L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec

 
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
Octobre 2015
                                                   www.holsteinquebec.com
PP0005044

            L'élevage Holstein
            en Suisse
            Différent, mais tout aussi fascinant

            Ferme Swisskess
            Améliorer tout le troupeau

            Expo provinciale
            de Montmagny
            De nombreux sujets de qualité
            au rendez-vous
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
2   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
SOMMAIRE
                                                                                    La vie Holstein                                                   Place aux jeunes
                                                                     96             I   Calendrier                                                71 I AJRQ – Classique des jeunes ruraux
            Mission de                                                9             I   Éditorial                                                 70 I AJRQ — Nouvelles
     La Revue Holstein Québec :                                      97             I   Équipe, le message de la directrice générale              72 I 4H – Résultats du rallye
  Tout en restant alignée sur les priorités
                                                                     69             I   La plume Holstein
              de Holstein Québec,
      la mission de La Revue est de :                                52             I   Nouveau membre, l'élevage Strebel                             Vache coup de cœur
   - promouvoir les services et activités                            62             I   Pique-nique 2015                                          38 I Faites votre choix parmi les six finalistes
              de Holstein Québec;
           - informer ses membres                                                   Bloc-notes
   des activités du secteur de l’élevage
         et de la génétique Holstein;
                                                                     10 I La Ferme Bois Mou honorée                                                                             26
- développer l’expertise de ses membres
  par des dossiers et chroniques d’intérêt;                                         Commercialisation
- favoriser la commercialisation et mettre                           89 I Le Groupe Swissbec génétique
 en valeur l’élevage Holstein québécois,                             88 I Vente Fiesta des Bois-Francs et autres ventes
          au Québec et à l’extérieur;
        - être ouvert aux annonceurs
                 de l’extérieur.                                                    Dossier
                                                                     34 I Un coup d’œil sur l'élevage Holstein en
                                                                          Suisse
                                                                                                                                                   Profil d’élevage
       Équipe de production :                                                       Exposition                                                     Ferme Swisskess
                                                                     56 I L'Expo provinciale de Montmagny
           Directrice générale
             Valérie Tremblay
                                                                                    Génétique
           Rédacteur en chef                                         65 I À propos des épreuves
               Michel Dostie                                         66 I À propos du CIAQ
         Téléphone : 418 268-3490                                    67 I Le nouvel indice Pro$
         Télécopie : 418 268-3489
         dostiem@globetrotter.net

         Conseillère en publicité
    et coordonnatrice de production
                France Lemieux
                150, Morissette
        Princeville (Québec) G6L 3Z7
          Téléphone : 819 364-3063                                                                                           Couverture
           Télécopie : 819 364-3568
                                                                                                                             Pour ce numéro spécial dont le dossier porte sur l'élevage Holstein
         francelemieux@videotron.ca
                                                                                                                             en Suisse, La Revue a voulu aussi donner un petit clin d’œil à des
                                               Photo : Jean-Philippe Proulx

               Abonnements                                                                                                   éleveurs originaires de ce pays, mais aujourd'hui établis au
                 Karen Alie                                                                                                  Québec. Ainsi, le profil d'élevage relate l'histoire du troupeau
                                               pour Holstein Québec

    Teléphone : 450 778-9636, poste 222                                                                                      Swisskess, la rubrique Nouveau membre présente la ferme Strebel
         Télécopieur : 450 778-9637                                                                                          et la photo de la page couverture a été prise à la Ferme Jaton et
          alie@holsteinquebec.com                                                                                            Gremion. Sur cette dernière, Provetaz Goldwyn Gigi, TB-88 2 ans à
                                                                                                                             son deuxième veau, a produit, à 1 an et 10 mois, 11 690 kilos de lait
      Graphisme, préimpression,
                                                                                                                             (318-308-299). Gigi est une digne représentante de la vache
       impression et expédition
         Imprimerie F.L. Chicoine                                                                                            fonctionnelle qu'élèvent les familles Jaton et Gremion.
              PP40005044

 Holstein Québec n’est pas responsable
     des délais causés par la poste.

     La Revue Holstein Québec                                                              Tarifications des annonces publicitaires
          est publiée 5 fois l’an
(en mars, mai, juillet, octobre et décembre)
                                                                                                Éleveurs 2015                                             Commerciales 2015
                                                                     Format (page)               Noir et blanc   1 couleur   4 couleurs Process    Noir et blanc   1 couleur   4 couleurs Process
       3955, boulevard Laurier Ouest                                                               ($ CAD)        ($ CAD)          ($ CAD)           ($ CAD)        ($ CAD)          ($ CAD)
     Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 3T8
         Téléphone : 450 778-9636                                             1 page**              575 $         605 $            725 $             1 275 $       1 380 $          1 685 $
         Télécopie : 450 778-9637
                                                                              2/3 page              425 $         475 $            590 $             1 020 $       1 125 $          1 430 $
       larevue@holsteinquebec.com
                                                                              1/2 page              350 $         400 $            510 $               765 $         870 $          1 175 $
                                                                              1/3                   250 $         295 $            410 $               535 $         630 $            920 $
                                                                              1/4                   206 $         245 $            370 $               410 $         500 $            785 $
                                                                              1/8                   115 $         225 $            335 $               205 $         290 $            590 $

                                                                                                                                           Frais de montage en sus
                                                            Rabais fidélité accordé (avec contrat de réservation) :                        Rabais fidélité accordé (avec contrat de réservation) :
                                                            - 5 % de rabais pour 2 parutions/année                                         - 5 % de rabais pour 2 parutions/année
                                                            - 10 % de rabais pour 3 parutions/année                                        - 10 % de rabais pour 3 parutions/année
                                                            - 15 % de rabais pour 4 ou 5 parutions/année                                   - 15 % de rabais pour 4 parutions/année
                                                                                                                                           - 20 % de rabais pour 5 parutions/année
                                                                                                                                           **D’autres tarifs s’appliquent aux positionnements avantageux.

4       LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
E                     ÉDITORIAL
HOLSTEIN QUÉBEC
CONSEIL D’ADMINISTRATION
Georges Sirois (1) 418 742-3424
président
fermesirois@hotmail.com
Bas-Saint-Laurent
Jocelyn Côté (7) 819 858-2097
fermejocelyncote@gmail.com
Centre du Québec, Richmond et Sherbrooke
                                                                          Restons forts et unis

                                                                          L
Rolland Dubois (2) 418 728-4864
rolandale@globetrotter.net                                                          a période estivale terminée, plus-
Beauce, Dorchester et Lotbinière
                                                                                    ieurs choses retiennent l’attention.
Louise Ferron (5) 819 228-2417
louisevf@outlook.com
                                                                                    Notre pique-nique à la ferme Fleury
Champlain-Laviolette, Portneuf                                            fut exceptionnel. Une famille accueillante, un
et Saint-Maurice-Maskinongé
                                                                          comité dynamique et des partenaires qui ont
Mariette Gagnon (4) 418 259-7459
fboulet@globetrotter.net                                                  participé en grands nombres. Ainsi, plus de
Lévis-Bellechasse et Montmagny-L'Islet-Kamouraska                         3 000 visiteurs ont profité d’une belle journée
Martin Grégoire (Lanaudoise) (8) 450 839-2559                             ensoleillée pour échanger et participer aux
mart_party@hotmail.com
Lanaudière, Laurentides, Papineau et Pontiac                              différentes activités qui ont fait de cet événe-
Martin Grégoire (Gregori) (10) 450 291-5723                               ment un grand succès.
martin.gregoire@netc.net
Huntingdon-Ormstown-Beauharnois,
Montréal-Vaudreuil-Soulanges et Saint-Jean                                Mais ce qui a retenu l’attention cet été fut
Benoît Lafond (11) 819 728-2873                                           sans aucun doute les négociations du Parte-
fermeallfond@gmail.com                                                    nariat transpacifique. Vous serez tous d’accord,
Abitibi et Témiscamingue
                                                                          c’est un enjeu très important pour les pro-
Pascal Martin (9) 450 772-2539
tinberholstein@hotmail.ca                                                 ductions sous gestion de l’offre. Dans les
Rouville, Saint-Hyacinthe et Shefford-Brome                               journaux, chacun donne son opinion : écono-
Joëlle Paradis (3) 819 358-5522                                           miste, journaliste, politicien. Ce qu’il y a de
kamlake@telwarwick.net
Bois-Francs                                                               remarquable, c’est que l’ensemble des pro-
Poste à combler                                                           ducteurs s’est uni pour la cause. FORTS et            et d’analyser le travail de ces jeunes. Ils
Saguenay-Lac-Saint-Jean-Charlevoix                                        UNIS, producteurs d’œufs, de poulets et de            dressent, lavent, alimentent leurs génisses.
* Le chiffre entre parenthèses indique le numéro du district représenté   lait, tous ont le même discours : sauver la gestion   Ils participent à l’expo locale, ensuite à
                                                                          de l’offre. Les partenaires aussi donnent leur        la régionale et terminent leur saison à la
Holstein Québec est une association affiliée                              appui. Le CIAQ, Agropur, la Coop fédérée,             Classique. Plus de 180 jeunes avec la passion
à Holstein Canada
                                                                          Holstein Canada, Holstein Québec, etc. Tout           dans les yeux ont participé à cette finale
                                                                          un appui pour nos dirigeants.                         provinciale. Quelle belle vitrine pour nos
                                                                                                                                jeunes qui, à mon avis, passent un peu trop
ADMINISTRATEURS NATIONAUX
                                                                          Quel exemple pour l’ensemble des organi-              dans l’ombre! Les expositions du Québec sont
ÉLUS AU QUÉBEC :                                                          sations agricoles! Toute une force que l’on           un endroit privilégié pour rencontrer les
Robert Chabot, rchabot@genibeq.com                                        peut se donner face à l’austérité de notre gou-       citadins et répondre à leurs questions. C’est
418 596-2230
                                                                          vernement. Travailler ensemble pour négocier          aussi une belle école pour les jeunes qui,
Gilles Côté, lacnor@hotmail.ca
418 343-2597                                                              nos ententes. Certains me diront que c’est            année après année, participent à ces événe-
Élyse Gendron, e.gendron@xittel.ca                                        déjà le cas, mais malheureusement, de vieilles        ments. Chapeau les jeunes et quel bel avenir
450 265-3147                                                              histoires du passé viennent nuire à la colla-         vous nous réservez.
Angus Mackinnon, ang.jen3891@gmail.com                                    boration entre les races. Pour moi, il est temps
819 570-3891
                                                                          de tourner la page et de regarder vers l’avenir.      L’automne arrive, c’est le temps pour vous,
HOLSTEIN QUÉBEC                                                           Il n’y a que des avantages à collaborer ensemble      chers membres, d’aller à vos assemblées de
3955, boulevard Laurier Ouest
Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 3T8
                                                                          pour le bien de chacun. J’ai beaucoup de respect      clubs. C’est grâce à vous qu’on peut changer
Téléphone : 450 778-9636 • Télécopie : 450 778-9637                       pour les races, mais il est primordial de restruc-    les choses et n’oubliez pas : restons FORTS et
info@holsteinquebec.com • www.holsteinquebec.com
                                                                          turer le CQRL pour pouvoir être unis dans le          UNIS.
                                                                          respect et redonner à cette organisation le
LA MISSION DE HOLSTEIN QUÉBEC                                             rôle qui lui revient.
Préambule
Holstein Québec est une association provinciale affiliée
à l’Association Holstein Canada.                                          Les expositions ont aussi particulièrement
Mission :                                                                 retenu mon attention cet été, surtout les juge-
Notre mission est de rassembler les éleveurs Holstein,                    ments réservés aux jeunes ruraux. Il est en-          Georges Sirois
représenter leurs intérêts et les aider à rentabiliser
leur entreprise.                                                          courageant de prendre le temps de regarder            président
Vision :
Appuyée par une équipe compétente, des clubs
engagés présents partout en région et des colla-
borations efficaces avec des organismes partenaires,
Holstein Québec est un leader en matière d’élevage
et de génétique laitière.

                                                                                                                   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015               9
L'élevage Holstein en Suisse - Différent, mais tout aussi fascinant Ferme Swisskess - Holstein Québec
Mario Lefebvre et
                                     Denise Joyal honorés
                                     Lors de l’assemblée générale annuelle des Producteurs laitiers du Canada, tenue en juillet
                                     dernier à Vancouver, la Ferme Bois Mou 2001 inc., appartenant à Mario Lefebvre et Denise
                                     Joyal de Saint-Félix-de-Kingsey, a reçu le Prix du développement durable en production
                                     laitière. Ce prix, accompagné d'une bourse de 2 000 $, récompense les producteurs qui se
                                     préoccupent de l'environnement, mais aussi de rentabilité financière.

                                     Selon les responsables du concours, la Ferme Bois Mou 2001 inc. est un bel exemple de
                                     ferme laitière moderne qui a adopté certaines des plus récentes technologies pour améliorer
                                     la profitabilité, mais aussi le confort des animaux. Le comité de sélection a été parti-
                                     culièrement impressionné par les pratiques agricoles adoptées par les Lefebvre, dont, pour
                                     améliorer le confort des vaches, un investissement dans des lits d’eau et des barres d’attache
                                     en plastique plutôt qu’en métal. Ces éleveurs ont aussi fait fabriquer, selon un plan conçu
                                     par eux, un compacteur servant à récupérer les pellicules de plastique des balles rondes
                                     avant de les livrer eux-mêmes à Victoriaville à une entreprise de récupération. Afin que son
                                     produit soit acceptable, Mario Lefebvre se donne la peine d'y enlever tout plastique souillé.

                                     De plus, depuis 2006, ils utilisent la technique du travail minimal du sol. Enfin, ils portent un
                                     intérêt particulier à la biosécurité, notamment en limitant l’accès à la ferme seulement aux
                                     visiteurs autorisés qui devront porter des bottes de plastiques. Pour plus de sécurité, un
                                     écriteau à la porte de la ferme invite le visiteur à téléphoner au propriétaire avant de pénétrer
                                     dans le bâtiment. En conséquence, les transporteurs d'animaux n'entrent jamais dans
                                     l'étable, et c'est M. Lefebvre qui s'occupe d'amener à l'extérieur l'animal à faire transporter.
                                     Cette politique, souligne M. Levebvre, est de plus en plus respectée par les visiteurs.

                                     Lors de la remise du prix, Mario a souligné que « Bien vivre de l’agriculture, tout en étant en
                                     harmonie avec notre environnement et les gens qui nous entourent, est un principe important
                                     pour Denise et moi. En fait, c’est une partie intégrante de la mission de notre ferme. »

                                     Le troupeau Bois Mou compte 76 vaches, dont 12 EX, 40 TB et 24 BP qui ont une production
                                     moyenne de 11 600 kilos de lait à 4 % de gras et 3,3 % de protéine (256-257-260), ce qui leur
                                     permet de remplir un quota de 82 kilos.

                                                                                                                                           Photo : Les producteurs laitiers du Canada

                                      Mario Lefebvre et Denise Joyal, lauréats du Prix du développement durable en production laitière,
                                       sont accompagnés de leurs filles Kathy, étudiante au secondaire et qui envisage une carrière en
                                      agriculture, Patricia, diplômée du Collège Macdonald et qui travaille à la ferme depuis le mois de
                                                                mai, et Molyka, étudiante au Collège Macdonald.

10   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
12   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015   13
LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015   15
18   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
20   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
22   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015   23
24   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
P              PROFIL D'ÉLEVAGE
                                                                                                                       An English version of this article is
                                                                                                         available at www.holsteinquebec.com/english

Par
Michel Dostie
Rédacteur
                                             Ferme Swisskess
                                             Chercher l'amélioration

«
en chef

                                             génétique de tout le troupeau
       Élever, c'est un art, c'est plus que la multiplication des animaux » dit avec passion Heinz Kessler de la ferme Swisskess
       de Clarenceville, en Montérégie. Cette approche l'a amené, non pas à vouloir développer une seule bonne famille de
       vaches, mais tout le troupeau. Cette philosophie est aujourd'hui partagée par son fils Anthony, actionnaire de la ferme
       et responsable de la gestion du cheptel.

Et le père est fier de son élevage qu'il a         de lait produits (238-270-239) et mère proli-
développé en suivant cette philosophie sans        fique. Cette famille, soulignent les éleveurs,       Swisskess Outside Stara, EX-93 4E 2*,
vraiment acheter d'animaux à l'extérieur.          attire les acheteurs d'embryons.                     deuxième vache adulte à Bedford en 2010,
Aujourd'hui, le troupeau Swisskess compte                                                               représente aussi la vache idéale pour Heinz
200 têtes, dont 95 vaches qui ont une pro-         Les Kessler sont aussi fiers de Swisskess            et Anthony Kessler. Cet attachement repose
duction annuelle moyenne de 10 287 kilos de        General Sonya, TB-87 3 ans 2*. Cette fille d'un      sur sa production de plus de 80 000 kilos en
lait à des taux de gras et de protéine de 4.01 %   jeune taureau, née en 1996, a produit 107 736        six lactations, sur des taux de composants de
et 3,26 % (233-252-238). Du point de vue de la     kilos de lait en neuf lactations. Elle est la mère   3,7 % et 3,1 % et sur sa capacité de donner
classification, on compte 7 EX multiples,          d'une EX et de 3 TB, dont Swisskess Roy              naissance à de bons sujets. Stara est la mère
6 EX, 42 TB et 38 BP.                              Sonne, EX-91 2E, qui est une des vaches que          de quatre filles, dont une EX et trois TB. De ce
                                                   la famille Kessler exploite présentement. Une        groupe, Swisskess Gold Lead Alice, EX-92,
De ce groupe, Heinz Kessler et son fils            de ses petites-filles, Swisskess Goldwyn             est détentrice d'une lactation supérieure.
Anthony citent plusieurs noms de vaches            Sunshine, EX-93, détenue en copropriété
souches. La première, Swisskess WT Anette,         avec la Ferme L. Campbell et fils (Camphols)         Enfin, le père et le fils Kessler sont aussi heu-
TB-87 1*, première vache du troupeau à             a été Grande Championne de réserve à Bedford         reux d'avoir élevé Swisskess Rudolph Maya,
donner des embryons, est à la tête d'une           en 2011 et 2013, et Mention Honorable à              TB 3 ans, une championne en production qui
famille bonne en élevage. Avec neuf filles à       Brome en 2011. Elle est la première vache du
100 % BP ou mieux, elle est notamment la           troupeau à participer à des expositions
                                                                                                                            Les propriétaires de la ferme
mère de Swisskess Outside Arielle, BP-82 3*,       nationales.                                                             Swisskess, Heinz Kessler, son
et de Swisskess Outside Adora, TB-87 4*.                                                                                épouse Kathy et leur fils Anthony.
Arielle est la mère de deux filles classifiées
EX, Swisskess Primetime Abigail, EX-91 3E,
mère de trois EX, et Swisskess Copper Erna,
EX-91 2E 3*, mère d'une EX. Pour sa part,
Adora a donné naissance à neuf filles, dont
cinq TB.

Le troupeau Swisskess a compté aussi sur
Swisskess Storm Trixi, EX 6*, première vache
du préfixe à obtenir la classification EX. Trixi
est la mère de 16 filles, dont 3 EX et 10TB. De
ce groupe, Swisskess Dundy Tyra, EX-91 3E,
première vache adulte à Bedford en 2013, et
Swisskess Progress Jackie, EX 2E 3*. Cette
dernière est la mère de Swisskess Goldwyn
Just Right, EX-91 2E, troisième génération de
vaches excellentes de cette famille, elle-
même mère de quatre filles, dont deux jeunes
vaches classifiées TB, une à 2 ans et l'autre
à 3 ans. Pour la famille Kessler, Just Right
                                                                                                                                                               Photos : Michel Dostie

représente le type de vache qu'elle cherche :
capable d'aller à l'expo, elle a été troisième
3 ans senior à Bedford en 2011, bonne laitière
avec, en trois lactations, plus de 48 000 kilos

 26      LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
mangeoire. Ces éleveurs accordent aussi
                                                     beaucoup d'importance à la longévité des
                                                     animaux et, en ce sens, disent ne pas vouloir
                                                     trop forcer les taures à leur premier veau.                                       De la Suisse
                                                     Ainsi, disent-ils, plusieurs de leurs jeunes
                                                     vaches obtiennent seulement une classifi-                                         au Québec
                                                     cation de BP à leur premier veau, mais
                                                     deviennent souvent excellentes par la suite.                                      En 1979, propriétaires d'un troupeau
                                                     Encore aujourd'hui, les taureaux éprouvés                                         comptant 30 Suisse Brune et 10 Holstein,
                                                     représentent quelque 70 % des choix de                                            Werner Kessler et son épouse Paula
                                                     reproducteurs. L'utilisation des taureaux                                         quittent la Suisse avec leur famille pour
                                                     éprouvés fait en sorte qu'il n'y a jamais de                                      s'établir au Québec. Leur fils Heinz
                                                     trou dans la généalogie, ajoute Anthony.                                          avait alors 18 ans. Ils achètent, à
                                                                                                                                       Clarencveville, le troupeau Holstein
                                                     La transplantation embryonnaire est utilisée                                      Venacre, composé à 75 % de vaches de
                                                     depuis 2005 avec pour objectif d'utiliser les                                     race pure et à 25 % de sujets NIP.
Au cours de l'été 2015, l'étable a été démolie       meilleures vaches prouvées du troupeau.                                           Werner Kessler, principalement inté-
pour laisser place à une nouvelle construction.      Cette approche, expliquent les éleveurs,                                          ressé par la production laitière, aban-
Pendant cette période, les vaches ont élu            permet peut-être un progrès génétique moins                                       donne l'enregistrement et la classification
domicile dans une remise à machinerie
                                                     rapide, mais beaucoup plus fiable.                                                des animaux, mais reste fidèle au
aménagée en stabulation libre sur litière.
Anthony voit à leur alimentation.                                                                                                      contrôle laitier.
                                                     La génomique occupe aussi une place dans
                                                     leur sélection, mais les jeunes taureaux                                          En 1988, Heinz, qui travaille à la ferme
en est actuellement à sa 15e lactation et qui,
                                                     choisis doivent provenir d'une bonne famille,                                     avec ses parents, prend la respon-
à ce jour, a produit 170 032 kilos de lait à 3,4 %
                                                     surtout au point de vue de la conformation.                                       sabilité du troupeau et ramène l'idée de
de gras et 3,3 % de protéine. Maya est la
                                                     Pour Heinz Kessler, la génomique l'éloigne un                                     l'élevage Holstein. Il utilisera le système
mère de sept filles classifiées à 100 % BP ou
                                                     peu de sa philosophie d'élevage, mais consi-                                      NIP avec les vaches du troupeau plutôt
mieux.
                                                     dère que c'est un outil utile pour identifier les                                 que d'acheter des animaux déjà enre-
                                                     meilleurs sujets au sein d'une même famille.                                      gistrés. Pour lui, l'élevage, par le contrôle
Même si les propriétaires du troupeau
                                                     L'intérêt pour la génomique a aussi incité                                        laitier officiel, la classification et la
Swisskess achètent très peu d'animaux et
                                                     Anthony à faire l'achat en groupe, en 2013, de                                    connaissance de la génétique par les
développent plutôt leur propre élevage, ils se
                                                     Cleroli Snowman Caramilk, de laquelle ses                                         généalogies, permet une véritable
sont laissés tenter à quelques reprises. Ainsi,
                                                     propriétaires ont obtenu trois récoltes                                           reconnaissance du travail réalisé. En
ils ont acquis, en 2010, une génisse d'à peine
                                                     d'embryons avant de la revendre en 2014.                                          plus, ajoute-t-il, « cela permet de tra-
six mois. Aujourd'hui, Boalcrest Goldwyn
                                                     Une de ses filles, DPR Mardi Gras Aero a                                          vailler avec de belles vaches ». À ce
Jayde, classifiée EX-92 2E, deuxième 3 ans
                                                     obtenu le meilleur prix lors de la Vente                                          moment, il rêve d'élever une première
senior à Bedford en 2013, représente un
                                                     nationale Holstein Québec d'avril 2015.                                           vache qui sera classifiée EX. En 1995, il
espoir pour le troupeau.
                                                                                                                                       achète 60 % des parts.
                                                              Heinz Kesler a cédé la responsabilité du
L'amélioration génétique fiable                            troupeau à son fils Anthony pour s'occuper                                  En 2012, après le retrait des grands-
Pour développer ce troupeau, Heinz Kessler                     plus particulièrement des champs et de
                                                                                                                                       parents, ce qui n'empêche pas le
a toujours privilégié l'utilisation des taureaux         l'entretien de la machinerie. En plus, il est le
                                                              patenteux de la famille, ce qui, explique                                grand-père Werner d'aller encore quo-
éprouvés et a toujours choisi parmi les meil-
                                                                Anthony, permet de belles économies.                                   tidiennement à l'étable, Heinz con-
leurs disponibles pour toutes ses vaches, peu
                                                                                                                                       servera 60 % des parts, mais son
importe le prix de la semence. Ainsi, dit-il :
                                                                                                                                       épouse Kathy et leur fils Anthony,
« 40 $ de plus pour la semence du taureau
                                                                                                                                       diplômé du Collège Macdonald en
représente bien peu sur les frais d'élevage
                                                                                                                                       Gestion et exploitation de l'entreprise
d'une taure de 2 ans. » Aujourd'hui, dit-il,
                                                                                                                                       agricole, en achèteront chacun 20 %.
« cette décision a fait une grosse différence
                                                                                                                                       Même si le travail est effectué en
pour notre troupeau qui est aujourd'hui très
                                                                                                                                       équipe et que le père et le fils, aidés
uniforme. » Cette sélection repose principale-
                                                                                                                                       d'un employé, participent à tous les
ment sur la conformation, ce qui est plus
                                                                                                                                       travaux, c'est Heinz qui voit à la gestion
important que la production, car, explique-t-
                                                                                                                                       des champs et à l'entretien de l'équipe-
il, c'est beaucoup par l'alimentation qu'on
                                                                                                                                       ment alors que son fils a la respon-
peut faire produire beaucoup de lait. Il insiste
                                                                                                                                       sabilité de la gestion du troupeau. Pour
particulièrement sur la bonne qualité des
                                                                                                            Photos : Anthony Kessler

                                                                                                                                       sa part, madame Kessler voit à la
pieds et membres, tout en cherchant un bon
                                                                                                                                       comptabilité et à l'administration.
équilibre, puisque les vaches, gardées en
stabulation libre, doivent pouvoir facilement
se déplacer, notamment pour se rendre à la

                                                                                              LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015                                           27
P               PROFIL D’ÉLEVAGE
                                                      famille Kessler, les expos sont considérées
                                                      comme un sport ou un passe-temps, mais
                                                      comme le père est assez compétitif, comme
                                                      dans le sport d'ailleurs, ça motive tout le
                                                      monde. Cette motivation influence les choix
                                                      génétiques tout autant que l'alimentation des
                                                      bêtes. Cela suppose des frais supplémen-
                                                      taires, expliquent le père et le fils, mais ils se
                                                      paient rapidement par l'attention supplé-
                                                      mentaire qui est accordée aux animaux. Leur
                                                      détermination est bien récompensée puisque
    Swisskess Storm Trixi, EX 6*, la mère de 16       la famille a obtenu, à l'Exposition de Befdford,          Swisskess Goldwyn Sunshine, EX-93,
filles, dont 3 EX et 10 TB, a été la première vache   la bannière Éleveur en 2012, 2013 et 2014, de            détenue en copropriété avec la Ferme L.
     du préfixe à obtenir la classification EX.       même que la bannière Exposant en 2014.                   Campbell et fils (Camphols) a été Grande
                                                      Comme tous les éleveurs, ils souhaitent un             Championne de réserve à Bedford en 2011 et
Certaines descendantes de Caramilk vont                                                                      2013, et Mention Honorable à Brome en 2011.
                                                      jour obtenir une plaque de Maître-éleveur,
                                                                                                               Elle est la première vache du troupeau à
certainement un jour faire partie du troupeau         mais ils aimeraient aussi voir un sujet Swisskess        participer à des expositions nationales.
Swisskess.                                            rempoter le titre de Grande Championne à la
                                                      Royale de Toronto, sans toutefois que ce dernier     ralement de la ripe, que l'on ajoute au besoin,
Une place pour l'expo                                 rêve les éloigne de leur stratégie d'élevage.        est mélangée au fumier deux fois par jour. Ce
En Suisse, la famille Kessler ne connaissait                                                               geste vise à en assurer le compostage. La
pas les jugements d'animaux, car il n'en              En plus, Anthony Kessler, qui est président du       paille va être aussi essayée par les Kessler,
existait pas dans sa région. Au Québec, ce            Club Holstein de St-Jean, aime bien dépenser         mais le peu de chaleur qu'elle dégage
sont les enfants de Heinz et de sa conjointe          ses énergies afin de rapprocher les expo-            rendrait son utilisation moins intéressante
Kathy, influencés par des voisins et grâce à          sitions du monde de l'élevage. Il espère même        que celle de la ripe.
l'implication de leur meunerie qui leur a fait        entendre un juge justifier son choix d'une
une place dans son exhibit, que l'idée de             première place en précisant que cette bête a         Une fois l'an, cette litière sera enlevée pour
participer à l'expo s'est développée. En 1996,        notamment été sélectionnée parce qu'elle             servir de fertilisant sur les 200 hectares de
à leur première présence chez les jeunes              avait une taille désirable.                          terre cultivable que possède la famille. Sur
ruraux, les quatre enfants ont présenté cinq                                                               ces terres, on cultive du maïs-grain (70 ha),
génisses qui ont toutes terminé en dernière           Du confort pour les animaux                          du maïs ensilage (20 ha), du soya (25 ha) et du
position. Leur père leur a alors dit : « On ne        Au cours de l'été qui s'achève, l'étable à           blé (15 ha). Le reste de la terre cultivable est
pourra que faire mieux la prochaine fois ».           stabulation libre à logettes a été détruite pour     ensemencé en luzerne, majoritairement récoltée
Quelques années plus tard, alors qu'un des            laisser la place à la construction d'une             en ensilage, ou sert de pâturage. Outre les
bons éleveurs de la région se désiste, la             nouvelle étable à stabulation libre sur litière      taures gestantes et les vaches taries qui ont
famille Kessler peut alors participer avec neuf       accumulée. L'idée, qui vise le confort des           accès à ces pâturages, les vaches laitières y
sujets. L'intérêt pour les jugements est alors        animaux et leur longévité, Heinz Kesler l'a          vont aussi le soir, à la fois pour profiter de
vraiment installé. Depuis cinq ans, les ani-          découverte dans le magazine Hoard's                  l'herbe et pour faire de l'exercice.
maux Swisskess sont aussi présentés lors              Dairyman. Par la suite, lui et son fils Anthony
des expositions provinciales avec au moins            ont visité différentes installations de ce genre     À l'aide de ces récoltes, les éleveurs servent
une bête.                                             pour en conclure qu'il valait la peine d'en          une RTM complémentée d'un kilo de foin et
                                                      bâtir une pour leur troupeau. La litière, géné-      d'un supplément. Pour l'alimentation, le trou-
Le goût pour cette facette de l'élevage a été                                                              peau ne compte qu'un seul groupe. Un partage
partagé par les cinq enfants du couple. D'ail-                                                             en deux groupes a déjà été essayé, mais sans
leurs, quatre d'entre eux sont intéressés par                                                              amélioration de la production. Aujourd'hui,
l'agriculture. Outre Anthony, qui est mainte-                                                              ces éleveurs constatent que les vaches en
nant actionnaire de la ferme, son frère Alex                                                               début de lactation mangent plus alors que
possède son propre troupeau au préfixe                                                                     celle en fin de lactation, parce que l'espace
Wowcow, alors que leurs sœurs Sonya et                                                                     de l'abdomen est en partie occupé par le
Claudia sont toutes deux étudiantes au                                                                     veau qu'elle porte, sont incitées à manger
Collège Macdonald. Claudia a d'ailleurs                                                                    moins. En plus, avec un seul groupe, les vaches
participé, en 2014, à l'École d'élevage Holstein                                                           n'ont pas à s'accoutumer à de nouvelles
Québec, remportant le Championnat de                                                                       compagnes, ce qui est moins stressant et
présentation de même que la troisième place             Pour la famille Kessler, Swisskess Goldwyn
                                                                                                           élimine les chicanes entre elles.
au classement général. L'autre fille, Yvonne,          Just Right représente le type de vache qu'elle
est enseignante.                                        cherche : capable d'aller à l'expo, elle a été     Lors de la traite, les vaches ne reçoivent pas
                                                      troisième 3 ans senior à Bedford en 2011, bonne      de moulée. Cette pratique, qui exige un peu plus
Même si le goût de l'expo est resté, ils en font          laitière avec, en trois lactations, plus de      de travail pour amener les animaux au salon
peu se limitant aux expositions locales de                48 000 kilos de lait produits (238-270-239)      de traite, incite par contre les vaches à rester
Bedford et d'Havelock. Bien sûr, pour la                              et mère prolifique.                  beaucoup plus calmes, disent ces éleveurs.

 28       LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
32   LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
D               DOSSIER
                                                                                                                          An English version of this article is
                                                                                                            available at www.holsteinquebec.com/english

Par
Michel Dostie
Rédacteur
                                                L'élevage Holstein en Suisse
en chef
                                                Différent, mais tout
                                                aussi fascinant

A                u cours des dernières années, plusieurs Québécois, impliqués au sein de Holstein Québec, sont allés en Suisse
                 au sein de différentes missions. Ces représentants ont été marqués par certaines particularités de l'élevage en
                 ce pays. La Revue a donc voulu en savoir davantage.

Ces Québécois ont donc été invités à décrire          Pour les Québécois, il semble bien évident           traditionnels et les vaches sont décorées de
les différents éléments qui les ont parti-            qu'en ce pays la vache laitière fait partie de       fleurs et portent une cloche au cou. Ainsi
culièrement marqués lors de leur visite. Puis,        la culture de tous les citoyens et non pas           endimanchés, agriculteurs et vaches forment
dans une deuxième étape, le magazine s'est            seulement de celle des agriculteurs.                 des cortèges qui circulent dans les rues des
tourné vers des éleveurs et des intervenants                                                               communes au rythme de musiques tra-
de l'industrie laitière de la Suisse pour connaître   Les interlocuteurs avec qui La Revue a échangé       ditionnelles. Une majorité de citoyens semblent
leurs réactions et en apprendre davantage             par courriel partagent ce point de vue. Maryline     y être présents, témoignant de leur attache-
sur l'élevage et la production laitière de ce         Guldin, responsable communication et pro-            ment tout autant à la tradition qu'aux animaux.
pays d'Europe.                                        duit, pour la Fédération Suisse d'élevage            C'est aussi un moment particulier pour con-
                                                      Holstein, souligne que la vache fait vraiment        sommer les aliments du terroir.
De la place de la vache dans la culture               partie des symboles de la Suisse, comme le
nationale, en passant par la fabrication toute        chocolat et les montres. Elle ajoute même            Le respect des vieilles vaches
particulière du fromage Gruyère, sans oublier         qu'il s'agit d'un animal « qui jouit d'un gros       Les Québécois, capables d'apprécier une
l'importance du rôle que le gouvernement y            capital de sympathie auprès des Suisses. »           belle vache Holstein, ont rapidement perçu la
joue, l'élevage Holstein en Suisse est, à             Cette sympathie, souligne Yvan Roulin,               qualité du bétail de leurs confrères de la
plusieurs égards, bien différent de celui du          conseiller indépendant en élevage, vient             Suisse, mais en plus, ils ont été particu-
Québec, ce qui, par contre, n'enlève rien à la        aussi du fait que le lait, le fromage et la viande   lièrement fascinés, le terme n'est pas trop
fascination qu'il suscite.                            sont des produits typiques disponibles               fort, par le respect voué là-bas aux vieilles
                                                      partout et présentés sous différentes formes         vaches. Ils en donnent pour preuve les
En Suisse, la vache est reine                         et qui sont bien appréciés par les consom-           applaudissements accordés à la gagnante de
En Suisse, les vaches sont très présentes et          mateurs de son pays.                                 la classe des productrices de 60 000 kilos et
on en voit partout dans les pâturages, c’est                                                               plus de la Swiss Expo, qui étaient tout aussi
magnifique, diront certains Québécois. Mais           Cet attachement à la vache laitière est parti-       nourris, sinon plus, que ceux accordés à la
en plus, elles sont aussi présentes ailleurs          culièrement palpable à la fin de l'été quand         Grande Championne.
qu'à la campagne, y compris en forme de               les troupeaux, qui ont passé l'été dans les
statuette dans les boutiques touristiques.            Alpes, reviennent vers leur habitat d'hiver. On      Les interlocuteurs interrogés n'ont aucune
                                                      parle alors de désalpe et cet événement sus-         misère à expliquer cet attachement. Pour un,
                                                      cite un cérémonial typique tout autant               Dominique Savary, de la Ferme du Grand-
                                                      qu'ancien. Pour l'occasion, le folklore est à        Clos, reconnu maître-éleveur en Suisse
                                                      l'honneur. Les armaillis, c'est-à-dire les hom-
                                                      mes et les femmes qui gardent les troupeaux
                                                      dans les montagnes, revêtent les vêtements

                                                                                                                                   Quel paysage magnifique!

  34      LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
en 2105, les éleveurs de son pays aiment les         Dans le même esprit, monsieur Roulin ajoute        des producteurs à vouloir diminuer les frais
bonnes productrices, mais s'intéressent aussi        que ce respect pour les animaux incite même        d'élevage, mais, souligne-t-il, le respect pour
beaucoup à la morphologie et aux caractères          les éleveurs à donner facilement une chance        l'animal est là pour rester. Cet attachement
fonctionnels. Ils aiment, précisent-ils, « les       à une taure à son premier veau qui serait          est donc palpable chez tous les producteurs
vaches solides qui sont capables de faire de         moins bonne laitière. Les éleveurs souligne-       de lait et non pas seulement chez les éle-
nombreuses lactations. » Ceci s'explique,            t-il, font également tout pour qu’un animal qui    veurs-exposants.
selon cet éleveur, par les coûts de production       doit quitter la ferme, le fasse dignement, et
et d'élevage qui sont très élevés en Suisse.         ce, même si les frais vétérinaires sont élevés.    Les taureaux éprouvés ont la cote
En conséquence, il est donc important,               « Donc, ajoute-t-il, quand on voit passée dans     La visite des étables et la présence lors des
ajoute-t-il « de pouvoir les amortir sur plusieurs   un ring une vache avec des productions             jugements font ressortir aux yeux des
lactations. » En témoigne aussi le fait que la       cumulées élevées, on connaît les soins et les      Québécois que les éleveurs de la Suisse
Fédération suisse d'élevage Holstein récom-          efforts qu’il a fallu pour arriver si haut ». La   accordent un intérêt prioritaire aux taureaux
pense toutes les vaches ayant produit plus de        crise que traverse présentement la pro-            éprouvés. D'une part, souligne la repré-
100 000 kilos de lait.                               duction laitière, marquée par des prix très bas    sentante de l'association Holstein, le fait qu'il
                                                     pour le lait, pourrait, estime M. Roulin, forcer   existe en Suisse une longue tradition d'éle-

   L'ambiance extraordinaire de la Swiss Expo
   Les Québécois en visite en Suisse nous ont aussi parlé avec
   effervescence de l'ambiance très dynamique des jugements de la
   Swiss Expo (www.swiss-expo.com) événement classé 3e jugement
   au monde selon le magazine Holstein international.

   Une conversation avec monsieur Jacques Rey, un des respon-
   sables de cette exposition, rend le phénomène tout à fait com-
   préhensible. Cette exposition, lancée en 1996 et qui fêtera son 20e
   anniversaire en janvier prochain, a débuté dans la ville de La
   Chaux-de-Fonds. De jeunes éleveurs dans la vingtaine, dont M.
   Rey faisait partie, voulaient faire nouveau et, inspirés par Toronto
   et Madison, souhaitent lancer une exposition pour les éleveurs
   avec la vache laitière comme point d'attraction principal. Mais ils
   voulaient aussi avoir un événement convivial auquel tout le monde
   trouverait plaisir à participer. Les organisateurs se disaient qu'avec
   une telle approche, non seulement les éleveurs pourraient y                   Une des classes de la très prestigieuse Swiss Expo, un événement
                                                                                nommé troisième jugement en importance au monde après Madison
   trouver leur intérêt, mais aussi leur famille élargie, leurs amis et
                                                                                         et Toronto par le magazine Holstein International.
   leurs voisins y viendront pour faire la fête. Un commanditaire a cru
   en eux, ce qui a permis le départ.
                                                                              Ainsi, la Swiss Expo, réservée aux éleveurs des huit races laitières
   Dès la première année, pour frapper un bon coup, dans chaque               présentent en Suisse, accueille chaque année 1000 bêtes. Comme
   lettre d'invitation adressée aux éleveurs, les organisateurs avaient       il est impossible d'en recevoir plus, il arrive que les organisateurs
   ajouté 50 billets pour une entrée gratuite en demandant aux                doivent en refuser. Ainsi, l'année dernière, 130 bêtes ont dû être
   éleveurs de les distribuer auprès de leur entourage. Parce que les         éliminées. Comment les choisir? En invitant les éleveurs à être plus
   éleveurs ont joué le jeu, la première édition a été un succès qui ne       sévères dans leur sélection.
   s'est jamais démenti depuis. Les éleveurs veulent participer et
   leurs amis et voisins, dont plusieurs sont des producteurs de lait,        La Swiss Expo a donc la réputation d'être grandiose. Et pour mettre
   y viennent aussi. Le succès attirant le succès, explique M. Rey, les       la cerise sur le gâteau, le moment du grand Championnat est
   commanditaires, qui souhaitent une visibilité auprès du plus grand         toujours précédé d'un événement culturel de haut calibre. En
   nombre de personnes possibles, y trouvent leur compte et conti-            janvier prochain, pour souligner le 20e anniversaire, c’est
   nuent d'appuyer cet événement. Maintenant, ajoute M. Rey : « tous          l'Orchestre philharmonique de Prague, avec ses 60 musiciens, qui
   se disent on se doit d'être là ». Après quelques années, soit en           sera sur place.
   2003, les organisateurs ont dû déménager l'événement à Lausanne,
   car l'emplacement de La Chaux-de-Fonds ne pouvait plus répondre            La Junior Bulle Expo (www.junior-bulle-expo.ch) est aussi un
   aux besoins.                                                               événement qui a marqué plusieurs Québécois. Cet événement est
                                                                              organisé par le Club des jeunes éleveurs fribourgeois auquel
   La date de l'événement, souligne M. Rey, explique aussi le succès.         uniquement de jeunes éleveurs peuvent participer. Il est tenu en
   Faire ce rassemblement en janvier alors que les travaux agricoles          décembre de chaque année et invite le juge qui a officié à Toronto
   exigent moins de temps, permet à tous les agriculteurs d'y assister.       au mois de novembre précédent.

                                                                                           LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015                35
D              DOSSIER

 C'est la fête dans la commune de Sâles. Les vaches, conduites par les armaillis            Une classe Red-Holstein de la Junior Bulle Expo.
  portant des vêtements traditionnels, reviennent des montages à la fin de l'été.           Remarquez les spectateurs tout près des animaux.

vage et que les éleveurs y soient attachés,          de l'utilisation d'un jeune taureau qui ne          Fédération Holstein. Ces vaches, diront les
explique en partie qu'ils ne veulent pas             serait pas à la hauteur des attentes en fait        Québécois, ne sont pas seulement popu-
détruire tout ce travail fait au cours des           hésiter plusieurs. On préfère donc construire       laires, elles sont aussi d'une grande valeur
années. De plus, ajoute M. Roulin, « les trou-       des lignées avec de la profondeur génétique.        génétique.
peaux sont de taille restreinte et les risques       Mais, dans certains cas, explique M. Roulin,
sont ainsi moindres avec de la génétique             certains éleveurs vont intégrer de jeunes           Traditionnellement, explique Mme Guldin, les
éprouvée. »                                          taureaux génomiques issus de lignées                éleveurs de Simmental, des sujets rouges
                                                     prouvées, comme le sont Doorman, Bankroll           gardés tant pour le lait que pour la viande, ont
Mais malgré cette prépondérance des tau-             ou HighOctane. Des taureaux, dit-il, « qui          rapidement pris conscience de l'amélioration
reaux éprouvés, les jeunes taureaux avec un          devraient en principe pas faire tache dans le       génétique qu'apportaient aux troupeaux noirs
indice génomique trouvent de plus en plus            pedigree par la suite ».                            de race Fribourgeoise, les Holstein d'origine
preneurs. En fait, constatant le fait que                                                                américaine. Même si à une certaine époque,
certains jeunes taureaux ont fait la preuve          Les Holstein Rouge et Blanc                         souligne M. Roulin, aucun mélange entre les
des résultats espérés, les éleveurs ont de           C'est de grande notoriété que les Holstein          races n’était envisageable, il est rapidement
plus en plus confiance en cette nouvelle             Rouge et Blanc, appelées Red Holstein en            devenu évident pour les éleveurs d'animaux
technologie. Mais, souligne monsieur Savary,         Suisse, sont très populaires en ce pays. Ce         rouges de vouloir profiter de cette possible
les éleveurs de son pays accordent toujours          que confirme M. Roulin en soulignant que            amélioration. Par contre, ces éleveurs ont
une grande importance à la morphologie et            « la population rouge (Red Holstein) est une        voulu préserver la couleur de leurs animaux.
aucun jeune taureau génomique qui n'offre            des plus fortes au monde. » Mme Guldin nous         Les sélectionneurs ont donc fait un excellent
pas de caractéristiques positives sur cet            informe même qu'il y a plus d'animaux Red           travail, car, là-bas comme ici, les choix ne
enjeu n'a de chance d'être vraiment com-             Holstein inscrits dans le livre généalogique        sont pas les mêmes que pour les noirs.
mercialisé en son pays.                              de Swissherdbook que dans celui de la
                                                                                                                   Les subventions
Point de vue que corrobore mon-                                                                                    Un autre élément qui a beaucoup
sieur Roulin. Selon lui, uniquement                                                                                marqué les éleveurs québécois en
les taureaux génomiques issus de                                                                                   visite en Suisse est le haut niveau
bonnes familles (conformation, suite                                                                               des subventions que le gouverne-
de pères et/ou de vaches d'expo-                                                                                   ment du pays accorde aux agri-
sition) ont des chances de con-                                                                                    culteurs. Ces subventions assurent
naître du succès. Les reproducteurs,                                                                               évidemment un meilleur revenu aux
écrit-il, n'offrant que de bons                                                                                    éleveurs, mais exigent d'eux un
chiffres pourront être utilisés par                                                                                travail important afin de se con-
certains éleveurs moins craintifs                                                                                  former aux différentes exigences.
devant le risque, mais ne trouveront
pas preneur chez la majorité des                                                                                   Les intervenants consultés affirment
éleveurs. La crainte d'avoir une                                                                                   qu'effectivement l'agriculture suisse
tache dans la généalogie à la suite                                                                                est très subventionnée. L'un d'eux,
                                                 Quelques bêtes du troupeau maître-éleveur Grand-Clos.

 36       LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015
M. Francis Egger, membre de la direction de                                                           mondiale du commerce (OMC) et date de
l'Union Suisse des paysans, la principale
organisation de défense des agriculteurs du
                                                    De belles photos                                  1983. Ils ont été intégrés à la Constitution de
                                                                                                      la Suisse qui stipule que des prestations
pays, précise d'abord que dans son pays, on         La Revue Holstein Québec tient à                  d'intérêt général doivent être fournies par
ne parle pas de subvention, mais de                 remercier M. Dominique Savary, maître-            l'agriculture. Il est notamment question de :
paiements directs. Ces paiements, qui               éleveur 2015 en Suisse, mais aussi photo-         - sécurité de l'approvisionnement;
représentent 20 % des revenus des                   graphe, qui nous a gracieusement offert           - entretien du paysage cultivé;
agriculteurs, « rétribuent, explique-t-il, les      les photos qui illustrent cet article.            - conservation des ressources naturelles;
prestations non marchandes de l'agriculture         Les lecteurs intéressés par ses images            - occupation décentralisée du territoire;
suisse, en particulier la protection de             peuvent le joindre via son site Internet          - encouragement au mode de production en
l'environnement, la préservation du paysage         ou sa page Facebook aux adresses                    accord avec la nature et compatible et
et le maintien d'une occupation décentralisée       suivantes : www.grandclos.ch et https://            respectueux de la vie animale.
du territoire (important en zone de montagne.       www.facebook.com/ferme.du.grandclos
» À ce sujet, M. Roulin précise que « les                                                             Le Gruyère
agriculteurs, dans leur travail quotidien,        l'Union européenne et la production interne         Le lait utilisé pour la fabrication du fromage
participent grandement à la beauté du             trop élevée, l'offre importante sur les marchés     Gruyère accapare une partie importante de
paysage et cette rémunération est en rapport.     mondiaux et la perte du marché russe que            la production, mais cette dernière doit répondre
Le tourisme, l’écologie, la biodiversité, etc.    fournissaient les autres pays européens tirent      aux exigences du cahier des charges. Ces
sont des mots qui résonnent fort pour une         les prix du lait industriel à la baisse. La libé-   exigences ont beaucoup impressionné les
majorité de citoyens suisses. Il y a également    ralisation des marchés pour un petit pays           visiteurs québécois, dont les plus importantes
une volonté politique de garder une vie com-      dont la monnaie est forte comme c'est le cas        sont l'interdiction de faire consommer des
munautaire dans des régions de montagne ou        en Suisse ne serait pas, selon M. Roulin, une       ensilages, l'obligation de servir des fourrages
retirées ». Ces paiements sont offerts à toutes   véritable solution. À cet effet, pense-t-il,        récoltés au moins à 70 % sur la ferme et ne
les productions, mais celle du lait, qui repré-   « beaucoup de producteurs de son pays               contenant aucun agent conservateur à
sente plus de 20 %, peut-être même 30 % de        souhaiteraient le retour des contingents »          l'exception du sel de cuisine, des exigences
la production agricole du pays, est donc la                                                           concernant la qualité du lait, le confort des
plus importante à en profiter.                    L'obtention des ces paiements directs, ajoute       animaux et les sorties en hiver, de même que
                                                  M. Egger, est liée à plusieurs conditions,          l'interdiction des robots de traite et des
Ces paiements permettent aussi de com-            comme l'utilisation précise des fumiers, la         activateurs de croissance en sont quelques
penser la différence entre les prix payés aux     protection de la biodiversité, etc. L'éleveur       exemples. En plus, les producteurs doivent
producteurs et les coûts de production, ce        Dominique Savary explique aussi que des             livrer leur lait à la fromagerie deux fois par
qui, précise Mme Guldin, assurent la viabilité    paiements sont aussi liés aux conditions            jour. Des exigences semblables existent aussi
de l'agriculture du pays, la mise en valeur des   rigoureuses d'élevage visant le bien-être           pour d'autres produits laitiers méritant
sols et un certain approvisionnement de pro-      animal, comme la stabulation libre ou les           l'appellation d'origine protégée. Évidemment,
ximité. Tous s'entendent par contre pour dire     sorties journalières au champ. La garde des         tous s'entendent pour dire que le respect de
que les éleveurs préféreraient obtenir un prix    animaux en montagne est aussi appuyée.              ces exigences doit être compensé par un prix
couvrant leurs frais. Il faut préciser qu'en ce                                                       supérieur pour le lait. Un regroupement pari-
moment, le prix du lait industriel payé aux       Une part importante de ces paiements                taire formé des producteurs, des fromagers
producteurs européens pose de sérieux pro-        directs, expliquent Mme Guldin et M. Egger,         et des affineurs gère la production et les prix.
blèmes. L'abolition des quotas par les pays de    est liée aux nouvelles règles de l'Organisation

             Un chalet d'alpage comme on en trouve                  Un groupe d'exposants lors d'Expo Bulle, l'exposition nationale Suisse Holstein et
         des centaines dans les montagnes de la Suisse.              Red Holstein organisée en collaboration avec les fédérations suisses d’élevage.

                                                                                         LA REVUE HOLSTEIN QUÉBEC I OCTOBRE 2015                37
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler