Prise en charge des résidents d'EHPAD en situation d'urgence

 
Prise en charge des résidents d'EHPAD en situation d'urgence
GUIDE RÉGIONAL                              Les urgences en EHPAD Février 2020

Prise en charge
des résidents
d’EHPAD
en situation
d’urgence
Un programme
des réseaux des urgences
Auvergne-Rhône-Alpes

resu                                al
RESeau des Urgences de la Vallée du rhône
Avant-propos                                                                          3

Cet outil est destiné aux Établissements d’hébergement pour
personnes âgées dépendantes (EHPAD) désireux de mettre
en place une démarche d’amélioration continue des pratiques
en collaboration avec les services d’urgence.
Ce guide se veut opérationnel et pragmatique. Il contient
des référentiels élaborés par des professionnels de santé,
accompagnés par le Réseau des urgences de la vallée du Rhône
(RESUVal), à partir des recommandations de bonnes pratiques
de la Haute autorité de santé et enrichis de retours d’expériences.
Il est le fruit d’un travail collaboratif entre spécialistes
hospitaliers (urgentistes, gériatres, pharmaciens, infirmiers…)
et professionnels d’EHPAD (directeurs, médecins coordinateurs,
infirmiers…). Il vise à apporter une aide à la décision
diagnostique, thérapeutique et d’orientation du résident
d’EHPAD en situation d’urgence.
Un programme de formation a été développé et évalué par
RESUVal, à destination des professionnels des EHPAD.
Il est repris par l’ensemble du réseau d’urgences de la région
Auvergne-Rhône-Alpes.
Un travail collaboratif mené par l’OPCEM-SA1, en lien avec
le Réseau nord alpin des urgences (RENAU), a permis
de compléter ce guide.
Ces référentiels ne sont pas exclusifs et ne constituent pas
des règles opposables. Ils peuvent être complétés et adaptés
au contexte local et aux ressources disponibles.
Ce travail a vu le jour grâce au soutien financier et logistique
apporté aux réseaux des urgences par l’Agence régionale
de santé Auvergne-Rhône-Alpes et ne bénéficie d’aucun
support industriel.
Merci de nous informer de toute erreur ou d’éventuel
dysfonctionnement rencontré (cf. page « Contacts » en fin de livret).

1
    Outil d’aide à l’Optimisation de la prise en charge médicamenteuse du sujet âgé
4
    Sommaire                                                         Numéros utiles                                                   5

    Numéros utiles                                            P. 5   Centre hospitalier de :
    Qu’est-ce qu’une urgence ?                                P. 6
    Comment s’organise une urgence ?                          P. 8    Service des urgences
    Transmission du bilan au centre 15                       P. 10    Liste non exhaustive des ressources dont le numéro est accessible
    Les référentiels                                         P. 11    directement par les professionnels des EHPAD
    Détresse cardio-respiratoire                             P. 12    Médecin urgentiste H24 - 7j/7
    Chute avec lésion(s)                                     P. 16
                                                                      Infirmière organisatrice
    Malaise et/ou mouvements anormaux                                 de l’accueil des urgences
    et/ou suspicion d’AVC                                    P. 20
                                                                      Bureau médical des urgences
    Douleur abdominale d’apparition brutale                  P. 24
    Traumatisme crânien léger                                P. 28    Unité d’hospitalisation de courte durée
    Malaise hypoglycémique (dextro ≤ 0.6 g/l)                P. 30
                                                                      (UHCD)

    Douleur post-traumatique                                 P. 32    Équipe mobile de soins palliatifs
    Fièvre > 38 °C                                           P. 34
                                                                      Équipe mobile de gériatrie
    Suspicion de thrombose veineuse profonde                 P. 36
                                                                      Équipe mobile de gérontopsychiatrie
    Vomissements                                             P. 38
    Diarrhées aiguës                                         P. 40    Consultation mémoire
    Peu ou pas d’urines                                      P. 42    Gériatrie
    Trouble du comportement aigu ou agitation inhabituelle   P. 44
                                                                      Cardiologie
    Epistaxis – saignement de nez                            P. 46
                                                                      Secrétariat échodoppler
    Céphalées                                                P. 48
    Liste des médicaments et dispositifs médicaux            P. 50    Endocrinologie
    Dispositifs médicaux d’urgence                           P. 60    Neurologie EEG EMG
    Annexes                                                  P. 64
                                                                      Néphrologie
    Fiche de liaison d’urgence                               P. 66
    Bon usage des médicaments                                P. 68    Gastroentérologie

    Groupes de travail                                       P. 72
    Contacts                                                 P. 74
6
        Qu’est-ce qu’une urgence ?

        Une urgence est une situation exigeant une réponse ou action immédiate
        et rapide.

        Certaines urgences se distinguent par leur gravité quand elles engagent
        le risque vital. Leur prise en charge doit être rapide et efficace.

        L’observation de certains symptômes cliniques peut alerter sur le degré
        de gravité.

        Dans certaines situations, il est important de s’assurer de la présence
        d’une prescription anticipée. L’existence de directives anticipées, de décision
        de Limitation ou d’arrêt des thérapeutiques (LAT) et les situations de soins
        palliatifs doivent être portées à la connaissance des interlocuteurs médicaux,
        pour leur permettre de décider de la prise en charge adaptée.

    Signes de gravité
         SIGNES CLINIQUES

    Signes neurologiques :                   Signes respiratoires :                   Signes cardio-circulatoires :
      	Trouble de la conscience               	Difficultés respiratoires              	Malaises successifs avec
        (coma léger ou profond,                	Respiration bruyante                     perte de connaissance
        réactivité à la stimulation,           	Parole difficile                       	Sueurs, marbrures,
        ouverture des yeux)                    	Sueurs, marbrures                       cyanose
      	Convulsions persistantes                  (marques violacées de la              	Douleur thoracique
      	Paralysie brutale (face,                  peau), cyanose (coloration              continue, violente,
        membre, moitié corps)                     mauve bleutée de la peau,               constrictive (comme
                                                  débutant aux extrémités).               dans un étau)

    Si possibilité de prise de paramètres, signes              Prise des paramètres :
    de gravité en présence :                                   Pour être fiables, les paramètres doivent être pris dans
       	Fréquence cardiaque (pouls) < 50/mn                   de bonnes conditions.
        ou > 120/mn                                               	La prise des paramètres n’est pas une priorité.
       	Tension artérielle (systolique) < 100mmHg                	C’est l’identification de l’urgence notamment par
        ou > 200mmHg (aux 2 bras)                                   les signes cliniques qui prime.
       	Fréquence respiratoire < 10/mn ou > 30/mn               	La connaissance des paramètres cliniques permet
       	SPO2 (saturation) < 90% (hors insuffisance                de compléter l’appréciation de l’état clinique
        respiratoire chronique, BPCO)                               du patient et notamment sa gravité.
8
            Comment s’organise une urgence ?

                                                      URGENCE
                                                   (Cf protocoles)

                                               Appel de renfort sur place

                        Vitale                                                            Relative

       Attendue                        Non attendue                               Médicale ou traumatique

    	Voir protocole
      fin de vie                           Appel                                   Appel médecin référent
    	Appel pour avis                      au 15
      médical

    Soins palliatifs                                                  joignable                Si non joignable
                                 En attendant                                                 appel au 15 ou SU
    sans transfert
      hospitalier                  	PLS si inconscience
                                   	Oxygénation
                                   	MCE si ACR
                                                                            Conseil/prescription            Ambulance

                                                                               Surveillance                   SMUR
                                                                              Transmissions

                                                                                                                  SU
Transmission du bilan
10
     au centre 15                      Les référentiels                                           11

                                       Détresse cardio-respiratoire                             P. 12
               COMPOSER LE 15
                                       Check-list 1 : bilan circulatoire                        P. 14
                                       Chute avec lésion(s)                                     P. 16
          Présentation du soignant
            	Nom                      Check-list 2 : chute avec lésion(s)                      P. 18
            	Fonction                 Malaise et/ou mouvements anormaux
            	Adresse de l’EHPAD       et/ou suspicion d’AVC                                    P. 20
            	Tél. ou n° de poste
                                       Check-list 3 : suspicion de malaise,
                                       mouvements anormaux, AVC                                 P. 22

         Présentation du résident     Douleur abdominale d’apparition brutale                  P. 24
              Nom                      Check-list 4 : douleur abdominale d’apparition brutale   P. 26
              Age
                                       Traumatisme crânien léger                                P. 28
              Sexe
              Antécédents médicaux     Malaise hypoglycémique (dextro ≤ 0.6 g/l)                P. 30
            	Traitement               Douleur post-traumatique                                 P. 32
              (anticoagulants +++)
                                       Fièvre > 38 °C                                           P. 34
                                       Suspicion de thrombose veineuse profonde                 P. 36
                  MOTIF DE L’APPEL :
               SE RÉFÉRER AUX FICHES
                                       Vomissements                                             P. 38
                    CHECK-LISTS        Diarrhées aiguës                                         P. 40
                                       Peu ou pas d’urines                                      P. 42
                                       Trouble du comportement aigu ou agitation inhabituelle   P. 44
                                       Epistaxis – saignement de nez                            P. 46
                                       Céphalées                                                P. 48
12
                 Détresse cardio-respiratoire

Conduite              	Appeler une infirmière si présente
à tenir face          	Mettre le résident au repos absolu, dans le calme
à une détresse        	Lui dégrafer ses vêtements (col de chemise, ceinture de pantalon) s’il semble trop
cardio-                serré
respiratoire.         	Position demi-assise ou position latérale de sécurité si patient inconscient
                      	Si détresse respiratoire, mettre le patient sous O2 à 4L/min, avec lunettes
                        (si extracteur), masque simple de 6 à 9L/min ou 9-15L/min ou masque à haute
                        concentration (extracteur ou bouteille)
                      	Vérifier l’absence d’obstruction buccale ou nasale (si partielle respecter la position
                       spontanée du résident / si le sujet tousse, respecter cette toux, au besoin aider
                        à dégager les aliments ou le dentier dans la bouche)
                      	L’obstruction est totale avec impossibilité de parler, de tousser, de respirer. C’est une
                       vraie urgence avec claques dans le dos et manœuvre de Heimlich si nécessaire

                    CF. CHECK LIST1 - BILAN CIRCULATOIRE
                    À réaliser par l’appelant auprès du résident, avant tout appel à une ressource médicale

                                                   Médecin présent ou joignable ?

                                        Oui                                              Non

                      Consignes et transmissions médicales                     Signes de gravité ? (cf. fiche)

                                   Surveillance                              Non                      Oui
                                   Transmissions

                                                                                                  Appel au 15

                                      Si arrêt                      Si douleur
                                cardio-respiratoire                 thoracique               SI TRANSFERT RETENU,
                                   alerter le 15                et ECG disponible,                  PRÉVENIR
                                      masser                   possibilité de faxer                LE SERVICE
                                    défibriller                       le tracé                   DES URGENCES
                                     ventiler                     aux urgences
CHECK-LIST 1 :
                  B I L A N C I R C U L AT O I R E [ C O N D U I T E À T E N I R FA C E À U N E D É T R E S S E C A R D I O - R E S P I R A T O I R E ]
14

Check-list                                  Consignes écrites
à réaliser par                              de limitation des soins
                                                                                                                    Oui                                    Non
l’appelant
                                            Symptômes                                                            Oui                                      Non
auprès du
résident, avant                                                                                                 Depuis :
                                            Douleur Thoracique
tout appel à                                                                                              ........ h ........
une ressource
                                            De survenue
médicale.                                                                                                                       Brutale     Progressive
                   Douleur thoracique

Date :                                                                                                             Légère          Modérée         Forte
                                            Intensité
                                                                                                              EVA : ........ EN : ........ Algoplus : ........

                                            Douleur bras gauche
Nom, prénom
du résident :                               Douleur mâchoire

                                            Nausées

Nom, prénom                                 Vomissements
du soignant :

Nom EHPAD :
                                            Toux
                                            Crachats
                   Détresse respiratoire

Téléphone :                                 Crachats sang

                                            Essoufflement au repos
                                            Essoufflement à l’effort

                                            De survenue                                                                         Brutale     Progressive

                                            Bruits respiratoires                                        Ronflements                  Sifflements     Encombrement

                                            Cyanose (lèvres et ongles bleus)

                                            Troubles de conscience
                   Troubles neurologiques

                                            Agitation

                                            Sueur

                                            Pâleur

                                            Impossibilité à parler

                                            Pouls : ........ TA bras D : ........ /........           TA bras G : ........ /........                        T° : ........
                   Constantes

                                            Saturation oxygène : ........%          Glycémie capillaire (dextro) : ........ g /L
                                            Fréquence respiratoire (*) : ........ /min      Régulière         Irrégulière
                                            * : 1 inspiration + 1 expiration = 1 cycle. Normale entre 15-20 / min
                                            Niveau de dépendance (niveau GIR) : ................
16
                Chute avec lésion(s)

Conduite                                                  Critères d’alerte :
                  	Appeler une infirmière
à tenir face         si présente                             	Plaie hémorragique
à une chute       	En cas de plaie, mettre                  	Patient sous anticoagulant
avec lésions.        des gants (prévention des                 ou antiagrégant plaquettaire
                     accidents avec exposition               	Déformation d’un membre
                     au sang), comprimer                     	Troubles de la conscience
                     le saignement et mettre
                     un pansement de propreté.
                  	Pas de délai maximal avant           Chute avec critère d’alerte :         Chute sans critère d’alerte :
                     de suturer une plaie                   	Installer le résident               	Relever la personne
                  	Selon les procédures internes,            sans le déplacer,                    avec l’aide d’un collègue
                     penser à remplir une fiche               le couvrir                           (s’assurer de l’absence
                     d’événements indésirables              	Maintenir une                        de douleur provoquée
                                                              présence auprès de lui               par cette manœuvre)
                CF. CHECK LIST2 – CHUTE                     	Antalgie selon                      	Antalgie selon protocole
                AVEC LÉSIONS                                  protocole local                      local
                À réaliser par l’appelant auprès
                du résident, avant tout appel
                à une ressource médicale.

                                                                               Signes de gravité ? (cf. fiche)

                                                                   Oui                Médecin présent                Non
                                                                                       ou joignable ?

                                                                Consignes                                        Appel au 15
                                                            et transmissions
                                                                médicales

                                                             Surveillance
                                                             Transmissions

                                  Signes pouvant faire suspecter une fracture :                              SI TRANSFERT RETENU,
                                                                                                              PRÉVENIR LE SERVICE
                                                                                                                 DES URGENCES
                Hanche                                  Poignet
                  	Douleur ++ haut de cuisse et bassin   	Douleur ++
                  	Impotence fonctionnelle               	Impotence fonctionnelle
                    Rotation externe. m. inf. ±          	Déformation
                     raccourcissement                     	Œdème (enlever bagues)
CHECK-LIST 2 :
                  C H U T E AV E C L É S I O N ( S )
18

Check-list                                         Consignes écrites
à réaliser par                                     de limitation des soins
                                                                                                                Oui                          Non
l’appelant
                                                   Symptômes                                                  Oui                           Non
auprès du
résident, avant                                    Par maladresse
                    Circonstances du traumatisme

tout appel à                                       Malaise
une ressource                                      De sa hauteur
médicale.                                          Du lit, du fauteuil
                                                   Hauteur élevée, escalier…
Date :                                             Position du patient :                                 ................
                                                   Perte de connaissance :
                                                   Combien de temps :                                     ........ /min
Nom, prénom                                        Une pupille plus dilatée                                  G         D
du résident :                                      Douleur :

                                                   Lésions crâne ou visage :
                  Lésions crâne
                   et/ou visage

                                                   Plaie
Nom, prénom                                        Hémorragie – localisation :                           ................
du soignant :                                      Hématome – localisation :                             ................
                                                   Nausées

Nom EHPAD :
                                                   Vomissements
                                                   Vertiges

Téléphone :
                                                   Lésions membres supérieurs
                  Lésions membres

                                                   Hématome
                     supérieurs

                                                   Plaie
                                                   Hémorragie
                                                   Déformation
                                                   Incapacité à bouger son bras

                                                   Lésions membres inférieurs
                  Lésions membres

                                                   Plaie
                      inférieurs

                                                   Hémorragie
                                                   Déformation
                                                   Rotation externe du pied
                                                   Incapacité à bouger la jambe

                                                   Pouls : ........  TA : ........ /........      T° : ........
                    Constantes

                                                   Saturation oxygène : ........%            Glycémie capillaire (dextro) : ........ g /L
                                                   EVA : ........   EN : ........            Algoplus : ........
                                                   Niveau de dépendance (niveau GIR) : ................
Malaise et/ou mouvements anormaux
20
               et/ou suspicion d’AVC

Conduite         	Appeler une infirmière si présente
à tenir face      Mettre le patient au repos, dans le calme
à un malaise     	Rechercher des troubles de la conscience et/ou troubles respiratoires
et/ou            	Rechercher une douleur (céphalée, abdominale, thoracique, traumatique)
mouvements
anormaux       CF. CHECK LIST 3 – MALAISE ET/OU MOUVEMENTS ANORMAUX ET SUSPICION D’AVC
et/ou          À réaliser par l’appelant auprès du résident, avant tout appel à une ressource médicale.
suspicion
d’AVC.
                 	FAST négatif                 	FAST négatif                      	FAST positif
                 	Pas de trouble               	Troubles de conscience            	Patient en décubitus dorsal,
                   de conscience                	PLS                                 surélévation de la tête 30°
                 	Installer le                 	Dégager les voies                 	PLS si troubles de conscience
                   patient, jambes                aériennes supérieures             	Dégager les voies aériennes supérieures
                   surélevées                     (retirer appareil                   (retirer appareil dentaire)
                 	Le couvrir                     dentaire)                       URGENCE MÉDICALE – CHAQUE MINUTE
                                                	Le couvrir                      COMPTE

                                                       Médecin présent ou joignable ?

                                                Oui                                  Non

                                                   Consignes                    Appel au 15
                                               et transmissions
                                                   médicales

                                                                            SI TRANSFERT RETENU,
                                                 Surveillance
                                                                             PRÉVENIR LE SERVICE
                                                 Transmissions                  DES URGENCES
CHECK-LIST 3 :
                  S U S P I C I O N D E M A L A I S E , M O U V E M E N T S A N O R M A U X , AV C , T R A U M A T I S M E C R Â N I E N
22

Check-list                                  Consignes écrites
à réaliser par                              de limitation des soins
                                                                                                         Oui                                     Non
l’appelant
                                            Symptômes                                                  Oui                                     Non
auprès du
résident, avant                             Perte de connaissance / de contact
tout appel à                                Si oui, combien de temps :                             ........ min
une ressource
                                            Le patient ouvre les yeux
médicale.                                   À la demande
                   Troubles neurologiques

Date :
                                            Secousse des bras et des jambes
                                            Yeux révulsés
                                            Mâchoires serrées
Nom, prénom                                 Perte d’urines
du résident :                               Agitation

                                            Le patient répond
                                            La réponse est normale
Nom, prénom
                                            ou comme d’habitude
du soignant :
                                            La réponse est confuse
                                            La réponse est incompréhensible

Nom EHPAD :
                                            Serre la main G à la demande
                                            Serre la main D à la demande

Téléphone :                                 Déviation de la bouche

                                            Pâleur, sueurs, nausées,
                                            vomissement

                                            Si chute                                                         CF. CHECK-LIST AVEC LÉSIONS
                   Échelle Glasgow

                                                   E : ouverture des yeux                     V : réponse verbale                       M : réponse motrice

                                            4. spontanée                               5. précise, orientée                      6. sur ordre
                                            3. à la voix                               4. confuse, désorientée                   5. adaptée, localise la douleur
                                            2. à la douleur                            3. inappropriée                           4. évitement à la douleur
                                            1. absente                                 2. sons incompréhensibles                 3. en flexion (décortication)
                                                                                       1. absente                                2. en extension (décérébration)
                                                                                                                                 1. absente

                                                                                       Arm : troubles motricité et/ou            Speech :            Time : heure
                                            Face : asymétrie expression
                   FAST

                                                                                       sensibilité membre supérieur              anomalie            de début des
                                            faciale
                                                                                       et/ou inférieur                           parole              symptômes

                                            Pouls : ........ TA bras D : ........ /........            TA bras G : ........ /........             T° : ........
                   Constantes

                                            Saturation oxygène : ........%         Glycémie capillaire (dextro) : ........ g /L
                                            EVA : ........   EN : ........         Algoplus : ........
                                            Glasgow :        E : ........          V : ........        M : ........
                                            Niveau de dépendance (niveau GIR) : ................
24
                 Douleur abdominale d’apparition brutale

Conduite
                                             	Appeler une infirmière (si présente)
à tenir face                                 	Allonger le résident au calme
à l’apparition                               	Rechercher les antécédents chirurgicaux
brutale                                       et vasculaires
de douleur
abdominale.
                 Recherche de signes de gravité spécifiques :             En l’absence de signes
                    Cf check-list 4 - Douleurs abdominales               de gravité spécifiques :
                    d’apparition brutale                                    	Antalgie selon
                     Maintenir une présence auprès du résident               protocole local
                      Antalgie selon protocole local

                                                                                    Médecin présent ou joignable ?

                                                                                   Oui                         Non

                                                                                Consignes                 Appel au 15
                                                                            et transmissions           pour hospitalisation
                                                                                médicales                  en urgence

                                                                                                       SI TRANSFERT RETENU,
                                                                             Surveillance
                                                                                                        PRÉVENIR LE SERVICE
                                                                             Transmissions                 DES URGENCES
CHECK-LIST 4 :
                  D O U L E U R A B D O M I N A L E D ’A P PA R I T I O N B R U T A L E
26

Check-list                                         Consignes écrites
à réaliser par                                     de limitation des soins
                                                                                                                 Oui                                    Non
l’appelant
                                                   Symptômes                                                   Oui                                    Non
auprès du
résident, avant                                    Vomissement (alimentaire, bilieux,
tout appel à                                       fécaloïde…) à plusieurs reprises
une ressource                                      Quantité, aspect, mêlé de sang
                                                                                                       .....................                   .....................
                                                   rouge ou noir ?
médicale.
                                                   Constipation (absence de selles
Date :
                                                   depuis plus de 3 jours – présence
                                                   d’un fécalome)
                   Signes de gravité spécifiques

Nom, prénom                                        Diarrhées récentes (quantité,
du résident :                                      fréquence, aspect)

                                                   Sang (rouge ou noir) dans
                                                   les selles
Nom, prénom
du soignant :                                      Urines rouges ou caillots, miction
                                                   impossible (rétention d’urine),
                                                   Présence d’un globe vésical

Nom EHPAD :
                                                   Le ventre est dur, ou ballonné
                                                   (de manière inhabituelle)

                                                   La douleur augmente
Téléphone :                                        à la palpation

                                                   Masse inhabituelle (hernie)

                                                   Douleur thoracique associée

                                                   Gonflement et/ou cicatrices
                   Éléments associés

                                                   abdominales

                                                   Pâleur extrême, ictère (peau
                                                   jaune)

                                                   Agitation ou somnolence

                                                   Pouls : ........ TA bras D : ........ /........            TA bras G : ........ /........              T° : ........
                   Constantes

                                                   Saturation oxygène : ........%         Glycémie capillaire (dextro) : ........ g /L
                                                   EVA : ........   EN : ........         Algoplus : ........
                                                   Niveau de dépendance (niveau GIR) : ................
28
                 Traumatisme crânien léger

Un résident                     Identifier les facteurs de risques d’évolution défavorables [ cf. check-list 3 ]
en EHPAD victime
d’un traumatisme
crânien léger est
d’emblée considéré     Liés au blessé :                  Liés à la chute :                      Liés à la clinique initiale :
                            Âge > 65 ans                    	Chute dans un escalier               	Déficit neurologique focalisé :
à risque d’évolution
                          	Trouble de la                     ou de plus de 6 m                      paralysie faciale, d’un membre,
défavorable compte          coagulation                       (cage d’escalier,                      ou trouble de la parole
tenu de son âge,            connu                             défenestration)                      	Convulsion post-traumatique
des comorbidités,           Traitement par                 	Circonstances                        	Vomissements
de la polymédication         anticoagulant                    imprécises                             Mal de tête
et des circonstances         Traitement par                	Fracture de                            Trouble de la vigilance (GCS < 15)
de chute souvent              antiagrégant                    membre(s)                              Perte de connaissance
imprécises.                                                                                        	Amnésie post-traumatique
                                                                                                     persistante, amnésie des faits de
                                                                                                     + de 30 min avant le traumatisme
                             Identifier les indications de transfert                                 (amnésie rétrograde)
                             aux urgences pour scanner cérébral
                                 (dans les 6h maximum après la chute)

                                                                                  Identifier les indications de transfert pour
                         	Déficit neurologique focalisé : paralysie             imagerie complémentaire du rachis cervical
                          faciale, d’un membre, ou trouble
                          de la parole
                         	Amnésie des faits de + de 30 min avant                      	Patients incapables d’effectuer une rotation
                          le traumatisme (amnésie rétrograde)*                           active du cou à 45°
                         	Trouble de la vigilance (GCS < 15)                          	Douleur ou contracture cervicale
                           à 2h du traumatisme                                         	Traumatisme à risque : chute de + de 1m
                         	Suspicion de fracture ouverte du crâne                        ou cinq marches d’escalier, impact axial
                           ou d’embarrure (enfoncement)                                  sur la tête (plongeon)
                         	Tout signe de fracture de la base
                           du crâne (saignement de l’oreille,
                           hématome autour des deux yeux :                             Présence de facteurs de risques d’évolution
                                                                                        défavorable et d’indication de transfert ?
                           lunettes), écoulement de liquide clair
                           par oreille et/ou nez
                                                                                              Médecin présent ou joignable ?
                         	Plus d’un épisode de vomissement
                           Convulsion post-traumatique
                           Trouble de la coagulation connu                                   Oui                           Non
                         	Traitement par anticoagulant
                         	Traitement par antiagrégant*
                       * scanner peut être différé de 12h sous réserve                 Consignes                       Appel au 15
                       d’une surveillance clinique rapprochée                      et transmissions
                                                                                       médicales

                                                                                                                  SI TRANSFERT RETENU,
                                                                                       Surveillance
                                                                                                                   PRÉVENIR LE SERVICE
                                                                                       Transmissions                  DES URGENCES
30
                Malaise hypoglycémique (dextro ≤ 0,6 g/l)

Conduite            PATIENT CONSCIENT                      PATIENT INCONSCIENT : Mettre le patient en PLS
à tenir
face à un
malaise hypo-
glycémique         	Resucrer per os avec 150 ml       Si IDE et/ou médecin présents                 Si IDE et médecin
                                                                                                           présents
(dextro               de jus de fruits, ou 3 c.a.s
                      de confiture ou 3 sucres
≤ 0,6g/l).
                   	Recontrôler le dextro 20 min.     	Injection par IDE d’une ampoule
                      après                             de Glucagon 1 mg en SC profonde                   Appel au 15
                                                        ou IM (vérifier date de péremption)
                                                       	Recontrôler le dextro 10 min. après

                 DEXTRO                   DEXTRO
                 > 0,6g/l                 ≤ 0,6g/l
                                                        Reprise               INCONSCIENT
                                                     de conscience

                                   RE-SUCRER DE        RESUCRER
                                   LA MÊME FAÇON        PER OS               DEXTRO ≤ 0,6g/l            DEXTRO > 0,6g/l

                                    RECONTRÔLER         DEXTRO                 	Injection par IDE          Appel au 15
                                      DEXTRO            > 0,6g/l
                                                                                  d’une ampoule
                                                                                  SG 30% en IVD
                                                                                                                 Oui
                                                                               	Recontrôler
                                                                                  le dextro 10 min.
                                                                                  après

                    Retour à l’état de base
                    Patient laissé sur place                                 DEXTRO ≤ 0,6g/l
                Prévoir collation mixte ou repas                                                      SI TRANSFERT RETENU,
                  Prévenir le médecin traitant                                                         PRÉVENIR LE SERVICE
                pour réadaptation du traitement                                   Non                     DES URGENCES
32
                 Douleur post-traumatique

Conduite                                      ÉVALUATION DE LA DOULEUR
à tenir en cas
de syndrome
douloureux
traumatique.            Patient communiquant                                               Patient non communiquant

                    Douleur faible EVA ≤ 3/10               Douleur élevée               Algoplus > 2
                     à modérée EVA 4-6/10                    EVA > 6/10

                      	Antalgiques de palier : Paracétamol 1g (prescription anticipée) / Efferalgan®,
                        Dafalgan®, Dolitabs®…
                      	Appliquer de la glace
                      	Position antalgique

                             Évaluation de l’efficacité à 30 min. Utiliser la même échelle

                      EVA ≤ 3/10 ou Algoplus ≤ 2                                           EVA > 3/10 ou Algoplus > 2

                                                                  Oui                    Médecin présent ou joignable ?

                                                            Prescriptions/                               Non
                                                              consignes

                                                                                                   Appel au 15
                                                            Surveillance
                                                            Transmissions

                   La distinction entre les niveaux d’évaluation de la
                   douleur par l’EVA vise à optimiser la prise en charge
                                                                                               SI TRANSFERT RETENU,
                   de la douleur en adaptant au mieux la prescription                           PRÉVENIR LE SERVICE
                   à l’intensité de la douleur                                                     DES URGENCES
34
               Fièvre > 38 °C                                                 35

Conduite           	Appeler une infirmière si présente
à tenir face       	Patient au repos, endroit ventilé
à une fièvre       	Découvrir le patient
> 38° C.           	Appliquer des packs de froid à la base des membres
                   	Ne pas donner spontanément d’antipyrétique
                   	Installer en PLS si troubles de la conscience

                            Signes d’alerte :
                              	Déshydratation (pli cutané…)
                              	Peu ou pas d’urines
                              	Troubles de la conscience

                              Signes de gravité ? (cf. fiche)

                   Non                                                Oui

                                     Médecin                    Appel au 15
                                    présent ou
                                    joignable ?

                                  Prescriptions/
                                    consignes

                   	Surveillance
                     (BU ± ECBU selon
                     protocole local)
                                                      SI TRANSFERT RETENU,
                   	Information médecin               PRÉVENIR LE SERVICE
                   	Transmissions                        DES URGENCES
36
                 Suspicion de thrombose veineuse profonde

Conduite
                    	Douleur spontanée non                  	Prises de constantes (Pouls, TA, T°, FR)
à tenir en cas        traumatique                            	Recherche de notion d’intervention chirurgicale récente,
de suspicion        	± mollet rouge, chaud, tendu             d’alitement, de traumatisme
de thrombose        	Œdème (jambe gonflée)                  	Antécédents de phlébite ?
veineuse
profonde
                                                            Médecin présent
(phlébite).

                                oui                                                                    non

                     	Ne pas lever le patient                                          Signes d’alerte :
                     	Initier l’anticoagulation                                          	Essoufflement et/ou douleur
                     	Bas de contention                                                   thoracique associée
                     	Prévoir un doppler dans les 48h (cf. n° utiles)                    	Jambe cyanosée
                     	Si RDV de doppler immédiat, le traitement anticoagulant
                        sera initié par l’angiologue                                      Signes de gravité ? (cf fiche)

                                                                   Oui                                Non

                                                               Appel au 15                	Ne pas lever le patient
                                                                                          	Ne pas cacher la jambe
                                                                                           par une bande ou un bas
                                                                                           à varices, sans avoir
                                                                                           de diagnostic

                                                                                        Programmer le transfert
                    SI TRANSFERT RETENU, PRÉVENIR
                                                                                        du résident avec l’urgentiste
                        LE SERVICE DES URGENCES                                         du SAU
38
               Vomissements

Conduite                                        Circonstance de survenue :
à tenir en cas                                     	Avant ou après le repas, quelqu’un
de vomissements.                                    a vu le vomissement ?
                                                   	En jet, sans effort ? Au changement
                                                     de position ?
                                                   	Après une chute, notion de traumatisme
                                                    crânien récent ?

                   Description :                                               Fréquence : ........ fois depuis ........ heures
                     	Alimentaire ?                                           Signes associés :
                     	Couleur : jaune-vert ? Rouge (sang) ? Marron              	Douleurs abdominales ?
                       (fécaloïde-odeur de selles) ?                             	Douleurs thoraciques ?
                     	Antécédents importants à rechercher :                     	Constipation ou diarrhée, date des
                       - Une cicatrice abdominale, chirurgie récente               dernières selles ?
                       - Diabète                                                 	Abdomen ballonné ?
                       - Chute récente avec traumatisme crânien                  	Troubles de la conscience ?

                                                Signes d’alerte :
                                                  	Vomissements sanglants importants
                                                  	Absence de selles depuis plusieurs jours
                                                  	Trouble de la conscience
                                                  	Fièvre
                                                  	Notion de chute avec traumatisme
                                                     crânien

                                                        Signes de gravité ? (cf fiche)

                                            Non                                                 Oui

                                 	Installation au calme,                Appel du médecin                     Si absent :
                                                                          si présent sur site                 appel au 15
                                    position demi-assise
                                    si persistance vomissements
                                    ou PLS si inconscient,
                                 	Surveillance
                                                                                                         SI TRANSFERT RETENU,
                                 	Information du médecin
                                                                                                          PRÉVENIR LE SERVICE
                                 	Consignes et transmissions                                               DES URGENCES
40                 Diarrhées aiguës

Conduite à tenir                       Description systématique :
devant des                               	Nombre de selles par jour
diarrhées aiguës                         	Aspect : liquides, molles
(présence de                             	Couleur : présence sang rouge-noir, purulente, glaireuse
plus de 4 selles                         	Odeur inhabituelle

liquides/jour).

                      	Depuis quand                 	Recherche d’une                    	Appliquer le protocole d’hygiène
                        évoluent les                   cause à cette diarrhée               prévu
                        diarrhées ?                  	Fièvre associée                    	Protocole de réhydratation
                      	Retentissement               	Fréquence des selles                 à mettre en place selon le nb
                        sur le résident :              avant l’épisode                      de selles et le protocole interne
                        - mange-t-il                	Recherche                          	Recherche d’autres cas - Évoquer
                           comme                       d’un fécalome                        possible toxi-infection alimentaire
                           d’habitude ?              	Changement récent                  	Informer IDE ou médecin
                        - arrive-t-il                 de traitement, prise                 coordonnateur (mesures
                           à boire ?                   d’antibiotique                       à prendre éventuelles)

                                              Signes d’alerte :
                                                	Présence de vomissements
                                                	Fièvre
                                                	Suspicion de fécalome

                                                        Signes de gravité ? (cf fiche)

                                            Non                                                    Oui

                                   	Surveillance                            Appel du médecin                  Si absent :
                                                                             si présent sur site              appel au 15
                                   	Information du médecin
                                     traitant
                                   	Consignes et transmissioxns

                                                                                                          SI TRANSFERT RETENU,
                                                                                                           PRÉVENIR LE SERVICE
                                                                                                              DES URGENCES
42
                   Peu ou pas d’urines

Conduite à tenir                               Préciser le contexte :
devant peu                                       	Urines peuvent être caractérisées par
ou pas d’urines.                                  leur volume, leur aspect (claires, foncées,
                                                  purulentes, rouges) ou leur odeur
                                                 	Si troubles urinaires, deux situations à repérer :
                                                   - Infection urinaire
                                                   - Globe vésical

                      INFECTION URINAIRE                                       GLOBE VÉSICAL
                      Une cystite (infection urinaire basse)                     	Le globe vésical ou la rétention aiguë d’urine
                      peut se compliquer en pyélonéphrite                         est une urgence (très douloureux)
                      (infection du rein), voire en infection                    	Miction par regorgement (vessie évacue
                      généralisée (sepsis).                                       le trop plein)
                                                                                 	À évoquer devant tout épisode d’agitation et/ou
                      Devant l’apparition de signes urinaires                     de confusion inhabituelle chez un résident
                      (brûlures mictionnelles, difficultés à                     	Absence d’urines : avis médical pour
                      uriner), prévenir IDE.                                      éventuelle indication de sondage

                                              Signes d’alerte :
                                                	Douleur pelvienne, envie d’uriner sans y
                                                  parvenir
                                                	Fièvre associée à des troubles urinaires
                                                	Agitation, confusion

                                                           Signes de gravité ? (cf fiche)

                                           Non                                                           Oui

                        	Prise de température                                   Appel du médecin                   Si absent :
                                                                                 si présent sur site               appel au 15
                        	Réalisation bandelette urinaire +/- ECBU
                        	Surveillance
                        	Information du médecin
                        	Consignes et transmissions                                                           SI TRANSFERT RETENU,
                                                                                                                PRÉVENIR LE SERVICE
                                                                                                                   DES URGENCES
Trouble du comportement aigu
44
                 ou agitation inhabituelle

Conduite                       CONNAÎTRE L’ÉTAT HABITUEL DU PATIENT
à tenir devant                   	Degré d’autonomie (niveau GIR)
un trouble du                    	Démence connue
comportement                     	Agressivité ou agitation habituelle
aigu ou une                      	Connaître ses antécédents (pathologie psychiatrique, Alzheimer,
agitation                          démence, épilepsie, diabète, AVC…) et son traitement habituel
inhabituelle.

                   DESCRIPTION DU TROUBLE                          PRÉCISER CONTEXTE DE SURVENUE
                   DU COMPORTEMENT                                 DU TROUBLE DE COMPORTEMENT
                     	Discours incohérent, délire,                  	Chute(s) récente(s), notion de traumatisme crânien
                        désorientation, hallucination, cris,            récent (plaie suturée, bosse, hématome visible sur
                        pleurs, appels)                                 la tête) ?
                     	Troubles aigus de l’humeur                    	Infection aiguë récente ou encore en soins ?
                        (anxiété, peur, agressivité)                 	Changement récent de traitement ?
                     	Antériorité de troubles                      	Convulsions avant l’agitation ?
                        de comportement similaire ?                  	Date dernières selles et urines ?

                     	Ne pas se mettre en danger en cas           Signes d’alerte ?
                      d’agitation/agressivité importante              Paralysie brutale (face, membre, moitié du corps)
                     	Essayer de calmer le patient par               Fièvre
                      la parole, rester auprès de lui,                Détresse respiratoire
                      lui proposer à boire, à manger
                     	Si IDE présente : application des                        Signes de gravité ? (cf fiche)
                      prescriptions médicales anticipées
                      ou sur protocole

                                                                      Non                                 Oui

                                               	Prise de constantes                     Appel                    Si absent :
                                                                                      du médecin                 appel au 15
                                               	Glycémie capillaire                   si présent
                                                 (cf protocole)                         sur site
                                               	Surveillance
                                               	Information du médecin
                                               	Consignes et transmissions
                                                                                                       SI TRANSFERT RETENU,
                                               	Solliciter équipe géronto-                             PRÉVENIR LE SERVICE
                                                 psy si disponible                                         DES URGENCES
46
                 Epistaxis – saignement de nez

Conduite
                      Epistaxis spontanée ou traumatique ?
à tenir devant        Rechercher une hypertension
épistaxis-           	Rechercher le traitement habituel :
saignement            anticoagulant, AVK, antiagrégant plaquettaire…
de nez.              	Prise récente AINS ou traitement pouvant
                      perturber INR ?

                     	Rassurer le résident
                     	Appeler une infirmière si présente
                     	Position assise si possible
                                                                       Signes d’alerte ?
                     	Mouchage pour évacuer caillot sanguin
                                                                         	Contexte d’alerte : INR > 4 (voir derniers
                      primaire
                                                                           résultats de biologie)
                     	Compression aile du nez 10 minutes sans
                                                                         	TA > 18
                      relâcher (renouveler une nouvelle fois sans
                                                                         	Persistance après 2 compressions
                      mouchage, si échec)
                                                                           de 10 minutes

                                                                               Signes de gravité ? (cf fiche)

                                                        Non                                        Oui

                                                  	Surveillance            Appel                    Si absent :
                                                                        du médecin                  appel au 15
                                                  	Information          si présent
                                                    au médecin
                                                  	Transmissions                               SI TRANSFERT RETENU,
                                                                                                 PRÉVENIR LE SERVICE
                                                                                                    DES URGENCES
48
                 Céphalées

Conduite à                                         PRÉCISER LE CONTEXTE
tenir face aux
maux de tête
(céphalées).       Antécédents                   Description et mode de survenue :           Recherche de signes associés :
                   du résident :                   	Localisation : cou, toute                 	Fièvre
                     	Migraineux connu             la tête, la moitié de la tête?             	Douleur/raideur de nuque
                     	HTA                         	Installation brutale « en coup            	Nausées ou vomissements
                     	AVC                          de fusil » ou progressive ?                	Éruption cutanée
                     	Traitement                  	Notion de chute avec                      	Troubles de conscience,
                       en cours :                   traumatisme à la tête                        somnolence, paralysie
                       anticoagulant/               dans les jours ou heures                     brutale (face, membre,
                       antiagrégant ?               précédents ?                                 hémicorps)

                                           INTENSITÉ :
                                              Légère : EVA ≤ 3/10
                                             	Modérée : EVA 4-6/10 Algoplus < 2/5
                                             	Sévère EVA > 6/10 Algoplus > 2/5

                                           Signes d’alerte :
                                              Mal de tête : début de manière brutale
                                              Déficit moteur ou sensitif aigu
                                              Troubles de la conscience ou somnolence
                                              Troubles du comportement aigu
                                              Fièvre, raideur du cou
                                             	Mal de tête intense après chute ou choc
                                              à la tête

                                                       Signes de gravité ? (cf fiche)

                                       Non                                                        Oui

                     	Rassurer et installer le patient au calme            Appel du médecin                 Si absent :
                                                                            si présent sur site             appel au 15
                     	Prendre constantes : TA et T°
                     	Antalgique selon protocole ou
                      prescription médicale anticipée

                           	Surveillance-transmissions                                                 SI TRANSFERT RETENU,
                                                                                                         PRÉVENIR LE SERVICE
                           	Information du médecin                                                         DES URGENCES
Médicaments et
50
     dispositifs médicaux                                                                                                                 51

     Modalités d’usage des médicaments et dispositifs                   EHPAD autonome disposant d’une PUI :
     médicaux destinés aux soins urgents                                - Arrêté du 31 mars 1999 relatif à la prescription,
                                                                         à la dispensation et à l’administration des médicaments soumis
     Réglementation :                                                   à la réglementation des substances vénéneuses dans
                                                                        les établissements de santé, les syndicats inter-hospitaliers
     EHPAD ne bénéficiant pas d’une Pharmacie                           et les établissements médico-sociaux disposant d’une
     à usage intérieur (PUI) :                                          pharmacie à usage intérieur mentionnés à l’article L. 595-1
     - Article L5126-10 du CSP modifié par Ordonnance n°2016-1729       du code de la santé publique.
     du 15 décembre 2016 - art. 1 .                                     - Arrêté du 12 mars 2013 relatif aux substances, préparations,
     - Article R5126-108 modifié par Décret n°2019-489                  médicaments classés comme stupéfiants ou soumis
     du 21 mai 2019 - art. 1.                                           à la réglementation des stupéfiants dans les établissements
                                                                        de santé, les groupements de coopération sanitaire,
     En complément des traitements prescrits pour une personne          les groupements de coopération sociale et médico-sociale,
     déterminée, les établissements, services ou organismes             les établissements médico-sociaux mentionnés à l’article
     mentionnés au I de l’article L. 5126-10 peuvent détenir certains   R. 5126-1 du code de la santé publique et les installations
     médicaments, produits ou objets mentionnés à l’article             de chirurgie esthétique satisfaisant aux conditions prévues
     L. 4211-1 et des dispositifs médicaux stériles, inscrits sur       à l’article L. 6322-1 de ce même code et disposant d’une
     une liste établie par le pharmacien ayant passé convention         pharmacie à usage intérieur.
     en application du I de l’article L. 5126-10 et l’un des médecins
     attachés à l’établissement, au service ou à l’organisme            3 types de listes sont proposés :
     et désigné par la direction ou l’organe délibérant, pour
     répondre à des besoins de soins prescrits en urgence.              Une liste « urgences relatives » permettant de faire face
     - Article R5126-109, modifié par Décret n°2019-489                 aux soins non programmés (ex : instauration d’un antibiotique
     du 21 mai 2019 - art. 1.                                           un dimanche, retour hospitalisation un vendredi soir, etc.).

     Les médicaments et produits visés à l’article R. 5126-108 sont     Une liste « urgences vitales » permettant de faire face
     détenus dans un ou des locaux, armoires ou autres dispositifs      aux urgences absolues (ex : douleur thoracique).
     de rangement fermés à clef ou disposant d’un mode
     de fermeture assurant la même sécurité, dédiés à leur stockage.    Une liste « personnel de nuit » permettant de répondre
     Août 2018.                                                         à une prescription du centre 15, à l’aide d’un nombre restreint
                                                                        de spécialités, en l’absence d’IDE dans l’EHPAD la nuit.
52

                      Liste                                    Liste                                                      Liste
                      URGENCES RELATIVES                       URGENCES VITALES = chariot ou sac                          PERSONNEL DE NUIT

                                                                                                                          AS, autre personnel de nuit
Qui a accès ?                                    Réservé aux IDE et médecins                                              (Privilégier l’aide-soignante diplômée pour
                                                                                                                          l’administration)

                                                                                                                          Local sécurisé et accessible
                      Dans l’armoire de l’office               Lieu défini par chaque EHPAD : accès
                                                                                                                          au personnel de nuit
Où ?                  de soin (détention                       doit être sécurisé et rapidement
                                                                                                                          (n’ayant pas accès aux autres
                      sécurisée)                               disponible
                                                                                                                          médicaments)

                                                               - Médicament pour les urgences                            Cette boite contiendra une liste
                      Médicaments
                                                                  vitales ou absolues                                     restreinte de spécialités
                      permettant de démarrer
                                                               - Dispositifs médicaux permettant                         médicamenteuses avec une quantité
                      un traitement, dans
                                                                  de répondre à des soins urgents                         restreinte définie d’unités de prise.
Quoi ?                l’attente de la mise
                                                                  (en l’absence de chariot ou sac
                      à disposition par
                                                                  dédié, les DM et médicaments                            Chaque unité de prise, préparée
                      dispensation nominative
                                                                  définis ci-après doivent être présents                  par l’IDE, devant être totalement
                      par le pharmacien
                                                                  dans l’armoire de dotation)                             identifiable.

                      JOUR                                     JOUR
Quand ?                                                                                                                   NUIT hors présence IDE
                      NUIT si présence IDE la nuit             NUIT si présence IDE la nuit

                                                                                                                          Sur prescription téléphonique
                                                                                                                          du centre 15 confirmée par fax
Dans quel cadre ?     Sur prescription médicale                Situation d’urgence absolue                                (prescription type*)
                                                                                                                          Le prescripteur devra impérativement s’assurer
                                                                                                                          de la bonne compréhension des informations par
                                                                                                                          l’aide-soignant ou l’agent de service.

                      Information systématique du médecin coordonnateur et du médecin traitant. Toute administration issue
                      de ces listes doit être tracée.
Comment               L’IDE assure le renouvellement de la dotation extemporanément dès utilisation (ou péremption)
renouveler
la dotation ?         d’un médicament ou DM de ces listes.
                      Le stock et les dates de péremption doivent être contrôlés de manière trimestrielle, sous responsabilité
                      du cadre de l’EHPAD ou de l’IDE coordinatrice, en lien avec le pharmacien.

                      Une formation au bon usage de ces dotations sera mise en place à minima pour tout le personnel
Formation ?           de l’EHPAD habilité à administrer les traitements.
au bon usage          D’autres formations complémentaires peuvent être proposées. Par exemple : formation à la règle des 5B,
de ces dotations      formation AFGSU, intervention binôme pharmacien-urgentiste sur les gestes d’urgence et recours au Samu
                      Centre 15.

                    * La « prescription type » par le médecin régulateur devra comporter : identification complète du prescripteur, identification complète du résident, nom
                    du médicament (spécialité/DCI), dosage, posologie, voie et modalités d’administration du médicament.
LISTE DES MÉDICAMENTS ET DISPOSITIFS MÉDICAUX
             D E S T I N É S À D E S S O I N S U R G E N TS E N E H PA D
54

             PRÉAMBULE
             Les quantités de chaque médicament ne sont pas précisées dans cette liste, elles seront définies
             et validées au sein de chaque EHPAD par le médecin coordonnateur, le cadre (et/ou l’IDE
             coordinatrice) et le pharmacien.

Thèmes        DCI et dosages                     Spécialités     Voies                       Urgences    Urgences    Boite
                                                                 (forme galénique)           relatives    vitales    Nuit

Infection
              Amoxicilline 1g                    Augmentin®      Orale (sachet)                 X
              + acide clavulanique
              125mg

              Ceftriaxone 1g                     Rocephine®      Injectable IV, SC              X
                                                                 pas de lidocaïne si IV

              Nitrofurantoine 50mg               Furadantine®    Gélule                         X
              Contre indiqué si clairance
              à la créatinine < 60ml/min

              Ofloxacine 200mg                   Oflocet®        Orale (Cp)                      X
              Ne pas utiliser en 1re intention
              (risque de résistance et
              confusion chez le sujet âgé)

              Rifamycine 1%                      Rifamycine®     Oculaire (collyre)              X

              Econazole 1%                       Pevaryl®        Locale (poudre)                 X

              Amphotéricine B                    Fungizone®      Orale (susp. buvable)           X

              Bicarbonate de Sodium isotonique 1,4%              Orale (bain de bouche)          X

Douleur
Palier I      Paracétamol 500mg                  DolipraneOro®   Orale (comprimé                 X                    4 cp
                                                                 orodispersible)

Palier II     Paracétamol 300mg                  Lamaline®       Orale (gélule)                  X                  2 gélules
              + Extrait d’opium 15mg
              + Caféine 50mg

Palier III    Oxycodone 5mg                      Oxynorm®        Orale (Cp orodispersible)       X
              Ou autre morphinique d’action
              rapide

              Morphine 10mg                      Morphine®       Injectable : SC, IV             X

              Fentanyl 12µg/h                    Durogésic®      Transdermique (patch)           X
LISTE DES MÉDICAMENTS ET DISPOSITIFS MÉDICAUX
                    D E S T I N É S À D E S S O I N S U R G E N TS E N E H PA D
56

Thèmes               DCI et dosages                   Spécialités           Voies                         Urgences    Urgences     Boite
                                                                            (forme galénique)             relatives    vitales     Nuit

Cardiovasculaire et respiratoire
                     Oxygène ou extracteur d’oxygène                                                                     X

                     Furosémide 20mg                  Lasilix®              Orale (Cp)                       X

                     Furosémide 20mg                  Lasilix®              Injectable : IV lente, IM        X

                     Salbutamol 100µg/bouffée         Ventoline     ®
                                                                            Inhalée (spray)                  X                    1 spray

                     Ipratropium 20µg/dose            Atrovent®             Inhalée (spray)                  X                    1 spray

                     Scopolamine percutanée           Scopoderm         ®
                                                                            Dermique (dispositif             X
                     1,31mg                                                 transdermique)

                     Nicardipine LP 50mg              Loxen®                Orale (gélules à libération      X        2 gélules
                     Ne pas remplacer par Loxen®                            prolongée)
                     20mg : chute TA brutale et
                     tachycardie reflexe

                     Vitamine K1 2mg/0.2ml                                  Orale : buvable (ampoules)       X

                     Trinitrine 0.3mg/dose            Natispray®            Sublinguale (spray)               X

                     Enoxaparine 4000UI               Lovenox®              Injectable : SC                   X

                     Héparine calcique                Calciparine       ®
                                                                            Injectable : SC                   X
                     12500UI/0,5ml

                     Adrénaline 1mg/1ml               Adrénaline            Injectable : SC, IV                           X
                                                      Aguettant®

Digestif
Constipation         Macrogol 4000                    Forlax® 10g           Orale (sachet)                    X                   4 sachets

                     Lavement hypertonique            Normacol              Rectale                           X
                                                      Adulte®               (lavement)

Diarrhées            Diosmectite 3g                   Smecta®               Orale (sachet)                    X

                     Racecadotril 100mg               Tiorfan   ®
                                                                            Orale (gélule)                    X                   4 gélules
                     Imodium à proscrire en cas
                     de diarrhée infectieuse

Douleurs             Phloroglucinol 160mg             Spasfon Lyoc®         Sublinguale                       X                     2 cp
                                                                            (cp lyophilisé)

Nausées              Métopimazine 7.5mg               Vogalène              Sublinguale                       X                     1 cp
                     Ne pas remplacer par Motilium®   Lyoc®                 (cp lyophilisé)
                     Primpéran® à éviter chez
                     le sujet âgé

Reflux               Lansoprazole 30mg                Ogast Oro®            Orale (cp orodispersible)         X                     1 cp

                     Alginates + bicar                Gaviscon      ®
                                                                            Orale (suspension buvable)        X                   2 sachets
LISTE DES MÉDICAMENTS ET DISPOSITIFS MÉDICAUX
                      D E S T I N É S À D E S S O I N S U R G E N TS E N E H PA D
58

Thèmes                 DCI et dosages              Spécialités     Voies                        Urgences    Urgences   Boite
                                                                   (forme galénique)            relatives    vitales   Nuit

Urologie
                       Alfuzosine                  Xatral®         Orale                           X
                       Après un désondage          LP10mg

Neurologie - Psychiatrie
                       Diazépam 10mg/2ml           Valium®         Injectable : IV, IM Intra                   X
                                                                   rectale

                       Oxazepam 10mg               Seresta®        Orale                           X                   2 cp
                       ou autre benzodiazépine                     (Cp sécables)
                       à ½ vie courte

Pas de                 Rispéridone 0.5 mg          Risperdaloro®   Orale (cp orodispersibles)      X
neuroleptiques
en cas de démence      Loxapine 25mg/ml            Loxapac®        Orale (gouttes)                 X
à corps de Lewy
ou démence
parkinsonnienne        Tiapride 100 mg/2 ml        Tiapridal®      Injectable : IM, IV             X

Soluté d’hydratation
                       Glucose 5%                  Ex : 100ml      Injectable : IV                 X

                       Chlorure de sodium 0.9%     Ex : 250ml      Injectable : IV (poche)                     X
                                                                   Hors AMM : SC

Hypokaliémie
                       Chlorure de potassium       Diffu K®        Gélule                          X
                                                   600mg

Hypoglycémie
                       Glucose 30%                 10ml            Injectable : IV (ampoule)                   X

                       Glucagon                    Glucagen®       Injectable : SC                             X

Allergie, urticaire
                       Lévocétirizine 5mg          Xyzall®         Orale (Cp)                      X                   2 cp

Corticoïdes
                       Prednisolone 20mg           Solupred®       Orale (Cp orodisp.)             X

                       Méthylprednisolone 40mg     Solumedrol®     Injectable : IV, IM             X
                                                                   (hors AMM : SC en bolus ou
                                                                   perf de 15min – 40mg dans
                                                                   50ml de NaCl 0.9%)

                      Bon usage des médicaments : voir annexe
DISPOSITIFS MÉDICAUX D’URGENCE
60

                                 Matériel

                                 Faire un set de pose pour voie périphérique IV :
                                   	1 champ absorbant imperméable
                                   	3 compresses en non tissé 7.5x7.5
                                   	1 perfuseur 3 voies + robinet
                                   	1 catheter court 20G (rose) + 2 catheters courts 18 G (vert)
                                   	1 seringue 20ml + 2 seringues 10ml
                                   	3 aiguilles 18G1/2 (trocarts roses)
                                   	1 pansement pour cathéter type Tégaderm®
     Circulation

                                   	1 garrot

                                 + À mettre à disposition sur le chariot :
                                   	Antiseptique (de préférence alcoolique si pose de voie veineuse)
                                   	Boite jette aiguilles
                                   	Gel hydroalcoolique
                                   	Aiguilles IV, SC et IM
                                   	Sparadrap microporeux

                                 Défibrillateur externe automatique (DAE)

                                 Planche à masser

                                 Insufflateur manuel adulte muni d’une valve et d’un ballon réservoir à patient unique avec son masque
                                 de taille n°4

                                 Masque à oxygène à haute concentration
     Ventilation et Inhalation

                                 Lunettes à oxygène et/ou masque d’inhalation oxygène

                                 Pince de Magill à usage unique (pour extraction d’un corps étranger)

                                 Canule de Guédel (N°2 ou N°4)

                                 Nébuliseur type compresseur pneumatique ou mini-nébuliseur prêt à l’emploi comprenant : masque,
                                 cuve de nébulisation, tubulure

                                 Kit de nébulisation

                                 Chambre d’inhalation adulte

                                 Aspirateur de mucosité (mécanique ou électrique)
     Aspiration

                                 Sonde d’aspiration bucco-pharyngé CH26 + sondes d’aspiration trachéo-bronchiques

                                 Sonde gastro-duodénale

                                 Lunettes de protection + masque ou masque à visière
DISPOSITIFS MÉDICAUX D’URGENCE
62

                           Matériel

                           Faire un set sondage urinaire :
                              1 paire de gants stériles
                               1 carré absorbant
                                1 champ absorbant imperméable stérile
                                 5 compresses stériles
                                  1 masque de soins
                                   1 champ absorbant imperméable troué stérile
     Sondage urinaire

                                    2 seringues de 10ml
                                     1 clamp à usage unique
                                      1 ampoule d’eau stérile
                                       Gel lubrifiant stérile (sachet)
                                        Poche de recueil de 2L

                           Sondes urinaires :
                             Sonde vésicale Femme 20cm CH12 (sondage évacuateur)
                              Sonde Foley Latex SIL TIEMAN CH14
                               Sonde Foley Latex SIL TIEMAN CH16
                                Sonde Foley Latex SIL DTE CH14
                                 Sonde Foley Latex SIL DTE CH16

                           Set de suture type Mediset®
     Sutures, pansements

                           Fils pour suture cutanée 3mm X 75mm

                           Suture cutanée stérile type Steristrips®

                           Coussin hémostatique type C.H.U.T.

                           Ouate hémostatique type Coalgan®

                           Tensiomètre manuel

                           Saturomètre

                           Glucomètre avec bandelettes

                           Stéthoscope

                           Paire de ciseaux
     Divers

                           Gants non stériles de différentes tailles

                           Lampe de poche

                           Canule intra-rectale

                           Thermomètre tympanique

                           Attelle de poignet non latéralisée

                           Poche de froid
64
     Annexes                           65

     > Fiche de liaison d’urgence
     > Bon usage des médicaments
     > Grille AGGIR et calcul du GIR
66
     Fiche de liaison d’urgence

     Rempli par (Nom, Prénom, fonction) :
     Date/heure :
     Nom EHPAD :
     N° de téléphone (où le soignant peut être joint) :

     Résident :
     Nom, Prénom :
     Âge:                         Niveau de dépendance (niveau GIR) :

     Famille :      Informée       Non informée – Observations :
     N° tél. famille :                                  Nom :

     Motif de transfert au service des urgences :

     Antécédents :

     Directives anticipées :
     Situation de soins palliatifs ?                                Oui                Non
     Limitation ou arrêt des thérapeutiques ?                       Oui                Non

     Constantes :
     Tension artérielle(max/min) : ........ /........           Pouls : ........ /min             T° : ........
     SpO2 : ........ %                                          Dextro : ........ g/
     Poids récent : ........ Kg
         ouleur récente - Localisation :
        D                                                                                 EVA : ........ /10
        Conscient et éveillé                               Éveillable                     Non éveillable
     Date et heure de la dernière prise du traitement habituel :
                          JOINDRE LES ORDONNANCES / TRAITEMENTS EN COURS
     Date et heure du dernier repas :

     Objets personnels emportés :
        Lunettes			                                                                             arte vitale
                                                                                                C
     Prothèses dentaires :        Haut     Bas                                                Carte de mutuelle
     Prothèses auditives :         Droite Gauche                                             Carte d’identité

     Autres :
BON USAGE DES MÉDICAMENTS
68

DCI et dosages      Spécialités        Consignes de bon usage

Paracétamol         DolipraneOro   ®
                                       Antalgique pour douleurs légères.
500mg                                  Antipyrétique.
                                       Comprimé orodispersible à diluer dans l’eau ou directement sous la langue
                                       1 à 2 cp par prise, max 8 par jour (4g).

Paracétamol         Lamaline®          Antalgique pour douleurs modérées à intenses.
300mg + Extrait                        Ne pas associer à du paracétamol, car risque de surdosage.
d’opium + Caféine                      1 à 2 gélules par prise, max 10 par jour.
                                       Ne pas ouvrir la gélule. Si troubles de la déglutition, envisager la forme
                                       suppositoire.

Salbutamol          Ventoline®         Traitement de la crise d’asthme ou BPCO.
100µg/bouffée                          1 à 2 bouffées par crise, à renouveler si besoin.
                                       Agiter le flacon, demander au patient d’expirer++, placer l’embout buccal cartouche
                                       vers le haut, presser pendant l’inspiration et retenir sa respiration 10s. Flacon
                                       patient unique, à rincer après usage. Si le patient a des difficultés à respecter cette
                                       séquence, utiliser une chambre d’inhalation.

Ipratropium          Atrovent®         Traitement de la crise d’asthme ou BPCO (en complément du salbutamol
20µg/dose                              si insuffisant).
                                       1 à 2 bouffées par crise, à renouveler si besoin.
                                       Agiter le flacon, demander au patient d’expirer++, placer l’embout buccal cartouche
                                       vers le haut, presser pendant l’inspiration et retenir sa respiration 10s. Flacon
                                       patient unique, à rincer après usage. Si le patient a des difficultés à respecter cette
                                       séquence, utiliser une chambre d’inhalation.

Nicardipine LP       Loxen®            Médicament indiqué en cas d’urgence hypertensive.
50mg                                   1 à 2 gélules par jour. La gélule peut être ouverte mais ne pas écraser son contenu.

Macrogol 4000        Forlax® 10g       Traitement de la constipation
                                       1 à 2 sachets par jour à diluer avec de l’eau. Contre-indiqué en cas d’occlusion
                                       intestinale.

Racecadotril         Tiorfan®          Traitement de la diarrhée
                                       1 gélule 3 fois par jour. Ne pas ouvrir la gélule.

Phloroglucinol       Spasfon® Lyoc     Douleurs digestives
                     160mg             1 lyoc X 3 par jour
                                       À laisser fondre sous la langue ou dissoudre dans un verre d’eau (minimum de 2h
                                       entre chaque prise)

Métopimazine         Vogalène® Lyoc    Traitement des nausées et vomissements
                                       1 lyoc X 2 à 4 par jour
                                       À laisser fondre sous la langue ou dissoudre dans un verre d’eau
BON USAGE DES MÉDICAMENTS
70

DCI et dosages      Spécialités      Consignes de bon usage

Lansoprazole        Ogast Oro   ®
                                     Médicament indiqué en cas d’ulcère ou de reflux gastro-œsophagien.
30mg                                 1 comprimé.
                                     Diluer dans un verre d’eau ou laisser fondre dans la bouche en cas de trouble
                                     de la déglutition. Ne pas écraser les microgranules libérés du comprimé.

Alginates + bicar   Gaviscon®        Pansement digestif indiqué en cas de reflux gastro-œsophagien.
                                     Administrer un sachet ou 2 c. à café de suspension, pur, en position semi-assise,
                                     à distance des autres médicaments (minimum 2h, en raison d’une diminution de
                                     leur absorption digestive)

Oxazépam 10mg       Séresta®         Anxiété / trouble de l’endormissement
                                     1cp (à renouveler si besoin)

Rispéridone 0.5mg   Risperidaloro®   Trouble du comportement/agitation/agressivité
                                     0,5mg par prise (X2 par jour)

Lévocétirizine      Xyzall®          Antihistaminique indiqué dans les réactions allergiques.
5mg                                  1 comprimé par jour.
                                     Écrasable, en cas de trouble de la déglutition.
72
     Groupes de travail                                                                                                                            73

     Pilotage opérationnel                                                 – Luzy Dufeillant Beaurepaire, DEVIDAL M – CDS – Villa Ortis Jardin,
     Magali BISCHOFF, cadre supérieur de santé, réseau RESUVal (Vienne)    GAYET J – Médecin coordinateur – Rémy François Ampuis, GILIBERT M
     Carlos EL KHOURY, urgentiste, réseau RESUVal (Vienne)                 – IDE coordinatrice – Notre Dame des Roches Anjou, GOUVERT J
     Concepcion NUNEZ, infirmière coordinatrice, réseau RESUVal            – Directrice – La Chêneraie St Jean de Bournay, HUGUEVILLE S –
     (Vienne)                                                              Directrice – Villa Ortis Jardin, ISSARTEL MP – RPS – Rémy François
     Nathalie PAVAN, infirmière des urgences (Vienne)                      Ampuis, MERCADES S – CDS – Notre Dame de l’Isle Vienne,
     Cécile VALLOT, urgentiste, Réseau RENAU (Annecy)                      MERINO K – CDS – Rémy François Ampuis, MAZOUYES G – Médecin
                                                                           coordinateur – Notre Dame des Roches Anjou, NICOL V – Gériatre –
     Comité scientifique                                                   Les Bosquets CH Vienne, PICQ O – CDS – Dauphin Bleu Beaurepaire
     Anne-Marie AMMEUX, gériatre coordinatrice du réseau VISAGE            PIN E – IDE coordinateur – l’Argentière Vienne, PUEL A – Directrice
     (Vienne)                                                              – Champerin Ville sous Anjou, RAMON P – Médecin coordinateur
     Carlos EL KHOURY, urgentiste, coordonnateur du réseau RESUVal         – Dauphin Bleu Beaurepaire, ROUMEAS M – IDE – Hopital local
     (Vienne)                                                              Pélussin, SABATIER F – Directrice – le Grillon Pelussin, SALLES JP
     Nathalie PAVAN, infirmière des urgences (Vienne)                      – Médecin coordinateur – Bellefontaine Roussillon, SAUNIER JJ –
     Nathalie PIBAROT, urgentiste, médecine post-urgence (Vienne)          EHPAD de la Barre St Jean de Bournay, SCHMITT A – CDS – CH
     Émeline PINEAU-BLONDEL, pharmacien (Annecy)                           Condrieu, SERVAIS G – Directeur – CH Vienne, SONZINI C – Médecin
     Pascale PRADAT, médecin coordinateur EHPAD Notre Dame de l’Isle       généraliste – Hôpital St Pierre de Bœuf, TEYSSIER Y – CDS – Hôpital
     (Vienne)                                                              St Pierre de Bœuf, THENERY S – CDS – Les Colombes Heyrieux,
     Bruno ROCHAS, HAD, Équipe Mobile Douleur et Soins Palliatifs          THEVENON C – Médecin coordinateur – Bellefontaine Roussillon
     (Vienne)
     Patricia TRINQUET, urgentiste, (Vienne)                               Ont aussi contribué à la relecture et à la réactualisation du guide :
                                                                           Jonathan DUCHENNE, urgentiste, réseau RAMU
     Contributeurs, représentants des EHPAD                                Laure JAINSKY, urgentiste, réseau RAMU
     ALLOMBERT J - Gériatre – CH Condrieu, ANCELLE B – CSS - Victor        Mickaël MARTINEZ, urgentiste, réseau REULIAN
     Hugo Vienne BARRELLON MO – Médecin coordinateur – Le Vernon           Abdes REDJALINE, urgentiste, réseau REULIAN
     Condrieu, BAZELLE ML – Directeur – Chateauvieux St Symphorien
     d’Ozon, BEAUDET J – Médecin coordinateur – Hôpital local Pélussin,
     BOEUF MC – CDS – Notre Dame des Roches Anjou, BOUTEAUD-
     COUET AM – Médecin coordinateur – le Grillon Pélussin, BOUVARD C
     – Médecin coordinateur – Victor Hugo Vienne, BUISSON F – Médecin
     coordinateur – l’Argentière Vienne, BURSTERT C – CDS – L’Argentière
     Vienne, CHOMEL C – IDE Le Vernon Condrieu, CHORON MJ – CDS –
     Hôpital local Pelussin, COLIN N – IDE – EHPAD de la Barre St Jean
     de Bournay, DELIERS P – IDE coordinatrice – Les Jardins de Médicis
     Diémoz, DELORD C – CDS – Bellefontaine Roussillon, DESPAS S – CDS
74
                                   Contacts

resu                                al
RESeau des Urgences de la Vallée du rhône
                                            Concepcion NUNEZ
                                            Tél : 04 37 02 10 59
                                            E-mail : c.nunez@resuval.fr
                                            Réseau des urgences de la Vallée du Rhône
                                            CH Lucien Hussel
                                            Montée du Dr Chapuis – BP 127
                                            38209 VIENNE

                                            Dr Cécile VALLOT
                                            Tél : 04 50 63 69 85
                                            E-mail : renau.secr@ch-annecygenevois.fr
                                            Réseau nord alpin des urgences
                                            Centre Hospitalier Annecy Genevois, Site Annecy
                                            1 avenue de l’hôpital
                                            Metz - Tessy - BP 90074
                                            74374 Pringy Cedex

                                            Dr Abdesslam REDJALINE
                                            Tél : 04 77 40 75 16
                                            E-mail : reulianchfirminy@gmail.com
                                            Réseau des urgences ligériennes et de l’Ardèche nord
                                            Centre Hospitalier Le Corbusier
                                            42700 Firminy

                                            Dr Jonathan DUCHENNE
                                            Tél : 06 30 41 83 02
                                            E-mail : j.duchenne@ch-aurillac.fr
                                            Réseau auvergnat de médecine d’urgence
                                            CH Henri Mondor
                                            50 avenue de la République - BP 229
                                            15000 AURILLAC
Agence régionale de santé
Auvergne-Rhône-Alpes
04 72 34 74 00 - 241 rue Garibaldi
CS93383 - 69418 Lyon Cedex 03
www.ars.auvergne-rhone-alpes.sante.fr
  @ARS_ARA_SANTE
Vous pouvez aussi lire