Procès-verbal du Conseil d'école du jeudi 25 avril 2019

Procès-verbal du Conseil d’école du jeudi 25 avril 2019 Président : Monsieur Pelon, Directeur des classes primaire Représentant des enseignants : Estibaliz RODRIGUEZ (pour la classe de TPS et PS), Priscilla CRUZ (pour les classes de MS), Aura HERNANDEZ (pour les classes de GS), Florence LOQUAY (pour les classes de CP), Cristel LARA (pour les classes de CE1), Erick RODRIGUEZ (pour les classes de CE2), Elisa CHAVES (pour les classes de CM1), Denis GLOCK (pour les classes de CM2), Aurélie MARSAULT, Melissa CASTILLO, Stephannie RIVERA, Gabriella MURILLO Représentants des parents d’élèves : Annette CANET NIELSEN (pour les classes de PS), Carlos SALAS BRENES (pour les classes de MS), Melissa SALAS BRENES (pour les classes de GS), Borja SERRADOR CESPEDES (pour les classes de PS), Gioconda SOLERA CONEJO (pour les classes de MS), Mónica MELENDEZ MORALES (pour les classes de GS), Aisha ACUNA NAVARRO (pour les classes de CP), Chantal BARRIEUX (en suppléance de Marlen ORTIZ AMARAL pour les classes de CE1), Carlos SIBAJA JIMENEZ (pour les classes de CE2), Róger ALAVRO FERNANDEZ (pour les classes de CE2), Andrés LAZO BEHM (pour les classes de CM1), Andrea MONTENEGRO GUILLEN (en suppléance de Gloriana SANCHEZ CASTRO pour les classes de CM1), Andrea CARBONI HERNANDEZ (pour les classes de CM2).

Direction du lycée : Laurent BOY, Chef d’établissement Absents : Kennya SALAS, Gerardo CASTAING, Alonso CASTRO LIZANO, Carmen VARGAS CALVO Excusé : Jérôme SENAC, I.E.N. en résidence à Buenos Aires Secrétaire de séance : Annette CANET NIELSEN Secrétaire de séance adjoint : Cristel LARA Ordre du jour : 1. Approbation du compte-rendu du Conseil d’Ecole précédent, de l’ordre du jour et désignation des secrétaires 2. Bilan de rentrée et du 1er trimestre 2019 3. Calendrier 2020 4. Présentation du Projet d'établissement 5. Projets pédagogiques 6. Présentation de la classe verte des CM2 7. Questions diverses - - 1.

Approbation du compte-rendu du Conseil d’Ecole précédent, de l’ordre du jour et désignation des secrétaires Le directeur fait un rappel des attributions du Conseil d’école : Extrait de la circulaire AEFE n°1548 du 20 juillet 2017 « 1- Attributions Le conseil d’école adopte le règlement intérieur de l’école sur proposition du directeur d’école. Ce conseil est obligatoirement consulté pour avis sur toutes les questions ayant trait au fonctionnement et à la vie de l’école, notamment sur :  les structures pédagogiques ; l’organisation du temps et du calendrier scolaires ;

le projet d’école ou le projet d’établissement dans sa partie 1er degré sur proposition du conseil des maîtres ;  les actions particulières permettant d’assurer une meilleure utilisation des moyens alloués à l’école et une bonne adaptation à son environnement ;  les conditions d’aménagement de la scolarisation des élèves à besoin éducatif particulier en prenant en compte les contraintes locales ;  les projets et l’organisation des classes de découverte ;  les questions relatives à l’hygiène, à la santé et la sécurité des élèves dans le cadre scolaire et périscolaire ;  les principes de choix des matériels et outils pédagogiques ;  les questions relatives à l’accueil, à l’information des parents d’élèves et les modalités générales de leur participation à la vie scolaire.

Le directeur indique la vigilance à accorder quant à ces attributions : les questions relatives aux transports scolaires ne font, par exemple, pas partie des attributions du Conseil d’école, et doivent être traitées dans le cadre du Comité de transport, qui est un sous-comité du Conseil d’établissement.

2- Composition : Sont membres de droit dans les écoles de 15 classes et plus: - siégeant avec droit de vote : - le directeur d’école, - 15 enseignants dont au moins un par niveau d’enseignement, - un des enseignants spécialisés intervenant dans l’école, lorsque le poste existe, choisi par le conseil des maîtres, - 15 représentants des parents d’élèves, dont au moins un par niveau d’enseignement. » Ce dernier point permet de proposer une présentation des membres du Conseil.

Le Directeur informe les membres du Conseil que le Lycée vient de recevoir une demande de l’AEFE pour faire voter la proposition de calendrier au Conseil d'établissement dès que possible pour une transmission avant le 30 juin prochain.

La consultation pour avis d’une proposition de calendrier scolaire faisant partie des attributions du Conseil d’école, ce point est ajouté à l’ordre du jour. Le procès-verbal du Conseil d’école du 13 novembre 2018 est adopté à l’unanimité sans modification. Le secrétaire de séance sera Annette CANET NIELSEN et le secrétaire de séance adjoint sera Madame Cristel LARA.

2. Bilan de rentrée et du 1er trimestre 2018 a. Bilan des élections des représentants des parents d’élèves au Conseil d’Ecole et Etablissement : Représentants de parents: Electeurs inscrits Votes exprimés Taux de participation Conseil d’établissement 1410 402 28,5110,5 % Conseil d’école 889 356 40 % Nous pouvons remarquer que la participation est sensiblement en hausse (40 % au lieu de 19,19 % l’an passé), ce qui est un très bon signe de l’implication des familles dans la vie de l’école. b. Les installations et le matériel 1. En maternelle : construction d’une salle de maternelle, d’une salle de sieste, d’un couloir couvert pour accéder à la classe de GS C, agrandissement des trois salles de TPS et PS, installation en cours de grands placards, installation de huit vidéoprojecteurs interactifs, renouvellement du mobilier dans les salles de classe, remplacement de tableaux blancs, acquisition de petits lits pour la sieste des TPS et PS.

2. En élémentaire : installation de stores dans les classes de CM2, remplacement de quatre tableaux usagés par des tableaux triptyques de qualité.

c. Effectifs NOMBRE DE CLASSES NIVEAUX DE CLASSE NOMBRE D'ÉLÈVES PAR CLASSE NOMBRE D'ÉLÈVES PAR NIVEAU Moyenne par cycle 1 TPS A 20 20 22,6 3 PS A 18 52 PS B 17 PS C 17 3 MS A 26 77 MS B 25 MS C 26 3 GS A 26 77 GS B 25 GS C 26 10 Maternelle 226 226 22,6 3 CP A 23 72 23,8 CP B 24 CP C 24 3 CE1 A 22 70 CE1 B 25 CE1 C 23 3 CE2 A 25 73 CE2 B 23 CE2 C 25 3 CM1 A 22 65 22 CM1 B 23 CM1 C 20 3 CM2 A 23 67 CM2 B 22 CM2 C 22 15 Elémentaire 347 347 23,13 25 TOTAL 573 22,92 La 10ème classe de maternelle explique le passage de 198 élèves en 2018 à 226 élèves en 2019.

En élémentaire, le nombre d’élève est identique à celui de l’an passé à la même date : 347 élèves. Comme déjà affirmé, l’objectif n’est pas d’atteindre la capacité d’accueil maximale de 30 élèves par classe. Toutefois, il est important de garantir un effectif moyen suffisant dès la maternelle (25 élèves par classe est tout à fait ordinaire en maternelle). En effet, il demeure très difficile de combler le faible effectif d’une cohorte en élémentaire ou secondaire (61 élèves de 6ème et 60 élèves de 4ème par exemple), cohorte qui poursuivra ses études jusqu’au baccalauréat.

Le Proviseur rappelle qu’il a toujours assuré, depuis sa prise de fonction, que le nombre maximum d’élève par classe serait inférieur ou égal à 26, et que le projet immobilier a pris en compte cette dimension en favorisant la création de nouvelles salles plutôt que l’agrandissement des salles existantes. Le Directeur souligne que, contrairement aux écoles en France, le dispositif d’ateliers alignés permet de bénéficier, deux fois 1h40 par semaine, de trois adultes dans la classe : la professeur des écoles, la professeur d’espagnol et l’ASEM. Par ailleurs, chacune des classes de maternelle dispose d’une assistante à temps plein, et qu’en cas d’absence, le service des ASEM est systématiquement assuré par l’ASEM remplaçante.

Le Directeur assure que ce fonctionnement, qui a un coût, est plus pertinent pédagogiquement que l’unique différence entre 20 et 25 élèves par classe et que la qualité de l’éducation ne baisse pas avec un nombre de 25 enfants par classe. Le directeur explique que les ASEM sont avec les enfants pendant le temps de repas et de repos des enseignantes, se consacrant à 100 % à la garde des enfants et que le temps de nettoyage et d’aménagement des salles de classe se fait à un autre moment, assurant ainsi une attention aux élèves de qualité.

Par ailleurs, les derniers investissements immobiliers en maternelle permettent d’assurer des conditions d’accueil optimales, confirmés par la dernière visite de Madame Maïté Ordoqui-Cotilla, Conseillère pédagogique auprès de l’IEN, qui a indiqué que les espaces pédagogiques étaient parmi les plus grands et les plus beaux de la Zone Amérique Latine Sud. d. Structure et organisation pédagogiques 2019 TPS A – Salle M1 PS B – Salle M 2 PS C – Salle M 3 PS D– Salle M 4 Professeur d’espagnol : Melissa CASTILLO (remplacement de Karla VILLALTA jusqu’au 27 juin) Estibaliz RODRIGUEZ ASEM : Rebeca SEGURA Julia MORA Priscilla NIELSEN ASEM : Alejandra PAEZ Melissa SOLANO ASEM : Rosa VINDAS Claire MONTSEC ASEM : Kristel MADRIGAL MS A – Salle M 5 MS B – Salle M 6 MS C – Salle M 7 Professeur d’espagnol : Francine CHACON Priscilla CRUZ ASEM : Laura MELENDEZ Lourdes CAMPOS ASEM : Maritza GARITA Françoise SAVOSTIANOFF ASEM : Natalia CHINCHILLA GS A – Salle M 8 GS B – Salle M 9 GS C – Salle M 10 Francine CHACON Professeur d’espagnol : Paula VARGAS Aura HERNANDEZ ASEM : Marietta BRENES Amina JUNQUA ASEM : Maribel JIMENEZ Nadjia MERABTI ASEM : Mayela BERMUDEZ CP A – Salle P 9 CP B – Salle P 10 CP C – Salle P 11 Professeur d’espagnol : Stephannie RIVERA Florence LOQUAY Monserrat SALAS Jean SCOTTO CE1 A – Salle P 8 CE1 B – Salle P 7 CE1 C – Salle P 6 Professeur d’espagnol : Paola CHINCHILLA Cristel LARA Valérie MENGUAL Julien FOUQUET CE2 A – Salle P 12 CE2 B – Salle P 13 CE2 C – Salle P 14 Professeur d’espagnol : Karla SANABRIA Erick RODRIGUEZ Virginie POHEHAUS Eric CHARREIRE CM1 A – Salle P 5 CM1 B – Salle P 4 CM1 C – Salle P 3 Professeur d’espagnol : Ana Jenssie CAMPOS Elisa CHAVES Gaëlle JACOB Delphine COÛTEAUX CM2 A – Salle P 15 CM2 B – Salle P 16 CM2 C – Salle P 17 Pour le remplacement Professeur d’espagnol : Kennya SALAS ASEM : Connie MORA Denis GLOCK Franck LELARGE Nelly ROSSI PE : Aurélie MARSAULT Autres professeurs intervenants Référents psychologie et appuis linguistiques Anglais Alina AGUILAR Niveaux TPS, MS, CE2, CM1 Gabriela MURILLO Anglais Fanny CARVAJAL Niveaux PS, GS, CP, CE1, CM2 Clemencia NAVARRO EPS Gerardo CASTAING Appui linguistique en français Ingrid GÓMEZ Musique Andrés BARBOZA Appui linguistique en espagnol Ingrid GOVAERE Documentaliste Carolina ACUNA Appui éducatif Ivannia MORA Assistante de direction pédagogique Assistante administrative Assistante de vie scolaire Responsable Clubs Directeur des classes primaires Dennisse CARVAJAL Hellen QUIROS Susan CORRALES Mario CEDILLOS Antoine PELON

Quelques informations complémentaires :  Comme indiqué l’an passé et confirmé cette année, il a été constaté que la scolarisation de ces très jeunes enfants présentait des difficultés, notamment liées à la maturité et à la propreté des élèves. De plus, le LFC souhaite obtenir une organisation pédagogique cylindrique (4 classes par niveau à partir de la PS) afin de proposer à la grande majorité des élèves de maternelle de bénéficier de trois années entières de maternelle avant d’entrer au CP.

Aussi pour la rentrée 2020, la maternelle aura 4 Petite Section, 4 Moyenne Section et 3 Grande Section.

Le développement du Lycée Franco-Costaricien sera ainsi poursuivi chaque année par l’ouverture d’une 4ème classe tous les ans au niveau concerné (une 4ème Grande Section en 2021, une 4ème classe de CP en 2022, ...).  En maternelle, aucun enseignement n’est dispensé par un professeur du MEP. L’ensemble des apprentissages s’appuient sur les programmes de l’Education nationale. Le MEP valide ces acquis scolaires de fin d’école maternelle à travers la remise d’un diplôme en fin d’année de Grande Section.  L’équipe du 1er degré bénéficie d’une enseignante remplaçante à plein temps. Il s’agit actuellement de Madame Aurélie MARSAULT.

Elle a pour mission de pallier les absences imprévues des enseignants sur de courtes durée.

La maternelle bénéficie également depuis cette année d’une assistante maternelle remplaçante, qui a pour mission de pallier les absences des assistantes maternelles.  L’AEFE a apporté une réponse favorable à l’ouverture d’un poste de professeur des écoles sous statut résident supplémentaire pour le Lycée Franco-Costaricien. Sachant que l’AEFE avait déjà accordée une ouverture de professeur des écoles pour l’année 2018, il s’agit véritablement d’une mesure exceptionnelle. Par ailleurs, Madame Delphine COÛTEAUX, enseignante de CM1 C, Madame Priscilla CRUZ, enseignantes de MS A et Monsieur Franck LELARGE, enseignant en CM2 B, retourne en France en juillet prochain.

Le recrutement pour remplacer ces différentes personnes est en cours. Dès que les personnes qui prendront les classes en charge au retour des vacances de juillet seront connus, les familles en seront immédiatement informées.  Comme l’an passé, un nouveau stage est actuellement en place pour former des personnes pouvant pourvoir les remplacements des professeurs des écoles. C’est l’occasion de remercier les enseignants qui se sont portés volontaires pour accueillir ces personnes en classe. Ces 5 personnes sont sollicitées de façon contractuelle selon les besoins de remplacement (stage, arrêts maladie, ...).

e. La formation AEFE : Les missions d’inspection et de conseil pédagogique : Le lycée franco-costaricien appartient au réseau AEFE, et à ce titre, les enseignants du primaire, qu’ils soient titulaires du Ministère de l’éducation nationale ou non, bénéficient d’un suivi et d’une formation continue importante :  Tous les ans, l’inspecteur de l’Education nationale française pour le premier degré pour les lycées français AEFE de la zone Amérique du sud vient en mission, effectue des visites de classe pour évaluer la qualité des enseignements. Il anime également des réunions pédagogiques permettant d’orienter les priorités et de proposer des outils pédagogiques pour les mettre en œuvre.

Les conclusions de la dernière mission de Monsieur SENAC sont positives et confirment que les orientations prises pour améliorer le niveau de maîtrise de la langue française et l'accompagnement des élèves vont dans le bon sens.  Le lycée bénéficie également de la venue de conseillers pédagogiques et de maîtres formateurs qui accompagnent les enseignants. Cette année, le lycée a accueilli Madame Maïté Ordoqui-Cotilla, Conseillère pédagogique auprès de l’IEN, et accueillera Monsieur Jacques Santolini les 20 et 21 juin prochain pour travailler sur les différents parcours éducatifs.

Les stages de formation continue : Le directeur présente les différentes formations suivies par les professeurs des écoles dans le cadre du Plan de Formation Continue des Personnels de l’AEFE. 12 professeurs des écoles sur 25 vont pouvoir bénéficier de ces stages de formation continue AEFE cette année. Les lieux des stages sont en grande majorité situés à Buenos Aires ou au Chili, ce qui explique la nécessité de remplacer le plus souvent les professeurs du lundi au vendredi.

Intitulé Dates Stagiaire EPS, cycle 1. Du plaisir d’agir au plaisir d’apprendre.

Mercredi 20, jeudi 21 et vendredi 22 mars Amina JUNQUA Accompagnement entrée dans le métier (module 2 présentiel M@gistère) Nouveaux Recrutés locaux) Du Mercredi 20 au vendredi 22 mars Elisa CHAVES Cycles 1, 2 et 3. Monter des projets plurilingues espagnol, portugais, français Lundi 8, mardi 9 et mercredi 10 avril Erick RODRIGUEZ Enseigner l’écrit en maternelle Mercredi 15, jeudi 16 et vendredi 17 mai Aura HERNANDEZ Enseigner les mathématiques à l’école maternelle Mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 juin Melissa SOLANO Primaire. Sciences cognitives et pratiques de classes. Mercredi 12, jeudi 13 et vendredi 14 juin Claire MONTSEC Cycles 1 et 2.

Parcours littéraire, oralité, enseignement explicite de l’oral.

Mercredi 14, jeudi 15 et vendredi 16 août Estibaliz RODRIGUEZ Florence LOQUAY Du cycle 2 au CM2. La maîtrise du français : la pédagogie de projet et la planification Mercredi 21, jeudi 22 et vendredi 23 août Gaëlle JACOB Virginie POHEHAUS Enseigner les Sciences du C1 au C3 mercredi 11, jeudi 12 et vendredi 13 septembre Nadjia MERABTI Éric CHARREIRE f. Les activités péri éducatives : Les activités péri éducatives proposent 24 activités de clubs qui accueillent 387 élèves en tout. LUNDI 74 MARDI 114 MERCREDI 116 JEUDI 83 Echecs (CP au CM2) 11 Athlétisme (CP à CE2) 23 Ballet Maternelle 21 Football (CM1, CM2) 13 Karaté (CP au CM2) 10 Tennis de table (CM1, CM2) 6 Orchestre (CP à CM2) 15 Gymnastique (CP à CM2) 26 Parcours (CP au CM2) 35 Arts Plastiques (CP à CM2) 21 Escrime (CP à CM2) 15 Bijouterie (CM1 à CM2) 6 Football (CP) 10 Danse (CP à CE2) 9 Saprissa (Maternelle) 35 Anglais (CE2, CM1, CM2) 8 Yoga (CP au CM2) 8 Théâtre (CP à CM2) 22 Football (CE1, CE2) 30 Taekwondo (CP à CM2) 10 Anglais (CP, CE1) 6 Hip Hop (CP à CM2) 12 Ballet Maternelle 27 Danse folk.(CP à CM2) 8 En ce qui concerne la demande de clubs en maternelle, le Lycée comprend la préoccupation des parents et l’intérêt pour les familles que les enfants de maternelle puissent rester au lycée jusqu’à la sortie de leurs frères et sœurs du secondaire.

Le fonctionnement général et actuel des clubs montre que le Lycée fait le maximum pour répondre au mieux aux besoins des familles. En effet, un club de ballet réservée exclusivement aux élèves de maternelle a été ouvert cette année, club qui était demandé depuis de nombreuses années. Cet exemple démontre l’attention et les efforts du Lycée pour proposer l’offre péri-éducative la plus adaptée, dans la mesure de ses infrastructures. Comme indiqué lors dernier Conseil d’école, à ce jour, le Lycée ne dispose pas d’espace pour proposer aux élèves de maternelle davantage d’activités extrascolaires (les classes maternelles et élémentaires ne peuvent pas être utilisées après les cours.

En effet, les enseignants comme les assistantes doivent pouvoir y travailler sans restriction). Par ailleurs, l’Inspecteur de l’Éducation Nationale Française indique dans le rapport de sa dernière visite (septembre 2018), que la salle de motricité actuelle n’est pas suffisante pour dispenser l’ensemble du programme d’éducation physique et sportive à toutes les classes de maternelle. L’une de ses recommandations est la construction d’une deuxième salle de motricité d’ici 2020. Si ce projet est concrétisé, cela permettra très probablement de développer l’année prochaine l’offre en termes d’activités extrascolaires.

Enfin, il est important de souligner qu’outre les contraintes d’espace, la question de l’encadrement est fondamentale pour les élèves âgés de 3 à 5 ans : même une simple activité de garderie ou un club d’activités manuelles nécessite un personnel avec un profil adapté pour travailler avec les enfants de maternelle : il est indispensable de respecter les recommandations relatives à la gestion de groupe pour les activités extrascolaires des enfants de maternelle (minimum 2 adultes avec un curriculum approprié et 1 adulte par groupe de 8 enfants). Pour information, les ASEM ne peuvent être sollicitées puisqu’elles sont déjà à temps plein et terminent leur service à 15h ou à 16h.

A ce jour, M. Mario Cedillos est à la limite de ses fonctions et ne peut pas coordonner davantage de clubs sans compromettre la sécurité de ces activités. Envisager plus d’activités extrascolaires pour les élèves de maternelle exigera une personne supplémentaire pour gérer la coordination, la gestion, la sécurité à l’entrée et la sortie des élèves. 3. Le calendrier scolaire 2020 Le Directeur précise que la consultation pour avis d’une proposition de calendrier scolaire fait partie des attributions du Conseil d’école, mais que cette consultation n’a aucune valeur décisionnelle puisque l’adoption finale de cette proposition de calendrier scolaire fait partie des attributions du Conseil d‘établissement.

Elle est par la suite présentée à l’IEN de la zone pour validation avant transmission à l’AEFE. Le directeur indique que le calendrier scolaire doit, en premier lieu, assurer des rythmes d’apprentissage efficaces et respectueux de l’intérêt des élèves et rappelle le cadre réglementaire dans lequel la proposition de calendrier doit s’inscrire : « L'année scolaire comporte au moins 36 semaines réparties en 5 périodes de travail, de durée comparable, qui sont séparées par 4 périodes de vacances des classes ». Article L521-1 du Code de l'éducation « En cas de mise en place d'un dispositif plurilingue portant la semaine à 26 d'enseignement obligatoire, ces aménagements ne peuvent avoir pour effet de réduire les horaires de classe (enseignement dispensé à tous les élèves) en deçà d'un volume annuel de 936 heures.

(36 semaines x 26h) Circulaire de l'Agence n°2177 du 11 septembre 2012 sur l’enseignement des langues.

L’objectif est de réduire le nombre d’heure d'enseignement obligatoire par semaine et d’augmenter le nombre de jour pour atteindre à terme 26h de cours par semaine sur 36 semaines. Le Proviseur présente deux propositions de calendrier, indique que la seconde a été travaillée avec les représentants des enseignants et qu’elle a pour objectif d’équilibrer au mieux les périodes de classe pour garantir l’efficacité pédagogique :  Pour la répartition des périodes, dans le calendrier scolaire 2020, il convient de tenir compte de la semaine sainte qui est située du dimanche 5 au samedi 11 avril 2020 : contrairement à cette année, deux semaines de vacances après une première période de 7 semaines permettront un temps de repos plus adapté.

En raison de la réforme du bachillerato, le calendrier scolaire n’est plus contraint par les examens du MEP.  Les représentants des personnels indiquent qu’il convient de respecter autant que possible un rythme équilibré de six semaines de classe entre chaque vacance.

Le calendrier n°2 propose 175 jours de classe, y compris le 1er mai, seul jour férié en 2020 pris en compte. Par ailleurs, l’AEFE place le nombre d’heures de classe à un maximum de 936 heures annuelles. Compte tenu des horaires de classe liés aux enseignements dispensés par le MEP, les élèves des classes élémentaires sont au-delà de ce volume maximum. Toutefois, par rapport à l'an passé, l'heure dédiée à l'APC a été retirée du volume horaire hebdomadaire et le calendrier tient également compte des élèves de CP et de CE1 qui sortent 10 minutes plus tôt pour déjeuner. Cela représente au primaire une moyenne de 27h/semaine, soit 5,4h/jour.

Cela permet de respecter vraiment mieux les attentes de l'AEFE, avec 945 heures au lieu des 1021 heures en 2019 sans toutefois diminuer le temps d’exposition à la langue française qui est déjà réduit de plus de 2h par semaine par rapport à un fonctionnement métropolitain. La proposition n°2 (cf annexe) est proposée au vote, recueille un avis favorable à l’unanimité et sera présentée au Conseil d’établissement.

4. Présentation du Projet d'établissement Le Proviseur présente le projet d’établissement du lycée franco costaricien : c’est le fruit d’un long travail en commun avec les différentes composantes de la communauté éducative : les professeurs lors des journées de pré-rentrée puis lors de Conseils pédagogique et de Conseil des maîtres, les élèves à travers le CVL, et enfin les représentants des parents.

Ce projet d’établissement se veut un outil de compréhension et de communication qui donne du sens à l’action pédagogique. Il s’inscrit dans les objectifs ministériels, le Plan d’Orientation Stratégique de l’AEFE et le contexte du lycée. Il dicte la politique de l’établissement et en oriente le pilotage. Il détermine nos activités propres, sous forme d’objectifs. Il assure la cohérence des différentes activités scolaires et périscolaires. Il s’applique à tout l’établissement.

Son élaboration progressive et participative rend compte de son désir de mettre en évidence ses actions ordonnées autour de trois axes prioritaires.

Il sera publié sur le site du lycée une fois finalisé. Axe 1 : Des langages pour penser et communiquer. 1.1. La langue française : un outil à maîtriser pour mieux communiquer.  Faire du Français une langue de plaisir et de communication grâce, entre autres, au parcours éducatif, artistique et culturel dans la classe et en dehors de la classe. 1.2. D’autres langages pour s’ouvrir au monde.  Maîtriser d’autres langues vivantes  Développer les langages scientifiques. Axe 2 : Excellence et réussite de tous les élèves. 2.1. Réussite et excellence pédagogique  Accompagner les élèves et remédier aux difficultés scolaires 2.2.

Accompagner chaque élève dans son propre parcours  Valoriser les compétences de tous les élèves  Préparer un parcours adapté Axe 3 : De l’élève au citoyen 3.1. Apprendre le métier d’élève  Donner les outils nécessaires aux élèves pour apprendre à mieux vivre ensemble  Construire son parcours santé pour mieux se connaitre 3.2. Agir et se comporter en futur citoyen  Rendre chaque élève autonome, responsable et véritable citoyen 5. Présentation des projets pédagogiques N° Niveau concerné Référent Titre Colones Maternelle Amina JUNQUA Fresque murale 750 000 63 Maternelle Melissa SOLANO Je découvre la ville (le monde qui m’entoure) 1 000 000 61 Maternelle Karla VILLALTA Jour de la famille 200 000 73 Maternelle Nadjia MERABTI Apprendre avec les outils numériques 400 000 79 Maternelle Direction primaire Pot de l’amitié 150 000 74 Maternelle Claire MONTSEC Sortie au théâtre 1 000 000 66 CP Jean SCOTTO Elevage d’insecte 200 000 67 CP Jean SCOTTO Sortie au théâtre 400 000 26 CE1 Cristel LARA Ferme pédagogique 300 000 27 CE1 Valérie MENGUAL A la découverte d’artistes locaux 350 000

29 CE1 Julien FOUQUET A la découverte de sports différents 400 000 30 CE2 Eric CHARREIRE L’eau , un enjeu pour tous, une urgence pour demain 425 000 32 CE2 Virginie POHEHAUS Des langages au travers de l’art et de la culture 350 000 25 CE2 Erick RODRIGUEZ Découverte du centre historique de San Jose 250 000 38 CM1 Delphine COÛTEAUX Tous en scène 500 000 39 CM1 Gaëlle JACOB Recyclage 100 000 40 CM1 Elisa CHAVES Terre et planètes 500 000 76 CM2 Nelly ROSSI APER Ateliers du parc de sécurité routière de la Sabana 500 000 37 CM2 Kennya Salas Visite de la réserve indigène Quitirrisi 700 000 50 Cycle 3 Sophie FERAL Parlons Environnement au Cycle 3 400 000 78 Cycle 3 Denis GLOCK L’antiquité 100 000 68 Cycle 3 Boris BALLET La course aux nombres 150 000 13 Primaire Direction primaire Festival Etudiant des Arts - Partie primaire 1 000 000 6 Primaire Marubi CASTILLO Festival du soleil 200 000 72 Primaire Florence LOQUAY « Racontons une histoire » Venue de Pierre Delye, auteur de littérature de jeunesse 2 000 000 16 Primaire Direction primaire Groupe de danse folklorique Primaire 300 000 46 Primaire Andres BARBOSA Fanfare du primaire 400 000 80 Primaire Direction primaire Semaine des sciences 200 000 5 Etablissement Marubi CASTILLO 2nd tournoi de l’indépendance 600 000 3 Etablissement Marubi CASTILLO Jeux sportifs étudiants 2 000 000 23 Etablissement Carolina ACUNA Vivons la francophonie 100 000 Le directeur présente les activités pédagogiques prévues pour l’année 2019.

Il rappelle aussi que la liste n’est pas exhaustive. Beaucoup d’autres projets ne nécessitant pas de financement se déroulent dans toutes les classes. Aura Hernandez présente le projet de fresque murale qui concerne l’ensemble des 10 classes de maternelle et qui permettra aux élèves de s’impliquer dans un travail artistique en étroite collaboration avec Diego Fournier, artiste de street art.

Florence Loquay présente le projet « Racontons une histoire » qui permettra aux élèves de 18 classes, à travers la venue de l’auteur-conteur de jeunesse, de rencontrer un travailler autour de la construction d’histoires. Cristel Lara et Estibaliz Rodriguez présentent les projets relatifs à la protection de l’environnement et au recyclage : en maternelle, l’objectif est de développer l’usage du compost. En CE1, l’objectif est de favoriser la prise de conscience des bonnes pratiques de recyclage.

6. Présentation de la classe verte des CM2 Monsieur Glock présente le projet : La classe de découverte de CM2 est une sortie pédagogique de 5 jours (et 4 nuitées) qui se déroulera du lundi 20 au vendredi 24 mai.

Il s’agit de la semaine juste avant les vacances de mai. Cette classe verte est une expérience pédagogique et humaine essentielle pour le parcours scolaire des élèves de CM2 Les deux principaux objectifs de cette classe de découverte sont : développer l’autonomie des élèves et cultiver une conscience écologique. Ces objectifs seront poursuivis à travers diverses activités comme des ateliers, des débats, des excursions et autres visites présentant un intérêt pédagogique.

Le centre d’hébergement sera à l’hôtel « Rancho Margot », situé à La Fortuna. Celui-ci dispose de toutes les infrastructures nécessaires et un espace particulier nous est réservé. Tous les repas de la classe verte seront pris làbas, ce sont des repas sous forme de buffet dans lesquels une grande variété est proposée, pour que les élèves puissent choisir (sous contrôle) ce qu’ils souhaitent manger.

Toute une série d’activité sera mis en place avant la classe de découverte afin de préparer, rassurer et motiver les élèves. Toutefois, il est essentiel que les familles accompagnent cette préparation à la maison.

7. Questions diverses Une représentante des parents indique qu’une enquête a été proposée aux familles, qu’un long travail de synthèse a été effectué pour regrouper les questions autour de six thématiques, sans qu’aucune ne soit écartée. Enfin, elle précise que l’attention des parents a été réclamée sur la nécessité d’aller au-delà du constat, et de faire des propositions face aux problématiques soulevées.

Le Directeur remercie l’implication des nouveaux représentants de parents d’élève. Il tient toutefois à souligner que ces représentants doivent conseiller aux familles de s’adresser directement aux professeurs concernés, sans attendre la réunion trimestrielle du Conseil d’école.

En effet, certaines questions ne relèvent souvent pas des attributions du Conseil. Or, l’ensemble de l’équipe pédagogique est à la disposition des familles pour apporter une réponse immédiatement. Par ailleurs, le directeur souligne qu’une collaboration fructueuse entre l'école et la famille repose une relation de confiance et de respect des compétences et pratiques professionnelles des enseignants. Un certain nombre de questions et propositions de familles, notamment pédagogiques, relève des compétences professionnelles des personnels de l’établissement, et ne sont pas de la responsabilité des parents.

Il est suggéré qu’une page « Foire aux questions » soit élaborée sur le site internet du Lycée et puisse regrouper les réponses aux questions les plus fréquentes, tout particulièrement pour les nouvelles familles de maternelle, afin de faciliter une meilleure compréhension du fonctionnement spécifique du Lycée Franco-Costaricien. A ce titre, dans ce compte-rendu, les questions et les réponses ont été rédigées de la façon la plus factuelle possible afin qu’elles puissent servir de base à l’élaboration de cette page « Foire aux questions ». Questions relatives à l’hygiène, à la santé et la sécurité des élèves dans le cadre scolaire et périscolaire : 1.

La surveillance des élèves de maternelle (gabacha bleu et vert) à l’heure du déjeuner (temps de pause pour les enseignants) Le lycée n’a pas observé d’augmentation des incidents durant cette pause méridienne par rapport à l’an passé. Les ASEM ont en charge les élèves du groupe durant la pause méridienne, et assument à ce titre leurs responsabilités éducatives avec attention et professionnalisme au même titre que les enseignants et doivent être respectées dans leurs fonctions.

Par ailleurs, les assistantes maternelles font partie du plan de formation continue, et ont été les premières à bénéficier, avec les personnels enseignants de maternelle, d’une formation aux gestes de premier secours. Le directeur invite les représentants de parents à encourager les parents préoccupés par un incident à communiquer officiellement et par écrit à l’enseignante de la classe et à la direction de l’école primaire, afin que la situation soit analysée sans attendre et si besoin que des mesures immédiates soient prises.

2. Le développement d’une offre extra-scolaire en Maternelle jusqu’à 3h30 : garderie, clubs,...

Voir Point 2.f. de ce compte-rendu 3. Le recrutement d’assistantes maternelles supplémentaires pour la pause méridienne, la sortie des classes et la garderie. Actuellement, pour les périodes de pause des enseignants, de sortie des élèves et d’activités extrascolaires, le lycée dispose du personnel nécessaire pour gérer la sécurité des élèves.

Les décisions relatives à l’encadrement des élèves et au recrutement de personnels ne sont pas de la compétence du Conseil d’école, mais de la responsabilité de l’équipe de direction et du comité de gestion. Par ailleurs, la rémunération des personnels en charge des activités extra-scolaire doit être pris en charge uniquement par les familles qui en bénéficient. 4. Les mesures prises par le lycée en cas de situation de harcèlement scolaire Aucun cas de harcèlement n’a été relevé et cela représente un des points forts de notre établissement scolaire. Le Directeur invite les parents qui auraient des inquiétudes sur ce sujet à le rencontrer et non pas propager des rumeurs infondées sur ce sujet trop important pour être pris à la légère.

Cette question a été soulevée lors du dernier Conseil d’école du 13 novembre dernier et une réponse détaillée y a été apportée. Les familles intéressées par ce sujet sont invitées à le consulter sur la page internet du lycée. Le directeur rappelle que le lycée s’inscrit également pleinement dans la prévention. A ce titre, chaque année, les psychologues animent un atelier dans chaque classe. Le harcèlement fait partie des 9 thèmes abordés, et est traité au niveau du CM1 par une psychologue du lycée. Il est important de rappeler que dès qu’une famille fait part officiellement de son inquiétude pour un conflit impliquant son enfant, les enseignants en coordination avec la direction du primaire et l’équipe de psychologie intervient immédiatement avec les élèves et les familles impliquées, et conserve les rapports écrits de chaque étape de la résolution de la situation.

Pour information, la Direction du Lycée a reçu plusieurs messages de remerciements de familles pour la façon pédagogique et formatrice dont elle avait géré ce type de conflit. Les personnels du Lycée promeuvent au quotidien les valeurs fondamentales du « vivre ensemble ». Cette vigilance de tous les jours enrichit une culture commune du lycée basée sur le respect et entraînent davantage de bonnes pratiques chez les élèves que la mise en œuvre d’un « programme ou module pour la paix ». 5. Le Plan Particulier de Mise en Sureté face aux risques majeures Cette question relève du Conseil d’établissement dans la mesure où elle concerne la sécurité de l’ensemble des usagers de l’établissement.

Le Directeur rappelle que le lycée possède un PPMS (Plan Particulier de Mise en Sureté face aux risques majeures) qui est mis à jour chaque année. Comme le veut le règlement, il est transmis au secteur géographique de l’AEFE, sous couvert de l’officier de sécurité du poste diplomatique et du conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade du pays.

Les parents sont préventivement informés des risques et des mesures prévues dans le cadre du PPMS. Pour ce qui est du Costa Rica, les risques majeurs sont les suivants : accident industriel, éruption volcanique, séisme, transport de matières dangereuses et incendie. Les mesures prévues dans le cadre du PPMS sont, selon le type de risque, soit une évacuation soit un confinement en classe. Trois exercices de sécurité obligatoires sont mis en place durant l’année scolaire, deux exercices d'évacuation incendie et un exercice confinement.

6. Le fonctionnement de l’infirmerie En cas de maladie, et au moindre doute, les personnels ont pour consigne d’envoyer systématiquement l’élève à l’infirmerie.

Un grand nombre d’élèves passent donc par l’infirmerie chaque jour, dans la très grande majorité des cas, pour des situations anodines. Cette dernière, en tant que professionnelle dans le domaine de la santé, établit un diagnostic formulé à partir de l’état de santé de l’enfant et sur la base de son dossier médical, transmis par la famille. Cet examen est systématiquement consigné dans le registre de l’infirmerie. Ses compétences professionnelles lui permettent de déterminer la nécessité d’informer ou non la famille, en fonction de la gravité de la situation. Pour les élèves de maternelle, la mise en place d’un « billet de passage à l’infirmerie » est à l’étude.

En cas d’accident, de la même manière, la situation de l’élève est évaluée par l’infirmière. La famille est informée par l’infirmière, l’enseignant ou par la direction du primaire, en fonction du contexte.

De la même manière que pour la gestion de conflit, les professeurs et la direction du Lycée ont reçu plusieurs messages de remerciements de familles pour la communication mise en place suite à certains incidents. 7. Le déjeuner des élèves de maternelle L’utilisation des micro-ondes dans les salles de classe est gérée par l’ASEM et n’est destinée qu’aux déjeuners des élèves. Les micro-ondes sont situées dans des endroits stratégiques de la classe pour assurer la sécurité des mineurs. Les enseignants encouragent les familles à proposer des aliments sains. Les familles qui le souhaitent peuvent utiliser des conteneurs thermiques pour éviter d’utiliser les micro-ondes.

Par ailleurs, lors des différentes réunions avec les parents, la direction rappelle l’importance de proposer des collations et des déjeuners équilibrés qui favorisent leur développement physique et le processus d’enseignement-apprentissage de l’enfant. 8. Le brossage de dents après le déjeuner Une enseignante de Petite Section indique que, par expérience, l’éducation collective à l’hygiène dentaire à l’école n’est possible qu’à partir de la Moyenne Section, lorsque les élèves sont suffisamment autonomes. En ce qui concerne les conditions d’hygiène, ilappartient aux familles de proposer du matériel adapté à leur enfant pour ranger les brosses à dents.

9. La récréation des élèves de maternelle Les récréations des trois niveaux sont situées à la même heure pour éviter qu’une récréation ne dérange les apprentissages d’un groupe d’élèves encore en classe. L’espace actuel de récréation de la maternelle est séparé de deux parties, l’une pour les élèves de 2 et 3 ans (tabliers jaunes et rouges), l’autre pour les élèves de 4 et 5 ans (tabliers bleus et verts), ceci afin de préserver l’intégrité physique des élèves.

Les jeux extérieurs installés dans ces espaces sont adaptés à l’accueil de groupe d’élèves de cet âge. Par ailleurs, les espaces verts situés dans les parties élémentaires et secondaires sont accessibles aux classes de maternelle et les professeurs s’y déplacent parfois pour y développer ponctuellement certaines activités.

10. Le calendrier scolaire du Lycée Franco-Costaricien Les lycées français doivent comporter 36 semaines d’école. Au Costa Rica, l'année scolaire débute généralement vers le 10 février et se termine vers le 10 décembre. Elle comporte 36 semaines réparties en 6 périodes de travail, de durée comparable, qui sont séparées par 5 périodes de vacances des classes.

Les vacances du mois de juillet sont généralement de 4 semaines afin de permettre les voyages des familles et des enseignants en Europe et plus particulièrement en France : Période 1 Vac. 2 sem Période 2 Vac. 1 sem Période 3 Vac. 4 sem Période 4 Vac. 1 sem Période 5 Vac. 1 sem Période 6 Février Mars Avril Mai Mai Juin Août Septembre octobre Novembre décembre 6 semaines 6 semaines 6 semaines 6 semaines 6 semaines 6 semaines Des ajustements de ce calendrier sont nécessaires chaque année en fonction des obligations liées à l’AEFE ou des contraintes locales (positionnement de la Semaine Sainte, par exemple).

Questions relatives à la pédagogie : Les questions relatives à la pédagogie comme par exemple les programmes d’enseignement, la fréquence des transmissions de cahiers ou la relation maitre-élève ne font pas partie des attributions du Conseil d’école. Le Directeur rappelle que les parents souhaitant avoir des informations sur ces questions doivent s’adresser directement et sans attendre aux professeurs correspondant pour leur faire part de leurs interrogations.

Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler