SUD éducation Aubervilliers - SUD Education 93

 
DIAPOSITIVES SUIVANTES
SUD éducation Aubervilliers - SUD Education 93
SUD éducation
             Aubervilliers
      Journal de section           -    Février / Mars 2017

        Actualité de l’éducation à Aubervilliers, actualité des luttes et vie de l’union locale SUD/Solidaires
                                                                                          Sommaire en page 2

                                                Pour nous contacter : sudeducationaubervilliers@gmail.com

1er degré

                                Carte scolaire à Aubervilliers
                Nos écoles et nos élèves valent mieux que ça !

    La direction académique a annoncé la répartition      C'est donc un bilan négatif en terme d'ouvertures
    des moyens sur l’ensemble de notre département        de classe pour la ville qui risque de s'aggraver si
    pour la prochaine rentrée 2017-2018. A                les 4 fermetures à suivre sont confirmées au mois
    Aubervilliers, beaucoup de fermetures sont            de juin. Pourtant les effectifs sur la ville sont
    prévues.                                              stables par rapport à l'année précédente.
    Huit fermetures pour les écoles maternelles           Pour la rentrée 2018, la mairie prévoit de
    Brossolette, Dolto (2 classes), Stendhal, Anne        nouvelles hausses d'effectifs dans les quartiers de
    Sylvestre et les écoles élémentaires : Victor Hugo    La Villette et du Landy, là même où la DSDEN
    et Honoré de Balzac et Eugène Varlin. Ces             envisage 4 fermetures potentielles !
    fermetures ne seront pas compensées par les           Aucune création de postes en RASED alors que le
    ouvertures de classe.                                 groupe scolaire Kahlo-Shiva vient d'ouvrir.
    Six ouvertu res pour les écoles maternelles           Un transfert de l'UPE2A de l'école Delbo à l'école
    Gérard Philipe, Taos Amrouche (une classe de          Balzac mais aucune création d'UPE2A alors que
    TPS), Vandana Shiva et l'école élémentaire            les effectifs sont surchargés.
    Wangari Maathai (2 classes). Une confirmation
    d'ouverture à l'école élémentaire Frida Kahlo.    Cette dotation est donc totalement insuffisante au
                                                      regard des besoins réels et surtout pour améliorer
    Quatre situations de fermetures potentielles à significativement les conditions d'apprentissages
    suivre qui seront confirmées ou infirmées au mois des élèves et les conditions de travail des
    de juin pour les écoles élémentaires : Babeuf , enseignant-e-s.
    Condorcet, Mathiez, Quinet.
                                                      Avec l'un des taux de pauvreté les plus important
    A cela s'ajoute 4 créations de PDMQDC en du département, Aubervilliers mérite mieux que
    REP pour les écoles élémentaires          Babeuf, des mesurettes qui consistent surtout à gérer la
    Maathai, Robespierre, et Frida Kahlo en REP+ qui pénurie de moyens.
    ont déposées des projets.
                                                      Plus que jamais la priorité est à la mobilisation
                                                      pour un plan d'urgence pour le 93 .

                                                                                                             1
Carte Scolaire départementale
                                                                 Communiqué de SUD éducation 93
Le CTSD qui examinera la carte scolaire pour la        réellement inclusive, des centaines d’enfants sont
rentrée 2017 a eu lieu mardi 31 janvier (CTSD du       en attente d’AVS.
27/01 décalé). L’enjeu ? La répartition des 500        - 5 postes pour les élèves allophones : le compte
postes affectés au département et les ouvertures       n’y est pas ! En novembre dernier, 82 élèves
et fermetures de classes. Si au premier regard,        relevant de l’UPE2A ne bénéficiaient pas de prise
cette dotation de 500 postes pourrait sembler          en charge. C’est donc nettement insuffisant pour
soulager les écoles compte tenu de la pénurie que      notre département qui accueille des migrant-e-s.
le département connaît depuis plusieurs années,
nous restons bien loin du compte.                      Pour SUD Éducation, l’affectation de ces postes
                                                       n’est pas négociable.
-     50   ouvertures     nettes    (   dont    19     Quand on fait le compte, c’est de 1000 postes
confirmations) : le compte n’y est pas ! Pour          supplémentaires dont que le département aurait
respecter les seuils du 93 et non les repères, il      besoin dans l’immédiat, pour assurer des
faudrait 100 ouvertures de plus.                       conditions d’apprentissages satisfaisantes et
- 190 pour le remplacement : le compte n’y est         moins inégalitaires et des conditions décentes de
pas ! Pour résorber la précarité des remplaçant-es     travail pour les collègues.
dans le département, il faudrait 500 postes de         Pour couvrir les besoins : respect des seuils
plus.                                                  notamment en NEP(100 postes de plus ),
- 111 postes de PDMQDC : le compte n’y est             suppression de la précarité chez les remplaçantes
pas ! Toutes les écoles élémentaires REP sont          et remplaçants ( 500 postes), restitution et
couvertes au niveau du cycle 2. Pour couvrir le        augmentation des postes de RASED(200 postes,
cycle 3 REP et les écoles maternelles REP, il          avec des postes de remplacements), et des postes
faudrait 540 postes. Alors que dans notre              de TPS en REP(200 postes).
département seulement une partie des écoles REP
vont disposer de ce dispositif à la rentrée, au        Nous savons que les récentes créations de postes
niveau national 25% des postes de PDMQDC sont          sont avant tout liées aux mobilisations des écoles.
hors REP.                                              Nous savons aussi qu’avec 64% d’écoles en
                                                       Éducation Prioritaire (20% au niveau national), un
- 20 postes de TPS ; le compte n’y est pas ! Pour      taux de pauvreté de 27,8 %, le double de la
avoir une TPS dans chaque maternelle REP, il           moyenne nationale,( 35 % à Saint-Denis,
faudrait 200 postes de plus. Et pour toutes les        Pierrefitte-Sur-Seine,    Bobigny,     40 %       à
maternelles du département : 360 postes.               Aubervilliers et 43 % à Clichy sous bois), ce dont
- 30 postes RASED : le compte n’y est pas ! Pour       le département a besoin, c’est d’un véritable plan
revenir à des taux encadrements proches de ceux        d’urgence !
de 2008 (avant la destruction des 300 postes de
RASED) il faudrait 200 postes de plus.                 SUD Éducation 93 votera donc contre cette carte
                                                       scolaire et soutiendra toute les écoles mobilisées.
- 13 emplois pour l’ASH : le compte n’y est
pas ! Très insuffisant pour une politique

                                                                                               Sommaire
                        Carte Scolaire à Aubervilliers, nos écoles et nos élèves valent mieux que ça ! – page 1
                                  Carte Scolaire départementale, communiqué de SUD éducation 93 – page 2
                                              DHG des collèges d'Aubervilliers : le compte n'y est pas – page 3
                        Des collèges saturés - Combien de rentrées surchargées encore à supporter ? – page 4
                                                        Avec les agent-e-s, la grève c’est maintenant ! – page 5
                                                   Fin de l’éducation prioritaire : la preuve par Auber – page 6
                                      Collectif Schaeffer : sans papier, sans toit, mais pas sans droit – page 7
                Des cours de Droit du travail pour toutes et tous, un samedi par mois à Aubervilliers – page 8

2
2nd degré

                                              DHG des collèges d'Aubervilliers :
                                                          le compte n'y est pas

    Nous avons reçu, il y a deux semaines, les                immédiatement retirées de l'enveloppe des heures
    dotations horaires globales des collèges                  dites "de complément". Par ailleurs, tous les
    d'Aubervilliers pour la rentrée 2017, et le compte        établissements ne sont pas logés à la même
    n'y est pas. Si nos chef-fe-s et DASEN voudraient         enseigne, puisque le peu d'heures qui restent
    probablement que l'on se réjouisse de l'apparente         revient presqu'en totalité aux élèves de Jean
    stabilité du nombre d'heures par élève (le fameux         Moulin. La DSDEN aurait-elle anticipé le fait qu'il
    H/E), pour les élèves, et pour nos conditions de          n'y aurait pas assez de salles dans les autres
    travail, le compte est loin d'être bon.                   établissements pour faire des dédoublement ?
    Les effectifs de la ville explosent à la rentrée          Et on constate encore bien d'autres disparitions :
    prochaine (au moins 200 élèves de plus selon les          c'est la fin des professeurs référents qui faisaient
    dires du DASEN), et aucune mesure sérieuse n'est          la liaison CM2/Sixième, les élèves de Péri ne
    prise pour pouvoir accueillir ces élèves dans de          peuvent plus choisir la bilangue en sixième, et
    bonnes conditions. On propose d'ajouter une               n'ont plus les heures de soutien aux élèves
    classe supplémentaire à Diderot (qui dépasse déjà         allophones, etc.
    la jauge de sécurité incendie), 2 à Wallon (en            Quand on additionne tous ces faits, et que l'on
    préfas), 2 à Rosa Luxemburg (transformation de            jette un oeil sur les dernières années, un constat
    salles de techno et module relais en salle de             s'impose : pour notre DSDEN, l'éducation à
    classe) et 2 à Péri. Mais aucun personnel                 Aubervilliers n'a plus rien de prioritaire. Finies les
    supplémentaire n'est prévu pour ces 7 classes (vie        heures pour des dispositifs d'aide, pour la liaison
    scolaire, médico-social, ATTE, enseignant-e), pire,       CM2/sixième, classes blindées à 24 quand elles ne
    on prévoit de supprimer un poste d'EPS et un              dépassent pas, collèges surchargés dans lesquels
    poste de sciences ! Pour que les prévisions aient         les élèves sont entassés dans la cour, …
    l'air moins pire que la réalité, la DSDEN nous fait
    son tour de magie classique : elle fait disparaître       Si nous ne sommes plus la priorité de la DSDEN,
    une cinquantaine d'élèves sur la ville... Mais s'il est   alors, c'est à nous, les équipes, d'imposer un plan
    facile de modifier les formules d'un tableur, les         d'urgence pour l'éducation à Aubervilliers - et
    élèves, eux, seront bien présent-es à la rentrée          dans le 93. Déjà plusieurs collèges étaient en
    2017 !                                                    grève jeudi 26 Janvier. Au lycée Timbaud, les
                                                              personnel-le-s sont mobilisé-e-s depuis septembre
    La réforme du collège, selon notre ministère,             pour demande des moyens d'éducation prioritaire.
    devait s'accompagner d'une enveloppe d'heures             L'année dernière, les enseignant-e-s des écoles de
    pour faire classe en co-animation ou effectifs            Saint-Denis ont gagné des postes et des
    réduits. Nous devions passer de 28,75h à 29h par          ouvertures de classe par la grève. Comme
    classe en 2017. Par un subtil tour de passe-passe,        elles/eux, par la grève, en nous coordonnant, nous
    les élèves d'Aubervilliers n'en verront pas la            pouvons obtenir les moyens nécessaires aux
    couleur : ces heures sitôt ajoutées, sont                 établissements scolaires d'Aubervilliers..

                                                                                                                   3
Des collèges saturés - Combien de rentrées
                             surchargées encore à supporter?

        La hausse démographique à Aubervilliers         des parents d'élèves, qui considèrent que les
est exponentielle, à la rentrée 2017, 200 nouveaux      conditions correctes d'enseignement ne sont plus
élèves sont attendus. Depuis plusieurs années, la       assurées dans les collèges de la ville et que cette
mairie, le conseil départemental et la DSDEN sont       situation ne fait qu'empirer d'année en année, la
alertés, et pourtant, la création du 6ème collège       mobilisation se durcit.
est sans cesse repoussée et celle du 7ème collège
suit la même voie...
Résultat: les collèges d'Aubervilliers n'ont d'autres
choix que d'absorber les nouveaux contingents
d'élèves, mettant à mal des conditions
d'enseignement déjà fortement dégradées et au
mépris des consignes les plus élémentaires de
sécurité.
Depuis la rentrée scolaire 2016, les parents d'élèves
et enseignant-e-s de la ville se battent pour
engager un dialogue constructif avec les services
de la ville, du conseil départemental et de la
DSDEN, afin de faire entendre des solutions             Nous étions en grève le 29 novembre dernier. Un
pédagogiques alternatives et pertinentes pour la        rassemblement a été organisé le 14 janvier devant
prise en charge des effectifs supplémentaires en        le parvis de la mairie où un collège en carton a été
attendant la construction du 6ème collège (dont         construit, pour rappeler l'urgence de la situation
les travaux sont censés débuter en février              aux élu-e-s. Une délégation a alors été reçue par
prochain). C'est sans compter sur l'incompétence        M. Daguet qui a promis l'organisation d'un RDV
des divers interlocuteurs-trices, qui depuis            avant les vacances de février entre les services
septembre fournissent des chiffres erronés ou ne        municipaux, le Conseil Départemental et la
positionnent pas correctement les futurs                DSDEN ainsi que les représentant-e-s des parents
établissements sur les plans de la ville (!).           d'élèves et des collèges de la ville pour faire
                                                        entendre nos inquiétudes et nos revendications et
Au mépris de la continuité pédagogique des
                                                        exiger des réponses réalistes.
élèves, des préfabriqués vont être installés dans la
cour de Wallon, deux divisions supplémentaires          Reste à savoir si cette promesse va être tenue, et
vont ouvrir à Rosa Luxemburg, la classe relai           si le dialogue va réellement se révéler constructif.
étant déplacée sur Gabriel Péri. Pourtant, des          A l'heure où nous écrivons ces lignes, aucune
solutions alternatives ont été pensées en AG de         nouvelle de la mairie. Nous étions en revanche de
ville et proposées aux services concernés qui les       nouveau mobilisé-e-s et en grève le jeudi 26
ont rejeté sans même prendre le temps de les            janvier. Avec des dotations horaires globales
étudier.                                                insuffisantes qui s'ajoutent aux sureffectifs
Face à ce refus de prendre en considération la          annoncés, la rentrée 2017 risque d'être explosive !
réelle inquiétude des personnels d'éducation et En février, on reste mobilisé-es !

4
Avec les agent-e-s, la grève, c’est maintenant !

80 agent-e-s, de 29 établissements du 93 étaient Les élèves, les parents, toute la communauté
représentés à l’AG du 25 Janvier.                     éducative sont concernés par la dégradation des
Le constat est toujours plus alarmant et la colère conditions d’hygiène et de sécurité : toilettes,
grandissante. La vie des agent-e-s des collèges salles de classe et couloirs sales, nous sommes
devient insupportable, les profs se retrouvent à tou-te-s victimes du manque d’agent-e-s dans les
balayer leurs salles et à faire les tables elles/eux- collèges du 93.
mêmes du fait du manque de personnel. La                L'AG des agent-es appelle tous les personnels
situation est inacceptable pour nous tou-te-s !         des   établissements   à    se   joindre  au
Il manque aujourd’hui 165 postes dans l’équipe          mouvement pour exiger :
mobile pour pouvoir assurer le remplacement des           - le retrait du dispositif « effectifs cibles » ;
agent-e-s absent-e-s (arrêts maladies, mise en            - la création de postes en nombre suffisant sur
dispo, départ en retraite,…) et garantir la               les collèges et dans l’équipe mobile de
continuité du service public dans les collèges.           remplacement ;
Il n’est plus question de subir sans rien dire et si      - le remplacement systématique des agent-e-s
nous ne nous battons pas maintenant, notre statut         absent-e-s (arrêts maladies, mises à dispo, …) ;
va disparaître au profit d’une privatisation dont
nous voyons déjà les signes avec les nouveaux             - la titularisation de tou-te-s les précaires
collèges en PPP et les contrats de droit privé qui se     contractuels et CAE ;
multiplient dans nos services.                            - l’augmentation des salaires ;

                                SUD éducation 93 et FO-CT
                            appellent à la grève les 20 et 21 mars

 Rendez-vous lundi 20 mars à 9h30 sur le parvis de l’Hôtel du Département,
                       Toutes et tous présent-es !

                                                                                                              5
Fin de l’éducation prioritaire :
                                                   la preuve par Auber
                           Communiqué des personnels des collèges d’Aubervilliers
                      soutenus par les sections locales du Snes et de Sud éducation.

Les équipes pédagogiques viennent de découvrir        formations : langues vivantes rares,        langues
les dotations horaires pour la rentrée 2017 et sont   anciennes, section européenne…).
stupéfaites de constater que les heures de cours    A partir de la rentrée prochaine, la seule
pour les élèves des établissements d’éducation      différence entre un collège banal et un collège
prioritaire (REP et REP+) sont désormais            REP+ sera que les enseignant-e-s de REP+
strictement les mêmes que dans tous les autres      bénéficieront d’une prime et d’une décharge
établissements de France.                           horaire en reconnaissance du « temps consacré au
Depuis quelques années, au fil des dernières travail en équipe nécessaire à la prise en charge
réformes (éducation prioritaire, réforme du des besoins particuliers des élèves qui y sont
collège), la perte des heures et des dispositifs scolarisés ». Toutefois les autres personnels (vie
spécifiques aux établissements classés prioritaires scolaire, administratifs, agent-e-s...) n’ont droit à
se poursuit (qui permettaient des demi-groupes, rien. Quant aux établissements REP : leur
des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté ou classement se limite à une prime ridicule !
de lutte contre le décrochage, offre de Ainsi, l’étiquette « prioritaire » a été vidée de son
                                                      contenu et devient une coquille vide pour les
                                                      élèves, à l’heure où le gouvernement affiche
                                                      pourtant la satisfaction d’avoir fait de l’éducation
                                                      une priorité. Les lycées sont d’ailleurs déjà
                                                      mobilisés pour des raisons similaires dans le
                                                      collectif Touche Pas à Ma ZEP.
                                                      Cette situation devient d’autant plus alarmante à
                                                      Aubervilliers qu’elle s’accompagne d’une montée
                                                      massive des effectifs sans ouverture prévue de
                                                      collèges supplémentaires avant 2018 et sans
                                                      anticipation suffisante pour les années d’après.
                                                      Résultat : une saturation des collèges existants à
                                                      la rentrée prochaine, des classes surchargées et
                                                      une gestion déplorable de la carte scolaire sur la
                                                      ville.
                                                      Quelle égalité des chances, dans ce contexte ?
                                                      C’est pour toutes ces raisons que plusieurs
                                                      collèges d’Aubervilliers sont en grève ce jeudi 26
                                                      janvier et se mobilisent afin d’obtenir des moyens
                                                      à la hauteur des besoins pour les élèves et tous les
                                                      personnels. Nous ne pouvons pas baisser les
                                                      bras !
                                                      L’éducation prioritaire doit redevenir une réelle
                                                      priorité qui se traduit par des moyens concrets
                                                      pour les élèves et l’ensemble des personnels.

6
SolidaritéS

               Collectif Schaeffer : sans papier, sans toit
                                       mais pas sans droit
    Suite à l'expulsion du bâtiment du 81 Victor Hugo      quitte les lieux et -dernière provocation en date-
    au moins de septembre, une partie de ses               entamé des dégradations volontaires des locaux.
    habitant-e-s qui étaient hébergé-e-s par les           Il n'a pas hésité non plus à mettre en danger la
    membres du collectif Victor Hugo se sont               sécurité des habitant-e-s en débutant des travaux
    retrouvé-e-s à la rue. Après avoir été accueilli-e-s   et des destructions à proximité des habitations du
    quelques jours par le théâtre de la commune, ils et    collectif au mépris des règles et de sécurité en la
    elles ont décidé au mois de novembre, d'occuper        matière.
    les locaux inhabités du 59- 61 de la rue Schaeffer.A plusieurs reprises la police nationale s'est
    L'union locale Solidaires et SUD éducation introduite dans l'enceinte des bâtiments du
    Aubervilliers avec d'autres organisations et collectif Schaeffer en menaçant les habitant-e-s
    associations font partie des soutiens du collectif d'expulsion alors qu'aucune procédure d'expulsion
    Schaeffer.                                         n'était entamée.
    Ils et elles sont une cinquantaine : sans papiers,     On aura noté au passage que l'augmentation des
    demandeurs d'asile, sans ressource, vivant dans        effectifs de police réclamée par la municipalité
    une extrême précarité mais déterminé-e-s à se          depuis plusieurs années et consentie par l'état
    battre et à lutter pour leurs droits et leur           pour renforcer la sécurité dans la ville sert surtout
    émancipation.                                          à renforcer ses pratiques discriminatoires et
    Quelques semaines après leur installation, le          racistes en harcelant des réfugié-e-s et des sans
    collectif a décidé de s'organiser et de créer une      logis. C'est totalement inacceptable !
    « école » qui dispense des cours d'alphabétisation. A présent les membres du collectif sont assignés
    Ces cours sont assurés avec l'appui et le concours  le 14 février au tribunal avec une demande
    des soutiens dans le squat, plusieurs fois par      d'expulsion immédiate et sans délai par le
    semaine et ouverts à toutes et tous.                promoteur immobilier. Ils et elles sont déterminé-
    Mais ils et elles ont aussi à faire face à des e-s à se battre et à garder leur lieu de vie.
    pressions et intimidations constantes de la part du SUD éducation et l'union syndicale Solidaires
    promoteur immobilier, propriétaire du lieu qu'ils Aubervilliers soutiennent la lutte des habitant-e-s
    et elles occupent, pour les contraindre à partir de du collectif.
    force avec l'appui de la police nationale.          Avec eux et elles nous revendiquons le
    Par le biais d'intermédiaires, le promoteur            respe ct de leurs droits : Un toit et des papiers
    immobilier a usé de menaces de départs forcés,         pour tous et toutes.
    puis proposé de l'argent pour que le collectif

             Si vous souhaitez soutenir le collectif et/ou donner des cours
       d'alphabétisation, les réunions ont lieu tous les mercredis à 19h au squat.
                                                Contact :
                                     collectifschaeffer@riseup.net

                                                                                                               7
Vie de l’Union Locale SUD/Solidaires

            Des cours de Droit du travail pour toutes et
                 tous, un samedi par mois à Aubervilliers

    Nous luttons pour une autre école, et pour une          111, rue André Karman, à partir de 11h. Voici les
    transformation de la société qui vit des inégalités     thèmes et dates des prochains cours.
    et de la précarité généralisée. Mais nous sommes           - 18 Février : Je suis licencié-e économique :
    convaincu-e-s que cette transformation ne                  quels sont mes droits ?
    viendra pas de l'école seule. C'est pourquoi, à Sud
    Education, nous militons aussi auprès des salarié-         - 18 Mars : Mon patron veut me virer pour
    e-s des autres branches professionnelles, au sein          faute : c’est quoi ? quels sont mes droits ?
    de l'union interprofessionnelle SOLIDAIRES.                - 22 Avril : Je suis en CDD ou en intérim :
                                                               quels sont mes droits ?
    À Aubervilliers, nous organisons, avec notre
    union locale Solidaires des formations sur le              - 20 Mai : Ma santé et ma sécurité au travail
    Droit du Travail. Bien que profondément affaibli           - 17 Juin : Mon salaire, mes heures supp,
    par la loi El Khomri, nous - et tou-te-s les salarié-      mes primes, les remboursements : Mon
    e-s de ce pays - sommes protégé-e-s par le code            patron me paye-t-il ce qu’il me doit ?
    du travail. Mais, volonté politique ou non, bien           - 8 Juillet : Le petit déjeuner de l’été :
    souvent nous connaissons très mal nos droits.              rencontres avec des syndicalistes de
    C'est pourquoi nous proposons, chaque mois, des            Solidaires
    cours de Droit du Travail, organisés par des            Vous êtes tou-te-s les bienvenu-e-s !
    syndicalistes de Solidaires. Les cours ont lieu au

                                                            Tenez-vous informé-e-s de l’actualité de
                                                              l’Union Locale SUD/Solidaires sur :
                                                            solidaires-aubervilliers.overblog.com

                                   contacter le syndicat
                Bourse du travail de Saint-Denis - 9-11 rue Génin, 93200 Saint-Denis
                              01 55 84 41 26 - contact@sudeducation93.org

    8
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler