indemnité compensatoire de licen-
     coût pour l’employeur, la loi prévoit un régime compensatoire à charge                ciement (ICL). Cette indemnité doit être demandée par le travailleur
                                                                                           concerné au service chômage de la FGTB. L’ICL est calculée sur la
16                                                                                                                                                                      17
                                                                                   INDEX
base de la rémunération nette et sera payée en net par nos services                         2.1.4 EXCEPTIONS
     chômage.                                                                                •	On ne peut imposer au travailleur des délais de préavis qui lui sont
                                                                                                moins favorables que les délais de préavis légaux.
     Voici un exemple explicatif : Reprenons l’exemple 1 du point 2.1.2 :                    •	Une CCT sectorielle ne peut PAS déroger dans le sens positif aux
     Vous avez été licencié le 31 mars 2017 et nous avons calculé un délai de                   délais de préavis légaux. En revanche, cela peut être le cas d’une
     préavis de 62 semaines.                                                                    CCT d'entreprise.
     • Part de votre employeur :                                                             •	En cas de préavis donné par l’employeur en vue d’un RCC, les délais
        - jusqu’au 1er janvier 2014, vous aviez 17 ans d’ancienneté dans l’ancien              de préavis peuvent être raccourcis jusqu’à un minimum de 26 se-
           régime, ce qui correspond à un délai de préavis de 16 semaines (voir                 maines, seulement si l’entreprise est reconnue comme « entreprise
           le tableau 3) ;                                                                      en difficulté ou en restructuration ».
        - du 1er janvier 2014 (= début du nouveau délai de préavis légal) au                •	En cas de licenciement par l’employeur en vue d’une pension légale
           31 mars 2017, vous avez encore accumulé 3 ans et 3 mois d'ancien-                    (actuellement à 65 ans), un délai de préavis raccourci de 26 se-
           neté jusqu’à votre licenciement ce qui, selon le tableau 1, correspond               maines maximum est d’application.
           à 13 semaines (voir le tableau 1).
        - Au total, l’employeur est responsable de 16 + 13 = 29 semaines.                     2.2 CHÔMAGE
     •	Part de l’ONEm = 62 semaines (total) – 29 semaines = 33 semaines qui
                                                                                                 2.2.1 CHÔMAGE COMPLET
        ne sont pas prestées et sont payées sous la forme d’une indemnité
        compensatoire de licenciement (ICL).                                                 Toute personne se retrouvant sans travail peut introduire une demande
                                                                                             d’allocations de chômage. Le service chômage de la FGTB examine si
     Statut de l’ICL dans la Sécurité sociale                                                vous avez droit aux allocations de chômage. Dans les 8 jours civils de
     •	L’ICL est assimilée à l’indemnité de licenciement ; en d’autres                      votre demande d’allocations, vous devez vous inscrire comme demandeur
        termes, vous êtes couvert pour toutes les branches de la Sécurité                    d’emploi au service de placement compétent pour votre région (VDAB
        sociale, excepté pour les vacances annuelles.                                        pour la région flamande, Actiris pour Bruxelles, FOREM pour la Wallonie).
     •	Vous ne pouvez pas recevoir d’allocations de chômage pendant la                      À l’heure actuelle, un dossier de chômage est souvent traité de manière
        période couverte par l’ICL. En revanche, cette période est bien prise                électronique. Les documents et accusés de réception relatifs à votre dos-
        en compte pour déterminer votre doit à des allocations.                              sier sont donc transmis par voie électronique. Vous pouvez également
     •	Pour recevoir des indemnités de maladie, vous devez pouvoir démon-                   suivre votre dossier de chômage par le biais de la FGTB et à l’aide de votre
        trer un certain nombre de jours prestés ou assimilés (temps d’attente).              carte d’identité électronique (http ://www.abvv.be/web/guest/mijn-abvv).
        La période couverte par l’ICL est assimilée à des jours de travail.
     •	La période couverte par une ICL est prise en compte pour le calcul de
        la condition de carrière dans le cadre des emplois de fin de carrière.
18                                                                                                                                                                          19
                                                                                     INDEX
2.2.2 CHÔMAGE TEMPORAIRE                                                       4 semaines. Une partie de ce salaire est payée par votre employeur et
     Si vous êtes en chômage temporaire (économique, technique ou par                   l’autre partie est ajoutée par la mutualité.
     suite d’intempéries), vous pouvez vous adresser au service chômage
     de la FGTB. Les documents nécessaires sont transmis par votre em-                  Que faut-il demander à son médecin traitant ?
     ployeur par voie électronique. La délégation syndicale de votre entre-             • Un certificat médical mentionnant :
     prise vous apportera le soutien nécessaire. Vous recevez des alloca-                  - l’incapacité de travail ;
     tions de chômage équivalant à 65 % du salaire plafonné et ce, quelle                  - la durée probable de l’incapacité de travail ;
     que soit votre situation familiale. Contrairement à une allocation pour               - s’il vous est permis ou non de quitter votre domicile en vue d’un contrôle.
     chômage complet, votre allocation en cas de chômage temporaire n’est               Remettez ce certificat à votre employeur dans les 2 jours ouvrables
     pas dégressive. Le Fonds de Sécurité d’Existence prévoit une indem-                (sauf mention contraire dans votre règlement de travail).
     nité complémentaire en cas de chômage temporaire. Les conditions
     et les montants sont présentés dans le tableau du chapitre consacré                • Déclaration d’incapacité de travail
     au Fonds de Sécurité d’Existence (voir le point 7).                                	Si vous êtes malade pendant plus de 14 jours, vous devez déclarer
                                                                                          votre maladie par le biais d’un formulaire, l’« attestation d’incapacité
     En cas d’usage excessif du chômage économique, une cotisation de                     de travail » (formulaire « confidentiel »). Ce formulaire est délivré par
     responsabilisation est prévue pour l’employeur.                                      votre mutualité et vous devez le faire compléter par votre médecin
                                                                                          traitant. Vous l’envoyez ensuite (le cachet de la poste faisant foi) au
       2.3 MALADIE ET ACCIDENT DU TRAVAIL                                                 médecin-conseil de votre mutualité. Cette déclaration est indispen-
     En fonction du salaire garanti, les 3 points suivants ne peuvent pas                 sable pour pouvoir recevoir une intervention de votre mutualité.
     être perdus de vue :
     1.	Avertissez immédiatement votre employeur !                                         2.3.2 MUTUALITÉ
     2.	Remettez le certificat médical à votre employeur (si le règlement de           Après un mois de maladie, votre mutualité vous paie des allocations de
         travail le prescrit) dans le délai prescrit.                                   maladie correspondant à 60 % de votre salaire (plafonné) pendant une
     3.	Un contrôle peut suivre et vous ne pourrez pas vous y soustraire.              période de 6 mois. Les allocations de maladie ne font l’objet d’aucun
                                                                                        précompte professionnel. Elles sont imposées tout comme le salaire,
         2.3.1 SALAIRE GARANTI                                                          mais une réduction d’impôt est prévue.
     Après un mois de service, vous avez droit en tant qu’ouvrier à un
     ­salaire garanti. Dans le cas d’une maladie de moins de 14 jours (selon                2.3.3 CONDITIONS
      le certificat médical), vous recevez votre salaire normal. Si la mala-            Pour avoir droit aux allocations de maladie de votre mutualité, vous
      die dure plus de 14 jours, vous recevez votre salaire normal pendant              devez remplir quelques conditions.

20                                                                                                                                                                          21
                                                                                INDEX
•	Vous êtes affilié à une mutualité depuis 12 mois (stage d'attente)                          de temps. Si le médecin trouve porte close, on part du principe que
        et vous avez travaillé pendant au moins 180 jours au cours de cette                         vous avez rendu l’examen impossible.
        période. En tant que travailleur à temps partiel, vous devez prouver                        Si votre certificat médical vous autorise à quitter votre domicile, mais
        800 heures de travail pendant 12 mois. Le cas échéant, le stage                             si un créneau de 4 heures consécutives a été défini dans la journée,
        d’attente des travailleurs à temps partiel peut être prolongé jusqu'à                       vous devez rester chez vous pendant ce laps de temps. Dans certains
        maximum 36 mois.                                                                            cas, vous pouvez être obligé de vous présenter au cabinet du méde-
     •	Vous disposez d’un certificat médical (voir le point 2.3.1).                                cin-contrôle. Vos frais de déplacement sont remboursés par votre
     •	Vous avez introduit la déclaration d’incapacité de travail (voir le point 2.3.1).           employeur si vous utilisez les transports en commun ou, dans des cas
     •	Vous avez soigneusement rempli la feuille de renseignements reçue                           exceptionnels, si vous utilisez un moyen de transport privé. Les frais
        de votre mutualité. Une partie est destinée à l'employeur.                                  de l’examen médical sont également toujours à charge de l’employeur.
                                                                                                    Si le médecin-contrôle vous déclare apte à travailler et si vous ne
         2.3.4 CONTRÔLE                                                                             reprenez pas le travail, vous risquez de perdre votre droit au salaire
     Lorsque vous êtes absent pour cause de maladie, l’employeur et/ou                              garanti. Ce droit peut être perdu à partir de la date de la première invi-
     la mutualité peut vous faire examiner par un médecin-contrôle. Vous                            tation à vous présenter au cabinet du médecin ou de la première visite
     êtes obligé de passer cet examen, à condition qu’il soit réalisé par un                        à domicile du médecin-contrôle. La période d’incapacité de travail ne
     médecin agréé.                                                                                 faisant l’objet d’aucun litige n’est pas concernée.
     La loi en matière de délais de préavis et de jour de carence prévoit
     que l’on peut définir un créneau de 4 heures consécutives dans la                              Si vous n’êtes pas d’accord avec les constatations du médecin-contrôle,
     journée (entre 7 heures et 20 heures) pendant lequel le travailleur se                         vous devez le signaler dans le rapport écrit. Il se peut également que
     tient à disposition pour une visite du médecin-contrôle (sur demande                           les certificats de votre médecin traitant et du médecin-contrôle se
     de l’employeur). Dans le secteur du montage, une CCT a été conclue                             contredisent.
     pour les entreprises dépourvues de délégation syndicale. Celle-ci                              Dans ce cas, il est possible d’entamer une procédure d’arbitrage dans
     prévoit que le travailleur doit être disponible pour un contrôle médical                       les 2 jours ouvrables qui suivent la réception du rapport du médecin-
     entre 9h30 et 13h30 pendant les 2e et 3e jours de son incapacité de                            contrôle. Pour cela, prenez contact dès que possible avec votre délégué
     travail. Dans les entreprises possédant une délégation syndicale, cette                        ou votre secrétaire.
     question est régie par le règlement de travail.
                                                                                                        2.3.5 R
                                                                                                               ÉINTÉGRATION DES MALADES
     Si votre certificat médical vous interdit de quitter votre domicile et si                                DE LONGUE DURÉE
     un créneau de 4 heures consécutives a été défini dans la journée, vous                         Depuis le 1er janvier 2017, le gouvernement d’austérité Michel 1er a
     êtes tenu d’accueillir le médecin-contrôle chez vous pendant ce laps                           instauré une procédure de réintégration pour les malades de longue

22                                                                                                                                                                               23
                                                                                            INDEX
durée dans le but de faire des économies sur l’assurance maladie.                      et non par une entreprise du secteur. En compensation, votre salaire
     L’initiative de réintégration peut venir de vous-même, du médecin-                     d’intérimaire est majoré d’une prime de pension équivalente.
     conseil de la mutualité ou de votre employeur. Le médecin du travail                   De quoi la pension complémentaire se compose-t-elle ?
     est la personne de contact : il évalue, sur la base de vos capacités, quel             •	La somme des cotisations patronales versées pour vous au cours
     type de trajet de réintégration vous pouvez suivre. Le poste de travail                   de votre carrière ;
     et les conditions de travail doivent également être adaptés, ce qui n’est              •	Une intervention du fonds de solidarité est prévue pour les périodes
     pas toujours possible. Si vous êtes confronté à une telle procédure de                    de chômage temporaire et de maladie ;
     réintégration, prenez contact avec votre délégué ou votre secrétaire.                  •	Une intervention du fonds de solidarité est également prévue pour
                                                                                               une période limitée pendant laquelle votre employeur n’a pas pu
       2.4 PENSION COMPLÉMENTAIRE                                                              payer ses cotisations au Fonds de pension (risque de faillite) ;
     Les ouvriers de la construction métallique et du secteur du montage                    •	Le montant épargné pour vous est majoré d’un rendement minimum
     (CP 111) ont droit à une pension sectorielle complémentaire (deuxième                     s'élevant actuellement à 1,75 %. Les cotisations antérieures à 2009
     pilier) en plus de la pension légale (premier pilier). Le Fonds de Pen-                   bénéficient encore d’un rendement minimum de 3,25 %.
     sion Métal1 a été créé à cette fin.
                                                                                            Demander votre pension complémentaire
     Ce Fonds reçoit et gère les cotisations versées pour vous par votre                    Vous ne pouvez plus demander votre pension complémentaire que
     employeur. Les versements volontaires de votre employeur ou les                        sous forme de capital ou de rente (à condition que cette rente s'élève
     cotisations personnelles ne sont pas autorisés. Dans tous les cas, les                 à au moins 500 EUR par an) à partir du premier jour du mois qui suit :
     cotisations patronales sont calculées sous forme de pourcentage de                     •	le mois au cours duquel vous prenez votre pension légale (65 ans) ;
     votre salaire brut. À partir du 1er juillet 2017, cette cotisation s'élève à           •	le mois au cours duquel vous prenez votre pension légale anticipée :
     2,29 % + 0,1 % de solidarité.                                                             − en 2017
                                                                                                  • à 62,5 ans après 41 ans de carrière ;
     Seules les personnes ayant travaillé au total au moins 12 mois dans le
                                                                                                  • à 60 ans après 43 ans de carrière ;
     secteur ont droit à une pension complémentaire. La période prestée
                                                                                                  • à 61 ans après 42 ans de carrière ;
     peut être interrompue et répartie sur plusieurs employeurs du secteur.
     La nature du contrat de travail (temps plein – temps partiel – durée                      − en 2018
                                                                                                  • 63 / 41
     déterminée ou indéterminée) n’a pas d’importance. Les périodes de
                                                                                                  • 60 / 43
     travail intérimaire ne sont pas considérées comme des périodes pres-
                                                                                                  • 61 / 42
     tées. En effet, vous êtes dans ce cas employé par une agence d’intérim

                                                                                            Il existe par ailleurs des mesures transitoires :
     (1) www.pfondsmet.be

24                                                                                                                                                                    25
                                                                                    INDEX
Si vous êtes né en 1958, 1959, 1960 ou 1961, vous pouvez encore de-                                          Quitter le secteur
     mander votre pension complémentaire de manière anticipée dans ce                                             Si vous quittez le secteur pour une entreprise d’un autre secteur, vous
     secteur, respectivement à 60, 61, 62 et 63 ans, à condition d’être en                                        pouvez décider de ce qu'il advient du capital épargné pour vous. Dans
     RCC au moment de la demande.                                                                                 tous les cas, vous ne pouvez réclamer ce capital que si vous remplissez
     Vous ne pouvez demander votre pension complémentaire à aucun autre                                           les conditions précitées. Que peut-on faire alors ?
     moment.                                                                                                      •	Vous pouvez laisser ce capital au Fonds de Pension Métal jusqu’à
                                                                                                                     votre pension. En cas de décès avantvotre pension, vos proches
     Pension complémentaire du brut au net                                                                           parents ou votre bénéficiaire ont droit à ce capital, sans restrictions.
     Si le capital vous est versé, vous devez tenir compte des retenues                                           •	Vous pouvez faire transférer ce montant vers le régime de pension
     suivantes :                                                                                                     de votre (nouveau) secteur ou de votre nouvel employeur.
     •	une cotisation INAMI (cotisation de maladie et invalidité) de 3,55 %                                      •	Vous pouvez faire transférer ce montant vers un autre organisme
        sur le montant brut ;                                                                                        qui gère les pensions complémentaires.
     •	une cotisation de solidarité de maximum 2 % sur le montant brut, la hau-                                  Il n'y a pas de conseil général à donner. La décision de transférer
        teur de cette cotisation variant entre 0 et 2 % selon votre montant brut ;                                les réserves épargnées ou de les laisser au Fonds de pension Métal
     •	un précompte professionnel de 16,66 % (ou 10,09 %), ce précompte                                          dépend de votre situation future (du secteur dans lequel vous vous re-
        étant calculé à partir de la base imposable (à savoir votre montant                                       trouvez, de la manière dont votre réserve transférée est capitalisée,…).
        brut), moins la cotisation INAMI et la cotisation de solidarité.                                          En tout état de cause, vous êtes informé par écrit de ces possibilités.
                                                                                                                  Demandez conseil à votre délégué ou à votre secrétaire avant de faire
         Âge lors du paiement            avant le 01/07/2013                  à partir du                         votre choix.
                                                                              01/07/2013
                  60 ans                          16,5 %                  20 % ou 16,5 % (2)                      Décès avant l’âge de la pension
                  61 ans                          16,5 %                  18 % ou 16,5 %      (2)                 En cas de décès avant votre pension, vos proches parents peuvent
                                                                                                                  demander votre pension complémentaire. Ces proches parents sont
              de 62 à 64 ans                      16,5 %                         16,5 %
                                                                                                                  mentionnés ci-dessous, par ordre de succession, le premier excluant
             65 ans ou plus                 16,5 % ou 10 %                16,5 % ou 10 % (3)                      automatiquement ceux qui le suivent :
                                                                                                                  •	votre conjoint(e), à condition de ne pas être séparé ou sur le point
     Le pacte de solidarité entre les générations a relevé le taux d’imposi-                                         de se séparer ;
     tion en cas de prise du capital avant le 62e anniversaire.                                                   •	la personne avec laquelle vous cohabitez légalement ;
                                                                                                                  •	un bénéficiaire désigné par vous ;
     (2) les 16,5 % sont uniquement d’application en cas de paiement dans le cadre de la pension légale
     (3) 10 % si vous avez continué à travailler ou si vous étiez au chômage pendant une période
                                                                                                                  •	vos enfants ou leurs héritiers en ligne directe, dans le cas où vos
     de référence de 3 ans avant votre 65e anniversaire.                                                             enfants ne seraient plus en vie, à parts égales ;
26                                                                                                                                                                                              27
                                                                                                          INDEX
•	vos parents ;                                                                        3. TEMPS DE TRAVAIL
     •	vos frères et/ou sœurs ;
                                                                                               3.1 TEMPS DE TRAVAIL HEBDOMADAIRE
     •	d’autres héritiers légaux dans l’ordre défini par le droit successoral
        (à l’exception de l’État belge) ;                                                    Dans le secteur du montage, le temps de travail hebdomadaire moyen
     •	à défaut des héritiers susmentionnés, la pension complémentaire                      sur base annuelle s’élève à 37 heures.
        du travailleur décédé revient au Fonds de Pension Métal OFP (au                        3.2 HEURES SUPPLÉMENTAIRES
        bénéfice de tous les autres affiliés). Attention ! Le droit de réclamer la
                                                                                             La loi relative au travail faisable et maniable, mieux connue sous le
        pension complémentaire du travailleur décédé expire 5 ans après le
                                                                                             nom de son auteur, le ministre Peeters, prévoit que le temps de travail
        jour où vous avez pris connaissance du décès en tant qu’ayant droit.
                                                                                             légal de 38 heures doit être presté en moyenne sur base annuelle,
                                                                                             certes sans dépasser 9 heures par jour et 45 heures par semaine. Il
     Informations concernant votre pension complémentaire
                                                                                             s’agissait déjà d'une pratique conventionnelle dans ce secteur. Dans la
     Tant que vous êtes actif dans le secteur du montage, vous recevez
                                                                                             mesure où le temps de travail a été porté à 37 heures de façon conven-
     chaque année, dans le courant du mois d’octobre, une fiche de pension
                                                                                             tionnelle, il s’agit de la norme dans le secteur du montage.
     présentant la situation de votre pension complémentaire. Vous pouvez
     également consulter votre fiche de pension la plus récente en ligne sur                 Limite interne d’heures supplémentaires
     le site Internet du Fonds de Pension Métal.                                             Le secteur du montage prévoyait déjà, en outre, un crédit sectoriel
                                                                                             d'heures supplémentaires de 143 heures. La loi Peeters a généralisé
     Intéressant ! Une autre possibilité pour avoir une idée de votre pension                cette limite interne d’heures supplémentaires. Une fois cette limite
     légale mais aussi de votre pension complémentaire ou, le cas échéant,                   atteinte, il y a lieu de compenser soit par un repos compensatoire,
     d’autres pensions complémentaires est de consulter le site Internet                     soit par un paiement. Ces heures supplémentaires ne peuvent être
     mypension : https ://mypension.onprvp.fgov.be. Vous pouvez vous y                       prestées qu’avec l’accord de la délégation syndicale.
     connecter à l’aide de votre carte d’identité électronique et le reste n’est
     plus qu’un jeu d’enfant.                                                                Capital de 100 heures supplémentaires volontaires
                                                                                             La loi Peeters introduit par ailleurs, sur base individuelle, un capital
     Toutes les demandes de versement de votre pension complémentaire                        de 100 heures supplémentaires volontaires. À cette fin, vous devez,
     à la suite d’un RCC, d'une pension légale ou d’un décès ainsi que la                    en tant que travailleur, conclure un accord écrit avec votre employeur
     désignation de votre bénéficiaire nécessitent l’utilisation de formu-                   avant la prestation concernée. Cet accord est valable 6 mois et peut
     laires appropriés que vous pouvez télécharger sur www.pfondsmet.be.                     être renouvelé. Sur ces 100 heures, les 25 premières ne sont pas prises
     Ces formulaires précisent chaque fois quels documents doivent être                      en compte dans le crédit susmentionné de 143 heures supplémen-
     joints. Vous pouvez également y télécharger la brochure contenant des                   taires. Ce type d'heures supplémentaires ne requiert pas l’accord de
     explications détaillées sur la pension complémentaire dans ce secteur.                  la délégation syndicale.
28                                                                                                                                                                      29
                                                                                     INDEX
Repos compensatoire ou paiement                                                      Le tableau ci-dessous indique à combien de jours de congé cela
     Deux situations peuvent se présenter.                                                correspond.
     1.	Après avoir presté un certain nombre d’heures supplémentaires,
         vous pouvez renoncer au repos compensatoire et opter pour un
                                                                                            Nombre total de jours prestés   Nombre de jours de congé en régime
         paiement en cash. Attention ! Il s’agit en l’occurrence d’heures sup-                 et assimilés en 2016           de travail de cinq jours semaine
         plémentaires prestées dans le cadre d’un surcroît extraordinaire de
                                                                                                        0-9                                 0
         travail ou d’une nécessité imprévue. Dans le secteur du montage
         (CP 111.3), cette possibilité existe pour un maximum de 91 heures                             10-19                                1

         par année civile.                                                                             20-38                                2
     2.	Le capital de 100 heures supplémentaires volontaires susmentionné                             39-47                                3
         est soit payé, soit placé sur un compte épargne-carrière (dont le
                                                                                                       48-66                                4
         cadre légal n’était pas encore connu au moment de rédiger cette
                                                                                                       67-76                                5
         édition de En Poche).
                                                                                                       77-86                                6
       3.3 PETITE FLEXIBILITÉ                                                                          87-96                                7
     Dans le cas d’un surcroît extraordinaire de travail ou d’une nécessité                            97-105                               8
     imprévue, le temps de travail hebdomadaire total moyen peut être
                                                                                                      106-124                               9
     dépassé de 143 heures, à condition que, dans une période de 12 mois,
                                                                                                      125-134                              10
     on ne travaille pas plus de 37 heures par semaine en moyenne. Il s’agit
     d’un régime sectoriel dans le secteur du montage.                                                135-143                              11
                                                                                                      144-153                              12
       3.4 JOURS DE CONGÉ ET JOURS FÉRIÉS
                                                                                                      154-162                              13
         3.4.1 CONGÉS ANNUELS
                                                                                                      163-181                              14
     Chaque année, tout travailleur a droit à des jours de congé payés. Il faut
                                                                                                      182-191                              15
     pour cela avoir presté un travail déclaré à l’Office National de Sécurité
                                                                                                      202-211                              17
     Sociale durant l'année civile qui précède l'année des congés (l’exercice
     de vacances). Le nombre de jours de congés payés dépend du nombre                                212-220                              18
     de jours effectivement prestés et assimilés.                                                     221-230                              19
                                                                                                      231 et +                             20

30                                                                                                                                                               31
                                                                                  INDEX
Quels jours sont-ils assimilés ?                                                   Cependant, ces vacances « jeunes » sont soumises à quelques conditions :
     •	Accident ou maladie, accident du travail ou maladie professionnelle             •	Ne pas avoir atteint l’âge de 25 ans au 31 décembre de l’exercice
     •	Congé de maternité                                                                 de vacances (l’exercice de vacances est l’année civile qui précède
     •	Pauses d’allaitement                                                               l’année civile durant laquelle le jeune prend des vacances).
     •	Congé de paternité                                                              •	Avoir terminé ses études, sa période d’apprentissage ou sa forma-
     •	Jours pendant lesquels vous devez exécuter des devoirs civiques,                   tion durant l’exercice de vacances et avoir travaillé au moins un mois
        comme siéger au sein d’un jury                                                     comme salarié ordinaire (pas comme jobiste). Être lié par un contrat
     •	Exercice d’un mandat public                                                        de travail privé au moment de la prise des vacances « jeunes ».
     •	Exécution de missions au sein d’une commission paritaire ou
        d’autres organes sociaux (tribunaux du travail, commissions                     Avant de prendre ses vacances « jeunes », il faut d’abord avoir épuisé
        consultatives,…)                                                                les congés payés normaux. Pour les jours de vacances « jeunes », le
     •	Exécution de missions comme membre de la délégation syndicale,                  jeune touche une allocation. Elle est à charge de l’assurance chômage.
        d’un comité syndical régional ou national ou d’un congrès syndical              La demande se fait aujourd’hui par voie électronique.
        national
     •	Stages ou journées d’étude consacrés à la promotion sociale                         3.4.3 VACANCES « SENIORS »
     •	Stages ou journées d’étude organisés par les syndicats représentatifs           Vous avez plus de cinquante ans et vous pensez avoir droit à des va-
     •	Lock-out, interruption de travail ou grève dans l’entreprise avec               cances « seniors » ? Pour pouvoir bénéficier de ce système, vous devez
        l’accord d’un syndicat                                                          remplir les conditions suivantes :
     •	Chômage temporaire consécutif à une grève (lorsque le comité de                 •	Avoir au moins 50 ans au 31 décembre de l’exercice de vacances.
        gestion de l’ONEm a reconnu la qualité de chômeur)                              •	Avoir droit à moins de 4 semaines de congés payés au cours de
     •	Chômage temporaire pour des raisons économiques                                    l’année des vacances et ce, en raison d’une période de chômage
     •	Congé-éducation                                                                    complet ou d’invalidité au cours de l’exercice de vacances. Si le
     •	Jours de vacances supplémentaires                                                  nombre réduit de jours de congé est dû à d’autres interruptions,
                                                                                           comme le chômage temporaire, le congé sans solde ou l’interruption
         3.4.2 VACANCES « JEUNES »                                                         de carrière, ce système n’est pas d’application.
     Les jeunes ont également droit à des congés. Mais lorsque le nombre                •	Avoir déjà épuisé ses jours de congés payés normaux, soit durant
     de jours prestés ou assimilés est insuffisant, ils peuvent prendre des                une période d’emploi comme salarié, soit durant une période de
     « vacances jeunes » complémentaires. Il faut pour cela avoir terminé                  chômage complet indemnisé.
     ses études durant l’année qui précède l’année des vacances (exercice
     de vacances).

32                                                                                                                                                                  33
                                                                                INDEX
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler