MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010

 
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM –
SERVEUR VN
Version : juillet 2010
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

        Page 2

1.0! INTRODUCTION.................................................................................... 4!
        1.1.! REMARQUE IMPORTANTE ......................................................................... 4!
        1.2.! EXPLICATION MANUEL .............................................................................. 5!
2.0! SYMBOLES ........................................................................................... 6!
        2.1.! BARRE DE SYMBOLES STANDARD.......................................................... 7!
        2.2.! AFFICHAGE DOMAINES GROUPES DE TRANSPONDEURS................... 8!
        2.3.! VISUALISATION PORTES/PERSONNES.................................................... 8!
        2.4.! ARBORESCENCE AUTORISATION DE GROUPE ..................................... 9!
        2.5.! BESOIN DE PROGRAMMATION ................................................................. 9!
3.0! Creation et Ouverture d'une base de données ....................................10!
4.0! INSTALLATION................................................................................... 12!
        4.1.! INSTALLATION DU LOGICIEL .................................................................. 12!
        4.2.! COMMUNICATION...................................................................................... 15!
        4.3.! DROITS D'ACCES ...................................................................................... 15!
        4.4.! MISE A JOUR.............................................................................................. 15!
5.0! CONFIGURATION............................................................................... 16!
        5.1.! PROCEDURE .............................................................................................. 16!
        5.2.! SERVICES G2 ............................................................................................. 16!
6.0! MODE DE FONCTIONNEMENT ......................................................... 18!
        6.1.! TACHES ...................................................................................................... 18!
        6.2.! EXPORTATION ........................................................................................... 19!
        6.3.! IMPORTATION / SYNCHRONISATION...................................................... 21!
        6.4.! REMISE A ZERO DES TACHES VN .......................................................... 22!
        6.5.! MESSAGES DE PROGRESSION DU SERVEUR VN ................................ 23!
        6.6.! CAPACITES (FONCTION DEPENDANTE DE LA VERSION DES
              COMPOSANTS) ......................................................................................... 25!
        6.7.! AFFICHAGE DANS LA MATRICE.............................................................. 25!
7.0! SAV ET ASSISTANCE ........................................................................ 26!
8.0! GLOSSAIRE ........................................................................................ 27!

                                             Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 3

REMARQUE :
SimonsVoss Technologies AG se réserve le droit de modifier ses produits sans avis
préalable. En conséquence, les explications et descriptions contenues dans ce
document peuvent différer quelque peu de nos produits et logiciels les plus récents.
En cas de doute, se reporter au contenu de la version originale en allemand. Sous
réserve d’erreurs et de fautes d’orthographe.

Cette documentation est basée sur la version actuelle du programme à la date de
mise sous presse. Les indications et données fournies dans ce contexte peuvent être
modifiées sans avis préalable et n'engagent aucunement le vendeur. Les noms de
logiciels et de matériel employés dans ce manuel sont dans leur grande majorité des
marques déposées et sont soumis en tant que tels aux dispositions légales de la
protection des droits d'auteur.

Sans autorisation écrite expresse, il est interdit de dupliquer ou de reproduire le
manuel, dans son intégralité ou partiellement, par des moyens mécaniques ou
électroniques, par photocopie ou d'une quelconque façon. Les noms de sociétés et
autres données utilisés dans les exemples sont fictifs. Toute ressemblance éventuelle
est donc fortuite.

L'équipe rédactionnelle du LSM a apporté le plus grand soin à l'élaboration de ce
texte. Toutefois, nous ne pouvons garantir l’absence d’erreurs. L'équipe
rédactionnelle du LSM ne saurait être tenue responsable des erreurs de contenu ou
liées à l'impression éventuellement présentes dans ce manuel. Les descriptions
fournies dans ce manuel ne représentent expressément aucune propriété garantie au
sens juridique.

Si vous voulez nous soumettre des suggestions (corrections, améliorations…) pour
ce manuel, nous vous prions de bien vouloir nous les adresser à l’adresse
électronique suivante : Info@simons-voss.de.

Nous vous remercions pour votre aide.

Vous trouverez de plus amples informations sur les produits de SimonsVoss sur le
site Internet WWW.SIMONS-VOSS.DE

CE MANUEL EST VALABLE POUR LE LOGICIEL SANS LIMITATION DE
FONCTION. IL EST DONC POSSIBLE QUE LES FONCTIONS OU LES
VISUALISATIONS DE L’INSTALLATION SPECIFIQUE DU CLIENT SOIENT
DIFFERENTES EN RAISON DES MODULES DE LOGICIEL OPTIONNELS.

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 4

1.0    INTRODUCTION
       Le Locking System Management (LSM) de SimonsVoss est un logiciel s’appuyant sur
       une base de données vous permettant de créer, de gérer et de piloter en toute
       efficacité des plans de fermeture complexes . Cette documentation vous servira de
       guide et d’aide pour la structuration et la mise en place de votre plan de fermeture et
       vous accompagnera pour les phases ultérieures pratiques de contrôle et de pilotage,
       facilitant ainsi la gestion de l’installation de fermeture.

1.1.   REMARQUE IMPORTANTE
       La société SimonsVoss Technologies AG décline toute responsabilité pour les
       dommages causés par une installation ou un montage erronés.

       Les composants incorrectement montés et/ou programmés risquent de bloquer le
       passage par une porte. La société SimonsVoss Technologies AG ne saurait être
       tenue responsable des conséquences d’une installation incorrecte telles
       qu’impossibilité d’accéder à des personnes blessées ou en danger, dégâts matériels
       ou autres.

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 5

1.2.   EXPLICATION MANUEL

       ! OPTIONS DE MENU
       Dans le manuel, les options de menu du LSM sont illustrées par le symbole !.
       EXEMPLES
       ! Modifier
       ! Domaine

       INTITULES ET CASES A COCHER
       Les intitulés et cases à cocher représentés dans la capture d’écran sont différenciés
       par des guillemets.
       EXEMPLES
       « Groupes d’utilisateurs »
       « Domaines »

       ICONES
       Les icônes représentées dans les captures d’écran sont indiquées par les hachures
       grises du fond.
       EXEMPLES
       OK
       Accepter

       RACCOURCIS CLAVIER
       Le raccourci clavier utilisable pour lancer les fonctions désirées est indiqué en gras.

       Ctrl+Maj+X

       INDICATIONS DES CHEMINS D’ACCES
       Dans une information se référant au répertoire d’un lecteur, ce chemin d’accès est
       indiqué en italiques.
       EXEMPLE
       C:\Programmes\SimonsVoss\LockSysGui\

       REMARQUE
       L'indication [CDROM] est une variable et décrit la lettre du lecteur de cédérom (par
       ex. « D ») de l’ordinateur sur lequel l’installation doit être effectuée.

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

      Page 6

2.0   SYMBOLES

      REMARQUE
         •     Les symboles et entrées du menu ne sont actifs que lorsqu’un objet
               correspondant est sélectionné.
         •     Il est possible de sélectionner simultanément plusieurs entrées de tableau
               avec Maj ou Ctrl.
         •     Un double-clic dans le tableau permet de passer aux propriétés de l’objet.

      MODIFICATION DE LA BARRE DE SYMBOLES

      SYMBOL        SYMBOL      Fonction                             Raccourci clavier
      E ACTIF          E
                    INACTIF

                                Modifier l’installation de
                                                                     Ctrl+Maj+A
                                fermeture
                                Domaine                              Ctrl+Maj+S

                                Modifier la porte                    Ctrl+Maj+D
                                Modifier le système de
                                                                     Ctrl+Maj+C
                                fermeture
                                Modifier un groupe de
                                                                     Ctrl+Maj+G
                                transpondeurs
                                Modifier un transpondeur             Ctrl+Maj+O

                                Modifier la liste des jours fériés

                                Modifier un jour férié

                                Modifier les zones horaires

                                Modifier un profil de personne       Ctrl+Maj+P

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 7

2.1.   BARRE DE SYMBOLES STANDARD
       SYMBOLE   SYMBOLE     Fonction                     Raccourci clavier
        ACTIF     INACTIF

                             Ouverture de session

                             Fin de session
                             Nouvelle installation de
                             fermeture
                             Nouveau système de
                             fermeture
                             Nouveau transpondeur
                             Consultation du
                                                          Ctrl+Maj+K
                             système de fermeture
                             Lecture d’un
                                                          Ctrl+Maj+R
                             transpondeur
                             Programmation

                             Couper

                             Copier

                             Coller

                             Impression matrice
                             Premier jeu de
                             données
                             Jeu de données
                             précédent
                             Jeu de données suivant

                             Dernier jeu de données

                             Supprimer

                             Accepter

                             Actualiser

                             Rechercher

                             Filtre inactif

                             Filtre actif

                             Information

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 8

2.2.   AFFICHAGE DOMAINES GROUPES DE TRANSPONDEURS

                Une croix noire avec cercle interne symbolise une autorisation de
                groupe

                Une croix grise avec cercle interne représente une autorisation
                « héritée »“.

2.3.   VISUALISATION PORTES/PERSONNES

                Autorisation créée mais pas encore programmée dans le système de
                fermeture

                Autorisation programmée dans le système de fermeture

                Autorisation supprimée et pas encore transmise au système de
                fermeture

                Les autorisations non encore programmées, conformes à la structure
                de groupe de l’installation de fermeture et donc issues de l’affichage
                du groupe, sont indiquées par un petit triangle noir.
                Les autorisations programmées, conformes à la structure de groupe
                de l’installation de fermeture et donc issues de l’affichage du groupe,
                sont indiquées par un petit triangle noir.

                Autorisations supprimées conformes à la structure de groupe de
                l’installation de fermeture et pas encore programmées

                Les autorisations non conformes à la structure de groupe de
                l’installation de fermeture n'affichent que la croix, mais pas le triangle
                noir (autorisation individuelle).
                Les autorisations qui ont été ultérieurement retirées contrairement à la
                structure de groupe de l’installation de fermeture sont dotées du
                triangle noir mais n'ont plus de croix d’autorisation .

                Case blanche (grise) : possibilité de cocher une autorisation.

                Case à damiers (en gris) : ce champ n’appartient pas à l’installation de
                fermeture et aucune autorisation ne peut être cochée. Vous ne
                détenez aucun droit d’écriture ou le plan de fermeture bloque cette
                case (par ex. si le transpondeur est désactivé).

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 9

2.4.   ARBORESCENCE AUTORISATION DE GROUPE

                 coché en mode manuel (noir )

                 héritage direct ( vert )

                 Héritage indirect hérité via groupe secondaire ( bleu )

                 Héritage direct et indirect ( bleu/ vert )

2.5.   BESOIN DE PROGRAMMATION

       EXPLICATION
       Il peut s’avérer nécessaire, pour diverses raisons, de programmer un transpondeur
       ou un système de fermeture. Afin d’illustrer les diverses raisons justifiant un besoin
       de programmation, les éclairs de programmation sont représentés en plusieurs
       couleurs.

       AFFICHAGE

                 Simple besoin de programmation du composant

                 Transpondeur :
                          • Validité expirée
                 Système de fermeture
                          • Seul un niveau de fermeture global est attribué
                          • Pas d’attribution à une porte
                          • Pas d’attribution à une installation de fermeture
                          • Porte sans système de fermeture

                                      Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM - SERVEUR VN - Version : juillet 2010
MANUEL LSM – SERVEUR VN

      Page 10

3.0   Creation et Ouverture d'une base de données

      ECRAN DE DEPART
                          Ouverture de session dans la base de données,
                          l'authentification se fait ensuite par la saisie des données
                          utilisateur
                          Fin de session dans la base de données

                          Paramètres pour la connexion avec la base de données

      Vous pouvez paramétrer la connexion avec la base de données requise dans la
      configuration dialogue.
      Les informations nécessaires vous seront fournies par l’administrateur de l’installation
      de fermeture.

                      LSM Basic                             LSM Business / LSM Professional

                                   Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 11

REMARQUE
L’archivage sécurisé des données d’accès au logiciel doit se faire conformément aux
directives informatiques applicables et aucune personne non autorisée ne doit
pouvoir y accéder.

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

        Page 12

4.0     INSTALLATION

4.1.    INSTALLATION DU LOGICIEL
        Le serveur VN est un composant du serveur CommNode et fait partie en tant que tel
        de sa procédure d’installation.

        GENERALITES
        Le serveur CommNode sert à la répartition des tâches aux autres nœuds de réseau
        et à la transmission des messages à la base de données. Cela peut également être
        effectué à l’aide des tâches (tasks) programmées.

        INSTALLATION

        PROCEDURE
           •   Avec le bouton gauche de la souris, cliquer sur le bouton Démarrer de
               Windows.
           •   Sélectionner l’option de menu Exécuter.
           •   Dans la boîte de dialogue « Ouvrir », saisir la commande
               [CDROM]:\Software\
               LSM_3.0_xxx\[language]\commNode_setup_3_0_[language].exe
               et confirmer.
           •   Suivre ensuite les instructions.
           •   Une fois l’installation réussie, il convient d’exécuter le fichier
               « install_CommNodeSvr.bat » qui se trouve dans le dossier d’installation sous
               C:\Programme\SimonsVoss\CommNodeSvr_3_0.
           •   Dans la boîte de dialogue « Ouvrir », saisir l’ordre « services.msc » et
               confirmer.
           •   Cliquer sur le service « SimonsVoss CommNode Server » avec le bouton droit
               de la souris et choisir l’option « Propriétés ».
           •   Vérifier que le service « SimonsVoss CommNode Server » soit bien lancé.

4.1.1   CREATION DE FICHIERS DE CONFIGURATION

        GENERALITES
        Les fichiers de configuration sont nécessaires pour communiquer au service
        « SimonsVoss CommNode Server » quels sont les appareils raccordés et comment il
        peut accéder à la base de données.

        PROCEDURE
           •   Démarrer LSM.
           •   Connecter
           •   Ouverture de session au moyen du nom d’utilisateur et du mot de passe.
           •   ! Réseau
           •   ! Nœud de communication
           •   Nouveau

                                   Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 13

   •   Déposer les données de configuration.
   •   Créer les fichiers de config. et enregistrer.
   •   Copier les fichiers (netcfg.xml, appcfg.xml, msgcfg.xml) dans le répertoire
       d’installation de « SimonsVoss CommNode Server ».
   •   Avec le bouton gauche de la souris, cliquer sur le bouton Démarrer de
       Windows.
   •   Sélectionner l’option Exécuter.
   •   Dans la boîte de dialogue « Ouvrir », saisir l’ordre « services.msc » et
       confirmer.
   •   Relancer le service « SimonsVoss CommNode Server ».

REMARQUE
   •   Les fichiers peuvent également être créés sur n’importe quel ordinateur avec
       IUG puis être enregistrés via le réseau.
   •   Pour chaque modification de configuration d’un CommNode, il faut créer de
       nouveaux fichiers de config. et les copier ou les transférer dans le répertoire
       CommNode.
   •   En présence de modifications importantes comme le changement de nom de
       l’ordinateur, le service doit être arrêté et relancé manuellement.
   •   L’utilisateur qui lance le service « SimonsVoss CommNode Server » doit avoir
       le droit de communiquer via le réseau.

EXPLICATION
« Nom »                            "       Désignation du raccordement local dans le
                                           logiciel
« Nom de l’ordinateur »            "       Désignation de l’ordinateur sur lequel l’IUG
                                           est installée

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 14

« Port IP »                        "       Port IP utilisé pour la communication
« Description »                    "       Champ libre pour la description du
                                           raccordement
« Raccordements »                  "       Raccordements locaux par l’intermédiaire
                                           desquels les appareils de programmation
                                           sont interrogés
Ping                               "       Teste la connexion avec LockSysGui.exe
Fichiers de config.                "       Établit les fichiers de configuration
Tester                             "       Teste la connexion avec l’appareil de
                                           programmation
Modifier                           "       Le raccordement peut être modifié
Ajouter                            "       Un raccordement peut être ajouté
Supprimer                          "       Un raccordement peut être supprimé

REMARQUE
   •   La donnée [CDROM] est une variable. Elle décrit les lettres du lecteur de
       cédérom (par ex. « D ») de l’ordinateur sur lequel l’installation doit être
       effectuée.
   •   La donnée [SYSTEM] est une variable. Elle décrit les lettres du lecteur de
       disques sous lequel se trouve le dossier système « programmes ».
   •   L’ordinateur sur lequel fonctionne le serveur CommNode ou un CommNode
       doit avoir une variable d’environnement « COMPUTERNAME » qui comprend
       le véritable nom de l’ordinateur.
   •   S’il a été établi ou planifié que les réactions seraient des messages du
       réseau, le service ne doit pas fonctionner sous le compte système, mais sous
       un compte réseau valable. Cet Account doit pouvoir se connecter aux
       ordinateurs sur lesquels le composant EventAgent est utilisé. Cela peut être
       possible par le biais de l’appartenance au domaine.
   •   Effectuer le paramétrage de rigueur pour que le démarrage du service soit
       automatique.
   •   Si le service (Advantage Database Server) doit être arrêté (par ex. pour une
       question de sécurité des données), il convient dans ce cas de stopper d’abord
       le service SV CommNodeSvr. Une fois le service Advantage Database Server
       relancé, on peut également lancer le SV CommNodeSvr.

RECOMMANDATION
Il est possible, lorsqu’Advantage Database Server et CommNodeServer tournent sur
le même ordinateur (recommandation de SimonsVoss), d’instaurer un rapport de
dépendance de service. Pour cela, il faut adapter l’entrée Registry.

   •   Appelez regedt32.exe et allez à la clé :
       HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\SVCommNo
       deSvr.
   •   Générez une entrée de type REG_MULTI_SZ portant le nom
       « DependOnService ».

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

        Page 15

           •   Saisissez le nom du service Advantage Database Server, à savoir
               « Advantage », sous « Données : » (consulter Microsoft Knowledge Base
               Article – 193888).

4.2.    COMMUNICATION
        Le serveur VN est installé sur un ordinateur en même temps que le serveur
        CommNode. Ils communiquent ensemble par le biais du port TCP/IP 4000
        (changement de configuration possible). SVVNSrv.exe fait alors office de serveur,
        c’est-à-dire qu’il ouvre le port ainsi que CommNodeSvr.exe comme client et se
        connecte au port. Il n’est PAS possible d’utiliser le CommNode normal ou
        CommNode Agent à la place du serveur CommNode.

4.3.    DROITS D'ACCES
        Le serveur VN est lancé par le serveur CommNode ; c’est la raison pour laquelle il
        fonctionne sous le même nom d’enregistrement que ce dernier. C’est le compte
        système par défaut. Le serveur VN doit avoir un accès en écriture au fichier
        VNSrv.svd dans le répertoire d’installation. Par conséquent, il faut veiller à ce que le
        compte utilisateur sous lequel fonctionne le serveur CommNode ait un accès en
        écriture au fichier VNSrv.svd. Le serveur VN établit par ailleurs un compte rendu de
        ses opérations dans le fichier svvnlog.txt. Il faut également que l’utilisateur ait un
        accès en écriture à ce fichier.

4.4.    MISE A JOUR

4.4.1   IMPORTATION AVANT INSTALLATION
        Dans le cas d’une mise à jour d’un serveur VN, il faut impérativement réaliser au
        préalable une importation / synchronisation. Dans le cas contraire, les messages non
        importés risquent d’être perdus.

4.4.2   REINITIALISATION ET EXPORTATION APRES INSTALLATION
        Durant l’installation, la base de données VN « VNSrv.svd » sera écrasée par un
        fichier plus à jour. Afin que le statut des données dans VNSrv.svd et dans le LSM soit
        équilibré, il est nécessaire de réaliser un « Reset VN Aufgaben » à l’issue de la mise
        à jour / installation. Toutes les tâches encore non accomplies doivent ensuite être de
        nouveau exportées.

                                      Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 16

5.0    CONFIGURATION

5.1.   PROCEDURE
          •   Définir le serveur CommNode dans les nœuds de communication.
          •   Configurer les services G2.
          •   Si en plus les gestionnaires de tâches et d’événements sont nécessaires,
              configurer ces services SUR LE MÊME serveur CommNode (sous
              Réseau/Gestionnaire de tâches).
          •   Créer les fichiers de configuration XML et les sauvegarder dans le répertoire
              d’installation du serveur CommNode (PAS DU SERVEUR VN !!!).
          •   Lancer le serveur CommNode.
          •   Configurer le réseau.
          •   Affecter les nœuds de réseau aux passerelles.
          •   Au niveau des systèmes de fermeture, la case « Passerelle » doit être cochée
              dans Configuration / Données. En cas de système de fermeture déjà
              programmé, il est nécessaire d’effectuer d’abord une réinitialisation et de
              reprogrammer ensuite.

5.2.   SERVICES G2

          •   Le port TCP/IP peut être librement configuré.
              Le port est ouvert par SVVNSrv.exe et ne doit être bloqué par aucun pare-feu
              local.
          •   Chemin d’installation du serveur VN.
              C’est le chemin pour accéder au fichier SVVNSrv.exe sur le serveur, ET NON
              sur le client où est installé le LSM. C’est la raison pour laquelle la fonction de
              navigation [...] ne fonctionne que lorsque le LSM fonctionne sur le serveur.
          •   Intervalle de synchronisation
              Temps (exprimé en minutes) nécessaire à l'exécution automatique de la
              synchronisation des passerelles avec le serveur. Cette fonction automatique
              est la même que celle opérée en passant par ! Fichier ! Réseau virtuel !
              Importation / Synchronisation.

       Remarque
                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 17

Pendant le processus de synchronisation, il se peut que les passerelles ne réagissent
pas aux transpondeurs !

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

        Page 18

6.0     MODE DE FONCTIONNEMENT

6.1.    TACHES
        Il existe deux types de tâches : les désactivations et les modifications d’autorisation.

6.1.1   DESACTIVATIONS
        Les désactivations sont des tâches communes – autrement dit, elles s'appliquent à
        l'ensemble des systèmes de fermeture G2. Une désactivation peut comprendre deux
        tâches : la désactivation d’une TID G1 donnée et la désactivation d’une TID G2
        donnée. Toutes les désactivations sont répertoriées dans la base de données VN.
        Deux d’entre elles sont ensuite inscrites sur chaque passerelle. Durant la
        synchronisation avec les passerelles, les autres TID à désactiver sont inscrites dans
        les passerelles suivant un schéma interne. De cette façon, il n’y a certes que deux
        TID à désactiver par passerelle, mais au bout d’un certain temps, toutes les TID
        préindiquées sont rayées en rouge.

6.1.2   MODIFICATIONS D’AUTORISATION
        Cette tâche regroupe l’affectation (action « autoriser ») et le retrait (action
        « interdire ») des autorisations. Toutes les modifications d’autorisation pour un
        transpondeur donné doivent être inscrites sur ce transpondeur. Actuellement,
        30 modifications d’autorisation pour un même transpondeur peuvent être enregistrées
        dans les passerelles. Lorsque l’on surligne un transpondeur dans la liste de gauche,
        toutes les tâches qui lui correspondent s’affichent sur la droite. Sont d’abord listées
        les affectations d’autorisation, puis viennent l’ensemble des retraits. Seules les
        30 premières tâches sont automatiquement cochées. Au besoin, d’autres peuvent
        être également cochées.
        Pour l’exportation, seules les désactivations et modifications d’autorisation n'ayant
        pas encore été exportées sont proposées. En l’absence de tâches à exporter, toute
        nouvelle exportation est impossible. Néanmoins, si l’on souhaite réaliser cette
        opération, il convient d’effectuer au préalable une réinitialisation.

                                      Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 19

6.2.   EXPORTATION
       L’exportation vers le réseau virtuel est effectuée en passant par le chemin suivant : !
       Fichier ! Réseau virtuel ! Exportation vers le réseau virtuel.

       COLONNE TOUS / ANCIEN
       Tous – l’ensemble des tâches (anciennes et nouvelles)
       Ancien – les tâches du transpondeur qui ont déjà été exportées

       COLONNE TOUS / MAX.
       Tous – l’ensemble des tâches (anciennes et nouvelles)
       Max. – le nombre maximal de tâches possibles par transpondeur (actuellement 30)

       TACHES A EXPORTER : X SUR Y
       X – le nombre de tâches sélectionnées
       Y – le nombre total de nouvelles tâches

       PASSERELLES
       C’est ici que sont listées toutes les passerelles (case cochée en état prescrit).
       1) Colonne « Programme » – si la passerelle est programmée (PHI affecté)
       1) Colonne « Raccordement » – si la porte de la passerelle est affectée à un nœud
           de réseau

       Remarque
       Si l’une des commandes n’est pas exécutée, le serveur VN ne pourra pas fonctionner
       avec la passerelle et enverra un message d’alerte. Lorsque l’une des conditions n’est
       pas remplie aux passerelles, l’exportation est même refusée.

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 20

À l’exportation, la fenêtre suivante s’ouvre.

                              Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 21

6.3.   IMPORTATION / SYNCHRONISATION
       Cette fonction peut être effectuée soit manuellement (! Fichier ! Réseau virtuel !
       Importation / Synchronisation), soit automatiquement à intervalles réguliers. Plusieurs
       tâches sont alors accomplies :
           • l’importation des reçus pour les tâches exécutées ;
           • le traitement des reçus et l’enregistrement dans la base de données LSM ;
           • l’exportation vers les passerelles des tâches qui n’avaient pu être transférées
               précédemment (en raison d’une erreur radio, d’une erreur de réseau ou du
               manque de capacités suffisantes de la passerelle par exemple).

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 22

6.4.   REMISE A ZERO DES TACHES VN
       Cette commande efface l’ensemble des tâches VN exportées dans les bases de
       données du serveur VN et LSM. Cela permet de repartir de zéro sur des bases
       vierges. Comme expliqué précédemment, une réinitialisation du VN doit être
       effectuée après chaque mise à jour du serveur CommNode. Une modification
       d’autorisation non acceptée par le transpondeur peut également motiver la
       réinitialisation du VN. Comme la tâche, bien que déjà exportée, n’est pas encore
       achevée, elle ne peut être exportée une seconde fois. Dans ce cas-là, une
       réinitialisation du VN est utile. Toutes les tâches non accomplies peuvent ensuite de
       nouveau être exportées.

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

       Page 23

6.5.   MESSAGES DE PROGRESSION DU SERVEUR VN
       Une fois que le serveur VN a commencé à exécuter un ordre donné, il envoie des
       messages de progression du processus dans la base de données LSM. Le LSM les
       affiche alors dans la fenêtre « Messages Serveur VN ». L’avancement de l’ordre
       observé est indiqué dans la partie supérieure de la fenêtre. Si le serveur VN exécute
       en parallèle un autre ordre, il sera affiché sous « Autres activités ». Le serveur VN
       traite l’ensemble des ordres donnés les uns après les autres. L’activation de la touche
       « Changer » permet d’afficher le détail de l’ordre en cours d’exécution. Cette fenêtre
       peut être fermée sans la moindre conséquence sur le processus.
       Pour observer de nouveau les activités du serveur VN, il convient de suivre le chemin
       suivant ! Fichier ! Réseau virtuel ! Tâches VN exportées ! Ordres en cours de
       traitement.

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 24

On peut y effectuer entre autres les tâches suivantes :
   • obtenir un aperçu du statut des ordres donnés ;
   • observer la progression de l’ordre en cours de traitement ;
   • interrompre l'exécution d'un ordre.

                            Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

        Page 25

6.6.    CAPACITES (FONCTION DEPENDANTE DE LA VERSION DES COMPOSANTS)

6.6.1   TRANSPONDEUR
           •   Modifications d’autorisation
               Le transpondeur accepte et traite une trentaine de modifications
               d'autorisation. Pour lui faire accepter les 30 prochaines modifications, il
               convient de réaliser les trois étapes suivantes :
                   1. importer les tâches déjà réalisées ;

                   2. exporter 30 nouvelles modifications ;

                   3. valider le transpondeur à la passerelle
           •   Reçus :
               Il est possible d’enregistrer un maximum d’env. 50 reçus de désactivations
               parmi lesquels seulement 6 (au maximum) par activation seront transférés à
               la passerelle.

6.6.2   CYLINDRE DE FERMETURE (PASSERELLE)
           •   Modifications d’autorisation : jusqu’à 300 modifications d’autorisation (par ex.
               10 modifications par transpondeur pour 30 transpondeurs).
           •   Lots upstream VN pour récupération par le serveur VN. 1 500 éléments, par
               ex. les reçus de désactivations réalisées.

6.6.3   SMART RELAIS (PASSERELLE)
           •   Modifications d’autorisation : jusqu’à 2 000 modifications d’autorisation (par
               ex. 20 modifications par transpondeur pour 100 transpondeurs).
           • Lots upstream VN pour récupération par le serveur VN. 3 000 éléments, par
               ex. les reçus de désactivations réalisées.
        Les modifications d’autorisation n’ayant pas pu être transférées à la passerelle seront
        temporairement sauvegardées sur le serveur VN. Lors de la prochaine
        communication avec la passerelle (exportation / importation), un nouveau transfert
        sera tenté, selon les possibilités offertes.

6.7.    AFFICHAGE DANS LA MATRICE
        Le statut de la tâche VN est affiché dans la matrice au moyen d’un chiffre dans la
        partie inférieure droite de l’encadré d'autorisation. Signification du chiffre :
            • 0 – exporté du LSM vers la base de donnée. Le serveur VN n’a pas traité la
                tâche.
            • 1 – le serveur VN a accepté la tâche. Il n’est pas certain que la tâche ait déjà
                été inscrite dans les passerelles.

                                     Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

      Page 26

7.0   SAV ET ASSISTANCE

      ASSISTANCE PRODUIT
      Les clients ayant des questions sur les produits de SimonsVoss Technologies AG
      peuvent s’adresser au service général d‘assistance :

      Courriel      hotline@simons-voss.de
      Téléphone     +49 (0) 1805 78 3060

      Le centre d’assistance Produit n’est compétent ni pour les logiciels LSM Business et
      LSM Professional, ni pour leurs modules.

      ASSISTANCE LOGICIELS

      ASSISTANCE STANDARD
      Les clients ayant conclu un contrat de SAV standard payant peuvent également faire
      appel au service d’assistance suivant via le logiciel du centre d’assistance :

      Courriel      lsm-support@simons-voss.de
      Téléphone     +49 (0) 1805 57 3060

      ASSISTANCE PREMIUM
      Les clients ayant conclu un contrat de SAV premium payant peuvent également faire
      appel au service d’assistance suivant via le logiciel du centre d’assistance.

      Courriel      lsm-support@simons-voss.de
      Téléphone     +49 (0) 1805 57 3060

      Outil d’assistance en ligne
         • Bref appel au service d'assistance LSM
         • Démarrer le LSM
         • ! Aide
         • ! Assistance en ligne SimonsVoss

                                  Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

      Page 27

8.0   GLOSSAIRE
                                                             d’autorisations    d’accès     ou    de
      A                                                      configurations.

      Accès d’écriture                                       C
      Représente le droit de procéder à
      des modifications. Pour exécuter                       Case à cocher
      certains rôles dans l’administration                   Possibilité de sélectionner une
      utilsateurs du LSM (par exemple                        propriété dans l’interface graphique
      utiliser un programmateur manuel,
      administrer un réseau ou configurer                    D
      un réseau), il faut disposer d’accès
      d'écriture dans la base de données.                    Domaine
      Adresse de réseau                                      Le domaine correspond à la réunion
                                                             de plusieurs portes.
      L’adresse      de    réseau     permet
      d’identifier en tout temps chaque                      E
      LockNode. Il est installé dans la
      porte et attribué à cette porte dans le                Événement
      logiciel.
                                                             Un événement est une modification
      Alertes                                                d’état signalée au LSM via le
      Les alertes peuvent être utilisées                     réseau.
      pour signaler rapidement certains                      Exportation
      états.
                                                             Lors de l’exportation, les données
      Appuyé sur une base de données                         sélectionnées du plan de fermeture
      Logiciel classant les données dans                     sont transmises au PocketPC.
      une structure prédéfinie, la base de
      données. La base de données de                         F
      l’installation de fermeture contient le
      plan de fermeture et les installations                 Filtre
      de fermeture.                                          Un filtre restreint la visualisation des
                                                             données        conformément          aux
      Autorisation de groupe
                                                             propriétés sélectionnées.
      Les autorisations de groupe sont
      des     autorisations   accordées                      G
      simultanément       à    plusieurs
      transpondeurs      pour  plusieurs                     Groupe de transpondeurs
      systèmes de fermeture.                                 Le    groupe     de    transpondeurs
                                                             regroupe plusieurs transpondeurs
      B
                                                             pour la gestion de droits de groupes.
      Besoin de programmation                                Groupe horaire
      Un besoin de programmation est                         Un transpondeur peut être attribué à
      généré quand une divergence                            un groupe horaire, ce qui permet de
      apparaît entre état réel et état                       réaliser, à l’aide d’un plan de zones
      prescrit, causée par la modification                   horaires, un accès limité dans le
                                                             temps.

                                    Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 28

                                                        Liste de tâches
                                                        Énumération des tâches existant
GUI
                                                        dans le système
(Graphical User Interface) interface
utilisateur graphique pour l'utilisation                Liste des jours fériés
du logiciel.                                            La liste des jours fériés est une
                                                        récapitulation   de     jours   fériés
H                                                       sélectionnés et est utilisée dans les
                                                        plans de zones horaires.
Hiérarchie
                                                        LON
La hiérarchie est un système
d’éléments ayant les uns par rapport                    LON     est    un    système    de
aux autres des relations de                             communication       câblé     pour
                                                        l’automation des bâtiments. Les
dépendance.
                                                        composants SimonsVoss peuvent
I                                                       être mis en réseau avec les
                                                        techiques et produits basés sur ce
Importation                                             standard et être donc exploités en
                                                        ligne.
Lors de l’importation, les systèmes
de      fermeture     exportés  sont                    LSM Mobile
retransmis après traitement à                           Logiciel pour le programmateur
l’installation de fermeture.                            manuel       /   PocketPC    pour
Installation de fermeture                               l’administration  mobile  et   la
                                                        programmation du système de
L'installation de fermeture sert à
                                                        fermeture.
structurer    les   portes et    les
transpondeurs créés et à administrer                    M
les validations d’accès.
                                                        Matrice
J
                                                        La matrice est la représentation
Jour férié                                              graphique des autorisations dans le
                                                        LSM.
Jour chômé légal ou jour ou période
chômé(e) couvrant plusieurs jours                       Mode de recouvrement
successifs fixé(e) par l’entreprise.                    En mode de recouvrement, 8 ID de
                                                        transpondeur sont réservées pour
L                                                       un       transpondeur       créé       et
                                                        programmées dans les systèmes de
Listes d’accès                                          fermeture autorisés. Si le premier
Sauvegarde des données des                              transpondeur        est   égaré,    l'ID
transpondeurs dans les systèmes de                      respective est désactivée dans le
fermeture avec fonction de contrôle                     logiciel et l'ID suivante fournie par la
d’accès. Lors de l’utilisation de ces                   réserve de TID est attribuée au
données, veuillez tenir compte des                      nouveau transpondeur. Quand le
directives de protection du travail et                  transpondeur est activé dans un
des données respectivement en                           système de fermeture, le système
vigueur.                                                reconnaît qu’il s’agit de l’une des 7

                               Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 29

ID de réserve et désactive l’ID                       O
précédente.
                                                      Ouverture d’urgence
Mode OMRON
                                                      Opération consistant à ouvrir un
Toutes les variantes de produits
                                                      système    de     fermeture    sans
peuvent fonctionner en mode
                                                      transpondeur autorisé. L’ouverture
OMRON. Si vous voulez que le
                                                      d’urgence est protégée par des mots
Smart     Relais     transmette    les
                                                      de passe.
données du transpondeur à un
système externe et que si ce dernier                  P
déclenche une autorisation, le Smart
Relais envoie un ordre d’ouverture à                  Personne
distance à un cylindre, alors
sélectionnez cette option pour le                     Il est possible d’enregistrer pour la
Smart Relais et pour le cylindre.                     personne       des       informations
Attention : si vous utilisez cette                    supplémentaires sur cet utilisateur.
configuration, l’ouverture du cylindre                Plage de validité
par le transpondeur n'est plus                        La plage de validité correspond à la
possible ! Une description précise                    période    pendant     laquelle   le
est fournie dans le manuel « Smart                    transpondeur est en mode de
Relais ».                                             fonctionnement. En dehors de cette
Mot de passe                                          période,   le    transpondeur    est
La sécurité des mots de passe                         désactivé.
dépend de la complexité et de la                      Plan de fermeture
longueur du mot de passe. Le                          Le plan de fermeture regroupe
système utilise des mots de passe                     toutes les informations sur les
dans plusieurs endroits afin de                       autorisations et le système ainsi que
sécuriser l’installation de fermeture.                la gestion des utilisateurs et il peut
                                                      contenir plusieurs installations de
N                                                     fermeture.
Nom du groupe horaire                                 Plan de zones horaires
Le nom du groupe horaire est le                       Objet de commande temporisée des
nom du groupe horaire prédéfini                       accès aux systèmes de fermeture
attribué au numéro de groupe                          pour domaines et transpondeurs.
horaire d’un transpondeur.                            Possibilité d’y intégrer également les
                                                      listes des jours fériés.
Numéro du groupe horaire
Le numéro de groupe horaire d’un                      PocketPC
transpondeur       se     paramètre                   Un programmateur manuel / Po-
individuellement et est établi par                    cketPC est un mini-ordinateur
l’administrateur. Conformément à ce                   s'utilisant pour la programmation
groupe, le transpondeur est accepté                   mobile des systèmes de fermeture.
ou refusé par les systèmes de                         Porte
fermeture dans un plan de zones
horaires.                                             Il est possible d’enregistrer sur la
                                                      porte        des        informations
                                                      supplémentaires.      Elle      gère

                             Version : Juillet 2010 v1.0
MANUEL LSM – SERVEUR VN

Page 30

également     les    systèmes      de                archivées dans une base de
fermeture.                                           données où elles peuvent être
                                                     retrouvées, retracées, ne sont pas
Programmateur manuel
                                                     modifiables et sont protégées contre
Un programmateur manuel / Po-                        la falsification.
cketPC est un mini-ordinateur
s'utilisant pour la programmation                    Système de fermeture
mobile.                                              Le terme « système de fermeture »
                                                     englobe les produits SimonsVoss
R                                                    effectuant     l’analyse   d’une
                                                     autorisation et permettant une
Recherche                                            ouverture.
La recherche permet de passer
exactement à un objet des installa-                  T
tions de fermeture ou de la base de
données.                                             Transpondeur
                                                     Le transpondeur est la « clé
Réseau
                                                     électronique » dans le système
Le réseau SimonsVoss permet                          3060.
d’activer directement les systèmes
de fermeture sans programmateur.                     W
Réserve
                                                     WaveNet
il s’agit du nombre d’ID de
transpondeurs G1 dans le groupe de                   Le WaveNEt est un réseau
transpondeurs sélectionné.                           SimonsVoss extrêmement souple
                                                     pouvant utiliser aussi bien des
Rétablissement                                       connexions câblées que des liaisons
Lors du rétablissement, les données                  radio.
se trouvant sur l'objet sont effacées
et en même temps, l'état réel du                     Z
logiciel    repasse       à     « non
programmé ».                                         Zone horaire
                                                     Les zones horaires sont des
S                                                    domaines qui ne sont accessibles
                                                     que     par     des groupes   de
Sécurisé                                             transpondeurs particuliers à des
Un compte rendu est dit sécurisé                     horaires définis.
quand les informations sur les
modifications dans un système sont

                            Version : Juillet 2010 v1.0
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler