Primo UCITS Platform ICAV Miller Opportunity Fund - Carne ...

 
Primo UCITS Platform ICAV
                Miller Opportunity Fund

 (Un compartiment de Primo UCITS Platform ICAV de l’Irish Collective Asset-
Management Vehicle Act de 2015 (l’«ICAV Act 2015»), de la Réglementation des
    Communautés européennes (Organismes de placement collectif en valeurs
 mobilières) de 2011 (telle qu’amendée) (la «Réglementation OPCVM») et de la
  Réglementation (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) de
  2015 issue du Supervision and Enforcement Act de 2013 (Loi irlandaise sur la
     supervision et l’application) (Section 48(1)) de la Banque centrale (telle
                                    qu’amendée).

                Rapport annuel et états
                  financiers audités
       pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

                        No enregistrement C149331

 Le Représentant en Suisse est 1741 Fund Solutions AG, Burggraben 16,
 CH-9000 St. Gallen. Le Service de Paiement en Suisse est Bank Vontobel
  AG, Gotthardstrasse 43, 8002 Zurich. Le Prospectus et les Documents
 d'informations clés pour l'investisseur, les Statuts ainsi que les rapports
annuel et semestriel de PRIMO UCITS Platform ICAV peuvent être obtenus
            gratuitement auprès du Représentant en Suisse.
Miller Opportunity Fund
Table des matières

Administrateurs et Autres informations                                                  2

Rapport du Gestionnaire d’investissement                                                3

Rapport du Dépositaire                                                                  4

Rapport des Administrateurs                                                            5-7

Rapport des Commissaires aux comptes                                                  8 - 10

État de la situation financière                                                         11

État du résultat global                                                                 12

État des variations des actifs nets attribuables aux porteurs d’actions rachetables     13

État des flux de trésorerie                                                             14

Notes aux états financiers                                                            15 – 36

Tableau des investissements                                                           37 – 38

Variations du portefeuille (non auditées)                                               39

Informations supplémentaires (non auditées)                                           40 - 41

Publication de TFE (non auditée)                                                        42

                                                               1
Miller Opportunity Fund
Administrateurs et Autres informations

Siège social                                         2nd Floor
                                                     Block E Iveagh Court
                                                     Harcourt Road
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

Gestionnaire                                         Carne Global Fund Managers (Ireland) Limited
                                                     2nd Floor
                                                     Block E Iveagh Court
                                                     Harcourt Road
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

Gestionnaire financier                               Miller Value Partners, LLC
                                                     1 South Street,
                                                     Suite 2550
                                                     Baltimore, MD 21202
                                                     États-Unis

Administrateurs                                      Michael McInerney (Président)*
                                                     Sarah Murphy
                                                     Elizabeth Beazley
                                                     Dennis Murray (nommé le 29 janvier 2018)

Agent administratif, Agent de registre et de         BNP Paribas Fund Administration Services (Ireland) Limited
transfert                                            Trinity Point
                                                     10-11 Leinster Street South
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

Dépositaire                                          BNP Paribas Securities Services, Dublin Branch
                                                     Trinity Point
                                                     10-11 Leinster Street South
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

Commissaires aux comptes                             Deloitte Ireland LLP
                                                     Experts comptables et cabinet d’audit mandaté statutaire
                                                     Deloitte & Touche House
                                                     Earlsfort Terrace
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

Conseillers juridiques spécialisés en droit
 irlandais                                           Walkers
                                                     The Anchorage
                                                     17-19 Sir John Rogerson’s Quay
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

Secrétaire de la Société                             Carne Global Financial Services Limited
                                                     2nd Floor
                                                     Block E Iveagh Court
                                                     Harcourt Road
                                                     Dublin 2
                                                     Irlande

* Indépendant
* Tous les Administrateurs sont des Administrateurs non exécutifs
                                                           2
Miller Opportunity Fund
Rapport du Gestionnaire d’investissement

Quelle année! De bien des façons. J'ai accueilli une belle petite fille (Edith, alias « Edie »), à ma famille le 23
septembre, ce qui était un dimanche. Mon dernier jour au bureau était le vendredi 21 septembre, ce qui a marqué le
sommet dans le S&P 500 pour l'année. À cette époque, Miller Opportunity Fund - catégorie A (USD/Distributing)1
était en hausse de 25,31 % depuis le début de l'année (cumul annuel jusqu’à ce jour), soit plus du double du rendement
de 11,12 % de notre indice de référence (S&P 500). J’ai figuré que c’était le bon moment pour prendre un congé de
maternité. Comme je me suis trompé. Nous avons eu notre deuxième pire trimestre dans l'histoire du Fonds. La majeure
partie du carnage s'est produite au cours du dernier mois de l'année. Le dernier jour de novembre, nous avions renoncé à
beaucoup de terrain, mais nous étions encore en hausse de 9,30 % pour l'année, avant le gain de S&P 500 de 5,11 %.
Puis Décembre a eu lieu et nous avons terminé l'année en baisse de 11,03 %, plus de deux fois pire que la perte de 4,38
% de S&P.
La seule bonne nouvelle au sujet du terrible mois de décembre et l’horrible quatrième trimestre : c'est une reprise, du
déjà-vu. Les pertes soudaines de ce genre mènent habituellement à de forts rendements futurs. J'ai écrit un article au
début de 2016 après suite à l’année catastrophique du marché et du Fonds concernant des préoccupations similaires
soulignant comment il prédit les rendements futurs. Nous avons examiné le rendement de notre stratégie d'équité en
matière d'opportunité2 à chaque fois qu’il a diminué de plus de 15 % en un mois ou de 15 % en trois mois.
Depuis que nous avons atteint ces seuils de nouveau, nous avons mis à jour l'analyse jusqu'à la fin de décembre.
Fondamentalement, quand c'est arrivé dans le passé, le rendement médian pour l’an suivant est d'environ 30 %. Cela
écrase les rendements moyens à long terme tant sur les marchés que dans la Stratégie. Et les résultats ont été excellents
sur des périodes à plus long terme aussi, avec des rendements médians de 3 et 5 ans produisant environ 20 % par an.
La chance de mettre en garde est qu'il n'y a pas assez d'occurrences (vous avez besoin de 30) pour rendre les données de
ce que les statisticiens appellent « statistiquement significatif », ce qui signifie que les résultats indiquent les propriétés
du système plutôt que seulement la randomisation. Mais il est clair à partir des données (et en comprenant le
comportement du marché) que l'achat pendant la vente paniquée a conduit à de meilleurs rendements à long terme. Les
données montrent qu’historiquement vous faites de l'argent entre 80-100 % du temps si vous achetez (plutôt que de
vendre) pendant les ventes extrêmes à court terme. Entre 70 % et 100 % du temps, ces gains ont été supérieurs au
rendement historique moyen à long terme de S&P 500 d'environ 10 % par année. Vous ne pouvez pas demander de
meilleures chances sur les marchés. Pourtant, les gens font surtout le contraire et vendent en temps de faiblesse (ce qui
est exactement pourquoi il y a une opportunité)! Le Fonds est déjà en hausse de 19,05 % de cumul annuel jusqu’à ce
jour3, donc jusqu'à présent, l'histoire se répète.
La vente massive m'a rendu encore plus excité au sujet des perspectives du Fonds. À la fin de l'exercice, le Fonds se
négociait à seulement 8,7 fois les gains à terme, une importante remise par rapport aux 15,1 fois aux S&P 500, tandis
qu'en même temps ayant estimé la croissance des gains à long terme qui est légèrement meilleure! La chose étonnante
est que le Fonds négocie à seulement 8,7 fois quand nous possédons tant de grandes entreprises gagnant des rendements
sur le capital fabuleux et durables. Notre calcul de la hausse de la valeur intrinsèque de nos avoirs a dépassé 100 %! Le «
retour à Sorrento » (toutes les actions à leur plus haut depuis 52 semaines) produirait au mieux 46 %.
Il y a beaucoup plus dans le portefeuille pour s'enthousiasmer. Les compagnies aériennes sont de retour en dessous
des niveaux d'évaluation historiques à long terme malgré des preuves claires que les choses sont différentes (sous
forme de flux de trésorerie disponibles significatifs et durables). Les constructeurs d'habitations avaient une année
2018 difficile, car la hausse des taux hypothécaires et les changements d'impôt fédéraux ont provoqué un certain
ralentissement des activités. Nos constructeurs négocient maintenant pour moins de 8 fois les gains de cette année, et
nous croyons qu'ils continueront à augmenter les gains pendant de nombreuses années en raison de la démographie
favorable. Les banques affichent des rendements sur les capitaux propres et les capitaux propres tangibles que
personne n'aurait attendus il y a dix ans et retournent la plupart de leurs gains aux actionnaires, mais se négocient des
gains entre 8-10 fois. Nos grands noms comme Amazon et Facebook ont eu des reculs significatifs qui les ont mis en
place pour bien aller de l'avant, à notre avis. Il y a beaucoup d'autres noms qui nous excitent à ces niveaux aussi.
Nous vous promettons de travailler fort pour le meilleur rendement pour votre argent, et nous apprécions votre soutien.

Samantha McLemore, CFA

Avril 2019

1
  Les données sur le rendement ont été présentées déduction faite des frais.
2
  Le Miller Opportunity Fund suit la stratégie maître d’Opportunity, qui est gérée par Bill Miller et Samantha McLemore.
3
  Catégorie A (USD/Distribution) à partir du 1/1/2019 - 28/2/2019
                                                             3
Miller Opportunity Fund

RAPPORT DU DÉPOSITAIRE AUX ACTIONNAIRES DE MILLER OPPORTUNITY FUND,
UN COMPARTIMENT DE PRIMO UCITS PLATFORM ICAV POUR L’EXERCICE CLOS
LE 31 DÉCEMBRE 2018

À notre avis, le Fonds a, au cours de la période financière, été géré à tous égards significatifs :

    (i) conformément aux limites imposées à l’investissement et aux pouvoirs d’emprunt de l’organisme en vertu de
        l’acte constitutif et des statuts, ainsi que par la Banque centrale d’Irlande en vertu des pouvoirs qui lui sont
        conférés en qualité d’organisme de placement collectif de droit irlandais aux termes de l’Irish Collective Asset-
        Management Vehicles Act (loi sur les véhicules de gestion collective d’actifs irlandais) de 2015

    (ii) et par ailleurs conformément aux dispositions de l’acte de constitution, y inclus l’ICAV Act de 2015.

BNP Paribas Securities Services, Dublin Branch
Trinity Point
10-11 Leinster Street South
Dublin D02 EF85
Irlande

24 avril 2019

                                                                4
Miller Opportunity Fund
Rapport des Administrateurs
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

Les Administrateurs de Miller Opportunity Fund (le «Fonds») présentent leur rapport annuel, ainsi que les états financiers audités pour
l’exercice clos le 31 décembre 2018. Le Fonds a été constitué auprès de la Banque centrale d’Irlande (la «Banque centrale») le
3 février 2017 et a commencé ses activités le 26 juin 2017.

Activités principales

Le Primo UCITS Platform ICAV (l’«ICAV») a été agréé par la Banque centrale en tant que véhicule de gestion collective d’actifs
irlandais (Irish collective asset-management vehicle) en vertu de l’Irish Collective Asset-Management Vehicles Act (loi sur les
véhicules de gestion collectif d’actifs irlandais) de 2015 (l’«ICAV Act 2015»). L’ICAV a été agréé par la Banque centrale et constitué
le 15 janvier 2016.

L’ICAV est un fonds à compartiments multiples à responsabilité séparée, qui est composé de différents Fonds, dont chacun
compte une ou plusieurs catégories d’actions. Différentes catégories d’actions peuvent être émises ponctuellement avec l’acco rd
préalable et l’autorisation de la Banque centrale. Chaque catégorie représente la participation dans un Fonds. Le Fonds est un
compartiment du CIAV.

L’objectif d’investissement du Fonds est de réaliser une appréciation du capital à long terme.

Opérations avec des Personnes liées

La Réglementation sur les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (la «Réglementation OPCVM») exige de toute
transaction réalisée avec le Fonds par un promoteur, un gestionnaire, un fiduciaire, un conseiller en investissement et/ou un associé de ceux-
ci («Personnes liées») qu’elle soit réalisée selon le principe de pleine concurrence et dans le meilleur intérêt des actionnaires.

Le Conseil d’administration du ICAV se satisfait des accords existants, attestés par procédures écrites, permettant de veiller à l’application
de cette exigence pour l’ensemble des transactions avec des parties liées et du respect de cette exigence par l’ensemble des transactions avec
des parties liées durant l’exercice financier.

Transactions impliquant des administrateurs

Les administrateurs ne sont au courant d'aucun contrat ou arrangement d'importance en ce qui concerne l'activité de l'ICAV dans lequel les
administrateurs ou leurs personnes liées avaient un intérêt tel que défini par la Loi sur l'ICAV, à l'exception de ceux divulgués à la note 16, «
Parties liées »

Déclaration de responsabilités des Administrateurs

Il appartient aux Administrateurs de préparer le rapport annuel et les états financiers conformément à la législation irlandaise, comprenant
l’ICAV Act de 2015.

La législation irlandaise exige que les Administrateurs préparent des états financiers pour chaque exercice financier. Au titre de ladite
législation, les Administrateurs ont préparé les états financiers conformément aux Normes internationales d’information financière
(International Financial Reporting Standards, «IFRS»). Aux termes de la loi irlandaise, les Administrateurs ne sauraient approuver les états
financiers sous réserve de répondre à l’obligation de présenter une image fidèle et sincère des actifs, des passifs et de la situation financière
du Fonds à la date de clôture de la période financière, ainsi que du compte de résultat du Fonds pour l’exercice et de se conformer par
ailleurs à l’ICAV Act 2015.

Lors de la préparation de ces états financiers, les Administrateurs sont tenus:
     •    de sélectionner des conventions comptables adaptées et de les appliquer de manière systématique;
     •    d’exprimer leur opinion et de formuler des estimations raisonnables et prudentes;
     •    d’établir si les états ont été préparés conformément aux Normes IFRS et s’assurer qu’ils présentent les informations
          complémentaires requises au titre de l’ICAV Act de 2015; et
     •    d’établir les états financiers sur la base du principe de la continuité d’exploitation sauf s’il est inapproprié de présumer que le
          Fonds poursuivra ses activités.

Les Administrateurs sont responsables de la tenue de registres comptables appropriés qui soient suffisants pour:
     •  enregistrer et expliquer correctement les opérations du Fonds;
     •  permettre de déterminer, à tout moment et avec précision raisonnable, les actifs, les passifs, la situation financière, ainsi que les
        profits ou pertes de l’ICAV; et
     • permettre aux Administrateurs de garantir que les états financiers sont conformes à l’ICAV Act de 2015, et permettre que ces états
        financiers fassent l’objet d’un audit.

                                                                        5
Miller Opportunity Fund
Rapport des Administrateurs (suite)
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

Déclaration de responsabilité des Administrateurs (suite)

Les Administrateurs sont aussi responsables de l’intégrité des actifs du Fonds, et par conséquent de la mise en œuvre des
contrôles nécessaires pour se prémunir de toute fraude ou autre irrégularité. Les Administrateurs ont confié les actifs du
Fonds au Dépositaire aux fins de leur garde. L’adresse à laquelle l’activité est exercée est la suivante: BNP Paribas Securities
Services, Dublin Branch, Trinity Point, 10 – 11 Leinster Street South, Dublin 2.

Les Administrateurs confirment qu’ils se sont conformés aux exigences ci-dessus lors de la préparation des états financiers.

Registres comptables

Les mesures prises par les Administrateurs en vue de garantir le respect de l’obligation du Fonds de tenir des registres
comptables adéquats sont l’utilisation de systèmes et de procédures appropriés et le recrutement de personnes compétentes.
Les registres comptables sont conservés à l’adresse suivante: BNP Paribas Fund Administration Services (Ireland) Limited,
Trinity Point, 10-11 Leinster Street South, Dublin 2, Irlande.

Analyse de l’activité et évolutions futures

Les activités du Fonds et ses évolutions futures sont présentées dans le rapport du Gestionnaire d’investissement.

Résultats et dividendes

Les résultats de l’exercice sont présentés dans l’État du résultat global. Durant l’exercice, aucun dividende n’a été approuvé
ou payé (31 décembre 2017 : Néant).

Objectifs et politiques de gestion des risques

L’objectif d’investissement du Fonds est de réaliser une appréciation du capital à long terme.

L’investissement dans le Fonds s’accompagne d’un certain degré de risque y compris, sans s’y limiter, les risques visés à
la Note 14 des états financiers.

Gouvernance d’entreprise

Les Administrateurs ont volontairement adopté le «Code de gouvernance des Organismes de placement collectif et
Sociétés de gestion» (Corporate Governance Code for Collective Investment Schemes and Management Companies), tel
que publié par l’Irish Funds (auparavant l’Irish Funds Industry Association (le «Code IF») en décembre 2011, en tant que
code de gouvernance d’entreprise du Fonds. Au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2018, les Administrateurs
confirment le respect des dispositions du Code IFIA.

Auditeurs indépendants

Les auditeurs, Deloitte Ireland LLP, seront nommés à nouveau conformément à l'article 125 de la Loi sur l'ICAV.

                                                               6
Miller Opportunity Fund
 Rapport des Administrateurs (suite)
 Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

 Administrateurs

 Les Administrateurs du Fonds durant l’exercice clos le 31 décembre 2018 étaient les suivants :

 Michael McInerney (Président)
 Sarah Murphy
 Elizabeth Beazley
 Dennis Murray (nommé le 29 janvier 2018)

 Intérêts des Administrateurs et du Secrétaire

 Les Administrateurs, le Secrétaire ainsi que leurs familles ne détenaient aucune participation dans les actions du Fonds au 31
 décembre 2018, (2017 : néant).

 Événements intervenus au cours de l’exercice

 Veuillez-vous reporter à la note 20 pour plus de détails sur les événements importants survenus au cours de l'exercice.

 Événements survenus depuis la clôture de l’exercice

 Veuillez-vous reporter à la note 21 pour plus de détails sur les événements ultérieurs depuis la fin de l'exercice.

 Signé pour le Conseil d’administration et en son nom par

Elizabeth Beazley                                Sarah Murphy
Administratrice                                  Administratrice

 24 avril 2019

                                                                   7
Rapport du Commissaire aux comptes aux actionnaires de PRIMO UCITS PLATFORM ICAV
                                    Miller Opportunity Fund
Rapport sur l’audit des comptes annuels

Opinion sur les comptes annuels de PRIMO UCITS Platform ICAV – Miller Opportunity Fund (l’ICAV)

À notre avis, les états financiers:
    • présentent une image fidèle et sincère des actifs, des passifs et de la situation financière du Fonds au 31 décembre
         2018, ainsi que du compte de résultat pour l’exercice financier alors clos; et
    • ont été correctement préparés conformément au cadre de présentation de l'information financière pertinent et au
         règlement d'application

Les comptes annuels que nous avons audités comprennent:

         •      l’État du résultat global;
         •      l’État de la situation financière;
         •      l’État des variations des actifs nets attribuables aux porteurs d’actions rachetables;
         •      l’État des flux de trésorerie; et
         •      les notes annexes 1 à 22, y compris un résumé des principales conventions comptables telles qu’énoncées à la
                Note 2.

Le référentiel de l’information financière pertinent appliqué lors de leur préparation était composé de l’Irish Collective Asset-
management Vehicles Act 2015 (l’«ICAV Act») et des Normes internationales d’information financière (International
Financial Reporting Standards, «IFRS») telles qu’adoptées par l’Union européenne (le «référentiel d’information financière
pertinent»).

Les règlements applicables qui ont été appliqués dans leur préparation sont [les règlements des Communautés européennes
(Engagements en matière d'investissement collectif en valeurs mobilières transférables), 2011 et la Central Bank (surveillance
et exécution) Act 2013 (article 48(1)) (Règlement sur les engagements en matière d'investissement collectif en valeurs
mobilières transférables), 2015 (tel que modifié)/le règlement de l'Union européenne (gestionnaires de fonds d'investissement
alternatifs) 2013 (tel que modifié) et le règlement de délégation de la Commission (UE) no231/2013] (« les Règlements
applicables »).

Base de l’opinion
Nous avons effectué notre audit conformément aux Normes internationales d’audit (Irlande) (ISAs (Ireland)) et à la législation
applicable. Nos responsabilités en vertu de ces normes sont décrites ci-dessous à la section «Responsabilités du Commissaire
aux comptes relatives à l’audit des comptes annuels» de notre rapport.

Nous sommes indépendants d’ICAV conformément aux exigences éthiques pertinentes pour notre audit des comptes annuels
en Irlande, y compris la Norme éthique publiée par l’Irish Auditing and Accounting Supervisory Authority. Nous nous
sommes par ailleurs acquittés de nos autres responsabilités éthiques conformément à ces exigences. Nous estimons que les
éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.

Conclusions relatives au principe de la continuité d’exploitation
Nous n’avons pas d’observation à formuler sur les points suivants, au sujet desquels les ISA (Irlande) nous obligent à vous
faire rapport de ce qui suit:

          •      l’utilisation par les administrateurs du principe de la continuité de l’exploitation pour l’établissement des comptes
                 annuels n’est pas appropriée; ou
          •      les administrateurs n’ont pas divulgué dans les comptes annuels l’identification d’incertitudes significatives
                 susceptibles de faire naître un doute significatif sur la capacité d’ICAV à continuer à adopter la méthode de la
                 continuité de l’exploitation pendant une période d’au moins douze mois à compter de la date à laquelle les comptes
                 annuels sont autorisés à être publiés.

                                                                                                            Suite à la page suivante/

1   Rapports supplémentaires requis pour les exercices commençant le 1er janvier 2017 ou après cette date
Rapport du Commissaire aux comptes aux actionnaires de PRIMO UCITS PLATFORM ICAV
                                 Miller Opportunity Fund (suite)

Autres informations
Les administrateurs sont responsables des autres informations. Les autres informations comprennent les informations
contenues dans le Rapport annuel et les États financiers audités, autres que les comptes annuels et le rapport de notre
commissaire aux comptes y relatif. Notre opinion sur les comptes annuels ne couvre pas les autres informations et, sauf
indication contraire expresse dans notre rapport, nous n’exprimons aucune forme de conclusion d’assurance à ce sujet.

Dans le cadre de notre audit des comptes annuels, notre responsabilité consiste à lire les autres informations et, ce faisant, à
examiner si ces autres informations sont sensiblement incompatibles avec les comptes annuels ou les connaissances que nous
nous sommes forgées dans le cadre de l’audit ou si elles semblent être significativement erronées. Si nous identifions de telles
incohérences significatives ou des inexactitudes manifestement significatives, nous sommes tenus de déterminer s’il existe une
inexactitude significative dans les comptes annuels ou une inexactitude significative dans les autres informations. Si, sur la
base des travaux que nous avons effectués, nous concluons à l’existence d’une inexactitude significative dans ces autres
informations, nous sommes tenus d’en rendre compte.

Nous n’avons rien à signaler à cet égard.

Responsabilité des administrateurs
Comme expliqué plus en détail dans la Déclaration de responsabilités des Administrateurs, les administrateurs sont
responsables de l’établissement de comptes annuels présentant une image fidèle et ayant été préparés correctement
conformément à l’ICAV Act, et du contrôle interne que les administrateurs jugent nécessaire pour permettre l’établissement
de comptes annuels exempts d’inexactitudes significatives, qu’elles soient dues à des fraudes ou à des erreurs.

Lors de l’établissement des comptes annuels, les administrateurs sont chargés d’évaluer la capacité d’ICAV à poursuivre ses
activités sur le principe de la continuité d’exploitation, en divulguant, le cas échéant, les problématiques liées au principe de la
continuité d’exploitation et d’appliquer le principe comptable de la continuité de l’exploitation, à moins que les
administrateurs n’aient l’intention de liquider l’ICAV ou de cesser ses activités, ou qu’ils n’aient pas d’autre choix réaliste que
de le faire.

Responsabilités du Commissaire aux comptes relatives à l’audit des comptes annuels
Nos objectifs sont d’obtenir une assurance raisonnable que les comptes annuels dans leur ensemble sont exempts
d’inexactitudes significatives, qu’elles résultent de fraudes ou d’erreurs, et d’émettre un rapport d’audit incluant notre opinion.
L’assurance raisonnable est un niveau d’assurance élevé, mais ne constitue pas une garantie qu’un audit effectué
conformément aux Normes ISA (Irlande) détectera toujours une anomalie significative lorsqu’elle existe. Les anomalies
peuvent résulter de fraudes ou d’erreurs et sont considérées comme significatives si, individuellement ou globalement, elles
peuvent raisonnablement influencer les décisions économiques des utilisateurs prises sur la base de ces comptes annuels.

Dans le cadre d’un audit conformément aux Normes ISA (Irlande), nous exerçons notre jugement professionnel et maintenons
un scepticisme professionnel tout au long de l’audit. En outre:

•       nous identifions et évaluons les risques d’anomalies significatives dans les comptes annuels, qu’elles résultent de fraudes
        ou d’erreurs, concevons et mettons en œuvre des procédures d’audit adaptées à ces risques et en dégageons des éléments
        probants suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. Le risque de ne pas détecter une inexactitude significative
        résultant d’une fraude est plus élevé que celui résultant d’une erreur, car la fraude peut impliquer une collusion, une
        falsification, des omissions intentionnelles, des déclarations inexactes ou la neutralisation du contrôle interne.

•       nous nous forgeons une compréhension du contrôle interne pertinent pour l’audit afin de concevoir des procédures d’audit
        appropriées aux circonstances, mais non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité du contrôle interne d’ICAV.

•       nous évaluons le caractère approprié des conventions comptables utilisées, ainsi que le caractère raisonnable des
        estimations comptables et des informations connexes fournies par les administrateurs.

                                                                                                            Suite à la page suivante/

1   Rapports supplémentaires requis pour les exercices commençant le 1er janvier 2017 ou après cette date
Rapport du Commissaire aux comptes aux actionnaires de PRIMO UCITS PLATFORM ICAV
                                 Miller Opportunity Fund (suite)

Responsabilités du Commissaire aux comptes relatives à l’audit des comptes annuels (suite)

•       nous concluons sur le caractère approprié de l’utilisation par les administrateurs du principe comptable de la continuité
        d’exploitation et, d’après les éléments probants obtenus, s’il existe une incertitude significative liée à des événements ou à
        des conditions qui peuvent faire naître un doute important sur la capacité d’ICAV à poursuivre ses activités sur le principe
        de la continuité d’exploitation. Si nous concluons à l’existence d’une incertitude significative, nous sommes tenus
        d’attirer l’attention, dans notre rapport d’audit, sur les informations fournies dans les comptes annuels ou, si ces
        informations sont insuffisantes, de modifier notre opinion. Nos conclusions sont fondées sur les éléments probants
        recueillis jusqu’à la date du rapport du commissaire aux comptes. Toutefois, des événements ou conditions futurs peuvent
        faire en sorte que l’entité (ou, le cas échéant, le groupe) cesse d’opérer sur le principe de la continuité d’exploitation.

•       nous évaluons la présentation générale, la structure et le contenu des états financiers, y compris les informations à fournir
        et déterminons si les états financiers représentent les opérations et événements sous-jacents d’une manière permettant
        d’obtenir une présentation fidèle.

Nous communiquons avec les personnes en charge de la gouvernance au sujet, entre autres, du périmètre et du calendrier
prévus de l’audit et des constatations importantes issues de l’audit, y compris toute lacune importante dans le contrôle interne
identifiée par le commissaire aux comptes durant son audit.

Le présent rapport est destiné exclusivement aux actionnaires d’ICAV, en tant qu’organe, conformément à la Section
120(1)(b) de l’ICAV Act. Nos travaux d’audit ont été entrepris afin que nous puissions indiquer aux actionnaires d’ICAV les
questions que nous sommes tenus de leur soumettre dans un rapport des commissaires aux comptes et à aucune autre fin. Dans
toute la mesure permise par la loi, nous n’acceptons ni n’assumons de responsabilité envers quiconque d’autre que l’ICAV et
les actionnaires d’ICAV en tant qu’organe, au titre de notre travail d’audit, de ce rapport ou des opinions que nous nous
sommes forgées.

Rapport sur les autres exigences légales et réglementaires

Questions sur lesquelles nous sommes tenus de rendre compte en vertu de l’ICAV Act et les Règlements applicables
À notre avis, l'information donnée dans le rapport des administrateurs est conforme aux comptes annuels et le rapport des
administrateurs a été préparé conformément ICAV Act.

Questions sur lesquelles nous sommes tenus de rendre compte par exception
Sur la base des connaissances et de la compréhension de l'ICAV et de son environnement obtenues au cours de l’audit, nous
n'avons pas identifié de fausses déclarations importantes dans le rapport des administrateurs.

Nous n'avons rien à signaler à l'égard des dispositions de l’C qui nous obligent à vous faire rapport si, à notre avis, la
divulgation de la rémunération des administrateurs spécifiée par la ICAV Act n'est pas faite.

Avis sur d'autres questions prescrites par les Règlements applicables 1
En nous fondant uniquement sur les travaux entrepris au cours de la vérification, nous rapportons que :

•       Nous avons obtenu toutes les informations et explications que nous considérons nécessaires aux fins de notre audit.
•       À notre avis, les registres comptables du ICAV étaient suffisants pour permettre aux comptes annuels d'être audités
        facilement et correctement.
•       Les comptes annuels sont en accord avec les registres comptables

Michael Hartwell
Pour et au nom de Deloitte Ireland LLP
Experts comptables et cabinet d’audit mandaté statutaire
Deloitte & Touche House, Earlsfort Terrace, Dublin 2
24 avril 2019

1   Rapports supplémentaires requis pour les exercices commençant le 1er janvier 2017 ou après cette date
Miller Opportunity Fund
État de la situation financière
Au 31 décembre 2018

                                                                                                2018         2017*
                                                                               Notes            USD           USD

des actifs
Trésorerie et équivalents de trésorerie                                         8           4 674 242     4 258 653
Actifs financiers à la juste valeur par le biais du compte de résultat          4         234 066 533   288 058 763
Autres montants à recevoir                                                      10             81 860       104 444
Montants à recevoir sur souscriptions                                                       2 933 637        25 419

Total des actifs                                                                          241 756 272   292 447 279
Passifs
Passifs financiers à la juste valeur par le biais du compte de résultat          4           189 438       239 708
Montants dus aux courtiers                                                     2.6,9               -        45 711
Commission de gestion d’investissement à payer                                   5           162 148        81 585
Commission de gestion à payer                                                    5            32 111       136 573
Autres montants à payer                                                         11           417 657       655 226

Total des passifs (hors actif net attribuable aux porteurs
d’actions rachetables)                                                                       801 354      1 158 803

Actifs nets attribuables aux porteurs d’actions rachetables                               240 954 918   291 288 476

*Ce Fonds a commencé ses activités le 26 juin 2017.

Signé pour le compte du Conseil d’administration:

Elizabeth Beazley                                       Sarah Murphy
Administratrice:                                        Administratrice:
Date: 24 avril 2019

                            Les annexes font partie intégrante de ces états financiers.

                                                               11
Miller Opportunity Fund
État du résultat global
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

                                                                                                 2018         2017*
                                                                                  Notes          USD           USD

Produits
Produits d’intérêts                                                                             16 674       15 465
Produits de dividendes                                                                       2 653 508      956 803
Gain (perte) réalisé et non réalisé de la juste valeur des actifs et passifs
financiers par le biais du compte de résultat                                       3      (23 009 801)   16 673 337

Total du revenu de l’investissement (de la perte)                                          (20 339 619)   17 645 605

Charges
Commissions de gestion d’investissement                                             5        1 803 132      829 281
Commissions de gestion                                                              5          310 399      154 068
Commissions d’administration                                                        7          166 145      122 582
Commissions de dépositaire                                                          7          108 682       48 818
Jetons de présence des Administrateurs                                              6            4 684        2 071
Frais d’audit                                                                       6           13 146       10 748
Charges d’intérêts liées aux swaps d’actions                                        2          709 984      341 447
Frais d'intérêt                                                                                    969            -
Honoraires de conseillers professionnels                                                         4 156       14 500
Autres charges                                                                      12         436 463      268 283

Total des charges d’exploitation                                                             3 557 760     1 791 798
(Diminution)/Augmentation des actifs nets attribuables aux porteurs
 d’actions rachetables
avant impôt                                                                                (23 897 379)   15 853 807

Retenue à la source                                                                          (788 905)     (279 461)

(Diminution)/Augmentation des actifs nets attribuables aux porteurs
d’actions rachetables                                                                      (24 686 284)   15 574 346

*Pour la période financière du 26 juin 2017 (date de constitution) au 31 décembre 2017

                             Les annexes font partie intégrante de ces états financiers.

                                                                12
Miller Opportunity Fund
État des variations des actifs nets attribuables aux porteurs d’actions rachetables
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

                                                                                               2018          2017*
                                                                             Notes             USD            USD

Actif net attribuable aux porteurs d’actions
rachetables en début de l’exercice/la période financière                                 291 288 476              -

Émissions d’actions rachetables durant l’exercice/la période financière        13         13 149 965    307 284 680
Rachats d’actions rachetables durant l’exercice/la période financière          13        (38 797 239)   (31 570 550)

(Diminution)/Augmentation nette sur transactions sur actions                             (25 647 274)   275 714 130

(Diminution)/Augmentation des actifs nets attribuables aux
porteurs d’actions rachetables                                                           (24 686 284)    15 574 346

Actif net attribuable aux porteurs d’actions
rachetables en fin de l’exercice/la période financière                                   240 954 918    291 288 476

*Pour la période financière du 26 juin 2017 (date de constitution) au 31 décembre 2017

                           Les annexes font partie intégrante de ces états financiers.

                                                             13
Miller Opportunity Fund
État des flux de trésorerie
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2018

                                                                                                2018           2017*
                                                                                                USD             USD

Flux de trésorerie d’exploitation
(Diminution)/Augmentation des actifs nets attribuables aux porteurs d’actions
rachetables sur opérations                                                                (24 686 284)     15 574 346

Ajustements pour rapprocher la hausse/(baisse) de l’actif net attribuable
aux porteurs d’actions rachetables sur les opérations avec le flux de
trésorerie net (sortant)/entrant découlant des activités d’exploitation
(Diminution)/Augmentation nette des actifs et passifs financiers à la juste valeur
par le biais du compte de résultat                                                         53 941 960    (287 819 055)
Augmentation nette des autres montants à recevoir                                               22 584       (104 444)
Augmentation nette des montants dus aux courtiers                                             (45 711)         45 711
Augmentation nette de la commission de gestion d’investissement à payer                         80 563         81 585
(Diminution)/Augmentation nette de la commission de gestion à payer                          (104 462)        280 856
(Diminution)/Augmentation nette des autres montants à payer                                  (237 569)        121 589
Flux de trésorerie net (sortant)/entrant découlant des activités d’exploitation            28 971 081    (271 819 412)

Flux de trésorerie sur activités de financement
Produits de l’émission d’actions                                                           10 241 747     307 259 261
Paiements sur rachat d’actions                                                            (38 797 239)    (31 181 196)
Flux de trésorerie net (sortant)/entrant découlant des activités de                       (28 555 492)
financement                                                                                               276 078 065

Augmentation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie                         415 589        4 258 653

Trésorerie et équivalents de trésorerie en début de l’exercice/la période                   4 258 653               -

Trésorerie et équivalents de trésorerie en fin de l’exercice/la période                     4 674 242       4 258 653

*Pour la période financière du 26 juin 2017 (date de constitution) au 31 décembre 2017

                            Les annexes font partie intégrante de ces états financiers.

                                                             14
Miller Opportunity Fund
Notes jointes aux états financiers pour l’exercice clos le 31 décembre 2018

1      Informations générales

       Primo UCITS Platform ICAV (l’«ICAV») est un véhicule irlandais de gestion collective d’actifs à capital variable constitué sous forme d’un
       fonds à compartiments multiples avec responsabilité séparée entre ses compartiments en vertu de l’Irish Collective Asset-Management
       Vehicle Act de 2015, de la Réglementation des Communautés européennes (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) de
       2011 (telle qu’amendée) et de la Réglementation (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) de 2015 issue du Supervision and
       Enforcement Act de 2013 (Loi irlandaise sur la supervision et l’application) (Section 48(1)) de la Banque centrale (telle qu’amendée) (la
       «Réglementation»). L’ICAV a été constituée le 15 janvier 2016.

       L’ICAV est un fonds à compartiments multiples à responsabilité séparée, qui est composé de différents fonds, dont chacun compte une
       ou plusieurs catégories d’actions. Différentes catégories d’actions peuvent être émises ponctuellement avec l’accord préalabl e et
       l’autorisation de la Banque centrale d’Irlande (la «Banque centrale»). Chaque catégorie représente la participation dans un Fonds.
       Miller Opportunity Fund (le « Fonds »), un compartiment du ICAV a commencé ses activités le 26 juin 2017.

       L’objectif d’investissement du Fonds est de réaliser une appréciation du capital à long terme.

       Les activités de placement du Fonds sont déléguées aux Miller Value Partners, LLC (le « gestionnaire de placements »).

2      Déclaration relative aux conventions comptables

2.1    Déclaration de conformité

       Les états financiers sont préparés conformément aux Normes internationales d’information financière (International Financial Reporting
       Standards, ou «IFRS»), telles qu’adoptées par l’UE, à l’Irish Collective Asset-Management Vehicle Act de 2015, à la Réglementation des
       Communautés européennes (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) de 2011 (telle qu’amendée) et à la Réglementation
       (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) de 2015 issue du Supervision and Enforcement Act de 2013 (Loi irlandaise sur la
       supervision et l’application) (Section 48(1)) de la Banque centrale (telle qu’amendée).

2.2    Base de préparation

       Les états financiers ont été préparés selon la méthode du coût historique, à l’exception des actifs et passifs financiers détenus à la juste valeur
       par le biais du compte de résultat, lesquels ont été évalués à leur juste valeur.

       La préparation des états financiers conformément aux Normes internationales d’information financière impose au Fonds de formuler des
       estimations et des hypothèses susceptibles d’avoir une influence sur les montants déclarés dans les états financiers. Le Fonds considère que
       les estimations utilisées lors de la préparation de ses états financiers sont raisonnables et prudentes. Les résultats effectifs sont susceptibles de
       s’écarter de ces estimations. Les estimations et hypothèses sous-jacentes sont régulièrement revues. Les révisions des estimations sont
       comptabilisées à titre prospectif.

       Continuité d’exploitation
       Les Administrateurs d’ICAV ont évalué la capacité du Fonds à poursuivre ses activités sur le principe de la continuité d’exploitation et
       estiment que le Fonds dispose des ressources nécessaires pour continuer son activité dans un avenir proche. Par ailleurs, les Administrateurs
       n’ont connaissance d’aucune incertitude significative pouvant faire naître un doute significatif quant à la capacité du Fonds à poursuivre ses
       activités sur le principe de la continuité d’exploitation. Les états financiers sont donc préparés sur la base de la continuité d’exploitation.

       Période comptable
       L'information comparative contenue dans l'état des résultats globaux et dans les notes afférentes couvre la période du 3 février 2017 (date
       d'établissement) au 31 décembre 2017.

2.3    Adoption de normes nouvelles et révisées

       Normes et interprétations qui ont été adoptées

       L'IFRS 9, « Instruments financiers », traite de la classification, de l'évaluation et de la comptabilisation des actifs financiers et des passifs
       financiers. Selon l'IFRS 9, les actifs financiers doivent être classés en deux catégories d'évaluation : celles mesurées à la juste valeur et celles
       mesurées au coût amorti. La détermination est faite comme reconnaissance initiale. La classification dépend du modèle opérationnel de
       l'entité pour la gestion de ses instruments financiers et des caractéristiques contractuelles de trésorerie des instruments. Pour les passifs
       financiers, la norme conserve la plupart des exigences de l'IAS 39. Le principal changement est que, dans les cas où l'option de juste valeur
       est prise pour les passifs financiers, la partie de la juste valeur due au risque de crédit propre d'une entité est comptabilisée dans d'autres
       produits complets plutôt que dans les états de résultats, à moins que cela ne crée une incohérence comptable. La date d'entrée en vigueur
       obligatoire pour l'IFRS 9 est le 1er janvier 2018. Le Fonds classe ses actifs financiers comme étant à leur juste valeur par le biais de profits
       ou de pertes, conformément à son modèle d'entreprise, à mesure que ses actifs financiers sont gérés et que leur rendement est évalué sur une
       base de juste valeur conformément à la stratégie de placement documentée. L'adoption de l'IFRS 9 n'a pas eu d'effet significatif sur les états
       financiers.

                                                                            15
Miller Opportunity Fund
Notes jointes aux états financiers pour l’exercice clos le 31 décembre 2018

2     Politiques relatives aux conventions comptables - (suite)
2.3   Adoption de normes nouvelles et révisées - (suite)

      Normes et interprétations qui ont été adoptées - (suite)
      Il n’existe aucune autre norme, interprétation ou aucun autre amendement de normes existantes n’ayant pas encore pris effet
      qui devrait avoir un impact notable sur le Fonds.

2.4   Actifs et passifs financiers à la juste valeur par le biais du compte de résultat
      (i) Classification et mesure

      En vertu de l'IFRS 9, un actif financier est classé comme étant mesuré au coût après amortissement; juste valeur par le biais
      d'autres produits complets (« FVOCI ») ou à la juste valeur par le biais d'un compte de résultat (« FVTPL »). La classification
      des actifs financiers selon l'IFRS 9 est fondée sur le modèle d'entreprise dans lequel un actif financier est géré et sur ses
      caractéristiques contractuelles de trésorerie.

      Dans l'évaluation de la classification des actifs financiers, le Fonds a déterminé ce qui suit :

         •     En fonction de l'évaluation du rendement, de la façon dont les risques sont gérés et de la façon dont la rémunération est
               versée, le modèle d'affaires des actifs financiers est de gérer à juste valeur.
         •     Les flux de trésorerie contractuels des actifs financiers ne sont pas uniquement des paiements de capital et d'intérêts.

      D'après l'évaluation ci-dessus, les placements du Fonds sont classés à la FVTPL. Tous les autres actifs financiers sont classés
      comme étant évalués au coût amorti. Les passifs financiers du Fonds sont classés à la FVTPL.

      (ii) Évaluation initiale et ultérieure
      Les actifs et passifs financiers à leur juste valeur par le biais du compte de résultat sont comptabilisés initialement à la
      date de l’opération, laquelle correspond à la date à laquelle le Fonds devient partie des dispositions contractuelles de
      l’instrument. Les autres actifs financiers et passifs financiers sont comptabilisés à la date à laquelle ils ont été initiés.

      (iii) Comptabilisation
      Les instruments financiers classifiés à la juste valeur par le biais du compte de résultat sont initialement mesurés à leur
      juste valeur, les frais de transaction desdits instruments étant constatés directement dans l’État du résultat global. Les
      actifs financiers et passifs financiers sont comptabilisés dans l’État de la situation financière lorsque le Fonds devient
      partie aux dispositions contractuelles de l’instrument. Un achat régulier d’actifs financiers est constaté par
      comptabilisation au jour de négociation. À compter de cette date, toutes plus-values ou moins-values découlant de
      variations de la juste valeur des actifs financiers ou passifs financiers sont comptabilisées dans l’État du résultat global.
      Les ventes d’instruments financiers sont comptabilisées à la date de transaction.

      Les gains et pertes réalisés provenant de l’aliénation d’instruments financiers sont calculés selon la méthode «premier
      entré premier sorti» (FIFO, «first in first out»).

      (iv) Évaluation à la juste valeur
      La «juste valeur» se définit comme le prix qui sera perçu en contrepartie de la vente d’un actif ou payé au titre du transfert
      d’un passif dans le cadre d’une transaction opportune entre acteurs du marché à la date d’évaluation sur le marché principal ou,
      en l’absence d’un tel marché, sur le marché le plus avantageux auquel le Fonds a accès à cette date.

      Lorsque cela est possible, le Fonds évalue la juste valeur d’un instrument en utilisant le cours coté sur un marché actif pour
      l’instrument considéré. Un marché est considéré comme «actif» si des opérations sont conclues pour l’actif considéré avec une
      fréquence et un volume qui permettent d’avoir accès en continu à des informations relatives au prix. Le Fonds évalue les
      instruments cotés sur un marché actif au dernier cours coté.
      S’il n’existe aucun cours coté sur un marché actif, alors le Fonds applique des techniques d’évaluation qui reposent autant que
      possible sur des données observables plutôt que sur des données non observables. La technique de valorisation choisie intègre
      tous les facteurs dont les participants du marché tiendraient compte pour valoriser une transaction.

      Le Fonds comptabilise les transferts entre les différents niveaux d’une hiérarchie de juste valeur à la date de clôture de la
      période financière comptable pendant laquelle le changement est survenu.

                                                                    16
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler