Film Conférence - Société des Explorateurs Français

 
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Contact :                        Film
                                   Conférence
Fred Cebron
Magic Bus Films

                                          débat
fcebron1@gmail.com
06 09 67 09 18

1 famille à l'école du Monde   octobre 2018 v3   dossier présentation, Page 1
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Qu’est-ce que c’est ?

      Une Famille à l’école du Monde c’est avant tout une invitation à la
découverte des merveilles de notre planète ainsi qu’une rencontre avec les
hommes et les femmes qui la protègent. Véritable road-movie familial, Fred
conduit sa famille et les téléspectateurs , à travers les plus beaux paysages du
monde, des hauts plateaux des Andes aux volcans d'Indonésie en passant par la
Corée, les déserts de Namibie ou de Mongolie, les chutes d’ Iguazu ou les rives
du Gange à Bénarès.

      Une famille, un camion en guise de maison, cinq ans et cinq continents,
Fred, Laure, Martin et Chine ont fait le tour du monde à la rencontre de celles et
ceux qui réconcilient l’homme et la nature. En réalisant le rêve de nombreuses
familles, ils prouvent qu’il est encore possible de « faire la route » et d’emmener
ses enfants visiter tous les pays, même les plus improbables…

1 famille à l'école du Monde     octobre 2018 v3        dossier présentation, Page 2
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Pourquoi au cinéma?

      Après avoir réalisé pour la télévision (FRANCE 5 & VOYAGE) 21
documentaires de 52’ pour la série     « Martin Autour du Monde » sur nos 5
années de voyage, nous proposons, un Film Cinéma d’ 1 heure 1/2 à projeter
dans les salles, sur grand écran. Un long métrage qui raconte l’aventure de
l’intérieur et par nous-même. On voit les enfants grandir bien sûr mais aussi les
bonnes idées pour le monde de demain se répondre d’un pays à l’autre, d’un
continent à l’autre pour former à l’issue de ces 5 années de voyage un message
positif, efficace et clair, à la portée d’un large public. Ce que nous proposons ,
c’est aussi une conférence et un débat pour parler de notre tour du monde, un
des rêves le plus partagé en France. Comment avons-nous fait pour voyager 5
ans avec des enfants en bas âge, les bonheurs et aussi les difficultés que nous
avons rencontrées.

1 famille à l'école du Monde     octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 3
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Quel message ?

         « La nature a 3,8 milliards d’années de recherche et
                développement d’avance sur nous. »

      Dans le monde du vivant, en regardant autour de soi avec attention, on
trouve des « champions » qui ont su s’adapter de façon remarquable à leur
environnement même dans les conditions les plus extrêmes. Ces « génies » de
l’adaptation peuvent être, dans de nombreux domaines, une source d’inspiration
précieuse pour les hommes. Fred et Laure sont partis pour montrer à leurs
enfants que partout, des hommes et des femmes imaginent chaque jour des
solutions pour réconcilier l’homme et la nature ; des solutions concrètes qui
permettent de produire, de construire, de soigner, d’éduquer et de cultiver sans
détruire la planète. En se retournant sur les 160 000 Km parcourus au terme de
leur voyage, il leur est apparu comme une évidence que ce sont ceux qui
observent le plus attentivement la nature qui trouvent les solutions les plus
efficaces et les plus respectueuses des écosystèmes. Car la nature a pris le temps
d’élaborer des solutions durables qui permettent à la plupart des espèces de
cohabiter.

 « La décroissance ne propose pas de vivre moins, mais de vivre
          mieux avec moins de biens et plus de liens »

1 famille à l'école du Monde     octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 4
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Ce film raconte un voyage familial hors du commun et les incroyables
initiatives de ceux qui s’inspirent de la nature pour inventer le monde de demain.

     « Pratiquement du jour au lendemain, nous nous retrouvons dans la nature,
à habiter l’espace, l’immensité du ciel étoilé, la beauté du paysage. Le chaos
engendré par le monde occidental a fait naître en nous une furieuse envie
d’apprendre de la nature, en l’observant et en écoutant ceux qui vivent avec
harmonie avec elle. En incarnant l’utopie, en incarnant une protestation positive
par nos actes quotidiens, participant au changement du monde par notre propre
transformation. Avec amour et modestie, en assumant notre responsabilité, en
choisissant de mettre en cohérence notre vie avec nos valeurs profondes, nous
pouvons avoir une puissance immense. »

1 famille à l'école du Monde     octobre 2018 v3        dossier présentation, Page 5
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Le scénario du Film

      Entre les séquences décrites ci-après, les transitions seront riches et
nombreuses tant la famille a vécu (et filmer) d’évènements sur les routes du
monde : les problèmes de camion, les traversées de zones dangereuses, les
aventures des enfants, leur éducation, les rencontres avec des animaux sauvages,
les passages de frontière, etc.

                Part 1 - Observer et expérimenter
      Séquence d’intro : Départ de France – arrivée en Argentine – présentation
du projet et de la famille - préparation du camion – départ pour le Chili –
traversée des lacs salés.

                       Séquence 1 Chili – Le Biomimétisme.

     Dans le désert côtier du Chili, il ne pleut jamais. Pourtant, le professeur
Horacio Larrain a découvert que certains insectes y trouvaient suffisamment d’eau
pour survivre. En les observant, il a remarqué qu’ils étaient recouverts de poils
leur permettant de capter l’eau du brouillard marin. A partir de ces observations,
le professeur Larrain a mis au point des filets attrape-brouillard permettant à
l’homme de récolter de l’eau dans le désert.

1 famille à l'école du Monde     octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 6
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Séquence 2 Pérou
              Reconstruire un écosystème grâce aux arbres fontaines.

      Sur les versants au vent des montagnes littorales, à des altitudes comprises
entre 400 et 1 200 m, on observe de la végétation verdoyante là où la faible
pluviométrie rend a priori impossible leur existence. Ces plantes ont pu s’installer
en captant sur leurs feuilles les eaux atmosphériques contenues dans les
brouillards matinaux. Là aussi, des hommes ont installé les capteurs de brouillard
du Pr Larrain dans le but d’irriguer des terres agricoles et de reconstituer 100ha
de forêt disparue.
                              Séquence 3 Bolivie
                     Les Kalawayas, des médecins sans livre.

      Faute d’archives écrites, le savoir des anciennes tribus est partout en train
de disparaître. Pourtant, ces peuples premiers ont la plus ancienne tradition
d’observation de la nature et notamment des plantes médicinales. Par exemple,
les Kalawayas étaient les médecins des Incas. Aujourd’hui, ils continuent de
soigner les boliviens et parcourent le pays à la recherche des plantes nécessaires
à leurs remèdes. En ce début d’aventure, la petite Chine tombe malade. La
famille cherche donc un médecin et décide de faire confiance à un Kalawaya ...

                               Séquence 4 Équateur
              Le savoir des anciennes tribus d’Amazonie est un trésor.

      Les premiers jardins botaniques de Londres ou du Vatican furent créés
dans les années 1500 pour la conservation des plantes médicinales. En
Amazonie, les peuples indigènes se transmettent oralement des milliers d’années
d’expérience d’utilisation des plantes médicinales. En 1993, trois femmes, dont
deux françaises, ont créé la fondation OMAERE et ont acheté en Équateur 15ha
d’anciens pâturages. Elles y préservent le savoir ethnobotanique de plusieurs
ethnies équatoriennes qui sont aujourd’hui menacées de disparaître. Un savoir
ancestral qui suscite de plus en plus l’intérêt des firmes pharmaceutiques.

1 famille à l'école du Monde      octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 7
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Séquence 5 Inde
                     Rendre le pouvoir aux petits paysans.

     Rendre la terre fertile en imitant les termites. Le but de Bernard et Deepika,
deux ingénieurs agronomes, est de rendre la nature productive, non plus en
l’exploitant mais en l’imitant. Leur idée est simple : dans la nature, l’évolution a
déjà résolu par nécessité la plupart des problèmes auxquels nous sommes
confrontés : énergie, production alimentaire, contrôle climatique, matières
premières, etc. En 1994, « Pebbles Garden » n’était qu’un amas de cailloux, de
graviers et de latérite. En imitant l’action des termites, et sans aucun apport de
terre ou d’intrants extérieurs, Bernard et Deepika ont réussi à transformer leur
jardin de pierres en une exploitation maraichère productive.

      Longtemps, les humains ont été des chasseurs-cueilleurs. Cette pratique,
qui nous semble aujourd’hui primitive, demandait en réalité d’extraordinaires
capacités d’observation et de compréhension de l’environnement. Quelques
hommes sur terre préservent encore ce précieux savoir.

1 famille à l'école du Monde      octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 8
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Séquence 6 Cambodge
             Les Bunongs ou comment vivre en auto suffisance?

      Se nourrir directement de la nature sauvage. Les Bunongs sont une
minorité ethnique qui vit à cheval entre le Cambodge et le Vietnam. Ils sont
considérés comme des montagnards car ils vivent dans la chaîne annamitique.
Leurs modes de culture, parfois jugées archaïques par leurs compatriotes, sont
basées sur un développement en harmonie avec la forêt. Ils effectuent des
rotations de terrains rapides et laissent le temps à la forêt de se régénérer pour
qu’elle ré-enrichisse le sol. Quand les récoltes ne sont pas suffisantes, le Bunongs
sont capables de se nourrir uniquement des produits de la forêt.

                             Séquence 7 Mongolie
                     Un bel exemple de sobriété heureuse.

      En Mongolie, les nomades savent tirer leur nourriture, leurs vêtements, leur
combustible et même les matériaux pour construire leurs yourtes de la steppe,
un environnement en apparence très pauvre. Les hommes et les animaux
domestiques y vivent en quasi-symbiose, tirant le meilleur parti de ce que leur
environnement peut offrir. Ils ont appris à faire plus avec moins et à se contenter
de peu.

1 famille à l'école du Monde      octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 9
Film Conférence - Société des Explorateurs Français
Part 2 – Les applications dans le monde actuel
      Séquence d’intro : Nous présentons le principe du deuxième film; Après
les observations de la nature et les expérimentations, nous découvrons les
applications concrètes qui fonctionnent déjà dans le monde moderne.

          Séquence 1 Malaisie – La maison la plus verte du monde.

      Martin et sa famille visitent la maison « la plus verte du pays ». En observant
la nature, il a testé plein d’innovations pour rendre sa maison la plus écologique
possible : ventilation traversante avec un point d’eau de chaque côté (évite la
climatisation électrique), puits de lumière conçus pour limiter les besoins en
éclairage, éco-construction en récupérant des déchets industriels, récupération
des eaux de pluie, etc.

               Séquence 2 Indonésie - une agriculture éthique.

      Iskandar Waworuntu et son fils Krisna gèrent une exploitation basée sur les
principes de la permaculture. Ils expliquent à Martin les secrets de la
permaculture dont le but est de rendre la terre durablement fertile en respectant
toute la biodiversité. Pour arriver à ce résultat, une observation très attentive de la
nature locale, des cycles de l’eau, du soleil et des vents dominants est
indispensable. Un bon permaculteur est un bon naturaliste, qui comprend les
cycles de la nature sauvage et essaye de s’en rapprocher le plus possible. Les «
perma-blitz » (entraide ponctuelle pour réaliser les plus gros travaux) permettent
en se rassemblant de substituer l’effort collectif aux grosses machines et au
pétrole. C’est aussi une excellente source de lien social qui renforce la solidarité
entre les hommes.

1 famille à l'école du Monde       octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 10
Séquence 3 Corée du Sud - l’école de la nature.

      Dans les pays développés, de plus en plus de gens choisissent de quitter
les grandes villes pour donner plus de sens à leur activité professionnelle ou
trouver une meilleure qualité de vie à la campagne. Mais savent-ils pour autant
vivre avec la nature ? A Dongseong, la communauté aide les nouveaux arrivants à
construire eux-mêmes leur maison et à produire leurs propres fruits et légumes.
Les néo-ruraux redécouvrent qu’ils font partie du vivant.

      A l’école Poolmo, on apprend aux enfants à cultiver leur propre nourriture.
Ils redeviennent ainsi un élément du système naturel. C’est un cadeau précieux
car si on ne sait ni faire pousser des aliments, ni chasser on est forcément
déconnecté de ce qui nous maintient en vie sur cette planète. Une fois acquises,
ces techniques pourront leur servir toute leur vie. De plus, l’observation de la
nature et l’apprentissage de techniques de cultures traditionnelles les intègrent
dans la grande communauté des millions de fermiers traditionnels du monde.

1 famille à l'école du Monde     octobre 2018 v3       dossier présentation, Page 11
Séquence 4 Nouvelle-Zélande
                         La forêt est le meilleur modèle.

      Comprendre et imiter l’écosystème forestier. La « forêt- jardin », est un mix
de permaculture, d’agroforesterie et de biomimétisme. La forêt est le système
végétal terrestre le plus complexe et le plus riche. C’est aussi le plus résilient
grâce à la diversité des espèces qui la compose. Créer une forêt-jardin, c’est une
forme de biomimétisme agricole très élaboré qui consiste à comprendre les
interconnexions complexes de la forêt pour les orienter vers la production de
nourriture. On passe alors du paradigme de l’agriculteur « maître de sa terre et
de ce qui s’y passe » à un modèle encore presque inexploré de « jardinier de
forêt », qui incite avec légèreté les arbres et autres plantes à produire des
éléments comestibles.

                       Séquence 5 Nouvelle-Zélande
                     Quand écologie rime avec économie.

     Yealands Estate est un vignoble révolutionnaire. Peter, son propriétaire a
décidé de mettre en place une combinaison de solutions écologiques novatrices
pour tenter de produire le vin le plus «vert» du monde. Animaux désherbeurs
(cochons nains et moutons sont ensuite mangés), panneaux solaires, éoliennes,
chauffage aux sarments de vigne, étangs remplis de truites qui mangent les
insectes nuisibles à la vigne, etc…et tout cela lui fait faire de sacrées économies !

1 famille à l'école du Monde      octobre 2018 v3        dossier présentation, Page 12
Séquence 6 Zambie - Des barrières de piment.

      Les conflits hommes-animaux. Apprendre à partager notre territoire avec
les animaux sauvages n’est pas évident. Autrefois, on les exterminait. Aujourd’hui,
il n’en est plus question et la cohabitation entre les hommes et les animaux
sauvages devient difficile dans de nombreux pays du monde. En Zambie, en
bordure du Parc National Luangwa, l’association Awely met en place des
solutions pour définir un nouvel équilibre entre les hommes et les animaux
sauvages. Par exemple, des canons à piment pour éloigner les éléphants des
cultures sans leur faire de mal. L’idée est aussi de faire accepter un certain degré
de gêne mutuelle (pour les éléphants et pour les humains) afin que les deux
espèces puissent continuer à vivre côte à côte.

           Séquence 7 Alaska - Préserver les ressources naturelles.

      Il reste encore beaucoup de saumons sauvages dans le Pacifique, mais les
pécheurs d’Alaska savent depuis longtemps que la ressource n’est pas
inépuisable. Pour préserver l’espèce, ils ont imaginé il y a 35 ans le « salmon
ranching » à ne pas confondre avec l’élevage de saumon. La différence est
fondamentale : d’un côté, le saumon passe toute sa vie en captivité, de l’autre, il
ne s’agit que d’une sorte de nursery qui permet de relâcher des millions de petits
saumons qui reviendront immanquablement quelques années plus tard dans la
baie de Valdez pour être pêchés. L’idée dans ces écloseries est de donner un
coup de pouce à la nature pour pouvoir continuer à consommer du saumon sans
modifier le cycle complet de la nature.

             Séquence 8 Islande – Tout est question de bon sens.

      Utiliser ce qui est abondant localement (la chaleur sous-terraine en
l’occurrence) pour produire ce que l’on n’a pas. Martin et sa famille visitent des
serres incroyables où les islandais font pousser des tomates, des figues et mêmes
des bananes avec de l’énergie renouvelable. Les Islandais ont su observer ce que
leur offrait la nature locale pour en tirer le meilleur parti sans la dégrader.

1 famille à l'école du Monde       octobre 2018 v3        dossier présentation, Page 13
Frédéric CEBRON                                                                                        Réalisateur /chef op.
   Les cabanes
   34590 Marsillargues

   Port :       +33 6 09 67 09 18
   e-mail :     fcebron1@gmail.com

   Né le 30 juillet 1964 à PARIS 17ème

                                                                EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

   1/ Réalisation Documentaire

    2017        Auroville, une ville utopique                                        2004      Réalisation de « Aline et les Saigas »
                26’ ARTE Habiter le Monde                                                      Documentaire de 52 mn
                                                                                               Canal+ novembre 2004
    2017        Auroville, une ville pour le futur
                52’ Voyage                                                           2001      Réalisation de « BARTABAS, homme de courses »
                                                                                               Documentaire de 26 mn
   2010/2017 Martin autour du monde.                                                           Canal + (septembre 2001)
             21x 52’ France 5 & France O, Voyage.
                                                                                     2000      Aventures Sauvages: des kangourous chez les Papous »
   2009         Erreur Judiciaire                                                              Documentaire animalier de 52 mn
                52’ Planete et KTO                                                             FRANCE 3 / La Cinquième (aout/sept 2001)

                Les nouveaux explorateurs – les volcans                              2003      Réalisation de « Appel d’air »
                52’ Philippines Canal+                                                         Documentaire 6 X 52mn présenté par Alexandre Debanne
                                                                                               La Cinquième/ Odysee été 99
   2008         les nouveaux explorateurs – les volcans
                52’ Equateur Canal+                                                  1998      Réalisation de « grand tourisme »
                                                                                               Documentaire 5x 26 mn
   2007         les nouveaux explorateurs – les volcans                                        TV5 et Voyage saison 98
                52’ Indonesie Canal+
                                                                                     1998      Réalisation de « Sardanajazz »
                « Les rêves de Lili » France 5 – KTO                                           Documentaire de 52 mn
                Documentaire portrait de 52’                                                   France3 Juin 98

   2006         « le Gang des lémuriens » Canal+                                     1996      Réalisation de "les speakerines"
                Documentaire animalier de 52’                                                  Documentaire de 52 mn
                Canal+ noël 2006 – Animal planet – TSR – RTBF                                  Canal+ Avril. 96
                Prix du public festival de Dompierre 2007
                                                                                     1996      Réalisation de "J'avoue, j'ai fait rire"
   2006         « Les bébés de Valdes » Patagonie                                              Documentaire de 15 mn
                Documentaire animalier de 52’                                                  Canal+ octobre 96
                Canal + - Planet Juillet 07

1 famille à l'école du Monde                                    octobre 2018 v3                dossier présentation, Page 14
1994       Réalisation de "Pierre Botton"                              1993      Réalisation de "SUD de Philippe EIDEL"
              Documentaire de 15 mn                                                 Documentaire musical pour La Bande Son/ Canal+.
              Canal+ Mars 94
                                                                          1992      Réalisation de "MARIE SARA TORERO"
              Réalisation de " le Destin du Taureau"                                Documentaire de 52 mn
              Canal + Documentaire de 52 mn                                         Canal+ pour l'ouverture de la saison.

    1993      Réalisation de "Guy PEELLAERT, naissance d'une oeuvre".     1991      Réalisation de "Gérard DEPARDIEU VIGNERON"
              Documentaire Programme court Alain Burosse                            Documentaire de 52 mn
              Canal+ pour le festival de Cannes.                                    Canal+ en Mars 91 rediff. sur le câble.

   2/ Émissions de T.V.

   2009/10    Groland magazine – Canal+
                                                                          1996      Émission " le Journal de la nuit"
   2008       Bienvenue au Groland - Canal+                                         Journaliste Reporter d'Images.
                                                                                    Canal+ Festival de Cannes mai 96
   2005 /07   « 7 jours au Groland » - Canal+
              Réalisateur des fictions                                    1993-96   Émission "CA CARTOON"
                                                                                    (7 d'Or de la meilleure émission jeunesse en 1994 et 1995)
   2002/04    « Groland sat » - Canal+                                              Réalisateur plateau des Quotidiennes et des hebdos.
                                                                                    + Émission spéciale Soirée de Noël 95.
    2004      « Bien dans son corps »
              Les maternelles - France5                                   1992-96   Émission "NULLE PART AILLEURS"
                                                                                    Réalisateur des séquences théâtre.
   2000/01    « Le journal de Jules-Edouard Moustique »
              NPA – fiction – Canal+                                                Emission "24 HEURES" Agence CAPA
                                                                                    Journaliste Reporter d'Images.
              Emission « Plus Vite Que La Musique »
              26mn, M6                                                              Émission "TÉLÉ DIMANCHE"
                                                                                    Journaliste Reporter d'Images.
              Emission « Vu a la télé »
              6mn, M6                                                     1990-91   Émission "LA GRANDE FAMILLE"
                                                                                    Réalisateur des séquences de J.P. COFFE.
   1999       Emission « Festivals »
              Réalisateur de 4x 26mn
              Ciné Cinéma saison1999                                      1988-89   Émission "DEMAIN" de M. Denisot
                                                                                    Journaliste reporter d'images.
   1998       Emission Exclusif
              Réalisateur rédacteur en chef                                         Émission "CHEVAUX ET CASAQUES" la Cinq.
              TF1 festival de Cannes juin 98                                        Journaliste reporter d'images.

1 famille à l'école du Monde                                octobre 2018 v3         dossier présentation, Page 15
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler