L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep

 
L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep
L’emploi au Québec
comprendre les principaux concepts et découvrir les
grandes tendances
                                   Catherine Ouellet, économiste et conseillère en
                                   information sur le marché du travail
                                   Direction de l’analyse et de l’information sur le
                                   marché du travail (DAIMT), Emploi-Québec
                                   Colloque de l’Approche orientante 2013

                                                                                   1
L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep
Plan de la présentation

     1.   Qu’est-ce que l’IMT?

     2.   Bien comprendre et bien interpréter l’IMT
          disponible

     3.   Saisir les principaux enjeux actuels et
          futurs du marché du travail québécois

                                                      2
L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep
1. Qu’est-ce que l’IMT?
                           Définition et rôle de l’IMT
    Emploi-Québec comme producteur et diffuseur d’IMT

                                                         3
L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep
Définition et rôle de l’IMT
 L'information sur le marché du travail (IMT) est
 l'information qui est utile à :
   – toute personne qui effectue un choix de carrière ou de
     réorientation professionnelle ou qui désire améliorer sa situation
     sur le marché du travail;
   – tout employeur qui a besoin d’employés compétents pour
     mener à bien les activités de son entreprise;
   – tout individu ou organisation soutenant l’une ou l’autre de
     ces deux catégories d’utilisateurs dans leur démarche
     (conseillers en orientation, agents d’aide, conseillers aux
     entreprises, etc.);
   – la prise de décisions gouvernementales relatives au marché
     du travail.

                                                                    4
L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep
Définition et rôle de l’IMT (suite)
 L’IMT renseigne sur
   –   les caractéristiques des professions
   –   la description des conditions de travail
   –   les salaires
   –   les emplois disponibles
   –   les compétences recherchées
   –   les formations offertes et exigées
   –   les perspectives professionnelles et sectorielles
   –   l’évolution de la conjoncture économique
   –   etc.

                                                           5
L'emploi au Québec comprendre les principaux concepts et découvrir les grandes tendances - Aqisep
Emploi-Québec comme producteur et diffuseur
d’IMT
 Parce que:

 l’IMT est essentielle au bon
 fonctionnement du marché du travail

                    et

 la mission d’Emploi-Québec est
 d’améliorer le fonctionnement du
 marché du travail

 Emploi-Québec produit et diffuse de
 l’IMT fiable, utile et à jour en plus de
 collaborer à certaines publications de
 partenaires privés et publics

                                              6
2. Bien comprendre et bien
interpréter l’IMT disponible
                       Principales sources de données
            Principaux indicateurs du marché du travail
             Bien interpréter les données sur le salaire
    Comprendre les perspectives d’emploi par profession
     Comprendre les professions identifiées en demande

                                                           7
Principales sources de données
 Enquête sur la population active (EPA)
    – Principale source d’information sur l’emploi et le chômage au
      Canada
    – Menée sur une base mensuelle par Statistique Canada, par
      échantillon
    – L’échantillon compte environ 54 000 ménages canadiens, dont
      environ 10 000 ménages québécois
    – Le sixième de l’échantillon change à tous les mois, de sorte
      qu’un ménage doit participer à l’enquête pendant 6 mois
      consécutifs
    – L’enquête porte sur la situation d’emploi de toutes les
      personnes de 15 ans ou plus appartenant au ménage au cours
      de la semaine de référence de l’enquête
    – Données disponibles pour le pays, par province, par RMR et par
      région (grandes variations mensuelles en raison de la petite
      taille des échantillons régionaux)
                                                                 8
Principales sources de données (suite)
 Recensement
   – Effectué à tous les cinq ans par Statistique Canada, le plus
     récent ayant eu lieu en 2011;
   – Consiste à dénombrer la population et à collecter de
     l’information sur l’âge, la langue, le logement, la scolarité,
     l’emploi, le revenu, etc.;
   – Lors du dernier recensement, le questionnaire long a été
     remplacé par l’Enquête nationale sur les ménages (ENM);
   – Les données du recensement 2011 et de l’ENM sont publiées
     graduellement par Statistique Canada en 2012 et en 2013

                                                                  9
Principaux indicateurs du marché du travail

                         Population de 15 ans ou plus

   Population inactive                 Population active

                    Personnes occupées
                                                        Personnes en chômage
                        (en emploi)

                                                                           10
Principaux indicateurs du marché du travail
(suite)

 Taux d’activité = Population active x 100
                   Population de 15 ans ou plus

                                 Population de 15 ans ou plus

          Population inactive                    Population active

                            Personnes occupées
                                                                   Personnes en chômage
                                (en emploi)

Un taux d'activité élevé signifie qu'une bonne partie de la
population en âge de travailler est employée ou activement à la
recherche d'un emploi. Un taux d’activité élevé peut refléter un
optimisme à l’égard de la disponibilité des emplois, si cela
provient du fait que beaucoup de personnes se mettent à
chercher un emploi.                                                                 11
Principaux indicateurs du marché du travail
(suite)

 Taux d’emploi = Personnes occupées x 100
                 Population de 15 ans ou plus
                                 Population de 15 ans ou plus

       Population inactive                       Population active

                           Personnes occupées
                                                                Personnes en chômage
                               (en emploi)

 Le taux d’emploi nous renseigne sur la capacité qu’a le
 marché du travail d’offrir des emplois aux personnes en
 âge de travailler. Un accroissement du taux d’emploi
 signifie qu’une plus grande proportion de ces personnes
 est au travail. Cet indicateur est plus utile pour juger de
 l’état de santé du marché du travail que le taux de                              12
 chômage.
Principaux indicateurs du marché du travail
(suite)

 Taux de chômage = Chômeurs x 100
                   Population active

                                  Population de 15 ans ou plus

        Population inactive                        Population active

                            Personnes occupées
                                                                   Personnes en chômage
                                (en emploi)

 Il faut considérer la variation de l'emploi et de la population
 active avant d’interpréter une variation du taux de
 chômage.

                                                                                    13
Principaux indicateurs du marché du travail
(suite)

 Une baisse du taux de chômage: deux cas de figure…

  1. Un chômeur a trouvé un emploi

   Chômeurs

   Population active                                         +

                                                                        ( 2 8, 6%)
                                                           e  2 s ur 7
                                                 pa s s éd
                                                                e ur s ’est
                                       a g e est       n c h ôm
                                   chôm arce qu’     u
                             x d e       p
                       Le tau 7 (14,3%)
                             r
                       à 1 su un emploi
                        trouvé

                                                                                     14
Principaux indicateurs du marché du travail
(suite)

 Une baisse du taux de chômage: deux cas de figure (suite)…

  2. Un chômeur découragé quitte la population active

   Chômeurs

   Population active                                             +

                                                                               ( 2 5, 0%)
                                                                 e  2 s ur 8
                                                     pa s  s éd
                                                                      e u r s ’est
                                         a g e  est          n c h ôm
                                e c h ôm         c e q u ’ u
                                                                    n a c tive
                             xd            par                 atio
                       Le tau 7 (14,3%) té la popul
                             r               it
                       à 1 su agé et a qu
                              r
                        décou

                                                                                            15
Les causes du chômage
    ralentissement économique (conjoncturel)
      Exemple : la récession de 2009

    changement dans la structure de l’économie, ce qui provoque une
     inadéquation entre les compétences et les qualifications de la main-
     d’œuvre et les exigences des employeurs (structurel)
      Exemples : l’industrie du vêtement qui se délocalise dans les pays
      en développement ou changements de goût des consommateurs

    saisonnalité de certains emplois (saisonnier)
      Exemple : l’industrie du tourisme ou de la construction

    activité économique insuffisante pour occuper toutes les personnes
     souhaitant travailler
      Exemple : marché du travail de la Gaspésie

    délai entre la recherche d’un emploi et l’entrée dans un nouvel
     emploi (naturel ou frictionnel)
                                                                       16
Pénurie de main-d’œuvre
   Se définit par une situation de déséquilibre du marché du travail,
    caractérisée par l’insuffisance de l’offre de main-d’œuvre (les
    travailleurs) et la présence de postes vacants qui perdurent en
    dépit du fait que la rémunération offerte corresponde à celle du
    marché.

   Ce déséquilibre impose à l’entreprise des pertes de production.

   Une pénurie de main-d’œuvre peut s’observer momentanément,
    mais c’est un phénomène qui perdure rarement puisqu’un
    mécanisme d’ajustement se met en branle et se traduit
    généralement par une hausse du salaire offert par les employeurs.

   Principaux signaux pour reconnaître une pénurie:
     –   Forte croissance de l’emploi
     –   Très faible taux de chômage
     –   Présence de postes vacants de longue durée
     –   Croissance importante des salaires
     –   Absence ou insuffisance de relève                            17
Pénurie de main-d’œuvre (suite)
    Si aucun impact n’est observé au niveau de la production de l’entreprise, il
     s’agit plutôt d’une rareté de main-d’œuvre.

    Le Québec n’est pas en situation généralisée de pénurie de main-
     d’œuvre, mais plusieurs entreprises font face à des difficultés de
     recrutement.

    Ajustements possibles pour faire face aux difficultés de
     recrutement:
      –   Augmentation de la durée du travail
      –   Recours à la sous-traitance
      –   Réorganisation du travail et des processus
      –   Amélioration des conditions de travail
      –   Formation en emploi
      –   Utilisation optimale de la main-d’œuvre en emploi
      –   Intégration en emploi des personnes en chômage et/ou exclues du marché du travail
          (personnes handicapées, personnes immigrantes, etc.)
      –   Mobilités géographiques ou professionnelles de travailleurs (redéploiement de travailleurs
          d’un secteur en déclin vers un secteur en croissance ou d’une région vers une autre)
                                                                                                 18
Bien interpréter les données sur le salaire
  Salaires
  Sur IMT en ligne, Emploi-Québec diffuse 3 données portant sur la
  rémunération
     – Revenu annuel moyen d’emploi à temps plein en 2005
     – Salaire horaire au Québec (2009-2011)
     – Salaire selon l’Enquête sur la situation de l’emploi des personnes
       diplômées (Relance du MELS)

                                                                            19
Bien interpréter les données sur le salaire (suite)
 Revenu annuel moyen d’emploi à temps plein en 2005
 Revenu moyen gagné au cours d’une année par les travailleurs qui
 occupaient un emploi à temps plein pour une profession donnée ou un
 secteur d’activité donné.

     Compléments d’information :

        tiré du recensement 2006;
        englobe le salaire des personnes avec peu d’expérience et de celles qui sont
         très expérimentées;
        inclut toutes les tailles d’entreprise;
        comprend les emplois syndiqués et non syndiqués;
        disponible par profession, par secteur d’activité et par région (si le nombre
         d’observations est suffisant);
        exclut les travailleurs à temps partiel (moins de 30 heures/semaine).

                                                                                   20
Bien interpréter les données sur le salaire (suite)
 Salaire horaire au Québec (2009-2011)

 Salaire brut versé pour chaque heure de travail, moyenne des trois
 dernières années.

      Compléments d’information

         provient de l’Enquête sur la population active de Statistique Canada;
         ne tient compte que des travailleurs salariés;
         inclut les indemnités telles que les pourboires et les commissions;
         présenté en quartiles (1er quartile, médian, 3e quartile).

                                                                                  21
Bien interpréter les données sur le salaire (suite)
 Salaire selon l’Enquête sur la situation de l’emploi des
 personnes diplômées (Relance du MÉLS)

 Salaire brut moyen gagné pour une semaine normale de travail par les
 diplômés qui travaillent pour autrui à temps plein.

       Compléments d’information

          l’enquête est réalisée environ 9 mois après l’obtention du diplôme pour
           la FPT et environ 20 mois pour les formations universitaires;
          ne tient compte que des travailleurs salariés;
          exclut les travailleurs à temps partiel (moins de 30 heures/semaine);
          représente le salaire d’un diplômé ayant terminé un certain programme
           de formation et non le salaire de l’emploi normalement relié à cette
           profession.

                                                                                     22
Comprendre les perspectives d’emploi
par profession
Définition
Tendance du marché du travail à moyen terme (sur un horizon de 5 ans), pour
520 métiers et professions, classés selon la Classification nationale
des professions (CNP)

3 diagnostics possibles:     favorable – acceptable – restreint

Mise à jour annuelle des
prévisions

Diagnostic disponible pour
l’ensemble du Québec,
les régions du Québec, les
RMR de Québec et
Montréal
                                                                       23
Comprendre les perspectives d’emploi
par profession (suite)
 Méthodologie
 Trois volets fondamentaux:

 A)   la demande de main-d’œuvre d’expansion (la création
      d’emplois)
 B)   la demande de main-d’œuvre de remplacement (retraites,
      décès, mobilité professionnelle, etc.)
 C)   l’offre de main-d’œuvre disponible (démographie et
      chômage)

                                                           24
Comprendre les perspectives d’emploi
par profession (suite)
 A)   La demande de main-d’œuvre d’expansion (la création
      d’emplois)
      –       se fonde sur le scénario des perspectives d’emploi par industrie d’Emploi-
              Québec qui lui-même se fonde sur le scénario de prévision économique du
              Conference Board of Canada (CBoC)
          •       pour chaque industrie, le volume de production future est estimé à partir des
                  prévisions du CBoC
          •       ensuite, pour chaque industrie, la productivité future du travail est évaluée à partir
                  des tendances observées par le passé pour chacune des années de l’exercice de
                  prévision
          •       pour déterminer la croissance de l’emploi par industrie pour chacune des années de
                  prévision, il suffit de diviser le volume de production d’une industrie par la
                  productivité du travail de celle-ci
      –       Emploi-Québec répartit ensuite l’emploi prévu par industrie entre les diverses
              professions de cette industrie à l’aide d’une matrice dynamique qui tient
              compte du fait que les parts d’une profession dans une industrie varient dans
              le temps

          demande prévue de main-d’œuvre liée à l’expansion par profession pour la
                                      période étudiée

                                                                                                  25
Comprendre les perspectives d’emploi
par profession (suite)
 B) la demande de main-d’œuvre de remplacement
     –       Le modèle repose sur la variation de l’emploi par cohortes d’âge par
             profession
     –       Il estime les mouvements d’entrées et de sorties de la profession en
             comparant le niveau d’emploi par cohortes d’âge de 5 ans (15-19 ans, 20-24
             ans, … 65-69 ans) avec le niveau d’emploi pour ces mêmes cohortes cinq
             ans plus tard (20-24 ans, 25-29 ans, etc.)

         demande prévue de main-d’œuvre liée au remplacement par profession pour la
                                       période étudiée

                   Demande totale prévue pour chacune des professions =
           Demande prévue liée à l’expansion + demande prévue liée au remplacement

  Pour poser un diagnostic sur les perspectives de la profession, il faut convertir cette
  demande en taux.

                        Taux de demande prévue pour la période =
   Demande totale prévue pour chacune des professions ÷ emplois dans la profession pour
                                      l’année de base

                                                                                            26
Comprendre les perspectives d’emploi
par profession (suite)

 C) l’offre de main-d’œuvre disponible
    – estimée à partir du taux de chômage par profession pour l’année de base
    – un taux de chômage élevé témoigne d’une offre de main-d’œuvre abondante
      alors qu’un taux de chômage faible témoigne d’une rareté de l’offre de main-
      d’œuvre

                                                                                27
Comprendre les perspectives d’emploi
par profession (suite)
  Le diagnostic pour une profession s’obtient en croisant le taux de demande et
  le taux de chômage de celle-ci
                      Taux de demande de Taux de demande de Taux de demande de Taux de demande de
  DEMANDE             main-d'œuvre nul ou main-d'œuvre faible main-d'œuvre modéré main-d'œuvre élevé
                      négatif             0 < D < 19,6                            D ≥ 30,0
                      D≤0                                     19,6 ≤ D < 30,0
  OFFRE
  Taux de chômage
  faible                     R                  A                    F                    F
  O < 5,7

  Taux de chômage
  modéré                     R                  R                    A                    F
  5,7 ≤ O < 12,9

  Taux de chômage
  élevé                      R                  R                    R                   A
  O ≥ 12,9

          Restreint              Acceptable         Favorable

                                                                                                       28
Comprendre les professions identifiées comme
étant en demande par Emploi-Québec

Définition
Profession pour laquelle la demande de main-d’œuvre se situe à un niveau jugé
suffisamment important pour permettre aux personnes qualifiées d’avoir une
probabilité raisonnable de se trouver un emploi dans cette profession.

Liste mise à jour deux fois par
année

Disponible pour l’ensemble
du Québec, les 17 régions,
les RMR de Québec et Montréal
et par industrie

                                                                          29
Comprendre les professions identifiées comme
étant en demande par Emploi-Québec
 La provenance de la demande
      –   Croissance rapide de l’emploi
      –   Besoin de remplacement
      –   Besoin saisonnier
      –   Taux de roulement élevé

 Méthodologie
 L’exercice s’effectue notamment à l’aide
    des informations qualitatives régionales, locales et sectorielles
      –   Conjoncture économique
      –   Projets d’investissements
      –   Intentions d’embauche
      –   Offres d’emploi dans les journaux et les sites Internet
    d’indicateurs statistiques
      – Taux de demande à court terme obtenu des perspectives d’emploi
      – Le nombre de postes vacants signalés au service de Placement d’Emploi-
        Québec
                                                                                 30
Distinctions à faire

                       Perspectives d’emploi   Professions parmi les
                       par profession          plus en demande
                                               actuellement
 Horizon               Possibilités            Volume important
                       d’intégration au marché d’emplois disponibles
                       du travail par groupe   actuellement
                       professionnel pour une
                       période de 5 ans
 Fréquence des mises   Une fois par année      Deux fois par année
 à jour                                        (tient compte de la
                                               saisonnalité)
 Utilisation           Moyen terme             Court terme

                                                                     31
3. Saisir les principaux enjeux actuels
et futurs du marché du travail québécois

                            Section tirée en partie des travaux de Denis Timmons, économiste à la
                    direction de la planification et du développement des stratégies, Emploi-Québec

                                                                                        32
Évolution économique à court terme

•    La situation financière de plusieurs pays de la Zone euro est délicate. Les
     mesures d’austérité prises affectent durement l’économie de la Zone euro. Selon
     les prévisions du Fonds monétaire international (FMI), le PIB de la Zone euro
     diminuera de 0,3 % en 2012 (+0,7 % en 2013).
     Le FMI identifie également le risque suivant : « un report de l’action des pouvoirs
     publics où une action insuffisante de leur part aggraverait encore la crise dans la
     zone euro » FMI, juillet 2012.

•    La situation budgétaire et politique aux États-Unis est préoccupante :
     Un durcissement excessif de la politique budgétaire par des compressions des
     dépenses automatiques pourrait avoir un impact important sur l’économie
     mondiale.
     Une absence de mesures correctives de la situation de la dette à moyen terme
     pourrait se traduire par des coûts d’emprunt plus élevés pour le gouvernement
     américain, mais également provoquer des turbulences sur les marchés financiers.

                                                                                       33
Croissance du PIB réel

         Croissance du PIB réel
         (variation en %)                                                       2,1%
                                                           2,0%
                 1,8%
                                      1,6%

                 2011                 2012                 2013                 2014

Source : Relevé du ministère des Finances du Québec auprès de 10 institutions du secteur privé, Plan budgétaire 2012-
2013.

                                                                                                                        34
Changements démographiques

                            Variation annuelle de la population
                                      de 2011 à 2021
             80
             60
             40
 m illiers

             20
              0
             -20
             -40
                   2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021

                                           15 ans ou plus        de 15 à 64 ans

Source : Institut de la statistique du Québec, Perspectives démographiques, scénario de référence, 2009.
                                                                                                           35
Emplois disponibles de 2011 et 2021

Près de 1,4 million d’emplois seront disponibles entre 2011 et 2021

Le  marché du travail québécois aura besoin de 264 000 personnes
pour répondre à la croissance de l’emploi (20 % des besoins de main-
d’œuvre), dont :
 – 95 % dans le secteur des services
 – Plus de 75 % exigeant généralement des études de niveau
 postsecondaire (DEP, DEC ou universitaire)

Il aura besoin de 1,1 million de personnes pour remplacer les futurs
retraités (80 % des besoins de main-d’œuvre)
 – Au cours des années 2001 à 2010, le nombre de retraites
 s’élevait à 808 000, ce qui témoigne du vieillissement accéléré
 de la main-d’œuvre québécoise

                                                                    36
Évolution du taux de chômage

                       Taux de chômage de 2011 à 2021

      9
            7,8
      8

      7

      6                                                                                 5,3
  %

      5

      4

      3

      2
           2011   2012    2013    2014    2015   2016    2017      2018   2019   2020   2021

          2011 : Statistique Canada; prévisions : Emploi-Québec.
                                                                                               37
Croissance de la main-d’œuvre par région

          Croissance annuelle moyenne de la population active et de
            l'emploi au Québec et dans les régions de 2011 à 2021

    Grande région de Montréal

       Autres régions centrales

           Régions ressources

      ENSEMBLE DU QUÉBEC

                                  -0,2   0,0      0,2      0,4        0,6   0,8   1,0
                                                          %
                                               Emploi   Pop. active

   Prévisions d’Emploi-Québec                                                           38
Évolution du taux de chômage par région

                      Taux de chômage québécois et régional
                                 en 2011 et 2021

      Grande région de Montréal
                                                                             2011
         Autres régions centrales                                            2021

              Régions ressources

    ENSEMBLE DU QUÉBEC

                                     0          2         4          6   8      10
                                                                 %

  2011 : Statistique Canada; 2021 : prévisions d’Emploi-Québec                       39
Évolution de l’emploi par niveau de compétence

            Variation du nombre d'emplois selon les niveaux de compétence
                                   de 2011 à 2021

         Gestion
   Professionnel
      Technique
    Intermédiaire
     Élémentaire

                    0          20   40         60        80        100      120
                                            milliers

                                                                            40
  Prévisions d’Emploi-Québec
Contribution des différents groupes à l’offre de main-d’œuvre
au Québec au cours des années 2012 à 2021
              Provenance de l'offre de main-d'œuvre au cours des années 2012 à 2021
                                    Personnes en
                                    chômage; 7%

               Personnes de 65 ans
                   ou plus; 7%

             Hausse du taux
            d'activité (15-64
                ans); 12%

                                                                        Jeunes; 56%

                Future population
                immigrante; 17%

    Source : Emploi-Québec.                                                           41
Conséquence des difficultés de recrutement dues à la rareté de main-
d’oeuvre pour les employeurs

• À mesure que le taux de chômage diminuera, la
  rareté de la main-d’oeuvre grandira et s’étendra à
  l’ensemble de l’économie
• Les ressources humaines deviendront alors la
  priorité pour les entreprises, qui auront à effectuer
  d’importants ajustements pour attirer et retenir leur
  main-d’œuvre
• Les employeurs seront encore plus qu’aujourd’hui en
  concurrence les uns avec les autres pour attirer la
  main-d’oeuvre compétente

                                                                42
Ajustements à prévoir en raison de la rareté de
    main-d’œuvre
•    Pressions à la hausse sur les salaires, donc hausse des
     coûts de production
•    Les entreprises devront compenser ces coûts par des gains
     de productivité (innovation, investissements en machines et
     matériel)
•    Par contre, un certain nombre d’entre elles ne le pourront et
     cesseront leurs activités
•    La main-d’œuvre libérée devra alors être redéployée vers
     des entreprises plus productives ou des secteurs à plus forte
     valeur ajoutée
•    Les compétences de la main-d’œuvre devront être
     améliorées de façon continue et les entreprises devront
     investir davantage dans la formation et la mise à jour des
     compétences de leur personnel

                                                                 43
Malgré la rareté grandissante de la main-d’œuvre,
il y aura encore des chômeurs

•   Nouveaux arrivants sur le marché du travail (jeunes,
    personnes immigrantes) à la recherche d’un premier
    emploi
•   Retours sur le marché du travail après un arrêt plus ou
    moins long (maternité, alternance études – emploi)
•   Chômage saisonnier
•   Personnes licenciées (12 % des entreprises ferment leurs
    portes chaque année au Québec)
•   Personnes qui quittent leur emploi pour diverses raisons
•   Personnes qui ont de la difficulté à s’insérer sur le marché
    du travail (personnes faiblement scolarisées, prestataires
    de l’aide financière de dernier recours, handicapées,
    autochtones, judiciarisées, etc.)

                                                               44
Félicitations!

    Vous avez passé avec succès
    le cours IMT 101! ☺

                                  45
Des questions?
Merci!
                         Catherine Ouellet
                          Emploi-Québec
       catherine.ouellet@mess.gouv.qc.ca

                                             46
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler