Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques

 
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
Schéma de Développement                   du   tourisme   et   du
thermalisme des Landes
Diagnostic et Orientations stratégiques

                                                                    Stéphane Durand
                                                                      Fanny Pernollet
Conseil Général des Landes                                                      2009
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
INTRODUCTION

Dans le cadre de la réflexion prospective Landes 2040, la Direction du                 Le présent document vise à présenter le diagnostic du secteur
Tourisme du Conseil Général se devait d’apporter sa contribution                       tourisme et thermalisme dans le Département des Landes ainsi que
relative à ce secteur d’activité.                                                      des orientations stratégiques pour son développement en cohérence
Pour ce faire, elle a inscrit la réflexion sectorielle dans un processus de            avec l’aménagement et le développement durable de l’ensemble du
partenariat continu en mobilisant l’ensemble des partenaires et acteurs
                                                                                       territoire départemental. Ce document est décomposé en cinq
du tourisme landais à travers des:
                                                                                       parties: :
                Comités consultatifs
                                                                                               Un préambule sur les caractéristiques de l’activité touristique en
                Réunions de groupes techniques                                                 général, la façon de l’appréhender et l’option choisie pour l’analyse
                                                                                                touristique du tourisme dans les Landes;
                Entretiens avec des prestataires clefs
                                                                                               Le diagnostic du volet production (offre);
                Tables-rondes thématiques
                                                                                               Le diagnostic du volet organisation;
Ce processus a permis l’établissement d’un diagnostic partagé et la
                                                                                               Une synthèse des enseignements du diagnostic et les priorités
définition des orientations stratégiques générales de la politique de
développement du tourisme des Landes.                                                           stratégiques qui en découlent.

La démarche s'est poursuivie avec la déclinaison stratégique et
opérationnelle des orientations générales en termes d’aménagement
du territoire et de promotion, au travers de l’élaboration concertée

                Du schéma de développement touristique

                Du plan marketing départemental

Pour la réalisation de son Schéma de Développement Touristique, le
Conseil Général des Landes a souhaité se faire assister par le cabinet
Kanopée.

          Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                               2
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
Sommaire

                  PREAMBULE                                                                                            p.4

                                                                                                                       p.9
                  VOLET 1 : PRODUCTION

                  I – Facteurs d’environnement et cadre de l’activité touristique                                     P.10
                  II – Hébergement                                                                                    P.18
                  III – Filières et activités                                                                         P.29

                  VOLET 2 : ORGANISATION                                                                             P.61
                  I – Les acteurs
                                                                                                                      P.62

                  II – Analyse par fonctions
                                                                                                                      P.65

                  SYNTHESE DU DIAGNOSTIC ET ORIENTATIONS                                                              P.70
                  STRATEGIQUES

Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                 3
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
PREAMBULE

  Crédit Photos : cdtLandes/DN et cdtLandes/C.Vidal

Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                 4
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
I. CONTEXTE TOURISTIQUE GENERAL

                                                                                        D’où la nécessité à minima de réunir ou de créer les conditions standard
I. 1 CARACTERISTIQUES DE                          L’INDUSTRIE DU
                                                                                        favorables à l’investissement privé (accès, desserte, équipements
TOURISME                                                                                touristiques structurants publics), d’agir sur le foncier (disponibilité, prix,
                                                                                        viabilisation), voire d’accompagner ou de prendre part à la prise de
Le tourisme est une industrie… la première du monde avec 10%                            risque (SEM, partenariats public-privé, etc.).
du PIB mondial ! Et 8% du PIB en France (touristes 80% et
excursionnistes 20%), 112 milliards d’euros de chiffre d’affaires, il                   Le tourisme est une industrie… fragile.
s’agit bien d’une industrie fortement contributive.
                                                                                        Après des années de facilité, marquées par des taux d’emprunt souvent
Cette industrie est généralement à forte intensité de capital,
                                                                                        bonifiés et sensiblement inférieurs à ceux de l’inflation, le secteur a dû
investissements lourds et retour sur investissement de moyen/long
                                                                                        apprendre à vivre dans des conditions de financement beaucoup plus
terme (surtout dans les hébergements collectifs).
                                                                                        sévères et dans un contexte de concurrence accrue.
Socialement, c’est un secteur à forte intensité de main-d'œuvre Près
d’1 million d’emplois directs et 2 millions avec les emplois indirects et
                                                                                        Si l’hôtellerie de chaîne a su dans l’ensemble parfaitement s’adapter,
induits en France, emplois réputés non délocalisables !
                                                                                        l’hôtellerie saisonnière majoritairement indépendante connaît plus de
Le tourisme se caractérise par un double phénomène de                                   difficultés. C’est ainsi que des pans entiers de cette industrie s’effilochent
concentration dans l'espace et dans le temps (notamment l’été).                         provoquant de vraies questions d’aménagement du territoire et parfois
De ce fait, le tourisme est demandeur de stock supplémentaire                           d’attractivité touristique.
d’hébergement l’été… et de remplissage des stocks existants hors
saison !                                                                                L’action publique en matière de tourisme

Le tourisme est une activité qui est devenue sensible à la
conjoncture économique et politique, donc irrégulière sur le court                      Le rapport de la “Commission pour la libération de la croissance
terme, mais sur une tendance de croissance forte à l’échelle pluri                      française” a désigné le tourisme comme “ l’un des secteurs d’avenir
décennale.                                                                              porteur de croissance ”, et officiellement “la politique touristique française
                                                                                        s’articule autour de trois grandes priorités :
                                                                                            Renforcer la destination France afin d’accroître la fréquentation
Le tourisme est une industrie… à risque.                                                       touristique
Il est en effet considéré par les investisseurs et les financeurs privés                    Favoriser l’économie touristique par l’adaptation de l’offre à la
comme un secteur à risque. Un certain nombre de facteurs les                                   demande des touristes dans le cadre d’une démarche qualité
rendent prudents : une forte intensité capitalistique, une demande                           Contribuer à une meilleure prise en compte de l’accès de tous aux
fluctuante soumise à de nombreux aléas (météo, « modes »,                                      vacances.”
événements extérieurs, situation économique, catastrophes
                                                                                        Force est de constater que sur les quatre champs suivants les
naturelles et sanitaires, etc), des marges d’exploitation faibles (à
                                                                                        collectivités territoriales sont en première ligne, souvent faute de réelle
l’exception de certaines formes de restauration et des établissements
                                                                                        présence de l’État, ou à cause de son désengagement :
d’hôtellerie de plein air d’envergure), un retour sur investissement
long (de l’ordre de 10 ans ou plus).                                                       •   Planification et stratégie touristique d’aménagement du territoire
                                                                                           •   Investissement touristique
                                                                                           •   Promotion de la destination
                                                                                           •   Tourisme pour tous
          Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                  5
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
I. CONTEXTE TOURISTIQUE GENERAL

I. 2 EVOLUTIONS DES CLIENTELES

Les pratiques
Évolution de la pratique touristique des européens depuis l’après-guerre               De nouvelles attentes illustrent la diversité croissante des aspirations
en 4 phases :                                                                          individuelles et se traduisent par :
    1. Forte progression du taux de départ jusqu’à la moitié des                          −    La quête de couleur locale (architecture, arts et traditions,
       années ‘ 80 ;                                                                           produits authentiques, accent du terroir…);
    2. Ralentissement de la progression du taux de départ et                              −     La recherche de l’épanouissement physique par la pratique
       développement des courts séjours sur la fin des années 80 (les                           d’activités corporelles dégagées de tout esprit de compétition
       européens voyagent plus souvent et moins longtemps) ;                                    et de toute contrainte, individuelles et à faible technicité
                                                                                                (jogging, bicyclette, sauna, hydrothérapie, …);
    3. Durant les années 90, les courts séjours (4-5 jours) se
       généralisent et le tourisme urbain s’affirme ;                                     −     Le désir de fête et de distractions familiales ou collectives
                                                                                                (lieux de rencontre, grands spectacles populaires, …), en
    4. Dans la période récente, les voyages de très courte durée (1-2                           réaction à la grisaille, à la monotonie et à la solitude de la vie
       jours) s’imposent, particulièrement en France à la faveur des                            quotidienne ;
       RTT. Mais on observe des taux de départ très contrastés entre
       les catégories socioprofessionnelles supérieures (88%) et les                      −     L’environnement sans écologie culpabilisante, le souhait de
       foyers défavorisés (39%).                                                                consommer des produits éco-touristiques.

D’où une tendance d’évolution marquée de la demande : on part moins                    Les nouvelles valeurs
loin, plus souvent, moins longtemps et moins chèrement. Ce qui a pour
conséquence de développer les services de proximité, les offres de                        –     Le partage
loisirs nature et péri-urbains pour les clientèles régionales.                            –     S’occuper de soi (intérieur et extérieur)
                                                                                          –     L’importance de l’hédonisme / du plaisir
                                                                                          –     Le besoin de découverte, de nouveauté
Les évolutions sociologiques
                                                                                          –     La recherche du « vivre autrement »
Le vieillissement de la population induit un développement de la
demande des seniors, actifs et retraités.
                                                                                       L’impact des nouvelles technologies
Les styles de vacances deviennent moins contraignants… et plus
exigeants ! Une attention particulière doit être consacrée à la                        Les modes de connaissance, d’information et de réservation sont
qualité des produits / services, ainsi qu’à un accueil irréprochable.                  fortement impactés par l’évolution des NTIC.
                                                                                       Désormais plus de 50% des touristes s’informent, choisissent et
                                                                                       réservent leurs séjours touristiques par Internet. Ce taux est d’ailleurs
                                                                                       encore plus élevé chez les clientèles nord-européennes.

       Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                             6
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
I. CONTEXTE TOURISTIQUE GENERAL

Une demande en mutation dans un contexte d’hyper- concurrence

     Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                      7
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
II. LE MODE D’APPREHENSION DU TOURISME D’UN TERRITOIRE

Pour la structuration touristique d’un territoire, plusieurs                         Au niveau de l’organisation et du suivi
approches De l’activité touristique sont envisageables avec des
implications organisationnelles propres à chacune :                                       De connecter le Tourisme et le Thermalisme avec d’autres domaines
                                                                                           d’intervention du département, d’autres secteurs d’activités
         Approche par l’offre (logique de filières et de gammes de
          produits thématiques)                                                           De penser également une approche territoriale par la transversalité
                                                                                           des filières
         Approche par les Marchés émetteurs
         Approche par les Segments cibles de touristes (tourisme                         De regrouper les socioprofessionnels des filières ainsi constituées,
          social, tourisme d’affaires, Comités d’Entreprises)                              en nombre suffisant et représentatif dans des structures informelles
                                                                                           de concertation et de mise en œuvre des actions de production, de
         Approche Territoriale (tourisme littoral, tourisme urbain,
          tourisme intérieur).                                                             promotion/communication et de mise en marché/commercialisation.

                                                                                          De susciter et de soutenir la mise en place de « Clubs
Au niveau du département des Landes, l’approche                                            produits/filières »
retenue est celle d’une approche par l’offre, une
logique de filières.                                                                      De pouvoir fédérer les acteurs très diffus au sein d’un vaste territoire
                                                                                           comme celui des Landes, par la constitution de réseaux, activation
                                                                                           de synergies, de mutualisations, partenariats, dont public / privé
Cette posture permet :
                                                                                          De coordonner à l’échelle départementale les filières et les Clubs qui
Au niveau de la production et du marketing                                                 en sont l’émanation
         D’organiser les offres par grands thèmes ou « filières » de
          produits, suffisamment nombreuses pour couvrir la variété de
          l’offre, mais pas trop nombreuses afin de conserver la
          lisibilité nécessaire

         D’avoir une structuration produit : «On ne structure et ne
                                                                                           Une filière = la déclinaison d’une gamme structurée de produits
          communique pas sur les Landes mais sur ce qu’on peut y
          faire et ce qui s’y passe» (offres filières et manifestations,
          évènements)

         De mieux hiérarchiser les marchés et segments

         De traiter les offres de produits existants, inciter à la
          rénovation (volet « défensif »), mais aussi et surtout les offres
          de produits nouveaux (volet « offensif ») et être proactif

          Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                             8
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
VOLET 1 : PRODUCTION

  Crédit Photos : cdtLandes/DN et cdtLandes/C.Vidal

Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                 9
Schéma de Développement du thermalisme des Landes - Diagnostic et Orientations stratégiques
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

I. 1 LOCALISATION ET ACCESSIBILITE
                                                                                     Le réseau routier
                                                                                     Une desserte en axes autoroutiers en amélioration
                                                                                           •
                                                                                             A 63 : Bordeaux – Espagne, élargissement progressif à 2 X 3
                                                                                             voies
                                                                                           •
                                                                                             A 65 : Bordeaux – Pau, ouverte en décembre 2010
                                                                                           • A 64 : Au sud du territoire côté Pays Basque et Béarn

                                                                                     Une desserte littorale
                                                                                           • Une desserte vers les stations à partir de la D652 et une
                                                                                             problématique de gestion des flux durant la période estivale
                                                                                     Plusieurs voies pénétrantes vers l’intérieur du territoire :
                                                                                            • D 933-932-824 : liaison de l'est du département vers Mont-de-
                           50 km 150 km 250 km                                                Marsan et Dax
                                                                                            • D 834 : liaison du Nord du département (Saugnacq-et-Muret) à
                                                                                              Mont de Marsan en passant par l’intérieur du territoire
                                                                                            • Plusieurs départementales au départ de Mont-de-Marsan
                                                                                            • Peu de liaison est-ouest en dehors de la D 834.

                                                                                      Une irrigation du territoire inégale avec des problèmes de
                                                                                     saturation sur le littoral en saison.
Le réseau ferré                                                                       Des projets qui vont améliorer la desserte du territoire.

Une gare, Dax, desservie par le TGV Atlantique
                                                                                     Les liaisons aériennes
       • 8 liaisons quotidiennes TGV (AR) directes avec Paris durant
         toute la journée                                                            Il n’existe pas d’aéroport international dans le département.
       • Une vingtaine de liaisons quotidiennes Ter (AR) avec                        Une desserte qui s’effectue via les aéroports de Bordeaux-Mérignac, de
         Bordeaux                                                                    Biarritz-Anglet-Bayonne et de Pau.
       • En revanche la gare de Mont-de-Marsan ne propose aucune                     L'aéroport de Biarritz-Anglet-Bayonne a connu une bonne activité avec
         liaison directe avec Paris
                                                                                     une augmentation de son trafic de près de 10.5% et de son ouverture à
                                                                                     l’internationale favorisée par l’arrivée d’Easy Jet et Sterling.
Un projet de "LGV Sud Europe Atlantique" entre Bordeaux et
l’Espagne qui permettra une amélioration de la desserte du
département et un certain désenclavement du territoire.

       Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                      10
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

                                                                                                                     Accessibilité au territoire landais

 Les Landes : un territoire de transit vers l’Espagne
Les Landes : un territoire de transit vers l’Espagne                                             CARTE A REMPLACER
    • Une position géographique et des infrastructures qui placent le territoire
  • Une position géographique et des infrastructures qui placent le territoire
       sur un axe de transit sur la route de l’Espagne avec un «effet tunnel» sur
    sur un axe de transit sur la route de l’Espagne avec un «effet tunnel» sur
       le territoire.
    le territoire.
    • Un projet de LGV Bordeaux-Espagne qui renforcera l’ouverture vers la
  • Un projet de LGV Bordeaux-Espagne qui renforcera l’ouverture vers la
       péninsule hispanique et l’arrêt sur le territoire.
    péninsule hispanique et l’arrêt sur le territoire.
    • Un réseau autoroutier qui traverse le territoire et qui ne dessert pas les
  • Un réseau autoroutier qui traverse le territoire et qui ne dessert pas les
       principales villes-centre en particulier Mont-de-Marsan.
    principales villes-centre en particulier Mont-de-Marsan.
    • Une accessibilité compliquée à l’intérieur du territoire avec une barrière
  • Une accessibilité compliquée à l’intérieur du territoire avec une barrière
       naturelle due à l’omniprésence de la forêt.
    naturelle due à l’omniprésence de la forêt.
    • Des voies vertes développées tant à l’intérieur du territoire que sur le
  • Des voies vertes développées tant à l’intérieur du territoire que sur le
       littoral.
    littoral.

      Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                           11
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE
I. 2 CONTEXTE DEMOGRAPHIQUE ET URBAIN
Démographie                                                                                           Évolution du nombre d’habitants dans les Landes
Le département des Landes compte 377 381 habitants (INSEE 2009) soit plus
de 11,8 % de la population régionale.
                                                                                                390 000

Une forte progression démographique due aux migrations                                          370 000
                                                                                                350 000
    Un croissance démographique de près de 11 % entre 1999 et 2006                             330 000
    Un taux de croissance deux fois supérieur à la moyenne                                     310 000
    Selon les projections de l’Insee en 2015, le département compterait
                                                                                                290 000
     437 500 en 2030 soit une augmentation de 20.5 %
                                                                                                270 000
    Un solde migratoire positif de 1.57 % / an
                                                                                                250 000
                                                                                                       1975    1980    1985    1990      1995   2000   2005   2010
Une densification de l’espace à géométrie variable

    Une attractivité forte du littoral : les secteurs de Biscarrosse (+ 32,05 %),
     et Soustons (+ 21,24 %) occupent les premières places
    Des débordements démographiques des franges au Sud Ouest                                          Agglomérations selon leur poids démographique
     (agglomération Biarritz, Anglet, Bayonne) et du Nord Ouest (Bordeaux)
    Des déficits démographiques sur l’est du département

   Une population jeune mais qui ne compense pas le vieillissement à
    venir de la population

    Près d’un quart de la population âgés de moins de 20 ans
    Plus de 31 % de la population âgée de moins de 29 ans
    Les nouveaux landais sont principalement des jeunes actifs avec enfants
    Importance de séniors actifs : 16 % de la population a entre 60 et 75 ans
    Un nombre de personnes de plus de 80 ans + 88% d’ici 2040

Une qualité de vie
   Un revenu fiscal moyen de 16 147 € contre 15 864 € en France de
    province
   Un prix du foncier encore attractif : la moitié des résidences principales
    ont plus de 5 pièces contre 35 % pour la France
        Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                 12
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

Contexte urbain et cadre de vie                                                             Communes les plus
                                                                                            fréquentées

Un département marqué par des dynamiques territoriales inégales
avec des clivages en matière de développement

Un axe Mont-de-Marsan Dax- Bayonne en fort développement :
  • Deux pôles urbains affirmés : Dax et Mont-de-Marsan 1/4 de la
    population du département
  • Un développement marqué par l’implantation de zones
    commerciales, de zones d’habitat et la disparition des espaces
    ouverts

Un littoral qui connaît un dynamisme saisonnier et un
renouvellement difficile
   • Un espace qui connaît une forte occupation et des saturations en été
   • Une zone marquée par un besoin d’opérations qualitatives de
     renouvellements urbains :
                                                                                          Occupation des sols
        − Problématiques du vieillissement des stations touristiques
        − Enjeu de l’organisation des déplacements
   • Un projet de station nouvelle à Port d’Albret

Le Nord de la diagonale Dax Mont-de-Marsan occupé par la forêt
    8 560 km² soit 94 % du territoire en espace forestier et naturel
    Une zone située au dessus de la ligne Dax-Mont de Marsan

Des pôles ruraux au Sud de la diagonale Dax – Mont-de-Marsan
  • Des pôles historiquement implantés
  • Des pôles principaux qui exercent un rôle de services administratifs
    et tertiaires

       Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                        13
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

                                                                                       Les enjeux environnementaux pointés dans le cadre de la
Les grands enjeux environnementaux et urbanistiques
                                                                                     . démarche Landes 2040

Un nouveau paradigme : le changement climatique
Le développement futur de l’activité touristique doit être interrogé
au regard des évolutions qui se profilent, faisant poindre des
changements paysagers et des évolutions liées aux facteurs
climatiques.
Bien que ces évolutions soient difficilement prévisibles, leurs
impacts potentiels jouent un rôle sur les atouts et l’offre touristique
du département. Avec notamment:
       Le devenir du cordon littoral
       La valorisation du corridor fluvial
       La gestion des risques d’incendie et la protection de la
        forêt

La pression foncière
       La pression foncière liée au développement                   des
        agglomérations landaises (Dax et Mont de Marsan)
       Les débordements démographiques et fonciers issus des
        franges au sud avec l’agglomération BAB et au nord
        autour de Bordeaux et du Bassin d’Arcachon

L’organisation des déplacements et des mobilités
       Un enjeu de développement des circulations douces
       Sur le littoral au regard de l’encombrement des voies
        d’accès aux stations notamment sur les routes D79 et
        D652
       Le traitement des coupures générées par les projets
        d’infrastructures programmés autour de la LGV et de la
        réalisation de l’A65

                                                                                                                                  Source : a’urba Tome II Landes 2040

          Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                        14
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

                                                                                                          Panorama du tissu économique landais
I. 3 CONTEXTE ECONOMIQUE
Caractéristiques générales

     134 000 emplois soit près de 11 % des emplois régionaux
     12.2 % d’emplois non salariés
     Un chiffre d’affaires de 14.4 milliards d’€ en 2007

    Structuration du tissu économique
     Une économie structurée à partir de l’axe Mont-de-Marsan / Dax /
       Tarnos
     Un pôle lié à l’industrie du Bois développé au centre-nord du
       département
     Deux principaux pôles d’emplois Mont de Marsan et Dax qui
       représentent 38.5 % des emplois du territoire

Les secteurs économiques du département
Une structuration traditionnellement portée par le secteur agricole…
       Près de 723 millions d’€ de CA
       6 552 structures agricoles
       9/10ème du territoire sont couverts par les surfaces agricoles et boisées
       Principales productions : bois, maïs, foie gras, carottes, kiwi…

Un secteur tertiaire qui se développe :
     Plus de 74 % des entreprises existantes
     69 % des emplois du département                                                                Répartition du Chiffre d’Affaires
     Plus de 7 milliards d’€ de CA

Le premier département industriel d’Aquitaine
     4,2 milliards d’€ de CA
     21 949 emplois pour 1862 établissements
     Principaux employeurs : Labeyrie, Turbomeca, Groupe Gascogne,
       Maïsadour
      Principales filières : industrie agro-alimentaire, papeterie /bois,
       aéronautique
        Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                 15
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

Focus sur le poids du secteur tourisme et thermalisme

Les Landes: première destination touristique d’Aquitaine avec une
fréquentation touristique croissante et plus de 21 000 000 nuitées
touristiques en 2008.

Près de 12 millions de nuitées touristiques marchandes dont :
    42 % en camping
    25 % en hôtels / résidences de tourisme
    20% en location de meublés
Un parc d’hébergement de 460 600 lits dont 48 % de lits
marchands.
Une consommation touristique globale de près de 850 Millions
d’euros en 2008 dont 67 % sont réalisés par les touristes en
hébergements marchands.

Une taxe de séjour qui rapporte plus de 4 Millions d’euros / an aux
communes et 370 000 euros au département.
Un secteur qui génère 15 000 emplois directs et indirects (20 à
25 000 avec les saisonniers et les emplois induits).

Le tourisme : un contributeur multisectoriel en raison de sa
transversalité qui représente 11% du CA global des secteurs
commerce et des services dans les Landes

    Repères :
   − Une nuitée hôtelière génère environ 4 fois plus de dépenses
     dans l’économie locale (loisirs, restaurant, autres achats…)
     qu’une nuitée non marchande.

   − Un impact plus fort du « haut de gamme » dans l’économie
     touristique au regard des retombées locales, des emplois et de
     la pluri-saisonnalité notamment.

      Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                       16
I. RAPPEL : CADRE DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

 Un département avec des dynamiques territoriales différentes :
Un département avec des dynamiques territoriales différentes :

    • Pas de réels pôles urbains en dehors de Dax et Mont-de-Marsan
  • Pas de réels pôles urbains en dehors de Dax et Mont-de-Marsan
    • Des débordements sur les franges du département qui favorisent la création d’un triangle d’or
  • Des débordements sur les franges du département qui favorisent la création d’un triangle d’or
      entre Bayonne, Bordeaux et Dax
    entre Bayonne, Bordeaux et Dax
    • Une multitude de petites stations littorales qui vivent de façon saisonnière
  • Une multitude de petites stations littorales qui vivent de façon saisonnière
    • Un maillage de centres-bourg au sud de l’Adour et à l’extrême Est du département
  • Un maillage de centres-bourg au sud de l’Adour et à l’extrême Est du département
    • Un territoire occupé à plus de 80 % par les espaces naturels et forestiers
  • Un territoire occupé à plus de 80 % par les espaces naturels et forestiers

 En conséquence : des pratiques de tourisme et de loisirs différenciées avec des finalités
En conséquence : des pratiques de tourisme et de loisirs différenciées avec des finalités
 différentes selon les territoires :
différentes selon les territoires :
    • Au centre : un axe Dax / Mont-de-Marsan en développement et une tentative de structuration de
  • Au centre : un axe Dax / Mont-de-Marsan en développement et une tentative de structuration de
      pôles urbains qui devraient trouver une résonance dans le développement des projets
    pôles urbains qui devraient trouver une résonance dans le développement des projets
      d’amélioration de la desserte. La question de la localisation de la ou des gares LGV des Landes
    d’amélioration de la desserte. La question de la localisation de la ou des gares LGV des Landes
      reste une donnée déterminante.
    reste une donnée déterminante.
    • Le long du littoral : une activité saisonnière liée à l’atout que représente le littoral. Des enjeux
  • Le long du littoral : une activité saisonnière liée à l’atout que représente le littoral. Des enjeux
      forts de préservation et protection de l’environnement avec dans le même temps une vraie
    forts de préservation et protection de l’environnement avec dans le même temps une vraie
      problématique de gestion des flux et de mobilisation foncière afin de pérenniser l’activité
    problématique de gestion des flux et de mobilisation foncière afin de pérenniser l’activité
      touristique. Un enjeu de requalification des stations existantes.
    touristique. Un enjeu de requalification des stations existantes.
    • Sur le reste du territoire : une valorisation des patrimoines et savoir-faire locaux qui s’appuie sur
  • Sur le reste du territoire : une valorisation des patrimoines et savoir-faire locaux qui s’appuie sur
      le patrimoine naturel (la forêt) mais également le vignoble et l’agriculture. Une problématique
    le patrimoine naturel (la forêt) mais également le vignoble et l’agriculture. Une problématique
      d’attraction des clientèles.
    d’attraction des clientèles.

     Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                      17
II. HEBERGEMENTS

 II. L’HEBERGEMENT                                                                                         Répartition géographique des hébergements
                                                                                                              touristiques dans la région Aquitaine.
                                                              Nombre
                                       Parc en lits
                                                         d'établissements
 Hôtellerie                                 10 805                    223
 Résidences de tourisme                      9 016                     18
 Résidences hôtelières                       5 138                     16
 Campings                                  138 378                    150
 Hébergements collectifs                    20 353                    116
 Locations meublées                         31 566                  6 876
 Chambres d'hôtes                            1 907                    824
 Hébergements marchands                    217 163                  8 223
 Hébergements non marchands                254 716                 50 943
 Total                                     471 879                 59 166

 Une très forte prédominance des campings : 64% des lits marchands
 Un parc important de meublés et d’hébergements collectifs 24 % de l’offre
 Des modes d’hébergements complémentaires tels que les chambres
  d’hôtes qui permettent une meilleure structuration du territoire en termes
  d’offre d’accueil touristique
 Une offre de résidences secondaires très importante (54% de l’offre en lits
  touristiques) avec un enjeu fort sur ces clientèles

 Répartition des capacités d’accueil en lits marchands

                                                                                                • Une majorité d’hébergements touristiques situés sur le
                                                                                                  littoral
                                                                                                • Des campings presque uniquement localisés sur le littoral
                                                                                                • Une hôtellerie traditionnelle très disparate au plan régional et
                                                                                                  départemental
                                                                                                • Un enjeu de développement d’hébergements touristiques à
                                                                                                  l’intérieur des terres notamment au sud de l’Adour

         Source : Comité départemental du tourisme / Chiffres Décembre 2008
         Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                               18
II. HEBERGEMENTS

STRUCTURATION TOURISTIQUE

 La zone littorale
  L’hébergement touristique marchand dépasse l’hébergement non
   marchand
  Un poids très significatif de l’hôtellerie de plein-air avec près de 44
   % des lits pour le territoire Pays Landes Nature Côte d’Argent
  Une offre hôtelière faible et peu significative

 Les agglomérations
  Dax : Une répartition équilibrée du marché entre l’hôtellerie
   traditionnelle, l’hébergement locatif et l’hôtellerie en plein air. Une
   place importante des hébergements locatifs et de l’hôtellerie en
   lien avec l’activité thermale
 Mont-de-Marsan : une ville peu touristique avec un parc hôtelier
  positionné principalement sur une activité « affaires »

 L’intérieur du territoire
  Un poids prépondérant de l’hébergement non marchand. Une offre
   touristique faible et des espaces considérés comme faiblement
   touristiques
  Une attractivité     touristique    réduite    au    regard    du    parc
   d’hébergement

         Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                          19
II. HEBERGEMENTS

II.1 L’HOTELLERIE                                                                          Répartition des capacités d’accueil en hôtellerie par catégorie

L’état de l’offre
                                                                                                                        Etblts           Chambres             Lits
L’hôtellerie représente 5 % des lits marchands du département                           TSE + Non Homologués                      61           670             1 425
                                                                                        1*                                        18           246               534
Une baisse du stock de lits de plus de 14% de 2001 à 2007                               2*                                       115         2 833             6 068
   Un parc qui connaît une régression continue depuis 2001                             3*                                        25         1 156             2 660
   Une baisse du stock de lits de plus de 28% en 13 ans                                4*                                         4            59               118
   Une perte de la capacité hôtelière plus largement constatée sur                     Hôtels classés                           223         4 964            10 805
     les zones fortement touristiques à savoir les zones thermales et                                                     Source : CDT/CCI des Landes / Chiffres 2007
     littorales

L’offre hôtelière largement moyen à bas de gamme :
    Une offre de niveau inférieur en termes qualitatifs à celle de la                                                           Répartition du parc hôtelier
      région : 24 % de chambres d’hôtels 3 et 4 étoiles dans les
      Landes contre 35% en région Aquitaine
    Seul 4 hôtels en catégorie 4 étoiles dans le département soit
      seulement 1,1 % des capacités d’accueil
    Au final 56% des lits en 2 étoiles et 18 % en 0 et 1 étoile

Des capacités d’accueil faibles et inégales :
   Un nombre moyen de 22,3 chambres par hôtel toutes catégories
     confondues
   46,2 chambres en catégorie 3 étoiles

Peu d’enseignes nationales et une majorité de petits hôtels
indépendants :
    9 chaînes sont présentent sur le territoire
                                                                                         Une démarche qualité qui progresse :
    8 établissements appartiennent à une chaîne hôtelière intégrée,
     soit 15% du nombre de chambres et la même proportion en                                  En 2007, 46 hôtels du département peuvent utiliser la marque
     nombre de lits                                                                            "Qualité Tourisme", soit 21% du nombre d’établissement
    27% des établissements font partie d’une chaine volontaire                               15% des hôteliers interrogés envisagent d’intégrer une
                                                                                               démarche qualité prochainement

        Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                   20
II. HEBERGEMENTS

Les résultats de fréquentation
                                                                                                                                           Fréquentation des hôtels en nuitées
Une baisse des nuitées constante qui se poursuit en 2008 :
                                                                                                                                                                                                 nombre de nuitées

                                                                                        1350000
   1 093 469 nuitées en 2008, soit une baisse de près de 2.5 % par                                                 1305000
                                                                                        1300000
    rapport à 2007                                                                                                               1267216                                1275226
                                                                                        1250000
   Un taux d’occupation de 52,6 % en moyenne pour l’année 2008 sur
                                                                                        1200000        1195100
    l’ensemble du département et une baisse de 1,2 points par rapport à                                                                       1194568
                                                                                                                                                           1163617                   1154686
    2007                                                                                1150000
                                                                                                                                                                                                  1118197
   Un nombre de nuitées en déclin depuis 2000, malgré des pics                         1100000                                                                                                                1093469

    d’activité en 2001 et 2005, qui s’explique en partie par la perte de                1050000

    capacités d’accueil avec une partie du parc qui se transforme en                    1000000

    meublés                                                                             950000
                                                                                                    2000         2001         2002         2003         2004         2005         2006         2007         2008

Des performantes variables selon la catégorie d’hébergement :                                                                                Source : CDT/CCI des Landes / Chiffres 2007
   Les hôtels classés 1 et 3 étoiles affichent des meilleures
     performances avec respectivement un taux d’occupation de 62,7 %
     et 53,4 %
   Les hôtels non homologués connaissent des difficultés de
     remplissage
                                                                                                  Répartition des nuitées selon la nationalité                                           Part des
Une clientèle majoritairement française et une désaffection de la                                                                                                                        étrangers
clientèle étrangère :
                                                                                                                                                                                            10%
    Une clientèle en grande majorité française
    Une clientèle étrangère qui représente 10,2 % des nuitées en 2008
    La clientèle étrangère: la Grande Bretagne 25 % de la clientèle
      étrangère, l’Allemagne (14%) et l’Espagne (13%)
    Une baisse du nombre de nuitées en 2008 (2%) qui résulte pour une
      large part de la baisse de fréquentation des étrangers

Une saisonnalité très marquée :
                                                                                                                                           Part des
   Une saisonnalité très marquée de juin à septembre, avec un pic                                                                         français
    important de fréquentation de juillet à août
                                                                                                                                             90%
Une durée moyenne de séjour variant entre 2 et 3 jours :

   La clientèle française séjourne en moyenne 2,75 jours
   La durée de séjour des clientèles étrangères est de 2,14 jours
   Des durées en baisse par rapport à 2007
       Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                                                            21
II. HEBERGEMENTS
II.2 L’HOTELLERIE DE PLEIN AIR

                                                                                                  Répartition des capacités d’accueil en lits par catégories
L’état de l’offre

L’hôtellerie de plein air représente 64 % des lits marchands du
département

Une capacité d’accueil importante en gestion privée :
    Une offre globale de 674 terrains et 4 111 594 emplacements
    Une gestion privée pour une proportion de 75 % en 2007 (selon
     l’enquête CDT/CCI des Landes effectuée sur un échantillon de
     145 entretiens)
    La capacité du parc est restée stable

                                                                                                    Source : Observatoire Economie et Territoires de Touraine 2008
Un parc majoritairement touristique et de qualité :
    51% des emplacements campings sont nus
                                                                                                                                           Géographie de l’offre
    Sur les emplacements tourisme, un parc de très bon niveau
     qualitatif : 79% des emplacements en 3 ou 4 étoiles dont près
     de 44 % des campings en 4 étoiles. Ce taux est légèrement
     supérieur à 25 % dans la région
    En 2007, 26% des campings sont engagés dans une démarche
     qualité, soit 37% du nombre d’emplacements
    Sur les 49% d’emplacements locatifs : 39% sont occupés par
     une clientèle résidentielle

Un parc inégalement développé sur le territoire :
    93 % de la capacité des campings est située sur le littoral et
     des projets qui viennent renforcer cette structuration
     notamment le 1er Village Nature de FRAM avec un total de 250
     emplacements et près de 1200 lits.
    Quelques structures à proximité de Dax
    Une offre quasi-inexistante à l’intérieur

       Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                     22
II. HEBERGEMENTS
Les résultats de fréquentation
                                                                                                                                            Évolutions de nuitées en campings
Une relative constance du nombre de nuitées depuis 2000 grâce à la
                                                                                                                                                                         nom bre de nuitées
clientèle française:
                                                                                       5400000                                                                5193627
                                                                                                                      5163529
   4 995 111 nuitées en 2008 soit une augmentation de 1,29 % par                      5200000              5049878
                                                                                                                                                                                  4995111
                                                                                                  4908481
    rapport à 2007                                                                     5000000
                                                                                                                                          4688499
                                                                                       4800000
   Des nuitées françaises en augmentation de 4,01% en 2008 par                                                                                                         4930840
                                                                                       4600000                                                      4802759
    rapport à 2007                                                                     4400000
   Des nuitées étrangères en baisse de 4,75% sur la même période                      4200000
                                                                                       4000000                                  4257931
   Entre 2000 à 2007 une relative stabilité du taux d‘occupation autour                          2000      2001      2002      2003       2004     2005       2006     2007      2008
    de 35 % d’avril à septembre avec des pics à 70 % au mois d’août
    (69,7 % pour 2007)
                                                                                                                         Répartition des nuitées selon les clientèles

Près d’un tiers des touristes sont étrangers :                                                   Clientèle étrangère
    1 449 368 nuitées étrangères en 2008 soit près d’un tiers de la                                     29%
      clientèle des campeurs séjournant dans les Landes
     Une clientèle composée en 2007 par 19% d’anglais, 29%
      d’allemands et 31 % de touristes néerlandais
     En 2007, on note une baisse de la fréquentation des clientèles                                                                                                               Clientèle française
      allemandes(7%) et néerlandaise(10%) et une hausse significative                                                                                                                      71%
      de la clientèle de Grande Bretagne (20%). Cela est représentatif de
      la tendance enregistrée dans la région
                                                                                                                                           Typologie des clientèles étrangères

Des étrangers qui séjournent plus longtemps :
   Une durée moyenne de séjour en 2007 de 7,75 jours pour les
    étrangers et de 7,65 jours pour les français
   Une légère baisse de la durée des séjours en 2008

Une fréquentation essentiellement estivale qui s’étend en avant et
arrière saison :
   Des pics de fréquentation en saison estivale
   De 2006 à 2007, une baisse des nuitées en mai (-10,5%) et août (-
    5%) mais une hausse sur les mois de juillet (8,5%), juin et
    septembre                                                                                               Source : Observatoire Economie et Territoires de Touraine Chiffres 2008

         Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                                                  23
II. HEBERGEMENTS
II.3 LES MEUBLES                                                                                      Parc des meublés Gîtes de France (Source FNGDF 2007)
                                                                                                                                                          Nbre de        Capacité
L’état de l’offre                                                                                                         Catégorie                        gîtes         globale
Les meublés représentent 15 % des lits marchands du département                                       1 Epi                                                 115             531
                                                                                                      2 Epis                                                223             993
Une capacité d’accueil importante à l’échelle du département:
                                                                                                      3 Epis                                                276           1 429
   En 2008, un parc de 6 876 meublés offrant une capacité d’environ 31 566
     lits soit 14,22 % de l’offre en lits marchands du département                                    4 Epis                                                 15              86
                                                                                                      Total                                                 629          3 039
    4 091 lits proposés par les labels Clévacances et Gîtes de France
                                                                                                      Parc de meublés Clé-Vacances au 1er janvier 2007
Un parc d’hébergement peu qualitatif :
    13 % du parc est labellisé Gite de France ou Clé vacances                                                                             Parc               Capacité
    Plus de la moitié du parc Gite de France sont classés en 3 épis et 52%                           1 clé                                         27             112
     meublés clévacances sont classés 3 clés                                                          2 clés                                        91             452
    79 % en 2 étoiles dans les meublés non classés                                                   3 clés                                        77             424
                                                                                                      4 clés                                         8              64
Les résultats de fréquentation :                                                                      Total                                        203          1 052

Des performances variables selon le type de meublés :                                                 Parc de meublés non labellisés au 1er janvier 2007
   Les meublés Clévacances ont connu une performance assez stable pour                                                                  Parc                        Lits
     atteindre en 2007 un nombre de nuitées comparable à 2003                                                                                       900                      3 726
                                                                                                              Non classés
   Les meublés Gîte de France en centrale ont connu une progression                                            1 étoile                          1 245                      5 191
     continue de 2003 à 2007, passant 92 542 à 114 931 nuitées. Hors                                           2 étoiles                          2 823                    12 893
     centrale, on analyse une progression moindre avec 61 386 nuitées en 2006                                  3 étoiles                            916                      4 466
   Les meublés non labélisés connaissent une situation très contrastée                                        4 étoiles                            137                        994
     suivant les années et les localisations                                                                   5 étoiles                             23                        205
                                                                                                      Total                                     6 044                     27 475
Une clientèle principalement française :
   Une clientèle principalement française : plus de 92 %
    10% du département et 11 % de la région                                                  Nuitées comptabilisées dans les meublées     2003     2004          2005      2006       2007

    18% de la région parisienne et 54 % des autres régions                                   Meublés clévacances                         42 651   46 312     46 016       41 335    45 148
                                                                                              Meublés " Gites de France" hors centrale    67 615   70 309     67 199  61 386 67 149
    Une clientèle étrangère originaire à 23 % d’Allemagne et du Benelux avec                 Meublés " Gites de France" en centrale      92 542   97 112    100 521 113 332 114 931
     un poids important de la clientèle belge
                                                                                              Meublés de tourisme non labélisés          275 822 318 492     458 241 323 766 410 482
                                                                                              Total                                      478 630 532 225     671 977 539 819        637 710

          Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                                    24
II. HEBERGEMENTS
II.4 LES RESIDENCES DE TOURISME
                                                                                             Evolutions des Résidences
L’état de l’offre                                                                                                                    2001             2007               évolution
                                                                                             établissements                           23               34                  47,8%
                                                                                             logements                               2474             3138                 26,8%
Un parc qui connaît une croissance forte :                                                   nombre de lits                          6333             14154               123,5%
                                                                                             logements par
    11 résidences ouvertes depuis 2005 avec au global une offre de
                                                                                             établissement                          107,57            92,29              -14,2%
     près de 7821 lits supplémentaires
    Une évolution positive du parc qui vient compenser la baisse des
     capacités d’accueil du parc hôtelier
    Le nombre moyen de logements par établissement a diminué de                                                                                       Répartition des lits
     14% passant d’une moyenne de 107,6 en 2001 à 92,3 en 2007
Une offre de qualité :                                                                                                                                                       Non classé
                                                                                                            3 étoiles                                                           42%
Sur les 34 établissements recensés 10 sont classés 3 étoiles, soit plus                                       47%
de 47% de l’offre d’hébergement en résidence
Une localisation concentrée sur le littoral :
   82% des capacités des résidences sont situées sur le littoral
                                                                                                                                                  2 étoiles
   Le reste des résidences ont une fonction thermale et sont
                                                                                                                                                    11%
      principalement regroupées dans la région de Dax
Une activité principalement constituée par des grands groupes :
   56% des résidences font partie d’une chaine intégrée, soit 19                                                              Nombre de nuitées en Résidences
                                                                                        1050000
     résidences sur les 34 existantes                                                                                                                                                1000000
                                                                                        1000000
       Le groupe Pierre & Vacances représente 27% des
                                                                                         950000
     établissements et 55% du nombre de logements                                                       900000
                                                                                         900000
                                                                                                                           850000
   Seuls deux établissements font partie d’une chaine volontaire                        850000                                                                 800000
                                                                                         800000
Analyse de la demande                                                                    750000                                              800000

                                                                                         700000
Une évolution importante du nombre de nuitées grâce à un parc
                                                                                         650000
dont la capacité n’a cessé de croitre:
                                                                                         600000
   L’évolution du nombre de nuitées est positive sur la période 2003                                2003               2004              2005                2006             2007
      à 2007
   Une évolution importante dans un contexte de création de lits

          Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                                                  25
II. HEBERGEMENTS
II.5 LES CHAMBRES D’HOTES                                                                                     Catégorie Propriétaires Chambres       Lits
                                                                                                                     Parc des chambres Clé-vacances
Une offre encore peu développée dans le département : 1 % des lits                                           1 clé              6          16
marchands du département
                                                                                                             2 clés             20         49
                                                                                                             3 clés             17         63
Un parc qualitatif mais faible en quantité :
                                                                                                             Total             43         128        325
   824 chambres au global et une offre de 1 907 lits                                                               Parc des chambres gîtes de France
   49 % des chambres Clévacances en 3 clés                                                                      1 épi         10          23         60
   71% des chambres Gîte de France sont 3 ou 4 épis                                                            2 épis         27          63        165
                                                                                                                3 épis         67         198        519
Une demande en forte hausse en 2007 :                                                                           4 épis          4          15         39
   Après une stagnation entre 2003 et 2006, en 2007 la fréquentation a                                         Total          108        299        784
     augmenté de près de 20%
                                                                                                                   Nuitées comptabilisées en chambres d’hôtes
                                                                                      41000
II.6 L’HEBERGEMENT COLLECTIF                                                                                                                                                     40 000
                                                                                      39000

                                                                                      37000
9% des lits marchands du département
                                                                                      35000
                                                                                                                   33 352
                                                                                                                                                       32 000
3 types d’hébergements collectifs :                                                   33000
                                                                                                33 448
                                                                                      31000
   Les village vacances :
                                                                                      29000                                           30 000
      − Une capacité de 11276 lits soit 54% des lits                                  27000
      − Une offre majoritairement composée de grands groupes                          25000
          français comme Belambra VVF, Vacances Bleues                                           2003              2004               2005                2006            2007

   Les centres de vacances ou sportif :
                                                                                                           Nuitées comptabilisées en hébergements collectifs
      − 43% de la capacité d’accueil
      − Déclinaisons autour de thématiques sportives à destination                               1050000

          des mineurs de 4 à 18 ans
      − Des sites créés par des initiatives régionales                                           1000000
                                                                                                               1 010 281
                                                                                                                                                                             1 000 000

   Les Gites d’étape :
      − Une faible capacité d’accueil 1,3% des lits                                               950000

                                                                                                                                             900 000
Analyse de la demande :                                                                           900000
                                                                                                                                                                900 000
   Une progression des nuitées depuis 2 ans                                                                                880 212
   1 000 000 nuitées enregistrées en 2007                                                        850000

   Une perception encore faible de l’activité dans la mesure où peu
    d’outils statistiques ont été mis en place                                                    800000
                                                                                                            2003            2004

         Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                               2005             2006      2007
                                                                                                                                                                                   26
II. HEBERGEMENTS

                               FORCES                                                                           FAIBLESSES

                                                                                     Des urgences sur l’offre d’hébergement :
 Une capacité d’accueil touristique au global relativement importante                    − Arrêter l’hémorragie de la baisse du parc hôtelier
  avec une prédominance d’emplacements « tourisme »                                       − Requalifier les meublés
 Une offre d’hébergements marchands dominée par l’hôtellerie de                          − Accompagner le mouvement de durcissement des campings
  plein-air qui concentre l’offre en lits                                                 − Combler la carence en hébergements de capacités groupes
                                                                                             dans l’intérieur du département
 Une hôtellerie de plein-air structurée, professionnelle, de qualité et             Un parc hôtelier de qualité moyenne
  compétitive
                                                                                     HPA : un taux de remplissage annuel inférieur aux départements
 D’autres types d’hébergements qui viennent aujourd’hui compléter la                 concurrents, bien que l’offre soit plus qualitative et adaptée aux
  baisse des capacités hôtelières : les résidences de tourisme et les                 nouvelles attentes des clientèles
  meublés
                                                                                     54 % des capacités d’accueil en hébergements non marchands
 Une montée en gamme sur le hébergements ruraux 3, 4 et 5 épis
                                                                                     Une répartition géographique des hébergements irrégulière avec de
 Des opérateurs nationaux présents sur le territoire : Pierre &                      fortes concentrations autour du littoral
  Vacances, Belambra VVF
                                                                                     Un manque d’enseignes, notamment haut de gamme et à forte
                                                                                      notoriété nationale et internationale

                         OPPORTUNITES                                                                              MENACES

 Le littoral landais reste l’une des rares possibilités de développement
  touristique en France                                                              Une tendance aux vieillissement de certains établissements
                                                                                      notamment hôteliers
 Une offre de résidences de tourisme qui a connu une forte
  augmentation ces dernières années et qui apparaît bien compléter                   La clientèle de l’hôtellerie de plein-air qui vit en « autarcie »
  l’offre hôtelière et la baisse du parc
                                                                                     Une nécessité de répondre à des exigences de plus en plus
 Des opérateurs porteurs de concepts innovants qui s’installent : 1er                qualitatives en termes de services et de prestations et une
  Village Nature FRAM                                                                 problématique de ré-investissement lourde pour certains
                                                                                      établissements
 Plusieurs projets d’hôtels 3 et 4 étoiles
                                                                                     Une dégradation de la compétitivité de l’offre, en particulier sur
 Un parc d’établissements de tourisme social sous utilisé et sous-                   l’hébergement littoral, face à la concurrence nationale et
  exploité avec des opportunités de reconversion sur quelques sites                   internationale : une obsolescence de plus en plus difficile à rattraper
  stratégiques

       Schéma d’Aménagement et de Développement Durable des Landes - Contribution du secteur tourisme et thermalisme – Septembre 2009
                                                                                                                                                           27
Vous pouvez aussi lire