Les statistiques structurelles de l'économie marchande non financière de 2005 à 2011 Sommaire

 
Les statistiques structurelles de l’économie marchande
non financière de 2005 à 2011

Sommaire

1. Introduction                                               4

2. Profil structurel de l’économie marchande non financière    4

3. Tableaux de bord de l’économie marchande non financière    30

4. Sources et méthodes                                        32

5. Liste des tableaux et graphiques                           37

6. Pour en savoir plus                                        40
Impressum

Responsable de la publication
Dr Serge Allegrezza

Coordination et rédaction
Lucia Gargano
Georges Zangerlé

STATEC
Institut national de la statistique
et des études économiques

Centre Administratif Pierre Werner
13, rue Erasme
L - 1468 Luxembourg-Kirchberg

Téléphone                             247 - 84219
Fax                                   46 42 89
E-mail                                info@statec.etat.lu
Internet                              www.statec.lu

2
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Table des matières
Les statistiques structurelles de l’économie marchande
non financière de 2005 à 2011*
1. Introduction                                                                                                    4

2. Profil structurel de l’économie marchande non financière                                                        4
    2.1 Population des entreprises actives                                                                         5
    2.2 Main-d’œuvre                                                                                              12
    2.3 Mesure du niveau de l’activité                                                                            16
    2.4 Création de valeur ajoutée                                                                                18
    2.5 Structure des marges                                                                                      21
    2.6 Productivité du travail                                                                                   28

3. Tableaux de bord de l’économie marchande non financière                                                        30

4. Sources et méthodes                                                                                            32
    4.1 Base légale et utilisations                                                                               32
    4.2 Collecte des données                                                                                      32
    4.3 Autres aspects qualitatifs des SSE                                                                        36

5. Liste des tableaux et graphiques                                                                               37

6. Pour en savoir plus                                                                                            40
    6.1 Publications antérieures                                                                                  40
    6.2 Règlements communautaire actuellement en vigueur                                                          40

_______________
* Rédaction et coordination: Lucia Gargano, Georges Zangerlé

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                         3
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

1. Introduction                                                    2. Profil structurel de
L’objectif des statistiques structurelles sur les
                                                                   l’économie marchande
entreprises (ci-après dénommées « SSE ») est de
mettre à disposition des statistiques commu-
                                                                   non financière
nautaires annuelles harmonisées et comparables
sur la structure, l’activité, la compétitivité et la               Sur le plan communautaire, les SSE sont éta-
performance des entreprises productrices de                        blies pour un champ qui est défini par rapport à
biens et de services marchands dans l’Union                        la nomenclature statistique des activités éco-
européenne.                                                        nomiques NACE Rév.2. Pour les entreprises
                                                                   exerçant plusieurs activités, le code NACE se
Avec leurs indicateurs de nature très variée, les                  réfère à l’activité principale, c’est-à-dire celle
SSE enrichissent les analyses financières indivi-                  qui génère le plus de valeur ajoutée 2 au sein de
duelles par une vue agrégée (benchmark) tout                       l’entreprise.
en offrant aux utilisateurs de statistiques ma-
cro-économiques une ventilation plus détaillée                     Ce bulletin présente les SSE de l’économie mar-
par branche d’activités que les comptes natio-                     chande non financière, c’est-à-dire l’industrie, la
naux. Les SSE complètent les statistiques à                        construction, le commerce et les services non
court terme, qui présentent l’aspect conjonctu-                    financiers. Sont exclus les activités agricoles, les
rel de l’économie sous la forme d’indices. Ainsi,                  activités financières et d’assurance ainsi que
faut-il considérer les SSE comme un maillon                        toutes les activités non marchandes.
entre les analyses micro-économiques, les in-
dices conjoncturels et les indicateurs macro-                      L’interprétation du concept d’activité écono-
économiques, et non pas comme leur substitut.                      mique marchande repose sur les principes du
                                                                   Système européen des comptes (SEC). Selon les
Les SSE sont ventilées par activité économique,                    paragraphes 3.19 et 3.37 du référentiel SEC
par classe de taille d’emploi et par pays                          2010, « pour être classée comme producteur
d’origine de contrôle. Pour des raisons de vo-                     marchand, l'unité institutionnelle doit couvrir au
lume, le bulletin se limite à présenter les SSE au                 moins 50 % de ses coûts de production par le
niveau de détail suivant: industrie, construction,                 produit de ses ventes, de manière continue sur
commerce et services non financiers. Le lecteur                    plusieurs années. […] Les coûts de production
intéressé par un plus grand détail pourra con-                     correspondent à la somme de la consommation
sulter les SSE disponibles sur le Portail des                      intermédiaire, de la rémunération des salariés,
statistiques 1, qui couvrent le niveau le plus dé-                 de la consommation de capital fixe, des autres
taillé de la nomenclature statistique des                          impôts sur la production et des coûts de capi-
activités économiques NACE.                                        tal.»

                                                                   Dans le règlement communautaire qui régit les
                                                                   SSE, les activités financières sont « traitées sé-
                                                                   parément du fait de leur nature spécifique. » 3

                                                                   2
                                                                    En absence d’informations sur la valeur ajoutée par seg-
                                                                   ment d’activités, on peut avoir recours à des
                                                                   approximations par l’emploi ou le chiffre d’affaires. Pour en
                                                                   savoir plus, cf. Publications antérieures: STATEC, Nomen-
                                                                   clature d'activités NACELUX Rév.2, chapitre 3, Règles de
                                                                   classement des activités et des unités
                                                                   3
                                                                    cf. Commission européenne, Eurostat, Statistiques struc-
                                                                   turelles sur les entreprises, Introduction, Quels secteurs
1                                                                  économiques les SSE couvrent-elles ?
    cf. Portail des statistiques, Entreprises, Données générales

4                                                                                          Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

2.1 Population des entreprises                                          Graphique 1: Le poids de l’économie
                                                                        marchande non financière (en % du nombre
actives
                                                                        d’entreprises actives) dans l’économie luxem-
2.1.1 Le poids de l’économie marchande                                  bourgeoise* en 2005 et en 2011
non financière dans l’économie luxem-                                   100%
                                                                                            12.3                          12.9
bourgeoise                                                               90%
                                                                                            4.2                            4.3
                                                                         80%
Une entreprise est considérée comme active                               70%
lorsqu’elle a « soit réalisé un chiffre d’affaires,                      60%
soit occupé des salariés, à un moment quel-                              50%
conque de la période de référence, même                                  40%                83.5                          82.8
pendant une période limitée. »2 Le nombre                                30%
d’entreprises actives de l’économie luxembour-                           20%
geoise dans son ensemble est disponible dans                             10%
les statistiques relatives à la démographie des                           0%
entreprises. 1 L’économie marchande non finan-                                             2005                           2011
cière est un sous-ensemble de l’économie totale                                   Enseignement, santé et autres activités de services
et représente 82.8% des entreprises actives sur                                   Activités financières et d'assurances

le territoire national en 2011 (2005 : 83.5%),                                    Economie marchande non financière

alors que les activités financières et                                  Sources: STATEC, démographie des entreprises
d’assurances ne représentent que 4.3% des en-                           * en dehors des activités agricoles
treprises (2005: 4.2%).
Que faut-il entendre par entreprise ?
Dans le système statistique européen,                                   sante pour établir la condition de l’autonomie
l’entreprise est définie comme étant « la plus                          de décision. Ainsi, la population des SSE est
petite combinaison d'unités légales qui consti-                         composée d’une part d’unités légales qui fonc-
tue une unité organisationnelle de production                           tionnent de façon autonome et d’autre part
de biens et de services jouissant d'une certaine                        d’unités légales qui font partie d’entreprises
autonomie de décision, notamment pour l'affec-                          voire de groupes d’entreprises (dépendance juri-
tation de ses ressources courantes. Une                                 dique).
entreprise exerce une ou plusieurs activités dans
un ou plusieurs lieux. Une entreprise peut cor-                         En France, le recours systématique à la défini-
respondre à une seule unité légale. »*                                  tion du règlement communautaire n’a été
L’existence d’une comptabilité complète au sein                         décrété qu’en décembre 2008, en particulier
de l’entreprise constitue une autre condition.                          pour les entreprises filiales d’un groupe
                                                                        d’entreprises. Une étude récente de l’Insee con-
Le fait qu’une entreprise peut être constituée                          clut que « la définition [communautaire], qui
d’une ou de plusieurs unités légales diffère de                         s'appuie sur des critères économiques, […] a
l’optique du Code de commerce**, où l’entreprise                        pour conséquence de réaffecter aux entreprises
aux fins de la tenue d’une comptabilité se limite                       industrielles leurs filiales tertiaires. Les réparti-
a priori à l’unité légale. Or, une personnalité                         tions sectorielles de la valeur ajoutée […] sont
juridique distincte n’est pas à elle-seule suffi-                       ainsi modifiées au profit de l'industrie. »***
_______________
* cf. section III, point A, de l’annexe du règlement (CEE) N° 696/93 du Conseil du 15 mars 1993 relatif aux unités statistiques
A noter que l’unité légale réfère aux personnes physiques et morales, et se caractérise par sa personnalité juridique propre et
distincte.
                                                er
** cf. article 8 du Code de Commerce, Livre 1 Du commerce en général, Titre II. – Des livres de commerce
*** cf. Insee, Un tissu productif plus concentré qu’il ne semblait, Insee première n° 1399, mars 2012
_______________
1
  cf. Portail des statistiques, Entreprises, Données générales, Population d’entreprises actives, Population des entreprises actives
par branche (NACE Rév. 2) (nombre, parts relatives, évolution) 2003 - 2011
2
  cf. annexe I, sous codes 11 11 0 et 11 91 0, du règlement (CE) no 250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […] qui con-
cerne la définition des caractéristiques […] pour les statistiques structurelles sur les entreprises. Les entreprises sans chiffre
d’affaires et sans emploi ne sont pas dans le champ des SSE

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                              5
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

L’Insee recommande de définir l’entreprise à                                                    etc.) tout en les gardant sous le toit
partir des segments opérationnels dans le cas                                                   d’un même groupe d’entreprises ;
des groupes d’entreprises.
                                                                                           -    les structures dans lesquelles une entité
Au Statec, l’implémentation de la définition de                                                 résidente du groupe d’entreprises effec-
l’entreprise dans les SSE remonte à l’année de                                                  tue à titre d’activité exclusive des
référence 2003. La grande majorité des entre-                                                   services de support ou de gestion pour
prises au Luxembourg correspondent à l’unité                                                    le compte d’une seule autre entité rési-
légale. Les cas de figure les plus récurrents qui                                               dente du groupe.
conduisent au regroupement d’unités légales
pour constituer l’entreprise sont les suivants:                                       Ce n’est que pour peu de groupes que
                                                                                      l’entreprise est définie par rapport aux segments
      -      les structures visant à séparer les acti-                                opérationnels.
             vités immobilières (c.-à-d. location des
             immeubles) de l’activité principale (par
             exemple, un hôtel, un supermarché,

2.1.2 Les activités économiques de                                                    Sur la période de 2005 à 2011, le nombre
l’économie marchande non financière                                                   d’entreprises a augmenté modérément dans
                                                                                      l’industrie et le commerce (respectivement 1.2%
                                                                                      et 1.3% par an) et significativement dans la
En 2011, 59.8% des entreprises de l’économie                                          construction et les services non financiers (res-
marchande non financière exercent leurs activi-                                       pectivement 3.8% et 5.1% par an). Le taux de
tés dans le domaine des services non financiers,                                      variation moyen toutes branches confondues est
25.6% dans le commerce, 11.3% dans la cons-                                           de 3.7% par an sur la même période.
truction et seulement 3.3% dans l’industrie.
                                                                                      Graphique 2: Le nombre d’entreprises par
Tableau 1: Le nombre d’entreprises de l'éco-
                                                                                      branche d’activités économiques de 2005 à
nomie marchande non financière 1 en 2011
                                                                                      2011
Activité économique (code NACE Rév.2 entre                         Nombre      Part
parenthèses)                                                  d'entreprises (en %)    20 000
Industries (B à E)                                                    993      3.3    18 000
    Industries extractives (B)                                         10       0.0
    Industrie manufacturière (C)                                      851       2.9   16 000
    Production et distribution d'électricité, de gaz, de               68       0.2
                                                                                      14 000
    vapeur et d'air conditionné (D)
    Production et distribution d'eau; assainissement,                   64      0.2   12 000
    gestion des déchets et dépollution (E)
Construction (F)                                                    3 300     11.3    10 000
Commerce; réparation d'automobiles et de                            7 473     25.6
                                                                                       8 000
Services non financiers (H à N, y compris S95)                     17 399     59.8
    Transports et entreposage (H)                                      964      3.3    6 000
    Hébergement et restauration (I)                                  2 867      9.9
                                                                                       4 000
    Information et communication (J)                                 1 844      6.3
    Activités immobilières (L)                                       2 816      9.7    2 000
    Activités spécialisées, scientifiques et techniques (M)          7 090     24.3
    Activités de services administratifs et de soutien (N)           1 704      5.9
                                                                                           0
    Réparation d'ordinateurs et de biens personnels et                 114      0.4         2005   2006     2007     2008    2009      2010     2011
Total de l'économie marchande non financière                       29 165    100.0             Industrie                    Construction
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les                                              Commerce                    Services non financiers
entreprises
                                                                                      Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
                                                                                      entreprises

1
  A l’heure actuelle, les SSE ne couvrent pas l’enseignement
(section P), la santé humaine et l’action sociale (section Q),
les arts, spectacles et activités récréatives (section R), les
activités des organisations associatives (S94), ainsi que les
autres services personnels (S96).

6                                                                                                              Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Le nombre d’entreprises dans les SSE diverge de celui dans la démographie des entreprises

Le nombre d’entreprises connaît des différences                         Malgré ces différences en niveau, l’évolution du
significatives entre les SSE, qui sont établies en                      nombre d’entreprises reste comparable de 2005
combinant données d’enquêtes et sources admi-                           à 2011 dans les deux statistiques. L’écart plus
nistratives, et la démographie des entreprises,*                        accentué à partir de 2008 s’explique notam-
qui est une statistique entièrement basée sur                           ment par les activités juridiques.
des sources administratives. Ces différences
s’expliquent par des traitements méthodolo-                             Graphique 3: Le nombre d’entreprises de
giques différents:                                                      l’économie marchande non financière de
                                                                        2005 à 2011 dans les SSE et dans la démo-
-       la plupart des entreprises du pavillon ma-                      graphie des entreprises
        ritime et fluvial (division 50 de la NACE
                                                                        30 000
        Rév.2) ne sont pas considérées comme
                                                                        29 000
        unités résidentes du territoire écono-
        mique luxembourgeois et sont de ce fait                         28 000

        exclues du champ des SSE. Nombre                                27 000

        d’activités effectuées par ces unités sont                      26 000
        réalisées sans que le territoire écono-                         25 000
        mique luxembourgeois n’y intervienne                            24 000
        (par exemple: dragage, forage, etc.);                           23 000
                                                                        22 000
-       pour les activités juridiques (classe 69.10                     21 000
        de la NACE Rév.2), les données dispo-                           20 000
        nibles ne permettent actuellement pas de                              2005    2006     2007     2008    2009    2010   2011
        différencier entre les avocats travaillant                                       Nombre d'entreprises (SSE)
        pour le compte d’une étude d’avocats et                                          Nombre d'entreprises (démographie)
        les associés d’une telle étude. Par consé-
        quent, dans les SSE, tous les avocats                           Sources: STATEC
        immatriculés en tant qu’indépendant sont                        - statistiques structurelles sur les entreprises ;
        considérés comme entreprises indivi-                            - démographie des entreprises.
        duelles;

-       dans toutes les branches, mais plus parti-
        culièrement dans le commerce, il existe
        de très petites entreprises pour lesquelles
        il est difficile de mesurer le niveau de
        l’activité réelle à partir des sources admi-
        nistratives. Dans la mesure du possible,
        les SSE prennent en compte ces entre-
        prises.

_______________
* cf. Portail des statistiques, Entreprises, Données générales, Population d’entreprises actives, Population des entreprises actives
par branche (NACE Rév. 2) (nombre, parts relatives, évolution) 2003 - 2011

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                             7
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

2.1.3 Les autres axes d’analyse                                             Les SSE par classes de taille d’emploi ne per-
                                                                            mettent pas d’analyses satisfaisantes des
La taille des entreprises                                                   PME.
La taille des entreprises dans les SSE est consi-                           Souvent, on rencontre les désignations sui-
dérée par rapport au nombre de personnes                                    vantes pour la taille des entreprises : petites
occupées. En 2011, la vaste majorité des entre-                             entreprises (dont les microentreprises), entre-
prises (87%) de l’économie marchande non                                    prises de taille moyenne, et grandes entreprises.
financière occupent moins de 10 personnes.                                  Les entreprises autres que les grandes sont dési-
Seulement 2.5% des entreprises occupent plus                                gnées par « petites et moyennes entreprises »
de 50 personnes.                                                            (PME). Ce jargon trouve sa source dans le droit
                                                                            comptable et dans une recommandation
Tableau 2: Le nombre d’entreprises par classe
                                                                            d’Eurostat relative à la définition des PME 1. Dans
de taille d’emploi en 2011
                                                                            la réalité, les SSE par classe de taille d’emploi
                                               Nombre                Part   fournissent seulement un aperçu biaisé des
Classe de taille d'emploi                 d'entreprises           (en %)
                                                                            PME, car la définition communautaire des PME
Moins de 10 personnes occupées                    25 382           87.0     fonde non seulement sur l’emploi, mais aussi sur
10 à 19 personnes occupées                         1 880            6.5
20 à 49 personnes occupées                         1 167            4.0     le chiffre d’affaires, le total du bilan et le degré
50 - 249 personnes occupées                          594            2.0     d’autonomie. Par conséquent, la simple ventila-
Au moins 250 personnes occupées                      142            0.5     tion des SSE par classe de taille d’emploi ne
Total de l'économie marchande non                 29 165          100.0
financière
                                                                            permet pas de dissocier les « PME proprement
                                                                            dites » des petites et moyennes entreprises qui
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les entre-
prises
                                                                            font partie de grands groupes multinationaux.

Dans le commerce et les services non financiers,                            La forme juridique des entreprises
la quasi-totalité des entreprises occupent moins
de 20 personnes. Dans la construction et dans                               La « société à responsabilité limitée (s.à r.l.) » est
l’industrie, cette part est de 85.3% respective-                            la forme juridique prédominante (47.8%) de
ment de 76.7% en 2011.                                                      l’économie marchande non financière, suivie de
                                                                            la « société anonyme (s.a.) » (28.2%) et des en-
Graphique 4: La répartition des entreprises                                 treprises individuelles (22.5%). Ces dernières
par classe de taille d’emploi et par branche                                incluent les personnes exerçant une profession
d’activités économiques en 2011                                             libérale (par exemple: avocats, experts comp-
                                                                            tables, etc.) ainsi que les commerçants
    100%        2.8
                9.3
                                4.2        3.4
                                           7.0
                                                           2.7
                                                           4.6              personnes physiques.
     90%                        9.9
     80%       11.3            13.3
     70%       12.3                                                         Dans la construction, près des deux tiers des
     60%                                                                    entreprises sont des sociétés à responsabilité
     50%
     40%                                  87.9             90.8             limitée et ce au détriment de l’entreprise indivi-
                               72.0
     30%       64.4                                                         duelle. Au niveau des services non financiers,
     20%                                                                    l’entreprise individuelle est relativement plus
     10%
      0%                                                                    répandue, notamment dans les activités immo-
             Industrie      Construction Commerce  Services non             bilières et les activités spécialisées, scientifiques
                                                    financiers
                    Au moins 250 personnes occupées
                                                                            et techniques (par exemple: avocats, comp-
                    50 - 249 personnes occupées
                                                                            tables, vétérinaires, etc.). Finalement, l’industrie
                    20 à 49 personnes occupées                              connaît une plus forte proportion de sociétés
                    10 à 19 personnes occupées                              anonymes comparée aux autres branches
                    Moins de 10 personnes occupées                          d’activités économiques.

Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
entreprises
                                                                            1
                                                                             cf. Recommandation (2003/361/CE) de la Commission du
                                                                            6 mai 2003 concernant la définition des micro-, petites et
                                                                            moyennes entreprises.

8                                                                                                   Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Graphique 5: Les formes juridiques des                                     Les entreprises sous contrôle étranger
entreprises de l’économie marchande non
financière en 2011                                                         En ventilant les SSE par pays de résidence de
                                                                           l’unité institutionnelle de contrôle ultime, on
                        Autres                                             peut analyser la structure et l’activité des entre-
                        1.5%
                                                                           prises résidentes sous contrôle ultime
                                            Entreprises                    étranger par rapport aux entreprises résidentes
              Sociétés                      individuel-                    sous contrôle ultime national.
             anonymes                           les
                                              22.5%
               28.2%                                                       Le « contrôle » désigne « le pouvoir de détermi-
                                                                           ner la politique générale d’une entreprise en
                                                                           choisissant au besoin ses administrateurs. À cet
                                                                           égard, l’entreprise A est dite contrôlée par
                                                                           l’unité institutionnelle B lorsque B contrôle, di-
                                         Sociétés à                        rectement ou indirectement, plus de la moitié
                                         responsa-
                                        bilité limitée                     des voix attribuées aux actionnaires ou plus de
                                            47.8%                          la moitié des actions. » 1

                                                                           Le « contrôle ultime » est déterminé pour
                                                                           chaque entreprise résidente en remontant sa
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
entreprises                                                                chaîne de contrôle jusqu’à ce que l’on identifie
                                                                           l’unité institutionnelle qui n’est contrôlée par
Graphique 6: La répartition des formes                                     aucune autre unité institutionnelle – cette unité
juridiques par branche d’activités écono-                                  est encore appelée « unité institutionnelle con-
miques en 2011                                                             trôlante ultime ».
                                 1.0            1.3             1.6
   100%       4.3                                                          Comme le montre le tableau ci-dessous,
    90%                                                                    presqu’un tiers des entreprises au Luxembourg
                                 28.7           29.3           27.2
    80%       35.1                                                         sont contrôlées par une unité institutionnelle
    70%                                                                    résidant à l’étranger ; la plupart des entreprises
    60%                                                                    toutefois sont sous contrôle national. Lors-
    50%                                                        41.8        qu’elles sont des filiales d’entreprises de l’UE
    40%       45.8               63.3
                                                54.3                       (hors Luxembourg), les unités institutionnelles
    30%                                                                    contrôlantes ultimes résident le plus souvent
    20%                                                                    dans les pays limitrophes.
                                                               29.4
    10%
              14.7                              15.0
     0%
                                 7.0                                       La part élevée des cas où le pays de contrôle
            Industrie        Construction    Commerce       Services non   étranger n’est pas connu ou reste non alloué
                                                             financiers
                        Autres                                             (22.6% en 2011) indique que l’information rela-
                        Sociétés anonymes
                        Sociétés à responsabilité limitée
                                                                           tive au contrôle ultime n’est pas complète – la
                        Entreprises individuelles                          section relative aux sources et méthodes des
                                                                           SSE couvre cette problématique. Par ailleurs, le
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
entreprises                                                                cadre méthodologique communautaire classe la
                                                                           rubrique « pays non alloué ou inconnu » parmi
                                                                           les pays tiers, ce qui prête à confusion, car
                                                                           celle-ci couvre des entreprises qui peuvent po-
                                                                           tentiellement être sous contrôle d’un pays de
                                                                           l’Union européenne.

                                                                           1
                                                                             cf. article 2 du Règlement (CE) no 716/2007 du Parlement
                                                                           européen et du Conseil du 20 juin 2007 relatif aux statis-
                                                                           tiques communautaires sur la structure et l'activité des
                                                                           filiales étrangères

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                         9
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Tableau 3: Le nombre d’entreprises par zone                                    2.1.4 La création et disparation
et pays de résidence de l’unité institution-                                   d’entreprises
nelle contrôlante ultime en 2011
                                                   Nombre        Part          Sur la période allant de 2005 à 2011, le nombre
Zone ou pays de résidence                     d'entreprises   (en %)           de création d’entreprises (1 sur 11 entreprises
Contrôle national (Luxembourg)                     20 533         70.4         en moyenne par an) l’emporte sur le nombre de
Contrôle étranger                                   8 632         29.6
  Union européenne (hors Luxembourg)                1 673          5.7
                                                                               cessations (1 sur 13). Les créations et cessations
     dont:                                                                     ont lieu davantage dans les activités de services
       Allemagne
       Belgique
                                                       419
                                                       404
                                                                   1.4
                                                                   1.4
                                                                               non financiers que dans les autres branches
       France                                          491         1.7         d’activité économiques. En bas de l’échelle du
       Pays-Bas                                        103         0.4
       Royaume-Uni                                     105         0.4
                                                                               nombre de créations et de cessations se situent
  Pays tiers                                         6 959        23.9         l’industrie et la construction.
     dont:
       Etats-Unis                                      161         0.6
       Suisse                                           75         0.3
                                                                               Lorsqu’on divise le nombre de créations de
       Pays non alloué ou inconnu                    6 579        22.6         chaque branche par le nombre d’entreprises ac-
                                                   29 165        100.0         tives par branche, on constate que la part des
Total de l'économie marchande non
financière                                                                     entreprises créées varie entre 8% et 10% selon
                                                                               la branche d’activité économique considérée,
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
                                                                               sauf dans l’industrie où le taux de création n’est
entreprises
                                                                               que d’environ 5%.

                                                                               Les cessations d’entreprises, vues sous ce même
                                                                               angle, concernent entre 6% et 8% des entre-
                                                                               prises actives par branche d’activités
                                                                               économiques, à l’exception de nouveau des en-
                                                                               treprises industrielles où le taux de cessation
                                                                               fluctue autour de 5%.

Graphique 7: Le nombre de créations et de cessations d’entreprises par branche d’activités
économiques de 2005 à 2011
Nombre de créations d’entreprises                                          Nombre de cessations d’entreprises
 1 800                                                                      1 800
 1 600                                                                      1 600
 1 400                                                                      1 400
 1 200                                                                      1 200
 1 000                                                                      1 000
   800                                                                       800
   600                                                                       600
   400                                                                       400
   200                                                                       200
      0                                                                        0
       2005        2006     2007    2008      2009        2010      2011        2005    2006    2007     2008      2009        2010   2011
               Industrie                   Construction                             Industrie                   Construction
               Commerce                    Services non financiers                  Commerce                    Services non financiers

Source: STATEC, démographie des entreprises

10                                                                                                     Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Graphique 8: Le taux de création et le taux de cessation d’entreprises (en % du nombre
d’entreprises actives) par branche d’activités économiques de 2005 à 2011
Taux de création d’entreprises                                       Taux de cessation d’entreprises
 11%                                                                   11%
 10%                                                                   10%
  9%                                                                    9%
  8%                                                                    8%
  7%                                                                    7%
  6%                                                                    6%
  5%                                                                    5%
  4%                                                                    4%
  3%                                                                    3%
  2%                                                                    2%
  1%
                                                                        1%
  0%
                                                                        0%
    2005      2006     2007      2008      2009      2010     2011
                                                                          2005    2006           2007     2008      2009      2010          2011
           Industrie                    Construction
                                                                              Industrie                          Construction
           Commerce                     Services non financiers
                                                                                 Commerce                        Services non financiers

Source: STATEC,
- statistiques structurelles sur les entreprises,
- démographie des entreprises.

La différence entre le taux de création et le taux                       Graphique 9: Taux de changement net
de cessation constitue le « taux de changement                           d’entreprises (en % des entreprises actives)
net d’entreprises ». Un solde positif indique une                        par branche d’activités économiques de 2005
augmentation nette du nombre d’entreprises                               à 2011
d’une année à l’autre ; ceci est le cas pour les
services non financiers et la construction. Dans                            4%

le commerce et l’industrie par contre, le chan-                             3%
gement net a par moment été négatif résultant
en une diminution nette du nombre                                           2%

d’entreprises pendant les périodes concernées.                              1%

Il faut noter que le changement net ne corres-                              0%
pond pas nécessairement à la variation du
                                                                           -1%
nombre d’entreprises entre deux périodes. En
effet, les créations et les disparitions ne tien-                          -2%
nent pas compte des « [mouvements] survenus
                                                                           -3%
dans la population dues à des fusions, des disso-                             2005      2006       2007    2008       2009       2010       2011
lutions, des scissions ou des restructurations au
                                                                                     Industrie                    Construction
sein d'un ensemble d'entreprises.
                                                                                     Commerce                     Services non financiers

                                                                         Source: STATEC,
                                                                         - statistiques structurelles sur les entreprises,
                                                                         - démographie des entreprises.

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                                    11
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

De même, les [mouvements] survenus dans une                          Pour les entreprises créées entre 2006 à 2010, le
sous-population ne résultant que d'un change-                        taux de survie en 2011 diminue le plus rapide-
ment d'activité [y compris l’arrêt temporaire et                     ment pendant les trois premières années
la reprise d’une activité] 1 » n’interviennent pas                   d’existence.
dans le calcul des créations et disparitions
d’entreprises.                                                       2.2 Main-d’œuvre
2.1.5 La survie d’entreprises
                                                                     2.2.1 Le nombre de personnes occupées
Le taux de survie mesure la pérennité des entre-
prises dans une économie. Plus concrètement, il                      L’économie marchande non financière occupe
s’agit des entreprises créées pendant une année                      240 770 personnes en 2011. Cela représente
donnée qui sont restées actives (en termes de                        65.1% de l’emploi total de l’économie luxem-
chiffre d’affaires ou d’emploi) ou dont l’activité                   bourgeoise 2, qui est d’environ 369 800
a été rachetée par une entité juridique nouvel-                      personnes pour la même année.
lement créée. Plus l’année de création est
lointaine plus le taux de survie diminue.                            Dans les SSE, la main-d’œuvre est subdivisée de
                                                                     la manière suivante:
Ainsi, une entreprise ayant vu le jour en 2007 a
eu une probabilité entre 58% et 67% d’avoir                          -       les salariés (2011: 231 069 personnes,
survécu en 2011, avec le meilleur taux de survie                             soit 96% de l’effectif total), qui travail-
ayant été observé dans la construction. Cepen-                               lent pour le compte d’un employeur avec
dant, en considérant la période de 2006 à 2010,                              lequel ils ont habituellement un contrat
les entreprises qui se créent dans l’industrie af-                           de travail et qui perçoivent une rémuné-
fichent un meilleur taux de survie comparées à                               ration, en espèces ou en nature,
celles issues des autres branches d’activités                                comptabilisée dans les frais de personnel
économiques.                                                                 de l’entreprise. Sont exclues les personnes
                                                                             en congé pour une durée indéterminée ;
Graphique 10: Taux de survie en 2011 (en
%) des entreprises créées de 2006 à 2010,                            -       les non-salariés (9 701 personnes, soit
ventilé par branche d'activités économiques                                  4%), qui travaillent régulièrement dans
                                                                             l’entreprise, mais qui ne perçoivent pas de
     100            94            92             90
                                                                             rémunération comptabilisée dans les frais
                                                               88
     90
                 80             80
                                                                             de personnel de l’entreprise et qui ne fi-
                                              77            77
     80
                             71             71
                                                                             gurent sur aucune liste des salariés d'une
               68                                         70
     70      63
                           67                                                autre entreprise au titre de leur emploi
           59                             60            58
     60
                         58             56            54                     principal (par exemple: aidants familiaux,
     50                                                                      propriétaires exploitants).
     40
                                                                     L’ensemble des salariés et des non-salariés est
     30
                                                                     désigné dans les SSE par la notion de « per-
     20
                                                                     sonnes occupées ». Y sont exclus par contre les
     10
                                                                     travailleurs intérimaires, qui « sont considérés
      0
            Industrie    Construction   Commerce      Services non
                                                                     comme salariés de l'entreprise de travail tempo-
                                                       financiers    raire et non de l'unité de production (cliente de
                                                                     la précédente) dans laquelle ils exercent. » 3
               2006      2007        2008      2009    2010

Source: STATEC, démographie des entreprises

                                                                     2
                                                                      cf. Portail des statistiques, Economie et finances, Comptes
                                                                     nationaux, Comptes annuels – agrégats par branche,
1
 cf. annexe I, sous codes 11 92 0 et 11 93 0, du règlement           E2309 Emploi total (ETO) par branche (NaceR2) 1995 –
(CE) no 250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […]                2012, version SEC95_notif201310.
qui concerne la définition des caractéristiques […] pour les
                                                                     3
statistiques structurelles sur les entreprises                        cf. annexe I, sous code 16 11 0, du règlement (CE) no
                                                                     250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […] qui con-

12                                                                                           Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Dans le graphique ci-dessous, le nombre de                        Graphique 12: Le nombre de personnes
non-salariés est représenté par l’aire en couleur                 occupées par branche d’activités économiques
foncée, soit l’écart entre le nombre de personnes                 de 2005 à 2011
occupées et le nombre de salariés.
                                                                  120 000
Graphique 11: Le nombre de personnes                              110 000
occupées et de salariés de l’économie                             100 000
marchande non financière de 2005 à 2011                            90 000
                                                                   80 000
250 000
                                                                   70 000
240 000                                                            60 000
                                                                   50 000
230 000
                                                                   40 000
220 000                                                            30 000

210 000                                                            20 000
                                                                         2005      2006     2007   2008    2009     2010     2011
200 000                                                                         Industrie                 Construction
                                                                                Commerce                  Services non financiers
190 000

180 000                                                           Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
       2005     2006    2007       2008   2009     2010    2011   entreprises
              Nombre de personnes occupées (y.c. les salariés)
              Nombre de salariés
                                                                  Parmi les services non financiers, ce sont les
                                                                  activités de services administratifs et de soutien,
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les                qui comptent le plus de personnes occupées
entreprises                                                       (2011: 28 106 personnes occupées, soit 24.3%
                                                                  de l’emploi dans les services non financiers). Les
L’emploi par branche d’activités économiques
                                                                  activités spécialisées, scientifiques et techniques
                                                                  (27 447 personnes, soit 23.7%) et les activités
Les services non financiers occupent 115 641
                                                                  de transports et d’entreposage (23 385, soit
personnes en 2011, le commerce 47 459 per-
                                                                  20.2%) sont d’autres branches d’activités éco-
sonnes, la construction 40 629 personnes et
                                                                  nomiques intensives en main-d’œuvre. Les
l’industrie 37 041 personnes. L’ordre
                                                                  activités immobilières, par contre, fonctionnent
d’importance est donc identique à celui observé
                                                                  avec un niveau d’emploi relativement plus faible
pour le nombre d’entreprises. D’une manière
                                                                  (3 485, soit 3%).
générale, l’emploi dans les services non finan-
ciers est très dynamique sur la période de 2005                   Si l’emploi est le plus élevé dans les services
à 2011. Après une hausse continue entre 2005                      administratifs et de soutien, cette branche est
et 2008 de +16%, l’emploi chute de 2% en                          également responsable de l’évolution volatile de
2009 par rapport à 2008 pour reprendre sa                         l’ensemble de l’emploi des services non finan-
croissance à partir de 2010 (+4.3%). Dans la                      ciers, avec des baisses importantes en 2006
construction et le commerce, on constate une                      (-12.4%) et en 2009 (-12.7%) ainsi que des
hausse sur toute la période concernée, mais                       hausses consécutives fortes en 2007 (+8.9%) et
celle-ci est beaucoup moins impressionnante. Le                   en 2010 (+11%). S’y oppose l’évolution de
niveau de l’emploi dans l’industrie en 2011 est                   l’emploi des activités spécialisées, scientifiques
1.7% en-dessous de celui de 2005 après avoir                      et techniques, qui n’a cessé d’augmenter
subi une chute de 3% en 2009 par rapport à                        d’année en année entre 2005 et 2011.
2008.

cerne la définition des caractéristiques […] pour les statis-
tiques structurelles sur les entreprises

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                      13
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Graphique 13: Le nombre de personnes                                               En 2011, trois personnes sur cinq sont occupées
occupées des services non financiers de 2005                                       par une entreprise sous contrôle national. Parmi
à 2011, ventilé par activité économique 1                                          les entreprises sous contrôle étranger, ce sont
                                                                                   celles qui sont contrôlées par une unité institu-
35 000
                                                                                   tionnelle dans l’Union européenne (hors
30 000                                                                             Luxembourg) qui dominent en termes d’emploi.
25 000                                                                             Les cas des pays non alloués ou inconnus ne
20 000                                                                             concernent que 7.5% de l’emploi de l’économie
15 000                                                                             marchande non financière.
10 000
                                                                                   En divisant l’emploi par le nombre d’entreprises
    5 000
                                                                                   pour chaque zone ou pays de contrôle ultime,
       0
        2005    2006        2007       2008       2009        2010       2011
                                                                                   on observe que les entreprises sous contrôle des
                                                                                   Etats-Unis ou de la Suisse occupent en moyenne
               Transports et entreposage (H)
                                                                                   le plus de personnes (respectivement 76.1 et
               Hébergement et restauration (I)
               Information et communication (J)
                                                                                   109.5 personnes par entreprise). Les entreprises
               Activités immobilières (L)                                          concernées sont donc relativement plus grandes
               Activités spécialisées, scientifiques et techniques (M)             en termes d’emploi que les entreprises sous con-
               Activités de services administratifs et de soutien (N)
                                                                                   trôle d’un pays de l’Union européenne (32
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les                                 personnes par entreprise) ou sous contrôle na-
entreprises                                                                        tional (7 personnes par entreprise). Bien
                                                                                   évidemment, l’emploi moyen des entreprises est
L’emploi selon les autres axes d’analyse                                           avant tout fonction des activités économiques
                                                                                   qu’elles exercent.
Si en termes du nombre d’entreprises, on ob-
serve la prédominance des entreprises occupant                                     Tableau 5: Le nombre de personnes occupées
moins de 20 personnes, l’image est quasiment                                       par zone et pays de résidence de l’unité insti-
inversée en termes de main-d’œuvre. Les entre-                                     tutionnelle contrôlante ultime en 2011
prises qui occupent au moins 20 personnes
                                                                                                                                           Nombre de
fournissent 71.4% de l’emploi en 2011. Les en-
                                                                                                                         Nombre             personnes
treprises occupant au moins 250 personnes                                                                                     de             occupées
connaissent la part d‘emploi la plus élevée (près                                                                      personnes    Part          par
d’un tiers).                                                                       Zone ou pays de résidence            occupées (en %)     entreprise
                                                                                   Contrôle national (Luxembourg)       144 406     60.0          7.0
                                                                                   Contrôle étranger                     96 364     40.0         11.2
Tableau 4: Le nombre de personnes occupées                                           Union européenne (hors              53 553     22.2         32.0
de l’économie marchande non financière par                                           Luxembourg)
classe de taille d’emploi en 2011                                                      dont:
                                                                                         Allemagne                        12 409     5.2         29.6
                                                                                         Belgique                          9 778     4.1         24.2
                                                   Nombre de
                                                                                         France                           15 197     6.3         31.0
                                                    personnes               Part         Pays-Bas                          4 561     1.9         44.3
Classe de taille d'emploi                            occupées            (en %)          Royaume-Uni                       6 288     2.6         59.9
Moins de 10 personnes occupées                          43 714             18.2      Pays tiers                          42 811     17.8          6.2
                                                                                       dont:
10 à 19 personnes occupées                              25 014             10.4
                                                                                         Etats-Unis                       12 247     5.1         76.1
20 à 49 personnes occupées                              35 474             14.7          Suisse                            8 212     3.4        109.5
50 - 249 personnes occupées                             58 521             24.3          Pays non alloué ou inconnu       18 036     7.5          2.7
Au moins 250 personnes occupées                         78 047             32.4    Total de l'économie marchande non
                                                                                                                        240 770    100.0          8.3
Total de l'économie marchande non                                                  financière
                                                       240 770           100.0
financière                                                                         Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
                                                                                   entreprises
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
entreprises

1
 à l’exclusion des services de réparation d'ordinateurs et
de biens personnels et domestiques (division S95), qui
représentent seulement 0.22% de l’emploi total des ser-
vices non financiers en 2011

14                                                                                                              Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

L’évolution de emploi des entreprises créées en                Les dépenses de personnel sont définies comme
2006                                                           « la rémunération totale, en espèces ou en na-
                                                               ture, due par un employeur à un salarié en
La démographie des entreprises permet de me-                   échange du travail effectué par celui-ci au cours
surer la contribution à l’emploi salarié des                   de la période de référence. Les dépenses de per-
entreprises créées lors d’une année donnée pen-                sonnel comprennent:
dant la période qui suit leur création. Le                     -                    les traitements et salaires bruts (y com-
graphique ci-dessous visualise à guise                                              pris les impôts et charges sociales des
d’exemple le nombre de postes d’emploi qui ont                                      salariés retenus [à la source] par l'entre-
été créés par les entreprises nées en 2006 et qui                                   prise) [2011: 87% des dépenses de
sont restées actives depuis. En 2006, les nou-                                      personnel];
velles entreprises créent 3 032 nouveaux postes
de travail, soit 1.4% de l’emploi total de                     -                    ainsi que les charges sociales obligatoires
l’économie marchande non financière. En 2011,                                       et facultatives à charge de l'employeur
ces entreprises affichent un niveau d’emploi de                                     [2011: 13%]. Elles ne contiennent pas
4 869 postes d’emploi salarié occupés, ce qui                                       seulement des éléments variables en
correspond une hausse de 10% en moyenne par                                         fonction de la masse des salaires et trai-
an sur toute la période.                                                            tements, mais également des éléments
                                                                                    relativement plus fixes (par exemple:
Graphique 14: Nombre de postes d'emploi                                             primes à des fonds de pension, pensions
salarié occupés (moyenne annuelle) dans les                                         complémentaires versées par l’employeur,
entreprises créées en 2006 par branche                                              etc.).
d’activités économiques de 2006 à 2011                         Les montants versés aux agences de travail
    3 500                                                      temporaire ne sont pas inclus dans les dépenses
                                                               de personnel. » 2
    3 000

    2 500                                                      Graphique 15: Les dépenses de personnel,
                                                               ainsi que ses composantes, de l’économie
    2 000
                                                               marchande non financière de 2005 à 2011
    1 500                                                                         11 000
                                                                                  10 000
    1 000
                                                                                   9 000
     500                                                                           8 000
                                                                   millions EUR

                                                                                   7 000
       0
                                                                                   6 000
        2006      2007   2008     2009       2010       2011
                                                                                   5 000
            Industrie             Construction                                     4 000
            Commerce              Services non financiers                          3 000
                                                                                   2 000
Source: STATEC, démographie des entreprises
                                                                                   1 000
                                                                                      0
2.2.2 Les dépenses de personnel                                                        2005   2006      2007      2008      2009       2010    20
                                                                                              Salaires et traitements (bruts)
L’économie marchande non financière a dépensé                                                 Charges sociales (part de l'employeur)
11 053 millions d’EUR pour l’ensemble des sa-                  Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
lariés en 2011. Ce chiffre représente 55.8% de                 entreprises
la rémunération des salariés de l’économie
luxembourgeoise 1, qui est de 19 794 millions
d’EUR pour la même année.                                      (NaceR2) (en milliers EUR) 1995 – 2012, version
                                                               SEC95_notif201310.
                                                               2
                                                                cf. annexe I, sous code 13 31 0, du règlement (CE) no
                                                               250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […] qui con-
1
 cf. Portail des statistiques, Economie et finances, Comptes   cerne la définition des caractéristiques […] pour les
nationaux, Comptes annuels – agrégats par branche,             statistiques structurelles sur les entreprises
E2306 Rémunération des salariés (D1) par branche

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                                    15
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Lorsqu’on divise les dépenses de personnel par le                                2.3 Mesure du niveau de l’activité
nombre de salariés, on obtient le coût moyen du
personnel.
                                                                                 Le niveau de l’activité des entreprises de
Sur toute la période de 2005 à 2011, le niveau                                   l’économie marchande non financière peut être
du coût moyen du personnel diverge selon les                                     mesuré sous deux angles dans les SSE:
branches d’activités économiques. Le coût le
plus élevé est observé dans l’industrie avec un                                  -       optique « vente »: le chiffre d’affaires, qui
niveau moyen de 51.5 milliers EUR par salarié                                            « comprend les montants facturés par
sur la période. En deuxième position, on re-                                             l’entreprise au cours de la période de ré-
trouve les services non financiers (45.8 milliers                                        férence, à savoir les ventes sur le marché
EUR), suivis du commerce (38.5 milliers EUR) et                                          de biens ou de services fournis à des
de la construction (37.1 milliers EUR).                                                  tiers. » 1, 2

Entre 2005 et 2011, l’indicateur augmente dans                                   -       optique « production »: la valeur de la
toutes les branches. Il faut toutefois rester pru-                                       production, qui « mesure le montant de
dent par rapport à l’interprétation du coût                                              ce qui a été effectivement produit par
moyen du personnel, car son niveau résulte de                                            l’entreprise considérée. » 3 Comparé au
tout un ensemble de caractéristiques (par                                                chiffre d’affaires, la production est expri-
exemple: niveau de qualification, ancienneté,                                            mée nette du coût d’achat des biens et
travail à temps partiel, etc.) dont la complexité                                        services revendus en état, de sorte à
excède largement le cadre d’analyse des SSE.                                             n’inclure que la marge sur les activités de
Néanmoins, l’indicateur est utile dans les SSE                                           revente. Par ailleurs, elle inclut la produc-
notamment pour analyser la productivité du                                               tion pour compte propre ainsi que les
travail, traitée plus tard dans ce bulletin.                                             stocks de biens et services produits et en
                                                                                         cours de production.
Graphique 16: Le coût moyen du personnel
par branche d’activités économiques de 2005                                      Sur toute la période allant de 2005 à 2011, le
à 2011                                                                           chiffre d’affaires est bien plus dynamique que la
                                                                                 valeur de la production. On assiste ces dernières
                    60.00
                                                                                 années à une réelle explosion des activités de
                    55.00
                                                                                 négoce international effectuées depuis le
                                                                                 Luxembourg. Par négoce international, on en-
                    50.00                                                        tend l'achat de biens par une entreprise à un
  en milliers EUR

                                                                                 fournisseur non résident et leur revente ulté-
                    45.00                                                        rieure en l'état à un client non résident sans que
                                                                                 lesdits biens ne franchissent la frontière luxem-
                    40.00                                                        bourgeoise.
                    35.00

                    30.00
                         2005       2006   2007   2008   2009      2010   2011
                                                                                 1
                                                                                  cf. annexe I, sous code 12 11 0, du règlement (CE) no
                            Industrie               Construction                 250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […] qui con-
                            Commerce                Services non financiers      cerne la définition des caractéristiques […] pour les
                                                                                 statistiques structurelles sur les entreprises
Source: STATEC, statistiques structurelles sur les                               2
                                                                                  La définition du chiffre d’affaires dans le règlement relatif
entreprises                                                                      aux SSE prévoit explicitement l’exclusion des redevances
                                                                                 reçues. Or, celles-ci sont comprises dans la production, ce
                                                                                 qui crée artificiellement des différences conceptuelles. Par
                                                                                 conséquent, dans ce bulletin ainsi que sur le Portail des
                                                                                 statistiques, le chiffre d’affaires réfère toujours au chiffre
                                                                                 d’affaires y compris les redevances reçues.
                                                                                 3
                                                                                  cf. annexe I, sous code 12 12 0, du règlement (CE) no
                                                                                 250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […] qui con-
                                                                                 cerne la définition des caractéristiques […] pour les
                                                                                 statistiques structurelles sur les entreprises

16                                                                                                        Bulletin du STATEC n° 1-14
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Etant donné que ces activités sont parfois cen-                                                                               Finalement, l’écart considérable entre le chiffre
tralisées par des grands groupes multinationaux,                                                                              d’affaires et la production dans le commerce
le niveau des flux y relatifs (chiffres d’affaires,                                                                           reflète l’importance du coût d’achat des biens
achats, etc.) peut prendre des dimensions pha-                                                                                revendus en état.
ramineuses.
                                                                                                                              Graphique 17: Le chiffre d’affaires et la pro-
S’agissant d’indicateurs exprimés aux prix no-                                                                                duction de l’économie marchande non
minaux, non déflatés, leur évolution dépend                                                                                   financière de 2005 à 2011
aussi bien de l’évolution des prix que du volume.
                                                                                                                                              160 000
Le commerce génère le montant du chiffre                                                                                                      140 000
d’affaires le plus important. Ceci s’explique par
                                                                                                                                              120 000
le fait que le commerce constitue l’étape de la
chaîne de production et de distribution qui

                                                                                                                               millions EUR
                                                                                                                                              100 000
ajoute en dernier lieu une marge au montant
                                                                                                                                               80 000
déjà réalisé par les autres branches. De plus, le
développement récent des activités de négoce                                                                                                   60 000
international vient accentuer cette dominance.                                                                                                 40 000

D’un point de vue de la valeur de la production,                                                                                               20 000
ce sont les services non financiers qui affichent                                                                                                     0
le niveau de production le plus important, suivis                                                                                                      2005    2006    2007     2008    2009    2010   2011
par l’industrie et le commerce.
                                                                                                                                                         Chiffre d'affaires      Valeur de la production

                                                                                                                              Source: STATEC, statistiques structurelles sur les
                                                                                                                              entreprises

Graphique 18 : Chiffre d’affaires et production par branche d’activités économiques
de 2005 à 2011
                                    100 000                                                                                   20 000
                                     90 000                                                                                   18 000
                                     80 000                                                                                   16 000
Chiffre d'affaires (millions EUR)

                                                                                                  Production (millions EUR)

                                     70 000                                                                                   14 000
                                     60 000                                                                                   12 000
                                     50 000                                                                                   10 000
                                     40 000                                                                                    8 000
                                     30 000                                                                                    6 000
                                     20 000                                                                                    4 000
                                     10 000                                                                                    2 000
                                         0                                                                                                    0
                                          2005       2006   2007   2008   2009      2010   2011                                                2005     2006      2007        2008     2009    2010    2011

                                         Industrie                   Construction                                                              Industrie                        Construction
                                         Commerce                    Services non financiers                                                   Commerce                         Services non financiers

Source: STATEC, statistiques structurelles sur les entreprises

Bulletin du STATEC n° 1-14                                                                                                                                                                                 17
Les statistiques structurelles de l’économie marchande non financière 2005 à 2011

Valeur de la production: SSE et comptes nationaux

Dans les SSE, la valeur de la production par             Graphique 19: La production de l’économie
branche d’activité économique se calcule par             marchande non financière de 2005 à 2011
simple agrégation de la production de chaque             dans les SSE et les comptes nationaux
entreprise. Dans les comptes nationaux, les
                                                                         60 000
données agrégées sont complétées par une es-
                                                                         55 000
timation de la production du travail au noir, par                        50 000
exemple dans la construction et les activités                            45 000
immobilières. Par ailleurs, des différences per-                         40 000
manentes d’ordre méthodologique existent

                                                          millions EUR
                                                                         35 000
entre les deux statistiques, telles que par                              30 000
exemple au niveau du traitement de la marge de                           25 000
transport ou de l’évaluation des stocks                                  20 000
                                                                         15 000
d’ouverture. Par conséquent, la valeur de la pro-
                                                                         10 000
duction dans les SSE est souvent inférieure à                             5 000
celle des comptes nationaux. De plus, une com-                                0
paraison des statistiques au niveau des branches                               2005      2006     2007     2008       2009   2010      2011
d’activités économiques peut mettre en avant                                          Valeur de la production (SSE)
des différences qui sont imputables à l’unité                                         Production à prix courants (comptes nationaux)
statistique utilisée, à savoir : « l’entreprise »
dans les SSE et « l’unité d’activité économique »        Sources: STATEC,
dans les comptes nationaux.                              - statistiques structurelles sur les entreprises ;
                                                         - comptes nationaux annuels.
Malgré les différences conceptuelles, la ten-
dance à long terme reste similaire.

2.4 Création de valeur ajoutée                           Figure 1: La valeur ajoutée au coût des
                                                         facteurs

Comme dans les comptes nationaux, la valeur               Description
ajoutée constitue une caractéristique-clé dans
                                                          + Chiffre d’affaires
les SSE. Au niveau macroéconomique, elle tra-
duit la création de richesse pendant une période          - Montant total des achats de biens et de services
donnée. Dans les SSE, la valeur ajoutée est dési-
gnée par la « valeur ajoutée (brute) au coût des          + Variation des stocks de biens et de services
facteurs » et se définit comme « le revenu brut
des activités d’exploitation une fois pris en             + Production immobilisée
compte les subventions d’exploitation et les im-
                                                          + Autres produits d’exploitation, hors subventions
pôts indirects. » 1 La figure ci-après illustre bien      d’exploitation
le calcul.
                                                          - Autres charges d’exploitation, hors impôts et taxes
La valeur ajoutée au coût des facteurs est ex-
primée « brute » des corrections de valeur (c.-à-         + Subventions d’exploitation
d. dépréciation et pertes de valeur).                     - Impôts et taxes liés à la production, et autres impôts
                                                          sur les produits liés au chiffre d’affaires, mais non déduc-
                                                          tibles
                                                          = Valeur ajoutée (brute) au coût des facteurs

                                                          - Dépenses de personnel
1
 cf. annexe I, sous code 12 15 0, du règlement (CE) no
250/2009 de la Commission du 11 mars 2009 […] qui con-    = Excédent brut d’exploitation (EBE)
cerne la définition des caractéristiques […] pour les
statistiques structurelles sur les entreprises

18                                                                                               Bulletin du STATEC n° 1-14
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler