Infirmier Spécialiste Clinique Un nouvel acteur dans le champ de la santé

 
Infirmier Spécialiste Clinique
  Un nouvel acteur dans le champ de la santé

8ème Journée d’Echanges Interprofessionels du CEFIEC
                                    Reims, Mardi 21 Avril 2015

          « Le jugement clinique, de la formation initiale
                            à la pratique professionnelle
                                pour une reconnaissance
                              des Sciences Infirmières. »
                     Florence FLORES
                Infirmière Experte Clinique
   Spécialiste en Maladies Chroniques et Dépendance
                 Châlons-en-Champagne
Devenir Infirmière Clinicienne
           Spécialisée
 Le master en sciences cliniques en soins infirmiers, mène
  à l’exercice de la profession d’Infirmier (ère) Spécialiste
  Clinique.

 Ce nouvel acteur dans le champ de la santé en France,
  est défini comme une personne ressource pour le
  patient, l’équipe soignante et les cadres d’unités.

 Ces activités comprennent quatre aspects ; l’activité
  clinique en situation de soins complexes, le conseil et la
  supervision individuelle et d’équipe, la formation des
  soignants et la recherche en soins.
Experte du rôle propre infirmier

 De par sa posture de leader, l’I.S.C impulse une
  dynamique de changement prompt à la qualité des soins
  et constitue un partenaire privilégié, engagé dans le
  processus de certification de son établissement.

 Pour ce faire, il fonde sa pratique en prenant garde aux
  risques de préjugés, en consultant des sources théoriques
  variées et des données probantes issues de la recherche
  pour valider ensuite l’exactitude d’études empirique.
Compétences Spécifiques des
          I.S.C :
 Evaluation des situations cliniques et suivi de personnes
  présentant des pathologies complexes

 Diagnostic de situations de santé et mise en place
  d'interventions spécifiques à la situation

 Supervision des équipes de professionnels de la santé
  dans leur fonction clinique afin de développer une
  réflexion en soin

 Recherche et création d'outils visant à l'augmentation de
  la qualité de la prise en charge soignante
Compétences Spécifiques des
           I.S.C
 Elaboration et réalisation de séquences d'enseignements
  cliniques selon les besoins des services

 Négociation et médiation pour faciliter la collaboration
  entre les acteurs

 Développement d'études et de recherches dans le
  domaine clinique afin de produire de la connaissance
  enrichissant la pratique des soins

 Consultation de première ligne et de deuxième ligne
Compétences Spécifiques des
           I.S.C
 Elaboration mise en place d’indicateurs qualité et
  d’activités liées de soins

 Superviseur individuel et d’équipe

 Analyse de la pratique soignante

 Éducation thérapeutique du patient (certifié )
Les ISC des ouvrières des travaux
            publiques…
 Elles ont toutes acquis des diplômes universitaires ou
  équivalents dans le champ de la clinique et possède une
  expérience professionnelle de minimum 5 ans.

 Tout ouvrier possède aussi ses outils, en prend soin, les
  développent et les partages :

 Diagnostics Infirmiers, EBN, Concepts et théories de
  soins.

 Counseling, Sophrologie, Réflexologie, PNL et Hypnose,
  Analyse Transactionnelle, EFT, Arts thérapies….
Ambassadeur du rôle propre
             infirmier
 Le fait d’engager une réflexion fédérée autour du
  raisonnement clinique infirmier, présente une
  opportunité de faire valoir la reconnaissance attendue
  par notre profession.

 Pour ce faire, cela passe inévitablement par la
  construction épistémologique de l’exercice infirmier et le
  développement de son contenu dans la relation soignant
  soigné pour en faire apparaître, les composantes
  cognitives et opératoires.
Tous les infirmiers sont des cliniciens :
          Tous ne sont pas experts.

 Il nous faut également profiter des opportunités offertes
  de rendre visible et compréhensible notre travail de
  soignant, pour que s’active le levier permettant de
  renforcer les compétences des équipes puis de valoriser le
  travail effectué au service de la personne du patient.

 C’est dans cette perspective « multifocale », que nous
  échangeons aujourd’hui dans les locaux de l’IFPS/IFCS
  du CHU de Reims autour de la thématique « du
  jugement clinique, de la formation initiale à la pratique
  professionnelle, une reconnaissance des sciences
  infirmières »
LA NATURE UNIVERSELLE DES SOINS
      INFIRMIERS                ENJEUX
              CONTEMPORAINS…

 Nécessite la participation de tous les pays …

 La France a une position stratégique à jouer : nombre
  d’infirmières et notre pensée critique…

 Nécessité de s’engager dans le développement de notre
  discipline pour ne pas être les grands absents de l’Europe
  de la santé…

 Chaque infirmière contribue en regard de son niveau de
  compétences à l’avancement des connaissances
LA NATURE UNIVERSELLE DES SOINS
     INFIRMIERS                ENJEUX
             CONTEMPORAINS…

 La recherche infirmière est un moyen de développer la
  discipline

 La recherche contribue au développement des
  connaissances en regard de ses domaines d’intérêts pour
  guider et enrichir la pratique professionnelle et
  promouvoir la crédibilité de cette dernière…
LA RECHERCHE INFIRMIÈRE UN MOYEN
    DE DÉVELOPPER LA DISCIPLINE…

 Il importe d’apprécier les paradoxes et la saine diversité
  qui caractérisent l’évolution de la connaissance
  infirmière.

 La diversité engendre souvent l’excellence.

 Le défi est de transformer les pratiques infirmières.

 Le défi est de transformer les pratiques infirmières en
  fonction de ses savoirs.
Evolution du système de soins Français

 Pénurie médicale

 Répartition inégale de l’accès aux soins pour la
  population

 Evolution de la demande en soins

 Emergence de l’usager dans le système de soins

 Vieillissement de la population

 Augmentation des maladies chroniques et de la
  dépendance
Evolution du système de soins Français

 Complexification du parcours de soins

 Augmentation des besoins de prise en charge sanitaire
INTERET ET PLACE DE LA RECHERCHE
     EN SCIENCES INFIRMIERES :

 EVOLUTION, ACTUALITE ET PERSPECTIVES
LA RECHERCHE INFIRMIÈRE UN MOYEN DE
             DÉVELOPPER LA DISCIPLINE…

Infirmière Praticienne (DE - Licence) :

Intégration des concepts de la discipline, lecture des résultats de recherche et
émergence des problèmes de recherche. Replace les problèmes de recherche
dans un contexte plus large, permet le transfert des connaissances.

Infirmière Spécialiste Clinique (Master) :
Facilite la conduite de projet de recherche, développe un climat de questionnement
propice à l’émergence de questions de recherche.

Infirmière (Doctorat) :
Elabore des protocoles de recherche , elle anime une équipe de recherche. Elle
participe au rayonnement de sa discipline. Pas encore d’accès en France
DISCIPLINE ET PROFESSION
La discipline internationale       La profession nationale

 Universitaire (L.M.D.)            L’histoire
 Les sciences infirmières :        Les textes législatifs : lois,
  concepts, théories, modèles …      décrets, code déontologique,
                                     éthique….
 L’épistémologie (recherche)
                                    Les modes d’exercice
 EBN ou les soins basés sur des     professionnel
  preuves
                                    Les conditions de travail
 Les pratiques avancées
                                    Les syndicats, « l’ordre
 C.I.I -- SIDIEF                    infirmier …» , les associations
 Joanna Briggs Institute           L’utilisation des outils
                                     intellectuels
DEFINITION DE L’EVIDENCE BASED NURSING

 EBN ou les soins basés sur des données probantes ou les soins
  basés sur des niveaux de preuves.       Définition

 EBN est « un processus systématique de recherche »,
   d’évaluation et d’utilisation des résultats de la recherche, pour
   prendre des décisions qui concernent tous les soins.» A. Dicenso & N. Culluim in
   EBN – n° 1 janvier 1998

    Objectif

 Les données fondées sur les preuves doivent servir de guide aux
   pratiques professionnelles pour toutes les pratiques des soins.
FINALITE DE L’EBN

L’EBN est un moyen d’assurer la prise en charge optimale
   des patients en combinant, dans une démarche clinique
   :

  - Les données scientifiques

  - L’expérience de l’infirmière

  - L’avis du patient

  - La personnalisation des soins
NIVEAUX DE PREUVE

       Niveau 1 (NP1) : Preuve scientifique établie
                       A – prouvé
 Essais cliniques randomisés ou essais comparatifs de
  forte puissance (effectifs suffisants),
 Méta-analyse d’essais cliniques randomisés.
NIVEAUX DE PREUVE

        Niveau 2 (NP2) : Présomption scientifique
                        B - probable
 Essais cliniques randomisés de faible puissance ou
  essais comparatifs.
 Essais cliniques non randomisés.
 Cohortes ou études de cas-contrôle.
 Méta-analyse de cohortes ou études cas-contrôle.
NIVEAUX DE PREUVE

Niveau 3 (NP3): Faible niveau de preuve C – accepté
 Études comparatives comportant des biais importants.
 Études de cas témoins.
En l’absence de preuve scientifique:
Aucune reconnaissance scientifique :
 Analyses d’experts
 Recommandations fondées sur un accord
  professionnel.
JOANNA BRIGGS INSTITUTE (JBI)

Organisme international qui dépend de la faculté des
sciences infirmières d’Adélaïde (Australie) et qui regroupe
plus de 70 pays (dont la Suisse et la Belgique).

Ses missions :

•    Donner accès aux résultats des recherches portant sur
     des données probantes.

•    Réaliser une synthèse des recherches sur les données
     probantes et les publies.

•    Donner des recommandations pour l’utilisation, dans la
     clinique, des données probantes.
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE
         Des objectifs communs (C.I.I.) :

- Promouvoir la promotion de la santé, individuelle,

 communautaire, santé publique

- Développer : clinique, soins techniques, éducation

 thérapeutique, sécurité des soins, organisations

- Evaluer la qualité des soins, viser l’efficience
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE
             Des objectifs communs (C.I.I.) :

-   Former des infirmières de haut niveau professionnel

-   Développer les nouvelles technologies :   télé nursing

-   Développer la recherche, les EBN, les pratiques

    avancées,

-   …
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE

                   Caractéristiques (C.I.I.)

 Elles partagent les mêmes valeurs, elles sont inscrites
  dans un courant humaniste.

 Elles se sont créées à partir d’autres sciences, elles sont
  constituées en paradigmes et ont des concepts, théories
  et outils intellectuels spécifiques à la discipline.

 Elles visent à développer la discipline par la recherche,
  pour la mettre au service des pratiques cliniques, des
  patients et des populations.
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE
                                    Particularités

      Un développement très hétérogène entre les pays
       industrialisés et les pays émergents, lié au système de
       santé de chaque pays (CII 2008).

      Une disparité importante entre les pays d’un même
       niveau de développement (Smith 2007) liée à :

      1) le manque de formation des chercheurs

      2) le manque de reconnaissance de la profession
      infirmière par les pouvoirs politiques

      3) le manque de financement des recherches*
* Compte rendu de la conférence du C.I.I. Malte mai 2011 Conseil International des infirmières
(A.M. MOTTAZ & M. GRAINGER) 2000 infirmières – 130 pays - 400 recherches
Les principaux sujets traités en
                    recherche :
- La clinique infirmière et les EBN
- Les pratiques avancées
- Le développement des méthodologies de recherche
- La pénurie d’infirmières
- L’harmonisation des soins infirmiers entre les pays
- Le développement des nouvelles technologies :
 télé-nursing, utilisation d' IPhone dans l’éducation.

Compte rendu du congrès mondial du SIDIEF (L. Jovic)
Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone
Genève - mai 2012 - 1800 infirmières – 30 pays - 200 recherches
Les principaux sujets traités en recherche              :
 - La clinique infirmière (douleur) et les EBN,
 - Les pratiques avancées,
 - Les soins en équipe pluridisciplinaire,
 - L’évaluation des pratiques (efficience), basée
  sur le modèle de Donabédian,
 - La prise en charge des patients atteints de pathologies
  chroniques
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE

          Le développement de la recherche

     Compte rendu de la conférence du SIDIEF (L. Jovic)

Les axes de développement et les propositions :

•   Donner, à toutes les infirmières, accès aux données
    probantes,
•   Collaborer avec le J.B.I. (littérature mise à disposition) en
    particulier pour le réinvestissement des résultats de
    recherches. Il propose le principe F.A.M.E.

•   Faisabilité – Adaptation au Malade : le soin fait-il sens pour
    lui – Efficience :

            Efficacité, Qualité, Coût.
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE
         Le développement de la recherche

Compte rendu de la conférence du SIDIEF (L. Jovic)

Les axes de développement et les propositions :

En pédagogie :

•    Travailler au développement du jugement clinique des
     infirmières

•    Axer davantage l’apprentissage de la recherche en IFSI
     sur la recension des écrits et l’utilisation des résultats de
     recherches que sur les méthodologies

•    Développer le paradigme des soins préventifs.
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE
                        Les avancées

•   Le développement de l’ EBN, la clinique infirmière plus
    performante et mieux adaptée aux patients

•   Une meilleure collaboration pour le partage des
    recherches

•   Le développement des revues de recherche en sciences
    infirmières (40 revues dans certains pays)

•   Une meilleure lecture des systèmes complexes que sont
    les organisations de soins

•   Des formations universitaires qui forment des
    infirmières avec un haut niveau de compétence et des
    chercheurs
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE

                      Les difficultés

•   Financement des recherches difficiles à trouver et
    insuffisant

•   Difficulté de faire de la recherche en milieu clinique:
    surcharge de travail, mobilité du personnel, manque de
    motivation

•   Manque de centralisation des recherches au niveau de
    certains pays

•   Manque d’harmonisation entre les législations des pays
    (pratiques de soins) qui rend le réinvestissement des
    recherches parfois difficile
LES SCIENCES INFIRMIERES DANS LE MONDE
                 Les difficultés

 Décalage entre les recherches réalisées et la clinique,
  peu de réinvestissements
ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE
                         EN FRANCE
  Difficultés à faire émerger la discipline en France liées à :

 Le manque d’esprit scientifique des infirmières
 Le peu d’intérêt des infirmières pour la discipline
   (recherche, nouveaux concepts, lectures…)

 Le manque de reconnaissance de la discipline par les
  infirmiers eux-mêmes et par les autres professions
 Une profession « faible », atomisée
 Le manque de travail en épistémologie (concepts,
  théories…) en particulier sur les concepts opératoires et
  la transposition des concepts issus d’autres sciences.
LA RELATION SOIGNANT / SOIGNE

L’interaction socio cognitive*                             (Notion)

La relation soignant/soigné

     (Concept central)

                La relation conseiller/chômeur

                                         La relation parents/professeurs

* SORSANA (C) Psychologie des interactions sociocognitive. Ed Armand Colin – Paris 1999
LA RELATION SOIGNANT / SOIGNE
                 Les concepts opératoires :

                               La relation d’éducation
                                  thérapeutique
La relation de civilité
                               La relation thérapeutique
La relation de soins              sociale
La relation d’empathie         La relation de soutien sociale
La relation d’aide

La relation d’accompagnement
LES CONCEPTS NOMADES
                                  Isabelle Stengers *

 « Le concept nomade est un concept qui migre d’une
  science vers une autre science, sans changer de sens ».

 « Pour être opérant dans la nouvelle science, il doit être
  soumis à l’épreuve des faits et faire l’objet d’une
  validation scientifique ».

 * D’une science à l’autre; les concepts nomades - Ed du Seuil – Paris 1987
ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE
                  EN FRANCE
Difficultés à faire émerger la discipline en France liées à :

 Le manque d’outils intellectuels spécifiques aux soins
  infirmiers français (ex: Québec avec le modèle
  Concerto),
 Le manque d’intérêt de la profession pour suivre le
  développement de la discipline dans les autres pays
 Le manque total de réinvestissement des résultats de
  recherche en sciences infirmières dans les pratiques de
  soins.
ETAT DE LA RECHERCHE EN SCIENCES
             INFIRMIERES EN FRANCE

 Peu de recherches fondamentales, expérimentales ou
  quasi expérimentales,
 Beaucoup de recherches descriptives quantitatives ou
  qualitatives, peu de vraies recherches cliniques,
 Peu de recherches randomisés,
 L’essor de la recherche appliquée et de la recherche
  action avec les EPP
 Le PHRIP
ETAT DE LA RECHERCHE EN SCIENCES
            INFIRMIERES EN FRANCE

 Les domaines le plus souvent investigués :
  l’enseignement, les pratiques de soins, et la
  profession.
 Domaines peu investigués : la clinique, les
  organisations de travail, l’épistémologie.
ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE
                    EN FRANCE
    Le développement de la discipline et de la recherche passe
                              par :

•   Un véritable apprentissage, dans les formations, à
    l’utilisation des concepts, à la lecture scientifique, à la
    recension des écrits, qui ne soit pas une simple initiation

•   Des approches méthodologiques plus ciblés sur les
    thèmes et questions de recherche

•   L’utilisation des résultats de recherche et de l’EBN dans
    la pratique clinique et l’enseignement, en IFSI et en
    masters
Les différents méthodologies de recherche
                                M.F FORTIN
        Fondements et étapes du processus de recherche – Ed Chenelière

 Recherche quantitative                    Recherche qualitative
 Descriptive                             Descriptive compréhensive
 Descriptive corrélationnelle            Clinique
 Corrélationnelle prédictive             Phénoménologique
 Clinique                                Ethnographique
 Expérimentale                           Théorie ancrée
 Quasi expérimentale                     Etude de cas
 Méthodologie mixte                      Méthodologie mixte
 Epidémiologie
ETAT DES LIEUX DE LA DISCIPLINE INFIRMIERE
                 EN FRANCE

  Le développement de la discipline et de la recherche passe
                            par :

 La mise en place de formations universitaires spécifiques
  aux sciences infirmières, jusqu’au doctorat.

 Le rattachement des infirmières chercheurs à des
  laboratoires et à des comités d’éthique

 La centralisation des recherches

 Le développement des publications de recherche.
QUI EST CONCERNE PAR LE DEVELOPPEMENT DE
             LA RECHERCHE ?

 Les différents ministères (enseignement supérieur,
  santé..) qui décident des programmes et des budgets et
  de la mise en place de masters et doctorats en sciences
  infirmières

 La profession pour centraliser les recherches, servir de
  correspondant avec les structures internationales,
  mettre en place des comités d’éthique

 Les CHRU qui ont des centres de recherche qui
  pourraient être ouverts aux infirmières
QUI EST CONCERNER PAR LE DEVELOPPEMENT
            DE LA RECHERCHE ?

 Les établissements hospitaliers en encourageant les infirmières
   à déposer des PHRIP, en mettant en place, par le biais de la
   formation continue, des formations et suivis de recherches, et en
   faisant appel aux personnes ressources en interne pour aider les
   chercheurs novices

 Les centres de formation en adaptant à leur public les
   programmes « recherche »

 Les associations professionnelles qui regroupent des
   infirmières, ayant des expertises cliniques dans un domaine ciblé,
   pour mettre en place des recherches cliniques pointues

 Toutes les infirmières qui questionnent leur pratique.
EVIDENCE BASED NURSING

Sites en anglais

 http://group.bmj.com/products/journals/

 http://ebn.bmj.com

 www.thecochranelibrary.com

Sites en français : Belgique

 http://www.nursingscales-guideline.be

    thèmes classés selon la «Taxonomy of Nursing Pratice »       Suisse
•    Bureau d’échange des savoirs pour des pratiques exemplaires de soins
     (BEST)
LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009
                Ouverture sur l’épistémologie

 Les soins infirmiers sont mis dans une perspective
  scientifique
 L’épistémologie des sciences infirmières est enseignée,
  la construction des disciplines, les paradigmes…..
 Les cours de soins infirmiers s’appuient sur des
  recherches
 Les concepts sont développés comme des entités
  scientifiques avec leurs attributs…
LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009

    Ouverture sur les sciences (UE 3.4.S.4 & UE   3.4.S.6)

 Les fondements de la science, l’esprit scientifique,
 Les sciences infirmières dans le monde et en France
 L’évolution des sciences médicales et sciences humaines,
  les grands axes de développement
 Les différents types de sciences : formelles, empirico-
  formelles, sciences humaines
 La démarche scientifique
 L’éthique
LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009

           Ouverture sur la rigueur scientifique

 Renforcer la rigueur dans tous les domaines des soins,

 Inciter les étudiants à observer et à décrire les situations
  avec objectivité (les faits), en classant les données
  (situations du portfolio)

 Développer le questionnement à partir des pratiques
  réflexives et autres TD

 Appréhender l’analyse comme une véritable méthode
  qui ne consiste pas seulement à faire des liens.
LES APPORTS DU PROGRAMME DE 2009
               Ouverture sur la recherche

 Apprendre aux étudiants à lire et à résumer des
  recherches
 Apprendre aux étudiants à faire une recension des écrits,
  indispensable avant chaque recherche
 Enseigner les méthodologies à partir d’exemples de
  recherche : descriptive, quantitative, qualitative,
  clinique, ethnologique, mixtes…
 Maîtriser l’anglais pour accéder aux banques de données
  et publications internationales
Merci beaucoup de votre
attention et maintenant
  place aux questions
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler