COMMUNICATION ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

 
1/16

COMMUNICATION ET GESTION
DES RESSOURCES HUMAINES
Classe terminale de la série Sciences et technologies de la gestion
Spécialité « Communication et gestion des ressources humaines »

I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE                                                  - de mesurer l’importance des problèmes relationnels dans une
                                                                          organisation et de percevoir les modes de fonctionnement et de
Les horaires indicatifs communiqués prennent en compte les heures         régulation des groupes qui la composent ;
en classe entière et les heures en classe dédoublée. L’horaire            - de mettre en œuvre les principales techniques d’une
hebdomadaire par élève est de 8 heures : 4 + (4).                         communication organisée ;
1. Les objectifs du programme                                             - d’acquérir les notions élémentaires du domaine des ressources
                                                                          humaines ;
Le programme de « Communication et gestion des ressources                 - d’acquérir les connaissances et les pratiques fondamentales de
humaines » a pour objectif l’étude et la mise en pratique des             gestion des organisations dans le respect des exigences de qualité,
principes qui fondent la coordination entre les acteurs de                d’efficacité et de rationalité qui caractérisent les démarches
l’organisation. Il s’intéresse donc au fonctionnement des                 d’organisation ;
organisations, facteur déterminant de leur performance,                   - d’apprendre à organiser son action, notamment dans un cadre
principalement sous l’angle du collectif humain qui les constitue. Il     collectif, en prenant appui sur les méthodes généralement pratiquées
privilégie en conséquence un regard sur l’organisation interne.           dans les organisations.
La coordination des activités dans les organisations ne relève pas        Fondé sur les disciplines des sciences humaines, l’enseignement
uniquement d’une organisation hiérarchique. Elle est envisagée sous       « Communication et gestion des ressources humaines » renforce et
un angle transversal, grâce à une approche dynamique par les              complète les acquis de la classe de première dans les domaines des
processus. Elle est aussi assurée par la communication entre les          sciences de la communication, de l’information, de l’organisation et
acteurs qui ne se limite pas au transfert d’informations mais établit     des ressources humaines et l’aptitude des élèves à les mobiliser dans
un système de relations entre les individus et les groupes, constituant   le contexte des organisations. Il doit ainsi leur permettre :
ainsi des réseaux, spontanés ou organisés, qui contribuent au travail     - d’analyser les communications organisationnelles et plus
en commun.                                                                particulièrement au niveau des groupes ;
                                                                          - de mettre en œuvre une communication écrite ou orale répondant à
En outre, organisation, communication, information et gestion des         des objectifs de production ou de régulation ;
ressources humaines participent de façon imbriquée et                     - de créer et gérer l’information de gestion ;
complémentaire à la mobilisation et au pilotage des acteurs :             - de mobiliser les technologies de l’information dans des actions de
l’activité coordonnée des acteurs induit la dimension organisation du     gestion de documents et de production de l’information de gestion ;
programme, le collectif induit l’échange d’informations et la             - de participer à un travail collectif en tant qu’acteur conscient et
communication entre les acteurs, l’humain nécessite que l’on porte        impliqué.
un regard sur les ressources humaines.
                                                                          Il renforce aussi la culture de l’élève en clarifiant le rôle de
Ces enseignements ont pour objectifs de permettre aux élèves :            l’individu dans le collectif organisationnel et en mettant à sa
- d’appréhender la communication des organisations tant dans ses          disposition des démarches d’observation, d’analyse et d’action
dimensions spontanées qu’organisées ;                                     collective, transposables dans sa vie de citoyen.
2/16

2. Les principes fondateurs de la conception du                              3. L’architecture du programme
programme                                                                    • Les groupes
• Le programme prend appui sur les enseignements des programmes              Cette partie introduit les notions essentielles à la compréhension des
de première « Sciences et technologies de la gestion », spécialité           spécificités des groupes sociaux qui sont nécessaires à l’étude des
«Communication » et, plus particulièrement ceux d’information et             autres parties du programme.
communication, d’information et gestion, de management des                   • La communication
organisations et de français.                                                Le programme de communication analyse la communication des
• Il s’inscrit dans le contexte économique et juridique étudié dans les      organisations dans ses dimensions spontanée et organisée. Il met en
enseignements d’économie, de droit et d’histoire-géographie des              évidence le rôle des techniques de gestion documentaire dans la mise
classes de première et terminale.                                            en forme, la gestion et la conservation de l’information. Il porte
• Il marque la dimension technologique de la formation, d’une part           ensuite sur la communication dans le cadre des groupes.
par une approche conjointe des concepts, des méthodes et de leurs            • La gestion des ressources humaines
modalités d’opérationnalisation dans les organisations et d’autre part       Cette partie du programme permet à l’élève d’appréhender la
par l’intégration de l’apport des technologies de l’information et de        complexité des ressources humaines, de découvrir les dimensions
la communication.                                                            essentielles de leur gestion par les organisations.
• Il privilégie l’analyse sous l’angle du groupe, collectif élémentaire      • L’organisation
et fondamental de l’organisation, en introduisant une progression            L’organisation privilégie l’approche par les groupes en se focalisant
dans les champs d’étude, non seulement par les enrichissements               sur l’analyse et l’amélioration de leur performance.
notionnels et méthodologiques mais aussi par une approche plus
complète et plus dynamique des organisations.                                II. PROGRAMME
• Il met en évidence la complémentarité et l’imbrication des champs
de la communication, de la gestion de l’information, de                      Le programme est constitué de deux éléments indissociables :
l’organisation et de la gestion des ressources humaines dans la mise         • un tableau en trois colonnes :
en mouvement des acteurs et leur participation à la réalisation des          - la colonne de gauche énumère et hiérarchise les thèmes d'étude ;
objectifs de l’organisation, même si le souci didactique de                  - la colonne centrale précise le sens et la portée de l’étude de chaque
clarification de chacun de ces champs induit un programme qui les            thème ; elle précise leur étendue, indique le contexte et les limites de
présente séparément.                                                         leur étude ;
                                                                             - la colonne de droite énonce les notions et contenus à construire en
Les pratiques d’entreprises ou d’autres organisations sont mobilisées        regard des différents thèmes et des sous-parties qui leur
pour montrer, à partir d’exemples et sans recherche d’exhaustivité,          correspondent. Les notions ici présentées doivent être acquises par
comment les principes généraux, les notions, les méthodes, sont mis          les élèves au terme de l'année scolaire. Cette acquisition fait l'objet
en œuvre au niveau opérationnel. L’apport des technologies de                d'une évaluation régulière tout au long de leur formation.
l’information et de la communication est systématiquement mis en             • des indications complémentaires : rédigées à l’intention plus
évidence, par leur pratique raisonnée.                                       particulière des professeurs, elles ont pour objet de fournir une grille
                                                                             de lecture indispensable à la mise en œuvre du programme. Elles
                                                                             précisent les objectifs de l’étude, la délimitation des contenus à
                                                                             construire, les articulations à mettre en évidence, les compétences
                                                                             méthodologiques à faire acquérir ainsi qu’un ensemble de
                                                                             recommandations d’ordre pédagogique.
A. LES GROUPES
(Durée indicative : 20 heures, cours et travaux dirigés)

THÈMES                               SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                     NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
1. Le groupe

1.1. Définition                      Le groupe est une instance sociale qui lie l’individu et      - Groupe.
                                     d’autres personnes avec lesquelles il entre en interaction.   - Interactions.
                                     Le groupe peut être considéré comme le « noyau
                                     élémentaire » du fonctionnement des organisations, dans       - Normes.
                                     lequel s’élaborent les projets.                               - Sentiment d’appartenance.
1.2. Typologie                       Le groupe constitue donc une entité propre dont               - Distinction groupe restreint/organisation ;
                                     l’activité répond à un but commun.                            groupe formel / groupe informel.
1.3. Caractéristiques                                                                              - Taille du groupe.
                                                                                                   - Statuts et rôles de ses membres.
1.4. Fonctions                                                                                     - Production, facilitation, régulation.
2. La dynamique du groupe            Le groupe restreint vit un ensemble de phénomènes qui - Cohésion.
                                     influent sur son efficacité : les processus de cohésion, de - Motivation.
                                     décision et de leadership.
2.1. Cohésion du groupe                                                                          - Facteurs de cohésion structurels.
                                     La taille du groupe et la configuration des réseaux de
                                     communication exercent une influence objective sur la       - Facteurs d’ordre socio affectif.
                                     cohésion du groupe, renforcée ou non par des facteurs
                                     socio-affectifs.
3/16

THÈMES                              SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                    NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
2.2. Décision du groupe             Le groupe produit une décision commune alors que             - Modes de décision.
                                    chacun de ses membres peut avoir, au départ, un avis
                                    différent.
2.3. Leadership                     Un « leader » peut émerger du groupe sur lequel il           - Leadership de droit/de fait .
                                    exerce une influence prépondérante. Son autorité est         - Style de Leadership autoritaire, participatif,
                                    légitime soit en fonction de son statut soit en fonction     « laisser-faire ».
                                    d’un phénomène spontané.

B. LA COMMUNICATION
(Durée indicative : 100 heures, cours et travaux dirigés)

THÈMES                              SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                    NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
1. La communication dans les
organisations

1.1. Phénomènes informels           La communication informelle découle de la tendance          - Réseaux informels.
                                    naturelle à créer de la relation interpersonnelle y compris - Rumeurs.
                                    au sein des structures de travail. Elle se traduit par des
                                    réseaux qui apparaissent, souvent sans lien avec
                                    l’organisation formalisée, et des rumeurs, qu’elles soient
                                    spontanées ou orchestrées.
1.2. Communication organisée        La communication organisée contribue à la prise de           - Communication et décision.
                                    décision, à l’action coordonnée de l’ensemble de ses
                                    acteurs et au dialogue social. Selon ses objectifs, la
                                    communication prend des formes différentes, favorables
                                    à une communication ascendante, descendante ou
                                    horizontale. L’approche des supports de communication
                                    privilégie donc l’objectif de communication, permettant
                                    un choix raisonné du support de communication le plus
                                    efficace.
                                    La communication organisée vise à renforcer l’efficacité
                                    du système, par l’information de ses membres et par le
                                    développement de la participation et de l’adhésion du
                                    personnel aux objectifs de l’organisation.
                                    A cet effet, dans la pratique courante, divers supports      - Communication et dialogue social.
                                    sont utilisés : exposé, boîte à idées, enquête interne,
                                    livret d’accueil, journal interne, tableau d’affichage.

                                                                                                 - Communication et pratique opérationnelle.
                                    Notes (de service, d’information), fiches de procédures,
                                    comptes rendus de réunions, courriers, courriels, sont les
                                    moyens les plus communs de la communication
                                    opérationnelle.

                                    L’organisation peut mettre en place une communication
                                    globale afin de mettre en cohérence sa communication         - Communication globale.
                                    interne avec sa communication externe.

                                    La communication externe s’adapte à des publics              - Communication et partenariat.
                                    spécifiques : clients, fournisseurs, associés, banques,
                                    collectivités locales, associations…

                                    Limites : Les supports de la communication organisée
                                    sont abordés par l’observation ; leur rédaction et
                                    réalisation s’opère en recourant aux logiciels appropriés.
                                    Les rapports et notes de synthèses sont simplement
                                    observés.
4/16

THÈMES                           SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                      NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
1.3. Communication organisée et La gestion des documents participe à la communication           - Notion de document.
gestion des documents           organisée.                                                      - Typologie de documents.
                                 Le document est envisagé comme un ensemble formé               - Cycle de vie du document.
                                 par un support et une information qui peut être lu par
                                 l’homme ou la machine.

                                 La gestion documentaire recouvre les activités                 - Gestion électronique des documents.
                                 d’acquisition, de classement, de stockage et de                - Sources des documents.
                                 diffusion des documents liés à l’activité de
                                                                                                - Acquisition de documents papier.
                                 l’organisation. Des technologies rendent possible une
                                 dématérialisation des documents « papier » pour les
                                 intégrer dans le système de gestion électronique des
                                 documents produits et exploités au sein de
                                 l’organisation.

                                 L’accès aux documents stockés est facilité par une             - Critères et procédés de classement.
                                 classification et un rangement adaptés aux utilisations        - Stockage.
                                 prévues.

                                 La diffusion des documents, en interne comme en
                                                                                                - Portail de l’entreprise, sites Internet et
                                 externe, mobilise les technologies de l’information et de
                                                                                                Intranet.
                                 la communication.

                                 Toute production de document numérique prend en
                                 compte :
                                 - des standards de présentation ;                              • Production et enrichissement des documents :
                                 - le nécessaire recours à un ou des logiciel(s) adapté(s) ;    - modèles de documents ;
                                 - le respect de normes au moment de la production.             - formats de documents électroniques ;
                                 Les évolutions technologiques et l’évolution des               - langages de définition et de présentation de
                                 langages de définition et de présentation des documents        documents électroniques ;
                                 électroniques tendent à dissocier la structure (le plan), la   - gestion des versions.
                                 forme (le style) et le fond (le sens) du document.

                                 Limite : La programmation à l’aide d’un langage de
                                 description de documents n’est pas un objet
                                 d’enseignement.

                                 La communication organisée autour d’une tâche, d’un
                                 projet, avec interactivité des participants à chaque étape,
                                 permet l’enrichissement des documents.
1.4. Protection, sécurité des    La protection et la sécurité des documents et celles de        - Protection et sécurité des documents.
documents et archivage           leurs auteurs doivent être assurées tout au long du            - Cadre juridique relatif aux droits de la
                                 processus de gestion. L’identification des causes de           personne et de la propriété littéraire, artistique
                                 vulnérabilité, des risques permet de fixer des niveaux de      et industrielle.
                                 sécurité. Ceux-ci prennent en compte des critères de
                                 disponibilité, intégrité, confidentialité et traçabilité des
                                 documents.

                                 Le terme « archive » désigne à la fois les documents           - Archive et archivage.
                                 eux-mêmes et le lieu de leur dépôt.
                                                                                                - Obligations légales de conservation.
                                 L’archivage renvoie donc vers :
                                 - des techniques et modalités de conservation des
                                 documents supports des informations ;
                                 - une organisation temporelle de l’archivage.
5/16

THÈMES                           SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                      NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
2. La communication au sein
des groupes restreints

2.1. Phénomènes d’influence au   Les personnes composant un groupe de travail vivent            - Climat relationnel.
sein des groupes restreints      des interactions internes qui peuvent être marquées par        - Convivialité, échange.
                                 des phénomènes d’influence.
                                 Un groupe dont la cohésion est forte met en œuvre des
                                 pratiques de communication propres à consolider sa
                                 pérennité et sa performance. A l’inverse, le conformisme - Conformisme.
                                 peut nuire à son efficacité.
                                 Le comportement d’une minorité active peut renverser
                                                                                                - Minorité active.
                                 les positions ou les normes de la majorité.
                                 Limite : l’étude de l’influence passe par le repérage et
                                 l’analyse de phénomènes et non l’acquisition de
                                 méthodes et procédés visant à influer délibérément sur le
                                 comportement d’autrui.
2.2. Techniques de               Les techniques de communication de groupe contribuent - Communication raisonnée, facilitante.
communication de groupe          à améliorer la performance de celui-ci et à créer un
                                 climat relationnel mieux vécu par les individus qui le
                                 composent.
                                 L’écoute active est un accompagnement de l’expression - Écoute active.
                                 des interlocuteurs. Elle est particulièrement utile lors de
                                 réunions ou d’entretiens. Elle peut être améliorée par
                                 quelques procédés.
                                 Dans les organisations, l’argumentation a pour objectif     • Argumentation dans la communication :
                                 de faire partager par autrui une opinion et, bien souvent, - affirmation ;
                                 de déboucher sur une action. L’argumentation utilise des - discussion ;
                                 procédés qui s’inscrivent dans les phénomènes
                                 d’influence, de conviction.                                - opinions/faits ;
                                                                                            - preuves ;
                                                                                                - modes d’argumentation ;
                                                                                                - distinction argumentation/manipulation.
                                 La créativité de groupe a pour but de permettre          • Créativité :
                                 l’émergence d’idées nouvelles en suscitant l’imagination - associations d’idées ;
                                 et la fantaisie des membres du groupe.
                                                                                          - remue-méninges.
2.3. Situations de               Le groupe a recours à la réunion, en tant qu’instance          • Réunion :
communication de groupe          privilégiée de concertation et d’organisation de son
                                                                                                - types de réunions ;
                                 travail. A l’occasion de réunions ou lors d’autres types
                                 d’échanges, les membres qui composent un groupe                - conditions d’efficacité, animations, conditions
                                 peuvent vivre des conflits, parfois stimulants, et recourir,   matérielles.
                                 entre autres moyens de dépassement, à la négociation.          Conflits dans les groupes :
                                                                                                - types de conflits ;
                                                                                                - sources de conflits ;
                                                                                                - attitudes dans le conflit ;
                                                                                                • Dépassement des conflits :
                                                                                                - modalités de dépassement ;
                                                                                                - recours hiérarchique, arbitrage, négociation,
                                                                                                médiation.
                                                                                                - négociation : ajustements, concession,
                                                                                                compromis.
6/16

C. LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
(Durée indicative : 70 heures, cours et travaux dirigés)

THÈMES                              SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                     NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
1. Les spécificités des             Les ressources humaines contribuent à l’efficacité            - Qualification.
ressources humaines dans les        globale de l’organisation. Leur nature et leur complexité     - Emploi.
organisations                       sont telles qu’elles ne peuvent être mises sur le même
                                    plan que les autres ressources, matérielles ou                - Compétences.
                                    financières.                                                  - Poste.

                                    La gestion des ressources humaines s’inscrit dans le          - Cadre juridique.
                                    cadre juridique du droit du travail.

                                    Elle résulte de décisions d’organisation et de
                                                                                              - Gestion des ressources humaines.
                                    négociations entre partenaires sociaux (représentants des
                                    employeurs, des salariés, de l’État).                     - Partenaires sociaux.
2. Le parcours professionnel        Au niveau de l’organisation, la gestion du parcours
                                    professionnel de chaque salarié englobe toutes les
                                    procédures qui conduisent de son recrutement à son
2.1. Recrutement                    départ.

                                    Si l’objectif principal du recrutement est souvent le         - Objectifs de recrutement.
                                    même, les moyens de recrutement, en revanche sont             - Procédure de recrutement.
                                    diversifiés, qu’il s’agisse du recrutement interne ou
                                                                                                  - Moyens de recrutement et de sélection.
                                    externe.
                                                                                                  - Profil.
                                    Les moyens utilisés empruntent en grande partie aux
                                    techniques de communication : accueil, réunion,               - Dossiers, fiches, registres du personnel.
                                    entretien, documentation, parrainage.                         - Base de données du personnel.
                                    Au-delà de l’embauche d’un salarié, l’entreprise veille à
                                    son intégration, qui répond à une double nécessité,
                                    fonctionnelle et sociale.                                     - Moyens d’intégration.
2.2. Gestion de l’évolution         Sur le plan collectif, l’organisation veille à l’adaptation   - Mobilité professionnelle/géographique.
professionnelle                     des compétences de ses salariés rendue nécessaire par         - Plan de formation.
                                    les évolutions économiques et technologiques.
                                                                                                  - Entretien de carrière.
                                    Sur le plan individuel, l’organisation et le salarié ont à
                                    préparer les évolutions professionnelles.                     - Bilan de compétences.
2.3. Départ du salarié              Le départ du salarié implique l’accomplissement d’un          - Formalités de départ.
                                    certain nombre de formalités liées à la rupture du lien de    - Reconversion.
                                    travail, quelles que soient les raisons pour lesquelles ce
                                    départ a lieu.                                                - Plan social.
3. Les conditions de travail        Les conditions de travail influencent fortement la santé      • Conditions de travail :
                                    et la motivation des hommes au travail ainsi que leurs
                                                                                                  - physiques et environnementales ;
                                    performances professionnelles et leur qualité de vie.
3.1. Enjeux                         Leur amélioration constitue un avantage social mais           - organisationnelles ;
                                    également économique.                                         - sociales ;
                                                                                                  - psychologiques.
3.2. Rémunération                   La rémunération est un élément clé de la relation entre       - Critères de rémunération.
                                    les salariés et l’organisation qui les emploie ; elle peut    - Composantes de la rémunération.
                                    être source de conflit ou de stabilité de cette relation et
                                    représente des enjeux économiques, sociaux et                 - Documents obligatoires, procédure de paie.
                                    symboliques majeurs. Sa fixation dépend de différents
                                    facteurs, internes et externes.
                                    La gestion opérationnelle de la rémunération implique :
                                    - la mise en place d’un système d’information sur les
                                    variables salariales internes et externes ;
                                    - l’organisation de la paie, le calcul du salaire et de ses
                                    compléments.
7/16

THÈMES                              SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                    NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
3.3. Aménagement du temps de        Les seuils déterminés par la loi et les accords collectifs   - Horaires fixes/horaires variables.
travail                             délimitent le cadre dans lequel différentes modulations      - Annualisation.
                                    peuvent être apportées aux horaires de travail, en
                                    combinant les contraintes économiques et techniques
                                    (fluctuations conjoncturelles, organisation de la
                                    production) et la recherche d’une meilleure harmonie
                                    entre vie professionnelle et vie privée des salariés.
3.4. Sécurité et santé au travail   La mesure des risques encourus par les salariés implique - Accidents du travail et maladies
                                    une surveillance des événements, des accidents et        professionnelles : taux de gravité, taux de
                                    maladies professionnels, ainsi que le calcul de certains fréquence.
                                    paramètres significatifs autorisant les comparaisons
                                    entre organisations et servant d’alerte au déclenchement
                                    d’actions correctives en matière de santé et de sécurité
                                    au travail.
                                    L’ergonomie participe à l’amélioration des conditions de - Ergonomie.
                                    travail.
4. Les indicateurs de la gestion    La gestion des ressources humaines nécessite que les         - Tableau de bord social.
sociale                             responsables disposent d’indicateurs d’évaluation et de
                                                                                                 • Indicateurs de gestion :
                                    prévision.
                                                                                                 - taux d’absentéisme ;
                                                                                                 - taux de rotation.

D. L’ORGANISATION
(Durée indicative : 50 heures, cours et travaux dirigés)

THÈMES                              SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                    NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
1. L’organisation, facteur de       La constitution des groupes de travail obéit à des           - Performance.
performance des groupes             principes de rationalisation de l’activité.                  - Critères de performance.
                                    Chaque groupe se voit assigner des objectifs, traduits par
                                    des indicateurs de type quantitatif ou qualitatif, et des
                                    moyens. On attend de lui qu’il réalise certaines
                                    performances.
2. L’amélioration de la             Pour améliorer la performance il est possible d’agir sur
performance                         trois leviers ; l’organisation du travail, l’étude des
                                    processus, le développement du travail coopératif assisté
                                    par ordinateur.

2.1. L’organisation du travail
                                    En matière d’organisation du travail, la recherche de        • Organisation du travail :
                                    performance passe par des démarches d’analyse et de          - hiérarchie, responsabilités, interdépendances ;
                                    rationalisation des tâches et des compétences, au niveau
                                    individuel et collectif.                                     - analyse des tâches ;
                                                                                                 - poste de travail.
                                                                                                 • Fiches de fonctions.
                                                                                                 • Tableau de répartition des tâches.
8/16

THÈMES                               SENS ET PORTÉE DE L’ÉTUDE                                    NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE
2.2. L’étude des processus           L’étude des processus permet d’appréhender le                • Étude des processus :
                                     fonctionnement des organisations de manière
                                                                                                  - fournisseurs internes / clients internes ;
                                     transversale, au-delà des divisions hiérarchiques, en
                                     soulignant les interdépendances de type fournisseurs à       - processus ;
                                     clients intervenant entre les acteurs concernés, individus   - procédure ;
                                     ou groupes.
                                                                                                  - flux d’informations ;
                                                                                                  - circuit de documents.

                                     L’étude de processus existants en vue de leur
                                     amélioration peut s’ordonner en cinq étapes : analyse du     • Démarche d’amélioration des processus.
                                     processus, critique, recherche de solutions, mise en         • Outils d’analyse et de formalisation des
                                     œuvre des solutions et contrôle des résultats. Chacune       processus :
                                     d’elles fait appel à des outils appropriés.
                                                                                                  - schéma de processus ;
                                                                                                  - fiche de processus ;
                                                                                                  - diagramme de circulation de documents ;
                                                                                                  - tableau causes solutions ;
                                                                                                  - techniques de créativité ;
                                                                                                  - descriptif de procédure (fiches, instructions,
                                                                                                  notes).
2.3. Le travail coopératif assisté   Les technologies de l’information et de la                   • Informatique et travail de groupe :
par ordinateur                       communication accompagnent le travail de groupe pour
                                                                                                  - plate-forme de travail collaboratif ;
                                     répondre aux trois problèmes induits par la division du
                                     travail, à savoir la communication, la coopération et la     - fonctionnalités des outils de travail de groupe.
                                     coordination. Elles permettent au groupe d’être moins
                                     dépendant des contraintes de lieu et de temps.

III. INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES                                             sur des actions pédagogiques concertées, avec les professeurs
                                                                             chargés des enseignements des autres disciplines.
1. Stratégie pédagogique                                                     2. Indications détaillées
La stratégie pédagogique préconisée en première doit être                    A. Les groupes
poursuivie, et la démarche
                                                                             Cette partie vise à fournir aux élèves les repères conceptuels qui leur
            Observation Æ Analyse Æ Conceptualisation
                                                                             sont nécessaires pour comprendre l’organisation des collectivités de
demeure privilégiée pour aborder les notions du programme.
                                                                             travail et aborder l’étude des trois parties suivantes qui se réfèrent
La mise en œuvre des notions et méthodes étudiées se place dans un
                                                                             fréquemment au groupe restreint dans les organisations. Il apparaît
contexte organisationnel et technologique en référence constante à
                                                                             donc souhaitable que l’étude des groupes soit abordée dès le début
une organisation. Les situations de référence concernent les activités
                                                                             de l’année scolaire. La démarche Observation Æ Analyse Æ
à caractère administratif de l’organisation, toujours entendue au sens
                                                                             Conceptualisation convient bien à cette première partie qui pose des
large : entreprise, association, administration publique, ONG et
                                                                             notions de base par le repérage de phénomènes. Cette approche peut
autres collectivités. La variété des situations étudiées doit montrer
                                                                             prendre appui sur des situations de groupe vécues par les élèves et,
aux élèves la réelle diversité des domaines dans lesquels ils pourront
                                                                             principalement, sur des exemples variés tirés de la vie sociale et du
poursuivre leurs études, puis exercer leur activité professionnelle.
                                                                             travail.
Comme en classe de première, le recours aux technologies de
l’information et de la communication est privilégié. Les cours et            On s’attache, dans cette partie, à identifier des processus de groupe, à
surtout les heures dédoublées doivent se dérouler dans une salle             les analyser et non à définir des méthodes d’organisation visant à une
équipée au minimum d’un ensemble téléviseur/magnétoscope et d’un             meilleure efficacité du fonctionnement des groupes :
vidéo-projecteur. Les élèves doivent pouvoir accéder à des postes de         - caractérisation des différents groupes observables dans une
travail informatiques connectés à l’Internet et au réseau pédagogique        organisation ;
interne permettant un travail individuel ou collaboratif, dans des           - observation et analyse des phénomènes qui les traversent ;
salles disposant de moyens de numérisation (scanneur) et d’édition.          - identification des principaux facteurs de leur efficacité.
Ils doivent également disposer, au moins, des logiciels bureautiques
dans une version récente : traitement de textes, tableur, logiciel de        Les observations et les analyses de phénomènes se font à partir de :
gestion de base de données, de présentation assistée par ordinateur,         • Séquences de films, émissions de télévision, supports spécifiques
de reconnaissance de caractères. Les fonctionnalités de ces logiciels        de formation sur cassette vidéo, cédérom, DVD, ou autres supports ;
seront mises en œuvre, de manière progressive et rigoureuse, à               • Cas d’entreprises ou d’organisations décrivant des situations de
l’occasion de l’approche de l’ensemble de ce programme.                      groupe et permettant une analyse de phénomènes ;
                                                                             • Investigations menées par les élèves eux-mêmes au sein
L’enseignement de « Communication et Gestion des ressources                  d’organisations existantes ;
humaines » est assuré pour la totalité de son horaire par un seul            • Textes relatifs à des expériences dans le champ de la psychologie
professeur qui entretient des échanges réguliers, pouvant déboucher          sociale ;
9/16

• Articles de presse ;                                                       2. La dynamique de groupe
• Témoignages d’expériences rapportées par les élèves en raison de           La dynamique du groupe s’intéresse aux processus relationnels
leur appartenance à certaines organisations, dans le respect des             internes à un groupe, aux phénomènes d’influence qui le traversent,
principes de la laïcité : association sportive ou culturelle, clubs ou       guident ses prises de décisions et les positions de ses membres.
comités lycéens… ;                                                           Des exemples tirés de l’expérience des élèves et de la vie des
• Observation de situations tirées de l’activité des organisations afin      organisations permettent de réfléchir aux conditions favorisant la
d’identifier d’une part, le ou les processus de décision mis en œuvre        cohésion. On peut également présenter des expérimentations comme
et, d’autre part, l’influence du leadership sur ce processus et sur          celle de Asch (à propos du conformisme), Milgram (la soumission à
l’efficacité du groupe. Ces situations peuvent être simulées ou              l’autorité) ou Moscovici (le rôle des minorités).
empruntées à l’actualité : réorganisation d’une équipe de travail,
achat d’un nouvel équipement dans une entreprise, organisation d’un          Précautions : Ces expérimentations doivent être évoquées à partir
événement dans une association, définition du programme d’activités          d’extraits d’ouvrages, de films ou d’articles, mais en aucun cas
d’un comité d’entreprise… ;                                                  reproduites en classe, l’élève ne pouvant être lui-même objet
• L’auto-analyse par les élèves, individuellement et anonymement,            d’expérience.
de leur propre fonctionnement au sein des groupes.
                                                                                             2.1. Cohésion du groupe
Cette première partie du programme a une fonction essentielle de             Le degré de cohésion du groupe a un impact sur son efficacité.
cadrage. Les élèves ont, dans leur scolarité et plus particulièrement        On s’attache ici à distinguer les facteurs structurels renforçant la
dans l’enseignement de la discipline « Communication et gestion des          cohésion (taille du groupe, types de réseaux de communication, etc.)
ressources humaines », à expérimenter eux-mêmes le travail au sein           des facteurs d’ordre socio-affectif relevant des attitudes et
d’un groupe. En outre, ils seront sensibilisés aux situations de             comportements individuels au sein du groupe, des phénomènes
communication de groupes dans les organisations et aux techniques            d’attraction et de rejet.
associées.                                                                   On montre aussi que les facteurs qui renforcent la cohésion sont
Le professeur veillera, le moment venu, à rappeler ou faire rappeler         principalement la motivation, la réussite du groupe, l’existence d’une
les principaux concepts liés aux groupes lorsqu’ils seront de nouveau        menace extérieure ainsi que le désir de chacun d’appartenir au
mobilisés lors de l’étude des parties suivantes.                             groupe.
1. Le groupe                                                                                 2.2. Décision du groupe
                                                                             Il s’agit de montrer que les décisions prises par un groupe ne sont
               1.1. Notion de groupe                                         pas les mêmes que celles que prendraient les individus qui le
Cette partie vise à circonscrire la notion de groupe restreint et            composent. En effet, à l’intérieur du groupe, des phénomènes
réactive des acquis de la classe de première relatifs au comportement        psychologiques amènent les individus à rapprocher leurs points de
des individus. En effet, les règles ou les normes que se fixe un             vue, ce qui peut même les entraîner à des prises de position
groupe influent sur son fonctionnement, sur sa production et sur le          irrationnelles.
vécu de ses membres.
L’approche prend appui sur des exemples et des comparaisons entre            La prise de décision dépend de l’existence :
différentes formes d’organisations humaines.                                 - de relations formelles ou informelles entre les membres ;
                                                                             - de normes implicites ou explicites.
               1.2. Typologie
Parmi les groupes formels on distingue les groupes permanents,               Pour illustrer ces phénomènes, on aborde :
identifiables à la lecture de l’organigramme, des groupes de travail         - les différents modes de décision au sein d’un groupe, absence de
temporaires qui sont cependant des composantes importantes du                réaction, règle de l’autorité, de la majorité, de la minorité,
fonctionnement d’une organisation.                                           unanimité ;
Les raisons qui conduisent à la formation d’un groupe informel               - les avantages de la prise de décision collective (quantité et qualité
(groupe qui se forme spontanément sur la base de relations                   des informations, meilleure compréhension, engagement plus
personnelles autour d’intérêts communs) sont vues en relation :              important à l’égard de cette décision) et les risques (possibilités de
- avec le contexte professionnel ;                                           pressions, temps requis) ;
- avec le contexte personnel (activités associatives, sportives,             - les risques inhérents à la pensée de groupe, surtout lorsque la
conviviales et spontanées par exemple).                                      cohésion est forte, qui affaiblit le sens critique de chacun.
Elles sont étudiées au travers d’exemples.
                                                                                             2.3. Leadership
                1.3. Caractéristiques                                        Le leadership est l’influence prépondérante qu’exerce un individu
L’étude du groupe se limite aux caractéristiques durables qui le             sur un groupe. Elle peut découler de son pouvoir, de sa place dans la
structurent, parmi lesquelles la taille, le statut et le rôle des membres,   structure (leadership de droit) ou de sa personnalité, de ses qualités
les normes et les valeurs qui sous-tendent son fonctionnement ainsi          personnelles (leadership de fait).
que les activités auxquelles il se consacre.                                 Essentiellement grâce à l’observation d’exemples de situations
                1.4. Fonctions                                               comparées, on montre l’impact de trois formes de leadership :
                                                                             autoritaire, participatif, laisser-faire.
La première fonction du groupe est une fonction de production,
parce qu’il est centré sur la tâche qu’il doit accomplir et sur les          B. La communication
objectifs qui sont les siens. Mais il a aussi pour fonction de faciliter     Le programme de la classe terminale initie les élèves aux
la communication et les échanges entre l’ensemble de ses membres             phénomènes de communication de groupe, au niveau de
et, si nécessaire, de réguler les conflits qui pourraient apparaître.        l’organisation dans son ensemble et des groupes de travail restreints.

Des grilles d’auto-analyse peuvent faciliter une prise de conscience         Les notions acquises concernant le comportement des individus et la
de ces phénomènes et permettre à des groupes d’élèves de faire le            communication en classe de première ainsi que les groupes, en
point sur la manière dont ils ont rempli ces trois fonctions.                première partie du programme de terminale, sont mobilisées en
                                                                             permanence pour analyser des phénomènes plus globaux et
                                                                             complexes.
10/16

La démarche pédagogique générale recommandée dans les phases                Les reportages recueillis par les élèves auprès de professionnels, de
d’apprentissage doit permettre de réinvestir les acquis à l’occasion        salariés d’entreprises, sont une matière première intéressante, à
de :                                                                        condition d’être guidés par un questionnement défini à l’avance.
- situations vécues (exemple : une réunion de créativité au sein d’un
groupe d’élèves, un exposé) ;                                               On peut également exploiter les articles de la presse spécialisée
- étude de problèmes de communication simulés dans un contexte              relative au management, des extraits choisis de films ou autres
organisationnel, aboutissant à la proposition de solutions.                 supports visuels et des cas de communication.

Les objets d’observation, quant à eux, sont :                                              1.2. La communication organisée
- des situations de communication rapportées au travers de séquences        Alors que les phénomènes spontanés sont représentatifs d’enjeux de
de films, d’émissions de télévision, des supports spécifiques de            communication parfois inconscients, la communication organisée est
formation à la communication, sur cassettes vidéo, cédérom, DVD,            réfléchie en termes d’image, d’objectifs, de documents, de
ou tout autre support ;                                                     procédures, etc.
- des « cas de communication » décrivant des situations au sein
                                                                            L’étude des moyens de communication n’est pas exhaustive et doit
d’organisations réelles ou simulées et permettant une analyse de
                                                                            mettre en évidence le rôle de chacun d’entre eux en fonction des
phénomènes ;
                                                                            objectifs de communication : aide à la décision, opérationnalisation
- des « reportages » de communication effectués par les élèves eux-
                                                                            coordonnée de sa mise en œuvre, relations sociales.
mêmes dans des organisations ou auprès de personnes susceptibles
de témoigner de leur vécu dans un contexte de travail ;
                                                                            C’est à partir de l’observation de pratiques réelles, de processus, de
- des articles relatifs à des phénomènes de communication dans les
                                                                            procédures et de documents, que l’on aborde cette partie du
organisations ;
                                                                            programme.
- des situations simulées en classe, en jeux de rôles, particulièrement
lorsqu’il s’agit d’aborder les techniques de communication et les           En ce qui concerne l’importance de la communication avec les
situations qui permettent leur mise en œuvre. Il est préférable             partenaires de l’organisation, il peut être profitable d’impliquer les
d’utiliser les heures dédoublées pour ce type d’applications, un            élèves dans les éventuelles actions de communication de
nombre trop important d’élèves risquant de rendre difficile la              l’établissement au sens large (administration, foyer socio-éducatif,
maîtrise de l’exercice.                                                     association sportive, infirmerie…). Ce point permet aux élèves de
                                                                            produire sur divers supports des documents tels que des lettres
Le lien entre la communication et les autres parties du programme,          commerciales, devis, factures. Dans le cadre de ces productions, les
tant au sein de la discipline qu’avec le management des                     élèves doivent recourir de façon méthodique aux logiciels
organisations, est particulièrement évident en classe terminale.            bureautiques adaptés.
Chaque fois que possible, on privilégie les approches montrant
l’intégration de la communication dans des processus plus larges.           Précautions : Il est intéressant de présenter la diversité des pratiques
Les « cas d’entreprises » favorisent cette vision.                          et d’éviter toute standardisation normative dans l’approche des
                                                                            documents d’entreprise.
L’évaluation est formative quand il s’agit de découvrir et d’observer
des situations nouvelles. L’acquisition des notions est soutenue par                  1.3. Communication organisée et gestion des documents
une évaluation sommative périodique recourant à l’étude et                  Notion de document
l’analyse, dans le cadre d’une organisation, de problèmes simples de        Le document peut prendre plusieurs formes en fonction de la
communication, appelant des propositions argumentées en termes de           technologie employée. Le document électronique prend une place
conseils, procédures, documents, etc.                                       prépondérante dans les organisations :
1. La communication dans les organisations                                  - la production de nouveaux documents est le plus souvent réalisée
                                                                            sous forme numérique ;
La communication organisée et la communication informelle
                                                                            - la mise à disposition de documents « papier » existants nécessite
cohabitent et sont complémentaires.
                                                                            une conversion numérique.
L’étude d’exemples réels, de « cas d’entreprises », d’articles de           Le cycle de vie d’un document dépend de son utilité et de contraintes
presse, permet d’observer une communication complexe, dont une              légales (fréquence d’accès au document, durée de vie en
partie est globalement maîtrisée, vise à l’information et à l’efficacité,   modification ou en consultation, durée légale et délais de forclusion,
tandis que l’autre est plus spontanée et concourt au maintien du lien       niveau de conservation des versions…).
social.                                                                     Après l’inventaire des supports (permanents et temporaires) et des
                1.1. Les phénomènes informels                               types d’information (orale, écrite, visuelle), le professeur présente
Ils occupent une place importante dans les relations de travail. Leur       quelques combinaisons possibles donnant naissance à des documents
étude s’appuie sur l’analyse effectuée en classe de première,               en usage dans des organisations. Les élèves découvrent ainsi la
renforçant ainsi l’idée que la communication peut avoir pour seul           grande variété de documents que peut gérer une organisation. Les
enjeu la relation elle-même, la construction de sa propre identité, la      documents multimédias entrent dans le champ d’étude.
détermination de sa place au sein d’un groupe, etc. Elle peut
également s’inscrire dans des phénomènes d’influence, spontanés ou          Gestion électronique de documents (GED)
orchestrés.                                                                 L’appropriation des concepts liés aux fonctions de la GED s’effectue
Le professeur met en évidence, par l’observation et l’analyse,              par la pratique.
l’apparition spontanée de réseaux informels de communication dans           Les élèves sont mis en situation :
les organisations, les rites de fonctionnement liés, la convivialité ou     - d’acquérir et définir l'aspect physique des documents en tenant
les contraintes qu’ils peuvent générer, ainsi que le rôle régulateur ou     compte des besoins du lecteur et de son support de lecture
perturbateur de cette communication.                                        (numériser, utiliser un logiciel de reconnaissance optique de
                                                                            caractères (OCR) ;
                                                                            - d’indexer des documents ; l’indexation repose sur une analyse
                                                                            conceptuelle de documents simples pour les décrire par un ou
11/16

plusieurs mots-clés. Il faut distinguer la description formelle du
document (type, auteur, date, etc.) à des fins de classement, de la           Protection, sécurité des documents et archivage
description par concepts permettant de décrire son contenu (mots-             Les élèves doivent identifier les enjeux, les risques et les techniques
clés). Les principaux ordres de classement sont présentés. Le                 de piratage utilisées, pour apprécier les mesures de sécurité à mettre
rangement ou mode de classement (approche matérielle) est exclu ;             en œuvre dans un environnement informatique en réseau.
- de mettre à disposition : des documents, définir des modes
d’organisation et de mise à disposition des données et documents. Il          Les enseignants doivent sensibiliser les élèves aux contrôles relatifs
s’agit de construire une navigation et une organisation de stockage           à:
logique, créer des liens hypertextes au sein de tous types de                 - la sécurité des données, plus particulièrement aux autorisations
documents et entre les documents, organiser sur un support de                 d’accès aux fichiers par mots de passe afin qu’ils en connaissent les
stockage une arborescence en respectant un cahier des charges.                principes. Les aspects techniques qui relèvent de l’administration
                                                                              d’un réseau sont exclus ;
Production et enrichissement des documents numériques                         - la sécurité d’accès : appliquer différents niveaux de sécurité
La distinction entre la structure (le plan), la forme (le style) et le fond   (exemple : mettre en oeuvre une protection au niveau du document ;
(le sens) du document contribue à l’élaboration raisonnée, par les            analyser au sein du réseau les effets d’une sécurité individuelle, d’un
élèves, de documents adaptés aux besoins et à la situation de                 groupe).
communication. Elle correspond en même temps à l’évolution des
langages de description des documents électroniques, de HTML à                L’attention des élèves est attirée sur la protection et le respect des
XML.                                                                          droits des personnes, la propriété littéraire, artistique et industrielle.
                                                                              Ce point est étudié en référence aux notions abordées en Droit en
Tout document électronique doit être adapté au contexte de sa mise à          classe de première (droits patrimoniaux) et de terminale (droits de
disposition de destinataires qui peuvent être divers. Cela nécessite en       propriété industrielle).
conséquence de :
- respecter une charte graphique, des feuilles de styles et des               La nécessité de contrôles sur la sécurité des données peut être
modèles ;                                                                     illustrée à partir d’exemples en liaison avec la gestion des ressources
- adapter les documents aux formats de textes et d’images (formats            humaines : base de données sur le personnel en ligne utilisées par des
graphiques (tif), formats d’images (gif, bmp, jpeg, etc.), formats de         groupes d’utilisateurs différents contenant des données générales et
textes (pdf) ;                                                                des données confidentielles, salaires, renseignements médicaux, etc.
- produire les documents en prenant en compte leurs modes de
diffusion (écran, impression).                                                La gestion électronique des documents (GED) ou leur
                                                                              décentralisation peut apporter des remèdes à l’encombrement
L’appropriation des concepts associés à la production et                      souvent coûteux des archives. Les différents types d’archives sont
l’enrichissement des documents numériques est consolidée par la               simplement énoncés en relation avec la fréquence de leur utilisation.
pratique : dans le cadre de leur scolarité et plus particulièrement de        L’intérêt des différents supports d’archives notamment des supports
ce programme, seuls ou en équipes réduites, les élèves sont amenés            optiques pour la GED est également simplement énoncé.
concrètement à créer des modèles, utiliser des feuilles de styles,            2. La communication au sein des groupes restreints
organiser leurs fichiers, stocker leur documents, utiliser méthodes et
                                                                              La première partie de ce chapitre s’appuie fortement sur les notions
outils propres au travail collaboratif. Ils sont ainsi amenés à enrichir
                                                                              du titre « A. Les groupes ». Elle permet de percevoir comment les
un même document et à en gérer les versions.
                                                                              phénomènes d’influence imprègnent les rôles de chacun dans le
                                                                              groupe, les interactions, les échanges internes.
Tout travail de conception de documents respecte obligatoirement les
phases suivantes :
                                                                              La seconde partie aborde plusieurs techniques de communication
          Analyse (forme et fond)Æ RéalisationÆ Contrôle.
                                                                              susceptibles de favoriser la communication interne aux groupes.
Quel que soit le document réalisé, l’approche technique relative à
cette réalisation doit être précédée d’une analyse (objectifs de
                                                                              La troisième partie, enfin, s’attache à étudier trois situations de
communication, finalités, structure, forme, fond du document,
                                                                              communication de groupe particulièrement fréquentes.
pertinence du support, de l’outil utilisé, etc.) et suivie d’un contrôle
de qualité.                                                                             2.1. Phénomènes d’influence au sein des groupes
                                                                                        restreints
L’enseignement prend appui sur les possibilités offertes par les              C’est bien l’impact des phénomènes de cohésion et d’influence sur la
logiciels bureautiques (modèles, plans, feuilles de style) et par les         communication de groupe qui est étudié et, en retour, les
langages de description des documents.                                        conséquences de cette communication sur le fonctionnement des
L’élève ne pratique aucune programmation à l’aide d’un langage de             groupes et sur les prises de position des individus qui les composent.
description de documents. Cependant, à l’aide des versions les plus
récentes de nombreux logiciels, en particulier de bureautique,                Pour cela, il est possible de prendre appui sur l’analyse des
recourrant au langage de description de documents, il peut réaliser           expériences antérieures des élèves (ex. : réunions de préparation aux
certaines activités.                                                          conseils de classe) et d’observer des situations de communication de
Par exemple :                                                                 groupe au travers d’extraits de films, de vidéos, de recueils de
- l’observation et l’interprétation de la description de documents            témoignages.
simples réalisée à l’aide de langages spécialisés (HTML et XML) ;
- la production et l’enrichissement de documents à l’aide de logiciels        Précautions : L’appropriation des concepts passe exclusivement par
de bureautique ;                                                              l’observation, l’étude de phénomènes repérables et non par
- l’adaptation de documents à la norme de l’entreprise dont la                l’acquisition de savoir-faire reposant sur des méthodes ou des
structure et le style sont déjà fournis ;                                     procédés d’influence. Les élèves ne sont jamais invités, y compris
- l’adaptation d’un document source (XML, par exemple) vers des               par le jeu de rôle, à vivre des situations visant à leur faire pratiquer
présentations de formes différentes (document textuel, rapport,               l’influence de manière consciente et délibérée. Les techniques
plaquette, diaporama, etc.) dont les styles sont déjà fournis.
Vous pouvez aussi lire