Cours Introduction - Systèmes/Services - Unix - Cours 5 ...

 
Cours Introduction - Systèmes/Services - Unix
                                       Cours 5 : Systeme de fichiers

                                                    Le Cocq Michel
                                                    lecocq@ipgp.fr

                           Licence de Sciences et Technologies - Mention Informatique

                                                   16 Février 2016

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   1 / 18
Rappel plan général

           Introduction au système UNIX - mardi 12.01.2016
           Services, processus, signaux - jeudi 14.01.2016
           Scripting shell mardi 19.01.2016
           Applications Client/Serveur et Web jeudi 11.02.2016
           Serveurs et configuration mardi 16.02.2016
           Système de gestion de fichiers mardi 16.02.2016

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   2 / 18
Plan du cours 6 : Système de gestion de fichiers

    1    Qu’est-ce qu’un système de fichers ?

    2    Arborescence et chemin

    3    montage, partitions

    4    Répertoires principaux et leur rôle

    5    /etc/fstab

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   3 / 18
Qu’est-ce qu’un système de fichers ?
           Un système de fichiers (FS ou FileSystem) ou un système de
           gestion de fichiers (SGF) est une façon d’organiser et de stocker
           une arborescence sur un support (disque, disquette, cd ...) que
           l’on appelle mémoires secondaires.
           Le principe consiste à stocker ces données dans des mémoires
           secondaires sous forme de fichiers, c’est-à-dire de suites de blocs
           (la plus petite unité que le périphérique de stockage est capable
           de gérer).
           Le contenu de ces blocs, simple suite de chiffres binaires, peut
           être interprété selon le format de fichier :
               I   caractères
               I   nombres entiers ou flottants
               I   codes d’opérations machines
               I   adresses mémoires
           L’objectif du système de fichier est de permettre l’accès au
           contenu du fichier à partir de son chemin d’accès, formé d’un nom
           précédé d’une liste de répertoires imbriqués.
Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   4 / 18
Qu’est-ce qu’un système de fichers ?

   Linux dispose de plusieurs types de systèmes de fichier pour stocker
   des données, ce sont différentes méthodes permettant d’associer un
   nom de fichier à son contenu :
   types de FS
           ext2 ext3 : développés spécialement pour Linux
           MS-DOS : partition windows, disquettes , clef usb...
           ISO 9550 : cd-rom, DVD

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   5 / 18
Arborescence et chemin

   Organisation
   Pour l’utilisateur un système de fichiers est vu comme une
   arborescence :
           les fichiers sont regroupés dans des répertoires
           Ces répertoires contiennent soit des fichiers, soit récursivement
           d’autres répertoires.
   Il y a donc un répertoire racine et des sous-répertoires. Une telle
   organisation génère une hiérarchie de répertoires et de fichiers
   organisés en arbre.

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   6 / 18
Arborescence et chemin

   Un grand nombre de type de fichiers existe, mais peuvent etre classés
   des les cathégories suivantes :

   Types de fichiers
           fichier simple ou normaux :
               I   text : courrier, sources des programmes, scripts, configuration ...
               I   binaires : a.out (executable), .avi (films), .jpeg, iso ...
           repertoires : ce sont des fichiers conteneurs qui contiennent des
           références à d’autres fichiers. véritable charpente de
           l’arborescence, ils permettent d’organiser les fichiers par
           catégories

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   7 / 18
Arborescence et chemin

   Types de fichiers
           liens
               I   liens durs : associent au moin deux fichiers, indépendants, même
                   taille, même espace disque et donc même inode. Toute
                   modification de l’un, modifie l’autre ! Suppression de l’un, casse le
                   lien, mais ne supprime pas physiquement l’autre.
               I   liens symboliques : fait référence à un fichier dans un répertoire.
                   La suppression du fichier source entraînera un changement de
                   comportement du fichier lien qui sera considéré comme "cassé".
           fichiers spéciaux : /dev, ce sont les points d’accès préparés par le
           système aux périphériques. Le montage va réaliser une
           correspondance de ces fichiers spéciaux vers leur répertoire
           "point de montage".

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   8 / 18
Arborescence et chemin

   Examples
           le fichier /dev/hda permet l’accès et le chargement du 1er disque
           IDE
           Un disque dur SCSI/SATA sera noté lui : sdX soit donc /dev/sda1
           /dev/sda2 selon les partitions.
           ln -s index.html /home/jean/accueil.html La commande ls -F
           passée dans le répertoire /home/jean montre que le fichier
           accueil.html pointe sur index.html (ainsi, une requête sur
           accueil.html, va ouvrir index.html.

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   9 / 18
Arborescence et chemin

   Fonction du SGF
   Le système de gestion des fichiers assure plusieurs fonctions :
       Manipulation des fichiers :
               I   créer/détruire des fichiers
               I   insérer, supprimer et modifier un article dans un fichier.
           Allocation de la place sur mémoires secondaires : fichiers de taille
           différente, cette taille peut être dynamique, le SGF alloue à
           chaque fichier un espace de mémoire secondaire de taille fixe
           (blocs).
           Localisation des fichiers : chaque fichier possède un ensemble
           d’informations descriptives (nom, adresse...) regroupées dans un
           inode.
           Sécurité et contrôle des fichiers : un nom et une clé de protection
           sont associés à chaque fichier afin de le protéger contre tout
           accès non autorisé ou mal intentionné.
Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   10 / 18
montage, partitions
   L’opération de montage et de démontage se fait à partir de la
   commande mount et umount.
   mount
   mount -t  -o options /dev/phériphériques /mnt/rep-montage

           types sont les types de filesystem supportés par le système linux,
           il faut en fait qu’il soit supporté par le noyau.
           options par défaut sont : rw (droits en lectures/écritures –> accès
           complet).
           /dev/phériphériques est donc le périphérique/partition que l’on
           désire monter : dans le cas d’un disque dur IDE on aura par
           exemple /dev/hda2 /dev/hda3 dans le cas d’un disque dur
           SCSI/SATA on aura /dev/sda2 /dev/sda3 etc..
           /mnt/rep-montage est donc le répertoire où sera monté la partion :
           le point de montage. Cela peut-être /home /mnt/hda5
           /home/download etc...
Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   11 / 18
montage, partitions

   Examples
   mount -t ext3 /dev/hda5 /home/download
   mount 192.168.2.3 :/home /mnt/serveur/home

   En règle général, vous n’êtes pas obligé de spécifier le fs "-t ext3"
   mount se débrouille comme un grand. la commande mount tout seul,
   renvoie tous les points de montage. Ce sont en fait, les valeurs
   contenues dans le fichier : /etc/mtab

   Pour démonter une partition :
   umount /mnt/rep-montage ou umount /dev/phériphériques
   umount /home/download ou umount /dev/hda5

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   12 / 18
Répertoires principaux et leur rôle

           / le répertoire racine
               I   /bin : les fichiers exécutables
               I   /boot : le noyau et les fichiers de démarrage
               I   /dev : répertoire de fichiers spéciaux, qui servent de canaux de
                   communication avec les périphériques (disques, adaptateur
                   réseau, cartes son etc...)
               I   /etc :les fichiers de configuration du système et les principaux
                   scripts de paramétrage
                           /etc/rc.d scripts de démarrage du système
                           /etc/X11 scripts de configuration du serveur X
                           /etc/sysconfig configuration des périphériques
                           /etc/cron description des tâches périodiques à effectuer
                           /etc/skel fichiers recopiés dans le rép. personnel d’un nouvel
                           utilisateur

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   13 / 18
Répertoires principaux et leur rôle

           / (...)
               I   /home la racine des répertoires personnels des utilisateurs
               I   /lib les bibliothèques et les modules du noyau
               I   /mnt la racine des points de montage des systèmes de fichiers
                   périphériques ou extérieurs (cd, disquette, nfs ..).
               I   /opt lieu d’installation d’applications supplémentaires (comme
                   starOffice, java ..)
               I   /root répertoire personnel du super-utilisateur root
               I   /sbin les fichiers exécutables pour l’administration du système
               I   /tmp stockage des fichiers temporaires
               I   /usr programmes accessibles à tout utilisateur ; sa structure
                   reproduit celle de la racine /
               I   /var données variables liées à la machine (fichiers d’impression,
                   traces de connexions http, smb .. dans /var/log)
               I   /proc ce pseudo-répertoire contient une "image" du système

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   14 / 18
/etc/fstab

   Le processus init (exécuté au démarrage), après chargement du
   noyau, vérifie les systèmes de fichiers déclarés dans la table du fichier
   et effectue leur éventuel montage automatique.

   Ce fichier /etc/fstab constitue une véritable "table de montage". Il fait
   l’inventaire des divers systèmes de fichiers que le noyau Linux est
   susceptible de gérer, précise la façon de les monter, s’ils doivent l’être
   au démarrage, etc...

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   15 / 18
/etc/fstab

   Structure de fstab
       1   nom du fichier spécial (ou du système distant)
       2   nom du point de montage
       3   le type de fichiers : ext2, msdos, vfat, ntfs, iso9660, nfs
       4   options de montage
               I   auto/noauto , pour demander/empêcher un montage automatique
                   au démarrage
               I   user/nouser, pour autoriser/interdire un user qq (pas le "root") à
                   effectuer le montage
       5   paramètre pour dump (commande de sauvegarde) 0 signifie que
           le système de fichiers ne sera pas sauvegardé lors d’un dump
       6   ordre dans lequel fsck devra vérifier les fichiers, 1 en priorité (c’est
           normalement la partition racine /, 2 sinon, et 0 pour ne pas
           demander de vérification.

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   16 / 18
Structure de fstab

   Examples
   /dev/hda1 /mnt/diskc vfat user, auto,rw

   /dev/hda1 est le descripteur de périphérique 1ère partition du 1er
   disque IDE
   /mnt/diskc est le répertoire de montage
   vfat est le type de système de fichiers

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   17 / 18
Structure de fstab

   remarques
           Les lignes contenant l’option noauto ne sont pas montées lors du
           démarrage du système, mais sont utiles pour renseigner sur les
           paramètres à appliquer lorsqu’on effectuera le montage.
           L’option user est nécessaire pour indiquer que n’importe quel
           utilisateur pourra monter et démonter le périphérique ; sinon cette
           tâche est réservé au root.
           Pour le montage de système distant nfs, les options rsize et wsize
           sont optionnelles, mais permettent d’augmenter sensiblement les
           performances.

Le Cocq Michel (Licence de Sciences et Technologies
                                           Cours Introduction
                                                    - Mention -Informatique)
                                                                Systèmes/Services - Unix   16 Février 2016   18 / 18
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler