RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

Elevage p. 4 DLC Infos p. 8 Liste de gestion de l’exploitation Rendez-vous p. 24 Inscription Swiss Expo 9/2018 Revue de l’élevage de la Brune racebruneCH

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

Le nouveau SmartCow 4.0: plus de données, plus de fonctions Optez pour la gestion numérique de votre troupeau avec Smart Cow 4.0! Vous disposez ainsi à tout moment des données concernant vos animaux: calendrier des chaleurs, fiche de performance, rapports de laboratoire, journal des traitements, aperçu de la descendance, n° d’identification, annonces BDTA et bien d’autres fonctions. Encore plus de données grâce au réseau de partenaires: VOTRE TROUPEAU EN UN COUP D’ŒIL.

Dans l’App Store et sur Google Play Nouvelle version 4.0 Assemblee d’information 2018 Assemblée d’information 2018 L’assemblée d’information annuelle en Suisse romande aura lieu vendredi, 23 novembre à 13h00 au Restaurant des Casernes, 1436 Chamblon/Yverdon.

Informez-vous sur l’offre de taureaux pour la prochaine saison d’insémination. Cette année, Braunvieh Schweiz informera sur un large éventail de sujets: – Chiffres-clés 2016/2017 – Programme d’élevage 2017+ – EVE résistance aux mammites – nouveautés sur BrunaNet Différents prix attractifs seront tirés au sort parmi tous les participants.

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

3 n° 9 ∙ novembre 2018 racebruneCH Point de vue La DLC – un instrument précieux La description linéaire et classification (DLC), avec la saisie des données laitières, constitue l’un des tests de performance les plus importants pour la race Brune.

Les exploitations affiliées aux nouveaux types de contrat «Bruna Data» et «Bruna Classic» ou les exploita- tions «Bruna Tradition» s’engagent à soumettre toutes les vaches à la DLC lors de leur première lactation. Cela garantit que les taureaux atteignent un résultat de testage significatif en ce qui concerne la morphologie par le moyen le plus rapide.

Pour l’estimation de la valeur d’élevage, la classification des critères individuels dans les valeurs biologiques extrêmes (numéros 1 à 9) est prioritaire, tandis que la grande majorité des éleveurs accordent plus d’attention aux cinq blocs notes: format, bassin, membres, pis, trayons ainsi que le nombre total des points. Même à l’ère de la sélection génomique, les données collectées dans le cadre de la DLC sont pertinentes pour l’estimations des valeurs d’élevage morphologiques des jeunes taureaux. Je considère qu’il est extrêmement judicieux de décrire et de classifier une vache en deuxième lactation ou en lactation suivante, car c’est la seule façon de prendre en compte son développement.

Cela peut représenter une valeur ajoutée pour la vache et sa descendance, ainsi que pour l’éleveur.

Je suis convaincu que la DLC fera progresser notre précieuse race, d’autant plus que le système est entièrement axé sur la santé, la durée d’utilisation et la rentabilité de nos animaux de race Brune. De plus, les experts DLC accomplissent leur tâche avec un grand professionna- lisme. Josef Portmann Membre du comité Braunvieh Schweiz Elevage 4 La DLC au service de la race 6 Exigences différenciées, but commun Infos 8 Liste de gestion de l’exploitation 9 Renoncer au clonage 9 Révision du règlement d’exposition 10 SmartCow 4.0 12 Place du marché sur BrunaNet 13 La page de la direction 13 Commande du certificat 14 Sur les traces de la fièvre du lait 16 Mutation changement d’exploitant 17 Les Brunes du Pérou Portrait 18 Exploitation Kühne, Benken SG 20 Exploitation Lanfranchi, Viano GR 22 Eleveur et hôtelier à Zermatt Rendez-vous 24 Inscription Swiss Expo 26 Journée de promotion à Sermuz Dans l’édition allemande 18 Annonce d’emploi 29 Nouveaux jeunes taureaux 40 Vaches avec 100 000 kg de lait 43 Vaches avec 85 000 kg de lait 54 De nos régions 62 Calendrier des manifestations Couverture: SmartCow – la gestion mobile de votre troupeau – est désormais encore plus performante.

Image: Braunvieh Schweiz Braunvieh Schweiz Chamerstrasse 56, 6300 Zoug info@braunvieh.ch Sommaire

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

4 racebruneCH n° 9 ∙ novembre 2018 Elevage La description linéaire et classification est un contrôle de performance qui, selon le règlement du herd-book, est soumis à l’Ordonnance fédérale sur l’élevage des animaux. Les experts DLC de Braunvieh Schweiz apportent une contribution très importante au testage par la descen- dance des futurs taureaux avec une description et une classification correctes des vaches. Même à l’ère de la génomique, l’exactitude des estimations d’élevage génomiques et conventionnelles dépend de la précision de la collecte des données phénotypiques.

Le travail de l’équipe DLC sert donc avant tout la race. Formation continue pour l’uniformisation La formation continue, l’optimisation et les contrôles sont d’une grande importance pour le travail profes- sionnel de la DLC. Pour les experts DLC, une formation de trois jours a lieu fin août, suivie d’une autre de deux jours à la mi-décembre. Le travail pratique est entrainé intensivement, établi un but d’uniformité et finale- ment défini avec un but commun! Outre la forma- tion professionnelle, l’accent est mis sur la formation continue dans le domaine des compétences sociales et personnelles.

Une apparence amicale et confiante ainsi qu’une communication professionnelle sont une partie importante du travail de la DLC.

Ces journées de formation sont importantes, mais elles ne remplacent pas les différentes expériences acquises sur une tournée DLC! Contrôles pour un but commun Pour la formation individuelle des experts DLC, des inspections ont lieu avec des programmes de demi- journées et les tournées accompagnées sont sélec- tionnés au hasard. Les vaches avec des notes dites maximales (en particulier les notes globales, en partie aussi les notes de bloc) sont généralement soumises à une inspection. En tout, ce sont environ 400 vaches qui sont contrôlées par saison. De plus, chaque expert peut consulter en permanence les statistiques hebdomadaires de la DLC.

Cette statis- tique indique si un caractère DLC particulier est consi- déré comme trop élevé, trop bas ou correct. En outre, l’expert DLC peut voir s’il utilise de manière optimale l’échelle des chiffres et des notes de classification (distribution). Ces évaluations statistiques ne sont pas adaptées à la vache, mais à la race. La description linéaire et classification au service de la race STEFAN HODEL, Braunvieh Schweiz La saison DLC 2018/2019 a commencé il y a environ deux mois. Au moment de commencer, à la fin août, l’équipe DLC a été équipée de nouveaux appareils (handheld et imprimante) et le système DLC a été mis à jour.

Ces ajustements sont source d’efficacité au service de la race!

L’équipe DLC de Braunvieh Schweiz.

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

5 n° 9 ∙ novembre 2018 racebruneCH Elevage Nouveautés de la saison 2018/19 Au début de la saison, fin août, l’équipe DLC a été équipée de nouveaux appareils (handheld et impri- mante) et le système DLC a été mis à jour. Pour l’éleveur aussi, cela se traduit par quelques nouveautés: – Dans le système de calcul la moyenne et l’optimum ont été actualisés – L’échelle actuelle entre 65 et 89 points (pour primi- pares) est mieux exploitée. En raison de la plus grande distribution, les différences de classes sont également plus évidentes.

– Répartition des trayons postérieurs ➔ l’optimum se situe nouvellement à 4 – L’impression papier à la ferme comprendra toutes les vaches par race (y compris les mesures, les chiffres, les défauts) sur une seule feuille. – Le défaut de couleur «taches blanches» est réper- torié. Un défaut de couleur n’a aucune influence sur la note. – Le comportement lors de la traite (tempérament lors de la traite) est noté sur une échelle de 4 sur demande du propriétaire: ➔ très nerveuse & tape: 1 / nerveuse: 2 / calme: 3 / très calme: 4 – L’apparence de l’attache arrière du pis peut être saisie comme défaut: ➔ défaut 1 (sphérique: –1 point PIS) / défaut 2 (très sphérique: –2 points PIS) ➔ Ce caractère ne doit être saisi que s’il apparait clai- rement.

stefan.hodel@braunvieh.ch – La texture du pis peut être saisi selon le système du bonus-malus (selon le caractère expression dans le RA): ➔ pis souple et bien veiné (+1 point PIS) / pis en viande sans veines (–1 point PIS) ➔ Le caractère ne doit être saisi que s’il apparaît clai- rement. Expliquer la DLC aux éleveurs Chaque année au mois de mars, Braunvieh Schweiz organise un cours public dans lequel, entre autres, les travaux théoriques et pratiques de la DLC sont expliqués. De plus, l’équipe DLC a la possibilité lors de conférences et d’évènements d’informer les parti- cipants sur des sujets d’actualité.

La prochaine occa- sion sera la journée de promotion de la race à Sermuz (3 novembre) et les deux manifestations d’automne «Braunvieh chez les gens» à Krummenau (9 novembre) et Altdorf (16 novembre).

Profitez de l’occasion et recevez des informations de première main! «Braunvieh chez les gens» sous le signe de la DLC ROMAN ZURFLUH, BRAUNVIEH SCHWEIZ La manifestation «Braunvieh chez les gens» aura lieu cet automne dans le canton d’Uri et dans celui de Saint-Gall. Nous sommes tout d’abord invités le vendredi 9 novembre chez la famille Tischhauser à Krummenau. Puis, la fa-mille Aschwanden à Altdorf ouvrira ses portes aux passionnés de la Brune le vendredi 16 novembre. Outre une visite d’exploitation, Stefan Hodel, l’expert en chef, présentera les nouveautés et les méthodes éprouvées dans la des-cription linéaire et la classification.

Tous les détails se trouvent à la page 44 de l’édition allemande CHbraunvieh. Nouvelles

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

6 racebruneCH n° 9 ∙ novembre 2018 Elevage DLC: exigences différenciées malgré un but commun STEFAN HODEL, Braunvieh Schweiz La DLC n’est pas un «one man show», mais un système internationalement reconnu pour le testage de la descendance des taureaux en ce qui concerne leur morphologie. Même s’il existe des exigences différentes, l’objectif commun à tous les acteurs de la branche est d’obtenir une vache fonctionnelle, longévive et donc rentable.

Pour un développement professionnel et profitable de la DLC, un dialogue entre la fédération d’élevage, les éleveurs, les experts de la DLC, les Sire analystes et les fournisseurs de génétique est indispensable.

A cette fin, diverses personnes ont été invitées à commenter l’importance, les bénéfices quotidiens et le potentiel d’optimisation de la DLC dans l’article ci-dessous. Beat Betschart – éleveur BV et expert DLC Pour moi, la DLC ne représente pas seulement une description linéaire et classification, mais aussi l’agri- culture, l’enthousiasme pour la Brune et le dévelop- pement de cette race. Au cours de mes trois saisons en tant qu’expert DLC j’ai beaucoup appris sur l’agri- culture et les différences régionales en Suisse. Des valeurs telles que la fierté professionnelle et la tradi- tion ont été remplacées dans certains domaines par les termes chiffre d’affaires et croissance économique.

Grâce à notre travail, nous fournissons aux éleveurs des données importantes concernant le testage par la descendance. En fin de compte, nous sommes inté- ressés à trouver la vache la plus fonctionnelle et la plus économique dans tout système de production. Je suis convaincu qu’avec l’objectif d’élevage de Brau- nvieh Schweiz, nous pouvons continuer à promouvoir les forces de la race en termes de fitness, de teneurs et de morphologie. Chaque jour, c’est un grand plaisir de découvrir la Suisse et de décrire de superbes vaches. J’ai le souhait d’enregistrer chacune des 26 caractères aussi exactement que possible en fonction du but d’élevage donné et d’utiliser au mieux mes connaissances tech- niques dans ce domaine.

Il est important pour moi que l’on puisse imaginer l’animal décrit comme un dessin et que les forces et les faiblesses soient clairement diffé- renciées selon les notes de classification. Les vaches hautement classifiées, qui occupent les premières places dans les expositions de bétail bovin, font battre mon cœur plus vite et confirment le travail compétent que l’équipe DLC accomplit. La qualité de notre travail ne doit pas seulement être mesurée par ces vaches, mais aussi par l’ensemble de la population, c’est-à- dire par les valeurs d’élevage morphologiques des taureaux! Le système DLC est actuellement très bien positionné et nous sommes convaincus que les valeurs optimum définies créent les meilleures conditions pour une vache Brune rentable.

Mais nous devons à l’avenir continuer à être ouverts au dialogue, afin que les données DLC puissent être comprises et interprétées correctement par tous.

Felix Honegger – éleveur OB et président de la Fédération d’élevage OB La DLC est sujet à de nombreuses discussions et est de temps en temps trop évalué sur le plan émotionnel. Comme éleveur, j’estime la DLC est aussi évidente que le contrôle laitier mensuel. Avec le niveau de herd- book «Bruna Tradition», nos primipares (comme pour Bruna-Data et Bruna-Classic) sont automatiquement enregistrées pour la DLC avec la première pesée. De plus, presque toutes les vaches sont à nouveau décrites en troisième ou quatrième lactation. Il s’agit d’une valeur ajoutée pour moi en tant qu’éleveur de taureaux et pour la population en général.

Je compare la DLC avec une journée de concours qui se déroule à la maison. Les vaches sont lavées la veille, traites à l’heure habituelle et présentées propres, attachées à une barre à l’extérieur. Cette journée est associée à des émotions et il peut arriver que les résultats escomptés ne se réalisent pas. Parfois, les caractères mesurés ne se situent pas dans le cadre idéal, ou l’expert DLC regarde la vache sous un angle différent (comparaison avec l’ensemble de la population). Ces faits sont humains et doivent souvent être acceptés comme le classement sur une place de concours. Cependant, il devrait y avoir encore assez de temps pour l’une ou l’autre discussion de nature objective.

Du point de vue de l’élevage OB, je salue la nouvelle classification plus stricte des vaches, ainsi que la diffusion plus large des descriptions. Ces dernières années, certaines classifications ont été trop élevées. Bien que cela puisse paraître bien dans certains cas, cela déforme le diagramme à barres sur la morphologie des vaches et des taureaux. Le système

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz

7 n° 9 ∙ novembre 2018 racebruneCH Elevage DLC est essentiellement bon. Toutefois, les compé- tences professionnelles et l’uniformité du jugement des experts doivent continuer à être enseignées et optimi- sées. Il est important pour moi, en tant qu’éleveur OB, que la taille et la musculature soient toujours considé- rées comme convaincantes. Pour l’avenir, j’espère que le chiffre optimal pour les caractéristiques «largeur et hauteur de l’arrière-pis» (aujourd’hui 9) ne se fera pas au détriment de la musculature. La Brune originale ne doit pas perdre cette carte maîtresse, mais la jouer! Urs Wichser, Génétique & Marketing Select Star Pour Select Star, ainsi que pour d’autres stations d’IA, la description linéaire et classification est l’une des bases les plus importantes pour obtenir des données correctes, de manière à accoupler judicieusement les mères de taureaux, de sélectionner les veaux mâles et de commercialiser les doses des semence produites.

Cela s’applique aussi bien aux jeunes taureaux géno- typés qu’aux géniteurs testés par la descendance. Les stations d’IA ont des exigences légèrement plus différenciées sur la DLC que la plupart des éleveurs. Pour les stations d’IA, les caractères individuels correc- tement décrits sont au moins aussi importants que les notes de classifications. Une vache dont la position des trayons à l’arrière est serrée doit aussi impérati- vement être décrite de cette manière. Car si trop de vaches avec ce caractère affichent un chiffre «erroné», la valeur d’élevage sera également affichée de manière «erronée».

Malgré des exigences différentes pour la DLC, le développement positif de la race doit être au premier plan.

Ces dernières années, il a été constaté que l’échelle a été beaucoup mieux exploitée par les experts DLC, ce que nous saluons clairement. Aussi l’adaptation annuelle du système à la même note de la moyenne des primipares est d’une grande importance pour nous. Alors, à quoi ressemblera l’avenir? Les systèmes de traite automatique trouvent également de plus en plus leur place dans les étables suisses. Ces systèmes pourraient fournir une grande quantité de données précises, notamment sur la fonctionnalité du pis et le positionnement des trayons. A l’avenir, un box mobile équipé d’un très bon scanner, d’une balance et d’autres instruments de mesure pourraient soutenir les tâches de l’expert DLC.

Est-ce de la science-fiction ou bientôt la réalité? Ce qui est certain, c’est que la numérisation ne s’arrêtera pas non plus devant la DLC!

Samuel Krähenbühl, chef d’équipe, développement de produits Swissgenetics La description linéaire et classification est la base de calcul des valeurs d’élevage morphologiques. Des valeurs d’élevage morphologiques aussi sûres que possible sont d’une importance multiple pour notre travail. Cela s’applique d’une part à la sélection géné- tique jusqu’à l’achat de taureaux. Nous attachons de l’importance à disposer de lignées d’élevage femelles fortes avec des valeurs d’élevage supérieures à la moyenne. Et cela non seulement pour les caractéris- tiques de performance, mais aussi pour les caracté- ristiques de type des mères de taureaux et de toute la lignée femelle des aïeux.

Les taureaux de mères de taureaux, qui se situent en dessous de la moyenne dans le bloc morphologie, ne seront même pas achetés avec des valeurs d’élevage de haute performance. De plus, les valeurs d’élevage morphologiques sont également d’une grande importance pour la classification des taureaux testés par la descendance. Notre programme de race Brune est synonyme de taureaux complets, qui produisent aussi des taureaux supérieurs à la moyenne dans toutes les caractéristiques morphologiques. Pour ces raisons, la DLC restera au moins aussi importante à l’avenir qu’elle l’est aujourd’hui. Afin d’assurer la plus grande sécurité possible à l’ensemble du système de valeurs d’élevage, le plus grand nombre possible de vaches doit être décrit.

D’autre part, la DLC doit être réalisée de la manière la plus uniforme et la plus précise possible par tous les experts DLC. Il y a toujours un potentiel d’optimisation. Il serait souhaitable que les vaches de race Brune soient également décrites plus uniformément à l’étranger. Ce n’est qu’ainsi que l’on peut réduire les «accidents» fréquents constatés avec de nombreux animaux importés, qui s’accompagnent souvent de valeurs d’élevage très élevées, et qui ne se confirment pas lors du testage des filles. Le plus de données possibles et aussi précises que possible sont également d’une importance décisive pour l’amélio- ration des valeurs d’élevage génomiques.

C’est seule- ment ainsi que l’on pourra «calibrer» l’ensemble du système. [6] Impressum Equipe rédactionelle Jörg Hähni, Betr. oek. HWV, (modération) Roman Zurfluh, administration Cécile Schabana-Meili, service sélection Madeleine Berweger, Qualitas Martin Rust, service sélection Ulrich Schläpfer, traductions, maquette Prix de l’abonnement Fr. 30.– par an, étranger Fr. 55.– Annonces industrie Simon Langenegger Ey 48, 3550 Langnau i. E. Tel. 079 568 49 58 E-mail: lasim-inserate@gmx.ch Annonces pour éleveurs Braunvieh Schweiz Inseratenverwaltung «CHbraunvieh» Chamerstrasse 56, 6300 Zoug Tel.

041 729 33 11, Fax 041 729 33 77 E-Mail: info@braunvieh.ch Délai des annonces 3 semaines avant la parution Tirage vendu 11924 certifié WEMF Imprimerie Multicolor Print AG Sihlbruggstrasse 105a, 6341 Baar Tel. 041 767 76 76, Fax 041 767 76 77 E-Mail: info@multicolorprint.ch Dates d’expédition 2018 1 mardi 30 janvier 2 mardi 27 février 3 lundi 26 mars 4 lundi 30 avril 5 mardi 5 juin 6 mardi 31 juilet 7 mardi 28 août 8 mardi 25 septembre 9 mardi 30 octobre 10 mardi 18 décembre

RacebruneCH - Braunvieh Schweiz RacebruneCH - Braunvieh Schweiz RacebruneCH - Braunvieh Schweiz
Vous pouvez aussi lire