FORMATIONS EN GERONTOLOGIE - CENTRE GERONTOLOGIQUE DEPARTEMENTAL CATALOGUE 2018 - Centre ...

 
FORMATIONS EN GERONTOLOGIE - CENTRE GERONTOLOGIQUE DEPARTEMENTAL CATALOGUE 2018 - Centre ...
FORMATIONS EN
          GERONTOLOGIE

       CENTRE GERONTOLOGIQUE
           DEPARTEMENTAL

                   CATALOGUE 2018

                         Développement
                          Professionnel
                            Continu

CENTRE DE FORMATION DU CGD
176, Avenue de Montolivet – BP 50058
13375 MARSEILLE Cedex 12
FORMATIONS EN GERONTOLOGIE - CENTRE GERONTOLOGIQUE DEPARTEMENTAL CATALOGUE 2018 - Centre ...
TARIFS ET INFORMATIONS PRATIQUES
o TARIFS
1 journée de formation de 7 heures (repas compris): 180 euros
½ journée de formation : 90 euros

• Assistant de soins en gérontologie : 1400 euros pour 140 heures.
• Gouvernante : 1400 euros pour 70 heures.
• L’urgence en EHPAD par la simulation : 450 euros la journée
• L’approche de stimulation multi sensorielle de type Snoezelen : 360 euros la session.
• La méthode Montessori adaptée aux personnes âgées présentant des troubles cognitifs : 540
  euros la session.
• Maladie d’Alzheimer et apparentées et troubles du comportement : connaissance et prise en
  charge : 540 euros la session.
• Education Thérapeutique du Patient en gériatrie : 1080 euros la session.

o Nous pouvons étudier toute demande de formation spécifique pour votre établissement.

Une attestation sera délivrée à l’issue de chaque session de formation.

o PLAN D’ACCES

Le Centre Gérontologique Départemental est situé au 176, avenue de Montolivet dans le 12 ème
arrondissement de Marseille.
Le moyen d’accès depuis la gare Saint Charles est de prendre le métro ligne 1 direction la Rose,
de descendre à l’arrêt « 5 Avenues » puis de prendre le bus n°6 (direction Bois Lemaitre), arrêt
Centre Gérontologique.
Si vous venez en voiture, vous pourrez vous garer aisément au Centre Gérontologique
Départemental.

                                                                                                   2
BULLETIN D’INSCRIPTION

MODALITÉS D’INSCRIPTION

Bulletin à retourner:
           •   par mail à centreformation@cgd13.fr
           •   par courrier à Centre de formation du CGD – 176 Avenue de Montolivet
                               BP 50058 – 13375 MARSEILLE Cedex 12

FORMATION SOUHAITÉE:
Intitulé de la formation : ……………………………………………………………………………………………………………….………………………………..
Dates de la formation: ………………………………………………………………………………...................................................…

INFORMATIONS SUR LE SALARIÉ
Nom: …………………………………………………………………………………... Prénom: …………………………………………………..………………….…
Fonction: …………………………………………………………………………………………………..…………………………………………………………………………
Adresse: …………………………………………………………………………………………………………..………………………………..………………………………..
Téléphone: ………………………………………………………………………………………………………..………………………………………………..………………

PRISE EN CHARGE Employeur □                  Personnelle   □        OPCA   □            Autres : ………………………

INFORMATIONS SUR L’ETABLISSEMENT (si prise en charge par ce dernier)
Nom de l’établissement: …………………………………………………………………………………………………………………………………………….……….
Adresse: …………………………………………………………………………………………………………………………………….………………………………….……..….
Nom du responsable: ………………………………………………………………………………………………………………………………………………….………….
Adresse mail: …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………....…..………
Téléphone: ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….……….……

Fait à :                                                                              Le:

Signature du salarié:                                                            Signature et cachet de l’établissement
                                                                                 (si prise en charge)

      Pour tout renseignement pédagogique, contacter Mme Corinne PAUL, Cadre Supérieur de Santé Formation
                                          04 86 57 81 45, corinne.bouchet-paul@cgd13.fr

    N°SIRET : 26130005700062 – N° de déclaration d’activité : 9313P003313
                                                                                                                          3
SOMMAIRE 1/2

                               Gouvernante.                                                                 6
                                                        L'ABC de l'hygiène en EHPAD.                        7
                               L'hygiène en EHPAD.
                                                        Gestion des BMR et Clostridum en EHPAD.             8

                                                        Culture gérontologique et simulateur de
                                                                                                             9
                                                        vieillissement.
                                                        Repérage et prise en charge des personnes âgées en
                                                                                                           10-11
                                                        risque de perte d’autonomie. Niv 1 et 2
                                                        Médicaments et prévention de la iatrogénie
                                                                                                          12-13
                                                        médicamenteuse en gériatrie niv 1 et 2
                               La gérontologie : une
                               discipline.           La bientraitance en gériatrie.                         14
Adaptation aux métiers de la                            Prévention et gestion de la violence dans une
                                                                                                          15-16
       gérontologie                                     logique de bientraitance.
                                                        Le soignant face à l’agressivité du patient en
                                                                                                           16
                                                        gériatrie.
                                                        Ethique et contention chez la personne âgée.        17

                               Projet de vie personnalisé et d’accompagnement famille/professionnel :
                                                                                                            18
                               partenariat gagnant.
                               La responsabilité de l’aide soignant et de l’infirmier : travailler en
                                                                                                            19
                               collaboration.
                               Assistant de Soins en Gérontologie.                                          20
                               Le majeur protégé.                                                           21

                               Gestion et comptabilité des établissements publics de santé.                 22
                                                        L’urgence vitale de la personne âgée par la
                                                        simulation.                                         23
         Urgence
                                                        AFGSU.
                                                                                                            24

                                                                                                                   4
SOMMAIRE 2/2
                                                 L’approche de stimulation multi sensorielle de type
                                                                                                           25
                                                 Snoezelen.
                          Les TNM.
                                                 La méthode Montessori adaptée aux personnes âgées
                                                                                                           26
                                                 présentant des troubles cognitifs.
                          Démences et troubles du comportement : Maladie d’Alzheimer, maladies
                                                                                                           27
                          apparentées, SCPD.
                          Soins infirmiers en santé mentale : la psychiatrie du sujet âgé.                 28
 Les soins en gériatrie
                          Soins palliatifs en gériatrie.                                                   29
                          Lorsque le patient devient défunt.                                               30
                          La douleur : prise en charge spécifique de la personne âgée .                    31
                          L’accompagnement des personnes handicapées vieillissantes.                       32
                          L’alimentation en établissement : le repas des personnes âgées.                  33
                          Education thérapeutique en gériatrie.                                            34
                          La santé sexuelle de la personne âgeé.                                           50
                          Réactualisation des pratiques de soins. (Transfusion sanguine, Picc Line,
                                                                                                           35-
                          Chambre implantable, MEOPA, PCA, Ventilation non invasive, Pousse
                                                                                                           43
Les techniques de soins   seringue électrique, Nutrition entérale).
                          Actualisation des pratiques professionnelles des AS.                             44
                          Soins infirmiers dans la prise en charge des plaies chroniques complexes en
                                                                                                           45
                          gériatrie.
   Communication          Réduction des conflits en EHPAD dans l’équipe de soins et les familles par une
                                                                                                           46
                          communication interdisciplinaire adaptée.
                          Encadrement des élèves AS.                                                       47
Pédagogie et formation
                          Tutorat IDE.                                                                     48
                          Manutention des personnes à mobilité réduite.                                    49

                                                                                                                 5
GOUVERNANTE
OBJECTIFS
- Développer des connaissances en règlementation et droit du travail,
- Connaître le rôle et la place de la gouvernante en EHPAD,
- Développer ses compétences en gestion, en management et en communication,
- Acquérir des connaissances liées à l’hygiène et au risque infectieux,
- Acquérir des connaissances liées à la mise en œuvre d’une démarche qualité et à la conduite
de projets,
- Approfondir ses connaissances en évaluation,
- Comprendre la spécificité de l’accueil de la personne âgée en EHPAD,
- Concourir à l’amélioration de la qualité de l’hôtellerie en EHPAD.

CONTENU
1 – Règlementation,
2 – Communication,
3 – Gestion,
4 – Qualité et évaluation,
5 – Hygiène et risque infectieux,
6 – Management et animation des équipes,
7 – Hôtellerie,
8 – La personne âgée en EHPAD.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse des pratiques.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours , ateliers, quizz, diaporama.

PUBLIC : Toute personne occupant un poste de gouvernante en EHPAD ou souhaitant accéder à
   cette fonction (ASH, AS, AMP…).

FORMATEUR : Infirmière coordinatrice, Directeur d’EHPAD, Gouvernante, Psychologue,
   Responsable qualité, Infirmière formatrice, Cadre de santé…

DATES : 13 et 14 novembre et 4 et 5 décembre 2017, 22 et 23 janvier, 12 et 13 février et 12 et
   13 mars 2018.

DUREE : 70 heures.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                 6
L’ABC DE L’HYGIENE EN EHPAD
OBJECTIFS
- Informer et sensibiliser les professionnels des EHPAD sur les différents aspects liés à l’hygiène
hospitalière,
- Renforcer la connaissance des règles de base en matière d’hygiène,
- Connaitre les bonnes pratiques en matière d’entretien des surfaces et des sols.

 CONTENU
- Hygiène de base (définitions, notions sur les Infections Associées aux Soins, ..),
- Prévention de la transmission des micro-organismes (précautions standards et
complémentaires, hygiène des mains, utilisation des masques et des gants),
- Tenue du personnel,
- Bio nettoyage (protocole, définition, techniques, bonne utilisation des produits, chariot de
ménage, entretien d’une chambre, des sanitaires, des parties communes, fréquences
d’entretien, contrôles et suivi de la traçabilité, évaluations),
- Gestion des déchets (types de déchets, tri, recommandations),
- Gestion de la distribution des repas (HACCP, suivi du respect des règles d’hygiène, tenue,
différentes liaisons de distribution, débarrassage, gestion des réfrigérateurs, respect des
différents régimes),
- Les instances : CLIN.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse des pratiques professionnelles.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama.

PUBLIC : Tout professionnel exerçant en EHPAD.

FORMATEUR : Cadre de Santé hygiéniste.

DATES : à la demande (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée.

HORAIRES : 9h-12h30 / 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                      7
GESTION DES BMR et CLOSTRIDIUM EN
            EHPAD

OBJECTIFS
- Comprendre les modes de transmission croisée,
- Connaître les situations nécessitant la mise en place de mesures d’isolement,
- Etre capable de respecter ces mesures.

CONTENU
- Les infections associées aux soins,
- Epidémiologie des infections nosocomiales,
- Hygiène des mains et tenue vestimentaire en service,
- les précautions « standards » et d’hygiène renforcée,
- Le matériel de soin,
- La logistique.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation nationale DPC n°29

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama.

PUBLIC : AS, ASG, IDE.

FORMATEUR : Médecin gériatre.

DATES : 15 octobre 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée.

HORAIRES : 9h-12h30 / 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                  8
CULTURE GERONTOLOGIQUE ET
           SIMULATEUR DE VIEILLISSEMENT

OBJECTIFS

- S’approprier la culture gérontologique,
- Appréhender la politique de santé orientée vers les personnes âgées,
- Mesurer la dimension sociale du soin auprès de la personne âgée,
- Utiliser des outils d’évaluation appropriés,
- S’inscrire dans une démarche qualité.

CONTENU
- La culture gérontologique,
- Les références règlementaires,
- L’organisation sanitaire et sociale,
- Le processus du vieillissement,
- La prise en soins (Evaluation Gériatrique Standardisée…),
- La démarche qualité.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse des pratiques professionnelles.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama.

PUBLIC : Tout professionnel exerçant en gériatrie.

FORMATEUR : Infirmière formatrice.

DATES : à déterminer (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée.

HORAIRES : 9h-12h30 / 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                         9
Repérage et prise en charge des personnes
âgées en risque de perte d’autonomie.
Niveau 1

OBJECTIFS

- Appréhender le vieillissement normal et le vieillissement pathologique,
- Aborder la personne âgée dans sa globalité,
- Connaître les pathologies prédominantes des personnes âgées robustes jusqu’aux personnes
âgées les plus dépendantes.

CONTENU

- Vieillissement normal,
- Concepts de fragilité et de dépendance,
- Spécificités de la clinique de la personne âgée,
- Pathologies qui prédominent chez la personne âgée,
- Moyens de prévention de ces pathologies,
- Prise en charge de ces pathologies.

Orientation nationale DPC n°19

METHODES ET OUTILS PEDAGOGIQUES : Cous, diaporama, Cas cliniques.

PUBLIC : Médecins, Cadres de santé, IDEC, IDE, ASG, ASDE .

FORMATEUR : Médecin gériatre.

DATES : 22 MARS et 15 NOVEMBRE 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée.

HORAIRES : 9h00 à 13h00 et 14h00 à 17h00 .

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                             10
Repérage et prise en charge des
    personnes âgées en risque de perte
    d’autonomie. Niveau 2

OBJECTIFS
- Connaître les principaux risques gériatriques présentés par les personnes âgées
institutionnalisées,
- Apprendre à anticiper et à prévenir ces risques,
- Appréhender la personnalisation des prises en charge autour de la prévention de ces risques.

CONTENU
- Contexte environnemental des EHPAD,
- Concepts de fragilité et de dépendance,
- Pathologies gériatriques prédominantes chez la personne âgée institutionnalisée,
- Evaluation Gériatrique Standardisée,
- Identification des principaux risques gériatriques en EHPAD (malnutrition, déshydratation,
troubles de la déglutition, mauvaise hygiène bucco-dentaire, troubles trophiques, chutes,
troubles du comportement, …),
- Mesures barrières permettant l’anticipation et la prévention de ces risques: modalités de mise
en œuvre,
- Projets Personnalisés,
- Comment individualiser ces mesures de prévention en lien avec le projet personnalisé ?

Orientation s’inscrivant dans la politique nationale de santé n°19

METHODES ET OUTILS PEDAGOGIQUES : Diaporamas, Cas cliniques, Mises en situation .

PUBLIC : Médecin, Cadre de santé, IDEC, IDE, ASG, AS, ergothérapeute, psychomotricien , tout
   soignant intervenant en EHPAD .

FORMATEUR : Gériatre.

DATE : 29 NOVEMBRE 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h00 à 13h00 et 14h00 à 17h00.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                   11
Médicaments et prévention de la
    iatrogénie médicamenteuse en gériatrie.
    niveau 1
      « SPECIFICITES PHARMACO CINETIQUES ET PHARMACO DYNAMIQUES ET
CONSEQUENCES THERAPEUTIQUES »

OBJECTIFS
- Comprendre les spécificités pharmaco cinétiques et pharmaco dynamiques des médicaments
liées à l’âge du patient de plus de 65 ans,
- Appliquer cette connaissance au bon usage des médicaments chez le patient âgé.

CONTENU
- Spécificités pharmacocinétiques : absorption, distribution, métabolisme, élimination,
- Spécificités pharmacodynamiques,
- Difficultés liées à la galénique et à la voie d’administration des médicaments chez le patient
âgé,
- Le risque iatrogénique médicamenteux chez le patient âgé,
- Conséquences thérapeutiques : règles de bonne prescription, règles de bonne administration,
- Exemples de médicaments inappropriés chez le patient âgé.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, cas concrets, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation nationale DPC n°28

OUTILS PEDAGOGIQUES : QCM de début et fin de stage, remise d’un support pédagogique.

PUBLIC : AS, ASG, IDE.

FORMATEUR : Pharmacienne hospitalière.

DATE : 31 MAI 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                   12
Médicaments et prévention de la
   iatrogénie médicamenteuse en gériatrie.
   niveau 2

OBJECTIFS
- Acquérir les réflexes pour repérer les symptômes cliniques évocateurs d’un accident
iatrogénique lié au traitement médicamenteux chez le sujet âgé,
- Savoir se poser les bonnes questions et adopter le bon raisonnement devant un symptôme
clinique évocateur d’un accident iatrogénique afin de pouvoir alerter pertinemment les équipes
médicales.

CONTENU
- Rappel des spécificités pharmacocinétiques et pharmacodynamiques du patient âgé qui le
prédisposent à la iatrogénie médicamenteuse,
- Liste des principaux médicaments inappropriés chez les patients âgés,
- Principales interactions médicamenteuses à risque et leur impact chez le sujet âgé,
- Les symptômes cliniques les plus fréquents qui doivent faire suspecter l’effet d’un médicament
chez le patient âgé.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, cas cliniques.

Orientation nationale DPC n°28

METHODES ET OUTILS PEDAGOGIQUES : QCM de début et de fin de stage, remise d’un
   support pédagogique.

PUBLIC : IDE.

FORMATEUR : Pharmacienne hospitalière.

DATES : 28 JUIN et 11 OCTOBRE 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                   13
LA BIENTRAITANCE EN GERIATRIE
OBJECTIFS

- Savoir identifier les facteurs de risques de maltraitance en établissement,
- Utiliser les principaux outils permettant de prévenir, répondre et traiter les événements de
maltraitance en établissement,
- Sensibilisation à la démarche de bientraitance en établissement.

CONTENU
- Des droits fondamentaux des personnes accueillies, outils de la Loi 2002-2,
- La loi Adaptation de la Société au Vieillissement (personne de confiance, secret partagé),
- Les RBPP (Recommandation de Bonnes Pratiques Professionnelles) de l’ANESM : La Bientraitance,
définition et repères, Rôle et mission de l’encadrement pour prévenir et traiter la maltraitance, le
questionnement éthique en établissement social et médico-social,
- Le guide de prévention des facteurs de risques en établissement,
- Les piliers de la démarche de bientraitance : l’expression et la participation des usagers, un
accompagnement adapté aux caractéristiques des personnes accueillies, le projet d’établissement
animé pour donner sens aux actions des professionnels, des compétences adaptées aux besoins et
attentes des personnes accueillies.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, cas concrets, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation nationale DPC n°11 et 33

METHODES ET OUTILS PEDAGOGIQUES : Carte mentale, support vidéo, jeux de rôles, échanges
   sur les pratiques. Un livret pédagogique est systématiquement remis.

PUBLIC : Tout professionnel, sans distinction de niveau, de hiérarchie, de métier.

FORMATEUR : Formateur en bonnes pratiques professionnelles et évaluateur externe expert
   certifié AFNOR.

DATES : 24 MAI, 20 SEPTEMBRE et 22 NOVEMBRE 2018 (15 participants maximum)

DUREE : 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 / 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire d’évaluation des compétences.

                                                                                                       14
PREVENTION ET GESTION DE LA VIOLENCE
    DANS UNE LOGIQUE DE BIENTRAITANCE
OBJECTIFS
- S’interroger sur les éléments en amont « l’avant », susceptibles de générer de la violence,
- S’interroger sur ses pratiques,
- Utiliser un discours dans le sens de la renarcissisation de l’usager, adopter des réponses verbales adaptées,
- Prendre conscience de l’image dégagée par son attitude corporelle et valoriser les bonnes attitudes,
- Etre sensibilisé à des réponses corporelles « bientraitantes » en cas d’agression physique,
- Mieux maîtriser ses émotions en situation de stress,
- Analyser les aspects organisationnels qui méritent d’être travaillés dans une optique de désengagement d’un
conflit et également les réponses à donner suite à un passage à l’acte.

 CONTENU
* Aspects corporels et mentaux
Notion de sauvegarde de soi, des collègues et de l’usager.
* Aspects didactiques
- Prévenir la violence au quotidien par son attitude,
- Comprendre la violence de l’usager - la fonction de violence mise en jeu par la personne âgée,
- Le dialogue des rôles (Place du soignant et place de l’usager),
- Savoir repérer les prémices d’une situation de violence,
- Savoir garder son calme et son sang froid en réponse à une agression,
- Appréhender l’importance du travail d’équipe et la notion de lien,
- Savoir gérer la violence des usagers et des familles (Les techniques de communication en cas de violence
verbale),
- Travailler sur la réponse thérapeutique suite à un passage à l’acte.

METHODES PEDAGOGIQUES
Entrainement corporel et mental dans une salle adaptée*, analyse de la pratique corporelle, apports
didactiques, mises en situation, exercices d’application, échanges en groupe de travail, analyse de pratique,
constitution d’une grille d’analyse et de réponse en situation de crise, remise d’un livret synthétique.

Orientation nationale DPC n°11

OUTILS PEDAGOGIQUES : QCM de début et fin de stage, remise d’un support pédagogique.

PUBLIC : Tout professionnel en contact avec les personnes âgées

FORMATEUR : Consultant – Formateur expert – Professeur d’Aïkido.

DATE : 16 MARS, 4 JUIN, 13 SEPTEMBRE et 13 NOVEMBRE 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                                  15
LE SOIGNANT FACE A L’AGRESSIVITE DU
    PATIENT EN GERIATRIE
OBJECTIFS

- De mieux cerner les notions d’agressivité et de violence.
- Comprendre les comportements de type agressif comme faisant partie de la maladie, de son
évolution et sensibiliser les professionnels aux attitudes adaptées.
- Maintenir et développer un positionnement éthique adapté aux situations rencontrées.
- Diminuer les risques encourus par les professionnels et par les résidents susceptibles d’être
victimes du comportement agressif d’un patient ou résident.
- Analyser les situations rencontrées et développer les attitudes adaptées à une meilleure
gestion de ces situations.
- Adopter les attitudes corporelles adaptées à ce type de situation, et aussi, celles permettant
de se prémunir de ces manifestations.
- Apprendre à ne pas être déstabilisé émotionnellement, psychologiquement et physiquement
dans ces situations.

 CONTENU
- Rappel très succinct : la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, Les troubles
cognitifs, Les troubles du comportement et les troubles psychologiques
- Comprendre les situations d’agressivité, de violence. Evaluer l’agressivité.
- Connaître l’histoire de vie du patient, les facteurs déclenchants.
- La prise en charge de l’agressivité : la gestion de la crise, des familles
- Développer des attitudes appropriées

METHODES PEDAGOGIQUES

Orientation nationale DPC n°3 Annexe II

Orientation DPC définie par les professionnels de santé ou spécialités (Conseils Nationaux Professionnels) n° 4

OUTILS PEDAGOGIQUES : QCM de début et fin de stage, Exercice de simulation, jeux de rôle.

PUBLIC : Tout professionnel en contact avec les personnes âgées

FORMATEUR : Psychologue, neuropsychologue

DATE : 29 et 30 MAI 2018; 1 et 2 octobre 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : 2 journées de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                                  16
ETHIQUE ET CONTENTION CHEZ
                      LA PERSONNE AGEE

OBJECTIFS
- Connaître la législation relative à la contention,
- Comprendre les enjeux de la contention,
- Proposer une réflexion en équipe pluridisciplinaire autour de la contention.

CONTENU
- Définition de la contention,
- Liberté, dignité, consentement, droits fondamentaux,
- Vulnérabilité de la personne âgée,
- Responsabilité professionnelle,
- La question du lien,
- Déontologie, morale et éthique,
- De la sécurité à l’éthique,
- Charte et droit des personnes âgées,
- Les différentes formes de contention,
- Les dangers de la contention.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, cas concrets, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation nationale DPC n°33

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cous, diaporama, Cas cliniques.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, paramédicaux.

FORMATEUR : Psychiatre, psychologue.

DATE : à déterminer

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                 17
PROJET DE VIE PERSONNALISE ET
            D’ACCOMPAGNEMENT FAMILLE/PROFESSIONNEL :
            PARTENARIAT GAGNANT
OBJECTIFS
Jour I : LA FAMILLE VIEILLISSANTE CONTEMPORAINE
- Comprendre la personne âgée dans les phases de la vie,
- Maîtriser les notions-clefs : couple –famille-transgénérationel,
- Connaître le rôle et la place du conjoint et/ou du parent dans les habitudes de vie,
- Comprendre le droit et les devoirs du lien conjugal et familial,
- Saisir les facteurs de : réticence, désengagement, non-implication des familles.
Jour II : FAMILLE-PROFESSIONNEL : UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT
- Connaître ce qu’est un projet de vie,
- Co-construire le projet de vie : cadre, méthodes, outils,
- Appréhender les étapes clefs du projet : enjeux, ancrage individuel, conjugo-familial, culturel,
- Inscrire le partenariat familles-professionnels dans une culture de la bientraitance.

CONTENU
• Concepts: couple, famille, liens, habitudes conjugales, droits et devoirs,
• Notion : évolution et changement : dépendance, relation, réticence, conflit,
• Contribution-co-construction- formalisation du partenariat famille et professionnels : méthodologie du
projet de vie étape par étape, stratégies, complémentarités, accompagnement, sensibilisation.

METHODES PEDAGOGIQUES
Une pédagogie participative, alternant apports méthodologiques, illustrations et mise en pratiques sur des
cas choisis, évoqués par les participants, analyse des situations réelles. Jeux de rôle par petits groupes avec
mise en commun. Echanges et confrontations d’expériences.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Tableau de conférence, vidéoprojecteur.
PUBLIC : Professionnels de santé (programme adapté aux besoins et au niveau des participants)
   PREREQUIS Formation antérieure en soins. Expérience de terrain.
FORMATEUR : Docteur en médiation, médiatrice familiale spécialisée en santé publique, médiatrice
   généraliste, formatrice.

DATE : à la demande (session de 10 à 15 participants).

DUREE : 2 journées de 7 heures, soit 14 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 / 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Mises en situation.

                                                                                                                  18
LA RESPONSABILITE DE L’AIDE SOIGNANT
 ET DE L’INFIRMIER : TRAVAILLER EN
 COLLABORATION
OBJECTIFS
- Connaître les bases médico-légales liées aux pratiques professionnelles,
- Sensibiliser les personnels aux notions de responsabilité et de secret professionnel,
- Adopter une attitude réflexive par rapport à ses propres pratiques professionnelles.

CONTENU
- Les procédures pénales, civiles, administratives et disciplinaires,
- La responsabilité,
- La déontologie infirmière,
- Le secret professionnel et la discrétion professionnelle,
- La confidentialité,
- La collaboration, la délégation et la prescription,
- Les écrits professionnels.

METHODES PEDAGOGIQUES
Brain storming, apports théoriques, cas de jurisprudence, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation DPC définie par les professionnels de santé ou spécialités (Conseils Nationaux Professionnels)
n° 4

OUTILS PEDAGOGIQUES : Films, quizz, fiches de cours.

PUBLIC : Cadres de santé, IDE, IDEC, AS, ASG, AVF.

FORMATEUR : Cadre de santé.

DATE : 11 AVRIL 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                             19
CERTIFICAT ASSISTANT DE SOINS EN
      GERONTOLOGIE
OBJECTIFS
- Permettre l’acquisition des compétences décrites dans le référentiel de compétences des ASG,
- Identifier les exigences de la fonction de l’ASG et l’évolution de son environnement
professionnel,
- Bénéficier des connaissances les plus récentes dans la connaissance de la maladie d’Alzheimer
et/ou des maladies apparentées.

CONTENU
- Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la
personne,
- Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs
besoins et de leur degré d’autonomie,
- Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les
psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues,
- Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé,
- Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, pratique des techniques de soins, analyse de pratiques professionnelles.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama.

PUBLIC : Aides-soignant(e)s souhaitant orienter leur projet professionnel vers la gériatrie.

FORMATEURS : Médecins, psychologues, cadres de santé, assistante sociale, pharmacienne,
diététicienne, ergothérapeute, gestionnaires de cas, formateurs des instituts, animateurs,
directeurs d’EHPAD, ASG.
DATES : de janvier à décembre 2018 (un lundi sur deux environ).

DUREE : 140 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h30-17h.

EVALUATION DES COMPETENCES ACQUISES EN FORMATION : dossier écrit à rendre sur
la thématique du projet de soins individualisé et soutenance orale.

EVALUATION DU DISPOSITIF DE FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                   20
LE MAJEUR PROTEGE

OBJECTIFS

- Connaître la règlementation relative aux majeurs protégés,
- Appréhender les différentes mesures,
- Connaître le fonctionnement du service des tutelles.

CONTENU

- Le signalement de la personne à protéger (par le médecin, par le service social),
- Les différentes sortes de mesures (la sauvegarde de justice, la curatelle, la tutelle),
- Le fonctionnement du service des tutelles (prise en charge, gestion financière),
- Les rapports avec les mandataires privés.

METHODES PEDAGOGIQUES

Apports théoriques, analyse de pratique professionnelle.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Quizz, diaporama, support de cours remis aux participants.

PUBLIC : Tout public.

FORMATEUR : Attaché d’administration hospitalière, gérante de tutelle.

DATE : à déterminer (session de 10 à 15 participants).

DUREE : 3 h 30.

HORAIRES : 9h -12h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                            21
GESTION ET COMPTABILITE DES
        ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE
OBJECTIFS
- Connaître les bases de la comptabilité hospitalière,
- Comprendre l’EPRD et son exécution,
- Comprendre les mécanismes comptables,
- Appréhender la gestion et la comptabilité dans le cadre du GHT.

CONTENU
1 – Le Budget
(Fonctionnement des EPS : statuts et missions, gouvernance, modalités de financement des EPS,
les composantes de l’EPRD, l’équilibre budgétaire).
- Activité,
- Recettes,
- Effectifs,
- Dépenses.
2 – Le suivi
- Les tableaux de bord mensuels : présentation, explications, analyse,
- La situation infra-annuelle : présentation, explications, analyse.
3 – Les résultats
- Le compte de résultat par pôle : présentation, explications, analyse,
4 – Groupement Hospitalier de Territoire.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse des pratiques professionnelles.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Quizz, diaporama, support de cours remis aux participants.

PUBLIC : Tout cadre de l’hôpital.

FORMATEUR : Attaché d’administration hospitalière.

DATE : à déterminer (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                22
L’URGENCE VITALE DE LA PERSONNE
          AGEE PAR SIMULATION
OBJECTIFS
 - Acquérir les notions théoriques et pratiques pour la gestion de l’urgence de la personne âgée en EHPAD
dans les 15 premières minutes et dans l’attente de l’arrivée d’une équipe SMUR,
- Savoir donner correctement l'alerte et transmettre un bilan adapté au Centre 15,
- Appliquer les gestes de soins d’urgence selon les recommandations : Recommandations Société
Française d’Anesthésie et de Réanimation, Société Française de Médecine d’Urgence, SAMU de France.

CONTENU
- Le bilan (Circonstanciel/Vital/Complémentaire),
- Urgences vitales (Syndrome Coronaire Aigu, Arrêt cardiaque, OAP, Malaise (AVC)),
- Chariot d’urgence,
- La communication pluri et inter professionnelle (Méthode HAS),
- Gestes de soins d’urgence,
- Analyse des pratiques professionnelles,
- Mise en pratique par atelier de SIMULATION médicale.

METHODES PEDAGOGIQUES
Avec pré et post test pour l’évaluation des participants.
Bilans et échanges fin de session.
Briefing et débriefing après scénario de simulation selon les recommandations HAS.

Orientation nationale DPC n°31

OUTILS PEDAGOGIQUES : Mannequin haute fidélité, Audio vidéo pour débriefing/briefing.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Médecin.

FORMATEUR : Médecin urgentiste et IDE.

DATE : 14 JUIN et 8 NOVEMBRE 2018 (2 sessions de 10 à 12 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h30-17h.

COUT : 450€ par personne

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction Pré et Post Test.

                                                                                                            23
ATTESTATION DE FORMATION AUX
               GESTES ET SOINS D’URGENCE
               (NIVEAU 1 et/ou 2)

OBJECTIFS
Acquérir les connaissances nécessaires à l’identification d’une urgence à caractère médical et à
sa prise en charge en équipe avec du matériel en utilisant des techniques non invasives, en
attendant l’arrivée de l’équipe médicale.

CONTENU
- Urgences vitales (hémorragies, obstruction des voies aériennes, inconscience, arrêt cardiaque),
- Urgences potentielles (malaises, traumatismes, accouchement inopiné, risque infectieux),
- Risques collectifs (types de dangers, conduite à tenir, plans de secours, risques NRBC, pandémie
grippale).

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, méthodes cognitives en groupe, études de cas, mises en situation.

Orientation nationale DPC n°31

OUTILS PEDAGOGIQUES : Fiches techniques, diaporama, cours, ateliers.

PUBLIC : Tout public.

FORMATEUR : Formateur titulaire de l’attestation d’habilitation pour la formation à l’AFGSU.

DATES : à la demande.

DUREE : Trois journées de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 / 13h-16h30.

REMARQUE : Prévoir une tenue sportive.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                     24
L’APPROCHE DE STIMULATION MULTI
           SENSORIELLE DE TYPE SNOEZELEN
OBJECTIFS
- Mieux cerner les problématiques et les pathologies des personnes susceptibles de bénéficier de ce type
de stimulation,
- Mieux connaître la méthodologie de la démarche,
- Expérimenter pour mieux connaître les différents outils de stimulation,
- Se familiariser et/ou développer ses compétences dans l’animation des séances,
- Développer la démarche en chambre du résident tout en utilisant le matériel mis à disposition,
- Avoir recours à une traçabilité facilitée et à des indicateurs dans les séances.

CONTENU
- Les principes de la démarche,
- Les séances et l’espace multi sensoriel,
- Les stimulations multi sensorielles y compris en espace privatif,
- Importance de la dimension relationnelle,
- L’évaluation et les outils d’évaluation,
- Intégration de cette approche en lien avec le projet individualisé de la personne accueillie.

METHODES PEDAGOGIQUES
Méthodologie pédagogique participative : nombreux exercices et mises en situation.

Orientation nationale DPC n°31

OUTILS PEDAGOGIQUES : Fiches techniques, diaporama, cours, ateliers.

PUBLIC : Tout personnel de l’établissement pouvant être amené à utiliser l’espace et à
   pratiquer l’approche hors espace.

FORMATEUR : Psychologue clinicienne et neuropsychologue.

DATES : à déterminer (1 session de 6 à 12 personnes).

DUREE : Deux journées de 7 heures.

HORAIRES : 9-12h et 13h-17h.

COUT : 360€ par personne

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                           25
LA METHODE MONTESSORI ADAPTEE AUX
         PERSONNES AGEES PRESENTANT DES TROUBLES
         COGNITIFS
OBJECTIFS :
- Permettre la mise en place d’un projet de thérapie non médicamenteuse destinée aux personnes âgées
présentant des troubles cognitifs, en accord avec les recommandations de l’HAS et de l’ANESM,
- Comprendre les fondements de la démarche de Maria Montessori et leurs adaptations aux problématiques
des personnes âgées présentant des troubles cognitifs,
- Modifier les représentations et perceptions portées sur la "démence" et les personnes concernées,
- Etre capable de repérer, d'évaluer et d'utiliser les capacités préservées, même lorsque les déficits sont
sévères,
- Apprendre à utiliser une approche adaptée dans les interactions avec les personnes concernées,
- Apprendre à créer et adapter des activités en fonction des personnes et de leur capacité pour augmenter
l'engagement (activités individuelles ou en groupes),
- Apprendre comment redonner des rôles sociaux et un sentiment d'appartenance à une communauté aux
personnes concernées,
- Pouvoir analyser et comprendre les comportements.
  CONTENU :
- Représentation de la démence,
- De Maria Montessori aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs,
- L'importance des activités,
- Comprendre la "démence »,
- Activités basées sur la méthode Montessori,
- Amorcer le changement : Le plan d'action.
METHODE PEDAGOGIQUE :
Apports théoriques, mises en situation, jeux de rôles et exercices pratiques.

Orientation nationale DPC n°31

OUTILS PEDAGOGIQUES: Supports Powerpoint et vidéos.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Paramédicaux, Médecins.

FORMATEUR : AG et D.

DATES : 6, 7 et 8 Juin 2018

DUREE : 21 heures.

HORAIRES : 9h-17h.

TARIF : 540 euros.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                          26
DEMENCES ET TROUBLES DU
         COMPORTEMENT: Maladie d’Alzheimer,
         Maladies apparentées, SCPD.

OBJECTIFS :

- Connaître la maladie pour mieux comprendre le malade, ses symptômes et les enjeux de la prise en
charge,
- Identifier les symptômes comportementaux et psychologiques liés aux démences (SCPD) : approches
spécifiques et évolution de la maladie.

CONTENU :

- Les données épidémiologiques,
- Les fonctions cognitives,
- Les démences,
- Les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence.

METHODES PEDAGOGIQUES :

Apports théoriques, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation nationale DPC n°14

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama, travail de groupe.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Paramédicaux.

FORMATEUR : Gériatre.

DATES : à déterminer (2 sessions de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                     27
SOINS INFIRMIERS EN SANTE MENTALE: LA
           PSYCHIATRIE DU SUJET AGE.

OBJECTIFS
- Sensibiliser les soignants à la clinique psychiatrique du sujet âgé,
- Repérer les troubles de l’humeur du sujet âgé,
- Distinguer la confusion du délire,
- Sensibiliser au risque de passage à l’acte de la personne âgée au sein d’un établissement,
- Evaluer l’efficacité d’un traitement psychotrope et les effets indésirables potentiels.

CONTENU
- Les troubles de l’humeur de la personne âgée,
- La différence entre un état délirant et un état confuso-délirant,
- La crise suicidaire chez la personne âgée,
- La surveillance des effets indésirables.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation DPC définie par les professionnels de santé ou spécialités (Conseils Nationaux Professionnels)
n° 1
Orientation 2018 – Développement des compétences Fiche n°17

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama, travail de groupe.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Paramédicaux.

FORMATEUR : Psychiatre.

DATES : 29 JANVIER et 19 SEPTEMBRE 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                             28
LES SOINS PALLIATIFS EN GERIATRIE

OBJECTIFS
- Sensibiliser les soignants sur la question des soins palliatifs,
- Comprendre la mise en œuvre des soins palliatifs pour les personnes âgées,
- Permettre aux soignants de repérer les symptômes liés à la fin de vie,
- Promouvoir la réflexion en équipe pluridisciplinaire.

CONTENU
- Le concept de soins palliatifs et ses représentations,
- Les références règlementaires (Loi Léonetti…),
- Les symptômes d’inconfort,
- La dimension éthique,
- La démarche de soins IDE en soins palliatifs,
- Les enjeux psychiques de la fin de vie.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, études de cas cliniques, analyse des pratiques professionnelles.

Orientation nationale DPC n°18
Orientation 2018 – Développement des compétences Fiche n°12

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours, ateliers, diaporama, travail de groupe.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Paramédicaux.

FORMATEURS : Médecin, IDE, psychologue.

DATES : 7 FEVRIER, 4 AVRIL, 3 OCTOBRE 2018 (4 sessions de 15 personnes maximum).

DUREE : Une journée de 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                       29
LORSQUE LE PATIENT DEVIENT DEFUNT

OBJECTIFS
- Acquérir des connaissances règlementaires liées au décès des patients en milieu hospitalier ou en
EHPAD,
- Améliorer sa pratique soignante dans le cadre de situations complexes liées au décès d’un patient,
- Développer une réflexion d’équipe autour de la prise en charge d’une personne défunte,
- Améliorer le lien aux familles grâce à la compréhension des croyances de celles-ci,
- Faire le lien entre la formation et les protocoles en vigueur sur l’établissement.

CONTENU
- Définitions, étymologie,
- Philosophie, déontologie et éthique,
- Notions de règlementation funéraire,
- Psychosociologie du deuil,
- Rites funéraires et croyances,
- Principes de précaution,
- Notions de médecine légale,
- Techniques soignantes (toilette mortuaire, gestes).

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques et cas concrets.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours interactif, documents légaux, chartes.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Paramédicaux.

FORMATEURS : IDE Thanatopractrice.

DATES : 27 MARS 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                       30
LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE
              SPECIFIQUE DE LA PERSONNE AGEE
OBJECTIFS
- Connaître la douleur et sa réglementation,
- Savoir évaluer les différents niveaux de douleur,
- Connaître les traitements de la douleur,
- En assurer la surveillance.

CONTENU
1 - Définitions et réglementation :
- Règlementation,
- Types de douleur,
- Rythme et évolution de la douleur,
- Ressentis de la douleur – Douleur et souffrance,
- Traitements médicamenteux, paliers OMS.

2 - Evaluation de la douleur :
- Auto-évaluation,
- Hétéro évaluation,
- Echelles,
- Surveillance du traitement médicamenteux,
- Techniques non médicamenteuses.

METHODES PEDAGOGIQUES
Apports théoriques, analyse de cas, mise en situation, support de cours remis aux participants, analyse de
pratique professionnelle.

Orientation nationale DPC n°17
Orientation 2018 – Développement des compétences Fiche n°4

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours interactif, documents légaux, chartes.

PUBLIC : AS, ASG, IDE, Paramédicaux.

FORMATEURS : Docteur en pharmacie.

DATES : 29 MARS, 21 JUIN, 18 OCTOBRE et 6 DECEMBRE 2018 (session de 10 à 15 participants).

DUREE : 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.
                                                                                                             31
L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES
            HANDICAPEES VIEILLISSANTES

OBJECTIFS

- Appréhender le processus du vieillissement de l’être humain et ses caractéristiques chez la
Personne Handicapée Vieillissante,
- Observer les signes spécifiques du vieillissement et les distinguer des difficultés liées au
handicap,
- Identifier les besoins et attentes particulières de la Personne Handicapée Vieillissante.

CONTENU

- Les approches du vieillissement : définition, données épidémiologiques,
- Pathologies à l’origine du handicap,
- Cadre législatif lié au handicap,
- Vieillissement et politique publique,
- Repérage et évaluation des besoins,
- Vieillissement de la famille,
- Les problématiques du vieillissement en établissement,
- Le projet personnalisé.

OUTILS PEDAGOGIQUES : Cours interactif, documents légaux, chartes.

PUBLIC : Personnels des établissements accueillant des PHV : EHPAD, SSIAD, autres
   établissements médico-sociaux : IDE, AS, ASG, AMP, ASV…..

FORMATEURS : Professionnel du secteur du handicap.

DATES : à déterminer .

DUREE : 7 heures.

HORAIRES : 9h-12h30 et 13h-16h30.

EVALUATION DE LA FORMATION : Questionnaire de satisfaction.

                                                                                                 32
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler