INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...

 
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
PAPHyR INFOS

VERS UN BENIN SANS
DEFECATION A L’AIR LIBRE !

                      N°001- Belletin d’informations PAPHyR
                                                              1
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
SOMMAIRE
                                                                             Organe managérial
                                                        •   Message de la Directrice Nationale de la Santé Publique                  (P5)

                                                        •   Message du Chef du PAPHyR                                                 (P6)

                                                        •   Message du Coordonnateur National du WSSCC                                (P7)

                                                                 Présentation du Programme
                                                        •   Qu’est-ce-que le PAPHyR ?                                                (P8)

                                                        •   Objectifs

                                                        •   Stratégies d'intervention

                                                        •   Equipe de gestion du PAPHyR                                              (P10)

                                                        présentation du PARTENAIRE TECHNIQUE ET FINANCIER
                                                        •   GSF dans le monde                                                        (P11)

                                                        •   Principes

                                                              entretien avec QUELQUES ACTEURS
                                                        •   Entretien avec le Responsable Suivi – Evaluation du

                                                            PAPHyR                                                                   (P13)

                                                        •   Entretien avec la Responsable Hygiène et

                                                            Assainissement                                                           (P15)
Direction de Publication
MCDI/PAPHyR
                                                                 enquêteS sur les réalisations
Rédaction
Fawoziatouh ALLADE                                      •   Une prise de conscience spontanée                                        (P17)
Elsie COMBETTO
                                                        •   Simondoho, une réussite exceptionnelle à capitaliser                     (P18)
Jérôme OROUNLA

Les membres du Comité de relecture
ETEKA C. Albert                                                              dossiers exclusifs
TOBADA B. Alexis
TOMETY E. Zita                                          •   Célébrations FDAL des localités du PAPHyR par les AMOd (P20)
ADEGNIKA Félix
                                                        •   Mission d'appui du Fonds Mondial pour l'Assainissement (GSF)
ALLADE Fawoziatouh
TOKO Tahibou                                                à l'équipe du PAPHyR                                                     (P22)

Conception – Edition – impression                       •   Recrutement et Formations des AMOd du PAPHyR                             (P23)
Cabinet DEVAS CONSULTS                                  •   Paroles aux bénéficiaires du Programme                                    (P25)
03 BP 2105 Tél : (229) 21 32 61 18
                                                        •   Définition des Sigles                                                    (P26)
          Fax : (229) 21 32 84 65

                 N° ISSN: 1840-9180
             Dépôt légal N° 10583 du 08/08/18
       Bibliothèque Nationale du Bénin 3ème Trimestre

   2   N°001- PAPHyR Info
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
a propos des concepts
Assainissement Total Piloté par la       les matières fécales ne sont jamais
Communauté (ATPC): L’Assainisse-         laissées à l’air libre. Dans nombre de
ment Total Piloté par la Communau-       pays, les critères de FDAL applica-
té (ATPC) est une approche intégrée      bles aux communautés vont bien
qui vise à amener les communautés        au-delà de l’absence visible de
à mettre fin à la Défécation à l’Air     fèces à l’air libre. Ainsi, ces
Libre.                                   critères peuvent exiger la
L’ATPC consiste à aider une commu-       rupture totale de la chaîne
nauté à analyser sa situation en ma-     de contamination oro-fé-
tière d'hygiène et d'assainissement      cale à l’aide de latrines
entraînant ainsi une action collective   protégées des mou-
pour atteindre le statut FDAL.           ches et de la présence
L’ATPC vise à provoquer des chan-        d’installations pour
gements de comportements de toute        se laver les mains
une communauté sur le plan de l’hy-      au savon ou avec
giène et de l’assainissement plutôt      de la cendre.
qu’à construire des toilettes sur la     Dans le cadre
base des subventions.                    des programmes
                                         soutenus par le
Déclenchement: Dans le contexte          GSF, les critè-
de l’ATPC, ce terme désigne un           res de la FDAL
processus de prise de conscience         sont définis en
qui mobilise une communauté et           fonction des
l’incite à prendre des mesures pour      normes natio-
éradiquer la défécation à l’air libre    nales.
et améliorer ses pratiques d'hygiène
et assainissement. Dans le cadre des     Régression:
Programmes soutenus par le GSF, le       Ce terme dé-
déclenchement de la communauté a         signe un retour
lieu au début du processus d’ATPC,       aux      anciens
lors d’un événement ou d’une réu-        comportements
nion communautaire, à l’aide d’un        non hygiéniques,
ensemble d’outils et d’approches.        ou bien l’incapa-
Provoquer le dégoût et choquer les       cité d’une partie
populations sont des éléments essen-     ou de la totalité des
tiels de la méthodologie du déclen-      membres de la com-
chement.                                 munauté à continuer
                                         de satisfaire à tous les
Déclenchement institutionnel:            critères de la FDAL.
Il consiste à appliquer les méthodes
employées lors du déclenchement          Agence d’Exécution: Elle
communautaire pour provoquer le          reçoit des subventions du
changement au niveau institutionnel,     GSF et gère le Programme
par exemple au sein des administra-      Pays. Elle sélectionne, supervise
tions locales et nationales.             et soutient les Agences de Mise en
                                         Œuvre déléguée (AMOd), auxquel-
Fin de la Défécation à l’Air libre       les elle alloue des fonds.
(FDAL): Ces termes désignent géné-
ralement une situation dans laquelle

                                                                                  N°001- PAPHyR Info
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
UN DEFI !
                                                 au vert déjà en 2021.         C’est un changement de paradig-
                                                 Le Conseil de Concerta-       me, un changement de comporte-
                                                 tion pour l’approvision-      ment individuel et collectif.
                                                 nement en eau et l’assai-     Cette approche conventionnée
                                                 nissement (WSSCC) à           dans l’ATPC, reste l’un des outils
                                                 travers le Fonds Mondial      de déclenchement et d’action qui
                                                 pour l’Assainissement a       a fait ses preuves en Asie et dans
                                                 pris le pari de l’orphelin,   d’autres pays d’Afrique dont le
                                                 de se battre pour que dis-    Bénin dans le combat pour mettre
                                                 paraisse ce mal des pau-      fin à la défécation à l’air libre.

L
         ’eau et l’assainissement       vres, de défendre la dignité des
         ont commencé par être          femmes et des enfants, des margi-      Le consortium MCDI-EARG
         l’objet de préoccupation       nalisés tout simplement.               EMERGENCY SARL est posi-
planétaire depuis que la Com-                                                  tionné comme le bras technique
munauté Internationale a pris           En 2017, s’il restait environ 900      opérationnel mandaté par GSF
conscience de ce qu’elle court          millions de personnes dans le          pour mettre en œuvre le PAPHyR
inéluctablement vers sa ruine si        monde entier qui n’ont pas un ac-      en bonne intelligence avec les
rien n’est fait pour protéger la res-   cès durable à l’eau potable, c’est     maîtres d’ouvrages que sont les
source afin qu’elle soit disponible     encore 2,4 milliards qui n’ont         Communes. Il s’appuie sur le sa-
durablement pour tous et pour           aucun accès à un assainissement        voir-faire des AMOd renforcées
tous les usages. L’assainissement       adéquat, ou qui utilisent ensemble     surtout sur la volonté et l’engage-
est collé à l’eau comme l’autre         et simplement, la plus vaste latri-    ment des bénéficiaires d’amélio-
face d’une même médaille puis-          ne qui ait existée, l’Air Libre.       rer leur cadre de vie.
que l’un ne va pas sans l’autre et
que l’insuffisance ou la mauvaise       Tirant leçons des deux décennies       PAPHyR-Info est destiné à mieux
utilisation de l’eau fait converger     consacrées à l’eau potable et à        faire connaitre le programme, ses
les regards sur l’assainissement.       l’assainissement et à plus récem-      acquis et ses perspectives. Il est
Aussi, est-il admis que l’hygiène       ment encore des Objectifs du Mil-      une plateforme de présentation
et l’assainissement soient portés       lénaire, WSSCC en est arrivé à la      et de valorisation des innovations
par l’eau et qu’on ne s’en préoc-       conclusion que nul ne peut faire       et des meilleures pratiques. Il of-
cupe que quand on a fini de régler      le bonheur de quelqu’un à sa pla-      fre enfin une tribune d’échanges
les problèmes pressants de l’eau.       ce, qu’on ne développe pas mais        et de partage avec d’autres pro-
Ces deux sous-secteurs sont à la        qu’on se développe. Cela l’amène       grammes du secteur.
limite, sans père, ni parrain. La       à mettre l’homme, l’individu et
preuve en est que la volonté et         la communauté au cœur de son           Ainsi qu’il parait, c’est le bulletin
l’engagement politiques des auto-       combat de l’hygiène et l’assai-        de toutes les parties prenantes du
rités à faire de l’accès à l’eau (im-   nissement pour tous. Il s’agit de      secteur WASH, c’est notre bul-
plicitement et à l’assainissement)      promouvoir la construction et          letin. Vos commentaires, obser-
un droit inaliénable se retrouvent      l’utilisation des latrines par les     vations et contributions sont les
être manifestes que dans le sec-        communautés et pour elles-mê-          bienvenus pour son amélioration
teur Eau où il est promis que les       mes en montant progressivement         progressive et son animation.
indicateurs de l’ODD 6.1 seront         l’échelle de l’assainissement.         Bienvenus à bord !!!

  4    N°001- PAPHyR Info
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
Message de la Directrice Nationale
          de la Santé Publique

C
         ’est avec joie et satisfaction que je
         m’associe à la parution de ce premier
         numéro de PAPHyR Info, notre bulle-
tin de liaison mais aussi d’information sur la
mise en œuvre d’un des Programmes phares du
Ministère de la Santé pour libérer le Bénin de
la défécation à l’air.
Le Gouvernement du Bénin, dans sa détermi-
nation pour « Le Bénin révélé » a fait du sec-
teur de l’énergie et de l’eau en général et celui
du sous-secteur de l’hygiène et de l’assainis-
sement de base une de ses priorités. Cela tient
de la promesse de son Chef alors candidat puis
lors de son investiture, qui a dit à la face du
monde qu’il ferait de l’Energie et de l’Eau y
compris l’assainissement, des droits inaliéna-                  Mme Eléonore M. A. GANDJETO
bles. La preuve est donnée aujourd’hui dans le               Directrice Nationale de la Santé Publique
Programme d’Action du Gouvernement (PAG)
et dans les reformes institutionnelles pour les-
quelles des investissements inédits et des res-       tout le processus et rendre compte à toutes les
tructurations pragmatiques sont réalisés ou           parties prenantes. Comme vous le voyez, per-
sont en cours de réalisation.                         sonne ne sera de trop dans cette bataille pour le
Le PAPHyR tient toute sa place dans la stratégie      bien-être des communautés.
du Ministère de la Santé de mettre fin à la dé-       Quant à moi, je voudrais vous assurer de la plei-
fécation à l’air libre en référence à l’ODD 6. Je     ne compréhension des enjeux et de la disponi-
suis convaincue, aujourd’hui plus qu’hier, que        bilité du Ministère de la Santé et plus particu-
cet objectif est atteignable au vu des résultats      lièrement de la Direction Nationale de la Santé
intermédiaires encourageants du PAPHyR. Je            Publique à accompagner toute initiative pouvant
sais aussi que le défi est grand et qu’il nous faut   conduire à l’amélioration de l’Assainissement et
mutualiser toutes les ressources disponibles ou       à l’adoption des bonnes pratiques d’hygiène par
mobilisables. Il nous faut identifier, capitaliser    nos communautés.
et diffuser les meilleures pratiques, il nous faut    PAPHyR Info, sera indubitablement, je n’en ai
de l’imagination pour innover afin de trouver         aucun doute, l’outil de liaison, le cadre complé-
la voie idéale, la voie béninoise pour conduire       mentaire d’expression, d’information et d’échan-
efficacement l’ATPC, il nous faut davantage de        ge entre tous les acteurs sectoriels et d’ouverture
volonté et d’engagement politiques, il faut une       sur l’extérieur.
veille citoyenne responsable pour la préserva-        Longue vie à PAPHyR Info et bon courage à
tion des acquis du programme et le respect des        tous les acteurs opérationnels, institutionnels et
engagements contractuels ou conventionnels.           de soutien aux projets et programmes d’Hygiène
Il nous faut enfin associer les communautés à         et d’Assainissement au Bénin.

                                                                                    N°001- PAPHyR Info
                                                                                                         5
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
Message du Chef du PAPHyR
                                     munauté est capable de faire        peau vert matérialisant la Fin
                                     par elle-même et pour elle-mê-      de la Défécation à l’Air Libre.
                                     me et, la manifestation de sa       Je voudrais les féliciter pour
                                     volonté de ne laisser personne      les résultats obtenus dans les
                                     derrière, ni revenir en arrière.    conditions pas toujours opti-
                                     Oui, nous sommes à la croisée       males.
                                     des chemins : mettre en œuvre       Les résultats atteints à cette
                                     la politique ainsi que la stra-     étape augurent de belles pers-
                                     tégie nationale de promotion        pectives pour le Programme
                                     de l’hygiène et de l’assainis-      mais les défis sont grands. Le
                                     sement de base, contribuer à        premier défi est le maintien du
                                     la marche du Bénin pour l’at-       statut FDAL. Le second est la
  Mme Yadjidé ADISSODA GBEDO         teinte de la cible 6.2 des ODD      montée de l’échelle de l’assai-
        Chef du PAPHyR               et démontrer qu’il est possible     nissement et le troisième est

J
                                     d’être pauvre et de vivre di-       la couverture de l’unité admi-
     e voudrais pour commen-         gnement.                            nistrative. Il y a bien d’autres
     cer féliciter le Gouverne-      Pour ce faire, PAPHyR s’est         non moins importants comme
     ment du Bénin pour avoir        donné comme constitution, la        l’équité et la non-discrimina-
initié le PAPHyR et remer-           SNPHAB ; son meilleur outil         tion.
cier le Fonds Mondial pour           de travail, l’ATPC ; et son pi-     Ces défis appellent, mainte-
l’Assainissement pour avoir          lier, les hommes. La SNPHAB         nant plus que par le passé, une
accepté de financer le pro-          a le mérite d’exister même si       grande mobilisation de toutes
gramme d’une part, et avoir          elle doit être actualisée. L’ap-    les parties prenantes. Je veux
choisi le consortium MCDI/           proche ATPC est progressive-        appeler à la constitution et à
EAR-G-EMERGENCY SARL                 ment apprivoisée par toutes les     l’animation de bases fortes
comme son Agence d’Exécu-            parties prenantes. Les hommes,      très motivées composées, en-
tion, d’autre part. C’était un       dans leurs composantes diver-       tre autres, de nos précieux in-
challenge pour les trois par-        ses et variées, sont les seules     génieurs et leaders locaux. Je
ties dans un environnement           variantes sur lesquelles le gros    veux en appeler à la détermina-
concurrentiel rude : plusieurs       du travail se fait.                 tion des facilitateurs et respon-
priorités gouvernementales,          MCDI a contracté avec qua-          sables de nos AMOd. Je veux
plusieurs pays demandeurs au         torze (14) Agences de mise en       compter sur l’engagement et la
GSF et un processus de sélec-        œuvre dans les quatorze (14)        fructueuse collaboration avec la
tion des prestataires très strict.   Communes des quatre (04) dé-        DNSP. Je veux appeler au sens
Nous nous réjouissons tous           partements d’intervention du        de responsabilités des autorités
aujourd’hui d’avoir fait le bon      Programme. C’est plus d’une         locales et des élus locaux.
choix pour le bonheur des po-        centaine de personnes, interve-     C’est possible pour le Bé-
pulations rurales du Bénin.          nant à titre de facilitateurs, de   nin d’être au rendez-vous de
Ce premier numéro de notre           superviseurs ou de chefs zone,      l’ODD 6.2 en 2030 et même,
bulletin d’information, PA-          soutenue par la ‘’Dream Team’’      bien avant.
PHyR-Info, sort à un moment          de la Direction Nationale de la     C’est ensemble que nous relè-
charnière de la mise en œuvre        Santé Publique(DNSP) qui ont        verons ces défis. Encore une
du programme, entre la dé-           investi les localités pour qu’il    fois, comme l’a dit l’autre, Yes,
monstration de ce que la com-        y flotte durablement, le dra-       we can !!!

  6   N°001- PAPHyR Info
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
Message du Coordonnateur National du WSSCC
                                    tion. Ensuite, je me dois de sa-      nels. Les meilleures pratiques
                                    luer la qualité du travail de base,   et les leaders naturels devront
                                    toute la dynamique et les résul-      être identifiées et valorisés. Les
                                    tats du programme, qui servira        transformations sociales locales
                                    d’inputs à la parution régulière      devront être mises en exergue
                                    de notre bulletin.                    pour être imitées et performées.
                                                                          Bien au-delà de ses cibles tra-
                                    Avec un début difficile, PAPHyR       ditionnelles, je voudrais de
                                    a su surmonter les difficultés in-    PAPHyR Info, un outil d’éva-
                                    hérentes à toute modification         luations croisées pour voir dans
      M. Félix ADEGNIKA             positive de comportement hu-          ces colonnes, la marche des pro-
Coordonnateur National du WSSCC     main collectif solidement forgé       grammes’ ’Hygiène et Assainis-
                                    par des habitudes et pratiques        sement ‘’ qui mettent en œuvre

E
                                    séculaires pas toujours bienfai-      l’ATPC pour la valorisation des
        n ce moment où le           sants dans le contexte actuel de      meilleures pratiques, l’harmo-
        PAPHyR aborde une           développement de nos localités.       nisation des indicateurs et la ca-
        phase charnière et déci-    En témoignent, les résultats in-      pitalisation des résultats.
sive de sa mise en œuvre dans       termédiaires très encourageants
laquelle les structures locales     auxquels il est parvenu même si       Le Conseil de Concertation pour
de promotion de l’hygiène et        beaucoup restent à faire. Pour        l’approvisionnement en Eau et
de l’assainissement (Comité         avoir été avec vous, à des phases     l’Assainissement (WSSCC) à
local d’assainissement, Leader      d’options stratégiques concep-        travers le Fonds Mondial pour
naturel, groupement de fem-         tuelles ou opérationnelles, je me-    l’Assainissement dispose d’un
mes, etc.) ont un rôle impor-       sure votre capacité à transcender     plan stratégique revisité à l’au-
tant à jouer, il est essentiel de   ces difficultés pour l’atteinte des   ne de la théorie de changement
disposer et d’animer un organe      objectifs du programme.               avec un nouveau cadre de résul-
de liaison, d’information et de                                           tats pour un meilleur suivi des
mise à niveau de toutes les par-    Ce Bulletin de liaison bien qu’un     extrants et leur contribution à la
ties prenantes du Programme         sous produit de capitalisation du     réalisation de l’ODD 6.2 au ni-
dans une approche à la fois ver-    Programme dans sa conception          veau national et infranational.
ticale et horizontale. PAPHyR       est aussi un instrument de liaison
Info se propose de satisfaire ce    et d’échanges entre acteurs sec-      Je voudrais formuler le vœu
besoin.                             toriels à la dimension territoriale   que le PAPHyR Info contribue
A l’occasion de la sortie du pre-   du programme en particulier et à      à l’animation d’un environne-
mier numéro de PAPHyR Info,         la thématique ‘’Eau, Hygiène et       ment favorable à la reproduc-
je voudrais d’abord m’acquitter     Assainissement’’ en général.          tion de mécanisme de change-
du devoir de féliciter tous ceux    A ce titre et sans être exhaustif,    ment de comportement collectif
et toutes celles qui ont contri-    PAPHyR info se doit de rensei-        à succès aussi bien dans les zo-
bué à sa réalisation depuis le      gner sur les processus, les dyna-     nes administratives d’interven-
Ministère de la Santé à travers     miques et ses résultats. La parole    tion du programme que dans les
la DNSP, Maître d’œuvre du          des bénéficiaires devra être aussi    autres départements.
programme jusqu’à l’équipe de       importante que celle des acteurs
MCDI, son Agence d’Exécu-           opérationnels et institution-         Plein succès à PAPHyR Info.

                                                                                   N°001- PAPHyR Info
                                                                                                        7
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
Qu’est-ce-que le PAPHyR

L
       e PAPHyR c’est le Pro-       tés cibles en utilisant comme ap-          du PAPHyR d’ici à 2019.
       gramme d’amélioration        proches : l’Assainissement Total       •   Renforcer les capacités des
       de l’accès à l’Assainisse-   Piloté par les Communes, la Pro-           structures de l’Etat en charge
ment et des Pratiques d’Hygiène     motion de l’Hygiène et de l’As-            de l’HAB, des Communes,
en milieu Rural (PAPHyR) du         sainissement et le Markéting de            des ONG/SIS, des Organisa-
Ministère de la Santé du Bénin      l’Assainissement.                          tions communautaires de base,
soutenu financièrement par le                                                  de la société civile et du sec-
Global Sanitation Fund(GSF). Il     L’objectif global du Programme             teur privé pour la fourniture de
est conçu pour accompagner les      est de favoriser aux populations           services durables d’HA.
communautés dans l’amélioration     démunies des zones rurales, un         •   Renforcer la coordination et le
de leur cadre de vie à travers la   accès durable et équitable aux             suivi du sous-secteur ainsi que
promotion des bonnes pratiques      services d’assainissement, avec            la volonté politique au niveau
d’hygiène et d’assainissement.      des bonnes pratiques d’hygiène,            national et local pour plus d’in-
La coordination du PAPHyR est       en vue d’accélérer l’amélioration          vestissements et d’efficacité.
assurée par le consortium MCDI-     de la santé et de la qualité du ca-    •   Assurer un apprentissage mul-
EAR G-EMERGENCY Sarl.               dre de vie des communautés pour            ti-acteurs continu et dissémi-
Conformément aux principes de       l’atteinte des objectifs des cibles        ner les bonnes pratiques, les
la Décentralisation, les Commu-     OMD et post OMD.                           leçons apprises, les approches
nes exercent leurs prérogatives     De façon spécifique, il s’agit de :        réussies aux niveaux local na-
de maîtrise d’ouvrage qu’elles      • Promouvoir les comporte-                 tional et international.
ont déléguée aux Organisations           ments favorables à l’hygiène et   •   Les cibles du Programme sont
Non Gouvernementale appe-                à l’assainissement et de créer        réparties dans 27 Communes
lées AMOd. Ces dernières sont            la demande en assainissement          des quatre (04) Départements
chargées de mettre en œuvre le           pour l’atteinte de l’état FDAL        que sont: la Donga, le Borgou,
Programme dans les communau-             dans les 8181 localités cibles        l’Atacora, et les Collines.

  8   N°001- PAPHyR Info
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
BENEFICIAIRES
4 départements               Atacora, Borgou, Collines et Donga
                             Bembèrèkè, Kalalé, N’Dali, Nikki, Parakou, Pèrèrè, Sinendé,
27 Communes d’intervention   Tchaourou, Natitingou, Toucountouna, Boukoumbé, Cobly, Matéri,
                             Tanguiéta, Kouandé, Kérou, Pehunco, Copargo, Djougou, Ouaké, et
                             Bassila, Bantè, Dassa, Glazoué, Ouèssè, Savalou et Savè
8.181 localités FDAL         - 1931099 personnes
                             - 244056 ménages
Parties prenantes            DNSP, DDS (CDC-HAB), Communes (Maire, REHA, THA, AHA),
                             Elus locaux (CA, CV), radios locales

                                                                       N°001- PAPHyR Info
                                                                                            9
INFOS PAPHYR - MEDICAL CARE ...
L’équipe de gestion
                                            du PAPHyR

                         Madame Yadjidé ADISSODA GBEDO
                               Chef du Programme

        Madame Bertille ALAGBE                        Madame Prudence DANSOU                    Madame Zita TOMETY
                                                                                                                                  Monsieur Gildas Viwossin DEGBOE
       Gestionnaire des Subventions               Responsable Administration et Finance   Responsable Hygiène et Assainissement
                                                                                                                                    Responsable Suivi - Evaluation

      Monsieur Christian J. TCHIWANOU                Madame Fawoziatouh ALLADE                  Monsieur Bonaventure               Monsieur Landry LOUGBEGNON
Assistant Responsable Hygiène et Assainissement       Chargée de Communication                 DEGUE Coord Zone/Donga                    Coord Zone/Collines

                             Monsieur Jérôme OROUNLA                        Monsieur Fulbert KOMBETTO                    Monsieur Karl BALARO
                                Coord Zone/Borgou                               Coord Zone/Atacora                                CVA

  10       N°001- PAPHyR Info
GSF dans le monde

D
          ans le souci de contribuer à la résolution    miques en faveur de l’Hygiène et de l’Assainis-
          de la crise mondiale de l’Hygiène et de       sement. Ensemble, ceux-ci s’emploient à créer les
          l’Assainissement, le Conseil de Concer-       conditions qui permettent à des millions de per-
tation pour l’Eau et l’Assainissement a créé le         sonnes dans leur pays et à des dizaines de millions
Fonds Mondial pour l’Assainissement en 2008.            de personnes dans le monde de vivre dans un envi-
C’est en effet le seul fonds mondial consacré ex-       ronnement FDAL et d’accéder à des toilettes adé-
clusivement à l’Hygiène et à l’Assainissement.          quates et des installations appropriées au lavage
                                                        des mains.
Le GSF appuie donc des programmes nationaux             Pour atteindre ces résultats, le GSF se fonde non
d’assainissement axés sur la communauté et sou-         seulement sur les principes inscrits dans la la vi-
tenus par le gouvernement. Pour ce faire, il investit   sion du WSSCC mais surtout sur ceux conçus par
dans des activités destinées à modifier le compor-      les parties prenantes nationales, recourt à des mé-
tement des populations et permet à de grands nom-       thodes participatives axées sur les besoins et les
bres de personnes des pays en voie de développe-        aspirations de la population, accorde une attention
ment d’améliorer leur système d’assainissement et       particulière aux pauvres, aux personnes vulnéra-
d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène.                bles et à celles pour lesquelles l’accès est le plus
                                                        difficile et porte une attention spéciale aux ques-
A ce jour, le GSF soutient financièrement treize        tions d’égalité des sexes et d’équité, notamment
(13) Programmes Pays. Dans ces différents pays          en matière d’opportunités pour les femmes et les
bénéficiaires de l’aide du GSF, divers réseaux de       filles.
parties prenantes forment des mouvements dyna-

                                                                                    N°001- PAPHyR Info
                                                                                                         11
PAYS BENEFICIAIRES

Bénin - Nigéria - Cambodge - Sénégal - Inde - Tanzanie - Kenya - Togo - Madagascar
Ouganda - Malawi - Nigéria - Népal - Sénégal - Ethiopie

RESULTATS CLES A FIN DECEMBRE 2017

Nombre de Personnes vivant dans un environnement FDAL               20.078.357
Nombre de Personnes ayant accès à une toilette améliorée            14.174.010
Nombre de Personnes se lavant les mains avec de l’eau et du savon   17.802.571

12   N°001- PAPHyR Info
Entretien avec le Responsable
Suivi – Evaluation du PAPHyR
M. le Responsable Suivi-Eva-           Pour finir, le suivi-évaluation est
luation du PAPHyR, pour com-           important dans la mesure où il
mencer, parlez-nous un peu de          promeut et célèbre notre travail
l’importance du suivi-évaluation       en mettant en évidence nos réali-
dans une structure.                    sations et nos succès, ce qui influe      Mr Gildas C. Viwossin DEGBOE
                                       sur le moral des parties prenantes          Responsable Suivi-Evaluation
Œil regardant de toute structure,      et contribue à la mobilisation des
le suivi-évaluation est un système     ressources.                            L’autre chose importante de no-
essentiel qui permet de rendre                                                tre système de suivi-évaluation,
compte de la bonne gestion et de       Au vu de ce que vous venez de          c’est l’assurance qualité pointue
la redevabilité d’un projet/pro-       dire, quelle est la spécificité du     que nous faisons des données
gramme.                                système de suivi-évaluation sur        qui nous sont transmises. A titre
En premier, il permet d’obtenir        le PAPHyR et quel en est l’impact      d’exemple, pour qu’une loca-
des informations utiles afin de        sur les résultats obtenus ?            lité soit FDAL, tout un proces-
soutenir la mise en œuvre du pro-                                             sus de vérification est enclenché.
jet/programme avec des rapports        L’une des spécificités du système      Nous partons de la présomption
fiables, fondés sur des preuves,       de suivi-évaluation du PAPHyR          FDAL d’une localité qui connait
qui informent les gestionnaires        réside fortement dans l’usage des      une évaluation minutieuse par le
et les décideurs en vue de guider      outils pratique de collecte, gestion   PAPHyR en tenant compte d’un
et d’améliorer la performance du       et utilisation de données dont la      échantillon déterminé selon des
projet/programme.                      technologie mobile, les enquêtes       risques que peuvent présenter
En deuxième, il contribue à l’ap-      simples, l’utilisation de données      une AMOd en termes de qualité
prentissage organisationnel et au      secondaires, les entretiens semi-      de données, nous acceptons la
partage des connaissances en me-       structurés, les discussions par        présomption et enfin appelons la
nant une réflexion sur les données     groupes, etc…                          DNSP pour la dernière évaluation
d’expérience et les enseignements      Cette option pour les « smart-so-      des localités afin qu’elles soient
tirés, et procédant à des échan-       lutions » nous a conduit à doter       pré-certifiées FDAL.
ges, de façon à tirer pleinement       toutes les AMOd de téléphones          Le système de suivi-évaluation
parti de ce que nous faisons et de     Android et permet de collecter         du PAPHyR en termes de gestion
comment nous le faisons. A ceci,       toutes les données du programme        des connaissances et d’apprentis-
s’ajoute le soutien des principes      le plus facilement possible, d’as-     sage, œuvre pour des réflexions
de redevabilité et le respect des      surer leurs stockages tant sur nos     et propositions ad ’hoc en cas
règles en montrant si notre travail    ordinateurs que sur un serveur en      de difficultés rencontrées lors de
a été réalisé comme convenu et         ligne. Les données que nous pro-       l’exécution des activités sur le
selon les normes établies et les at-   duisons sont donc consultables en      terrain. Nous avons un conseil de
tentes des donateurs.                  ligne si les intéressés ont un ac-     guerre communément appelé «
Ensuite, le système de suivi-éva-      cord de l’administrateur serveur.      War Room » qui se tient chaque
luation fournit aux parties prenan-    La première observation sur nos        deux semaines et qui réunit les
tes, la possibilité de donner leur     résultats est que nous avons une       divers acteurs afin de trouver de
avis et leur perception sur le tra-    carte de toutes les localités FDAL     meilleures solutions aux difficul-
vail effectué en démontrant ainsi      du PAPHyR avec leurs coordon-          tés du Programme.
que nous sommes ouverts à la           nées GPS. Le premier impact,           Enfin, le système de suivi-évalua-
critique, et que nous voulons ap-      vous pouvez vous y rendre sans         tion du PAPHyR l’aide par exem-
prendre des expériences d’autrui       être guidé par qui que ce soit pour    ple à tirer des informations perti-
et nous adapter à l’évolution des      vérifier les réalisations terrain du   nentes de ses activités passées et
besoins.                               programme.                             En décembre 2016, malgré la vi-

                                                                                        N°001- PAPHyR Info
                                                                                                             13
en cours pour en faire la base         tème de suivi-évaluation efficace,    progrès et des succès ont été réa-
d’une réorientation du Program-        le Programme aurait de difficultés    lisés, pas plus que de savoir com-
me afin d’atteindre les objectifs      à déterminer si les activités sui-    ment les efforts à venir pourraient
de départ. En l’absence d’un sys-      vent la bonne direction et si des     être améliorés.

                   Description du tableau des résultats

                                       Source : BD PAPHyR, juin 2017
site d’échange des AMOD dans           divers niveaux à savoir :             lités stratégiques ; et les plus im-
les localités de l’UNICEF (Zou),       -       La forte implication des      portantes,
le programme avait 22 localités        ASDD et des DE des AMOd               -        Le coaching continu des
FDAL. A partir de janvier 2017, il     -       L’implémentation et la te-    AMOd par l’AE et les célébra-
y a eu la descente de certains élus    nue des conseils de guerre avec       tions FDAL catégorisées par la
locaux dans certaines localités        les acteurs à divers niveaux          montée des drapelets FDAL.
qui a joué sa part dans les résul-     -       Le financement basé sur       Après cette période de prolon-
tats obtenus par le PAPHyR. Les        le résultat                           gation et les actions menées, les
résultats à fin février 2017 étaient   -       Les activités média           fruits ont tenu à la promesse des
de 354 localités FDAL. Malheu-         -       Les visites d’échanges in-    fleurs. Le programme à fin mai
reusement, fin février marquait        ter AMOd et au sein de l’AMOd         2017 a compté 1315 localités
la fin du premier tour de finance-     (entre localités)                     FDAL. Ceci représente 94% de la
ment.                                  -       Le redéploiement de           cible qui était de 1394.
La fin de ce tour pour faute de        l’équipe de facilitateurs, la caté-
bons résultats a conduit à une         gorisation et le ciblage des loca-
prolongation de 3 trois mois pen-
dant lesquels un certain nombre                           Propos recueillis par François CODJOSEIGNON,
de stratégies ont été déployées à                                Directeur du Cabinet DEVAS CONSULTS

  14   N°001- PAPHyR Info
Entretien avec la Responsable
 Hygiène et Assainissement
En tant que Responsable Hygiène         à l’insalubrité et au manque d’hy-
et Assainissement du PAPHyR,            giène. Environ un cinquième des
pouvez-vous nous parler un peu          décès et des maladies au Bénin
des conséquences d’une mauvaise         sont liées à l’eau, l’assainissement
                                                                                  Madame Zita E. TOMETY
pratique d’hygiène et d’assainisse-     et l’hygiène. L’Organisation Mon-      Responsable Hygiène et Assainissement
ment sur la santé ?                     diale de la Santé (OMS) estime que
                                        50% des cas de malnutrition sont
Le défi de la santé passe par l’amé-    la conséquence de diarrhées répé-      accès à des ouvrages d’évacuation
lioration de la qualité de vie comme    tées ou d’infections causées par       des excréta contre 77% qui dé-
une exigence première. Il impose        des vers intestinaux du fait d’une     fèquent à l’air libre. Le PAPHyR
de créer une meilleure condition de     eau insalubre, d’un assainissement     répond à une situation très peu
vie grâce à l’aménagement de l’ha-      inadéquat ou d’une hygiène insuf-      satisfaisante en matière d’hygiène
bitat, l’éducation à la santé, l’hy-    fisante.                               et d’assainissement au Bénin no-
giène et l’assainissement de base.                                             tamment dans les départements du
Une transformation progressive des      C’est pourquoi, le Gouvernement        Borgou, de l’Atacora, des Colli-
habitudes, comportements et gestes      du Bénin dans son Programme d’ac-      nes et de la Donga, où le taux de
aux mesures simples et pratiques        tion « Le Bénin révélé » a donné       défécation à l’air libre était supé-
susceptibles de résoudre adéqua-        une priorité au secteur de l’Energie   rieur à 80% en raison du manque
tement le problème des maladies         et de l’Eau en général et celui du     de toilettes. Cet état de chose est à
évitables souvent contagieuses et       sous-secteur hygiène et assainisse-    l’origine, de nombreux problèmes
mortelles est indispensable à l’amé-    ment de base en particulier.           de santé parmi lesquels le choléra,
lioration de l’état sanitaire des po-                                          l’hépatite A, la poliomyélite, la sal-
pulations tant en milieu urbain que     Le PAPHyR s’inscrit dans la même       monelle (typhoïde) les problèmes
rural.                                  dynamique en aidant les popula-        liés à l’hygiène menstruelle pour
                                        tions défavorisées des Département     les femmes.
Sur 10.087.000 d’habitants que          de l’Atacora, du Borgou, des Colli-
compte le Bénin (Banque Mondia-         nes et de la Donga, à améliorer leur   Afin de contribuer durablement et
le, 2016), 40,1% de la population       accès à l’assainissement et à pro-     équitablement, à l’accès des po-
vit en dessous du seuil de pauvreté     mouvoir l’adoption de meilleures       pulations démunies de ces quatre
c’est-à-dire disposant de moins de      pratiques d’hygiène.                   départements d’intervention, aux
1,90 dollar par jour (Etude conjointe                                          services d’hygiène et d’assainisse-
INSAE-PNUD, « Les tendances de          De façon spécifique, quelle est la     ment, le PAPHyR conformément à
la pauvreté au Bénin sur la période     stratégie d’intervention du PA-        la Stratégie Nationale de Promo-
2007-2015 »). Dans les Départe-         PHyR pour la promotion de bon-         tion de l’Hygiène et de l’Assainis-
ments d’intervention du PAPHyR,         nes pratiques d’hygiène et d’as-       sement (SNPHAB), utilise comme
la situation est plus préoccupante      sainissement ?                         approches de mise en œuvre l’As-
avec une incidence de pauvreté                                                 sainissement Total Piloté par la
extrême atteignant une proportion       Selon la revue sectorielle eau et      Communauté (ATPC), la Promo-
de plus de 60% de la population.        assainissement, gestion 2015, 13%      tion de l’Hygiène et de l’Assai-
A ceci s’ajoute les problèmes liés      des populations en milieu rural ont    nissement (PHA), l’Information,

                                                                                           N°001- PAPHyR Info
                                                                                                                  15
l’Education et la Communication           état de chose, certains partenaires     lidés, la base forte au niveau de
pour un Changement de Comporte-           techniques et financiers, continuent    chaque localité sera mise en place
ment (IEC/CC) et le Marketing de          de réaliser des latrines dans les mé-   et/ou renforcée et les capacités des
l’Assainissement.                         nages ; ce qui ne favorise pas tou-     différents acteurs d’appui au Pro-
                                          jours la mise en œuvre du PAPHyR        gramme seront renforcées.
Jusqu’en avril 2018, le PAPHyR            qui prône « zéro subvention ».
compte 1.315 localités ayant atteint                                              Quel est votre mot de fin ?
le statut de FDAL et adoptant de          Par ailleurs, le sous-secteur de
bonnes pratiques d’hygiène (lava-         l’hygiène et de l’assainissement        Je ne saurais finir cet entretien sans
ge des mains, hygiène de l’eau de         au Bénin souffre d’une absence de       remercier le Gouvernement du Bé-
boisson et domestique) avec plus de       synergie d’action entre les acteurs     nin, pour avoir pensé à la santé des
600 localités en attente de pré-cer-      intervenants dans le domaine.           populations de nos communautés
tification. Aujourd’hui, après plus                                               à la base en élaborant ce Program-
de deux ans de mise en œuvre et au        C’est l’occasion de féliciter le Mi-    me.
vu des résultats obtenus, nous pou-       nistre de la Santé à travers la Di-
vons affirmer sans nul doute que le       rectrice Nationale de la Santé Pu-      Néanmoins, il est important de sou-
changement de comportement est            blique qui a su mettre en place le      ligner que malgré les engagements
devenu une réalité dans nos zones         cadre de concertation des acteurs       pris au plan international depuis
d’intervention même si on note en-        mettant en œuvre l’ATPC. C’est          2002 à ce jour, le sous-secteur de
core quelques insuffisances.              un creuset qui permet d’une part,       l’hygiène et de l’assainissement
                                          auxdits acteurs de se réunir pério-     souffre d’une insuffisance de finan-
Quelles sont les difficultés que          diquement afin de faire le point sur    cement. Dans la réalité le budget de
vous rencontrez dans la mise en           l’évolution des activités de mise en    l’Hygiène et de l’Assainissement de
œuvre du Programme ?                      œuvre de l’ATPC chacun dans sa          Base (HAB) représente que 5,7%
                                          zone d’intervention et d’autre part,    du budget du Ministère de la Santé
Pendant la décennie internationale        au Ministère de la Santé d’avoir le     soit 0,01% du PIB contrairement à
de l’eau, le Bénin a connu plusieurs      visage de l’assainissement de base      l’engagement pris par le Bénin de
interventions notamment des sub-          au Bénin.                               consacrer 8% du PIB recommandé
ventions aux populations pour la                                                  par la Déclaration des Ministres à
construction des latrines. Rares                                                  la Conférence AfricaSan 2008 à
sont les Communes qui n’ont pas           Quelles sont les perspectives du        Durban en Afrique du Sud.
été touchées par la subvention. En        Programme ?
dépit de l’augmentation du nombre                                                 Les efforts du PAPHyR auront
de toilettes dans les villages, la pra-   Au vu des expériences acquises,         connu d’impacts si et seulement
tique de Défécation à l’Air Libre         le PAPHyR envisage entre autres         si, le Gouvernement ainsi que les
continue.                                 d’assurer la couverture géographi-      autorités à divers niveaux prennent
                                          que dans ses zones d’intervention.      la relève au fur et à mesure que le
C’est pourquoi, le Bénin a résolu         Désormais, un point d’attention         Programme se retire.
d’arrêter le financement des latri-       sera porté sur les « villages FDAL      J’ose croire que quelque chose sera
nes familiales et a adopté en 2013,       » contrairement au tour 1 où l’ac-      fait d’ici à là pour le bien-être de
la SNPHAB afin d’amener les po-           cent a été exclusivement mis sur        nos populations.
pulations à promouvoir des pra-           les « localités FDAL». Par ailleurs,
tiques individuelles et collectives       les acquis du tour 1 seront conso-      Je vous remercie.
d’hygiène et d’assainissement de
base susceptibles d’impacter signi-
ficativement leur santé. Malgré cet                           Propos recueillis par François CODJOSEIGNON,
                                                                     Directeur du Cabinet DEVAS CONSULTS

 16    N°001- PAPHyR Info
T      E
       UE
                  Une prise de conscience spontanée
  Q
EN

     Sinasso, est une contrée de la Commune de Parakou, au nord du
     Bénin. La localité compte environ vingt-trois (23) ménages. Elle
     ne dispose pas d’école, ni de point d’eau potable, mais on y trouve
     un centre de santé privé et un petit marché. Deux groupes socio-
     culturels y cohabitent, les idaasha et les baribas.

     S
              inasso fait partie des milliers de localités
              d’intervention du Programme d’améliora-
              tion de l’accès à l’Assainissement et des Pra-
     tiques d’Hygiène en milieu Rural (PAPHyR). Dans
     cette localité, les pratiques d’hygiène et d’assainis-
     sement enregistrées étaient peu recommandables.
     En effet, au début de l'intervention du Programme,
     la localité était entourée de plantations d’anacar-
     diers qui servent de lieu de défécation à l’air libre
     pour tous ses habitants. Il n’y avait pas de latrines
     familiales. De plus, les cours des maisons sont sa-
     les, les balayages quotidiens ne se faisaient pas.
     Au déclenchement de l’intervention du program-
                                                                                  Sage HINNOU Daniel devant sa latrine
     me, plus de la majorité de la population avait af-
     firmé mettre fin à la défécation à l’air libre. Mais
                                                                           dans la cour et les mouches s’y posaient. Quant
     après plus de trois (03) mois, la localité est toujours
                                                                           aux animaux, ils mettaient leurs bouches parfois
     dans les cacas, les pratiques de défécation à l’air li-
                                                                           couvertes de cacas dans tout ce qui se trouvait
     bre ont continué. Le comité local d’assainissement
                                                                           pêle-mêle dans la maison. Je n’avais pas de la-
     initialement mis en place, n’a pas fonctionné. Suite
                                                                           trine, nous allions tous dans les plantations pour
     au suivi post déclenchement de l’ONG DCAM qui
                                                                           déféquer avec tous les risques de se faire mordre
     est l’Agence de Mise en Oeuvre déléguée (AMOd)
                                                                           par les reptiles, de se blesser ou même de se fai-
     intervenant dans la localité, un membre de la com-
                                                                           re contempler nu par un inconnu dissimilé dans
     munauté a décidé volontairement de suppléer le
                                                                           la brousse. Les cas de maladies diarrhéiques et
     comité. Le sage HINNOU Daniel ayant compris
                                                                           de choléra ne manquaient pas » ajoutait-il ? Avec
     l’importance de la fin de défécation à l’air libre par
                                                                           l’intervention du PAPHyR à travers l’approche
     tous, a d’abord réalisé sa latrine et a commencé par
                                                                           ATPC, les choses se sont beaucoup améliorées.
     appuyer le facilitateur en mettant en place, une or-
                                                                           «... le changement est remarquable dans la lo-
     ganisation dynamique autour de la lutte contre le
                                                                           calité, voyez vous-même, aujourd’hui tous les
     phénomène de défécation à l’air libre. Le vieux Da-
                                                                           ménages ont accès à une latrine, ceux qui n’en
     niel a impliqué le chef du village. Ils sont passés de
                                                                           disposent pas encore utilisent celles des autres.
     ménage en ménage pour déclencher de nouveau les
                                                                           Nous sommes conscients maintenant que c’est
     changements de comportement attendus à travers
                                                                           pour notre propre bien et nous allons continuer
     ce discours. « … Avant, notre localité puait le caca
                                                                           sur cette lancée ».
     partout, les midis on ne pouvait pas s’asseoir sous
     les anacardiers et respirer de l’air pur sans fermer
                                                                                Propos recueillis par Jérôme OROUNLA,
     le nez » a-t-il déclaré, « J’avais une cour très in-
                                                                                        Coord Zone Borgou du PAPHyR
     salubre. Les ustensiles étaient exposés en désordre

                                                                                                       N°001- PAPHyR Info
                                                                                                                            17
Simondoho, une réussite exceptionnelle
           absolument capitalisable
                                                                         Située dans la Commune de
                                                                         Glazoué,      Arrondissement
                                                                         de Ouèdèmè, Simondoho
                                                                         est l’une des 1315 localités
                                                                         FDAL prise en compte par
                                                                         le premier tour de finance-
                                                                         ment du Programme d’amé-
                                                                         lioration de l’accès à l’Assai-
                                                                         nissement et des Pratiques
                                                                         d’Hygiène en milieu Rural
                                                                         (PAPHyR). La facilitation
                                                                         de sa mise en oeuvre a été
                                                                         confiée à l’ONG ACTION
                                                                         PLUS, l’Agence de Mise en
                                                                         Œuvre déléguée (AMOd).
                                                                         Mais ce processus de change-
                                                                         ment de comportement dans
                                                                         cette communauté, aura été
                                                                         singulièrement remarquable
                                                                         du fait de la nature de l’élé-
                                                                         ment déclencheur.

      Célébration FDAL de la Localité Simondoho

C
         ontractuellement placée    nier étant profondément touché       sur le chantier les outils en main.
         sous la responsabilité     a décidé de réaliser immédiate-      Son corps ne sera découvert que
         de l’AMOd ACTION           ment sa latrine. Son neveu et ses    dans l’après-midi par un enfant
PLUS comme soixante-cinq            petits-enfants avec qui il vivait    errant dans les parages. Toute
(65) autres localités devant at-    essayèrent de l’en dissuader,        la communauté fut alertée de la
teindre le statut FDAL dans la      vu son état de santé. Ils lui pro-   triste nouvelle et les commentai-
Commune de Glazoué, la locali-      posèrent de patienter jusqu’au       res allaient tous azimuts. Les uns
té de Simondoho a été impactée      prochain Week-end pour l’aider.      pour manifester leur douleur, les
sans embuche. La communauté         Mais les jours passaient et aucun    autres pour s’indigner des condi-
a semblé comprendre l’enjeu.        d’eux ne se manifesta. Alors le      tions de décès du sage.
Mais parmi les sages ayant effec-   vieux décida de construire tout      Informée, toute l’équipe de
tivement pris part à la séance de   seul sa latrine et entama les        l’ONG ACTION PLUS est allée
déclenchement communautaire,        fouilles. Mais hélas, son état de    présenter les condoléances à la
il y avait un octogénaire du nom    santé fragile ne lui a pas permis    communauté de Simondoho et
de KEYEVI François. Ce der-         d’aller au bout. Il rendit l’âme     plus particulièrement à la famille

18   N°001- PAPHyR Info
du disparu.
Ce faisant, les responsables de
l’AMOd en bons professionnels,
ont utilisé cet évènement malheu-
reux et très délicat pour déclencher
à nouveau les changements attendus
au sein de la communauté.Cette
dernière en l'honneur de la mémoire
du défunt, a pris l’engagement d’at-
teindre le statut FDAL en trois se-
maines.
A la grande surprise de l’AMOd
et de tous les acteurs, la localité a
atteint le statut FDAL dans le délai
indiqué avec à la clé, la réalisation
d’ouvrages de qualité. Pour les cé-
lébrations FDAL au niveau commu-
                                            Latrine hygiénique du Feu KEYEVI François finalisée par la communauté
nautaire, l’AMOd en collaboration
avec la communauté a décidé d’im-        la mise en œuvre de l’approche        Mais le plus important est que
mortaliser la mémoire du sage défunt,    Assainissement Total Piloté par       les acteurs de mise en œuvre
en inscrivant son nom sur le drapelet    la Communauté, les situations         soient dans un premier temps
FDAL. Aujourd’hui, il n’est pas rare     de malheur bien saisies peuvent       très proche de la communauté
d’entendre les membres de la commu-      servir d’éléments catalyseurs         en partageant leur douleur et
nauté dire que c’est grâce au décès du   pour des changements durables         ensuite aient pu développer
sage KEYEVI François que leur lo-        de comportement. Mieux, la            des stratégies pour atteindre
calité est devenue FDAL et qu’ils ont    démarche vers un changement           les objectifs.
arrêté de manger leur propre caca.       de comportement collectif peut                 Fawoziatouh ALLADE
Il importe donc de retenir que dans      être parfois très douloureuse.             Chargée de Communication
                                                                                                    PAPHyR

                  La délégation du GSF, FAA et du Togo SANDAL en visite de terrain à Simondoho

                                                                                        N°001- PAPHyR Info
                                                                                                             19
Les célébrations FDAL des localités
           du PAPHyR par les AMOd

          Latrine hygiénique avec DLM à                                 Matérialisation de l’état FDAL
            Tantaga (Toucountounan)                                        à Kparaka (Péhunco)

E
         ntre solennité et fierté, les localités du premier   des habitants de ce village qui autrefois, pratiquaient
         tour de financement du Programme d’amé-              la défécation à l’air libre.
         lioration de l’accès à l’Assainissement et           Si la rupture avec cette pratique est le fruit de l’in-
des Pratiques d’Hygiène en milieu Rural (PAPHyR)              tervention du PAPHyR, ce changement de comporte-
ayant atteint l’état de Fin de Défécation à l’Air Libre       ment n’était pas gagné d’avance. « Au démarrage des
(FDAL) dans les départements d’intervention ont été           activités du PAPHyR, nous étions sceptiques que ce
célébrées.                                                    Programme donne des résultats dans notre Commune
En prélude aux célébrations communautaires, une cé-           et partout ailleurs » a avoué le Maire de la Commune
rémonie officielle de célébration du premier village          de Bantè, Innocent AKOBI.
FDAL du PAPHyR a été organisée à Alétan, le 11                Fière aussi des résultats obtenus, la première respon-
avril 2017. Ladite cérémonie a connu la participation         sable du Programme, Yadjidé ADISSODA GBEDO,
de plusieurs autorités politico-administratives du sec-       a rappelé que le PAPHyR a débuté avec les ONG qui
teur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, des       sont les Agences de Mise en Œuvre déléguée en mars
têtes couronnées, les leaders d’opinion.                      2016. Avec le concours de celles-ci et après un an
En dehors de la propreté que l’on observe dans les            d’intervention, 354 localités ont déjà passé l’étape de
cours des maisons, chaque ménage s’est doté d’une             pré-certification conduite par la Direction Nationale
toilette avec un dispositif de lavage des mains. Un           de la Santé Publique (DNSP) en charge de la gestion
véritable changement de comportement au niveau                du sous-secteur et près de mille autres localités atten-

 20    N°001- PAPHyR Info
Vous pouvez aussi lire