Le Medef en rêvait Mélenchon l'a fait !

 
DIAPOSITIVES SUIVANTES
Lycée des Métiers

                                              Le Medef en rêvait…
                                               Mélenchon l’a fait !
Editorial                                                       La formation initiale selon le MEDEF
Déjà, dans le journal de juin dernier, nous avions             « Ce principe de formation tout au long de la vie nous
consacré deux pages entières au lycée des métiers... et        sera sans doute fort utile lorsque nous serons confrontés
dénoncions la « patronalisation » de la formation              au déficit démographique des années 2005. Un déficit
professionnelle... Depuis, les projets et déclarations du      d’environ 100 000 personnes par an ! Pour combler ce
ministère se sont multipliés, et la mise en place              creux, la logique voudrait que les jeunes entrent plus tôt
effective du lycée des métiers a débuté, tambour battant       sur le marché du travail. Nous sommes prêts pour cela à
par un ministre satisfait et très médiatique...Ce projet       leur garantir un retour en formation quelques années
de lycée des métiers se base sur l’adaptation des              plus tard pour acquérir une formation complémentaire.
                                                               Nous avons d’ailleurs déjà expérimenté en Rhône-Alpes
formations aux besoins immédiats et locaux des
                                                               ce principe de « formation initiale différée ». […] Le fait
entreprises (cf. article sur l’Aménagement du                  d’avoir une seule personne qui coordonne l’initial et le
territoire : quand les diplômes laissent la place aux          continu sur l’académie de Grenoble est donc plutôt
formations du terroirs), ce projet entérine par                positif ».
conséquent l’élaboration d’une école sous-traitante des        Jean-Paul Mauduy, président du MEDEF Rhône-
entreprises. Le terme sous-traitant n’est hélas pas            Alpes, interviewé dans Formations professionnelles
exagéré car les formations continues de type CFA,              initiale et continue, revue éditée par l’académie de
autrefois gérées en majorité par les chambres de               Grenoble, numéro spécial octobre 2001)
commerces et d’industries et les branches patronales           Formation initiale… différée ! Coordination de l’initial
vont intégrer les lycées des métiers, et devenir le            et du continu « sous un même toit ».
modèle des formations dispensées ainsi que le modèle
de gestion des personnels. (cf. article sur le GIP)            Formation tout au long de la vie : « Laissez
Certains prétendent que le service public d’éducation          venir à nous les petits enfants ».
devient compétitif face aux CFA privés, voire qu’il a          Mélenchon offre au patronat le cadre dont il rêve depuis
gagné face à cette concurrence ! Quelle ironie ! Les           des décennies : le lycée des métiers ! Il achève de
quelques promesses de ne pas toucher aux formations            boucler un cycle de destruction de l’enseignement
initiales ne valent que pour ceux qui y croient ! La           professionnel indépendant du patronat. En effet,
baisse dramatique des horaires d’enseignement général          Mélenchon s’inscrit dans la continuité absolue avec
dans les filières du lycée professionnel ainsi que la          l’effort du patronat pour supprimer la référence au
généralisation des périodes de formation en entreprise         métier, pour détruire les qualifications appuyées sur la
prouvent le contraire ! (cf. article sur le Bac pro            formation initiale et « sanctifiées » dans les conventions
expérimentaux en 3 ans...) Quant aux statuts des               collectives, retrouver le monopole de la formation des
personnels de ce lycée des métiers, inutile d’espérer la       salariés qui lui a été en grande partie arraché depuis la
                                                               fin de la seconde guerre mondiale.
non généralisation de l’annualisation et de la flexibilité
(déjà effective pour les personnels IATOSS et PLP) à          personnels. Tout cela pour la plus grande satisfaction
l’ensemble des enseignants. En effet, l’association des       des entrepreneurs (cf. article sur le Bilan de la
formations initiales et continues va entraîner des            négociation « Formation Professionnelle » dans la
horaires variables dans des classes tout autant               Refondation Sociale du Medef). Tout cela pour la plus
variables. L’accueil de tous les publics (lycéens,            grande joie d’un ministre se vantant d’avoir gommé la
étudiants, apprentis en alternance, adultes en formation      vision du LP comme un lycée de relégation, vaste
continue ou en validation d’acquis) ne peut réellement        argument électoral ! Tout cela sur le dos des
s’effectuer     qu’en    flexibilisant     les     horaires   enseignants, des personnels IATOSS et de l’ensemble
d’enseignement (soumis aux besoins de la production           des travailleurs qui n’auront plus la possibilité de
des entreprises partenaires), voire en concentrant des        prétendre bénéficier de diplômes garantissant certaines
publics différents dans certains cours... (cf. article Vers   capacités ainsi que les garanties salariales et sociales
la fusion des formations initiales et continues). La          qui s’y réfèrent... (cf. article sur les Diplômes
spécialisation, voire le localisme des formations             nationaux en sursis...). Nous refusons cette casse du
dispensées en fonction des besoins du patronat local va       service public d’éducation ! Et dénonçons la manière
aussi entraîner le développement des postes à profil,         expéditive, voire illégale que prend la labellisation
mettant en concurrence les établissements, les                d’un certain nombre d’établissements, du fait du
manque d’information de la part des directions locales             sera plus un lycée, mais une « structure de formation de
et académiques auprès des personnels, des élèves et des            compétences » travaillant en flux tendus ! Face aux
parents d’élèves comme le stipule le BO du 20                      enjeux de société que représente ce lycée des métiers,
décembre (cf. article sur la Responsabilité des chefs              nous appelons les personnels, les élèves, les parents
d’établissement). Pareillement, nous dénonçons                     d’élèves, les employés, les citoyens à se mobiliser et à
l’absence de réel débat sur ce thème de première                   s’organiser contre la casse du service public
importance que constitue le lycée des métiers. Cela                d’éducation ainsi que contre la casse des diplômes
conduit souvent les personnels à approuver la                      nationaux et des conventions collectives.
métamorphose de leur établissement en structure qui ne

 Quand la mobilisation pointe,                         Service public d’éducation en danger !
 le ministère recule !                                 La notion de service public est très claire : la collectivité se doit
 Voilà le bilan que nous pouvons tirer de la           d’offrir à tous un accès égal à certains services nécessaires pour le
 lutte du lycée polyvalent Darius-Milhaud du           bon fonctionnement de la société. Pour l’éducation, cela signifie
 Kremlin-Bicêtre. Ce lycée du Val-de-Marne             que tous les enfants puissent accéder à la même éducation et à la
 (académie de Créteil) a connu quelques                formation qu’ils souhaitent, quel que soit l’endroit où ils vivent.
 journées de grèves juste avant les vacances de        Cet objectif implique un maillage cohérent de structures scolaires
 Noël, avec une forte implication des élèves et        de tous types réparties par département, par académie, par
 parents d’élèves. Le motif de cette colère n’est      groupement d’académies…
 autre que la « labellisation Lycée des
                                                       Le Lycée des Métiers constitue une attaque contre le service public
 Métiers » !
 Et oui, malgré la propagande qui nous vante ce
                                                       d’éducation car il brise cette répartition homogène des formations
 nouveau « concept » pseudo-éducatif, la colère        sur le territoire. En effet, l’adaptation des formations aux bassins
 pointe dès que le vernis publicitaire est enlevé      d’emploi va aggraver les déséquilibres qui existaient auparavant.
 et que l’analyse laisse la place au simple            Le renforcement du Plan Régional de développement de la
 discours politique !                                  Formation Professionnelle des Jeunes (PRFPJ) le montre
 Les élèves et enseignants ont très vite compris       clairement. Les élèves voulant s’orienter vers une formation
 que le fameux Lycée des Métiers de la Vente           professionnelle n’auront accès qu’à un panel de formations calqué
 que nos technocrates ministériels (et                 sur les réalités économiques locales, à moins d’être prêts à partir
 patronaux) préparaient pour l’établissement du        suivre la formation de leur choix dans un établissement lointain...
 Kremlin-Bicêtre signifiait directement la fin de      oui, mais avec quel argent ?
 sa polyvalence, et par conséquent la
                                                       Une autre conséquence de la mise en place du Lycée des Métiers
 disparition des sections littéraires,
                                                       sera la disparition à court terme des diplômes nationaux qui
 scientifiques, médico-sociales, afin de ne
 concentrer, ou plutôt ghettoïser, que les filières    garantissaient un certain niveau de salaire défini par les
 économiques, vente-action-marchande et                conventions collectives. Ces diplômes vont se transformer en
 autres activités de services commerciaux.             « livrets de compétences » reconnus seulement au niveau local, ce
 Malgré les assurances administratives de ne           qui empêchera tout salarié de pouvoir travailler n’importe où en
 pas toucher aux filières déjà existantes ainsi        France (cf. les articles sur les diplômes nationaux et sur la
 que le discours promotionnel classique sur le         refondation sociale du Medef).
 lycée du futur, la mobilisation lycéenne et           Mais la conséquence la plus grave sera surtout que l’on s’attaque à
 enseignante n’a pas faibli, et, après avoir été       la formation initiale ; en effet, le projet du ministère et du patronat
 reçus au Rectorat, c’est au ministère que les         est de réduire sa durée et sa qualité, au profit d’une formation tout
 grévistes se sont fait inviter... Il semblerait que   au long de la vie, principe que l’on veut imposer à tous les esprits.
 le ministère a cherché à éteindre au plus vite
                                                       Or, le fait de ne pas avoir une formation initiale suffisante
 l’incendie, car c’est en présence de
 M. Assouline, le chef de cabinet de notre
                                                       empêche tout individu d’avoir les capacités pour pouvoir
 ministre, qu’une délégation de 3 enseignants, 2       apprendre par la suite, d’évoluer dans son métier… Cette politique
 lycéens et 1 parent d’élève a été reçue ! Lors        paradoxale cache en fait la volonté de maintenir toute une frange
 de cette réunion, la délégation a entendu les         de la population (on vous laisse deviner laquelle…) à un niveau
 mêmes propos valorisants sur le Lycée des             très bas de capacités qui fait d’eux des gens exploitables à merci !
 métiers...                                            Des formations kleenex pour des employés jetables !
 Finalement, l’établissement n’a pas été retenu        Ce ne sera plus à la société d’assurer de bonnes conditions de
 par la commission de validation de l’académie         formation mais au futur salarié de se prendre en charge, il sera
 de Créteil... Cet événement nous montre               donc responsable, tant de sa réussite (comprendre employabilité)
 combien le ministère craint toute contestation        que de son échec. Cela sous-entend : se déplacer pour recevoir des
 qui s’organise, et risquerait bien de déclencher
                                                       formations reconnues par les employeurs et se former tout au long
 une mobilisation citoyenne d’importance
                                                       de la vie en fonction des besoins immédiats des entreprises.
 contre le projet occulte et patronal du lycée des
 métiers !                                             Le Lycée des Métiers s’inscrit dans une logique globale de casse
                                                       de l’ensemble du service public d’éducation. En effet, l’école
Sous un discours positif se cache des           primaire se voit elle aussi soumise aux politiques locales, y compris
projets peu avouables :                         dans les objectifs scolaires par le biais des contrats éducatifs locaux
                                                (CEL). Les nouvelles orientations pour le collège vont également dans
Les mots pour le dire                           la même direction. On peut notamment constater la dissolution des
Le discours officiel est valorisant : (Note     disciplines dans des « domaines » (les fameux « Itinéraires de
d’orientation sur le Lycée des Métiers :        découverte » si chers à Lang), ce qui s’apparente à l’introduction des
« clarifier l’offre de formation                enseignements pluridisciplinaires comme l’ECJS, les PPCP, les TPE au
académique et (…) la rendre plus                détriment des matières fondamentales nécessaires à l’acquisition de
cohérente » « fluidité des parcours »           réelles capacités.
« fluidité entre la voie technologique et la    Enfin, le Lycée des Métiers institutionnalise le système d’éducation à
voie professionnelle » « itinéraires            plusieurs vitesses, voire l’enseignement « à la carte ». Les
personnalisés de nature à valoriser             établissements sont mis en concurrence pour obtenir le fameux label qui
chaque individu » « renforce la lisibilité et   nous est tant vanté par Mélenchon. Cette vitrine s’avère vite un leurre
l’attractivité » « maillage cohérent du         dramatique puisque l’acquisition de ce label ne garantira pas plus
territoire » « apporte une réponse
                                                qu’ailleurs un enseignement de qualité : comment enseigner dans de
adaptée, pour un champ professionnel
homogène »).                                    bonnes conditions quand les élèves viendront d’horizons très différents
Finalement, on nous présente le lycée des       (apprentis, élèves étudiants, salariés…) et devront être accueillis à
métiers comme l’unification des différents      n’importe quel moment ; comment croire que les moyens financiers et
niveaux de diplômes (du CAP au BTS et à         techniques donnés à ces établissements ne serviront pas seulement les
la licence professionnelle), des formations     intérêts des entreprises et de la région qui les dispensent ?
initiales et des formations continues, des      Et quelle sera la situation des lycées non labellisés sinon celle de
métiers communs, complémentaires et             devenir des lieux de relégation sociale ?
connexes, dans un même établissement.
Cette « synergie » semble naturelle, et
s’appuie sur la logique de l’évidence…
Personne ne peut refuser ce projet, qui
paraît, a priori, motivant pour nos élèves,     La responsabilité des chefs d’établissement
et valorisant pour les enseignants assurés      La labellisation des établissements en Lycées des Métiers se mène
d’obtenir des moyens matériels et
                                                tambour battant depuis mi-décembre, le plus souvent sans consultation
humains.
Les écrits du ministère délégué à
                                                des équipes éducatives, à tel point que nombre de collègues ont appris
l’enseignement professionnel ont pour           « l’heureuse nouvelle » par la bande, quand ce n’est pas par voie de
constante de mélanger les termes                presse. Un certain nombre de ces chefs d’établissement prétendent
empruntés à la pédagogie (parcours              même ne pas être au courant que leur lycée est en passe d’être ou a été
fluides, pédagogie individualisée,              labellisé… Soyons clairs, soit ils cachent la vérité aux personnels par
originale, démarche inductive, lisibilité       crainte d’éventuelles réactions, soit ils sont victimes d’un abus de
des parcours…), à la tradition mutualiste       pouvoir de la part de leur hiérarchie.
et humaniste (échanges entre jeunes et
                                                Extrait du BO n°47 du 20/12/01, document d’accompagnement p. XI
adultes, services de proximité, prestations,    « 2. Au niveau de l’établissement, tous les lycées offrant des formations
conseil, accompagnement, développement          professionnelles et/ou technologiques sont invités à s’inscrire dans la démarche de
durable, relations étroites entre les acteurs   labellisation dont les principales étapes sont les suivantes :
territoriaux, coopération, etc.) à des
termes capitalistes (label, partenaires,        2.1 Phase préparatoire
                                                L’équipe de direction de l’établissement pilote :
performance, perfectionnement…).
                                                • l’organisation d’une information des personnels, des parents, des élèves et des
Dans ces conditions, il est évident qu’il       partenaires incluant la présentation du cahier des charges académique ;
s’agit d’une récupération des termes            • la constitution d’une équipe projet ,
positifs aux yeux des enseignants au profit     • l’analyse du potentiel de l’établissement au regard du cahier des charges ;
d’un message libéral et arbitraire. Pour        • l’élaboration du projet de labellisation ;
exemple, « s’engager dans une démarche          • la présentation du projet au conseil d’administration ;
pédagogique et partenariale » (in note          • la demande officielle de labellisation auprès du recteur ;
d’orientation sur le lycée des métiers)         • la préparation de l’audit.
illustre la philosophie qui anime notre         Le chef d’établissement consulte régulièrement le conseil d’administration sur la mise
ministre !                                      en œuvre du projet Lycée des Métiers ; il constitue un groupe de suivi, émanation de
Ce discours est omniprésent quel que soit       cette instance, qui associe tous les acteurs, notamment des représentants des
le support : projet négocié avec les            personnels, des parents et des élèves. »
organisations autorisées (nous préférons        À la lecture de ce texte, il est clair que la labellisation d’un lycée qui se
ce terme du fait de l’invalidation des listes   serait fait sans l’information et la participation des personnels ne
des personnels SUD-Education qui                respecte pas les règles édictées par le ministère.
entrave toute preuve de notre
représentativité !), déclarations orales dans   LES PERSONNELS SONT DONC EN DROIT DE S’Y OPPOSER ET
les médias et déclarations écrites sur le       D’EXIGER SON ANNULATION !
site internet ministériel, etc.
Petit lexique de la formation               Le Lycée des Métiers : vers une fusion
                 professionnelle
  Les GRoupements d’ETAblissements
                                                     des formations initiales et continues.
  (GRETA) : structure dépendant du ministère de
  l’Education nationale s’occupant de la formation   Le lycée des métiers nous est présenté comme un « lieu » où seront
  pour adulte. Les personnels sont souvent des       dispensées des formations autour d’un métier. Le public de ces
  vacataires, mais aussi des certifiés, des PLP et   établissements sera très varié puisqu’il se composera d’élèves de lycée
  des professeurs des écoles. Le temps de travail    professionnel, de lycée technique et de lycée général, d’étudiants (BTS, IUT,
  est annualisé.                                     Licences professionnelles), d’apprentis et d’adultes en formation (Greta,
  Les Centres de Formations pour Apprentis           AFPA, personnels des entreprises en validation d’acquis professionnels ainsi
  (CFA) publics : structure financée par la          qu’en remise à niveau, chômeurs et personnes en « stage de
  Région, accueille des salariés en alternance,      socialisation »…). Dans une telle structure, nous pouvons nous poser la
  personnels souvent contractuels ou vacataires.     question des statuts des « utilisateurs (clients ?) » de ce lycée des métiers, des
  Temps de travail annualisé.                        statuts des personnels ainsi que du statut de cette structure.
  Les Centres de Formations pour Apprentis
  (CFA) privés : structure financée par les          Statut des élèves : lycéens ou apprentis ?
  chambres de commerce et d’industrie, accueille     Ils seront regroupés au sein d’un même établissement ; le danger est
  des salariés en alternance, personnels souvent     multiple :
  contractuels ou vacataires. Temps de travail
                                                     • Comment distinguer les élèves des salariés ? Les ados par rapport aux
  annualisé, 5 semaines de congés annuels pour
  certains...                                        adultes ?
                                                     • Quel sera le statut de l’élève sachant qu’il fluctuera selon les besoins des
  Association de la Formation pour Adultes           entreprises locales ?
  (AFPA) : dépend du ministère du travail.           • Quelles formations seront privilégiées ?
  Structure engagée depuis le Plan d’aide au
                                                     • N’y a-t-il pas danger d’allégement des enseignements à l’image de celles
  retour d’Emploi dans les bilans de compétences.
  Délivre de moins en moins de diplômes
                                                     dispensées dans les CFA et autres formation en alternance ?
  nationaux...
                                                                               Le capital unique de formation : le mythe du
                                                                                          parcours individualisé
Statut des enseignants : un seul statut ou des statuts
multiples ?                                                                  Le Commissariat Général au Plan, organisme
• Comment le fonctionnement en flux tendu du lycée des métiers               établissant les orientations économiques et politiques
soumis aux besoins immédiats des entreprises locales                         pour les années à venir prévoit de délivrer un capital
« partenaires » n’entraînerait pas l’annualisation et la flexibilité de      de formation limité à 20 années de formation par
l’ensemble des personnels ?                                                  individu... Ce projet s’inscrit par ailleurs dans
• Seront regroupés au sein d’un même établissement certifiés, PLP,           l’éclatement du cadre national des diplômes qu’il
maîtres-aux, contractuels, vacataires, professeurs associés, etc. Il y       préconise. Cela signifie concrètement que les
a fort à parier dans ce contexte que l’alignement des conditions de          individus auraient droit à 20 années de formation
travail, des horaires et des salaires ne se fera pas sur le statut le plus   payées par l’Etat (moyennant la suppression de
avantageux. Il y a donc un risque de nivellement vers le bas !               toutes les bourses sociales !) ; à eux d’en utiliser une
• Pourra-t-on encore s’appeler des enseignants, ou des                       part pour la formation initiale, une part pour la
« formateurs » ?                                                             formation continue. Bien entendu, un éventuel
• D’autre part, l’enseignant dépendra-t-il (à plus ou moins court            redoublement signifie une année de perdue... Inutile
terme) de l’Education nationale ou deviendra-t-il un salarié de              de signifier qu’avec une telle logique, on met en
l’entreprise « lycée des métiers – GIP » ?                                   concurrence formation initiale et formation continue,
                                                                             mais la balance penche du côté de la formation
                                                                             continue vu qu’un capital bonifié est proposé pour
Statut de l’établissement : lycée des métiers : public ou
                                                                             les jeunes sortant tôt du système scolaire...
privé ?                                                                      L’avancement de 16 à 14 ans de l’âge légal pour
• Quels vont être les liens du lycée des métiers avec les                    travailler proposé par monsieur De Robien
entreprises ? Le lycée deviendra-t-il le « supermarché » de                  dernièrement ainsi que les démarches de monsieur
l’entreprise ?                                                               Mélenchon pour obtenir la rémunération des stages
• Comment enseigner décemment si les entreprises embauchent et               des élèves s’inscrivent vraisemblablement dans cette
débauchent des apprentis et autres stagiaires en fonction de leurs           logique. La conséquence de ce système sera
besoins ponctuels ?                                                          l’accentuation d’une scolarisation à deux vitesses :
• Qui va définir le contenu des formations étant donné qu’elles              l’une délivrant une formation générale minimaliste,
seront adaptées au bassin d’emploi ? N’assiste-t-on pas à la casse           livrant toute une partie de la jeunesse aux besoins
des diplômes nationaux ?                                                     immédiats du patronat en fonction des compétences
                                                                             exigées. L’autre suivant une formation plus axée sur
En conclusion, nous pouvons nous demander si le lycée des métiers            des capacités permettant de devenir les cadres de la
ne préfigure pas directement la disparition à très court terme de            société de demain...
l’éducation nationale au profit de structures autonomes et privées
dispensant une formation minimaliste pour les enseignements fondamentaux et validant les compétences utiles pour les
besoins des entreprises.
Les diplômes nationaux en sursis…
Le Lycée des Métiers offrira des              structure ainsi que les différentes              Lycée des Métiers. Ce nouveau
parcours et des modalités de                  équivalences et autres passerelles               diplôme professionnalisant est une
formation diversifiés1                        prévues vont aligner par le bas la               convention de partenariat entre un
Avec le nouveau Lycée des                     quantité      et      la      qualité            établissement et une entreprise.
Métiers, il n'est plus question de            d'enseignement général dispensé.                 L’enseignement             général
diplômes nationaux mais des                   Les CCF6 se développent, pour                    représentera là aussi la part
besoins des entreprises en                    devenir la règle comme pour les                  congrue      de     la  formation
formation. Ces dernières passeront            futurs CAP7. Un même diplôme                     dispensée, sachant que la majorité
des commandes de « formations »               pourra ainsi être obtenu avec des                de la formation se fera en
à l'Education nationale en fonction           niveaux très différents, puisque                 entreprise. Il est en outre peu
de leurs nécessités.                          chaque établissement aura une                    réaliste de croire que les
L’époque est finie où l’état et le            possibilité de contrôle sur                      enseignant de lycée vont se
patronat acceptaient l’existence de           l'évaluation qui sera soumise à                  retrouver à dispenser des cours à
diplômes nationaux garantissant               l’influence directe des futurs                   des     licences !! Au mieux,
une main-d’œuvre qualifiée et                 employeurs.                                      quelques formations dans les
stable. Les formations offertes par           Pour le patronat, le diplôme n’est               ateliers seront créées…
les futurs Lycées des Métiers                 pas            un              critère
seront très “ diversifiées ” certes,          « d’employabilité » ; il préfère                 Quelles seront les conséquences
mais elles auront toutes un point             recruter des personnels possédant                pour les futurs « formés » ?
commun : celui d'avoir été mises              les    compétences       strictement             • L’évolution du travailleur
en place en adéquation avec les               nécessaires pour réaliser la tâche.
besoins du bassin d'emploi de                 La Validation des Acquis                         Une formation dans laquelle les
l'Académie.                                   Professionnels (VAP) et / ou la                  contenus        théoriques    sont
De fait, les entreprises implantées           Validation     des     Acquis       de           minimum rendra plus difficile
dans la région auront, par                    l’Expérience      (VAE)        seront            l’adaptation des salariés à
l'intermédiaire       du       GIP2           également développées, entraînant                l’évolution des technologies, leur
Académique, la mainmise sur le                une disparité des réalités derrière              évolution de carrière et leur
choix des diplômes préparés et le             l'obtention      d'un       certificat           mobilité géographique, à moins
contenu      des     « formations »           temporaire      de     compétences               d’obtenir      un      niveau   de
proposées. Concrètement, cela                 limitées. Des personnes ayant une                qualification élevé.
veut dire quoi ?                              expérience professionnelle mais                  • La « formation tout au long de
                                              pas forcément la formation                       la vie »
Des diplômes nationaux qui                    correspondante peuvent ainsi se                  Les personnels qui auront envie –
n'auront plus de national que le              voir      reconnaître       certaines            ou besoin – d’évoluer dans leur
nom                                           compétences, mais la VAP n’offre                 métier devront reprendre des
Les entreprises ont besoin de                 pas la même garantie salariale et                cours dans le Lycée des Métiers.
personnels ayant des compétences              sociale que le diplôme national !!               Tout cela est prévu par le patronat
bien précises et limitées. Le Lycée                                                            européen depuis des années.
des Métiers proposera donc des                Des créations de formations au                   À terme, les diplômes nationaux
formations diplômantes où les                 contenu d’enseignement général
                                                                                               ne seront plus. On se dirige vers
                                              dévalorisé
contenus d'enseignement général                                                                un nivellement européen des
seront encore revus à la baisse. En           • Le BAC PRO en 3 ans est en                     compétences, sans obtention de
formation initiale, ils sont déjà             train d’être expérimenté… cette                  diplôme. La mission d’éducation
remplacés par les PPCP3, l'ECJS4              expérience mérite un analyse !                   se     sera    alors    totalement
ou encore plus de PFE. La                                                                      transformée en mission de
                                              • La licence Professionnelle : un
cohabitation avec les CFA et                                                                   formation, où aucune place ne
                                              BAC+3 au rabais ! Mais un
autres GRETA5 dans une même                                                                    sera donnée à un enseignement
                                              stagiaire faisant le boulot d’un
                                              cadre !!                                         « général »      qui       pourrait
1
    Voir BO n° 47 du 20 décembre 2001.        La nouvelle Licence profession-                  développer un quelconque esprit
2
    Groupement d'Intérêt Public.              nelle s’inscrit évidemment dans le               critique, et par conséquent une
3
    Projet Pluridisciplinaire à Caractère                                                      capacité de revendication.
Professionnel.
4                                             6
    Education Civique Juridique et Sociale.       Contrôle en Cours de Formation.
5                                             7
    Groupement d'Etablissements pour la           Voir la redéfinition des formations de CAP
Formation des Adultes.                        prévues pour la rentrée prochaine.
Bac Pro expérimentaux en 3 ans
Après le piège de la RTT, le patronat prépare celui de la RTF (Réduction du Temps de Formation)

L’UIMM (Union des Industries Métallurgiques et Minières, ex Comité des Forges), syndicat patronal paye (très)
mal ses salariés. Conséquence : les candidats ne se bousculent pas dans les formations au niveau Bac Pro. L’idée :
passer du Bac Pro en 4 ans (2 ans de BEP + 2 ans de Bac Pro) à un Bac Pro en 3 ans après la troisième. En 12 ans,
on peut y gagner une fournée de jeunes formés !
L’UIMM se pose la question nationalement et a lancé différentes expérimentations à ce niveau. Mais dans
l’académie de Rennes, elle a trouvé une oreille particulièrement compréhensive chez le recteur qui a décidé de faire
de son académie une académie-pilote dans cette affaire. Restait à convaincre les personnels (des proviseurs aux
enseignants) du bien-fondé de la chose.

Comment faire passer la pilule ?                                produit (on encourage donc les LP publics à créer des
                                                                CFA publics pour les Bac Pro 3 ans…).
Les moyens et arguments utilisés ont été
particulièrement gratinés.
                                                                • Pour le service public de formation, les enseignants
Compétition entre les établissements : « Monsieur X
m’en a pris 2, vous allez bien m’en prendre 1 aussi ».          et les élèves
Pressions : « Vous n’avez que des BEP qui ont du mal à          Le casse-tête pour les enseignants de matières
recruter. Prenez des Bac Pro 3 ans ou l’on ferme les            professionnelles : il faudra faire rentrer 4 ans en 3 (car
sections » (Guingamp Structures Métalliques +                   les référentiels professionnels, eux, ne changent pas !).
Maintenance).                                                   25 % d’enseignement général en moins, c’est-à-dire
Création autoritaire : transformation à la Toussaint            25 % de culture générale supprimée pour les élèves de
2001 du BEP en Bac Pro 3 ans sur ordre du Recteur et            LP. Inutile pour les patrons, souvent difficile (et
du DAET (Directeur Académique de l’Enseignement                 longue) à acquérir pour les élèves de LP, cette culture
Technique) (Saint-Malo : Structures Métalliques).               générale est pourtant la raison d’être du service public
« Il y a des redondances inutiles entre la 2e année de BEP et   d’éducation nationale, chargé de former des citoyens et
la 1ère année de Bac Pro. Il faut rectifier cela » (Et dire     pas des bêtes à produire…
qu’après 15 ans de Bac Pro, les inspecteurs ne s’en             25 % de postes d’enseignants en trop : dans une
étaient pas aperçus !!!).                                       misérable perspective comptable, c’est un cadeau pour
Etc. À remarquer que, systématiquement, les CA des              les finances du ministère.
LP concernés n’ont pas été consultés sur la question…           En fait, c’est bien plus de 25 % de postes en trop : en
(c’est pourtant obligatoire au vu des textes officiels).        encourageant la création de CFA publics, on pourra
Pourquoi tant d’empressement et d’autoritarisme ?               encore réduire le nombre de profs. Un apprenti, c’est
L’affaire doit être grosse…                                     bien moins souvent à l’école qu’un élève en
                                                                enseignement initial…
Qu’y a-t-il derrière les Bac Pro en 3 ans ?                     Quant aux profs en question, ils ne verront leurs élèves
• Pour le patronat de l’UIMM                                    qu’à certains moments. Flexibilité et annualisation sont
                                                                au programme ! Les enseignants viendront quand il y
De gros besoins en main-d’œuvre qu’il n’est pas                 aura des élèves avec des emplois du temps aléatoires et
question de payer plus cher : il faut donc former plus de       des formations axées sur une liste de compétences très
jeunes et les envoyer vite au boulot.                           limitées.
Une bonne occasion de revoir les conventions                    Les Bac Pro en 3 ans reviennent à former des jeunes au
collectives : un Bac Pro en 3 ans, ça se paiera                 tarif le moins cher possible, avec le minimum de
évidemment moins cher qu’un Bac Pro en 4 ans.                   contenu et la rentabilité la plus rapide possible pour les
Une bonne occasion de recruter des apprentis, main-             entreprises.
d’œuvre pas chère, bien moulée par l’entreprise et qui
                                                                Une belle illustration du Lycée des Métiers

  Bilan de la négociation « Formation professionnelle » dans la Refondation Sociale
Depuis sa création il y a 5 ans, notre fédération syndicale a essayé d’expliquer aux personnels de l’Education que
l’enseignement – et en premier lieu l’Enseignement Professionnel – allait être totalement bouleversé par la grande
réforme voulue aussi bien par le patronat et la Commission européenne que les gouvernements.

La Charte de l’Enseignement professionnel intégré n’était       la main-d’œuvre dans les entreprises. Finie l’époque où
que la première phase d’un plan d’ensemble visant à adapter     l’Etat et le patronat acceptaient l’existence de diplômes
l’Enseignement Professionnel (EP) à la nouvelle gestion de      nationaux leur garantissant une main-d’œuvre qualifiée et
stable. Il est vrai qu’à l’époque les travailleurs qualifiés      à la fin de la formation initiale afin de soi-disant insérer les
faisaient défaut et que le travail reposait sur des méthodes et   jeunes dans l’entreprise. En résumé le développement d’un
techniques relativement stables. Depuis 20 ans, les               apprentissage au rabais sur le dos de l’éducation publique.
restructurations permanentes, la polyvalence des tâches et la     Ce qui reviendrait à s’attaquer de front à l’organisation et au
flexibilité sont venus remettre en cause ce beau compromis.       contenu des terminales CAP, BEP et BAC Pro ainsi que des
Mais l’évolution n’a pas été aussi rapide au niveau de            diplômes techniques !
l’enseignement et la France est en retard par rapport à bien
                                                                  • Autre revendication patronale : la marginalisation des
des pays qui ont déjà totalement chamboulé le système de
                                                                  diplômes nationaux et leur remplacement par des CQP
l’enseignement professionnel en le plaquant sur les besoins
                                                                  (Certificats de Qualification Professionnelle) reconnus
immédiats du patronat.
                                                                  exclusivement par les entrepreneurs, ce qui remet en cause
Depuis un an et demi, le patronat (MEDEF, Confédération
                                                                  les grilles salariales des conventions collectives nationales.
Générale des PME, et Union Patronale de l’Artisanat) et les
confédérations de salariés négocient un accord devant
                                                                  Ces négociations n’ont pu aboutir en raison de divergences
redéfinir les modalités de la Formation Professionnelle. Les
                                                                  internes au patronat sur la question du financement...
personnels des GRETA et organismes de formation privés
                                                                  Les exigences patronales étaient également telles qu’aucune
ne sont pas les seuls concernés par cette vaste réforme. Car à
                                                                  confédération syndicale, même la CFDT, n’a pu converger
plusieurs reprises le gouvernement a dit qu’il attendait que
                                                                  avec de telles propositions. Mais il ne faut pas croire pour
les « partenaires sociaux » aient achevé leur négociation
                                                                  autant que le projet du patronat soit en crise. Le MEDEF
pour qu’il s’engage plus avant dans la réforme de
                                                                  multiplie en ce moment les pressions sur les candidats à la
l’enseignement professionnel. Ce qui ne l’a d‘ailleurs pas
                                                                  présidentielle pour obtenir des garanties sur de futures
empêché de lancer trois mesures très graves : la Charte de
                                                                  mesures législatives. Certaines fédérations patronales
l’EPI, la Validation des acquis professionnels (VAP) et les
                                                                  (Métallurgie et Bâtiment) ont clairement avancé leur
licences professionnelles.
                                                                  intention de ne pas attendre plus longtemps et de faire passer
Alors tirons un premier bilan de cette négociation qui
                                                                  la réforme au travers d‘accords de branche.
s’inscrit dans l’offensive patronale dénommée « Refondation
                                                                  Il est également étonnant que, quelques semaines après
sociale ». Et voyons ses répercutions sur nos conditions de
                                                                  l’échec de cette négociation, le ministère de l’Education
travail.
                                                                  nationale relance subitement et dans la précipitation sa
Malgré une dizaine de séances de négociations étalées sur un
                                                                  réforme qui reprend les propositions du MEDEF. Cela
an et demi, aucun accord n’a été possible même si toutes les
                                                                  confirme les convergences politiques qui existent entre les
organisations présentes reconnaissaient les limites de la loi
                                                                  décideurs publics et privés sur la casse des garanties
de 1971 sur la Formation Professionnelle et sur les besoins
                                                                  collectives des salariés et sur la remise en cause du service
urgents d’augmenter la qualification des salariés.
                                                                  public d’éducation.
Il est vrai que la position patronale était sans
                                                                  Les répercutions sur les personnels de l’éducation.
nuance :
                                                                  Les nouvelles conditions de formation continue
• Faire payer les salariés à 50 %, ce que l’on appelle le “ co-   déboucheront immédiatement sur une redéfinition de la
investissement ”. Le travailleur devrait donc financer sa         formation initiale puisque l’objectif est d‘augmenter la
formation à 50 %, au niveau des coûts mais aussi par le           formation continue (par la généralisation et l’obligation des
temps consacré à l’enseignement. Cela reposerait sur le           périodes de formation en entreprise pour obtenir des
schéma de la capitalisation. Chaque heure offerte par le          diplômes, par la généralisation du principe de formation tout
salarié est abondée d’une autre heure accordée par                au long de la vie, etc.) en réduisant la formation initiale, ou
l’entreprise. Autre nouveauté : le Compte Epargne Temps           tout au moins ses prérogatives. La remise en cause du
(CET) qui a fait son apparition dans les lois Aubry sur les 35    contenu national des diplômes et le développement des
heures et dans le nouveau statut des PLP. Le CET est              stages veut dire une transformation profonde des conditions
constitué par le sacrifice de congés payés transformés en         de travail des enseignants. Nous allons de plus en plus
heures de formation, ou des primes abandonnées, des               devenir des prestataires de formation pour les politiques
augmentations de salaires bloquées ainsi que des heures           régionales de formations définies en fait par le patronat
supplémentaires non rétribuées.                                   local. Ce qui veut dire que les sections mais aussi les
• Le patronat entend réduire la formation qualifiante à sa        enseignements dispensés vont varier non seulement d’une
portion la plus congrue en l’imposant hors du temps de            année sur l’autre mais aussi au cours d’une même année.
travail. La formation “ d’adaptation ” est préconisée, et         Pour les enseignants, cela veut dire flexibilité des horaires
signifie la réduction au strict minimum des compétences           mais aussi de la rémunération. Cela signifie également une
directement utilisables par l’employeur. Cela remet               adaptation constante aux contenus en fonction des demandes
directement en cause les diplômes nationaux. Ce n’est pas         en enseignements sur une base utilitariste. D’où des
pour rien si la délégation du MEDEF était dirigée par Mers,       recrutements d’enseignants qui se feront de moins en moins
PDG d’Usinor. C’est en effet ce monsieur qui a été le             sur des postes statutaires et sur des diplômes nationaux. Car
premier PDG à imposer la nouvelle gestion de la formation         la remise en cause des diplômes nationaux entraîne la casse
et des compétences en France. Il a littéralement remis en         des concours nationaux et de toutes les garanties statutaires
cause les diplômes nationaux pour les remplacer par les           qui vont avec.
Certificats de Qualification Professionnelle de la                Bref, il est plus que temps d’élaborer une riposte
Métallurgie !
                                                                  unitaire, massive et déterminée contre ce projet qui vise
• Il revendique en outre des formations alternées obligatoires    à tuer l’école publique !
Le GIP académique

L’éminence grise du système
Le Groupement d’Intérêt Public               augmenterait les prérogatives de          possible d’élargir le tour de table par
académique qui est en élaboration            l’Etat !    Cela    paraît   évident      l’admission de nouveaux membres, sur
constitue l’organe décisionnel du            lorsqu’on entend les déclarations de      décision de l’assemblée générale ».
Lycée des Métiers ! Il n’est                 Seillère, lorsqu’on constate les          Une fois que l’ensemble des
mentionné qu’indirectement dans la           priorités budgétaires et politiques       organismes de formation initiale et
note d’orientation du Lycée des              de l’Etat ! De qui se moque-t-on ?        continue      est   rassemblé,  les
Métiers. « Afin de donner plus de                                                      nouveaux membres du GIP ne
visibilité, de cohérence et d’efficacité à   Le GIP : Public dans les mots,            peuvent       désigner    que   les
cette collaboration, il conviendra de        privé dans la réalité !                   entreprises !
mettre en place au sein du Lycée des
Métiers une instance permanente              La circulaire relative aux missions,      Le GIP : Qui contrôle l’argent
s’appuyant sur le conseil de                 organisation et fonctionnement des        contrôle l’édifice !
perfectionnement afin de permettre un        GIP      semble       établir   une
meilleur pilotage. Elle favorisera           prédominance du service public :          Toujours dans la circulaire, le GIP
l’émergence d’un partenariat de              « Vous veillerez à ce que la majorité     présente cet organisme comme
qualité, prenant en compte les               des    voix    dans    les   instances    « l’outil souple, adaptable aux
particularités      locales ».      Bien     décisionnelles soit détenue par les       différents partenaires que sont les
entendu, la visibilité n’est pas             membres du GIP chargés d’une              collectivités locales, des établis-
destinée aux enseignants ou au               mission de service public – notamment     sements publics et des entreprises en
CA... Seuls les décideurs politiques         l’Etat – ce qui leur conférera la         offrant la synergie des moyens
                                             maîtrise     des     décisions.     La    provenant d’acteurs publics et privés
(rectorat) et économiques (patronat)
                                             représentation de l’Etat au sein de       et l’efficacité pour la mise en œuvre
ont droit de vue globale !
                                             l’assemblée      générale      (conseil   des actions ».
Le GIP est une structure juridique
                                             d’administration) pourra être assurée     Que signifie « outil souple et
qui existe depuis de nombreuses              par différents agents, choisis par le     adaptable » ? On est en droit de se
années, traditionnellement destinée          recteur, représentant la variété des      demander quels cadres permettent
à des opérations de partenariat entre        champs d’action du GIP ».                 d’éviter d’éventuelles dérives de
des organes publics et privés. Ce            Cette déclaration est révélatrice de      privatisation des formations, voire
qui, par contre, est nouveau est             la logique du ministère : le domaine      de choix immédiats de financer ou
l’utilisation massive et définitive du       public est majoritaire, donc le GIP       de stopper le financement de tel ou
GIP, véritable « terminator » du             est    pro-service    public...    Le     tel lycée promu ou promouvable
service public d’éducation !                 syllogisme a tout de même du mal à        Lycée des Métiers.
                                             passer lorsqu’on découvre que la          Le ministère présente concrètement
Le GIP : les mots pour le dire               mission de service public n’est pas       la dimension financière du GIP.
Comme pour la présentation du                forcément assurée par l’Etat              « Les relations avec les responsables
Lycée des Métiers, le ministère              (« notamment l’Etat »), ce qui            économiques régionaux ont souvent
utilise savamment un vocabulaire             signifie donc l’assimilation des          des implications financières : étude
optimiste aux yeux des enseignants.          organismes privés de formation à la       d’ingénierie ou de conseil, formation
La     juxtaposition     de     termes       grande famille du service public...       des formateurs publics, privés ou
                                             Cerise sur la gâteau, c’est le recteur    associatifs, aide à l’insertion, relation
pédagogiques en faveur du service
                                             qui désigne les personnels siégeant       emploi-formation,      validation     des
public et de termes libéraux servent                                                   acquis professionnels, pour ne citer
à semer la confusion parmi les               au CA du GIP ! Connaissant la
                                             dérive libérale des rectorats, il faut    que ces quelques exemples. »
individus     communs...       Simple                                                  Le GIP constitue par conséquent la
exemple tiré du décret n° 2001–757           s’attendre à la nomination de
                                             personnes extrêmement vigilantes          tirelire de la réforme qui touche
du 28 août 2001 relatif aux GIP                                                        l’ensemble du service public
constitués entre l’état et des               quant aux dérives anti-service
                                             public, c’est sûr !                       d’éducation en le liant à la notion
personnes morales de droit public                                                      de formation tout au long de la vie.
ou de droit privé : « Il renforce ainsi      Par ailleurs, aucune personne issue
                                             d’élections des personnels n’est          Il est évident que l’arrivée de
les capacités d’intervention du                                                        financements privés va entraîner un
ministère de l’éducation nationale           mentionnée... Il s’agit donc bien
                                             d’une dérive libérale et dirigiste !      rapport de force en faveur des
dans le champ de la formation
continue, de la formation et de              La circulaire stipule que « la            décideurs     économiques,     plus
l’insertion    professionnelle,    en        participation de partenaires extérieurs   préoccupés par une rentabilité
partenariat avec les représentants du        sera recherchée. La définition des        immédiate       que      par     un
monde écono-mique et social ».               objectifs communs sera traduite lors de   investissement long et coûteux ! Ils
Ainsi, s’allier avec les patrons             la convention collective. Postérieure-    sont bien placés pour savoir que les
                                             ment à la création du GIP, il sera        impératifs économiques de l’heure
sont fluctuants dans une société             Le GIP : le pouvoir de recruter              disposaient auparavant leur sont
mondiale ouverte à la libre                  des personnels et d’acheter du               enlevés et, contents ou pas, la
concurrence...                               matériel                                     décision est prise d’avance ! Cette
Le GIP devient aussi la caisse                                                            vision de la démocratie n’étonnera
                                             Le GIP académique constitue la
trésorière des financements et fonds                                                      guère les personnels habitués à ne
                                             colonne vertébrale de la réforme de
autrefois      gérés     par       les                                                    recevoir aucune réponse de la part
                                             casse       de        l’enseignement
établissements pour les formations                                                        du Rectorat sur les motions et
                                             professionnel       public.      Ses
continues comme le stipule la                                                             autres questions diverses qu’ils
                                             prérogatives vont en effet très loin,
phrase de la circulaire : « (...) plus                                                    élaborent et font passer au CA... En
aucun EPLE ne devra continuer à être
                                             notamment dans la gestion des
                                                                                          tout état de cause, nous continuons
le support financier du CAFOC                personnels. Les plus optimistes
                                                                                          à dénoncer la perversion d’un tel
(Centre Académique de FOrmation              pourront affirmer que le GIP
                                                                                          système qui ne prête aucune
Continue. Il met en œuvre la formation       académique aura ses propres
                                                                                          attention aux personnes qui sont sur
initiale des Centres de formation            personnels qui viendront s’ajouter
                                                                                          le terrain !
continue, s’occupe de la formation des       au personnel titulaire déjà présent...
                                                                                          Par ailleurs, la circulaire mentionne
acteurs de le formation continue             Ils se trompent lourdement !
d’adultes (CFA) et autres organismes ;                                                    que « les conseils d’administration
                                             Le Lycée des Métiers, avec ses               (en) seront informés (du transfert de
produit des outils pédagogiques, anime       moyens et personnels à statuts
un centre de ressources, conseille les                                                    responsabilité avec la naissance des
                                             différents, entraîne forcément le            GIP) pour ce qui concerne les
entreprises...) après le 1er janvier 2002.   développement des postes à profil !
Il en sera de même pour les DAVA                                                          dispositifs à pilotage académique, par
(Dispositif Académique de Validation                                                      une décision du recteur qui constituera
des Acquis), dont l’importance des           Le GIP : aucun contrôle des                  le support juridique des opérations
actions est appelée à croître en raison      organisations élues des                      comptables de transfert du GIP ».
de la loi de modernisation sociale           personnels                                   Circulez, y’a rien à voir !
actuellement en cours d’examen au                                                         Au niveau supérieur, il est évident
                                             Les personnels dans ces conditions
Parlement ».                                                                              que la discrétion des organisations
                                             n’ont pas leur mot à dire ! Et cela
                                                                                          qui siègent dans les instances
                                             concerne tous les échelons du
Voilà qui est clair ! Comment                                                             académiques et nationales des
                                             système de représentativité.
penser que les établissements (et les                                                     partenaires montre l’approbation
                                             Les CA des EPLE « n’auront à
personnels) conserveront un droit                                                         des GIP... Les personnels sont
                                             délibérer que pour le transfert au GIP
de regard sur les moyens matériels :         des dispositifs qu’ils avaient vocation à    toutefois en droit de se demander
la gestion académique dépassera les          gérer et ils seront simplement informés      quelles sont les transactions qui
réalités locales pour s’ancrer dans          du transfert de dispositifs qui auraient     permettent des silences aussi
les     impératifs      économiques          d'être gérés par les services                pesants sur des projets aussi
régionaux ! Nous sommes bien loin            académiques ».                               importants...
de la mission de service public !            Autrement dit, on va les informer
                                             que les financements dont ils

Aménagement du territoire                                          le souhaitent. Il doit viser […] en favorisant les conditions
                                                                   d’accueil et de vie lycéenne par une offre de services
Sous couvert d’aménagement du territoire en relation avec          destinées à favoriser la vie quotidienne dans l’établissement :
les tissus économiques et sociaux locaux, le ministère             internat […] une maison des lycéens. » (BO du 20/12/2001)
propose en fait le démantèlement du quadrillage de la              Une douzaine de structures définies en fonction de la
formation professionnelle publique en France. La création          spécificité géographique de la région (mer, montagne, zone
des Lycées des Métiers captant un ensemble de filières             agricole, touristique, industrielle…) peut ainsi suffire à
« connexes » ou « complémentaires » entraînera la fermeture        l’organisation du réseau.
de nombreuses petites structures réparties dans les régions.       Les entrepreneurs locaux deviennent très importants dans
L’idée est la suivante :                                           cette organisation d’autant que chaque lycée doit compter un
Dans une région, il y a plusieurs bassins d’emploi plus ou         CFA et que les stages de formation initiale s’effectuent sur le
moins spécialisés. Il suffit que le Conseil Régional, le           terrain local restreint.
Rectorat et surtout les entreprises de la région se mettent
d’accord pour la répartition des différentes filières dans         De véritables campus professionnels seraient ainsi institués,
l’espace régional pour que soit créé un réseau régional de         mais on aboutirait très vite à deux écueils.
Lycées des Métiers.                                                Même très grosses, les structures ne pourraient accueillir tous
                                                                   les élèves et le financement par la région et les entreprises
Pour finaliser ce réseau cohérent, il importe que chaque           n’étant pas infini, il est difficile d’imaginer la multiplication
structure réponde à des critères matériels qui permettent          de ces Lycées des Métiers.
d’accueillir des lycéens domiciliés à l’autre bout de la région.
« Le Lycée des Métiers organise, avec les collectivités            Les élèves qui resteraient dans les LP seraient considérés
territoriales, les transports et l’hébergement des publics qui     comme des sous-élèves. Nous pourrions dire la même chose
                                                                   des collègues.
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler